SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  56
Rapportd’activité2014-2015
L’IVBD,
une Interprofession
au service de son
vignoble
Le Mot du Président...
L’union fait la force. L’interprofession des vins de Bergerac et Duras est désormais
plus qu’une réalité, elle est devenue une évidence. Et cette dynamique
interprofessionnelle va se poursuivre résolument durant cette année 2016.
D’abord en finalisant l’étude prospective que nous avons lancée en 2015. Au-delà du
diagnostic des forces et faiblesses de notre filière, nous allons définir dans le
prochain semestre, les axes stratégiques à développer sur les 10 ans à venir pour
pérenniser notre outil de production, inverser l’érosion de nos vignobles et redonner
ainsi de l’attractivité et de la rentabilité à l’ensemble des acteurs de la filière.
Ensuite, et d’une manière concomitante, nous engager résolument dans une
communication valorisante et moderne autour de nos valeurs, de nos marques
d’AOC, IGP et de tous nos signes de qualité dans le cadre de notre territoire en
Périgord Agenais et en développant largement l’oenotourisme si porteur dans notre
si belle région du sud-ouest.
C’est aussi renforcer notre présence dans tous les secteurs de commercialisation,
c’est encore accroitre notre présence à l’export.
C’est défendre la place du vin dans la société en soutenant la nouvelle campagne
nationale initiée par Vin et Société : «Le vin, je l’aime et je le respecte » et donc
informer le consommateur sur les repères de consommation à respecter.
Et c’est en fin de compte défendre et promouvoir nos vins de Bergerac et Duras, nos
vignobles, nos entreprises et notre territoire.
Paul-André BARRIAT
Président de l’IVBD (mandat 2014-2015)
Préambule
Ce rapport annuel reprend
les principales activités
menées par l’IVBD durant
l’exercice 2014-2015.
Il s’adresse à vous tous,
professionnels de la filière
viti-vinicole, partenaires et
amateurs de nos vins de
Bergerac et Duras. Il
reprend les principales
actions menées durant
cette année importante qui
a vu la concrétisation du
rapprochement Bergerac-
Duras avec la création
d’une interprofession
unique sur nos 2 vignobles,
l’IVBD, au service de tous
les vignerons et négociants
produisant et
commercialisant des vins
de Bergerac et Duras.
A tous, je vous souhaite
une très bonne lecture et
vous présente mes
meilleurs vœux pour 2016.
Paul-André BARRIAT,
Bergerac, le 4 janvier 2016
2
SOMMAIRE
Le Vignoble
de Bergerac-Duras
L’IVBD
Interprofession des Vins
de Bergerac et Duras
Fonctionnement
Bilan financier
Economie
Communication France
Communication Export
Technique et Qualité
2014/2015
EDITO
Voici la feuille de route pour 2016. Ambition,
détermination et confiance dans l’avenir… Voilà les
paramètres de l’action de l’IVBD pour cette année.
Vous pouvez compter sur l’engagement de l’IVBD pour
réaliser ce programme ; mais l’IVBD doit aussi pouvoir
compter sur vous.
Présentation du Vignoble de BERGERAC et Duras
Le Vignoble
de Bergerac et Duras
3
Le vignoble de Bergerac et Duras
4
Ses structures professionnelles
Interprofession des vins de
Bergerac et Duras
Notre vignoble
LE PAYS DE BERGERAC
« Rangs de vignes en coteaux, clairières et
bosquets servant d’écrin à de belles
demeures périgourdines : la nature ici
s’exprime pleinement et ne manque pas de
panache… à l’image des vins de nos 13
appellations ! Ajoutez une rivière Dordogne
qui nous relie à nos prestigieux voisins du
Périgord noir et Sarlat en amont, à Saint
Emilion en aval, et vous y êtes… Depuis
plus de 2000 ans, les Vins de Bergerac ont
régalé tour à tour Gaulois et Romains,
réconcilié rois de France et d’Angleterre et
même inspiré Cyrano.
Une sacrée personnalité, bâtie au fil des
siècles ! Comment ne pas être inspiré par un tel cadre, une telle douceur de vivre ? Ici, les 900
vignerons sont motivés et passionnées pour faire parler la terre de belle façon. »
Les appellations bergeracoises en AOC : Bergerac (rouge, rosé, blanc sec, blanc moelleux), Côtes de
Bergerac (rouge, blanc), Montravel (rouge, blanc), Côtes de Montravel, Haut-Montravel, Monbazillac,
Pécharmant, Rosette, Saussignac ; et les vins de Dordogne en IGP : Périgord.
LE PAYS DE DURAS
« Du Château de Duras, sur ce piton calcaire qui constitue la proue de nos petites
montagnes, face à la plaine qui mène à Bordeaux et à l’océan, nous cultivons la vigne depuis
belle lurette et produisons des vins à la réputation antique. Ici, le vigneron ne peut être que
rebelle.
Sur une terre âpre de conquérir, véritable explosion géologique, nos ancêtres et tous ceux
qui nous ont précédés ont su résister pour défendre une culture, un art de vivre. Notre
histoire, celle des Ducs de Duras, mais aussi des paysans et des colons qui ont peuplé et
cultivé nos vallées, est celle du labeur, de l’obstination et de la passion.
Aujourd’hui, près de 200 vignerons partagent encore et toujours cet amour viscéral de la
terre, de la vigne et du vin dans un esprit rebelle. Leurs vins sont à cette image. »
Les appellations duraquoises :
Une AOC « Côtes de Duras » (rouge, rosé, blanc sec, blanc moelleux).
Une continuité géographique du paysage et des terroirs, une
philosophie d’artisan vigneron et des valeurs gasconnes qui se
partagent, voilà les signes d’alliance entre les 2 vignobles de Bergerac et
Duras qui regorgent de patrimoine historique et de paysages idylliques.
Le Sud-Ouest, c’est notre beau pays, à Bergerac et à Duras…
Du Château de Duras, sur ce piton calcaire, la vigne y est cultivée depuis
belle lurette et leur réputation remonte à l’antiquité.
D’une colline à l’autre du côté d’Eymet, la belle bastide anglaise aux
frontières du Lot-et-Garonne et de la Dordogne, les vignes bergeracoises
et duraquoises se tutoient.
Sur une terre âpre à conquérir, véritable explosion géologique, nos
ancêtres et tous ceux qui nous précédés ont su résister pour défendre
une culture, un art de vivre.
L’histoire des vignerons de Duras, celle des Ducs de Duras, est
également celle des paysans qui ont peuplé et cultivé les vallées de la
Dordogne : celles du labeur, de l’obstination et de la passion.
Dans nos vignobles de Bergerac et de Duras, qui ont déjà l’accent du
Sud-Ouest, le terroir est à l’honneur. Morceau de campagne, part de
nature, bout de terre et de cailloux : le goût brut vient de là, issu du
respect. Le savoir-faire de nos vignerons en fait jaillir l’éclat, affinant,
polissant cette matière que le temps, parfois le bois, toujours le soin
transformeront en vins de Bergerac et Duras
Généreux comme la gouaille gasconne : pas moins de 17 appellations et
5 couleurs pour emporter l’adhésion !
Le terroir
• Influence océanique (à 100 km de l’Atlantique) pour la zone de Montravel
→ prolongement climatique du Libournais et Saint Emilion.
• Climat continental pour le reste du vignoble.
• Températures douces en moyenne avec des étés chauds et des hivers courts.
• Constitution du sol : l’argile et le calcaire dominent.
Le vignoble de Bergerac-Duras
Surface : 12 400 ha
Production : 550 000 hl
5 couleurs et 17 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC)
Les cépages rouges :
Merlot - Cabernet Sauvignon
Cabernet franc - Malbec
Les cépages blancs :
Sauvignon - Sémillon - Muscadelle
Ondenc - Chenin - Mauzac - Ugni blanc
La Grappe des Appellations
du vignoble de Bergerac et Duras
Le vignoble de Bergerac et Duras
6
Notre vignoble
en quelques chiffres
 10 AOC (9+1) et 1 IGP
 1 100 viticulteurs, dont environ 50% sont indépendants et
50% coopérateurs.
 150 négociants
 Surface cultivée : 13 000 hectares
 Soit 2,9% environ de la surface viticole en AOP française
 15 hectares : taille moyenne des propriétés.
Production moyenne : 580 000 hectolitres
Et l’IGP Périgord
IGP
Périgord
Production moyenne : 550 000 hectolitres
Notre vignoble
en quelques chiffres
 10 AOC et 1 IGP
 800 viticulteurs, dont environ 55% sont indépendants et
45% coopérateurs.
 150 négociants
 Surface cultivée : 12 400 hectares
 Soit 2,8% environ de la surface viticole en AOP française
 15 hectares : taille moyenne des propriétés.
Le Vin en France
 68 500 exploitations viticoles
 788 700 ha en production
 45 664 000 hl produits dont 56% de vins rouges et rosés,
26% de vins blancs et 18% de vins (blancs) pour la distillation
 45 664 000 hl produits dont 48% de vins AOC, 34% de vins
autres (IGP & VSIG) et 18% de vins (VSIG) pour la distillation.
 27 166 000 hl de consommation taxée en 2014/2015
 Valeur de la production française : 12,36 Milliards d’€uros
 CA export des vins : 7,8 Milliards d’€uros
 Solde du Commerce extérieur vins : 7,1 Milliards d’€uros
Le Vin à Bergerac-Duras
 12 391 ha en production, soit 9,4% de la surface d’AOC en
production en Aquitaine (131 480 ha) et 2,8% de la surface
d’AOC en production en France (448 080 ha).
 553 935 hl produits, soit 9,3% de la production d’AOC en
Aquitaine (5 958 600 hl) et 2,6% de la production d’AOC en
France (20 956 200 hl).
 Le chiffre d’affaires au départ des chais des récoltants est
estimé à plus de 150 Millions d’€uros.
(Données en moyennes quinquennales arrêtées à fin 2014)
Le Vin dans le Monde
Vignobles : 7 546 000 ha
Production : 292 000 000 hl
Consommation : 242 000 000 hl
Exportations : 98 000 000 hl
(Dernières données évaluées et publiées pat l’OIV : 2013)
(Dernières données officielles publiées
par France Agrimer : 2014)
7
Bergerac
Duras
Duras
L’ INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
FONCTIONNEMENT
DE L’INTERPROFESSION
9

L’ Interprofession
des Vins de Bergerac et Duras
10
Pourquoi un tel rapprochement ?
Les vignobles de Bergerac et de Duras connaissent depuis
plusieurs années une diminution de leurs surfaces en
production et donc des volumes produits. Le monde est en
perpétuelle évolution et cela concerne aussi la filière viticole :
pour exister et se faire connaître, il faut désormais être fort,
réactif et porteur de perspective à long terme. Les vignobles
de Bergerac et Duras ont de nombreuses similitudes et une
complémentarité évidente.
Afin d’assurer la pérennité de nos vignobles, tout en
respectant leur identité propre, il devenait évident de réaliser
ce rapprochement en créant une Interprofession commune
qui s’intègre résolument dans une perspective Sud-Ouest.
Cela va permettre de créer une dynamique unitaire en initiant
une réflexion concomitante sur le rapprochement des ODG.
Nous y sommes donc. L’Interprofession des Vins de Bergerac
et Duras (IVBD) est lancée : elle sera plus forte
administrativement, politiquement et financièrement. Et
l’IVBD est bien une structure collective, au service de tous les
vignerons et négociants produisant et commercialisant les vins
de Bergerac et Duras.
Cette nouvelle dynamique interprofessionnelle entre Bergerac
et Duras va se concrétiser par de nouvelles actions de
communication.
Au-delà du programme de communication en cours qui va se
poursuivre pour Bergerac et Duras, nous souhaitons renforcer
notre plan d’action sur la période 2015-2020 autour de 4 axes
majeurs : nos débouchés sur le marché intérieur notamment
en Grande Distribution, le développement de nos ventes à
l’export, le renforcement de notre image au niveau national.
Enfin, nous souhaitons initier une réflexion prospective pour
établir un plan stratégique à 10 ans pour assurer la pérennité
de notre filière.
Par ailleurs, nous souhaitons renforcer résolument notre
communication interne en créant un service approprié sous la
responsabilité de Corinne Lacombe et dont une mission
importante sera aussi de développer fortement le
vinotourisme. N’oublions pas que le vignoble de Bergerac
vient de recevoir le label “Vignobles et Découvertes”. À nous
de le faire vivre !
L’IVBD est au service de tous ses ressortissants et acteurs de la
filière viticole de Bergerac-Duras ; c’est aussi à tous,
viticulteurs et négociants en vins de Bergerac, Duras,
Monbazillac, Montravel, Pécharmant, Rosette et Saussignac
de la faire vivre et réussir.
L ’ I V B D
Le rapprochement des vignobles de Bergerac et Duras, initié depuis quelques années, est désormais une réalité.
Les Assemblées Générales Extraordinaires du Conseil Interprofessionnel des Vins de la Région de Bergerac
(CIVRB) et du Conseil Interprofessionnel des vins de Duras (CID), le 3 novembre 2014, ont validé à l’unanimité le
traité de fusion.
L’ Interprofession
des Vins de Bergerac et Duras
11
L’IVBD a été créée par l’ODG des Vignerons de
Bergerac et de Duras et par la Fédération des
Négociants en vin de Bergerac et du Sud-Ouest,
le 3 novembre 2014.
Les Interprofessions sont
des organismes privés
créés par les professionnels
et reconnus par l’État qui en
a défini le cadre
réglementaire.
L’Interprofession des vins
de Bergerac et Duras
(IVBD) est un organisme de
la filière viticole dont les
deux familles
représentatives sont la
viticulture (vignerons issus
de caves particulières et de
la coopération) et le négoce.
Elle est née de la fusion des
interprofessions du
Bergeracois (CIVRB,
Conseil Interprofessionnel
des Vins de la Région de
Bergerac) et de Duras (CID,
Conseil Interprofessionnel
des vins de Duras).
Face aux enjeux
d’aujourd’hui, nos deux
interprofessions ont fait
le choix audacieux de
construire une union
volontaire. Continuité
géographique, continuité
des paysages physiques,
des cépages cultivés,
des valeurs, histoire
commune et proximité
des hommes, bien des
raisons justifient ce
rapprochement.
QUI SOMMES-NOUS ?
Notre objectif partagé a toujours été de créer une interprofession plus
forte administrativement, politiquement et financièrement pour
proposer à l’ensemble des vignerons et négociants produisant et
commercialisant des vins AOP des régions de Bergerac et Duras un
service plus performant.
Les Assemblées Générales du CID et du CIVRB ont acté à l’unanimité la
fusion des deux interprofessions existantes pour devenir au 1er août 2014
une seule et même interprofession, l’Interprofession des vins de Bergerac
et Duras (IVBD), qui a compétence sur l’ensemble des vignobles AOP de
Bergerac et de Duras.
Notre positionnement est désormais affiché avec clarté :
nous sommes Bergerac et Duras, en Sud-Ouest, à proximité de
Bordeaux.
Nous revendiquons notre appartenance au Sud-Ouest, d’où notre
convention de partenariat avec I’IVSO (Interprofession des Vins du Sud-
Ouest). Le rayon Sud-Ouest est le 4e vignoble français dans la Grande
Distribution française et nous en sommes le leader avec une position très
largement dominante sur les vins liquoreux et moelleux. À nous de le faire
savoir.
En Aquitaine, nous développons des partenariats divers “hors promotion”
et plus particulièrement techniques avec nos collègues girondins (CIVB,
Chambres d’Agriculture et notamment le Vinopôle Bordeaux-Aquitaine) et
l’ISVV.
L’ Interprofession
des Vins de Bergerac et Duras
12
Notre union est une réponse à des enjeux forts !
• Enjeu politique
Pour renforcer le poids de nos vignobles, pour avoir une vraie audience au niveau des instances politiques et administratives.
• Enjeu économique
Une mutualisation des moyens permet de disposer plus régulièrement et de façon précise de données sur les marchés export et intérieur, de comparer
leurs performances à celles des autres régions viticoles, de prendre en compte les différentes études sur la consommation et l’évolution des marchés,
de disposer d’outils d’aide à la décision pour orienter les actions de promotion et de développement, de mettre en place un suivi du potentiel de
production de nos vignobles, d’être en capacité d’argumenter nos choix dans le cadre de la gestion des droits de plantation. Ainsi, nous créons un
véritable tableau de bord pour notre filière.
• Enjeu technique
Notre objectif est d’animer une véritable Commission Technique au service de nos vignobles et ainsi de faire entendre notre voix au niveau régional, et
d’avoir les moyens techniques et financiers de nous positionner sur les enjeux nationaux en particulier ceux de la “maladie du bois”.
• Enjeu promotionnel
Pour optimiser la promotion de nos marques Bergerac et Duras, mais aussi Buzet s’ils le souhaitent, par convention, dans le cadre d’actions spécifiques
et ciblées, au sein d’une démarche commune, avec une signature Sud-Ouest. En nous regroupant, nous nous donnons les moyens de développer
chacune des marques par des actions collectives transversales qui viennent compléter et renforcer les actions menées par les différents vignobles sur
leurs identités respectives.
La communication des deux vignobles va-t-elle devenir commune ?
Non pour l’heure, durant cet exercice 2014-2015 chaque vignoble conserve son
identité propre : les vins de Bergerac restent associés à “des moments nature” et les
vins de Duras aux “Rebelles d’Aquitaine”. Une signature commune “Sud-Ouest” sert
de trait d’union entre les deux univers de communication. Ce n’est qu’à partir de 2016
qu’une identité commune apparaîtra.
L’ Interprofession
des Vins de Bergerac et Duras
NOTRE FONCTIONNEMENT
L’organisation interprofessionnelle peut être définie comme un organisme privé,
reconnu par l’autorité publique, regroupant en son sein les partenaires de l’amont et
de l’aval d’une même filière pour assurer la gestion et la valorisation d’une production
agricole, visant le développement des performances de la filière et de défense de ses
intérêts, et auquel ont été attribuées les prérogatives nécessaires à la réalisation de
ces objectifs. Elle est le lieu de rencontre de l’amont et de l’aval au niveau de la
région de production.
L’accord interprofessionnel est un outil dont dispose l’Interprofession pour exercer
ses missions. Il s’agit également d’un moyen de rendre obligatoire à tous les
ressortissants, les disciplines collectives, au travers de la procédure d’extension sous
réserve qu’ait été respecté un certain nombre de grands principes tels que la
représentativité, la parité et l’unanimité.
Son financement découle essentiellement des cotisations professionnelles.
Pourquoi des Cotisations Volontaires
Obligatoires (CVO) ?
• Ce sont des cotisations parce qu’il s’agit de contributions par quote-part à des
dépenses ou des charges communes.
• Elles sont volontaires parce que les professionnels de la filière, via leurs
représentants au Conseil d’administration de l’Interprofession issus de la FVBD et de
la FNVBSO, décident librement de leur principe, de leur montant, de leur finalité et
de leur mise en oeuvre.
• Elles sont obligatoires parce qu’une fois votées à l’unanimité des familles de la
Viticulture et du Négoce au sein de l’Assemblée Générale de l’interprofession, elles
sont étendues par arrêté interministériel, ce qui les rend obligatoires à tous les
ressortissants.
Dans le cadre des contrats d’achat vrac, les cotisations sont supportées à moitié par
le négociant et à moitié par le vigneron.
Les cotisations interprofessionnelles (CVO) pour
la campagne 2014-2015, pour les transactions
effectuées à partir du 1er août 2014 (par hectolitre,
hors taxes)
AOC Duras : 3,40 €/hl HT
AOC Bergerac sec, Bergerac rosé, Bergerac rouge, Côtes de
Bergerac blanc : 3,76 €/hl HT
AOC Montravel sec, Rosette, Côtes de Montravel : 4,00 €/hl HT
AOC Côtes de Bergerac rouge, Montravel rouge et Pécharmant :
5,80 €/hl HT
AOC Haut-Montravel, Saussignac et Monbazillac : 6,00 €/hl HT
NB. Pour la campagne 2015-2016 ces cotisations restent inchangées.
13
UTILISATION DES COTISATIONS INTERPROFESSIONNELLES
(CVO), RÉPARTITION PAR PÔLE
Technique &
SAQ
8%
Promotion
66%
Economie
10%
Structure
16%
Utilisation de la CVO 2014 / 2015
L’ Interprofession
des Vins de Bergerac et Duras
14
Les principes de fonctionnement
de l’interprofession
La représentativité des familles professionnelles est assurée par la FVBD (Fédération des Vins de Bergerac et Duras) pour la
viticulture et par la FNVBSO (Fédération des Négociants en Vins de Bergerac et du Sud-Ouest) pour le Négoce.
Il existe un équilibre paritaire entre les familles professionnelles du négoce et de la viticulture.
La prise de décision, lors des moments majeurs de la vie interprofessionnelle, se fait toujours à l’unanimité des deux familles.
Le fonctionnement
Le Bureau est constitué de 8 membres : 4 issus de la
viticulture (de la FVBD) et 4 issus du négoce (de la
FNVBSO).
Le Conseil d’Administration est constitué de 22
membres : 11 issus de la viticulture (de la FVBD) et 11
du négoce (de la FNVBSO).
L’Assemblée Générale est composée de 22 membres
qui constituent le CA, à voix délibérative (11 délégués
de la viticulture et 11 délégués du négoce).
Les Assemblées Générales
Deux Assemblées Générales sont organisées chaque année : celle de
janvier, ouverte, et celle de juin, qui se déroule à huis clos.
Leurs fonctions :
• Définir la politique générale et les objectifs,
• Contrôler l’action du Conseil d’Administration,
• Approuver les comptes et voter le budget,
• Sur proposition du Conseil d’Administration, prendre les décisions qui
peuvent bénéficier de la procédure d’extension,
• Élire le Président selon la règle d’alternance tous les 2 ans et le
Conseil d’Administration (renouvellement par moitié de ses membres
tous les 2 ans par alternance dans chaque collège).
L’ Interprofession
des Vins de Bergerac et Duras
15
Le Conseil d’Administration
Il est composé de 22 membres à voix délibérative (11 délégués de la viticulture et
11 délégués du négoce).
Ses fonctions et pouvoirs :
• Élire en son sein le Bureau, pour 2 ans,
• Exécuter le programme fixé par l’Assemblée Générale,
• Se tenir informé de l’avancement des travaux des Commissions thématiques,
• Analyser les données économiques et statistiques du marché,
• Vérifier le bon fonctionnement administratif de l’IVBD.
Le Bureau
Il est composé de 8 membres : 4 délégués de la viticulture et 4 délégués du négoce, élus
pour 2 ans.
Son rôle :
• Exécuter ou faire exécuter le programme fixé par l’Assemblée Générale et, le cas
échéant, les missions que celle-ci a pu lui confier,
• Vérifier le bon fonctionnement administratif de l’IVBD,
• Préparer, pour le Conseil d’Administration, les orientations stratégiques et budgétaires
de l’IVBD sur proposition des Commissions.
Les administrateurs de l’IVBD,
mandature 2014-2015
De haut en bas, et de gauche à droite, sur les photos :
Collège Viticulture
Sylvie Alem, Philippe Allain, Patrick Barde, Paul-
André Barriat, Patrick Blancheton, Patrice
Combaud, Didier Fourcaud, Jean-Jacques Lacoste,
Joël Lajonie, Didier Roches, Alain Tingaud.
Collège Négoce
Gilles Berty, Christian Coudon, Michel Delpon,
François Gonnet, Didier Grandeau, Frédéric
Guiraud, Marc Lecomte, Julien Montfort, Jean-Marc
Parsat, Matthieu Ressiot, Jacques Rodriguez.
Durant le mandat 2014-2015,
le Bureau est composé de :
• Paul-André Barriat, viticulteur, Président (1)
• Didier Grandeau, négociant, Vice-Président (5)
• Philippe Allain, viticulteur, Secrétaire (2)
• Marc Lecomte, négociant, Trésorier (7)
• Joël Lajonie, viticulteur, membre (3)
• Alain Tingaud, viticulteur, membre (4)
• Christian Coudon, négociant, membre (6)
• Alain Tingaud, viticulteur, membre (4)
• Jean-Marc Parsat, négociant, membre (8)
INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
16
LES MISSIONS DE L’IVBD
Elles s’exercent à travers les actions des Commissions et Ateliers.
Les Commissions et Ateliers ont compétence pour travailler et
réfléchir sur l’ensemble des Vins de Bergerac et de Duras.
Les Commissions
• Communication • Économique • Technique
• Budget • Suivi aval Qualité
Elles sont composées d’administrateurs de l’IVBD.
Les Ateliers
• Export • Grande Distribution • CHR • Route des Vins
• Relations Presse • Consulat de la Vinée de Bergerac
Chaque Atelier est présidé par un administrateur de l’IVBD et composé
de vignerons et négociants reconnus qualifiés dans le domaine
concerné.
L’objectif est de rechercher les synergies et la cohérence des actions
tout en respectant les identités de chacun des vignobles.
Certaines actions seront réalisées pour l’ensemble des appellations,
comme par exemple les participations aux salons professionnels, les
actions en Grande Distribution, le développement touristique…
D’autres ne pourront concerner que certaines appellations, comme par
exemple les relations presse, le plan média... mais un équilibre sur
l’année est toujours recherché.
Les Services
• Technique et Qualité • Communication • Économie et
Études • Direction et service Administratif et financier
L’IVBD, c’est aussi ...
La défense des intérêts de notre filière en participant, relayant et finançant les actions du CNIV et de
VIN & SOCIÉTÉ.
Une participation active aux travaux de l’AAPrA et de l’Association SUD OUEST FRANCE.
Un rôle majeur au sein du Conseil de Bassin Aquitain et du Conseil Territorial 24-47 ; une
implication forte dans le projet de mise en place d’une gouvernance interprofessionnelle des
vignobles de Dordogne et du Lot-et-Garonne.
Un suivi régulier de la « vie du Pôle Viticole » de Bergerac.
17
NDLR.MONTAGEPHOTO/NOUVELLE
SIGNALÉTIQUEENCOURS
18
L’ INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
FONCTIONNEMENT
en interne
19

Les Services de l’Interprofession
et ses permanents
 Technique et Qualité
• Le Pôle Technique et Qualité propose des
prestations personnalisées de conseil
œnologique et de suivi analytique.
• Il coordonne les actions de recherche et
d’expérimentations viti-vinicoles, en lien avec
les programmes régionaux et nationaux.
 Communication
Le Service Communication est en charge de la
promotion des Vins de Bergerac en France et à
l’Export. Il informe la presse, informe les
prescripteurs des marchés, communique
auprès des consommateurs et accompagne les
entreprises dans le cadre d’actions de
promotion.
 Economie et Etudes
Le Service Economie et Etudes enregistre et
étudie les transactions des vins de Bergerac ;
analyse les marchés des vins et les circuits de
distribution. Ses travaux sont à disposition de
tous les opérateurs, viticulteurs et négociants.
Ils sont aussi très utiles dans la définition de nos
programmes de communication.
 Boutiques Maisons des Vins
Propose les vins de la Route des Vins de
Bergerac et Duras.
Expositions permanentes,
espaces sensoriels et vinothèques.
20
Les Services de l’Interprofession
Les Services
• 3 sites
Bergerac,
Maison des Vins,
siège de l’Interprofession
Duras,
Maison des vins et boutique
Pôle viticole de Bergerac,
Le service technique et
son laboratoire oenologique
INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
Bilan financier
de
L’INTERPROFESSION
Exercice 2014-2015
21
63
Les comptes de l’IVBD : Bilan 2014-2015
Les chargesLes produits
Les comptes :
Bilan 2014-2015
Le total des produits s’élève à
3 203 k€, alors que celui des
charges est de 3 417 k€, ce qui
génère un résultat négatif à
hauteur de 214 k€. Le budget
2014/2015 rectificatif, voté par le
Conseil d’administration, s’élevait
à 189 K€, soit un dépassement de
25 K€.
Le volume des sorties est inférieur
de 99 kHl. Ce recul est directement
lié à la diminution des récoltes de
2013 et, dans une moindre
mesure, de 2014.
Sous l’effet de la baisse des sorties,
les actions de communication
s’élèvent à 1 163 k€ et sont
financées pour 66% par les CVO.
Dépenses 2014/2015 : 3 417 K€
Utilisation de la CVO
2014/2015
Recettes 2014/2015 : 3 203 K€
22
INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
Technique &
SAQ
8%
Promotion
66%
Economie
10%
Structure
16%
Utilisation de la CVO 2014 / 2015
ECONOMIE
MARCHÉ DES VINS
ECONOMIE & Etudes
Les sources utilisées
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
En complément de ses propres données, le Service Economie de l’IVBD se procure des informations auprès des
organismes et entreprises suivants : DNSCE, DOUANES, FRANCEAGRIMER, GTI, INSEE, KANTAR WORLDPANEL, MSA,
DRAAF, OIV, IRI FRANCE, UBIFRANCE...
Les missions du Service Economie
Maîtriser l’environnement économique et juridique
 Connaître et comprendre la filière viticole, son fonctionnement et ses enjeux économiques.
 Transposer et appliquer localement les évolutions juridiques nationales et européennes.
 Participer aux réflexions nationales sur l’évolution juridique, administrative et économique de la filière.
 Identifier les besoins d’information des opérateurs et Concevoir les traitements appropriés.
Etudier les données, circuits et marchés
 Identifier les sources d’information appropriées et Gérer les relations avec les organismes et entreprises.
 Collecter les informations ; Vérifier leur exactitude, fiabilité, pertinence, récurrence…
 Traiter les informations collectées : organisation, saisie, mise en forme, mise à jour...
 Analyser les données recueillies.
Echanger les informations avec les opérateurs
 Restituer l’information économique au travers de tableaux de bord, graphiques et synthèses.
 Expliquer l’information économique lors de présentations aux opérateurs.
 Animer la commission économique de l’IVBD.
Contact : Eric HUGOT - Tél. 05 53 63 57 52 / eric.hugot@vins-bergeracduras.fr
Pour aider à
piloter la filière
des Vins de
Bergerac et Duras
et ses entreprises,
le Service
Economie et
Etudes s’attache à
connaître et
décrypter le
marché national et
mondial des vins.
23
L a c a m p a g n e
Les Disponibilités
Les vignobles de Bergerac et Duras connaissent un équilibre régulier en moyennes quinquennales, et notamment entre les
récoltes et les ventes. Les stocks de début de campagne, légèrement supérieurs, résultent d’un stock réduit pour les
appellations majoritairement vendues jeunes et en vrac et d’un stock à peine plus important pour les appellations de terroir,
lesquelles sont plus souvent vendues en bouteilles et nécessitent plus de temps pour être commercialisées à maturité.
Malgré les ventes 2013-2014 limitées par la très faible récolte 2013,
l’impact de cette dernière est prépondérant et le stock 2014 a donc
reculé une nouvelle fois de manière importante, aussi bien par rapport à
2013 que comparé à la moyenne.
Les disponibilités se sont donc à nouveau contractées, à leur
plus bas niveau depuis 20 ans.
Les conditions climatiques ont permis de retrouver des
rendements presque habituels pour la vendange 2014.
Mais conjugués à l’érosion des surfaces, ils n’ont pas
tout à fait suffi à la récolte 2014 pour atteindre la
moyenne.
La campagne précédente avait connu des pertes de parts de
marché en raison des faibles disponibilités. Les ventes 2014-2015
en subissent encore les effets, tout en limitant le recul à -1,24%,
mais à un niveau inférieur de -10% à la moyenne des ventes. Ce
qui va permettre de reconstituer un peu les stocks 2015 .
24
582 197 553 934
1 136 131
551 683
0
100 000
200 000
300 000
400 000
500 000
600 000
700 000
800 000
900 000
1 000 000
1 100 000
Stocks moyens Récoltes
moyennes
Disponibilités
moyennes
Ventesmoyennes
582 197
416 793
0
100 000
200 000
300 000
400 000
500 000
600 000
Stocks moyens Stock 2014
-28,32 %
vs2013
-28,41 %
553 934 544 618
0
100 000
200 000
300 000
400 000
500 000
600 000
Récoltes moyennes Récolte 2014
+32,44 %
vs2013
-1,68 %
1 136 131
961 411
0
200 000
400 000
600 000
800 000
1 000 000
1 200 000
Disponibilités moyennes Disponibilités 2014-2015
-15,38 %
-3,15 %
vs2013-2014
544 618
495 995
0
100 000
200 000
300 000
400 000
500 000
600 000
Récolte 2014 Ventes2014-2015
-1,24 %
vs2013-2014
48 623 hl
Vrac-Bouteilles
1%
Vrac-Vrac
49%
DRMS
50%
Le marché est divisé entre les
ventes de vins conditionnés
(=DRMS) et les ventes en vrac. Le
poids des DRMS croît régulièrement
depuis des années. En 2013-2014, il
a atteint un nouvel équilibre à 50%
des ventes.
On estime à 70% les volumes mis en
marché qui transitent par le négoce,
puisque celui-ci achète l’intégralité
du vrac (soit 50%) et une partie des
vins conditionnés.
Le marché a démarré tard (fin décembre) et n’a été réellement actif qu’en janvier. Fin février l’essentiel des achats était
réalisé; tous les mois ont été inférieurs à la normale. Le cours, positionné entre 1 050 et 1 100 €/T dés décembre, a peu varié.
2 0 1 4 - 2 0 1 5
Le marché vrac, très perturbé, a vu ses ventes commencer à se redresser
grâce au millésime 2014 avant de se geler de nouveau en raison de
pertes de parts de marché consécutives à la pénurie sur le 2013.
Le Bergerac Rouge s’est au final redressé de +12%, et le Bergerac Rosé de
+58%, alors que le Côtes de Duras Rouge a évolué à contre courant.
Les Blancs ont reculé au travers du Bergerac sec dont le marché se
rétrécit régulièrement, et du Côtes de Bergerac moins dynamique. Le
millésime 2014 a en revanche permis de répondre à la demande de
Monbazillac qui a donc progressé.
Ventes vrac
2014-2015
Evolution
vs 2013-2014
Evolution
vs moyenne
99 789 hl +11,73/ % -24,42 %
Cours moyen
2014-2015
Evol.vs 2013-2014
1 096 €/T -4,37% -50 €
Le marché a largement anticipé l’arrivée du millésime 2014 dés septembre et a été très actif jusqu’à fin mars. Le cours a
atteint 1186 €/T en décembre avant de revenir juste au dessus de 1 100 €/T dés décembre.
Le marché a été peu dynamique pendant toute la campagne et s’est simplement contracté un peu chaque mois. A son image,
le cours a évolué platement entre 950 et 1 000 €/T.
Le marché a démarré tardivement (décembre) mais très fortement. L’activité a perduré en janvier mais est retombée dés
février pour ensuite s’étioler. Le cours est resté remarquablement stable en permanence entre 1 050 et 1 100 €/T.
1 108 €/T -0,08% -2 €
988 €/T -0,14% -1 €
La demande toujours soutenue a donné un marché actif chaque mois tout au long de la campagne et des transactions sur le
millésime 2014 dés décembre. Le cours, parti de 2 800 €/T, a progressé immédiatement à plus de 2 850 €/T puis très
régulièrement jusqu’à 2 925 €/T et même 2 971 €/T en juillet 2015.
Bergerac Rouge
1 070 €/T +1,48% +16 €
2 913 €/T +3,74% +105 €
21 668 hl - 9,86 % -16,76 %
35 991 hl -17,63 % -11,94 %
38 396 hl +8,29 % +5,51 %
Bergerac Rosé
Bergerac Blanc
Côtes de Bergerac
Blanc
Monbazillac
Les Mises en Marché
28 982 hl +58,38 % +31,71 %
25
258 721 246 768
0
20 000
40 000
60 000
80 000
100 000
120 000
140 000
160 000
180 000
200 000
220 000
240 000
DRMS moyennes DRMS 2014-2015
-2,74 %
vs 2013-2014
-4,62 %
293 452
249 798
0
20 000
40 000
60 000
80 000
100 000
120 000
140 000
160 000
180 000
200 000
220 000
240 000
260 000
280 000
300 000
320 000
VentesVrac moyennes VentesVrac 2014-2015
+0,45 %
vs 2013-2014
-14,88 %
La baisse initiée en 2013-
2014 s’est poursuivie mais
de manière moins marquée.
Pour les AOC les plus
touchées par la faible
récolte 2013, le millésime
2014 a en partie permis aux
viticulteurs de reconstituer
leurs stocks. Les AOC qui
avaient un peu plus de
disponibilités ont continué à
développer leurs ventes.
9 911 hl -53,76 % -49,03 % 1 002 €/T +4,08% +27 €
Côtes de Duras
Rouge
Excepté février, très bon, tous les mois ont été faibles. Le marché s’est un peu éveillé en toute fin de campagne. Le cours s’est
stabilisé autour de 1 000 €/T rapidement.
0
20 000
40 000
60 000
80 000
100 000
120 000
140 000
160 000
180 000
200 000
2013-2014 2014-2015
Autres Vins de Bergerac& Duras
Côtes de Duras Rouge
Bergerac Blanc
Bergerac Rosé
Côtes de Bergerac Blanc
Monbazillac
Bergerac Rouge
-13,61%
Le marché des vins de
Bergerac et Duras est
essentiellement un
marché français.
D’un point de vue
géographique, la
consommation des vins
de Bergerac et Duras
est prépondérante sur
la moitié ouest du pays.
Au sein du marché français, le 1er marché est la Grande
Distribution, laquelle est subdivisée en GMS et HD. Les
Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) sont de loin le
canal principal de distribution avec 47% des volumes, en
baisse ; le Hard Discount (HD) pèse 7%, stabilisé après
une baisse de plusieurs années. Les autres circuits se
partagent donc les 46% restant, en hausse. La répartition
exacte entre la restauration, les cavistes et la vente au
domaine est difficile à mesurer, mais leur poids s’accroît
grâce à une plus grande constance de ces marchés et
notamment au travers de la vente au domaine qui
bénéficie de la bonne activité touristique régionale.
La très faible récolte 2013 a perturbé profondément l’ensemble du marché des
appellations en GMS qui a baissé de -5,4% en 2014-2015. Les appellations
d’Aquitaine et du Sud-Ouest (hors Bordeaux), après avoir résisté en 2013-
2014, accusent le coup en 2014-2015 (-7,2%). Les vins de Bergerac et Duras
perdent cette fois -13,61%. Cette baisse est principalement due au Bergerac
Rouge qui chute (-28,01%) en raison du manque de disponibilités et de la
hausse de prix qui a suivi (+21,5%). L’impossibilité d’approvisionner le marché
n’a pas eu de conséquence sur son prix (-0,7%) mais a baissé (-14,03%) les
ventes de Bergerac Rosé. Les autres AOC de Rouges et Rosés ont toutes
progressé, mais les Blancs ont reculé de -6,16% en raison de la baisse de Côtes
de Bergerac (-14,4%). Le chiffre d’affaires global a perdu -5,51%.
Le Bergerac Rouge a reculé mois
après mois. Le manque de
disponibilité a entraîné une
réduction du nombre de références
et une forte augmentation des prix
de vente au consommateur.
Cette montée en gamme s’est
accompagnée de pertes de parts de
marché sur les entrées de gamme.
Au global, le chiffre d’affaires se
replie de -14,84%.
Le Marché France
L a c a m p a g n e
Appellation
Volume vendu
en 2014-2015
Evolution
vs 2013-2014
Bergerac Rouge 57 441 hl -28,01 %
Côtes de Duras Rouge 9 302 hl +1,40 %
Bergerac Rosé 17 020 hl -14,03 %
Bergerac Blanc 10 774 hl -4,59 %
Côtes de Bergerac Blanc 20 605 hl -14,40 %
Monbazillac 32 159 hl -0,62%
Autres Vins Bergerac & Duras 20 257 hl +16,01%
Tous Vins Bergerac & Duras 167 557 hl -13,61%
Le Côtes de Duras Rouge n’ayant pas eu à subir le manque de disponibilités a profité à son échelle du champ libre
pour augmenter ses ventes de +1,40% grâce aussi à un prix dont la progression est restée plus mesurée (+7,3%).
Le Bergerac Rosé avait connu ses problèmes d’approvisionnement de marché et d’augmentation des prix dés la
campagne précédente. 2014-2015 n’a pas réussi à reconquérir les parts de marché perdues malgré des prix restés
très stables (-0,7%). Les ventes ont donc encore reculé de -14,03% et le CA de -16,77%.
Le Bergerac Blanc sec s’est inscrit dans la même tendance mais avec des évolutions moins marquées (-4,59% en
volume; prix +4,2%) pour un chiffre d’affaires en léger repli (-1,21%).
Le Côtes de Bergerac Blanc a commencé à reculer fin 2014. La progression de prix a été très douce, mais atteint au
final +5%. Les volumes ont reculé progressivement jusqu’à -14,40%, et le chiffre d’affaires à -10,57%.
Le Monbazillac maintient ses ventes très régulières (-0,62%) avec un prix qui ne bouge pas (+0%).
Les autres AOC Rouges ayant des stocks ont toutes progressé, ainsi que les Blancs moelleux et liquoreux et le Côtes
de Duras Rosé. Les AOC de Blancs secs ont en revanche suivi le Bergerac Blanc sec. Ensemble, ces AOC ont progressé
de +16,01% en volume et +17,78% en CA.
Les Ventes en GMS
26
France
91%
Export*
9%
Répartition des Ventes en 2014
GMS
47%
HD
7%
CHR
9%
Cavistes
10%
Vente au
Domaine
27%
Tous Pays Volume
hl
Valeur
K €
Blancs 22 552 6 439
Rouges 17 634 4 999
Tous vins 40 186 11 438
2 0 1 4 - 2 0 1 5
Malgré un recul en volume de -15,01% (-21,11% pour les Rouges et Rosés; -11,05% pour les
Blancs), la Belgique confirme, et même renforce de 6 points, son rang de 1er marché.
En revanche, le Royaume-Uni qui avait tant progressé en 2013 grâce aux Blancs perd cette
année -52,46% en volume en raison de l’effondrement (-78,72%) des Rouges et Rosés. Il
parvient toutefois à préserver sa 2ème place en pesant encore 16% de nos exportations, mais il
a perdu 8 points.
Les Pays-Bas reconquièrent 3 points et leur traditionnelle 3ème place malgré un recul des
exportations de -7,34% essentiellement dû aux Rouges et Rosés.
La Chine perd -35,93% de volumes, répartis sur toutes les couleurs, et recule ainsi d’un rang
en perdant 2 points.
L’Allemagne progresse de +8,05% en volume grâce à un presque triplement des exportations
de Blancs (+189,96%) et malgré un recul des Rouges et rosés (-45,09%). Elle se hisse ainsi à la
5ème place en gagnant près de 2 points, juste devant le Japon qui perd ainsi 1 place sans
perdre de point.
Nous exportons à 75% à l’intérieur de l’Union Européenne. Ce poids avait tendance à
décroître, puis s’est stabilisé en 2013 avant de remonter en 2014. Ce sont les exportations
de vins Blancs vers l’Allemagne qui ont presque triplé et font progresser ce pays d’une place
au détriment du Japon. De même, les Pays-Bas échangent leur rang avec la Chine.
• Données DNSCE pour 2014
Les Marchés Export
L’export représente 9% des
ventes de vins de Bergerac et
Duras.
En 2014, les exportations de
vins Blancs ont repris
l’avantage sur les Rouges et
Rosés: ils représentent
désormais 55% des volumes
exportés. Les exportations ont chuté fortement en 2014 (-28,87%) et ce sont les Rouges et Rosés qui
ont entraîné cette chute (-43,16%), mais les Blancs (-11,49%) ont également participé à ce
recul .
La valorisation moyenne de +8,99% est entièrement due aux Rouges et Rosés (+17,06%) alors
que les prix des Blancs n’ont pas varié (+0,44%). Ainsi, la diminution du chiffre d’affaires est-
elle limitée à -22,48% dont -33,46% pour les Rouges et Rosés et -11,10% pour les Blancs.
27
France
91%
Export*
9%
Répartition des Ventes en 2014
Belgique
35% de notre
export
Royaume-Uni
16% de notre
export
Chine
10% de notre
export
Pays-Bas
13% de notre
export
Allemagne
5% de notre
export
1
2
3
4
5
Duras
ECONOMIE
COMMUNICATION & Promotion
Nos agences partenaires
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le service communication de l’IVBD s’appuie sur ses agences partenaires : Made in Mouse (communication générale),
Link (Relations Presse), SOPEXA (Chine, Belgique, Allemagne), Summit SP (Royaume-Uni), Alterego (Pays-Bas), Business
France (USA), AAPRA, CCI International Aquitaine...
Les missions du Service Communication
Le Service Communication est en charge de la promotion des Vins de Bergerac et Duras en France et à l’Export. Il
informe les médias, les prescripteurs des marchés et les consommateurs. Il accompagne également les entreprises dans
le cadre d’actions de promotion.
L’équipe du Service Communication :
Contacts à l’IVBD : Anne LATASTE - Tél. 05 53 63 57 53 / anne.lataste@vins-bergeracduras.fr
Corinne LACOMBE - Tél. 06 71 83 55 77 / corinne.lacombe@vins-bergeracduras.fr
Marie-Pierre TAMAGNON - Tél. 05 53 63 57 51 / mariepierre.tamagnon@vins-bergeracduras.fr
Krystel CHANTEUR - Tél. 05 53 63 57 60 / krystel.nouaillant@vins-bergeracduras.fr
Le Service Communication est
en charge également de la
Communication interne et du
développement touristique de
nos vignobles. L’objectif en
matière d’oenotourisme est
d’accroître l’attractivité des
Maisons des Vins de Bergerac
et de Duras, de renforcer les
synergies entre elles et de
redonner pour les deux
vignobles une nouvelle
dynamique aux routes des
vins.
Aux commandes des
boutiques de nos deux
Maisons des Vins, on retrouve
Anis WARD,
Responsable des
boutiques de
Bergerac et Duras,
Françoise GAUTRON BRIOUL,
Assistante commerciale
de la Maison des
vins de Bergerac.
Anne LATASTE
Responsable Service Communication
ACTIONS FRANCE & EXPORT
Krystel NOUAILLANT
Assistante Communication
Marie-Pierre TAMAGNON
Chargée de Communication
RP, Partenariats & CHR
 Communication grand public
(plan media, web, réseaux sociaux)
 Actions circuit grande distribution
 Programmes de promotion à l’export
 Salons professionnels
 Relations Presse France & Export
 Relations Publiques
 Formation Prescripteurs
 Actions circuit CHR
 Matériel Promotionnel
 Ecole des Oenophiles
 Logistique
29
Corinne LACOMBE
Responsable Service Communication
ACTIONS DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE &
COMMUNICATION INTERNE
 Vinotourisme
 Communication interne
 Boutiques de Bergerac et Duras
COMMUNICATION & Promotion BUDGET
Les Champs d’Action 2014-2015
____________________________________
• Communication numérique
• Promotion œnotouristique
• Mise à disposition d’outils promotionnels
• Stratégie de communication collective
• Relations institutionnelles
• Promotion Circuit Traditionnel France
• Promotion Grande Distribution France
• Communication auprès du grand public
• Relations Presse France et Export
• Relations Publiques & Partenariats
• Promotion Export
• Accompagnement des entreprises à l’Export
Budget Actions de Communication 2014-2015 :
1,2 million d’euros
Numérique
3%
Oenotourisme
5%
Outils Promotionnels
6%
Stratégie de Communication
Relations Institutionnelles
9%
Promotion France
16%
RP France
19%
Promotion Export
42%
30
Faire rayonner les Vins de Bergerac :
des outils sur mesure !
La Photothèque
Elaborée au fil des années au rythme des actions de terrain de l’IVBD, ou en s’appuyant
sur le savoir faire de photographe professionnels comme Olivier Diaz de Zarate, la
photothèque de l’IVBD offre une vision de notre vignoble sous tous les angles, des
paysages tout en luminosité et des portraits de vignerons vibrants de passion.
Libre de droits pour tout usage qui ne soit pas à vocation commerciale (packaging
etc…), à disposition sur demande, la photothèque de l’IVBD est en perpétuelle
évolution et consultable en basse définition sur le site www.vins-bergerac.fr.
Pour en savoir plus , contactez-nous !
La «Boutique des Pros» : objets du vin
Tous les vignerons et négociants peuvent se fournir auprès de l’IVBD de
nombreux objets à la marque conçus spécialement pour fidéliser leurs
clients du circuit traditionnel : stop-gouttes, tabliers, t-shirts, verres, tire-
bouchons, ice-bags, seaux, vasques, ardoises…
L’ensemble de ces articles sont mis à disposition des entreprises :
- gratuitement pour la documentation
- en vente à prix subventionné pour les objets.
Pour en savoir plus :
contacter Krystel Nouaillant krystel.nouaillant@vins-bergeracduras.fr
OUTILS PROMOTIONNELSCOMMUNICATION & Promotion
31
Avec le rapprochement des vignobles de Bergerac et Duras, l’IVBD a souhaité mettre en place des outils de
communication destinés à ses adhérents, vignerons et négociants, afin de leur faire mieux connaitre ses actions, créer du
lien entre la structure et ses adhérents mais aussi entre tous les différents acteurs du vignoble de Bergerac et Duras.
LA COMMUNICATION INTERNE
Le premier outil qui a été développé est un guide pratique, intitulé
d’IVBD Mode d’Emploi, qui présente tous les rouages de
l’interprofession.
Cela fut suivi de la création de l’Arbre de Noël de l’IVBD, un
évènementiel convivial destiné aux familles des vignerons et
négociants.
Cet évènement a permis de rallier de nombreux vignerons autour d’une
centaine d’enfants et leur faire (re)découvrir la Maison des Vins de
Bergerac.
32
IVBD mode d’emploi est en ligne sur cotesdeduras.com :
http://cotesdeduras.com/presse/25
Et sur www.vins-bergerac.fr dans la rubrique Téléchargements.
Près de 180 vignerons et caves du vignoble adhèrent à la Charte
Qualité de nos Routes des Vins.
Les Maisons des Vins de Bergerac et de Duras
servent de vitrine et de point de départ de la Route des Vins de
Bergerac-Duras. Celles-ci proposent toute l’année aux visiteurs des
expositions, la projection d’un film d’animation sur le vignoble, une salle
sensorielle où chacun se découvre olfactivement et la vinothèque avec
dégustations et présentation des vins mis à la vente des 180 vignerons
membres de la Route des Vins de Bergerac et de Duras.
14 septembre 2014 : Le label « Vignobles et
Découvertes » est attribué au Vignoble de Bergerac en
lien avec l’Office du Tourisme.
Les animations spécifiques
• Des vitrines spécifiques et thématiques pour des
mises en avant ponctuelles : vins issus de l’agriculture
biologique, micro-cuvées, magnums, vieux millésimes...
• Des initiations à la dégustations en période estivale sont organisées tous
les jours de la semaine.
• Les groupes « hors saison » sont accueillis selon des formules de visite
« découverte » (45 mn) ou « prestige » (2h) pour des présentations
thématiques, sensorielles et gustatives.
•Les « Journées Viticulteurs », de juin à septembre, permettent à chacun
des membres de la Route des Vins de venir à la rencontre des visiteurs de la
Maison des Vins pour présenter leur métier, leur domaine, leurs vins.
• Les Apéros vignerons, les Vendanges à la Maison des Vins de Duras, les
animations de noël …
Oenotourisme en Bergerac LES OUTILS EN RÉGION
33
« Le vin et le tourisme, c’est un mariage
de raison et de passion »
... vers l’ŒnotourismeDe la Route des Vins…
Le label national Vignobles &
Découvertes est désormais attribué à
la destination « Pays de Bergerac ».
C’est le premier terroir d’Aquitaine qui
obtient cette distinction. Pour célébrer
cette reconnaissance de la part du
monde oenotouristique, l’Office de
Tourisme Bergerac-Sud Dordogne a
souhaité remercier tous les acteurs et
organismes professionnels ainsi que les
collectivités locales qui se sont associés à cette
démarche et ont permis son aboutissement.
La remise officielle de ce label s’est déroulée le 15
Septembre à 11 heures au Château de Monbazillac
sous le parrainage de Madame Florence CATHIARD,
présidente du Conseil Supérieur de l’Oenotourisme et
en présence de Monsieur Laurent FABIUS, ministre des
Affaires Etrangères et du Développement international
qui a répondu favorablement à l’invitation.
A cette occasion chaque partenaire
labellisé s’est vu remettre sa plaque
signalétique portant les couleurs
de « Vignobles et Découvertes ».
[Citation du Ministre Laurent Fabius venu décerner ce premier label d’Aquitaine, le 15 sept. 2014 à Monbazillac].
L’activité des Maisons des Vins
de Bergerac et Duras 2014-2015
Boutiques et
Maisons des Vins
L’année 2014-2015 a été marquée par le
rapprochement des boutiques de Duras
et de Bergerac depuis le 25 avril 2015, la
mise à niveau des fonctionnements, le
recrutement de deux permanents pour
les sites de Bergerac et Duras.
L’activité évènementielle développée à
Duras (« Ramène ta fraise », les Apéros
Vignerons, les Vendanges) depuis
quelques années se développe sur
Bergerac avec la mise en place d’une
programmation estivale (antenne estivale
de l’Office de Tourisme, exposition
Cyrano, soirées théâtrales et musicales).
Les deux boutiques proposent désormais
des animations commerciales
thématisées (Pâques, Halloween, Noël)
ainsi que des dégustations personnalisées
(accords mets et vins, initiation,
découverte …).
2014-2015 CA HT
Bergerac 260 039,00 €
Duras 33 050,00 €
En chiffres,
Le chiffre d’affaires de la boutique de
Bergerac est en progression avec une
fréquentation du site estimée à 30.000
personnes à l’année ;
l’activité de la boutique de Duras présente
une légère baisse sur cet exercice mais en
constante hausse depuis son intégration à
l’IVBD au 25 avril 2015.
Bergerac
Duras
Oenotourisme en Bergerac
WEBCOMMUNICATION & Promotion
Les Vins de Bergerac et Duras 2.0 !!
1- Des sites internet vitrines qui ont vocation à durer :
• Le site www.vins-bergerac.fr, refait début 2014 et mis en ligne en Juillet 2014 : 40 000
visiteurs en un an. Il existe en version française et anglaise. Les traductions en
néerlandais, allemand, chinois et japonais sont en cours d’intégration.
• Le site www.cotesdeduras.com, est lui aussi moderne et complet. Il répond
parfaitement à la demande de quiconque cherche de l’information sur les vins de
Duras, et son actualisation et ses mises à jour sont assurées depuis la naissance de
l’IVBD.
Accessibles depuis mobiles et tablettes ces deux sites sont au top de la technologie
responsive.
Le buzz de l’année :
Nous le devons au Président
de la République qui, dégustant
une AOC Montravel rouge
du Château Moulin Caresse
s’est exclamé lors
du Salon de l’Agriculture 2015 :
2- Animation des réseaux sociaux
• Page Facebook des vins de Bergerac : www.facebook.com/BergeracWines
• 1720 fans
• Animée au rythme des actualités du vignoble et du monde, à travers
notamment les dessins de presse du dessinateur Glon
• Page Facebook des vins de Duras : https://www.facebook.com/VigneronsDuras/
• 230 fans
• Animée régulièrement lors de chaque animation de la Maison des
Vignerons
• Comptes Twitter des vins de Bergerac : @BergeracVins et @BergeracWines (US)
 15 000 vues
 230 partages
 650 mentions « j’aime »
 D’innombrables tweets et retweets…
35
COMMUNICATION & Promotion PLAN MÉDIA
PLAN MEDIA
2014-2015 :
57 MILLIONS
DE CONTACTS EN FRANCE
• UN PLAN MÉDIA «RADIO»
En Novembre et Décembre 2014, le spot diffusé 236 fois mettait en scène vins de Bergerac ainsi que les
produits sous SIQO du Périgord en invitant les auditeurs à se rendre sur le site refait à neuf pour l’occasion
www.recettesdefete.fr. C’est le comédien Féodor Atkin (entre autres performances remarquables, il a été la
voix du Dr House pendant 10 ans, et a récemment incarné Gaston Deferre dans le film « La French » avec
Jean Dujardin et Gilles Lellouche).
Les stations : RFM, Europe 1, Virgin Radio, Fun Radio, RTL2, le groupe des Indés Radios,
Gold FM, Bergerac 95, 47 FM, Toulouse FM.
Performances : 236 diffusions du spot – 53 millions de contacts
• UN PLAN MÉDIA
«AFFICHAGE»
Les réseaux : JC DECAUX & Védiaud
Zones Bergerac + Périgueux + Sarlat
Aéroport de Bergerac
Performances : 272 panneaux 4x3 et abribus
Août 2014 et Juillet 2015 - 2 millions de
touristes en contact
• UN PLAN MÉDIA «PRESSE»
Les supports : Guides Touristiques, Magazines Touristiques
Performances : 2 millions de touristes en contact avec notre
invitation à visiter nos maisons des vins (estimation).
M. Feodor Atkin
36
COMMUNICATION & Promotion RELATIONS PRESSE
Les Relations Presse, France
En suivant le calendrier des saisons, les évènements presse à Paris se sont déroulés en 2 temps forts, l’un en fin d’été 2014, l’autre en
annonce de l’été 2015 …
Le rendez-vous des grandes cuvées
à Paris, le 4 Septembre à l’Hôtel Hyatt
Douze opérateurs ont fait le déplacement pour faire
découvrir leurs cuvées haut de gamme auprès d’un
parterre trié sur le volet de 30 journalistes.
Ce déjeuner de presse a eu lieu le 4 septembre dans
le cadre prestigieux de l’hôtel Hyatt Vendôme avec
un menu accords-mets vins signé par le chef Jean-
François Rouquette (1 macaron Michelin).
Les retombées presse se sont étalées les mois
suivants avec succès : Le Figaro magazine, Cuisine
Actuelle, Bettane et Desseauve…
Le déjeuner de presse
Ambassadeurs de Duras en juin 2015
En clin d’œil à l’actualité de la fusion récente du vignoble Bergerac et
Duras, un déjeuner de presse spécial « Ambassadeurs de Duras » a été
organisé le 29 juin dernier.
37
Les 26 cuvées élues par un jury de
professionnels lors de la dégustation
« Ambassadeurs de Duras » en mars à la
Maison des Vignerons de Duras ont été
présentées à 26 journalistes parmi
lesquels Alexis Goujard de la Revue des
Vins de France, Dominique Rozier de
France Dimanche, Catherine Gerbod, de
Cuisines et Vins de France.
Parmi les retombées figurent notamment
un reportage de 2 pages dans le magazine
Cuisine et Vins de France « Duras, un
vignoble qui monte ». Pour l’occasion,
plusieurs opérateurs de Duras ont
accompagné leurs cuvées et étaient
présents au restaurant A noste, le bar à
vins du talentueux chef « Sud-Ouest »
Julien Duboué.
RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS
Le Festival du Film de Sarlat
du 11 au 15 Novembre 2014 : 900 festivaliers, 11
restaurants partenaires aux couleurs des Vins de
Bergerac, les apéros foie gras à l’Ancien Evêché pour les
invités et VIP du Festival.
LES PARTENARIATS France
Sarlat Fest’Oie les 7 et 8 Mars 2015
Les vins de Bergerac accompagnent la fête et le grand
banquet de 800 convives. Deux vignerons présents à la
Bodeg’Oie et sur les stands Place de la Mairie.
Les événements
incontournables en local, liés à
l’image et au terroir Périgord
La Fête de la Truffe, les 10 et 11 Janvier 2015
La manifestation à la hauteur de la réputation gastronomique du Périgord où la fine fleur de
la gastronomie se retrouve autour d’un grand moment de convivialité.
Des animations gastronomiques partout dans la ville : des vignerons au premier plan place de
la Mairie, pour servir des vins avec les croustous préparés par les chefs de la région.
Les plus grands noms de la restauration (Chefs étoilés, Meilleurs ouvriers de France) pour le
jury du prestigieux Trophée Jean Rougié de l’Académie Culinaire du Foie gras et de la Truffe.
Des ateliers œnologie alliances mets-vins de Bergerac animés par le sommelier Didier Fleury
(lauréat du Prix Ragueneau 2012) à l’Ancien Evêché. 8 vignerons présents lors des cocktails
dinatoires avec les chefs et les journalistes.
Côté affiche-cinéma, étaient présents notamment lors de ce festival Abdal
Malik, Jacques Audiard, Bérénice Béjo, Gilles Lelouche.
Le 1er Prix du public a été décerné au film La Famille Bélier d’Eric Lartigau.
Huit jeunes issus d’écoles hôtelières de toute la France ont concouru pour ce 6e trophée Jean-Rougié.
Ils étaient jugés par 16 chefs étoilés de renommée internationale et Meilleurs Ouvriers de France, comme
Michel Roth, Fabrice Prochasson, Jacky Fréon, Vincent Arnoult, Philippe Mille, Frédéric Anton ou
encore Joël Robuchon qui présidait le jury.
À l’issue de la remise des prix du concours, ces huit chefs se sont succédés au piano, aidés par des commis
choisis dans le public pour un « Toque Show » sur le thème de la truffe et du foie gras.
Pour la petite histoire marquant le
succès grandissant de cette manifestation,
les 800 places du banquet du dimanche
midi ont été réservées dès le mois de
novembre, en seulement une heure et
demi par téléphone !
38
RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS
ÉVÉNEMENTIEL et Opération Grand public
IN SITU
Notre master class a été animée par un
sommelier reconnu, Kris Van de SompeL
et présidé par Paul André Barriat.
25 professionnels ont participé dont 9
journalistes vins importants, présents au
déjeuner de presse et au master class :
Beaudoin Havaux, rédacteur en chef de
In vino Veritas,
Daniel Marcil, meilleur sommelier de
Belgique,
Alain Bloeykens (radio 1 flamande) et
l’un des spécialistes vins les plus en vue
en Belgique (organisateur notamment
de Megavino, l’évènement vins le plus
important de Bruxelles).A l’occasion de l’exposition Lascaux 3 dans sa tournée des musées du monde, le Comité
Départemental du Tourisme mandaté par le Conseil Général de la Dordogne a organisé en
parallèle un dispositif évènementiel de promotion de la Dordogne (comme ce fût le cas à
Chicago en 2013, Montréal en 2014).
L’Interprofession, en partenaire actif de ces évènements de promotion, avait mis en place
dans le programme un évènement spécifique à notre vignoble sous la forme d’un master class
pour sensibiliser les professionnels du vin.
Après Chicago, Montréal, ce dispositif a pleinement fonctionné à Bruxelles, le 12 Février 2015
dans le cadre du prestigieux Musée du Cinquantenaire où l’exposition Lascaux 3 était
présentée.
Aux côtés d’une délégation des acteurs du tourisme et du département présidée par le
Président Bernard Cazeau, 5 opérateurs ont participé à l’ensemble du dispositif comprenant :
déjeuner de presse tourisme, master class vins, workshop tourisme et cocktail dinatoire.
Nos opérateurs partenaires de l’opération : Sylvie Deffarge (Château Moulin Caresse) - Gonzague Hembise
(Château Montdoyen) - Jean-Marie Huré (Château Tourmentine) - Michael Marc (Clos des Terrasses).
RETOMBÉES :
Avec la présence de 10 journalistes
« vins » sur 25, le déjeuner de presse a
été très profitable pour la promotion de
notre vignoble.
Parmi les nombreuses personnalités
présentes, Monsieur l’Ambassadeur de
France a honoré de sa présence le
cocktail dinatoire et rendu un hommage
vibrant et enthousiaste au Périgord et à
ses attraits incomparables.
Événementiel lié à la promotion de la Dordogne,
LASCAUX 3 BRUXELLES se tenait au Musée du Cinquantenaire
39
LE CONSULAT DE LA VINÉE DE BERGERAC
40
Le Consulat de la Vinée
____________________________
Par son action, le Consulat de la Vinée
contribue à faire connaître l’ensemble des
Vins de Bergerac. Le retour des traditions
sert ainsi à des fins promotionnelles, le
Consulat portant le pavillon des Vins de
Bergerac dans ses déplacements et missions
de représentation extérieure, et lors des 2
grands chapitres qui ont ponctué l’année.
Contact : Murielle VALENTINI - Tél. 05 53 63 57 62
murielle.valentini@vins-bergeracduras.fr
« Les Vins de Bergerac saluent les personnalités qui les soutiennent »
Cela aurait pu être le titre du chapitre d’intronisation du 12 décembre 2014 lors duquel le Consulat de la Vinée a honoré des personnalités qui contribuent à nos
actions en acteurs et grands défenseurs de nos vins et du vignoble :
M. Germinal PEIRO, Député de la Dordogne (circonscription de Sarlat), Président du Conseil Départemental de la Dordogne ; M. Jean-Marie LAVAL, Conseiller
technique à la Chambre d’Agriculture de Dordogne (antenne du Périgord Noir), Administrateur de la Cave des Vignerons des coteaux du Céou, membre
administrateur FVBD représentant le collège IGP Périgord ;
Vendredi 17 Avril 2015, un chapitre dédié aux acteurs du vignoble
Ce chapitre a vu l’intronisation de 4 personnalités qui participent de très près à la
vie de notre vignoble :
M. Christian COUDON, Négociant [UNIDOR et Les Grands Chais de St Laurent],
administrateur de l’IVBD ;
M. Jean-Jacques LACOSTE, viticulteur (Château
Caillavel à Pomport), administrateur de l’IVBD ;
M. Jean-Philippe GRANGER, Président de la
Chambre d’Agriculture de la Dordogne ; Eleveur
en bovin lait et producteur de céréales à Notre
Dame de Sanilhac ;
M. Jean-Pierre ALAUX, Journaliste et chroniqueur
radio, ancien rédacteur en chef du magazine
« Vins et Cigares », auteur de romans policiers.
M. Alain TINGAUD, Vigneron (Domaine de Dame Bertrande à St Astier
de Duras), ancien Président de l’interprofession de Duras,
aujourd’hui administrateur au sein de l’IVBD, et Président du Club de
Rugby d’Agen, le S.U.A. ; enfin, M. Martin WALKER, écrivain -auteur
notamment de « Sombres vendanges » dont le thème du livre se
passe en bergeracois-, journaliste, Président du Prix Ragueneau
2014, grand ambassadeur des vins de Bergerac à travers le monde.
Le tour de France des Ecoles Hôtelières
Aller au devant des futurs professionnels du vin au travers d’un cycle de conférences dégustations auprès des sections
sommellerie des Ecoles Hôtelières : Toulouse, Talence, Clermont Ferrand, Tain-l’Hermitage, Nîmes ….
Et cette année c’est la promotion entière du CAFA, Centre de formation pour les professionnels du vin à Bordeaux qui s’est
déplacée pour découvrir le vignoble de Bergerac et Duras. 70 étudiants ont été reçus à l’Interprofession le 27 mai 2015 . Au
programme : Conférence dégustation et visite de deux domaines, ponctuée par un déjeuner dégustation à la Maison des Vins.
PERIPROEXPO
Le Salon Professionnel de la Restauration, Hôtellerie, des Métiers de bouche et Collectivités
du Périgord a eu lieu du 8 au 10 Février 2015 au Palais des Congrès de Marsac (24).
Ce salon a été l’occasion de sensibiliser les restaurateurs de la région (Dordogne et
limitrophes : Corrèze et Haute-Vienne) aux Vins de Bergerac.
Sur un espace master class mis en place par l’organisateur 60 professionnels de la
restauration ont participé à des séminaires de dégustation de nos appellations.
Une centaine de restaurateurs ont été accueillis sur notre stand où leur a été remis
un kit de matériel promotionnel (tabliers, ardoises, tire-bouchons, sets de tables…).
* Cafés-Hôtels-Restaurants
Côté circuit traditionnel du C.H.R. *
41
CHR FRANCE
Accompagnement à l’EXPORT : salons professionnels & concours
Prowein 2015
C’est le rendez-vous annuel désormais immanquable des
professionnels du vin dans le monde.
En 2015, les ressortissants de Bergerac et Duras n’ont pas
manqué le rendez-vous :
- 20 entreprises exposant sur le salon
- L’espace collectif des Vins du Sud Ouest visible et
attractif offrait un Free Tasting animé par deux
sommeliers renommés
- Le Speed Tasting des Vins du Sud Ouest visait à
augmenter le visitorat de nos exposants
- Le casse-croûte périgourdin agrémentait les dégustations
Les Concours Internationnaux sont un atout majeur pour ceux dont les vins y obtiennent des
récompenses : des aides existent pour inciter vignerons et négociants à soumettre leurs
cuvées.
La présence des Vins de Bergerac et Duras sur les salons internationaux contribue au
rayonnement de nos appellations. En 2015, les salons Prowein 2015 et Vinexpo 2015 ont fait
l’objet d’un effort collectif particulier.
Le stand collectif
interprofessionnel, c’est :
• la force d’un espace
collectif
• Le financement de 50%
des frais de participation
• une équipe dédiée en
amont et pour toute la durée
de l’événement.
• des dispositifs de
multiplication des contacts
 Environ 40 entreprises
accompagnées Prowein,
Vinexpo, Millésime Bio,
et autres…
 5 Concours Inter-
nationaux ont fait l’objet
de demandes d’aides
EXPORTCOMMUNICATION & Promotion
NB : Les dossiers de demandes d’accompagnement à l’export sont
envoyés à tous les opérateurs ayant répondu à l’enquête export
annuelle au mois de juillet.
Contact : anne.lataste@vins-bergeracduras.fr
42
COMMUNICATION & Promotion EXPORT
Chine- Août 2014
Mission de promotion et de prospection « Bergerac China Tour »
Pékin – Wuhan – Hong Kong
• Séminaires de formation : à Pékin et Wuhan, les séminaires
aimés par notre sommelier star XU Wei ont affiché complet
une fois de plus. Ce sont ainsi 160 importateurs-distributeurs
de plus de ces deux villes qui ont reçu un cours complet sur les
appellations de Bergerac et Duras. A Hong Kong, le séminaire
animé par Anne Lataste, a permis de sensibiliser env. 40
professionnels du marché du vin à Hong Kong.
• Mini-expositions : à Pékin et Wuhan, 14 entreprises
exposantes ont pu être mises en contact avec près de 400
professionnels de ces deux marchés, grâce à un
accompagnement en amont et sur place, la présence
d’interprètes individuels, etc…
• 1er Karaoké Tasting de Bergerac : une innovation 100% IVBD
permettant de montrer à une cible de journalistes comment le
vin peut entrer véritablement dans la vie quotidienne de la
classe moyenne citadine que nous ciblons. Les retombées
presse de cet évènement ont touché près de 2 millions de
lecteurs de magazines tels que Le Vin, Wine in China, Global
Flying, The Week, China Food, Pinor Sommelier, Meishi China…
Wuhan
Pékin
43
COMMUNICATION & Promotion EXPORT
Etats-Unis – Novembre 2014
Mission de sensibilisation des prescripteurs
New-York City – Chicago – San Francisco
• Le principe : 2014 fut la première année du programme triennal de
promotion des vins de Bergerac et Duras aux Etats Unis. C’est la
première fois qu’un programme de promotion collective est établi
sur ce marché par l’IVBD. Cette première année se devait donc :
• D’être utilisée à parfaire notre connaissance de la
présence de nos vins aux Etats Unis tant sur le plan
quantitatif que qualitatif.
• D’être utilisée à définir les besoins de nos entreprises sur
ce marché, et poser les bases des actions à mettre en
œuvre en année 2.
• Mécanique : après avoir identifié une présence suffisante de nos
vins dans ces 3 villes cibles, l’IVBD a organisé 3 déjeuners
professionnels pour une vingtaine de convives espérés
(importateurs, distributeurs, journalistes).
• Résultats : ce sont en tout 82 professionnels qui ont répondu avec
enthousiasme à l’appel des vins de Bergerac, soit 22 de plus que ce
que nous espérions. Parmi eux, 7 sont depuis venus visiter le
vignoble, ayant pour effet des articles de presse et/ou
référencements supplémentaires et donc une augmentation de la
diffusion de nos vins dans des circuits qualitatifs et valorisants.
New York
44
San Francisco
Chicago
COMMUNICATION & Promotion EXPORT
Belgique– Octobre 2014
Salon grand public
Bruxelles
• Le principe : 2014 est la dernière année de notre
programme pluriannuel de promotion en Belgique.
Après de nombreuses actions auprès des professionnels
et prescripteurs du marché, il est évident d’aller au
devant du grand public belge. Le plus grand évènement
vinicole de Belgique est le salon annuel MEGAVINO.
• Mécanique : au sein du Pavillon France : 6 entreprises
exposantes sur un espace de 18m².
• Résultats :
• Visitorat : 22 300 visiteurs grand public amateurs / 5 700 professionnels.
• Communication :
• Stand aux couleurs des Vins de Bergerac, et de la France (sous
bannière logo national « France Bon Appétit »)
• 1 page dans le catalogue France distribué auprès de 1000
professionnels sur le salon
• 1 Masterclass le soir de l’ouverture du salon : 40 professionnels et
amateurs y ont assisté. Cette Masterclass a affiché complet.
• Retombées presse : double page dans le supplément Momento du
weekend du quotidien national francophone La Libre Belgique le
2ème jour du salon (54 000 ex / 154 000 lecteurs / EAE : 25 150 €).
45
COMMUNICATION & Promotion EXPORT
Royaume Uni – Novembre 2014
Accueil Prescripteurs en région
Dîner de professionnels à Londres
Campagne de communication internet
Relations Presse
• Accueil en région : 12 au 14 novembre 2014
• Concept : dans un but de sensibilisation d’opérateurs du circuit
traditionnel britannique, une dizaine d’entre eux sélectionnés avec
soin, sont venus visiter le vignoble bergeracois.
• Résultat : 7 sommeliers et 3 cavistes ont rencontré 27 producteurs et
négociants, et dégusté 250 vins en 3 jours.
• Retours : 100% furent satisfaits de l’expérience et ont déclaré être
rentrés au Royaume Uni avec de nouvelles idées, et une nouvelle
perception du vignoble de Bergerac, revu grandement à la hausse.
Trois d’entre eux ont même souhaité assister au Trade Dinner à
Londres la semaine suivante.
• Dîner de professionnels : 18 novembre 2014
• Concept : 4 jours après les avoir accueillis dans le vignoble, utiliser le
bouche à oreille et le réseau de notre agence Summit pour insister
auprès des professionnels britanniques en les invitant à un dîner-
dégustation à Londres.
• Principe : parcours de dégustation d’une sélection de 12 vins
disponibles sur le marché britannique.
• Les invités : 14 personnes (7 cavistes/patrons d’établissements – 5
sommeliers – 2 excellentes journalistes de la presse spécialisée).
• Campagne de communication grand public :
Du 20 novembre au 31 décembre 2014
• Concept : plan de communication sur internet couplé à un jeu-
concours consommateur faisant gagner un séjour de rêve d’une
semaine dans le bergeracois.
• Résultats : Taux de clic : 0.28% (soit 0.18% de plus que l’année
précédente)
• Performance prévisionnelle : 5 000 000 vues et 7400 clics
• Performance atteinte : 4 007 332 vues et 11 377 clics (surperformance
du taux de transformation)
• Nombre de candidats au jeu : 1 476
46
LE SERVICE
TECHNIQUE
TECHNIQUE & QUALITÉ
Un service technique compétent et performant au service de tous les opérateurs
Ses missions
 Analyses et Conseil : L’IVBD s’attache à proposer à tous les acteurs du vignoble un outil technique performant et fiable
grâce au laboratoire d’analyses œnologiques accrédité par le Cofrac et à ses deux ingénieurs / œnologues-conseils de terrain.
 Formation et Information : Le service technique participe activement à la diffusion des dernières informations
scientifiques et innovations techniques auprès de tous les opérateurs et des étudiants de la région.
 Le Suivi Aval de la Qualité se positionne en « consommateur averti » sur les principaux lieux de vente afin de vérifier par
la dégustation et l’analyse que les vins présentés soient conformes à l’image des AOC de Bergerac.
 Expérimentation : Le Service Technique de l’IVBD participe activement à l’expérimentation de terrain afin de mieux
connaître les impacts réels des techniques viticoles et œnologiques et les apports des nouvelles technologies innovantes.
Pour gérer l’ensemble des missions techniques (analyse-conseil, recherche et développement), le service technique de
l’Interprofession est sous la responsabilité de 2 Ingénieurs-œnologues :
Les Œnologues, Caroline CHAUVETON et Damien LE GRELLE L’ équipe du Laboratoire
 Suivi de la qualité
des produits.
 Réalisation de
travaux de recherche
et d'expérimentation
sur le produit, à ses
différents stades
d'élaboration en vue
de répondre aux
exigences de qualité,
de santé et
d’environnement.
Les contacts de l’Oenocentre Bergerac-Duras
47
Accueil Laboratoire : Tél. 05 53 63 57 58 / Fax. 05 53 63 58 59 / bergeracduras@oenocentres.com
Les Techniciennes du laboratoire œnologique : Michèle AVEZOU, Marlène BRU, Anaïs LARANJEIRA et Annie LEBRUN.
Les Ingénieurs-Œnologues responsables du Service Technique :
Damien LEGRELLE -Tél. 06849606 51/ damien.le-grelle@oenocentres.com et Caroline CHAUVETON - Tél. 0671 016221/ caroline.chauveton@oenocentres.com
Le Laboratoire oenologique
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
TECHNIQUE ET
QUALITE
L’accréditation COFRAC…
Une garantie d’excellence au service de toute la filière ..
Avec une accréditation renouvelée sans discontinuité depuis plus de
20 ans par le COFRAC, suite à des audits réguliers tous les 15 mois sur
place et vérifiant à la fois notre système qualité et nos méthodes de
travail, notre certification est reconnue mondialement jusqu’en 2017.
Le 14 janvier 2015, le dernier contrôle de surveillance du COFRAC a
permis de confirmer la légitimité de notre accréditation, et de mettre
en évidence le bon fonctionnement du laboratoire garantissant la
rigueur de nos analyses et la fiabilité de nos résultats, comme le
montrent nos bons « Z- scores » dans les essais inter-laboratoires
réalisés tous les mois.
Ces audits réguliers nous aident à nous remettre en cause
régulièrement et nous permettent d’améliorer sans cesse l’ensemble
du système qualité du laboratoire, premier laboratoire œnologique
accrédité de France depuis plus de 21 ans, et fournissant plus de 85
% des résultats sous accréditation.
Cette accréditation COFRAC atteste également que le laboratoire
interprofessionnel satisfait bien aux exigences des normes ISO
9001-2008 et ISO 17025. L’accréditation COFRAC représente donc
pour les clients du laboratoire une garantie d’excellence et de
fiabilité sur les résultats d’analyse et leur traçabilité totale assurée
par une organisation parfaite sous assurance qualité.
Le Laboratoire interprofessionnel
L’expertise œnologique au cœur du vignoble
D’année en année, le laboratoire œnologique implanté depuis 2009 sur le site du Pôle viticole confirme
son rôle d’acteur majeur de la viticulture bergeracoise et d’interlocuteur privilégié accessible à tous les
opérateurs de la filière.
Caroline Chauveton et Damien Le Grelle sont les deux Ingénieurs-œnologues en charge de cet outil au
service des viticulteurs, caves coopératives et négociants en Vins de Bergerac et Duras. Avec leur équipe, ils
répondent à toutes demandes d’analyses certifiées et d’expertise, de la dégustation des baies à l’analyse
certifiée des vins, en passant par toutes les étapes de la vinification.
Certifié COFRAC, habilité par FranceAgriMer (aides européennes), habilité par l’INAO (dénominations
d’origine), agréé par la DGCCRF (certificat export), le Laboratoire interprofessionnel conjugue savoir-faire,
outils de pointe, qualité et performance.
 l’activité d’analyse-conseil
Lors de la campagne 2014/2015 l’équipe du laboratoire a traité plus de 15 300 échantillons, ce qui représente près de
100 000 analyses réalisées, correspondant à plus de 170 types d’analyses différentes.
Le laboratoire répond ainsi à deux objectifs principaux :
- être un laboratoire de proximité dynamique et précis pour aider les opérateurs dans toutes les étapes de la gestion
viti-vinicole du cep de vigne jusqu’à la commercialisation des vins ;
- être un laboratoire expert et de référence pour toutes les analyses officielles : concours, exports, contrôles internes
et externes, aides MCR, SAQ, etc…
48
Formation et Information
TECHNIQUE ET
QUALITE
Le Suivi Aval de la Qualité
Lors du dernier prélèvement, près de 140 échantillons de vins de
Bergerac ont été prélevés, par un prestataire indépendant, dans
plus de 30 villes françaises réparties sur tout le territoire, en hard
discount et en grande distribution, principaux lieux de vente.
Moins de 10 jours après, ils ont tous été dégustés à l'aveugle par
des professionnels de la région (vignerons, négociants, courtiers,
œnologues et techniciens,… ) avec pour seule indication l’AOC et
le millésime, mais sans ordre de prix.
A partir de fiches de dégustation spécifiques les jurys composés
de 3 personnes doivent vérifier que les vins dégustés respectent
bien les appellations revendiquées. Dans le cas contraire, les
défauts invoqués doivent être explicites.
Au final, le nombre d’échantillons jugés défectueux lors ce
prélèvement est < 10 %, sachant que la moitié des vins
défectueux l’ont été pour des défauts d’évolution prématurée
liée à des problèmes de bouchon, d’oxydation, de vin éculés…,
avec une majorité de cas d’AOC Bergerac rouge.
Une autre des missions assurée par le Service Technique est
celle de la gestion du dossier de suivi aval de la qualité (SAQ).
L’interprofession s’implique à titre pédagogique dans cette
activité de contrôle qualité des vins présents sur le marché
afin de s’assurer que les valeurs et normes qualitatives des
vins mis en marché sont à l’image de la marque collective de
nos appellations.
 La Journée Technique de l’IVBD, le 5 septembre 2014
Organisée au sein de l’opération VITI-ACTIONS (partenariat, Pole Emploi, ADEFA, …), le thème
retenu pour la journée technique d’avant-vendanges du laboratoire était :
« VALORISATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE D’UN MILLÉSIME TRÈS ATTENDU :
POUR UNE RÉVÉLATION DU POTENTIEL AROMATIQUE DES RAISINS ».
Cette réunion fut l’occasion de faire le point sur l’actualité du vignoble à l’avant-veille des
vendanges (point réglementaire, rendements, enrichissement …) et sur les nouveautés
œnologiques disponibles pour ce millésime si attendu, après le millésime 2013 si compliqué… La
thématique de la réduction des sulfites dans les vins a été présenté avec les différentes
alternatives au SO2, ainsi qu’un rappel sur l’utilisation des tanins en œnologie pour les vins rouges
et sur le s différents modes d’utilisation du boisé en œnologie pour protéger et fixer la couleur.
Une manifestation organisée par le Service technique de l’IVBD qui a vu la participation d’une
quarantaine de vignerons et responsables techniques de propriétés viticoles.
 Accueil d’étudiants et stagiaires
Le laboratoire de l’IVBD accueille chaque année une douzaine de stagiaires désirant se former
aux différentes techniques d’analyses en laboratoire œnologique. Avec une durée totale cumulée
de 45 semaines de stage, notre laboratoire a encore une fois fortement contribué à la formation
des nouvelles générations.
49
Formation et Information
TECHNIQUE ET
QUALITE
50
Cette réunion technique, coordonnée par les services techniques de l’IVBD
avec la FVB et les techniciens de la CA24, a été l’occasion de faire un point
complet sur la problématique de la rentabilité du vignoble après plusieurs
années consécutives marquées par de faibles rendements.
Cette journée a réuni plus de 70 personnes dans la salle de conférence de
l’IVBD pour cette réunion technique très appréciée de tous les
participants, au cours de laquelle ont également été présentées par Laure
GONTIER de l’IFV sud-ouest des techniques innovantes de gestion et
d’entretien des sols, basées notamment sur la notion d’engrais vert.
Pour conclure cette réunion, l’aspect financier de cette thématique de
rentabilité du vignoble a été traité par Mathieu BESOLI du CER France,
pour préciser l’impact économique des différents choix stratégiques et
itinéraires techniques retenus pour la gestion de son exploitation viticole.
De nombreux représentants du vignoble de Duras étaient également
présents ce jour là pour cette 1ère manifestation commune aux vignobles
de Bergerac et Duras organisée officiellement par l’IVBD.
A la fin un buffet vigneron a clôturé les débats et a permis à un grand
nombre de participants de poursuivre les échanges et discussions entre
eux ou avec les intervenants dans les salons de l’IVBD.
Améliorer la rentabilité
de son vignoble
« comment optimiser le potentiel de
production, améliorer les rendements ... »
Organisée le 11 décembre 2014 par le Service
technique de l’IVBD avec la FVB et la chambre
d’agriculture de la Dordogne.
TECHNIQUE ET
QUALITE
Le service technique de l’IVBD collabore à des actions techniques mais aussi à des programmes
de recherche et d’expérimentations à la fois au niveau régional et national. En 2014/2015, les
principaux thèmes qui ont été traités entrent dans le schéma du Contrat de Plan Etat-Région :
Matériel Innovant : Réduction de la teneur en alcool des vins par désucrage
préalable des moûts, expérimentation menée avec IFV sur vin blanc sec et
moelleux du Lycée Viticole de La Brie :
Objectif 2014/2015:
- Poursuivre l’acquisition de données sur un nouveau millésime : vérifier la pertinence de
la méthode même sur un millésime « à priori » pas très riche et assez tardif ;
- Valider la technique dite simplifiée pour la rendre plus opérationnelle et utilisable sur
le terrain en situation réelle : réduction de la teneur en sucres en 1 seule étape au lieu
de 2, pour diminuer les délais d’intervention
- Obtenir l’autorisation de cette technique pour tous les opérateurs et non plus
seulement à titre expérimental.
Evaluation technico-économique et environnementale d’un itinéraire
d’élabo- ration de vin par rapport à un objectif produit bien déterminé.
But de ces travaux : mettre en place un logiciel accompagné d’une base de données qui
intègre toutes les étapes de la transformation du raisin en vin pour mesurer par
comparaison les impacts techniques, économiques et environnementaux du choix d’un
itinéraire produit différent par rapport à une modalité « itinéraire » classique de la
propriété.
3ème année d’expérimentation sur Vin AOC Monbazillac au Lepa de la Brie, dans un
objectif produit de réduction des teneurs en sulfites dans les vins.
Nos partenaires régionaux et nationaux : Chambre d’Agriculture Dordogne, Chambre
d’Agriculture Gironde, IFV, CNIV, FranceAgriMer, Conseil Régional d’Aquitaine.
1
2
 Groupe de travail « Matériaux en contact avec le vin »
Travaux menés au niveau national depuis 4 ans, pour analyser les
risques de résidus de type « phtalates » et bisphénol A dans les vins,
groupes animés par l’IFV avec les principales interprofessions viticoles
(à titre préventif en cas de problèmes à l’export, en Chine notamment).
Autres axes de recherche :
La Commission Technique de l’IVBD rappelle sa volonté d’inscrire ces travaux techniques en cohérence et en concertation avec les programmes menés au niveau régional,
en partenariat étroit avec l’Institut Supérieur de la Vigne et du Vin de Bordeaux, la Faculté d’Œnologie, Innovins, la Commission Viit-vinicole Aquitaine, le Vinopôle ...
Etudes et expérimentations
 Recherches sur les ‘maladies du bois’, avec le CNIV
Participation au financement de ce programme de recherche
fondamentale mis en place avec l’INRA depuis 2009 afin de mieux
comprendre les mécanismes de résistance de la vigne, en particulier
face aux maladies du bois.
Après un état des lieux de tous les travaux déjà en cours au niveau
national, une coordination nationale s’est mise en place pour définir
et prioriser les axes de recherche des années à venir sur ce sujet
d’une importance cruciale pour toute notre viticulture.
51
Le Millésime 2014 en Bergeracois
Le contexte climatique de ce millésime est très atypique. Le mois de juin a été exceptionnellement chaud et ensoleillé et on enregistrait au début
de l’été une avance de quinze jours. Les mois d’été ont connu un déficit d’ensoleillement notable qui a freiné cette avance. Mais les mois de
septembre et d’octobre exceptionnellement radieux et chauds ont sauvé les vendanges en permettant une maturité optimale. Pour les sauvignons,
les vendanges ont commencé vers le 10 septembre et se sont terminées fin octobre pour les dernières tries de liquoreux.
Blancs secs et moelleux :
La qualité est au rendez-vous avec des sauvignons vifs et aromatiques, de même que les sémillons vinifiés en sec.
Les moelleux présentent des équilibres classiques autour de 11.5° pour 40 grammes de sucres résiduels, avec une trame offrant une belle fraîcheur
aromatique.
Rouges et rosés :
Le cépage Merlot, cépage prédominant de l’appellation, a vraiment tiré son épingle du jeu sur ce millésime et les vignerons ont pu vinifier une belle
matière pour les rouges avec des volumes très corrects par rapport à la récolte 2013 déficitaire. Une structure dense mais souple et une belle
expression aromatique caractérisent les vins rouges plaisir dont la qualité est très homogène. Concernant les cuvées haut de gamme, notamment
pour les appellations Côtes de Bergerac, Pécharmant et Montravel rouge, elles se caractérisent par des structures harmonieuses et l’on peut parler
de millésime sur la finesse et l’élégance plutôt que sur la puissance.
Les rosés se caractérisent par un bel équilibre aromes et vivacité.
Les liquoreux :
Le premier constat est que 2014 est un bien meilleur millésime que 2012 et 2013 avec des vins plus nets, plus aromatiques et plus équilibrés. Le
millésime a permis de faire des cuvées plaisir en Monbazillac avec un équilibre autour de 13% volume et 75-80 grammes en sucres résiduels sur les
tries de début octobre. Le millésime a aussi permis de faire des cuvées haut de gamme très concentrées avec les deuxièmes tries, et a ainsi
récompensé la patience et l’audace des vignerons.
TECHNIQUE ET
QUALITE Le Millésime 2014
52
La création de l’Œnocentre Bergerac-Duras a été officialisée vendredi 4 septembre 2015 à l’occasion du 2ème Viti-Actions par la signature d’une
convention entre la Chambre d’Agriculture de la Gironde et l’IVBD.
Cette signature fait suite à la décision prise par les administrateurs de l’IVBD, fin juin 2015, de rapprocher le laboratoire Interprofessionnel au
Vinopôle Aquitaine, porté par la Chambre d’Agriculture de la Gironde pour pérenniser et renforcer le service du laboratoire, en le rendant
encore plus efficace, rapide et compétitif, sans remettre en cause le niveau qualitatif de ses prestations. Ce rapprochement s’inscrit dans la
dynamique de la régionalisation des chambres d’agriculture et des services vigne et vin de la Gironde, du Lot-et-Garonne et de la Dordogne.
Ce rapprochement de moyens et de compétences, regroupé sous la marque Oenocentres, va créer ainsi autour de deux entités reconnues,
l’Œnocentre Bordeaux-Blanquefort et l’Œnocentre Bergerac-Duras, un groupe auquel viennent s’associer les Œnocentres de Soussac, Pauillac et
Saint Savin.
Ce groupe Œnocentres va représenter une force de 5 centres de proximité, 22 œnologues conseils, et 28 techniciens de laboratoire, au service
de 1 400 clients. Cette nouvelle organisation en place pour les vendanges 2015 va nous permettre de renforcer des compétences et des savoirs
avec pour seuls objectifs : pérenniser, améliorer et optimiser les services apportés aux vignerons, négociants et caves coopératives de nos
vignobles.
TECHNIQUE ET Création de l’Œnocentre Bergerac Duras
QUALITE
Pour rappel :
Le laboratoire interprofessionnel a été créé par le CIVRB en 1963.
En 1994, c’est le 1er laboratoire d’analyse œnologique à avoir été
officiellement accrédité par le Comité français d’accréditation
(COFRAC), accréditation renouvelée depuis sans discontinuité tous
les 15 mois.
Pendant plus de 50 ans, le Laboratoire d’Analyse-Conseil du CIVRB
a apporté à tous ses clients viticulteurs, négociants et caves
coopératives, des prestations de qualité et de proximité. Cet outil
de pointe au service de tous a ainsi contribué de façon indéniable
au développement qualitatif des vins de la région de Bergerac,
pour devenir ainsi la référence en termes d’analyse œnologique
dans le vignoble de Bergerac et Duras.
53
Tout un monde conseil,
à votre service !
Duras
Nous tenons à remercier tous ceux qui ont aidé au développement et au financement de certaines actions de l’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras :
 Conseil Régional d’Aquitaine  Conseil Départemental de la Dordogne  Conseil Départemental du Lot-et-Garonne  Chambre d’Agriculture de la Gironde
 Chambre d’Agriculture de la Dordogne  L’Etat et ses services (Agriculture – Douanes – Fraudes – Recherche – Tourisme)  FranceAgriMer  L’Union Européenne
Et tous ceux avec qui nous travaillons en étroite collaboration.
Remerciements
 Les Services
_________________________________________________________________________________________
Technique et Qualité Economie et Etudes
Oenocentres Bergerac-Duras Service Economie
Tél. 05 53 63 57 58 Tél. 05 53 63 57 52
civrb.laboratoire@vins-bergerac.fr eric.hugot@vins-bergeracduras.fr
Marketing et Communication Administratif et Financier
Service Communication Services Généraux
Tél. 05 53 63 57 53 Tél. 05 53 63 57 54
anne.lataste@vins-bergeracduras.fr nathalie.chomienne@vins-bergeracduras.fr
 Les sites
_____________________________________________________________________________________________________________________________
Interprofession des Vins de Bergerac et Duras Œnocentre Bergerac-Duras
Maison des Vins de Bergerac (siège) Maison des Vins de Duras Service Technique de l’IVBD
1, rue des Récollets 24100 Bergerac Fonratière 47120 Duras Pôle Viticole de Bergerac
Tél. 05 53 63 57 57 Tél. 05 53 94 13 48 Vallade sud – 24100 Bergerac
Fax 05 53 63 01 30 Fax 05 53 94 13 40 Tél. 05 53 63 57 58 Fax 05 53 63 57 59
Contacts IVBD
Bergerac Duras Montravel Monbazillac Saussignac Rosette Pécharmant Périgord

Contenu connexe

Tendances

Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017reveilneufchatel
 
Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017reveilneufchatel
 
Тероарите на Северна Рона
Тероарите на Северна РонаТероарите на Северна Рона
Тероарите на Северна РонаGourmet Publishing
 
Revue de presse - Janvier 2013
Revue de presse  - Janvier 2013Revue de presse  - Janvier 2013
Revue de presse - Janvier 2013LettresDeChateaux
 
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIBLe Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIBasola
 
Le sommelier du 21ème siècle
Le sommelier du 21ème siècleLe sommelier du 21ème siècle
Le sommelier du 21ème siècleDaniel Capocci
 
Magazine winetoyou decembre 2019
Magazine winetoyou decembre 2019Magazine winetoyou decembre 2019
Magazine winetoyou decembre 2019DanielAndrFrancfort
 
Mazagan Beach Resort Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
Mazagan Beach Resort  Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...Mazagan Beach Resort  Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
Mazagan Beach Resort Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...Mazagan Beach Resort
 
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, MoroccoDossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, MoroccoMazagan Beach Resort
 
Dossier de presse_vinidome_2010_pdf
Dossier de presse_vinidome_2010_pdfDossier de presse_vinidome_2010_pdf
Dossier de presse_vinidome_2010_pdfMathilde Faure
 
ROYANCE : Présentation Vins Royance
ROYANCE : Présentation Vins RoyanceROYANCE : Présentation Vins Royance
ROYANCE : Présentation Vins RoyanceLouis Joly
 
Dossier de presse. Press kit
Dossier de presse. Press kitDossier de presse. Press kit
Dossier de presse. Press kitdomainecastan
 
Fiche Route touristique des vins du Jura - MOPA 201011
Fiche Route touristique des vins du Jura - MOPA 201011Fiche Route touristique des vins du Jura - MOPA 201011
Fiche Route touristique des vins du Jura - MOPA 201011MONA
 

Tendances (20)

Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017
 
Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017
 
Тероарите на Северна Рона
Тероарите на Северна РонаТероарите на Северна Рона
Тероарите на Северна Рона
 
Revue de presse - Janvier 2013
Revue de presse  - Janvier 2013Revue de presse  - Janvier 2013
Revue de presse - Janvier 2013
 
Dossier de presse_ot
Dossier de presse_otDossier de presse_ot
Dossier de presse_ot
 
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIBLe Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
 
Le sommelier du 21ème siècle
Le sommelier du 21ème siècleLe sommelier du 21ème siècle
Le sommelier du 21ème siècle
 
Magazine winetoyou decembre 2019
Magazine winetoyou decembre 2019Magazine winetoyou decembre 2019
Magazine winetoyou decembre 2019
 
Mazagan Beach Resort Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
Mazagan Beach Resort  Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...Mazagan Beach Resort  Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
Mazagan Beach Resort Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
 
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, MoroccoDossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
 
Les vins clotilde davenne
Les vins clotilde davenneLes vins clotilde davenne
Les vins clotilde davenne
 
Dossier de presse_vinidome_2010_pdf
Dossier de presse_vinidome_2010_pdfDossier de presse_vinidome_2010_pdf
Dossier de presse_vinidome_2010_pdf
 
ROYANCE : Présentation Vins Royance
ROYANCE : Présentation Vins RoyanceROYANCE : Présentation Vins Royance
ROYANCE : Présentation Vins Royance
 
Flyer golf is yours 2013
Flyer golf is yours 2013Flyer golf is yours 2013
Flyer golf is yours 2013
 
TDC#3
TDC#3TDC#3
TDC#3
 
Guide 2009-2010 du Club Table & Vin de l'Aude
Guide 2009-2010 du Club Table & Vin de l'AudeGuide 2009-2010 du Club Table & Vin de l'Aude
Guide 2009-2010 du Club Table & Vin de l'Aude
 
Dossier de presse. Press kit
Dossier de presse. Press kitDossier de presse. Press kit
Dossier de presse. Press kit
 
La france a 360 Le vin
La france a 360 Le vinLa france a 360 Le vin
La france a 360 Le vin
 
Fiche Route touristique des vins du Jura - MOPA 201011
Fiche Route touristique des vins du Jura - MOPA 201011Fiche Route touristique des vins du Jura - MOPA 201011
Fiche Route touristique des vins du Jura - MOPA 201011
 
Crda de Vannes : mer et pression foncière
Crda de Vannes : mer et pression foncièreCrda de Vannes : mer et pression foncière
Crda de Vannes : mer et pression foncière
 

Similaire à IVBD - Rapport d'activité 2014-2015

CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014agence-kali
 
La provence
 La provence La provence
La provenceLinaria
 
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez CézanneDossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez CézanneJean-Philippe Alfonsi
 
2020_guide_pratique_vins_de_provence_fr.pdf
2020_guide_pratique_vins_de_provence_fr.pdf2020_guide_pratique_vins_de_provence_fr.pdf
2020_guide_pratique_vins_de_provence_fr.pdfmedingdj
 
Développement durable de la Cave de vaqueyras
Développement durable de la Cave de vaqueyras Développement durable de la Cave de vaqueyras
Développement durable de la Cave de vaqueyras MONA
 
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011Eric Altero
 
La Peira Hi Res Français
La Peira Hi Res FrançaisLa Peira Hi Res Français
La Peira Hi Res Françaislapeira
 
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire paysdaix
 
La Bouysse Book2 Fr
La Bouysse Book2 FrLa Bouysse Book2 Fr
La Bouysse Book2 FrLamboeuf
 
Communique presse vignobles et decouvertes
Communique presse vignobles et decouvertesCommunique presse vignobles et decouvertes
Communique presse vignobles et decouvertesSarthe Développement
 
[Ege hauts de france] L'élevage des Hauts de France - F. Riquier
[Ege hauts de france] L'élevage des Hauts de France - F. Riquier[Ege hauts de france] L'élevage des Hauts de France - F. Riquier
[Ege hauts de france] L'élevage des Hauts de France - F. RiquierInstitut de l'Elevage - Idele
 
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel frSieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel frClementgallois
 
Le petit beret communiqué lancement gulfood dubai 2015
Le petit beret communiqué   lancement gulfood dubai 2015Le petit beret communiqué   lancement gulfood dubai 2015
Le petit beret communique╠ü lancement gulfood dubai 2015Le Petit Béret
 
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALELA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALEChrystel Bresson
 
Bordeaux Coups de Coeur 2010
Bordeaux Coups de Coeur 2010Bordeaux Coups de Coeur 2010
Bordeaux Coups de Coeur 2010Benjamin Anseaume
 

Similaire à IVBD - Rapport d'activité 2014-2015 (20)

CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
 
Etude de cas_vin
Etude de cas_vinEtude de cas_vin
Etude de cas_vin
 
La provence
 La provence La provence
La provence
 
Edc vb
Edc vbEdc vb
Edc vb
 
Château Les graves de viaud - La colombine
Château Les graves de viaud - La colombineChâteau Les graves de viaud - La colombine
Château Les graves de viaud - La colombine
 
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez CézanneDossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
 
2020_guide_pratique_vins_de_provence_fr.pdf
2020_guide_pratique_vins_de_provence_fr.pdf2020_guide_pratique_vins_de_provence_fr.pdf
2020_guide_pratique_vins_de_provence_fr.pdf
 
Développement durable de la Cave de vaqueyras
Développement durable de la Cave de vaqueyras Développement durable de la Cave de vaqueyras
Développement durable de la Cave de vaqueyras
 
Terres de Chefs numéro 9
Terres de Chefs numéro 9Terres de Chefs numéro 9
Terres de Chefs numéro 9
 
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
 
La Peira Hi Res Français
La Peira Hi Res FrançaisLa Peira Hi Res Français
La Peira Hi Res Français
 
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
 
La Bouysse Book2 Fr
La Bouysse Book2 FrLa Bouysse Book2 Fr
La Bouysse Book2 Fr
 
Communique presse vignobles et decouvertes
Communique presse vignobles et decouvertesCommunique presse vignobles et decouvertes
Communique presse vignobles et decouvertes
 
[Ege hauts de france] L'élevage des Hauts de France - F. Riquier
[Ege hauts de france] L'élevage des Hauts de France - F. Riquier[Ege hauts de france] L'élevage des Hauts de France - F. Riquier
[Ege hauts de france] L'élevage des Hauts de France - F. Riquier
 
La Bretagne au Natexpo 2020
La Bretagne au Natexpo 2020La Bretagne au Natexpo 2020
La Bretagne au Natexpo 2020
 
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel frSieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
 
Le petit beret communiqué lancement gulfood dubai 2015
Le petit beret communiqué   lancement gulfood dubai 2015Le petit beret communiqué   lancement gulfood dubai 2015
Le petit beret communiqué lancement gulfood dubai 2015
 
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALELA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
 
Bordeaux Coups de Coeur 2010
Bordeaux Coups de Coeur 2010Bordeaux Coups de Coeur 2010
Bordeaux Coups de Coeur 2010
 

IVBD - Rapport d'activité 2014-2015

  • 2. Le Mot du Président... L’union fait la force. L’interprofession des vins de Bergerac et Duras est désormais plus qu’une réalité, elle est devenue une évidence. Et cette dynamique interprofessionnelle va se poursuivre résolument durant cette année 2016. D’abord en finalisant l’étude prospective que nous avons lancée en 2015. Au-delà du diagnostic des forces et faiblesses de notre filière, nous allons définir dans le prochain semestre, les axes stratégiques à développer sur les 10 ans à venir pour pérenniser notre outil de production, inverser l’érosion de nos vignobles et redonner ainsi de l’attractivité et de la rentabilité à l’ensemble des acteurs de la filière. Ensuite, et d’une manière concomitante, nous engager résolument dans une communication valorisante et moderne autour de nos valeurs, de nos marques d’AOC, IGP et de tous nos signes de qualité dans le cadre de notre territoire en Périgord Agenais et en développant largement l’oenotourisme si porteur dans notre si belle région du sud-ouest. C’est aussi renforcer notre présence dans tous les secteurs de commercialisation, c’est encore accroitre notre présence à l’export. C’est défendre la place du vin dans la société en soutenant la nouvelle campagne nationale initiée par Vin et Société : «Le vin, je l’aime et je le respecte » et donc informer le consommateur sur les repères de consommation à respecter. Et c’est en fin de compte défendre et promouvoir nos vins de Bergerac et Duras, nos vignobles, nos entreprises et notre territoire. Paul-André BARRIAT Président de l’IVBD (mandat 2014-2015) Préambule Ce rapport annuel reprend les principales activités menées par l’IVBD durant l’exercice 2014-2015. Il s’adresse à vous tous, professionnels de la filière viti-vinicole, partenaires et amateurs de nos vins de Bergerac et Duras. Il reprend les principales actions menées durant cette année importante qui a vu la concrétisation du rapprochement Bergerac- Duras avec la création d’une interprofession unique sur nos 2 vignobles, l’IVBD, au service de tous les vignerons et négociants produisant et commercialisant des vins de Bergerac et Duras. A tous, je vous souhaite une très bonne lecture et vous présente mes meilleurs vœux pour 2016. Paul-André BARRIAT, Bergerac, le 4 janvier 2016 2 SOMMAIRE Le Vignoble de Bergerac-Duras L’IVBD Interprofession des Vins de Bergerac et Duras Fonctionnement Bilan financier Economie Communication France Communication Export Technique et Qualité 2014/2015 EDITO Voici la feuille de route pour 2016. Ambition, détermination et confiance dans l’avenir… Voilà les paramètres de l’action de l’IVBD pour cette année. Vous pouvez compter sur l’engagement de l’IVBD pour réaliser ce programme ; mais l’IVBD doit aussi pouvoir compter sur vous.
  • 3. Présentation du Vignoble de BERGERAC et Duras Le Vignoble de Bergerac et Duras 3
  • 4. Le vignoble de Bergerac et Duras 4 Ses structures professionnelles Interprofession des vins de Bergerac et Duras Notre vignoble LE PAYS DE BERGERAC « Rangs de vignes en coteaux, clairières et bosquets servant d’écrin à de belles demeures périgourdines : la nature ici s’exprime pleinement et ne manque pas de panache… à l’image des vins de nos 13 appellations ! Ajoutez une rivière Dordogne qui nous relie à nos prestigieux voisins du Périgord noir et Sarlat en amont, à Saint Emilion en aval, et vous y êtes… Depuis plus de 2000 ans, les Vins de Bergerac ont régalé tour à tour Gaulois et Romains, réconcilié rois de France et d’Angleterre et même inspiré Cyrano. Une sacrée personnalité, bâtie au fil des siècles ! Comment ne pas être inspiré par un tel cadre, une telle douceur de vivre ? Ici, les 900 vignerons sont motivés et passionnées pour faire parler la terre de belle façon. » Les appellations bergeracoises en AOC : Bergerac (rouge, rosé, blanc sec, blanc moelleux), Côtes de Bergerac (rouge, blanc), Montravel (rouge, blanc), Côtes de Montravel, Haut-Montravel, Monbazillac, Pécharmant, Rosette, Saussignac ; et les vins de Dordogne en IGP : Périgord. LE PAYS DE DURAS « Du Château de Duras, sur ce piton calcaire qui constitue la proue de nos petites montagnes, face à la plaine qui mène à Bordeaux et à l’océan, nous cultivons la vigne depuis belle lurette et produisons des vins à la réputation antique. Ici, le vigneron ne peut être que rebelle. Sur une terre âpre de conquérir, véritable explosion géologique, nos ancêtres et tous ceux qui nous ont précédés ont su résister pour défendre une culture, un art de vivre. Notre histoire, celle des Ducs de Duras, mais aussi des paysans et des colons qui ont peuplé et cultivé nos vallées, est celle du labeur, de l’obstination et de la passion. Aujourd’hui, près de 200 vignerons partagent encore et toujours cet amour viscéral de la terre, de la vigne et du vin dans un esprit rebelle. Leurs vins sont à cette image. » Les appellations duraquoises : Une AOC « Côtes de Duras » (rouge, rosé, blanc sec, blanc moelleux).
  • 5. Une continuité géographique du paysage et des terroirs, une philosophie d’artisan vigneron et des valeurs gasconnes qui se partagent, voilà les signes d’alliance entre les 2 vignobles de Bergerac et Duras qui regorgent de patrimoine historique et de paysages idylliques. Le Sud-Ouest, c’est notre beau pays, à Bergerac et à Duras… Du Château de Duras, sur ce piton calcaire, la vigne y est cultivée depuis belle lurette et leur réputation remonte à l’antiquité. D’une colline à l’autre du côté d’Eymet, la belle bastide anglaise aux frontières du Lot-et-Garonne et de la Dordogne, les vignes bergeracoises et duraquoises se tutoient. Sur une terre âpre à conquérir, véritable explosion géologique, nos ancêtres et tous ceux qui nous précédés ont su résister pour défendre une culture, un art de vivre. L’histoire des vignerons de Duras, celle des Ducs de Duras, est également celle des paysans qui ont peuplé et cultivé les vallées de la Dordogne : celles du labeur, de l’obstination et de la passion. Dans nos vignobles de Bergerac et de Duras, qui ont déjà l’accent du Sud-Ouest, le terroir est à l’honneur. Morceau de campagne, part de nature, bout de terre et de cailloux : le goût brut vient de là, issu du respect. Le savoir-faire de nos vignerons en fait jaillir l’éclat, affinant, polissant cette matière que le temps, parfois le bois, toujours le soin transformeront en vins de Bergerac et Duras Généreux comme la gouaille gasconne : pas moins de 17 appellations et 5 couleurs pour emporter l’adhésion ! Le terroir • Influence océanique (à 100 km de l’Atlantique) pour la zone de Montravel → prolongement climatique du Libournais et Saint Emilion. • Climat continental pour le reste du vignoble. • Températures douces en moyenne avec des étés chauds et des hivers courts. • Constitution du sol : l’argile et le calcaire dominent. Le vignoble de Bergerac-Duras Surface : 12 400 ha Production : 550 000 hl 5 couleurs et 17 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) Les cépages rouges : Merlot - Cabernet Sauvignon Cabernet franc - Malbec Les cépages blancs : Sauvignon - Sémillon - Muscadelle Ondenc - Chenin - Mauzac - Ugni blanc
  • 6. La Grappe des Appellations du vignoble de Bergerac et Duras Le vignoble de Bergerac et Duras 6 Notre vignoble en quelques chiffres  10 AOC (9+1) et 1 IGP  1 100 viticulteurs, dont environ 50% sont indépendants et 50% coopérateurs.  150 négociants  Surface cultivée : 13 000 hectares  Soit 2,9% environ de la surface viticole en AOP française  15 hectares : taille moyenne des propriétés. Production moyenne : 580 000 hectolitres Et l’IGP Périgord IGP Périgord Production moyenne : 550 000 hectolitres Notre vignoble en quelques chiffres  10 AOC et 1 IGP  800 viticulteurs, dont environ 55% sont indépendants et 45% coopérateurs.  150 négociants  Surface cultivée : 12 400 hectares  Soit 2,8% environ de la surface viticole en AOP française  15 hectares : taille moyenne des propriétés.
  • 7. Le Vin en France  68 500 exploitations viticoles  788 700 ha en production  45 664 000 hl produits dont 56% de vins rouges et rosés, 26% de vins blancs et 18% de vins (blancs) pour la distillation  45 664 000 hl produits dont 48% de vins AOC, 34% de vins autres (IGP & VSIG) et 18% de vins (VSIG) pour la distillation.  27 166 000 hl de consommation taxée en 2014/2015  Valeur de la production française : 12,36 Milliards d’€uros  CA export des vins : 7,8 Milliards d’€uros  Solde du Commerce extérieur vins : 7,1 Milliards d’€uros Le Vin à Bergerac-Duras  12 391 ha en production, soit 9,4% de la surface d’AOC en production en Aquitaine (131 480 ha) et 2,8% de la surface d’AOC en production en France (448 080 ha).  553 935 hl produits, soit 9,3% de la production d’AOC en Aquitaine (5 958 600 hl) et 2,6% de la production d’AOC en France (20 956 200 hl).  Le chiffre d’affaires au départ des chais des récoltants est estimé à plus de 150 Millions d’€uros. (Données en moyennes quinquennales arrêtées à fin 2014) Le Vin dans le Monde Vignobles : 7 546 000 ha Production : 292 000 000 hl Consommation : 242 000 000 hl Exportations : 98 000 000 hl (Dernières données évaluées et publiées pat l’OIV : 2013) (Dernières données officielles publiées par France Agrimer : 2014) 7 Bergerac Duras
  • 9. L’ INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS FONCTIONNEMENT DE L’INTERPROFESSION 9 
  • 10. L’ Interprofession des Vins de Bergerac et Duras 10 Pourquoi un tel rapprochement ? Les vignobles de Bergerac et de Duras connaissent depuis plusieurs années une diminution de leurs surfaces en production et donc des volumes produits. Le monde est en perpétuelle évolution et cela concerne aussi la filière viticole : pour exister et se faire connaître, il faut désormais être fort, réactif et porteur de perspective à long terme. Les vignobles de Bergerac et Duras ont de nombreuses similitudes et une complémentarité évidente. Afin d’assurer la pérennité de nos vignobles, tout en respectant leur identité propre, il devenait évident de réaliser ce rapprochement en créant une Interprofession commune qui s’intègre résolument dans une perspective Sud-Ouest. Cela va permettre de créer une dynamique unitaire en initiant une réflexion concomitante sur le rapprochement des ODG. Nous y sommes donc. L’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras (IVBD) est lancée : elle sera plus forte administrativement, politiquement et financièrement. Et l’IVBD est bien une structure collective, au service de tous les vignerons et négociants produisant et commercialisant les vins de Bergerac et Duras. Cette nouvelle dynamique interprofessionnelle entre Bergerac et Duras va se concrétiser par de nouvelles actions de communication. Au-delà du programme de communication en cours qui va se poursuivre pour Bergerac et Duras, nous souhaitons renforcer notre plan d’action sur la période 2015-2020 autour de 4 axes majeurs : nos débouchés sur le marché intérieur notamment en Grande Distribution, le développement de nos ventes à l’export, le renforcement de notre image au niveau national. Enfin, nous souhaitons initier une réflexion prospective pour établir un plan stratégique à 10 ans pour assurer la pérennité de notre filière. Par ailleurs, nous souhaitons renforcer résolument notre communication interne en créant un service approprié sous la responsabilité de Corinne Lacombe et dont une mission importante sera aussi de développer fortement le vinotourisme. N’oublions pas que le vignoble de Bergerac vient de recevoir le label “Vignobles et Découvertes”. À nous de le faire vivre ! L’IVBD est au service de tous ses ressortissants et acteurs de la filière viticole de Bergerac-Duras ; c’est aussi à tous, viticulteurs et négociants en vins de Bergerac, Duras, Monbazillac, Montravel, Pécharmant, Rosette et Saussignac de la faire vivre et réussir. L ’ I V B D Le rapprochement des vignobles de Bergerac et Duras, initié depuis quelques années, est désormais une réalité. Les Assemblées Générales Extraordinaires du Conseil Interprofessionnel des Vins de la Région de Bergerac (CIVRB) et du Conseil Interprofessionnel des vins de Duras (CID), le 3 novembre 2014, ont validé à l’unanimité le traité de fusion.
  • 11. L’ Interprofession des Vins de Bergerac et Duras 11 L’IVBD a été créée par l’ODG des Vignerons de Bergerac et de Duras et par la Fédération des Négociants en vin de Bergerac et du Sud-Ouest, le 3 novembre 2014. Les Interprofessions sont des organismes privés créés par les professionnels et reconnus par l’État qui en a défini le cadre réglementaire. L’Interprofession des vins de Bergerac et Duras (IVBD) est un organisme de la filière viticole dont les deux familles représentatives sont la viticulture (vignerons issus de caves particulières et de la coopération) et le négoce. Elle est née de la fusion des interprofessions du Bergeracois (CIVRB, Conseil Interprofessionnel des Vins de la Région de Bergerac) et de Duras (CID, Conseil Interprofessionnel des vins de Duras). Face aux enjeux d’aujourd’hui, nos deux interprofessions ont fait le choix audacieux de construire une union volontaire. Continuité géographique, continuité des paysages physiques, des cépages cultivés, des valeurs, histoire commune et proximité des hommes, bien des raisons justifient ce rapprochement. QUI SOMMES-NOUS ? Notre objectif partagé a toujours été de créer une interprofession plus forte administrativement, politiquement et financièrement pour proposer à l’ensemble des vignerons et négociants produisant et commercialisant des vins AOP des régions de Bergerac et Duras un service plus performant. Les Assemblées Générales du CID et du CIVRB ont acté à l’unanimité la fusion des deux interprofessions existantes pour devenir au 1er août 2014 une seule et même interprofession, l’Interprofession des vins de Bergerac et Duras (IVBD), qui a compétence sur l’ensemble des vignobles AOP de Bergerac et de Duras. Notre positionnement est désormais affiché avec clarté : nous sommes Bergerac et Duras, en Sud-Ouest, à proximité de Bordeaux. Nous revendiquons notre appartenance au Sud-Ouest, d’où notre convention de partenariat avec I’IVSO (Interprofession des Vins du Sud- Ouest). Le rayon Sud-Ouest est le 4e vignoble français dans la Grande Distribution française et nous en sommes le leader avec une position très largement dominante sur les vins liquoreux et moelleux. À nous de le faire savoir. En Aquitaine, nous développons des partenariats divers “hors promotion” et plus particulièrement techniques avec nos collègues girondins (CIVB, Chambres d’Agriculture et notamment le Vinopôle Bordeaux-Aquitaine) et l’ISVV.
  • 12. L’ Interprofession des Vins de Bergerac et Duras 12 Notre union est une réponse à des enjeux forts ! • Enjeu politique Pour renforcer le poids de nos vignobles, pour avoir une vraie audience au niveau des instances politiques et administratives. • Enjeu économique Une mutualisation des moyens permet de disposer plus régulièrement et de façon précise de données sur les marchés export et intérieur, de comparer leurs performances à celles des autres régions viticoles, de prendre en compte les différentes études sur la consommation et l’évolution des marchés, de disposer d’outils d’aide à la décision pour orienter les actions de promotion et de développement, de mettre en place un suivi du potentiel de production de nos vignobles, d’être en capacité d’argumenter nos choix dans le cadre de la gestion des droits de plantation. Ainsi, nous créons un véritable tableau de bord pour notre filière. • Enjeu technique Notre objectif est d’animer une véritable Commission Technique au service de nos vignobles et ainsi de faire entendre notre voix au niveau régional, et d’avoir les moyens techniques et financiers de nous positionner sur les enjeux nationaux en particulier ceux de la “maladie du bois”. • Enjeu promotionnel Pour optimiser la promotion de nos marques Bergerac et Duras, mais aussi Buzet s’ils le souhaitent, par convention, dans le cadre d’actions spécifiques et ciblées, au sein d’une démarche commune, avec une signature Sud-Ouest. En nous regroupant, nous nous donnons les moyens de développer chacune des marques par des actions collectives transversales qui viennent compléter et renforcer les actions menées par les différents vignobles sur leurs identités respectives. La communication des deux vignobles va-t-elle devenir commune ? Non pour l’heure, durant cet exercice 2014-2015 chaque vignoble conserve son identité propre : les vins de Bergerac restent associés à “des moments nature” et les vins de Duras aux “Rebelles d’Aquitaine”. Une signature commune “Sud-Ouest” sert de trait d’union entre les deux univers de communication. Ce n’est qu’à partir de 2016 qu’une identité commune apparaîtra.
  • 13. L’ Interprofession des Vins de Bergerac et Duras NOTRE FONCTIONNEMENT L’organisation interprofessionnelle peut être définie comme un organisme privé, reconnu par l’autorité publique, regroupant en son sein les partenaires de l’amont et de l’aval d’une même filière pour assurer la gestion et la valorisation d’une production agricole, visant le développement des performances de la filière et de défense de ses intérêts, et auquel ont été attribuées les prérogatives nécessaires à la réalisation de ces objectifs. Elle est le lieu de rencontre de l’amont et de l’aval au niveau de la région de production. L’accord interprofessionnel est un outil dont dispose l’Interprofession pour exercer ses missions. Il s’agit également d’un moyen de rendre obligatoire à tous les ressortissants, les disciplines collectives, au travers de la procédure d’extension sous réserve qu’ait été respecté un certain nombre de grands principes tels que la représentativité, la parité et l’unanimité. Son financement découle essentiellement des cotisations professionnelles. Pourquoi des Cotisations Volontaires Obligatoires (CVO) ? • Ce sont des cotisations parce qu’il s’agit de contributions par quote-part à des dépenses ou des charges communes. • Elles sont volontaires parce que les professionnels de la filière, via leurs représentants au Conseil d’administration de l’Interprofession issus de la FVBD et de la FNVBSO, décident librement de leur principe, de leur montant, de leur finalité et de leur mise en oeuvre. • Elles sont obligatoires parce qu’une fois votées à l’unanimité des familles de la Viticulture et du Négoce au sein de l’Assemblée Générale de l’interprofession, elles sont étendues par arrêté interministériel, ce qui les rend obligatoires à tous les ressortissants. Dans le cadre des contrats d’achat vrac, les cotisations sont supportées à moitié par le négociant et à moitié par le vigneron. Les cotisations interprofessionnelles (CVO) pour la campagne 2014-2015, pour les transactions effectuées à partir du 1er août 2014 (par hectolitre, hors taxes) AOC Duras : 3,40 €/hl HT AOC Bergerac sec, Bergerac rosé, Bergerac rouge, Côtes de Bergerac blanc : 3,76 €/hl HT AOC Montravel sec, Rosette, Côtes de Montravel : 4,00 €/hl HT AOC Côtes de Bergerac rouge, Montravel rouge et Pécharmant : 5,80 €/hl HT AOC Haut-Montravel, Saussignac et Monbazillac : 6,00 €/hl HT NB. Pour la campagne 2015-2016 ces cotisations restent inchangées. 13 UTILISATION DES COTISATIONS INTERPROFESSIONNELLES (CVO), RÉPARTITION PAR PÔLE Technique & SAQ 8% Promotion 66% Economie 10% Structure 16% Utilisation de la CVO 2014 / 2015
  • 14. L’ Interprofession des Vins de Bergerac et Duras 14 Les principes de fonctionnement de l’interprofession La représentativité des familles professionnelles est assurée par la FVBD (Fédération des Vins de Bergerac et Duras) pour la viticulture et par la FNVBSO (Fédération des Négociants en Vins de Bergerac et du Sud-Ouest) pour le Négoce. Il existe un équilibre paritaire entre les familles professionnelles du négoce et de la viticulture. La prise de décision, lors des moments majeurs de la vie interprofessionnelle, se fait toujours à l’unanimité des deux familles. Le fonctionnement Le Bureau est constitué de 8 membres : 4 issus de la viticulture (de la FVBD) et 4 issus du négoce (de la FNVBSO). Le Conseil d’Administration est constitué de 22 membres : 11 issus de la viticulture (de la FVBD) et 11 du négoce (de la FNVBSO). L’Assemblée Générale est composée de 22 membres qui constituent le CA, à voix délibérative (11 délégués de la viticulture et 11 délégués du négoce). Les Assemblées Générales Deux Assemblées Générales sont organisées chaque année : celle de janvier, ouverte, et celle de juin, qui se déroule à huis clos. Leurs fonctions : • Définir la politique générale et les objectifs, • Contrôler l’action du Conseil d’Administration, • Approuver les comptes et voter le budget, • Sur proposition du Conseil d’Administration, prendre les décisions qui peuvent bénéficier de la procédure d’extension, • Élire le Président selon la règle d’alternance tous les 2 ans et le Conseil d’Administration (renouvellement par moitié de ses membres tous les 2 ans par alternance dans chaque collège).
  • 15. L’ Interprofession des Vins de Bergerac et Duras 15 Le Conseil d’Administration Il est composé de 22 membres à voix délibérative (11 délégués de la viticulture et 11 délégués du négoce). Ses fonctions et pouvoirs : • Élire en son sein le Bureau, pour 2 ans, • Exécuter le programme fixé par l’Assemblée Générale, • Se tenir informé de l’avancement des travaux des Commissions thématiques, • Analyser les données économiques et statistiques du marché, • Vérifier le bon fonctionnement administratif de l’IVBD. Le Bureau Il est composé de 8 membres : 4 délégués de la viticulture et 4 délégués du négoce, élus pour 2 ans. Son rôle : • Exécuter ou faire exécuter le programme fixé par l’Assemblée Générale et, le cas échéant, les missions que celle-ci a pu lui confier, • Vérifier le bon fonctionnement administratif de l’IVBD, • Préparer, pour le Conseil d’Administration, les orientations stratégiques et budgétaires de l’IVBD sur proposition des Commissions. Les administrateurs de l’IVBD, mandature 2014-2015 De haut en bas, et de gauche à droite, sur les photos : Collège Viticulture Sylvie Alem, Philippe Allain, Patrick Barde, Paul- André Barriat, Patrick Blancheton, Patrice Combaud, Didier Fourcaud, Jean-Jacques Lacoste, Joël Lajonie, Didier Roches, Alain Tingaud. Collège Négoce Gilles Berty, Christian Coudon, Michel Delpon, François Gonnet, Didier Grandeau, Frédéric Guiraud, Marc Lecomte, Julien Montfort, Jean-Marc Parsat, Matthieu Ressiot, Jacques Rodriguez. Durant le mandat 2014-2015, le Bureau est composé de : • Paul-André Barriat, viticulteur, Président (1) • Didier Grandeau, négociant, Vice-Président (5) • Philippe Allain, viticulteur, Secrétaire (2) • Marc Lecomte, négociant, Trésorier (7) • Joël Lajonie, viticulteur, membre (3) • Alain Tingaud, viticulteur, membre (4) • Christian Coudon, négociant, membre (6) • Alain Tingaud, viticulteur, membre (4) • Jean-Marc Parsat, négociant, membre (8)
  • 16. INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS 16 LES MISSIONS DE L’IVBD Elles s’exercent à travers les actions des Commissions et Ateliers. Les Commissions et Ateliers ont compétence pour travailler et réfléchir sur l’ensemble des Vins de Bergerac et de Duras. Les Commissions • Communication • Économique • Technique • Budget • Suivi aval Qualité Elles sont composées d’administrateurs de l’IVBD. Les Ateliers • Export • Grande Distribution • CHR • Route des Vins • Relations Presse • Consulat de la Vinée de Bergerac Chaque Atelier est présidé par un administrateur de l’IVBD et composé de vignerons et négociants reconnus qualifiés dans le domaine concerné. L’objectif est de rechercher les synergies et la cohérence des actions tout en respectant les identités de chacun des vignobles. Certaines actions seront réalisées pour l’ensemble des appellations, comme par exemple les participations aux salons professionnels, les actions en Grande Distribution, le développement touristique… D’autres ne pourront concerner que certaines appellations, comme par exemple les relations presse, le plan média... mais un équilibre sur l’année est toujours recherché. Les Services • Technique et Qualité • Communication • Économie et Études • Direction et service Administratif et financier
  • 17. L’IVBD, c’est aussi ... La défense des intérêts de notre filière en participant, relayant et finançant les actions du CNIV et de VIN & SOCIÉTÉ. Une participation active aux travaux de l’AAPrA et de l’Association SUD OUEST FRANCE. Un rôle majeur au sein du Conseil de Bassin Aquitain et du Conseil Territorial 24-47 ; une implication forte dans le projet de mise en place d’une gouvernance interprofessionnelle des vignobles de Dordogne et du Lot-et-Garonne. Un suivi régulier de la « vie du Pôle Viticole » de Bergerac. 17 NDLR.MONTAGEPHOTO/NOUVELLE SIGNALÉTIQUEENCOURS
  • 18. 18
  • 19. L’ INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS FONCTIONNEMENT en interne 19  Les Services de l’Interprofession et ses permanents
  • 20.  Technique et Qualité • Le Pôle Technique et Qualité propose des prestations personnalisées de conseil œnologique et de suivi analytique. • Il coordonne les actions de recherche et d’expérimentations viti-vinicoles, en lien avec les programmes régionaux et nationaux.  Communication Le Service Communication est en charge de la promotion des Vins de Bergerac en France et à l’Export. Il informe la presse, informe les prescripteurs des marchés, communique auprès des consommateurs et accompagne les entreprises dans le cadre d’actions de promotion.  Economie et Etudes Le Service Economie et Etudes enregistre et étudie les transactions des vins de Bergerac ; analyse les marchés des vins et les circuits de distribution. Ses travaux sont à disposition de tous les opérateurs, viticulteurs et négociants. Ils sont aussi très utiles dans la définition de nos programmes de communication.  Boutiques Maisons des Vins Propose les vins de la Route des Vins de Bergerac et Duras. Expositions permanentes, espaces sensoriels et vinothèques. 20 Les Services de l’Interprofession Les Services • 3 sites Bergerac, Maison des Vins, siège de l’Interprofession Duras, Maison des vins et boutique Pôle viticole de Bergerac, Le service technique et son laboratoire oenologique INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
  • 22. Les comptes de l’IVBD : Bilan 2014-2015 Les chargesLes produits Les comptes : Bilan 2014-2015 Le total des produits s’élève à 3 203 k€, alors que celui des charges est de 3 417 k€, ce qui génère un résultat négatif à hauteur de 214 k€. Le budget 2014/2015 rectificatif, voté par le Conseil d’administration, s’élevait à 189 K€, soit un dépassement de 25 K€. Le volume des sorties est inférieur de 99 kHl. Ce recul est directement lié à la diminution des récoltes de 2013 et, dans une moindre mesure, de 2014. Sous l’effet de la baisse des sorties, les actions de communication s’élèvent à 1 163 k€ et sont financées pour 66% par les CVO. Dépenses 2014/2015 : 3 417 K€ Utilisation de la CVO 2014/2015 Recettes 2014/2015 : 3 203 K€ 22 INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS Technique & SAQ 8% Promotion 66% Economie 10% Structure 16% Utilisation de la CVO 2014 / 2015
  • 23. ECONOMIE MARCHÉ DES VINS ECONOMIE & Etudes Les sources utilisées -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- En complément de ses propres données, le Service Economie de l’IVBD se procure des informations auprès des organismes et entreprises suivants : DNSCE, DOUANES, FRANCEAGRIMER, GTI, INSEE, KANTAR WORLDPANEL, MSA, DRAAF, OIV, IRI FRANCE, UBIFRANCE... Les missions du Service Economie Maîtriser l’environnement économique et juridique  Connaître et comprendre la filière viticole, son fonctionnement et ses enjeux économiques.  Transposer et appliquer localement les évolutions juridiques nationales et européennes.  Participer aux réflexions nationales sur l’évolution juridique, administrative et économique de la filière.  Identifier les besoins d’information des opérateurs et Concevoir les traitements appropriés. Etudier les données, circuits et marchés  Identifier les sources d’information appropriées et Gérer les relations avec les organismes et entreprises.  Collecter les informations ; Vérifier leur exactitude, fiabilité, pertinence, récurrence…  Traiter les informations collectées : organisation, saisie, mise en forme, mise à jour...  Analyser les données recueillies. Echanger les informations avec les opérateurs  Restituer l’information économique au travers de tableaux de bord, graphiques et synthèses.  Expliquer l’information économique lors de présentations aux opérateurs.  Animer la commission économique de l’IVBD. Contact : Eric HUGOT - Tél. 05 53 63 57 52 / eric.hugot@vins-bergeracduras.fr Pour aider à piloter la filière des Vins de Bergerac et Duras et ses entreprises, le Service Economie et Etudes s’attache à connaître et décrypter le marché national et mondial des vins. 23
  • 24. L a c a m p a g n e Les Disponibilités Les vignobles de Bergerac et Duras connaissent un équilibre régulier en moyennes quinquennales, et notamment entre les récoltes et les ventes. Les stocks de début de campagne, légèrement supérieurs, résultent d’un stock réduit pour les appellations majoritairement vendues jeunes et en vrac et d’un stock à peine plus important pour les appellations de terroir, lesquelles sont plus souvent vendues en bouteilles et nécessitent plus de temps pour être commercialisées à maturité. Malgré les ventes 2013-2014 limitées par la très faible récolte 2013, l’impact de cette dernière est prépondérant et le stock 2014 a donc reculé une nouvelle fois de manière importante, aussi bien par rapport à 2013 que comparé à la moyenne. Les disponibilités se sont donc à nouveau contractées, à leur plus bas niveau depuis 20 ans. Les conditions climatiques ont permis de retrouver des rendements presque habituels pour la vendange 2014. Mais conjugués à l’érosion des surfaces, ils n’ont pas tout à fait suffi à la récolte 2014 pour atteindre la moyenne. La campagne précédente avait connu des pertes de parts de marché en raison des faibles disponibilités. Les ventes 2014-2015 en subissent encore les effets, tout en limitant le recul à -1,24%, mais à un niveau inférieur de -10% à la moyenne des ventes. Ce qui va permettre de reconstituer un peu les stocks 2015 . 24 582 197 553 934 1 136 131 551 683 0 100 000 200 000 300 000 400 000 500 000 600 000 700 000 800 000 900 000 1 000 000 1 100 000 Stocks moyens Récoltes moyennes Disponibilités moyennes Ventesmoyennes 582 197 416 793 0 100 000 200 000 300 000 400 000 500 000 600 000 Stocks moyens Stock 2014 -28,32 % vs2013 -28,41 % 553 934 544 618 0 100 000 200 000 300 000 400 000 500 000 600 000 Récoltes moyennes Récolte 2014 +32,44 % vs2013 -1,68 % 1 136 131 961 411 0 200 000 400 000 600 000 800 000 1 000 000 1 200 000 Disponibilités moyennes Disponibilités 2014-2015 -15,38 % -3,15 % vs2013-2014 544 618 495 995 0 100 000 200 000 300 000 400 000 500 000 600 000 Récolte 2014 Ventes2014-2015 -1,24 % vs2013-2014 48 623 hl
  • 25. Vrac-Bouteilles 1% Vrac-Vrac 49% DRMS 50% Le marché est divisé entre les ventes de vins conditionnés (=DRMS) et les ventes en vrac. Le poids des DRMS croît régulièrement depuis des années. En 2013-2014, il a atteint un nouvel équilibre à 50% des ventes. On estime à 70% les volumes mis en marché qui transitent par le négoce, puisque celui-ci achète l’intégralité du vrac (soit 50%) et une partie des vins conditionnés. Le marché a démarré tard (fin décembre) et n’a été réellement actif qu’en janvier. Fin février l’essentiel des achats était réalisé; tous les mois ont été inférieurs à la normale. Le cours, positionné entre 1 050 et 1 100 €/T dés décembre, a peu varié. 2 0 1 4 - 2 0 1 5 Le marché vrac, très perturbé, a vu ses ventes commencer à se redresser grâce au millésime 2014 avant de se geler de nouveau en raison de pertes de parts de marché consécutives à la pénurie sur le 2013. Le Bergerac Rouge s’est au final redressé de +12%, et le Bergerac Rosé de +58%, alors que le Côtes de Duras Rouge a évolué à contre courant. Les Blancs ont reculé au travers du Bergerac sec dont le marché se rétrécit régulièrement, et du Côtes de Bergerac moins dynamique. Le millésime 2014 a en revanche permis de répondre à la demande de Monbazillac qui a donc progressé. Ventes vrac 2014-2015 Evolution vs 2013-2014 Evolution vs moyenne 99 789 hl +11,73/ % -24,42 % Cours moyen 2014-2015 Evol.vs 2013-2014 1 096 €/T -4,37% -50 € Le marché a largement anticipé l’arrivée du millésime 2014 dés septembre et a été très actif jusqu’à fin mars. Le cours a atteint 1186 €/T en décembre avant de revenir juste au dessus de 1 100 €/T dés décembre. Le marché a été peu dynamique pendant toute la campagne et s’est simplement contracté un peu chaque mois. A son image, le cours a évolué platement entre 950 et 1 000 €/T. Le marché a démarré tardivement (décembre) mais très fortement. L’activité a perduré en janvier mais est retombée dés février pour ensuite s’étioler. Le cours est resté remarquablement stable en permanence entre 1 050 et 1 100 €/T. 1 108 €/T -0,08% -2 € 988 €/T -0,14% -1 € La demande toujours soutenue a donné un marché actif chaque mois tout au long de la campagne et des transactions sur le millésime 2014 dés décembre. Le cours, parti de 2 800 €/T, a progressé immédiatement à plus de 2 850 €/T puis très régulièrement jusqu’à 2 925 €/T et même 2 971 €/T en juillet 2015. Bergerac Rouge 1 070 €/T +1,48% +16 € 2 913 €/T +3,74% +105 € 21 668 hl - 9,86 % -16,76 % 35 991 hl -17,63 % -11,94 % 38 396 hl +8,29 % +5,51 % Bergerac Rosé Bergerac Blanc Côtes de Bergerac Blanc Monbazillac Les Mises en Marché 28 982 hl +58,38 % +31,71 % 25 258 721 246 768 0 20 000 40 000 60 000 80 000 100 000 120 000 140 000 160 000 180 000 200 000 220 000 240 000 DRMS moyennes DRMS 2014-2015 -2,74 % vs 2013-2014 -4,62 % 293 452 249 798 0 20 000 40 000 60 000 80 000 100 000 120 000 140 000 160 000 180 000 200 000 220 000 240 000 260 000 280 000 300 000 320 000 VentesVrac moyennes VentesVrac 2014-2015 +0,45 % vs 2013-2014 -14,88 % La baisse initiée en 2013- 2014 s’est poursuivie mais de manière moins marquée. Pour les AOC les plus touchées par la faible récolte 2013, le millésime 2014 a en partie permis aux viticulteurs de reconstituer leurs stocks. Les AOC qui avaient un peu plus de disponibilités ont continué à développer leurs ventes. 9 911 hl -53,76 % -49,03 % 1 002 €/T +4,08% +27 € Côtes de Duras Rouge Excepté février, très bon, tous les mois ont été faibles. Le marché s’est un peu éveillé en toute fin de campagne. Le cours s’est stabilisé autour de 1 000 €/T rapidement.
  • 26. 0 20 000 40 000 60 000 80 000 100 000 120 000 140 000 160 000 180 000 200 000 2013-2014 2014-2015 Autres Vins de Bergerac& Duras Côtes de Duras Rouge Bergerac Blanc Bergerac Rosé Côtes de Bergerac Blanc Monbazillac Bergerac Rouge -13,61% Le marché des vins de Bergerac et Duras est essentiellement un marché français. D’un point de vue géographique, la consommation des vins de Bergerac et Duras est prépondérante sur la moitié ouest du pays. Au sein du marché français, le 1er marché est la Grande Distribution, laquelle est subdivisée en GMS et HD. Les Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) sont de loin le canal principal de distribution avec 47% des volumes, en baisse ; le Hard Discount (HD) pèse 7%, stabilisé après une baisse de plusieurs années. Les autres circuits se partagent donc les 46% restant, en hausse. La répartition exacte entre la restauration, les cavistes et la vente au domaine est difficile à mesurer, mais leur poids s’accroît grâce à une plus grande constance de ces marchés et notamment au travers de la vente au domaine qui bénéficie de la bonne activité touristique régionale. La très faible récolte 2013 a perturbé profondément l’ensemble du marché des appellations en GMS qui a baissé de -5,4% en 2014-2015. Les appellations d’Aquitaine et du Sud-Ouest (hors Bordeaux), après avoir résisté en 2013- 2014, accusent le coup en 2014-2015 (-7,2%). Les vins de Bergerac et Duras perdent cette fois -13,61%. Cette baisse est principalement due au Bergerac Rouge qui chute (-28,01%) en raison du manque de disponibilités et de la hausse de prix qui a suivi (+21,5%). L’impossibilité d’approvisionner le marché n’a pas eu de conséquence sur son prix (-0,7%) mais a baissé (-14,03%) les ventes de Bergerac Rosé. Les autres AOC de Rouges et Rosés ont toutes progressé, mais les Blancs ont reculé de -6,16% en raison de la baisse de Côtes de Bergerac (-14,4%). Le chiffre d’affaires global a perdu -5,51%. Le Bergerac Rouge a reculé mois après mois. Le manque de disponibilité a entraîné une réduction du nombre de références et une forte augmentation des prix de vente au consommateur. Cette montée en gamme s’est accompagnée de pertes de parts de marché sur les entrées de gamme. Au global, le chiffre d’affaires se replie de -14,84%. Le Marché France L a c a m p a g n e Appellation Volume vendu en 2014-2015 Evolution vs 2013-2014 Bergerac Rouge 57 441 hl -28,01 % Côtes de Duras Rouge 9 302 hl +1,40 % Bergerac Rosé 17 020 hl -14,03 % Bergerac Blanc 10 774 hl -4,59 % Côtes de Bergerac Blanc 20 605 hl -14,40 % Monbazillac 32 159 hl -0,62% Autres Vins Bergerac & Duras 20 257 hl +16,01% Tous Vins Bergerac & Duras 167 557 hl -13,61% Le Côtes de Duras Rouge n’ayant pas eu à subir le manque de disponibilités a profité à son échelle du champ libre pour augmenter ses ventes de +1,40% grâce aussi à un prix dont la progression est restée plus mesurée (+7,3%). Le Bergerac Rosé avait connu ses problèmes d’approvisionnement de marché et d’augmentation des prix dés la campagne précédente. 2014-2015 n’a pas réussi à reconquérir les parts de marché perdues malgré des prix restés très stables (-0,7%). Les ventes ont donc encore reculé de -14,03% et le CA de -16,77%. Le Bergerac Blanc sec s’est inscrit dans la même tendance mais avec des évolutions moins marquées (-4,59% en volume; prix +4,2%) pour un chiffre d’affaires en léger repli (-1,21%). Le Côtes de Bergerac Blanc a commencé à reculer fin 2014. La progression de prix a été très douce, mais atteint au final +5%. Les volumes ont reculé progressivement jusqu’à -14,40%, et le chiffre d’affaires à -10,57%. Le Monbazillac maintient ses ventes très régulières (-0,62%) avec un prix qui ne bouge pas (+0%). Les autres AOC Rouges ayant des stocks ont toutes progressé, ainsi que les Blancs moelleux et liquoreux et le Côtes de Duras Rosé. Les AOC de Blancs secs ont en revanche suivi le Bergerac Blanc sec. Ensemble, ces AOC ont progressé de +16,01% en volume et +17,78% en CA. Les Ventes en GMS 26 France 91% Export* 9% Répartition des Ventes en 2014 GMS 47% HD 7% CHR 9% Cavistes 10% Vente au Domaine 27%
  • 27. Tous Pays Volume hl Valeur K € Blancs 22 552 6 439 Rouges 17 634 4 999 Tous vins 40 186 11 438 2 0 1 4 - 2 0 1 5 Malgré un recul en volume de -15,01% (-21,11% pour les Rouges et Rosés; -11,05% pour les Blancs), la Belgique confirme, et même renforce de 6 points, son rang de 1er marché. En revanche, le Royaume-Uni qui avait tant progressé en 2013 grâce aux Blancs perd cette année -52,46% en volume en raison de l’effondrement (-78,72%) des Rouges et Rosés. Il parvient toutefois à préserver sa 2ème place en pesant encore 16% de nos exportations, mais il a perdu 8 points. Les Pays-Bas reconquièrent 3 points et leur traditionnelle 3ème place malgré un recul des exportations de -7,34% essentiellement dû aux Rouges et Rosés. La Chine perd -35,93% de volumes, répartis sur toutes les couleurs, et recule ainsi d’un rang en perdant 2 points. L’Allemagne progresse de +8,05% en volume grâce à un presque triplement des exportations de Blancs (+189,96%) et malgré un recul des Rouges et rosés (-45,09%). Elle se hisse ainsi à la 5ème place en gagnant près de 2 points, juste devant le Japon qui perd ainsi 1 place sans perdre de point. Nous exportons à 75% à l’intérieur de l’Union Européenne. Ce poids avait tendance à décroître, puis s’est stabilisé en 2013 avant de remonter en 2014. Ce sont les exportations de vins Blancs vers l’Allemagne qui ont presque triplé et font progresser ce pays d’une place au détriment du Japon. De même, les Pays-Bas échangent leur rang avec la Chine. • Données DNSCE pour 2014 Les Marchés Export L’export représente 9% des ventes de vins de Bergerac et Duras. En 2014, les exportations de vins Blancs ont repris l’avantage sur les Rouges et Rosés: ils représentent désormais 55% des volumes exportés. Les exportations ont chuté fortement en 2014 (-28,87%) et ce sont les Rouges et Rosés qui ont entraîné cette chute (-43,16%), mais les Blancs (-11,49%) ont également participé à ce recul . La valorisation moyenne de +8,99% est entièrement due aux Rouges et Rosés (+17,06%) alors que les prix des Blancs n’ont pas varié (+0,44%). Ainsi, la diminution du chiffre d’affaires est- elle limitée à -22,48% dont -33,46% pour les Rouges et Rosés et -11,10% pour les Blancs. 27 France 91% Export* 9% Répartition des Ventes en 2014 Belgique 35% de notre export Royaume-Uni 16% de notre export Chine 10% de notre export Pays-Bas 13% de notre export Allemagne 5% de notre export 1 2 3 4 5
  • 29. COMMUNICATION & Promotion Nos agences partenaires ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Le service communication de l’IVBD s’appuie sur ses agences partenaires : Made in Mouse (communication générale), Link (Relations Presse), SOPEXA (Chine, Belgique, Allemagne), Summit SP (Royaume-Uni), Alterego (Pays-Bas), Business France (USA), AAPRA, CCI International Aquitaine... Les missions du Service Communication Le Service Communication est en charge de la promotion des Vins de Bergerac et Duras en France et à l’Export. Il informe les médias, les prescripteurs des marchés et les consommateurs. Il accompagne également les entreprises dans le cadre d’actions de promotion. L’équipe du Service Communication : Contacts à l’IVBD : Anne LATASTE - Tél. 05 53 63 57 53 / anne.lataste@vins-bergeracduras.fr Corinne LACOMBE - Tél. 06 71 83 55 77 / corinne.lacombe@vins-bergeracduras.fr Marie-Pierre TAMAGNON - Tél. 05 53 63 57 51 / mariepierre.tamagnon@vins-bergeracduras.fr Krystel CHANTEUR - Tél. 05 53 63 57 60 / krystel.nouaillant@vins-bergeracduras.fr Le Service Communication est en charge également de la Communication interne et du développement touristique de nos vignobles. L’objectif en matière d’oenotourisme est d’accroître l’attractivité des Maisons des Vins de Bergerac et de Duras, de renforcer les synergies entre elles et de redonner pour les deux vignobles une nouvelle dynamique aux routes des vins. Aux commandes des boutiques de nos deux Maisons des Vins, on retrouve Anis WARD, Responsable des boutiques de Bergerac et Duras, Françoise GAUTRON BRIOUL, Assistante commerciale de la Maison des vins de Bergerac. Anne LATASTE Responsable Service Communication ACTIONS FRANCE & EXPORT Krystel NOUAILLANT Assistante Communication Marie-Pierre TAMAGNON Chargée de Communication RP, Partenariats & CHR  Communication grand public (plan media, web, réseaux sociaux)  Actions circuit grande distribution  Programmes de promotion à l’export  Salons professionnels  Relations Presse France & Export  Relations Publiques  Formation Prescripteurs  Actions circuit CHR  Matériel Promotionnel  Ecole des Oenophiles  Logistique 29 Corinne LACOMBE Responsable Service Communication ACTIONS DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE & COMMUNICATION INTERNE  Vinotourisme  Communication interne  Boutiques de Bergerac et Duras
  • 30. COMMUNICATION & Promotion BUDGET Les Champs d’Action 2014-2015 ____________________________________ • Communication numérique • Promotion œnotouristique • Mise à disposition d’outils promotionnels • Stratégie de communication collective • Relations institutionnelles • Promotion Circuit Traditionnel France • Promotion Grande Distribution France • Communication auprès du grand public • Relations Presse France et Export • Relations Publiques & Partenariats • Promotion Export • Accompagnement des entreprises à l’Export Budget Actions de Communication 2014-2015 : 1,2 million d’euros Numérique 3% Oenotourisme 5% Outils Promotionnels 6% Stratégie de Communication Relations Institutionnelles 9% Promotion France 16% RP France 19% Promotion Export 42% 30
  • 31. Faire rayonner les Vins de Bergerac : des outils sur mesure ! La Photothèque Elaborée au fil des années au rythme des actions de terrain de l’IVBD, ou en s’appuyant sur le savoir faire de photographe professionnels comme Olivier Diaz de Zarate, la photothèque de l’IVBD offre une vision de notre vignoble sous tous les angles, des paysages tout en luminosité et des portraits de vignerons vibrants de passion. Libre de droits pour tout usage qui ne soit pas à vocation commerciale (packaging etc…), à disposition sur demande, la photothèque de l’IVBD est en perpétuelle évolution et consultable en basse définition sur le site www.vins-bergerac.fr. Pour en savoir plus , contactez-nous ! La «Boutique des Pros» : objets du vin Tous les vignerons et négociants peuvent se fournir auprès de l’IVBD de nombreux objets à la marque conçus spécialement pour fidéliser leurs clients du circuit traditionnel : stop-gouttes, tabliers, t-shirts, verres, tire- bouchons, ice-bags, seaux, vasques, ardoises… L’ensemble de ces articles sont mis à disposition des entreprises : - gratuitement pour la documentation - en vente à prix subventionné pour les objets. Pour en savoir plus : contacter Krystel Nouaillant krystel.nouaillant@vins-bergeracduras.fr OUTILS PROMOTIONNELSCOMMUNICATION & Promotion 31
  • 32. Avec le rapprochement des vignobles de Bergerac et Duras, l’IVBD a souhaité mettre en place des outils de communication destinés à ses adhérents, vignerons et négociants, afin de leur faire mieux connaitre ses actions, créer du lien entre la structure et ses adhérents mais aussi entre tous les différents acteurs du vignoble de Bergerac et Duras. LA COMMUNICATION INTERNE Le premier outil qui a été développé est un guide pratique, intitulé d’IVBD Mode d’Emploi, qui présente tous les rouages de l’interprofession. Cela fut suivi de la création de l’Arbre de Noël de l’IVBD, un évènementiel convivial destiné aux familles des vignerons et négociants. Cet évènement a permis de rallier de nombreux vignerons autour d’une centaine d’enfants et leur faire (re)découvrir la Maison des Vins de Bergerac. 32 IVBD mode d’emploi est en ligne sur cotesdeduras.com : http://cotesdeduras.com/presse/25 Et sur www.vins-bergerac.fr dans la rubrique Téléchargements.
  • 33. Près de 180 vignerons et caves du vignoble adhèrent à la Charte Qualité de nos Routes des Vins. Les Maisons des Vins de Bergerac et de Duras servent de vitrine et de point de départ de la Route des Vins de Bergerac-Duras. Celles-ci proposent toute l’année aux visiteurs des expositions, la projection d’un film d’animation sur le vignoble, une salle sensorielle où chacun se découvre olfactivement et la vinothèque avec dégustations et présentation des vins mis à la vente des 180 vignerons membres de la Route des Vins de Bergerac et de Duras. 14 septembre 2014 : Le label « Vignobles et Découvertes » est attribué au Vignoble de Bergerac en lien avec l’Office du Tourisme. Les animations spécifiques • Des vitrines spécifiques et thématiques pour des mises en avant ponctuelles : vins issus de l’agriculture biologique, micro-cuvées, magnums, vieux millésimes... • Des initiations à la dégustations en période estivale sont organisées tous les jours de la semaine. • Les groupes « hors saison » sont accueillis selon des formules de visite « découverte » (45 mn) ou « prestige » (2h) pour des présentations thématiques, sensorielles et gustatives. •Les « Journées Viticulteurs », de juin à septembre, permettent à chacun des membres de la Route des Vins de venir à la rencontre des visiteurs de la Maison des Vins pour présenter leur métier, leur domaine, leurs vins. • Les Apéros vignerons, les Vendanges à la Maison des Vins de Duras, les animations de noël … Oenotourisme en Bergerac LES OUTILS EN RÉGION 33 « Le vin et le tourisme, c’est un mariage de raison et de passion » ... vers l’ŒnotourismeDe la Route des Vins… Le label national Vignobles & Découvertes est désormais attribué à la destination « Pays de Bergerac ». C’est le premier terroir d’Aquitaine qui obtient cette distinction. Pour célébrer cette reconnaissance de la part du monde oenotouristique, l’Office de Tourisme Bergerac-Sud Dordogne a souhaité remercier tous les acteurs et organismes professionnels ainsi que les collectivités locales qui se sont associés à cette démarche et ont permis son aboutissement. La remise officielle de ce label s’est déroulée le 15 Septembre à 11 heures au Château de Monbazillac sous le parrainage de Madame Florence CATHIARD, présidente du Conseil Supérieur de l’Oenotourisme et en présence de Monsieur Laurent FABIUS, ministre des Affaires Etrangères et du Développement international qui a répondu favorablement à l’invitation. A cette occasion chaque partenaire labellisé s’est vu remettre sa plaque signalétique portant les couleurs de « Vignobles et Découvertes ». [Citation du Ministre Laurent Fabius venu décerner ce premier label d’Aquitaine, le 15 sept. 2014 à Monbazillac].
  • 34. L’activité des Maisons des Vins de Bergerac et Duras 2014-2015 Boutiques et Maisons des Vins L’année 2014-2015 a été marquée par le rapprochement des boutiques de Duras et de Bergerac depuis le 25 avril 2015, la mise à niveau des fonctionnements, le recrutement de deux permanents pour les sites de Bergerac et Duras. L’activité évènementielle développée à Duras (« Ramène ta fraise », les Apéros Vignerons, les Vendanges) depuis quelques années se développe sur Bergerac avec la mise en place d’une programmation estivale (antenne estivale de l’Office de Tourisme, exposition Cyrano, soirées théâtrales et musicales). Les deux boutiques proposent désormais des animations commerciales thématisées (Pâques, Halloween, Noël) ainsi que des dégustations personnalisées (accords mets et vins, initiation, découverte …). 2014-2015 CA HT Bergerac 260 039,00 € Duras 33 050,00 € En chiffres, Le chiffre d’affaires de la boutique de Bergerac est en progression avec une fréquentation du site estimée à 30.000 personnes à l’année ; l’activité de la boutique de Duras présente une légère baisse sur cet exercice mais en constante hausse depuis son intégration à l’IVBD au 25 avril 2015. Bergerac Duras Oenotourisme en Bergerac
  • 35. WEBCOMMUNICATION & Promotion Les Vins de Bergerac et Duras 2.0 !! 1- Des sites internet vitrines qui ont vocation à durer : • Le site www.vins-bergerac.fr, refait début 2014 et mis en ligne en Juillet 2014 : 40 000 visiteurs en un an. Il existe en version française et anglaise. Les traductions en néerlandais, allemand, chinois et japonais sont en cours d’intégration. • Le site www.cotesdeduras.com, est lui aussi moderne et complet. Il répond parfaitement à la demande de quiconque cherche de l’information sur les vins de Duras, et son actualisation et ses mises à jour sont assurées depuis la naissance de l’IVBD. Accessibles depuis mobiles et tablettes ces deux sites sont au top de la technologie responsive. Le buzz de l’année : Nous le devons au Président de la République qui, dégustant une AOC Montravel rouge du Château Moulin Caresse s’est exclamé lors du Salon de l’Agriculture 2015 : 2- Animation des réseaux sociaux • Page Facebook des vins de Bergerac : www.facebook.com/BergeracWines • 1720 fans • Animée au rythme des actualités du vignoble et du monde, à travers notamment les dessins de presse du dessinateur Glon • Page Facebook des vins de Duras : https://www.facebook.com/VigneronsDuras/ • 230 fans • Animée régulièrement lors de chaque animation de la Maison des Vignerons • Comptes Twitter des vins de Bergerac : @BergeracVins et @BergeracWines (US)  15 000 vues  230 partages  650 mentions « j’aime »  D’innombrables tweets et retweets… 35
  • 36. COMMUNICATION & Promotion PLAN MÉDIA PLAN MEDIA 2014-2015 : 57 MILLIONS DE CONTACTS EN FRANCE • UN PLAN MÉDIA «RADIO» En Novembre et Décembre 2014, le spot diffusé 236 fois mettait en scène vins de Bergerac ainsi que les produits sous SIQO du Périgord en invitant les auditeurs à se rendre sur le site refait à neuf pour l’occasion www.recettesdefete.fr. C’est le comédien Féodor Atkin (entre autres performances remarquables, il a été la voix du Dr House pendant 10 ans, et a récemment incarné Gaston Deferre dans le film « La French » avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche). Les stations : RFM, Europe 1, Virgin Radio, Fun Radio, RTL2, le groupe des Indés Radios, Gold FM, Bergerac 95, 47 FM, Toulouse FM. Performances : 236 diffusions du spot – 53 millions de contacts • UN PLAN MÉDIA «AFFICHAGE» Les réseaux : JC DECAUX & Védiaud Zones Bergerac + Périgueux + Sarlat Aéroport de Bergerac Performances : 272 panneaux 4x3 et abribus Août 2014 et Juillet 2015 - 2 millions de touristes en contact • UN PLAN MÉDIA «PRESSE» Les supports : Guides Touristiques, Magazines Touristiques Performances : 2 millions de touristes en contact avec notre invitation à visiter nos maisons des vins (estimation). M. Feodor Atkin 36
  • 37. COMMUNICATION & Promotion RELATIONS PRESSE Les Relations Presse, France En suivant le calendrier des saisons, les évènements presse à Paris se sont déroulés en 2 temps forts, l’un en fin d’été 2014, l’autre en annonce de l’été 2015 … Le rendez-vous des grandes cuvées à Paris, le 4 Septembre à l’Hôtel Hyatt Douze opérateurs ont fait le déplacement pour faire découvrir leurs cuvées haut de gamme auprès d’un parterre trié sur le volet de 30 journalistes. Ce déjeuner de presse a eu lieu le 4 septembre dans le cadre prestigieux de l’hôtel Hyatt Vendôme avec un menu accords-mets vins signé par le chef Jean- François Rouquette (1 macaron Michelin). Les retombées presse se sont étalées les mois suivants avec succès : Le Figaro magazine, Cuisine Actuelle, Bettane et Desseauve… Le déjeuner de presse Ambassadeurs de Duras en juin 2015 En clin d’œil à l’actualité de la fusion récente du vignoble Bergerac et Duras, un déjeuner de presse spécial « Ambassadeurs de Duras » a été organisé le 29 juin dernier. 37 Les 26 cuvées élues par un jury de professionnels lors de la dégustation « Ambassadeurs de Duras » en mars à la Maison des Vignerons de Duras ont été présentées à 26 journalistes parmi lesquels Alexis Goujard de la Revue des Vins de France, Dominique Rozier de France Dimanche, Catherine Gerbod, de Cuisines et Vins de France. Parmi les retombées figurent notamment un reportage de 2 pages dans le magazine Cuisine et Vins de France « Duras, un vignoble qui monte ». Pour l’occasion, plusieurs opérateurs de Duras ont accompagné leurs cuvées et étaient présents au restaurant A noste, le bar à vins du talentueux chef « Sud-Ouest » Julien Duboué.
  • 38. RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS Le Festival du Film de Sarlat du 11 au 15 Novembre 2014 : 900 festivaliers, 11 restaurants partenaires aux couleurs des Vins de Bergerac, les apéros foie gras à l’Ancien Evêché pour les invités et VIP du Festival. LES PARTENARIATS France Sarlat Fest’Oie les 7 et 8 Mars 2015 Les vins de Bergerac accompagnent la fête et le grand banquet de 800 convives. Deux vignerons présents à la Bodeg’Oie et sur les stands Place de la Mairie. Les événements incontournables en local, liés à l’image et au terroir Périgord La Fête de la Truffe, les 10 et 11 Janvier 2015 La manifestation à la hauteur de la réputation gastronomique du Périgord où la fine fleur de la gastronomie se retrouve autour d’un grand moment de convivialité. Des animations gastronomiques partout dans la ville : des vignerons au premier plan place de la Mairie, pour servir des vins avec les croustous préparés par les chefs de la région. Les plus grands noms de la restauration (Chefs étoilés, Meilleurs ouvriers de France) pour le jury du prestigieux Trophée Jean Rougié de l’Académie Culinaire du Foie gras et de la Truffe. Des ateliers œnologie alliances mets-vins de Bergerac animés par le sommelier Didier Fleury (lauréat du Prix Ragueneau 2012) à l’Ancien Evêché. 8 vignerons présents lors des cocktails dinatoires avec les chefs et les journalistes. Côté affiche-cinéma, étaient présents notamment lors de ce festival Abdal Malik, Jacques Audiard, Bérénice Béjo, Gilles Lelouche. Le 1er Prix du public a été décerné au film La Famille Bélier d’Eric Lartigau. Huit jeunes issus d’écoles hôtelières de toute la France ont concouru pour ce 6e trophée Jean-Rougié. Ils étaient jugés par 16 chefs étoilés de renommée internationale et Meilleurs Ouvriers de France, comme Michel Roth, Fabrice Prochasson, Jacky Fréon, Vincent Arnoult, Philippe Mille, Frédéric Anton ou encore Joël Robuchon qui présidait le jury. À l’issue de la remise des prix du concours, ces huit chefs se sont succédés au piano, aidés par des commis choisis dans le public pour un « Toque Show » sur le thème de la truffe et du foie gras. Pour la petite histoire marquant le succès grandissant de cette manifestation, les 800 places du banquet du dimanche midi ont été réservées dès le mois de novembre, en seulement une heure et demi par téléphone ! 38
  • 39. RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS ÉVÉNEMENTIEL et Opération Grand public IN SITU Notre master class a été animée par un sommelier reconnu, Kris Van de SompeL et présidé par Paul André Barriat. 25 professionnels ont participé dont 9 journalistes vins importants, présents au déjeuner de presse et au master class : Beaudoin Havaux, rédacteur en chef de In vino Veritas, Daniel Marcil, meilleur sommelier de Belgique, Alain Bloeykens (radio 1 flamande) et l’un des spécialistes vins les plus en vue en Belgique (organisateur notamment de Megavino, l’évènement vins le plus important de Bruxelles).A l’occasion de l’exposition Lascaux 3 dans sa tournée des musées du monde, le Comité Départemental du Tourisme mandaté par le Conseil Général de la Dordogne a organisé en parallèle un dispositif évènementiel de promotion de la Dordogne (comme ce fût le cas à Chicago en 2013, Montréal en 2014). L’Interprofession, en partenaire actif de ces évènements de promotion, avait mis en place dans le programme un évènement spécifique à notre vignoble sous la forme d’un master class pour sensibiliser les professionnels du vin. Après Chicago, Montréal, ce dispositif a pleinement fonctionné à Bruxelles, le 12 Février 2015 dans le cadre du prestigieux Musée du Cinquantenaire où l’exposition Lascaux 3 était présentée. Aux côtés d’une délégation des acteurs du tourisme et du département présidée par le Président Bernard Cazeau, 5 opérateurs ont participé à l’ensemble du dispositif comprenant : déjeuner de presse tourisme, master class vins, workshop tourisme et cocktail dinatoire. Nos opérateurs partenaires de l’opération : Sylvie Deffarge (Château Moulin Caresse) - Gonzague Hembise (Château Montdoyen) - Jean-Marie Huré (Château Tourmentine) - Michael Marc (Clos des Terrasses). RETOMBÉES : Avec la présence de 10 journalistes « vins » sur 25, le déjeuner de presse a été très profitable pour la promotion de notre vignoble. Parmi les nombreuses personnalités présentes, Monsieur l’Ambassadeur de France a honoré de sa présence le cocktail dinatoire et rendu un hommage vibrant et enthousiaste au Périgord et à ses attraits incomparables. Événementiel lié à la promotion de la Dordogne, LASCAUX 3 BRUXELLES se tenait au Musée du Cinquantenaire 39
  • 40. LE CONSULAT DE LA VINÉE DE BERGERAC 40 Le Consulat de la Vinée ____________________________ Par son action, le Consulat de la Vinée contribue à faire connaître l’ensemble des Vins de Bergerac. Le retour des traditions sert ainsi à des fins promotionnelles, le Consulat portant le pavillon des Vins de Bergerac dans ses déplacements et missions de représentation extérieure, et lors des 2 grands chapitres qui ont ponctué l’année. Contact : Murielle VALENTINI - Tél. 05 53 63 57 62 murielle.valentini@vins-bergeracduras.fr « Les Vins de Bergerac saluent les personnalités qui les soutiennent » Cela aurait pu être le titre du chapitre d’intronisation du 12 décembre 2014 lors duquel le Consulat de la Vinée a honoré des personnalités qui contribuent à nos actions en acteurs et grands défenseurs de nos vins et du vignoble : M. Germinal PEIRO, Député de la Dordogne (circonscription de Sarlat), Président du Conseil Départemental de la Dordogne ; M. Jean-Marie LAVAL, Conseiller technique à la Chambre d’Agriculture de Dordogne (antenne du Périgord Noir), Administrateur de la Cave des Vignerons des coteaux du Céou, membre administrateur FVBD représentant le collège IGP Périgord ; Vendredi 17 Avril 2015, un chapitre dédié aux acteurs du vignoble Ce chapitre a vu l’intronisation de 4 personnalités qui participent de très près à la vie de notre vignoble : M. Christian COUDON, Négociant [UNIDOR et Les Grands Chais de St Laurent], administrateur de l’IVBD ; M. Jean-Jacques LACOSTE, viticulteur (Château Caillavel à Pomport), administrateur de l’IVBD ; M. Jean-Philippe GRANGER, Président de la Chambre d’Agriculture de la Dordogne ; Eleveur en bovin lait et producteur de céréales à Notre Dame de Sanilhac ; M. Jean-Pierre ALAUX, Journaliste et chroniqueur radio, ancien rédacteur en chef du magazine « Vins et Cigares », auteur de romans policiers. M. Alain TINGAUD, Vigneron (Domaine de Dame Bertrande à St Astier de Duras), ancien Président de l’interprofession de Duras, aujourd’hui administrateur au sein de l’IVBD, et Président du Club de Rugby d’Agen, le S.U.A. ; enfin, M. Martin WALKER, écrivain -auteur notamment de « Sombres vendanges » dont le thème du livre se passe en bergeracois-, journaliste, Président du Prix Ragueneau 2014, grand ambassadeur des vins de Bergerac à travers le monde.
  • 41. Le tour de France des Ecoles Hôtelières Aller au devant des futurs professionnels du vin au travers d’un cycle de conférences dégustations auprès des sections sommellerie des Ecoles Hôtelières : Toulouse, Talence, Clermont Ferrand, Tain-l’Hermitage, Nîmes …. Et cette année c’est la promotion entière du CAFA, Centre de formation pour les professionnels du vin à Bordeaux qui s’est déplacée pour découvrir le vignoble de Bergerac et Duras. 70 étudiants ont été reçus à l’Interprofession le 27 mai 2015 . Au programme : Conférence dégustation et visite de deux domaines, ponctuée par un déjeuner dégustation à la Maison des Vins. PERIPROEXPO Le Salon Professionnel de la Restauration, Hôtellerie, des Métiers de bouche et Collectivités du Périgord a eu lieu du 8 au 10 Février 2015 au Palais des Congrès de Marsac (24). Ce salon a été l’occasion de sensibiliser les restaurateurs de la région (Dordogne et limitrophes : Corrèze et Haute-Vienne) aux Vins de Bergerac. Sur un espace master class mis en place par l’organisateur 60 professionnels de la restauration ont participé à des séminaires de dégustation de nos appellations. Une centaine de restaurateurs ont été accueillis sur notre stand où leur a été remis un kit de matériel promotionnel (tabliers, ardoises, tire-bouchons, sets de tables…). * Cafés-Hôtels-Restaurants Côté circuit traditionnel du C.H.R. * 41 CHR FRANCE
  • 42. Accompagnement à l’EXPORT : salons professionnels & concours Prowein 2015 C’est le rendez-vous annuel désormais immanquable des professionnels du vin dans le monde. En 2015, les ressortissants de Bergerac et Duras n’ont pas manqué le rendez-vous : - 20 entreprises exposant sur le salon - L’espace collectif des Vins du Sud Ouest visible et attractif offrait un Free Tasting animé par deux sommeliers renommés - Le Speed Tasting des Vins du Sud Ouest visait à augmenter le visitorat de nos exposants - Le casse-croûte périgourdin agrémentait les dégustations Les Concours Internationnaux sont un atout majeur pour ceux dont les vins y obtiennent des récompenses : des aides existent pour inciter vignerons et négociants à soumettre leurs cuvées. La présence des Vins de Bergerac et Duras sur les salons internationaux contribue au rayonnement de nos appellations. En 2015, les salons Prowein 2015 et Vinexpo 2015 ont fait l’objet d’un effort collectif particulier. Le stand collectif interprofessionnel, c’est : • la force d’un espace collectif • Le financement de 50% des frais de participation • une équipe dédiée en amont et pour toute la durée de l’événement. • des dispositifs de multiplication des contacts  Environ 40 entreprises accompagnées Prowein, Vinexpo, Millésime Bio, et autres…  5 Concours Inter- nationaux ont fait l’objet de demandes d’aides EXPORTCOMMUNICATION & Promotion NB : Les dossiers de demandes d’accompagnement à l’export sont envoyés à tous les opérateurs ayant répondu à l’enquête export annuelle au mois de juillet. Contact : anne.lataste@vins-bergeracduras.fr 42
  • 43. COMMUNICATION & Promotion EXPORT Chine- Août 2014 Mission de promotion et de prospection « Bergerac China Tour » Pékin – Wuhan – Hong Kong • Séminaires de formation : à Pékin et Wuhan, les séminaires aimés par notre sommelier star XU Wei ont affiché complet une fois de plus. Ce sont ainsi 160 importateurs-distributeurs de plus de ces deux villes qui ont reçu un cours complet sur les appellations de Bergerac et Duras. A Hong Kong, le séminaire animé par Anne Lataste, a permis de sensibiliser env. 40 professionnels du marché du vin à Hong Kong. • Mini-expositions : à Pékin et Wuhan, 14 entreprises exposantes ont pu être mises en contact avec près de 400 professionnels de ces deux marchés, grâce à un accompagnement en amont et sur place, la présence d’interprètes individuels, etc… • 1er Karaoké Tasting de Bergerac : une innovation 100% IVBD permettant de montrer à une cible de journalistes comment le vin peut entrer véritablement dans la vie quotidienne de la classe moyenne citadine que nous ciblons. Les retombées presse de cet évènement ont touché près de 2 millions de lecteurs de magazines tels que Le Vin, Wine in China, Global Flying, The Week, China Food, Pinor Sommelier, Meishi China… Wuhan Pékin 43
  • 44. COMMUNICATION & Promotion EXPORT Etats-Unis – Novembre 2014 Mission de sensibilisation des prescripteurs New-York City – Chicago – San Francisco • Le principe : 2014 fut la première année du programme triennal de promotion des vins de Bergerac et Duras aux Etats Unis. C’est la première fois qu’un programme de promotion collective est établi sur ce marché par l’IVBD. Cette première année se devait donc : • D’être utilisée à parfaire notre connaissance de la présence de nos vins aux Etats Unis tant sur le plan quantitatif que qualitatif. • D’être utilisée à définir les besoins de nos entreprises sur ce marché, et poser les bases des actions à mettre en œuvre en année 2. • Mécanique : après avoir identifié une présence suffisante de nos vins dans ces 3 villes cibles, l’IVBD a organisé 3 déjeuners professionnels pour une vingtaine de convives espérés (importateurs, distributeurs, journalistes). • Résultats : ce sont en tout 82 professionnels qui ont répondu avec enthousiasme à l’appel des vins de Bergerac, soit 22 de plus que ce que nous espérions. Parmi eux, 7 sont depuis venus visiter le vignoble, ayant pour effet des articles de presse et/ou référencements supplémentaires et donc une augmentation de la diffusion de nos vins dans des circuits qualitatifs et valorisants. New York 44 San Francisco Chicago
  • 45. COMMUNICATION & Promotion EXPORT Belgique– Octobre 2014 Salon grand public Bruxelles • Le principe : 2014 est la dernière année de notre programme pluriannuel de promotion en Belgique. Après de nombreuses actions auprès des professionnels et prescripteurs du marché, il est évident d’aller au devant du grand public belge. Le plus grand évènement vinicole de Belgique est le salon annuel MEGAVINO. • Mécanique : au sein du Pavillon France : 6 entreprises exposantes sur un espace de 18m². • Résultats : • Visitorat : 22 300 visiteurs grand public amateurs / 5 700 professionnels. • Communication : • Stand aux couleurs des Vins de Bergerac, et de la France (sous bannière logo national « France Bon Appétit ») • 1 page dans le catalogue France distribué auprès de 1000 professionnels sur le salon • 1 Masterclass le soir de l’ouverture du salon : 40 professionnels et amateurs y ont assisté. Cette Masterclass a affiché complet. • Retombées presse : double page dans le supplément Momento du weekend du quotidien national francophone La Libre Belgique le 2ème jour du salon (54 000 ex / 154 000 lecteurs / EAE : 25 150 €). 45
  • 46. COMMUNICATION & Promotion EXPORT Royaume Uni – Novembre 2014 Accueil Prescripteurs en région Dîner de professionnels à Londres Campagne de communication internet Relations Presse • Accueil en région : 12 au 14 novembre 2014 • Concept : dans un but de sensibilisation d’opérateurs du circuit traditionnel britannique, une dizaine d’entre eux sélectionnés avec soin, sont venus visiter le vignoble bergeracois. • Résultat : 7 sommeliers et 3 cavistes ont rencontré 27 producteurs et négociants, et dégusté 250 vins en 3 jours. • Retours : 100% furent satisfaits de l’expérience et ont déclaré être rentrés au Royaume Uni avec de nouvelles idées, et une nouvelle perception du vignoble de Bergerac, revu grandement à la hausse. Trois d’entre eux ont même souhaité assister au Trade Dinner à Londres la semaine suivante. • Dîner de professionnels : 18 novembre 2014 • Concept : 4 jours après les avoir accueillis dans le vignoble, utiliser le bouche à oreille et le réseau de notre agence Summit pour insister auprès des professionnels britanniques en les invitant à un dîner- dégustation à Londres. • Principe : parcours de dégustation d’une sélection de 12 vins disponibles sur le marché britannique. • Les invités : 14 personnes (7 cavistes/patrons d’établissements – 5 sommeliers – 2 excellentes journalistes de la presse spécialisée). • Campagne de communication grand public : Du 20 novembre au 31 décembre 2014 • Concept : plan de communication sur internet couplé à un jeu- concours consommateur faisant gagner un séjour de rêve d’une semaine dans le bergeracois. • Résultats : Taux de clic : 0.28% (soit 0.18% de plus que l’année précédente) • Performance prévisionnelle : 5 000 000 vues et 7400 clics • Performance atteinte : 4 007 332 vues et 11 377 clics (surperformance du taux de transformation) • Nombre de candidats au jeu : 1 476 46
  • 47. LE SERVICE TECHNIQUE TECHNIQUE & QUALITÉ Un service technique compétent et performant au service de tous les opérateurs Ses missions  Analyses et Conseil : L’IVBD s’attache à proposer à tous les acteurs du vignoble un outil technique performant et fiable grâce au laboratoire d’analyses œnologiques accrédité par le Cofrac et à ses deux ingénieurs / œnologues-conseils de terrain.  Formation et Information : Le service technique participe activement à la diffusion des dernières informations scientifiques et innovations techniques auprès de tous les opérateurs et des étudiants de la région.  Le Suivi Aval de la Qualité se positionne en « consommateur averti » sur les principaux lieux de vente afin de vérifier par la dégustation et l’analyse que les vins présentés soient conformes à l’image des AOC de Bergerac.  Expérimentation : Le Service Technique de l’IVBD participe activement à l’expérimentation de terrain afin de mieux connaître les impacts réels des techniques viticoles et œnologiques et les apports des nouvelles technologies innovantes. Pour gérer l’ensemble des missions techniques (analyse-conseil, recherche et développement), le service technique de l’Interprofession est sous la responsabilité de 2 Ingénieurs-œnologues : Les Œnologues, Caroline CHAUVETON et Damien LE GRELLE L’ équipe du Laboratoire  Suivi de la qualité des produits.  Réalisation de travaux de recherche et d'expérimentation sur le produit, à ses différents stades d'élaboration en vue de répondre aux exigences de qualité, de santé et d’environnement. Les contacts de l’Oenocentre Bergerac-Duras 47 Accueil Laboratoire : Tél. 05 53 63 57 58 / Fax. 05 53 63 58 59 / bergeracduras@oenocentres.com Les Techniciennes du laboratoire œnologique : Michèle AVEZOU, Marlène BRU, Anaïs LARANJEIRA et Annie LEBRUN. Les Ingénieurs-Œnologues responsables du Service Technique : Damien LEGRELLE -Tél. 06849606 51/ damien.le-grelle@oenocentres.com et Caroline CHAUVETON - Tél. 0671 016221/ caroline.chauveton@oenocentres.com
  • 48. Le Laboratoire oenologique -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- TECHNIQUE ET QUALITE L’accréditation COFRAC… Une garantie d’excellence au service de toute la filière .. Avec une accréditation renouvelée sans discontinuité depuis plus de 20 ans par le COFRAC, suite à des audits réguliers tous les 15 mois sur place et vérifiant à la fois notre système qualité et nos méthodes de travail, notre certification est reconnue mondialement jusqu’en 2017. Le 14 janvier 2015, le dernier contrôle de surveillance du COFRAC a permis de confirmer la légitimité de notre accréditation, et de mettre en évidence le bon fonctionnement du laboratoire garantissant la rigueur de nos analyses et la fiabilité de nos résultats, comme le montrent nos bons « Z- scores » dans les essais inter-laboratoires réalisés tous les mois. Ces audits réguliers nous aident à nous remettre en cause régulièrement et nous permettent d’améliorer sans cesse l’ensemble du système qualité du laboratoire, premier laboratoire œnologique accrédité de France depuis plus de 21 ans, et fournissant plus de 85 % des résultats sous accréditation. Cette accréditation COFRAC atteste également que le laboratoire interprofessionnel satisfait bien aux exigences des normes ISO 9001-2008 et ISO 17025. L’accréditation COFRAC représente donc pour les clients du laboratoire une garantie d’excellence et de fiabilité sur les résultats d’analyse et leur traçabilité totale assurée par une organisation parfaite sous assurance qualité. Le Laboratoire interprofessionnel L’expertise œnologique au cœur du vignoble D’année en année, le laboratoire œnologique implanté depuis 2009 sur le site du Pôle viticole confirme son rôle d’acteur majeur de la viticulture bergeracoise et d’interlocuteur privilégié accessible à tous les opérateurs de la filière. Caroline Chauveton et Damien Le Grelle sont les deux Ingénieurs-œnologues en charge de cet outil au service des viticulteurs, caves coopératives et négociants en Vins de Bergerac et Duras. Avec leur équipe, ils répondent à toutes demandes d’analyses certifiées et d’expertise, de la dégustation des baies à l’analyse certifiée des vins, en passant par toutes les étapes de la vinification. Certifié COFRAC, habilité par FranceAgriMer (aides européennes), habilité par l’INAO (dénominations d’origine), agréé par la DGCCRF (certificat export), le Laboratoire interprofessionnel conjugue savoir-faire, outils de pointe, qualité et performance.  l’activité d’analyse-conseil Lors de la campagne 2014/2015 l’équipe du laboratoire a traité plus de 15 300 échantillons, ce qui représente près de 100 000 analyses réalisées, correspondant à plus de 170 types d’analyses différentes. Le laboratoire répond ainsi à deux objectifs principaux : - être un laboratoire de proximité dynamique et précis pour aider les opérateurs dans toutes les étapes de la gestion viti-vinicole du cep de vigne jusqu’à la commercialisation des vins ; - être un laboratoire expert et de référence pour toutes les analyses officielles : concours, exports, contrôles internes et externes, aides MCR, SAQ, etc… 48
  • 49. Formation et Information TECHNIQUE ET QUALITE Le Suivi Aval de la Qualité Lors du dernier prélèvement, près de 140 échantillons de vins de Bergerac ont été prélevés, par un prestataire indépendant, dans plus de 30 villes françaises réparties sur tout le territoire, en hard discount et en grande distribution, principaux lieux de vente. Moins de 10 jours après, ils ont tous été dégustés à l'aveugle par des professionnels de la région (vignerons, négociants, courtiers, œnologues et techniciens,… ) avec pour seule indication l’AOC et le millésime, mais sans ordre de prix. A partir de fiches de dégustation spécifiques les jurys composés de 3 personnes doivent vérifier que les vins dégustés respectent bien les appellations revendiquées. Dans le cas contraire, les défauts invoqués doivent être explicites. Au final, le nombre d’échantillons jugés défectueux lors ce prélèvement est < 10 %, sachant que la moitié des vins défectueux l’ont été pour des défauts d’évolution prématurée liée à des problèmes de bouchon, d’oxydation, de vin éculés…, avec une majorité de cas d’AOC Bergerac rouge. Une autre des missions assurée par le Service Technique est celle de la gestion du dossier de suivi aval de la qualité (SAQ). L’interprofession s’implique à titre pédagogique dans cette activité de contrôle qualité des vins présents sur le marché afin de s’assurer que les valeurs et normes qualitatives des vins mis en marché sont à l’image de la marque collective de nos appellations.  La Journée Technique de l’IVBD, le 5 septembre 2014 Organisée au sein de l’opération VITI-ACTIONS (partenariat, Pole Emploi, ADEFA, …), le thème retenu pour la journée technique d’avant-vendanges du laboratoire était : « VALORISATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE D’UN MILLÉSIME TRÈS ATTENDU : POUR UNE RÉVÉLATION DU POTENTIEL AROMATIQUE DES RAISINS ». Cette réunion fut l’occasion de faire le point sur l’actualité du vignoble à l’avant-veille des vendanges (point réglementaire, rendements, enrichissement …) et sur les nouveautés œnologiques disponibles pour ce millésime si attendu, après le millésime 2013 si compliqué… La thématique de la réduction des sulfites dans les vins a été présenté avec les différentes alternatives au SO2, ainsi qu’un rappel sur l’utilisation des tanins en œnologie pour les vins rouges et sur le s différents modes d’utilisation du boisé en œnologie pour protéger et fixer la couleur. Une manifestation organisée par le Service technique de l’IVBD qui a vu la participation d’une quarantaine de vignerons et responsables techniques de propriétés viticoles.  Accueil d’étudiants et stagiaires Le laboratoire de l’IVBD accueille chaque année une douzaine de stagiaires désirant se former aux différentes techniques d’analyses en laboratoire œnologique. Avec une durée totale cumulée de 45 semaines de stage, notre laboratoire a encore une fois fortement contribué à la formation des nouvelles générations. 49
  • 50. Formation et Information TECHNIQUE ET QUALITE 50 Cette réunion technique, coordonnée par les services techniques de l’IVBD avec la FVB et les techniciens de la CA24, a été l’occasion de faire un point complet sur la problématique de la rentabilité du vignoble après plusieurs années consécutives marquées par de faibles rendements. Cette journée a réuni plus de 70 personnes dans la salle de conférence de l’IVBD pour cette réunion technique très appréciée de tous les participants, au cours de laquelle ont également été présentées par Laure GONTIER de l’IFV sud-ouest des techniques innovantes de gestion et d’entretien des sols, basées notamment sur la notion d’engrais vert. Pour conclure cette réunion, l’aspect financier de cette thématique de rentabilité du vignoble a été traité par Mathieu BESOLI du CER France, pour préciser l’impact économique des différents choix stratégiques et itinéraires techniques retenus pour la gestion de son exploitation viticole. De nombreux représentants du vignoble de Duras étaient également présents ce jour là pour cette 1ère manifestation commune aux vignobles de Bergerac et Duras organisée officiellement par l’IVBD. A la fin un buffet vigneron a clôturé les débats et a permis à un grand nombre de participants de poursuivre les échanges et discussions entre eux ou avec les intervenants dans les salons de l’IVBD. Améliorer la rentabilité de son vignoble « comment optimiser le potentiel de production, améliorer les rendements ... » Organisée le 11 décembre 2014 par le Service technique de l’IVBD avec la FVB et la chambre d’agriculture de la Dordogne.
  • 51. TECHNIQUE ET QUALITE Le service technique de l’IVBD collabore à des actions techniques mais aussi à des programmes de recherche et d’expérimentations à la fois au niveau régional et national. En 2014/2015, les principaux thèmes qui ont été traités entrent dans le schéma du Contrat de Plan Etat-Région : Matériel Innovant : Réduction de la teneur en alcool des vins par désucrage préalable des moûts, expérimentation menée avec IFV sur vin blanc sec et moelleux du Lycée Viticole de La Brie : Objectif 2014/2015: - Poursuivre l’acquisition de données sur un nouveau millésime : vérifier la pertinence de la méthode même sur un millésime « à priori » pas très riche et assez tardif ; - Valider la technique dite simplifiée pour la rendre plus opérationnelle et utilisable sur le terrain en situation réelle : réduction de la teneur en sucres en 1 seule étape au lieu de 2, pour diminuer les délais d’intervention - Obtenir l’autorisation de cette technique pour tous les opérateurs et non plus seulement à titre expérimental. Evaluation technico-économique et environnementale d’un itinéraire d’élabo- ration de vin par rapport à un objectif produit bien déterminé. But de ces travaux : mettre en place un logiciel accompagné d’une base de données qui intègre toutes les étapes de la transformation du raisin en vin pour mesurer par comparaison les impacts techniques, économiques et environnementaux du choix d’un itinéraire produit différent par rapport à une modalité « itinéraire » classique de la propriété. 3ème année d’expérimentation sur Vin AOC Monbazillac au Lepa de la Brie, dans un objectif produit de réduction des teneurs en sulfites dans les vins. Nos partenaires régionaux et nationaux : Chambre d’Agriculture Dordogne, Chambre d’Agriculture Gironde, IFV, CNIV, FranceAgriMer, Conseil Régional d’Aquitaine. 1 2  Groupe de travail « Matériaux en contact avec le vin » Travaux menés au niveau national depuis 4 ans, pour analyser les risques de résidus de type « phtalates » et bisphénol A dans les vins, groupes animés par l’IFV avec les principales interprofessions viticoles (à titre préventif en cas de problèmes à l’export, en Chine notamment). Autres axes de recherche : La Commission Technique de l’IVBD rappelle sa volonté d’inscrire ces travaux techniques en cohérence et en concertation avec les programmes menés au niveau régional, en partenariat étroit avec l’Institut Supérieur de la Vigne et du Vin de Bordeaux, la Faculté d’Œnologie, Innovins, la Commission Viit-vinicole Aquitaine, le Vinopôle ... Etudes et expérimentations  Recherches sur les ‘maladies du bois’, avec le CNIV Participation au financement de ce programme de recherche fondamentale mis en place avec l’INRA depuis 2009 afin de mieux comprendre les mécanismes de résistance de la vigne, en particulier face aux maladies du bois. Après un état des lieux de tous les travaux déjà en cours au niveau national, une coordination nationale s’est mise en place pour définir et prioriser les axes de recherche des années à venir sur ce sujet d’une importance cruciale pour toute notre viticulture. 51
  • 52. Le Millésime 2014 en Bergeracois Le contexte climatique de ce millésime est très atypique. Le mois de juin a été exceptionnellement chaud et ensoleillé et on enregistrait au début de l’été une avance de quinze jours. Les mois d’été ont connu un déficit d’ensoleillement notable qui a freiné cette avance. Mais les mois de septembre et d’octobre exceptionnellement radieux et chauds ont sauvé les vendanges en permettant une maturité optimale. Pour les sauvignons, les vendanges ont commencé vers le 10 septembre et se sont terminées fin octobre pour les dernières tries de liquoreux. Blancs secs et moelleux : La qualité est au rendez-vous avec des sauvignons vifs et aromatiques, de même que les sémillons vinifiés en sec. Les moelleux présentent des équilibres classiques autour de 11.5° pour 40 grammes de sucres résiduels, avec une trame offrant une belle fraîcheur aromatique. Rouges et rosés : Le cépage Merlot, cépage prédominant de l’appellation, a vraiment tiré son épingle du jeu sur ce millésime et les vignerons ont pu vinifier une belle matière pour les rouges avec des volumes très corrects par rapport à la récolte 2013 déficitaire. Une structure dense mais souple et une belle expression aromatique caractérisent les vins rouges plaisir dont la qualité est très homogène. Concernant les cuvées haut de gamme, notamment pour les appellations Côtes de Bergerac, Pécharmant et Montravel rouge, elles se caractérisent par des structures harmonieuses et l’on peut parler de millésime sur la finesse et l’élégance plutôt que sur la puissance. Les rosés se caractérisent par un bel équilibre aromes et vivacité. Les liquoreux : Le premier constat est que 2014 est un bien meilleur millésime que 2012 et 2013 avec des vins plus nets, plus aromatiques et plus équilibrés. Le millésime a permis de faire des cuvées plaisir en Monbazillac avec un équilibre autour de 13% volume et 75-80 grammes en sucres résiduels sur les tries de début octobre. Le millésime a aussi permis de faire des cuvées haut de gamme très concentrées avec les deuxièmes tries, et a ainsi récompensé la patience et l’audace des vignerons. TECHNIQUE ET QUALITE Le Millésime 2014 52
  • 53. La création de l’Œnocentre Bergerac-Duras a été officialisée vendredi 4 septembre 2015 à l’occasion du 2ème Viti-Actions par la signature d’une convention entre la Chambre d’Agriculture de la Gironde et l’IVBD. Cette signature fait suite à la décision prise par les administrateurs de l’IVBD, fin juin 2015, de rapprocher le laboratoire Interprofessionnel au Vinopôle Aquitaine, porté par la Chambre d’Agriculture de la Gironde pour pérenniser et renforcer le service du laboratoire, en le rendant encore plus efficace, rapide et compétitif, sans remettre en cause le niveau qualitatif de ses prestations. Ce rapprochement s’inscrit dans la dynamique de la régionalisation des chambres d’agriculture et des services vigne et vin de la Gironde, du Lot-et-Garonne et de la Dordogne. Ce rapprochement de moyens et de compétences, regroupé sous la marque Oenocentres, va créer ainsi autour de deux entités reconnues, l’Œnocentre Bordeaux-Blanquefort et l’Œnocentre Bergerac-Duras, un groupe auquel viennent s’associer les Œnocentres de Soussac, Pauillac et Saint Savin. Ce groupe Œnocentres va représenter une force de 5 centres de proximité, 22 œnologues conseils, et 28 techniciens de laboratoire, au service de 1 400 clients. Cette nouvelle organisation en place pour les vendanges 2015 va nous permettre de renforcer des compétences et des savoirs avec pour seuls objectifs : pérenniser, améliorer et optimiser les services apportés aux vignerons, négociants et caves coopératives de nos vignobles. TECHNIQUE ET Création de l’Œnocentre Bergerac Duras QUALITE Pour rappel : Le laboratoire interprofessionnel a été créé par le CIVRB en 1963. En 1994, c’est le 1er laboratoire d’analyse œnologique à avoir été officiellement accrédité par le Comité français d’accréditation (COFRAC), accréditation renouvelée depuis sans discontinuité tous les 15 mois. Pendant plus de 50 ans, le Laboratoire d’Analyse-Conseil du CIVRB a apporté à tous ses clients viticulteurs, négociants et caves coopératives, des prestations de qualité et de proximité. Cet outil de pointe au service de tous a ainsi contribué de façon indéniable au développement qualitatif des vins de la région de Bergerac, pour devenir ainsi la référence en termes d’analyse œnologique dans le vignoble de Bergerac et Duras. 53
  • 54. Tout un monde conseil, à votre service ! Duras
  • 55. Nous tenons à remercier tous ceux qui ont aidé au développement et au financement de certaines actions de l’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras :  Conseil Régional d’Aquitaine  Conseil Départemental de la Dordogne  Conseil Départemental du Lot-et-Garonne  Chambre d’Agriculture de la Gironde  Chambre d’Agriculture de la Dordogne  L’Etat et ses services (Agriculture – Douanes – Fraudes – Recherche – Tourisme)  FranceAgriMer  L’Union Européenne Et tous ceux avec qui nous travaillons en étroite collaboration. Remerciements
  • 56.  Les Services _________________________________________________________________________________________ Technique et Qualité Economie et Etudes Oenocentres Bergerac-Duras Service Economie Tél. 05 53 63 57 58 Tél. 05 53 63 57 52 civrb.laboratoire@vins-bergerac.fr eric.hugot@vins-bergeracduras.fr Marketing et Communication Administratif et Financier Service Communication Services Généraux Tél. 05 53 63 57 53 Tél. 05 53 63 57 54 anne.lataste@vins-bergeracduras.fr nathalie.chomienne@vins-bergeracduras.fr  Les sites _____________________________________________________________________________________________________________________________ Interprofession des Vins de Bergerac et Duras Œnocentre Bergerac-Duras Maison des Vins de Bergerac (siège) Maison des Vins de Duras Service Technique de l’IVBD 1, rue des Récollets 24100 Bergerac Fonratière 47120 Duras Pôle Viticole de Bergerac Tél. 05 53 63 57 57 Tél. 05 53 94 13 48 Vallade sud – 24100 Bergerac Fax 05 53 63 01 30 Fax 05 53 94 13 40 Tél. 05 53 63 57 58 Fax 05 53 63 57 59 Contacts IVBD Bergerac Duras Montravel Monbazillac Saussignac Rosette Pécharmant Périgord