Techniques de Communication appliquéeHEPL – Master en Facility ManagementOlivier MochChargé de CommunicationAdministrateur...
Communication = communicare = mettre en commun établir une relation avec une ou plusieurs partiesOn ne peut pas ne pas co...
D’Aristote (-350 ACN)  à Riley (1965), il y a eu quantitéde modèles et de schémas de communication4 qui ont balisé la com...
Le modèle d’Aristote (-350 ACN)Modèle simple et linéaire :émetteur  message  récepteurModèle de la rhétorique (art de co...
Le modèle deShannon & Weaver(1948)Premier schéma de communication moderne  modèle linéaire simple.Mais introduction de tr...
Le modèle de Lasswell(1948)influence toute formede communicationIntroduction des 5WWho say What to Whom in Which channel w...
Le modèle de Schramm(1961)Ajout d’une notion essentielle à la compréhension dumessage diffusé  le champ d’expérience comm...
Dans ces différents schémas  communication toujours verbale !Ecole de Palo Alto (Bateson, Jackson, Watzlawick, Fry,Haley ...
Paul Watzlawick  5 vérités incontournables de la communication1° On ne peut pas ne pas communiquer !Gestes, mimiques, pos...
Quatre grands types de communication non-verbale :1. L’expression artistiquepermettent de véhiculer des messages ou de sus...
2. Les pictogrammesreprésentations graphiques et schématiques  donnent uneinformation précise comprise par le plus grand ...
3. Les artifices corporelstémoignent détats desprit, dappartenance ou de revendications.Ce sont également des moyens de co...
4. L’expression corporelleMoyens de communication non-verbale volontaires
Moyens de communication non-verbale involontairesgestes, tics,regards, postures...langage gestuel inconscient qui trahit d...
2° Toute communication présente deux aspects : lecontenu et la relationContenu = message que l’on veut communiquerRelation...
3° La nature de la relation dépend de la ponctuationdes séquences de communicationcommunication  intimement liée aux conv...
4° Tout échange de communication est symétriqueou complémentaire selon quil repose sur légalité ou ladifférenceSymétrique ...
Peut être comprise par des personnes qui nepartagent pas un champ sémantique communCompréhensible par des êtrequi partag...
En conclusion !La communication humaine est complexe !On ne peut pas ne pas communiquer ! on communique en permanence, qu...
2013.02.21   cours #2 - communication
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2013.02.21 cours #2 - communication

2 366 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 366
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
127
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2013.02.21 cours #2 - communication

  1. 1. Techniques de Communication appliquéeHEPL – Master en Facility ManagementOlivier MochChargé de CommunicationAdministrateur de l’UPM©Communicationback to the basics !
  2. 2. Communication = communicare = mettre en commun établir une relation avec une ou plusieurs partiesOn ne peut pas ne pas communiquer !Palo Alto  travaux sur la communication ( àpd années ’50)Vrai ! … mais réducteur !sous-entend que la communication estnaturelle et spontanée.Bien communiquer = processus complexe qui reposesur des axes et des modèles essentiels !
  3. 3. D’Aristote (-350 ACN)  à Riley (1965), il y a eu quantitéde modèles et de schémas de communication4 qui ont balisé la communication moderne !- le modèle d’Aristote- le modèle de Shannon & Weaver- le modèle de Lasswell- le modèle de Schramm
  4. 4. Le modèle d’Aristote (-350 ACN)Modèle simple et linéaire :émetteur  message  récepteurModèle de la rhétorique (art de convaincre) qui repose sur 3 éléments : léthos  la manière de capter lattention de lauditoire ; le logos  la logique, le raisonnement, largumentation ; le pathos  la sensibilité, les émotions de lauditoire.Sous-entend que la communicationne va que dans un seul sens et qu’ellepeut être fermée si le public n’est passéduit…
  5. 5. Le modèle deShannon & Weaver(1948)Premier schéma de communication moderne  modèle linéaire simple.Mais introduction de trois notions importantes :1. Le feedback  réponse, rétroaction2. Le canal  moyen par lequel est envoyé le message3. Le parasitage  tout ce qui peut perturber le processus decommunication… et même déjà une première vague idée de champs commun(codage/décodage)
  6. 6. Le modèle de Lasswell(1948)influence toute formede communicationIntroduction des 5WWho say What to Whom in Which channel with What effect ?Qui dit Quoi à Qui par Quel canal et avec quel effet ?dépasse la transmission simple du message poursattarder sur les étapes de la communication5W régissent encore toute bonne communication aujourd’hui une communication qui ne répond pas à ces 5W est incomplète !
  7. 7. Le modèle de Schramm(1961)Ajout d’une notion essentielle à la compréhension dumessage diffusé  le champ d’expérience communpour que le message codé transmis par lémetteur soit décodé etcompris par le destinataire, il est fondamental quil y ait un champcommun (souvent un champ sémantique) entre les deux parties.
  8. 8. Dans ces différents schémas  communication toujours verbale !Ecole de Palo Alto (Bateson, Jackson, Watzlawick, Fry,Haley  théoriciens des sciences de l’information et de lacommunication) – àpd années ’50, développement des aspectspsychologiques, sociologiques et comportementaux de lacommunicationQuelle que soit la situation, quoi que lon fasse, cela passe enpermanence par une communication interpersonnelle. Cest labase de toute relation humaine...Ex. une conversation, un échange téléphonique, unéchange de mails, un échange de MP sur Facebook…
  9. 9. Paul Watzlawick  5 vérités incontournables de la communication1° On ne peut pas ne pas communiquer !Gestes, mimiques, postures, regards, façon de dire ou ne pasdire les choses…  communication vers le récepteur !Tout comportement humain est une forme de communication !Il n’existe pas d’ ’’anti-comportement’’ dès lors, on ne peut pas ne pas communiquer !Communication non-verbale !messages non-verbaux = gestes hérités de noslointains ancêtres tout au long de lévolution cequi explique que nous les utilisions parfois sansnous en rendre compte.
  10. 10. Quatre grands types de communication non-verbale :1. L’expression artistiquepermettent de véhiculer des messages ou de susciter des émotions.Ce sont des moyens de communication non-verbale volontaires;
  11. 11. 2. Les pictogrammesreprésentations graphiques et schématiques  donnent uneinformation précise comprise par le plus grand nombre sans quil nyait forcément de champ sémantique commun (ex. certains panneauxroutiers, létiquetage chimique, les signalétiques de directions...).Ce sont aussi des moyens de communication non-verbale volontaires;
  12. 12. 3. Les artifices corporelstémoignent détats desprit, dappartenance ou de revendications.Ce sont également des moyens de communication non-verbale volontaires
  13. 13. 4. L’expression corporelleMoyens de communication non-verbale volontaires
  14. 14. Moyens de communication non-verbale involontairesgestes, tics,regards, postures...langage gestuel inconscient qui trahit des émotions ou des sentiments
  15. 15. 2° Toute communication présente deux aspects : lecontenu et la relationContenu = message que l’on veut communiquerRelation = mise en commun (latin communicare !) au moins deux personnesInformation vs communication
  16. 16. 3° La nature de la relation dépend de la ponctuationdes séquences de communicationcommunication  intimement liée aux conventions culturellesqui régissent la vie sociale relations de prééminence : leaders-suiveurs (parfoisnaturels, parfois désignés)Les rapports entre personnes sont inévitablement influencéspar la nature de ces personnes… par le regard que chacunporte sur le comportement de l’autre.‘’Le patron sait pourquoi on fait le travail,louvrier sait comment on fait le travail’’(Coluche)
  17. 17. 4° Tout échange de communication est symétriqueou complémentaire selon quil repose sur légalité ou ladifférenceSymétrique = égalitaire, il minimise les différences (ex. deux amisqui ont une conversation à la terrasse d’un café).Complémentaire = renforce la position haute dun interlocuteur et laposition basse de lautre au contraire, elle maximise les différences.Dans une relation complémentaire les échanges reposent sur le faitque chacun admet et justifie la position de lautre.5° La communication est simultanément digitaleet analogiqueDigitale = repose sur des conventions sémantiques, des motsAnalogique = repose sur des comportements primitifs et animaux;les gestes, les comportements désignent les sentiments.
  18. 18. Peut être comprise par des personnes qui nepartagent pas un champ sémantique communCompréhensible par des êtrequi partage un champsémantique commun etstructurée pour être apprise
  19. 19. En conclusion !La communication humaine est complexe !On ne peut pas ne pas communiquer ! on communique en permanence, qu’on le veuille ou non…La communication a besoin d’un contenu et d’une relation pour exister !Processus paradoxal !

×