Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Matinée PMI : Le gestionnaire de projet et l’intelligence émotionnelle

1 861 vues

Publié le

L’intelligence émotionnelle constitue en nous l’aptitude maîtresse, soit celle qui est à la base de toutes les autres. À titre d’exemple, elle bloque ou amplifie notre capacité mentale innée de penser, d’apprendre ou de résoudre un problème. (Goleman, 1995)

Contenu de la présentation
Présentation de la théorie
Analyse et critique de la théorie
Test sur l'intelligence émotionnelle
Relation entre collaboration, équipe et IE
Retour et références
Conférencier : Youssef Abidar
Senior Analyst-Commodity Management chez Pratt & Whitney Canada, possède plus de 15 années d’expériences en tant que gestionnaire de comptes, chargé de projet, et comme concepteur en génie mécanique. Il est aussi membre de la section francophone de L'ASQ 0404 - American Society
Candidat au doctorat de l’université de Sherbrooke en administration des affaires
Executive MBA UQAM
Maitrise en gestion de projet UQAM
Baccalauréat en génie mécanique ÉTS
Six Sigma Black Belt de l’American Society of Quality
PMP de Project Management Institute (PMI)

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

Matinée PMI : Le gestionnaire de projet et l’intelligence émotionnelle

  1. 1. 1 Youssef Abidar 3 mars 2016 Intelligence émotionnelle
  2. 2. 2 Plan de la présentation  Introduction  Présentation de la théorie  Analyse et critique de la théorie  Test sur l'intelligence émotionnelle  Relation entre collaboration, équipe et IE  Conclusion  Bibliographie
  3. 3.  Ensemble des fonctions mentales ayant pour objet la connaissance conceptuelle et rationnelle : Les mathématiques  Aptitude d’un être humain à s’adapter à une situation, à choisir des moyens d’action en fonction des circonstances : Intelligence minimale  Personne considérée dans ses aptitudes intellectuelles, en tant qu’être pensant : Intelligence supérieure  Qualité de quelqu’un qui se manifeste dans un domaine, se donnant un souci de comprendre, de réfléchir, de connaître et qui adapte facilement son comportement à ces finalités : Intelligence d’affaire  Capacité de saisir une chose par la pensée : Pour l’intelligence de ce qui va suivre, rappelons la démonstration antérieure Source : Larousse Intelligence
  4. 4.  Réaction affective transitoire d’une grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement.  Trouble subit, agitation passagères causée par un sentiment vif de peur, de surprise, de joie, etc... Source : Larousse Les émotions
  5. 5. L’intelligence émotionnelle constitue en nous l’aptitude maîtresse, soit celle qui est à la base de toutes les autres. À titre d’exemple, elle bloque ou amplifie notre capacité mentale innée de penser, d’apprendre ou de résoudre un problème. (Goleman, 1995) Goleman veut démontrer que le QE (quotient émotionnel) prédit la réussite encore mieux que le QI, notamment dans le monde des affaires. L’intelligence émotionnelle
  6. 6.  L’intelligence émotionnelle (IE) est un concept récemment introduit dans la littérature scientifique.  Gardner (1983) est reconnu comme l'initiateur du concept d’intelligence émotionnelle, puisque ses recherches ont été les premières à mettre en évidence une forme d’intelligence qui se rattache aux émotions.  En 1994 le concept a été développé par Woodruffe.  Depuis les années 1990, ce concept a commencé à susciter l'intérêt de la communauté scientifique.  1995 Goleman s’est également intéressé au concept d’intelligence émotionnelle. Goleman a popularisé ce concept par la publication de nombreux articles et ouvrages traitant du sujet. Il est reconnu pour son livre Emotionnal Intelligence (1995).  1998 Goleman a redéfini sa première conception de l’IE. Historique
  7. 7. Daniel Goleman, né le 7 mars 1946, docteur en psychologie, est l’auteur de nombreux ouvrages. Après avoir été journaliste et avoir enseigné à l’Université de Harvard, il est aujourd’hui le cofondateur du Collectif pour l’apprentissage de l’intelligence émotionnelle au Centre d’études sur l’enfant de l’Université de Yale. Ce collectif a pour mission d’aider les écoles à introduire des activités développant l’intelligence émotionnelle chez l’enfant. Goleman
  8. 8. IE Conscience sociale Gestion des relations Gestion de soi Conscience de soi Les émotions (suite)
  9. 9. Prise de conscience émotionnelle: comprendre ce que nous ressentons, utiliser notre intuition pour guider nos actions Auto évaluation précise : connaître ses points forts et ses limites Estime de soi : reconnaître sa valeur personnelle (Denis Morin, 2005) Conscience de soi
  10. 10. Le contrôle émotionnel: contrôler les émotions perturbatrices et notre impulsivité Transparence: faire preuve d’honnêteté et d’intégrité Adaptabilité: flexibilité au moment de d’adapter au changement Réalisation: orientation vers l’amélioration de son rendement Initiative: action d’entreprendre et de saisir les opportunités Optimisme: envisage le bon côté des événements (Denis Morin, 2005) La gestion de soi
  11. 11. Empathie: comprendre les émotions chez autrui Prise de conscience organisationnelle: bien saisir la portée des décisions; critique positive à l’égard de l ’organisation Approche de service: reconnaître et répondre aux besoins des clients (internes et externes) (Denis Morin, 2005) Conscience sociale
  12. 12. Leadership transformationnel: guider et motiver à l’aide d’une vision Influence: tactique d’influence positive Agent de changement: offrir des directions nouvelles Développement: offrir du feed-back constructif et offrir un support Gestion des conflits: résoudre les difficultés interpersonnelles Création d’un réseau interpersonnel: cultiver et maintenir des relations interpersonnelles harmonieuses (Denis Morin, 2005) Gestion des relations
  13. 13. Le modèle de l’IE présenté par Mayer et Salovey (1997), tout comme le modèle de Goleman, comporte quatre dimensions :  La perception émotionnelle  L’assimilation émotionnelle  La compréhension émotionnelle  La gestion des émotions. Modèle de Mayer et Salovey
  14. 14. L’intelligence émotionnelle se développe avec le temps. Par conséquent, c’est en ayant recours à diverses formes de thérapie et en participant à des formations que l’IE des individus se développe. Les gens qui auraient développé leur intelligence émotionnelle réussiraient généralement à faire face aux exigences et aux pressions de leur environnement de manière plus efficace que les autres. (Bar-On, 2006) Modèle de Bar-On
  15. 15. Source : Émilie Lauzon La Rue, L’influence de l’apprentissage des arts sur le développement de l’intelligence émotionnelle d’élèves du primaire Les modèles de lE
  16. 16. Source : Émilie Lauzon La Rue, L’influence de l’apprentissage des arts sur le développement de l’intelligence émotionnelle d’élèves du primaire  Les trois modèles se rejoignent tous dans leur reconnaissance de l’existence de certaines composantes-clés de l’intelligence émotionnelle.  On constate même un certain consensus au sujet des composantes à savoir la conscience (ou perception) des émotions et leur maîtrise constituent des caractéristiques-clés d’une personne émotionnellement intelligente (Stys & Brown, 2004).  Toutefois, les modèles de Bar-On et Goleman tiennent compte de soi et des autres, tandis que celui de Mayer et Salovey s’intéresse de façon globale aux émotions, sans toutefois tenir compte de la différence entre l’interpersonnel et l’intrapersonnel (Gardner, 1983).  Les modèles de Bar-On et Goleman sont également dits mixtes, tandis que ceux de Mayer et Salovey est plutôt centré sur la capacité (Stys & Brown, 2004). Analyse et critique des modèles
  17. 17. James Parker et son équipe ont évalué en 2004, l’intelligence émotionnelle d’étudiants de 667 établissements et l’ont comparé aux scores obtenus aux examens de fin d’année. Les chercheurs ont alors mis en évidence qu’intelligence émotionnelle et réussite scolaire étaient fortement liées : les étudiants ayant obtenus les meilleures notes étaient également ceux qui avaient le quotient émotionnel le plus fort. Test sur IE
  18. 18. James D.A. Parker a également mis en évidence que l’intelligence émotionnelle est un réel indicateur de persévérance et que la développer permet d’améliorer l’investissement scolaire des élèves. Test sur IE (suite)
  19. 19. Théories des organisations et phénomènes humains (TCA830) Intelligence émotionnelle L'intelligence sociale est une des conditions clés du succès dans un monde ou, surtout dans la recherche et développement, le travail est avant tout un travail d'équipe. La collaboration et IE (suite)
  20. 20. Théories des organisations et phénomènes humains (TCA830) Intelligence émotionnelle  Esprit d'équipe : Les études scientifiques ont confirmé que le travail de groupe est plus intelligent que l'individu  Quotient intellectuel QI : Un groupe obtient de bons résultats et exploite à fond le talent de leurs membres quand ils savent créer un état harmonie interne  Construire des liens et réseaux sociaux : Les êtres qui possèdent cette compétence cultivent et entretiennent de larges réseaux informels, recherchent des relations mutuellement bénéfiques et construisent des rapports à long terme. Travail d'équipe et IE
  21. 21. Théories des organisations et phénomènes humains (TCA830) Intelligence émotionnelle L'intelligence émotionnelle s'applique également sur les équipes comme pour les individus. Savoir travailler en équipe est donc très important, ce qui permet de créer une synergie en travaillant afin de réaliser des buts communs. : L'équipe et QI
  22. 22. Ceux qui possèdent cette capacité :  Présentent des qualités d'équipiers comme le respect et la serviabilité  Communiquent leur enthousiasme et leur dynamisme à leurs coéquipiers  Développent une identité de groupe, un esprit de corps et un sens du développement  Protègent le groupe et sa réputation. Ne s'accaparent pas les mérites d'un travail collectif L'équipe et QI (Suite)
  23. 23. Théories des organisations et phénomènes humains (TCA830) Intelligence émotionnelle Le « Emotional Quotient Inventory » est lié au moral de l’employé, à la détresse psychologique, à la santé mentale et la satisfaction au travail. L’intelligence émotionnelle est liée positivement à l’attitude des employés à l’égard du changement ainsi qu’à la satisfaction du travail et du rendement individuel. L’intelligence émotionnelle n’est pas liée à l’engagement organisationnel. La communication, le réseautage, la gestion des conflits, le leadership, l’influence, l’empathie, l’adaptabilité, le contrôle de ses émotions ainsi que l’orientation vers le succès sont des compétences émotionnelles liées à la cohésion d’une équipe de travail. (Denis Morin, 2005) Conclusion
  24. 24. Émilie Lauzon La Rue, L’influence de l’apprentissage des arts sur le développement de l’intelligence émotionnelle d’élèves du primaire Bar-On, R. (2006). The Bar-On Model of Emotional-Social Intelligence (ESI). Psicotherma, 18, 13-25. Goleman, D. (1998). Working with Emotional Intelligence. New York: Bantam Books Cary Cherniss and Melissa Extein. Emotional Intelligence: What Does theResearch Really Indicate? Denis Morin, Ph. D. Le développement d’une compétence appelée «INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE » : Les mythes etl’État de la science Bibliographie

×