SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  38
Télécharger pour lire hors ligne
Panel 100

Rapport

Enquête bisannuelle
socio-économique
Édition 2013
dans les secteurs de la
Communication graphique

Pour plus d’informations,

www.agefospme-cgm.fr
Sommaire
Représentativité et cohérence du Panel 100 ........................... p. 2
L’activité et la clientèle des entreprises ................................. p. 3
Les certifications, labels et marques ..................................... p. 5
L’évolution des positionnements et des stratégies
des entreprises ....................................................................... p. 6
Les évolutions technologiques ............................................... p. 8
L’Impression numérique ......................................................... p. 9
Les effectifs en 2012 ................................................................ p. 11
L’intérim .................................................................................. p. 12
Les départs de salariés en 2012 . ............................................ p. 13
Les recrutements de salariés en 2012 .................................... p. 14
Les recrutements prévus en 2013 ........................................... p. 16
La mobilité interne et l’évolution de carrière ......................... p. 17
Les actions de formation ........................................................ p. 18
L’organisation du travail et les horaires ................................. p. 20
La fonction informatique dans l’entreprise ............................ p. 21
Enseignements du Panel 100 .................................................. p. 22
Le questionnaire ..................................................................... p. 23

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

1
Représentativité et cohérence
du panel 100
•  e Panel est un outil d’observation raisonné, plus qualitatif que quantitatif.
L
•  ette enquête est complémentaire aux autres sources d’informations disponibles (AGEFOS PME - CGM, Groupe
C
Lourmel, INSEE).
•  e Panel poursuit un objectif d’analyse prospective : en interrogeant des entreprises innovantes et en
L
développement, qui préfigurent l’évolution probable du secteur, il cherche à avoir une vision anticipatrice des
besoins en emploi et en formation.
Comme dans les versions précédentes du Panel, la structure
des entreprises interrogées, en termes de code d’activité
et de taille, n’est volontairement pas similaire à la structure
de la branche :
•  e secteur de l’imprimerie est surreprésenté.
L
•  es grandes entreprises de plus de 50 salariés sont également
L
surreprésentées, de manière à disposer de suffisamment
d’entreprises répondantes dans chaque strate de taille
(« moins de 10 salariés », « 10 à 49 salariés », « 50 salariés
et plus ») pour permettre des analyses fondées sur la taille.
•  a répartition géographique Île-de-France / Province est en
L
revanche relativement proche de la situation de la branche
dans son ensemble.
Il a été porté un soin particulier à ce que la plupart des « types »
d’entreprises (taille, localisation) et d’activités soient présents.
répartition des entreprises interrogées
par code NACE (en %)
1812Z 	
1813Z	
1814Z	
Autres (7311Z / 1721B / 7430Z)	
Total	

85
10
2
3
100

répartition des entreprises interrogées
par taille (en %)
Moins de 10 salariés	
De 10 à 19 salariés	
De 20 à 49 salariés	
De 50 à 99 salariés	
100 salariés et plus	
Total 	

2

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

43
25
18
9
5
100

répartition géographique
des entreprises interrogées (en %)
Île-de-France	
Total autres régions	
Total	

28
72
100

répartition des entreprises interrogées
par CHIFFRE D’AFFAIRES (en %)
Moins de 500 000 E 	
De 500 000 à moins de 1 million E 	
De 1 million à moins de 2 millions E 	
De 2 millions à moins de 5 millions E 	
De 5 millions à moins de 10 millions E 	
10 millions E et plus 	
Total 	

23
16
21
21
8
11
100

Signalons par ailleurs, qu’outre leurs caractéristiques
structurelles, les entreprises du Panel diffèrent de la moyenne
de la branche par leur dynamisme, leur caractère innovant,
leur recours important à la formation, etc.
Cette année, le questionnaire a été modifié afin de développer
l’information sur l’organisation de la fonction informatique
au sein des entreprises, ainsi que sur les évolutions
technologiques, avec des questions concernant le Web-to-print,
l’Impression numérique, la GPAO…
En 2012, 35 entreprises ont été remplacées dans le Panel.
Afin de garder la cohérence de la cohorte, les entreprises sont
remplacées par des entreprises qui regroupent les mêmes
caractéristiques (taille, activité…).
Rappelons, pour finir, que le Panel avec son champ de
questionnement très large, ne peut pas approfondir de manière
très fine un sujet précis. Les points méritant une analyse précise
et approfondie doivent rester l’objet d’études spécifiques,
menées à plus grande échelle et décidées ponctuellement.
L’Activité et la clientèle
des entreprises
•  omme en 2010, 8 entreprises sur 10 ont pour principales activités le coeur de métier de la branche :
C
Impression, Prépresse, Finition.
•  es marchés les plus présents parmi les entreprises du Panel sont les imprimés publicitaires et les imprimés
L
administratifs et commerciaux.
•  a clientèle des entreprises du Panel est toujours majoritairement locale.
L

•  es entreprises du Panel enregistrent des évolutions
L
de chiffre d’affaires très différentes.

En 2012, 62 % des entreprises la considèrent comme une activité
principale contre 51 % en 2010 et 34 % en 2009. Rappelons
que, compte tenu des spécificités du Panel (caractère plus
innovant que la moyenne), ce résultat est sans doute nettement
supérieure à la moyenne de la branche.

Évolution du Chiffre d’affaires des entreprises
du Panel entre 2011 et 2012 (en %)

10
11

17
15

14
14

19

Inférieur à - 5 %
De - 5 % à moins de 0 %
De 0 % à moins de 2 %
De 2 % à moins de 5 %
De 5 % à moins de 10 %
De 10 % à moins de 15 %
De 15 % et plus

Les services connexes continuent de se développer dans
les entreprises du Panel.
De plus en plus d’entreprises proposent du conseil
en communication, de la gestion de base de données…
Le Multimédia concerne désormais quasiment 12 % des
entreprises du Panel contre 7 % en 2010.

(Déclaratif)

•  lus de 80 % des entreprises intègrent les trois activités
P
Prépresse, Impression et Finition.
Principales activités des entreprises
du panel (en %)

L’Impression numérique continue de progresser dans les
entreprises du Panel.

2,5

	
2010	
Finition 	
88	
Prépresse	
91	
Impression 	
85	
Impression numérique (y compris reprographie et grand format)	
51	
Découpe	
33	
Création	
37	
Gestion de données variables	
10	
Routage	
14	
Logistique, stockage	
9	
Multimédia / Web 	
7	
Conseil en communication 	
10	
Cartonnage	
10	
Photo studio 	
6	
Sérigraphie	
7	
Gestion de base de données	
4	
Papeterie	
6	
Tampographie, gravure	
5	

2012
92
85
83
62
37
31
20
18
16
12
12
8
6
6
6
5
3

•  es marchés les plus présents parmi les entreprises du
L
Panel sont les imprimés publicitaires en général (prospectus,
affiches…), et les imprimés administratifs et commerciaux
non personnalisés.
Les documents personnalisés ne concernent que 38 % des
entreprises.
Principaux marchés des entreprises
du panel (en % des entreprises)
Imprimés publicitaires non adressés	
Imprimés administratifs et commerciaux non personnalisés	
Affiches	
Catalogues	
Imprimés publicitaires adressés	
Imprimés administratifs et commerciaux personnalisés	
Packaging / Étiquettes	
Livres	
Périodiques	
PLV / Signalétiques	
Multimédia / Web / Édition numérique	
Autres*	

76
57
55
47
38
38
38
33
33
29
20
25

* remise en état de livres anciens, emballages, objets divers…

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

3
L’Activité et la clientèle
des entreprises
• Le segment Multimédia et Web est le marché qui se développe

le plus dans les entreprises qui le proposent.

Les entreprises du Panel ont répondu à la question suivante
« indiquez si chaque marché est en hausse ou en baisse ».

-10

Périodiques
Livres
Affiches

-2
3

169,2

4

Catalogues

12

Imprimés administratifs
et commerciaux personnalisés

14

Imprimés publicitaires adressés

14

Packaging

46

PLV / Signalétique

46

Multimédia / Web

59

Par ailleurs, les marchés « connexes » semblent les plus
dynamiques à savoir le Packaging, le Multimédia, la PLV,
la Signalétique alors que les marchés « traditionnels » sont
plutôt stables.
•  a répartition de la clientèle reste majoritairement locale.
L
Localisation de la clientèle
(en % d’entreprises du panel)
	
Locale	
Régionale	
Nationale	
Internationale	

2008	
83	
63	
67	
19	

2009	
84	
63	
62	
19	

2010	
85	
69	
72	
23	

2012
84
65
64
17

La répartition de la clientèle n’a pas vraiment évolué depuis
2008. La part de la clientèle internationale moins importante en
2012 s’explique notamment par une présence plus faible de très
grandes entreprises interrogées dans le Panel.

4

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

72
62
55
38
37
27

Plus de 70 % des entreprises travaillent avec des PME, PMI
autres qu’Industries graphiques ou des collectivités locales.
Cette répartition est stable par rapport à 2010.
À noter, l’ajout d’une nouvelle catégorie de client : les agences
et les plateformes, qui concernent 30 % des entreprises du Panel.

8

Imprimés publicitaires non adressés

principaux types de clientèles
(en %)
Associations, PME, PMI autres qu’Industries graphiques,
collectivités locales	
Grandes entreprises autres qu’Industries graphiques	
Particuliers, artisans, commerçants, TPE, professions libérales	
Sous-traitance Industries graphiques	
Marchés publics	
Agences, plateformes	

Solde d’opinion entre les opinions à la hausse
et les opinions à la baisse (en %)
Imprimés administratifs et
commerciaux non personnalisés

•  a majorité des entreprises du Panel ont pour clients des
L
associations, des PME-PMI et des collectivités locales.
Les certifications, labels
et marques
•  e plus en plus d’entreprises entreprennent des démarches de certification / de marque.
D
•  a plupart des entreprises avancent des impacts positifs, notamment le fait que cela permet de répondre
L
aux demandes des clients.

•  resque 8 entreprises sur 10 ont des démarches en cours
P
ou ont obtenu une certification / marque.

2012
19
77
4

Interrogées sur les impacts des certifications, la plupart
des entreprises (70) avancent des impacts positifs. C’est
d’abord la possibilité pour les entreprises de répondre
à certains appels d’offres et aux demandes des clients.
Certaines entreprises affirment qu’être certifié est désormais
indispensable pour se positionner sur certains marchés.
De plus, la mise en place d’une certification / marque permet
de mieux organiser, optimiser et structurer la production
et l’organisation au sein des entreprises.

En quatre ans, la part d’entreprises certifiées a augmenté
de 19 points. Les démarches de certification et de marque
se sont largement diffusées dans le secteur ces dernières
années.

Concernant les impacts négatifs, les entreprises du Panel
affirment que les démarches sont très coûteuses financièrement
mais aussi en termes de temps et d’énergie. Elles dénoncent
une « lourdeur des démarches ».

Entreprises reconnues
par des certifications et des marques (en %)
	
Aucune certification / marque	
Certification / marque / norme	
En cours	

2008	
36	
58	
6	

2009	
26	
68	
6	

2010	
22	
72	
6	

•  es certifications les plus répandues dans les entreprises
L
du Panel sont Imprim’Vert et PEFC-FSC.
Nombre d’Entreprises du panel concernées
par une certification (en %)
Imprim’Vert	
PEFC-FSC	
ISO 90011	
Bilan carbone	
ISO 140012	
Certification PSO selon ISO 12647-23	
Print environnement	
FOGRA4	
Autre	

92
43
9
9
8
4
4
3
4

I
SO 9001 est la norme qui fournit un ensemble d’exigences normalisées pour un système de management de la qualité.
La norme ISO 14001 traite des systèmes de management environnemental.
La norme ISO 12647-2 porte sur « Technologie graphique - Maîtrise des procédés pour la fabrication des séparations de couleurs en ton tramé, des épreuves et des tirages en production Partie 2 : Procédés lithographiques offset ».
4
L’organisme FOGRA a mis en place conjointement avec EFI (RIP Best) une procédure de certification des installateurs de systèmes d’épreuvage.
1

2

3

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

5
L’évolution des positionnements
et des stratégies des entreprises
•  ’acquisition de nouveau matériel et la diversification de produits ou de prestations sont les évolutions
L
marquantes les plus fréquemment citées par les entreprises du Panel.
•  eulement, 7 % des entreprises n’expriment pas d’évolution significative de positionnement ou de stratégie
S
contre 27 % en 2010.

•  ontrairement à 2010, le changement de matériel est
C
l’évolution la plus fréquemment citée, nettement devant la
diversification.
L’amélioration de la productivité concerne moins de la moitié
des entreprises du Panel.
évolutions marquantes de positionnement
ou de stratégie (en % d’entreprises du panel)
	
2006	 2007	 2008	 2009	 2010	 2012
Pas d’évolution significative exprimée	
10 	 24 	 24 	
33 	 27 	
7
Diversification, nouveaux produits
26 	 23 	 32 	
26 	 63 	 52
ou prestations	
Amélioration de la productivité,
19 	 30 	 34 	
24 	 61 	 44
de la qualité	
Nouveau matériel 	
29 	 32 	 29 	
23 	 57 	 63
Développement de la clientèle en France	 33 	 31 	 29 	
19 	 41 	 40
Développement de la clientèle en Europe
0	
0
2	
2 	 10 	
4
ou en dehors de l’Europe	
	
Développement de réseaux
0
10 	 11 	
14 	 34 	 24
d’entreprises	
	
Rachat ou projet de rachat
11 	 13 	
4	
6 	 21 	 22
d’une entreprise	
Transmission / cession
11 	 14 	 13 	
13 	 14 	 10
ou projet de cession	
Autre*	
6 	 16 	 12 	
7 	 14 	 10

*  omprend les aménagements de locaux, le déménagement de l’entreprise
C
et la gestion des ressources humaines.

7 % des entreprises interrogées n’ont pas exprimé d’évolution
marquante en cours ou à venir, soit 20 points de moins qu’en
2010. Cette situation concerne davantage les petites entreprises.

• Les positionnements varient selon la taille de l’entreprise.
évolutions des positionnements
selon la taille de l’entreprise (en %)
	
Moins	
	
de 10	
	
salariés	
Diversification, nouveaux produits,
21	
nouvelles prestations ou activités	
Développement / diversification
11	
de la clientèle en France	
Développement de la clientèle
0	
en Europe ou en dehors de l’Europe	
Nouveau matériel	
20	
Démarche d’amélioration
15	
de la productivité, de la qualité	
Développement de réseaux
12	
d’entreprises (alliances économiques)	
Rachat ou projet de rachat d’une entreprise	
8	
Cession ou projet de cession	
5	
Pas d’évolution marquante actuellement
4	
ou dans un proche avenir	
Autre	
4	
Total	
100	

De 10	 50 salariés
à 49	
et plus
salariés
20	

23

15	

16

1	

6

23	

29

16	

16

9	

0

8	
3	

7
0

2	

0

3	
100	

3
100

Rappelons que ces informations sont à prendre comme des
ordres de grandeur, des tendances et des indicateurs plus
qualitatifs que quantitatifs, compte tenu du nombre d’entreprises
concernées dans chaque tranche de taille.
Les grandes entreprises favorisent les projets de diversification,
l’achat de nouveau matériel et le développement de la clientèle
à l’international.
Le développement de réseaux d’entreprises et les projets
de rachats d’entreprises concernent principalement les petites
et moyennes entreprises.
Ce sont le plus souvent les petites entreprises qui n’expriment
pas d’évolution marquante.

6

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013
•  3 % des entreprises du Panel envisagent d’investir dans
6
du nouveau matériel.

• 4 entreprises sur 10 tentent de développer et / ou diversifier

leur clientèle en France.

En général, les entreprises envisagent d’investir dans
du nouveau matériel soit pour acquérir des machines plus
performantes, soit pour accéder à de nouveaux marchés.
Les remplacements concernent principalement les presses
offset et le matériel de finition pour une quinzaine d’entreprises.
12 entreprises souhaitent investir dans l’Impression
numérique. Les autres projets concernent le Web-to-print,
l’Affichage, et le matériel lié à l’activité Packaging.

Les entreprises envisagent différentes solutions afin
de développer leur clientèle en France. L’un des moyens
est de renforcer la communication à travers des campagnes
publicitaires, des relances, de la prospection… D’autres
entreprises espèrent développer leur clientèle grâce
à de nouvelles prestations comme le Web-to-print.

•  lus d’une entreprise sur deux du Panel prévoit une
P
diversification par la production de nouveaux produits,
de nouvelles prestations ou activités.
Environ 10 projets concernent les nouvelles prestations
et activités liées à l’Impression numérique. 4 entreprises
ont prévu la mise en place d’un service Web-to-print.
8 entreprises proposent à leurs clients de nouveaux services
et prestations en lien avec les activités Multimédia
et cross-média (e-book, conseil, site web…).
Une dizaine d’entreprises envisagent la production
de nouveaux produits : étuis à lunettes (PLV), affiches grand
format, étiquettes, livres personnalisés…
•  ’amélioration de la productivité et de la qualité est
L
le 3ème grand chantier des entreprises du Panel.
Cette amélioration passe surtout par la mise en place
de normes ou de certifications pour au moins 10 entreprises
du Panel. Pour les autres entreprises, ce gain de productivité
et de qualité passe souvent par l’acquisition d’une nouvelle
machine.

• 20 % des entreprises du Panel déclarent appartenir à des

réseaux ou des alliances interentreprises.
Ces évolutions ont plusieurs impacts sur les ressources
humaines des entreprises du Panel.
Une entreprise sur deux prévoit de mettre en place un Plan
de formation, soit pour de nouveaux salariés, soit pour
des salariés déjà présents dans l’entreprise. Les thèmes
de formation sont variés : nouvelles technologies, commerce,
management, machine spécifique… (voir le chapitre page 18
consacré à la formation).
24 entreprises du Panel affirment avoir des projets de
recrutement liés aux évolutions technologiques. Comme pour
les formations, les recrutements se font sur des postes variés :
conducteur, informaticien, commercial… Cependant, certaines
entreprises précisent qu’elles recherchent de plus en plus
des profils polyvalents.
En ce qui concerne les autres entreprises, les changements
entraînent bien souvent une réorganisation en interne
des postes de chacun, avec souvent à la clef plus de polyvalence
de la part des collaborateurs.

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

7
LEs évolutions technologiques
•  entreprises sur 10 signalent une évolution technologique ou l’acquisition de nouveaux équipements.
7
L’Impression numérique concerne 40 % des entreprises et le Façonnage 27 %.
•  a majorité des entreprises interrogées prévoit des projets d’investissements dans les 2 ans à venir.
L
•  0 % des entreprises du Panel disposent d’un outil Web-to-print.
2

• Plus de 70 % des entreprises du Panel ont signalé une évolution

technologique ou l’acquisition de nouveaux équipements.
30 % des investissements s’expliquent par la mise en place
d’une nouvelle stratégie contre seulement 19 % en 2010.
Répartition des évolutions technologiques
ou acquisition de nouveaux équipements
selon l’objectif poursuivi en 2012 (en %)
	
Mise en place d’une nouvelle stratégie (produits, clients...)	
Remplacement d’équipements dépassés	
Augmentation de capacité de production sur des créneaux
sur lesquels l’entreprise est déjà présente	
Autre	

31
29
30
10

•  es évolutions technologiques et les équipements les plus
L
cités par les entreprises du Panel sont en premier lieu
l’Impression numérique puis le Façonnage.
évolutions technologiques et nouveaux équipements
cités par les entreprises (en %)
CTP, autre prépresse	
Gestion des flux, Web-to-print	
Impression (offset, numérique…)	
Façonnage 	
Autre 	

22
14
36
27
1

•  entreprises sur 10 interrogées dans le Panel disposent
2
d’un outil Web-to-print et dans 20 % des cas, cet outil est relié
au système de GPAO.
Dans la majorité des cas, l’outil Web-to-print est automatisé
jusqu’au contrôle et à l’imposition.
Environ 20 % du chiffre d’affaires des entreprises équipées
d’un outil Web-to-print passe par ce canal (sur la base
de 9 répondants). Elles ont, dans la majorité des cas, recruté
un commercial spécifique (7 cas) pour développer cette
activité. En 2012, des entreprises constatent que cette activité
leur rapporte plus de clients « grands comptes » dans leur
typologie de clientèle.
•  lus de la moitié des entreprises du Panel dispose d’un
P
système de GPAO.
Entreprises disposant d’un système de GPAO (en %)

	
Moins de 10 salariés 	
De 10 à 49 salariés 	
50 salariés et plus	
Total	

19
65
92
51

22 % des entreprises qui n’ont pas de système GPAO envisagent
d’en acquérir un dans les deux ans à venir.

• Plus de 7 entreprises sur 10 disposent d’un système de gestion

des devis.

•  0 % des entreprises interrogées prévoient des évolutions
8
technologiques ou des projets d’investissements dans les
2 ans à venir.

Entreprises disposant d’un système
de gestion des devis (en %)

Projets d’investissements
dans les deux ans à venir (en %)

	
Moins de 10 salariés 	
De 10 à 49 salariés 	
50 salariés et plus	
Total	

50
90
92
75

10 % des entreprises qui n’ont pas de système de gestion des devis
songent à en acquérir un dans les deux ans à venir.

	
CTP	
Gestion des flux, RIP...	
Autres prépresse (logiciels PAO...)	
Impression offset	
Impression numérique (y compris reprographie et grand format)	
Autres impressions (rotatives, étiquettes, sérigraphie…)	
Façonnage	
Web-to-print	
Multimédia / Web	
Devis, fabrication	
Autres*	

9
13
13
26
41
9
34
19
19
11
16

*  a catégorie « autres » regroupe notamment des investissements
L
dans du matériel informatique, des brodeuses…

Comme en 2010, l’Impression numérique arrive en tête des
projets, suivis par le Façonnage et l’Impression offset.
La part des entreprises qui prévoit d’investir dans le Web-to-print
a progressé de 10 points et de 13 points dans le Multimédia / Web
par rapport à 2010.

8

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013
L’impression numérique
•  resque 9 entreprises du Panel sur 10 disposent d’un équipement numérique.
P
•  es conducteurs d’équipements numériques sont majoritairement des hommes de plus de 40 ans, titulaires
L
d’un diplôme de niveau IV ou supérieur.

• 89 % des entreprises disposent d’un équipement numérique.


• Presque 40 % des ateliers numériques comprennent leur

propre service de façonnage.

Entreprises disposant
d’un équipement numérique (en %)

Votre atelier numérique comprend t-il un service de façonnage
qui lui est propre ?

	
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Global	

2010	
76	
82	
56	
75	

2012*
89
92
75
89

*Sur la base des entreprises présentes dans le Panel 2010 uniquement.

Le taux d’équipement numérique a augmenté de 14 points
par rapport à 2010. Les entreprises de moins de 50 salariés
sont davantage équipées, mais l’évolution est visible pour toutes
les tailles d’entreprises.
Types d’équipement numérique (en %)

	
Système(s) d’épreuvage	
Matériels d’Impression numérique (y compris reprographie)	
Grand format	

28
94
27

• 30 % des entreprises du Panel utilisent l’Impression numérique

pour de nouveaux marchés et 20 % pour des imprimés réalisés
autrefois en offset.
Procédé utilisé pour des imprimés autrefois
réalisés en offset ou pour de nouveaux marchés (en %)

	
Principalement pour des imprimés réalisés autrefois en offset	
Principalement pour de nouveaux marchés	
Autant l’un que l’autre	
Total	

22
29
49
100

	
Oui	
Non	
Total	

En %
38
62
100


• Dans 50 % des cas, l’activité numérique des entreprises
est une activité autonome avec un flux dédié.
Votre activité numérique est-elle une activité autonome avec
un flux dédié ?
	
Oui	
Non	
Total	

En %
51
49
100

• En 2012, l’Impression numérique représente 30 % des

volumes pour les entreprises équipées.
Cette part est en croissance régulière dans toutes les tailles
d’entreprises.
Part moyenne de l’activité imprimée en numérique
par taille d’entreprise (taux moyen en %)
	
2009	
2010	
2012	 Premiers 	
				 mois 2013
Moins de 10 salariés	
27	
29	
37	
40
De 10 à 49 salariés	
14	
17	
28	
29
50 salariés et plus	
8	
9	
21	
24
Total	
19	
21	
30	
33,5

• Comme en 2010, les équipements numériques sont

principalement dédiés aux courts tirages couleur.
Types de travaux réalisés
avec les équipements numériques (en %)
	
Courts tirages ( 500 ex) noir	
Courts tirages ( 500 ex) couleur	
Moyens tirages ( 500 ex) noir	
Moyens tirages ( 500 ex) couleur	
Documents personnalisés noir	
Documents personnalisés couleur	
Grands formats	
Autres	

2010	
49	
77	
33	
43	
33	
39	
20	
14	

2012
68
81
46
51
41
55
35
9

Près de la moitié des entreprises équipées imprime des documents
personnalisés.

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

9
L’impression numérique
• Les conducteurs d’équipements numériques sont majoritai
rement des opérateurs prépresse / PAO et des conducteurs
offset.

•  a majorité des formations suivies par les opérateurs
L
à la conduite de machine dure moins de 3 jours.
Répartition des formations selon la durée (en %)

Répartition des salariés conduisant un équipement
numérique selon leur emploi occupé (en %)
	
Opérateur prépresse / PAO	
Opérateur numérique	
Infographiste 	
Gérant	
Autres opérateurs*	
Conducteur offset	
Chef d’atelier	
Divers	
Employé administratif	

2010	
48	
13	
11	
9	
7	
6	
3	
2	
1	

2012
24
15
4
13
9
23
3
6
3

*Autres opérateurs : opérateurs non précisés, opérateurs CTP, opérateurs
multimédia.

La répartition des salariés conduisant un équipement numérique
a évolué depuis 2010. En effet, la part des conducteurs offset
parmi les conducteurs d’équipements numériques a largement
progressé.
• Les conducteurs d’équipements numériques ont majori
tairement entre 35 et 44 ans et sont titulaires d’un diplôme
de niveau IV ou supérieur.
âge des salariés conduisant
un équipement numérique (en %)
Moins de 25 ans	
de 25 à 34 ans	
de 35 à 44 ans	
45 ans et plus	

3,6
26
33,9
36,5

Ils sont donc en majorité plus jeunes, plus formés et plus diplômés
que la moyenne des conducteurs de la branche.
26 % des conducteurs d’équipements numériques sont des
femmes.
Niveau de formation des salariés conduisant
un équipement numérique (en %)
Aucun diplôme	
Brevet des Collèges	
Niveau CAP / BEP	
Niveau Bac Général / Bac Pro	
Niveau Bac + 2	
Niveau Bac + 3 et plus	

10

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

3,5
3,5
32,7
37,7
19,6
3

Moins de 15 heures	
De 15 à 21 heures	
De 22 à 35 heures	
De 36 à 70 heures	
71 heures et plus	
Total 	

27
30
25
7
11
100

P
•  lus de 80 % des formations ont été dispensées par
les fournisseurs, et seulement 10 % par un organisme
de formation.
Répartition des formations
selon le type de formateurs (en %)
Fournisseur	
Collègue	
Organisme de formation en inter	
Organisme de formation en intra	
Supérieur hiérarchique	
Total 	

81
8
8
2
1
100
Les effectifs en 2012
•  es CDI concernent près de 97 % des salariés du Panel, cette part est stable depuis 2009.
L
•  es TPE ont recours un peu plus souvent à des Contrats à durée déterminée ou à l’alternance.
L

• Comme en 2010, 97 % des salariés des entreprises du Panel

sont embauchés en CDI.

• Comme constaté les années précédentes, la part des CDI

dans les TPE est un peu plus faible que pour les autres strates
de taille.

Répartition des effectifs par type de contrat (en %)
	
CDI	
CDD	
Contrat d’apprentissage	
Contrat de professionnalisation	
Autre 	
Total	

2009	
97,1 	
1,0 	
1,0 	
0,4 	
0,5 	
100 	

2010	
96,6 	
1,5 	
1,3 	
0,5 	
0,1 	
100 	

2012
97,0
1,4
1,2
0,3
0,1
100

Répartition des effectifs par type de contrat
selon la taille de l’entreprise en 2012 (en %)
	
CDI 	 CDD	
Contrat	
Contrat de
			 d’apprentissage	 professionnalisation
Moins de 10 salariés	
94 	
3	
3	
0
De 10 à 49 salariés	
95 	
2	
2	
1
50 salariés et plus	
98 	
1	
1	
0
Global	
97 	
1,5 	
1,5 	
0

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

11
L’intérim
•  n 2012, moins d’une entreprise sur trois a eu recours à l’intérim, un nombre en baisse par rapport à 2010.
E
•  omme les années précédentes, l’intérim a été plus utilisé dans les grandes entreprises pour les métiers
C
de la Finition.

• Plus de la moitié des heures d’intérim a été utilisée pour

les métiers de la Finition.

• En 2012, le taux d’utilisation de l’intérim a reculé.

Taux d’utilisation de l’intérim
selon la taille de l’entreprise
(en % d’entreprises ayant eu recours à l’Intérim)

73

	
	

38

De 10 à 49 salariés

Moins de 10 salariés

	

82

50 salariés et plus

33
14
11

2010
2012

Ce sont les grandes entreprises qui ont majoritairement recours
à l’intérim.
• Les entreprises de 50 salariés et plus ont utilisé 73 %

des heures d’intérim mobilisées, une part en baisse tandis que
celle des moyennes entreprises (10-49) est en augmentation.
Répartition des heures d’intérim utilisées
par taille d’entreprise (en %)
	
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Total 	

2008	
1	
32	
67	
100	

Les TPE ont très peu recours à l’intérim.

12

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

2009	
1	
19	
80	
100	

2010	
1	
13	
86	
100	

Utilisation du travail intérimaire par métier (en %)
(Répartition jours intérim par métier)

2012
1
26
73
100

	
2008	
Prépresse	
5	
Impression	
23	
Finition	
60	
Fabrication / devis	 	
Administratif	
2	
Logistique / maintenance	
4	
Autres	
6	
Total	
100	

2009	
6	
33	
52	
0	
3	
6	
0	
100	

2010	
1	
20	
56	
0	
3	
13	
7	
100	

2012
1
19
55
0
1
10
14
100

La catégorie « Autres », englobant notamment les métiers
du Multimédia et de l’informatique, continue de progresser.
Rappelons que la place de ces métiers est croissante dans
les entreprises de la branche, comme le montrent les projets
de diversifications analysés au chapitre 2.
Les départs de salariés en 2012
•  e taux de départ (rapport entre le nombre de départs et l’effectif total) a augmenté en 2012 pour toutes
L
les entreprises.
•  e taux de départ est plus important pour toutes les tailles d’entreprises, les départs dans le cadre d’une
C
rupture conventionnelle augmentent en proportion.
•  ugmentation du nombre de départs en 2012.
A

•  a répartition des motifs de départ diffère selon la taille
L
de l’entreprise.

Ratio entre le nombre de départs par taille
d’entreprise et l’effectif total (CDI + CDD)
	
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Total	

2008*	 2009*	
7	
12	
6	
13	
6	
7	
6**	
10	

2010 	
14	
7	
7	
8	

Répartition des motifs
selon la taille de l’entreprise en 2012 (en %)

2012
15
12
9
11

14

16
6

13

*En 2008 et 2009, ne sont comptabilisés que les départs de CDI.
**En prenant en compte les départs liés à la liquidation judiciaire d’une entreprise
en 2008 le ratio est de 11%.

16
9

13
15

17
12

13
16

Répartition des départs (en %)

16

15
13

23

Les démissions sont en baisse par rapport à 2010.
18

24

20

20
4

3

Retraite
Démission
Licenciement économique
Autres licenciements
Rupture conventionnelle
Fin de contrat
Autres

Nous ne comptabilisons pas un nombre suffisant de départs
pour les TPE pour faire une représentation de la répartition
par motif de départ de cette catégorie. Rappelons que ces
informations sont à prendre comme des ordres de grandeur, des
tendances et des indicateurs plus qualitatifs que quantitatifs,
compte tenu du nombre d’entreprises concernées dans chaque
tranche de taille.

To
t

sa
et larié
pl s
us

6

24

al

4

3

50

De
sa 10 à
la 49
rié
s

6

18

Retraite
Démission
Licenciement é
Autres licencie
Rupture conve
Fin de contrat
Autres

l

16

23

9

ta

17

26
16

To

13

16

2012
16
0
15
13
12
21
18
5
100

sa
et larié
pl s
us

16

2010	
6 19	
0	
13
24	
14	
12 7	
13	
15	
26 8	
100	

50

14

De
sa 10 à
la 49
rié
s

	
Retraite	
Retraite anticipée	
Démission	
Licenciement économique	
Autres licenciements	
Rupture conventionnelle	
Fin de contrat	
Autre	
Total	

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

13
Les recrutements
de salariés en 2012
•  n 2012, le taux de recrutement global (8 %) ne compense pas celui des départs (11 %).
E
•  a majorité des recrutements de 2012 se sont réalisés sur les métiers commerciaux et de la Finition.
L
•  es entreprises privilégient plus souvent qu’en 2010 les Contrats à durée déterminée.
L

•  e taux de recrutement global reste plutôt stable depuis 2008.
L

•  9 % des recrutés en 2012 ont signé un CDI.
5

Le taux de recrutement correspond au rapport entre le nombre
de recrutements réalisés et les effectifs globaux.

La part des CDD progresse fortement alors que la part des CDI
recule. L’évolution des entreprises dans un climat des affaires
incertain peut contribuer à expliquer cette tendance.

Taux de recrutement par taille d’entreprise (en %)

recrutements par type de contrat (en %)
 	
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Global	

2008	
7	
6	
7	
7	

2009 	
6	
5	
8	
7	

2010 	
14	
8	
6	
7	

2012
12
10
6
8

En 2012, les recrutements ont été proportionnellement moins
importants dans les TPE avec un taux de 12 % contre 14 %
en 2010. Le taux de recrutement a augmenté dans les moyennes
entreprises.
Comparaison entre taux de départ
et taux de recrutement en 2012 (en %)
	
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Total	

Taux de départ	
15	
12	
9	
11	

 	
CDI	
CDD	
Contrat d’apprentissage	
Contrat de professionnalisation	
Total	

2009	
59	
32	
9	
0	
100	

2010	
69	
17	
9	
5	
100	

2012
59
25
10
6
100

•  épartition des recrutements selon les différents métiers.
R
Comparaison entre la structure des recrutements
par métier déclarée par les entreprises du Panel
et la structure des métiers dans la branche (en %)

Taux de recrutement
12
10
6
8

8

13

7
5
15

12

33

1

10
26
18
3

3
12

8
1

5

St
da ruct
(L ns ure
ou la m
rm br ét
el anc ier
20 he
10
)

Pa R
ne ecr
l 1 ut
00 em
(2 en
01 t
2)

10

5
5

Prépresse
Impression traditionnelle
Impression numérique
Finition
Gestion de production
(fabrication, devis)
Administration
Commercial
Cadres dirigeants
Logistique, maintenance,
services généraux
Autre* (Multimédia,
qualité, informatique...)

Les recrutements dans les entreprises du Panel concernent
surtout des fonctions innovantes (Multimédia, Informatique)
ou transversales (commercial, gestion de la production).
La Finition représente aussi 15 % des recrutements.

14

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013
Signalons que les recrutements pour diversification concernent surtout les postes du Prépresse, de la Finition, administratifs
et commerciaux.
Répartition par motif de recrutement (en %)

18

12

15

17

33

40

18

14

15

32
33
57
35

34
32

29

Diversification activité
Augmentation activité
Remplacement
Autres raisons*

Co

m

m

er

cia
l
st
iq
ue
se ,
rv ma
ice in
s g ten
én an
ér ce
au ,
x

n
ra
ist
in

Lo

gi

Ge

st

ion

de

pr

od

Fi

uc

ni

tio

tio

n

n

20

tio

tra Im
di pre
tio s
nn sio
el n
le

Pr

ép

re

ss

e

18

35

33

24

m

33

17

40

Ad

46

*Les autres raisons regroupent entres autres : les Contrats de professionnalisation,
les Contrats d’apprentissage, et les restructurations.

•  n 2012, la part des recrutés avec un diplôme de niveau III
E
a augmenté.

•  omme en 2010, les entreprises du Panel recrutent des
C
demandeurs d’emploi.

Répartition des recrutements
selon le niveau de formation (en %)

Répartition selon la situation préalable
du recruté (en %)

 	
Aucun	
Niveau CAP / BEP	
Niveau Bac	
Niveau Bac + 2	
Niveau Bac + 3 et plus	
Total	

2008	
14	
16	
30	
27	
13	
100	

2009 	
5	
20	
35	
30	
10	
100	

2010 	
5	
33	
28	
22	
12	
100	

2012
5
20
28
35
12
100

	
Salarié hors du secteur des Industries graphiques	
Salarié issu du secteur des Industries graphiques	
Jeune diplômé	
Intérimaire	
Demandeur d’emploi hors du secteur des Industries graphiques	
Demandeur d’emploi issu du secteur des Industries graphiques	
Total	

2012
9
18
19
10
25
19
100

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

15
Les recrutements prévus en 2013
Les informations données dans ce chapitre sont des prévisions, et par conséquent largement modifiables
en fonction de l’activité. Néanmoins, elles sont le reflet des intentions et de la perception des dirigeants
d’entreprises en termes de gestion des ressources humaines, au moment de l’administration du questionnaire.
•  lus d’une entreprise sur deux du Panel prévoit de recruter en 2013, un ratio plutôt stable par rapport à 2011.
P
•  i le remplacement reste le premier motif de recrutement, on constate cependant une progression de 9 points
S
des prévisions de recrutement pour motif de diversification de l’activité.
•  0 % des entreprises du Panel rencontrent des difficultés de recrutement.
4
•  lus de la moitié des entreprises du Panel prévoit de recruter
P
en 2013.

Toutefois, on remarque une nette progression des intentions
de recruter pour un motif de diversification de l’activité.

Entreprises prévoyant des recrutements
(Tous types de contrat) (en %)
	
	

Prévisions 2009	
47	

Prévisions 2010	
40	

Prévisions 2011	
55	

Prévisions 2013
52

Les prévisions de recrutement 2013 sont plutôt stables par
rapport à celles de 2011.
Prévision de recrutement selon
la taille de l’entreprise (en %)
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	

39
73
33

Les prévisions de recrutement varient fortement selon
la taille de l’entreprise, plus de 70 % des moyennes entreprises
prévoient de recruter alors qu’elles sont autour de 35 % pour
les petites et très grandes entreprises.
•  es prévisions de recrutement
L
Recrutements prévus par métier (en %)
	
Finition	
Impression traditionnelle	
Commercial	
Prépresse	
Logistique, maintenance, services généraux	
Impression numérique	
Autres (Multimédia, qualité, informatique…)	
Cadres dirigeants	
Gestion de production (fabrication, devis)	
Administration	

•  omme les années précédentes, le remplacement reste
C
le premier motif des recrutements envisagés.

Réalisés 2012	 Prévisions 2013
15	
28
7	
18
18	
21
8	
14
12	
0
5	
5
10	
5
3	
0
12	
5
10	
4

Répartition des recrutements
prévus par motif (en %)
 	
	
Remplacement	
Augmentation d’activité	
Diversification d’activité	
Autre raison	
Total	

Prévisions	
2009	
37	
43	
9	
11	
100	

Prévisions	 Prévisions	 Prévisions
2010 	
2011 	
2013
52	
49	
36
30	
41	
32
8	
9	
18
10	
1	
14
100	
100	
100

Ce sont les entreprises positionnées sur la Création et
le Prépresse qui sont les plus nombreuses à prévoir des
recrutements.
Prévisions de recrutement selon les activités
principales de l’entreprise (en % d’entreprises
positionnées sur un marché qui prévoient de recruter)
Création	
Prépresse	
Autres activités ou services	
Finition	
Impression	
Impression numérique (y compris reprographie et grand format)	

61
59
56
51
48
45

•  entreprises sur 10 du Panel affirment rencontrer des
4
difficultés de recrutement.
Entreprises ayant des difficultés de recrutement
selon leur taille (en %)
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Total 	

22
52
46
40

Ces difficultés semblent concerner principalement les métiers
de la Finition.

16

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013
La mobilité interne
et l’évolution de carrière
•  es salariés ont été promus ou ont changé de fonction en 2012 dans près de 2 entreprises sur 10 interrogées
D
dans le Panel.
•  a mobilité interne concerne davantage les grandes entreprises et passe le plus souvent par plus de
L
polyvalence.
•  omme les années précédentes la mobilité concerne
C
davantage les grandes entreprises.
Entreprises dans lesquelles des salariés ont été
promus ou ont changé de fonction en 2012 (en %)
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Global	

•  a polyvalence reste le premier type de mobilité interne des
L
salariés dans les entreprises du Panel, mais les autres types
de mobilité se développent nettement.
Répartition selon le type de mobilité (en %)

2
20
54
18

 	
Plus de polyvalence	
Passage à l’encadrement /
augmentation du niveau d’encadrement	
Augmentation de la qualification	
Changement de fonction ou de métier
(sans augmentation de la qualification)	
Autre	
Total	

2008	
19	

2009 	
33	

2010 	 2012
59	
31

51	

20	

13	

25

13	

28	

13	

18

13	

16	

12	

24

4	
100	

3	
100	

3	
100	

2
100

La part des mobilités pour changement de fonction ou de métier
est en augmentation par rapport aux années précédentes. Cette
évolution s’explique peut-être par des baisses d’effectifs qui
entraînent des réorganisations fondées sur la mobilité interne.

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

17
Les actions de formation
•  e nombre moyen d’actions est en baisse par rapport à 2010.
L
•  es deux grands axes de formation stratégiques cités par les entreprises sont le développement de formations
L
commerciales et des compétences liées aux nouvelles technologies.

LES ACTIONS DE FORMATION EN 2012
•  e nombre moyen d’actions est en baisse en 2012 pour
L
les petites et moyennes entreprises mais en progression
pour les entreprises de 50 salariés et plus.

•  n moyenne, les entreprises de 10 salariés et plus interrogées
E
déclarent avoir dépensé 1,4 % de leur masse salariale au titre
de la formation continue.

Nombre moyen d’actions de formation
dans les entreprises selon leur taille

Pourcentage moyen de la masse salariale
consacré à la formation

 	
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Total	

2008	
1,7	
3	
8,7	
3,5	

2009 	
1,5	
3,4	
8,2	
3,4	

2010 	
1,2	
2,7	
10,9	
3,5	

2012
0,9
1,9
12,6
2,9

 	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Total	

2010 	 2012
1,4	
1,2
1,9	
1,8
1,7	
1,4

LES ACTIONS DE FORMATION PRÉVUES EN 2013
Les données qui suivent sont des prévisions émises par les chefs d’entreprises et / ou les DRH. Elles peuvent
être incomplètes dans la mesure où des entreprises n’auraient pas encore établi leur Plan de formation
au moment de l’enquête. De plus, certaines formations sont mises en oeuvre quand le besoin s’en fait sentir
et ne sont pas prévisibles en début d’année.
•  es TPE prévoient de réaliser davantage d’actions de
L
formation qu’en 2012.

•  a majorité des formations sont axées sur le coeur de métier
L
de la branche (Impression, Finition, Prépresse).

Nombre moyen d’actions de formation
par entreprise selon leur taille

Répartition des thèmes de formation
prévus en 2013 (en %)

 	
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	
Total	

Réalisées 2012 	
0,9	
1,9	
12,6	
2,9	

Prévues 2013
1,3
1,1
8,1
2,9

Ceci est à nuancer car on constate souvent dans les entreprises
des prévisions bien au delà des réalisations effectives,
notamment dans les entreprises de plus de 50 salariés.

Formation aux fonctions de l’entreprises*	
dont management 	
Prépresse	
Finition	
Impression (sauf numérique)	
Impression numérique 	
Autres formations IG**	
Fabrication / devis	
Formation commerciale	
Multimédia	
Autres formations***	

23
7
13
14
13
4
8
2
6
10
7

*Formation aux fonctions de l’entreprise : CACES, bureautique, informatique,
management, comptabilité, communication.
** Sécurité, GPAO…
*** Automatisation, divers DIF, langue étrangère…

18

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013
•  es entreprises envisagent principalement des formations
L
dispensées par des organismes de formation autres que les
fournisseurs.
Répartition des types de formation en 2013 (en %)
Organisme de formation en inter	
Organisme de formation en intra	
Fournisseur	
Collègue	
Supérieur hiérarchique	

36
29
28
5
2

La répartition des offres reste plutôt stable dans le temps
avec cependant une augmentation des formations dispensées
en organisme au détriment des formations interentreprises.
•  0 % des entreprises déclarent avoir des besoins de formation
2
auxquels elles n’arrivent pas à répondre.
Les difficultés correspondent notamment à un manque
d’offres de formation sur des thèmes précis, entre autres
le Packaging et la Finition.
•  lusieurs grands axes de formation semblent stratégiques
P
pour les entreprises.
Les deux principaux axes cités par les entreprises
sont le développement de formations commerciales
et des compétences liées aux nouvelles technologies. Les
entreprises expliquent ce premier besoin par un vieillissement
de la population des commerciaux sur le secteur, par les
mutations du secteur et la nécessité de trouver de nouveaux
marchés.
En ce qui concerne les compétences liées aux nouvelles
technologies, elles regroupent la gestion de données
variables, la maîtrise des supports Web, la communication
cross-média mais aussi les compétences informatiques
et l’anglais.
Les autres axes de formation stratégiques cités par
les entreprises sont la colorimétrie mais aussi l’ensemble
des compétences liées à l’activité « Packaging ».

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

19
L’organisation du travail
et les horaires
•  lus de 4 entreprises du Panel sur 10 ont recours au travail en équipe dont la totalité des grandes entreprises.
P
•  n 2012, le travail en équipe est pratiqué dans 43 % des
E
entreprises du Panel.

•  omme en 2010, les familles de métiers les plus concernées
C
par le travail en équipe sont l’Impression et la Finition.

Nombre d’entreprises concernées
par le travail en équipe (en %)

Recours au travail en équipe par famille de métiers
au sein des entreprises qui pratiquent le travail
en équipe (en %)

 	
Nombre d’entreprises concernées	

2008	
46	

2009 	
42	

2010 	
48	

2012
43

À noter que le Panel 2010 comptait plus de grandes entreprises
ce qui explique le pourcentage plus élevé. En effet, la totalité
des grandes entreprises a recours au travail en équipe.
Répartition par taille des entreprises
pratiquant le travail en équipe (en % d’entreprises)
Moins de 10 salariés	
De 10 à 49 salariés	
50 salariés et plus	

20

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

8
58
100

 	
2008	 2009 	
Prépresse	
25	
19	
Impression traditionnelle	
37	
40	
Impression numérique*			
Finition	
27	
33	
Logistique, maintenance, services généraux	
5	
4	

2010 	
19	
44	
13	
30	
9	

2012
13
38
14
26
5

*Impression numérique : famille de métiers non présente dans les Panels
précédents.

Seulement 1 % des entreprises ont eu recours au chômage
partiel en 2012 pour un volume moyen de 350 heures.
La fonction informatique
dans l’entreprise
•  es entreprises qui intègrent des compétences informatiques en leur sein (stagiaires, nouveaux salariés…)
L
vont être davantage amenées à développer en interne de nouvelles prestations Web-to-print, cross-média…
tandis que les entreprises qui externalisent les fonctions informatiques ont davantage tendance à ne pas
développer ou à sous-traiter ce type de prestations.
Cette année, le Panel 100 a été l’occasion d’approfondir
l’organisation et l’évolution de la fonction informatique au sein
des entreprises. Cette fonction peut être abordée sous plusieurs
angles. Tout d’abord, la gestion interne et la maintenance
du parc informatique, ensuite la création du site web
de l’entreprise et enfin le développement de nouvelles
prestations.
Les points clefs qui ressortent de cette enquête sont
les suivants :
•  a gestion interne du système informatique / la maintenance
L
Pour les TPE, il ressort que, dans la majorité des cas, il n’y a
pas de salarié dédié à la fonction informatique (9 entreprises).
Des entreprises ont recours à un prestataire externe (10)
ou à leurs fournisseurs. Cependant, dans certains cas,
si l’entreprise dispose d’un collaborateur qui a des
compétences en informatique, il est en quelque sorte
« le référent » et intervient sur les « pannes » de premier ordre.
Les TPE n’ont généralement pas les ressources nécessaires
pour recruter un collaborateur supplémentaire qui serait
chargé de la fonction informatique.
Comme pour les TPE, les entreprises de taille moyenne
ont massivement recours à des prestataires externes pour
la maintenance du système informatique. Dans quelques
cas (2), les salariés embauchés pour développer les nouveaux
services liés au Multimédia s’occupent aussi de la gestion
du réseau. Dans ces deux cas, les entreprises précisent qu’il
est difficile de trouver de tels profils.
Les grandes entreprises interrogées dans le Panel ont toutes
(excepté deux) au minimum un informaticien en interne
qui a plusieurs missions dont la maintenance. Comme pour
les moyennes entreprises, ces entreprises peinent à trouver
des profils qui regroupent des compétences en maintenance
mais aussi en développement informatique (nouvelles
prestations, Web…).

•  réation du site web propre à l’entreprise
C
Actuellement, certaines entreprises du Panel, notamment
des TPE, ne disposent pas encore de site internet. Deux TPE
ont embauché un collaborateur pour la création d’un site web
et une autre a travaillé avec un prestataire externe. Concernant
les moyennes entreprises, certaines ont eu recours à un
prestataire externe pour la construction de leur site internet,
une a fait appel à des stagiaires en interne et 3 autres ont
recruté sur plus ou moins long terme des développeurs Web.
•  e développement des nouvelles prestations cross-média
L
La plupart des TPE interrogées dans le Panel n’envisagent
pas de développer d’activité cross-média pour le moment.
Cependant, deux entreprises se positionnent sur ces nouveaux
marchés, une avec un contrat de sous-traitance et l’autre
avec un dirigeant qui se forme de manière autodidacte.
Comme les TPE, la plupart des moyennes entreprises
n’ont pas pour projet de développer des activités cross-média.
Cependant, sur les trois entreprises qui les développent,
une se « lance sur l’activité » grâce à des stagiaires qui
travaillent aussi sur la construction d’un site web, et une
autre a mis en place une formation en interne du responsable
prépresse. La dernière a recruté un gestionnaire de base
de données qui s’occupe aussi du développement de l’activité
(profil difficile à trouver).
Pour les grandes entreprises, une entreprise nous informe
qu’elle a actuellement un salarié en formation pour développer
les offres cross-média et une autre qu’elle travaille avec
un prestataire externe pour développer cette activité.

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

21
Enseignements du panel 100
•  ous ne constatons pas de changements majeurs concernant
N
les activités et la clientèle des entreprises.
Comme en 2010, les entreprises ont pour principales activités
le coeur de métier de la branche. Cependant, on constate
que l’Impression numérique est de plus en plus considérée
par les entreprises comme une de leurs activités principales.
Les marchés les plus présents parmi les entreprises
du Panel sont les imprimés publicitaires et les imprimés
administratifs et commerciaux. En revanche, les marchés les
plus dynamiques semblent être les marchés « connexes  »
(Packaging, étiquettes, Multimédia…). La clientèle des
entreprises du Panel est toujours majoritairement locale.
•  es démarches de certification et de marque sont davantage
L
présentes dans la volonté d’amélioration de la qualité
et de la productivité des entreprises.
La plupart des entreprises avancent des impacts positifs,
notamment le fait que cela permet de répondre aux demandes
des clients. Cependant, les entreprises soulignent une
certaine « lourdeur des démarches ».
•  es entreprises intègrent de plus de plus la nécessité
L
d’évoluer en termes de positionnement et de stratégie.
Seulement, 7 % des entreprises du Panel n’expriment pas
d’évolutions significatives de positionnement ou de stratégie
contre 27 % en 2010. L’acquisition de nouveau matériel
et la diversification de produits ou prestations sont
les évolutions marquantes les plus fréquemment citées
par les entreprises du Panel. La majorité des entreprises
interrogées prévoit des projets d’investissements dans
les 2 ans à venir.
•  es entreprises continuent à s’équiper en Impression
L
numérique.
Presque 9 entreprises du Panel sur 10 disposent d’un
équipement numérique. 20  % des entreprises du Panel
disposent d’un outil Web-to-print.

22

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

•  n 2012, les entreprises du Panel ont eu plus souvent
E
recours à des Contrats à durée déterminée pour les
nouvelles embauches, en particulier pour les TPE. Cependant,
les CDI représentent toujours près de 97 % des salariés
du Panel, cette part est stable depuis 2009. Comme
les années précédentes, l’intérim a été plus utilisé dans
les grandes entreprises pour les métiers de la Finition.
•  es recrutements réalisés en 2012, concernent en majorité
L
les métiers commerciaux et la Finition. Une entreprise
sur deux prévoit de recruter en 2013 notamment dans les
métiers de la Finition. Le remplacement reste le premier motif
de recrutement, mais les prévisions pour diversification de
l’activité progressent largement.
•  oncernant les formations, les deux grands axes stratégiques
C
cités par les entreprises sont le développement de formations
commerciales et des compétences liées aux nouvelles
technologies.
•  ’analyse de la fonction informatique au sein des entreprises
L
nous apprend que les TPE et les PME externalisent davantage
la maintenance de la gestion interne du système informatique,
alors que les grandes entreprises ont des fonctions dédiées
à cette mission. La plupart des entreprises interrogées dans
le Panel n’envisagent pas de développer d’activité
cross-média pour le moment. Cependant, celles qui
se lancent sur ces activités adoptent deux stratégies  :
soit elles sous-traitent les activités cross-média
incluant éventuellement la création de leur site web,
soit elles internalisent en recrutant des profils spécifiques
mais difficiles à trouver.
S
 oulignons que les entreprises qui ont déjà une compétence
informatique en interne, pour la gestion du réseau ou pour la
création de leur site internet envisagent plus souvent ce type
de diversification.
Panel 100
Questionnaire
Le questionnaire suivant a été soumis aux entreprises par les chargé(e)s de mission. Les résultats obtenus ont permis de réaliser
ce Panel 100 Édition 2013 (données 2012).

Identification (à remplir par l’enquêteur)
N° SIRET (complet avec les 14 chiffres) :
1.  om de l’enquêteur : ...............................................................................................................................................................................
N
2.  égion : ....................................................................................................................................................................................................
R
3.  nterlocuteur : ..........................................................................................................................................................................................
I
4.  onction : .................................................................................................................................................................................................
F
5.  om de l’entreprise : ...............................................................................................................................................................................
N
6.  ppartenance à un groupe :
A
1) Oui

2) Non

Si oui, lequel : ..........................................................................................................................................

7.  ffectifs au 31/12/2012 (CDI + CDD) ? .....................................................................................................................................................
E
8.  ontant du CA en 2012 (dernier exercice comptable) :
M
	

Montant CA en 2012 (dernier exercice comptable)	
............................................................................................................... E

Évolution en % 2011/2012	
......................................................... %

Évolution en % 2010/2011
. ................................................................ %

9. Tonnage imprimé en 2012 (dernier exercice comptable) :

	

Tonnage imprimé en 2012 (dernier exercice comptable) en tonnes	
................................................................................................................ t

Évolution en % 2011/2012	
......................................................... %

Évolution en % 2010/2011
. ................................................................ %

10. Votre entreprise est-elle reconnue par des certifications, labels ou marques (qualité, environnement et développement durable) ?

1) Oui

2) Non

3) En cours

11. Précisez les certifications, labels ou marques (si oui ou en cours) :

1) Imprim’Vert
5) Bilan carbone

2) PEFC / FSC

3) ISO 9001

4) ISO 14001

6) Certification PSO selon ISO 12647-2

7) Autre. Précisez :...........................................................

12.  uels en sont les impacts négatifs ou positifs sur votre entreprise ?
Q
	

Impacts positifs	

Impacts négatifs

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

23
Panel 100
Questionnaire

LES activités
13.  ode NACE :
C

(code NACE de l’établissement)

14.  ctivités principales :
A

(Plusieurs réponses sont possibles. Ne pas citer les activités marginales.)
18)  nnoblissement de
E

1) Prépresse

6) Création

13) Multimédia / Web

2) Impression

7) Photo studio

14) Conseil en communication

l’imprimé (vernis, texture,

3) Finition

8) Sérigraphie

15)  estion de base de
G

embossage, dorure,

4)  mpression numérique (y
I

9) Tampographie, gravure

compris reprographie et

16) Gestion de données


10) Papeterie

grand format)

11) Découpe

5) Cartonnage

pliage, découpe, etc.)

données
variables

Précisez :. ................................
.

17) Logistique, stockage

12) Routage

19) Autre.
.................................................

15.  volutions 2011/2012 de vos principaux marchés (cochez la case correspondant à la tendance) :
É
Principaux marchés	

Oui / non	

En hausse / 2011	

En baisse / 2011	

Stable / 2011

1) Livres
2) Périodiques	
3) Catalogues	
4) Affiches	
5) Imprimés publicitaires non adressés	
6) Imprimés publicitaires adressés	
7) Imprimés administratifs et commerciaux non personnalisés	
8) Imprimés administratifs et commerciaux personnalisés
9) Packaging / étiquettes
10) Multimédia / Web / Édition numérique
11) PLV / Signalétique
12) Autres. Précisez :
.........................................................................................................................................................................................................................................................................

16.  ocalisation de votre clientèle (% approximatif) (cochez la case correspondant à la tendance) :
L
Clientèle	

% du CA	

Locale (rayon d’environ 50km)	

........................... %

Régionale (environ 200km)	

........................... %

Nationale	

........................... %

Internationale (export)	

........................... %

		

24

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

=100%

En hausse / 2011	

En baisse / 2011	

Stable / 2011
17.  tes-vous positionné à l’export ?
Ê
1) Oui

2) Non

18.  i oui, indiquez si votre clientèle est principalement située (1 seule réponse) :
S
1) À l’intérieur de l’Union européenne

2) En dehors de l’Union européenne

19. Votre clientèle est-elle principalement de type (plusieurs réponses possibles) :

1) Particuliers, artisans, commerçants, TPE, professions libérales
2) Associations, PME, PMI autres qu’Industries graphiques
3) Grandes entreprises autres qu’Industries graphiques
4) Agences, plateformes
5) Sous-traitance Industries graphiques
6) Marchés publics
20. Votre entreprise est-elle concernée, actuellement ou dans un proche avenir, par une évolution importante, que vous considérez

comme marquante pour votre entreprise ? (plusieurs réponses possibles)
Types d’évolutions	

Oui / Non	

Précisez

1) Diversification, nouveaux produits, nouvelles prestations ou activités1
2)  éveloppement / diversification
D
de la clientèle en France
3) Développement de la clientèle en Europe ou en dehors de l’Europe 
4) Nouveau matériel2

5) Démarche d’amélioration de la productivité et / ou de la qualité
6) Développement de réseaux d’entreprises (alliances économiques)3
7) Rachat ou projet de rachat d’une entreprise
8) Cession ou projet de cession
9) Pas d’évolution marquante actuellement ou dans un proche avenir
10) Autre

1
P
 récisez notamment les marchés, services et produits que vous avez développés en 2012 ou que vous allez développer et pourquoi.
(Exemple : Prépresse, Impression offset, Finition, Impression numérique, nouveaux services ou activités tels que le marketing ou la création, export, démarche qualité ou encore démarche
environnementale).
2
E
 st-ce lié à une stratégie nouvelle ou au remplacement de l’ancien matériel ?
3
S
 ’il y a eu mise en place de réseaux d’entreprises, quels types de réseaux et d’alliances ? Quels en sont les impacts négatifs et positifs sur votre entreprise ?

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

25
Panel 100
Questionnaire
21.  omment ces évolutions impactent-elles les RH (recrutements, formations, etc.) ?
C
Précisez :. ...............................................................................................................................................................................................
.
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................

Pour mémoire, précisez avec l’entreprise les thèmes suivants :
• Évolution des effectifs (départs, recrutements)
• Mobilité interne (promotion, changement de fonction ou de métier)
• Formation (formation appropriée à préciser)
• Organisation du travail (changement d’organisation dans les services, équipes…)
• Autres incidences (détaillez)

L’éQUIPEMENT NUMéRIQUE
22.  vez-vous un équipement d’Impression numérique (y compris reprographie)?
A
1) Oui

2) Non

23.  i oui, de quel type ? (plusieurs réponses possibles)
S
1) Système(s) d’épreuvage

2) Presse(s) numérique(s) (y compris reprographie)

3) Grand format

Pour chaque presse numérique ou imprimante grand format, précisez :
Machine (marque et modèle)	
Noir ou couleur	
		

Technologie : jet d’encre ou	
électrophotographie (toner ou autre)	

24.  otre atelier numérique comprend-il un service de façonnage qui lui est propre?
V
1) Oui

2) Non

25.  otre activité numérique est-elle une activité autonome avec un flux dédié?
V
1) Oui

26

2) Non

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

Alimentation	
(feuille ou bobine)	

Vitesse page / min ou
mètre / min ou m2 / h
26.  uels types de travaux réalisez-vous avec ces presses numériques ? (plusieurs réponses possibles)
Q
1) Courts tirages (500 ex) noir

2) Courts tirages (500 ex) couleur

3) Moyens tirages (500 ex) noir

4) Moyens tirages (500 ex) couleur

5) Documents personnalisés noir

6) Documents personnalisés couleur

7) Grand format

8) Autres. Précisez : ..............................................................................................

27.  ui conduit cet équipement ?
Q
	Équipement	 Emploi	 Si polyvalence,	
Sexe	
Âge	
Si mobilité	
Si recrutement,	
Niveau de	
Si formation,	
Nombre	
	 numérique	 occupé	 précisez l’autre	 Homme / 		
interne,	
dernier poste	
diplôme (*)	
qui l’a	
d’heures	
			
emploi occupé	
Femme		 poste antérieur	
occupé dans		
dispensée ?	 de formation	
						
occupé	
la précédente		
(**)	
suivies	
							
entreprise				
										
											

Autonomie / 
gestions des
des incidents
satisfaisants ?

Oui / non

											

Oui / non

											

Oui / non	

											

Oui / non

(*) Diplômes :
1) Aucun	

2) Brevet des Collèges	

3) CAP / BEP

4) Bac Général / Bac Pro	

5) BTS, DEUG, autres Bac + 2	

6) Bac + 3 et plus

1) Supérieur hiérarchique	

2) Collègue	

3) Fournisseur

4) Organisme de formation en inter	

5) Organisme de formation en intra

(**) Dispensée par :

28.  uelle part de votre activité (en volume) est imprimée en numérique ?
Q
.. ............................................................. % en 2011
.
. .............................................................. % en 2012
. .............................................................. % sur les premiers mois 2013
29.  e procédé est-il utilisé pour des imprimés autrefois réalisés en offset ou pour développer de nouveaux marchés ?
C
1) Principalement pour des imprimés réalisés autrefois en offset
2) Principalement pour de nouveaux marchés
3) Autant l’un que l’autre

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

27
Panel 100
Questionnaire

LES ÉVOLUTIONS TECHNOLOGIQUES
30.  uelles ont été les évolutions technologiques significatives ou les acquisitions de nouveaux équipements au sein de votre
Q
entreprise, en 2012, et quels sont leurs objectifs ?
			

Objectifs (possibilité de cocher plusieurs cases)

	
Précisez l’évolution	
Mise en place d’une	
Remplacement	
	
technologique ou le	
nouvelle stratégie	
d’équipements	
	
nouvel équipement	
(produits, clients...)	
dépassés	
				
				

Augmentation de la capacité	
Autre	
de production sur des créneaux	
Objectif	
sur lesquels l’entreprise		
est déjà positionnée

Précisez
autre
objectif

31.  es évolutions technologiques ou l’acquisition de nouveaux équipements sont-elles en projet d’ici 2 ans ?
D
1) Oui

2) Non

32.  i oui, lesquelles ?
S
1) CTP

6) Autres impressions (rotatives, étiquettes, sérigraphie…)

2) Gestion des flux, RIP…

7) Façonnage

3) Autres prépresse (logiciels PAO…)

8) Web-to-print

4) Impression offset

9) Multimédia / Web

5)  mpression numérique (y compris reprographie
I

10) Devis, fabrication

et grand format)

11) Autre. Précisez : .......................................................................

33.  isposez-vous d’un système de Gestion de devis informatisé ?
D
1) Oui

2) Non

34.  isposez-vous d’un système de Gestion de production assistée par ordinateur (GPAO) ?
D
1) Oui

2) Non

35.  i non, envisagez-vous d’acquérir le système de Gestion de devis informatisé ou de GPAO d’ici 2 ans ?
S
1) Oui

2) Non

36.  isposez-vous d’un outil de Web-to-print (c’est-à-dire un outil permettant à vos clients de passer des commandes en ligne) ?
D
1) Oui

28

2) Non

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013
37.  i oui, est-il relié au système GPAO ?
S
1) Oui

2) Non

38.  epuis quand cet outil Web-to-print est-il installé ?
D
1) Moins d’un an

2) Entre un et deux ans

3) Plus de deux ans

39.  uel est le degré d’automatisation du processus de production ?
Q
1) Aucune intervention d’un opérateur jusqu’à la fin de l’impression
2) Processus automatisé jusqu’au contrôle et à l’imposition
3) Pas d’automatisation
4) Autre. Lequel ? ........................................................................................................
40.  a facturation des commandes passées en Web-to-print est-elle automatisée ?
L
1) Oui

2) Non

41.  e CA traité en Web-to-print a-t-il évolué depuis l’installation du système ?
L
1) Oui

2) Non

Si oui, dans quelles proportions ? . .............................................................................
42.  uelle part de votre CA total passe par ce canal ? ................................................. %
Q
43.  ’installation de ce système a-t-elle eu un impact sur votre organisation commerciale (nombre de commerciaux, profils, etc.) ?
L
1) Oui

2) Non

Si oui, lequel ? .............................................................................................................
44.  ’installation de ce système a-t-elle eu un impact sur votre typologie de clientèle ?
L
1) Oui

2) Non

Si oui, lequel ? .............................................................................................................

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

29
Panel 100
Questionnaire

L’ÉVOLUTION des effectifs
Effectifs totaux
45.  ffectifs totaux de l’établissement au 31/12/2012 (tous contrats confondus) :
E
Nombre de salariés par type de contrat
Type de contrat	

2011	

2012

Nombre de salariés par sexe
	

CDI

Hommes

CDD

Femmes

Contrat d’apprentissage

Total 24

Contrat de professionnalisation
Autre
Total 14

Le recours à l’intérim
46.  mployez-vous du personnel intérimaire ?
E
1) Oui

2) Non

47.  i oui, nombre d’heures correspondant en 2012.
S
Familles-métiers	
Prépresse
Impression traditionnelle
Impression numérique
Finition
Gestion de production (fabrication, devis)
Administration
Commercial
Cadre dirigeant
Logistique, maintenance, services généraux
Autres (Multimédia, qualité, informatique…)
Total

Total 1 = Total 2

4

30

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

Nombre d’heures

Nombre de salariés tous contrats confondus
LES MOUVEMENTS DE MAIN D’ŒUVRE
Les départs au cours de l’année 2012
48.  ombre de départs et répartition selon leurs motifs
N
Motifs de départs	

Nombre

Retraite

Les recrutements au cours de l’année 2012 (CDI,
CDD, contrats en alternance)
49.  ombre de recrutements et répartition selon le type
N
de contrat
Type de contrat	

Nombre

Retraite anticipée

CDI

Démission

CDD

Licenciement économique

Contrat d’apprentissage

Autres licenciements

Contrat de professionnalisation

Rupture conventionnelle

Total

Fin de contrat
Autre
Total

50.  étail des recrutements réalisés
D
• Sont concernés les recrutements sous CDI, CDD ou contrats en alternance.

• Cette question ne concerne pas les recrutements de personnes venant d’un autre établissement de la même entreprise.

Il s’agirait alors de mobilité interne.
Familles-métiers		

NB			
Raisons du recrutement (cochez, choix multiples)

			
Remplacement	
				

Augmentation	
activité	

Diversification	
activité	

Autre	
raison	

Précisez
autre raison

Prépresse
Impression traditionnelle
Impression numérique
Finition
Gestion de production (fabrication, devis)
Administration
Commercial
Cadre dirigeant
Logistique, maintenance, services généraux
Autres (Multimédia, qualité, informatique…)
Précisez : ………………………………
Total

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

31
Panel 100
Questionnaire
51.  épartition des recrutements selon le niveau de diplôme
R
du recruté
Niveau de diplôme	

Nombre

52.  uelle était la situation des salariés avant leur
Q
recrutement ? (plusieurs réponses possibles)
Situation avant recrutement 	

Nombre

Aucun

Jeune Diplômé

Brevet des Collèges

Demandeur d’emploi hors du secteur des Industries graphiques

CAP / BEP hors secteur des Industries graphiques

Demandeur d’emplois issu du secteur des Industries graphiques

CAP / BEP issus du secteur des Industries graphiques

Salarié hors du secteur des Industries graphiques

Bac Général / Bac Pro hors du secteur des Industries graphiques

Salarié issu du secteur des Industries graphiques

Bac Général / Bac Pro issus du secteur des Industries graphiques

Freelance

BTS, DEUG, autres Bac + 2 hors du secteur des Industries graphiques

Intérimaire

BTS, DEUG, autres Bac + 2 issus du secteur des Industries graphiques

Autre

Bac + 3 et plus hors du secteur des Industries graphiques

Total

Bac + 3 et plus issus du secteur des Industries graphiques
Total

53.  ensez-vous recruter d’ici fin 2013 (CDI, CDD ou contrat en alternance) ?
P
1) Oui

2) Non

54.  étail des recrutements prévus
D
• Sont concernés les recrutements sous CDI, CDD ou contrats en alternance.

• Cette question ne concerne pas les recrutements de personnes venant d’un autre établissement de la même entreprise.

Il s’agirait alors de mobilité interne.
Familles-métiers		

NB			
Raisons du recrutement (cochez, choix multiples)

			
Remplacement	
				
Prépresse
Impression traditionnelle
Impression numérique
Finition
Gestion de production (fabrication, devis)
Administration
Commercial
Cadre dirigeant
Logistique, maintenance, services généraux
Autres (Multimédia, qualité, informatique…)
Précisez : ………………………………
Total

32

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

Augmentation	
activité	

Diversification	
activité	

Autre	
raison	

Précisez
autre raison
55.  vez-vous des difficultés de recrutement ?
A
1) Oui

2) Non

56.  i oui, sur quels métiers ? (plusieurs réponses possibles)
S
Métiers	

Oui  / Non	

Pourquoi ?4

Conduite impression (offset, roto)
Conducteur, opérateur Finition
Conducteur Impression numérique
Commercial	
Opérateur PAO	
Autres métiers Prépresse
Autres. Précisez : ....................................................................................................................

57.  ous souhaiterions approfondir avec vous l’organisation et l’évolution de la fonction informatique dans votre entreprise
N
(on peut distinguer deux grandes fonctions : la gestion interne du système informatique et la gestion des nouvelles prestations
types cross-média, sites web, QR code…).

Cette question est à relier aux éventuelles stratégies de l’entreprise, aux projets de recrutement, etc.
Thèmes à aborder :
•  éfinir les grandes fonctions informatiques présentes dans l’entreprise (précisez si certaines fonctions sont externalisées,
D
sous-traitées).
•  our chacune de ces fonctions informatiques, précisez quels sont les profils. Quelles sont les activités ? Quel est le travail réel ?
P
Précisez quels sont les besoins en formation, les difficultés de recrutement, le niveau de formation, les expériences antérieures
dans les Industries graphiques ou d’autres secteurs d’activité…
•  ’entreprise vend-elle des prestations type cross-média, sites web nécessitant des compétences informatiques ?
L
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................

4

M
 anque de personnes formées sur le bassin d’emploi, manque de personnes expérimentées, salaires peu attractifs, conditions de travail difficiles, mauvaise image du métier, manque de motivation…
ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

33
Panel 100
Questionnaire

MOBILITÉ INTERNE
58.  es salariés ont-ils été promus ou ont-ils changé de fonction en 2012 ?
D

(Le champ de cette question recouvre l’entreprise et non pas seulement l’établissement. Une personne venant de -ou partant
vers- un autre établissement de la même entreprise est donc concernée par cette question).
1) Oui

2) Non

59.  i oui, précisez de quel type de mobilité il s’agit.
S
(Indiquez le nombre de salariés concernés par chaque type de mobilité)
Type de mobilité	

Nombre

Augmentation de la qualification
Passage à l’encadrement / augmentation du niveau d’encadrement
Plus de polyvalence
Changement de fonction ou de métier
(sans progression de niveau dans la CCN)
Autre
Total

Si autre, précisez : .......................................................................................................................................................................................

LA FORMATION
60.  ombre de stagiaires au cours de l’année 2012 : . ............................................................................................................................
N
61.  ombre d’actions de formation au cours de l’année 2012 : ..............................................................................................................
N
62.  n 2012, quel % de votre masse salariale avez-vous consacré à la formation continue ?
E
………… % Uniquement pour les établissements de 10 salariés et plus (cf. la déclaration 2483).
63.  ombre d’actions de formation prévues en 2013 :.............................................................................................................................
N

Chaque ligne du tableau correspond à une formation.
Notez clairement l’intitulé de la formation
Notez les emplois / postes concernés en les séparant par un « / ».
	

Intitulé explicite de la formation	

Emplois / postes	

Dispensée par *	

(*) Dispensée par :
1) Supérieur hiérarchique	
4) Organisme de formation en inter	

34

2) Collègue	
5) Organisme de formation en intra

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

3) Fournisseur
64.  vez-vous des besoins en formation auxquels vous ne parvenez pas à répondre ?
A
1) Oui

2) Non

65.  i oui, lesquels et pourquoi (financements insuffisants, offre inexistante, offre inadaptée, etc.) ?
S
Précisez : . ..............................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
66.  uelles sont les axes de formation qui vous semblent stratégiques pour le développement de votre entreprise ?
Q
Pour quels métiers ?
Précisez : . ..............................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................
. ...............................................................................................................................................................................................................

L’ORGANISATION DU TRAVAIL et LES HORAIRES
67.  ertaines familles-métiers travaillent-elles en équipes ?
C
1) Oui

2) Non

S
 i oui, dans quelles familles-métiers ?
1) Prépresse

5)  estion de production (fabrication, devis)
G

9) Logistique, maintenance, services généraux

2) Impression traditionnelle

6) Administratif

10 ) Autres (multimédias, qualité, informatique…)

3) Impression numérique

7) Commercial

4) Finition

8) Cadre dirigeant

68.  vez-vous eu recours au chômage partiel en 2012 ?
A
1) Oui

2) Non

69.  i oui, précisez le volume d’heures : .................................................................................................................................................
S

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013

35
Panel 100
Questionnaire

Pour finir
70.  a-t-il un sujet concernant l’emploi et la formation qui n’a pas été abordé dans le questionnaire sur lequel vous souhaiteriez
Y
vous exprimer ?
. ..........................................................................................................................................................................................................
. ..........................................................................................................................................................................................................
. ..........................................................................................................................................................................................................
. ..........................................................................................................................................................................................................
. ..........................................................................................................................................................................................................

OBSERVATIONS SUR L’ENQUêTE (par l’enquêteur)
Date de l’enquête : 
Durée :……………………………………..
Vos observations et remarques utiles sur l’entretien :
.................................................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................................................

Coordonnées de la personne devant recevoir les résultats du Panel 100 :
Société :........................................................................................................................................................................................................
.
Nom et Prénom :...........................................................................................................................................................................................
Adresse:........................................................................................................................................................................................................
......................................................................................................................................................................................................................
......................................................................................................................................................................................................................
Code postal et Ville : . ...................................................................................................................................................................................
E-mail :.........................................................................................................................................................................................................
.

36

ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE
DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE
ÉDITION 2013
• 9434 • Photos : ©utopikphoto pour Sennse • avec l’aimable participation de l’imprimerie du Pont de Claix.

55 rue Ampère - 75017 Paris
Tél. : 01 44 01 89 89
Fax : 01 44 01 89 73
www.agefospme-cgm.fr

Établissement du siège national d’AGEFOS PME
dédié aux secteurs de la Communication Graphique
et des Multimédias

AGEFOS PME, 187 Quai de Valmy - 75010 Paris

Contenu connexe

Tendances

Thèse professionnelle DATA et MEDIA MBA MCI 2015
Thèse professionnelle DATA et MEDIA MBA MCI 2015Thèse professionnelle DATA et MEDIA MBA MCI 2015
Thèse professionnelle DATA et MEDIA MBA MCI 2015Ombline Delpit
 
Immobilier d'entreprise : Le secteur des médias et de la communication
Immobilier d'entreprise : Le secteur des médias et de la communicationImmobilier d'entreprise : Le secteur des médias et de la communication
Immobilier d'entreprise : Le secteur des médias et de la communicationJLL France
 
Intégration des formations de logiciels de business dans l’enseignement du...
Intégration des formations  de logiciels de  business dans  l’enseignement du...Intégration des formations  de logiciels de  business dans  l’enseignement du...
Intégration des formations de logiciels de business dans l’enseignement du...Fethi Ferhane
 
Etude Apec - Référentiel des métiers du marketing digital
Etude Apec - Référentiel des métiers du marketing digitalEtude Apec - Référentiel des métiers du marketing digital
Etude Apec - Référentiel des métiers du marketing digitalApec
 
La digitalisation du rapport annuel
La digitalisation du rapport annuelLa digitalisation du rapport annuel
La digitalisation du rapport annuelVanksen
 
Observatoire des Métiers de la Communication en Aquitaine 2013 APACOM – Conse...
Observatoire des Métiers de la Communication en Aquitaine 2013 APACOM – Conse...Observatoire des Métiers de la Communication en Aquitaine 2013 APACOM – Conse...
Observatoire des Métiers de la Communication en Aquitaine 2013 APACOM – Conse...APACOM
 
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Apec
 
Memoire de Master Guillaume Fery Resumé
Memoire de Master Guillaume Fery ResuméMemoire de Master Guillaume Fery Resumé
Memoire de Master Guillaume Fery ResuméGuillaume R. Fery
 
Marketing of multicanal innovation in banking services: behavioral study of b...
Marketing of multicanal innovation in banking services: behavioral study of b...Marketing of multicanal innovation in banking services: behavioral study of b...
Marketing of multicanal innovation in banking services: behavioral study of b...Fethi Ferhane
 
Limelight/OpinionWay - Synthèse Baromètre 2011
Limelight/OpinionWay - Synthèse Baromètre 2011Limelight/OpinionWay - Synthèse Baromètre 2011
Limelight/OpinionWay - Synthèse Baromètre 2011Amaury Laurentin
 
Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS Sofres
Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS SofresBaromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS Sofres
Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS SofresEgencia, an Expedia company
 
Car 24 29-graph enqu_697
Car 24 29-graph enqu_697Car 24 29-graph enqu_697
Car 24 29-graph enqu_697P2i
 
Etude de cas : Lancement d'un nouveau SI pour le secteur B to B
Etude de cas : Lancement d'un nouveau SI pour le secteur B to BEtude de cas : Lancement d'un nouveau SI pour le secteur B to B
Etude de cas : Lancement d'un nouveau SI pour le secteur B to BHouria2
 
Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)
Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)
Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)MediaSpecs
 
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur de la...
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur de la...Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur de la...
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur de la...Apec
 

Tendances (17)

Thèse professionnelle DATA et MEDIA MBA MCI 2015
Thèse professionnelle DATA et MEDIA MBA MCI 2015Thèse professionnelle DATA et MEDIA MBA MCI 2015
Thèse professionnelle DATA et MEDIA MBA MCI 2015
 
Immobilier d'entreprise : Le secteur des médias et de la communication
Immobilier d'entreprise : Le secteur des médias et de la communicationImmobilier d'entreprise : Le secteur des médias et de la communication
Immobilier d'entreprise : Le secteur des médias et de la communication
 
Intégration des formations de logiciels de business dans l’enseignement du...
Intégration des formations  de logiciels de  business dans  l’enseignement du...Intégration des formations  de logiciels de  business dans  l’enseignement du...
Intégration des formations de logiciels de business dans l’enseignement du...
 
Etude Apec - Référentiel des métiers du marketing digital
Etude Apec - Référentiel des métiers du marketing digitalEtude Apec - Référentiel des métiers du marketing digital
Etude Apec - Référentiel des métiers du marketing digital
 
La digitalisation du rapport annuel
La digitalisation du rapport annuelLa digitalisation du rapport annuel
La digitalisation du rapport annuel
 
Observatoire des Métiers de la Communication en Aquitaine 2013 APACOM – Conse...
Observatoire des Métiers de la Communication en Aquitaine 2013 APACOM – Conse...Observatoire des Métiers de la Communication en Aquitaine 2013 APACOM – Conse...
Observatoire des Métiers de la Communication en Aquitaine 2013 APACOM – Conse...
 
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
 
Observatoire de la communication 2018
Observatoire de la communication 2018Observatoire de la communication 2018
Observatoire de la communication 2018
 
Intro
IntroIntro
Intro
 
Memoire de Master Guillaume Fery Resumé
Memoire de Master Guillaume Fery ResuméMemoire de Master Guillaume Fery Resumé
Memoire de Master Guillaume Fery Resumé
 
Marketing of multicanal innovation in banking services: behavioral study of b...
Marketing of multicanal innovation in banking services: behavioral study of b...Marketing of multicanal innovation in banking services: behavioral study of b...
Marketing of multicanal innovation in banking services: behavioral study of b...
 
Limelight/OpinionWay - Synthèse Baromètre 2011
Limelight/OpinionWay - Synthèse Baromètre 2011Limelight/OpinionWay - Synthèse Baromètre 2011
Limelight/OpinionWay - Synthèse Baromètre 2011
 
Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS Sofres
Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS SofresBaromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS Sofres
Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes/UDA/TNS Sofres
 
Car 24 29-graph enqu_697
Car 24 29-graph enqu_697Car 24 29-graph enqu_697
Car 24 29-graph enqu_697
 
Etude de cas : Lancement d'un nouveau SI pour le secteur B to B
Etude de cas : Lancement d'un nouveau SI pour le secteur B to BEtude de cas : Lancement d'un nouveau SI pour le secteur B to B
Etude de cas : Lancement d'un nouveau SI pour le secteur B to B
 
Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)
Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)
Media 2020 - The Future of the Media Industry (FR)
 
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur de la...
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur de la...Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur de la...
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur de la...
 

En vedette

L'E.book de l'étudiant créateur d'entreprise en Midi-Pyrénées
L'E.book de l'étudiant créateur d'entreprise en Midi-PyrénéesL'E.book de l'étudiant créateur d'entreprise en Midi-Pyrénées
L'E.book de l'étudiant créateur d'entreprise en Midi-PyrénéesLEO LESAGE Jacqueline
 
Argumentaire de la pétition Les spots de prévention malveillants, ça suffit !
Argumentaire de la pétition Les spots de prévention malveillants, ça suffit !Argumentaire de la pétition Les spots de prévention malveillants, ça suffit !
Argumentaire de la pétition Les spots de prévention malveillants, ça suffit !Collectif
 
Catalogue clc textile
Catalogue clc textileCatalogue clc textile
Catalogue clc textile010910
 
Filiere Graphique : Rapport Final
Filiere Graphique : Rapport FinalFiliere Graphique : Rapport Final
Filiere Graphique : Rapport FinalP2i
 
Web-to-Print
Web-to-PrintWeb-to-Print
Web-to-PrintGenoud SA
 
les métiers des arts graphiques
les métiers des arts graphiquesles métiers des arts graphiques
les métiers des arts graphiquesHanane Atif
 

En vedette (7)

L'E.book de l'étudiant créateur d'entreprise en Midi-Pyrénées
L'E.book de l'étudiant créateur d'entreprise en Midi-PyrénéesL'E.book de l'étudiant créateur d'entreprise en Midi-Pyrénées
L'E.book de l'étudiant créateur d'entreprise en Midi-Pyrénées
 
Argumentaire de la pétition Les spots de prévention malveillants, ça suffit !
Argumentaire de la pétition Les spots de prévention malveillants, ça suffit !Argumentaire de la pétition Les spots de prévention malveillants, ça suffit !
Argumentaire de la pétition Les spots de prévention malveillants, ça suffit !
 
Catalogue clc textile
Catalogue clc textileCatalogue clc textile
Catalogue clc textile
 
Filiere Graphique : Rapport Final
Filiere Graphique : Rapport FinalFiliere Graphique : Rapport Final
Filiere Graphique : Rapport Final
 
Web-to-Print
Web-to-PrintWeb-to-Print
Web-to-Print
 
Print industry
Print industry Print industry
Print industry
 
les métiers des arts graphiques
les métiers des arts graphiquesles métiers des arts graphiques
les métiers des arts graphiques
 

Similaire à Panel 100 Enquête bisannuelle socio-économique dans les secteurs de la Communication graphique

Livre blanc observatoire marketing digital sas idc 2012
Livre blanc observatoire marketing digital sas idc 2012Livre blanc observatoire marketing digital sas idc 2012
Livre blanc observatoire marketing digital sas idc 2012BlueMarketing
 
Www.cours gratuit.com--id-7685
Www.cours gratuit.com--id-7685Www.cours gratuit.com--id-7685
Www.cours gratuit.com--id-7685EmEx2
 
www.cours-gratuit.com-id-7685-1.pdf
www.cours-gratuit.com-id-7685-1.pdfwww.cours-gratuit.com-id-7685-1.pdf
www.cours-gratuit.com-id-7685-1.pdfLechkerMourad
 
Décloisonnement : briser le mur des contraintes et des habitudes
Décloisonnement : briser le mur des contraintes et des habitudesDécloisonnement : briser le mur des contraintes et des habitudes
Décloisonnement : briser le mur des contraintes et des habitudesUNIIC
 
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...BVA Limelight
 
Synthese barometre metiers_communication_2015
Synthese barometre metiers_communication_2015Synthese barometre metiers_communication_2015
Synthese barometre metiers_communication_2015Amaury Laurentin
 
Synthèse baromètre limelight Consulting 2013
Synthèse baromètre limelight Consulting 2013Synthèse baromètre limelight Consulting 2013
Synthèse baromètre limelight Consulting 2013Amaury Laurentin
 
Synthèse baromètre limelight 2013
Synthèse baromètre limelight 2013Synthèse baromètre limelight 2013
Synthèse baromètre limelight 2013Amau92
 
Ces entreprises qui grandissent avec le numérique
Ces entreprises qui grandissent avec le numériqueCes entreprises qui grandissent avec le numérique
Ces entreprises qui grandissent avec le numériqueMicrosoft Ideas
 
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019Julie Druguet
 
Résultats – SONDAGES IAB / CPA – « Les conséquences économiques de la crise c...
Résultats – SONDAGES IAB / CPA – « Les conséquences économiques de la crise c...Résultats – SONDAGES IAB / CPA – « Les conséquences économiques de la crise c...
Résultats – SONDAGES IAB / CPA – « Les conséquences économiques de la crise c...Romain Fonnier
 
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - LiteMagazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - LiteVisiativ
 
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITALUsine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITALLippi la Clôture
 
Chiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la France
Chiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la FranceChiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la France
Chiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la Francepolenumerique33
 
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche IndustrielleSAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industriellepierrecochard
 
chaine logistique digitale.pdf
chaine logistique digitale.pdfchaine logistique digitale.pdf
chaine logistique digitale.pdfSIHAMBELLAGNECH
 
B2B Press présentation du secteur Construction
B2B Press présentation du secteur ConstructionB2B Press présentation du secteur Construction
B2B Press présentation du secteur ConstructionThePpress
 

Similaire à Panel 100 Enquête bisannuelle socio-économique dans les secteurs de la Communication graphique (20)

Livre blanc observatoire marketing digital sas idc 2012
Livre blanc observatoire marketing digital sas idc 2012Livre blanc observatoire marketing digital sas idc 2012
Livre blanc observatoire marketing digital sas idc 2012
 
Www.cours gratuit.com--id-7685
Www.cours gratuit.com--id-7685Www.cours gratuit.com--id-7685
Www.cours gratuit.com--id-7685
 
www.cours-gratuit.com-id-7685-1.pdf
www.cours-gratuit.com-id-7685-1.pdfwww.cours-gratuit.com-id-7685-1.pdf
www.cours-gratuit.com-id-7685-1.pdf
 
Décloisonnement : briser le mur des contraintes et des habitudes
Décloisonnement : briser le mur des contraintes et des habitudesDécloisonnement : briser le mur des contraintes et des habitudes
Décloisonnement : briser le mur des contraintes et des habitudes
 
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
Synthese des résultats du Barometre Limelight-Consulting des métiers de la co...
 
Synthese barometre metiers_communication_2015
Synthese barometre metiers_communication_2015Synthese barometre metiers_communication_2015
Synthese barometre metiers_communication_2015
 
L'économie du design en france synthèse
L'économie du design en france synthèseL'économie du design en france synthèse
L'économie du design en france synthèse
 
Présentation de l'étude
Présentation de l'étudePrésentation de l'étude
Présentation de l'étude
 
Présentation de l'étude
Présentation de l'étudePrésentation de l'étude
Présentation de l'étude
 
Synthèse baromètre limelight Consulting 2013
Synthèse baromètre limelight Consulting 2013Synthèse baromètre limelight Consulting 2013
Synthèse baromètre limelight Consulting 2013
 
Synthèse baromètre limelight 2013
Synthèse baromètre limelight 2013Synthèse baromètre limelight 2013
Synthèse baromètre limelight 2013
 
Ces entreprises qui grandissent avec le numérique
Ces entreprises qui grandissent avec le numériqueCes entreprises qui grandissent avec le numérique
Ces entreprises qui grandissent avec le numérique
 
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
Les TPE-PME et la transformation numérique - Baromètre 2019
 
Résultats – SONDAGES IAB / CPA – « Les conséquences économiques de la crise c...
Résultats – SONDAGES IAB / CPA – « Les conséquences économiques de la crise c...Résultats – SONDAGES IAB / CPA – « Les conséquences économiques de la crise c...
Résultats – SONDAGES IAB / CPA – « Les conséquences économiques de la crise c...
 
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - LiteMagazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
 
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITALUsine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
 
Chiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la France
Chiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la FranceChiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la France
Chiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la France
 
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche IndustrielleSAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
SAS dans l\'Industrie : Développement de l\'approche Industrielle
 
chaine logistique digitale.pdf
chaine logistique digitale.pdfchaine logistique digitale.pdf
chaine logistique digitale.pdf
 
B2B Press présentation du secteur Construction
B2B Press présentation du secteur ConstructionB2B Press présentation du secteur Construction
B2B Press présentation du secteur Construction
 

Plus de P2i

Référentiel des métiers des systèmes d'information
Référentiel des métiers des systèmes d'informationRéférentiel des métiers des systèmes d'information
Référentiel des métiers des systèmes d'informationP2i
 
Conference llb p2i_reseaux_sociaux
Conference llb p2i_reseaux_sociauxConference llb p2i_reseaux_sociaux
Conference llb p2i_reseaux_sociauxP2i
 
Présentation Dhimyotis - 2013
Présentation  Dhimyotis - 2013Présentation  Dhimyotis - 2013
Présentation Dhimyotis - 2013P2i
 
Conférence compétitivité web to print
Conférence compétitivité web to printConférence compétitivité web to print
Conférence compétitivité web to printP2i
 
De la communication print à la communication multicanal, quelles passerelles ...
De la communication print à la communication multicanal, quelles passerelles ...De la communication print à la communication multicanal, quelles passerelles ...
De la communication print à la communication multicanal, quelles passerelles ...P2i
 
Economie circulaire et recyclage : vers un nouveau modèle économique
Economie circulaire et recyclage : vers un nouveau modèle économiqueEconomie circulaire et recyclage : vers un nouveau modèle économique
Economie circulaire et recyclage : vers un nouveau modèle économiqueP2i
 
Baromètre graphitec
Baromètre graphitecBaromètre graphitec
Baromètre graphitecP2i
 
Mag'guide interactif : Avec la presse magazine,  votre marque est entre de bo...
Mag'guide interactif : Avec la presse magazine,  votre marque est entre de bo...Mag'guide interactif : Avec la presse magazine,  votre marque est entre de bo...
Mag'guide interactif : Avec la presse magazine,  votre marque est entre de bo...P2i
 
Presentation & Tour d'horizon scoop.it
Presentation & Tour d'horizon scoop.itPresentation & Tour d'horizon scoop.it
Presentation & Tour d'horizon scoop.itP2i
 
Straptips guide
Straptips guideStraptips guide
Straptips guideP2i
 
Guide des bonnes pratiques Google+
Guide des bonnes pratiques Google+Guide des bonnes pratiques Google+
Guide des bonnes pratiques Google+P2i
 

Plus de P2i (11)

Référentiel des métiers des systèmes d'information
Référentiel des métiers des systèmes d'informationRéférentiel des métiers des systèmes d'information
Référentiel des métiers des systèmes d'information
 
Conference llb p2i_reseaux_sociaux
Conference llb p2i_reseaux_sociauxConference llb p2i_reseaux_sociaux
Conference llb p2i_reseaux_sociaux
 
Présentation Dhimyotis - 2013
Présentation  Dhimyotis - 2013Présentation  Dhimyotis - 2013
Présentation Dhimyotis - 2013
 
Conférence compétitivité web to print
Conférence compétitivité web to printConférence compétitivité web to print
Conférence compétitivité web to print
 
De la communication print à la communication multicanal, quelles passerelles ...
De la communication print à la communication multicanal, quelles passerelles ...De la communication print à la communication multicanal, quelles passerelles ...
De la communication print à la communication multicanal, quelles passerelles ...
 
Economie circulaire et recyclage : vers un nouveau modèle économique
Economie circulaire et recyclage : vers un nouveau modèle économiqueEconomie circulaire et recyclage : vers un nouveau modèle économique
Economie circulaire et recyclage : vers un nouveau modèle économique
 
Baromètre graphitec
Baromètre graphitecBaromètre graphitec
Baromètre graphitec
 
Mag'guide interactif : Avec la presse magazine,  votre marque est entre de bo...
Mag'guide interactif : Avec la presse magazine,  votre marque est entre de bo...Mag'guide interactif : Avec la presse magazine,  votre marque est entre de bo...
Mag'guide interactif : Avec la presse magazine,  votre marque est entre de bo...
 
Presentation & Tour d'horizon scoop.it
Presentation & Tour d'horizon scoop.itPresentation & Tour d'horizon scoop.it
Presentation & Tour d'horizon scoop.it
 
Straptips guide
Straptips guideStraptips guide
Straptips guide
 
Guide des bonnes pratiques Google+
Guide des bonnes pratiques Google+Guide des bonnes pratiques Google+
Guide des bonnes pratiques Google+
 

Panel 100 Enquête bisannuelle socio-économique dans les secteurs de la Communication graphique

  • 1. Panel 100 Rapport Enquête bisannuelle socio-économique Édition 2013 dans les secteurs de la Communication graphique Pour plus d’informations, www.agefospme-cgm.fr
  • 2. Sommaire Représentativité et cohérence du Panel 100 ........................... p. 2 L’activité et la clientèle des entreprises ................................. p. 3 Les certifications, labels et marques ..................................... p. 5 L’évolution des positionnements et des stratégies des entreprises ....................................................................... p. 6 Les évolutions technologiques ............................................... p. 8 L’Impression numérique ......................................................... p. 9 Les effectifs en 2012 ................................................................ p. 11 L’intérim .................................................................................. p. 12 Les départs de salariés en 2012 . ............................................ p. 13 Les recrutements de salariés en 2012 .................................... p. 14 Les recrutements prévus en 2013 ........................................... p. 16 La mobilité interne et l’évolution de carrière ......................... p. 17 Les actions de formation ........................................................ p. 18 L’organisation du travail et les horaires ................................. p. 20 La fonction informatique dans l’entreprise ............................ p. 21 Enseignements du Panel 100 .................................................. p. 22 Le questionnaire ..................................................................... p. 23 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 1
  • 3. Représentativité et cohérence du panel 100 • e Panel est un outil d’observation raisonné, plus qualitatif que quantitatif. L • ette enquête est complémentaire aux autres sources d’informations disponibles (AGEFOS PME - CGM, Groupe C Lourmel, INSEE). • e Panel poursuit un objectif d’analyse prospective : en interrogeant des entreprises innovantes et en L développement, qui préfigurent l’évolution probable du secteur, il cherche à avoir une vision anticipatrice des besoins en emploi et en formation. Comme dans les versions précédentes du Panel, la structure des entreprises interrogées, en termes de code d’activité et de taille, n’est volontairement pas similaire à la structure de la branche : • e secteur de l’imprimerie est surreprésenté. L • es grandes entreprises de plus de 50 salariés sont également L surreprésentées, de manière à disposer de suffisamment d’entreprises répondantes dans chaque strate de taille (« moins de 10 salariés », « 10 à 49 salariés », « 50 salariés et plus ») pour permettre des analyses fondées sur la taille. • a répartition géographique Île-de-France / Province est en L revanche relativement proche de la situation de la branche dans son ensemble. Il a été porté un soin particulier à ce que la plupart des « types » d’entreprises (taille, localisation) et d’activités soient présents. répartition des entreprises interrogées par code NACE (en %) 1812Z 1813Z 1814Z Autres (7311Z / 1721B / 7430Z) Total 85 10 2 3 100 répartition des entreprises interrogées par taille (en %) Moins de 10 salariés De 10 à 19 salariés De 20 à 49 salariés De 50 à 99 salariés 100 salariés et plus Total  2 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 43 25 18 9 5 100 répartition géographique des entreprises interrogées (en %) Île-de-France Total autres régions Total 28 72 100 répartition des entreprises interrogées par CHIFFRE D’AFFAIRES (en %) Moins de 500 000 E De 500 000 à moins de 1 million E De 1 million à moins de 2 millions E De 2 millions à moins de 5 millions E De 5 millions à moins de 10 millions E 10 millions E et plus Total 23 16 21 21 8 11 100 Signalons par ailleurs, qu’outre leurs caractéristiques structurelles, les entreprises du Panel diffèrent de la moyenne de la branche par leur dynamisme, leur caractère innovant, leur recours important à la formation, etc. Cette année, le questionnaire a été modifié afin de développer l’information sur l’organisation de la fonction informatique au sein des entreprises, ainsi que sur les évolutions technologiques, avec des questions concernant le Web-to-print, l’Impression numérique, la GPAO… En 2012, 35 entreprises ont été remplacées dans le Panel. Afin de garder la cohérence de la cohorte, les entreprises sont remplacées par des entreprises qui regroupent les mêmes caractéristiques (taille, activité…). Rappelons, pour finir, que le Panel avec son champ de questionnement très large, ne peut pas approfondir de manière très fine un sujet précis. Les points méritant une analyse précise et approfondie doivent rester l’objet d’études spécifiques, menées à plus grande échelle et décidées ponctuellement.
  • 4. L’Activité et la clientèle des entreprises • omme en 2010, 8 entreprises sur 10 ont pour principales activités le coeur de métier de la branche : C Impression, Prépresse, Finition. • es marchés les plus présents parmi les entreprises du Panel sont les imprimés publicitaires et les imprimés L administratifs et commerciaux. • a clientèle des entreprises du Panel est toujours majoritairement locale. L • es entreprises du Panel enregistrent des évolutions L de chiffre d’affaires très différentes. En 2012, 62 % des entreprises la considèrent comme une activité principale contre 51 % en 2010 et 34 % en 2009. Rappelons que, compte tenu des spécificités du Panel (caractère plus innovant que la moyenne), ce résultat est sans doute nettement supérieure à la moyenne de la branche. Évolution du Chiffre d’affaires des entreprises du Panel entre 2011 et 2012 (en %) 10 11 17 15 14 14 19 Inférieur à - 5 % De - 5 % à moins de 0 % De 0 % à moins de 2 % De 2 % à moins de 5 % De 5 % à moins de 10 % De 10 % à moins de 15 % De 15 % et plus Les services connexes continuent de se développer dans les entreprises du Panel. De plus en plus d’entreprises proposent du conseil en communication, de la gestion de base de données… Le Multimédia concerne désormais quasiment 12 % des entreprises du Panel contre 7 % en 2010. (Déclaratif) • lus de 80 % des entreprises intègrent les trois activités P Prépresse, Impression et Finition. Principales activités des entreprises du panel (en %) L’Impression numérique continue de progresser dans les entreprises du Panel. 2,5 2010 Finition 88 Prépresse 91 Impression 85 Impression numérique (y compris reprographie et grand format) 51 Découpe 33 Création 37 Gestion de données variables 10 Routage 14 Logistique, stockage 9 Multimédia / Web  7 Conseil en communication 10 Cartonnage 10 Photo studio 6 Sérigraphie 7 Gestion de base de données 4 Papeterie 6 Tampographie, gravure 5 2012 92 85 83 62 37 31 20 18 16 12 12 8 6 6 6 5 3 • es marchés les plus présents parmi les entreprises du L Panel sont les imprimés publicitaires en général (prospectus, affiches…), et les imprimés administratifs et commerciaux non personnalisés. Les documents personnalisés ne concernent que 38 % des entreprises. Principaux marchés des entreprises du panel (en % des entreprises) Imprimés publicitaires non adressés Imprimés administratifs et commerciaux non personnalisés Affiches Catalogues Imprimés publicitaires adressés Imprimés administratifs et commerciaux personnalisés Packaging / Étiquettes Livres Périodiques PLV / Signalétiques Multimédia / Web / Édition numérique Autres* 76 57 55 47 38 38 38 33 33 29 20 25 * remise en état de livres anciens, emballages, objets divers… ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 3
  • 5. L’Activité et la clientèle des entreprises • Le segment Multimédia et Web est le marché qui se développe le plus dans les entreprises qui le proposent. Les entreprises du Panel ont répondu à la question suivante « indiquez si chaque marché est en hausse ou en baisse ». -10 Périodiques Livres Affiches -2 3 169,2 4 Catalogues 12 Imprimés administratifs et commerciaux personnalisés 14 Imprimés publicitaires adressés 14 Packaging 46 PLV / Signalétique 46 Multimédia / Web 59 Par ailleurs, les marchés « connexes » semblent les plus dynamiques à savoir le Packaging, le Multimédia, la PLV, la Signalétique alors que les marchés « traditionnels » sont plutôt stables. • a répartition de la clientèle reste majoritairement locale. L Localisation de la clientèle (en % d’entreprises du panel) Locale Régionale Nationale Internationale 2008 83 63 67 19 2009 84 63 62 19 2010 85 69 72 23 2012 84 65 64 17 La répartition de la clientèle n’a pas vraiment évolué depuis 2008. La part de la clientèle internationale moins importante en 2012 s’explique notamment par une présence plus faible de très grandes entreprises interrogées dans le Panel. 4 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 72 62 55 38 37 27 Plus de 70 % des entreprises travaillent avec des PME, PMI autres qu’Industries graphiques ou des collectivités locales. Cette répartition est stable par rapport à 2010. À noter, l’ajout d’une nouvelle catégorie de client : les agences et les plateformes, qui concernent 30 % des entreprises du Panel. 8 Imprimés publicitaires non adressés principaux types de clientèles (en %) Associations, PME, PMI autres qu’Industries graphiques, collectivités locales Grandes entreprises autres qu’Industries graphiques Particuliers, artisans, commerçants, TPE, professions libérales Sous-traitance Industries graphiques Marchés publics Agences, plateformes Solde d’opinion entre les opinions à la hausse et les opinions à la baisse (en %) Imprimés administratifs et commerciaux non personnalisés • a majorité des entreprises du Panel ont pour clients des L associations, des PME-PMI et des collectivités locales.
  • 6. Les certifications, labels et marques • e plus en plus d’entreprises entreprennent des démarches de certification / de marque. D • a plupart des entreprises avancent des impacts positifs, notamment le fait que cela permet de répondre L aux demandes des clients. • resque 8 entreprises sur 10 ont des démarches en cours P ou ont obtenu une certification / marque. 2012 19 77 4 Interrogées sur les impacts des certifications, la plupart des entreprises (70) avancent des impacts positifs. C’est d’abord la possibilité pour les entreprises de répondre à certains appels d’offres et aux demandes des clients. Certaines entreprises affirment qu’être certifié est désormais indispensable pour se positionner sur certains marchés. De plus, la mise en place d’une certification / marque permet de mieux organiser, optimiser et structurer la production et l’organisation au sein des entreprises. En quatre ans, la part d’entreprises certifiées a augmenté de 19 points. Les démarches de certification et de marque se sont largement diffusées dans le secteur ces dernières années. Concernant les impacts négatifs, les entreprises du Panel affirment que les démarches sont très coûteuses financièrement mais aussi en termes de temps et d’énergie. Elles dénoncent une « lourdeur des démarches ». Entreprises reconnues par des certifications et des marques (en %) Aucune certification / marque Certification / marque / norme En cours 2008 36 58 6 2009 26 68 6 2010 22 72 6 • es certifications les plus répandues dans les entreprises L du Panel sont Imprim’Vert et PEFC-FSC. Nombre d’Entreprises du panel concernées par une certification (en %) Imprim’Vert PEFC-FSC ISO 90011 Bilan carbone ISO 140012 Certification PSO selon ISO 12647-23 Print environnement FOGRA4 Autre 92 43 9 9 8 4 4 3 4 I SO 9001 est la norme qui fournit un ensemble d’exigences normalisées pour un système de management de la qualité. La norme ISO 14001 traite des systèmes de management environnemental. La norme ISO 12647-2 porte sur « Technologie graphique - Maîtrise des procédés pour la fabrication des séparations de couleurs en ton tramé, des épreuves et des tirages en production Partie 2 : Procédés lithographiques offset ». 4 L’organisme FOGRA a mis en place conjointement avec EFI (RIP Best) une procédure de certification des installateurs de systèmes d’épreuvage. 1 2 3 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 5
  • 7. L’évolution des positionnements et des stratégies des entreprises • ’acquisition de nouveau matériel et la diversification de produits ou de prestations sont les évolutions L marquantes les plus fréquemment citées par les entreprises du Panel. • eulement, 7 % des entreprises n’expriment pas d’évolution significative de positionnement ou de stratégie S contre 27 % en 2010. • ontrairement à 2010, le changement de matériel est C l’évolution la plus fréquemment citée, nettement devant la diversification. L’amélioration de la productivité concerne moins de la moitié des entreprises du Panel. évolutions marquantes de positionnement ou de stratégie (en % d’entreprises du panel) 2006 2007 2008 2009 2010 2012 Pas d’évolution significative exprimée 10 24 24 33 27 7 Diversification, nouveaux produits 26 23 32 26 63 52 ou prestations Amélioration de la productivité, 19 30 34 24 61 44 de la qualité Nouveau matériel 29 32 29 23 57 63 Développement de la clientèle en France 33 31 29 19 41 40 Développement de la clientèle en Europe 0 0 2 2 10 4 ou en dehors de l’Europe Développement de réseaux 0 10 11 14 34 24 d’entreprises Rachat ou projet de rachat 11 13 4 6 21 22 d’une entreprise Transmission / cession 11 14 13 13 14 10 ou projet de cession Autre* 6 16 12 7 14 10 * omprend les aménagements de locaux, le déménagement de l’entreprise C et la gestion des ressources humaines. 7 % des entreprises interrogées n’ont pas exprimé d’évolution marquante en cours ou à venir, soit 20 points de moins qu’en 2010. Cette situation concerne davantage les petites entreprises. • Les positionnements varient selon la taille de l’entreprise. évolutions des positionnements selon la taille de l’entreprise (en %) Moins de 10 salariés Diversification, nouveaux produits, 21 nouvelles prestations ou activités Développement / diversification 11 de la clientèle en France Développement de la clientèle 0 en Europe ou en dehors de l’Europe Nouveau matériel 20 Démarche d’amélioration 15 de la productivité, de la qualité Développement de réseaux 12 d’entreprises (alliances économiques) Rachat ou projet de rachat d’une entreprise 8 Cession ou projet de cession 5 Pas d’évolution marquante actuellement 4 ou dans un proche avenir Autre 4 Total 100 De 10 50 salariés à 49 et plus salariés 20 23 15 16 1 6 23 29 16 16 9 0 8 3 7 0 2 0 3 100 3 100 Rappelons que ces informations sont à prendre comme des ordres de grandeur, des tendances et des indicateurs plus qualitatifs que quantitatifs, compte tenu du nombre d’entreprises concernées dans chaque tranche de taille. Les grandes entreprises favorisent les projets de diversification, l’achat de nouveau matériel et le développement de la clientèle à l’international. Le développement de réseaux d’entreprises et les projets de rachats d’entreprises concernent principalement les petites et moyennes entreprises. Ce sont le plus souvent les petites entreprises qui n’expriment pas d’évolution marquante. 6 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013
  • 8. • 3 % des entreprises du Panel envisagent d’investir dans 6 du nouveau matériel. • 4 entreprises sur 10 tentent de développer et / ou diversifier leur clientèle en France. En général, les entreprises envisagent d’investir dans du nouveau matériel soit pour acquérir des machines plus performantes, soit pour accéder à de nouveaux marchés. Les remplacements concernent principalement les presses offset et le matériel de finition pour une quinzaine d’entreprises. 12 entreprises souhaitent investir dans l’Impression numérique. Les autres projets concernent le Web-to-print, l’Affichage, et le matériel lié à l’activité Packaging. Les entreprises envisagent différentes solutions afin de développer leur clientèle en France. L’un des moyens est de renforcer la communication à travers des campagnes publicitaires, des relances, de la prospection… D’autres entreprises espèrent développer leur clientèle grâce à de nouvelles prestations comme le Web-to-print. • lus d’une entreprise sur deux du Panel prévoit une P diversification par la production de nouveaux produits, de nouvelles prestations ou activités. Environ 10 projets concernent les nouvelles prestations et activités liées à l’Impression numérique. 4 entreprises ont prévu la mise en place d’un service Web-to-print. 8 entreprises proposent à leurs clients de nouveaux services et prestations en lien avec les activités Multimédia et cross-média (e-book, conseil, site web…). Une dizaine d’entreprises envisagent la production de nouveaux produits : étuis à lunettes (PLV), affiches grand format, étiquettes, livres personnalisés… • ’amélioration de la productivité et de la qualité est L le 3ème grand chantier des entreprises du Panel. Cette amélioration passe surtout par la mise en place de normes ou de certifications pour au moins 10 entreprises du Panel. Pour les autres entreprises, ce gain de productivité et de qualité passe souvent par l’acquisition d’une nouvelle machine. • 20 % des entreprises du Panel déclarent appartenir à des réseaux ou des alliances interentreprises. Ces évolutions ont plusieurs impacts sur les ressources humaines des entreprises du Panel. Une entreprise sur deux prévoit de mettre en place un Plan de formation, soit pour de nouveaux salariés, soit pour des salariés déjà présents dans l’entreprise. Les thèmes de formation sont variés : nouvelles technologies, commerce, management, machine spécifique… (voir le chapitre page 18 consacré à la formation). 24 entreprises du Panel affirment avoir des projets de recrutement liés aux évolutions technologiques. Comme pour les formations, les recrutements se font sur des postes variés : conducteur, informaticien, commercial… Cependant, certaines entreprises précisent qu’elles recherchent de plus en plus des profils polyvalents. En ce qui concerne les autres entreprises, les changements entraînent bien souvent une réorganisation en interne des postes de chacun, avec souvent à la clef plus de polyvalence de la part des collaborateurs. ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 7
  • 9. LEs évolutions technologiques • entreprises sur 10 signalent une évolution technologique ou l’acquisition de nouveaux équipements. 7 L’Impression numérique concerne 40 % des entreprises et le Façonnage 27 %. • a majorité des entreprises interrogées prévoit des projets d’investissements dans les 2 ans à venir. L • 0 % des entreprises du Panel disposent d’un outil Web-to-print. 2 • Plus de 70 % des entreprises du Panel ont signalé une évolution technologique ou l’acquisition de nouveaux équipements. 30 % des investissements s’expliquent par la mise en place d’une nouvelle stratégie contre seulement 19 % en 2010. Répartition des évolutions technologiques ou acquisition de nouveaux équipements selon l’objectif poursuivi en 2012 (en %) Mise en place d’une nouvelle stratégie (produits, clients...) Remplacement d’équipements dépassés Augmentation de capacité de production sur des créneaux sur lesquels l’entreprise est déjà présente Autre 31 29 30 10 • es évolutions technologiques et les équipements les plus L cités par les entreprises du Panel sont en premier lieu l’Impression numérique puis le Façonnage. évolutions technologiques et nouveaux équipements cités par les entreprises (en %) CTP, autre prépresse Gestion des flux, Web-to-print Impression (offset, numérique…) Façonnage Autre 22 14 36 27 1 • entreprises sur 10 interrogées dans le Panel disposent 2 d’un outil Web-to-print et dans 20 % des cas, cet outil est relié au système de GPAO. Dans la majorité des cas, l’outil Web-to-print est automatisé jusqu’au contrôle et à l’imposition. Environ 20 % du chiffre d’affaires des entreprises équipées d’un outil Web-to-print passe par ce canal (sur la base de 9 répondants). Elles ont, dans la majorité des cas, recruté un commercial spécifique (7 cas) pour développer cette activité. En 2012, des entreprises constatent que cette activité leur rapporte plus de clients « grands comptes » dans leur typologie de clientèle. • lus de la moitié des entreprises du Panel dispose d’un P système de GPAO. Entreprises disposant d’un système de GPAO (en %) Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Total 19 65 92 51 22 % des entreprises qui n’ont pas de système GPAO envisagent d’en acquérir un dans les deux ans à venir. • Plus de 7 entreprises sur 10 disposent d’un système de gestion des devis. • 0 % des entreprises interrogées prévoient des évolutions 8 technologiques ou des projets d’investissements dans les 2 ans à venir. Entreprises disposant d’un système de gestion des devis (en %) Projets d’investissements dans les deux ans à venir (en %) Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Total 50 90 92 75 10 % des entreprises qui n’ont pas de système de gestion des devis songent à en acquérir un dans les deux ans à venir. CTP Gestion des flux, RIP... Autres prépresse (logiciels PAO...) Impression offset Impression numérique (y compris reprographie et grand format) Autres impressions (rotatives, étiquettes, sérigraphie…) Façonnage Web-to-print Multimédia / Web Devis, fabrication Autres* 9 13 13 26 41 9 34 19 19 11 16 * a catégorie « autres » regroupe notamment des investissements L dans du matériel informatique, des brodeuses… Comme en 2010, l’Impression numérique arrive en tête des projets, suivis par le Façonnage et l’Impression offset. La part des entreprises qui prévoit d’investir dans le Web-to-print a progressé de 10 points et de 13 points dans le Multimédia / Web par rapport à 2010. 8 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013
  • 10. L’impression numérique • resque 9 entreprises du Panel sur 10 disposent d’un équipement numérique. P • es conducteurs d’équipements numériques sont majoritairement des hommes de plus de 40 ans, titulaires L d’un diplôme de niveau IV ou supérieur. • 89 % des entreprises disposent d’un équipement numérique. • Presque 40 % des ateliers numériques comprennent leur propre service de façonnage. Entreprises disposant d’un équipement numérique (en %) Votre atelier numérique comprend t-il un service de façonnage qui lui est propre ? Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Global 2010 76 82 56 75 2012* 89 92 75 89 *Sur la base des entreprises présentes dans le Panel 2010 uniquement. Le taux d’équipement numérique a augmenté de 14 points par rapport à 2010. Les entreprises de moins de 50 salariés sont davantage équipées, mais l’évolution est visible pour toutes les tailles d’entreprises. Types d’équipement numérique (en %) Système(s) d’épreuvage Matériels d’Impression numérique (y compris reprographie) Grand format 28 94 27 • 30 % des entreprises du Panel utilisent l’Impression numérique pour de nouveaux marchés et 20 % pour des imprimés réalisés autrefois en offset. Procédé utilisé pour des imprimés autrefois réalisés en offset ou pour de nouveaux marchés (en %) Principalement pour des imprimés réalisés autrefois en offset Principalement pour de nouveaux marchés Autant l’un que l’autre Total 22 29 49 100 Oui Non Total En % 38 62 100 • Dans 50 % des cas, l’activité numérique des entreprises est une activité autonome avec un flux dédié. Votre activité numérique est-elle une activité autonome avec un flux dédié ? Oui Non Total En % 51 49 100 • En 2012, l’Impression numérique représente 30 % des volumes pour les entreprises équipées. Cette part est en croissance régulière dans toutes les tailles d’entreprises. Part moyenne de l’activité imprimée en numérique par taille d’entreprise (taux moyen en %) 2009 2010 2012 Premiers mois 2013 Moins de 10 salariés 27 29 37 40 De 10 à 49 salariés 14 17 28 29 50 salariés et plus 8 9 21 24 Total 19 21 30 33,5 • Comme en 2010, les équipements numériques sont principalement dédiés aux courts tirages couleur. Types de travaux réalisés avec les équipements numériques (en %) Courts tirages ( 500 ex) noir Courts tirages ( 500 ex) couleur Moyens tirages ( 500 ex) noir Moyens tirages ( 500 ex) couleur Documents personnalisés noir Documents personnalisés couleur Grands formats Autres 2010 49 77 33 43 33 39 20 14 2012 68 81 46 51 41 55 35 9 Près de la moitié des entreprises équipées imprime des documents personnalisés. ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 9
  • 11. L’impression numérique • Les conducteurs d’équipements numériques sont majoritai rement des opérateurs prépresse / PAO et des conducteurs offset. • a majorité des formations suivies par les opérateurs L à la conduite de machine dure moins de 3 jours. Répartition des formations selon la durée (en %) Répartition des salariés conduisant un équipement numérique selon leur emploi occupé (en %) Opérateur prépresse / PAO Opérateur numérique Infographiste Gérant Autres opérateurs* Conducteur offset Chef d’atelier Divers Employé administratif 2010 48 13 11 9 7 6 3 2 1 2012 24 15 4 13 9 23 3 6 3 *Autres opérateurs : opérateurs non précisés, opérateurs CTP, opérateurs multimédia. La répartition des salariés conduisant un équipement numérique a évolué depuis 2010. En effet, la part des conducteurs offset parmi les conducteurs d’équipements numériques a largement progressé. • Les conducteurs d’équipements numériques ont majori tairement entre 35 et 44 ans et sont titulaires d’un diplôme de niveau IV ou supérieur. âge des salariés conduisant un équipement numérique (en %) Moins de 25 ans de 25 à 34 ans de 35 à 44 ans 45 ans et plus 3,6 26 33,9 36,5 Ils sont donc en majorité plus jeunes, plus formés et plus diplômés que la moyenne des conducteurs de la branche. 26 % des conducteurs d’équipements numériques sont des femmes. Niveau de formation des salariés conduisant un équipement numérique (en %) Aucun diplôme Brevet des Collèges Niveau CAP / BEP Niveau Bac Général / Bac Pro Niveau Bac + 2 Niveau Bac + 3 et plus 10 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 3,5 3,5 32,7 37,7 19,6 3 Moins de 15 heures De 15 à 21 heures De 22 à 35 heures De 36 à 70 heures 71 heures et plus Total 27 30 25 7 11 100 P • lus de 80 % des formations ont été dispensées par les fournisseurs, et seulement 10 % par un organisme de formation. Répartition des formations selon le type de formateurs (en %) Fournisseur Collègue Organisme de formation en inter Organisme de formation en intra Supérieur hiérarchique Total 81 8 8 2 1 100
  • 12. Les effectifs en 2012 • es CDI concernent près de 97 % des salariés du Panel, cette part est stable depuis 2009. L • es TPE ont recours un peu plus souvent à des Contrats à durée déterminée ou à l’alternance. L • Comme en 2010, 97 % des salariés des entreprises du Panel sont embauchés en CDI. • Comme constaté les années précédentes, la part des CDI dans les TPE est un peu plus faible que pour les autres strates de taille. Répartition des effectifs par type de contrat (en %) CDI CDD Contrat d’apprentissage Contrat de professionnalisation Autre Total 2009 97,1 1,0 1,0 0,4 0,5 100 2010 96,6 1,5 1,3 0,5 0,1 100 2012 97,0 1,4 1,2 0,3 0,1 100 Répartition des effectifs par type de contrat selon la taille de l’entreprise en 2012 (en %) CDI CDD Contrat Contrat de d’apprentissage professionnalisation Moins de 10 salariés 94 3 3 0 De 10 à 49 salariés 95 2 2 1 50 salariés et plus 98 1 1 0 Global 97 1,5 1,5 0 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 11
  • 13. L’intérim • n 2012, moins d’une entreprise sur trois a eu recours à l’intérim, un nombre en baisse par rapport à 2010. E • omme les années précédentes, l’intérim a été plus utilisé dans les grandes entreprises pour les métiers C de la Finition. • Plus de la moitié des heures d’intérim a été utilisée pour les métiers de la Finition. • En 2012, le taux d’utilisation de l’intérim a reculé. Taux d’utilisation de l’intérim selon la taille de l’entreprise (en % d’entreprises ayant eu recours à l’Intérim) 73 38 De 10 à 49 salariés Moins de 10 salariés 82 50 salariés et plus 33 14 11 2010 2012 Ce sont les grandes entreprises qui ont majoritairement recours à l’intérim. • Les entreprises de 50 salariés et plus ont utilisé 73 % des heures d’intérim mobilisées, une part en baisse tandis que celle des moyennes entreprises (10-49) est en augmentation. Répartition des heures d’intérim utilisées par taille d’entreprise (en %) Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Total  2008 1 32 67 100 Les TPE ont très peu recours à l’intérim. 12 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 2009 1 19 80 100 2010 1 13 86 100 Utilisation du travail intérimaire par métier (en %) (Répartition jours intérim par métier) 2012 1 26 73 100 2008 Prépresse 5 Impression 23 Finition 60 Fabrication / devis   Administratif 2 Logistique / maintenance 4 Autres 6 Total 100 2009 6 33 52 0 3 6 0 100 2010 1 20 56 0 3 13 7 100 2012 1 19 55 0 1 10 14 100 La catégorie « Autres », englobant notamment les métiers du Multimédia et de l’informatique, continue de progresser. Rappelons que la place de ces métiers est croissante dans les entreprises de la branche, comme le montrent les projets de diversifications analysés au chapitre 2.
  • 14. Les départs de salariés en 2012 • e taux de départ (rapport entre le nombre de départs et l’effectif total) a augmenté en 2012 pour toutes L les entreprises. • e taux de départ est plus important pour toutes les tailles d’entreprises, les départs dans le cadre d’une C rupture conventionnelle augmentent en proportion. • ugmentation du nombre de départs en 2012. A • a répartition des motifs de départ diffère selon la taille L de l’entreprise. Ratio entre le nombre de départs par taille d’entreprise et l’effectif total (CDI + CDD) Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Total 2008* 2009* 7 12 6 13 6 7 6** 10 2010 14 7 7 8 Répartition des motifs selon la taille de l’entreprise en 2012 (en %) 2012 15 12 9 11 14 16 6 13 *En 2008 et 2009, ne sont comptabilisés que les départs de CDI. **En prenant en compte les départs liés à la liquidation judiciaire d’une entreprise en 2008 le ratio est de 11%. 16 9 13 15 17 12 13 16 Répartition des départs (en %) 16 15 13 23 Les démissions sont en baisse par rapport à 2010. 18 24 20 20 4 3 Retraite Démission Licenciement économique Autres licenciements Rupture conventionnelle Fin de contrat Autres Nous ne comptabilisons pas un nombre suffisant de départs pour les TPE pour faire une représentation de la répartition par motif de départ de cette catégorie. Rappelons que ces informations sont à prendre comme des ordres de grandeur, des tendances et des indicateurs plus qualitatifs que quantitatifs, compte tenu du nombre d’entreprises concernées dans chaque tranche de taille. To t sa et larié pl s us 6 24 al 4 3 50 De sa 10 à la 49 rié s 6 18 Retraite Démission Licenciement é Autres licencie Rupture conve Fin de contrat Autres l 16 23 9 ta 17 26 16 To 13 16 2012 16 0 15 13 12 21 18 5 100 sa et larié pl s us 16 2010 6 19 0 13 24 14 12 7 13 15 26 8 100 50 14 De sa 10 à la 49 rié s Retraite Retraite anticipée Démission Licenciement économique Autres licenciements Rupture conventionnelle Fin de contrat Autre Total ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 13
  • 15. Les recrutements de salariés en 2012 • n 2012, le taux de recrutement global (8 %) ne compense pas celui des départs (11 %). E • a majorité des recrutements de 2012 se sont réalisés sur les métiers commerciaux et de la Finition. L • es entreprises privilégient plus souvent qu’en 2010 les Contrats à durée déterminée. L • e taux de recrutement global reste plutôt stable depuis 2008. L • 9 % des recrutés en 2012 ont signé un CDI. 5 Le taux de recrutement correspond au rapport entre le nombre de recrutements réalisés et les effectifs globaux. La part des CDD progresse fortement alors que la part des CDI recule. L’évolution des entreprises dans un climat des affaires incertain peut contribuer à expliquer cette tendance. Taux de recrutement par taille d’entreprise (en %) recrutements par type de contrat (en %)   Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Global 2008 7 6 7 7 2009 6 5 8 7 2010 14 8 6 7 2012 12 10 6 8 En 2012, les recrutements ont été proportionnellement moins importants dans les TPE avec un taux de 12 % contre 14 % en 2010. Le taux de recrutement a augmenté dans les moyennes entreprises. Comparaison entre taux de départ et taux de recrutement en 2012 (en %) Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Total Taux de départ 15 12 9 11   CDI CDD Contrat d’apprentissage Contrat de professionnalisation Total 2009 59 32 9 0 100 2010 69 17 9 5 100 2012 59 25 10 6 100 • épartition des recrutements selon les différents métiers. R Comparaison entre la structure des recrutements par métier déclarée par les entreprises du Panel et la structure des métiers dans la branche (en %) Taux de recrutement 12 10 6 8 8 13 7 5 15 12 33 1 10 26 18 3 3 12 8 1 5 St da ruct (L ns ure ou la m rm br ét el anc ier 20 he 10 ) Pa R ne ecr l 1 ut 00 em (2 en 01 t 2) 10 5 5 Prépresse Impression traditionnelle Impression numérique Finition Gestion de production (fabrication, devis) Administration Commercial Cadres dirigeants Logistique, maintenance, services généraux Autre* (Multimédia, qualité, informatique...) Les recrutements dans les entreprises du Panel concernent surtout des fonctions innovantes (Multimédia, Informatique) ou transversales (commercial, gestion de la production). La Finition représente aussi 15 % des recrutements. 14 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013
  • 16. Signalons que les recrutements pour diversification concernent surtout les postes du Prépresse, de la Finition, administratifs et commerciaux. Répartition par motif de recrutement (en %) 18 12 15 17 33 40 18 14 15 32 33 57 35 34 32 29 Diversification activité Augmentation activité Remplacement Autres raisons* Co m m er cia l st iq ue se , rv ma ice in s g ten én an ér ce au , x n ra ist in Lo gi Ge st ion de pr od Fi uc ni tio tio n n 20 tio tra Im di pre tio s nn sio el n le Pr ép re ss e 18 35 33 24 m 33 17 40 Ad 46 *Les autres raisons regroupent entres autres : les Contrats de professionnalisation, les Contrats d’apprentissage, et les restructurations. • n 2012, la part des recrutés avec un diplôme de niveau III E a augmenté. • omme en 2010, les entreprises du Panel recrutent des C demandeurs d’emploi. Répartition des recrutements selon le niveau de formation (en %) Répartition selon la situation préalable du recruté (en %)   Aucun Niveau CAP / BEP Niveau Bac Niveau Bac + 2 Niveau Bac + 3 et plus Total 2008 14 16 30 27 13 100 2009 5 20 35 30 10 100 2010 5 33 28 22 12 100 2012 5 20 28 35 12 100 Salarié hors du secteur des Industries graphiques Salarié issu du secteur des Industries graphiques Jeune diplômé Intérimaire Demandeur d’emploi hors du secteur des Industries graphiques Demandeur d’emploi issu du secteur des Industries graphiques Total 2012 9 18 19 10 25 19 100 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 15
  • 17. Les recrutements prévus en 2013 Les informations données dans ce chapitre sont des prévisions, et par conséquent largement modifiables en fonction de l’activité. Néanmoins, elles sont le reflet des intentions et de la perception des dirigeants d’entreprises en termes de gestion des ressources humaines, au moment de l’administration du questionnaire. • lus d’une entreprise sur deux du Panel prévoit de recruter en 2013, un ratio plutôt stable par rapport à 2011. P • i le remplacement reste le premier motif de recrutement, on constate cependant une progression de 9 points S des prévisions de recrutement pour motif de diversification de l’activité. • 0 % des entreprises du Panel rencontrent des difficultés de recrutement. 4 • lus de la moitié des entreprises du Panel prévoit de recruter P en 2013. Toutefois, on remarque une nette progression des intentions de recruter pour un motif de diversification de l’activité. Entreprises prévoyant des recrutements (Tous types de contrat) (en %) Prévisions 2009 47 Prévisions 2010 40 Prévisions 2011 55 Prévisions 2013 52 Les prévisions de recrutement 2013 sont plutôt stables par rapport à celles de 2011. Prévision de recrutement selon la taille de l’entreprise (en %) Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus 39 73 33 Les prévisions de recrutement varient fortement selon la taille de l’entreprise, plus de 70 % des moyennes entreprises prévoient de recruter alors qu’elles sont autour de 35 % pour les petites et très grandes entreprises. • es prévisions de recrutement L Recrutements prévus par métier (en %) Finition Impression traditionnelle Commercial Prépresse Logistique, maintenance, services généraux Impression numérique Autres (Multimédia, qualité, informatique…) Cadres dirigeants Gestion de production (fabrication, devis) Administration • omme les années précédentes, le remplacement reste C le premier motif des recrutements envisagés. Réalisés 2012 Prévisions 2013 15 28 7 18 18 21 8 14 12 0 5 5 10 5 3 0 12 5 10 4 Répartition des recrutements prévus par motif (en %)   Remplacement Augmentation d’activité Diversification d’activité Autre raison Total Prévisions 2009 37 43 9 11 100 Prévisions Prévisions Prévisions 2010 2011 2013 52 49 36 30 41 32 8 9 18 10 1 14 100 100 100 Ce sont les entreprises positionnées sur la Création et le Prépresse qui sont les plus nombreuses à prévoir des recrutements. Prévisions de recrutement selon les activités principales de l’entreprise (en % d’entreprises positionnées sur un marché qui prévoient de recruter) Création Prépresse Autres activités ou services Finition Impression Impression numérique (y compris reprographie et grand format) 61 59 56 51 48 45 • entreprises sur 10 du Panel affirment rencontrer des 4 difficultés de recrutement. Entreprises ayant des difficultés de recrutement selon leur taille (en %) Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Total 22 52 46 40 Ces difficultés semblent concerner principalement les métiers de la Finition. 16 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013
  • 18. La mobilité interne et l’évolution de carrière • es salariés ont été promus ou ont changé de fonction en 2012 dans près de 2 entreprises sur 10 interrogées D dans le Panel. • a mobilité interne concerne davantage les grandes entreprises et passe le plus souvent par plus de L polyvalence. • omme les années précédentes la mobilité concerne C davantage les grandes entreprises. Entreprises dans lesquelles des salariés ont été promus ou ont changé de fonction en 2012 (en %) Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Global • a polyvalence reste le premier type de mobilité interne des L salariés dans les entreprises du Panel, mais les autres types de mobilité se développent nettement. Répartition selon le type de mobilité (en %) 2 20 54 18   Plus de polyvalence Passage à l’encadrement / augmentation du niveau d’encadrement Augmentation de la qualification Changement de fonction ou de métier (sans augmentation de la qualification) Autre Total 2008 19 2009 33 2010 2012 59 31 51 20 13 25 13 28 13 18 13 16 12 24 4 100 3 100 3 100 2 100 La part des mobilités pour changement de fonction ou de métier est en augmentation par rapport aux années précédentes. Cette évolution s’explique peut-être par des baisses d’effectifs qui entraînent des réorganisations fondées sur la mobilité interne. ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 17
  • 19. Les actions de formation • e nombre moyen d’actions est en baisse par rapport à 2010. L • es deux grands axes de formation stratégiques cités par les entreprises sont le développement de formations L commerciales et des compétences liées aux nouvelles technologies. LES ACTIONS DE FORMATION EN 2012 • e nombre moyen d’actions est en baisse en 2012 pour L les petites et moyennes entreprises mais en progression pour les entreprises de 50 salariés et plus. • n moyenne, les entreprises de 10 salariés et plus interrogées E déclarent avoir dépensé 1,4 % de leur masse salariale au titre de la formation continue. Nombre moyen d’actions de formation dans les entreprises selon leur taille Pourcentage moyen de la masse salariale consacré à la formation   Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Total 2008 1,7 3 8,7 3,5 2009 1,5 3,4 8,2 3,4 2010 1,2 2,7 10,9 3,5 2012 0,9 1,9 12,6 2,9   De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Total 2010 2012 1,4 1,2 1,9 1,8 1,7 1,4 LES ACTIONS DE FORMATION PRÉVUES EN 2013 Les données qui suivent sont des prévisions émises par les chefs d’entreprises et / ou les DRH. Elles peuvent être incomplètes dans la mesure où des entreprises n’auraient pas encore établi leur Plan de formation au moment de l’enquête. De plus, certaines formations sont mises en oeuvre quand le besoin s’en fait sentir et ne sont pas prévisibles en début d’année. • es TPE prévoient de réaliser davantage d’actions de L formation qu’en 2012. • a majorité des formations sont axées sur le coeur de métier L de la branche (Impression, Finition, Prépresse). Nombre moyen d’actions de formation par entreprise selon leur taille Répartition des thèmes de formation prévus en 2013 (en %)   Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus Total Réalisées 2012 0,9 1,9 12,6 2,9 Prévues 2013 1,3 1,1 8,1 2,9 Ceci est à nuancer car on constate souvent dans les entreprises des prévisions bien au delà des réalisations effectives, notamment dans les entreprises de plus de 50 salariés. Formation aux fonctions de l’entreprises* dont management Prépresse Finition Impression (sauf numérique) Impression numérique Autres formations IG** Fabrication / devis Formation commerciale Multimédia Autres formations*** 23 7 13 14 13 4 8 2 6 10 7 *Formation aux fonctions de l’entreprise : CACES, bureautique, informatique, management, comptabilité, communication. ** Sécurité, GPAO… *** Automatisation, divers DIF, langue étrangère… 18 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013
  • 20. • es entreprises envisagent principalement des formations L dispensées par des organismes de formation autres que les fournisseurs. Répartition des types de formation en 2013 (en %) Organisme de formation en inter Organisme de formation en intra Fournisseur Collègue Supérieur hiérarchique 36 29 28 5 2 La répartition des offres reste plutôt stable dans le temps avec cependant une augmentation des formations dispensées en organisme au détriment des formations interentreprises. • 0 % des entreprises déclarent avoir des besoins de formation 2 auxquels elles n’arrivent pas à répondre. Les difficultés correspondent notamment à un manque d’offres de formation sur des thèmes précis, entre autres le Packaging et la Finition. • lusieurs grands axes de formation semblent stratégiques P pour les entreprises. Les deux principaux axes cités par les entreprises sont le développement de formations commerciales et des compétences liées aux nouvelles technologies. Les entreprises expliquent ce premier besoin par un vieillissement de la population des commerciaux sur le secteur, par les mutations du secteur et la nécessité de trouver de nouveaux marchés. En ce qui concerne les compétences liées aux nouvelles technologies, elles regroupent la gestion de données variables, la maîtrise des supports Web, la communication cross-média mais aussi les compétences informatiques et l’anglais. Les autres axes de formation stratégiques cités par les entreprises sont la colorimétrie mais aussi l’ensemble des compétences liées à l’activité « Packaging ». ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 19
  • 21. L’organisation du travail et les horaires • lus de 4 entreprises du Panel sur 10 ont recours au travail en équipe dont la totalité des grandes entreprises. P • n 2012, le travail en équipe est pratiqué dans 43 % des E entreprises du Panel. • omme en 2010, les familles de métiers les plus concernées C par le travail en équipe sont l’Impression et la Finition. Nombre d’entreprises concernées par le travail en équipe (en %) Recours au travail en équipe par famille de métiers au sein des entreprises qui pratiquent le travail en équipe (en %)   Nombre d’entreprises concernées 2008 46 2009 42 2010 48 2012 43 À noter que le Panel 2010 comptait plus de grandes entreprises ce qui explique le pourcentage plus élevé. En effet, la totalité des grandes entreprises a recours au travail en équipe. Répartition par taille des entreprises pratiquant le travail en équipe (en % d’entreprises) Moins de 10 salariés De 10 à 49 salariés 50 salariés et plus 20 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 8 58 100   2008 2009 Prépresse 25 19 Impression traditionnelle 37 40 Impression numérique* Finition 27 33 Logistique, maintenance, services généraux 5 4 2010 19 44 13 30 9 2012 13 38 14 26 5 *Impression numérique : famille de métiers non présente dans les Panels précédents. Seulement 1 % des entreprises ont eu recours au chômage partiel en 2012 pour un volume moyen de 350 heures.
  • 22. La fonction informatique dans l’entreprise • es entreprises qui intègrent des compétences informatiques en leur sein (stagiaires, nouveaux salariés…) L vont être davantage amenées à développer en interne de nouvelles prestations Web-to-print, cross-média… tandis que les entreprises qui externalisent les fonctions informatiques ont davantage tendance à ne pas développer ou à sous-traiter ce type de prestations. Cette année, le Panel 100 a été l’occasion d’approfondir l’organisation et l’évolution de la fonction informatique au sein des entreprises. Cette fonction peut être abordée sous plusieurs angles. Tout d’abord, la gestion interne et la maintenance du parc informatique, ensuite la création du site web de l’entreprise et enfin le développement de nouvelles prestations. Les points clefs qui ressortent de cette enquête sont les suivants : • a gestion interne du système informatique / la maintenance L Pour les TPE, il ressort que, dans la majorité des cas, il n’y a pas de salarié dédié à la fonction informatique (9 entreprises). Des entreprises ont recours à un prestataire externe (10) ou à leurs fournisseurs. Cependant, dans certains cas, si l’entreprise dispose d’un collaborateur qui a des compétences en informatique, il est en quelque sorte « le référent » et intervient sur les « pannes » de premier ordre. Les TPE n’ont généralement pas les ressources nécessaires pour recruter un collaborateur supplémentaire qui serait chargé de la fonction informatique. Comme pour les TPE, les entreprises de taille moyenne ont massivement recours à des prestataires externes pour la maintenance du système informatique. Dans quelques cas (2), les salariés embauchés pour développer les nouveaux services liés au Multimédia s’occupent aussi de la gestion du réseau. Dans ces deux cas, les entreprises précisent qu’il est difficile de trouver de tels profils. Les grandes entreprises interrogées dans le Panel ont toutes (excepté deux) au minimum un informaticien en interne qui a plusieurs missions dont la maintenance. Comme pour les moyennes entreprises, ces entreprises peinent à trouver des profils qui regroupent des compétences en maintenance mais aussi en développement informatique (nouvelles prestations, Web…). • réation du site web propre à l’entreprise C Actuellement, certaines entreprises du Panel, notamment des TPE, ne disposent pas encore de site internet. Deux TPE ont embauché un collaborateur pour la création d’un site web et une autre a travaillé avec un prestataire externe. Concernant les moyennes entreprises, certaines ont eu recours à un prestataire externe pour la construction de leur site internet, une a fait appel à des stagiaires en interne et 3 autres ont recruté sur plus ou moins long terme des développeurs Web. • e développement des nouvelles prestations cross-média L La plupart des TPE interrogées dans le Panel n’envisagent pas de développer d’activité cross-média pour le moment. Cependant, deux entreprises se positionnent sur ces nouveaux marchés, une avec un contrat de sous-traitance et l’autre avec un dirigeant qui se forme de manière autodidacte. Comme les TPE, la plupart des moyennes entreprises n’ont pas pour projet de développer des activités cross-média. Cependant, sur les trois entreprises qui les développent, une se « lance sur l’activité » grâce à des stagiaires qui travaillent aussi sur la construction d’un site web, et une autre a mis en place une formation en interne du responsable prépresse. La dernière a recruté un gestionnaire de base de données qui s’occupe aussi du développement de l’activité (profil difficile à trouver). Pour les grandes entreprises, une entreprise nous informe qu’elle a actuellement un salarié en formation pour développer les offres cross-média et une autre qu’elle travaille avec un prestataire externe pour développer cette activité. ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 21
  • 23. Enseignements du panel 100 • ous ne constatons pas de changements majeurs concernant N les activités et la clientèle des entreprises. Comme en 2010, les entreprises ont pour principales activités le coeur de métier de la branche. Cependant, on constate que l’Impression numérique est de plus en plus considérée par les entreprises comme une de leurs activités principales. Les marchés les plus présents parmi les entreprises du Panel sont les imprimés publicitaires et les imprimés administratifs et commerciaux. En revanche, les marchés les plus dynamiques semblent être les marchés « connexes  » (Packaging, étiquettes, Multimédia…). La clientèle des entreprises du Panel est toujours majoritairement locale. • es démarches de certification et de marque sont davantage L présentes dans la volonté d’amélioration de la qualité et de la productivité des entreprises. La plupart des entreprises avancent des impacts positifs, notamment le fait que cela permet de répondre aux demandes des clients. Cependant, les entreprises soulignent une certaine « lourdeur des démarches ». • es entreprises intègrent de plus de plus la nécessité L d’évoluer en termes de positionnement et de stratégie. Seulement, 7 % des entreprises du Panel n’expriment pas d’évolutions significatives de positionnement ou de stratégie contre 27 % en 2010. L’acquisition de nouveau matériel et la diversification de produits ou prestations sont les évolutions marquantes les plus fréquemment citées par les entreprises du Panel. La majorité des entreprises interrogées prévoit des projets d’investissements dans les 2 ans à venir. • es entreprises continuent à s’équiper en Impression L numérique. Presque 9 entreprises du Panel sur 10 disposent d’un équipement numérique. 20  % des entreprises du Panel disposent d’un outil Web-to-print. 22 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 • n 2012, les entreprises du Panel ont eu plus souvent E recours à des Contrats à durée déterminée pour les nouvelles embauches, en particulier pour les TPE. Cependant, les CDI représentent toujours près de 97 % des salariés du Panel, cette part est stable depuis 2009. Comme les années précédentes, l’intérim a été plus utilisé dans les grandes entreprises pour les métiers de la Finition. • es recrutements réalisés en 2012, concernent en majorité L les métiers commerciaux et la Finition. Une entreprise sur deux prévoit de recruter en 2013 notamment dans les métiers de la Finition. Le remplacement reste le premier motif de recrutement, mais les prévisions pour diversification de l’activité progressent largement. • oncernant les formations, les deux grands axes stratégiques C cités par les entreprises sont le développement de formations commerciales et des compétences liées aux nouvelles technologies. • ’analyse de la fonction informatique au sein des entreprises L nous apprend que les TPE et les PME externalisent davantage la maintenance de la gestion interne du système informatique, alors que les grandes entreprises ont des fonctions dédiées à cette mission. La plupart des entreprises interrogées dans le Panel n’envisagent pas de développer d’activité cross-média pour le moment. Cependant, celles qui se lancent sur ces activités adoptent deux stratégies  : soit elles sous-traitent les activités cross-média incluant éventuellement la création de leur site web, soit elles internalisent en recrutant des profils spécifiques mais difficiles à trouver. S oulignons que les entreprises qui ont déjà une compétence informatique en interne, pour la gestion du réseau ou pour la création de leur site internet envisagent plus souvent ce type de diversification.
  • 24. Panel 100 Questionnaire Le questionnaire suivant a été soumis aux entreprises par les chargé(e)s de mission. Les résultats obtenus ont permis de réaliser ce Panel 100 Édition 2013 (données 2012). Identification (à remplir par l’enquêteur) N° SIRET (complet avec les 14 chiffres) : 1. om de l’enquêteur : ............................................................................................................................................................................... N 2. égion : .................................................................................................................................................................................................... R 3. nterlocuteur : .......................................................................................................................................................................................... I 4. onction : ................................................................................................................................................................................................. F 5. om de l’entreprise : ............................................................................................................................................................................... N 6. ppartenance à un groupe : A 1) Oui 2) Non Si oui, lequel : .......................................................................................................................................... 7. ffectifs au 31/12/2012 (CDI + CDD) ? ..................................................................................................................................................... E 8. ontant du CA en 2012 (dernier exercice comptable) : M Montant CA en 2012 (dernier exercice comptable) ............................................................................................................... E Évolution en % 2011/2012 ......................................................... % Évolution en % 2010/2011 . ................................................................ % 9. Tonnage imprimé en 2012 (dernier exercice comptable) : Tonnage imprimé en 2012 (dernier exercice comptable) en tonnes ................................................................................................................ t Évolution en % 2011/2012 ......................................................... % Évolution en % 2010/2011 . ................................................................ % 10. Votre entreprise est-elle reconnue par des certifications, labels ou marques (qualité, environnement et développement durable) ? 1) Oui 2) Non 3) En cours 11. Précisez les certifications, labels ou marques (si oui ou en cours) : 1) Imprim’Vert 5) Bilan carbone 2) PEFC / FSC 3) ISO 9001 4) ISO 14001 6) Certification PSO selon ISO 12647-2 7) Autre. Précisez :........................................................... 12. uels en sont les impacts négatifs ou positifs sur votre entreprise ? Q Impacts positifs Impacts négatifs ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 23
  • 25. Panel 100 Questionnaire LES activités 13. ode NACE : C (code NACE de l’établissement) 14. ctivités principales : A (Plusieurs réponses sont possibles. Ne pas citer les activités marginales.) 18) nnoblissement de E 1) Prépresse 6) Création 13) Multimédia / Web 2) Impression 7) Photo studio 14) Conseil en communication l’imprimé (vernis, texture, 3) Finition 8) Sérigraphie 15) estion de base de G embossage, dorure, 4) mpression numérique (y I 9) Tampographie, gravure compris reprographie et 16) Gestion de données 10) Papeterie grand format) 11) Découpe 5) Cartonnage pliage, découpe, etc.) données variables Précisez :. ................................ . 17) Logistique, stockage 12) Routage 19) Autre. ................................................. 15. volutions 2011/2012 de vos principaux marchés (cochez la case correspondant à la tendance) : É Principaux marchés Oui / non En hausse / 2011 En baisse / 2011 Stable / 2011 1) Livres 2) Périodiques 3) Catalogues 4) Affiches 5) Imprimés publicitaires non adressés 6) Imprimés publicitaires adressés 7) Imprimés administratifs et commerciaux non personnalisés 8) Imprimés administratifs et commerciaux personnalisés 9) Packaging / étiquettes 10) Multimédia / Web / Édition numérique 11) PLV / Signalétique 12) Autres. Précisez : ......................................................................................................................................................................................................................................................................... 16. ocalisation de votre clientèle (% approximatif) (cochez la case correspondant à la tendance) : L Clientèle % du CA Locale (rayon d’environ 50km) ........................... % Régionale (environ 200km) ........................... % Nationale ........................... % Internationale (export) ........................... % 24 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 =100% En hausse / 2011 En baisse / 2011 Stable / 2011
  • 26. 17. tes-vous positionné à l’export ? Ê 1) Oui 2) Non 18. i oui, indiquez si votre clientèle est principalement située (1 seule réponse) : S 1) À l’intérieur de l’Union européenne 2) En dehors de l’Union européenne 19. Votre clientèle est-elle principalement de type (plusieurs réponses possibles) : 1) Particuliers, artisans, commerçants, TPE, professions libérales 2) Associations, PME, PMI autres qu’Industries graphiques 3) Grandes entreprises autres qu’Industries graphiques 4) Agences, plateformes 5) Sous-traitance Industries graphiques 6) Marchés publics 20. Votre entreprise est-elle concernée, actuellement ou dans un proche avenir, par une évolution importante, que vous considérez comme marquante pour votre entreprise ? (plusieurs réponses possibles) Types d’évolutions Oui / Non Précisez 1) Diversification, nouveaux produits, nouvelles prestations ou activités1 2) éveloppement / diversification D de la clientèle en France 3) Développement de la clientèle en Europe ou en dehors de l’Europe  4) Nouveau matériel2 5) Démarche d’amélioration de la productivité et / ou de la qualité 6) Développement de réseaux d’entreprises (alliances économiques)3 7) Rachat ou projet de rachat d’une entreprise 8) Cession ou projet de cession 9) Pas d’évolution marquante actuellement ou dans un proche avenir 10) Autre 1 P récisez notamment les marchés, services et produits que vous avez développés en 2012 ou que vous allez développer et pourquoi. (Exemple : Prépresse, Impression offset, Finition, Impression numérique, nouveaux services ou activités tels que le marketing ou la création, export, démarche qualité ou encore démarche environnementale). 2 E st-ce lié à une stratégie nouvelle ou au remplacement de l’ancien matériel ? 3 S ’il y a eu mise en place de réseaux d’entreprises, quels types de réseaux et d’alliances ? Quels en sont les impacts négatifs et positifs sur votre entreprise ? ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 25
  • 27. Panel 100 Questionnaire 21. omment ces évolutions impactent-elles les RH (recrutements, formations, etc.) ? C Précisez :. ............................................................................................................................................................................................... . . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... Pour mémoire, précisez avec l’entreprise les thèmes suivants : • Évolution des effectifs (départs, recrutements) • Mobilité interne (promotion, changement de fonction ou de métier) • Formation (formation appropriée à préciser) • Organisation du travail (changement d’organisation dans les services, équipes…) • Autres incidences (détaillez) L’éQUIPEMENT NUMéRIQUE 22. vez-vous un équipement d’Impression numérique (y compris reprographie)? A 1) Oui 2) Non 23. i oui, de quel type ? (plusieurs réponses possibles) S 1) Système(s) d’épreuvage 2) Presse(s) numérique(s) (y compris reprographie) 3) Grand format Pour chaque presse numérique ou imprimante grand format, précisez : Machine (marque et modèle) Noir ou couleur Technologie : jet d’encre ou électrophotographie (toner ou autre) 24. otre atelier numérique comprend-il un service de façonnage qui lui est propre? V 1) Oui 2) Non 25. otre activité numérique est-elle une activité autonome avec un flux dédié? V 1) Oui 26 2) Non ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 Alimentation (feuille ou bobine) Vitesse page / min ou mètre / min ou m2 / h
  • 28. 26. uels types de travaux réalisez-vous avec ces presses numériques ? (plusieurs réponses possibles) Q 1) Courts tirages (500 ex) noir 2) Courts tirages (500 ex) couleur 3) Moyens tirages (500 ex) noir 4) Moyens tirages (500 ex) couleur 5) Documents personnalisés noir 6) Documents personnalisés couleur 7) Grand format 8) Autres. Précisez : .............................................................................................. 27. ui conduit cet équipement ? Q Équipement Emploi Si polyvalence, Sexe Âge Si mobilité Si recrutement, Niveau de Si formation, Nombre numérique occupé précisez l’autre Homme /  interne, dernier poste diplôme (*) qui l’a d’heures emploi occupé Femme poste antérieur occupé dans dispensée ? de formation occupé la précédente (**) suivies entreprise Autonomie /  gestions des des incidents satisfaisants ? Oui / non Oui / non Oui / non Oui / non (*) Diplômes : 1) Aucun 2) Brevet des Collèges 3) CAP / BEP 4) Bac Général / Bac Pro 5) BTS, DEUG, autres Bac + 2 6) Bac + 3 et plus 1) Supérieur hiérarchique 2) Collègue 3) Fournisseur 4) Organisme de formation en inter 5) Organisme de formation en intra (**) Dispensée par : 28. uelle part de votre activité (en volume) est imprimée en numérique ? Q .. ............................................................. % en 2011 . . .............................................................. % en 2012 . .............................................................. % sur les premiers mois 2013 29. e procédé est-il utilisé pour des imprimés autrefois réalisés en offset ou pour développer de nouveaux marchés ? C 1) Principalement pour des imprimés réalisés autrefois en offset 2) Principalement pour de nouveaux marchés 3) Autant l’un que l’autre ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 27
  • 29. Panel 100 Questionnaire LES ÉVOLUTIONS TECHNOLOGIQUES 30. uelles ont été les évolutions technologiques significatives ou les acquisitions de nouveaux équipements au sein de votre Q entreprise, en 2012, et quels sont leurs objectifs ? Objectifs (possibilité de cocher plusieurs cases) Précisez l’évolution Mise en place d’une Remplacement technologique ou le nouvelle stratégie d’équipements nouvel équipement (produits, clients...) dépassés Augmentation de la capacité Autre de production sur des créneaux Objectif sur lesquels l’entreprise est déjà positionnée Précisez autre objectif 31. es évolutions technologiques ou l’acquisition de nouveaux équipements sont-elles en projet d’ici 2 ans ? D 1) Oui 2) Non 32. i oui, lesquelles ? S 1) CTP 6) Autres impressions (rotatives, étiquettes, sérigraphie…) 2) Gestion des flux, RIP… 7) Façonnage 3) Autres prépresse (logiciels PAO…) 8) Web-to-print 4) Impression offset 9) Multimédia / Web 5) mpression numérique (y compris reprographie I 10) Devis, fabrication et grand format) 11) Autre. Précisez : ....................................................................... 33. isposez-vous d’un système de Gestion de devis informatisé ? D 1) Oui 2) Non 34. isposez-vous d’un système de Gestion de production assistée par ordinateur (GPAO) ? D 1) Oui 2) Non 35. i non, envisagez-vous d’acquérir le système de Gestion de devis informatisé ou de GPAO d’ici 2 ans ? S 1) Oui 2) Non 36. isposez-vous d’un outil de Web-to-print (c’est-à-dire un outil permettant à vos clients de passer des commandes en ligne) ? D 1) Oui 28 2) Non ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013
  • 30. 37. i oui, est-il relié au système GPAO ? S 1) Oui 2) Non 38. epuis quand cet outil Web-to-print est-il installé ? D 1) Moins d’un an 2) Entre un et deux ans 3) Plus de deux ans 39. uel est le degré d’automatisation du processus de production ? Q 1) Aucune intervention d’un opérateur jusqu’à la fin de l’impression 2) Processus automatisé jusqu’au contrôle et à l’imposition 3) Pas d’automatisation 4) Autre. Lequel ? ........................................................................................................ 40. a facturation des commandes passées en Web-to-print est-elle automatisée ? L 1) Oui 2) Non 41. e CA traité en Web-to-print a-t-il évolué depuis l’installation du système ? L 1) Oui 2) Non Si oui, dans quelles proportions ? . ............................................................................. 42. uelle part de votre CA total passe par ce canal ? ................................................. % Q 43. ’installation de ce système a-t-elle eu un impact sur votre organisation commerciale (nombre de commerciaux, profils, etc.) ? L 1) Oui 2) Non Si oui, lequel ? ............................................................................................................. 44. ’installation de ce système a-t-elle eu un impact sur votre typologie de clientèle ? L 1) Oui 2) Non Si oui, lequel ? ............................................................................................................. ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 29
  • 31. Panel 100 Questionnaire L’ÉVOLUTION des effectifs Effectifs totaux 45. ffectifs totaux de l’établissement au 31/12/2012 (tous contrats confondus) : E Nombre de salariés par type de contrat Type de contrat 2011 2012 Nombre de salariés par sexe CDI Hommes CDD Femmes Contrat d’apprentissage Total 24 Contrat de professionnalisation Autre Total 14 Le recours à l’intérim 46. mployez-vous du personnel intérimaire ? E 1) Oui 2) Non 47. i oui, nombre d’heures correspondant en 2012. S Familles-métiers Prépresse Impression traditionnelle Impression numérique Finition Gestion de production (fabrication, devis) Administration Commercial Cadre dirigeant Logistique, maintenance, services généraux Autres (Multimédia, qualité, informatique…) Total Total 1 = Total 2 4 30 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 Nombre d’heures Nombre de salariés tous contrats confondus
  • 32. LES MOUVEMENTS DE MAIN D’ŒUVRE Les départs au cours de l’année 2012 48. ombre de départs et répartition selon leurs motifs N Motifs de départs Nombre Retraite Les recrutements au cours de l’année 2012 (CDI, CDD, contrats en alternance) 49. ombre de recrutements et répartition selon le type N de contrat Type de contrat Nombre Retraite anticipée CDI Démission CDD Licenciement économique Contrat d’apprentissage Autres licenciements Contrat de professionnalisation Rupture conventionnelle Total Fin de contrat Autre Total 50. étail des recrutements réalisés D • Sont concernés les recrutements sous CDI, CDD ou contrats en alternance. • Cette question ne concerne pas les recrutements de personnes venant d’un autre établissement de la même entreprise. Il s’agirait alors de mobilité interne. Familles-métiers NB Raisons du recrutement (cochez, choix multiples) Remplacement Augmentation activité Diversification activité Autre raison Précisez autre raison Prépresse Impression traditionnelle Impression numérique Finition Gestion de production (fabrication, devis) Administration Commercial Cadre dirigeant Logistique, maintenance, services généraux Autres (Multimédia, qualité, informatique…) Précisez : ……………………………… Total ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 31
  • 33. Panel 100 Questionnaire 51. épartition des recrutements selon le niveau de diplôme R du recruté Niveau de diplôme Nombre 52. uelle était la situation des salariés avant leur Q recrutement ? (plusieurs réponses possibles) Situation avant recrutement Nombre Aucun Jeune Diplômé Brevet des Collèges Demandeur d’emploi hors du secteur des Industries graphiques CAP / BEP hors secteur des Industries graphiques Demandeur d’emplois issu du secteur des Industries graphiques CAP / BEP issus du secteur des Industries graphiques Salarié hors du secteur des Industries graphiques Bac Général / Bac Pro hors du secteur des Industries graphiques Salarié issu du secteur des Industries graphiques Bac Général / Bac Pro issus du secteur des Industries graphiques Freelance BTS, DEUG, autres Bac + 2 hors du secteur des Industries graphiques Intérimaire BTS, DEUG, autres Bac + 2 issus du secteur des Industries graphiques Autre Bac + 3 et plus hors du secteur des Industries graphiques Total Bac + 3 et plus issus du secteur des Industries graphiques Total 53. ensez-vous recruter d’ici fin 2013 (CDI, CDD ou contrat en alternance) ? P 1) Oui 2) Non 54. étail des recrutements prévus D • Sont concernés les recrutements sous CDI, CDD ou contrats en alternance. • Cette question ne concerne pas les recrutements de personnes venant d’un autre établissement de la même entreprise. Il s’agirait alors de mobilité interne. Familles-métiers NB Raisons du recrutement (cochez, choix multiples) Remplacement Prépresse Impression traditionnelle Impression numérique Finition Gestion de production (fabrication, devis) Administration Commercial Cadre dirigeant Logistique, maintenance, services généraux Autres (Multimédia, qualité, informatique…) Précisez : ……………………………… Total 32 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 Augmentation activité Diversification activité Autre raison Précisez autre raison
  • 34. 55. vez-vous des difficultés de recrutement ? A 1) Oui 2) Non 56. i oui, sur quels métiers ? (plusieurs réponses possibles) S Métiers Oui  / Non Pourquoi ?4 Conduite impression (offset, roto) Conducteur, opérateur Finition Conducteur Impression numérique Commercial Opérateur PAO Autres métiers Prépresse Autres. Précisez : .................................................................................................................... 57. ous souhaiterions approfondir avec vous l’organisation et l’évolution de la fonction informatique dans votre entreprise N (on peut distinguer deux grandes fonctions : la gestion interne du système informatique et la gestion des nouvelles prestations types cross-média, sites web, QR code…). Cette question est à relier aux éventuelles stratégies de l’entreprise, aux projets de recrutement, etc. Thèmes à aborder : • éfinir les grandes fonctions informatiques présentes dans l’entreprise (précisez si certaines fonctions sont externalisées, D sous-traitées). • our chacune de ces fonctions informatiques, précisez quels sont les profils. Quelles sont les activités ? Quel est le travail réel ? P Précisez quels sont les besoins en formation, les difficultés de recrutement, le niveau de formation, les expériences antérieures dans les Industries graphiques ou d’autres secteurs d’activité… • ’entreprise vend-elle des prestations type cross-média, sites web nécessitant des compétences informatiques ? L . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... 4 M anque de personnes formées sur le bassin d’emploi, manque de personnes expérimentées, salaires peu attractifs, conditions de travail difficiles, mauvaise image du métier, manque de motivation… ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 33
  • 35. Panel 100 Questionnaire MOBILITÉ INTERNE 58. es salariés ont-ils été promus ou ont-ils changé de fonction en 2012 ? D (Le champ de cette question recouvre l’entreprise et non pas seulement l’établissement. Une personne venant de -ou partant vers- un autre établissement de la même entreprise est donc concernée par cette question). 1) Oui 2) Non 59. i oui, précisez de quel type de mobilité il s’agit. S (Indiquez le nombre de salariés concernés par chaque type de mobilité) Type de mobilité Nombre Augmentation de la qualification Passage à l’encadrement / augmentation du niveau d’encadrement Plus de polyvalence Changement de fonction ou de métier (sans progression de niveau dans la CCN) Autre Total Si autre, précisez : ....................................................................................................................................................................................... LA FORMATION 60. ombre de stagiaires au cours de l’année 2012 : . ............................................................................................................................ N 61. ombre d’actions de formation au cours de l’année 2012 : .............................................................................................................. N 62. n 2012, quel % de votre masse salariale avez-vous consacré à la formation continue ? E ………… % Uniquement pour les établissements de 10 salariés et plus (cf. la déclaration 2483). 63. ombre d’actions de formation prévues en 2013 :............................................................................................................................. N Chaque ligne du tableau correspond à une formation. Notez clairement l’intitulé de la formation Notez les emplois / postes concernés en les séparant par un « / ». Intitulé explicite de la formation Emplois / postes Dispensée par * (*) Dispensée par : 1) Supérieur hiérarchique 4) Organisme de formation en inter 34 2) Collègue 5) Organisme de formation en intra ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 3) Fournisseur
  • 36. 64. vez-vous des besoins en formation auxquels vous ne parvenez pas à répondre ? A 1) Oui 2) Non 65. i oui, lesquels et pourquoi (financements insuffisants, offre inexistante, offre inadaptée, etc.) ? S Précisez : . .............................................................................................................................................................................................. . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... 66. uelles sont les axes de formation qui vous semblent stratégiques pour le développement de votre entreprise ? Q Pour quels métiers ? Précisez : . .............................................................................................................................................................................................. . ............................................................................................................................................................................................................... . ............................................................................................................................................................................................................... L’ORGANISATION DU TRAVAIL et LES HORAIRES 67. ertaines familles-métiers travaillent-elles en équipes ? C 1) Oui 2) Non S i oui, dans quelles familles-métiers ? 1) Prépresse 5) estion de production (fabrication, devis) G 9) Logistique, maintenance, services généraux 2) Impression traditionnelle 6) Administratif 10 ) Autres (multimédias, qualité, informatique…) 3) Impression numérique 7) Commercial 4) Finition 8) Cadre dirigeant 68. vez-vous eu recours au chômage partiel en 2012 ? A 1) Oui 2) Non 69. i oui, précisez le volume d’heures : ................................................................................................................................................. S ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013 35
  • 37. Panel 100 Questionnaire Pour finir 70. a-t-il un sujet concernant l’emploi et la formation qui n’a pas été abordé dans le questionnaire sur lequel vous souhaiteriez Y vous exprimer ? . .......................................................................................................................................................................................................... . .......................................................................................................................................................................................................... . .......................................................................................................................................................................................................... . .......................................................................................................................................................................................................... . .......................................................................................................................................................................................................... OBSERVATIONS SUR L’ENQUêTE (par l’enquêteur) Date de l’enquête :  Durée :…………………………………….. Vos observations et remarques utiles sur l’entretien : ................................................................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................................................................. Coordonnées de la personne devant recevoir les résultats du Panel 100 : Société :........................................................................................................................................................................................................ . Nom et Prénom :........................................................................................................................................................................................... Adresse:........................................................................................................................................................................................................ ...................................................................................................................................................................................................................... ...................................................................................................................................................................................................................... Code postal et Ville : . ................................................................................................................................................................................... E-mail :......................................................................................................................................................................................................... . 36 ENQUÊTE BISANNUELLE SOCIO-ÉCONOMIQUE DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE ÉDITION 2013
  • 38. • 9434 • Photos : ©utopikphoto pour Sennse • avec l’aimable participation de l’imprimerie du Pont de Claix. 55 rue Ampère - 75017 Paris Tél. : 01 44 01 89 89 Fax : 01 44 01 89 73 www.agefospme-cgm.fr Établissement du siège national d’AGEFOS PME dédié aux secteurs de la Communication Graphique et des Multimédias AGEFOS PME, 187 Quai de Valmy - 75010 Paris