SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
Télécharger pour lire hors ligne
Olivia ALVES
BCM 14 A
LTECG
Rapport de stage
LFC Sàrl
du 4 mai au 19 juin
Responsable en magasin : Professeur responsable :
Madame Messada SOUIDI Monsieur Jean-Claude FRANTZ
Avant-texte
La soussignée certifie par sa signature que le présent rapport est un travail
personnel et a été rédigé sans l'aide illicite d'autrui.
Remerciements
Je tiens tout d'abord à remercier mes collègues de travail, Messada, Émilie,
Nawel, Laura et Amel, pour leur soutien et leurs encouragements tout au long de
mon stage.
Ensuite, je remercie ma famille d'avoir toujours cru en moi et en mes capacités,
même lorsque je n'y croyais pas.
Finalement, un grand merci à mes amis et à mes camarades de classe, qui m'ont
apporté leur connaissances lors de la rédaction de ce rapport.
2
Sommaire
Avant-texte........................................................................................................p.2
Remerciements.................................................................................................p.2
Sommaire..........................................................................................................p.3
I. Calendrier des travaux..........................................................................p.4
II. Corps du rapport...................................................................................p.6
a) Historique de l'entreprise......................................................................p.6
b) Description des activités.......................................................................p.7
III. Présentation, description et analyse des travaux effectués...................p.7
IV. Conclusion............................................................................................p.13
V. Annexes................................................................................................p.14
1) Vocabulaire.....................................................................................p.14
2) Appuis et illustrations de la démonstration....................................p.15
3
I. Calendrier des travaux
• Semaine du 4 au 9 mai
Lundi Repos
Mardi Rangement des chaussures
Vente et conseil à la clientèle*
Mercredi Rangement des cintres
Vente et conseil à la clientèle
Jeudi Rangement des chaussures
Cintrage des vêtements
Traitement des nouveaux colis
Vente et conseil à la clientèle
Vendredi Rangement du magasin*
Vente et conseil à la clientèle
Samedi Rangement du magasin
Vente et conseil à la clientèle
Cf : les tâches suivies d'un astérisque vont se répéter quotidiennement tout au long
du stage et ne seront plus nommées dans les tableaux qui suivent, mais remplacées
par l'astérisque.
• Semaine du 11 au 16 mai
Lundi Traitement des colis
Inventaire des sacs
**
Mardi Repos
Mercredi Réarrangement de l'outlet
**
Jeudi Férié
Vendredi **
Samedi Nettoyage du magasin
**
• Semaine du 18 au 23 mai
Lundi Repos
Mardi **
Mercredi Nettoyage du magasin
**
Jeudi Décoration des vitrines
4
Vendredi **
Samedi **
• Semaine du 25 au 30 mai
Lundi Férié
Mardi **
Mercredi Nettoyage du magasin
**
Jeudi **
Vendredi Repos
Samedi **
• Semaine du 1er au 6 juin
Lundi Repos
Mardi Réarrangement de l'outlet
**
Mercredi **
Jeudi **
Vendredi **
Samedi **
• Semaine du 8 au 13 juin
Lundi Repos
Mardi Nettoyage du magasin
Traitement des transferts à envoyer
**
Mercredi **
Jeudi **
Vendredi **
Samedi **
• Semaine du 15 au 19 juin
Lundi Nettoyage du magasin
Rangement du shop multi-femmes
Sortir les étiquettes des vêtements (Inventaire)
**
5
Mardi Nettoyage du magasin
Rangement des jeans pour homme
**
Mercredi Monter les colis dans le stock
**
Jeudi Traitement des transferts reçus
Traitement des colis (étiqueter/antivoler)
**
Vendredi Aspirer les tapis
**
II. Corps du rapport
a) Historique de l'entreprise
L'entreprise LFC Sàrl, présente en Belgique et au Luxembourg, est une chaîne de
magasins spécialisée dans le commerce de vêtements pour dames, hommes et
enfants.
Administrée par Monsieur François Hardy, la société ouvre sa première boutique
« Ville Neuve » au centre-ville de Bastogne, en septembre 2007. Puis se suit
l'ouverture du magasin « Distrikt », aussi situé au coeur de la ville belge, en avril
2011.
L'expansion continue en octobre 2011, avec l'ouverture d'un « Ville Neuve » au
centre Knauf, à Pommerloch, au nord du Luxembourg. En décembre 2012,
toujours au centre Knauf, la société s'aggrandit encore en dévoilant « Ville Neuve
Plus », filiale dédiée exclusivement aux femmes.
En 2013, deux nouvelles boutiques ouvrent leurs portes : « Ville Neuve
Schmiede », au centre commercial Knauf à Schmiede-Huldange en avril, et
finalement, en mai de la même année, « Ville Neuve Belle Étoile » située à
Bertrange-Strassen, la filiale dans laquelle j'ai fait mon stage.
En août 2015, un nouveau « Ville Neuve Plus » verra le jour au centre commercial
Massen à Wemperhardt.
b) Description des activités
Comme déjà mentionné auparavant, les magasins « Ville Neuve » se dédient au
commerce textile pour femmes, hommes et enfants. Pourtant, les ceux-ci se
différencient souvent de par leurs marques et leur public-cible, bien que certaines
marques soient présentes dans quasiment tous les magasins (Kocca, G-Star Raw,
Bench, Superdry, Nero Giardini,...).
Pour mieux exemplifier, « Ville Neuve Pommerloch » dispose d'un large nombre
de marques telles que Khujo, Gaastra, Jn°Joy, entre autres, il s'agit d'une boutique
qui répond aux besoins de toute la famille; « Distrikt » par contre, se tourne de
6
façon presque exclusive vers une clientèle jeune, urbaine, « cool », avec des
marques dont font partie Supra, Vero Moda, Jack&Jones, Superdry et Bench.
Les filiales « Ville Neuve Plus » (dont se trouve un « shop » dans le magasin à la
Belle Étoile) s'orientent vers une clientèle féminine « chic » en leur présentant des
marques comme Kocca, Ikks ou encore Maison Scotch.
La succursale de Bertrange-Strassen se focalise surtout sur les vêtements pour
dames et hommes ( en janvier de cette année, la filiale a cessé le commerce pour
enfants, voir « Réarrangement de l'outlet »).
III. Présentation, description et analyse des
travaux effectués
• Vente et conseil à la clientèle
Il s'agit du travail le plus important à accomplir en commerce textile. En effet, en
tant que vendeur/vendeuse, il est essentiel de bien connaître le produit que l'on
cherche à vendre (prix, composition,...). Il s'agit aussi de la tâche la plus
chronophage et à laquelle on dédie le plus d'attention et de minutie.
Tout d'abord, lorsqu'un client entre en magasin, je lui donne la bienvenue en le
saluant d'un « Bonjour » ou « Moien » mais sans me « jeter » sur lui pour le
conseiller, il est nécessaire de le laisser regarder et flâner dans la boutique.
Ensuite, je l'approche et demande poliment si le client recherche un article
spécifique ou s'il fait un tour pour regarder ce que nous avons à proposer. Là, deux
possibilités se présentent : ou bien le client va décliner mon aide et alors je me
dirige vers le prochain client, ou bien il va l'accepter et donc demander si j'ai un
produit concret (une robe « cocktail », des jeans « slim » pour hommes).
À ce moment, certaines questions s'imposent : pour proposer l'article le plus
convenant, il est nécessaire que je connaisse la taille du client (XS, S, M, L, XL),
les couleurs recherchées ou à éviter et souvent, les matériaux dont se composent
les vêtements (viscose, coton).
Après avoir trouvé le/les articles demandés, il est temps d'accompagner le
prospect vers les cabines (nous en avons 8 au total, 2 dans le shop Ville Neuve
plus et 6 autres à côté du shop Superdry). Il est essentiel pour le vendeur de rester
dans la proximité des cabines, le client pourrait avoir besoin d'une taille différente
par exemple, mais surtout pour donner une opinion sincère (très important!) au
consommateur quant à son aspect, lorsqu'il porte un produit du magasin.
De nouveau, deux possibilités se présentent: si le client se sent à l'aise dans les
vêtements qu'il a essayés, il va se diriger vers la caisse et achètera ceux-ci (ou
dans des cas plus rares, il demandera à ce qu'on les mette de côté, pour venir les
acheter à une date ultérieure), ou alors il ne se sentira pas à l'aise et n'achètera rien
et se dirigera vers la sortie. Je me dirige alors vers le prochain acheteur potentiel.
Voilà ce qui se passe dans la plupart des cas. Pourtant, il y a aussi des clients qui
ne désirent pas d'aide et qui préfèrent flâner et aller en cabine seuls, il est
7
primordial que le vendeur respecte ceci.
Dépendamment de l'époque et même de la journée, il y aura plus ou moins de
clients; lorsque le magasin est calme, il faut s'adonner à une tâche tout aussi
importante que la vente: le rangement du magasin.
• Rangement du magasin
En tout, il y a six shops dans le magasin : le multi-femmes, le shop Guess, Ville
Neuve Plus, le shop Superdry, le multi-hommes et l'outlet. Partout, il y a des
penderies où pendent les vêtements cintrés et des tablettes sur lesquelles
s'empillent des articles. Chaque jour, il faut ramasser les articles tombés par terre,
les recintrer et les pendre, d'autres seront pliés à l'aide de feuilles A4 pour qu'ils
aient tous la même forme, et de nouveaux empilés. Certaines marques ont leurs
propres cintres, telles que :
G-Star Raw, avec des cintres noirs pour les hommes et gris pour les femmes
Bench, des cintres blancs pour les articles dames et noirs pour les articles hommes
et qui sont marqués avec l'enseigne de la marque
Guess, des cintres en doré verdâtre et qui sont utilisés exclusivement pour la
marque
Puis, nous avons aussi les cintres de la société elle-même, en bois et frappés avec
l'enseigne « Ville Neuve » en blanc, qui son utilisées pour toutes les autres
marques (Kocca, Temps des Cerises, Garcia, Superdry, Molly Bracken, entre
autres).
Bien que ranger et cintrer puissent paraître des tâches anodines, elles sont
primordiales pour le bon fonctionnement du magasin et afin que le client se sente
à l'aise chez nous.
Il faut aussi vérifier les cabines plusieurs fois par jours et les vider d'articles qui
pourraient y traîner et les ranger à leur place.
• Nettoyage du magasin
Les jours où j'ai fait l'ouverture du magasin à 9 heures, la première tâche à
accomplir est de laver les sols des shops, le plus souvent Ville Neuve Plus, G-Star
Raw et l'outlet. Ensuite, aspirer les tapis et les cabines avant de commencer le
rangement des articles qui seraient éparpillés ou de s'attaquer directement à la
vente. De nouveau, il s'agit d'une tâche qui a toute son importance dans le cadre
de la vente en magasin.
Passons aux tâches que j'ai faites moins souvent (dans les cas du traitement des
colis et des transferts, ce sont mes collègues plus expérimentées qui s'en sont
8
occupées la plupart du temps).
• Rangement des chaussures
Dans ce cas précis, j'ai dû ranger les « tongs »de la marque « Les Tropéziennes »,
qui se trouvent exposées sur une table au milieu de la boutique. Sur la table se
trouvent donc tous les modèles exposés, en-dessous de chaque modèle il y a les
boîtes contenant les différentes pointures. Ranger signifie remettre les boîtes dans
un ordre croissant de pointures (36, 37, 38, 39, 40, 41) en s'assurant que chaque
boîte correspond au modèle se trouvant au-dessus.
La même chose a été faite avec les autres marques de chaussures, Nero Giardini,
Maruti, Sweet Lemon, Molly Bracken, qui se trouvent à différents endroits du
magasin. J'ai descendu toutes les boîtes avec toutes les pointures et rangé celles-ci
selon leurs marques respectives, toujours dans un ordre croissant.
Je dois préciser que dans nos magasins, il n'y a qu'une seule chaussure, la droite,
qui se trouve dans sa boîte. Pour obtenir le soulier gauche, le client doit se diriger
aux vendeuses, la chaussure gauche se trouvant toujours et sans exception dans la
réserve.
• Traitement des colis
Lorsqu'un ou plusieurs colis arrivent en magasin, provenant des fournisseurs des
marques, il y a tout un mécanisme de travail qui se met en place: tout d'abord, une
de mes collègues signe l'accusé de réception et on note l'arrivage dans le dossier
des colis. Souvent on monte ceux-ci en réserve, on les ouvre afin de trouver le bon
de livraison, où sont notés le nombre de pièces dans chaque boîte et les références
nécessaires afin d'imprimer les étiquettes-prix.
Après avoir collé les prix sur les étiquettes des vêtements et mis les antivols sur
chaque article, il faut les cintrer selon la marque (voir « Rangement du magasin »)
et finalement, les ranger en magasin.
• Inventaire des sacs
Il s'agit d'une tâche assez peu plaisante mais tout aussi nécessaire que les autres.
En tout, nous avons 9 types de sacs que nous utilisons selon l'époque :
*les petits, moyens et grands Kraft, qui sont des sacs en papier que nous utilisons
quotidiennement
*les petites, moyennes et grandes pochettes cadeaux, ornées de rubans à couleurs
différentes, utilisées pour l'emballage de cadeaux
*les sacs pour les périodes festives, en rouge
9
* les moyens et grands sacs en matière plastifiée, utilisés pendant les soldes
Mon travail était donc de les comptabiliser, afin de vérifier si le chiffre total
obtenu est équivalent au chiffre obtenu par le département comptabilité de
l'entreprise, qui gère les commandes pour les sacs en cas de besoin.
• Réarrangement de l'outlet
Le shop outlet, la plus grande division du magasin, a été érigée afin de mettre à la
vente les articles des collections précédentes qui n'ont pas été vendues, y compris
le reste des collections pour enfants. Grâce à une promotion perpétuelle de 50 %
de réduction sur les articles de l'outlet, celui-ci jouit d'une grande attention de la
part des clients. Ceci implique que, très souvent, il faut le réorganiser et le
réarranger pour lui donner un air frais et intéressant.
Mon travail consistait donc, de non seulement ramasser les pièces tombées par
terre et de les recintrer, mais aussi de changer la disposition des vêtements, les
pendre sur des barres différentes, mettre en facing d'autres pièces ou encore
redisposer les articles sur les tablettes d'exposition.
• Rangement des cintres
Il s'agit de trier les cintres selon les marques et les ranger dans leurs bacs
respectifs qui se trouvent dans la réserve (ceci se fait surtout le soir avant la
fermeture, quand le bac à cintres est plein suite aux ventes de la journée).
• Traitement des transferts à envoyer
On peut affirmer que les magasins sont une sorte de « réseau ». En effet, il est
possible qu'un certain article ne soit plus disponible dans une ou plusieurs tailles
dans un des magasins. Du coup, la vendeuse cherche sur « Mercator », le système
logiciel commercial, si l'un des autres magasins possède le bon article et la bonne
taille.
Si cela s'avère être le cas, alors on demande un transfert de la pièce vers le
magasin qui la nécessite. Sur un bon de livraison seront inscrits les coordonnées
du client demandeur, le magasin qui fait cette demande et la boutique qui l'envoie.
Dans mon cas, quelques demandes de transferts ont été demandées par les autres
filiales : une de mes collègues m'a montré comment traiter le transfert à envoyer,
qui se fait par le système « Mercator » et en remplissant un bon de livraison que
l'on met dans la/les boîtes contenant les articles à envoyer.
10
• Traitement des transferts reçus
Il s'agit du même principe que mentionné plus tôt, mais de façon inversée. Suite à
la demande des clients, nous avons fait transférer chez nous des articles ; à leur
arrivage, j'ai confirmé par le bon de livraison et le scan des codes-barres, qu'il
s'agit bel et bien des pièces voulues. Ensuite, avec les coordonnées que les clients
nous ont laissées (nom et numéro de téléphone), je les ai contactés, afin de leur
faire savoir que les articles commandés étaient parvenus en magasin.
• Sortir les étiquettes-prix
Lors de la dernière semaine de stage, un inventaire du stock a été mené par mes
collègues ; il s'agit de scanner chaque marchandise en magasin et en réserve pour
connaître le nombre total de pièces, et surtout savoir si les chiffres obtenus se
correspondent entre-eux. Il m'a été demandé de non seulement ranger le shop
multi-femmes mais en même temps de sortir les étiquettes-prix, afin qu'elles
soient bien visibles pour être scannées ultérieurement par mes collègues. Dans ce
contexte, toutes les pièces dépourvues d'étiquettes devaient être repérées et
ramenées en caisse afin d'être re-étiquettées.
• Rangement des jeans pour hommes
Dans le shop multi-hommes, se trouvent des articles exclusivement masculins,
avec des marques comme G-Star Raw, Diesel, Japan Rags, Petrol et No Excess.
La particularité du shop se présente dans les « murs des jeans » : d'une part et
d'autre de la division, se trouvent des tablettes, les unes au-dessus des autres et qui
forment un mur, où l'on empile les jeans pour hommes.
Mais il ne s'agit pas de les empiler n'importe comment, il faut les plier dans le bon
sens, pour que l'on puisse voir l'étiquette avec la taille et la longueur du jeans en
en question, et les mettre dans un ordre croissant, par taille et par longueur. Les
tailles vont du 27 au 38 et les longueurs sont 30, 32, 34 et 36 respectivement (ceci
est surtout valable pour G-Star Raw, les autres marques n'ont souvent qu'une seule
longueur, la 32). Je n'ai pas compté tous les jeans que j'ai plié, mais je pense qu'il
s'agit d'environ 300 repartis sur les deux murs, ce qui a consommé beaucoup de
temps.
• Décoration des vitrines
Voici la tâche la plus importante qui m'a été accordée : mes responsabilités étaient
de choisir les thèmes pour les vitrines, choisir les vêtements et la décoration en-soi
et qui devait allait de pair avec les sujets choisis, sous la supervision de ma
responsable et de notre « Visual Merchandiser » Béa (c'est elle qui s'occupe des
vitrines habituellement et lorsque cela est le cas, c'est moi qui l'aide à habiller les
11
mannequins et à mettre la décoration en place).
Puisque nous avons une vitrine « ouverte », plus petite, et une vitrine « fermée »
grande et large, j'ai pu choisir deux thèmes disparates, et après réflexion, j'ai
choisi pour la petite vitrine le thème « Désert », et pour la grande le thème
« Camping » (voir les photos dans « Appuis et illustrations de la démonstration »).
Dans le « Désert », on retrouve des couleurs comme le blanc cassé, le doré, le
sable (littéralement), le vert khaki, le gris et même l'argenté, pour rappeler la
luminescence du soleil lorsque ses rayons répercutent les dunes. Les mannequins
femme portent justement les couleurs claires, le perle, le blanc cassé et les
mannequins hommes sont habillés en vert khaki et en sable avec quelques touches
de blanc.
Sur le parterre, j'ai versé du sable et déposé dessus des accessoires, des sacs à
main, des chaussures diverses (tongs, bottines) et même ajouté des foulards, pour
rappeler les populations nomades vivant dans le désert (les Berbères).
Pour le thème « Camping », mon idée était de partir sur des couleurs vives,
comme le vert, le bleu, le fuchsia afin de célébrer la saison printanière et d'insérer
des pièces rappelant un camping en forêt.
Au milieu de la vitrine se trouve un « feu-de-camp » fictif , autour se trouvent les
mannequins habillés en couleurs vives (dans la mesure du possible) et, éparpillés
par-ci et par-là, des accessoires, des vêtements et aussi des articles tels qu'une
chaise de plage en couleurs, une matte pour se coucher, une petite glacière et
même une lanterne (objets que j'ai achetés moi-même) afin de donner la touche
nécessaire au scénario de camping.
La décoration des vitrines est primordiale car, logiquement, c'est la première
chose que le client voit avant de rentrer en magasin. De plus, si les vitrines sont
bien faites et que les vêtements et accessoires exposés plaisent et éveillent la
curiosité, ceux-ci vont bien se vendre, ce qui est naturellement essentiel pour un
bon fonctionnement financier du magasin (et pour tous les commerces en
général).
12
IV. Conclusion
Malgré le fait que je travaille dans l'entreprise depuis septembre 2014, ce stage de
7 semaines a été, sincèrement, une des expériences de travail les plus éprouvantes
que j'ai endurées. Conseiller, être à l'écoute, être patiente et persévérante, sont des
conditions nécessaires pour succéder en vente et dans le commerce en général. A
cela s'ajoute le fait de ne pas pouvoir s'asseoir pendant 8 heures (excepté pendant
la pause, forcément) ou de souvent devoir plier et replier les articles, réarranger
les vêtements afin de s'occuper pendant les périodes d'attente lorsqu'il n'y a pas de
clients en magasin.
Pourtant, si je revenais en arrière dans le temps, j'aurais de nouveau choisi ce
même stage, sans hésiter. La vente est un des métiers les plus exigeants qui soit ;
dans cet ordre d'idées, j'ai dû apprendre à être plus exigeante envers moi-même,
plus attentive aux détails, ce qui n'est pas toujours évident.
Le plus grand reproche qui m'a été adressé par ma responsable (avec raison, je
l'admets) est mon manque d'organisation et de méthode, le fait que je m'éparpille
trop (par exemple, je commençais à ranger d'un côté, et pour une raison
quelconque, souvent j'oubliais de terminer ma tâche), même si je fais des bonnes
ventes et que je possède le contact facile avec les clients.
Donc, cette épreuve a aussi eu un effet d'humilité sur ma personne, elle m'a appris
que les traits de caractère, qui font de moi une bonne vendeuse, n'annulent pas
mes lacunes organisationnelles et que j'ai plusieurs points à améliorer avant de
devenir une excellente employée.
Du coup, mon appréciation du travail que j'ai effectué dans la société, est assez
mitigée: en ce qui concerne la vente et le conseil à la clientèle, je pense avoir fait
un bon travail, les clients se sentaient à l'aise en ma présence, souvent ils étaient
ravis des conseils « mode » que je leur donnais et, à plusieurs reprises, ont affirmé
n'avoir jamais rencontré une vendeuse comme moi, ce qui m'a énormément fait
plaisir. Puis, les 7 langues que je maîtrise m'ont permis d'accéder à un nombre
plus large de clients (surtout avec l'anglais, l'allemand, l'italien et l'espagnol).
Mais d'un autre côté, les lacunes en méthode et organisation ont terni mon travail
de vendeuse, lorsque j'abandonnais certaines tâches comme le rangement pour
m'occuper des clients, ou parce que, en cherchant un certain article j'oubliais de
vérifier certains endroits (le stock, les tiroirs). Ce sont des « détails », qui pourtant
ont toute leur importance.
Pour le futur, je sais ce qu'il me faudra améliorer; je sais aussi que je vais
continuer dans le secteur commercial, car je m'y identifie et je m'y vois travailler
jusqu'à la vieillesse. Par contre, ce ne sera pas en commerce textile, habiller les
clients est un passe-temps agréable et une bonne façon de gagner de l'argent en
tant qu'étudiante, mais c'est le commerce d'art qui m'attire le plus et c'est vers le
domaine-là que je compte bel et bien me diriger.
13
V. Annexes
1) Vocabulaire
- Antivol/antivoler : dispositif servant à empêcher un vol/ acte de mettre un
antivol sur un article
- Cintre : support permettant de suspendre les vêtements par les épaules
- Étiquette-prix : étiquette accrochée à l'article, contenant le nom, le prix, la
référence et le code-barre du vêtement en question
- Facing : le fait de mettre un ou plusieurs articles en exposition sur les barres
- Mercator : outil informatique de gestion, surtout utilisé par les PME
- Multi-femmes : shop contenant des marques pour femmes telles que Temps des
Cerises, Garcia, Met, G-star Raw Woman et Bench pour femme
- Multi-hommes : shop contenant des marques pour hommes comme G-Star
Man, Bench pour hommes, Garcia, No Excess, Petrol et Diesel
- Outlet : division du magasin « Ville Neuve », où se trouvent les collections des
saisons précédentes et qui présentent un prix réduit de 50 %
- Robe cocktail : robe longue, que l'on porte lors d'une réception ou d'un
événement plus distingué
- Shop : division d'un magasin de grande taille
14
2) Appuis et illustrations de la démonstration
• « Désert »
• « Camping »
• Le multi-femmes
15
• Le shop Guess
• Le shop Superdry et les tables à chaussures
• Le shop Ville Neuve Plus
16
• Les cabines
17
• Le multi-hommes
• L'outlet
18

Contenu connexe

Tendances

Rapport de Stage Licence 3
Rapport de Stage Licence 3Rapport de Stage Licence 3
Rapport de Stage Licence 3
Dylan Manceau
 
Rapport de stage coca cola (final)
Rapport de stage coca cola (final)Rapport de stage coca cola (final)
Rapport de stage coca cola (final)
and1remixboy
 
Etude de marche secteur lingerie version finale
Etude de marche secteur lingerie version finaleEtude de marche secteur lingerie version finale
Etude de marche secteur lingerie version finale
M0os
 
Commerce international analyse du processus import chez marjane
Commerce international analyse du processus import chez marjaneCommerce international analyse du processus import chez marjane
Commerce international analyse du processus import chez marjane
Mehdi Maatoug
 
Memoire marketing evenementiel fethi ferhane
Memoire marketing evenementiel fethi ferhaneMemoire marketing evenementiel fethi ferhane
Memoire marketing evenementiel fethi ferhane
Fethi Ferhane
 
Rapport de mini stage en logistique
Rapport de mini stage en logistiqueRapport de mini stage en logistique
Rapport de mini stage en logistique
Yaya Im
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
L Mehdi
 

Tendances (20)

Rapport de Stage Licence 3
Rapport de Stage Licence 3Rapport de Stage Licence 3
Rapport de Stage Licence 3
 
246608868-Expose-entreposage-ppt.ppt
246608868-Expose-entreposage-ppt.ppt246608868-Expose-entreposage-ppt.ppt
246608868-Expose-entreposage-ppt.ppt
 
Cours techniques de vente - complet
Cours techniques de vente - completCours techniques de vente - complet
Cours techniques de vente - complet
 
5.Mini cas & Exercices cours marketing de base
5.Mini cas & Exercices   cours marketing de base5.Mini cas & Exercices   cours marketing de base
5.Mini cas & Exercices cours marketing de base
 
Rapport de stage coca cola (final)
Rapport de stage coca cola (final)Rapport de stage coca cola (final)
Rapport de stage coca cola (final)
 
Plan (réparé)
Plan (réparé)Plan (réparé)
Plan (réparé)
 
Etude de marche secteur lingerie version finale
Etude de marche secteur lingerie version finaleEtude de marche secteur lingerie version finale
Etude de marche secteur lingerie version finale
 
Commerce international analyse du processus import chez marjane
Commerce international analyse du processus import chez marjaneCommerce international analyse du processus import chez marjane
Commerce international analyse du processus import chez marjane
 
Rapport de projet de fin d etude
Rapport de projet de fin d etude Rapport de projet de fin d etude
Rapport de projet de fin d etude
 
Stratégie de Zara
Stratégie de ZaraStratégie de Zara
Stratégie de Zara
 
Rapport stage 2012
Rapport stage 2012Rapport stage 2012
Rapport stage 2012
 
Memoire marketing evenementiel fethi ferhane
Memoire marketing evenementiel fethi ferhaneMemoire marketing evenementiel fethi ferhane
Memoire marketing evenementiel fethi ferhane
 
Rapport de mini stage en logistique
Rapport de mini stage en logistiqueRapport de mini stage en logistique
Rapport de mini stage en logistique
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
 
rapport de stage final
rapport de stage finalrapport de stage final
rapport de stage final
 
Marketing sensoriel ppt
Marketing sensoriel pptMarketing sensoriel ppt
Marketing sensoriel ppt
 
Rapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dreamRapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dream
 
Packaging Emballage et conditionnement
Packaging Emballage et conditionnement  Packaging Emballage et conditionnement
Packaging Emballage et conditionnement
 
Chanel, étude de produit chanel numéro 5
Chanel, étude de produit chanel numéro 5Chanel, étude de produit chanel numéro 5
Chanel, étude de produit chanel numéro 5
 
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
Rapport projet de fin d'études: Elaboration d’un tableau de bord et politique...
 

Similaire à Rapport de stage complet

Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Vanalie
 
Juillet - Août 2015 Vendre des solutions
Juillet - Août 2015 Vendre des solutionsJuillet - Août 2015 Vendre des solutions
Juillet - Août 2015 Vendre des solutions
Bertrand Guély
 
La veille de red guy du 22.04.15 les grands magasins
La veille de red guy du 22.04.15   les grands magasinsLa veille de red guy du 22.04.15   les grands magasins
La veille de red guy du 22.04.15 les grands magasins
Red Guy
 
Perspectives n°20 avril - mai 2014 - athénéa conseils
Perspectives n°20   avril - mai 2014 - athénéa conseilsPerspectives n°20   avril - mai 2014 - athénéa conseils
Perspectives n°20 avril - mai 2014 - athénéa conseils
Yoann DUCUING
 
Rendre ses vendeurs plus efficaces
Rendre ses vendeurs plus efficacesRendre ses vendeurs plus efficaces
Rendre ses vendeurs plus efficaces
edouardrichemond
 
Rendre ses vendeurs plus efficace
Rendre ses vendeurs plus efficaceRendre ses vendeurs plus efficace
Rendre ses vendeurs plus efficace
edouardrichemond
 

Similaire à Rapport de stage complet (20)

Rapport d'analyse, Etudes Qualitatives
Rapport d'analyse, Etudes QualitativesRapport d'analyse, Etudes Qualitatives
Rapport d'analyse, Etudes Qualitatives
 
2016 storytelling non marchand
2016 storytelling non marchand2016 storytelling non marchand
2016 storytelling non marchand
 
La Veille De Né Kid Du 17 03 10 : la fin de la ménagère de moins de 50 ans
La Veille De Né Kid Du 17 03 10 : la fin de la ménagère de moins de 50 ansLa Veille De Né Kid Du 17 03 10 : la fin de la ménagère de moins de 50 ans
La Veille De Né Kid Du 17 03 10 : la fin de la ménagère de moins de 50 ans
 
Rapport de stage NICOLAS VIN
Rapport de stage NICOLAS VINRapport de stage NICOLAS VIN
Rapport de stage NICOLAS VIN
 
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
 
Compte-Rendu Émergence - Nouvelle Vague & Équation Humaine
Compte-Rendu Émergence - Nouvelle Vague & Équation HumaineCompte-Rendu Émergence - Nouvelle Vague & Équation Humaine
Compte-Rendu Émergence - Nouvelle Vague & Équation Humaine
 
Juin 2015 Sortir de l'anonymat
Juin 2015 Sortir de l'anonymatJuin 2015 Sortir de l'anonymat
Juin 2015 Sortir de l'anonymat
 
Juillet - Août 2015 Vendre des solutions
Juillet - Août 2015 Vendre des solutionsJuillet - Août 2015 Vendre des solutions
Juillet - Août 2015 Vendre des solutions
 
Livret d'accueil MAJ 04.2022.pptx
Livret d'accueil MAJ 04.2022.pptxLivret d'accueil MAJ 04.2022.pptx
Livret d'accueil MAJ 04.2022.pptx
 
"L'EPINGLE DU JE" habille l'entreprise
"L'EPINGLE DU JE" habille l'entreprise"L'EPINGLE DU JE" habille l'entreprise
"L'EPINGLE DU JE" habille l'entreprise
 
Revue de presse
Revue de presseRevue de presse
Revue de presse
 
l'Art de la vente en 20 pages par hubert kratiroff
l'Art de la vente en 20 pages par hubert kratiroffl'Art de la vente en 20 pages par hubert kratiroff
l'Art de la vente en 20 pages par hubert kratiroff
 
La veille de red guy du 22.04.15 les grands magasins
La veille de red guy du 22.04.15   les grands magasinsLa veille de red guy du 22.04.15   les grands magasins
La veille de red guy du 22.04.15 les grands magasins
 
L'art de la vente
L'art de la venteL'art de la vente
L'art de la vente
 
Perspectives n°20 avril - mai 2014 - athénéa conseils
Perspectives n°20   avril - mai 2014 - athénéa conseilsPerspectives n°20   avril - mai 2014 - athénéa conseils
Perspectives n°20 avril - mai 2014 - athénéa conseils
 
Arcane boutique modefeminine2017_presbs
Arcane boutique modefeminine2017_presbsArcane boutique modefeminine2017_presbs
Arcane boutique modefeminine2017_presbs
 
LA COCOTTE x ANDREA CREWS
LA COCOTTE x ANDREA CREWSLA COCOTTE x ANDREA CREWS
LA COCOTTE x ANDREA CREWS
 
Il y a ceux qui creusent
Il y a ceux qui creusentIl y a ceux qui creusent
Il y a ceux qui creusent
 
Rendre ses vendeurs plus efficaces
Rendre ses vendeurs plus efficacesRendre ses vendeurs plus efficaces
Rendre ses vendeurs plus efficaces
 
Rendre ses vendeurs plus efficace
Rendre ses vendeurs plus efficaceRendre ses vendeurs plus efficace
Rendre ses vendeurs plus efficace
 

Rapport de stage complet

  • 1. Olivia ALVES BCM 14 A LTECG Rapport de stage LFC Sàrl du 4 mai au 19 juin Responsable en magasin : Professeur responsable : Madame Messada SOUIDI Monsieur Jean-Claude FRANTZ
  • 2. Avant-texte La soussignée certifie par sa signature que le présent rapport est un travail personnel et a été rédigé sans l'aide illicite d'autrui. Remerciements Je tiens tout d'abord à remercier mes collègues de travail, Messada, Émilie, Nawel, Laura et Amel, pour leur soutien et leurs encouragements tout au long de mon stage. Ensuite, je remercie ma famille d'avoir toujours cru en moi et en mes capacités, même lorsque je n'y croyais pas. Finalement, un grand merci à mes amis et à mes camarades de classe, qui m'ont apporté leur connaissances lors de la rédaction de ce rapport. 2
  • 3. Sommaire Avant-texte........................................................................................................p.2 Remerciements.................................................................................................p.2 Sommaire..........................................................................................................p.3 I. Calendrier des travaux..........................................................................p.4 II. Corps du rapport...................................................................................p.6 a) Historique de l'entreprise......................................................................p.6 b) Description des activités.......................................................................p.7 III. Présentation, description et analyse des travaux effectués...................p.7 IV. Conclusion............................................................................................p.13 V. Annexes................................................................................................p.14 1) Vocabulaire.....................................................................................p.14 2) Appuis et illustrations de la démonstration....................................p.15 3
  • 4. I. Calendrier des travaux • Semaine du 4 au 9 mai Lundi Repos Mardi Rangement des chaussures Vente et conseil à la clientèle* Mercredi Rangement des cintres Vente et conseil à la clientèle Jeudi Rangement des chaussures Cintrage des vêtements Traitement des nouveaux colis Vente et conseil à la clientèle Vendredi Rangement du magasin* Vente et conseil à la clientèle Samedi Rangement du magasin Vente et conseil à la clientèle Cf : les tâches suivies d'un astérisque vont se répéter quotidiennement tout au long du stage et ne seront plus nommées dans les tableaux qui suivent, mais remplacées par l'astérisque. • Semaine du 11 au 16 mai Lundi Traitement des colis Inventaire des sacs ** Mardi Repos Mercredi Réarrangement de l'outlet ** Jeudi Férié Vendredi ** Samedi Nettoyage du magasin ** • Semaine du 18 au 23 mai Lundi Repos Mardi ** Mercredi Nettoyage du magasin ** Jeudi Décoration des vitrines 4
  • 5. Vendredi ** Samedi ** • Semaine du 25 au 30 mai Lundi Férié Mardi ** Mercredi Nettoyage du magasin ** Jeudi ** Vendredi Repos Samedi ** • Semaine du 1er au 6 juin Lundi Repos Mardi Réarrangement de l'outlet ** Mercredi ** Jeudi ** Vendredi ** Samedi ** • Semaine du 8 au 13 juin Lundi Repos Mardi Nettoyage du magasin Traitement des transferts à envoyer ** Mercredi ** Jeudi ** Vendredi ** Samedi ** • Semaine du 15 au 19 juin Lundi Nettoyage du magasin Rangement du shop multi-femmes Sortir les étiquettes des vêtements (Inventaire) ** 5
  • 6. Mardi Nettoyage du magasin Rangement des jeans pour homme ** Mercredi Monter les colis dans le stock ** Jeudi Traitement des transferts reçus Traitement des colis (étiqueter/antivoler) ** Vendredi Aspirer les tapis ** II. Corps du rapport a) Historique de l'entreprise L'entreprise LFC Sàrl, présente en Belgique et au Luxembourg, est une chaîne de magasins spécialisée dans le commerce de vêtements pour dames, hommes et enfants. Administrée par Monsieur François Hardy, la société ouvre sa première boutique « Ville Neuve » au centre-ville de Bastogne, en septembre 2007. Puis se suit l'ouverture du magasin « Distrikt », aussi situé au coeur de la ville belge, en avril 2011. L'expansion continue en octobre 2011, avec l'ouverture d'un « Ville Neuve » au centre Knauf, à Pommerloch, au nord du Luxembourg. En décembre 2012, toujours au centre Knauf, la société s'aggrandit encore en dévoilant « Ville Neuve Plus », filiale dédiée exclusivement aux femmes. En 2013, deux nouvelles boutiques ouvrent leurs portes : « Ville Neuve Schmiede », au centre commercial Knauf à Schmiede-Huldange en avril, et finalement, en mai de la même année, « Ville Neuve Belle Étoile » située à Bertrange-Strassen, la filiale dans laquelle j'ai fait mon stage. En août 2015, un nouveau « Ville Neuve Plus » verra le jour au centre commercial Massen à Wemperhardt. b) Description des activités Comme déjà mentionné auparavant, les magasins « Ville Neuve » se dédient au commerce textile pour femmes, hommes et enfants. Pourtant, les ceux-ci se différencient souvent de par leurs marques et leur public-cible, bien que certaines marques soient présentes dans quasiment tous les magasins (Kocca, G-Star Raw, Bench, Superdry, Nero Giardini,...). Pour mieux exemplifier, « Ville Neuve Pommerloch » dispose d'un large nombre de marques telles que Khujo, Gaastra, Jn°Joy, entre autres, il s'agit d'une boutique qui répond aux besoins de toute la famille; « Distrikt » par contre, se tourne de 6
  • 7. façon presque exclusive vers une clientèle jeune, urbaine, « cool », avec des marques dont font partie Supra, Vero Moda, Jack&Jones, Superdry et Bench. Les filiales « Ville Neuve Plus » (dont se trouve un « shop » dans le magasin à la Belle Étoile) s'orientent vers une clientèle féminine « chic » en leur présentant des marques comme Kocca, Ikks ou encore Maison Scotch. La succursale de Bertrange-Strassen se focalise surtout sur les vêtements pour dames et hommes ( en janvier de cette année, la filiale a cessé le commerce pour enfants, voir « Réarrangement de l'outlet »). III. Présentation, description et analyse des travaux effectués • Vente et conseil à la clientèle Il s'agit du travail le plus important à accomplir en commerce textile. En effet, en tant que vendeur/vendeuse, il est essentiel de bien connaître le produit que l'on cherche à vendre (prix, composition,...). Il s'agit aussi de la tâche la plus chronophage et à laquelle on dédie le plus d'attention et de minutie. Tout d'abord, lorsqu'un client entre en magasin, je lui donne la bienvenue en le saluant d'un « Bonjour » ou « Moien » mais sans me « jeter » sur lui pour le conseiller, il est nécessaire de le laisser regarder et flâner dans la boutique. Ensuite, je l'approche et demande poliment si le client recherche un article spécifique ou s'il fait un tour pour regarder ce que nous avons à proposer. Là, deux possibilités se présentent : ou bien le client va décliner mon aide et alors je me dirige vers le prochain client, ou bien il va l'accepter et donc demander si j'ai un produit concret (une robe « cocktail », des jeans « slim » pour hommes). À ce moment, certaines questions s'imposent : pour proposer l'article le plus convenant, il est nécessaire que je connaisse la taille du client (XS, S, M, L, XL), les couleurs recherchées ou à éviter et souvent, les matériaux dont se composent les vêtements (viscose, coton). Après avoir trouvé le/les articles demandés, il est temps d'accompagner le prospect vers les cabines (nous en avons 8 au total, 2 dans le shop Ville Neuve plus et 6 autres à côté du shop Superdry). Il est essentiel pour le vendeur de rester dans la proximité des cabines, le client pourrait avoir besoin d'une taille différente par exemple, mais surtout pour donner une opinion sincère (très important!) au consommateur quant à son aspect, lorsqu'il porte un produit du magasin. De nouveau, deux possibilités se présentent: si le client se sent à l'aise dans les vêtements qu'il a essayés, il va se diriger vers la caisse et achètera ceux-ci (ou dans des cas plus rares, il demandera à ce qu'on les mette de côté, pour venir les acheter à une date ultérieure), ou alors il ne se sentira pas à l'aise et n'achètera rien et se dirigera vers la sortie. Je me dirige alors vers le prochain acheteur potentiel. Voilà ce qui se passe dans la plupart des cas. Pourtant, il y a aussi des clients qui ne désirent pas d'aide et qui préfèrent flâner et aller en cabine seuls, il est 7
  • 8. primordial que le vendeur respecte ceci. Dépendamment de l'époque et même de la journée, il y aura plus ou moins de clients; lorsque le magasin est calme, il faut s'adonner à une tâche tout aussi importante que la vente: le rangement du magasin. • Rangement du magasin En tout, il y a six shops dans le magasin : le multi-femmes, le shop Guess, Ville Neuve Plus, le shop Superdry, le multi-hommes et l'outlet. Partout, il y a des penderies où pendent les vêtements cintrés et des tablettes sur lesquelles s'empillent des articles. Chaque jour, il faut ramasser les articles tombés par terre, les recintrer et les pendre, d'autres seront pliés à l'aide de feuilles A4 pour qu'ils aient tous la même forme, et de nouveaux empilés. Certaines marques ont leurs propres cintres, telles que : G-Star Raw, avec des cintres noirs pour les hommes et gris pour les femmes Bench, des cintres blancs pour les articles dames et noirs pour les articles hommes et qui sont marqués avec l'enseigne de la marque Guess, des cintres en doré verdâtre et qui sont utilisés exclusivement pour la marque Puis, nous avons aussi les cintres de la société elle-même, en bois et frappés avec l'enseigne « Ville Neuve » en blanc, qui son utilisées pour toutes les autres marques (Kocca, Temps des Cerises, Garcia, Superdry, Molly Bracken, entre autres). Bien que ranger et cintrer puissent paraître des tâches anodines, elles sont primordiales pour le bon fonctionnement du magasin et afin que le client se sente à l'aise chez nous. Il faut aussi vérifier les cabines plusieurs fois par jours et les vider d'articles qui pourraient y traîner et les ranger à leur place. • Nettoyage du magasin Les jours où j'ai fait l'ouverture du magasin à 9 heures, la première tâche à accomplir est de laver les sols des shops, le plus souvent Ville Neuve Plus, G-Star Raw et l'outlet. Ensuite, aspirer les tapis et les cabines avant de commencer le rangement des articles qui seraient éparpillés ou de s'attaquer directement à la vente. De nouveau, il s'agit d'une tâche qui a toute son importance dans le cadre de la vente en magasin. Passons aux tâches que j'ai faites moins souvent (dans les cas du traitement des colis et des transferts, ce sont mes collègues plus expérimentées qui s'en sont 8
  • 9. occupées la plupart du temps). • Rangement des chaussures Dans ce cas précis, j'ai dû ranger les « tongs »de la marque « Les Tropéziennes », qui se trouvent exposées sur une table au milieu de la boutique. Sur la table se trouvent donc tous les modèles exposés, en-dessous de chaque modèle il y a les boîtes contenant les différentes pointures. Ranger signifie remettre les boîtes dans un ordre croissant de pointures (36, 37, 38, 39, 40, 41) en s'assurant que chaque boîte correspond au modèle se trouvant au-dessus. La même chose a été faite avec les autres marques de chaussures, Nero Giardini, Maruti, Sweet Lemon, Molly Bracken, qui se trouvent à différents endroits du magasin. J'ai descendu toutes les boîtes avec toutes les pointures et rangé celles-ci selon leurs marques respectives, toujours dans un ordre croissant. Je dois préciser que dans nos magasins, il n'y a qu'une seule chaussure, la droite, qui se trouve dans sa boîte. Pour obtenir le soulier gauche, le client doit se diriger aux vendeuses, la chaussure gauche se trouvant toujours et sans exception dans la réserve. • Traitement des colis Lorsqu'un ou plusieurs colis arrivent en magasin, provenant des fournisseurs des marques, il y a tout un mécanisme de travail qui se met en place: tout d'abord, une de mes collègues signe l'accusé de réception et on note l'arrivage dans le dossier des colis. Souvent on monte ceux-ci en réserve, on les ouvre afin de trouver le bon de livraison, où sont notés le nombre de pièces dans chaque boîte et les références nécessaires afin d'imprimer les étiquettes-prix. Après avoir collé les prix sur les étiquettes des vêtements et mis les antivols sur chaque article, il faut les cintrer selon la marque (voir « Rangement du magasin ») et finalement, les ranger en magasin. • Inventaire des sacs Il s'agit d'une tâche assez peu plaisante mais tout aussi nécessaire que les autres. En tout, nous avons 9 types de sacs que nous utilisons selon l'époque : *les petits, moyens et grands Kraft, qui sont des sacs en papier que nous utilisons quotidiennement *les petites, moyennes et grandes pochettes cadeaux, ornées de rubans à couleurs différentes, utilisées pour l'emballage de cadeaux *les sacs pour les périodes festives, en rouge 9
  • 10. * les moyens et grands sacs en matière plastifiée, utilisés pendant les soldes Mon travail était donc de les comptabiliser, afin de vérifier si le chiffre total obtenu est équivalent au chiffre obtenu par le département comptabilité de l'entreprise, qui gère les commandes pour les sacs en cas de besoin. • Réarrangement de l'outlet Le shop outlet, la plus grande division du magasin, a été érigée afin de mettre à la vente les articles des collections précédentes qui n'ont pas été vendues, y compris le reste des collections pour enfants. Grâce à une promotion perpétuelle de 50 % de réduction sur les articles de l'outlet, celui-ci jouit d'une grande attention de la part des clients. Ceci implique que, très souvent, il faut le réorganiser et le réarranger pour lui donner un air frais et intéressant. Mon travail consistait donc, de non seulement ramasser les pièces tombées par terre et de les recintrer, mais aussi de changer la disposition des vêtements, les pendre sur des barres différentes, mettre en facing d'autres pièces ou encore redisposer les articles sur les tablettes d'exposition. • Rangement des cintres Il s'agit de trier les cintres selon les marques et les ranger dans leurs bacs respectifs qui se trouvent dans la réserve (ceci se fait surtout le soir avant la fermeture, quand le bac à cintres est plein suite aux ventes de la journée). • Traitement des transferts à envoyer On peut affirmer que les magasins sont une sorte de « réseau ». En effet, il est possible qu'un certain article ne soit plus disponible dans une ou plusieurs tailles dans un des magasins. Du coup, la vendeuse cherche sur « Mercator », le système logiciel commercial, si l'un des autres magasins possède le bon article et la bonne taille. Si cela s'avère être le cas, alors on demande un transfert de la pièce vers le magasin qui la nécessite. Sur un bon de livraison seront inscrits les coordonnées du client demandeur, le magasin qui fait cette demande et la boutique qui l'envoie. Dans mon cas, quelques demandes de transferts ont été demandées par les autres filiales : une de mes collègues m'a montré comment traiter le transfert à envoyer, qui se fait par le système « Mercator » et en remplissant un bon de livraison que l'on met dans la/les boîtes contenant les articles à envoyer. 10
  • 11. • Traitement des transferts reçus Il s'agit du même principe que mentionné plus tôt, mais de façon inversée. Suite à la demande des clients, nous avons fait transférer chez nous des articles ; à leur arrivage, j'ai confirmé par le bon de livraison et le scan des codes-barres, qu'il s'agit bel et bien des pièces voulues. Ensuite, avec les coordonnées que les clients nous ont laissées (nom et numéro de téléphone), je les ai contactés, afin de leur faire savoir que les articles commandés étaient parvenus en magasin. • Sortir les étiquettes-prix Lors de la dernière semaine de stage, un inventaire du stock a été mené par mes collègues ; il s'agit de scanner chaque marchandise en magasin et en réserve pour connaître le nombre total de pièces, et surtout savoir si les chiffres obtenus se correspondent entre-eux. Il m'a été demandé de non seulement ranger le shop multi-femmes mais en même temps de sortir les étiquettes-prix, afin qu'elles soient bien visibles pour être scannées ultérieurement par mes collègues. Dans ce contexte, toutes les pièces dépourvues d'étiquettes devaient être repérées et ramenées en caisse afin d'être re-étiquettées. • Rangement des jeans pour hommes Dans le shop multi-hommes, se trouvent des articles exclusivement masculins, avec des marques comme G-Star Raw, Diesel, Japan Rags, Petrol et No Excess. La particularité du shop se présente dans les « murs des jeans » : d'une part et d'autre de la division, se trouvent des tablettes, les unes au-dessus des autres et qui forment un mur, où l'on empile les jeans pour hommes. Mais il ne s'agit pas de les empiler n'importe comment, il faut les plier dans le bon sens, pour que l'on puisse voir l'étiquette avec la taille et la longueur du jeans en en question, et les mettre dans un ordre croissant, par taille et par longueur. Les tailles vont du 27 au 38 et les longueurs sont 30, 32, 34 et 36 respectivement (ceci est surtout valable pour G-Star Raw, les autres marques n'ont souvent qu'une seule longueur, la 32). Je n'ai pas compté tous les jeans que j'ai plié, mais je pense qu'il s'agit d'environ 300 repartis sur les deux murs, ce qui a consommé beaucoup de temps. • Décoration des vitrines Voici la tâche la plus importante qui m'a été accordée : mes responsabilités étaient de choisir les thèmes pour les vitrines, choisir les vêtements et la décoration en-soi et qui devait allait de pair avec les sujets choisis, sous la supervision de ma responsable et de notre « Visual Merchandiser » Béa (c'est elle qui s'occupe des vitrines habituellement et lorsque cela est le cas, c'est moi qui l'aide à habiller les 11
  • 12. mannequins et à mettre la décoration en place). Puisque nous avons une vitrine « ouverte », plus petite, et une vitrine « fermée » grande et large, j'ai pu choisir deux thèmes disparates, et après réflexion, j'ai choisi pour la petite vitrine le thème « Désert », et pour la grande le thème « Camping » (voir les photos dans « Appuis et illustrations de la démonstration »). Dans le « Désert », on retrouve des couleurs comme le blanc cassé, le doré, le sable (littéralement), le vert khaki, le gris et même l'argenté, pour rappeler la luminescence du soleil lorsque ses rayons répercutent les dunes. Les mannequins femme portent justement les couleurs claires, le perle, le blanc cassé et les mannequins hommes sont habillés en vert khaki et en sable avec quelques touches de blanc. Sur le parterre, j'ai versé du sable et déposé dessus des accessoires, des sacs à main, des chaussures diverses (tongs, bottines) et même ajouté des foulards, pour rappeler les populations nomades vivant dans le désert (les Berbères). Pour le thème « Camping », mon idée était de partir sur des couleurs vives, comme le vert, le bleu, le fuchsia afin de célébrer la saison printanière et d'insérer des pièces rappelant un camping en forêt. Au milieu de la vitrine se trouve un « feu-de-camp » fictif , autour se trouvent les mannequins habillés en couleurs vives (dans la mesure du possible) et, éparpillés par-ci et par-là, des accessoires, des vêtements et aussi des articles tels qu'une chaise de plage en couleurs, une matte pour se coucher, une petite glacière et même une lanterne (objets que j'ai achetés moi-même) afin de donner la touche nécessaire au scénario de camping. La décoration des vitrines est primordiale car, logiquement, c'est la première chose que le client voit avant de rentrer en magasin. De plus, si les vitrines sont bien faites et que les vêtements et accessoires exposés plaisent et éveillent la curiosité, ceux-ci vont bien se vendre, ce qui est naturellement essentiel pour un bon fonctionnement financier du magasin (et pour tous les commerces en général). 12
  • 13. IV. Conclusion Malgré le fait que je travaille dans l'entreprise depuis septembre 2014, ce stage de 7 semaines a été, sincèrement, une des expériences de travail les plus éprouvantes que j'ai endurées. Conseiller, être à l'écoute, être patiente et persévérante, sont des conditions nécessaires pour succéder en vente et dans le commerce en général. A cela s'ajoute le fait de ne pas pouvoir s'asseoir pendant 8 heures (excepté pendant la pause, forcément) ou de souvent devoir plier et replier les articles, réarranger les vêtements afin de s'occuper pendant les périodes d'attente lorsqu'il n'y a pas de clients en magasin. Pourtant, si je revenais en arrière dans le temps, j'aurais de nouveau choisi ce même stage, sans hésiter. La vente est un des métiers les plus exigeants qui soit ; dans cet ordre d'idées, j'ai dû apprendre à être plus exigeante envers moi-même, plus attentive aux détails, ce qui n'est pas toujours évident. Le plus grand reproche qui m'a été adressé par ma responsable (avec raison, je l'admets) est mon manque d'organisation et de méthode, le fait que je m'éparpille trop (par exemple, je commençais à ranger d'un côté, et pour une raison quelconque, souvent j'oubliais de terminer ma tâche), même si je fais des bonnes ventes et que je possède le contact facile avec les clients. Donc, cette épreuve a aussi eu un effet d'humilité sur ma personne, elle m'a appris que les traits de caractère, qui font de moi une bonne vendeuse, n'annulent pas mes lacunes organisationnelles et que j'ai plusieurs points à améliorer avant de devenir une excellente employée. Du coup, mon appréciation du travail que j'ai effectué dans la société, est assez mitigée: en ce qui concerne la vente et le conseil à la clientèle, je pense avoir fait un bon travail, les clients se sentaient à l'aise en ma présence, souvent ils étaient ravis des conseils « mode » que je leur donnais et, à plusieurs reprises, ont affirmé n'avoir jamais rencontré une vendeuse comme moi, ce qui m'a énormément fait plaisir. Puis, les 7 langues que je maîtrise m'ont permis d'accéder à un nombre plus large de clients (surtout avec l'anglais, l'allemand, l'italien et l'espagnol). Mais d'un autre côté, les lacunes en méthode et organisation ont terni mon travail de vendeuse, lorsque j'abandonnais certaines tâches comme le rangement pour m'occuper des clients, ou parce que, en cherchant un certain article j'oubliais de vérifier certains endroits (le stock, les tiroirs). Ce sont des « détails », qui pourtant ont toute leur importance. Pour le futur, je sais ce qu'il me faudra améliorer; je sais aussi que je vais continuer dans le secteur commercial, car je m'y identifie et je m'y vois travailler jusqu'à la vieillesse. Par contre, ce ne sera pas en commerce textile, habiller les clients est un passe-temps agréable et une bonne façon de gagner de l'argent en tant qu'étudiante, mais c'est le commerce d'art qui m'attire le plus et c'est vers le domaine-là que je compte bel et bien me diriger. 13
  • 14. V. Annexes 1) Vocabulaire - Antivol/antivoler : dispositif servant à empêcher un vol/ acte de mettre un antivol sur un article - Cintre : support permettant de suspendre les vêtements par les épaules - Étiquette-prix : étiquette accrochée à l'article, contenant le nom, le prix, la référence et le code-barre du vêtement en question - Facing : le fait de mettre un ou plusieurs articles en exposition sur les barres - Mercator : outil informatique de gestion, surtout utilisé par les PME - Multi-femmes : shop contenant des marques pour femmes telles que Temps des Cerises, Garcia, Met, G-star Raw Woman et Bench pour femme - Multi-hommes : shop contenant des marques pour hommes comme G-Star Man, Bench pour hommes, Garcia, No Excess, Petrol et Diesel - Outlet : division du magasin « Ville Neuve », où se trouvent les collections des saisons précédentes et qui présentent un prix réduit de 50 % - Robe cocktail : robe longue, que l'on porte lors d'une réception ou d'un événement plus distingué - Shop : division d'un magasin de grande taille 14
  • 15. 2) Appuis et illustrations de la démonstration • « Désert » • « Camping » • Le multi-femmes 15
  • 16. • Le shop Guess • Le shop Superdry et les tables à chaussures • Le shop Ville Neuve Plus 16
  • 18. • Le multi-hommes • L'outlet 18