octobre 2010LA TV CONNECTEEUn panorama
2009 : 450 000 foyers équipésen France                          de TV connectées                          2012 : on estime...
Les fabricants de télévision3 acteursprincipaux       Les Fournisseurs d’Accès                 Internet                   ...
La TV connectée ?
LA TV DEVIENT INTERACTIVEUne télé connectée est un appareil connecté directementà Internet et bénéficiant d’un OS et d’une...
LA TV EMBARQUE DES SERVICES La TV connectée embarque deux catégories principalesde services :      « CREATIVE ENGINEERING ...
Un panorama du marché
LES FABRICANTS    L’ensemble des constructeurs de télévision proposent    sans cesse de nouvelles évolutions de leurs prod...
LES FABRICANTSLes fabricants se trouvent face à un double défi :Assurer la diffusion des technologies en cours et d’avenir...
POUR RESUMERLES FABRICANTS SOUHAITENTutiliser la TV connectée comme unesource de croissance et développementen intégrant u...
LES FOURNISSEURS D’ACCES INTERNET     La production de TV connectées autonomes place les     fournisseurs d’accès Internet...
LES FOURNISSEURS D’ACCES INTERNETPour les FAI l’enjeu est de taille :conserver le contact direct avec le consommateur et i...
POUR RESUMERLES FAI SOUHAITENTconserver leur capacité à intégrer lesservices et contenus dans leurs solutionsd’accès au we...
LES CHAÎNES DE TELEVISIONLes chaines de télévision se trouvent à un carrefour del’histoire des médias : on passe d’un modè...
LES CHAÎNES DE TELEVISIONDeux tendances de fond peuvent s’observer : Complémentarité, avec l’exemple de l’accord passé ent...
POUR RESUMERLES CHAINES DE TELEVISION SOUHAITENTsaisir l’opportunité d’accroître leursservices, générer de nouveaux revenu...
Une convergence technologique ?
UNE NORME QUI SE DEMARQUE : HbbTVLa norme HbbTV (Hybride broadcast broadbandTélévision) est développée afin d’harmoniser l...
HbbTV : LE TEST FRANCE TELEVISIONSEn septembre 2010, France Télévisions a dévoilé sonprototype de service interactif lors ...
POUR RESUMERDES EXPERIENCES SONT MENEES PARL’ENSEMBLE DES ACTEURSafin de tester différentes options (souventavec des intér...
Et la publicité ?
DE NOUVELLES OPPORTUNITES DE MONETISATIONLe téléspectateur va souhaiter monnayer son attention !Il souhaite désormais choi...
DE NOUVEAUX FORMATS PUBLICITAIRESLe branded entertainement ou advertainmentOn imagine de nouveaux supports pour les marque...
LE CIBLAGE IPLa technologie IP largement répandue offre à lapublicité télévisée de nouveaux champs d’investigation.Segment...
EXEMPLE : UNE PUBLICITE INTERACTIVE CITROENCitroën a utilisé les services de la publicité interactive ausein de l’environn...
POUR RESUMERPOUR LA PUBLICITELes promesses offertes par le targetingnécessitent que les annonceursinvestissent dans des an...
Merci !
VOTRE CONTACT• LAURENT CHESNEAU  Directeur Associé  laurent.chesneau@ollistic.com  33(0)6 89 62 56 09  www.facebook.com/ol...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La tv connectée : un panorama du marché

2 433 vues

Publié le

Nous suivons avec intérêt l'actualité de la TV connectée qui offrira de nouvelles perspectives de création pour les producteurs de contenus.

Publié dans : Business
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 433
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
72
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La tv connectée : un panorama du marché

  1. 1. octobre 2010LA TV CONNECTEEUn panorama
  2. 2. 2009 : 450 000 foyers équipésen France de TV connectées 2012 : on estime atteindre 6 millionsen Europe en 2009 : + de 3 millions octobre 2010 en 2012 : 41 millionsSources : Screen Digest
  3. 3. Les fabricants de télévision3 acteursprincipaux Les Fournisseurs d’Accès Internet Les chaines de télévisionde télévision et éditeurs/ octobre 2010se positionnent fortement sur ce de programmes diffuseurs marché : R&D, accordscommerciaux, premiers services à valeur ajoutée…
  4. 4. La TV connectée ?
  5. 5. LA TV DEVIENT INTERACTIVEUne télé connectée est un appareil connecté directementà Internet et bénéficiant d’un OS et d’une interfaceutilisateur : « CREATIVE ENGINEERING » PRODUCTEUR DE CONTENUS POUR ECRANS CONNECTES
  6. 6. LA TV EMBARQUE DES SERVICES La TV connectée embarque deux catégories principalesde services : « CREATIVE ENGINEERING »des services vidéos : catch-up TV, premium VoD, contenuscourts… PRODUCTEUR DE CONTENUS POUR ECRANS CONNECTESdes services internet : informations, services pratiques,social Networking, e-commerce…
  7. 7. Un panorama du marché
  8. 8. LES FABRICANTS L’ensemble des constructeurs de télévision proposent sans cesse de nouvelles évolutions de leurs produits. Des cycles de ventes des produits beaucoup plus courts avec l’exemple de l’introduction de l’écran LCD bientôt supplanté par l’écran LED :Sources : conférence de presse Simavelec du 18 janvier 2011 : SONY-LOEWE-PANASONIC-SAGEMCOM-PHILIPS-PACE-SAMSUNG
  9. 9. LES FABRICANTSLes fabricants se trouvent face à un double défi :Assurer la diffusion des technologies en cours et d’avenir (HD, 3D…)Enrichir leur proposition de valeur en développant des services etcontenus à valeur ajoutée (Catch Up TV, VOD, contenus web…) etaccroître leur ARPU.Les fabricants s’affranchissent des FAI : en proposant, via laTV connectée, des services en direct aux utilisateurs.Des accords entre constructeurs et pure players web ontété mis en place :Samsung et Yahoo pour proposer des widgets sur les téléviseursLG qui va proposer un libre accès à Netflix pour la location de DVDen ligne (10 millions d’abonnés aux USA).
  10. 10. POUR RESUMERLES FABRICANTS SOUHAITENTutiliser la TV connectée comme unesource de croissance et développementen intégrant une offre de services intégrésOver The Top (service qui n’est pas celuidu provider).
  11. 11. LES FOURNISSEURS D’ACCES INTERNET La production de TV connectées autonomes place les fournisseurs d’accès Internet face une problématique cruciale : la remise en cause de leur services à valeur ajoutée grâce à leur box TV. 8,1 millions d’abonnés avaient, fin 2009, la possibilité d’accéder via leur offre ADSL à un service de télévision.Sources : ARCEP « Le marché des services de communications électroniques en France au 3ème trimestre 2009
  12. 12. LES FOURNISSEURS D’ACCES INTERNETPour les FAI l’enjeu est de taille :conserver le contact direct avec le consommateur et in fine,conserver la monétisation.La TV via ADSL possède l’ensemble des aptitudestechniques lui permettant de fournir des servicescomparables aux TV connectées (protocole IP avec bonnegestion des fluxs et expérience complète en intégrant l’accès auxchaines et aux services Internet).Les FAI peuvent défendre leurs intérêts en mettant enavant leurs importantes bases de données clients et leursrelations historiques avec les constructeurs et ainsi intégrerpleinement ce nouveau marché.
  13. 13. POUR RESUMERLES FAI SOUHAITENTconserver leur capacité à intégrer lesservices et contenus dans leurs solutionsd’accès au web et développer leur ARPU.
  14. 14. LES CHAÎNES DE TELEVISIONLes chaines de télévision se trouvent à un carrefour del’histoire des médias : on passe d’un modèle passif (je regardedes programmes sélectionnés pour moi) à un mode actif (je choisiset devient acteur de ma consommation des médias).Le développement de l’interactivité (voting, gaming…), du «  rich-content » sur le modèle market place (widgets météo, e-commerce,communautaire, rebonds commerciaux vers la VoD…) est sourced’inquiétude pour ces médias traditionnels …MAIS aussi une formidable opportunité pour proposerune expérience globale à leurs cibles.
  15. 15. LES CHAÎNES DE TELEVISIONDeux tendances de fond peuvent s’observer : Complémentarité, avec l’exemple de l’accord passé entre TF1 etSamsung qui commercialise de nouveaux téléviseurs permettantd’accéder à des applications développées par TF1. Volonté d’indépendance, avec Canal+ qui lance TCL VOD, untéléviseur Thomson qui se permet de se connecter en WIFI àCanalPlay directement sans l’entremise des fournisseurs d’accèsInternet.
  16. 16. POUR RESUMERLES CHAINES DE TELEVISION SOUHAITENTsaisir l’opportunité d’accroître leursservices, générer de nouveaux revenus etbooster leur stratégie multi-canal.
  17. 17. Une convergence technologique ?
  18. 18. UNE NORME QUI SE DEMARQUE : HbbTVLa norme HbbTV (Hybride broadcast broadbandTélévision) est développée afin d’harmoniser la diffusion deservices interactifs en mode Broadcast et Broadband sur lesdécodeurs TV et téléviseurs connectés.Les nouveaux services interactifs vont soit s’ajouter, soit sesuperposer aux services de télévision, en circulant sur le réseauInternet.Cette norme est développée à l’initiative des certains diffuseurseuropéens qui ont créé un consortium pour son développement.Elle a pour avantage de permettre un contrôle des contenusInternet accessibles sur les téléviseurs (en effet, le consortiumcherche à contrôler les services accessibles via Internet).
  19. 19. HbbTV : LE TEST FRANCE TELEVISIONSEn septembre 2010, France Télévisions a dévoilé sonprototype de service interactif lors de L’IFA de Berlin.Un service interactif permettant aux téléspectateurs d’accéder àdes contenus complémentaires aux programmes en cours dediffusion : Portails d’animateurs/fiches explicatives lors d’émissions culinaires/voter à la Question du 20 heures via la télécommande (résultat du sondage en direct)/ service de catch-up du groupe ou encore de push d’informations grâce à des Widgets TV personnalisables selon les centres d’intérêt de l’utilisateur…
  20. 20. POUR RESUMERDES EXPERIENCES SONT MENEES PARL’ENSEMBLE DES ACTEURSafin de tester différentes options (souventavec des intérêts divergents). Cependant,nous sommes encore loin d’un modèleuniformisé...
  21. 21. Et la publicité ?
  22. 22. DE NOUVELLES OPPORTUNITES DE MONETISATIONLe téléspectateur va souhaiter monnayer son attention !Il souhaite désormais choisir ses contenus et la publicité qui lesaccompagne (et que cela puisse lui rapporter).Zillion TV (opérateur américain) propose un service fondé sur lemodèle « ad-funded » : « Declare your independance from one-ize-fits-all television ».Cet opérateur propose un large catalogue de contenus à lademande et propose à ses abonnés de choisir sa consommationde publicité : leur facturation dépend de leur usage et du nombrede spots visualisés, ceci pouvant aller jusqu’à la gratuité du service.En choisissant le type de spots TV auxquels ils peuvent être exposéset leurs intérêts, ils opèrent une segmentation qui permet un ciblageefficace.
  23. 23. DE NOUVEAUX FORMATS PUBLICITAIRESLe branded entertainement ou advertainmentOn imagine de nouveaux supports pour les marques et leurs produitsen recherchant l’adhésion et en développant la notoriété ensuscitant l’intérêt des audiences. L’interactivité et l’utilisation desréseaux sociaux s’inscrivent dans une complémentarité étroite avecces dispositifs.Les produits et ses attributs ne sont plus au centre du message etlaissent place à un contenu élaboré (films, jeux, séries…) destiné àdivertir tout en créant un attachement émotionnel à l’annonceur.Ainsi nait des programmes d’un genre nouveau : imaginés par lescréatifs (ou agences) et financés par les annonceurs.
  24. 24. LE CIBLAGE IPLa technologie IP largement répandue offre à lapublicité télévisée de nouveaux champs d’investigation.Segmentation de l’audience : profiling grâce à la multiplicité descritères : géographique, infos sur les usages de l’abonné…Adresser des cibles précises : individualisation des points decontacts entraînant une multiplication de la vente d’un espace surdes cibles disjointes.Offrir de l’interactivité : instauration d’une relation entre l’audienceet les annonceurs.Mesurer les retombées plus finement : le ciblage associé àl’interactivité permet des mesures d’impact plus précises.
  25. 25. EXEMPLE : UNE PUBLICITE INTERACTIVE CITROENCitroën a utilisé les services de la publicité interactive ausein de l’environnement Orange : en fin de tunnelpublicitaire, les abonnés possédant une télé connectée ont étéinvités à interagir avec le contenu poussé par la marque.L’ensemble donnait accès à de multiples informations sur le modèleC5 et proposait un essai du véhicule.
  26. 26. POUR RESUMERPOUR LA PUBLICITELes promesses offertes par le targetingnécessitent que les annonceursinvestissent dans des annonces ciblées, lesrégies devront s’adapter et ces évolutionsse feront dans le cadre de laréglementation française (respect desdonnées personnelles)…
  27. 27. Merci !
  28. 28. VOTRE CONTACT• LAURENT CHESNEAU Directeur Associé laurent.chesneau@ollistic.com 33(0)6 89 62 56 09 www.facebook.com/ollisticproduction Droit dauteur - © 2011, OLLISTIC

×