Mondadori marche du_credit2009

722 vues

Publié le

Les chiffres clés du marché des crédits

Publié dans : Business, Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
722
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
81
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mondadori marche du_credit2009

  1. 1. Le marché des crédits Janvier 2009
  2. 2. Le marché du crédit Une reprise depuis 2003… avant la crise de 2008 • Chiffres clés : – 13.85 millions de ménages détenaient un crédit en 2007, soit 52% des ménages : l’un des plus hauts taux depuis 20 ans; – Parmi eux, • 5 millions ne détiennent que des crédits immobiliers, • 5.7 millions que des crédits à la consommation • 3.15 millions les deux. – En 2007, 7.22 millions de ménages (27% des ménages français) ont souscrit à un crédit • 1.5 pour des crédits immobiliers • 6.3 pour des crédits à la consommation • Parmi eux, 580 000 ont souscrit aux deux types de crédits. – A novembre 2008, les encours aux ménages étaient de 712 milliards d’euros (Source : Banque de France ) (Etude TNS Sofres pour l’observatoire des crédits aux ménages FBF/ASF/Crédit Foncier de France). Les encours de crédits à la consommation ont progressé de 4.7% en 2007 pour atteindre 137.5 milliards d’euros. (Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO – juin 2008) (Marketing Book 2008)
  3. 3. Le marché du crédit En 2008, un ralentissement sur le crédit à la consommation • Les nouvelles opérations de crédit à la consommation des établissements spécialisés marquent un ralentissement accentué au premier semestre 2008 : ils ne progressent globalement que de +0,5% sur un an avec 22,6 Mds €* après +2,4% pour la même période de 2007 et +6,5% en 2006 . – Les financements affectés sont en hausse de +4,9% à 6,1 Mds € (+4,5% pour les financements automobiles et +6,3% pour les biens d’équipement du foyer - électroménager, équipement multimédia et meubles -) – les LOA (investissements en location avec option d’achat ) augmentent de +6,5% à 1,6 Md €. – En revanche, les nouvelles utilisations de crédit renouvelable stagnent à 8,5 Mds € – et les prêts personnels se contractent de -4,1% à 6,3 Mds €. • Le montant des opérations en cours s’établit à 83,5 Mds € à fin juin 2008, en progression de +4,9% sur douze mois. * L’activité de crédit à la consommation se partage entre les établissements spécialisés qui représentent près de 60% du total et les banques à vocation générale qui en constituent l’autre composante. (Association française des Sociétés Financières – septembre 2008)
  4. 4. Le marché du crédit La grande tendance : le partenariat • La bataille des crédits à la consommation : • Le crédit automobile : – Banques, assurances et organismes financiers – Le financement des voitures neuves par crédit à s’affrontent sur ce marché qui comporte des produits reculé de 3.1% en volume et de 5.5% en valeur. d’appel par excellence aux crédits révolving. – Même tendance pour l’occasion (-4.3% en valeur et => montage de partenariats avec les grands pourvoyeurs de en volume). prêts : les distributeurs, les chaînes de magasins on et – Particularité de ce marché : la présence des off-line, la VPC. constructeurs qui viennent concurrencer les banques + partenariat avec le secteur automobile, les services et organismes financiers : aux collectivités , de la téléphonie et d’internet. – Diac = Renault, Fiat Crédit, Toyota Finance, Peugeot Finance, Volkswagen Bank, BMW Finance, Citröen Finance – Se développent en parallèle les offres crédit/assurance pour les assureurs, le crédit auto étant un produit d’appel intéressant. D’où les assauts publicitaires d’AGF et de la MAAF. • Le crédit revolving : – Stabilité en 2007 due, selon Sofinco au développement des rachats de créances : la baisse des mensualités qui en résulte n’oblige plus le consommateur à prendre un crédit revolving pour compenser la perte d’argent disponible. – Un crédit encadré pour éviter les situations de surendettement. (Marketing Book 2008)
  5. 5. Le marché du crédit Un marché plus encadré pour limiter les risques de surendettement (Marketing Book 2008)
  6. 6. Les Français : un rapport moins complexé avec le crédit SIMM 08 SIMM 07 Ev. Pts ST Intention de souscription à un crédit conso 7,1% 6,8% 0,3 • Des intentions de souscription ou à un rachat crédit Souscription personnelle à un crédit (hors aux crédits à la consommation 31,9% 29,7% 2,2 immobilier) qui augmentent Opinion : ST d'accord - Si trop endetté, avoir 32,1% 30,3% 1,8 recours aux services rachat de crédit Une cible prioritaire : les 35-64 ans, et par extension, les 25-64 ans Couverture (% horizontal) 15-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans +65 ans et indice (vs ensemble) Souscription personnelle à un crédit 6,6% 18,3% 34,3% 27,0% 13,8% (hors immobilier) 44 119 133 115 68 Opinion : ST d'accord - Si trop 13,9% 13,9% 27,3% 27,5% 17,5% endetté, avoir recours aux services 92 90 106 118 86 ST Intention de souscription à un 9,3% 17,2% 34,5% 27,4% 11,6% crédit conso ou à un rachat crédit 62 112 134 117 57 (SIMM 2008, base ensemble)
  7. 7. Les Français et leur relation à l’argent • L’argent se pense selon un double registre Etre indépendant financièrement prime sur l’idée – Le principe de plaisir : l’argent aide à profiter de richesse des bons côtés de la vie – Le principe de réalité qui se révèle autour de l’item : l’argent est une sécurité pour l’avenir. Réussir dans la vie, c’est L'argent est une Créer sa propre famille 60% sécurité pour 43% Préserver une unité familiale 48% l'avenir Agir selon ses convictions profondes 32% Etre libre d'esprit 29% Ne pas dépendre de l'argent 25% Vivre entouré d'amis 23% L'argent aide à Faire une carrière 21% profiter des bons 40% Transmettre ce pour quoi je me suis battu 21% côtés de la vie Vivre une histoire d'amour 20% Etre respecté, être reconnu 18% Se consacrer à 1 activité passionnante 15% L'argent aide à S'occuper de soi, se faire plaisir 14% oublier les soucis 8% Réaliser ou créer qq chose d'important 12% de la vie Etre riche 11% Voyager, faire le tour du monde 9% Vivre au jour le jour 7% Faire du mécénat, aider les autres 7% Devenir patron, monter son entreprise 6% Ne pas travailler 1% Faire de la politique 1% Devenir une personnalité médiatique 1% (SIMM 2008, base ensemble)
  8. 8. Les Français et leur relation à l’argent Une relation qui évolue avec l’âge. 60% Réussite Plaisir Sécurité 53% 50% 46% 42% 42% 43% L'argent est une sécurité • Les valeurs d’indépendance et de 40% 42% pour l'avenir sécurité augmentent avec l’âge. 36% 38% 40% L'argent aide à oublier les • L’aspect pratique et hédoniste de l’argent soucis de la vie apparaît davantage chez les 35-49 ans. 30% 26% L'argent aide à profiter des 25% 29% • L’idée qu’être riche est un signe de 28% bons côtés de la vie 20% réussite prime chez les 15-24 ans et 20% Réussir dans la vie, c'est décline ensuite. Une tendance en rapport 20% être riche avec celle de l’item suivant : 17% 14% Réussir dans la vie, ne pas dépendre de l'argent 10% 10% 11% 10% 8% 8% 6% 7% 15-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans +65 ans 4% 0% Je suis naturellement 40,4% 31,9% 25,4% 19,3% 11,3% 15-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans +65 ans dépensier (SIMM 2008, base ensemble)
  9. 9. Les investissements publicitaires 2008 : le coup d’arrêt après 6 ans de croissance continue En budget K€ PDM des media – en % 450 000 406 683 100% 400 000 90% 24 26 28 30 327 407 33 33 31 34 32 80% 0,3 2,2 350 000 0,2 0,1 0,0 10 268 412 70% 3 12 12,4 5 7 11 4,4 7 9 300 000 60% 11 7 9 21,7 6 7 11 12 9 205 922 50% 11 7 6 9 9 6 250 000 267 961 10 6 6 40% 4 190 703 4 200 000 30% 155 638 43 47 42 48 42 20% 42 39 39 141 954 32 150 000 10% 136 019 0% 100 000 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 50 000 MAGAZINES AUTRE PRESSE RADIO AFFICHAGE - CINEMA INTERNET MEDIA TACTIQUE TELEVISION 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Après des années de baisses, la presse magazine reprend des PDM par rapport aux autres media, et notamment Internet. (TNS MI - 2008, variétés : tous types de crédits)
  10. 10. Medias utilisés par les intentionnistes De gros lecteurs de presse magazine : 1er media consulté ► Affinité en % et en indice Fort Presse Magazine Fort TV Fort Radio Fort Presse Quotidienne Fort Internet 49% - ind. 124 43% - ind. 106 43% - ind. 109 (lecture de plus de 6.7 mags en LDP) 36% - ind. 98 26% - ind. 119 (écoute >3h30 / jour) (écoute >1h30 par jour) (lecture quotidienne (connexion de plus de 90 min/jour) de 0,67 journaux et plus) (SIMM 2008, base ensemble)
  11. 11. Mondadori : 4 titres hebdomadaires / 1 bimensuel Réactivité + puissance + contexte éditorial + lectorat intentionniste Booster le trafic des organismes de crédits à la consommation La presse auto : La presse TV : La presse People : un contexte éditorial qui incite à l’achat un contact quotidien avec la cible un contact quotidien via le programme TV et contexte consumériste via la rubrique mode / beauté Le leader en diffusion Le leader en diffusion Le référent 2 titres référents sur la télévision de la presse auto sur les essais de la presse people hebdomadaire bimensuel hebdomadaire hebdomadaire hebdomadaire 5 titres qui permettent de toucher 30% des Français ayant l’intention de prendre un (SIMM 2008, base ensemble) crédit ou de souscrire à un rachat de crédit au cours des 12 prochains mois (ind. 124) Pour plus d’information sur un titre, aller sur www.mondadoripub.fr
  12. 12. Notre service Etudes-Marketing à votre écoute Directrice Marketing Anne PHILIP 01 41 33 56 81 Pôle Homme Pôle Femme Pôle Stars Grand Public Luxe Directrice Etudes Directrice Etudes Directrice Etudes Corine REYNOUARD Yvonne HERBIN Claire DUNOYER 01 41 33 56 63 01 41 33 59 74 01 41 33 29 49 Contact rapport : Laurent CHAO – Chargé d’études Marketing 01 41 33 52 54 Mail : prenom.nom@mondadori.fr

×