SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Classe de 1èreS Chapitre 6 
Chimie 
Chapitre 6 : Les réactions d’oxydoréduction 
Cu2 Zn s aq + + ®   Cu + Zn + 
1 
Introduction : 
Nous allons voir dans ce chapitre les réactions d’oxydoréduction est trouver une grande 
analogie avec les réactions acides bases étudiées précédemment. 
Ces réactions rédox, sont celles qui permettent les feux d’artifices par exemples ou bien qui 
expliquent la formation de la rouille. Elles sont aussi très importantes dans le domaine 
industriel (préparation de métaux par ex). 
I Exemples de réactions d’oxydoréductions : 
1) Réaction entre les ions cuivre II et le métal zinc : 
 Expérience : 
On plonge une lame de zinc dans une solution de sulfate de cuivre II (couleur bleue). 
Observations des élèves : 
La partie immergée de la plaque est recouverte d’un dépôt de couleur rouge brique. 
 Caractérisons un des produits formés : 
a. Bécher + sulfate de cuivre II + poudre de zinc. 
On agite puis on filtre. 
Observations des élèves : 
La solution obtenue est incolore. 
b. + solution d’hydroxyde de sodium. 
Observations des élèves : 
Il se forme un précipité blanc qui se redissout dans un excès d’hydroxyde de sodium. 
Ce précipité est caractéristique des ions Zn2+ (on peut faire un témoin avec une solution 
de sulfate de zinc) 
 Interprétation : 
Réactifs : Cu2+ et Zn ; Un des produits : Zn2+. 
Le dépôt rouge brique sur la lame de zinc rappelle la couleur du cuivre métal il s’agit du 
deuxième produit. 
Pourquoi la solution d’ions cuivre II s’est décolorée ? 
Ceci est dû au fait que les ions cuivre II constitue le réactif limitant de la réaction, ils ne sont 
donc plus présent à la fin de la réaction et ce sont tous transformés en métal cuivre. 
 Une analogie avec les réaction acide-bases : transfert de particules : 
Qu’a-t-il pu se passer ? 
Pour passer d’ions à des atomes ou inversement il faut qu’il y ait eu transfert de charges 
électriques, des électrons. 
On peut dons écrire deux demi-équations électroniques : 
Zn(s) = Zn2+ 
(aq) + 2 e- 
Cu2+ 
(aq) + 2 e- = Cu(s) 
( ) 
2 
(aq) (s) ( ) 
Équation 
d’oxydoréduction 
ou rédox 
Les atomes de zinc ont cédé deux électrons, les ions cuivre II en ont accepté deux.
Classe de 1èreS Chapitre 6 
Chimie 
2 
2) Définition : 
Lors d’une réaction d’oxydoréduction, il y a transfert d’électrons. 
Remarque : 
Les électrons n’existent pas à l’état libre en solution aqueuse. 
3) Autre exemple : réaction entre le métal cuivre et les ions argent : 
 Expérience : 
Dans un erlenmeyer, on verse du nitrate d’argent et on ajoute de la tournure de cuivre. 
Observations des élèves : 
La solution est devenue bleue. 
Donc : 
Il y a eu production d’ions cuivre II et d’argent métallique. 
 Interprétation : 
Demi équations électroniques : 
Chaque atome de cuivre perd 2 électrons pour se transformer en ion cuivre (II) : 
Cu(s) = Cu2+ 
(aq) + 2 e- 
Chaque ion argent gagne 1 électron pour se transformer en atome d’argent : 
Ag+ 
(aq) + 1 e- = Ag(s) 
Equation d’oxydoréduction : 
Cu(s) + 2Ag+ 
(aq) ® Cu2+ 
(aq) + 2Ag (s) 
II Analogie avec les acides et les bases : oxydant et réducteur : 
 Réducteur (analogie à l’acide) : 
Un réducteur est une espèce chimique susceptible de céder un ou plusieurs électrons. 
Ex de réducteur : 
le métal zinc Zn(s) = Zn2+ 
(aq) + 2 e- , le métal cuivre Cu(s) = Cu2+ 
(aq) + 2 e- 
 Oxydant (analogie à la base) : 
Un oxydant est une espèce chimique susceptible de capter un ou plusieurs électrons. 
Ex d’oxydant : 
Les ions cuivre (II) Cu2+ 
(aq) + 2 e- = Cu(s) , les ions argent Ag+ 
(aq) + 1 e- = Ag(s) 
 Couple oxydant/réducteur : 
Un couple oxydant / réducteur est l’ensemble d’un oxydant et d’un réducteur qui se 
correspondent dans une demi équation électronique : 
oxydant + n e- = réducteur 
Ex : Cu(s) = Cu2+ 
(aq) + 2 e- 
Le cuivre est un réducteur et l’ion cuivre (II) capable de capter deux électrons est un oxydant. 
On dit que l’ion cuivre (II) est l’oxydant conjugué du cuivre ou que le cuivre est le réducteur 
conjugué de l’ion cuivre (II). 
Exercices n°7,12 et 13 p92
Classe de 1èreS Chapitre 6 
Chimie 
III Quels sont les oxydants, quels sont les réducteurs ? Fiche élève 
1) Les couples à connaître et leur demi-équation : 
Couple Nom de l’oxydant Nom du réducteur Demi Équation 
H+ 
Ion H+ (aqueux) Dihydrogène 2H+ 
(aq)+ 2 e- = H2(g) 
Cation métallique métal Mn+ 
(aq) + n e- = M(s) 
(aq)/Fe2+ 
(aq) 
Ion fer (III) Ion fer (II) Fe3+ 
(aq)+ 1 e- = Fe2+ 
(aq) 
- 
(aq)/Mn2+ 
(aq) 
Ion permanganate 
violet 
Ion manganèse (II) 
incolore 
MnO4 
- 
(aq) + 8H+ + 5e- = 
Mn2+ 
(aq) + 4 H2O 
diiode Ion iodure I2(aq) + 2 e- = 2I- 
(aq) 
2) Reconnaître un réducteur et un oxydant à partir de la classification périodique 
3 
des éléments : 
3) Oxydants et réducteurs de la vie courante : 
(aq)/H2(g) 
Mn+ 
(aq)/M(s) 
Fe3+ 
MnO4 
I2(aq)/I- 
(aq) 
 L’eau de javel est un mélange équimolaire de chlorure de sodium (Na+ 
(aq), Cl- 
(aq)) et 
d’hypochlorite de sodium (Na+ 
(aq), ClO- 
(aq)). Ses propriétés désinfectantes et blanchissantes 
sont dues aux propriétés oxydantes de l’ion hypochlorite (ClO- 
(aq)). 
 La production d’énergie dans les cellules sous forme d’ATP s’explique pour des 
transformations chimiques en chaîne, où interviennent des couples oxydant/réducteur tels 
que O2(g)/H2O(l) et NAD+/NADH. Dans les muscles, par exemple, en fonctionnement 
normal, le glucose est converti en acide pyruvique, lequel est ensuite oxydé en dioxyde de 
carbone. Lors d’efforts violents (où manque le dioxygène), l’acide pyruvique est réduit par 
NADH en acide lactique, dont l’accumulation peut entraîner des crampes musculaires. 
S4O6 
2- 
(aq)/S2O3 
2- 
(aq) 
Ion tétrathionate Ion thiosulfate S4O6 
2- 
(aq) + 2 e- = 2 S2O3 
2- 
(aq 
Un grand nombre des réducteurs rencontrés sont des 
métaux (cuivre, argent, fer, magnésium…) Tous ces éléments se 
situent dans la partie gauche ou centrale de la classification. Ils 
ont tendance à céder des électrons. 
Les principaux oxydants sont des corps simples correspondant à 
des éléments situés dans la partie droite de la classification 
(dioxygène, dihalogène). Ces éléments forment facilement des 
anions en captant des électrons. 
réducteurs 
réducteurs 
oxydants
Classe de 1èreS Chapitre 6 
Chimie 
4 
IV Les réactions d’oxydoréduction : 
Comme pour les acides et les bases, un oxydant réagit forcément avec un réducteur. 
Définition : 
Une réaction d’oxydoréduction consiste en un transfert d’électrons entre un oxydant 
d’un couple et un réducteur d’un autre couple. 
Méthode d’écriture des demi-équations électroniques : 
a. Oxydant + e- = réducteur 
b. Equilibrer tous les atomes autres que O et H. 
c. Equilibrer les O en ajoutant des molécules d’eau. 
d. Equilibrer les H en ajoutant des protons H+. 
e. Compléter le nombre d’électrons pour respecter les charges électriques. 
Méthode pour écrire les réactions d’oxydoréduction : 
a. On écrit les deux demi équations : 
réducteur 1 = oxydant 1 + n1 é 
oxydant 2 + n2 é = réducteur 2 
b. On s’arrange pour avoir le même nombre d’électrons transférés dans les deux équations : 
pour cela, on multiplie par n2 la première et par n1 la seconde : 
n2 * réducteur 1 = n2 * oxydant 1 + n2 * n1 é 
n1 * oxydant 2 + n1 * n2 é = n1 * réducteur 2 
c. On additionne alors les deux demi équations, les électrons n’apparaissent plus : 
n1 * oxydant 2 + n2 * réducteur 1  n2 * oxydant 1 + n1 * réducteur 2 
Ex ercices n°15,16 et 18 p93

Contenu connexe

Tendances

Organisation des chantiers 02
Organisation des chantiers 02Organisation des chantiers 02
Organisation des chantiers 02
Sami Sahli
 
Plombrie saniatire & gaz 01
Plombrie saniatire & gaz 01Plombrie saniatire & gaz 01
Plombrie saniatire & gaz 01
Sami Sahli
 
Exercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursExercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseurs
m.a bensaaoud
 
Calcul de dalot
Calcul de dalotCalcul de dalot
Calcul de dalot
limmoud
 
Electricité : sécurité électrique (CM1)
Electricité : sécurité électrique (CM1)Electricité : sécurité électrique (CM1)
Electricité : sécurité électrique (CM1)
Christophe Palermo
 

Tendances (20)

miniprojet OA 2016 tena izy
miniprojet OA 2016  tena izy miniprojet OA 2016  tena izy
miniprojet OA 2016 tena izy
 
Binaires solide liquide + correction
Binaires solide liquide + correctionBinaires solide liquide + correction
Binaires solide liquide + correction
 
Les réactions d'oxydoréduction
Les réactions d'oxydoréductionLes réactions d'oxydoréduction
Les réactions d'oxydoréduction
 
Organisation des chantiers 02
Organisation des chantiers 02Organisation des chantiers 02
Organisation des chantiers 02
 
Plombrie saniatire & gaz 01
Plombrie saniatire & gaz 01Plombrie saniatire & gaz 01
Plombrie saniatire & gaz 01
 
Seminaire methodo-recherche-clauzard
Seminaire methodo-recherche-clauzardSeminaire methodo-recherche-clauzard
Seminaire methodo-recherche-clauzard
 
Exercices corrigés chap1 : Lois des gaz parfaits et réels
Exercices corrigés chap1 : Lois des gaz parfaits et réelsExercices corrigés chap1 : Lois des gaz parfaits et réels
Exercices corrigés chap1 : Lois des gaz parfaits et réels
 
Exercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursExercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseurs
 
Calcul de dalot
Calcul de dalotCalcul de dalot
Calcul de dalot
 
Electricité
ElectricitéElectricité
Electricité
 
Thermique batiment
Thermique batimentThermique batiment
Thermique batiment
 
CM Transformateur monophasé
CM Transformateur monophaséCM Transformateur monophasé
CM Transformateur monophasé
 
Chap3. Second principe de la thermodynamique
Chap3. Second principe de la thermodynamique Chap3. Second principe de la thermodynamique
Chap3. Second principe de la thermodynamique
 
Les ponts thermiques
Les ponts thermiquesLes ponts thermiques
Les ponts thermiques
 
Acides bases pH Exercices
Acides bases pH ExercicesAcides bases pH Exercices
Acides bases pH Exercices
 
Désignation des matériaux métalliques
Désignation des matériaux métalliquesDésignation des matériaux métalliques
Désignation des matériaux métalliques
 
Electricité : sécurité électrique (CM1)
Electricité : sécurité électrique (CM1)Electricité : sécurité électrique (CM1)
Electricité : sécurité électrique (CM1)
 
Exercices corrigés chap 2 : Premier principe de la thermodynamique
Exercices corrigés chap 2 : Premier principe de la thermodynamiqueExercices corrigés chap 2 : Premier principe de la thermodynamique
Exercices corrigés chap 2 : Premier principe de la thermodynamique
 
Exercices corrigés chap 4 : Equilibres chimiques
Exercices corrigés chap 4 : Equilibres chimiquesExercices corrigés chap 4 : Equilibres chimiques
Exercices corrigés chap 4 : Equilibres chimiques
 
Réaliser une problématique en sciences humaines
Réaliser une problématique en sciences humainesRéaliser une problématique en sciences humaines
Réaliser une problématique en sciences humaines
 

En vedette

Preparer son contrat pluriannuel_dobjectifs_et_de_moyens
Preparer son contrat pluriannuel_dobjectifs_et_de_moyensPreparer son contrat pluriannuel_dobjectifs_et_de_moyens
Preparer son contrat pluriannuel_dobjectifs_et_de_moyens
Marie Bluzet Proniewski
 
Question 3 evaluation by Isin Vedat
Question 3 evaluation by Isin VedatQuestion 3 evaluation by Isin Vedat
Question 3 evaluation by Isin Vedat
CoombeMedia
 
2 y 3 unidad de 4to
2 y 3 unidad de 4to2 y 3 unidad de 4to
2 y 3 unidad de 4to
Domus
 
Révolution oct
Révolution octRévolution oct
Révolution oct
hgbruay
 
Biographie médiatique kagone
Biographie médiatique kagoneBiographie médiatique kagone
Biographie médiatique kagone
Cffa
 
Le champ des possibles
Le champ des possiblesLe champ des possibles
Le champ des possibles
markeambard
 
Dbt00 100108 dd-1_de longeaux rapport[1]
Dbt00 100108 dd-1_de longeaux rapport[1]Dbt00 100108 dd-1_de longeaux rapport[1]
Dbt00 100108 dd-1_de longeaux rapport[1]
smelias
 
Palmarès racisme
Palmarès racismePalmarès racisme
Palmarès racisme
LECREURER
 
Bo séminaire bologne-octobre_2007
Bo séminaire bologne-octobre_2007Bo séminaire bologne-octobre_2007
Bo séminaire bologne-octobre_2007
Ismail Ghazouan
 

En vedette (20)

AG_TCM_2013
AG_TCM_2013AG_TCM_2013
AG_TCM_2013
 
Espaces affines
Espaces affinesEspaces affines
Espaces affines
 
02 balafon octobre 2011
02 balafon octobre 201102 balafon octobre 2011
02 balafon octobre 2011
 
04 balafon décembre 2011
04 balafon décembre 201104 balafon décembre 2011
04 balafon décembre 2011
 
Preparer son contrat pluriannuel_dobjectifs_et_de_moyens
Preparer son contrat pluriannuel_dobjectifs_et_de_moyensPreparer son contrat pluriannuel_dobjectifs_et_de_moyens
Preparer son contrat pluriannuel_dobjectifs_et_de_moyens
 
Transmisión de datos progra
Transmisión de datos prograTransmisión de datos progra
Transmisión de datos progra
 
Question 3 evaluation by Isin Vedat
Question 3 evaluation by Isin VedatQuestion 3 evaluation by Isin Vedat
Question 3 evaluation by Isin Vedat
 
Capitulo i enviar a justino
Capitulo i  enviar a justinoCapitulo i  enviar a justino
Capitulo i enviar a justino
 
Reptiles
ReptilesReptiles
Reptiles
 
2 y 3 unidad de 4to
2 y 3 unidad de 4to2 y 3 unidad de 4to
2 y 3 unidad de 4to
 
Révolution oct
Révolution octRévolution oct
Révolution oct
 
tutoriel css jm chine
tutoriel css jm chinetutoriel css jm chine
tutoriel css jm chine
 
Biographie médiatique kagone
Biographie médiatique kagoneBiographie médiatique kagone
Biographie médiatique kagone
 
Nom de code : iLife / Présentation
Nom de code : iLife / PrésentationNom de code : iLife / Présentation
Nom de code : iLife / Présentation
 
Le champ des possibles
Le champ des possiblesLe champ des possibles
Le champ des possibles
 
Dbt00 100108 dd-1_de longeaux rapport[1]
Dbt00 100108 dd-1_de longeaux rapport[1]Dbt00 100108 dd-1_de longeaux rapport[1]
Dbt00 100108 dd-1_de longeaux rapport[1]
 
Power point
Power pointPower point
Power point
 
Palmarès racisme
Palmarès racismePalmarès racisme
Palmarès racisme
 
Medios de transmisión guiados
Medios de transmisión guiadosMedios de transmisión guiados
Medios de transmisión guiados
 
Bo séminaire bologne-octobre_2007
Bo séminaire bologne-octobre_2007Bo séminaire bologne-octobre_2007
Bo séminaire bologne-octobre_2007
 

Similaire à Chimie chapitre6-oxydoreduction

pile electrochimie 9 Fr.ppt
pile electrochimie 9 Fr.pptpile electrochimie 9 Fr.ppt
pile electrochimie 9 Fr.ppt
FirasSoujoud
 
Electrolyse eaucor
Electrolyse eaucorElectrolyse eaucor
Electrolyse eaucor
Chalvesche
 
TRANSITION METALS
TRANSITION METALSTRANSITION METALS
TRANSITION METALS
Drix78
 
Courbes intensité -potentiel.ppt
Courbes intensité -potentiel.pptCourbes intensité -potentiel.ppt
Courbes intensité -potentiel.ppt
ElGharmali
 
Les processus chimiques.ppt
Les processus chimiques.pptLes processus chimiques.ppt
Les processus chimiques.ppt
amine100226
 
Alcanes et alcools, chaîne carbonée et nomenclature
Alcanes et alcools, chaîne carbonée et nomenclatureAlcanes et alcools, chaîne carbonée et nomenclature
Alcanes et alcools, chaîne carbonée et nomenclature
nocentguerson199
 
Cohésion chimique cours_akto.docx
Cohésion chimique cours_akto.docxCohésion chimique cours_akto.docx
Cohésion chimique cours_akto.docx
Toufiq AKOUZ
 

Similaire à Chimie chapitre6-oxydoreduction (20)

Corrosion2019fin.ppt
Corrosion2019fin.pptCorrosion2019fin.ppt
Corrosion2019fin.ppt
 
Mat corrosion
Mat corrosionMat corrosion
Mat corrosion
 
pile electrochimie 9 Fr.ppt
pile electrochimie 9 Fr.pptpile electrochimie 9 Fr.ppt
pile electrochimie 9 Fr.ppt
 
Les couples oxydant/réducteur
Les couples oxydant/réducteurLes couples oxydant/réducteur
Les couples oxydant/réducteur
 
Electrolyse eaucor
Electrolyse eaucorElectrolyse eaucor
Electrolyse eaucor
 
Les piles électrochimiques
Les piles électrochimiquesLes piles électrochimiques
Les piles électrochimiques
 
1 Corrosion.pdf
1 Corrosion.pdf1 Corrosion.pdf
1 Corrosion.pdf
 
Chimie minérale lhydrogène
Chimie minérale lhydrogèneChimie minérale lhydrogène
Chimie minérale lhydrogène
 
TRANSITION METALS
TRANSITION METALSTRANSITION METALS
TRANSITION METALS
 
Solvant, soluté, dissolution, précipitation
Solvant, soluté, dissolution, précipitationSolvant, soluté, dissolution, précipitation
Solvant, soluté, dissolution, précipitation
 
Courbes intensité -potentiel.ppt
Courbes intensité -potentiel.pptCourbes intensité -potentiel.ppt
Courbes intensité -potentiel.ppt
 
Les processus chimiques.ppt
Les processus chimiques.pptLes processus chimiques.ppt
Les processus chimiques.ppt
 
L’oxydation
L’oxydationL’oxydation
L’oxydation
 
Alcanes et alcools, chaîne carbonée et nomenclature
Alcanes et alcools, chaîne carbonée et nomenclatureAlcanes et alcools, chaîne carbonée et nomenclature
Alcanes et alcools, chaîne carbonée et nomenclature
 
chemistry
chemistrychemistry
chemistry
 
Chi 5061 chap0-p21-32_exercices
Chi 5061 chap0-p21-32_exercicesChi 5061 chap0-p21-32_exercices
Chi 5061 chap0-p21-32_exercices
 
chimie industrielle fonte acier en métallurgie
chimie industrielle fonte acier en métallurgiechimie industrielle fonte acier en métallurgie
chimie industrielle fonte acier en métallurgie
 
Cohésion chimique cours_akto.docx
Cohésion chimique cours_akto.docxCohésion chimique cours_akto.docx
Cohésion chimique cours_akto.docx
 
La reaction chimique
La reaction chimiqueLa reaction chimique
La reaction chimique
 
Propriétés des laitiers fondus sidérurgiques
Propriétés des laitiers fondus sidérurgiquesPropriétés des laitiers fondus sidérurgiques
Propriétés des laitiers fondus sidérurgiques
 

Chimie chapitre6-oxydoreduction

  • 1. Classe de 1èreS Chapitre 6 Chimie Chapitre 6 : Les réactions d’oxydoréduction Cu2 Zn s aq + + ® Cu + Zn + 1 Introduction : Nous allons voir dans ce chapitre les réactions d’oxydoréduction est trouver une grande analogie avec les réactions acides bases étudiées précédemment. Ces réactions rédox, sont celles qui permettent les feux d’artifices par exemples ou bien qui expliquent la formation de la rouille. Elles sont aussi très importantes dans le domaine industriel (préparation de métaux par ex). I Exemples de réactions d’oxydoréductions : 1) Réaction entre les ions cuivre II et le métal zinc : Expérience : On plonge une lame de zinc dans une solution de sulfate de cuivre II (couleur bleue). Observations des élèves : La partie immergée de la plaque est recouverte d’un dépôt de couleur rouge brique. Caractérisons un des produits formés : a. Bécher + sulfate de cuivre II + poudre de zinc. On agite puis on filtre. Observations des élèves : La solution obtenue est incolore. b. + solution d’hydroxyde de sodium. Observations des élèves : Il se forme un précipité blanc qui se redissout dans un excès d’hydroxyde de sodium. Ce précipité est caractéristique des ions Zn2+ (on peut faire un témoin avec une solution de sulfate de zinc) Interprétation : Réactifs : Cu2+ et Zn ; Un des produits : Zn2+. Le dépôt rouge brique sur la lame de zinc rappelle la couleur du cuivre métal il s’agit du deuxième produit. Pourquoi la solution d’ions cuivre II s’est décolorée ? Ceci est dû au fait que les ions cuivre II constitue le réactif limitant de la réaction, ils ne sont donc plus présent à la fin de la réaction et ce sont tous transformés en métal cuivre. Une analogie avec les réaction acide-bases : transfert de particules : Qu’a-t-il pu se passer ? Pour passer d’ions à des atomes ou inversement il faut qu’il y ait eu transfert de charges électriques, des électrons. On peut dons écrire deux demi-équations électroniques : Zn(s) = Zn2+ (aq) + 2 e- Cu2+ (aq) + 2 e- = Cu(s) ( ) 2 (aq) (s) ( ) Équation d’oxydoréduction ou rédox Les atomes de zinc ont cédé deux électrons, les ions cuivre II en ont accepté deux.
  • 2. Classe de 1èreS Chapitre 6 Chimie 2 2) Définition : Lors d’une réaction d’oxydoréduction, il y a transfert d’électrons. Remarque : Les électrons n’existent pas à l’état libre en solution aqueuse. 3) Autre exemple : réaction entre le métal cuivre et les ions argent : Expérience : Dans un erlenmeyer, on verse du nitrate d’argent et on ajoute de la tournure de cuivre. Observations des élèves : La solution est devenue bleue. Donc : Il y a eu production d’ions cuivre II et d’argent métallique. Interprétation : Demi équations électroniques : Chaque atome de cuivre perd 2 électrons pour se transformer en ion cuivre (II) : Cu(s) = Cu2+ (aq) + 2 e- Chaque ion argent gagne 1 électron pour se transformer en atome d’argent : Ag+ (aq) + 1 e- = Ag(s) Equation d’oxydoréduction : Cu(s) + 2Ag+ (aq) ® Cu2+ (aq) + 2Ag (s) II Analogie avec les acides et les bases : oxydant et réducteur : Réducteur (analogie à l’acide) : Un réducteur est une espèce chimique susceptible de céder un ou plusieurs électrons. Ex de réducteur : le métal zinc Zn(s) = Zn2+ (aq) + 2 e- , le métal cuivre Cu(s) = Cu2+ (aq) + 2 e- Oxydant (analogie à la base) : Un oxydant est une espèce chimique susceptible de capter un ou plusieurs électrons. Ex d’oxydant : Les ions cuivre (II) Cu2+ (aq) + 2 e- = Cu(s) , les ions argent Ag+ (aq) + 1 e- = Ag(s) Couple oxydant/réducteur : Un couple oxydant / réducteur est l’ensemble d’un oxydant et d’un réducteur qui se correspondent dans une demi équation électronique : oxydant + n e- = réducteur Ex : Cu(s) = Cu2+ (aq) + 2 e- Le cuivre est un réducteur et l’ion cuivre (II) capable de capter deux électrons est un oxydant. On dit que l’ion cuivre (II) est l’oxydant conjugué du cuivre ou que le cuivre est le réducteur conjugué de l’ion cuivre (II). Exercices n°7,12 et 13 p92
  • 3. Classe de 1èreS Chapitre 6 Chimie III Quels sont les oxydants, quels sont les réducteurs ? Fiche élève 1) Les couples à connaître et leur demi-équation : Couple Nom de l’oxydant Nom du réducteur Demi Équation H+ Ion H+ (aqueux) Dihydrogène 2H+ (aq)+ 2 e- = H2(g) Cation métallique métal Mn+ (aq) + n e- = M(s) (aq)/Fe2+ (aq) Ion fer (III) Ion fer (II) Fe3+ (aq)+ 1 e- = Fe2+ (aq) - (aq)/Mn2+ (aq) Ion permanganate violet Ion manganèse (II) incolore MnO4 - (aq) + 8H+ + 5e- = Mn2+ (aq) + 4 H2O diiode Ion iodure I2(aq) + 2 e- = 2I- (aq) 2) Reconnaître un réducteur et un oxydant à partir de la classification périodique 3 des éléments : 3) Oxydants et réducteurs de la vie courante : (aq)/H2(g) Mn+ (aq)/M(s) Fe3+ MnO4 I2(aq)/I- (aq) L’eau de javel est un mélange équimolaire de chlorure de sodium (Na+ (aq), Cl- (aq)) et d’hypochlorite de sodium (Na+ (aq), ClO- (aq)). Ses propriétés désinfectantes et blanchissantes sont dues aux propriétés oxydantes de l’ion hypochlorite (ClO- (aq)). La production d’énergie dans les cellules sous forme d’ATP s’explique pour des transformations chimiques en chaîne, où interviennent des couples oxydant/réducteur tels que O2(g)/H2O(l) et NAD+/NADH. Dans les muscles, par exemple, en fonctionnement normal, le glucose est converti en acide pyruvique, lequel est ensuite oxydé en dioxyde de carbone. Lors d’efforts violents (où manque le dioxygène), l’acide pyruvique est réduit par NADH en acide lactique, dont l’accumulation peut entraîner des crampes musculaires. S4O6 2- (aq)/S2O3 2- (aq) Ion tétrathionate Ion thiosulfate S4O6 2- (aq) + 2 e- = 2 S2O3 2- (aq Un grand nombre des réducteurs rencontrés sont des métaux (cuivre, argent, fer, magnésium…) Tous ces éléments se situent dans la partie gauche ou centrale de la classification. Ils ont tendance à céder des électrons. Les principaux oxydants sont des corps simples correspondant à des éléments situés dans la partie droite de la classification (dioxygène, dihalogène). Ces éléments forment facilement des anions en captant des électrons. réducteurs réducteurs oxydants
  • 4. Classe de 1èreS Chapitre 6 Chimie 4 IV Les réactions d’oxydoréduction : Comme pour les acides et les bases, un oxydant réagit forcément avec un réducteur. Définition : Une réaction d’oxydoréduction consiste en un transfert d’électrons entre un oxydant d’un couple et un réducteur d’un autre couple. Méthode d’écriture des demi-équations électroniques : a. Oxydant + e- = réducteur b. Equilibrer tous les atomes autres que O et H. c. Equilibrer les O en ajoutant des molécules d’eau. d. Equilibrer les H en ajoutant des protons H+. e. Compléter le nombre d’électrons pour respecter les charges électriques. Méthode pour écrire les réactions d’oxydoréduction : a. On écrit les deux demi équations : réducteur 1 = oxydant 1 + n1 é oxydant 2 + n2 é = réducteur 2 b. On s’arrange pour avoir le même nombre d’électrons transférés dans les deux équations : pour cela, on multiplie par n2 la première et par n1 la seconde : n2 * réducteur 1 = n2 * oxydant 1 + n2 * n1 é n1 * oxydant 2 + n1 * n2 é = n1 * réducteur 2 c. On additionne alors les deux demi équations, les électrons n’apparaissent plus : n1 * oxydant 2 + n2 * réducteur 1 n2 * oxydant 1 + n1 * réducteur 2 Ex ercices n°15,16 et 18 p93