SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  62
Télécharger pour lire hors ligne
Rapport d’activités
2015-2016
IVBD Interprofession des Vins de Bergerac et Duras
L’IVBD, une Interprofession
au service de son vignoble
Le Mot du Président...
L Interprofession des Vins de Bergerac et Duras va poursuivre résolument en
2017 toutes les actions engagées en 2016.
L'étude stratégique va rentrer dans sa phase active. Elle a pour but de redonner
de l'attractivité à notre filière, de la rentabilité à l'ensemble de ses acteurs et de
revitaliser le bassin économique de notre vignoble.
La mise en oeuvre du plan d'actions est lancée sur 4 grands thèmes : la
segmentation de notre offre et la communication qui s'y rattache, l'économie et
la gouvernance. L'objectif est bien de finaliser le plan d'actions durant cette
année pour le rendre opérationnel le plus rapidement possible.
Nous allons poursuivre résolument notre nouvelle stratégie de communication
basée sur nos marques et vins de terroir, nos signes de qualité au sein de notre
territoire du Périgord et de l'Agenais, en Sud-Ouest. Le développement
de l'oenotourisme en sera l'élément moteur.
Au coeur de notre projet oenotouristique, nous souhaitons que la Maison des
Vins de Bergerac et son cloître emblématique deviennent l'élément
incontournable culturel et touristique de la ville de Bergerac et de la région.
Indéniablement, notre souhait est de bien renforcer l'image de nos produits, de
maintenir la place de Bergerac comme leader et socle des vins du Sud-ouest et
donc d'être présent sur tous les marchés pour assurer la rentabilité de toutes
nos entreprises. C'est l'ambition de l'IVBD mais surtout sa volonté. La feuille de
route est bien tracée : elle sera suivie avec détermination.
Paul-André BARRIAT
P side t de l IVBD (mandat 2015-2017)
Préambule
Ce rapport annuel reprend
les principales activités
menées par l’IVBD durant
l’e e i e 2015-2016.
Il s’ad esse à vous tous,
professionnels de la filière
viti-vinicole, partenaires et
amateurs de nos vins de
Bergerac et Duras. Il reprend
les principales actions
menées durant cette année
qui a vu le lancement de
l’ tude st at gi ue, si
importante pour préparer
l’ave i de ot e vig o le et
assurer la pérennité de notre
filière et la mise en place
d’u e ouvelle st at gie de
communication basée sur les
valeurs de notre territoire du
P igo d et de l’Age ais e
Sud-Ouest.
L’IVBD est au se vi e de tous
les vignerons et négociants
produisant et
commercialisant des vins de
Bergerac et Duras.
A tous, je vous souhaite une
très bonne lecture et vous
p se te es eilleu s vœu
pour 2017.
Paul-André BARRIAT,
Bergerac, le 2 janvier 2017
SOMMAIRE
Le Vignoble
de Bergerac-Duras
L IVBD
Interprofession des Vins
de Bergerac et Duras
Fonctionnement
Bilan financier
Economie
Communication
Missions Techniques
2015/2016
EDITO
Mais pour réaliser ce programme ambitieux et
nécessaire, l'IVBD, structure collective, a besoin de
l'engagement de tous ... Je compte sur vous !
2
Présentation du Vignoble de BERGERAC et Duras
Le Vignoble
de Bergerac et Duras
Le vignoble de Bergerac et Duras
4
VINS DE PLAISIR ET DE TERROIR,
ICI, TOUT LE MONDE EST SERVI !
ne continuité géographique du paysage et des terroirs, une
philosophie d’a tisa vigneron et des valeurs gasconnes qui se
partagent, autant de signes d’allia es entre les deux vignobles de
Bergerac et Duras qui regorgent de prestigieux témoignages historiques
(châteaux, chartreuses, manoirs, bastides, abbayes comme s’il en
pleuvait …) au milieu de paysages idylliques.
U
L’appellation d’origine protégée (AOP) désigne un produit
dont les principales étapes de production sont réalisées selon un
savoir-faire reconnu dans une même aire géographique, qui
donne ses caractéristiques au produit. C’est un signe européen
qui protège le nom du produit dans toute l’Union Européenne.
L’appellation d’origine contrôlée (AOC) désignent des
produits correspondant aux critères de l’AOP et protège la
dénomination sur le territoire français. Elle constitue une étape
vers l’AOP, désormais signe européen. Elle peut aussi concerner
des produits non couverts par la réglementation européenne (cas
des produits de la forêt par exemple).
C’est la notion de terroir qui fonde le concept des Appellations
d’origine.
Un terroir est une zone géographique particulière où une
production tire son originalité directement des spécificités de son
aire de production. Espace délimité dans lequel une
communauté humaine construit au cours de son histoire un
savoir-faire collectif de production, le terroir est fondé sur un
système d’interactions entre un milieu physique et biologique, et
un ensemble de facteurs humains. Là se trouvent l’originalité et
la typicité du produit. Le terroir recouvre de multiples notions
qui font la typicité d’un vin : les cépages, le climat, la géologie,
l’exposition et la main de l’homme…
Terroir et AOP, Appellation d’Origine Protégée
Un petit brin d’information sur ces AOP et AOC que l’on trouve à profusion en Périgord et en
Agenais, terroir regorgeant de produits d’excellence, afin de clarifier toute l’offre de notre Vignoble.
Le vignoble de Bergerac et Duras en compte déjà 10 (Bergerac, Côtes de Bergerac, Rosette,
Saussignac, Monbazillac, Montravel, Côtes de Montravel, Haut Montravel, Saussignac, Côtes de
Duras) sans compter les déclinaisons de ces appellations : Montravel sec et Montravel rouge,
Bergerac sec, rosé et rouge… Une palette complète de vins.
Finalement, même si les premières appellations viticoles ont été créées en 1936, c’est une notion
d’identité plutôt tendance et rassurante pour le consommateur en recherche de traçabilité et
d’identité ! Monbazillac et Bergerac font partie des premières appellations dont les décrets furent
signés en 1936.
Dans nos vignobles de Bergerac et de Duras, qui ont l’a e t
prononcé du Sud-Ouest, le terroir est à l’ho eu . Morceau de
campagne, part de nature, bout de terre, de calcaire et de silex : le goût
brut vient de là, issu du respect. La main de l’ho e, l’a t de nos
vignerons en fait jaillir l’ lat, affinant, polissant cette matière noble
que le temps, parfois le bois et toujours le soin transformeront en vins
de Bergerac et Duras.
Généreux comme la gouaille gasconne : pas moins de 17 appellations
pour un vignoble qui décline toute la palette des vins dans ses cinq
couleurs.
Au tour de nos vignobles fleurons du Sud-Ouest, ’est un
véritable itinéraire d’e fa t gâté par la nature et
l’a hite tu e que nous parcourons. Des coteaux de
Pécharmant et Rosette qui dominent la vallée de Bergerac,
cheminons plein sud vers le majestueux Château de
Monbazillac et sa fameuse côte nord qui suit la Dordogne.
Côté Ouest, au-delà des coteaux de Saussignac, autre écrin
de liquoreux, on se recueille en toute quiétude autour des
vins de Montravel, où Montaigne, veille encore sur un
vignoble empreint de philosophie et de sagesse…
Le Château des Ducs de Duras sur son piton calcaire
domine les collines qui vont tutoyer les versants des vignes
bergeracoises.
Sur une terre âpre à conquérir, fière, véritable explosion
géologique, des générations se sont succédées pour
défendre fièrement une culture, un savoir faire et un art de
vivre uniques qui portent la signature du Périgord Agenais.
L’histoi e de tous les vignerons de Bergerac et de Duras,
’est celle dictée par le labeur, l’o sti atio mise au service
de la qualité et la passion.
Le terroir
• Influence océanique (à 100 km de l Atla ti ue pour la zone de Montravel
→ prolongement climatique du Libournais et Saint Emilion.
• Climat continental pour le reste du vignoble.
• Températures douces en moyenne avec des étés chauds et des hivers courts.
• Constitution du sol : l a gile et le calcaire dominent.
Le vignoble de Bergerac-Duras
Surface : 12 300 ha
Production : 530 000 hl
17 AOC et 5 couleurs
Les cépages rouges :
Merlot - Cabernet Sauvignon
Cabernet franc - Malbec
Les cépages blancs :
Sauvignon - Sémillon - Muscadelle
Ondenc - Chenin - Mauzac - Ugni blanc
Ses structures professionnelles
Interprofession des vins de
Bergerac et Duras
La Grappe des Appellations
du vignoble de Bergerac et Duras
Le vignoble de Bergerac et Duras

 t




Production moyenne : 530 000 hectolitres
6
Notre vignoble
en quelques chiffres
 17 AOC et 5 couleurs
 800 viticulteurs, dont environ 5 5% sont indépendants et
45% coopérateurs.
 150 négociants
 Surface cultivée : 12 300 hectares
 Soit 2,8% environ de la surface viticole en AOP française
 15 hectares : taille moyenne des propriétés.
(Source IVBD - Données en moyennes quinquennales arrêtées à fin 2015)
Le Vin en France
 68 500 exploitations viticoles
 788 700 ha en production
 45 291 000 hl produits dont 55% de vins rouges et rosés,
27% de vins blancs et 18% de vins (blancs) pour la distillation
 45 291 000 hl produits dont 46% de vins AOC, 29% de vins IGP,
7% de vins VSIG et 18% de vins (VSIG) pour la distillation.
 25 996 000 hl de consommation taxée en 2015/2016
 Valeur de la production française : , Millia ds d €uros
 CA export des vins : , Millia ds d €uros
 Solde du Commerce extérieur vins : , Millia ds d €uros
Le Vin à Bergerac-Duras
 12 ha e p odu tio , soit , % de la su fa e d AOC e p odu tio e A uitai e
(130 ha et , % de la su fa e d AOC e p odu tio e F a e 852 ha).
 532 hl p oduits, soit , % de la p odu tio d AOC e A uitai e hl et
, % de la p odu tio d AOC e F a e 959 000 hl).
 Le hiff e d affai es au d pa t des hais des olta ts est estimé à plus de 150 Millions
d €uros.
(Données en moyennes quinquennales arrêtées à fin 2015)
Le Vin dans le Monde
Vignobles : 7 534 000 ha
Production : 274 000 000 hl
Consommation : 240 000 000 hl
Exportations : 104 000 000 hl
De i es do es valu es et pu li es pat l’OIV : 5
(Dernières données officielles publiées
par France Agrimer : 2015)
Bergerac
Duras
7
L INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
FONCTIONNEMENT
DE L’INTERPROFESSION
฀
9
10
L Interprofession des Vins de Bergerac et Duras
La filière viticole et l’IVBD en quelques dates
L av e e t de la ivilisatio gallo-romaine permet la naissance des vignobles de Bergerac et Duras.
Les premiers écrits datant du XIIIè si le o t e t ue les vig es appa te aie t à l Eglise. À la fi du XIIIè si le, le Pape Cl e t V favo ise l e pa sio
du vignoble de Duras dont son frère Gaillard de Got est le seigneur.
Sous l o upatio a glaise, Be ge a et Du as o tie e t le d oit de li e i ulatio de leu s vi s jus u à l e ou hu e de la Gi o de et voie t s ouv i
les po tes de l e po tatio .
6 mai - Création du Syndicat des Vignerons de la Dordogne
Création du Syndicat de défense des vins du canton de Duras.
30 juillet - C atio du Co it Natio al des Appellatio s d O igi e, p ala le à la e o aissa e des es AOC…
15 mai – Naissa e de l AOC Monbazillac, l u e des premières AOC de France.
11 septembre – Naissa e de l AOC Bergerac, également dans les premières AOC de France.
16 février – Naissa e de l AOC Côtes de Duras.
31 juillet – Naissance des AOC Montravel (Blanc), Côtes de Montravel et Haut Montravel.
12 mars – Naissance des AOC Pécharmant et Rosette.
Loi du 26 février – Naissance du CIVRB: le Conseil Interprofessionnel des Vins de la Région de Bergerac.
9 janvier – Re aissa e de l a ti ue Consulat de la Vinée par la volonté du CIVRB pour commémorer le 7ème centenaire des franchises municipales de
Bergerac.
20 novembre – Le CIVRB se dote d u si ge p estigieu e a heta t l a ie e de eu e du D Cayla et le cloître des Récollets.
15 juillet – Naissa e de l AOC Côtes de Bergerac.
Naissance du La o atoi e i te p ofessio el d a al se- o seil ; est aussi la aissa e de la première Route des Vins.
10 juillet – Loi e o aissa t u e tai o e de p ogatives au i te p ofessio s et leu auto isa t la pe eptio d u e otisation
interprofessionnelle obligatoire.
Le CIVRB opte pou l i se tio da s le ad e de la loi de .
28 avril – Naissa e de l AOC Saussignac.
Modification des statuts du CIVRB: passage en association loi 1901 & intégration complète du concept de la loi de 1975: représentativité, équilibre
paritaire, unanimité et arbitrage.
Le CIVRB réaménage de fond en combles son bâtiment qui devient la vitrine incontournable du vignoble.
23 novembre – Naissa e de l AOC Montravel Rouge.
3 novembre – Naissa e de l IVBD : Interprofession des Vins de Bergerac et Duras. Celui-ci est issu de la fusion du CID (Conseil Interprofessionnel des
vins de Duras) et du CIVRB (Conseil Interprofessionnel des Vins de la Région de Bergerac).
1922 :
1924 :
1935 :
1936 :
1937 :
1946 :
1953 :
1954 :
1955 :
1963 :
1975 :
1978 :
1982 :
1991 :
1995 :
2001 :
2014 :
Ier,IIè, IIIè s.
XIIIè s.
L Interprofession
des Vins de Bergerac et Duras
NOTRE FONCTIONNEMENT
L’organisation interprofessionnelle peut être définie comme un organisme privé,
reconnu par l’autorité publique, regroupant en son sein les partenaires de l’amont et
de l’aval d’une même filière pour assurer la gestion et la valorisation d’une production
agricole, visant le développement des performances de la filière et de défense de ses
intérêts, et auquel ont été attribuées les prérogatives nécessaires à la réalisation de
ces objectifs. Elle est le lieu de rencontre de l’amont et de l’aval au niveau de la
région de production.
L’accord interprofessionnel est un outil dont dispose l’Interprofession pour exercer
ses missions. Il s’agit également d’un moyen de rendre obligatoire à tous les
ressortissants, les disciplines collectives, au travers de la procédure d’extension sous
réserve qu’aient été respectés un certain nombre de grands principes tels que la
représentativité, la parité et l’unanimité.
Son financement découle essentiellement des cotisations professionnelles.
Pourquoi des Cotisations Volontaires
Obligatoires (CVO) ?
• Ce sont des cotisations parce qu’il s’agit de contributions à des actions collectives
pour la promotion, l’analyse économique et la technique (recherches et
expérimentations).
• Elles sont volontaires parce que les professionnels de la filière, via leurs
représentants au Conseil d’administration de l’Interprofession issus de la FVBD et de
la FNVBSO, décident librement de leur principe, de leur montant, de leur finalité et
de leur mise en oeuvre.
• Elles sont obligatoires parce qu’une fois votées à l’unanimité des familles de la
Viticulture et du Négoce au sein de l’Assemblée Générale de l’interprofession, elles
sont étendues par arrêté interministériel, ce qui les rend obligatoires à tous les
ressortissants.
Dans le cadre des contrats d’achat vrac, les cotisations sont supportées à moitié par
le négociant et à moitié par le vigneron.
Les cotisations interprofessionnelles (CVO) pour
la campagne 2015-2016, pour les transactions
effectuées à partir du 1er août 2015 (par hectolitre,
hors taxes)
AOC Côtes de Duras : 3,40 €/hl HT
AOC Bergerac sec, Bergerac rosé, Bergerac rouge, Côtes de
Bergerac blanc : 3,76 €/hl HT
AOC Montravel sec, Côtes de Montravel, Rosette : 4,00 €/hl HT
AOC Côtes de Bergerac rouge, Montravel rouge et Pécharmant :
5,80 €/hl HT
AOC Haut-Montravel, Saussignac et Monbazillac : 6,00 €/hl HT
NB. Pour la campagne 2016-2017 ces cotisations restent inchangées.
UTILISATION DES COTISATIONS INTERPROFESSIONNELLES
(CVO), RÉPARTITION PAR PÔLE
Promotion
Structure
Technique & SAQ
Economie
67%
13%
14%
6%
11
Source IVBD, exercice 2015-2016
L Interprofession
des Vins de Bergerac et Duras
Les principes de fonctionnement
de l’interprofession
La représentativité des familles professionnelles est assurée par la FVBD (Fédération des Vins de Bergerac et Duras) pour la
viticulture et par la FNVBSO (Fédération des Négociants en Vins de Bergerac et du Sud-Ouest) pour le Négoce.
Il existe un équilibre paritaire entre les familles professionnelles du négoce et de la viticulture.
La prise de décision, lors des moments majeurs de la vie interprofessionnelle, se fait toujours à l’unanimité des deux familles.
Le fonctionnement
Le Bureau est constitué de 8 membres : 4 issus de la
viticulture (de la FVBD) et 4 issus du négoce (de la
FNVBSO).
Le Conseil d’Administration est constitué de 22
membres : 11 issus de la viticulture (de la FVBD) et 11
du négoce (de la FNVBSO).
L’Assemblée Générale est composée de 22 membres
qui constituent le CA, à voix délibérative (11 délégués
de la viticulture et 11 délégués du négoce).
Les Assemblées Générales
Deux Assemblées Générales sont organisées chaque année : celle de
janvier, ouverte, et celle de juin, qui se déroule à huis clos.
Leurs fonctions :
• Définir la politique générale et les objectifs,
• Contrôler l’action du Conseil d’Administration,
• Approuver les comptes et voter le budget,
• Sur proposition du Conseil d’Administration, prendre les décisions qui
peuvent bénéficier de la procédure d’extension,
• Élire le Président selon la règle d’alternance tous les 2 ans et le
Conseil d’Administration (renouvellement par moitié de ses membres
tous les 2 ans par alternance dans chaque collège).
12
L Interprofession
des Vins de Bergerac et Duras
Le Conseil d’Administration
Il est composé de 22 membres à voix délibérative (11 délégués de la viticulture et
11 délégués du négoce).
Ses fonctions et pouvoirs :
• Élire en son sein le Bureau, pour 2 ans,
• Exécuter le programme fixé par l’Assemblée Générale,
• Se tenir informé de l’avancement des travaux des Commissions thématiques,
• Analyser les données économiques et statistiques du marché,
• Vérifier le bon fonctionnement administratif de l’IVBD.
Le Bureau
Il est composé de 8 membres : 4 délégués de la viticulture et 4 délégués du négoce, élus
pour 2 ans.
Son rôle :
• Exécuter ou faire exécuter le programme fixé par l’Assemblée Générale et, le cas
échéant, les missions que celle-ci a pu lui confier,
• Vérifier le bon fonctionnement administratif de l’IVBD,
• Préparer, pour le Conseil d’Administration, les orientations stratégiques et budgétaires de
l’IVBD sur proposition des Commissions.
Les administrateurs de l’IVBD,
mandature 2015-2016
De haut en bas, et de gauche à droite, sur les photos :
Collège Viticulture
Sylvie Alem, Philippe Allain, Patrick Barde, Paul-
André Barriat, Patrick Blancheton, Patrice
Combaud, Jean-François Fruttero, Jean-Jacques
Lacoste, Joël Lajonie, Didier Roches, Alain
Tingaud.
Collège Négoce
Gilles Berty, Christian Coudon, Michel Delpon,
François Gonnet, Didier Grandeau, Frédéric
Guiraud, Marc Lecomte, Julien Montfort, Jean-Marc
Parsat, Matthieu Ressiot, Jacques Rodriguez.
Durant le mandat 2015-2016,
le Bureau est composé de :
• Paul-André Barriat, viticulteur, Président (1)
• Frédéric Guiraud, négociant, Vice-Président (5)
• Philippe Allain, viticulteur, Secrétaire (2)
• Marc Lecomte, négociant, Trésorier (7)
• Joël Lajonie, viticulteur, membre (3)
• Christian Coudon, négociant, membre (6)
• Alain Tingaud, viticulteur, membre (4)
• Jean-Marc Parsat, négociant, membre (8)
13
INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
LES MISSIONS DE L’IVBD
Elles s’exercent à travers les actions des Commissions et Ateliers.
Les Commissions et Ateliers ont compétence pour travailler et
réfléchir sur l’ensemble des Vins de Bergerac et de Duras.
Les Commissions
• Communication • Économique • Technique
• Budget • Suivi aval Qualité
Elles sont composées d’administrateurs de l’IVBD.
Les Ateliers
• Export • Grande Distribution • CHR • Route des Vins
• Relations Presse • Consulat de la Vinée de Bergerac
Chaque Atelier est présidé par un administrateur de l’IVBD et composé
de vignerons et négociants reconnus qualifiés dans le domaine
concerné.
L’objectif est de rechercher les synergies et la cohérence des actions
tout en respectant les identités de chacun des vignobles.
Certaines actions seront réalisées pour l’ensemble des appellations,
comme par exemple les participations aux salons professionnels, les
actions en Grande Distribution, le développement touristique…
D’autres ne pourront concerner que certaines appellations, comme par
exemple les relations presse, le plan média... mais un équilibre sur
l’année est toujours recherché.
Les Services
• Communication • Économie et Études • Direction et
service Administratif et financier
14
(8 membres)
L’IVBD, ’est aussi ...
La défense des intérêts de notre filière en participant, relayant et finançant les actions du CNIV et de
VIN & SOCIÉTÉ.
Une participation active aux travaux de l AAPrA.
Un rôle majeur au sein du Conseil de Bassin Aquitain et du Conseil Territorial.
Un suivi régulier de la « vie du Pôle Viticole » de Bergerac.
NDLR.MONTAGEPHOTO/NOUVELLE
SIGNALÉTIQUEENCOURS
15
Une implication forte également avec les autres filières SIQO Périgord.
Zoom sur
16
2015 et 2016 ont été marquées par le projet de loi relatif à la Santé publique, avec un travail de sensibilisation de l’ensemble des parties prenantes (avocats, journalistes, parlementaires,
etc.). Nous avons su, tous ensemble, mettre le sujet de la clarification de la loi Evin au cœur du débat et avancer unis pour défendre ce dossier sensible. Nous remercions tous les acteurs
de la vigne et du vin pour leur soutien au national et en région, notamment pour la mobilisation des parlementaires.
Plusieurs enjeux en termes de santé publique ont également été identifiés au niveau européen : Fiscalité, étiquetage, repères de consommation, prix minimum, stratégie alcool, publicité.
Au-delà de son travail de veille et d’alerte, Vin & Société a permis à ses membres de prendre la mesure de ces risques pour éviter un durcissement du cadre réglementaire au niveau
communautaire.
Extrait de son rapport bilan 2015-2016
En parallèle, nous avons su déployer dès 2015 les premières étapes fondamentales en matière de responsabilité sociétale : l’accompagnement de nos
membres sur les fêtes viticoles responsables pour faciliter les partenariats avec la sécurité routière notamment, la diffusion de supports pédagogiques
autour de la culture du vin (Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, Incollables), la diffusion d’un module de formation à la consommation responsable
avec 1er partenariat signé avec le SYNHORCAT et enfin l’alimentation du portail de la prévention. Ces actions sont plus visibles grâce à un nouveau
site Internet. En 2016, l’enjeu stratégique principal pour Vin & Société a été de rendre la démarche responsable incontournable. Comment ? En
développant des partenariats avec les parties prenantes publiques référentes pouvant être impliquées dans l’organisation de fêtes viticoles (travail avec
l’association des Maires de France), les questions de sécurité routière au niveau national, la formation (Ministère Agriculture, DRAAF, Atout France,
clubs œnologiques). En bref, il s’agit de rendre l’accès aux outils automatique et favoriser leur mise en place au moyen de chartes co-construites par
exemple.
Ensuite, la 1re campagne nationale grand public sur les repères de consommation responsable 2.3.4.0 a été une action phare fin d’année 2015,
suscitant de nombreuses retombées presse positives dans un premier temps et un grand soutien sur les réseaux sociaux, mais aussi des réactions
contestataires, minoritaires, de la part des acteurs de la santé (ANPAA, INPES, HAS). Jugée non légitime par ces parties prenantes, en l’absence de
dialogue, la filière avance de son côté et fait le pari de la prévention et de l’éducation. Les « vindomptables » (grains de « raison »), porte-parole de la
consommation responsable, seront toujours actifs sur Facebook et Instagram en 2016. Le dispositif est détaillé sur www.vinetsociete.fr/2340 . Vin &
Société doit déposer un nouveau dossier auprès de France AgriMer pour bénéficier de fonds publics pour une deuxième vague. S’il est probable que
les autorités de santé émettent à nouveau un avis négatif, il est cependant jugé indispensable d’un point de vue politique que la filière montre ses
velléités de continuer à communiquer sur la consommation responsable.
Depuis quelques années, deux événements, Vinocamp et Vino Bravo, nous permettent chaque année d’entretenir notre réseau de leaders d’opinion
(presse, blogueurs, personnalités). Ce sont des relais essentiels pour nous accompagner dans notre mission de valorisation du vin au cœur de la
société française. Sur 2016, Vin & Société s’est attaché à recentrer l’ensemble de ces évènements et de ses publications autour d’un fil conducteur : le
vin et les jeunes, pour apporter une plus grande expertise et une meilleure lisibilité de ces actions. A cet effet, un changement de cap est à noter pour
Vino Bravo : Vin & Société ne sera plus co-organisateur de l’événement avec le Point, mais prendra en charge l’organisation d’une table ronde qui se
concentrera sur la thématique en question.
Enfin, le pôle études sera maintenu, avec la nécessité de reconduire une étude sociologique pour nourrir notre discours sociétal aussi bien en interne
qu’en externe, comme a pu le faire cette année l’étude sociologique de Gérard Mermet : « Vin, pouvoirs publics et société ». En effet, les résultats,
riches en enseignements ont appuyé notre souhait de lancer la campagne 2.3.4.0. En 2016, il est prévu de solliciter de nouveau une expertise
sociologique pour éclairer nos interrogations sur le thème « les jeunes et le vin ».
Les deux années à venir seront déterminantes. Elles doivent nous permettre de concrétiser notre engagement sociétal en délivrant des résultats concrets.
L INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
FONCTIONNEMENT
en interne
฀
Les Services de l’Interprofession
et ses permanents
17
 Technique et Qualité
Le Pôle Technique et Qualité coordonne les actions
de recherche et d’e p i e tatio s viti-vinicoles,
en lien avec les programmes régionaux et nationaux.
 Communication
Le Service Communication est en charge de la
promotion des Vins de Bergerac en France et à
l E po t. Il informe la presse, informe les
prescripteurs des marchés, communique auprès des
consommateurs et accompagne les entreprises dans
le cadre d a tio s de promotion.
 Economie et Etudes
Le Service Economie et Etudes enregistre et étudie
les transactions des vins de Bergerac ; analyse les
marchés des vins et les circuits de distribution. Ses
travaux sont à disposition de tous les opérateurs,
viticulteurs et négociants. Ils sont aussi très utiles
dans la définition de nos programmes de
communication.
 Boutiques Maisons des Vins
Proposent les vins de la Route des Vins de Bergerac
et Du as ; et dispose t d e positio s pe a e tes,
espaces sensoriels et vinothèques.
Les Services de l’Interprofession
Les Services
• 3 sites
Bergerac,
Maison des Vins,
siège de l I te p ofessio
Duras,
Maison des vins et boutique
Pôle viticole de Bergerac,
Le service technique et
son laboratoire oenologique
INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
18
Bilan financier
de
L’INTERPROFESSION
Exercice 2015-2016
19
T. 05 53 63 57 63
T. 05 53 63 57 56
T. 05 53 63 57 64
Les o ptes de l’IVBD : Bilan 2015-2016
INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
20
Les produits
Recettes 2015/2016 : 3 230 K€ Dépenses 2015/2016 : 3 381 K€
Les charges
L’utilisatio de la CVO
2015/2016
INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS LE GRAND CHANTIER de cet exercice
L’Etude prospective
de la filière viticole 2015-2025
21
INTERPROFESSION
DES VINS DE BERGERAC ET DURAS
LE GRAND CHANTIER
de cet exercice
L’Etude prospective
de la filière viticole
2015-2025
22
Principal objectif
de l’Etude St at gi ue :
créer de la valeur partagée afin de :
• i ve se la te da e lou de de pe te de
su fa es et d’e t ep ises
• edo e de l’att a tivit et de la e ta ilit
à l’e se le des a teu s de la fili e
• evitalise le assi o o i ue et d’e ploi
des vignobles bergeracois et duraquois
Une démarche collective
accompagnée par le Cabinet
Quartier Libre qui a mobilisé plus de 150
professionnels de la filière sur 2015-2016:
• 40 e t etie s i dividuels
• 4 atelie s de t avail (Ma h , P odu tio ,
Segmentation & Jeunes) mobilisant plus
d’u e ua a tai e de pe so es
• 80 po da ts au uestio ai e e lig e
Quatre grands thèmes de
travail ont été retenus :
• segmentation
• marketing et communication
• économie
• interprofession et
gouvernance
Les grands principes
de la démarche
au lancement de
l’Etude stratégique
et son déroulé
L’a itio : Se doter d’u plan d’a tio s
pragmatiques porté par une vision à 10 ans de
l’ave i des vignobles de Bergerac & Duras.
Restitutio des t avau de l’Etude et d fi itio des
axes stratégiques
20 Juin 2016 : Séminaire de présentation des résultats de l Etude
(invités : tous les administrateurs de la FVBD, FNVBSO et IVBD).
Eté 2016 : Concertation au sein des deux familles, FVBD et
FNVBSO.
9 Septembre 2016 : Conseil d Ad i ist atio de l IVBD pour définir
et acter les objectifs prioritaires à mettre en œuv e en 2017.
23
Plan Stratégique pour la filière viticole de Bergerac-Duras :
Mise e œuv e su -2017
1ère Cellule de réflexion :
Groupe de travail SEGMENTATION
2ème Cellule de réflexion :
Groupe de travail Marketing
et Communication
Faire évoluer la segmentation des
Vins de Bergerac et de Duras pour :
• la rendre plus lisible pour les
consommateurs et les producteurs,
• maintenir la place de Bergerac
comme leader et socle du rayon
sud-ouest,
• renforcer l’image de nos produits
et la valorisation, en particulier des
segments « Découverte » et
« Excellence ».
Objectifs
24
3ème Cellule de réflexion
su l’E o o ie
4ème Cellule de réflexion :
la Gouvernance
Plan Stratégique pour la filière viticole de Bergerac-Duras :
Mise e œuv e su -2017
ECONOMIE
MARCHÉ DES VINS
ECONOMIE & Etudes
Les sources utilisées
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
En complément de ses propres données, le Service Economie de l IVBD se procure des informations auprès des
organismes et entreprises suivants : DNSCE, DOUANES, FRANCEAGRIMER, GTI, INSEE, KANTAR WORLDPANEL, MSA,
DRAAF, OIV, IRI FRANCE, UBIFRANCE...
Les missions du Service Economie
Maîtriser l’e vi o e e t économique et juridique
 Connaître et comprendre la filière viticole, son fonctionnement et ses enjeux économiques.
 Transposer et appliquer localement les évolutions juridiques nationales et européennes.
 Participer aux réflexions nationales sur l volutio juridique, administrative et économique de la filière.
 Identifier les besoins d i fo atio des opérateurs et Concevoir les traitements appropriés.
Etudier les données, circuits et marchés
 Identifier les sources d i fo atio appropriées et Gérer les relations avec les organismes et entreprises.
 Collecter les informations ; Vérifier leur exactitude, fiabilité, pertinence, récurrence…
 Traiter les informations collectées : organisation, saisie, mise en forme, mise à jour...
 Analyser les données recueillies.
Echanger les informations avec les opérateurs
 Restituer l i fo atio économique au travers de tableaux de bord, graphiques et synthèses.
 Expliquer l i fo atio économique lors de présentations aux opérateurs.
 Animer la commission économique de l IVBD.
Contact : Eric HUGOT - Tél. 05 53 63 57 52 / eric.hugot@vins-bergeracduras.fr
Pour aider à
piloter la filière
des Vins de
Bergerac et Duras
et ses entreprises,
le Service
Economie et
Etudes s’atta he à
connaître et
décrypter le
marché national et
mondial des vins.
25
Les Disponibilités
Les équilibres moyens* stocks/récoltes/ventes qui étaient parfaits jus u à la très faible récolte 2013 se sont dégradés
progressivement. Les stocks de début de campagne se sont alourdis sur les appellations génériques, majoritairement
vendues jeunes et en vrac, alors que les appellations de terroir, plus souvent vendues en bouteilles et nécessitant une
commercialisation à maturité, ont pu conserver leurs équilibres. Avec un marché très perturbé, les ventes ont effectivement
chuté en 2013-2014 et 2014-2015 et, devenues fortement inférieures aux récoltes, font paraître le stock important.
* Toutes les données moyennes sont calculées sur les 5 dernières campagnes.
Les faibles ventes 2014-2015 avaient en effet regonflé d u coup le stock
2015 de +13%, principalement sur les appellations génériques. Toutefois le
stock 2015 reste encore 14% inférieur au niveau moyen de stock
habituellement enregistré. Cette situation paradoxale ne pourra donc être
qualifiée u e fonction de la rapidité et de l i po ta e de la reprise du
marché.
Conséquence directe de la situation de stock, les
disponibilités ont donc à nouveau progressé légèrement
après des années de baisse régulière. Elles restent cependant
là aussi inférieures à la moyenne.
Le niveau des récoltes se stabilise après des années d osio
due à la baisse des surfaces*, aggravée par les conditions
climatiques en 2013. 2015 est en léger retrait sur 2014 mais
correspond finalement à la moyenne qui s i stau e.
* Baisse de -3 341 ha et -22,63% en 10 ans.
Malheureusement 2015-2016 subit encore la désorganisation du
marché générée par la très faible récolte 2013 et enregistre ainsi son
plus bas niveau de ventes historique. La perte est rude vs 2014-2015,
mais le point bas est maintenant atteint et passé. Cela a cependant
engendré un différentiel important entre ventes et récolte, ce qui
aggravera la situation du stock 2016.
550 599 531 631
1 082 230
510 937
0
100 000
200 000
300 000
400 000
500 000
600 000
700 000
800 000
900 000
1 000 000
1 100 000
Stocks moyens Récoltes
moyennes
Disponibilités
moyennes
Ventesmoyennes
Enrésumé L a c a m p a g n e
26
Le marché est divisé entre les
ventes de vins conditionnés
(=DRMS) et les ventes en vrac. Le
poids des DRMS croît régulièrement
depuis des années, jus u à rendre
les DRMS majoritaires depuis 2014-
2015.
On estime à 65% les volumes mis en
marché qui transitent par le négoce,
puisque celui-ci achète l i t g alit
du vrac (soit 45%) et une partie des
vins conditionnés.
Le marché a démarré u e avril: les négociants ont retiré leurs achats de 2014-2015 jus u à la fin de l hive 2015-2016.
Sans nouveaux débouchés, ils ont ensuite acheté le strict indispensable. En l a se e de marché, le cours est resté positionné
entre 1 050 et 1 100 €/T jus u e mars, puis a baissé entre 900 et 1 000 €/T.
Le marché vrac a une nouvelle fois subi de lourdes pertes en raison d u
marché totalement désorganisé en 2013-2014 puis en 2014-2015. Il est
devenu atone, car extrêmement prudent, en 2015-2016: hormis le
Bergerac Rosé dont la situation est particulière en raison des délais de
consommation réduits (millésime 2015 sacrifié pour avoir au plus tôt le
2016 en rayons), les niveaux de ventes correspondent pour toutes les
autres appellations à un niveau plancher.
2015-2016 est donc une campagne très faible, mais d assai isse e t de
la situation. Les timides améliorations du printemps 2016 représentent
ainsi une stabilisation du marché qui semble traduire le retournement de
tendance déjà perceptible en GMS.
Ventes vrac-
vrac
2015-2016
Evolution
vs 2014-2015
Evolution
vs moyenne
75 634 hl -23,63/ % -33,66 %
Cours moyen
2015-2016
Evol.vs 2014-2015
1 016 €/T -7,31% -80 €
Les marchés perdus avec le millésime 2013 o t pas pu être regagnés avec le 2014 qui, acheté en masse, a dû être écoulé
jus u au printemps 2016. Les achats du 2015 ont donc été très faibles. Le cours est resté entre 1 050 et 1 100 €/T jus u e
mars, puis a baissé entre 1 000 et 1 050 €/T
Marché peu dynamique: chaque mois est faible. Le marché qui subsiste est divisé en 2 typologies, expliquant un cours qui a
évolué alternativement dans une fourchette très large, entre 900 et 1 100 €/T.
Le marché, peu dynamique, s est concentré sur les mois de décembre et janvier. Les autres mois ont été faibles mais en fait
plutôt réguliers. Le cours ne varie presque pas, stabilisé dans une fourchette assez étroite entre 1 000 et 1 100 €/T.
1 060 €/T -4,38% -48 €
1 018 €/T +3,06% +30 €
Le résultat final affiche un retrait assez important, mais 2014-2015 était une campagne record. 2015-2016 est constitué en
réalité d u début de campagne plutôt faible puis de mois évoluant entre faibles et très importants à partir de février,
illustrant un marché en léger retrait parallèlement à une volonté de reconstituer des stocks grâce au millésime 2015
important. Le cours s app ie toujours régulièrement et s est positionné très tôt entre 2 950 et 3 000 €/T.
Bergerac Rouge
1 068 €/T -0,25% -2 €
2 982 €/T +2,35% +69 €
18 468 hl - 14,77 % -20,64 %
34 437 hl -3,61 % -6,57 %
31 192 hl -18,76 % -12,01 %
Bergerac Rosé
Bergerac Blanc
Côtes de Bergerac
Blanc
Monbazillac
Les Mises en Marché
11 168 hl -61,46 % -44,83 %
Les DRMS ont également
été touchées par la très
faible récolte 2013, mais
leur baisse est beaucoup
plus progressive, les
vignerons ayant amorti les
effets en gérant leurs stocks
(on puise en 2013-2014 et
on reconstitue en 2014-
2015) et en arbitrant entre
leurs marchés vrac et
conditionnés .
7 876 hl -20,54 % -40,88 % 991 €/T -1,03% -11 €
Côtes de Duras
Rouge
Marché relativement régulier mais au plus bas. Avec si peu de transactions, le cours est très stable, entre 950 et 1 000 €/T.
2 0 1 5 - 2 0 1 6
27
0
20 000
40 000
60 000
80 000
100 000
120 000
140 000
160 000
180 000
200 000
2014-2015 2015-2016
Autres Vins de Bergerac& Duras
Côtes de Duras Rouge
Bergerac Blanc
Bergerac Rosé
Côtes de Bergerac Blanc
Monbazillac
Bergerac Rouge
+2,06%
GMS
46%
HD
6%
CHR
10%
Cavistes
10%
Vente au
Domaine
28%
Le marché des vins de
Bergerac et Duras est
essentiellement un
marché français.
D u point de vue
géographique, la
consommation des vins
de Bergerac et Duras
est prépondérante sur
la moitié ouest du pays.
Au sein du marché français, le 1er marché est la Grande
Distribution, laquelle est subdivisée en GMS et HD, mais son
poids relatif baisse encore. Les Grandes et Moyennes
Surfaces (GMS) sont de loin le canal principal de distribution
avec 46% des volumes (-1 point); le Hard Discount (HD) pèse
6% (-1 point).
Le poids des autres circuits est donc en hausse régulière et
atteint 48%. La répartition exacte entre la restauration, les
cavistes et la vente au domaine est difficile à mesurer, mais
leur poids s a oît grâce à une plus grande constance de
ces marchés et notamment au travers de la vente au
domaine qui bénéficie de la bonne activité touristique
régionale.En 2015-2016, le marché des vins en GMS s est rétréci de -1,5% au global et -1,8%
pour l e se le des AOC. 4ème vignoble d AOC, l A uitai e et Sud-Ouest (hors
Bordeaux) s i s it dans cette tendance générale avec une baisse de -2%.
Cependant, les vins de Bergerac et Duras, ayant connu leur baisse importante en
2014-2015, évoluent à contre courant et regagnent +2,06% .
Ce sont nos AOC principales qui progressent, et avant tout le Bergerac Rouge: il
récupère des PDM depuis le début 2016 et parvient en fin de campagne à +9,66%
au travers d u e stabilisation des prix. Le Bergerac Rosé a commencé à
récupérer des PDM u à l t 2016, mais sa progression finale (+4,23%) est
encourageante. Pour les Blancs, le Côtes de Bergerac (+8,39%) compense les
baisses du Bergerac (-10,63%) et du Monbazillac (-1,98%). Les Côtes de Duras sont
partagées entre retraits (Rouge: -9,87%; Rosé: -15,96%) et progression (Blancs:
+13,76%). Notre CA global a gagné +1,96%.
Le Bergerac Rouge a reculé jus u e
novembre 2015, en volume et en
PDM.
Mais la stabilisation de son prix de
vente au consommateur lui a ensuite
permis de commencer à progresser à
nouveau. Au global, le chiffre
d affai es a progressé un peu moins
vite de +8,02%.
Le Marché France
Appellation
Volume vendu
en 2015-2016
Evolution
vs 2014-2015
Bergerac Rouge 62 990 hl +9,66 %
Côtes de Duras Rouge 8 383 hl -9,87 %
Bergerac Rosé 17 741 hl +4,23 %
Bergerac Blanc 9 629 hl -10,63 %
Côtes de Bergerac Blanc 22 332 hl +8,39 %
Monbazillac 31 521 hl -1,98%
Autres Vins Bergerac & Duras 18 408 hl -9,13%
Tous Vins Bergerac & Duras 171 004 hl +2,06%
Le Côtes de Duras Rouge diminue ses ventes (-9,87%) malgré une stabilisation totale de son prix de vente (+0%).
Le Bergerac Rosé a vu ses ventes s ode pendant presque toute la campagne: effet millésime 2014 présenté au
consommateur en plus de la progression de prix (+8,23%)? Mais la toute dernière période, au œu de l t , lui a
permis de reconquérir des volumes (+4,23%) et des PDM (+4,29%) avec une progression du CA (+5,15%).
Le Bergerac Blanc sec, en lente décroissance depuis octobre 2013, a accentué sa baisse au printemps 2016 pour
perde au final -10,63%. Mais sa montée en gamme régulière et progressive sur le long terme (prix +3,55%) lui permet
de limiter la baisse du CA à -6,29%.
Le Côtes de Bergerac Blanc a connu une baisse en 2015, puis a repris sa croissance pour retrouver en fin de
campagne son niveau de janvier 2015. La progression de prix, toujours régulière s est adoucie: +1,04%. Le CA gagne
ainsi +11,41%.
La montée en gamme progressive du Monbazillac a fait diminuer ses ventes: légèrement (-0,62% en 2014-2015), puis
plus franchement jus u à fin 2015 via une baisse des rotations. Mais celles-ci sont stabilisées depuis fin 2015. Le prix
(+1,28%) permet donc au CA de ne perdre que -0,61% pour un recul des ventes de -1,98%.
Les autres AOC reculent globalement de -9,13% en volume pour un CA qui perd -6,74%.
Les Ventes en GMS
France
92%
Export*
8%
Répartition des Ventes en 2015
Les ventes
en GMS
L a c a m p a g n e
28
Tous Pays Volume
hl
Valeur
K €
Blancs 23 953 6 998
Rouges 14 965 4 891
Tous vins 38 918 11 890
La Belgique (13 535 hl; 3 592 K€) reste de loin notre 1er client malgré une érosion globale
(-2,48%) de ses achats due à une forte chute des Rouges & Rosés (-29,80%) alors que les Blancs
progressent (+13,19%).
Les Pays-Bas (5 551 hl; 1 681 K€) poursuivent leur progression d u point et d u e place grâce à
l e goue e t pour les Blancs (+32,02%) mais continuent aussi à se désintéresser des Rouges et
Rosés (-30,61%).
Le Royaume-Uni (4 811 hl; 1 265 K€) poursuit la baisse de 2014 et perd -24,87% (Blancs :
-23,12%; Rouges & Rosés: -30,61%). Il perd donc encore 4 points (16% en 2014; 12% en 2015) de
nos exportations, mais ne rétrograde que d u e seule place.
La Chine (3 508 hl; 1 172 K€), sans changer de rang, diminue ses achats de -16,68% et perd 1
point, la baisse étant répartie sur les Blancs (-12,72%) comme sur les Rouges et Rosés (-18,05%).
Le Japon (2 690 hl; 874 K€) et l Allemagne (2 602 hl; 750 K€) sont 2 marchés en développement,
aussi bien pour les Rouges et Rosés que pour les Blancs. Mais le Japon a progressé plus
fortement (global: +25,29%; Blancs: +64,42%; R&R: +16,40%) que l Alle ag e (global: +15,28%;
Blancs: +19,58%; R&R: +8,38%). Ce 5ème client gagne 2 points de PDM.
Nous exportons entre 70 et 75% à l i t ieu de l U io Européenne (72% en 2015).
4ème client en 2013-2014, 3ème en 2014-2015, les Pays-Bas (+8%) gagnent encore une place, cette fois au
détriment du Royaume-Uni.
En 2015, le Japon est redevenu notre 5ème client, doublant de peu l Alle ag e, grâce à une progression plus
importante (+25% vs Allemagne +15%).
Les Marchés Export
Les exportations diminuent en 2015 (-3,29%) en raison de la forte baisse (-15,14%) des Rouges et Rosés et alors que
les Blancs (+5,95%) progressent à nouveau .
Comme en 2014-2015, on assiste parallèlement à une montée en gamme générale de nos vins exportés. Cette
valorisation est surtout importante sur les Rouges et Rosés: elle est de +15,30% et permet ainsi de limiter la baisse de
leur CA à -2,15%. Les Blancs se valorisent également de +2,29%, entrainant une augmentation de leur CA de +8,37%.
Belgique
35% de notre
export Royaume -Uni
12% de notre
export
Chine
9% de notre
export
Pays-Bas
14% de notre
export
Japon
7% de notre
export
1
2
3
4
5
2 0 1 5 - 2 0 1 6
29
L e po t représente 8%
des ventes de vins de
Bergerac et Duras.
En 2015, les Blancs
confirment leur
prépondérance dans nos
exportations et
atteignent 62%.
• Données DNSCE pour 2015
ECONOMIE
MARCHÉ DES VINS
La dématérialisation
des DRMS
L’IVBD d at ialise les do u e ts ad i ist atifs de la filière
Afin de mener à bien ses missions, l’IVBD gère des masses de documents administratifs avec les opérateurs. Ces documents occupent de l’espa e et sont chronophages, aussi
bien pour l’i te p ofessio que pour les opérateurs.
Aussi, l’IVBD a profité de la volonté de l’Etat de réduire la gestion papier pour se joindre au mouvement avec les autres interprofessions viticoles et dématérialiser au plus tôt les
DRMS et les contrats.
Pour mener à bien ce vaste projet, l’IVBD a décidé de s’asso ie avec l’IVSO (Interprofession des Vins du Sud-Ouest) afin de partager les coûts et additionner les forces. La société
Actualys a été retenue pour sa réactivité, ses compétences et son expérience dans la filière viticole : elle travaille aussi avec les interprofessions d’Alsa e, du Centre, de Loire, de
Provence et du Rhône.
Notre portail étant amené à transmettre directement les données des DRM aux services des douanes à des fins de fiscalité, celles-ci imposent un protocole de sécurité draconien.
Une ligne de transmission spécialement sécurisée a dû être mise en place entre le serveur des douanes et celui des interprofessions. En effet, les interprofessions ont décidé de
s’u i pour assumer cette responsabilité et développer une seule ligne avec un regroupement des informations sur un serveur commun, alimenté par chacun des serveurs
interprofessionnels. La gestion de cette ligne spéciale commune et de l’e se le du protocole de sécurité a été confiée également, sur appel d’off e, à la société Actualys.
L’e se le du projet a débuté pendant la campagne 2014-2015, a occupé une place centrale de la campagne 2015-2016, et trouvera son dénouement sur la campagne 2016-
2017. Le travail de conception du logiciel lui-même a débuté au printemps 2015 et devient opérationnel étape par étape. Il fallait en premier remplacer le logiciel interne de
traitement des DRMS et contrats que nous utilisions afin de pouvoir ensuite l’ouv i aux échanges avec les opérateurs via internet. Ce nouveau logiciel de back office a été mis en
production le 1er février 2016.
30
Le 1er novembre 2016, le logiciel est ouvert aux viticulteurs pour déclarer leur 1ère DRM électronique. L’IVBD a
mis en place une formation à l’utilisatio de ce service pour les viticulteurs. L’e se le du dispositif rencontre
un réel succès puisque ce sont 26 viticulteurs qui se sont connectés le 1er mois pour déclarer en ligne leur DRM
du mois d’o to e.
Début 2017, une fois les derniers réglages faits sur le volet DRMS, le portail interprofessionnel www.ivbdpro.fr
ouvrira enfin son dernier volet avec la possibilité pour les opérateurs de rédiger et signer leurs contrats
d’a hats en ligne.
COMMUNICATION & Promotion
L’a i atio de nos
Maisons des Vins :
Le Service Communication est en
charge également de la Communication
interne et du développement
touristique de nos vignobles. L o je tif
en matière d oenotourisme est
d a oît e l att a tivit des Maisons
des Vins de Bergerac et de Duras, de
renforcer les synergies entre elles et de
redonner pour les deux vignobles une
nouvelle dynamique aux routes des
vins.
Aux commandes des boutiques de nos
deux Maisons des Vins, on retrouve
Anis WARD,
Responsable des boutiques
de Bergerac et Duras,
Françoise GAUTRON BRIOUL,
Assistante commerciale
de la Maison des vins
de Bergerac,
Et Elodie DUTREUIL,
Assistante commerciale
de la Maison des Vins de
Duras.
31
Les missions
du Service Communication
Le Service Communication est en charge de la promotion des Vins de Bergerac et Duras en France et à l’E po t.
Il informe les médias, les prescripteurs des marchés et les consommateurs. Il accompagne également les
entreprises dans le cadre d’a tio s de promotion.
Vincent BERGEON
Di e teu de l’IVBD
Marie-Pierre TAMAGNON
Chargée de Communication
RP, Partenariats & CHR
Contacts à l IVBD : Service Communication - Tél. 05 53 63 57 53 / contact@vins-bergeracduras.fr
Marie-Pierre TAMAGNON - Tél. 05 53 63 57 51 / mariepierre.tamagnon@vins-bergeracduras.fr
COMMUNICATION & Promotion BUDGET
Les Cha ps d’A tio -2016
____________________________________
Stratégie de contenus
247
Marketing digital
Relations Presse France et Export
Plan Média
Actions terrain
GD
CHR Cavistes
Actions Export
Oenotourisme
Route des Vins
Evénementiels
, illio d’eu os engagés
pour les Actions de Communication 2015-2016
32
NOUVELLE STRATÉGIECOMMUNICATION & Promotion
33
Cet exercice marque le début de notre nouvelle stratégie de communication, issue
ota e t des fle io s de l’Etude p ospe tive e e e pa all le.
• Valoriser nos marques en
capitalisant sur tout
l e vi o e e t gastronomique
et culturel du Périgord Agenais.
• Développer nos ventes en
capitalisant sur l i age de
marque du Sud-Ouest de la
France.
• Redonner de la fierté aux
vignobles : donner envie aux
acteurs de se positionner en
tant u a assadeu s de
Bergerac et de Duras en leur
faisant prendre conscience du
capital sympathie que le marché
a pour eux.
• Développer notre notoriété
par une communication en
phase avec les consommateurs
du XXIème siècle.
• De jeunes talents qui
émergent chaque année.
• Une authenticité qui
correspond à la demande des
consommateurs d aujou d hui.
• Des prix de œu de marché
dans un secteur ultra
concurrentiel.
• Des appellations historiques
connues du grand public :
Monbazillac, Pécharmant,
Bergerac, Côtes de Duras.
• Les AOP rouges du vignoble
Bergerac-Duras sont leaders du
Sud Ouest sur leur 1er marché,
la GMS France.
• Le 1er vignoble producteur
de vins moelleux et liquoreux
du monde.
Des atouts de poids DES ENJEUX À LA STRATÉGIE …
NOUVELLE STRATÉGIECOMMUNICATION & Promotion
34
LE MAGAZINE 247, OU LA NAISSANCE D UNE STRATÉGIE DE CONTENUS
Nos vins ’e iste t pas seuls, ils font partie d’u univers qui fait leur unicité dans un monde globalisé ultra-concurrentiel.
Notre ambition à compter de 2016 est de développer une stratégie de contenus pour :
 devenir la locomotive de toutes les filières sous SIQO du Périgord et de l Age ais  promouvoir leur territoire en tant que destination  faire rêver
professionnels & consommateurs.
Des sources inépuisables de contenu !
Not e Vig o le : les ho es et les fe es du vi , leu tale t, leu pa ou s, leu e t ep ise, leu te oi , leu passio …
Et autour du Vignoble : La richesse du pat i oi e, l e vi o e e t, la gast o o ie, les pa sages ais aussi les elles i itiatives, les elles histoi es de ot e
te itoi e…
Faire la part belle au contenu ! Pour ainsi gagner en efficacité
• Toucher plus directement de nouveaux clients
• Être plus lisible sur les moteurs de recherche et générer un trafic qualifié sur son site web ou ses
seau so iau e atti a t l i te aute via des o te us ui lui pa le t
• Sortir des canaux traditionnels de la publicité en étant plus économique et ciblé que les plans
edias t aditio els g â e à et appo t d a tualit s, a ti les, a e dotes, po t aits, vid os, photos…
Not e o te u est i he, va i à l’i fi i et de ualit . C’est e ue ous d plo o s
depuis 2016 sur l’e se le de os a tio s de o u i atio !
Un mode de prise de parole dans les médias stratégiques :
• Judicieux, de par la richesse de notre vignoble et son environnement privilégié,
• Légitime
• Pe so alis , est ot e o te u, il est u i ue
• Un contenu « fait maison » et de qualité
• En cohérence parfaite avec notre environnement et les valeurs de notre territoire.
LA STRATÉGIE DE CONTENUS
LE 247 N°1 printemps-été 2016 : Tourisme
• Diffus su l’e se le du te itoi e « 247 »
• Distribué via les opérateurs, adhérents Route des vins inclus
• Du contenu interpelant, riche, impertinent, amusant mais très informatif,
toujours sérieux dans le fond mais pas dans la forme
• Cible : grand public, touristes et locaux
Le magazine 247 vit au fil des saisons
Le magazine 247, « very mag trip en périgord agenais » se veut un concentré de notre art de vivre, autour des vignobles de Bergerac et de Duras.
Parce ce que notre vignoble est au cœur de nos paysages et de notre patrimoine, il est justement important de valoriser tout ce qui le rend encore
plus beau et unique : ses sites, ses produits, sa culture et surtout le talent de ceux qui contribuent à ce bel environnement.
Dans ce magazine « 247 % vrai », on parle de recettes, de culture, de balades, de shopping, on raconte les histoires des gens qui forgent ce territoire
et lui donne sa personnalité.
Le magazine 247 est diffusé à 60 000 exemplaires et est réalisé par l’Interprofession des Vins de Bergerac et de Duras, qui, loin de mettre au service
uniquement du vignoble cet outil de communication a fait le choix de valoriser tout ce qui fait de notre région ce site idyllique que l’on nous envie.
En ces temps où le pessimisme règne, c’est peut-être déjà un moyen de rappeler aux acteurs de notre territoire que nous sommes le potentiel
exceptionnel de notre région, et d’en être fiers !
247 se fait le porte-parole de tous les talents et richesses de notre belle région au fur et à mesure des prochains numéros et on le retrouvera dès fin
2016 en version web, encore plus vivant, avec de l’actualité mise en ligne toutes les semaines.
Notre ambition est, au fur et à mesure des numéros, de raconter toutes les belles histoires du territoire 247 et les trésors qu’il recèle.
Nous comptons sur vous pour distribuer ce message !
Le magazine 247, 1er numéro, sorti en juin 2016
36 pages exprimant la quintessence de l’art de vivre en Périgord Agenais
35
LA STRATÉGIECOMMUNICATION & Promotion
36
• Nous déployons la même philosophie de contenus dans tous les axes de notre
communication, que vous retrouverez dans les pages qui suivent :
Les relations presse
Les relations publiques
Loenotourisme
Le po t
Les circuits et réseaux de distribution
Pou a o pag e le , ,, l outil pha e
de notre stratégie de contenus…
NOUS DECLINONS UNE STRATÉGIE WEB POUR
DÉPLOYER LE CONTENU 247
• Avec la démultiplication de l outil
sous différents formats
➥ web et réseaux sociaux, publications
he do adai es d i fo atio s,
dupli atio ve s l e po t…
Toute une stratégie web pour une communication 247% connectée
NOUVELLE STRATÉGIECOMMUNICATION & Promotion
37
UNE STRATEGIE TRANSVERSALE !
Ce contenu vit dans tous nos axes de communication
Si le 247 est l outil phare de notre stratégie de contenus, nous nous attachons à déployer la même philosophie dans toutes nos
actions de communication et de promotion : Les relations presse, les relations publiques, l oenotourisme… et de saisir ainsi toutes
les opportunités d’i t esse nos différents publics par la richesse et la diversité des thématiques que nous avons à leur offrir.
Développer la présence des vins de Bergerac et
de Duras dans les supports presse grand public
et spécialisés
• Mettre en valeur leur atout qualité-prix-plaisir
• Générer des retombées presse, articles et
reportages
• Toucher les bloggeurs prescripteurs
T pe d a tio s : d gustatio s, Cha pio at de
France de dégustation de la revue des Vins de
France, Accueils presse France/export en France,
Europe et USA presse, déjeuners, ateliers bloggeurs,
partenariats Vinocamp…
CULTIVER LES RELATIONS PRESSE FAIRE VIVRE L’OENOTOURISME
3 millions de visiteurs viennent chaque
année en Dordogne. Ce flux touristique est
un enjeu majeur. La gastronomie demeure une
motivation majeure du département et
devance la découverte des vignobles et du vin.
Structurer et faire la promotion de l off e
oenotouristique à Bergerac et à Duras.
Coordination des actions des différents acteurs :
Offices de tourisme, institutions vin, séminaire
interne oenotourisme, événement annuel phare,
Itinéraires thématiques, optimisation de la
signalétique, diffusion via les outils web et journal…
Véhiculer l’i age de nos vins au travers
d’ v e e ts viticoles et
gastronomiques en lien avec notre
territoire ou saisir l oppo tu it d u
événement majeur dans le monde des
arts, des médias, du sport…
Types d a tio s : Soirée vendange à la Maison
d A uitai e, Opération Lascaux à Tokyo,
Festival du film de Sarlat, salon International
du livre gourmand, Fête de la truffe à Sarlat,
salon international de l ag i ultu e de Paris,
Tour de France…
SAISIR LES OPPORTUNITÉS DE
RELATIONS PUBLIQUES
C est aussi … POURSUIVRE LES ACTIONS TERRAIN EN FRANCE
& SOUTENIR NOS ENTREPRISES A L’EXPORT
À l’E po t,
Accompagner les entreprises dans leurs démarches de
développement à l’e po t et conforter ainsi les AOP de
Bergerac et Duras sur ces marchés.
Type d a tio s : Espace collectif sur les salons (Vinisud, Prowein,
Vinexpo), aide à la participation aux salons et concours
internationaux, partenariats avec l IVSO sur les marchés USA,
Canada et Japon, etc…
Plus de 110 vignerons et caves du vignoble adhèrent à la Charte
Qualité de nos Routes des Vins.
Oenotourisme en Bergerac-Duras LES OUTILS EN RÉGION
... vers l Œ otou is eDe la Route des Vins…
38
Ramène ta fraise
à la Maison des Vignerons de
Duras, lundi 28 Mars 2016
Dans le cadre du PRINTEMPS DE DURAS, la
Maison des Vins de Duras offre
traditionnellement une belle occasion
d es apade en famille. Pour les petits et les
grands, mille activités seront proposées ! Partir
à la recherche des œufs dans le jardin de la
Maison des Vignerons, déguster les vins du
nouveau millésime 2015, goûter les premières
fraises, découvrir le mariage entre les Vins de
Duras, le chocolat et le miel.
Au programme de cette journée :
De 11 h à 18h00 avec les vignerons de Duras,
Présentation et dégustation de vins primeurs, millésime
2015, en accord avec les premières fraises.
Dégustation et vente de fraises (avec ’ i i
interprofessionnelle de la fraise du Lot et Garonne et les
paysans de Rougeline).
Démonstration de pâtisserie avec Lydie Macé autour du
petit chou craquant.
Découverte de la fabrication et vente de miel, avec
Maryline Lamire, apicultrice à Montpezat ’A i .
focus sur :
Et pour les enfants, Chasse aux œ de pâques dans le
jardin de la Maison des Vignerons, avec une
récompense à chaque enfant qui ramène un panier
'œ et un bon cadeau pour faire un atelier chocolat à
la chocolaterie Guinguet de Duras.
La o issio Route des Vi s a do valid u pla d a tio à a s et d gag a es de
travail : le seau, l e p ie e, et la visi ilit et l a s à l off e oenotouristique.
Concernant le réseau, il s est agit de (re)mettre en réseau les opérateurs
internes/externes : nous avons ainsi intégré de nouveaux vignerons bergeracois et les
vignerons de Duras : 113 opérateurs adhérent à la Route des Vins aujou d hui. Nous avons
travaillé en collaboration étroite avec les autres acteurs de l oenotourisme du vignoble,
notamment l offi e de Tourisme, pour mieux structurer et développer la Route des Vins.
Au niveau de l’EXPERIENCE, nous avons souhaité garantir une expérience de qualité aux
oenotouristes en proposant pour 2016 la révision de la Charte qualité et du règlement
Route des Vins afin de dégager une identité forte, en proposant un événement annuel
phare ; et se challenger pour proposer des expériences uniques : 2016 a vu naître le
Challenge Top 10 expérience Route des Vins.
En matière de visibilité et d’a s à l’off e :
La Signalétique Route des Vins a été réactualisée, et les nouveaux opérateurs ont été
équipés.
L IVBD a édité en supports de communication de la Route des Vins la Carte de la Route des
Vins, le Numéro spécial oenotourisme 247, sans oublier l a tualisatio du web.
L e se le de mise en valeur de l oenotourisme en Bergeracois et Duraquois a largement
été diffusé via Webzine 247 et les réseaux sociaux, sans compter de nombreux articles
spécifiques oenotourisme parus dans la presse durant la saison 2016.
Les actions en 2016
E , da s le ut de valo ise l i age du vig o le e oh e e ave
la nouvelle stratégie de communication et les initiatives des opérateurs,
les Vins de Bergerac et Duras ont souhaité donné un nouvel élan à la
Route des Vins.
La Fête des Vignerons de Duras
25e édition, le dimanche 9 août 2015
Lors de la fête des vignerons de Duras, les Côtes de Duras
célèbrent leurs vins et invitent le public à une journée de
fête ! Entre randonnées dans les vignobles, rencontres avec
les vignerons et une programmation musicale de qualité autour de plus de 150
références de vin offertes à la dégustation, la fête des vignerons de Duras réunit
chaque année plus de 15 000 personnes.
Après 24 éditions, cette fête est devenue l v e e t phare du Duraquois : l o asio
de goûter nos vins, mais aussi de découvrir les productions emblématiques du Lot-et-
Garonne.
Un événement très convivial très largement suivi !
Tous les mercredis du mois de décembre, nous avons accueilli au sein de la Maison des
Vignerons de Duras des producteurs qui pouvaient faire déguster et vendre leurs produits
aux clients, en proposant des accords mets et vins avec les vins de Duras.
Le jardin et l e positio de la Maison des Vignerons de Duras sont le relais de découverte
de l appellatio de Duras, et le quizz conçu pour les enfants permet une approche
ludique.
Ainsi, se sont succédés les producteurs locaux (47) de Foie Gras Mella (foie gras et
terrines), La p’tite confiote (confitures maison et confits de vin), La pisciculture du Ciron
(truites fumées, œufs de truite) et Les Huîtres du bassin d’A a ho (33).
Ouverture exceptionnelle les samedis 12 et 19 décembre en après-midi, avec
dégustation de vin chaud et une surprise pour les enfants !
Les animations de Noël à la
Maison des Vignerons de Duras
du 2 au 23 décembre 2015
Les vendanges de la Maison
des Vignerons de Duras
Dimanche 20 septembre
Pendant les Journées Européennes du Patrimoine. À deux pas du célèbre
Château de Duras. À la Maison des Vignerons de Duras, dans son jardin
des vignes. Vendanger avec les vignerons. 20 cépages ! Les découvrir.
Presser et goûter les jus avec un authentique pressoir. Apprendre.
Comprendre. Visiter le Château. Repartir heureux…
Tel était le message suggéré au public pour passer une journée
fantastique, en famille !
Programme, à la Maison des Vignerons de Duras
14h-17h : Ve da ges à l’a ie e des vig es du ja di des vig es
• Mat iel fou i pou eu ui e o t pas si o p voi pa ie et iseau
• Les ve da ges se o t e ad es pa des vig e o s : d o st atio de la
technique de vendange
• Foulage au pieds pou les e fa ts
• P ess e du aisi su pla e et d gustatio du oût
14h-18h : Ateliers de dégustation
Atelier de dégustation des 20 variétés de raisins présentes dans le jardin des
vignes
Dégustation du bourru nouveau
Dégustation en accord mets et vins : vins de Duras, pruneaux et chocolats de la
Maison Guinguet
14h- 8h : Visite de l’e positio les l s du vig o le et pa ou s du Se tie
découverte du jardin de vignes
Pour les enfants : Jeux quiz avec une surprise à gagner.
39
Oenotourisme : Zoom sur les animations
de Duras
L’a tivit des Maiso s des Vi s
de Bergerac et Duras 2015-2016
Boutiques et
Maisons des Vins
Les Maisons des Vins, vitrines de notre
Vignoble et en particulier de notre Route des
Vins De Bergerac et Duras, sont devenues le
passage obligé de nos touristes. Elles se
positio e t e v ita les po tes d e t es
de pa t et d aut e du vig o le. Le Vi est
mis en valeur autour de nombreux produits
du terroir, d a tivit s culturelles et ludiques.
Elles sont animées par une équipe
commerciale performante, interactive et
dynamique. En effet, de nombreux stagiaires
sont accueillis, en préparation de formations
très diverses : Vins et spiritueux, Tourisme,
Sommellerie et Commercial ; ce qui permet
de renforcer les liens avec nos partenaires
éducatifs de proximité : Lycée du Cluzeau,
LEPA de la BRIE, IUT TECH DE CO Périgueux,
IPC Vin Bordeaux sont quelques exemples ;
ainsi nos futurs prescripteurs viennent puiser
leu s o aissa es au œu du vignoble.
L uipe Maiso s des Vi s, ce sont aussi
les Vignerons qui chaque jour durant la
saiso estivale œuv e t à la t a s issio
des connaissances au travers de
dégustations et, de leurs histoires
passio a tes ui sus ite t l e vie de
vo age et su tout de eve i …
Les deux boutiques proposent une
a plitude d ouve tu e ui pe et de
répondre à la demande touristique, de
plus e plus fo te, à l heu e du d jeu e
ainsi que le soir en été.
En chiffres
Les maisons des vins ont accueilli 30 000
visiteurs à Bergerac et réalisent 342 k€ de
hiff e d affai es à toutes les deu e
vins, conserves, sirops, liqueurs et
accessoires.
Elles ont offert 10 000 verres de
dégustation et vendu des produits à
15 000 personnes.
Bergerac
Oenotourisme en Bergerac-Duras
40
Duras
COMMUNICATION & Promotion RELATIONS PRESSE
Les Relations Presse, France
En suivant le calendrier des saisons, les évènements presse à Paris se sont déroulés en 2 temps forts, l u à l auto e 2015, l aut e en fin
d hive 2016 …
Hôtel Pur Sofitel, le 1e r Octobre
2015 : Premier déjeuner de presse
Bergerac Duras autour des Grandes
Cuvées
La première rencontre devant la presse avec
les appellations bergeracoises et
duraquoises réunies au sommet, dans un
lieu à la hauteur de l’ v e e t : Une
superbe adresse à deux pas de l’El s e où la
cuisine est signée par le talentueux chef
triplement étoile, Yannick Alleno.
La presse est au rendez-vous et les
retombées également.
41
Côtés vignoble,
14 opérateurs présents : CAVE DE MONBAZILLAC, CHÂTEAU BÉLINGARD, CHÂTEAU DU BLOY,
CHÂTEAU DU ROOY, CHÂTEAU DE LA MALLEVIEILLE, CHÂTEAU LES HAUTS DE RIQUETS, CHÂTEAU
MOLHIÈRE, CHÂTEAU MOULIN CARESSE, CHÂTEAU PUY SERVAIN, CLOS DU BREIL, DOMAINE DAME
BERTRANDE, DOMAINE DE FERRANT, VIGNERONS DE SIGOULÈS, VIGNOBLE DES VERDOTS.
Côté presse : 32 journalistes avec les spécialistes vins et gastronomie des
magazines phares de la presse : Alix Baboin Jaubert (Maxi Cuisine), Catherine
Gerbod (Cuisine et Vins de France), Véronique Raisin (Bettane et Desseauve)…
Parmi les retombée presse intéressantes, nous avons relevé :
La publication d a ti les sur les sites de Terres de Vin et La Revue des Vins de France.
Un article de Marc Miannay sur l volutio des appellations Bergerac pour la revue Que Choisir.
La participation de Dominique Hutin, chroniqueur vins de l issio « On va déguster » sur France Inter.
La mise en avant des liquoreux pour les fêtes dans Réponse à tout Cuisine.
COMMUNICATION & Promotion RELATIONS PRESSE
Les Relations Presse, France
42
Les retombées sont nombreuses : reportage sur France 3 National le samedi 6 Février
(3 millions de téléspectateurs). Articles dans le magazine Régal, Réussir le Périgord,
Sud-Ouest, Vitisphère…
1er février 2016
LE PRIX RAGUENEAU
La remise des prix du concours a eu lieu lundi 1er Février. Le jury de
ce concours culinaire autour de la Truffe et des Vins de Bergerac et
Duras a permis de réunir un jury prestigieux sous la présidence de
Jean-Pierre Alaux, auteur de la célèbre série policière « le Sang de
la Vigne » : Côté chefs, deux chefs étoilés de Bretagne, Patrick
Jeffroy (Hôtel de Carantec, deux macarons Michelin) et Loïc Le Bail
(Hôtel le Brittany à Roscoff, 1 macaron Michelin) invités en lien
avec le thème du plat, la coquille Saint Jacques, aux côtés d u chef
représentant le terroir périgourdin, Didier Casanagua, chef étoilé
du Château des Vigiers (1 macaron Michelin), fleuron
gastronomique du bergeracois.
Côté presse, le jury était composé des journalistes Hélène
Piot (chef de rubrique du magazine Régal), Agnès Ventadour,
rédactrice en chef du magazine Réponse à tout, Dominique
Hutin, (chroniqueur vins et gastronomie sur France Inter), et
Myriam Huet œ ologue auteur d ouv ages de référence sur
la dégustation).
Le Lycée Jean Capelle était représenté par Thomas Wingerter,
professeur d hôtelle ie.
L’ uipe lauréate :
Le chef Ludovic Raymond et la responsable
vin Valentine Couder du restaurant la
Gabarre à Saint Julien de Lampon
(maintenant installés à Clermont Ferrand).
COMMUNICATION & Promotion RELATIONS PRESSE
Les Relations Presse, en région
Tout au long de l a e, l I te p ofessio organise des événements d a tualit locale et reçoit dans le vignoble des journalistes tous azimuts…
Le roman « Raisin et Sentiments », dernier opus du Sang de la Vigne, qui met notre vignoble à l ho eu est sorti en librairie en
mars 2016.
Une soirée dédicace avec l auteu , Jean-Pierre Alaux, ainsi que les dix opérateurs cités dans le livre fut organisée le 15 avril.
Dans le roman une mention spéciale pour les femmes de notre vignoble : en effet, un chapitre est consacré à Sylvie Alem,
Présidente de la cave de Monbazillac et Gaelle Reynou, vigneronne du Château Perreau à Montravel qui incarne l u des
personnages du roman. A lire au plus vite et sans modération !
Une centaine de livres ont été vendus à l o asio de cette soirée dédicace, un joli record !
« Raisin et Sentiments » de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen (Fayard)
43
Décembre 2015 :
Accueil de journalistes américaines
Une fois est pas coutume, ce sont des prescripteurs atypiques que nous accueillons dans le vignoble mais dont le
potentiel médiatique e est pas pour autant négligeable :
Une jeune prodige de la chronique gastronomique, Sarah Baird (élue meilleure chroniqueuse de la Nouvelle Orléans)
et Mary Blackmon, une ancienne actrice qui a lancé un site à très grand succès « farm style living », l a t de vivre
« country style » qui bénéficie d u e très forte audience.
Elles sont complètement tombées sous le charme de la région qui, à leurs yeux, représentent un caractère
exceptionnel et ont été passionnées par les rencontres de nos artisans vignerons de Bergerac et de Duras.
L a ti le mis en ligne sur le site Farm style living fait un digne écho de cet enthousiasme.
Des ambassadrices de choc : Sarah Baird, chroniqueuse gastronomique et
Mary Blackmon, rédactrice en chef du prestigieux site « Farmstyleliving »
Soirée Dédicace autour de Jean-Pierre Alaux, auteur du « Sang de la Vigne »
RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS
du 10 au 14 Novembre 2015 : 900 festivaliers,
11 restaurants partenaires aux couleurs des
Vins de Bergerac, les apéros foie gras à l’A ie
Evêché pour les invités et VIP du Festival.
LES PARTENARIATS France
Sarlat Fest Oie les 4 et 5 Mars 2016
Les vins de Bergerac accompagnent la fête et le grand
banquet de 1 000 convives. Deux vignerons présents à la
Bodeg Oie et sur les stands Place de la Mairie.
Les événements
incontournables en local, liés à
l’i age et au te oi P igo d
Côté affiche-cinéma, étaient présents notamment lors de ce
festival Aure Atika, Jean Dujardin, Reda Kateb, Christophe
Lambert, Audrey Lamy, Claude Lelouch, Orelsan, Manu Payet,
Christa Théret, Elsa Zylberstein…
Côté palmarès, le documentaire Demain de Mélanie Laurent et
Cyril Dion, Rosalie Blum de Julien Rappeneau et Arrêtez-moi
là de Gilles Bannier ont tous trois été récompensés.
Pour la petite histoire marquant le succès grandissant de
cette manifestation, les 1 000 places du banquet du
dimanche midi ont été réservées dès le mois de novembre,
en seulement une heure et demi par téléphone !
44
Étoiles filantes
Conception et réalisation de l affi he de la 24ème édition du Festival du film de Sarlat.
Une pluie d toiles filantes évoquant les célébrités du cinéma passées, présentes et
à venir, brillent dans la nuit sarladaise.
Et durant ce Festival, comme de coutume, les Vins de Bergerac et Duras ont eux
aussi brillé sur tous les buffets événementiels et VIP !
Le Festival du Film
de Sarlat
RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS
La Fête de la Truffe,
les 16 et 17 Janvier 2016
La manifestation à la hauteur de la réputation gastronomique
du Périgord où la fine fleur de la gastronomie se retrouve
autour d’u grand moment de convivialité.
45
Le Trophée Jean Rougié
2016 avec le parrain de
cette édition 2016 de la
Fête de la Truffe, Gilles
Goujon, trois macarons
Michelin sacré meilleur
chef du monde 2016.
Le bar à vins
Bergerac lors de la
soirée VIP le
samedi soir à la
Fête de la Truffe.
La remise de prix
par Monsieur
Barriat lors de la
soirée de clôture
du Trophée
Rougié 2016.
Des animations gastronomiques partout dans la ville : des vignerons au premier plan place
de la Mairie, pour servir des vins avec les croustous préparés par les chefs de la région.
Les plus grands noms de la restauration (Chefs étoilés, Meilleurs ouvriers de France) pour
le jury du prestigieux Trophée Jean Rougié de l’A ad ie Culinaire du Foie gras et de la
Truffe.
Nos appellations étaient mises en avant au travers de 6 sessions « ateliers œ ologie » pour
le grand public et un atelier spécifique pourla presse (20 journalistes), à l’A ie Evêché.
10 vignerons présents lors des cocktails dinatoires avec les chefs et les journalistes.
La Fête de la Truffe Côté chiffres
• Dix opérateurs du vignoble présents sur les deux jours pour
accompagner les buffets dégustations avec les chefs et les
journalistes.
• L’a i atio phare pour le grand public sur la place de la Liberté :
les stands des « croustous » à la truffe préparés par un superbe
bataillon de chefs périgourdins : 35000 croustous servis !
accompagnés de très nombreux verres de nos appellations servis
par les deux vignerons présents sur les stands ….
• 6 ateliers dégustations sur les deux jours animés par l’IVBD
• 1 atelier dégustation pour la presse (20 journalistes « art de
vivre ») animé par l’IVBD
• 20 journalistes accueillis en avant-première avec les représentants
de l’IVBD le vendredi soir autour d’u cocktail presse dans une
demeure du Périgord noir parmi lesquels :
o Jean-Louis Galesne (éminent chroniqueur gastronomique reçu
dans le vignoble précédemment)
o Chef Damien, fondateur de 750 grammes, « le site web et le
magazine. »
• Atelier dégustation vins de Bergerac Duras « spécial presse à
l’a ie évêché » pour ces 20 invités le samedi après-midi.
• Remise des prix « Vins de Bergerac » par le Président de l’IVBD
aux concurrents lors du Trophée Jean Rougié en présence de Gilles
Goujon, chef trois macarons Michelin sacré meilleur chef du
monde et une pléiade de 20 chefs multi-étoilés.
RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS
ÉVÉNEMENTIEL et Opportunités
Les vins de Bergerac-Duras présents à la Cité du Vin à Bordeaux, inaugurée par François Hollande le 31 mai 2016
46
L’inauguration de ce lieu phare de la culture du vin en France est annonciatrice de retombées prometteuses pour l’oenotourisme dans notre grande région.
La Cité du Vin à Bordeaux est conçue pour accueillir 450 000 visiteurs par an. Elle abrite un parcours permanent de visite interactif et multimedia de 3000
m2, une salle dédiée à des expositions temporaires de 720 m2, des espaces de dégustation, un auditorium de 250 places, un salon de lecture, des restaurants
et boutiques à thème.
Grâce à un partenariat conclu avec la Cité du Vin, un millier de bouteilles de nos appellations seront utilisées régulièrement
chaque année pour les nombreuses animations thématiques proposées et notamment pour le Belvédère des vins : pôle de
dégustation animé par des sommeliers où chaque jour sont présentées 20 références de tous horizons.
Au total ce sont 42 références de nos appellations Bergeracoises et Duraquoises qui permettent une visibilité de notre
vignoble, outre les références présentes sur les espaces commerciaux (la boutique et le restaurant de la Cité du Vin).
Les Vins de Bergerac-Duras investissent
la Cité du Vin à Bordeaux
Lors de cette inauguration, M. François Hollande s est exprimé sur la dimension culturelle
symbolique de La Cité du Vin : « Si je suis ici (…) ’est que ’est un événement national et
international (…) La Cité du Vin est un succès pour la France (…) La Cité du Vin est un
équipement […] très original, singulier, unique. C'est aussi un espace de transmission de
savoirs, c'est un outil à la disposition de toutes les générations, mais c'est surtout un emblème
d'excellence, et c'est également un symbole de rassemblement. »
RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS
ÉVÉNEMENTIEL et Opération Grand public
IN SITU
L IVBD a piloté à la suite du déjeuner un
atelier de dégustation accords mets-vins
où 6 références des AOP de Bergerac
ont été dégustées avec foie gras, cou
farci du Périgord, et beurre de truffe.
Seize professionnels de la gastronomie
et des vins ont participé à cet atelier
organisé par l IVBD en collaboration
avec le Comité Départemental de
Dordogne et Business France Suisse.
Au total ce sont quelques 80 bouteilles
(12 références) qui ont été dégustées et
offertes aux invités VIP pour ces 3
évènements.C'est dans le cadre de l'Exposition Internationale "Les Chefs d’œuvre de la grotte de
Lascaux" qui se tenait à PALEXPO Genève début octobre 2015 jusqu’au 17 janvier
2016, que le Comité départemental du Tourisme de la Dordogne s'est rendu le 2
décembre 2015, à la Résidence de Madame la Consule de France à Genève, afin de
promouvoir la destination Dordogne Périgord, ses filières d’excellence de produits
gastronomiques (Foie gras du Périgord, truffes du Périgord, caviar de Neuvic, Vins de
Bergerac) et ses produits touristiques (hébergements, sites touristiques, séjours et
excursions)…
Les Vins de Bergerac, partenaires de Lascaux 3 depuis son lancement ont été à
l’honneur lors du déjeuner de presse (14 journalistes art de vivre présents) et du
cocktail dinatoire (60 invités parmi lesquels l’Ambassadeur de France à Zurich,
Monsieur et Madame Scheufele, le représentant du canton de Genève …).
Au cours du cocktail dans la résidence de Madame la Consule, sur les hauteurs du lac
de Genève, Monsieur Peiro, Président du Conseil Départemental de la Dordogne a
rendu hommage à Monsieur et Madame Scheufele, citoyens suisses et propriétaires de
l’une des plus prestigieuses marques de joailleries du monde, Chopard, qui ont acquis il
y a 5 ans le Château Monestier la Tour dans le vignoble de Bergerac.
Photos :
Les chefs : Francis Delpey (Périgueux),
Danièle Mazet Delpeuch (ex cuisinière de
François Mitterrand), et le chef de la
résidence du consul.
Cocktail : au centre Madame Scheufele
(propriétaire du Château Monestier la
Tour), à gauche Martin Walker et à droite
l a assadeu de France à Zurich
Atelier dégustation : Sylvie Chevallier,
Présidente du CDT a participé à l atelie
où étaient présents également un
représentant du Château Monestier la
Tour et Adrien Batista Martins du
Domaine de Grand Jaure.
Événementiel lié à la promotion de la Dordogne,
LASCAUX 3 GENÈVE se tenait au PALEXPO
47
LE CONSULAT DE LA VINÉE DE BERGERAC
Le Consulat de la Vinée
____________________________
Par son action, le Consulat de la Vinée contribue à
faire connaître l e se le des Vins de Bergerac.
Le retour des traditions sert ainsi à des fins
promotionnelles, le Consulat portant le pavillon
des Vins de Bergerac dans ses déplacements et
missions de représentation extérieure, et lors des
3 grands chapitres qui ont ponctué l a e.
Contact : Murielle VALENTINI - Tél. 05 53 63 57 62
murielle.valentini@vins-bergeracduras.fr
« Les Vins de Bergerac saluent les personnalités qui les soutiennent »
Cela aurait pu être le titre du chapitre d’i t o isatio du 18 décembre 2015 lors duquel le Consulat de la Vinée a honoré
des personnalités locales qui contribuent à nos actions en acteurs et grands défenseurs de nos vins et du vignoble :
Madame Dominique LAURENT, Sous-Préfète de Bergerac (1) ; M. Henri DELAGE, Conseiller Départemental de la Dordogne
(2) ; M. Jean-Claude COUSTEILLE, Photographe (3) ; Mme Patricia GUERY, Πologue-Conseil en Bergeracois (4) ; M. Yves
CLEMENT, Maître d Hôtel (responsable de salle) et Sommelier du Relais-Château Le Vieux-Logis à Trémolat (5).
Ou bien encore celui du chapitre de printemps tenu le 13 Mai 2016 lors duquel ont juré fidélité aux vins de Bergerac
Messieurs Claude BERIT-DEBAT, Sénateur de la Dordogne (6) ; Philippe DUCENE, Médecin, Maire de Sainte Alvère (7) ;
Patrick BLANCHETON, Viticulteur [Château Molhière à Duras et administrateur de l IVBD (8) ; Gilles BERTY, Négociant,
Directeur Général de PRODUCTA VIGNOBLES, et administrateur de l IVBD (9) ; Julien MONTFORT, Négociant, PDG de la Sté
Julien de Savignac, et administrateur de l IVBD (10) ; Bernard GUYOT, Journaliste-animateur Radio France Bleu Périgord (11).
Et toujours, de grands moments de convialité pa tag s…
24 mai 2016, Un chapitre dédié
à des clients Japonais de Producta Vignobles
Une fois est pas coutume, à la demande de la Société Producta Vignobles, à l o asio de
la réception d u groupe de leurs clients japonais, dont le Président Miyazaki de la Société
« TIC Wines Tokyo Industry Co Ltd » au Japon (acheteur vins important), le Consulat de la
Vinée de Bergerac a organisé un accueil spécial pour ce groupe lors de leur venue à
Bergerac et visite dans le vignoble. Le Grand Maître et ses Consuls ont donc pour l o asio
intronisé 10 personnes venues de Tokyo, Hiroshima City, Nogano…
48
(2) (3) (1) (2) (3) (1) (4) (5) (5) (1) (7) (10) (8)
(8) (10) (6) (7) (9) (11)
Et toujours,
Le tour de France des Ecoles Hôtelières
Aller au devant des futurs professionnels du vin au travers d u cycle de conférences
dégustations auprès des sections sommellerie des Ecoles Hôtelières : Toulouse,
Talence, Clermont Ferrand, Tain-l He itage, Nîmes ….
Le Congrès des Sommeliers-formateurs en août 2015
Créée il y a 12 ans, cette association choisit chaque année une région viticole pour organiser
son congrès national annuel.
L asso iatio a pour but de regrouper des sommeliers formateurs des écoles
d hôtelle ies de toute la France afin d ha ge sur les problématiques
liées à l i st u tio , les méthodes pédagogiques, le marché du vin.
Cela leur permet ainsi de s adapte et d a lio e la transmission
des connaissances et ainsi apporter une formation de qualité aux
élèves qui ne sont autres que l ave i de la filière.
Les 20 sommeliers présents représentent 50% de l effe tif de
l ASF et forment dans leurs écoles près d’u tiers des futurs
acteurs de la filière vin. Etait présent également le formateur des
formateurs, basé à Toulouse ainsi que des sommeliers « Meilleur
Ouvrier de France »,
* Cafés-Hôtels-Restaurants
Côté circuit traditionnel du C.H.R. *
CHR FRANCE
49
 En juin 2016 : La diffusion
de kits de matériel
promotionnel aux couleurs
des Vins de Bergerac Duras à
150 établissements du sud-
Dordogne et pays eymetois
et duraquois.
Cette tournée réalisée en
collaboration avec notre
pa te ai e l offi e de
tourisme de Bergerac a été
l o asio de diffuse la
première édition du
magazine 247.
Accompagnement à l’EXPORT :
Salons professionnels & Concours
Lors de VINISUD,
Le programme des festivités des 80 ans de l appellatio
Monbazillac a commencé dès le 15 février à Montpellier lors
de la soirée « United colors of 1st Appellations » organisée
en off du Salon Vinisud, au Nuage, complexe événementiel
ultra design. Une soirée festive a réuni 500 invités autour
des 5 premières appellations exceptionnellement réunies
pour cet anniversaire commun : Monbazillac, Arbois, Cassis,
Châteauneuf du Pape, Tavel.
Monbazillac a bénéficié d u e belle délégation de huit
opérateurs qui ont pu faire déguster notre célèbre liquoreux
à des professionnelles internationaux triés sur le volet et de
nombreuses personnalités du monde du vin.
Les Concours Internationnaux sont un atout majeur pour ceux dont les vins y obtiennent
des récompenses : des aides existent pour inciter vignerons et négociants à soumettre leurs
cuvées.
La présence des Vins de Bergerac et Duras sur les salons internationaux contribue au
rayonnement de nos appellations. En 2015-2016, les salons Mégavino 2015, Vinisud et
Prowein 2016 ont fait l o jet d u effort collectif particulier.
Les a s de lAppellatio Mo azilla
EXPORTCOMMUNICATION & Promotion
50
Les Salons incontournables …
Les salons Internationaux
Vinisud et Prowein
L IVBD a accompagné en 2016 la participation des opérateurs sur
ces deux salons professionnels incontournables à l e po t.
Stand collectif Sud-Ouest en partenariat avec l IVSO où sont mis en
place des animations casse-croûtes Périgord afin que les
professionnels internationaux dégustent les vins avec un
échantillon de gastronomie périgourdine.
Vinisud à Montpellier du 15 au 17 Février 2016
Prowein à Dusseldorf du 13 au 15 mars 2016
COMMUNICATION & Promotion EXPORT
Pleins feux sur la Belgique
Cette année un coup de projecteur important s est po t su e marché pour optimiser le
budget, la Belgique restant le premier client des Vins de Bergerac et de Du as à l e po t.
51
Mégavino à Bruxelles du 23 au 26 Octobre 2015
Ce salon grand public le plus important de Belgique présente
l ava tage d atti e en plus du grand public, un nombre très
important de prescripteurs (importateurs, cavistes, grossistes) et de
journalistes.
Un dispositif efficace, à multiples volets et à très forte visibilité a été
déployé sur ce salon :
 Avec tout d a o d, au œu du salon, le stand des
Vins de Bergerac Duras, qui fait le buzz en attirant tous
les visiteurs grâce à une animation inédite : le
Neurokiff.
Le concept : Le Neurokiff est un objet design innovant
qui permet de vivre une expérience inédite : percevoir
en live ses émotions lors d u e dégustation de vins. Le
stand était animé par les deux chercheurs concepteurs
de cette invention expérientielle.
Les cuvées de nos vins de Bergerac-Duras se sont ainsi
retrouvées à la pointe de la technologie de l a al se
sensorielle.
Mégavino
en chiffres :
28 500 visiteurs
20 cuvées de
Bergerac Duras
présentées.
240 bouteilles
dégustées sur
l e se le du
dispositif.
 Master class :
4 master class Bergerac Duras ont été animées avec grand talent par
des sommeliers de prestige : Fabrizio Buccela, sommelier, œ ologue
et journaliste (Revue des Vins de France et Huffington Post) et Vicky
Corbeels, Wine Lady of the year 2015.
 Dispositif plan média presse pré-Mégavino pour sensibiliser les
prescripteurs : une bannière web sur les sites professionnels vino et
vino veritas ainsi u u e campagne d e-mailing incitant à venir sur
notre stand.
 Publi-reportage dans 3 médias nationaux belges grand public :
La dernière heure (322 000 lecteurs), La libre Belgique (147 000
lecteurs), De Morgen (2412 000 lecteurs); et un magazine
professionnel, Vino (52 000 lecteurs).
 Le bonus presse : un reportage dans le
soir avec un article rédigé par Marc
Vanel, la « pointure » de la presse vin
en Belgique.
Tout un monde conseil,
au service de tous !
Les contacts de l’Oenocentre Bergerac-Duras sur le site du Pôle Viticole de Bergerac
Accueil Laboratoire : Tél. 05 53 63 57 58 / Fax. 05 53 63 58 59 / bergeracduras@oenocentres.com
Les Te h i ie es du la o atoi e œ ologi ue : Mi h le AVEZOU, Ma l e BRU, A aïs LARANJEIRA et A ie LEBRUN.
Les Ingénieurs-Œ ologues responsables du Service Technique :
Damien LEGRELLE -Tél. 06849606 51/ damien.le-grelle@oenocentres.com et Caroline CHAUVETON - Tél. 0671 016221/ caroline.chauveton@oenocentres.com
Les missions
techniques de
l’I te p ofessio
 Suivi de la qualité des
produits.
 Réalisation de travaux
de recherche et
d'expérimentation sur le
produit, à ses différents
stades d'élaboration en
vue de répondre aux
exigences de qualité, de
santé et
d’e vi o e e t, en
partenariat avec les
Chambres d’Ag i ultu e
de la Gironde et de la
Dordogne.
LES MISSIONS TECHNIQUES
de l I te p ofessio
53
La création de l’Œ o e t e Bergerac-Duras a été officialisée vendredi 4 septembre 2015 à l’o asio du 2ème Viti-Actions par la signature d’u e
convention entre la Chambre d’Ag i ultu e de la Gironde et l’IVBD.
Cette signature fait suite à la décision prise par les administrateurs de l’IVBD, fin juin 2015, de rapprocher le laboratoire Interprofessionnel au
Vinopôle Aquitaine, porté par la Chambre d’Ag i ultu e de la Gironde pour pérenniser et renforcer le service du laboratoire, en le rendant
encore plus efficace, rapide et compétitif, sans remettre en cause le niveau qualitatif de ses prestations. Ce rapprochement s’i s it dans la
dynamique de la régionalisation des chambres d’ag i ultu e et des services vigne et vin de la Gironde, du Lot-et-Garonne et de la Dordogne.
Ce rapprochement de moyens et de compétences, regroupé sous la marque Oenocentres, va créer ainsi autour de deux entités reconnues,
l’Œ o e t e Bordeaux-Blanquefort et l’Œ o e t e Bergerac-Duras, un groupe auquel viennent s’asso ie les Œ o e t es de Soussac, Pauillac et
Saint Savin.
Ce groupe Œ o e t es représente une force de 5 centres de proximité, 22 œ ologues conseils, et 28 techniciens de laboratoire, au service de 1
400 clients. Cette nouvelle organisation en place pour les vendanges 2015 a permis de renforcer des compétences et des savoirs avec pour
seuls objectifs : pérenniser, améliorer et optimiser les services apportés aux vignerons, négociants et caves coopératives de nos vignobles.
TECHNIQUE ET C atio de l Πo e t e Bergerac Duras
QUALITE
Pour rappel :
Le laboratoire interprofessionnel avait été créé par le CIVRB
en 1963.
En 1994, ’est le 1er laboratoire d’a al se œ ologi ue à avoir
été officiellement accrédité par le Comité français
d’a ditatio (COFRAC), accréditation renouvelée depuis
sans discontinuité tous les 15 mois.
Pendant plus de 50 ans, le Laboratoire d’A al se-Conseil du
CIVRB a apporté à tous ses clients viticulteurs, négociants et
caves coopératives, des prestations de qualité et de proximité.
Cet outil de pointe au service de tous a ainsi contribué de
façon indéniable au développement qualitatif des vins de la
région de Bergerac, pour devenir ainsi la référence en termes
d’a al se œ ologi ue dans le vignoble de Bergerac et Duras.
54
Paul-André Barriat, Président de l’IVBD et Bernard Artigue, Président de la Chambre
d’Agriculture de Gironde
TECHNIQUE ET
QUALITE
LIVBD finance des actions techniques mais aussi des programmes de recherche et de p i e tatio s à la fois au niveau régional et national.
En 2015/2016, 3 thèmes principaux ont été abordés au niveau local et régional :
Etude sur la caractérisation de la
typologie des vins blancs moelleux
du Bergeracois et de Duras, étude
financée par l’IVBD et confiée à la
Chambre d’Ag i ultu e de la Gironde.
Objectifs 2016 : Pour répondre à cette
problématique de typologie, 4 axes ont été
dégagés :
- Une caractérisation des grands types de vins
moelleux élaborés dans la région.
- Une définition des attentes des
consommateurs par rapport à ces produits.
- Une caractérisation des pratiques viticoles et
œ ologi ues effe tu es pa les p odu teu s.
- La réalisation de vinifications expérimentales
visant à répondre aux interrogations
techniques spécifiques de ces vins.
1
La Commission Technique de l IVBD rappelle sa volonté d i s i e ces travaux techniques en cohérence et en concertation avec les programmes menés au niveau régional,
en partenariat étroit avec l I stitut Supérieur de la Vigne et du Vin de Bordeaux, la Faculté d Œ ologie, Innovins, la Commission Viit-vinicole Aquitaine, le Vinopôle ...
Etudes et expérimentations
55
Etude pour la modification du TAV * minimum
acquis pour les vins de l’Appellatio Monbazillac :
Montage de cette étude durant l’exe i e 2015-
2016 menée en partenariat avec les Chambres
d’Ag i ultu e de la Gironde et de la Dordogne..
L’O je tif de ette tude est d’ value la possibilité de
diminuer le titre alcoométrique volumique de
l’appellatio Monbazillac de façon à pouvoir, dans le
ad e de l’ volutio de la gle e tatio su
l’e i hisse e t des vi s, ta e u e volutio du
cahier des charges.
Les aspects spécifiquement étudiés sur 2017 seront :
- Les caractéristiques analytiques et organoleptiques des
différents vins produits (notamment au niveau de la
stabilité physico-chimique des vins);
- L’i ide e du TAP** initial (15 et 16%vol) ;
- L’i ide e de l’ uili e su es/a ides de la ve da ge
(pris en compte par la différence des millésimes);
- Les incidences microbiologiques des différents
équilibres (acidité volatile, risque de re-fermentation,
combinaison du SO2).
* Titre alcoométrique volumique **Titre alcoométrique potentiel
3Le Conservatoire du Cépage Mérille
Financée par l IVBD, cette étude est
menée par la Chambre d’Ag i ultu e de la
Dordogne.
Une première étape a été de recenser sur
2016 les parcelles déclarées en Dordogne.
But et perspectives de ces travaux : Après
fi alisatio de l’ tat des lieu et du
recensement des parcelles programmé au
printemps 2017, un travail de micro-
vinifications devrait être réalisé sur une
parcelle; puis des analyses viralogiques se
fe o t à l’auto e 7 et u’au er semestre
2018. Ces démarches sont le parcours normal
pour la mise en place du Conservatoire.
Par la suite, sera développé tout un travail de
connaissance du cépage pour en définir les
caractéristiques, les atouts et les contraintes.
2
TECHNIQUE ET
QUALITE
56
Les chauves-souris au
service des démarches
de biocontrôle en
viticulture
En collaboration entre les
Chambres dAg i ultu e de
Dordogne et du Lot-et-Garonne
et les caves de Monbazillac et
de Duras.
Objectif : Mettre en place des
nichoirs pour les chauves-souris
pour lutter contre l Eud is et
autres ravageurs.
C est un projet scientifique et
pédagogique puis u il est en
lien avec des collèges qui ont en
charge de réaliser les nichoirs et
de les mettre en place.
Pour sa phase de réalisation, ce
projet a été financé en partie
par l IVBD.
Ce projet ayant un véritable
intérêt environnemental, il a été
mis en place entre la Chambre
d Ag i ultu e de la Dordogne et
l IVBD un plan de
communication sur ce thème.
Les actions réalisées dans nos vignobles dans le cadre du volet pédagogique du
projet :
Novembre et Décembre 2015 : Expositions temporaires sur les chiroptères dans les collèges de Bergerac
et Duras. Le Conservatoire des Espaces Naturel d Aquitaine (CEN) a mis à disposition des collèges un kit
pédagogique.
Intervention auprès des collèges
Collège Henri IV de Bergerac : Présentation aux élèves de 6ème et de 5ème du projet. Interventions de la
Cave de Monbazillac, du CEN et de la CA 24 (14 Janvier 2016).
Présentation à la Cave de Landerrouat-Duras de la Biodiversité dans le vignoble aux classes de 6ème du
Collège Lucien Sigalas de Duras (27 Janvier 2016).
Réalisation des nichoirs par les élèves de 5ème des collèges et de la classe relais de Bergerac : Environ 200
nichoirs ont été construits par les élèves dans le cadre de leurs enseignements. Ils ont été ensuite offerts
aux viticulteurs partenaires du projet par l i te diai e des Caves coopératives de Monbazillac et Duras.
Les actions réalisées dans le cadre du volet technique projet :
Pose des premiers nichoirs : Les premiers nichoirs ont été implantés aux abords des vignes à proximité
du Château de Monbazillac (20 Juin 2016).
Analyse paysagère : Recensement des besoins pour la réalisation de l tude (CEN, CA 24 et Cave de
Monbazillac).
Communication- diffusion
De nombreux articles sont parus dans la presse locale mais également dans la presse spécialisée
nationale assurant une bonne visibilité du programme. Ces articles ont permis de valoriser l a tio
engagée sur le vignoble Bergeracois et Duraquois. La participation au Tech&Bio a permis de
communiquer largement à un public de professionnels et de techniciens.
Le programme est désormais positionné au niveau national, en effet d aut es projets similaires ont été
également démarrés sur d aut es vignobles français et des collaborations pourraient être envisagées.
Réserves de Biosphère : Dépôt du dossier de candidature aux trophées des Réserves de Biosphère du
programme « Homme et Biodiversité » de l UNESCO (30 juin 2016). Le programme a été désigné comme
Lauréat et a été mis à l ho eu au siège de l UNESCO à Paris (http://biosphere-bassin-dordogne.fr/les-
chauves-souris-a-la-rescousse-de-la-viticulture).
Le projet BATVITI
Rapport d'activité - IVBD 2015-2016
Rapport d'activité - IVBD 2015-2016
Rapport d'activité - IVBD 2015-2016
Rapport d'activité - IVBD 2015-2016
Rapport d'activité - IVBD 2015-2016
Rapport d'activité - IVBD 2015-2016

Contenu connexe

Tendances

Palmarès vins de Provence Salon de l'agriculture 2016
Palmarès vins de Provence Salon de l'agriculture 2016Palmarès vins de Provence Salon de l'agriculture 2016
Palmarès vins de Provence Salon de l'agriculture 2016Webm Aster
 
Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017reveilneufchatel
 
Тероарите на Северна Рона
Тероарите на Северна РонаТероарите на Северна Рона
Тероарите на Северна РонаGourmet Publishing
 
Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017reveilneufchatel
 
Revue de presse - Janvier 2013
Revue de presse  - Janvier 2013Revue de presse  - Janvier 2013
Revue de presse - Janvier 2013LettresDeChateaux
 
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIBLe Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIBasola
 
Mazagan Beach Resort Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
Mazagan Beach Resort  Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...Mazagan Beach Resort  Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
Mazagan Beach Resort Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...Mazagan Beach Resort
 
Le sommelier du 21ème siècle
Le sommelier du 21ème siècleLe sommelier du 21ème siècle
Le sommelier du 21ème siècleDaniel Capocci
 
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, MoroccoDossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, MoroccoMazagan Beach Resort
 
Magazine winetoyou decembre 2019
Magazine winetoyou decembre 2019Magazine winetoyou decembre 2019
Magazine winetoyou decembre 2019DanielAndrFrancfort
 
ROYANCE : Présentation Vins Royance
ROYANCE : Présentation Vins RoyanceROYANCE : Présentation Vins Royance
ROYANCE : Présentation Vins RoyanceLouis Joly
 
Dossier de presse_vinidome_2010_pdf
Dossier de presse_vinidome_2010_pdfDossier de presse_vinidome_2010_pdf
Dossier de presse_vinidome_2010_pdfMathilde Faure
 
Dossier de presse. Press kit
Dossier de presse. Press kitDossier de presse. Press kit
Dossier de presse. Press kitdomainecastan
 

Tendances (20)

Palmarès vins de Provence Salon de l'agriculture 2016
Palmarès vins de Provence Salon de l'agriculture 2016Palmarès vins de Provence Salon de l'agriculture 2016
Palmarès vins de Provence Salon de l'agriculture 2016
 
Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017
 
Тероарите на Северна Рона
Тероарите на Северна РонаТероарите на Северна Рона
Тероарите на Северна Рона
 
Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017Salon de l'agriculture 2017
Salon de l'agriculture 2017
 
Revue de presse - Janvier 2013
Revue de presse  - Janvier 2013Revue de presse  - Janvier 2013
Revue de presse - Janvier 2013
 
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIBLe Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
Le Vin. Francisco Ginés. 2ºIB
 
Dossier de presse_ot
Dossier de presse_otDossier de presse_ot
Dossier de presse_ot
 
Mazagan Beach Resort Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
Mazagan Beach Resort  Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...Mazagan Beach Resort  Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
Mazagan Beach Resort Mazagan Beach Resort - Mazagan Beach Resort, El Jadida,...
 
Le sommelier du 21ème siècle
Le sommelier du 21ème siècleLe sommelier du 21ème siècle
Le sommelier du 21ème siècle
 
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, MoroccoDossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
Dossier de presse fr - Mazagan Beach Resort, El Jadida, Casablanca, Morocco
 
Magazine winetoyou decembre 2019
Magazine winetoyou decembre 2019Magazine winetoyou decembre 2019
Magazine winetoyou decembre 2019
 
Les vins clotilde davenne
Les vins clotilde davenneLes vins clotilde davenne
Les vins clotilde davenne
 
ROYANCE : Présentation Vins Royance
ROYANCE : Présentation Vins RoyanceROYANCE : Présentation Vins Royance
ROYANCE : Présentation Vins Royance
 
Dossier de presse_vinidome_2010_pdf
Dossier de presse_vinidome_2010_pdfDossier de presse_vinidome_2010_pdf
Dossier de presse_vinidome_2010_pdf
 
Flyer golf is yours 2013
Flyer golf is yours 2013Flyer golf is yours 2013
Flyer golf is yours 2013
 
Guide 2009-2010 du Club Table & Vin de l'Aude
Guide 2009-2010 du Club Table & Vin de l'AudeGuide 2009-2010 du Club Table & Vin de l'Aude
Guide 2009-2010 du Club Table & Vin de l'Aude
 
TDC#3
TDC#3TDC#3
TDC#3
 
La france a 360 Le vin
La france a 360 Le vinLa france a 360 Le vin
La france a 360 Le vin
 
Dossier de presse. Press kit
Dossier de presse. Press kitDossier de presse. Press kit
Dossier de presse. Press kit
 
Cabernets
CabernetsCabernets
Cabernets
 

Similaire à Rapport d'activité - IVBD 2015-2016

Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire paysdaix
 
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014agence-kali
 
Le petit beret communiqué lancement gulfood dubai 2015
Le petit beret communiqué   lancement gulfood dubai 2015Le petit beret communiqué   lancement gulfood dubai 2015
Le petit beret communique╠ü lancement gulfood dubai 2015Le Petit Béret
 
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez CézanneDossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez CézanneJean-Philippe Alfonsi
 
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel frSieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel frClementgallois
 
Communique presse vignobles et decouvertes
Communique presse vignobles et decouvertesCommunique presse vignobles et decouvertes
Communique presse vignobles et decouvertesSarthe Développement
 
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALELA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALEChrystel Bresson
 
La provence
 La provence La provence
La provenceLinaria
 
Le vin en France. Encarna Alcaide 2ºBE
Le vin en France. Encarna Alcaide 2ºBELe vin en France. Encarna Alcaide 2ºBE
Le vin en France. Encarna Alcaide 2ºBEasola
 
Conférence de Presse Geovina -24 mars 2015
Conférence de Presse Geovina -24 mars 2015Conférence de Presse Geovina -24 mars 2015
Conférence de Presse Geovina -24 mars 2015Geovina
 
le marché du vin sans alcool.pdf
le marché du vin sans alcool.pdfle marché du vin sans alcool.pdf
le marché du vin sans alcool.pdfMarco Roque
 
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011Eric Altero
 
Développement durable de la Cave de vaqueyras
Développement durable de la Cave de vaqueyras Développement durable de la Cave de vaqueyras
Développement durable de la Cave de vaqueyras MONA
 
VINS CONCOURS_dossier-presse 2015
VINS CONCOURS_dossier-presse 2015VINS CONCOURS_dossier-presse 2015
VINS CONCOURS_dossier-presse 2015Katerina Karampatea
 
Bordeaux Coups de Coeur 2010
Bordeaux Coups de Coeur 2010Bordeaux Coups de Coeur 2010
Bordeaux Coups de Coeur 2010Benjamin Anseaume
 

Similaire à Rapport d'activité - IVBD 2015-2016 (20)

Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
Table ronde : mise en tourisme du terroir : l'alliance des savoir-faire
 
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
CIVRB - Rapport d'activité 2013-2014
 
Edc vb
Edc vbEdc vb
Edc vb
 
Le petit beret communiqué lancement gulfood dubai 2015
Le petit beret communiqué   lancement gulfood dubai 2015Le petit beret communiqué   lancement gulfood dubai 2015
Le petit beret communiqué lancement gulfood dubai 2015
 
Terre vigne et vins
Terre vigne et vinsTerre vigne et vins
Terre vigne et vins
 
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez CézanneDossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
Dossier de Presse diner Goutezvoir chez Cézanne
 
Etude de cas_vin
Etude de cas_vinEtude de cas_vin
Etude de cas_vin
 
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel frSieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
Sieur d'Arques 2014 rapport annuel fr
 
Château Les graves de viaud - La colombine
Château Les graves de viaud - La colombineChâteau Les graves de viaud - La colombine
Château Les graves de viaud - La colombine
 
Terres de Chefs numéro 8, La Sarthe
Terres de Chefs numéro 8, La SartheTerres de Chefs numéro 8, La Sarthe
Terres de Chefs numéro 8, La Sarthe
 
Communique presse vignobles et decouvertes
Communique presse vignobles et decouvertesCommunique presse vignobles et decouvertes
Communique presse vignobles et decouvertes
 
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALELA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
LA DROME, LE MAG / DROME PROVENCALE
 
La provence
 La provence La provence
La provence
 
Le vin en France. Encarna Alcaide 2ºBE
Le vin en France. Encarna Alcaide 2ºBELe vin en France. Encarna Alcaide 2ºBE
Le vin en France. Encarna Alcaide 2ºBE
 
Conférence de Presse Geovina -24 mars 2015
Conférence de Presse Geovina -24 mars 2015Conférence de Presse Geovina -24 mars 2015
Conférence de Presse Geovina -24 mars 2015
 
le marché du vin sans alcool.pdf
le marché du vin sans alcool.pdfle marché du vin sans alcool.pdf
le marché du vin sans alcool.pdf
 
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
Route des Vins de Provence_Dossier de Presse_Juin 2011
 
Développement durable de la Cave de vaqueyras
Développement durable de la Cave de vaqueyras Développement durable de la Cave de vaqueyras
Développement durable de la Cave de vaqueyras
 
VINS CONCOURS_dossier-presse 2015
VINS CONCOURS_dossier-presse 2015VINS CONCOURS_dossier-presse 2015
VINS CONCOURS_dossier-presse 2015
 
Bordeaux Coups de Coeur 2010
Bordeaux Coups de Coeur 2010Bordeaux Coups de Coeur 2010
Bordeaux Coups de Coeur 2010
 

Rapport d'activité - IVBD 2015-2016

  • 1. Rapport d’activités 2015-2016 IVBD Interprofession des Vins de Bergerac et Duras L’IVBD, une Interprofession au service de son vignoble
  • 2. Le Mot du Président... L Interprofession des Vins de Bergerac et Duras va poursuivre résolument en 2017 toutes les actions engagées en 2016. L'étude stratégique va rentrer dans sa phase active. Elle a pour but de redonner de l'attractivité à notre filière, de la rentabilité à l'ensemble de ses acteurs et de revitaliser le bassin économique de notre vignoble. La mise en oeuvre du plan d'actions est lancée sur 4 grands thèmes : la segmentation de notre offre et la communication qui s'y rattache, l'économie et la gouvernance. L'objectif est bien de finaliser le plan d'actions durant cette année pour le rendre opérationnel le plus rapidement possible. Nous allons poursuivre résolument notre nouvelle stratégie de communication basée sur nos marques et vins de terroir, nos signes de qualité au sein de notre territoire du Périgord et de l'Agenais, en Sud-Ouest. Le développement de l'oenotourisme en sera l'élément moteur. Au coeur de notre projet oenotouristique, nous souhaitons que la Maison des Vins de Bergerac et son cloître emblématique deviennent l'élément incontournable culturel et touristique de la ville de Bergerac et de la région. Indéniablement, notre souhait est de bien renforcer l'image de nos produits, de maintenir la place de Bergerac comme leader et socle des vins du Sud-ouest et donc d'être présent sur tous les marchés pour assurer la rentabilité de toutes nos entreprises. C'est l'ambition de l'IVBD mais surtout sa volonté. La feuille de route est bien tracée : elle sera suivie avec détermination. Paul-André BARRIAT P side t de l IVBD (mandat 2015-2017) Préambule Ce rapport annuel reprend les principales activités menées par l’IVBD durant l’e e i e 2015-2016. Il s’ad esse à vous tous, professionnels de la filière viti-vinicole, partenaires et amateurs de nos vins de Bergerac et Duras. Il reprend les principales actions menées durant cette année qui a vu le lancement de l’ tude st at gi ue, si importante pour préparer l’ave i de ot e vig o le et assurer la pérennité de notre filière et la mise en place d’u e ouvelle st at gie de communication basée sur les valeurs de notre territoire du P igo d et de l’Age ais e Sud-Ouest. L’IVBD est au se vi e de tous les vignerons et négociants produisant et commercialisant des vins de Bergerac et Duras. A tous, je vous souhaite une très bonne lecture et vous p se te es eilleu s vœu pour 2017. Paul-André BARRIAT, Bergerac, le 2 janvier 2017 SOMMAIRE Le Vignoble de Bergerac-Duras L IVBD Interprofession des Vins de Bergerac et Duras Fonctionnement Bilan financier Economie Communication Missions Techniques 2015/2016 EDITO Mais pour réaliser ce programme ambitieux et nécessaire, l'IVBD, structure collective, a besoin de l'engagement de tous ... Je compte sur vous ! 2
  • 3. Présentation du Vignoble de BERGERAC et Duras Le Vignoble de Bergerac et Duras
  • 4. Le vignoble de Bergerac et Duras 4 VINS DE PLAISIR ET DE TERROIR, ICI, TOUT LE MONDE EST SERVI ! ne continuité géographique du paysage et des terroirs, une philosophie d’a tisa vigneron et des valeurs gasconnes qui se partagent, autant de signes d’allia es entre les deux vignobles de Bergerac et Duras qui regorgent de prestigieux témoignages historiques (châteaux, chartreuses, manoirs, bastides, abbayes comme s’il en pleuvait …) au milieu de paysages idylliques. U L’appellation d’origine protégée (AOP) désigne un produit dont les principales étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique, qui donne ses caractéristiques au produit. C’est un signe européen qui protège le nom du produit dans toute l’Union Européenne. L’appellation d’origine contrôlée (AOC) désignent des produits correspondant aux critères de l’AOP et protège la dénomination sur le territoire français. Elle constitue une étape vers l’AOP, désormais signe européen. Elle peut aussi concerner des produits non couverts par la réglementation européenne (cas des produits de la forêt par exemple). C’est la notion de terroir qui fonde le concept des Appellations d’origine. Un terroir est une zone géographique particulière où une production tire son originalité directement des spécificités de son aire de production. Espace délimité dans lequel une communauté humaine construit au cours de son histoire un savoir-faire collectif de production, le terroir est fondé sur un système d’interactions entre un milieu physique et biologique, et un ensemble de facteurs humains. Là se trouvent l’originalité et la typicité du produit. Le terroir recouvre de multiples notions qui font la typicité d’un vin : les cépages, le climat, la géologie, l’exposition et la main de l’homme… Terroir et AOP, Appellation d’Origine Protégée Un petit brin d’information sur ces AOP et AOC que l’on trouve à profusion en Périgord et en Agenais, terroir regorgeant de produits d’excellence, afin de clarifier toute l’offre de notre Vignoble. Le vignoble de Bergerac et Duras en compte déjà 10 (Bergerac, Côtes de Bergerac, Rosette, Saussignac, Monbazillac, Montravel, Côtes de Montravel, Haut Montravel, Saussignac, Côtes de Duras) sans compter les déclinaisons de ces appellations : Montravel sec et Montravel rouge, Bergerac sec, rosé et rouge… Une palette complète de vins. Finalement, même si les premières appellations viticoles ont été créées en 1936, c’est une notion d’identité plutôt tendance et rassurante pour le consommateur en recherche de traçabilité et d’identité ! Monbazillac et Bergerac font partie des premières appellations dont les décrets furent signés en 1936. Dans nos vignobles de Bergerac et de Duras, qui ont l’a e t prononcé du Sud-Ouest, le terroir est à l’ho eu . Morceau de campagne, part de nature, bout de terre, de calcaire et de silex : le goût brut vient de là, issu du respect. La main de l’ho e, l’a t de nos vignerons en fait jaillir l’ lat, affinant, polissant cette matière noble que le temps, parfois le bois et toujours le soin transformeront en vins de Bergerac et Duras. Généreux comme la gouaille gasconne : pas moins de 17 appellations pour un vignoble qui décline toute la palette des vins dans ses cinq couleurs. Au tour de nos vignobles fleurons du Sud-Ouest, ’est un véritable itinéraire d’e fa t gâté par la nature et l’a hite tu e que nous parcourons. Des coteaux de Pécharmant et Rosette qui dominent la vallée de Bergerac, cheminons plein sud vers le majestueux Château de Monbazillac et sa fameuse côte nord qui suit la Dordogne. Côté Ouest, au-delà des coteaux de Saussignac, autre écrin de liquoreux, on se recueille en toute quiétude autour des vins de Montravel, où Montaigne, veille encore sur un vignoble empreint de philosophie et de sagesse… Le Château des Ducs de Duras sur son piton calcaire domine les collines qui vont tutoyer les versants des vignes bergeracoises. Sur une terre âpre à conquérir, fière, véritable explosion géologique, des générations se sont succédées pour défendre fièrement une culture, un savoir faire et un art de vivre uniques qui portent la signature du Périgord Agenais. L’histoi e de tous les vignerons de Bergerac et de Duras, ’est celle dictée par le labeur, l’o sti atio mise au service de la qualité et la passion.
  • 5. Le terroir • Influence océanique (à 100 km de l Atla ti ue pour la zone de Montravel → prolongement climatique du Libournais et Saint Emilion. • Climat continental pour le reste du vignoble. • Températures douces en moyenne avec des étés chauds et des hivers courts. • Constitution du sol : l a gile et le calcaire dominent. Le vignoble de Bergerac-Duras Surface : 12 300 ha Production : 530 000 hl 17 AOC et 5 couleurs Les cépages rouges : Merlot - Cabernet Sauvignon Cabernet franc - Malbec Les cépages blancs : Sauvignon - Sémillon - Muscadelle Ondenc - Chenin - Mauzac - Ugni blanc Ses structures professionnelles Interprofession des vins de Bergerac et Duras
  • 6. La Grappe des Appellations du vignoble de Bergerac et Duras Le vignoble de Bergerac et Duras   t     Production moyenne : 530 000 hectolitres 6 Notre vignoble en quelques chiffres  17 AOC et 5 couleurs  800 viticulteurs, dont environ 5 5% sont indépendants et 45% coopérateurs.  150 négociants  Surface cultivée : 12 300 hectares  Soit 2,8% environ de la surface viticole en AOP française  15 hectares : taille moyenne des propriétés. (Source IVBD - Données en moyennes quinquennales arrêtées à fin 2015)
  • 7. Le Vin en France  68 500 exploitations viticoles  788 700 ha en production  45 291 000 hl produits dont 55% de vins rouges et rosés, 27% de vins blancs et 18% de vins (blancs) pour la distillation  45 291 000 hl produits dont 46% de vins AOC, 29% de vins IGP, 7% de vins VSIG et 18% de vins (VSIG) pour la distillation.  25 996 000 hl de consommation taxée en 2015/2016  Valeur de la production française : , Millia ds d €uros  CA export des vins : , Millia ds d €uros  Solde du Commerce extérieur vins : , Millia ds d €uros Le Vin à Bergerac-Duras  12 ha e p odu tio , soit , % de la su fa e d AOC e p odu tio e A uitai e (130 ha et , % de la su fa e d AOC e p odu tio e F a e 852 ha).  532 hl p oduits, soit , % de la p odu tio d AOC e A uitai e hl et , % de la p odu tio d AOC e F a e 959 000 hl).  Le hiff e d affai es au d pa t des hais des olta ts est estimé à plus de 150 Millions d €uros. (Données en moyennes quinquennales arrêtées à fin 2015) Le Vin dans le Monde Vignobles : 7 534 000 ha Production : 274 000 000 hl Consommation : 240 000 000 hl Exportations : 104 000 000 hl De i es do es valu es et pu li es pat l’OIV : 5 (Dernières données officielles publiées par France Agrimer : 2015) Bergerac Duras 7
  • 8.
  • 9. L INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS FONCTIONNEMENT DE L’INTERPROFESSION ฀ 9
  • 10. 10 L Interprofession des Vins de Bergerac et Duras La filière viticole et l’IVBD en quelques dates L av e e t de la ivilisatio gallo-romaine permet la naissance des vignobles de Bergerac et Duras. Les premiers écrits datant du XIIIè si le o t e t ue les vig es appa te aie t à l Eglise. À la fi du XIIIè si le, le Pape Cl e t V favo ise l e pa sio du vignoble de Duras dont son frère Gaillard de Got est le seigneur. Sous l o upatio a glaise, Be ge a et Du as o tie e t le d oit de li e i ulatio de leu s vi s jus u à l e ou hu e de la Gi o de et voie t s ouv i les po tes de l e po tatio . 6 mai - Création du Syndicat des Vignerons de la Dordogne Création du Syndicat de défense des vins du canton de Duras. 30 juillet - C atio du Co it Natio al des Appellatio s d O igi e, p ala le à la e o aissa e des es AOC… 15 mai – Naissa e de l AOC Monbazillac, l u e des premières AOC de France. 11 septembre – Naissa e de l AOC Bergerac, également dans les premières AOC de France. 16 février – Naissa e de l AOC Côtes de Duras. 31 juillet – Naissance des AOC Montravel (Blanc), Côtes de Montravel et Haut Montravel. 12 mars – Naissance des AOC Pécharmant et Rosette. Loi du 26 février – Naissance du CIVRB: le Conseil Interprofessionnel des Vins de la Région de Bergerac. 9 janvier – Re aissa e de l a ti ue Consulat de la Vinée par la volonté du CIVRB pour commémorer le 7ème centenaire des franchises municipales de Bergerac. 20 novembre – Le CIVRB se dote d u si ge p estigieu e a heta t l a ie e de eu e du D Cayla et le cloître des Récollets. 15 juillet – Naissa e de l AOC Côtes de Bergerac. Naissance du La o atoi e i te p ofessio el d a al se- o seil ; est aussi la aissa e de la première Route des Vins. 10 juillet – Loi e o aissa t u e tai o e de p ogatives au i te p ofessio s et leu auto isa t la pe eptio d u e otisation interprofessionnelle obligatoire. Le CIVRB opte pou l i se tio da s le ad e de la loi de . 28 avril – Naissa e de l AOC Saussignac. Modification des statuts du CIVRB: passage en association loi 1901 & intégration complète du concept de la loi de 1975: représentativité, équilibre paritaire, unanimité et arbitrage. Le CIVRB réaménage de fond en combles son bâtiment qui devient la vitrine incontournable du vignoble. 23 novembre – Naissa e de l AOC Montravel Rouge. 3 novembre – Naissa e de l IVBD : Interprofession des Vins de Bergerac et Duras. Celui-ci est issu de la fusion du CID (Conseil Interprofessionnel des vins de Duras) et du CIVRB (Conseil Interprofessionnel des Vins de la Région de Bergerac). 1922 : 1924 : 1935 : 1936 : 1937 : 1946 : 1953 : 1954 : 1955 : 1963 : 1975 : 1978 : 1982 : 1991 : 1995 : 2001 : 2014 : Ier,IIè, IIIè s. XIIIè s.
  • 11. L Interprofession des Vins de Bergerac et Duras NOTRE FONCTIONNEMENT L’organisation interprofessionnelle peut être définie comme un organisme privé, reconnu par l’autorité publique, regroupant en son sein les partenaires de l’amont et de l’aval d’une même filière pour assurer la gestion et la valorisation d’une production agricole, visant le développement des performances de la filière et de défense de ses intérêts, et auquel ont été attribuées les prérogatives nécessaires à la réalisation de ces objectifs. Elle est le lieu de rencontre de l’amont et de l’aval au niveau de la région de production. L’accord interprofessionnel est un outil dont dispose l’Interprofession pour exercer ses missions. Il s’agit également d’un moyen de rendre obligatoire à tous les ressortissants, les disciplines collectives, au travers de la procédure d’extension sous réserve qu’aient été respectés un certain nombre de grands principes tels que la représentativité, la parité et l’unanimité. Son financement découle essentiellement des cotisations professionnelles. Pourquoi des Cotisations Volontaires Obligatoires (CVO) ? • Ce sont des cotisations parce qu’il s’agit de contributions à des actions collectives pour la promotion, l’analyse économique et la technique (recherches et expérimentations). • Elles sont volontaires parce que les professionnels de la filière, via leurs représentants au Conseil d’administration de l’Interprofession issus de la FVBD et de la FNVBSO, décident librement de leur principe, de leur montant, de leur finalité et de leur mise en oeuvre. • Elles sont obligatoires parce qu’une fois votées à l’unanimité des familles de la Viticulture et du Négoce au sein de l’Assemblée Générale de l’interprofession, elles sont étendues par arrêté interministériel, ce qui les rend obligatoires à tous les ressortissants. Dans le cadre des contrats d’achat vrac, les cotisations sont supportées à moitié par le négociant et à moitié par le vigneron. Les cotisations interprofessionnelles (CVO) pour la campagne 2015-2016, pour les transactions effectuées à partir du 1er août 2015 (par hectolitre, hors taxes) AOC Côtes de Duras : 3,40 €/hl HT AOC Bergerac sec, Bergerac rosé, Bergerac rouge, Côtes de Bergerac blanc : 3,76 €/hl HT AOC Montravel sec, Côtes de Montravel, Rosette : 4,00 €/hl HT AOC Côtes de Bergerac rouge, Montravel rouge et Pécharmant : 5,80 €/hl HT AOC Haut-Montravel, Saussignac et Monbazillac : 6,00 €/hl HT NB. Pour la campagne 2016-2017 ces cotisations restent inchangées. UTILISATION DES COTISATIONS INTERPROFESSIONNELLES (CVO), RÉPARTITION PAR PÔLE Promotion Structure Technique & SAQ Economie 67% 13% 14% 6% 11 Source IVBD, exercice 2015-2016
  • 12. L Interprofession des Vins de Bergerac et Duras Les principes de fonctionnement de l’interprofession La représentativité des familles professionnelles est assurée par la FVBD (Fédération des Vins de Bergerac et Duras) pour la viticulture et par la FNVBSO (Fédération des Négociants en Vins de Bergerac et du Sud-Ouest) pour le Négoce. Il existe un équilibre paritaire entre les familles professionnelles du négoce et de la viticulture. La prise de décision, lors des moments majeurs de la vie interprofessionnelle, se fait toujours à l’unanimité des deux familles. Le fonctionnement Le Bureau est constitué de 8 membres : 4 issus de la viticulture (de la FVBD) et 4 issus du négoce (de la FNVBSO). Le Conseil d’Administration est constitué de 22 membres : 11 issus de la viticulture (de la FVBD) et 11 du négoce (de la FNVBSO). L’Assemblée Générale est composée de 22 membres qui constituent le CA, à voix délibérative (11 délégués de la viticulture et 11 délégués du négoce). Les Assemblées Générales Deux Assemblées Générales sont organisées chaque année : celle de janvier, ouverte, et celle de juin, qui se déroule à huis clos. Leurs fonctions : • Définir la politique générale et les objectifs, • Contrôler l’action du Conseil d’Administration, • Approuver les comptes et voter le budget, • Sur proposition du Conseil d’Administration, prendre les décisions qui peuvent bénéficier de la procédure d’extension, • Élire le Président selon la règle d’alternance tous les 2 ans et le Conseil d’Administration (renouvellement par moitié de ses membres tous les 2 ans par alternance dans chaque collège). 12
  • 13. L Interprofession des Vins de Bergerac et Duras Le Conseil d’Administration Il est composé de 22 membres à voix délibérative (11 délégués de la viticulture et 11 délégués du négoce). Ses fonctions et pouvoirs : • Élire en son sein le Bureau, pour 2 ans, • Exécuter le programme fixé par l’Assemblée Générale, • Se tenir informé de l’avancement des travaux des Commissions thématiques, • Analyser les données économiques et statistiques du marché, • Vérifier le bon fonctionnement administratif de l’IVBD. Le Bureau Il est composé de 8 membres : 4 délégués de la viticulture et 4 délégués du négoce, élus pour 2 ans. Son rôle : • Exécuter ou faire exécuter le programme fixé par l’Assemblée Générale et, le cas échéant, les missions que celle-ci a pu lui confier, • Vérifier le bon fonctionnement administratif de l’IVBD, • Préparer, pour le Conseil d’Administration, les orientations stratégiques et budgétaires de l’IVBD sur proposition des Commissions. Les administrateurs de l’IVBD, mandature 2015-2016 De haut en bas, et de gauche à droite, sur les photos : Collège Viticulture Sylvie Alem, Philippe Allain, Patrick Barde, Paul- André Barriat, Patrick Blancheton, Patrice Combaud, Jean-François Fruttero, Jean-Jacques Lacoste, Joël Lajonie, Didier Roches, Alain Tingaud. Collège Négoce Gilles Berty, Christian Coudon, Michel Delpon, François Gonnet, Didier Grandeau, Frédéric Guiraud, Marc Lecomte, Julien Montfort, Jean-Marc Parsat, Matthieu Ressiot, Jacques Rodriguez. Durant le mandat 2015-2016, le Bureau est composé de : • Paul-André Barriat, viticulteur, Président (1) • Frédéric Guiraud, négociant, Vice-Président (5) • Philippe Allain, viticulteur, Secrétaire (2) • Marc Lecomte, négociant, Trésorier (7) • Joël Lajonie, viticulteur, membre (3) • Christian Coudon, négociant, membre (6) • Alain Tingaud, viticulteur, membre (4) • Jean-Marc Parsat, négociant, membre (8) 13
  • 14. INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS LES MISSIONS DE L’IVBD Elles s’exercent à travers les actions des Commissions et Ateliers. Les Commissions et Ateliers ont compétence pour travailler et réfléchir sur l’ensemble des Vins de Bergerac et de Duras. Les Commissions • Communication • Économique • Technique • Budget • Suivi aval Qualité Elles sont composées d’administrateurs de l’IVBD. Les Ateliers • Export • Grande Distribution • CHR • Route des Vins • Relations Presse • Consulat de la Vinée de Bergerac Chaque Atelier est présidé par un administrateur de l’IVBD et composé de vignerons et négociants reconnus qualifiés dans le domaine concerné. L’objectif est de rechercher les synergies et la cohérence des actions tout en respectant les identités de chacun des vignobles. Certaines actions seront réalisées pour l’ensemble des appellations, comme par exemple les participations aux salons professionnels, les actions en Grande Distribution, le développement touristique… D’autres ne pourront concerner que certaines appellations, comme par exemple les relations presse, le plan média... mais un équilibre sur l’année est toujours recherché. Les Services • Communication • Économie et Études • Direction et service Administratif et financier 14 (8 membres)
  • 15. L’IVBD, ’est aussi ... La défense des intérêts de notre filière en participant, relayant et finançant les actions du CNIV et de VIN & SOCIÉTÉ. Une participation active aux travaux de l AAPrA. Un rôle majeur au sein du Conseil de Bassin Aquitain et du Conseil Territorial. Un suivi régulier de la « vie du Pôle Viticole » de Bergerac. NDLR.MONTAGEPHOTO/NOUVELLE SIGNALÉTIQUEENCOURS 15 Une implication forte également avec les autres filières SIQO Périgord.
  • 16. Zoom sur 16 2015 et 2016 ont été marquées par le projet de loi relatif à la Santé publique, avec un travail de sensibilisation de l’ensemble des parties prenantes (avocats, journalistes, parlementaires, etc.). Nous avons su, tous ensemble, mettre le sujet de la clarification de la loi Evin au cœur du débat et avancer unis pour défendre ce dossier sensible. Nous remercions tous les acteurs de la vigne et du vin pour leur soutien au national et en région, notamment pour la mobilisation des parlementaires. Plusieurs enjeux en termes de santé publique ont également été identifiés au niveau européen : Fiscalité, étiquetage, repères de consommation, prix minimum, stratégie alcool, publicité. Au-delà de son travail de veille et d’alerte, Vin & Société a permis à ses membres de prendre la mesure de ces risques pour éviter un durcissement du cadre réglementaire au niveau communautaire. Extrait de son rapport bilan 2015-2016 En parallèle, nous avons su déployer dès 2015 les premières étapes fondamentales en matière de responsabilité sociétale : l’accompagnement de nos membres sur les fêtes viticoles responsables pour faciliter les partenariats avec la sécurité routière notamment, la diffusion de supports pédagogiques autour de la culture du vin (Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, Incollables), la diffusion d’un module de formation à la consommation responsable avec 1er partenariat signé avec le SYNHORCAT et enfin l’alimentation du portail de la prévention. Ces actions sont plus visibles grâce à un nouveau site Internet. En 2016, l’enjeu stratégique principal pour Vin & Société a été de rendre la démarche responsable incontournable. Comment ? En développant des partenariats avec les parties prenantes publiques référentes pouvant être impliquées dans l’organisation de fêtes viticoles (travail avec l’association des Maires de France), les questions de sécurité routière au niveau national, la formation (Ministère Agriculture, DRAAF, Atout France, clubs œnologiques). En bref, il s’agit de rendre l’accès aux outils automatique et favoriser leur mise en place au moyen de chartes co-construites par exemple. Ensuite, la 1re campagne nationale grand public sur les repères de consommation responsable 2.3.4.0 a été une action phare fin d’année 2015, suscitant de nombreuses retombées presse positives dans un premier temps et un grand soutien sur les réseaux sociaux, mais aussi des réactions contestataires, minoritaires, de la part des acteurs de la santé (ANPAA, INPES, HAS). Jugée non légitime par ces parties prenantes, en l’absence de dialogue, la filière avance de son côté et fait le pari de la prévention et de l’éducation. Les « vindomptables » (grains de « raison »), porte-parole de la consommation responsable, seront toujours actifs sur Facebook et Instagram en 2016. Le dispositif est détaillé sur www.vinetsociete.fr/2340 . Vin & Société doit déposer un nouveau dossier auprès de France AgriMer pour bénéficier de fonds publics pour une deuxième vague. S’il est probable que les autorités de santé émettent à nouveau un avis négatif, il est cependant jugé indispensable d’un point de vue politique que la filière montre ses velléités de continuer à communiquer sur la consommation responsable. Depuis quelques années, deux événements, Vinocamp et Vino Bravo, nous permettent chaque année d’entretenir notre réseau de leaders d’opinion (presse, blogueurs, personnalités). Ce sont des relais essentiels pour nous accompagner dans notre mission de valorisation du vin au cœur de la société française. Sur 2016, Vin & Société s’est attaché à recentrer l’ensemble de ces évènements et de ses publications autour d’un fil conducteur : le vin et les jeunes, pour apporter une plus grande expertise et une meilleure lisibilité de ces actions. A cet effet, un changement de cap est à noter pour Vino Bravo : Vin & Société ne sera plus co-organisateur de l’événement avec le Point, mais prendra en charge l’organisation d’une table ronde qui se concentrera sur la thématique en question. Enfin, le pôle études sera maintenu, avec la nécessité de reconduire une étude sociologique pour nourrir notre discours sociétal aussi bien en interne qu’en externe, comme a pu le faire cette année l’étude sociologique de Gérard Mermet : « Vin, pouvoirs publics et société ». En effet, les résultats, riches en enseignements ont appuyé notre souhait de lancer la campagne 2.3.4.0. En 2016, il est prévu de solliciter de nouveau une expertise sociologique pour éclairer nos interrogations sur le thème « les jeunes et le vin ». Les deux années à venir seront déterminantes. Elles doivent nous permettre de concrétiser notre engagement sociétal en délivrant des résultats concrets.
  • 17. L INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS FONCTIONNEMENT en interne ฀ Les Services de l’Interprofession et ses permanents 17
  • 18.  Technique et Qualité Le Pôle Technique et Qualité coordonne les actions de recherche et d’e p i e tatio s viti-vinicoles, en lien avec les programmes régionaux et nationaux.  Communication Le Service Communication est en charge de la promotion des Vins de Bergerac en France et à l E po t. Il informe la presse, informe les prescripteurs des marchés, communique auprès des consommateurs et accompagne les entreprises dans le cadre d a tio s de promotion.  Economie et Etudes Le Service Economie et Etudes enregistre et étudie les transactions des vins de Bergerac ; analyse les marchés des vins et les circuits de distribution. Ses travaux sont à disposition de tous les opérateurs, viticulteurs et négociants. Ils sont aussi très utiles dans la définition de nos programmes de communication.  Boutiques Maisons des Vins Proposent les vins de la Route des Vins de Bergerac et Du as ; et dispose t d e positio s pe a e tes, espaces sensoriels et vinothèques. Les Services de l’Interprofession Les Services • 3 sites Bergerac, Maison des Vins, siège de l I te p ofessio Duras, Maison des vins et boutique Pôle viticole de Bergerac, Le service technique et son laboratoire oenologique INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS 18
  • 19. Bilan financier de L’INTERPROFESSION Exercice 2015-2016 19 T. 05 53 63 57 63 T. 05 53 63 57 56 T. 05 53 63 57 64
  • 20. Les o ptes de l’IVBD : Bilan 2015-2016 INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS 20 Les produits Recettes 2015/2016 : 3 230 K€ Dépenses 2015/2016 : 3 381 K€ Les charges L’utilisatio de la CVO 2015/2016
  • 21. INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS LE GRAND CHANTIER de cet exercice L’Etude prospective de la filière viticole 2015-2025 21
  • 22. INTERPROFESSION DES VINS DE BERGERAC ET DURAS LE GRAND CHANTIER de cet exercice L’Etude prospective de la filière viticole 2015-2025 22 Principal objectif de l’Etude St at gi ue : créer de la valeur partagée afin de : • i ve se la te da e lou de de pe te de su fa es et d’e t ep ises • edo e de l’att a tivit et de la e ta ilit à l’e se le des a teu s de la fili e • evitalise le assi o o i ue et d’e ploi des vignobles bergeracois et duraquois Une démarche collective accompagnée par le Cabinet Quartier Libre qui a mobilisé plus de 150 professionnels de la filière sur 2015-2016: • 40 e t etie s i dividuels • 4 atelie s de t avail (Ma h , P odu tio , Segmentation & Jeunes) mobilisant plus d’u e ua a tai e de pe so es • 80 po da ts au uestio ai e e lig e Quatre grands thèmes de travail ont été retenus : • segmentation • marketing et communication • économie • interprofession et gouvernance Les grands principes de la démarche au lancement de l’Etude stratégique et son déroulé L’a itio : Se doter d’u plan d’a tio s pragmatiques porté par une vision à 10 ans de l’ave i des vignobles de Bergerac & Duras. Restitutio des t avau de l’Etude et d fi itio des axes stratégiques 20 Juin 2016 : Séminaire de présentation des résultats de l Etude (invités : tous les administrateurs de la FVBD, FNVBSO et IVBD). Eté 2016 : Concertation au sein des deux familles, FVBD et FNVBSO. 9 Septembre 2016 : Conseil d Ad i ist atio de l IVBD pour définir et acter les objectifs prioritaires à mettre en œuv e en 2017.
  • 23. 23 Plan Stratégique pour la filière viticole de Bergerac-Duras : Mise e œuv e su -2017 1ère Cellule de réflexion : Groupe de travail SEGMENTATION 2ème Cellule de réflexion : Groupe de travail Marketing et Communication Faire évoluer la segmentation des Vins de Bergerac et de Duras pour : • la rendre plus lisible pour les consommateurs et les producteurs, • maintenir la place de Bergerac comme leader et socle du rayon sud-ouest, • renforcer l’image de nos produits et la valorisation, en particulier des segments « Découverte » et « Excellence ». Objectifs
  • 24. 24 3ème Cellule de réflexion su l’E o o ie 4ème Cellule de réflexion : la Gouvernance Plan Stratégique pour la filière viticole de Bergerac-Duras : Mise e œuv e su -2017
  • 25. ECONOMIE MARCHÉ DES VINS ECONOMIE & Etudes Les sources utilisées -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- En complément de ses propres données, le Service Economie de l IVBD se procure des informations auprès des organismes et entreprises suivants : DNSCE, DOUANES, FRANCEAGRIMER, GTI, INSEE, KANTAR WORLDPANEL, MSA, DRAAF, OIV, IRI FRANCE, UBIFRANCE... Les missions du Service Economie Maîtriser l’e vi o e e t économique et juridique  Connaître et comprendre la filière viticole, son fonctionnement et ses enjeux économiques.  Transposer et appliquer localement les évolutions juridiques nationales et européennes.  Participer aux réflexions nationales sur l volutio juridique, administrative et économique de la filière.  Identifier les besoins d i fo atio des opérateurs et Concevoir les traitements appropriés. Etudier les données, circuits et marchés  Identifier les sources d i fo atio appropriées et Gérer les relations avec les organismes et entreprises.  Collecter les informations ; Vérifier leur exactitude, fiabilité, pertinence, récurrence…  Traiter les informations collectées : organisation, saisie, mise en forme, mise à jour...  Analyser les données recueillies. Echanger les informations avec les opérateurs  Restituer l i fo atio économique au travers de tableaux de bord, graphiques et synthèses.  Expliquer l i fo atio économique lors de présentations aux opérateurs.  Animer la commission économique de l IVBD. Contact : Eric HUGOT - Tél. 05 53 63 57 52 / eric.hugot@vins-bergeracduras.fr Pour aider à piloter la filière des Vins de Bergerac et Duras et ses entreprises, le Service Economie et Etudes s’atta he à connaître et décrypter le marché national et mondial des vins. 25
  • 26. Les Disponibilités Les équilibres moyens* stocks/récoltes/ventes qui étaient parfaits jus u à la très faible récolte 2013 se sont dégradés progressivement. Les stocks de début de campagne se sont alourdis sur les appellations génériques, majoritairement vendues jeunes et en vrac, alors que les appellations de terroir, plus souvent vendues en bouteilles et nécessitant une commercialisation à maturité, ont pu conserver leurs équilibres. Avec un marché très perturbé, les ventes ont effectivement chuté en 2013-2014 et 2014-2015 et, devenues fortement inférieures aux récoltes, font paraître le stock important. * Toutes les données moyennes sont calculées sur les 5 dernières campagnes. Les faibles ventes 2014-2015 avaient en effet regonflé d u coup le stock 2015 de +13%, principalement sur les appellations génériques. Toutefois le stock 2015 reste encore 14% inférieur au niveau moyen de stock habituellement enregistré. Cette situation paradoxale ne pourra donc être qualifiée u e fonction de la rapidité et de l i po ta e de la reprise du marché. Conséquence directe de la situation de stock, les disponibilités ont donc à nouveau progressé légèrement après des années de baisse régulière. Elles restent cependant là aussi inférieures à la moyenne. Le niveau des récoltes se stabilise après des années d osio due à la baisse des surfaces*, aggravée par les conditions climatiques en 2013. 2015 est en léger retrait sur 2014 mais correspond finalement à la moyenne qui s i stau e. * Baisse de -3 341 ha et -22,63% en 10 ans. Malheureusement 2015-2016 subit encore la désorganisation du marché générée par la très faible récolte 2013 et enregistre ainsi son plus bas niveau de ventes historique. La perte est rude vs 2014-2015, mais le point bas est maintenant atteint et passé. Cela a cependant engendré un différentiel important entre ventes et récolte, ce qui aggravera la situation du stock 2016. 550 599 531 631 1 082 230 510 937 0 100 000 200 000 300 000 400 000 500 000 600 000 700 000 800 000 900 000 1 000 000 1 100 000 Stocks moyens Récoltes moyennes Disponibilités moyennes Ventesmoyennes Enrésumé L a c a m p a g n e 26
  • 27. Le marché est divisé entre les ventes de vins conditionnés (=DRMS) et les ventes en vrac. Le poids des DRMS croît régulièrement depuis des années, jus u à rendre les DRMS majoritaires depuis 2014- 2015. On estime à 65% les volumes mis en marché qui transitent par le négoce, puisque celui-ci achète l i t g alit du vrac (soit 45%) et une partie des vins conditionnés. Le marché a démarré u e avril: les négociants ont retiré leurs achats de 2014-2015 jus u à la fin de l hive 2015-2016. Sans nouveaux débouchés, ils ont ensuite acheté le strict indispensable. En l a se e de marché, le cours est resté positionné entre 1 050 et 1 100 €/T jus u e mars, puis a baissé entre 900 et 1 000 €/T. Le marché vrac a une nouvelle fois subi de lourdes pertes en raison d u marché totalement désorganisé en 2013-2014 puis en 2014-2015. Il est devenu atone, car extrêmement prudent, en 2015-2016: hormis le Bergerac Rosé dont la situation est particulière en raison des délais de consommation réduits (millésime 2015 sacrifié pour avoir au plus tôt le 2016 en rayons), les niveaux de ventes correspondent pour toutes les autres appellations à un niveau plancher. 2015-2016 est donc une campagne très faible, mais d assai isse e t de la situation. Les timides améliorations du printemps 2016 représentent ainsi une stabilisation du marché qui semble traduire le retournement de tendance déjà perceptible en GMS. Ventes vrac- vrac 2015-2016 Evolution vs 2014-2015 Evolution vs moyenne 75 634 hl -23,63/ % -33,66 % Cours moyen 2015-2016 Evol.vs 2014-2015 1 016 €/T -7,31% -80 € Les marchés perdus avec le millésime 2013 o t pas pu être regagnés avec le 2014 qui, acheté en masse, a dû être écoulé jus u au printemps 2016. Les achats du 2015 ont donc été très faibles. Le cours est resté entre 1 050 et 1 100 €/T jus u e mars, puis a baissé entre 1 000 et 1 050 €/T Marché peu dynamique: chaque mois est faible. Le marché qui subsiste est divisé en 2 typologies, expliquant un cours qui a évolué alternativement dans une fourchette très large, entre 900 et 1 100 €/T. Le marché, peu dynamique, s est concentré sur les mois de décembre et janvier. Les autres mois ont été faibles mais en fait plutôt réguliers. Le cours ne varie presque pas, stabilisé dans une fourchette assez étroite entre 1 000 et 1 100 €/T. 1 060 €/T -4,38% -48 € 1 018 €/T +3,06% +30 € Le résultat final affiche un retrait assez important, mais 2014-2015 était une campagne record. 2015-2016 est constitué en réalité d u début de campagne plutôt faible puis de mois évoluant entre faibles et très importants à partir de février, illustrant un marché en léger retrait parallèlement à une volonté de reconstituer des stocks grâce au millésime 2015 important. Le cours s app ie toujours régulièrement et s est positionné très tôt entre 2 950 et 3 000 €/T. Bergerac Rouge 1 068 €/T -0,25% -2 € 2 982 €/T +2,35% +69 € 18 468 hl - 14,77 % -20,64 % 34 437 hl -3,61 % -6,57 % 31 192 hl -18,76 % -12,01 % Bergerac Rosé Bergerac Blanc Côtes de Bergerac Blanc Monbazillac Les Mises en Marché 11 168 hl -61,46 % -44,83 % Les DRMS ont également été touchées par la très faible récolte 2013, mais leur baisse est beaucoup plus progressive, les vignerons ayant amorti les effets en gérant leurs stocks (on puise en 2013-2014 et on reconstitue en 2014- 2015) et en arbitrant entre leurs marchés vrac et conditionnés . 7 876 hl -20,54 % -40,88 % 991 €/T -1,03% -11 € Côtes de Duras Rouge Marché relativement régulier mais au plus bas. Avec si peu de transactions, le cours est très stable, entre 950 et 1 000 €/T. 2 0 1 5 - 2 0 1 6 27
  • 28. 0 20 000 40 000 60 000 80 000 100 000 120 000 140 000 160 000 180 000 200 000 2014-2015 2015-2016 Autres Vins de Bergerac& Duras Côtes de Duras Rouge Bergerac Blanc Bergerac Rosé Côtes de Bergerac Blanc Monbazillac Bergerac Rouge +2,06% GMS 46% HD 6% CHR 10% Cavistes 10% Vente au Domaine 28% Le marché des vins de Bergerac et Duras est essentiellement un marché français. D u point de vue géographique, la consommation des vins de Bergerac et Duras est prépondérante sur la moitié ouest du pays. Au sein du marché français, le 1er marché est la Grande Distribution, laquelle est subdivisée en GMS et HD, mais son poids relatif baisse encore. Les Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) sont de loin le canal principal de distribution avec 46% des volumes (-1 point); le Hard Discount (HD) pèse 6% (-1 point). Le poids des autres circuits est donc en hausse régulière et atteint 48%. La répartition exacte entre la restauration, les cavistes et la vente au domaine est difficile à mesurer, mais leur poids s a oît grâce à une plus grande constance de ces marchés et notamment au travers de la vente au domaine qui bénéficie de la bonne activité touristique régionale.En 2015-2016, le marché des vins en GMS s est rétréci de -1,5% au global et -1,8% pour l e se le des AOC. 4ème vignoble d AOC, l A uitai e et Sud-Ouest (hors Bordeaux) s i s it dans cette tendance générale avec une baisse de -2%. Cependant, les vins de Bergerac et Duras, ayant connu leur baisse importante en 2014-2015, évoluent à contre courant et regagnent +2,06% . Ce sont nos AOC principales qui progressent, et avant tout le Bergerac Rouge: il récupère des PDM depuis le début 2016 et parvient en fin de campagne à +9,66% au travers d u e stabilisation des prix. Le Bergerac Rosé a commencé à récupérer des PDM u à l t 2016, mais sa progression finale (+4,23%) est encourageante. Pour les Blancs, le Côtes de Bergerac (+8,39%) compense les baisses du Bergerac (-10,63%) et du Monbazillac (-1,98%). Les Côtes de Duras sont partagées entre retraits (Rouge: -9,87%; Rosé: -15,96%) et progression (Blancs: +13,76%). Notre CA global a gagné +1,96%. Le Bergerac Rouge a reculé jus u e novembre 2015, en volume et en PDM. Mais la stabilisation de son prix de vente au consommateur lui a ensuite permis de commencer à progresser à nouveau. Au global, le chiffre d affai es a progressé un peu moins vite de +8,02%. Le Marché France Appellation Volume vendu en 2015-2016 Evolution vs 2014-2015 Bergerac Rouge 62 990 hl +9,66 % Côtes de Duras Rouge 8 383 hl -9,87 % Bergerac Rosé 17 741 hl +4,23 % Bergerac Blanc 9 629 hl -10,63 % Côtes de Bergerac Blanc 22 332 hl +8,39 % Monbazillac 31 521 hl -1,98% Autres Vins Bergerac & Duras 18 408 hl -9,13% Tous Vins Bergerac & Duras 171 004 hl +2,06% Le Côtes de Duras Rouge diminue ses ventes (-9,87%) malgré une stabilisation totale de son prix de vente (+0%). Le Bergerac Rosé a vu ses ventes s ode pendant presque toute la campagne: effet millésime 2014 présenté au consommateur en plus de la progression de prix (+8,23%)? Mais la toute dernière période, au œu de l t , lui a permis de reconquérir des volumes (+4,23%) et des PDM (+4,29%) avec une progression du CA (+5,15%). Le Bergerac Blanc sec, en lente décroissance depuis octobre 2013, a accentué sa baisse au printemps 2016 pour perde au final -10,63%. Mais sa montée en gamme régulière et progressive sur le long terme (prix +3,55%) lui permet de limiter la baisse du CA à -6,29%. Le Côtes de Bergerac Blanc a connu une baisse en 2015, puis a repris sa croissance pour retrouver en fin de campagne son niveau de janvier 2015. La progression de prix, toujours régulière s est adoucie: +1,04%. Le CA gagne ainsi +11,41%. La montée en gamme progressive du Monbazillac a fait diminuer ses ventes: légèrement (-0,62% en 2014-2015), puis plus franchement jus u à fin 2015 via une baisse des rotations. Mais celles-ci sont stabilisées depuis fin 2015. Le prix (+1,28%) permet donc au CA de ne perdre que -0,61% pour un recul des ventes de -1,98%. Les autres AOC reculent globalement de -9,13% en volume pour un CA qui perd -6,74%. Les Ventes en GMS France 92% Export* 8% Répartition des Ventes en 2015 Les ventes en GMS L a c a m p a g n e 28
  • 29. Tous Pays Volume hl Valeur K € Blancs 23 953 6 998 Rouges 14 965 4 891 Tous vins 38 918 11 890 La Belgique (13 535 hl; 3 592 K€) reste de loin notre 1er client malgré une érosion globale (-2,48%) de ses achats due à une forte chute des Rouges & Rosés (-29,80%) alors que les Blancs progressent (+13,19%). Les Pays-Bas (5 551 hl; 1 681 K€) poursuivent leur progression d u point et d u e place grâce à l e goue e t pour les Blancs (+32,02%) mais continuent aussi à se désintéresser des Rouges et Rosés (-30,61%). Le Royaume-Uni (4 811 hl; 1 265 K€) poursuit la baisse de 2014 et perd -24,87% (Blancs : -23,12%; Rouges & Rosés: -30,61%). Il perd donc encore 4 points (16% en 2014; 12% en 2015) de nos exportations, mais ne rétrograde que d u e seule place. La Chine (3 508 hl; 1 172 K€), sans changer de rang, diminue ses achats de -16,68% et perd 1 point, la baisse étant répartie sur les Blancs (-12,72%) comme sur les Rouges et Rosés (-18,05%). Le Japon (2 690 hl; 874 K€) et l Allemagne (2 602 hl; 750 K€) sont 2 marchés en développement, aussi bien pour les Rouges et Rosés que pour les Blancs. Mais le Japon a progressé plus fortement (global: +25,29%; Blancs: +64,42%; R&R: +16,40%) que l Alle ag e (global: +15,28%; Blancs: +19,58%; R&R: +8,38%). Ce 5ème client gagne 2 points de PDM. Nous exportons entre 70 et 75% à l i t ieu de l U io Européenne (72% en 2015). 4ème client en 2013-2014, 3ème en 2014-2015, les Pays-Bas (+8%) gagnent encore une place, cette fois au détriment du Royaume-Uni. En 2015, le Japon est redevenu notre 5ème client, doublant de peu l Alle ag e, grâce à une progression plus importante (+25% vs Allemagne +15%). Les Marchés Export Les exportations diminuent en 2015 (-3,29%) en raison de la forte baisse (-15,14%) des Rouges et Rosés et alors que les Blancs (+5,95%) progressent à nouveau . Comme en 2014-2015, on assiste parallèlement à une montée en gamme générale de nos vins exportés. Cette valorisation est surtout importante sur les Rouges et Rosés: elle est de +15,30% et permet ainsi de limiter la baisse de leur CA à -2,15%. Les Blancs se valorisent également de +2,29%, entrainant une augmentation de leur CA de +8,37%. Belgique 35% de notre export Royaume -Uni 12% de notre export Chine 9% de notre export Pays-Bas 14% de notre export Japon 7% de notre export 1 2 3 4 5 2 0 1 5 - 2 0 1 6 29 L e po t représente 8% des ventes de vins de Bergerac et Duras. En 2015, les Blancs confirment leur prépondérance dans nos exportations et atteignent 62%. • Données DNSCE pour 2015
  • 30. ECONOMIE MARCHÉ DES VINS La dématérialisation des DRMS L’IVBD d at ialise les do u e ts ad i ist atifs de la filière Afin de mener à bien ses missions, l’IVBD gère des masses de documents administratifs avec les opérateurs. Ces documents occupent de l’espa e et sont chronophages, aussi bien pour l’i te p ofessio que pour les opérateurs. Aussi, l’IVBD a profité de la volonté de l’Etat de réduire la gestion papier pour se joindre au mouvement avec les autres interprofessions viticoles et dématérialiser au plus tôt les DRMS et les contrats. Pour mener à bien ce vaste projet, l’IVBD a décidé de s’asso ie avec l’IVSO (Interprofession des Vins du Sud-Ouest) afin de partager les coûts et additionner les forces. La société Actualys a été retenue pour sa réactivité, ses compétences et son expérience dans la filière viticole : elle travaille aussi avec les interprofessions d’Alsa e, du Centre, de Loire, de Provence et du Rhône. Notre portail étant amené à transmettre directement les données des DRM aux services des douanes à des fins de fiscalité, celles-ci imposent un protocole de sécurité draconien. Une ligne de transmission spécialement sécurisée a dû être mise en place entre le serveur des douanes et celui des interprofessions. En effet, les interprofessions ont décidé de s’u i pour assumer cette responsabilité et développer une seule ligne avec un regroupement des informations sur un serveur commun, alimenté par chacun des serveurs interprofessionnels. La gestion de cette ligne spéciale commune et de l’e se le du protocole de sécurité a été confiée également, sur appel d’off e, à la société Actualys. L’e se le du projet a débuté pendant la campagne 2014-2015, a occupé une place centrale de la campagne 2015-2016, et trouvera son dénouement sur la campagne 2016- 2017. Le travail de conception du logiciel lui-même a débuté au printemps 2015 et devient opérationnel étape par étape. Il fallait en premier remplacer le logiciel interne de traitement des DRMS et contrats que nous utilisions afin de pouvoir ensuite l’ouv i aux échanges avec les opérateurs via internet. Ce nouveau logiciel de back office a été mis en production le 1er février 2016. 30 Le 1er novembre 2016, le logiciel est ouvert aux viticulteurs pour déclarer leur 1ère DRM électronique. L’IVBD a mis en place une formation à l’utilisatio de ce service pour les viticulteurs. L’e se le du dispositif rencontre un réel succès puisque ce sont 26 viticulteurs qui se sont connectés le 1er mois pour déclarer en ligne leur DRM du mois d’o to e. Début 2017, une fois les derniers réglages faits sur le volet DRMS, le portail interprofessionnel www.ivbdpro.fr ouvrira enfin son dernier volet avec la possibilité pour les opérateurs de rédiger et signer leurs contrats d’a hats en ligne.
  • 31. COMMUNICATION & Promotion L’a i atio de nos Maisons des Vins : Le Service Communication est en charge également de la Communication interne et du développement touristique de nos vignobles. L o je tif en matière d oenotourisme est d a oît e l att a tivit des Maisons des Vins de Bergerac et de Duras, de renforcer les synergies entre elles et de redonner pour les deux vignobles une nouvelle dynamique aux routes des vins. Aux commandes des boutiques de nos deux Maisons des Vins, on retrouve Anis WARD, Responsable des boutiques de Bergerac et Duras, Françoise GAUTRON BRIOUL, Assistante commerciale de la Maison des vins de Bergerac, Et Elodie DUTREUIL, Assistante commerciale de la Maison des Vins de Duras. 31 Les missions du Service Communication Le Service Communication est en charge de la promotion des Vins de Bergerac et Duras en France et à l’E po t. Il informe les médias, les prescripteurs des marchés et les consommateurs. Il accompagne également les entreprises dans le cadre d’a tio s de promotion. Vincent BERGEON Di e teu de l’IVBD Marie-Pierre TAMAGNON Chargée de Communication RP, Partenariats & CHR Contacts à l IVBD : Service Communication - Tél. 05 53 63 57 53 / contact@vins-bergeracduras.fr Marie-Pierre TAMAGNON - Tél. 05 53 63 57 51 / mariepierre.tamagnon@vins-bergeracduras.fr
  • 32. COMMUNICATION & Promotion BUDGET Les Cha ps d’A tio -2016 ____________________________________ Stratégie de contenus 247 Marketing digital Relations Presse France et Export Plan Média Actions terrain GD CHR Cavistes Actions Export Oenotourisme Route des Vins Evénementiels , illio d’eu os engagés pour les Actions de Communication 2015-2016 32
  • 33. NOUVELLE STRATÉGIECOMMUNICATION & Promotion 33 Cet exercice marque le début de notre nouvelle stratégie de communication, issue ota e t des fle io s de l’Etude p ospe tive e e e pa all le. • Valoriser nos marques en capitalisant sur tout l e vi o e e t gastronomique et culturel du Périgord Agenais. • Développer nos ventes en capitalisant sur l i age de marque du Sud-Ouest de la France. • Redonner de la fierté aux vignobles : donner envie aux acteurs de se positionner en tant u a assadeu s de Bergerac et de Duras en leur faisant prendre conscience du capital sympathie que le marché a pour eux. • Développer notre notoriété par une communication en phase avec les consommateurs du XXIème siècle. • De jeunes talents qui émergent chaque année. • Une authenticité qui correspond à la demande des consommateurs d aujou d hui. • Des prix de œu de marché dans un secteur ultra concurrentiel. • Des appellations historiques connues du grand public : Monbazillac, Pécharmant, Bergerac, Côtes de Duras. • Les AOP rouges du vignoble Bergerac-Duras sont leaders du Sud Ouest sur leur 1er marché, la GMS France. • Le 1er vignoble producteur de vins moelleux et liquoreux du monde. Des atouts de poids DES ENJEUX À LA STRATÉGIE …
  • 34. NOUVELLE STRATÉGIECOMMUNICATION & Promotion 34 LE MAGAZINE 247, OU LA NAISSANCE D UNE STRATÉGIE DE CONTENUS Nos vins ’e iste t pas seuls, ils font partie d’u univers qui fait leur unicité dans un monde globalisé ultra-concurrentiel. Notre ambition à compter de 2016 est de développer une stratégie de contenus pour :  devenir la locomotive de toutes les filières sous SIQO du Périgord et de l Age ais  promouvoir leur territoire en tant que destination  faire rêver professionnels & consommateurs. Des sources inépuisables de contenu ! Not e Vig o le : les ho es et les fe es du vi , leu tale t, leu pa ou s, leu e t ep ise, leu te oi , leu passio … Et autour du Vignoble : La richesse du pat i oi e, l e vi o e e t, la gast o o ie, les pa sages ais aussi les elles i itiatives, les elles histoi es de ot e te itoi e… Faire la part belle au contenu ! Pour ainsi gagner en efficacité • Toucher plus directement de nouveaux clients • Être plus lisible sur les moteurs de recherche et générer un trafic qualifié sur son site web ou ses seau so iau e atti a t l i te aute via des o te us ui lui pa le t • Sortir des canaux traditionnels de la publicité en étant plus économique et ciblé que les plans edias t aditio els g â e à et appo t d a tualit s, a ti les, a e dotes, po t aits, vid os, photos… Not e o te u est i he, va i à l’i fi i et de ualit . C’est e ue ous d plo o s depuis 2016 sur l’e se le de os a tio s de o u i atio ! Un mode de prise de parole dans les médias stratégiques : • Judicieux, de par la richesse de notre vignoble et son environnement privilégié, • Légitime • Pe so alis , est ot e o te u, il est u i ue • Un contenu « fait maison » et de qualité • En cohérence parfaite avec notre environnement et les valeurs de notre territoire.
  • 35. LA STRATÉGIE DE CONTENUS LE 247 N°1 printemps-été 2016 : Tourisme • Diffus su l’e se le du te itoi e « 247 » • Distribué via les opérateurs, adhérents Route des vins inclus • Du contenu interpelant, riche, impertinent, amusant mais très informatif, toujours sérieux dans le fond mais pas dans la forme • Cible : grand public, touristes et locaux Le magazine 247 vit au fil des saisons Le magazine 247, « very mag trip en périgord agenais » se veut un concentré de notre art de vivre, autour des vignobles de Bergerac et de Duras. Parce ce que notre vignoble est au cœur de nos paysages et de notre patrimoine, il est justement important de valoriser tout ce qui le rend encore plus beau et unique : ses sites, ses produits, sa culture et surtout le talent de ceux qui contribuent à ce bel environnement. Dans ce magazine « 247 % vrai », on parle de recettes, de culture, de balades, de shopping, on raconte les histoires des gens qui forgent ce territoire et lui donne sa personnalité. Le magazine 247 est diffusé à 60 000 exemplaires et est réalisé par l’Interprofession des Vins de Bergerac et de Duras, qui, loin de mettre au service uniquement du vignoble cet outil de communication a fait le choix de valoriser tout ce qui fait de notre région ce site idyllique que l’on nous envie. En ces temps où le pessimisme règne, c’est peut-être déjà un moyen de rappeler aux acteurs de notre territoire que nous sommes le potentiel exceptionnel de notre région, et d’en être fiers ! 247 se fait le porte-parole de tous les talents et richesses de notre belle région au fur et à mesure des prochains numéros et on le retrouvera dès fin 2016 en version web, encore plus vivant, avec de l’actualité mise en ligne toutes les semaines. Notre ambition est, au fur et à mesure des numéros, de raconter toutes les belles histoires du territoire 247 et les trésors qu’il recèle. Nous comptons sur vous pour distribuer ce message ! Le magazine 247, 1er numéro, sorti en juin 2016 36 pages exprimant la quintessence de l’art de vivre en Périgord Agenais 35
  • 36. LA STRATÉGIECOMMUNICATION & Promotion 36 • Nous déployons la même philosophie de contenus dans tous les axes de notre communication, que vous retrouverez dans les pages qui suivent : Les relations presse Les relations publiques Loenotourisme Le po t Les circuits et réseaux de distribution Pou a o pag e le , ,, l outil pha e de notre stratégie de contenus… NOUS DECLINONS UNE STRATÉGIE WEB POUR DÉPLOYER LE CONTENU 247 • Avec la démultiplication de l outil sous différents formats ➥ web et réseaux sociaux, publications he do adai es d i fo atio s, dupli atio ve s l e po t… Toute une stratégie web pour une communication 247% connectée
  • 37. NOUVELLE STRATÉGIECOMMUNICATION & Promotion 37 UNE STRATEGIE TRANSVERSALE ! Ce contenu vit dans tous nos axes de communication Si le 247 est l outil phare de notre stratégie de contenus, nous nous attachons à déployer la même philosophie dans toutes nos actions de communication et de promotion : Les relations presse, les relations publiques, l oenotourisme… et de saisir ainsi toutes les opportunités d’i t esse nos différents publics par la richesse et la diversité des thématiques que nous avons à leur offrir. Développer la présence des vins de Bergerac et de Duras dans les supports presse grand public et spécialisés • Mettre en valeur leur atout qualité-prix-plaisir • Générer des retombées presse, articles et reportages • Toucher les bloggeurs prescripteurs T pe d a tio s : d gustatio s, Cha pio at de France de dégustation de la revue des Vins de France, Accueils presse France/export en France, Europe et USA presse, déjeuners, ateliers bloggeurs, partenariats Vinocamp… CULTIVER LES RELATIONS PRESSE FAIRE VIVRE L’OENOTOURISME 3 millions de visiteurs viennent chaque année en Dordogne. Ce flux touristique est un enjeu majeur. La gastronomie demeure une motivation majeure du département et devance la découverte des vignobles et du vin. Structurer et faire la promotion de l off e oenotouristique à Bergerac et à Duras. Coordination des actions des différents acteurs : Offices de tourisme, institutions vin, séminaire interne oenotourisme, événement annuel phare, Itinéraires thématiques, optimisation de la signalétique, diffusion via les outils web et journal… Véhiculer l’i age de nos vins au travers d’ v e e ts viticoles et gastronomiques en lien avec notre territoire ou saisir l oppo tu it d u événement majeur dans le monde des arts, des médias, du sport… Types d a tio s : Soirée vendange à la Maison d A uitai e, Opération Lascaux à Tokyo, Festival du film de Sarlat, salon International du livre gourmand, Fête de la truffe à Sarlat, salon international de l ag i ultu e de Paris, Tour de France… SAISIR LES OPPORTUNITÉS DE RELATIONS PUBLIQUES C est aussi … POURSUIVRE LES ACTIONS TERRAIN EN FRANCE & SOUTENIR NOS ENTREPRISES A L’EXPORT À l’E po t, Accompagner les entreprises dans leurs démarches de développement à l’e po t et conforter ainsi les AOP de Bergerac et Duras sur ces marchés. Type d a tio s : Espace collectif sur les salons (Vinisud, Prowein, Vinexpo), aide à la participation aux salons et concours internationaux, partenariats avec l IVSO sur les marchés USA, Canada et Japon, etc…
  • 38. Plus de 110 vignerons et caves du vignoble adhèrent à la Charte Qualité de nos Routes des Vins. Oenotourisme en Bergerac-Duras LES OUTILS EN RÉGION ... vers l Œ otou is eDe la Route des Vins… 38 Ramène ta fraise à la Maison des Vignerons de Duras, lundi 28 Mars 2016 Dans le cadre du PRINTEMPS DE DURAS, la Maison des Vins de Duras offre traditionnellement une belle occasion d es apade en famille. Pour les petits et les grands, mille activités seront proposées ! Partir à la recherche des œufs dans le jardin de la Maison des Vignerons, déguster les vins du nouveau millésime 2015, goûter les premières fraises, découvrir le mariage entre les Vins de Duras, le chocolat et le miel. Au programme de cette journée : De 11 h à 18h00 avec les vignerons de Duras, Présentation et dégustation de vins primeurs, millésime 2015, en accord avec les premières fraises. Dégustation et vente de fraises (avec ’ i i interprofessionnelle de la fraise du Lot et Garonne et les paysans de Rougeline). Démonstration de pâtisserie avec Lydie Macé autour du petit chou craquant. Découverte de la fabrication et vente de miel, avec Maryline Lamire, apicultrice à Montpezat ’A i . focus sur : Et pour les enfants, Chasse aux œ de pâques dans le jardin de la Maison des Vignerons, avec une récompense à chaque enfant qui ramène un panier 'œ et un bon cadeau pour faire un atelier chocolat à la chocolaterie Guinguet de Duras. La o issio Route des Vi s a do valid u pla d a tio à a s et d gag a es de travail : le seau, l e p ie e, et la visi ilit et l a s à l off e oenotouristique. Concernant le réseau, il s est agit de (re)mettre en réseau les opérateurs internes/externes : nous avons ainsi intégré de nouveaux vignerons bergeracois et les vignerons de Duras : 113 opérateurs adhérent à la Route des Vins aujou d hui. Nous avons travaillé en collaboration étroite avec les autres acteurs de l oenotourisme du vignoble, notamment l offi e de Tourisme, pour mieux structurer et développer la Route des Vins. Au niveau de l’EXPERIENCE, nous avons souhaité garantir une expérience de qualité aux oenotouristes en proposant pour 2016 la révision de la Charte qualité et du règlement Route des Vins afin de dégager une identité forte, en proposant un événement annuel phare ; et se challenger pour proposer des expériences uniques : 2016 a vu naître le Challenge Top 10 expérience Route des Vins. En matière de visibilité et d’a s à l’off e : La Signalétique Route des Vins a été réactualisée, et les nouveaux opérateurs ont été équipés. L IVBD a édité en supports de communication de la Route des Vins la Carte de la Route des Vins, le Numéro spécial oenotourisme 247, sans oublier l a tualisatio du web. L e se le de mise en valeur de l oenotourisme en Bergeracois et Duraquois a largement été diffusé via Webzine 247 et les réseaux sociaux, sans compter de nombreux articles spécifiques oenotourisme parus dans la presse durant la saison 2016. Les actions en 2016 E , da s le ut de valo ise l i age du vig o le e oh e e ave la nouvelle stratégie de communication et les initiatives des opérateurs, les Vins de Bergerac et Duras ont souhaité donné un nouvel élan à la Route des Vins.
  • 39. La Fête des Vignerons de Duras 25e édition, le dimanche 9 août 2015 Lors de la fête des vignerons de Duras, les Côtes de Duras célèbrent leurs vins et invitent le public à une journée de fête ! Entre randonnées dans les vignobles, rencontres avec les vignerons et une programmation musicale de qualité autour de plus de 150 références de vin offertes à la dégustation, la fête des vignerons de Duras réunit chaque année plus de 15 000 personnes. Après 24 éditions, cette fête est devenue l v e e t phare du Duraquois : l o asio de goûter nos vins, mais aussi de découvrir les productions emblématiques du Lot-et- Garonne. Un événement très convivial très largement suivi ! Tous les mercredis du mois de décembre, nous avons accueilli au sein de la Maison des Vignerons de Duras des producteurs qui pouvaient faire déguster et vendre leurs produits aux clients, en proposant des accords mets et vins avec les vins de Duras. Le jardin et l e positio de la Maison des Vignerons de Duras sont le relais de découverte de l appellatio de Duras, et le quizz conçu pour les enfants permet une approche ludique. Ainsi, se sont succédés les producteurs locaux (47) de Foie Gras Mella (foie gras et terrines), La p’tite confiote (confitures maison et confits de vin), La pisciculture du Ciron (truites fumées, œufs de truite) et Les Huîtres du bassin d’A a ho (33). Ouverture exceptionnelle les samedis 12 et 19 décembre en après-midi, avec dégustation de vin chaud et une surprise pour les enfants ! Les animations de Noël à la Maison des Vignerons de Duras du 2 au 23 décembre 2015 Les vendanges de la Maison des Vignerons de Duras Dimanche 20 septembre Pendant les Journées Européennes du Patrimoine. À deux pas du célèbre Château de Duras. À la Maison des Vignerons de Duras, dans son jardin des vignes. Vendanger avec les vignerons. 20 cépages ! Les découvrir. Presser et goûter les jus avec un authentique pressoir. Apprendre. Comprendre. Visiter le Château. Repartir heureux… Tel était le message suggéré au public pour passer une journée fantastique, en famille ! Programme, à la Maison des Vignerons de Duras 14h-17h : Ve da ges à l’a ie e des vig es du ja di des vig es • Mat iel fou i pou eu ui e o t pas si o p voi pa ie et iseau • Les ve da ges se o t e ad es pa des vig e o s : d o st atio de la technique de vendange • Foulage au pieds pou les e fa ts • P ess e du aisi su pla e et d gustatio du oût 14h-18h : Ateliers de dégustation Atelier de dégustation des 20 variétés de raisins présentes dans le jardin des vignes Dégustation du bourru nouveau Dégustation en accord mets et vins : vins de Duras, pruneaux et chocolats de la Maison Guinguet 14h- 8h : Visite de l’e positio les l s du vig o le et pa ou s du Se tie découverte du jardin de vignes Pour les enfants : Jeux quiz avec une surprise à gagner. 39 Oenotourisme : Zoom sur les animations de Duras
  • 40. L’a tivit des Maiso s des Vi s de Bergerac et Duras 2015-2016 Boutiques et Maisons des Vins Les Maisons des Vins, vitrines de notre Vignoble et en particulier de notre Route des Vins De Bergerac et Duras, sont devenues le passage obligé de nos touristes. Elles se positio e t e v ita les po tes d e t es de pa t et d aut e du vig o le. Le Vi est mis en valeur autour de nombreux produits du terroir, d a tivit s culturelles et ludiques. Elles sont animées par une équipe commerciale performante, interactive et dynamique. En effet, de nombreux stagiaires sont accueillis, en préparation de formations très diverses : Vins et spiritueux, Tourisme, Sommellerie et Commercial ; ce qui permet de renforcer les liens avec nos partenaires éducatifs de proximité : Lycée du Cluzeau, LEPA de la BRIE, IUT TECH DE CO Périgueux, IPC Vin Bordeaux sont quelques exemples ; ainsi nos futurs prescripteurs viennent puiser leu s o aissa es au œu du vignoble. L uipe Maiso s des Vi s, ce sont aussi les Vignerons qui chaque jour durant la saiso estivale œuv e t à la t a s issio des connaissances au travers de dégustations et, de leurs histoires passio a tes ui sus ite t l e vie de vo age et su tout de eve i … Les deux boutiques proposent une a plitude d ouve tu e ui pe et de répondre à la demande touristique, de plus e plus fo te, à l heu e du d jeu e ainsi que le soir en été. En chiffres Les maisons des vins ont accueilli 30 000 visiteurs à Bergerac et réalisent 342 k€ de hiff e d affai es à toutes les deu e vins, conserves, sirops, liqueurs et accessoires. Elles ont offert 10 000 verres de dégustation et vendu des produits à 15 000 personnes. Bergerac Oenotourisme en Bergerac-Duras 40 Duras
  • 41. COMMUNICATION & Promotion RELATIONS PRESSE Les Relations Presse, France En suivant le calendrier des saisons, les évènements presse à Paris se sont déroulés en 2 temps forts, l u à l auto e 2015, l aut e en fin d hive 2016 … Hôtel Pur Sofitel, le 1e r Octobre 2015 : Premier déjeuner de presse Bergerac Duras autour des Grandes Cuvées La première rencontre devant la presse avec les appellations bergeracoises et duraquoises réunies au sommet, dans un lieu à la hauteur de l’ v e e t : Une superbe adresse à deux pas de l’El s e où la cuisine est signée par le talentueux chef triplement étoile, Yannick Alleno. La presse est au rendez-vous et les retombées également. 41 Côtés vignoble, 14 opérateurs présents : CAVE DE MONBAZILLAC, CHÂTEAU BÉLINGARD, CHÂTEAU DU BLOY, CHÂTEAU DU ROOY, CHÂTEAU DE LA MALLEVIEILLE, CHÂTEAU LES HAUTS DE RIQUETS, CHÂTEAU MOLHIÈRE, CHÂTEAU MOULIN CARESSE, CHÂTEAU PUY SERVAIN, CLOS DU BREIL, DOMAINE DAME BERTRANDE, DOMAINE DE FERRANT, VIGNERONS DE SIGOULÈS, VIGNOBLE DES VERDOTS. Côté presse : 32 journalistes avec les spécialistes vins et gastronomie des magazines phares de la presse : Alix Baboin Jaubert (Maxi Cuisine), Catherine Gerbod (Cuisine et Vins de France), Véronique Raisin (Bettane et Desseauve)… Parmi les retombée presse intéressantes, nous avons relevé : La publication d a ti les sur les sites de Terres de Vin et La Revue des Vins de France. Un article de Marc Miannay sur l volutio des appellations Bergerac pour la revue Que Choisir. La participation de Dominique Hutin, chroniqueur vins de l issio « On va déguster » sur France Inter. La mise en avant des liquoreux pour les fêtes dans Réponse à tout Cuisine.
  • 42. COMMUNICATION & Promotion RELATIONS PRESSE Les Relations Presse, France 42 Les retombées sont nombreuses : reportage sur France 3 National le samedi 6 Février (3 millions de téléspectateurs). Articles dans le magazine Régal, Réussir le Périgord, Sud-Ouest, Vitisphère… 1er février 2016 LE PRIX RAGUENEAU La remise des prix du concours a eu lieu lundi 1er Février. Le jury de ce concours culinaire autour de la Truffe et des Vins de Bergerac et Duras a permis de réunir un jury prestigieux sous la présidence de Jean-Pierre Alaux, auteur de la célèbre série policière « le Sang de la Vigne » : Côté chefs, deux chefs étoilés de Bretagne, Patrick Jeffroy (Hôtel de Carantec, deux macarons Michelin) et Loïc Le Bail (Hôtel le Brittany à Roscoff, 1 macaron Michelin) invités en lien avec le thème du plat, la coquille Saint Jacques, aux côtés d u chef représentant le terroir périgourdin, Didier Casanagua, chef étoilé du Château des Vigiers (1 macaron Michelin), fleuron gastronomique du bergeracois. Côté presse, le jury était composé des journalistes Hélène Piot (chef de rubrique du magazine Régal), Agnès Ventadour, rédactrice en chef du magazine Réponse à tout, Dominique Hutin, (chroniqueur vins et gastronomie sur France Inter), et Myriam Huet œ ologue auteur d ouv ages de référence sur la dégustation). Le Lycée Jean Capelle était représenté par Thomas Wingerter, professeur d hôtelle ie. L’ uipe lauréate : Le chef Ludovic Raymond et la responsable vin Valentine Couder du restaurant la Gabarre à Saint Julien de Lampon (maintenant installés à Clermont Ferrand).
  • 43. COMMUNICATION & Promotion RELATIONS PRESSE Les Relations Presse, en région Tout au long de l a e, l I te p ofessio organise des événements d a tualit locale et reçoit dans le vignoble des journalistes tous azimuts… Le roman « Raisin et Sentiments », dernier opus du Sang de la Vigne, qui met notre vignoble à l ho eu est sorti en librairie en mars 2016. Une soirée dédicace avec l auteu , Jean-Pierre Alaux, ainsi que les dix opérateurs cités dans le livre fut organisée le 15 avril. Dans le roman une mention spéciale pour les femmes de notre vignoble : en effet, un chapitre est consacré à Sylvie Alem, Présidente de la cave de Monbazillac et Gaelle Reynou, vigneronne du Château Perreau à Montravel qui incarne l u des personnages du roman. A lire au plus vite et sans modération ! Une centaine de livres ont été vendus à l o asio de cette soirée dédicace, un joli record ! « Raisin et Sentiments » de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen (Fayard) 43 Décembre 2015 : Accueil de journalistes américaines Une fois est pas coutume, ce sont des prescripteurs atypiques que nous accueillons dans le vignoble mais dont le potentiel médiatique e est pas pour autant négligeable : Une jeune prodige de la chronique gastronomique, Sarah Baird (élue meilleure chroniqueuse de la Nouvelle Orléans) et Mary Blackmon, une ancienne actrice qui a lancé un site à très grand succès « farm style living », l a t de vivre « country style » qui bénéficie d u e très forte audience. Elles sont complètement tombées sous le charme de la région qui, à leurs yeux, représentent un caractère exceptionnel et ont été passionnées par les rencontres de nos artisans vignerons de Bergerac et de Duras. L a ti le mis en ligne sur le site Farm style living fait un digne écho de cet enthousiasme. Des ambassadrices de choc : Sarah Baird, chroniqueuse gastronomique et Mary Blackmon, rédactrice en chef du prestigieux site « Farmstyleliving » Soirée Dédicace autour de Jean-Pierre Alaux, auteur du « Sang de la Vigne »
  • 44. RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS du 10 au 14 Novembre 2015 : 900 festivaliers, 11 restaurants partenaires aux couleurs des Vins de Bergerac, les apéros foie gras à l’A ie Evêché pour les invités et VIP du Festival. LES PARTENARIATS France Sarlat Fest Oie les 4 et 5 Mars 2016 Les vins de Bergerac accompagnent la fête et le grand banquet de 1 000 convives. Deux vignerons présents à la Bodeg Oie et sur les stands Place de la Mairie. Les événements incontournables en local, liés à l’i age et au te oi P igo d Côté affiche-cinéma, étaient présents notamment lors de ce festival Aure Atika, Jean Dujardin, Reda Kateb, Christophe Lambert, Audrey Lamy, Claude Lelouch, Orelsan, Manu Payet, Christa Théret, Elsa Zylberstein… Côté palmarès, le documentaire Demain de Mélanie Laurent et Cyril Dion, Rosalie Blum de Julien Rappeneau et Arrêtez-moi là de Gilles Bannier ont tous trois été récompensés. Pour la petite histoire marquant le succès grandissant de cette manifestation, les 1 000 places du banquet du dimanche midi ont été réservées dès le mois de novembre, en seulement une heure et demi par téléphone ! 44 Étoiles filantes Conception et réalisation de l affi he de la 24ème édition du Festival du film de Sarlat. Une pluie d toiles filantes évoquant les célébrités du cinéma passées, présentes et à venir, brillent dans la nuit sarladaise. Et durant ce Festival, comme de coutume, les Vins de Bergerac et Duras ont eux aussi brillé sur tous les buffets événementiels et VIP ! Le Festival du Film de Sarlat
  • 45. RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS La Fête de la Truffe, les 16 et 17 Janvier 2016 La manifestation à la hauteur de la réputation gastronomique du Périgord où la fine fleur de la gastronomie se retrouve autour d’u grand moment de convivialité. 45 Le Trophée Jean Rougié 2016 avec le parrain de cette édition 2016 de la Fête de la Truffe, Gilles Goujon, trois macarons Michelin sacré meilleur chef du monde 2016. Le bar à vins Bergerac lors de la soirée VIP le samedi soir à la Fête de la Truffe. La remise de prix par Monsieur Barriat lors de la soirée de clôture du Trophée Rougié 2016. Des animations gastronomiques partout dans la ville : des vignerons au premier plan place de la Mairie, pour servir des vins avec les croustous préparés par les chefs de la région. Les plus grands noms de la restauration (Chefs étoilés, Meilleurs ouvriers de France) pour le jury du prestigieux Trophée Jean Rougié de l’A ad ie Culinaire du Foie gras et de la Truffe. Nos appellations étaient mises en avant au travers de 6 sessions « ateliers œ ologie » pour le grand public et un atelier spécifique pourla presse (20 journalistes), à l’A ie Evêché. 10 vignerons présents lors des cocktails dinatoires avec les chefs et les journalistes. La Fête de la Truffe Côté chiffres • Dix opérateurs du vignoble présents sur les deux jours pour accompagner les buffets dégustations avec les chefs et les journalistes. • L’a i atio phare pour le grand public sur la place de la Liberté : les stands des « croustous » à la truffe préparés par un superbe bataillon de chefs périgourdins : 35000 croustous servis ! accompagnés de très nombreux verres de nos appellations servis par les deux vignerons présents sur les stands …. • 6 ateliers dégustations sur les deux jours animés par l’IVBD • 1 atelier dégustation pour la presse (20 journalistes « art de vivre ») animé par l’IVBD • 20 journalistes accueillis en avant-première avec les représentants de l’IVBD le vendredi soir autour d’u cocktail presse dans une demeure du Périgord noir parmi lesquels : o Jean-Louis Galesne (éminent chroniqueur gastronomique reçu dans le vignoble précédemment) o Chef Damien, fondateur de 750 grammes, « le site web et le magazine. » • Atelier dégustation vins de Bergerac Duras « spécial presse à l’a ie évêché » pour ces 20 invités le samedi après-midi. • Remise des prix « Vins de Bergerac » par le Président de l’IVBD aux concurrents lors du Trophée Jean Rougié en présence de Gilles Goujon, chef trois macarons Michelin sacré meilleur chef du monde et une pléiade de 20 chefs multi-étoilés.
  • 46. RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS ÉVÉNEMENTIEL et Opportunités Les vins de Bergerac-Duras présents à la Cité du Vin à Bordeaux, inaugurée par François Hollande le 31 mai 2016 46 L’inauguration de ce lieu phare de la culture du vin en France est annonciatrice de retombées prometteuses pour l’oenotourisme dans notre grande région. La Cité du Vin à Bordeaux est conçue pour accueillir 450 000 visiteurs par an. Elle abrite un parcours permanent de visite interactif et multimedia de 3000 m2, une salle dédiée à des expositions temporaires de 720 m2, des espaces de dégustation, un auditorium de 250 places, un salon de lecture, des restaurants et boutiques à thème. Grâce à un partenariat conclu avec la Cité du Vin, un millier de bouteilles de nos appellations seront utilisées régulièrement chaque année pour les nombreuses animations thématiques proposées et notamment pour le Belvédère des vins : pôle de dégustation animé par des sommeliers où chaque jour sont présentées 20 références de tous horizons. Au total ce sont 42 références de nos appellations Bergeracoises et Duraquoises qui permettent une visibilité de notre vignoble, outre les références présentes sur les espaces commerciaux (la boutique et le restaurant de la Cité du Vin). Les Vins de Bergerac-Duras investissent la Cité du Vin à Bordeaux Lors de cette inauguration, M. François Hollande s est exprimé sur la dimension culturelle symbolique de La Cité du Vin : « Si je suis ici (…) ’est que ’est un événement national et international (…) La Cité du Vin est un succès pour la France (…) La Cité du Vin est un équipement […] très original, singulier, unique. C'est aussi un espace de transmission de savoirs, c'est un outil à la disposition de toutes les générations, mais c'est surtout un emblème d'excellence, et c'est également un symbole de rassemblement. »
  • 47. RELATIONS PUBLIQUES & PARTENARIATS ÉVÉNEMENTIEL et Opération Grand public IN SITU L IVBD a piloté à la suite du déjeuner un atelier de dégustation accords mets-vins où 6 références des AOP de Bergerac ont été dégustées avec foie gras, cou farci du Périgord, et beurre de truffe. Seize professionnels de la gastronomie et des vins ont participé à cet atelier organisé par l IVBD en collaboration avec le Comité Départemental de Dordogne et Business France Suisse. Au total ce sont quelques 80 bouteilles (12 références) qui ont été dégustées et offertes aux invités VIP pour ces 3 évènements.C'est dans le cadre de l'Exposition Internationale "Les Chefs d’œuvre de la grotte de Lascaux" qui se tenait à PALEXPO Genève début octobre 2015 jusqu’au 17 janvier 2016, que le Comité départemental du Tourisme de la Dordogne s'est rendu le 2 décembre 2015, à la Résidence de Madame la Consule de France à Genève, afin de promouvoir la destination Dordogne Périgord, ses filières d’excellence de produits gastronomiques (Foie gras du Périgord, truffes du Périgord, caviar de Neuvic, Vins de Bergerac) et ses produits touristiques (hébergements, sites touristiques, séjours et excursions)… Les Vins de Bergerac, partenaires de Lascaux 3 depuis son lancement ont été à l’honneur lors du déjeuner de presse (14 journalistes art de vivre présents) et du cocktail dinatoire (60 invités parmi lesquels l’Ambassadeur de France à Zurich, Monsieur et Madame Scheufele, le représentant du canton de Genève …). Au cours du cocktail dans la résidence de Madame la Consule, sur les hauteurs du lac de Genève, Monsieur Peiro, Président du Conseil Départemental de la Dordogne a rendu hommage à Monsieur et Madame Scheufele, citoyens suisses et propriétaires de l’une des plus prestigieuses marques de joailleries du monde, Chopard, qui ont acquis il y a 5 ans le Château Monestier la Tour dans le vignoble de Bergerac. Photos : Les chefs : Francis Delpey (Périgueux), Danièle Mazet Delpeuch (ex cuisinière de François Mitterrand), et le chef de la résidence du consul. Cocktail : au centre Madame Scheufele (propriétaire du Château Monestier la Tour), à gauche Martin Walker et à droite l a assadeu de France à Zurich Atelier dégustation : Sylvie Chevallier, Présidente du CDT a participé à l atelie où étaient présents également un représentant du Château Monestier la Tour et Adrien Batista Martins du Domaine de Grand Jaure. Événementiel lié à la promotion de la Dordogne, LASCAUX 3 GENÈVE se tenait au PALEXPO 47
  • 48. LE CONSULAT DE LA VINÉE DE BERGERAC Le Consulat de la Vinée ____________________________ Par son action, le Consulat de la Vinée contribue à faire connaître l e se le des Vins de Bergerac. Le retour des traditions sert ainsi à des fins promotionnelles, le Consulat portant le pavillon des Vins de Bergerac dans ses déplacements et missions de représentation extérieure, et lors des 3 grands chapitres qui ont ponctué l a e. Contact : Murielle VALENTINI - Tél. 05 53 63 57 62 murielle.valentini@vins-bergeracduras.fr « Les Vins de Bergerac saluent les personnalités qui les soutiennent » Cela aurait pu être le titre du chapitre d’i t o isatio du 18 décembre 2015 lors duquel le Consulat de la Vinée a honoré des personnalités locales qui contribuent à nos actions en acteurs et grands défenseurs de nos vins et du vignoble : Madame Dominique LAURENT, Sous-Préfète de Bergerac (1) ; M. Henri DELAGE, Conseiller Départemental de la Dordogne (2) ; M. Jean-Claude COUSTEILLE, Photographe (3) ; Mme Patricia GUERY, Œ ologue-Conseil en Bergeracois (4) ; M. Yves CLEMENT, Maître d Hôtel (responsable de salle) et Sommelier du Relais-Château Le Vieux-Logis à Trémolat (5). Ou bien encore celui du chapitre de printemps tenu le 13 Mai 2016 lors duquel ont juré fidélité aux vins de Bergerac Messieurs Claude BERIT-DEBAT, Sénateur de la Dordogne (6) ; Philippe DUCENE, Médecin, Maire de Sainte Alvère (7) ; Patrick BLANCHETON, Viticulteur [Château Molhière à Duras et administrateur de l IVBD (8) ; Gilles BERTY, Négociant, Directeur Général de PRODUCTA VIGNOBLES, et administrateur de l IVBD (9) ; Julien MONTFORT, Négociant, PDG de la Sté Julien de Savignac, et administrateur de l IVBD (10) ; Bernard GUYOT, Journaliste-animateur Radio France Bleu Périgord (11). Et toujours, de grands moments de convialité pa tag s… 24 mai 2016, Un chapitre dédié à des clients Japonais de Producta Vignobles Une fois est pas coutume, à la demande de la Société Producta Vignobles, à l o asio de la réception d u groupe de leurs clients japonais, dont le Président Miyazaki de la Société « TIC Wines Tokyo Industry Co Ltd » au Japon (acheteur vins important), le Consulat de la Vinée de Bergerac a organisé un accueil spécial pour ce groupe lors de leur venue à Bergerac et visite dans le vignoble. Le Grand Maître et ses Consuls ont donc pour l o asio intronisé 10 personnes venues de Tokyo, Hiroshima City, Nogano… 48 (2) (3) (1) (2) (3) (1) (4) (5) (5) (1) (7) (10) (8) (8) (10) (6) (7) (9) (11)
  • 49. Et toujours, Le tour de France des Ecoles Hôtelières Aller au devant des futurs professionnels du vin au travers d u cycle de conférences dégustations auprès des sections sommellerie des Ecoles Hôtelières : Toulouse, Talence, Clermont Ferrand, Tain-l He itage, Nîmes …. Le Congrès des Sommeliers-formateurs en août 2015 Créée il y a 12 ans, cette association choisit chaque année une région viticole pour organiser son congrès national annuel. L asso iatio a pour but de regrouper des sommeliers formateurs des écoles d hôtelle ies de toute la France afin d ha ge sur les problématiques liées à l i st u tio , les méthodes pédagogiques, le marché du vin. Cela leur permet ainsi de s adapte et d a lio e la transmission des connaissances et ainsi apporter une formation de qualité aux élèves qui ne sont autres que l ave i de la filière. Les 20 sommeliers présents représentent 50% de l effe tif de l ASF et forment dans leurs écoles près d’u tiers des futurs acteurs de la filière vin. Etait présent également le formateur des formateurs, basé à Toulouse ainsi que des sommeliers « Meilleur Ouvrier de France », * Cafés-Hôtels-Restaurants Côté circuit traditionnel du C.H.R. * CHR FRANCE 49  En juin 2016 : La diffusion de kits de matériel promotionnel aux couleurs des Vins de Bergerac Duras à 150 établissements du sud- Dordogne et pays eymetois et duraquois. Cette tournée réalisée en collaboration avec notre pa te ai e l offi e de tourisme de Bergerac a été l o asio de diffuse la première édition du magazine 247.
  • 50. Accompagnement à l’EXPORT : Salons professionnels & Concours Lors de VINISUD, Le programme des festivités des 80 ans de l appellatio Monbazillac a commencé dès le 15 février à Montpellier lors de la soirée « United colors of 1st Appellations » organisée en off du Salon Vinisud, au Nuage, complexe événementiel ultra design. Une soirée festive a réuni 500 invités autour des 5 premières appellations exceptionnellement réunies pour cet anniversaire commun : Monbazillac, Arbois, Cassis, Châteauneuf du Pape, Tavel. Monbazillac a bénéficié d u e belle délégation de huit opérateurs qui ont pu faire déguster notre célèbre liquoreux à des professionnelles internationaux triés sur le volet et de nombreuses personnalités du monde du vin. Les Concours Internationnaux sont un atout majeur pour ceux dont les vins y obtiennent des récompenses : des aides existent pour inciter vignerons et négociants à soumettre leurs cuvées. La présence des Vins de Bergerac et Duras sur les salons internationaux contribue au rayonnement de nos appellations. En 2015-2016, les salons Mégavino 2015, Vinisud et Prowein 2016 ont fait l o jet d u effort collectif particulier. Les a s de lAppellatio Mo azilla EXPORTCOMMUNICATION & Promotion 50 Les Salons incontournables … Les salons Internationaux Vinisud et Prowein L IVBD a accompagné en 2016 la participation des opérateurs sur ces deux salons professionnels incontournables à l e po t. Stand collectif Sud-Ouest en partenariat avec l IVSO où sont mis en place des animations casse-croûtes Périgord afin que les professionnels internationaux dégustent les vins avec un échantillon de gastronomie périgourdine. Vinisud à Montpellier du 15 au 17 Février 2016 Prowein à Dusseldorf du 13 au 15 mars 2016
  • 51. COMMUNICATION & Promotion EXPORT Pleins feux sur la Belgique Cette année un coup de projecteur important s est po t su e marché pour optimiser le budget, la Belgique restant le premier client des Vins de Bergerac et de Du as à l e po t. 51 Mégavino à Bruxelles du 23 au 26 Octobre 2015 Ce salon grand public le plus important de Belgique présente l ava tage d atti e en plus du grand public, un nombre très important de prescripteurs (importateurs, cavistes, grossistes) et de journalistes. Un dispositif efficace, à multiples volets et à très forte visibilité a été déployé sur ce salon :  Avec tout d a o d, au œu du salon, le stand des Vins de Bergerac Duras, qui fait le buzz en attirant tous les visiteurs grâce à une animation inédite : le Neurokiff. Le concept : Le Neurokiff est un objet design innovant qui permet de vivre une expérience inédite : percevoir en live ses émotions lors d u e dégustation de vins. Le stand était animé par les deux chercheurs concepteurs de cette invention expérientielle. Les cuvées de nos vins de Bergerac-Duras se sont ainsi retrouvées à la pointe de la technologie de l a al se sensorielle. Mégavino en chiffres : 28 500 visiteurs 20 cuvées de Bergerac Duras présentées. 240 bouteilles dégustées sur l e se le du dispositif.  Master class : 4 master class Bergerac Duras ont été animées avec grand talent par des sommeliers de prestige : Fabrizio Buccela, sommelier, œ ologue et journaliste (Revue des Vins de France et Huffington Post) et Vicky Corbeels, Wine Lady of the year 2015.  Dispositif plan média presse pré-Mégavino pour sensibiliser les prescripteurs : une bannière web sur les sites professionnels vino et vino veritas ainsi u u e campagne d e-mailing incitant à venir sur notre stand.  Publi-reportage dans 3 médias nationaux belges grand public : La dernière heure (322 000 lecteurs), La libre Belgique (147 000 lecteurs), De Morgen (2412 000 lecteurs); et un magazine professionnel, Vino (52 000 lecteurs).  Le bonus presse : un reportage dans le soir avec un article rédigé par Marc Vanel, la « pointure » de la presse vin en Belgique.
  • 52.
  • 53. Tout un monde conseil, au service de tous ! Les contacts de l’Oenocentre Bergerac-Duras sur le site du Pôle Viticole de Bergerac Accueil Laboratoire : Tél. 05 53 63 57 58 / Fax. 05 53 63 58 59 / bergeracduras@oenocentres.com Les Te h i ie es du la o atoi e œ ologi ue : Mi h le AVEZOU, Ma l e BRU, A aïs LARANJEIRA et A ie LEBRUN. Les Ingénieurs-Œ ologues responsables du Service Technique : Damien LEGRELLE -Tél. 06849606 51/ damien.le-grelle@oenocentres.com et Caroline CHAUVETON - Tél. 0671 016221/ caroline.chauveton@oenocentres.com Les missions techniques de l’I te p ofessio  Suivi de la qualité des produits.  Réalisation de travaux de recherche et d'expérimentation sur le produit, à ses différents stades d'élaboration en vue de répondre aux exigences de qualité, de santé et d’e vi o e e t, en partenariat avec les Chambres d’Ag i ultu e de la Gironde et de la Dordogne. LES MISSIONS TECHNIQUES de l I te p ofessio 53
  • 54. La création de l’Œ o e t e Bergerac-Duras a été officialisée vendredi 4 septembre 2015 à l’o asio du 2ème Viti-Actions par la signature d’u e convention entre la Chambre d’Ag i ultu e de la Gironde et l’IVBD. Cette signature fait suite à la décision prise par les administrateurs de l’IVBD, fin juin 2015, de rapprocher le laboratoire Interprofessionnel au Vinopôle Aquitaine, porté par la Chambre d’Ag i ultu e de la Gironde pour pérenniser et renforcer le service du laboratoire, en le rendant encore plus efficace, rapide et compétitif, sans remettre en cause le niveau qualitatif de ses prestations. Ce rapprochement s’i s it dans la dynamique de la régionalisation des chambres d’ag i ultu e et des services vigne et vin de la Gironde, du Lot-et-Garonne et de la Dordogne. Ce rapprochement de moyens et de compétences, regroupé sous la marque Oenocentres, va créer ainsi autour de deux entités reconnues, l’Œ o e t e Bordeaux-Blanquefort et l’Œ o e t e Bergerac-Duras, un groupe auquel viennent s’asso ie les Œ o e t es de Soussac, Pauillac et Saint Savin. Ce groupe Œ o e t es représente une force de 5 centres de proximité, 22 œ ologues conseils, et 28 techniciens de laboratoire, au service de 1 400 clients. Cette nouvelle organisation en place pour les vendanges 2015 a permis de renforcer des compétences et des savoirs avec pour seuls objectifs : pérenniser, améliorer et optimiser les services apportés aux vignerons, négociants et caves coopératives de nos vignobles. TECHNIQUE ET C atio de l Œ o e t e Bergerac Duras QUALITE Pour rappel : Le laboratoire interprofessionnel avait été créé par le CIVRB en 1963. En 1994, ’est le 1er laboratoire d’a al se œ ologi ue à avoir été officiellement accrédité par le Comité français d’a ditatio (COFRAC), accréditation renouvelée depuis sans discontinuité tous les 15 mois. Pendant plus de 50 ans, le Laboratoire d’A al se-Conseil du CIVRB a apporté à tous ses clients viticulteurs, négociants et caves coopératives, des prestations de qualité et de proximité. Cet outil de pointe au service de tous a ainsi contribué de façon indéniable au développement qualitatif des vins de la région de Bergerac, pour devenir ainsi la référence en termes d’a al se œ ologi ue dans le vignoble de Bergerac et Duras. 54 Paul-André Barriat, Président de l’IVBD et Bernard Artigue, Président de la Chambre d’Agriculture de Gironde
  • 55. TECHNIQUE ET QUALITE LIVBD finance des actions techniques mais aussi des programmes de recherche et de p i e tatio s à la fois au niveau régional et national. En 2015/2016, 3 thèmes principaux ont été abordés au niveau local et régional : Etude sur la caractérisation de la typologie des vins blancs moelleux du Bergeracois et de Duras, étude financée par l’IVBD et confiée à la Chambre d’Ag i ultu e de la Gironde. Objectifs 2016 : Pour répondre à cette problématique de typologie, 4 axes ont été dégagés : - Une caractérisation des grands types de vins moelleux élaborés dans la région. - Une définition des attentes des consommateurs par rapport à ces produits. - Une caractérisation des pratiques viticoles et œ ologi ues effe tu es pa les p odu teu s. - La réalisation de vinifications expérimentales visant à répondre aux interrogations techniques spécifiques de ces vins. 1 La Commission Technique de l IVBD rappelle sa volonté d i s i e ces travaux techniques en cohérence et en concertation avec les programmes menés au niveau régional, en partenariat étroit avec l I stitut Supérieur de la Vigne et du Vin de Bordeaux, la Faculté d Œ ologie, Innovins, la Commission Viit-vinicole Aquitaine, le Vinopôle ... Etudes et expérimentations 55 Etude pour la modification du TAV * minimum acquis pour les vins de l’Appellatio Monbazillac : Montage de cette étude durant l’exe i e 2015- 2016 menée en partenariat avec les Chambres d’Ag i ultu e de la Gironde et de la Dordogne.. L’O je tif de ette tude est d’ value la possibilité de diminuer le titre alcoométrique volumique de l’appellatio Monbazillac de façon à pouvoir, dans le ad e de l’ volutio de la gle e tatio su l’e i hisse e t des vi s, ta e u e volutio du cahier des charges. Les aspects spécifiquement étudiés sur 2017 seront : - Les caractéristiques analytiques et organoleptiques des différents vins produits (notamment au niveau de la stabilité physico-chimique des vins); - L’i ide e du TAP** initial (15 et 16%vol) ; - L’i ide e de l’ uili e su es/a ides de la ve da ge (pris en compte par la différence des millésimes); - Les incidences microbiologiques des différents équilibres (acidité volatile, risque de re-fermentation, combinaison du SO2). * Titre alcoométrique volumique **Titre alcoométrique potentiel 3Le Conservatoire du Cépage Mérille Financée par l IVBD, cette étude est menée par la Chambre d’Ag i ultu e de la Dordogne. Une première étape a été de recenser sur 2016 les parcelles déclarées en Dordogne. But et perspectives de ces travaux : Après fi alisatio de l’ tat des lieu et du recensement des parcelles programmé au printemps 2017, un travail de micro- vinifications devrait être réalisé sur une parcelle; puis des analyses viralogiques se fe o t à l’auto e 7 et u’au er semestre 2018. Ces démarches sont le parcours normal pour la mise en place du Conservatoire. Par la suite, sera développé tout un travail de connaissance du cépage pour en définir les caractéristiques, les atouts et les contraintes. 2
  • 56. TECHNIQUE ET QUALITE 56 Les chauves-souris au service des démarches de biocontrôle en viticulture En collaboration entre les Chambres dAg i ultu e de Dordogne et du Lot-et-Garonne et les caves de Monbazillac et de Duras. Objectif : Mettre en place des nichoirs pour les chauves-souris pour lutter contre l Eud is et autres ravageurs. C est un projet scientifique et pédagogique puis u il est en lien avec des collèges qui ont en charge de réaliser les nichoirs et de les mettre en place. Pour sa phase de réalisation, ce projet a été financé en partie par l IVBD. Ce projet ayant un véritable intérêt environnemental, il a été mis en place entre la Chambre d Ag i ultu e de la Dordogne et l IVBD un plan de communication sur ce thème. Les actions réalisées dans nos vignobles dans le cadre du volet pédagogique du projet : Novembre et Décembre 2015 : Expositions temporaires sur les chiroptères dans les collèges de Bergerac et Duras. Le Conservatoire des Espaces Naturel d Aquitaine (CEN) a mis à disposition des collèges un kit pédagogique. Intervention auprès des collèges Collège Henri IV de Bergerac : Présentation aux élèves de 6ème et de 5ème du projet. Interventions de la Cave de Monbazillac, du CEN et de la CA 24 (14 Janvier 2016). Présentation à la Cave de Landerrouat-Duras de la Biodiversité dans le vignoble aux classes de 6ème du Collège Lucien Sigalas de Duras (27 Janvier 2016). Réalisation des nichoirs par les élèves de 5ème des collèges et de la classe relais de Bergerac : Environ 200 nichoirs ont été construits par les élèves dans le cadre de leurs enseignements. Ils ont été ensuite offerts aux viticulteurs partenaires du projet par l i te diai e des Caves coopératives de Monbazillac et Duras. Les actions réalisées dans le cadre du volet technique projet : Pose des premiers nichoirs : Les premiers nichoirs ont été implantés aux abords des vignes à proximité du Château de Monbazillac (20 Juin 2016). Analyse paysagère : Recensement des besoins pour la réalisation de l tude (CEN, CA 24 et Cave de Monbazillac). Communication- diffusion De nombreux articles sont parus dans la presse locale mais également dans la presse spécialisée nationale assurant une bonne visibilité du programme. Ces articles ont permis de valoriser l a tio engagée sur le vignoble Bergeracois et Duraquois. La participation au Tech&Bio a permis de communiquer largement à un public de professionnels et de techniciens. Le programme est désormais positionné au niveau national, en effet d aut es projets similaires ont été également démarrés sur d aut es vignobles français et des collaborations pourraient être envisagées. Réserves de Biosphère : Dépôt du dossier de candidature aux trophées des Réserves de Biosphère du programme « Homme et Biodiversité » de l UNESCO (30 juin 2016). Le programme a été désigné comme Lauréat et a été mis à l ho eu au siège de l UNESCO à Paris (http://biosphere-bassin-dordogne.fr/les- chauves-souris-a-la-rescousse-de-la-viticulture). Le projet BATVITI