10 septembre 09 L’actualité  & les innovations  de la communication vues par  les juniors de
L’actu  mise à nu :  Info trop chère… Point de vue :   Les applications mobiles Idées ,  Tendances & Innovations : Une gla...
L’actu mise à nu
La revanche de l’information payante <ul><li>La crise économique dont nous commençons timidement à sortir enjoint les acte...
Téléspectateur « old school » <ul><li>Signe des temps,  l’âge moyen des téléspectateurs  des chaines hertziennes américain...
La musique en ligne s’essouffle <ul><li>Malgré les nouveautés Apple dédiées à la musique annoncées le 8 septembre au soir,...
L’œil de Né Kid sur le vieillissement  des audiences TV <ul><li>Nouveau symptôme du changement d’ère média, il sera de plu...
L’image de la semaine
POINT DE VUE : les applications mobiles
Internet sur mobile, the (next) big thing <ul><li>Le développement d’internet sur mobile alimente le marché et les débats ...
Les challengers <ul><li>Sur le marché des applications mobiles, initié par Apple et son  App Store , chaque acteur y va de...
Une guerre à double entrée <ul><li>Tout comme pour le marché de l’informatique personnel dans les années 80, la bataille q...
Pourquoi ce marché les intéresse ? <ul><li>Fin 2008,  17% des européens surfent sur internet  depuis leur téléphone mobile...
Les applications, qu’est ce que c’est? <ul><li>Une application ou « app » est un petit programme qu’on installe sur son té...
Du marketing mobile interactif : enfin ! <ul><li>Le succès des applications mobiles ne pouvaient pas laisser de marbre les...
Succès populaire + standards = applications <ul><li>Les premières applications mobiles ne datent pourtant pas d’hier. </li...
<ul><ul><li>Cartographie des apps mobile </li></ul></ul><ul><ul><li>Jeux </li></ul></ul><ul><ul><li>Culture </li></ul></ul...
Les applications « utilitaires » <ul><li>Que serait internet mobile sans un florilège de fonctions aussi basiques que la m...
Les applications « informatives » <ul><li>B a ba des applications mobiles, les apps d’information sont extrêmement nombreu...
Les applications « culturelles » <ul><li>Mini logiciel, l’application offre de larges possibilités interactives et visuell...
Les applications « sociales » <ul><li>Au rayon des applications sociales, basées sur le partage, on compte de nombreuses f...
Les applications « fashion » <ul><li>L’application peut aussi se révéler un précieux conseil pour être au diapason des der...
Les applications « food » <ul><li>Intermarché  met à disposition une application permettant de trouver les points de vente...
Les jeux <ul><li>Domaine le plus prisé des applications iPhone compte tenu de sa ludicité, les marques se ruent les jeux b...
Les applications « gadgets » <ul><li>On finit par trouver un peu tout et n’importe quoi parmi les apps. </li></ul><ul><li>...
Un engouement à prendre avec des pincettes… <ul><li>Le nombre pharaonique d’applications disponibles sur le marché a créé ...
Demain, quelle place pour l’accessoire ? <ul><li>Le  succès des BlackBerry  – notamment chez les cadres – offrant par défa...
Idées, tendances & innovations
Une publicité que seuls les ados peuvent entendre <ul><li>Face à la mode britannique consistant à diffuser des  ultrasons ...
Qu’est ce qu’on twitt’ à midi ? <ul><li>Rentrée scolaire oblige, voici une idée venue d’Angleterre. Obnubilés par le progr...
Ben & Jerry’s dit oui à un nouveau nom <ul><li>En hommage à la légalisation du mariage gay dans son état d’origine du Verm...
Open Ride : le covoiturage dynamique <ul><li>On connaît tous le principe du covoiturage. Celui-ci devient dynamique grâce ...
Annexes <ul><li>Slide #4  :  Cluetrain Manifesto =  http://www.cluetrain.com/   </li></ul><ul><li>Slide #26  : Dockers =  ...
Au sommaire la semaine prochaine <ul><li>Internet rant-il stupide? </li></ul>Cette veille n° 94 a été écrite par Camille C...
Merci  et à la semaine prochaine
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

la veille de Né Kid du 10.09.09 : les applications mobiles

1 245 vues

Publié le

Actus :
• La revanche de l’information payante
• Téléspectateur « old school »
• La musique en ligne s’essouffle

Point de vue : Les applications mobiles

Et toujours les tendances, idées et innovations dénichées cette semaine…

1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • The pictures are fantastic ! What a big pity for can not be download!
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 245
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
84
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

la veille de Né Kid du 10.09.09 : les applications mobiles

  1. 1. 10 septembre 09 L’actualité & les innovations de la communication vues par les juniors de
  2. 2. L’actu mise à nu : Info trop chère… Point de vue : Les applications mobiles Idées , Tendances & Innovations : Une glace très gay…
  3. 3. L’actu mise à nu
  4. 4. La revanche de l’information payante <ul><li>La crise économique dont nous commençons timidement à sortir enjoint les acteurs à toujours plus de prudence, en vue d’agir en étant les mieux informés possible. </li></ul><ul><li>Forts de ce constat, Le Figaro et Les Echos sortent quasi simultanément deux services d’informations payantes dédiés aux « décideurs ». </li></ul><ul><li>Wansquare est édité par le Figaro, il dispensera des informations à « haute valeur ajoutée » à quelques 40 000 cadres supérieurs français et britanniques en échange d’un abonnement annuel de 1000 €. </li></ul><ul><li>Les Echos lancent de leur côté Le Crible , un fil d’informations premium à destination de la même catégorie de professionnels, à la différence près qu’il sera doté d’une interface pensée pour être consultée sur ordinateur ou smartphone. </li></ul>
  5. 5. Téléspectateur « old school » <ul><li>Signe des temps, l’âge moyen des téléspectateurs des chaines hertziennes américaines vient de dépasser la barre des 50 ans . </li></ul><ul><li>En une décennie seulement, l’âge moyen des adeptes de la petite lucarne a augmenté de… 8 ans ! </li></ul><ul><li>Les chaînes principales se concentrant en effet sur les pièges à quinquas que sont les séries policières et judiciaires, les plus jeunes se tournent de plus en plus vers les chaines câblées, plus riches en séries de niche ou vers le net. </li></ul><ul><li>Les séries demeurent toutefois un des atouts indéniables des networks, mais il leur faut désormais inventer un modèle pour monétiser le tiers de téléspecta-teurs de moins de 30 ans qui regarde ces émissions hors-programmation (par enregistreur ou sur internet). </li></ul>
  6. 6. La musique en ligne s’essouffle <ul><li>Malgré les nouveautés Apple dédiées à la musique annoncées le 8 septembre au soir, le téléchargement légal s’érode. </li></ul><ul><li>Sur le début de l’année 2009, son chiffre d’affaires n’a augmenté que de 3% par rapport à un bond de 45% l’année dernière à la même époque. </li></ul><ul><li>Parallèlement, le marché du disque a perdu 20% sur les 6 derniers mois. </li></ul><ul><li>Pour la première fois de leur histoire, les maisons de disque ont moins signé d’artistes. </li></ul><ul><li>Parmi les raisons à ce désamour figurent les cafouillages occasionnés par le projet de loi Hadopi qui auraient relancé le piratage. </li></ul><ul><li>L’arrivée du logiciel de streaming Spotify sur iPhone permettra peut-être enfin de revitaliser l’industrie musicale. </li></ul>
  7. 7. L’œil de Né Kid sur le vieillissement des audiences TV <ul><li>Nouveau symptôme du changement d’ère média, il sera de plus en plus difficile pour la TV d’apporter la puissance multi-cible qui était son point fort. </li></ul><ul><li>Les propriétaires des grandes chaînes les plus clairvoyants pourront continuer à véhiculer des contenus audiovisuels vers les gens, mais ils ne pourront le faire qu’en démultipliant les canaux, les moments, les contextes... </li></ul><ul><li>Conséquence directe de ce morcellement : le coût des contacts publicitaires en TV va continuer à croître, même si les tarifs baissent. Un phénomène qu’on a connu lors de l’arrivée de la FM en radio. Sauf que les jeunes chaînes sont moins gâtées que leurs devancières FM car l’écoute TV est moins mobile, et le net prend une part du gâteau de l’audience. </li></ul><ul><li>Beaucoup de marques devront donc faire le choix de cibles restreintes, faute de pouvoir s’offrir l’ensemble des consommateurs. Quant aux chaînes, sauront-elles faire évoluer à la fois leur modèle économique et les relations qu’ils ont tissées avec leurs annonceurs ? </li></ul>
  8. 8. L’image de la semaine
  9. 9. POINT DE VUE : les applications mobiles
  10. 10. Internet sur mobile, the (next) big thing <ul><li>Le développement d’internet sur mobile alimente le marché et les débats tout azimut : les industriels sont au coude à coude pour produire l’appareil qui offrira la meilleure expérience, les marketers usent et abusent de leur matière grise pour imaginer les exploitations les plus rentables tandis que les utilisateurs se laissent petit à petit séduire par les opérateurs téléphoniques rivalisant à coups de forfaits illimités « la nuit, le jour et même plus ». </li></ul><ul><li>Au sein de cette bataille, certains acteurs semblent toutefois tirer leur épingle du jeu. C’est le cas des sociétés ayant fait le pari du contenu, mettant à la disposition de leurs utilisateurs moult application visant à enrichir l’expérience du web mobile. </li></ul><ul><li>Petit tour d’horizon des programmes mobiles qui changeront peut-être votre vie. </li></ul>
  11. 11. Les challengers <ul><li>Sur le marché des applications mobiles, initié par Apple et son App Store , chaque acteur y va de ses deniers pour capter les utilisateurs. Plusieurs fabricants ont emboité le pas à la firme de Steve Jobs. </li></ul><ul><li>C’est le cas de RIM (BlackBerry) et son BB App World , Microsoft et son Windows Mobile Store, Google et son Androïd Market, Samsung et son Samsung Application Store ou encore Nokia avec son Ovi Store … La liste est longue. Même les opérateurs mobiles se lancent : Orange et Vodafone veulent également leur part du gâteau. </li></ul><ul><li>Suites bureautiques, jeux, utilitaires, musique ou gadgets, rien n’est trop beau pour attirer le chaland. </li></ul>
  12. 12. Une guerre à double entrée <ul><li>Tout comme pour le marché de l’informatique personnel dans les années 80, la bataille qui se joue actuellement sur le marché des smartphones est divisé en 2 grandes parties : le hardware (machine) et le software (logiciel), autrement dit le contenant et le contenu. </li></ul><ul><li>La guerre promet d’être épique entre les challengers spécialistes du hardware (Nokia, Samsung) et ceux du software (Google, Microsoft). </li></ul><ul><li>Pour l’heure, ce sont les acteurs intégrés qui s’en tirent le mieux : Apple et RIM sont les seuls à fabriquer leurs propres machines et leurs logiciels . </li></ul>
  13. 13. Pourquoi ce marché les intéresse ? <ul><li>Fin 2008, 17% des européens surfent sur internet depuis leur téléphone mobile. Dans 5 ans, ils devraient être 40%. </li></ul><ul><li>Malgré un marché mondial du mobile en repli, l’adoption des smartphones est en plein boom : il a augmenté de près de 30% au 1 er semestre 2009 par rapport à 2008. </li></ul><ul><li>Même si les « vieux » acteurs sont toujours bien placés ( Nokia demeure leader avec près de 45% de PdM des smartphones), les nouveaux entrants (RIM et Apple) sont dynamiques et plus profitables ! </li></ul><ul><li>Niveau rentabilité, les positions changent en effet radicalement : se partageant 3% du parc mondial des appareils, Apple et RIM captent 35% des résultats d’exploitation de l’industrie. </li></ul><ul><li>Comment expliquer cet écart ? Les contenus ! </li></ul>
  14. 14. Les applications, qu’est ce que c’est? <ul><li>Une application ou « app » est un petit programme qu’on installe sur son téléphone mobile. Le terme s’est popularisé depuis le succès fulgurant du App Store d’Apple : en 18 mois, un milliard et demi d’apps ont trouvé preneur parmi les 65 000 références disponibles. </li></ul><ul><li>Il existe tout sorte d’app, depuis la météo aux informations en passant par l’horoscope ou les sorties ciné. Les prix sont généralement bas, voire gratuits . </li></ul><ul><li>Mis à part les éditeurs traditionnels de logiciels, ce sont des développeurs tiers qui fabriquent la plus grosse quantité d’applications : des informaticiens aux 4 coins du monde soumettent leurs apps aux différentes plateformes de distribution en vue de gagner leur vie et la notoriété. 100 000 développeurs travailleraient pour l’App Store. </li></ul>
  15. 15. Du marketing mobile interactif : enfin ! <ul><li>Le succès des applications mobiles ne pouvaient pas laisser de marbre les publicitaires. </li></ul><ul><li>Depuis la démocratisation du téléphone mobile il y a une quinzaine d’année, c’est la première fois que le téléphone offre une véritable opportunité aux marques d’interagir de manière massive avec leurs consommateurs au-delà des traditionnels coups de fils ou SMS. </li></ul><ul><li>L’alliance du mobile à internet offre – enfin ! – un support de communication individuel et privilégié aux opportunités créatives : création de contenus, jeux, etc. </li></ul>
  16. 16. Succès populaire + standards = applications <ul><li>Les premières applications mobiles ne datent pourtant pas d’hier. </li></ul><ul><li>Le WAP fut une sensation à son époque. Toutefois, l’impossibilité de standardiser les formats due à un parc d’appareils extrêmement varié (adapter une application à 300 modèles différents par leurs caractéristiques techniques et graphiques) refréna les plus motivés. </li></ul><ul><li>Les nouveaux smartphones contribuent par leur succès populaire à l’apparition de standards permettant aux publicitaires de débrider leur créativité sur « uniquement » 5 ou 6 appareils différents. </li></ul><ul><li>Il existe de fait de très nombreuses catégories d’applications brandées . </li></ul>
  17. 17. <ul><ul><li>Cartographie des apps mobile </li></ul></ul><ul><ul><li>Jeux </li></ul></ul><ul><ul><li>Culture </li></ul></ul><ul><ul><li>Information </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilitaires </li></ul></ul><ul><ul><li>Social </li></ul></ul><ul><ul><li>Gadgets </li></ul></ul><ul><ul><li>Mode </li></ul></ul><ul><ul><li>Food </li></ul></ul>
  18. 18. Les applications « utilitaires » <ul><li>Que serait internet mobile sans un florilège de fonctions aussi basiques que la météo ou l’heure? </li></ul><ul><li>La marque japonaise Uniqlo en a fait son miel en transposant sur le terminal Apple son Uniqlock . </li></ul><ul><li>Au rang des grands classiques des utilitaires, citons pêle-mêle les Pages Jaunes , les Post-it, Météo France, la météo des Plages grâce à Oakley, la RATP, l’orientation via Tom-Tom, Vélib’ … </li></ul><ul><li>Pratique aussi, Logic-Immo permet d’accéder en quelques clics aux offres immobilières. </li></ul>
  19. 19. Les applications « informatives » <ul><li>B a ba des applications mobiles, les apps d’information sont extrêmement nombreuses. </li></ul><ul><li>Les journaux sont très investis sur ce segment : Le Monde, Libération, Le Figaro, le NY Times… </li></ul><ul><li>Certaines marques traditionnelles ont également investi ce média. Chanel alimente ses fans sur l’actualité de la marque : défilés, accessoires, store-locator , etc. Pour les accros au shopping !... </li></ul><ul><li>On note également Nestlé qui met à disposition des mamans l’app Devenir Maman ou encore le consumer magazine édité par Monoprix : Fresh’n’Fashion. </li></ul>
  20. 20. Les applications « culturelles » <ul><li>Mini logiciel, l’application offre de larges possibilités interactives et visuelles. </li></ul><ul><li>À l’occasion de son soixantième anniversaire, Adidas a lancé le Urban Art Guide pour chroniquer l’art de rue berlinois : peintures, pochoirs, maquettes et autocollants d’artistes en adéquation avec la marques ont ravi les arpenteurs urbains. </li></ul><ul><li>Les musées ne sont pas en reste. Le MoMA de NY transmute le iPhone en audio-guide riche de commentaires audio et vidéo. Idem pour le Grand Palais ou Le Louvre . </li></ul>
  21. 21. Les applications « sociales » <ul><li>Au rayon des applications sociales, basées sur le partage, on compte de nombreuses familles. </li></ul><ul><li>Les applications « voyages » tel le célèbre TripAdvisor édité par Expedia permettent aux utilisateurs d’obtenir des informations sur les hôtels. </li></ul><ul><li>Côté sports, Nike distribue une app dédiée au coaching sportif : programme d’amélioration, partage de conseils avec ses amis… </li></ul><ul><li>Starbucks s’allie à Twitter et propose aux bloggeurs ayant parlé de la marque sur leur site d’obtenir une réduction immédiate. </li></ul>
  22. 22. Les applications « fashion » <ul><li>L’application peut aussi se révéler un précieux conseil pour être au diapason des dernières modes. </li></ul><ul><li>Celio offre aux consommateurs de trouver les boutiques les plus proches ou faire des essais vestimentaires. </li></ul><ul><li>Il en va de même pour le leader du prêt-à-porter du luxe sur le we, Net-à-porter : infos, photos, essais, ventes et conseils. </li></ul><ul><li>Condé Nast décline son portail Style.com sur les smartphones pour dispenser tous les conseils indispensables à tout esthète qui se respecte. </li></ul>
  23. 23. Les applications « food » <ul><li>Intermarché met à disposition une application permettant de trouver les points de vente les plus proches ou composer des menus équilibrés. </li></ul><ul><li>Kraft foods est l’auteur d’une app analogue aux Etats-Unis, où les consommateurs sont invités à composer des recettes saines à partir des produits de la marque. </li></ul><ul><li>Le magazine Elle propose quant à lui une app dédiée aux recettes. </li></ul><ul><li>Les magasins Whole Foods veulent de leur côté devenir les personal assistants du manger sain sur téléphone. </li></ul>
  24. 24. Les jeux <ul><li>Domaine le plus prisé des applications iPhone compte tenu de sa ludicité, les marques se ruent les jeux brandés. </li></ul><ul><li>On trouve évidemment les éditeurs de jeux vidéos qui ne manquent pas de sortir des versions allégées de leurs jeux : Gameloft , Electronic Arts ou Ubi Soft sont des abonnés. </li></ul><ul><li>Mais Audi ou Volkswagen ont aussi réalisé des simulateurs de course automobile pour le lancement de leurs nouveaux modèles A4 et Polo. </li></ul><ul><li>La boisson énergétique Red Bull leur préfère l’aviation en hommage à son épreuve de voltige. </li></ul><ul><li>La marque de vêtements urbains Van’s a lancé une simulation de skateboard virtuelle, à jouer avec les doigts. </li></ul>
  25. 25. Les applications « gadgets » <ul><li>On finit par trouver un peu tout et n’importe quoi parmi les apps. </li></ul><ul><li>Dockers a fait parler de lui avec une application consistant à faire danser un personnage virtuel. </li></ul><ul><li>Burger King a créé pour la Saint-Valentin une app où la mascotte de la marque est dans une baignoire : le seul objectif est de faire éclater des bulles de savon virtuelles… </li></ul><ul><li>Les bières Carling proposent quant à elles l’application iPint, simulant la dégustation d’un verre de bière… </li></ul><ul><li>Que dire de l’application Zippo mimant le briquet ou de Pedigree et de son simulateur d’aboiement ? </li></ul>
  26. 26. Un engouement à prendre avec des pincettes… <ul><li>Le nombre pharaonique d’applications disponibles sur le marché a créé une concurrence rude , rendant d’autant plus difficile les chances de succès. </li></ul><ul><li>La loi des 20/80 n’épargne le marché des apps : </li></ul><ul><ul><li>Une étude récente montre que 30 jours après leur téléchargement, seules 5% des apps sont encore utilisées </li></ul></ul><ul><ul><li>Par ailleurs, seules 5% des applications affichent plus de 100 000 téléchargements, </li></ul></ul><ul><ul><li>Cerise sur le gâteau, seuls 18% des propriétaires de téléphones mobiles utilisent d’autres services que les appels et les messages… </li></ul></ul>
  27. 27. Demain, quelle place pour l’accessoire ? <ul><li>Le succès des BlackBerry – notamment chez les cadres – offrant par défaut un kit d’apps réduit au strict nécessaire (emails, agenda, prise de note et navigation) est parlant : ce sont les apps les plus «  utiles  » et indispensables à la vie de tous les jours qui triompheront à long terme. </li></ul><ul><li>Etre présent sur les smartphones n’est pas une fin en soi, et le hit parade des applications les plus chargées trahit un effet de mode. Gare à l’éclatement de la bulle de ces nouvelles « places-to-be » (App Store, Twitter, etc.) qui risquent fort de suivre le chemin de second life … </li></ul><ul><li>Face à un consommateur hyper sollicité, hyper connecté, le combat des marques se jouera demain plus que jamais sur l’attention de leurs consommateurs . Attention de ne pas se perdre dans des gadgets éphémères… </li></ul>
  28. 28. Idées, tendances & innovations
  29. 29. Une publicité que seuls les ados peuvent entendre <ul><li>Face à la mode britannique consistant à diffuser des ultrasons (que seuls les adolescents peuvent entendre) aux pieds des immeubles pour refréner les rassemblements, Fanta a préféré convertir cet outil de répression en levier de communication. </li></ul><ul><li>Communautaire par essence – les adultes ne peuvent rien entendre – Fanta invite les ados à télécharger une application mobile qui émet des ultrasons. La marque a élaboré un langage codé grâce auquel les utilisateurs peuvent communiquer ou échanger leurs impressions au nez et à la barbe (surtout pas aux oreilles) des adultes. </li></ul>Cliquer sur l’image pour visionner le reportage (explication à 1’38)
  30. 30. Qu’est ce qu’on twitt’ à midi ? <ul><li>Rentrée scolaire oblige, voici une idée venue d’Angleterre. Obnubilés par le programme « 5 a day » visant à populariser les fruits et légumes, une école primaire a décidé de publier sur Twitter les menus servis à la cantine. </li></ul><ul><li>Rassurant pour les parents, nos têtes blondes n’auront plus aucune excuse pour accuser l’école de les gaver de steak/frites. </li></ul>Cliquer sur l’image pour accéder à la page
  31. 31. Ben & Jerry’s dit oui à un nouveau nom <ul><li>En hommage à la légalisation du mariage gay dans son état d’origine du Vermont, la marque de crème glacée Ben & Jerry’s va renommer temporairement son parfum « Chubby Hubby » en « Hubby Hubby ». </li></ul><ul><li>Un camion a sillonné la ville pour distribuer des pots gratuits de Hubby Hubby dans les rues et notamment devant le parlement local où a été promulguée la loi. </li></ul>
  32. 32. Open Ride : le covoiturage dynamique <ul><li>On connaît tous le principe du covoiturage. Celui-ci devient dynamique grâce à la conjugaison du GPS, du texto & de l’Internet mobile. </li></ul><ul><li>L’idée : trouver en temps réel un véhicule (et son chauffeur) prêt à nous emmener à bon port … contrairement aux systèmes actuels (via Internet ou simple tableau dans l’entreprise) qui exige une (solide) organisation en amont. </li></ul><ul><li>Les passagers consultent depuis leur mobile la liste des places libres dans leur entourage tandis que les chauffeurs précisent leur disponibilité. Le principe est actuellement testé en Allemagne & d’autres pays (France, USA, Belgique…) </li></ul>
  33. 33. Annexes <ul><li>Slide #4 : Cluetrain Manifesto = http://www.cluetrain.com/ </li></ul><ul><li>Slide #26 : Dockers = http://www.youtube.com/watch?v=NwnuwGhcpRU </li></ul><ul><li>Slide #26 : Carling = http://www.youtube.com/watch?v=FITNnxrr4Us </li></ul><ul><li>Slide #30 : Fanta ultrasons = http://www.youtube.com/watch?v=fIojdA6gKxk </li></ul><ul><li>Slide #31 : Twitter cantine = http://twitter.com/SCSSchoolmeals </li></ul>
  34. 34. Au sommaire la semaine prochaine <ul><li>Internet rant-il stupide? </li></ul>Cette veille n° 94 a été écrite par Camille Chautard, Xavier Modin et Jean Allary Clin d’œil amusé… Le blog de Né Kid a déjà reçu plus de 1000 visites en provenance de Publicis depuis sa création. Ce soutien notoire à notre démarche d’intégration nous va droit au cœur !
  35. 35. Merci et à la semaine prochaine

×