SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  26
Télécharger pour lire hors ligne
Travail de session – Analyse financière du projet :
Ajout d’une chambre de vieillissement des viandes chez IGA Bellefeuille de St-Lambert
Présenté à :
Mathieu Miquelon, Professeur
Évaluation financière de projet (FEC 722)
Par :
Mélodie Bibeau
Valérie Nadon
Nicholas Roy 11 110 013
Manon Vallières
Maîtrise en administration des affaires (M.B.A.)
14 décembre 2013
2	
Table	des	matières	
1- Énumération de l'opportunité, de l'idée qui a conduit au projet	........................................................	3	
2- Le choix du projet parmi les alternatives	.................................................................................................	3	
2.1 Les alternatives	............................................................................................................................................................	3	
2.2 La compatibilité	...........................................................................................................................................................	3	
2.3 L’accessibilité	...............................................................................................................................................................	4	
2.4 La capacité	.....................................................................................................................................................................	4	
2.5 Potentiel relié au projet	.............................................................................................................................................	4	
3- Description du projet	....................................................................................................................................	4	
3.1 En quoi consiste le projet?	.......................................................................................................................................	4	
3.2 Quel est le but du projet?	..........................................................................................................................................	5	
3.3 Les conditions critiques en lien avec l’environnement externe	...................................................................	5	
3.4 Autre condition	............................................................................................................................................................	5	
4- Méthodologie d’analyse	................................................................................................................................	6	
5- Étude de préfaisabilité	..................................................................................................................................	6	
5.1 L’étude préliminaire du marché	.............................................................................................................................	6	
5.2 L’étude technique	........................................................................................................................................................	8	
5.3	L’étude	des	ressources	humaines	......................................................................................................................	8	
5.4 L’étude sociale et/ou environnementale	..............................................................................................................	9	
5.5 L’étude de préfaisabilité financière	.......................................................................................................................	9	
6-Conclusion	et	recommandations	..........................................................................................................	13	
Annexe 1- À propos d’IGA	............................................................................................................................	14	
Annexe	2-	Bœuf	Angus	AAA	100	%	Canadien	......................................................................................	15	
Annexe	3-	Chambre	de	vieillissement	....................................................................................................	16	
Annexe	4-	Étude	de	marché	.......................................................................................................................	17	
Annexe	5-	Plan	de	l’épicerie	avec	ou	sans	la	chambre	de	vieillissement	...................................	18	
Annexe	6-	Formation	sur	le	vieillissement	offerte	par	la	Bête	......................................................	19	
Annexe	7-	Devis	Thomas	Réfrigération	Inc.	.........................................................................................	20	
Annexe	8-	Devis	Acier	Fédéral	Inc.	..........................................................................................................	22	
Annexe	9-	Délai	de	Récupération	.............................................................................................................	23	
Annexe	10-	VAN	et	TRI	du	projet	à	différents	taux	d’actualisation	..............................................	23	
Annexe	11-	Analyse	de	sensibilité	–	coûts	variables	vs	quantités	vendues	...............................	24	
Annexe	13-	VAN	et	TRI	si	les	coûts	variables	augmentent	de	10%	par	année	.........................	25	
Annexe	14-	VAN	et	TRI	si	les	frais	d’opérations	passe	de	12%	à	30%	........................................	25	
Annexe	15-	VAN	et	TRI	si	le	prix	de	vente	augmente	de	5%	par	année	......................................	25	
Annexe	16-	VAN	et	TRI	si	le	scénario	inclu	les	trois	changements	précédents	........................	26	
Annexe	17-	VAN	et	TRI	si	le	scénario	inclu	une	diminution	de	5%	des	qtes	.............................	26
3	
1- Énumération de l'opportunité, de l'idée qui a conduit au projet
Depuis quelques années, le marché de l’alimentation a explosé et a vu apparaitre de nombreux
concurrents tels que Target et Walmart. Ces bannières sont qualifiées de bannières à escompte vu
les bas prix qu’elles offrent aux consommateurs. Les ventes sont devenues plus difficiles pour
IGA Bellefeuille de St-Lambert qui cherche à se démarquer parmi la compétition mais surtout à
se différencier dans sa localité (voire annexe 1 pour de plus d’informations sur IGA). Le projet de
viande vieillie s’inscrit dans cette optique d’offrir un produit haut de gamme à une clientèle bien
spécifique. Elle permettra aussi à cette bannière d’aller chercher des ventes supplémentaires. Au
niveau des contraintes à respecter, la principale concerne la norme du MAPAQ selon laquelle les
chambres de vieillissement doivent être maintenues à un minimum de 4o
C et répondre à des
normes élevées de salubrité. En effet, la viande vieillie à sec dégage une forte odeur et la partie de
la viande qui pourrit doit être retirée avant la vente.
2- Le choix du projet parmi les alternatives
2.1 Les alternatives
En ce qui concerne l’évaluation de ce projet de viande vieillie à sec par le comptoir de la
boucherie, peu d’autres alternatives sont offertes à IGA Bellefeuille de St-Lambert. Par contre,
étant donné l’environnement ultra compétitif dans lequel la bannière se trouve, il est crucial
d’innover et d’être à la fine pointe des nouvelles tendances afin de se démarquer des autres
chaînes d’alimentation et gagner de nouveaux clients.
Une possibilité pour IGA St-Lambert aurait été d’agrandir son comptoir de boucherie afin d’offrir
davantage de produits marinés et prêts à cuire déjà offert en quantité suffisante. Par contre, IGA
St-Lambert serait resté fidèle à l’offre actuelle, sans se démarquer, et l’augmentation du volume
de produits ne garantit pas nécessairement l’augmentation des ventes.
2.2 La compatibilité
Au niveau comptable, le projet est réaliste. L’objectif d’IGA St-Lambert est d’augmenter ses
ventes et le projet va contribuer à cet objectif. Ce projet est aussi en ligne avec la vision de celle-
ci qui est de relier les magasins aux millions de cuisines québécoises dans une seule et même
expérience tournée vers le plaisir de mieux manger. Le projet de viande vieillie consiste en une
réelle expérience pour les consommateurs et est orienté vers le plaisir de manger.
4	
2.3 L’accessibilité
Au niveau de l’accessibilité, cette option est aussi tout à fait réalisable. Les fournisseurs de
viandes pourront approvisionner la bannière en quantité suffisante tel que prévu. Le projet reste
accessible aussi au niveau des normes de salubrité de la chambre de vieillissement avec des
équipements adéquats et la consultation d’experts chevronnés.
2.4 La capacité
Au niveau de la capacité, IGA St-Lambert est tout à fait bien placé pour offrir un tel type de
produit. Bien établi dans l’alimentation et disposant d’une solide notoriété, il est tout à fait justifié
de croire que les consommateurs auront confiance au nouveau produit. Le supermarché IGA
Bellefeuille de St-Lambert pourra profiter de l’expertise de ses bouchers. Bien que ces derniers
auront une formation à suivre pour l’introduction de ce nouveau produit, ils ont déjà beaucoup de
connaissances dans le domaine. La capacité financière enviable d’IGA St-Lambert permet de
faire un investissement de cette envergure. La totalité de l’investissement provient des
propriétaires et non de la maison mère ou d’autres investisseurs externes.
2.5 Potentiel relié au projet
Les produits de viande vieillie sont haut de gamme et requièrent une expertise particulière. C’est
pourquoi les prix de détail seront plus élevés que pour d’autres types de produits. La marge de
rentabilité sera plus élevée, car chaque vente rapportera davantage d’argent. Le potentiel de
croissance est aussi très présent, car ce produit n’est pas offert et les études de marché
soutiennent que ce produit sera en demande croissance et qu’il possède une valeur ajoutée.
3- Description du projet
3.1 En quoi consiste le projet?
Le projet consiste, pour IGA Bellefeuille de St-Lambert, de construire une chambre de
vieillissement pour faire vieillir des pièces de bœuf 100% canadien de qualité supérieure de
marque Angus AAA afin de se différencier de ses compétiteurs. Depuis plusieurs années, la
bannière IGA s’est démarquée étant la seule à offrir du bœuf Angus AAA exclusivement
canadien (annexe 2). Afin de garder sa position de leader, la maison mère encourage la bannière à
adopter le nouveau concept de chambre de vieillissement des viandes selon la méthode vieillie à
sec (annexe 3). Une viande vieillie à sec sera beaucoup plus goûteuse et savoureuse et beaucoup
5	
plus tendre, car certaines enzymes dans la viande se décomposent avec le temps. La viande
vieillie à sec doit être vieillie dans une chambre respectant plusieurs normes. La température ne
devra pas dépasser 4o
C et la chambre devra garder un taux d’humidité de 80% et permettre le
moins de circulation d’air possible.
3.2 Quel est le but du projet?
Pour IGA St-Lambert, le but principal du concept de viande vieillie à sec est de se démarquer des
autres grandes chaînes d’alimentation. En effet, le concept est envisagé dans le but de positionner
IGA St-Lambert comme une réelle destination pour les adeptes de viandes dans sa localité. Par
cette nouvelle offre, la bannière cherche également à faire vivre une expérience culinaire hors du
commun au consommateur régulier de viande. La chambre de vieillissement contribuera à attirer
la curiosité du consommateur moyen qui pourrait être tenté d’aller voir la compétition. Le
concept est bien sûr envisagé afin d’assurer et d’augmenter le volume des ventes.
3.3 Les conditions critiques en lien avec l’environnement externe
La préoccupation externe la plus critique est la nouvelle tendance des consommateurs de manger
santé. En effet, les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par la qualité des aliments en
liens avec leur santé, et sont de plus en plus informés sur les causes des maladies comme le
cancer et maladies cardiaques. Devant les nombreux conseils d’experts, certains aliments ont la
cote par rapport à d’autres. Par exemple, la consommation de beurre a nettement diminué face
aux bienfaits de l’huile d’olive. Pour ce qui est de la viande, nous savons maintenant que nous
devrions en limiter la consommation au profit des poissons. Face à cette nouvelle tendance, le
risque que la viande perde de sa popularité pourrait être affecté si la promesse de qualité
supérieure et de « biens faits » pour la santé n’est pas tenue.
3.4 Autre condition
Le succès du projet dépend de la promotion et de la réceptivité de la clientèle face à cette offre.
De plus, il doit susciter suffisamment d’intérêt pour générer des ventes répétées, et que ses ventes
puissent perdurer dans le temps. Il serait possible qu’un nouveau produit devienne plus tendance
et que la viande vieillie perde de son lustre. Rappelons qu’il est assez récent de consommer un tel
type de viande. IGA St-Lambert sera certes un précurseur de cette tendance, mais il devra assurer
sa pérennité. Un autre élément qu’IGA St-Lambert ne peut pas contrôler est la réaction des
6	
compétiteurs en réponse à cette nouvelle offre. Est-ce que les autres bannières copieront le
concept ? Quelles seront leurs stratégies ?
4- Méthodologie d’analyse
Afin de soumettre une étude de préfaisabilité et afin d’analyser les risques ainsi que les flux
monétaires du présent projet; les investissements initiaux seront capitalisés par la méthode
dégressive pour toute la période du projet, la catégorie 8 sera considéré pour tout les actifs et
amortis au taux maximum d’allocation du cout en capital de 20% (règlements 1100 de l’impôt).
Tous ces éléments seront pris en considération afin de permettre une analyse adéquate. La
méthode d’analyse de la VAN et du TRI seront les méthode utilisés afin de connaitre la
rentabilité du projet. Le taux d’imposition est de 26,9%.	
5- Étude de préfaisabilité
5.1 L’étude préliminaire du marché
Ledit projet de chambre de vieillissement a fait l’objet d’une étude de marché fait par la
recherche commerciale d’IGA (annexe 4). Celle-ci comprenait 30 entrevues individuelles
réalisées auprès de la clientèle de 2 magasins soit à St-Lambert et à l’îles-des-Sœurs. Le but étant
de pousser plus loin la réflexion sur la réaction et la perception de la clientèle à l’égard du
vieillissement des viandes dans une pièce conçue à cet effet, et leur intérêt à favoriser cet achat
plutôt qu’une viande n’ayant pas eu ce traitement. Faits saillants dégagés de cette étude sont que
nonobstant le fait que les connaissances soient limitées à l’égard des viandes vieillies, la
perception associée est positive et principalement à la tendreté ainsi qu’à un meilleur goût. En
général, on a démontré un réel intérêt pour les viandes vieillies et on souhaite en connaître
davantage, et ce même si l’on sait (ou présume) que le prix sera plus élevé. L’image que projette
ce projet pour la marque IGA est positive (référant à l’innovation, à l’écoute des besoins des
clients). De plus, l’image est également très favorable pour l’offre du produit de la viande
(référant à la distinction, la qualité accrue et au service professionnel).
Pour une faible minorité de personnes sondées, quelques évocations négatives notamment sur la
salubrité douteuse si la viande n’est pas bien entreposée, la couleur pas appétissante, la mauvaise
odeur, plus dure. Finalement, bien que ce soit le principal inconvénient identifié, plusieurs
précisent que le prix est considérablement plus élevé (principal frein à l’achat).
7	
Toutefois, on apprécie principalement : le professionnalisme véhiculé, l’utilisation de l’acier
inoxydable évoquant la propreté, la présentation soignée des viandes, le fait que les équipements
sont de couleur orange capte l’attention et la présence d’un thermomètre évoquant un
environnement contrôlé. Tous ont déploré que les chambres de vieillissement passent inaperçues
en raison du manque de visibilité de l’affichage l’indiquant, la similitude entre la chambre de
vieillissement et un réfrigérateur et l’emplacement des deux chambres de vieillissement qui est
peu visible. Dans l’ensemble, le concept de chambre de vieillissement constitue une bonne idée
ou une très bonne idée ayant obtenu une moyenne de 8.05 sur10 par les répondants.
Le comportement d’achat associé à la viande vieillie pour une minorité de clients
rencontrés : certains achètent cette viande chez IGA, car c’est pratique (tous les achats sous un
même toit) et parce qu’ils ont confiance à ce marché, d’autres l’achètent chez le boucher ou au
restaurant, car ne savaient pas qu’ils pouvaient en acheter chez IGA ou parce qu’ils peuvent
acheter une grosse pièce et bénéficier d’un prix avantageux (certains), l’achat pour les occasions
spéciales (principaux motifs d’achat) en raison d’un principal frein soit le prix élevé.
Le comportement d’achat associé à la majorité des clients rencontrés n’ayant pas acheté de
viandes vieillies pour les raisons suivantes : Le manque d’information sur les viandes vieillies,
et plus particulièrement sur ses bénéfices (plusieurs). Notons que plusieurs d’entre eux achètent
du bœuf AAA sans savoir qu’il s’agit du bœuf vieilli. L’absence d’information quant à la
possibilité d’acheter des viandes vieillies chez IGA (plusieurs). Les craintes à l’égard du produit,
du concept de vieillissement de la viande (certains).
Note : la majorité des clients n’ayant jamais acheté de viande vieillie seraient tentés de faire
l’essai après avoir remarqué la chambre de vieillissement et après avoir été davantage informés
des bénéfices des viandes vieillies.
Le prix de vente suggéré du produit/service qui est présentement en croissance est en
fonction du marché cible en raison d’une clientèle cible pour ce type de produit plus élevé
que le produit régulier.
L’évolution prévisible des ventes : Les analystes du bureau chefs prévoient une augmentation
de 5% du volume de vente par année pendant les prochains 10 ans.
8	
Garanties du produit/service : Les avantages offerts quant au produit de viande vieillie dans
une chambre de vieillissement sont bien connus des bouchers et des spécialistes de la viande du
bœuf. Par contre, il n’est que peu connue par la population en général. Les garanties du produit
quant à lui ont fait ses preuves. D’un aspect plus technique, on parle ici du processus du
vieillissement de la viande passant par l’acide lactique qui abaisse le pH afin d’activer les
enzymes. Ces dernières coupent graduellement les fibres musculaires provoquant un relâchement
et un attendrissement naturel de la viande, et développant un goût caractéristique. Ainsi plus les
jours avancent, plus la fibre se brise et le bœuf s’attendrit. Ce procédé permet à la viande de se
déshydrater pour une période déterminée. Le muscle perd ainsi environ 30% de sa masse d’eau.
Afin de mieux faire vieillir le bœuf, le sel rose d’Himalaya est utilisé puisqu’il aide à la
déshydratation et à réduire les bactéries dans l’air.
Les garanties offertes quant au concept de chambre de vieillissement dans un supermarché,
celles-ci ne sont qu’au début de leur apparition sur le marché. Parmi les facteurs de garantie, Il
appert important de bien contrôler la température de la pièce selon les normes bien strictes, de
s’assurer de la salubrité et propreté des lieux et de minimiser les accès aux installations.
5.2 L’étude technique
Les espaces planchers sont suffisamment adéquates chez IGA Belle feuille de St-Lambert pour
permettre d’installer l’ajout d’une chambre de vieillissement (annexe 5). Les installations
matérielles, tels les étagères, utilisées pour ce projet sont également facilement accessibles auprès
de différents fournisseurs de distribution d’équipement d’acier d’inoxydable. On doit compter
parmi les installations de base de la chambre de vieillissement un système de réfrigération avec
gaz chaud, un système de contrôle de température de maintien à 4o
C et d’humidité avec système
d’alarme et tous les accessoires afférant pour l’installation de ces appareils. Ceux-ci sont installés
par des spécialistes de la réfrigération et de l’électricité et inclus dans le prix de vente. Le reste
des installations physiques sont déjà en place et ne requiert aucuns autres investissements.
5.3	L’étude	des	ressources	humaines	
Les besoins en ressources pour ce projet sont principalement liés à l’équipement et l’installation
de la chambre de vieillissement. Étant donné qu’il s’agit d’expertises spécifiques ne faisant pas
partie des gens à l’interne, ce sont des ressources externes qui doivent être engagée. Les frais
d’installation sont inclus dans les prix de ventes.
9	
Une fois le cambre construite, il s’agit au personnel régulier de la boucherie d’entretenir
régulièrement et de s’assurer que celle-ci maintien son niveau de salubrité et de température
correspondant aux normes exigées par le MAPAQ. Or, aucune ressource supplémentaire en
embauche de personnel ne sera nécessaire. Il n’y a donc aucun impact sur la convention
collective et les salaires. Une formation initiale sur le processus de vieillissement sera offerte aux
bouchers par les expert de La Bête de Québec (annexe 6).
! Étant donné que les ressources sont parties prenantes des fournisseurs extérieurs, nous
calculerons seulement les frais de formation initiale pour le personnel de la boucherie comme
investissement non capitalisable.
! Le coût de l’entretien qui sera encouru tout au long de ce projet est ajouté au frais fixes
d’opération qui constitue un pourcentage des ventes annuelles.
5.4 L’étude sociale et/ou environnementale
La population en général ayant répondu au sondage désire acheter une pièce de viande qui est à
prix abordable, qui respecte les normes de salubrité pour éviter une contamination, et une partie
de la population est désireuse d’acheter du bœuf de qualité possédant un goût savoureux et
tendre. Il n’y a pas d’impact social et environnemental négatif majeur dans le cadre de ce projet.
5.5 L’étude de préfaisabilité financière
Les investissements initiaux requis par les propriétaires du IGA Bellefeuille de St-Lambert afin
de mettre le projet sur pieds sont les suivants :
! Achat d’un système de réfrigération au gaz de 4o
C.1
3 966,64 $
! Achat d’un système de CO2 avec contrôle et alarme.1
4 599.00 $
! Achat d’un système de vieillissement de viande.1
15 234.19 $
! Achat des tablettes et d’une table de travail d’acier.2
3 859.46 $
Ces investissements sont capitalisables par la méthode dégressive pendant toute la durée du projet
estimé prendre fin dans 10 ans (vie utile). Selon le Règlement 1100 et l’annexe II de la loi de
l’impôt, ces actifs appartiennent à la catégorie 8 et doivent être amortis au taux maximum
																																																													
1
	Devis	Thomas	Réfrigération	incluant	l’installation	et	les	taxes	applicables	(TPS=5%	et	TVQ=9,975%)	voire	annexe	7.	
2
	Devis	par	Équipements	d’Acier	Fédéral	Ltée	incluant	l’installation,	les	frais	d’électricien	de	1	500	$	et	les	taxes		
applicables	(TPS	=	5%	et	TVQ	=	9,975%)	voire	document	de	l’annexe	8.
10	
d’allocation du coût en capital de 20%. La valeur résiduelle des actifs à la fin de la vie utile du
projet est estimée à 5% du prix de leur achat, sauf pour le système de vieillissement qui lui est
estimé à 10%. Il n’y aura plus de services de vieillissement de viandes offerts dans 10 ans,
puisque les exigences de la clientèle nécessitent toujours de nouvelles innovations et que d’autres
projets seront évalués en cours de vie. De plus, des dépenses reliées au bon fonctionnement de
ces équipements, et capitalisable, sont prévues en cours de projet, soit :
! Frais de fournitures pour le système de réfrigération (année 3, 6 et 8).3
198.33 $
! Frais de fournitures pour le système de CO2 (année 3, 6 et 8).4
459.90 $
! Frais de fournitures pour le système de vieillissement (année 3, 6 et 8).3
761.71 $
! Frais de réparations pour les équipements d’aciers (année 3, 6 et 8).3
192.97 $
Les employés devront suivre une formation initiale sur le vieillissement de la viande (dépense
non capitalisable de 689.85 $ taxes incluses). De plus, l’ajout de 4000.00 $ au fonds de roulement
doit être prévu afin de garantir les achats de viande de départ nécessaire pour le projet. Ce dernier
montant pourra être récupéré à la fin du projet. L’ajout d’une chambre de vieillissement dans ce
magasin permettra d’accroitre la gamme de produits offerts à la clientèle existante. D’un autre
côté, la vente de bœuf Angus AAA non vieilli par ce processus sera en déclin dû à l’effet de
cannibalisation. Les analystes estiment raisonnable que le prix marginal unitaire supplémentaire
par kilo vendu (i.e. le prix de vente pour la viande vieillie moins le prix de vente de la viande non
vieilli) sera de 10$/kg pendant toute la durée du projet.5
Quant à eux, les coûts variables unitaires marginaux reliés au processus de vieillissement (i.e. sel
d’Himalaya) sont évalués à 2$/kg.6
Les analystes prévoient cependant que la quantité marginale
de bœuf vieilli vendu augmentera de 5% annuellement, sa quantité marginale de départ étant
estimée à 1000 kg. Des frais fixes marginaux de 800$ la première année (i.e. électricité)
augmenteront par conséquent de 5% par année. Le salaire marginal pour le temps des employés
affectés à la préparation de la viande à vieillir, ainsi que les coûts relatifs à la gestion de la qualité
et de la salubrité (ex. gants, masques et autres produits désinfectants) sont inclus dans les frais
d’administration et d’opérations. Ces frais représentent 12% des ventes par année, et un montant
																																																													
3
	Ces	frais	représentent	5%	du	coût	d’achat	du	système.	
4
	Ces	frais	représentent	10%	du	coût	d’achat	du	système.	
5
	55$/kg	-	45$/kg	=	10$/kg.	
6
	Les	frais	de	sel	d’Himalaya	est	de	2$/Kg	de	viande.
11	
de 10% de contingence sera ajouté à ces frais afin de tenir compte des imprévus. Les frais
marginaux de ventes et de publicités seront de 1% du chiffre d’affaires, car les campagnes
publicitaires grand public sont gérées par le département marketing du bureau chef, et que les
frais de publicités locales sont déjà engagés sur une base annuelle et ne nécessitent pas de
campagnes particulières supplémentaires. C’est juste le choix des produits à promouvoir qui sont
changés dans la circulaire.
! Le taux marginal d’imposition de IGA = 26,9%.7
! Le taux sans risque (certitude) des obligations d’épargne du Canada 10 ans = 2,63%.8
! Le taux de rendement exigé (contexte de risque) = 3,67%.9
Le délai de récupération de l’investissement initial pour ce projet est de 6,05 années (annexe 9).10
En contexte actuel de risque, ce projet d’investissement génère suffisamment de flux monétaires
positifs pour que le projet soit accepté, puisqu’au taux d’actualisation exigé de 3,67% la VAN du
projet est de 19 596.49 $. Les dirigeants du IGA St-Lambert récupèreront leur investissement
initial de 32 169.78 $, plus un montant supplémentaire de 19 596.49 $, ce qui représente un taux
de rendement interne de 13.1% sur leur investissement de départ (annexe 10). On peu voire que
le projet demeure rentable si le taux exigé est de 10%, mais pas si il est de 14% (annexe 10).
L’analyse de sensibilité démontre que la VAN reste positive malgré une augmentation des coûts
variables pour une même quantité vendue de 1000 kg. Si cette quantité baisse, alors le projet
n’est plus aussi attrayant que si les coûts variables diminuent, mais si les quantités vendues
augmentent, alors le projet devient très rentable (annexe 11). De plus, si le prix de vente diminue
et que les quantités restent les mêmes ou augmentent, le projet devient plus rentable (annexe 12).
Le coût variable, le prix unitaire et les quantités vendues font fluctuer la VAN de façon
importante.
Nous avons fait quelques simulations pour apprécier l’effet sur la VAN de la modification de ces
variables susceptibles de compromettre la rentabilité du projet. Dans un premier temps, nous
																																																													
7
	http://www.cqff.com/tableaux_utiles/tab_impot_corporatif2013.pdf	
8
	http://www.banqueducanada.ca/taux/taux-dinteret/obligations-canadiennes	(en	date	du	2013-11-21).	
9
	Taux	d’actualisation	=	taux	sans	risque	+	Beta*[Prime	pour	le	risque]	=	2,63%	+	[0.18	*	5,8%]	;	Beta	de	Loblaws	=	
0.18	(http://www.google.com/finance?q=TSE%3AL&sq=loblaws&sp=1&ei=kgSUUsCcNYKEsgf9nQE)	et	Prime	pour	le	
risque	=	5.8%	(ERP;	http://pages.stern.nyu.edu/~%20adamodar/New_Home_Page/datafile/ctryprem.html).	
10
	(328.41	$	/	6	440.31	$)	=	0.050992525
12	
avons considéré la possibilité d’une augmentation du coût unitaire marginal causée par la hausse
des prix de nos fournisseurs. En effet, si les autres variables demeuraient inchangées, mais que le
coût unitaire marginal connaissait une augmentation annuelle disons de 10%, que deviendrait
alors la rentabilité du projet? Le tableau de l’annexe 13 nous montre que la VAN du projet
deviendrait de 10 377.83$, ce qui veut dire que le projet reste toujours profitable pour ce taux
d’actualisation exigé, mais le taux de rendement interne (TRI) lui baisse et passe à 9.35%. Nous
voyons aussi que si le taux exigé était de 10% le projet ne serait plus rentable dans ces conditions.
Par contre, si c’était plutôt les frais d’administration et d’opérations qui connaissaient une
augmentation, passant disons de 12% à 30% du chiffre d’affaires (scénario ultra catastrophique),
alors la VAN du projet deviendrait de 4 621.78 $ avec un TRI de 6.07%. Le projet serait toujours
rentable (annexe 14).
D’un autre côté, nous avons considéré la possibilité d’augmenter annuellement de 5% le prix
unitaire marginal des viandes vieillies pour faire plus de profit. Le projet devient alors très
rentable et la VAN devient alors de 36 640.68 $ et le TRI de 18.56% (annexe 15).
Une hausse de 5% du prix unitaire marginale, augmente considérable la rentabilité du projet dans
ce scénario. En combinant ces trois scénarios, c’est-à-dire que si les coûts unitaires marginaux
augmentaient de 10%, que les frais d'opération passaient de 12% à 30%, et que nous augmentions
le prix de vente marginal de 5% annuellement, la VAN du projet deviendrait de 8 690.94 $ et le
TRI de 7.95 % (annexe 16). Le projet demeure rentable dans ce scénario.
Un dernier scénario plus réaliste qui considère une augmentation annuelle de 5% des coûts
unitaires marginaux, une augmentation des frais d’opération passant seulement de 12% à 20%,
une augmentation annuelle de 5% du prix de vente marginale, mais cette fois-ci incluant une
diminution annuelle de 5% des quantités marginales vendues, génère une VAN de 4 166.83 $ et
un TRI de 6 % (annexe 17). Le projet demeure rentable dans ce dernier scénario.
En résumé, les valeurs pouvant compromettre la rentabilité du projet sont : le prix unitaire
marginal, le coût unitaire marginal, les quantités marginales vendues ainsi que les frais
d’administration et d’opération. Une bonne compréhension de l’interaction possible entre
chacune de ces variables et de leur effet sur la rentabilité du projet (VAN) à l’aide du chiffrier
nous permet de modéliser plusieurs scénarios possibles et d’ainsi prévoir la faisabilité du scénario
de base avec beaucoup d’assurance, et ce malgré un contexte d’incertitude. Le pronostic sur le
risque du projet semble très prometteur et peu risqué, du fait que l’on peut modifier les variables
13	
prix, coûts variables et quantités en cour de route. Plus les quantités vendues dépasseront les 1000
unités, plus le projet sera rentable. Cette étude se limite à l’exactitude des soumissions des
investissements de départ prises en considération, des frais de contingence de 10% de notre
modèle qui peuvent s’avérer moindre en réalité, ainsi que la précision des prévisions des
quantités de viandes vieillies qui seront vendues qui nous a été fourni par les analystes du bureau
chef. Un modèle prévisionnel n’est jamais complètement parfait. Il deviendrait très pertinent
d’assurer constamment la mise à jour annuelle des prévisions de vente dans notre modèle afin
d’apprécier la vrai valeur de notre rentabilité en cours de route.
6-Conclusion	et	recommandations		
En conclusion, nous recommandons aux dirigeants d’IGA Bellefeuille de St-Lambert de passer
directement à l’ajout d’une chambre de vieillissement à leur épicerie actuelle afin de ce
différencier de la compétition et de gagner de nouveaux consommateurs. Une étude de faisabilité
plus exhaustive des investissements exacts n’est pas nécessaire dans ce cas-ci, mais une analyse
un peu plus poussée des prévisions des ventes pourrait rassurer les investisseurs qui ce
montreraient anxieux. Les investisseurs devront garder en tête que s’ils peuvent pousser les
ventes et le marketing afin d’augmenter les quantités vendues de viandes vieillies, la VAN
augmentera considérablement et la rentabilité sera meilleur. Le chiffre magique est de vendre au
minimum 1000 kg de viande vieillis par années pour avoir une bonne rentabilité d’au moins 4%.
Si une VAN plus élevé est requise, alors la rentabilité sera moindre, et une étude de marché
devrait être faite pour voir s’il est possible pour cette épicerie de vendre plus de 1000 kg de
viandes vieillis par années. Plus ils vendront de bœuf Angus AAA vieillies plus le projet sera
rentable.
14	
Annexe 1- À propos d’IGA
IGA est un leader en alimentation au Québec. Avec ses 279 magasins IGA et IGA Extra, cette
bannière domine la province. La grande majorité des 279 magasins sont des magasins affiliés
donc appartenant à des propriétaires indépendants. De ce fait, les marchands ont une certaine
liberté quant à leur initiative. Toutefois, le bureau chef de Sobeys met en place plusieurs
programmes commerciaux qui sont obligatoires à la chaîne ou propose tout simplement certains
projets comme celui des chambres de vieillissement. Ce projet requiert un investissement notable
pour le propriétaire du magasin, il n’est donc pas imposé à la grandeur de la chaîne. Toutefois, la
majeure partie des nouveaux magasins avec une superficie assez grande embarque
volontairement dans le projet vu le potentiel de vente généré par ce dernier et l’attrait d’une
certaine clientèle pour le magasin.
Le marché de la bannière IGA couvre tout autant les grands centres urbains que les régions du
Québec. Contrairement à certains de ses concurrents, IGA se démarque par des produits plus
haut de gamme et de qualité tout en offrant du service à ses consommateurs.
Les nouveaux magasins ont tous sensiblement le même plan au niveau de l’aménagement. Le
rayon de la viande comporte un comptoir de service avec boucher disponible pour donner conseil
et faire des découpes de viandes sur mesure.
15	
Annexe	2-	Bœuf	Angus	AAA	100	%	Canadien	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
La#produc*on#de#boeuf#en#Amérique#du#
nord#au#fil#des#années#
Voici%les%standards%de%qualité%actuels%et%la%
posi2on%de%la%marque%%%
Cer2fied%Angus%Beef®%
Standard /
A
Select / AA
Choice /
AAA
Practically Devoid
Traces
Slight
Small
Modest
Moderate
Slightly Abundant
Prime Mod. Abundant
Abundant
USDA / CBGA
Grades
Degree of
Marbling
Maturity A
(9-30 months)
Maturity B
(30-42 months)
16	
Annexe	3-	Chambre	de	vieillissement
17	
Annexe	4-	Étude	de	marché	
L’échantillonnage11
regroupait 1/3 d’hommes et 2/3 des femmes tous francophones et âgés entre
25 et 64 ans responsables des achats d’épicerie et acheteurs de bœuf vieilli ou de catégorie AAA
(si possible) et ne travaillant pas dans le domaine alimentaire et ni dans les secteurs suivants :
marketing, recherche marketing, publicité. La méthodologie utilisée fut celle du recrutement des
personnes interrogées ayant répondu à un questionnaire d’une dizaine de questions sur les
viandes vieillies qui avaient été développées par la firme MIRE spécialisée en recherche
marketing et soumises par approbation à des entrevues individuelles en magasin d’une durée
moyenne de 26 minutes. Chacun des participants ayant répondu entièrement au questionnaire
recevait une carte cadeau IGA d’une valeur de 50 $ en guise de remerciement pour sa
collaboration.
																																																													
11
	Dans	une	étude	similaire	faite	par	IGA	(recherche	et	analyse	marketing)	où	il	a	été	recueilli	849	commentaires	par	
sondage	web	auprès	des	responsables	des	achats	alimentaires,	la	notoriété	du	bœuf	vieilli	est	de	47%	par	rapport	
au	bœuf	AAA	qui	est	à	75%.	Ce	cette	même	enquête	où	789	répondants,	20%	ont	dit	acheter	du	bœuf	vieilli	par	
rapport	à	47%	pour	le	bœuf	AAA.	Et	finalement,	lorsqu’on	a	demandé	à	383	acheteurs	de	bœuf	qui	connaissent	le	
bœuf	AAA	et	le	bœuf	vieilli,	s’ils	croient	que	le	bœuf	AAA	est	une	viande	vieillie,	43%	ont	répondu	OUI.	27	%	ont	
répondu	NON	et	30%	ont	répondu	JE	ne	sais	pas.	C’est	donc	dire	que	la	population	en	général	connait	peu	sur	la	
viande	vieillie	et	que	pour	développer	un	tel	projet	de	chambre	de	vieillissement	il	est	essentiel	d’en	faire	la	
publicité	sur	le	concept,	les	avantages	des	viandes	vieillies.
18	
Annexe	5-	Plan	de	l’épicerie	avec	ou	sans	la	chambre	de	vieillissement
19	
Annexe	6-	Formation	sur	le	vieillissement	offerte	par	la	Bête
20	
Annexe	7-	Devis	Thomas	Réfrigération	Inc.	
																																																																	SOUMISSION	THOMAS	RÉFRIGÉRATION	INC.	
	
Projet	:	Salle	de	vieillissement						SOB-366																																					Date	:	11	septembre		2013	
																
Nom:	Sobey’s	
A/S:			Patrick	Gareau	
Patrick.gareau@sobeys.com		 	 	
	 	 	
	
Monsieur,	
	
Il	nous	fait	plaisir	de	vous	soumettre	notre	prix	taxes	non	incluses	pour	les	travaux	suivants	:		
	 	
! Les	matériaux	et	la	main-d’œuvre	requis		afin		d’exécuter	l’installation	complet	pour	un	
système	de	réfrigération	pour	la	salle	de	vieillissement	pour	la	viande	et	pour	le	système	de	
maintien	a	4°.	
	
! Système	de	vieillissement	de	viande	
	
Inclus	:	
- Système	de	réfrigération	avec	gaz	chaud	
- Système	évaporateur	(acier	inoxydable)	
- Système	de	contrôle	de	température	et	d’humidité	
- Fourniture	des	accessoires	pour	le	fonctionnement	
- Valve	d’expansion	électronique	
- Valve	de	gaz	chaud	électronique	
- Faire	test	de	pression	et	vacuum	
- Chargement	du	système	fréon	R404A	
- Gestion	de	réfrigérant	gouvernemental	
- Mise	en	opération	
																																																																																																																						Notre	prix	:	13	250.00$	
	
! Système	de	maintien	a	4°	
	
Inclus	:	
- Système	de	réfrigération	(4380BTU)	
- Système	évaporateur	a	l’air	double	sorti	
- Fourniture	des	accessoires	pour	le	fonctionnement	
- Système	de	contrôle	pour	le	fonctionnement	
- Passage	des	lignes	de	réfrigération	
- Faire	test	de	pression	et	vacuum	
- Chargement	du	système	de	fréon	R404a	
- Gestion	de	réfrigérant	gouvernemental				
- Mise	en	opération	
																																																																																															Notre	prix	:	3	450.00$
21	
Non	inclus	:	
	
- Raccordement	électrique		
- Raccordement	de	la	plomberie		
- Fourniture	des	panneaux	
- Montage	des	panneaux	
- Percement	de	couverture	
- Percement		de	plancher	et	mur		de	béton	
	
	
																																																																																																																										
													Avant	de	signer,	le	client	certifie	avoir	lu	et	accepté	les	termes	et	conditions	indiquées	ci-dessus	
et	que	le	tout	fait	partie	intégrale	de	cette	présente	soumission.	Nous	attendons	votre	autorisation	et/ou	
votre	numéro	de	commande		pour	procéder	aux	travaux.	
	
	
Veuillez	s’il	vous	plaît	nous	retourner	ce	document	signé	pour	acceptation.	
	
	
	
	
	
VOTRE	ACCEPTATION		
	
	 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	
NOM	(Lettre	carrés)	 	 	 	 	 TITRE	
	
	 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	
VOTRE	SIGNATURE	 	 	 	 	 DATE	
	
	
	
N.B.	:	Cette	soumission	est	valide	trente	(30)	jours	à	partir	de	la	date	d’envoi.	
	
	
Martine	Savard	
Pour	Yves	Thomas	
Credit-thomas@bellnet.ca
22	
Annexe	8-	Devis	Acier	Fédéral	Inc.
23	
	Annexe	9-	Délai	de	Récupération	
	
Ans FMt FMt cumulés
Investissement non
récupéré
1 5 058,23 $ 5 058,23 $ 27 111,54 $
2 5 886,93 $ 10 945,17 $ 21 224,61 $
3 4 251,66 $ 15 196,83 $ 16 972,95 $
4 5 951,82 $ 21 148,65 $ 11 021,13 $
5 6 086,52 $ 27 235,17 $ 4 934,61 $
6 4 606,20 $ 31 841,37 $ 328,41 $
7 6 440,31 $ 38 281,68 $
8 5 079,74 $ 43 361,42 $
9 6 973,79 $ 50 335,21 $
10 14 060,51 $ 64 395,72 $
Annexe	10-	VAN	et	TRI	du	projet	à	différents	taux	d’actualisation	
Ans Flux monétaire nets
FMt actualisés à 2,63%
(contexte de certitude)
FMt actualisés à 3,67%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 5%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 10%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 14%
(contexte d'incertitude)
0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $)
1 5 058,23 $ 4 928,61 $ 4 878,99 $ 4 817,37 $ 4 598,40 $ 4 437,05 $
2 5 886,93 $ 5 589,08 $ 5 477,10 $ 5 339,62 $ 4 865,23 $ 4 529,80 $
3 4 251,66 $ 3 933,11 $ 3 815,50 $ 3 672,75 $ 3 194,34 $ 2 869,75 $
4 5 951,82 $ 5 364,79 $ 5 151,97 $ 4 896,58 $ 4 065,17 $ 3 523,96 $
5 6 086,52 $ 5 345,61 $ 5 081,87 $ 4 768,95 $ 3 779,25 $ 3 161,15 $
6 4 606,20 $ 3 941,82 $ 3 709,62 $ 3 437,22 $ 2 600,08 $ 2 098,52 $
7 6 440,31 $ 5 370,15 $ 5 002,92 $ 4 577,01 $ 3 304,90 $ 2 573,79 $
8 5 079,74 $ 4 127,12 $ 3 806,18 $ 3 438,17 $ 2 369,74 $ 1 780,75 $
9 6 973,79 $ 5 520,77 $ 5 040,20 $ 4 495,37 $ 2 957,57 $ 2 144,49 $
10 14 060,51 $ 10 845,70 $ 9 801,91 $ 8 631,93 $ 5 420,93 $ 3 792,73 $
22 796,98 $ 19 596,49 $ 15 905,17 $ 4 985,82 $ (1 257,78 $)
13,10%TRI (Taux de rendement interne)
VAN (valeur actuelle nette)
24	
Annexe	11-	Analyse	de	sensibilité	–	coûts	variables	vs	quantités	vendues	
	
Nombre unités vendues An 1
19 596 $ 0 500 1 000 1 500 3 500
% CMV 1,0 $ (30 546 $) (5 118 $) 20 310 $ 45 738 $ 147 449 $
1,5 $ (30 546 $) (5 297 $) 19 953 $ 45 202 $ 146 200 $
2,0 $ (30 546 $) (5 475 $) 19 596 $ 44 667 $ 144 951 $
5,0 $ (30 546 $) (6 546 $) 17 455 $ 41 455 $ 137 456 $
10,0 $ (30 546 $) (8 330 $) 13 886 $ 36 102 $ 124 965 $
	
	
	
Annexe	12-	Analyse	de	sensibilité	–	prix	unitaire	vs	quantités	vendues	
	
Nombre unités vendues An 1
19 596 $ 10 510 1 010 1 510 3 510
Prix 5,0 $ (30 076 $) (6 544 $) 16 987 $ 40 518 $ 134 642 $
9,0 $ (30 051 $) (5 288 $) 19 475 $ 44 238 $ 143 290 $
10,0 $ (30 045 $) (4 974 $) 20 097 $ 45 168 $ 145 452 $
15,0 $ (30 014 $) (3 403 $) 23 208 $ 49 819 $ 156 263 $
20,0 $ (29 983 $) (1 832 $) 26 319 $ 54 470 $ 167 074 $
25	
Annexe	13-	VAN	et	TRI	si	les	coûts	variables	augmentent	de	10%	par	année	
	
Ans Flux monétaire nets
FMt actualisés à 2,63%
(contexte de certitude)
FMt actualisés à 3,67%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 5%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 10%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 14%
(contexte d'incertitude)
0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $)
1 5 058,23 $ 4 928,61 $ 4 878,99 $ 4 817,37 $ 4 598,40 $ 4 437,05 $
2 5 731,53 $ 5 441,54 $ 5 332,52 $ 5 198,67 $ 4 736,80 $ 4 410,23 $
3 3 909,01 $ 3 616,13 $ 3 508,00 $ 3 376,75 $ 2 936,90 $ 2 638,47 $
4 5 384,72 $ 4 853,62 $ 4 661,09 $ 4 430,02 $ 3 677,84 $ 3 188,19 $
5 5 251,62 $ 4 612,35 $ 4 384,79 $ 4 114,79 $ 3 260,85 $ 2 727,53 $
6 3 453,01 $ 2 954,96 $ 2 780,89 $ 2 576,69 $ 1 949,14 $ 1 573,15 $
7 4 910,04 $ 4 094,16 $ 3 814,19 $ 3 489,47 $ 2 519,63 $ 1 962,24 $
8 3 104,03 $ 2 521,92 $ 2 325,81 $ 2 100,93 $ 1 448,05 $ 1 088,15 $
9 4 473,18 $ 3 541,17 $ 3 232,92 $ 2 883,45 $ 1 897,06 $ 1 375,54 $
10 10 942,71 $ 8 440,76 $ 7 628,42 $ 6 717,87 $ 4 218,89 $ 2 951,73 $
12 835,45 $ 10 377,83 $ 7 536,23 $ (926,24 $) (5 817,53 $)
9,35%TRI (Taux de rendement interne)
VAN (valeur actuelle nette)
	
Annexe	14-	VAN	et	TRI	si	les	frais	d’opérations	passe	de	12%	à	30%	
	
Ans Flux monétaire nets
FMt actualisés à 2,63%
(contexte de certitude)
FMt actualisés à 3,67%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 5%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 10%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 14%
(contexte d'incertitude)
0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $)
1 3 593,03 $ 3 500,96 $ 3 465,71 $ 3 421,94 $ 3 266,40 $ 3 151,79 $
2 4 348,47 $ 4 128,46 $ 4 045,75 $ 3 944,19 $ 3 593,78 $ 3 346,01 $
3 2 636,28 $ 2 438,76 $ 2 365,84 $ 2 277,32 $ 1 980,68 $ 1 779,41 $
4 4 255,67 $ 3 835,93 $ 3 683,76 $ 3 501,15 $ 2 906,68 $ 2 519,70 $
5 4 305,56 $ 3 781,44 $ 3 594,88 $ 3 373,52 $ 2 673,41 $ 2 236,17 $
6 2 736,19 $ 2 341,54 $ 2 203,60 $ 2 041,79 $ 1 544,51 $ 1 246,57 $
7 4 476,80 $ 3 732,91 $ 3 477,64 $ 3 181,58 $ 2 297,31 $ 1 789,10 $
8 3 018,06 $ 2 452,07 $ 2 261,39 $ 2 042,74 $ 1 407,95 $ 1 058,01 $
9 4 809,02 $ 3 807,04 $ 3 475,64 $ 3 099,94 $ 2 039,49 $ 1 478,81 $
10 11 787,50 $ 9 092,40 $ 8 217,35 $ 7 236,50 $ 4 544,59 $ 3 179,61 $
6 941,73 $ 4 621,78 $ 1 950,89 $ (5 914,99 $) (10 384,61 $)
6,07%TRI (Taux de rendement interne)
VAN (valeur actuelle nette)
Annexe	15-	VAN	et	TRI	si	le	prix	de	vente	augmente	de	5%	par	année	
	
Ans Flux monétaire nets
FMt actualisés à 2,63%
(contexte de certitude)
FMt actualisés à 3,67%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 5%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 10%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 14%
(contexte d'incertitude)
0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $)
1 5 058,23 $ 4 928,61 $ 4 878,99 $ 4 817,37 $ 4 598,40 $ 4 437,05 $
2 6 222,21 $ 5 907,39 $ 5 789,04 $ 5 643,73 $ 5 142,32 $ 4 787,79 $
3 4 973,34 $ 4 600,72 $ 4 463,15 $ 4 296,16 $ 3 736,55 $ 3 356,87 $
4 7 117,11 $ 6 415,15 $ 6 160,67 $ 5 855,27 $ 4 861,08 $ 4 213,90 $
5 7 759,38 $ 6 814,83 $ 6 478,61 $ 6 079,67 $ 4 817,96 $ 4 029,98 $
6 6 858,06 $ 5 868,88 $ 5 523,15 $ 5 117,59 $ 3 871,20 $ 3 124,44 $
7 9 350,89 $ 7 797,09 $ 7 263,90 $ 6 645,50 $ 4 798,48 $ 3 736,96 $
8 8 737,96 $ 7 099,30 $ 6 547,23 $ 5 914,19 $ 4 076,32 $ 3 063,17 $
9 11 478,73 $ 9 087,10 $ 8 296,08 $ 7 399,29 $ 4 868,10 $ 3 529,80 $
10 19 522,57 $ 15 058,91 $ 13 609,64 $ 11 985,16 $ 7 526,79 $ 5 266,09 $
41 408,20 $ 36 840,68 $ 31 584,16 $ 16 127,43 $ 7 376,27 $
18,56%TRI (Taux de rendement interne)
VAN (valeur actuelle nette)
26	
Annexe	16-	VAN	et	TRI	si	le	scénario	inclu	les	trois	changements	précédents	
	
Ans Flux monétaire nets
FMt actualisés à 2,63%
(contexte de certitude)
FMt actualisés à 3,67%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 5%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 10%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 14%
(contexte d'incertitude)
0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $)
1 3 593,03 $ 3 500,96 $ 3 465,71 $ 3 421,94 $ 3 266,40 $ 3 151,79 $
2 4 451,43 $ 4 226,20 $ 4 141,53 $ 4 037,57 $ 3 678,86 $ 3 425,23 $
3 2 849,73 $ 2 636,21 $ 2 557,39 $ 2 461,70 $ 2 141,04 $ 1 923,49 $
4 4 586,51 $ 4 134,14 $ 3 970,14 $ 3 773,33 $ 3 132,65 $ 2 715,58 $
5 4 759,72 $ 4 180,32 $ 3 974,07 $ 3 729,36 $ 2 955,41 $ 2 472,05 $
6 3 318,21 $ 2 839,61 $ 2 672,33 $ 2 476,10 $ 1 873,04 $ 1 511,73 $
7 5 189,33 $ 4 327,04 $ 4 031,14 $ 3 687,96 $ 2 662,95 $ 2 073,85 $
8 3 861,25 $ 3 137,14 $ 2 893,18 $ 2 613,45 $ 1 801,30 $ 1 353,60 $
9 5 779,78 $ 4 575,54 $ 4 177,24 $ 3 725,70 $ 2 451,19 $ 1 777,33 $
10 12 878,59 $ 9 934,02 $ 8 977,97 $ 7 906,33 $ 4 965,25 $ 3 473,92 $
11 321,39 $ 8 690,94 $ 5 663,67 $ (3 241,69 $) (8 291,23 $)
7,95%TRI (Taux de rendement interne)
VAN (valeur actuelle nette)
	
	
Annexe	17-	VAN	et	TRI	si	le	scénario	inclu	une	diminution	de	5%	des	qtes	
	
Ans Flux monétaire nets
FMt actualisés à 2,63%
(contexte de certitude)
FMt actualisés à 3,67%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 5%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 10%
(contexte d'incertitude)
FMt actualisés à 14%
(contexte d'incertitude)
0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $)
1 4 407,03 $ 4 294,10 $ 4 250,87 $ 4 197,18 $ 4 006,40 $ 3 865,82 $
2 4 979,79 $ 4 727,83 $ 4 633,11 $ 4 516,81 $ 4 115,53 $ 3 831,78 $
3 3 076,33 $ 2 845,84 $ 2 760,74 $ 2 657,45 $ 2 311,29 $ 2 076,44 $
4 4 495,45 $ 4 052,06 $ 3 891,32 $ 3 698,42 $ 3 070,45 $ 2 661,67 $
5 4 335,61 $ 3 807,84 $ 3 619,97 $ 3 397,06 $ 2 692,07 $ 2 251,78 $
6 2 546,59 $ 2 179,28 $ 2 050,90 $ 1 900,30 $ 1 437,48 $ 1 160,19 $
7 4 057,10 $ 3 382,95 $ 3 151,61 $ 2 883,31 $ 2 081,94 $ 1 621,37 $
8 2 357,32 $ 1 915,24 $ 1 766,31 $ 1 595,53 $ 1 099,71 $ 826,38 $
9 3 895,74 $ 3 084,04 $ 2 815,58 $ 2 511,23 $ 1 652,17 $ 1 197,97 $
10 10 609,59 $ 8 183,81 $ 7 396,20 $ 6 513,37 $ 4 090,46 $ 2 861,87 $
6 303,21 $ 4 166,83 $ 1 700,87 $ (5 612,29 $) (9 814,51 $)
6,00%TRI (Taux de rendement interne)
VAN (valeur actuelle nette)

Contenu connexe

Similaire à Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au IGA Bellefeuille

2 - Point de vue des éleveurs - Sophie Espinosa.pptx
2 - Point de vue des éleveurs - Sophie Espinosa.pptx2 - Point de vue des éleveurs - Sophie Espinosa.pptx
2 - Point de vue des éleveurs - Sophie Espinosa.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
[GAV2019] Le plan de filière viande bovine : où en est-on ?
[GAV2019] Le plan de filière viande bovine : où en est-on ?[GAV2019] Le plan de filière viande bovine : où en est-on ?
[GAV2019] Le plan de filière viande bovine : où en est-on ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Gondola_2015_Jann-feb_FR_lr.compressed (2)
Gondola_2015_Jann-feb_FR_lr.compressed (2)Gondola_2015_Jann-feb_FR_lr.compressed (2)
Gondola_2015_Jann-feb_FR_lr.compressed (2)Jean van de Put
 
SOMMET 2022 : Innover en viande ovine avec le haché
SOMMET 2022 : Innover en viande ovine avec le hachéSOMMET 2022 : Innover en viande ovine avec le haché
SOMMET 2022 : Innover en viande ovine avec le hachéInstitut de l'Elevage - Idele
 
bac 2022 - Management corrigé
bac  2022 - Management corrigébac  2022 - Management corrigé
bac 2022 - Management corrigéLETUDIANT1
 
Ra2014 2015
Ra2014 2015Ra2014 2015
Ra2014 2015Vivadour
 
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Institut de l'Elevage - Idele
 
4 2 WARIN Regards croisés innovations bien être poulets
4 2 WARIN Regards croisés innovations bien être poulets4 2 WARIN Regards croisés innovations bien être poulets
4 2 WARIN Regards croisés innovations bien être pouletsInstitut de l'Elevage - Idele
 
Evaluation de la perfomance d'achat d'une entreprise agro industrielle , La ...
Evaluation de la perfomance  d'achat d'une entreprise agro industrielle , La ...Evaluation de la perfomance  d'achat d'une entreprise agro industrielle , La ...
Evaluation de la perfomance d'achat d'une entreprise agro industrielle , La ...annick regine Goué
 
[Grand Angle Viande 2017] Les travaux sur l'adéquation de l''offre française ...
[Grand Angle Viande 2017] Les travaux sur l'adéquation de l''offre française ...[Grand Angle Viande 2017] Les travaux sur l'adéquation de l''offre française ...
[Grand Angle Viande 2017] Les travaux sur l'adéquation de l''offre française ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Déjeuner du GATE Crédits RS&DE | BioTerre Systems
Déjeuner du GATE Crédits RS&DE | BioTerre SystemsDéjeuner du GATE Crédits RS&DE | BioTerre Systems
Déjeuner du GATE Crédits RS&DE | BioTerre SystemsSherbrooke Innopole
 
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Processus d'achat de delicia maroc
Processus d'achat de delicia marocProcessus d'achat de delicia maroc
Processus d'achat de delicia maroclabrahmi
 
Création d'entreprise
Création d'entrepriseCréation d'entreprise
Création d'entrepriseLaura Adami
 
Newsletter SPW Agriculture en Province de Luxembourg du 31-08-22
Newsletter SPW Agriculture en Province de Luxembourg du 31-08-22Newsletter SPW Agriculture en Province de Luxembourg du 31-08-22
Newsletter SPW Agriculture en Province de Luxembourg du 31-08-22Benoît GEORGES
 

Similaire à Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au IGA Bellefeuille (20)

2 - Point de vue des éleveurs - Sophie Espinosa.pptx
2 - Point de vue des éleveurs - Sophie Espinosa.pptx2 - Point de vue des éleveurs - Sophie Espinosa.pptx
2 - Point de vue des éleveurs - Sophie Espinosa.pptx
 
[GAV2019] Le plan de filière viande bovine : où en est-on ?
[GAV2019] Le plan de filière viande bovine : où en est-on ?[GAV2019] Le plan de filière viande bovine : où en est-on ?
[GAV2019] Le plan de filière viande bovine : où en est-on ?
 
Gondola_2015_Jann-feb_FR_lr.compressed (2)
Gondola_2015_Jann-feb_FR_lr.compressed (2)Gondola_2015_Jann-feb_FR_lr.compressed (2)
Gondola_2015_Jann-feb_FR_lr.compressed (2)
 
SOMMET 2022 : Innover en viande ovine avec le haché
SOMMET 2022 : Innover en viande ovine avec le hachéSOMMET 2022 : Innover en viande ovine avec le haché
SOMMET 2022 : Innover en viande ovine avec le haché
 
bizz mag oct 2008
bizz mag oct 2008bizz mag oct 2008
bizz mag oct 2008
 
bac 2022 - Management corrigé
bac  2022 - Management corrigébac  2022 - Management corrigé
bac 2022 - Management corrigé
 
Paré à innover n°59
Paré à innover n°59Paré à innover n°59
Paré à innover n°59
 
Ra2014 2015
Ra2014 2015Ra2014 2015
Ra2014 2015
 
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
 
Créalim Glosek
Créalim    GlosekCréalim    Glosek
Créalim Glosek
 
4 2 WARIN Regards croisés innovations bien être poulets
4 2 WARIN Regards croisés innovations bien être poulets4 2 WARIN Regards croisés innovations bien être poulets
4 2 WARIN Regards croisés innovations bien être poulets
 
Evaluation de la perfomance d'achat d'une entreprise agro industrielle , La ...
Evaluation de la perfomance  d'achat d'une entreprise agro industrielle , La ...Evaluation de la perfomance  d'achat d'une entreprise agro industrielle , La ...
Evaluation de la perfomance d'achat d'une entreprise agro industrielle , La ...
 
[Grand Angle Viande 2017] Les travaux sur l'adéquation de l''offre française ...
[Grand Angle Viande 2017] Les travaux sur l'adéquation de l''offre française ...[Grand Angle Viande 2017] Les travaux sur l'adéquation de l''offre française ...
[Grand Angle Viande 2017] Les travaux sur l'adéquation de l''offre française ...
 
Déjeuner du GATE Crédits RS&DE | BioTerre Systems
Déjeuner du GATE Crédits RS&DE | BioTerre SystemsDéjeuner du GATE Crédits RS&DE | BioTerre Systems
Déjeuner du GATE Crédits RS&DE | BioTerre Systems
 
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
[#GALait] EuroDairy : quels systèmes laitiers pour demain ?
 
Processus d'achat de delicia maroc
Processus d'achat de delicia marocProcessus d'achat de delicia maroc
Processus d'achat de delicia maroc
 
Caprinov2020 valcabri
Caprinov2020 valcabriCaprinov2020 valcabri
Caprinov2020 valcabri
 
Paré à innover 21
Paré à innover 21Paré à innover 21
Paré à innover 21
 
Création d'entreprise
Création d'entrepriseCréation d'entreprise
Création d'entreprise
 
Newsletter SPW Agriculture en Province de Luxembourg du 31-08-22
Newsletter SPW Agriculture en Province de Luxembourg du 31-08-22Newsletter SPW Agriculture en Province de Luxembourg du 31-08-22
Newsletter SPW Agriculture en Province de Luxembourg du 31-08-22
 

Plus de Nicholas Roy

Impact of pandemic influenza
Impact of pandemic influenzaImpact of pandemic influenza
Impact of pandemic influenzaNicholas Roy
 
Stratégie d'opérations chez APA
Stratégie d'opérations chez APAStratégie d'opérations chez APA
Stratégie d'opérations chez APANicholas Roy
 
Stratégie marketing du Club Med
Stratégie marketing du Club MedStratégie marketing du Club Med
Stratégie marketing du Club MedNicholas Roy
 
Sanofi s'achète un patrimoine génétique
Sanofi s'achète un patrimoine génétiqueSanofi s'achète un patrimoine génétique
Sanofi s'achète un patrimoine génétiqueNicholas Roy
 
Ultramar vous en donne plus!
Ultramar vous en donne plus!Ultramar vous en donne plus!
Ultramar vous en donne plus!Nicholas Roy
 
Adf financial statement analysis
Adf financial statement analysisAdf financial statement analysis
Adf financial statement analysisNicholas Roy
 
Loyauté de la marque Ultramar/CST
Loyauté de la marque Ultramar/CSTLoyauté de la marque Ultramar/CST
Loyauté de la marque Ultramar/CSTNicholas Roy
 
Saq supply chain management
Saq supply chain managementSaq supply chain management
Saq supply chain managementNicholas Roy
 
Harley Davidson s'implante en Inde!
Harley Davidson s'implante en Inde!Harley Davidson s'implante en Inde!
Harley Davidson s'implante en Inde!Nicholas Roy
 

Plus de Nicholas Roy (12)

Cascade
CascadeCascade
Cascade
 
Reading stocks
Reading stocksReading stocks
Reading stocks
 
Impact of pandemic influenza
Impact of pandemic influenzaImpact of pandemic influenza
Impact of pandemic influenza
 
Stratégie d'opérations chez APA
Stratégie d'opérations chez APAStratégie d'opérations chez APA
Stratégie d'opérations chez APA
 
Stratégie marketing du Club Med
Stratégie marketing du Club MedStratégie marketing du Club Med
Stratégie marketing du Club Med
 
Sanofi s'achète un patrimoine génétique
Sanofi s'achète un patrimoine génétiqueSanofi s'achète un patrimoine génétique
Sanofi s'achète un patrimoine génétique
 
Ultramar vous en donne plus!
Ultramar vous en donne plus!Ultramar vous en donne plus!
Ultramar vous en donne plus!
 
SNC Lavalin
SNC LavalinSNC Lavalin
SNC Lavalin
 
Adf financial statement analysis
Adf financial statement analysisAdf financial statement analysis
Adf financial statement analysis
 
Loyauté de la marque Ultramar/CST
Loyauté de la marque Ultramar/CSTLoyauté de la marque Ultramar/CST
Loyauté de la marque Ultramar/CST
 
Saq supply chain management
Saq supply chain managementSaq supply chain management
Saq supply chain management
 
Harley Davidson s'implante en Inde!
Harley Davidson s'implante en Inde!Harley Davidson s'implante en Inde!
Harley Davidson s'implante en Inde!
 

Analyse financière de l'ajout d’une chambre de vieillissement des viandes au IGA Bellefeuille

  • 1. Travail de session – Analyse financière du projet : Ajout d’une chambre de vieillissement des viandes chez IGA Bellefeuille de St-Lambert Présenté à : Mathieu Miquelon, Professeur Évaluation financière de projet (FEC 722) Par : Mélodie Bibeau Valérie Nadon Nicholas Roy 11 110 013 Manon Vallières Maîtrise en administration des affaires (M.B.A.) 14 décembre 2013
  • 2. 2 Table des matières 1- Énumération de l'opportunité, de l'idée qui a conduit au projet ........................................................ 3 2- Le choix du projet parmi les alternatives ................................................................................................. 3 2.1 Les alternatives ............................................................................................................................................................ 3 2.2 La compatibilité ........................................................................................................................................................... 3 2.3 L’accessibilité ............................................................................................................................................................... 4 2.4 La capacité ..................................................................................................................................................................... 4 2.5 Potentiel relié au projet ............................................................................................................................................. 4 3- Description du projet .................................................................................................................................... 4 3.1 En quoi consiste le projet? ....................................................................................................................................... 4 3.2 Quel est le but du projet? .......................................................................................................................................... 5 3.3 Les conditions critiques en lien avec l’environnement externe ................................................................... 5 3.4 Autre condition ............................................................................................................................................................ 5 4- Méthodologie d’analyse ................................................................................................................................ 6 5- Étude de préfaisabilité .................................................................................................................................. 6 5.1 L’étude préliminaire du marché ............................................................................................................................. 6 5.2 L’étude technique ........................................................................................................................................................ 8 5.3 L’étude des ressources humaines ...................................................................................................................... 8 5.4 L’étude sociale et/ou environnementale .............................................................................................................. 9 5.5 L’étude de préfaisabilité financière ....................................................................................................................... 9 6-Conclusion et recommandations .......................................................................................................... 13 Annexe 1- À propos d’IGA ............................................................................................................................ 14 Annexe 2- Bœuf Angus AAA 100 % Canadien ...................................................................................... 15 Annexe 3- Chambre de vieillissement .................................................................................................... 16 Annexe 4- Étude de marché ....................................................................................................................... 17 Annexe 5- Plan de l’épicerie avec ou sans la chambre de vieillissement ................................... 18 Annexe 6- Formation sur le vieillissement offerte par la Bête ...................................................... 19 Annexe 7- Devis Thomas Réfrigération Inc. ......................................................................................... 20 Annexe 8- Devis Acier Fédéral Inc. .......................................................................................................... 22 Annexe 9- Délai de Récupération ............................................................................................................. 23 Annexe 10- VAN et TRI du projet à différents taux d’actualisation .............................................. 23 Annexe 11- Analyse de sensibilité – coûts variables vs quantités vendues ............................... 24 Annexe 13- VAN et TRI si les coûts variables augmentent de 10% par année ......................... 25 Annexe 14- VAN et TRI si les frais d’opérations passe de 12% à 30% ........................................ 25 Annexe 15- VAN et TRI si le prix de vente augmente de 5% par année ...................................... 25 Annexe 16- VAN et TRI si le scénario inclu les trois changements précédents ........................ 26 Annexe 17- VAN et TRI si le scénario inclu une diminution de 5% des qtes ............................. 26
  • 3. 3 1- Énumération de l'opportunité, de l'idée qui a conduit au projet Depuis quelques années, le marché de l’alimentation a explosé et a vu apparaitre de nombreux concurrents tels que Target et Walmart. Ces bannières sont qualifiées de bannières à escompte vu les bas prix qu’elles offrent aux consommateurs. Les ventes sont devenues plus difficiles pour IGA Bellefeuille de St-Lambert qui cherche à se démarquer parmi la compétition mais surtout à se différencier dans sa localité (voire annexe 1 pour de plus d’informations sur IGA). Le projet de viande vieillie s’inscrit dans cette optique d’offrir un produit haut de gamme à une clientèle bien spécifique. Elle permettra aussi à cette bannière d’aller chercher des ventes supplémentaires. Au niveau des contraintes à respecter, la principale concerne la norme du MAPAQ selon laquelle les chambres de vieillissement doivent être maintenues à un minimum de 4o C et répondre à des normes élevées de salubrité. En effet, la viande vieillie à sec dégage une forte odeur et la partie de la viande qui pourrit doit être retirée avant la vente. 2- Le choix du projet parmi les alternatives 2.1 Les alternatives En ce qui concerne l’évaluation de ce projet de viande vieillie à sec par le comptoir de la boucherie, peu d’autres alternatives sont offertes à IGA Bellefeuille de St-Lambert. Par contre, étant donné l’environnement ultra compétitif dans lequel la bannière se trouve, il est crucial d’innover et d’être à la fine pointe des nouvelles tendances afin de se démarquer des autres chaînes d’alimentation et gagner de nouveaux clients. Une possibilité pour IGA St-Lambert aurait été d’agrandir son comptoir de boucherie afin d’offrir davantage de produits marinés et prêts à cuire déjà offert en quantité suffisante. Par contre, IGA St-Lambert serait resté fidèle à l’offre actuelle, sans se démarquer, et l’augmentation du volume de produits ne garantit pas nécessairement l’augmentation des ventes. 2.2 La compatibilité Au niveau comptable, le projet est réaliste. L’objectif d’IGA St-Lambert est d’augmenter ses ventes et le projet va contribuer à cet objectif. Ce projet est aussi en ligne avec la vision de celle- ci qui est de relier les magasins aux millions de cuisines québécoises dans une seule et même expérience tournée vers le plaisir de mieux manger. Le projet de viande vieillie consiste en une réelle expérience pour les consommateurs et est orienté vers le plaisir de manger.
  • 4. 4 2.3 L’accessibilité Au niveau de l’accessibilité, cette option est aussi tout à fait réalisable. Les fournisseurs de viandes pourront approvisionner la bannière en quantité suffisante tel que prévu. Le projet reste accessible aussi au niveau des normes de salubrité de la chambre de vieillissement avec des équipements adéquats et la consultation d’experts chevronnés. 2.4 La capacité Au niveau de la capacité, IGA St-Lambert est tout à fait bien placé pour offrir un tel type de produit. Bien établi dans l’alimentation et disposant d’une solide notoriété, il est tout à fait justifié de croire que les consommateurs auront confiance au nouveau produit. Le supermarché IGA Bellefeuille de St-Lambert pourra profiter de l’expertise de ses bouchers. Bien que ces derniers auront une formation à suivre pour l’introduction de ce nouveau produit, ils ont déjà beaucoup de connaissances dans le domaine. La capacité financière enviable d’IGA St-Lambert permet de faire un investissement de cette envergure. La totalité de l’investissement provient des propriétaires et non de la maison mère ou d’autres investisseurs externes. 2.5 Potentiel relié au projet Les produits de viande vieillie sont haut de gamme et requièrent une expertise particulière. C’est pourquoi les prix de détail seront plus élevés que pour d’autres types de produits. La marge de rentabilité sera plus élevée, car chaque vente rapportera davantage d’argent. Le potentiel de croissance est aussi très présent, car ce produit n’est pas offert et les études de marché soutiennent que ce produit sera en demande croissance et qu’il possède une valeur ajoutée. 3- Description du projet 3.1 En quoi consiste le projet? Le projet consiste, pour IGA Bellefeuille de St-Lambert, de construire une chambre de vieillissement pour faire vieillir des pièces de bœuf 100% canadien de qualité supérieure de marque Angus AAA afin de se différencier de ses compétiteurs. Depuis plusieurs années, la bannière IGA s’est démarquée étant la seule à offrir du bœuf Angus AAA exclusivement canadien (annexe 2). Afin de garder sa position de leader, la maison mère encourage la bannière à adopter le nouveau concept de chambre de vieillissement des viandes selon la méthode vieillie à sec (annexe 3). Une viande vieillie à sec sera beaucoup plus goûteuse et savoureuse et beaucoup
  • 5. 5 plus tendre, car certaines enzymes dans la viande se décomposent avec le temps. La viande vieillie à sec doit être vieillie dans une chambre respectant plusieurs normes. La température ne devra pas dépasser 4o C et la chambre devra garder un taux d’humidité de 80% et permettre le moins de circulation d’air possible. 3.2 Quel est le but du projet? Pour IGA St-Lambert, le but principal du concept de viande vieillie à sec est de se démarquer des autres grandes chaînes d’alimentation. En effet, le concept est envisagé dans le but de positionner IGA St-Lambert comme une réelle destination pour les adeptes de viandes dans sa localité. Par cette nouvelle offre, la bannière cherche également à faire vivre une expérience culinaire hors du commun au consommateur régulier de viande. La chambre de vieillissement contribuera à attirer la curiosité du consommateur moyen qui pourrait être tenté d’aller voir la compétition. Le concept est bien sûr envisagé afin d’assurer et d’augmenter le volume des ventes. 3.3 Les conditions critiques en lien avec l’environnement externe La préoccupation externe la plus critique est la nouvelle tendance des consommateurs de manger santé. En effet, les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par la qualité des aliments en liens avec leur santé, et sont de plus en plus informés sur les causes des maladies comme le cancer et maladies cardiaques. Devant les nombreux conseils d’experts, certains aliments ont la cote par rapport à d’autres. Par exemple, la consommation de beurre a nettement diminué face aux bienfaits de l’huile d’olive. Pour ce qui est de la viande, nous savons maintenant que nous devrions en limiter la consommation au profit des poissons. Face à cette nouvelle tendance, le risque que la viande perde de sa popularité pourrait être affecté si la promesse de qualité supérieure et de « biens faits » pour la santé n’est pas tenue. 3.4 Autre condition Le succès du projet dépend de la promotion et de la réceptivité de la clientèle face à cette offre. De plus, il doit susciter suffisamment d’intérêt pour générer des ventes répétées, et que ses ventes puissent perdurer dans le temps. Il serait possible qu’un nouveau produit devienne plus tendance et que la viande vieillie perde de son lustre. Rappelons qu’il est assez récent de consommer un tel type de viande. IGA St-Lambert sera certes un précurseur de cette tendance, mais il devra assurer sa pérennité. Un autre élément qu’IGA St-Lambert ne peut pas contrôler est la réaction des
  • 6. 6 compétiteurs en réponse à cette nouvelle offre. Est-ce que les autres bannières copieront le concept ? Quelles seront leurs stratégies ? 4- Méthodologie d’analyse Afin de soumettre une étude de préfaisabilité et afin d’analyser les risques ainsi que les flux monétaires du présent projet; les investissements initiaux seront capitalisés par la méthode dégressive pour toute la période du projet, la catégorie 8 sera considéré pour tout les actifs et amortis au taux maximum d’allocation du cout en capital de 20% (règlements 1100 de l’impôt). Tous ces éléments seront pris en considération afin de permettre une analyse adéquate. La méthode d’analyse de la VAN et du TRI seront les méthode utilisés afin de connaitre la rentabilité du projet. Le taux d’imposition est de 26,9%. 5- Étude de préfaisabilité 5.1 L’étude préliminaire du marché Ledit projet de chambre de vieillissement a fait l’objet d’une étude de marché fait par la recherche commerciale d’IGA (annexe 4). Celle-ci comprenait 30 entrevues individuelles réalisées auprès de la clientèle de 2 magasins soit à St-Lambert et à l’îles-des-Sœurs. Le but étant de pousser plus loin la réflexion sur la réaction et la perception de la clientèle à l’égard du vieillissement des viandes dans une pièce conçue à cet effet, et leur intérêt à favoriser cet achat plutôt qu’une viande n’ayant pas eu ce traitement. Faits saillants dégagés de cette étude sont que nonobstant le fait que les connaissances soient limitées à l’égard des viandes vieillies, la perception associée est positive et principalement à la tendreté ainsi qu’à un meilleur goût. En général, on a démontré un réel intérêt pour les viandes vieillies et on souhaite en connaître davantage, et ce même si l’on sait (ou présume) que le prix sera plus élevé. L’image que projette ce projet pour la marque IGA est positive (référant à l’innovation, à l’écoute des besoins des clients). De plus, l’image est également très favorable pour l’offre du produit de la viande (référant à la distinction, la qualité accrue et au service professionnel). Pour une faible minorité de personnes sondées, quelques évocations négatives notamment sur la salubrité douteuse si la viande n’est pas bien entreposée, la couleur pas appétissante, la mauvaise odeur, plus dure. Finalement, bien que ce soit le principal inconvénient identifié, plusieurs précisent que le prix est considérablement plus élevé (principal frein à l’achat).
  • 7. 7 Toutefois, on apprécie principalement : le professionnalisme véhiculé, l’utilisation de l’acier inoxydable évoquant la propreté, la présentation soignée des viandes, le fait que les équipements sont de couleur orange capte l’attention et la présence d’un thermomètre évoquant un environnement contrôlé. Tous ont déploré que les chambres de vieillissement passent inaperçues en raison du manque de visibilité de l’affichage l’indiquant, la similitude entre la chambre de vieillissement et un réfrigérateur et l’emplacement des deux chambres de vieillissement qui est peu visible. Dans l’ensemble, le concept de chambre de vieillissement constitue une bonne idée ou une très bonne idée ayant obtenu une moyenne de 8.05 sur10 par les répondants. Le comportement d’achat associé à la viande vieillie pour une minorité de clients rencontrés : certains achètent cette viande chez IGA, car c’est pratique (tous les achats sous un même toit) et parce qu’ils ont confiance à ce marché, d’autres l’achètent chez le boucher ou au restaurant, car ne savaient pas qu’ils pouvaient en acheter chez IGA ou parce qu’ils peuvent acheter une grosse pièce et bénéficier d’un prix avantageux (certains), l’achat pour les occasions spéciales (principaux motifs d’achat) en raison d’un principal frein soit le prix élevé. Le comportement d’achat associé à la majorité des clients rencontrés n’ayant pas acheté de viandes vieillies pour les raisons suivantes : Le manque d’information sur les viandes vieillies, et plus particulièrement sur ses bénéfices (plusieurs). Notons que plusieurs d’entre eux achètent du bœuf AAA sans savoir qu’il s’agit du bœuf vieilli. L’absence d’information quant à la possibilité d’acheter des viandes vieillies chez IGA (plusieurs). Les craintes à l’égard du produit, du concept de vieillissement de la viande (certains). Note : la majorité des clients n’ayant jamais acheté de viande vieillie seraient tentés de faire l’essai après avoir remarqué la chambre de vieillissement et après avoir été davantage informés des bénéfices des viandes vieillies. Le prix de vente suggéré du produit/service qui est présentement en croissance est en fonction du marché cible en raison d’une clientèle cible pour ce type de produit plus élevé que le produit régulier. L’évolution prévisible des ventes : Les analystes du bureau chefs prévoient une augmentation de 5% du volume de vente par année pendant les prochains 10 ans.
  • 8. 8 Garanties du produit/service : Les avantages offerts quant au produit de viande vieillie dans une chambre de vieillissement sont bien connus des bouchers et des spécialistes de la viande du bœuf. Par contre, il n’est que peu connue par la population en général. Les garanties du produit quant à lui ont fait ses preuves. D’un aspect plus technique, on parle ici du processus du vieillissement de la viande passant par l’acide lactique qui abaisse le pH afin d’activer les enzymes. Ces dernières coupent graduellement les fibres musculaires provoquant un relâchement et un attendrissement naturel de la viande, et développant un goût caractéristique. Ainsi plus les jours avancent, plus la fibre se brise et le bœuf s’attendrit. Ce procédé permet à la viande de se déshydrater pour une période déterminée. Le muscle perd ainsi environ 30% de sa masse d’eau. Afin de mieux faire vieillir le bœuf, le sel rose d’Himalaya est utilisé puisqu’il aide à la déshydratation et à réduire les bactéries dans l’air. Les garanties offertes quant au concept de chambre de vieillissement dans un supermarché, celles-ci ne sont qu’au début de leur apparition sur le marché. Parmi les facteurs de garantie, Il appert important de bien contrôler la température de la pièce selon les normes bien strictes, de s’assurer de la salubrité et propreté des lieux et de minimiser les accès aux installations. 5.2 L’étude technique Les espaces planchers sont suffisamment adéquates chez IGA Belle feuille de St-Lambert pour permettre d’installer l’ajout d’une chambre de vieillissement (annexe 5). Les installations matérielles, tels les étagères, utilisées pour ce projet sont également facilement accessibles auprès de différents fournisseurs de distribution d’équipement d’acier d’inoxydable. On doit compter parmi les installations de base de la chambre de vieillissement un système de réfrigération avec gaz chaud, un système de contrôle de température de maintien à 4o C et d’humidité avec système d’alarme et tous les accessoires afférant pour l’installation de ces appareils. Ceux-ci sont installés par des spécialistes de la réfrigération et de l’électricité et inclus dans le prix de vente. Le reste des installations physiques sont déjà en place et ne requiert aucuns autres investissements. 5.3 L’étude des ressources humaines Les besoins en ressources pour ce projet sont principalement liés à l’équipement et l’installation de la chambre de vieillissement. Étant donné qu’il s’agit d’expertises spécifiques ne faisant pas partie des gens à l’interne, ce sont des ressources externes qui doivent être engagée. Les frais d’installation sont inclus dans les prix de ventes.
  • 9. 9 Une fois le cambre construite, il s’agit au personnel régulier de la boucherie d’entretenir régulièrement et de s’assurer que celle-ci maintien son niveau de salubrité et de température correspondant aux normes exigées par le MAPAQ. Or, aucune ressource supplémentaire en embauche de personnel ne sera nécessaire. Il n’y a donc aucun impact sur la convention collective et les salaires. Une formation initiale sur le processus de vieillissement sera offerte aux bouchers par les expert de La Bête de Québec (annexe 6). ! Étant donné que les ressources sont parties prenantes des fournisseurs extérieurs, nous calculerons seulement les frais de formation initiale pour le personnel de la boucherie comme investissement non capitalisable. ! Le coût de l’entretien qui sera encouru tout au long de ce projet est ajouté au frais fixes d’opération qui constitue un pourcentage des ventes annuelles. 5.4 L’étude sociale et/ou environnementale La population en général ayant répondu au sondage désire acheter une pièce de viande qui est à prix abordable, qui respecte les normes de salubrité pour éviter une contamination, et une partie de la population est désireuse d’acheter du bœuf de qualité possédant un goût savoureux et tendre. Il n’y a pas d’impact social et environnemental négatif majeur dans le cadre de ce projet. 5.5 L’étude de préfaisabilité financière Les investissements initiaux requis par les propriétaires du IGA Bellefeuille de St-Lambert afin de mettre le projet sur pieds sont les suivants : ! Achat d’un système de réfrigération au gaz de 4o C.1 3 966,64 $ ! Achat d’un système de CO2 avec contrôle et alarme.1 4 599.00 $ ! Achat d’un système de vieillissement de viande.1 15 234.19 $ ! Achat des tablettes et d’une table de travail d’acier.2 3 859.46 $ Ces investissements sont capitalisables par la méthode dégressive pendant toute la durée du projet estimé prendre fin dans 10 ans (vie utile). Selon le Règlement 1100 et l’annexe II de la loi de l’impôt, ces actifs appartiennent à la catégorie 8 et doivent être amortis au taux maximum 1 Devis Thomas Réfrigération incluant l’installation et les taxes applicables (TPS=5% et TVQ=9,975%) voire annexe 7. 2 Devis par Équipements d’Acier Fédéral Ltée incluant l’installation, les frais d’électricien de 1 500 $ et les taxes applicables (TPS = 5% et TVQ = 9,975%) voire document de l’annexe 8.
  • 10. 10 d’allocation du coût en capital de 20%. La valeur résiduelle des actifs à la fin de la vie utile du projet est estimée à 5% du prix de leur achat, sauf pour le système de vieillissement qui lui est estimé à 10%. Il n’y aura plus de services de vieillissement de viandes offerts dans 10 ans, puisque les exigences de la clientèle nécessitent toujours de nouvelles innovations et que d’autres projets seront évalués en cours de vie. De plus, des dépenses reliées au bon fonctionnement de ces équipements, et capitalisable, sont prévues en cours de projet, soit : ! Frais de fournitures pour le système de réfrigération (année 3, 6 et 8).3 198.33 $ ! Frais de fournitures pour le système de CO2 (année 3, 6 et 8).4 459.90 $ ! Frais de fournitures pour le système de vieillissement (année 3, 6 et 8).3 761.71 $ ! Frais de réparations pour les équipements d’aciers (année 3, 6 et 8).3 192.97 $ Les employés devront suivre une formation initiale sur le vieillissement de la viande (dépense non capitalisable de 689.85 $ taxes incluses). De plus, l’ajout de 4000.00 $ au fonds de roulement doit être prévu afin de garantir les achats de viande de départ nécessaire pour le projet. Ce dernier montant pourra être récupéré à la fin du projet. L’ajout d’une chambre de vieillissement dans ce magasin permettra d’accroitre la gamme de produits offerts à la clientèle existante. D’un autre côté, la vente de bœuf Angus AAA non vieilli par ce processus sera en déclin dû à l’effet de cannibalisation. Les analystes estiment raisonnable que le prix marginal unitaire supplémentaire par kilo vendu (i.e. le prix de vente pour la viande vieillie moins le prix de vente de la viande non vieilli) sera de 10$/kg pendant toute la durée du projet.5 Quant à eux, les coûts variables unitaires marginaux reliés au processus de vieillissement (i.e. sel d’Himalaya) sont évalués à 2$/kg.6 Les analystes prévoient cependant que la quantité marginale de bœuf vieilli vendu augmentera de 5% annuellement, sa quantité marginale de départ étant estimée à 1000 kg. Des frais fixes marginaux de 800$ la première année (i.e. électricité) augmenteront par conséquent de 5% par année. Le salaire marginal pour le temps des employés affectés à la préparation de la viande à vieillir, ainsi que les coûts relatifs à la gestion de la qualité et de la salubrité (ex. gants, masques et autres produits désinfectants) sont inclus dans les frais d’administration et d’opérations. Ces frais représentent 12% des ventes par année, et un montant 3 Ces frais représentent 5% du coût d’achat du système. 4 Ces frais représentent 10% du coût d’achat du système. 5 55$/kg - 45$/kg = 10$/kg. 6 Les frais de sel d’Himalaya est de 2$/Kg de viande.
  • 11. 11 de 10% de contingence sera ajouté à ces frais afin de tenir compte des imprévus. Les frais marginaux de ventes et de publicités seront de 1% du chiffre d’affaires, car les campagnes publicitaires grand public sont gérées par le département marketing du bureau chef, et que les frais de publicités locales sont déjà engagés sur une base annuelle et ne nécessitent pas de campagnes particulières supplémentaires. C’est juste le choix des produits à promouvoir qui sont changés dans la circulaire. ! Le taux marginal d’imposition de IGA = 26,9%.7 ! Le taux sans risque (certitude) des obligations d’épargne du Canada 10 ans = 2,63%.8 ! Le taux de rendement exigé (contexte de risque) = 3,67%.9 Le délai de récupération de l’investissement initial pour ce projet est de 6,05 années (annexe 9).10 En contexte actuel de risque, ce projet d’investissement génère suffisamment de flux monétaires positifs pour que le projet soit accepté, puisqu’au taux d’actualisation exigé de 3,67% la VAN du projet est de 19 596.49 $. Les dirigeants du IGA St-Lambert récupèreront leur investissement initial de 32 169.78 $, plus un montant supplémentaire de 19 596.49 $, ce qui représente un taux de rendement interne de 13.1% sur leur investissement de départ (annexe 10). On peu voire que le projet demeure rentable si le taux exigé est de 10%, mais pas si il est de 14% (annexe 10). L’analyse de sensibilité démontre que la VAN reste positive malgré une augmentation des coûts variables pour une même quantité vendue de 1000 kg. Si cette quantité baisse, alors le projet n’est plus aussi attrayant que si les coûts variables diminuent, mais si les quantités vendues augmentent, alors le projet devient très rentable (annexe 11). De plus, si le prix de vente diminue et que les quantités restent les mêmes ou augmentent, le projet devient plus rentable (annexe 12). Le coût variable, le prix unitaire et les quantités vendues font fluctuer la VAN de façon importante. Nous avons fait quelques simulations pour apprécier l’effet sur la VAN de la modification de ces variables susceptibles de compromettre la rentabilité du projet. Dans un premier temps, nous 7 http://www.cqff.com/tableaux_utiles/tab_impot_corporatif2013.pdf 8 http://www.banqueducanada.ca/taux/taux-dinteret/obligations-canadiennes (en date du 2013-11-21). 9 Taux d’actualisation = taux sans risque + Beta*[Prime pour le risque] = 2,63% + [0.18 * 5,8%] ; Beta de Loblaws = 0.18 (http://www.google.com/finance?q=TSE%3AL&sq=loblaws&sp=1&ei=kgSUUsCcNYKEsgf9nQE) et Prime pour le risque = 5.8% (ERP; http://pages.stern.nyu.edu/~%20adamodar/New_Home_Page/datafile/ctryprem.html). 10 (328.41 $ / 6 440.31 $) = 0.050992525
  • 12. 12 avons considéré la possibilité d’une augmentation du coût unitaire marginal causée par la hausse des prix de nos fournisseurs. En effet, si les autres variables demeuraient inchangées, mais que le coût unitaire marginal connaissait une augmentation annuelle disons de 10%, que deviendrait alors la rentabilité du projet? Le tableau de l’annexe 13 nous montre que la VAN du projet deviendrait de 10 377.83$, ce qui veut dire que le projet reste toujours profitable pour ce taux d’actualisation exigé, mais le taux de rendement interne (TRI) lui baisse et passe à 9.35%. Nous voyons aussi que si le taux exigé était de 10% le projet ne serait plus rentable dans ces conditions. Par contre, si c’était plutôt les frais d’administration et d’opérations qui connaissaient une augmentation, passant disons de 12% à 30% du chiffre d’affaires (scénario ultra catastrophique), alors la VAN du projet deviendrait de 4 621.78 $ avec un TRI de 6.07%. Le projet serait toujours rentable (annexe 14). D’un autre côté, nous avons considéré la possibilité d’augmenter annuellement de 5% le prix unitaire marginal des viandes vieillies pour faire plus de profit. Le projet devient alors très rentable et la VAN devient alors de 36 640.68 $ et le TRI de 18.56% (annexe 15). Une hausse de 5% du prix unitaire marginale, augmente considérable la rentabilité du projet dans ce scénario. En combinant ces trois scénarios, c’est-à-dire que si les coûts unitaires marginaux augmentaient de 10%, que les frais d'opération passaient de 12% à 30%, et que nous augmentions le prix de vente marginal de 5% annuellement, la VAN du projet deviendrait de 8 690.94 $ et le TRI de 7.95 % (annexe 16). Le projet demeure rentable dans ce scénario. Un dernier scénario plus réaliste qui considère une augmentation annuelle de 5% des coûts unitaires marginaux, une augmentation des frais d’opération passant seulement de 12% à 20%, une augmentation annuelle de 5% du prix de vente marginale, mais cette fois-ci incluant une diminution annuelle de 5% des quantités marginales vendues, génère une VAN de 4 166.83 $ et un TRI de 6 % (annexe 17). Le projet demeure rentable dans ce dernier scénario. En résumé, les valeurs pouvant compromettre la rentabilité du projet sont : le prix unitaire marginal, le coût unitaire marginal, les quantités marginales vendues ainsi que les frais d’administration et d’opération. Une bonne compréhension de l’interaction possible entre chacune de ces variables et de leur effet sur la rentabilité du projet (VAN) à l’aide du chiffrier nous permet de modéliser plusieurs scénarios possibles et d’ainsi prévoir la faisabilité du scénario de base avec beaucoup d’assurance, et ce malgré un contexte d’incertitude. Le pronostic sur le risque du projet semble très prometteur et peu risqué, du fait que l’on peut modifier les variables
  • 13. 13 prix, coûts variables et quantités en cour de route. Plus les quantités vendues dépasseront les 1000 unités, plus le projet sera rentable. Cette étude se limite à l’exactitude des soumissions des investissements de départ prises en considération, des frais de contingence de 10% de notre modèle qui peuvent s’avérer moindre en réalité, ainsi que la précision des prévisions des quantités de viandes vieillies qui seront vendues qui nous a été fourni par les analystes du bureau chef. Un modèle prévisionnel n’est jamais complètement parfait. Il deviendrait très pertinent d’assurer constamment la mise à jour annuelle des prévisions de vente dans notre modèle afin d’apprécier la vrai valeur de notre rentabilité en cours de route. 6-Conclusion et recommandations En conclusion, nous recommandons aux dirigeants d’IGA Bellefeuille de St-Lambert de passer directement à l’ajout d’une chambre de vieillissement à leur épicerie actuelle afin de ce différencier de la compétition et de gagner de nouveaux consommateurs. Une étude de faisabilité plus exhaustive des investissements exacts n’est pas nécessaire dans ce cas-ci, mais une analyse un peu plus poussée des prévisions des ventes pourrait rassurer les investisseurs qui ce montreraient anxieux. Les investisseurs devront garder en tête que s’ils peuvent pousser les ventes et le marketing afin d’augmenter les quantités vendues de viandes vieillies, la VAN augmentera considérablement et la rentabilité sera meilleur. Le chiffre magique est de vendre au minimum 1000 kg de viande vieillis par années pour avoir une bonne rentabilité d’au moins 4%. Si une VAN plus élevé est requise, alors la rentabilité sera moindre, et une étude de marché devrait être faite pour voir s’il est possible pour cette épicerie de vendre plus de 1000 kg de viandes vieillis par années. Plus ils vendront de bœuf Angus AAA vieillies plus le projet sera rentable.
  • 14. 14 Annexe 1- À propos d’IGA IGA est un leader en alimentation au Québec. Avec ses 279 magasins IGA et IGA Extra, cette bannière domine la province. La grande majorité des 279 magasins sont des magasins affiliés donc appartenant à des propriétaires indépendants. De ce fait, les marchands ont une certaine liberté quant à leur initiative. Toutefois, le bureau chef de Sobeys met en place plusieurs programmes commerciaux qui sont obligatoires à la chaîne ou propose tout simplement certains projets comme celui des chambres de vieillissement. Ce projet requiert un investissement notable pour le propriétaire du magasin, il n’est donc pas imposé à la grandeur de la chaîne. Toutefois, la majeure partie des nouveaux magasins avec une superficie assez grande embarque volontairement dans le projet vu le potentiel de vente généré par ce dernier et l’attrait d’une certaine clientèle pour le magasin. Le marché de la bannière IGA couvre tout autant les grands centres urbains que les régions du Québec. Contrairement à certains de ses concurrents, IGA se démarque par des produits plus haut de gamme et de qualité tout en offrant du service à ses consommateurs. Les nouveaux magasins ont tous sensiblement le même plan au niveau de l’aménagement. Le rayon de la viande comporte un comptoir de service avec boucher disponible pour donner conseil et faire des découpes de viandes sur mesure.
  • 15. 15 Annexe 2- Bœuf Angus AAA 100 % Canadien La#produc*on#de#boeuf#en#Amérique#du# nord#au#fil#des#années# Voici%les%standards%de%qualité%actuels%et%la% posi2on%de%la%marque%%% Cer2fied%Angus%Beef®% Standard / A Select / AA Choice / AAA Practically Devoid Traces Slight Small Modest Moderate Slightly Abundant Prime Mod. Abundant Abundant USDA / CBGA Grades Degree of Marbling Maturity A (9-30 months) Maturity B (30-42 months)
  • 17. 17 Annexe 4- Étude de marché L’échantillonnage11 regroupait 1/3 d’hommes et 2/3 des femmes tous francophones et âgés entre 25 et 64 ans responsables des achats d’épicerie et acheteurs de bœuf vieilli ou de catégorie AAA (si possible) et ne travaillant pas dans le domaine alimentaire et ni dans les secteurs suivants : marketing, recherche marketing, publicité. La méthodologie utilisée fut celle du recrutement des personnes interrogées ayant répondu à un questionnaire d’une dizaine de questions sur les viandes vieillies qui avaient été développées par la firme MIRE spécialisée en recherche marketing et soumises par approbation à des entrevues individuelles en magasin d’une durée moyenne de 26 minutes. Chacun des participants ayant répondu entièrement au questionnaire recevait une carte cadeau IGA d’une valeur de 50 $ en guise de remerciement pour sa collaboration. 11 Dans une étude similaire faite par IGA (recherche et analyse marketing) où il a été recueilli 849 commentaires par sondage web auprès des responsables des achats alimentaires, la notoriété du bœuf vieilli est de 47% par rapport au bœuf AAA qui est à 75%. Ce cette même enquête où 789 répondants, 20% ont dit acheter du bœuf vieilli par rapport à 47% pour le bœuf AAA. Et finalement, lorsqu’on a demandé à 383 acheteurs de bœuf qui connaissent le bœuf AAA et le bœuf vieilli, s’ils croient que le bœuf AAA est une viande vieillie, 43% ont répondu OUI. 27 % ont répondu NON et 30% ont répondu JE ne sais pas. C’est donc dire que la population en général connait peu sur la viande vieillie et que pour développer un tel projet de chambre de vieillissement il est essentiel d’en faire la publicité sur le concept, les avantages des viandes vieillies.
  • 20. 20 Annexe 7- Devis Thomas Réfrigération Inc. SOUMISSION THOMAS RÉFRIGÉRATION INC. Projet : Salle de vieillissement SOB-366 Date : 11 septembre 2013 Nom: Sobey’s A/S: Patrick Gareau Patrick.gareau@sobeys.com Monsieur, Il nous fait plaisir de vous soumettre notre prix taxes non incluses pour les travaux suivants : ! Les matériaux et la main-d’œuvre requis afin d’exécuter l’installation complet pour un système de réfrigération pour la salle de vieillissement pour la viande et pour le système de maintien a 4°. ! Système de vieillissement de viande Inclus : - Système de réfrigération avec gaz chaud - Système évaporateur (acier inoxydable) - Système de contrôle de température et d’humidité - Fourniture des accessoires pour le fonctionnement - Valve d’expansion électronique - Valve de gaz chaud électronique - Faire test de pression et vacuum - Chargement du système fréon R404A - Gestion de réfrigérant gouvernemental - Mise en opération Notre prix : 13 250.00$ ! Système de maintien a 4° Inclus : - Système de réfrigération (4380BTU) - Système évaporateur a l’air double sorti - Fourniture des accessoires pour le fonctionnement - Système de contrôle pour le fonctionnement - Passage des lignes de réfrigération - Faire test de pression et vacuum - Chargement du système de fréon R404a - Gestion de réfrigérant gouvernemental - Mise en opération Notre prix : 3 450.00$
  • 21. 21 Non inclus : - Raccordement électrique - Raccordement de la plomberie - Fourniture des panneaux - Montage des panneaux - Percement de couverture - Percement de plancher et mur de béton Avant de signer, le client certifie avoir lu et accepté les termes et conditions indiquées ci-dessus et que le tout fait partie intégrale de cette présente soumission. Nous attendons votre autorisation et/ou votre numéro de commande pour procéder aux travaux. Veuillez s’il vous plaît nous retourner ce document signé pour acceptation. VOTRE ACCEPTATION NOM (Lettre carrés) TITRE VOTRE SIGNATURE DATE N.B. : Cette soumission est valide trente (30) jours à partir de la date d’envoi. Martine Savard Pour Yves Thomas Credit-thomas@bellnet.ca
  • 23. 23 Annexe 9- Délai de Récupération Ans FMt FMt cumulés Investissement non récupéré 1 5 058,23 $ 5 058,23 $ 27 111,54 $ 2 5 886,93 $ 10 945,17 $ 21 224,61 $ 3 4 251,66 $ 15 196,83 $ 16 972,95 $ 4 5 951,82 $ 21 148,65 $ 11 021,13 $ 5 6 086,52 $ 27 235,17 $ 4 934,61 $ 6 4 606,20 $ 31 841,37 $ 328,41 $ 7 6 440,31 $ 38 281,68 $ 8 5 079,74 $ 43 361,42 $ 9 6 973,79 $ 50 335,21 $ 10 14 060,51 $ 64 395,72 $ Annexe 10- VAN et TRI du projet à différents taux d’actualisation Ans Flux monétaire nets FMt actualisés à 2,63% (contexte de certitude) FMt actualisés à 3,67% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 5% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 10% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 14% (contexte d'incertitude) 0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) 1 5 058,23 $ 4 928,61 $ 4 878,99 $ 4 817,37 $ 4 598,40 $ 4 437,05 $ 2 5 886,93 $ 5 589,08 $ 5 477,10 $ 5 339,62 $ 4 865,23 $ 4 529,80 $ 3 4 251,66 $ 3 933,11 $ 3 815,50 $ 3 672,75 $ 3 194,34 $ 2 869,75 $ 4 5 951,82 $ 5 364,79 $ 5 151,97 $ 4 896,58 $ 4 065,17 $ 3 523,96 $ 5 6 086,52 $ 5 345,61 $ 5 081,87 $ 4 768,95 $ 3 779,25 $ 3 161,15 $ 6 4 606,20 $ 3 941,82 $ 3 709,62 $ 3 437,22 $ 2 600,08 $ 2 098,52 $ 7 6 440,31 $ 5 370,15 $ 5 002,92 $ 4 577,01 $ 3 304,90 $ 2 573,79 $ 8 5 079,74 $ 4 127,12 $ 3 806,18 $ 3 438,17 $ 2 369,74 $ 1 780,75 $ 9 6 973,79 $ 5 520,77 $ 5 040,20 $ 4 495,37 $ 2 957,57 $ 2 144,49 $ 10 14 060,51 $ 10 845,70 $ 9 801,91 $ 8 631,93 $ 5 420,93 $ 3 792,73 $ 22 796,98 $ 19 596,49 $ 15 905,17 $ 4 985,82 $ (1 257,78 $) 13,10%TRI (Taux de rendement interne) VAN (valeur actuelle nette)
  • 24. 24 Annexe 11- Analyse de sensibilité – coûts variables vs quantités vendues Nombre unités vendues An 1 19 596 $ 0 500 1 000 1 500 3 500 % CMV 1,0 $ (30 546 $) (5 118 $) 20 310 $ 45 738 $ 147 449 $ 1,5 $ (30 546 $) (5 297 $) 19 953 $ 45 202 $ 146 200 $ 2,0 $ (30 546 $) (5 475 $) 19 596 $ 44 667 $ 144 951 $ 5,0 $ (30 546 $) (6 546 $) 17 455 $ 41 455 $ 137 456 $ 10,0 $ (30 546 $) (8 330 $) 13 886 $ 36 102 $ 124 965 $ Annexe 12- Analyse de sensibilité – prix unitaire vs quantités vendues Nombre unités vendues An 1 19 596 $ 10 510 1 010 1 510 3 510 Prix 5,0 $ (30 076 $) (6 544 $) 16 987 $ 40 518 $ 134 642 $ 9,0 $ (30 051 $) (5 288 $) 19 475 $ 44 238 $ 143 290 $ 10,0 $ (30 045 $) (4 974 $) 20 097 $ 45 168 $ 145 452 $ 15,0 $ (30 014 $) (3 403 $) 23 208 $ 49 819 $ 156 263 $ 20,0 $ (29 983 $) (1 832 $) 26 319 $ 54 470 $ 167 074 $
  • 25. 25 Annexe 13- VAN et TRI si les coûts variables augmentent de 10% par année Ans Flux monétaire nets FMt actualisés à 2,63% (contexte de certitude) FMt actualisés à 3,67% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 5% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 10% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 14% (contexte d'incertitude) 0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) 1 5 058,23 $ 4 928,61 $ 4 878,99 $ 4 817,37 $ 4 598,40 $ 4 437,05 $ 2 5 731,53 $ 5 441,54 $ 5 332,52 $ 5 198,67 $ 4 736,80 $ 4 410,23 $ 3 3 909,01 $ 3 616,13 $ 3 508,00 $ 3 376,75 $ 2 936,90 $ 2 638,47 $ 4 5 384,72 $ 4 853,62 $ 4 661,09 $ 4 430,02 $ 3 677,84 $ 3 188,19 $ 5 5 251,62 $ 4 612,35 $ 4 384,79 $ 4 114,79 $ 3 260,85 $ 2 727,53 $ 6 3 453,01 $ 2 954,96 $ 2 780,89 $ 2 576,69 $ 1 949,14 $ 1 573,15 $ 7 4 910,04 $ 4 094,16 $ 3 814,19 $ 3 489,47 $ 2 519,63 $ 1 962,24 $ 8 3 104,03 $ 2 521,92 $ 2 325,81 $ 2 100,93 $ 1 448,05 $ 1 088,15 $ 9 4 473,18 $ 3 541,17 $ 3 232,92 $ 2 883,45 $ 1 897,06 $ 1 375,54 $ 10 10 942,71 $ 8 440,76 $ 7 628,42 $ 6 717,87 $ 4 218,89 $ 2 951,73 $ 12 835,45 $ 10 377,83 $ 7 536,23 $ (926,24 $) (5 817,53 $) 9,35%TRI (Taux de rendement interne) VAN (valeur actuelle nette) Annexe 14- VAN et TRI si les frais d’opérations passe de 12% à 30% Ans Flux monétaire nets FMt actualisés à 2,63% (contexte de certitude) FMt actualisés à 3,67% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 5% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 10% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 14% (contexte d'incertitude) 0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) 1 3 593,03 $ 3 500,96 $ 3 465,71 $ 3 421,94 $ 3 266,40 $ 3 151,79 $ 2 4 348,47 $ 4 128,46 $ 4 045,75 $ 3 944,19 $ 3 593,78 $ 3 346,01 $ 3 2 636,28 $ 2 438,76 $ 2 365,84 $ 2 277,32 $ 1 980,68 $ 1 779,41 $ 4 4 255,67 $ 3 835,93 $ 3 683,76 $ 3 501,15 $ 2 906,68 $ 2 519,70 $ 5 4 305,56 $ 3 781,44 $ 3 594,88 $ 3 373,52 $ 2 673,41 $ 2 236,17 $ 6 2 736,19 $ 2 341,54 $ 2 203,60 $ 2 041,79 $ 1 544,51 $ 1 246,57 $ 7 4 476,80 $ 3 732,91 $ 3 477,64 $ 3 181,58 $ 2 297,31 $ 1 789,10 $ 8 3 018,06 $ 2 452,07 $ 2 261,39 $ 2 042,74 $ 1 407,95 $ 1 058,01 $ 9 4 809,02 $ 3 807,04 $ 3 475,64 $ 3 099,94 $ 2 039,49 $ 1 478,81 $ 10 11 787,50 $ 9 092,40 $ 8 217,35 $ 7 236,50 $ 4 544,59 $ 3 179,61 $ 6 941,73 $ 4 621,78 $ 1 950,89 $ (5 914,99 $) (10 384,61 $) 6,07%TRI (Taux de rendement interne) VAN (valeur actuelle nette) Annexe 15- VAN et TRI si le prix de vente augmente de 5% par année Ans Flux monétaire nets FMt actualisés à 2,63% (contexte de certitude) FMt actualisés à 3,67% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 5% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 10% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 14% (contexte d'incertitude) 0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) 1 5 058,23 $ 4 928,61 $ 4 878,99 $ 4 817,37 $ 4 598,40 $ 4 437,05 $ 2 6 222,21 $ 5 907,39 $ 5 789,04 $ 5 643,73 $ 5 142,32 $ 4 787,79 $ 3 4 973,34 $ 4 600,72 $ 4 463,15 $ 4 296,16 $ 3 736,55 $ 3 356,87 $ 4 7 117,11 $ 6 415,15 $ 6 160,67 $ 5 855,27 $ 4 861,08 $ 4 213,90 $ 5 7 759,38 $ 6 814,83 $ 6 478,61 $ 6 079,67 $ 4 817,96 $ 4 029,98 $ 6 6 858,06 $ 5 868,88 $ 5 523,15 $ 5 117,59 $ 3 871,20 $ 3 124,44 $ 7 9 350,89 $ 7 797,09 $ 7 263,90 $ 6 645,50 $ 4 798,48 $ 3 736,96 $ 8 8 737,96 $ 7 099,30 $ 6 547,23 $ 5 914,19 $ 4 076,32 $ 3 063,17 $ 9 11 478,73 $ 9 087,10 $ 8 296,08 $ 7 399,29 $ 4 868,10 $ 3 529,80 $ 10 19 522,57 $ 15 058,91 $ 13 609,64 $ 11 985,16 $ 7 526,79 $ 5 266,09 $ 41 408,20 $ 36 840,68 $ 31 584,16 $ 16 127,43 $ 7 376,27 $ 18,56%TRI (Taux de rendement interne) VAN (valeur actuelle nette)
  • 26. 26 Annexe 16- VAN et TRI si le scénario inclu les trois changements précédents Ans Flux monétaire nets FMt actualisés à 2,63% (contexte de certitude) FMt actualisés à 3,67% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 5% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 10% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 14% (contexte d'incertitude) 0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) 1 3 593,03 $ 3 500,96 $ 3 465,71 $ 3 421,94 $ 3 266,40 $ 3 151,79 $ 2 4 451,43 $ 4 226,20 $ 4 141,53 $ 4 037,57 $ 3 678,86 $ 3 425,23 $ 3 2 849,73 $ 2 636,21 $ 2 557,39 $ 2 461,70 $ 2 141,04 $ 1 923,49 $ 4 4 586,51 $ 4 134,14 $ 3 970,14 $ 3 773,33 $ 3 132,65 $ 2 715,58 $ 5 4 759,72 $ 4 180,32 $ 3 974,07 $ 3 729,36 $ 2 955,41 $ 2 472,05 $ 6 3 318,21 $ 2 839,61 $ 2 672,33 $ 2 476,10 $ 1 873,04 $ 1 511,73 $ 7 5 189,33 $ 4 327,04 $ 4 031,14 $ 3 687,96 $ 2 662,95 $ 2 073,85 $ 8 3 861,25 $ 3 137,14 $ 2 893,18 $ 2 613,45 $ 1 801,30 $ 1 353,60 $ 9 5 779,78 $ 4 575,54 $ 4 177,24 $ 3 725,70 $ 2 451,19 $ 1 777,33 $ 10 12 878,59 $ 9 934,02 $ 8 977,97 $ 7 906,33 $ 4 965,25 $ 3 473,92 $ 11 321,39 $ 8 690,94 $ 5 663,67 $ (3 241,69 $) (8 291,23 $) 7,95%TRI (Taux de rendement interne) VAN (valeur actuelle nette) Annexe 17- VAN et TRI si le scénario inclu une diminution de 5% des qtes Ans Flux monétaire nets FMt actualisés à 2,63% (contexte de certitude) FMt actualisés à 3,67% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 5% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 10% (contexte d'incertitude) FMt actualisés à 14% (contexte d'incertitude) 0 (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) (32 169,78 $) 1 4 407,03 $ 4 294,10 $ 4 250,87 $ 4 197,18 $ 4 006,40 $ 3 865,82 $ 2 4 979,79 $ 4 727,83 $ 4 633,11 $ 4 516,81 $ 4 115,53 $ 3 831,78 $ 3 3 076,33 $ 2 845,84 $ 2 760,74 $ 2 657,45 $ 2 311,29 $ 2 076,44 $ 4 4 495,45 $ 4 052,06 $ 3 891,32 $ 3 698,42 $ 3 070,45 $ 2 661,67 $ 5 4 335,61 $ 3 807,84 $ 3 619,97 $ 3 397,06 $ 2 692,07 $ 2 251,78 $ 6 2 546,59 $ 2 179,28 $ 2 050,90 $ 1 900,30 $ 1 437,48 $ 1 160,19 $ 7 4 057,10 $ 3 382,95 $ 3 151,61 $ 2 883,31 $ 2 081,94 $ 1 621,37 $ 8 2 357,32 $ 1 915,24 $ 1 766,31 $ 1 595,53 $ 1 099,71 $ 826,38 $ 9 3 895,74 $ 3 084,04 $ 2 815,58 $ 2 511,23 $ 1 652,17 $ 1 197,97 $ 10 10 609,59 $ 8 183,81 $ 7 396,20 $ 6 513,37 $ 4 090,46 $ 2 861,87 $ 6 303,21 $ 4 166,83 $ 1 700,87 $ (5 612,29 $) (9 814,51 $) 6,00%TRI (Taux de rendement interne) VAN (valeur actuelle nette)