Marketing culturel - Marketing Muséal

704 vues

Publié le

Une autre présentation complémentaire de celle qui la précède, mais axée sur les théories Managériales Culturelle.

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
704
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
74
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

  • Partie de Nada

  • Je vais commencer par discuter les points que nous aborderons durant cet exposé.

    Voici les parties dont j'assurerai les présentations.

    Et les parties de chacun. Sara, Fanilo et puis Nazim.

  • Continue comme ça Nada 

    Nous allons commencer par une courte introduction, qui nous permettra de rebondir sur les thèmes abordés dans cet exposé.

  • Social : Il met et relation des personnes

    Managérial : il permet d'assurer le bon fonctionnement sur le plan interne des entreprises.

    Le secteur culturel est un marché encore mal investi dans le Maroc.

    Même si il y a beaucoup d'entreprise culturelle.

  • Mais malgrès ce manque d'investissement dans le secteur culturel au Maroc, il y a une consommation culturelle qui commence à voir le jour.

    On consomme de la musique, des vidéos, des images, des livres ...

    Ce qui a engendré la création du marketing culturel. Ce type de marketing est relatif aux secteurs des arts et de la culture.

    Néanmoins, les musées sont des établissements qui n’ont pas encore énormément investi ce champ d’action.


  • Maintenant nous allons passer à la seconde partie de notre exposé, qui est consacré au musée et à la muséologie.

    Dans cett partie nous allons voir les définitions des deux notions, et leurs fonctions respectives.
  • ICOM : c’est une institution internationale qui a pour vocation de …

    C’est le premier organisme moderne qui a défini le musée, la première définition fournie était en 1946 .

    Depuis la définition suivant le même organisme n’a cessé d’évoluer, pour devenir en 2007 celle qui est actuellement visible sur le Slide.
  • L’ICOM n’est pas cependant la seule institution qui a défini le musée. D’autres organismes l’ont fait.

    Et si certaines définitions sont semblable à celle de l’ICOM, d’autres ne le sont pas. Exemple, L’AAM qui insiste sur la fonction éducative et formative des musées.

    Ce qui n’est pas le cas pour l’ICOM comme nous l’avons vu précédamment.
  • Maintenant que nous avons défini le musée, nous passerons à la définition de la muséologie.
  • La première définition que nous allons retenir est celle de l’ICOFOM.

    Cet organisme différencie entre la muséologie et la muséographie, comme nous le constatons dans la définition.

    Une définition plus ancienne est disponible, celle de Rivière. Sa définition étant faite à Rio de Janeiro, en Brésil, en l’an 1958.
  • Cette définition (suivant rivière), évoluera elle aussi. Et deviendra beaucoups plus précise que la première définition.

    Il définira aussi certains des rôles de la muséologie.

  • Partie de Sara

    Commençons par définir les fonctions du musée et de la muséologie.
  • Tout comme sa définition, les fonctions du musée ont évoluer.

    La première fonction du musée et de collectionner des oeuvres artistiques, ces oeuvres doivent venir de plusieurs artistes, et peuvent ou pas (suivant le musée) être de courant artistique différents.

    Les musées enrichissent leurs collections de différentes manière, la première est l’achat, même si cette méthode reste peu utilisée.

    La seconde est le don. Qui peut être effectué soit par des personnes, ou des organismes. Les dons sont définitifs, contrairement au prêt, et sont un moyen très utilisé par les musées pour enrichir leurs collections PERMANENTES.

    La troisième manière que les musées utilisé pour enrichir leurs collections est le prêt. Ce mode est le plus utilisé par les musées pour enrichir leurs collections TEMPORAIRES

    Les oeuvres d’art relètant une mémoire collective et sont une richesse nationale, Une des fonctions principales du musée et de conserver les oeuvres artistiques.
  • Une autre des fonctions principales du musée et d’étudier les oeuvres. Ainsi, nous trouvons dans l’entrée des galleries des textes écrits, permettant de nous éclairer et de nous apprendre des informations concernant les oeuvres exposées.

    La quatrième est d’interpréter.
  • Une des fonctions les plus importantes du musée et d’exposer les oeuvres qu’il conserve. Ces expositions sont soit temporaire, soit permanente, et permettent au publique de découvrir les oeuvres.
  • Maintenant nous allons passer aux fonctions de la muséologie. Qui est, je le rappelle et d’après la définition de Rivière ’’ la science qui a pour but d’étudier la mission et l’organisation du musée’’.
  • La muséologie a plusieurs fonctions. Les principales étant :

  • Maintenant nous allons passé à la troisième partie. Dans cette partie nous allons définir le marketing, et quelques une de ses principales théories. Pour pouvoir, par la suite passer au marketing muséal.
  • Deux définitions principales existent pour le marketing, et si l’une est centré sur le marché (publique ciblé), l’autre permet d’organiser un bon fontionnement des institutions et organismes, qui est plus connu sous le nom de Management.
  • Cette définition prend beaucoup plus considération du caractère social des hommes. Et ainsi, cette socialisation, permet des créer les valeurs, d’enrichir l’échange et de le rendre plus chaleureux et convivial.

  • Partie de Fanilo
  • Partie de AhiD
  • It’s Over.
  • Marketing culturel - Marketing Muséal

    1. 1. S Musée et Marketing Fait par : Nada Kadiri – Sara Chakli – Fanilo Thierry Randriamanampy – Nazim Ahid Université Hassan II Faculté des Lettres et Des Sciences Humanes Ben M’sik Master Ingénierie Culturelle et Artistique Encadré par : Mr Abdelfattah Mekouar.
    2. 2. Sommaire  I - Introduction  II - Musée et muséologie  1 - Définition du musée  2 - Définition de la muséologie  3 - Fonctions du musée  4 - Fonction de la muséologie  III - Marketing  1 - Définition du marketing  2 - Management  3 – Marketing  IV - Marketing muséal  1 - Définition  2 – Management  3 - Marketing externe  V - Conclusion
    3. 3. S I - Introduction
    4. 4. Introduction S Le marketing est un processus social et managérial. S Il permet à des personnes ou à des organisations de créer de la valeur et de l’échanger avec d’autres . S Le secteur de la culture est considéré comme un marché. S Naissance des entreprises culturelles et de l’industrie culturelle.
    5. 5. Introduction S Ce qui engendre un développement de la consommation culturelle. S Pour ces raisons, la notion de Marketing culturel est née. S Tout les secteurs culturels et artistiques sont concernés. S Mais le musées sont des secteurs qui n’ont pas encore bien investi dans ce champ d’action.
    6. 6. S II - Musée et muséologie 1 - Définition du musée
    7. 7. Définition du musée S L’ICOM défini le musée comme étant : S ‘’Une institution permanente sans but lucratif, au service de la sociéte et de son développement, ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation’’.
    8. 8. Définition du musée S Des différences existent avec des définitions d’autres organismes. S L’association américaine des musées (AAM) accorde le nom de « musée » à une institution si elle est « essentiellement éducative par nature »,(1999). S Alors prés de 88% des musées américain fournissent des programmes éducatifs, autour de l’art, l’histoire les mathématiques ou la science. S Ce qui permet une croissance dans le champ culturel.
    9. 9. S II - Musée et muséologie 2 - Définition de la muséologie
    10. 10. Définition de la muséologie S ICOFOM, le Comite international de l’ICOM pour la muséologie détermine la muséologie comme « l’étude du musée » et non pas sa pratique, qui est renvoyée à la muséographie. S Georges Henri Rivière défini la muséologie en l’an 1958 comme ‘’la science ayant pour but d’étudier la mission et l’organisation du musée’’.
    11. 11. Définition de la muséologie S Rivière finira par redéfinir la muséologie en 1981 comme étant la ‘’science impliquée, la science du musée’’. S Elle en étudie alors l’histoire, le rôle dans la sociéte, les formes spécifiques de recherche et de conservation physique, de présentation, d’animation et de diffusion, d’organisation et de fonctionnement, d’architecture neuve ou muséalisée, les sites reçus ou choisis, la typologie, la déontologie’’.
    12. 12. S II - Musée et muséologie 3 - Fonctions du musée
    13. 13. Fonctions du musée S Les fonctions du musée ont évoluer depuis sa création. S La première est de collectionner. S Les musées peuvent collectionner de différentes manières : S Achat / Don / Prêt. S La seconde est de conserver. S Les oeuvres d’art reflètent une mémoire collective.
    14. 14. Fonctions du musée S Les musées doivent conserver ses oeuvres dans un bon état, veiller à leur sécurité et à leur restauration en cas de dégradation. S La troisième est d’étudier. S Les musées ont aussi pour fonction d’étudier les oeuvres. Le style, les courants … S La quatrième est d’ interpréter .
    15. 15. Fontions du musée S La cinquième est d’exposer. S En organisant des expositions temporaires et permanentes.
    16. 16. S II - Musée et muséologie 4 - Fonction de la muséologie
    17. 17. Fonctions de la muséologie S 1 – Etudier l’histoire des musées. S 2 – Etudier et définir leurs rôles dans la société . S 3 – Rechercher. S 4 – Trouver différents moyens de conservation physique et de présentation des oeuvres artistiques. S 5 – Elaborer des méthodes d’animation au sein des musées.
    18. 18. Fonctions de la muséologie S 6 – Organiser le fonctionnement des musées. S 7 – Définir leurs architectures.
    19. 19. S III - Marketing 1 - Définitions
    20. 20. Définition du marketing S Le marketing est le processus de planification et d'exécution de la conception, la tarification, la promotion et la distribution des idées, des biens et des services. S Ceci est fait afin de créer des échanges mutuellement satisfaisants pour les organisations comme pour les individus avec lesquels elles intéragissent.
    21. 21. Définition du marketing S Le marketing est aussi un processus social et managérial. S Il permet à des personnes ou à des organisations de créer de la valeur et de l’échanger avec d’autres. S Ce qui permet, enfin de comptes, aux deux parties d’obtenir ce qu’elles recherchent et ce dont elles ont besoin.
    22. 22. S III - Marketing 2 - Management
    23. 23. Management S Le management est l’ensemble des connaissances concernant l’organisation et la gestion des organisations. S Le management se passe en trois étapes : S la fixation des objectifs ; S la mobilisation des ressources humaines, matérielles, financières pour atteindre ces objectifs ; S l’évaluation des résultats obtenus, et redéfinition des objectifs en cas de besoin.
    24. 24. Management S Le management opérationnel. (Court terme et petites entreprises) S Il comprend de nombreux éléments : S la gestion financière, S la gestion des ressources humaines, S la gestion des relations avec l’environnement interne et externe (clients ou usagers), S la gestion de la production des biens ou des services offerts.
    25. 25. Management S Le management stratégique (Long terme / Grandes entreprises) S Ces composantes : S le choix des domaines d’activités ; S le choix des frontières entre les activités qui seront réalisées par l’organisation, et les activités qui seront confiées à la sous-traitance ou réalisées en coopération ; S le choix d’une structure interne ; S le choix des processus de décision et de gestion internes.
    26. 26. Management S Les deux premières catégories de décision commandent l’insertion de l’organisation dans son environnement. Les deux secondes définissent le mode de fonctionnement interne de l’organisation. S Citons parmis les précurseurs Fayol, Taylor, Ford et Weber.
    27. 27. S III - Marketing 3 – Marketing
    28. 28. Marketing S Philip Kotler (1977) a uni le processus du marketing dans l’acronyme : SCP. ( SEGMENTATION, CIBLAGE, POSITIONEMENT ). S La segmentation du marché : S Permet de comprendre la structure du marché et de diviser le marché dans des structures homogènes. S Le but de cette méthode est d'améliorer les avantages compétitifs et de donner de meilleurs services aux consommateurs qui ont des besoins différent
    29. 29. Marketing S La cible : S Après avoir segmenter du marché, il faut définir avec précision le ou les segments de marché que l'on prendra pour cibles. S Ce qui permet de bien cibler les personnes ou organisations à qui l'on va s'efforcer de faire consommer ou utiliser le produit considérer.
    30. 30. Marketing S Le positionnement S C’est l'image qui permet aux consommateurs de situer et distinguer les produits dans l'univers des produits concurrents.
    31. 31. Marketing S Marketing mix S Le marketing mix est : " un ensemble cohérent de décisions relatives à la politique de produit, à la politique de prix, à la politique de distribution et à la politique de communication du produit considéré".
    32. 32. S IV - Marketing muséal 1 - Définition
    33. 33. Définition S Le marketing des musées est une chose mal comprise voir même mal utilisée. S Le marketing culturel a engendré le marketing muséal. S C’est l’application des théories du management et du marketing aux musées.
    34. 34. Définition S Il permet de donner envies aux publiques. S D’aller aux musées. S De vouloir y retourner. S De vouloir acheter des œuvres d’arts. S Il permet de développer un publique récurrents.
    35. 35. S IV - Marketing muséal 2 - Management
    36. 36. Management S C’est la ‘’Culture organisationnelle’’ du musée. S le choix des processus de décision et de gestion internes. S Ensuite il faut définir le type de management à utiliser: S Management Opérationnel. (Court terme) S Management Stratégique (Long terme )
    37. 37. Management S Fixer des objectifs, à courts, moyens et long termes. S Mobiliser les ressources humaines, matérielles, financières et collaborer avec des structures externes pour atteindre ces objectifs. S Evaluer les résultats obtenus, et redéfinir les objectifs en cas de besoin. S Gérer les relations avec l’environnement interne et externe (visiteurs, cadre légal, autres musées, partenaire …),
    38. 38. S IV - Marketing muséal 3 - Marketing
    39. 39. Marketing S Il faut en premier lieu ségmenter le marché. S Définir les catogories qui peuvent visiter le musée, de ceux qui ne le peuvent pas. S Ce qui permet de Cibler les ségments désirés, qui peuvent visiter le musée, et de Cibler les ségments qui ne visitent pas le musée.
    40. 40. Marketing S Créer un ensemble cohérents de décisions relatives à la S politique du produit muséal S politique du prix S politique de distribution S politique de communication
    41. 41. Marketing S Ce qui permettra au musée de se positionner dans son environnement. S Ensuite il faudra chercher un rayonnement de plus en plus grand. S Commencer par le local, chercher le nationnal pour atteindre l’internationnal.
    42. 42. S V - Conclusion
    43. 43. Conclusion S La consommation culturelle est une réalité, mais la consommation muséale l’est moins. S Certains pays commencent à créer de nouvelles manières pour offrir des visiteurs aux musées. (France – Etats-Unis) S Ils existent des manières alternatives pour nos musées, et qui leurs permettent d’attirer des visiteurs. S Le marketing muséal est un enfant, qui doit encore grandir.
    44. 44. Notes Bibliographiques S L’expérience sociale du musée. (Disponible sur)https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs- 00635785/document. S Walter Benjamin, L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique, dernière version 1939, in « Œuvres III », Paris, Gallimard, 2000.

    ×