Musée de Cluny

267 vues

Publié le

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
267
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Musée de Cluny

  1. 1. Musée de Cluny
  2. 2. Le musée de Cluny possède l'une des plus importantes collections mondiales d'objets et d'œuvres d'art de l'époque médiévale.
  3. 3. Les batiments du musée ont l’histoire très longue et riche. Auparavant c’étaient Les thermes de Cluny (ou les thermes du Nord) qui ont été construits à la fin du Ier siècle ou au début du IIe siècle sur la rive gauche de la Seine à Lutèce (le nom gallois d’ancienne capitale française). Après de tradition romaine ils ont été publiques : c’était la place ou les gens n’ont pas seulement pris la bain, mais ils s’y sont aussi rencontrés, ils y ont bavardé, discuté les affaires (Metronome paris)
  4. 4. Au Moyen Age, les traditions romaines ont déjà rejeté et dès le XIIIe siècle les bâtiments accueillaient les abbés de l'ordre de Cluny en Bourgogne. À la fin du XVe siècle, le bâtiment construit par Jean III de Bourbon et a été agrandi par Jacques d'Amboise, abbé de Cluny (1485-1510).
  5. 5. Au XVIIIe siècle, Nicolas-Léger Moutard, l'imprimeur-libraire de la reine de 1774 à 1794, installe ses presses dans la chapelle, et son adresse est rue des Mathurins, Hôtel de Cluny. A la Révolution, l'hôtel est vendu comme bien national et subit des transformations et des agressions jusqu'à son acquisition par l'État en 1843.
  6. 6. La création du musée En 1843 le gouvernement français a crée le musée de Cluny, a racheté la collection des objets médiévals d’ Alexandre Du Sommerard qui est compté maintenent comme un trésor de la patrimoine française.
  7. 7. Pousser la porte du musée de Cluny, c’est d’abord entrer dans un bâtiment exceptionnel qui réunit au cœur de Paris deux édifices prestigieux : les thermes gallo-romains de Lutèce, construits à la fin du Ier siècle, et l’hôtel des abbés de Cluny édifié à la fin du XVe siècle. C’est aussi accéder à un ensemble majeur d’oeuvres issues d’une vaste aire géographique s’étendant du bassin méditerranéen à la Scandinavie et aux îles britanniques.
  8. 8. Colorées, diverses, parfois étranges, les collections comprennent peintures, sculptures, tapisseries (гобелены), vitraux, pièces d’orfèvrerie (произведения ювелирного искусства)ou d’ivoire(слоновая кость), et offrent un riche panorama de l’histoire de l’art.
  9. 9. La Dame à la licorne, tapisserie à l’histoire romanesque mille fois célébrée, les sculptures de la cathédrale Notre-Dame de Paris et les vitraux de la Sainte-Chapelle ou encore la Rose et l’autel d’or de Bâle sont quelques-uns des chefs-d’œuvre qui y sont conservés. Le jardin d’inspiration médiévale offre un agréable prolongement à la visite et instaure un lien original entre les collections, le bâtiment et l’environnement urbain.
  10. 10. Merci pour votre attention !

×