LE SMART WATER : ENJEUX ET ÉVOLUTIONS
DE LA CHAÎNE DE VALEUR DE L’EAU
Présentation de la chaîne de valeur de l’eau
Le smar...
© ORESYS 2
CHAÎNE DE VALEUR ET GESTION DES SERVICES D’EAU EN FRANCE
Une organisation permettant l’accès à une eau potable ...
© ORESYS 3
 Le smart water peut être
présent à tous les niveaux
de la chaîne de valeur de
l’eau : des points de
captage à...
© ORESYS 4
Une diversité d’initiatives dans le monde
PANORAMA DU SMART WATER
South Bend
(Indiana)
Investissement de 400k$
...
© ORESYS 5
Contrôle du réseau et innovation
- Maintenance du réseau
- Limitation des fraudes
- Amélioration de la gouverna...
© ORESYS 6
SOURCES & CONTACTS
A propos des auteurs :
Pour plus d'informations sur Oresys,
connectez-vous sur :
http://www....
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Smart Water : enjeux et évolutions de la chaine de valeur de l'eau

1 007 vues

Publié le

Eau et Smart Water : une publication ORESYS pour découvrir les évolutions de la chaine de valeur de l’eau et comprendre les enjeux économiques et environnementaux des réseaux d’eau intelligents, au travers de nombreux exemples en France et dans le monde.
http://www.oresys.eu/secteur/energie-utilities-2/

Publié dans : Environnement
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 007
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Smart Water : enjeux et évolutions de la chaine de valeur de l'eau

  1. 1. LE SMART WATER : ENJEUX ET ÉVOLUTIONS DE LA CHAÎNE DE VALEUR DE L’EAU Présentation de la chaîne de valeur de l’eau Le smart water, une solution pour concilier performances économique et environnementale Panorama du Smart Water : une diversité de mises en œuvre dans le monde Notre éclairage : du retour d’expérience aux perspectives d’avenir Sources & contacts ©Septembre2014-Publication-Propriétéd’ORESYS–Tousdroitsréservés.
  2. 2. © ORESYS 2 CHAÎNE DE VALEUR ET GESTION DES SERVICES D’EAU EN FRANCE Une organisation permettant l’accès à une eau potable de qualité et à un assainissement performant sur l’ensemble du territoire  Présentation de la chaîne de valeur La chaîne de valeur de l’eau s’est construite historiquement suivant un cycle artificiel que l’on appelle « petit cycle de l’eau » ou « cycle domestique ».  Services d'eau et d'assainissement : acteurs & responsabilités Les services publics d’eau et d’assainissement (SPEA) sont deux services distincts, sous la responsabilité des collectivités locales (commune ou groupement intercommunaux), dont les objectifs sont : o Permettre aux habitants d’accéder à de l’eau potable de qualité o Assainir et traiter les eaux sales avant renvoi dans le milieu naturel La collectivité, propriétaire des installations : » choisit le mode de gestion : • Régie ou gestion directe • Délégation de service public • Gestion mixte » détermine les objectifs » et fixe les tarifs de ses services  La mise en place des services d’eau potable et d’assainissement relève des collectivités. Collectivité Opérateur Usager L’opérateur – public (en régie) ou privé – gère le service et : » respecte les objectifs fixés par la collectivité » assure l’exploitation et la maintenance des installations » rend des comptes sur la qualité du service rendu L’usager – consommateur et citoyen – bénéficiaire du service d’eau et d’assainissement : » peut interroger l’opérateur (réclamations, besoins…) » exprime ses attentes à la collectivité » paye les factures à l’opérateur (consommateurs) et s’assure que le service rendu s’inscrit dans une logique durable (citoyens)  Disponibilité de l’eau l’échelle du globe  Chiffres clés du secteur de l’eau (France) o CA (2010) : 17,2 Mds € o dont opérateurs privés : 5,2 Mds € o 112 000 emplois (1er secteur d’emploi environnemental) o Eau salée (97,2%) o Eau douce (2,8%) o Eau douce liquide (0,7%) o Glace (2,1%) Contrôles Captation •Prélèvement •Potabilisation Stockage Transport, distribution, comptage Epuration •Collecte •Retraitement Chaîne de valeur organisée suivant le petit cycle de l’eau
  3. 3. © ORESYS 3  Le smart water peut être présent à tous les niveaux de la chaîne de valeur de l’eau : des points de captage à l’approvisionnement en passant par les réseaux de distribution ou de collecte des eaux usées.  Les réseaux d’eau intelligents sont un levier majeur pour concilier performance économique et performance environnementale. Une solution d’avenir pour préserver la ressource en eau ZOOM SUR LE SMART WATER  L’eau, une ressource rare dont la gestion reste à optimiser Dans un tiers des pays, les pertes d’eau à cause de fuites ou de fraudes représentent 40% de l’eau injectée dans les réseaux. En France, ces pertes atteignent près de 27%. Une réduction de ces fuites de 4% suffirait à donner accès à l’eau à un milliard de personnes. Une réduction des ces fuites de 10% permettrait de générer une économie de 4,6 Mds $.  Notre définition des réseaux d’eau intelligents SMARTWATER Smart meteringSmart pipe Mesure des consommations Mesure des débits Mesure de la qualité de l’eau Contrôle des pressions sur le réseau pour éviter les fuites et les pertes Télésurveillance et télé- exploitation Le smart water est un ensemble intégré de produits, solutions et systèmes à tous les niveaux de la chaîne de valeur de l’eau pour : o Améliorer la satisfaction des clients par une meilleure connaissance de la consommation o Diagnostiquer et gérer les problèmes à distance o Optimiser le réseau de distribution Eau consom mée Eau perdue 2700 4000 Production annuelle mondiale en eau (Mds de m3) Surplus de production qui permettrait de donner accès à l’eau à l’ensemble de la population  Mode de fonctionnement des compteurs d’eau communicants Les compteurs sont intégrés à une chaîne de télécommunications et reliés à des systèmes d’informations. Compteur d’eau Module radio Répéteur (selon technologie) Concentrateur SI national Transmission radio Transmission GPRS Grâce à la télé-relève, les compteurs d’eau communicants permettent un accès instantané aux consommations et facilitent donc la maîtrise de la demande en eau.
  4. 4. © ORESYS 4 Une diversité d’initiatives dans le monde PANORAMA DU SMART WATER South Bend (Indiana) Investissement de 400k$ dans la modernisation du réseau de collecte des eaux usées (contrôle en temps réel avec capteurs et vannes intelligentes).  Capacité de traitement des eaux usées : + 23%  Economies de 300k$ / an Mumbai (Inde) Investissement de 15 Mns$ pour l’installation de 150000 compteurs communicants par la société Itron.  Fuites et pertes d’eau réduites de moitié  Economie de 350 millions de litres d’eau par jour Yvelines (78) Installation de 32 sondes : 16 pour la surveillance de la qualité de l’eau ; 16 pour la protection des consommateurs sensibles (hôpitaux, …).  Amélioration de la traçabilité de la qualité de l’eau  Meilleure gestion de la distribution d’eau potable Kalgoorlie-Boulder (Australie) Système Everblu d’Itron (compteur – transmetteur – entrepôt de données) + système de gestion de données développé par la collectivité : accès aux consommations par jour ou heure  Demande en eau réduite de 10%  Détection des fuites à distance  Satisfaction client multipliée par 3 Technologie d’irrigation Regcontrol : apport automatique d'eau et de fertilisants en fonction de la teneur des sols en humidité et de l’évaluation en temps réel des besoins en eau des terres agricoles.  Optimisation des entrants  Optimisation de la réponse aux besoins des cultures Dijon (21) Installation de compteurs d’eau intelligents pour éduquer les usagers à une meilleure gestion de leur consommation :  Meilleure connaissance des réseaux d’eau  Amélioration de la gestion de la consommation d’eau potable NB : cette carte n’a pas vocation à être exhaustive mais présente une sélection d’exemples illustratifs. Raimat (Espagne) Déploiement d’ici fin 2015 d’un système de télé relevé pour plus de 4 millions de compteurs d’eau :  Moins de dérangement pour les relèves à pied  Factures correspondant au volume consommé  Suivi de sa consommation sur internet  Alertes en cas de surconsommation Île-De-France (SEDIF, 149 communes)
  5. 5. © ORESYS 5 Contrôle du réseau et innovation - Maintenance du réseau - Limitation des fraudes - Amélioration de la gouvernance des services d’eau Règlementation (Loi Grenelle) - Réponses aux défis de la ville durable - Réduction des pertes (passer de 27% à 15% de pertes d’ici deux ans) - Enjeux environnementaux et engagements sur la qualité et la préservation de l’eau Accès à l’information pour tous les usagers - Mise en place de portails clients - Transparence - Justification de l’impact environnemental Quelles sont les principales préoccupations des acteurs du smart water ? Quel est le retour d’expérience ? NOTRE ÉCLAIRAGE  Importance de l’accès à l’information pour les utilisateurs : exemple de l’expérimentation américaine de South Bend o Pilote avec un groupe équipé de compteurs communicants et d’un portail web, l’autre équipé uniquement de compteurs communicants o 6,6% d’eau économisée en plus par le groupe 1 o 8% du groupe 1 a déclaré une fuite, contre 1% pour le groupe 2  Une course à l’innovation entre les différents projets o Des initiatives locales d’échelles variées dans le monde entier o Capteurs de débit et pression, sondes de mesure du chlore,… o Développement de logiciels dédiés Du retour d’expérience aux perspectives d’avenir Le smart water : quelles perspectives ? La taille du marché est considérable et en croissance. C’est une véritable révolution industrielle qui est en marche. On compte aujourd’hui plus d’1,5 million de compteurs d’eau intelligents en France, dont plus d’un tiers en Ile-de-France. Le déploiement s’intensifie et on devrait atteindre 31 millions de compteurs communicants sur les réseaux d’eau mondiaux en 2016. On estime le marché mondial du smart water à 5 milliards d’euros en 2016. Ce chiffre devrait atteindre 16 milliards d’euros en 2020. Les principaux acteurs du marché sont les grandes entreprises du secteur des Utilities. Ainsi, Suez Environnement via sa filiale Ondeo Systems ou M2OCity, la joint venture entre Veolia et Orange, sont deux des leaders. De plus petites entreprises se positionnent également et des collectifs voient le jour : c’est le cas du SWAN Forum*, qui compte près de 70 membres des secteurs privé et public.  De véritables économies d’eau : exemple du projet de Beaune o Entre 2010 et 2012, les 6300 compteurs intelligents ont permis d’économiser 350 000 m3 d’eau, soit 90 jours de consommation. * : Smart Water Networks
  6. 6. © ORESYS 6 SOURCES & CONTACTS A propos des auteurs : Pour plus d'informations sur Oresys, connectez-vous sur : http://www.oresys.eu/secteur/energie-utilities-2/ Sources : http://www.services.eaufrance.fr http://www.lesagencesdeleau.fr http://www.sedif.com http://www.developpement-durable.gouv.fr http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/energies-environnement http://www.veoliaeau.com http://www.m2ocity.com http://www.emag.suez-environnement.com http://www.revue-ein.com/archives-actus/ http:// www.hydreos.fr http://www.swan-forum.com http://www.epe-asso.org « Le smart water : enjeux et évolutions de la chaîne de valeur de l’eau » est une Publication Oresys. © 2014 Oresys. Tous droits réservés La marque Oresys, son logo et le slogan « Notre engagement fait la différence » sont la propriété d‘Oresys. Les points de vue et opinions exprimés dans cet article ne doivent pas être considérés comme un avis professionnel applicable à votre entreprise. La référence dans cet article à des marques de distributeurs pouvant appartenir à des tiers n'est pas une déclaration de propriété par Oresys ni l'affirmation implicite de l'existence d'un lien entre Oresys et les propriétaires des dites marques. Pour en savoir plus Julien COLETTE, directeur de mission du secteur Energie - Utilities d’Oresys. Julien accompagne depuis près de 15 ans des acteurs majeurs du secteur dans leurs projets de transformation. Anne-Laure CARLIER, consultante diplômée d’AgroParisTech. Anne-Laure intervient depuis plus de 2 ans dans le domaine de l’Energie et des Utilities et assure la veille sur ce secteur pour Oresys.

×