SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  37
Télécharger pour lire hors ligne
11
www.cc.lu
AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE :
• relatif au projet de loi n°7450 concernant le budget des recettes et des dépenses de
l’Etat pour l’exercice 2019
• relatif au projet de loi n°7451 de programmation financière pluriannuelle 2019-2022
« Ce que le budget ne vous dit pas… »
Conférence de presse du 2 avril 2019
22
SOMMAIRE
I. La situation des
Administrations
publiques en quelques
grands chiffres
II. Les 10 messages à
retenir
III. Les recommandations
33
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
La situation des Administrations
publiques en quelques grands
chiffres
44
Administration centrale (1)
Disparation du déficit de courte durée
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Dépenses
• +351 millions EUR (+1,9%) entre le budget 2018 et prévisions
pour 2018
• +5,8% entre prévisions pour 2018 et 2019 / +7,8% entre budgets
pour 2018 et 2019
• +4,8% en moyenne annuelle entre 2019 et 2022
2018
prévisions
2019
prévisions
2020
prévisions
2021
prévisions
2022
prévisions
Dépenses en millions EUR 18 541 19 611 20 530 21 671 22 394
Recettes en millions EUR 18 662 18 962 20 014 21 189 22 350
Solde en millions EUR 121 -650 -515 -482 -44
Solde en % du PIB 0,2% -1,1% -0,8% -0,7% -0,1%
55
Administration centrale (2)
Merci les entreprises !
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Recettes
• +1.362 millions EUR entre le budget et prévisions pour 2018 (+8%)
• +1,6% entre prévisions pour 2018 et 2019 (prudence apparente) /
+9,6% entre budget 2018 et 2019
• Des recettes exceptionnelles 2017
compte Budget voté Prévisions
1 966 1 715 2 303
375 352 509
521 574 682
Impôt retenu sur les
revenus de capitaux
Impôt sur la fortune
44,6%
35,7%
18,8%
30,9%
Taux de croissance
entre 2017 et
prévisions 2018
17,1%
2018
Impôt sur le revenu des
collectivités 34,3%
66
Administration centrale (3)
Une amélioration en fin de période ? Le voir pour le croire
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Soldes
• Excédent en 2018,
grâce à des recettes
exceptionnelles
• Retour du déficit dès
2019, amélioration
prévue d’ici à 2022,
mais nombreux
risques qui
pourraient empêcher
sa matérialisation
77
Administration publique
Des hauts et des bas
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Chute de 1,6 pp
Amélioration en
fin de période du
PLPFP
88
Dette publique
Diminue en %, augmente en milliards
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
0,0
5,0
10,0
15,0
20,0
25,0
9 500
10 000
10 500
11 000
11 500
12 000
12 500
13 000
13 500
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
2022
Dette en millions EUR (échelle de gauche) Dette en % du PIB (échelle de droite)
2019
• 11,4 milliards EUR
• 20,2% du PIB
2022
• 13,2 milliards EUR
• 18,4% du PIB
99
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
10
« Vous avez 10 nouveaux messages »
1010
1. Un PIB de 72 milliards en 2022… ou une moins-value fiscale de
1 milliard ? (1)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
2017
55 milliards
2022
72 milliards
PIB nominal
Grande importance du PIB d’un point de vue budgétaire :
• dénominateur utilisé dans la plupart des ratios de finances publiques
une surévaluation du PIB nominal « dilue » les indicateurs
• agrégat essentiel pour déterminer l’évolution des recettes
+30% :
17,5% hausse du PIB
10% progression du
déflateur du PIB
1111
1. Un PIB de 72 milliards en 2022… ou une moins-value fiscale de
1 milliard ? (2)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Hausse de
30% en 5
ans semble
fragile selon
les prévisions
Selon documents
budgétaires
Selon Commission
européenne
différence
2019 3,0% 2,5% 0,5%
2020 3,8% 2,6% 1,2%
Première
estimation du
STATEC
Selon Commission
européenne
Selon
documents
budgétaires
2018 2,6% 3,0% 3,0%
Estimation la
plus récente
Des écart faibles en apparence, mais en apparence seulement
Si croissance de la CE pour 2019 et 2020 PIB de 70,5 milliards EUR
moins-value de recettes de 540 millions EUR (si ratio 45%)
Si croissance limitée à son taux moyen enregistré de 2000 à 2017, soit +2,6%, sur tout l’horizon 2018-2022
PIB de 69,4 milliards EUR
moins-value de recettes de 1.030 millions EUR (si ratio 45%)
e
n
2
0
2
2
1212
2. Des dépenses publiques en forte croissance continue (1)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
PLPFP présenté en:
Octobre Octobre Octobre Octobre Mars
2014 2015 2016 2017 2019
RECETTES 17466 17390 17503 17300 18662
Impôts et cotisations 15913 15606 15916 15747 16845
dont impôts courants sur le revenu 8425 8141 8492 7963 8876
DEPENSES 17583 17867 18447 18190 18541
Consommation intermédiaire 1273 1470 1370 1435 1449
Formation de capital 1679 1488 1560 1514 1467
Rémunération des salariés 3622 3976 3984 4152 4263
Subventions 804 615 681 729 714
Charges d'intérêt et assimilées 194 181 230 181 190
Prestations sociales 1631 1849 1657 1646 1747
Autres transferts courants 7553 7458 8046 7661 7891
Transferts en capital 833 854 899 852 756
Autres -6 -22 19 21 64
SOLDE -117 -477 -944 -890 121
Idem, en % du PIB -0,2% -0,8% -1,5% -1,5% 0,2%
Evolution des
agrégats de
l’Administration
centrale estimés
pour la même
année 2018 dans
les PLPFP
successifs
1313
2. Des dépenses publiques en forte croissance continue (2)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
• Solde de l’AC : s’améliore par rapport à octobre 2017 / moins par rapport à
octobre 2014
• Recettes : évolution favorable et exceptionnelle
• Dépenses : enflent et « qualité » diminue entre octobre 2014 et mars 2019, pour
la même année 2018 :
• Hausse de la consommation intermédiaire (+14%) et de la rémunération des
salariés (+18%)
• Baisse des investissements publics directs (-13%) et indirects (-9%) de
l’Administration centrale
1er constat : des dépenses qui dérivent au cours des PLPFP successifs
1414
2. Des dépenses publiques en forte croissance continue (3)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
• Augmentation moyenne des dépenses de 4,7% entre 2019 à 2022
• A saluer si ce ralentissement devait se produire, mais si dépenses conservent leur
progression historique (entre 2000 et 2017) de 6,1% par an de 2019 à 2022 :
2e constat : important risque de dérapage des dépenses, et in fine des soldes
surcoût en termes de
dépenses
surcoût en % du
PIB
solde structurel des AP
actuellement prévu par
PLPFP 2019-2022
nouveau solde
structurel des AP avec
dérapage
2019 environ 200 millions EUR 0,3% 0,9% 0,7%
2020 environ 500 millions EUR 0,8% 0,8% 0%
2021 environ 1.000 millions EUR 1,5% 1,1% -0,4%
2022 environ 1.500 millions EUR 2,1% 1,8% -0,3%
1515
3. Une minimisation de l’ampleur des dépenses liées à la
rémunération des salariés (1)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Chaque année, part accrue des dépenses courantes difficilement réversibles
Exemple : rémunération des salariés de l’Etat
En 2019 : +321 millions EUR en un an, soit +7,5%
23,4% des dépenses totales de l’AC
7,5% du PIB
+950 ETP
Entre 2010 et 2018 : +50%, passant de 2,8 à 4,3 milliards EUR
Entre 2019 et 2022 : +5,6% de moyenne annuelle, soit une hausse cumulée
de plus de 15%
1616
3. Une minimisation de l’ampleur des dépenses liées à la
rémunération des salariés (2)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Sur 5 ans (entre 2018 et 2022)
Au niveau de l’AC : +1 milliard EUR, de 4,3 à 5,3 milliards EUR
Au niveau de l’AP : +1,2 milliard EUR, de 5,4 à 6,2 milliards EUR
Tendance non durable, si inflexion du rythme de progression des
recettes
Marges de manœuvre pour mener une politique volontariste se
rétrécissent
1717
4. Baisse de l’IRC : un soulagement pour les entreprises ? (1)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Le projet de budget 2019 propose :
 de réduire de 1 pp, de 18% à 17%, le taux d’impôt sur le revenu des
collectivités (IRC)
taux nominal global de l’IRC passera de 19,26% à 18,19%
à Luxembourg ville, charge d’impôt globale de 24,94%, contre 26,01% actuellement
 d’élargir la tranche de revenu à laquelle s’applique le taux minimal de l'IRC,
c’est-à-dire 15%, de 25.000 EUR à 175.000 EUR
 de lisser le passage du taux d’imposition minimal au taux d’imposition maximal,
en prévoyant une tranche intermédiaire, qui s’élève à 26.250 euros plus 31% du
revenu imposable dépassant 175.000 EUR, lorsque le revenu imposable est
compris entre 175.000 EUR et 200.001 EUR
1818
4. Baisse de l’IRC : un soulagement pour les entreprises ? (2)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Annonce à ranger parmi les bonnes nouvelles du projet de budget 2019 MAIS
il existe toujours une « marge d’amélioration » car taux médian de taxation
des entreprises au sein de l’UE de 21%
les changements annoncés ne se traduiront a priori pas par une réduction de
la charge fiscale des entreprises
2018 2019 2020 2021 2022
Prévisions Projet de budget Prévisions Prévisions Prévisions
8876 8974 9557 10174 10874
1.1% 6.5% 6.5% 6.9%
2303 2050 2000 2070 2140
-11.0% -2.4% 3.5% 3.4%
Etat central
Impôt sur le revenu des
collectivités
Impôts courants sur le
revenu, le patrimoine, etc.
Administration
centrale
Baisse du taux
compensée par
un
élargissement
de la base
imposable?
1919
4. Baisse de l’IRC : un soulagement pour les entreprises ? (3)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
2017 2019
Compte Budget voté Prévisions Prévisions
Impôt sur le revenu des collectivités 1 966,4 1 715,0 2 302,9 2 050,0
Variation entre budget 2018 et prévisions 2018 34,3%
Variation entre budget 2018 et compte 2017 -12,8%
Variation entre prévisions 2018 et compte 2017 17,1%
2018
2017
compte Budget voté Prévisions
7 734 7 963 8 876
1 966 1 715 2 303
Taux de croissance
entre 2017 et
prévisions 2018
14,8%
17,1%
2018
Administration
centrale
Impôts courants sur le
revenu, le patrimoine, etc. 11,5%
Etat central
Impôt sur le revenu des
collectivités 34,3%
Les
rendements
en termes
d’IRC jouent
au yoyo
2020
5. Une brève éclaircie pour le solde de l’Administration centrale (1)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Excédent en
2018 de 121
millions EUR
1er budget
non-déficitaire
depuis 2007
0.0
-1.6
-2.7
-1.1
0.0
1.4
0.0
-2.5
-2.3
-1.6
-2.0
-1.0
-0.3 -0.5 -0.4
-0.6
0.2
-5.0
-4.0
-3.0
-2.0
-1.0
0.0
1.0
2.0
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
prévisions
Fruit d’une
hausse
exceptionnelle
et non
récurrente des
recettes
2121
5. Une brève éclaircie pour le solde de l’Administration centrale (2)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
L’AC est à nouveau déficitaire dès
2019
18000
18500
19000
19500
20000
20500
21000
21500
22000
22500
23000
2018 2019 2020 2021 2022
Dépenses
Recettes
Qui dit déficit dit écart entre les rythmes
de progression des dépenses et des
recette et « effet ciseau »
2222
5. Une brève éclaircie pour le solde de l’Administration centrale (3)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
L’accord de coalition pour la législature 2018-2023 peut être qualifié de généreux
Nombreuses mesures non encore budgétisées, telles que :
 « […] le barème et les critères d’attribution de l’allocation de vie chère seront
adaptés de façon adéquate »
 « [d]ans le domaine de l’accès à un logement à prix abordable, […] une
augmentation des moyens alloués sera accordée pour garantir un suivi social de
qualité »
 « [l]a politique de l’Education au sens large sera développée […]. Cette
démarche impliquera […] une mise à disposition de ressources nécessaires et
suffisantes »
2323
6. Le nouvel objectif à moyen terme (OMT) : les +0,5% sont de
retour (1)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
• Solde structurel :
• = solde des Administrations publiques corrigé de l’impact des cycles
conjoncturels et de mesures dites « ponctuelles et temporaires »
• indicateur clef de la politique budgétaire, au niveau européen mais aussi au
niveau national
• Objectifs en termes de soldes structurels, les « objectifs budgétaires à moyen
terme » (OMT), sont redéfinis tous les trois ans
• Entre 2014 et 2016 : OMT fixé à +0,5% du PIB
• Entre 2017 et 2019 : OMT fixé à -0,5% du PIB
• Entre 2020 et 2022 : OMT fixé à +0,5% du PIB
2424
6. Le nouvel objectif à moyen terme (OMT) : les +0,5% sont de
retour (2)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
+0,5% DU PIB
• OMT de +0,5% repose sur des hypothèses peu exigeantes
Dette à moyen terme trois fois plus élevé qu’actuellement
Taux de préfinancement des dépenses liées au vieillissement fixé à 33%
• Si relâchement des hypothèses :
OMT correspondant à un ratio
d'endettement en % du PIB de:
Préfinancement
vieillissement: 20% 30% 60%
33% 2,1% 1,7% 0,5%
50% 3,6% 3,2% 2,0%
100% 8,0% 7,6% 6,4%
Schématiquement
2525
7. Les risques sont légion… (1)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Facteurs de risques supplémentaires identifiés dans la « note au formateur »
• Indemnités de chômage allouées aux non-résidents
100 à 200 millions EUR de plus par an (nouvelles dispositions européennes)
possiblement dès 2021
• Pression sur les infrastructures
investissements supplémentaires (évolutions démographiques)
• Perte de compétitivité en matière de fiscalité des entreprises
La projet CCCTB pourrait induire une perte de recettes de l’ordre 700
millions EUR
• Forte exposition du Luxembourg au secteur financier
2626
7. Les risques sont légion… (2)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Facteurs de risques supplémentaires identifiés dans la « note au formateur »
• Contribution au budget de l’UE
contribution annuelle du Luxembourg pourrait augmenter de 200 à 300
millions EUR par an à partir de 2021, selon le CEFN
• Impact découlant des engagements climatiques
hausse des accises susceptible de déboucher sur un déchet fiscal en raison
des effets négatifs sur les volumes
• Difficultés d’estimation du PIB ou du revenu national brut (RNB)
contributions au budget de l’UE, les objectifs de R&D ou en matière de
défense ou de coopération au développement dépendent de ces agrégats
2727
8. Sécurité sociale : des problèmes rapprochés (1)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Régime de pension :
le grand du projet de budget et de l’accord de coalition
D’ici à 2040 :
• les réserves de pension actuelles, qui dépassent les 30% du PIB, disparaîtraient
totalement, selon l’IGSS
D’ici à 2070, selon l’Ageing Working Group :
• le ratio des dépenses de pension doublera : de 9% du PIB à 18%, soit quelque 5
milliards EUR supplémentaires (aux prix d’aujourd’hui)
• les dépenses de l’assurance dépendance tripleront en poids, de 1,3% du PIB
actuellement à 4,1%
• les dépenses de santé augmenteront de 1,2 pp du PIB
Soit au total un gonflement des dépenses de 13 points de pourcentage
2828
8. Sécurité sociale : des problèmes rapprochés (2)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Une prime de
répartition
pure qui se
rapproche des
24% ...
2929
8. Sécurité sociale : des problèmes rapprochés (3)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Dés à présent,
tendance à la
baisse du surplus
de la sécurité
sociale au fil du
temps
3030
9. Certains accents politiques louables, et d’autres moins … (1)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
• Hausse des accises : risque de pénaliser le secteur du transport et de la logistique
sans effet sur le climat
• Acquisition de terrains pour réaliser de nouvelles zones d’activités
nationales et régionales : répercussions, notamment sur la mobilité et le
logement, raison pour laquelle une mise en œuvre rapide des quatre plans sectoriels
est demandée
• R&D : crédits en hausse de 358 millions EUR, ce qui représente 0,5% du PIB
luxembourgeois :
• Le Luxembourg a besoin d’une stratégie nationale de la recherche au service des
enjeux économiques et sociétaux qui favorisera les coopérations public-privé
• Logement : crédits en hausse mais :
• le taux d’exécution de ces dépenses est traditionnellement faible
• pas de révolution de fond en comble
3131
9. Certains accents politiques louables, et d’autres moins … (2)
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Le Gouvernement a décidé
d’augmenter à raison de 100
euros nets (environ) le salaire
social minimum (SSM), selon
une fusée à trois étages
hausse de 1,1%
déjà entrée en
vigueur au 1er
janvier 2019
nouvelle hausse
de 0,9% avec
effet rétroactif au
1er janvier 2019
crédit d’impôt de
70 euros pour les
titulaires du SSM,
qui déclinera
graduellement
• Une énième hausse du SSM
3232
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Nouveau crédit
d’impôt permet
de
« limiter les
dégâts » pour
les entreprises,
contrairement
à
l’augmentation
de 2% (1,1 +
0,9%) 95
105
115
125
135
145
155
165
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Coûts salariaux unitaires nominaux
Luxembourg Allemagne Belgique France Pays-Bas
9. Certains accents politiques louables, et d’autres moins … (3)
Cette
adaptation est
imposée aux
entreprises
alors que le
Luxembourg se
caractérise
depuis 2000
par une
considérable
dérive de sa
compétitivité
3333
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Le SSM a augmenté
de quelque 70%
depuis juillet 2000
SSM de base est
particulièrement
élevé au
Luxembourg par
rapport au
salaire minimum
pratiqué dans
les autres pays
de l’OCDE
9. Certains accents politiques louables, et d’autres moins … (4)
3434
10. Pour le « Zukunftspak », les années passent mais les
conclusions restent
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Programme
gouvernemental
Paquet pour l’avenir
initial
Paquet pour
l’avenir après
accord bipartite
avec les syndicats
PLPFP
2015-2019
PLPFP 2016-
2020
PLPFP 2017-2021 PLPFP 2019-2022
1.500 millions EUR 1.040 millions EUR 1.008 millions EUR 809 millions EUR 704 millions EUR 657 millions EUR 567 millions EUR
54,5% du paquet
initial s'élevant à
1.040 millions EUR
3535
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
La situation des Administrations
publiques en quelques grands
chiffres
Les recommandations
3636
Deux piliers, dans une stratégie d’ensemble :
• Des marges de manœuvre budgétaires suffisantes (risques et incertitudes).
• « Expenditure shift » : mieux asseoir la « croissance qualitative »: en faveur d’investissements
publics ciblés et bien évalués, formation et éducation plus efficaces (atténuer le manque de main-
d’œuvre qualifiée), recherche, etc.
• Comment financer ces deux piliers? Propositions portant sur 1,5 milliard EUR de la
Chambre de Commerce (graduellement):
• Rapprochement des comptabilités à saluer.
Mais aller plus loin:
• Révision de l’architecture budgétaire ;
• Norme de dépenses ;
• Gestion des investissements publics.
Des marges de manœuvre budgétaires suffisantes et un « expenditure shift »
pour raffermir la croissance qualitative
ANALYSE DE LA CHAMBRE DE
COMMERCE
Valeurs
2019
Diminution partielle de dépenses fiscales 122
Impôt foncier 70
Forfait d'éducation (abolition graduelle) 53
Moitié des embauches prévues 30
Ciblage 13ème mois fonctions publique 180
Norme dépenses (p.r. évolution "naturelle" 670
Suppression ciblée alloc. fin d'année pensions 50
Imposition allocations familiale (ou mesure
équivalente en dépenses): 190
Aide au réemploi 30
Suppression en deux ans de l'abattement
extra-professionnel 81
TOTAL 1476
3737
Merci pour votre attention !
Questions & Réponses
L’avis complet 2019 de la Chambre de Commerce est
disponible sur son site Internet
Pour toutes questions complémentaires : eco@cc.lu

Contenu connexe

Tendances

La gestion du Grand Lyon
La gestion du Grand LyonLa gestion du Grand Lyon
La gestion du Grand LyonFondation iFRAP
 
Intérieur, Renseignement, Défense, Justice : La nécessaire remise à niveau
Intérieur, Renseignement, Défense, Justice : La nécessaire remise à niveauIntérieur, Renseignement, Défense, Justice : La nécessaire remise à niveau
Intérieur, Renseignement, Défense, Justice : La nécessaire remise à niveauFondation iFRAP
 
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017Fondation iFRAP
 
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...Arrow Institute
 
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018Société Tripalio
 
Baisser de 100 milliards les impôts et cotisations
Baisser de 100 milliards les impôts et cotisationsBaisser de 100 milliards les impôts et cotisations
Baisser de 100 milliards les impôts et cotisationsFondation iFRAP
 
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesSC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesFondation iFRAP
 
Fonction publique : Statut, primes, évaluation, temps de travail
Fonction publique : Statut, primes, évaluation, temps de travailFonction publique : Statut, primes, évaluation, temps de travail
Fonction publique : Statut, primes, évaluation, temps de travailFondation iFRAP
 
Défense, vers les 2% du PIB
Défense, vers les 2% du PIBDéfense, vers les 2% du PIB
Défense, vers les 2% du PIBFondation iFRAP
 
Déficit et dette publique en zone euro et UE
Déficit et dette publique en zone euro et UEDéficit et dette publique en zone euro et UE
Déficit et dette publique en zone euro et UEPaperjam_redaction
 
Oestv - 2022-01 - diaporama de conjoncture Vendée
Oestv - 2022-01 - diaporama de conjoncture VendéeOestv - 2022-01 - diaporama de conjoncture Vendée
Oestv - 2022-01 - diaporama de conjoncture VendéeOESTV
 
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020Knight Frank France
 
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014FactaMedia
 
Le Crédit d'Impôt recherche en 2011
Le Crédit d'Impôt recherche en 2011Le Crédit d'Impôt recherche en 2011
Le Crédit d'Impôt recherche en 2011Collectif PAPERA
 
Intervention de Michel Berson dans le débat sur le Crédit d'Impôt Recherche (...
Intervention de Michel Berson dans le débat sur le Crédit d'Impôt Recherche (...Intervention de Michel Berson dans le débat sur le Crédit d'Impôt Recherche (...
Intervention de Michel Berson dans le débat sur le Crédit d'Impôt Recherche (...MichelBerson
 
Retraites-Santé : Oser les vraies réformes
Retraites-Santé : Oser les vraies réformesRetraites-Santé : Oser les vraies réformes
Retraites-Santé : Oser les vraies réformesFondation iFRAP
 

Tendances (20)

La gestion du Grand Lyon
La gestion du Grand LyonLa gestion du Grand Lyon
La gestion du Grand Lyon
 
Intérieur, Renseignement, Défense, Justice : La nécessaire remise à niveau
Intérieur, Renseignement, Défense, Justice : La nécessaire remise à niveauIntérieur, Renseignement, Défense, Justice : La nécessaire remise à niveau
Intérieur, Renseignement, Défense, Justice : La nécessaire remise à niveau
 
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
 
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
Impact de la fiscalité sur le comportement des clients et évolution de l'offr...
 
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
 
Baisser de 100 milliards les impôts et cotisations
Baisser de 100 milliards les impôts et cotisationsBaisser de 100 milliards les impôts et cotisations
Baisser de 100 milliards les impôts et cotisations
 
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesSC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
 
Fonction publique : Statut, primes, évaluation, temps de travail
Fonction publique : Statut, primes, évaluation, temps de travailFonction publique : Statut, primes, évaluation, temps de travail
Fonction publique : Statut, primes, évaluation, temps de travail
 
Défense, vers les 2% du PIB
Défense, vers les 2% du PIBDéfense, vers les 2% du PIB
Défense, vers les 2% du PIB
 
Déficit et dette publique en zone euro et UE
Déficit et dette publique en zone euro et UEDéficit et dette publique en zone euro et UE
Déficit et dette publique en zone euro et UE
 
Oestv - 2022-01 - diaporama de conjoncture Vendée
Oestv - 2022-01 - diaporama de conjoncture VendéeOestv - 2022-01 - diaporama de conjoncture Vendée
Oestv - 2022-01 - diaporama de conjoncture Vendée
 
Projet de Loi de Finances 2016
Projet de Loi de Finances 2016Projet de Loi de Finances 2016
Projet de Loi de Finances 2016
 
Actu Eco 10/10/2014
Actu Eco 10/10/2014Actu Eco 10/10/2014
Actu Eco 10/10/2014
 
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
 
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
 
Dossier de presse - Loi de finances 2019
Dossier de presse - Loi de finances 2019Dossier de presse - Loi de finances 2019
Dossier de presse - Loi de finances 2019
 
Le Crédit d'Impôt recherche en 2011
Le Crédit d'Impôt recherche en 2011Le Crédit d'Impôt recherche en 2011
Le Crédit d'Impôt recherche en 2011
 
Rapport Annuel MESR #CIR 2011
Rapport Annuel MESR #CIR 2011Rapport Annuel MESR #CIR 2011
Rapport Annuel MESR #CIR 2011
 
Intervention de Michel Berson dans le débat sur le Crédit d'Impôt Recherche (...
Intervention de Michel Berson dans le débat sur le Crédit d'Impôt Recherche (...Intervention de Michel Berson dans le débat sur le Crédit d'Impôt Recherche (...
Intervention de Michel Berson dans le débat sur le Crédit d'Impôt Recherche (...
 
Retraites-Santé : Oser les vraies réformes
Retraites-Santé : Oser les vraies réformesRetraites-Santé : Oser les vraies réformes
Retraites-Santé : Oser les vraies réformes
 

Similaire à Avis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'Etat

Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Jean Jacques Gourhan
 
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...CDGKSupport
 
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019sheldon00
 
Budget 2015 - Rapport de présentation
Budget 2015 - Rapport de présentationBudget 2015 - Rapport de présentation
Budget 2015 - Rapport de présentationVille_de_Caen
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiquesLeon Duo
 
Financespubliques tunisie
Financespubliques tunisieFinancespubliques tunisie
Financespubliques tunisieAchref Labidi
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiquesLeon Duo
 
Dob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetDob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetMairieClohars
 
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Michel Péters
 
Tableau de bord économique et social du Luxembourg.pdf
Tableau de bord économique et social du Luxembourg.pdfTableau de bord économique et social du Luxembourg.pdf
Tableau de bord économique et social du Luxembourg.pdfPaperjam_redaction
 
Cour des comptes juin 2017-28062017
Cour des comptes juin 2017-28062017Cour des comptes juin 2017-28062017
Cour des comptes juin 2017-28062017Jean-Michel Cedro
 
Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207FactaMedia
 
Dob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-CarnoëtDob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-CarnoëtMairieClohars
 
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018FIDAQUITAINE
 

Similaire à Avis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'Etat (20)

Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
Diaporama prospective bureau du 25 juin 2015
 
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
 
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
 
Budget 2015 - Rapport de présentation
Budget 2015 - Rapport de présentationBudget 2015 - Rapport de présentation
Budget 2015 - Rapport de présentation
 
Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
 
Financespubliques tunisie
Financespubliques tunisieFinancespubliques tunisie
Financespubliques tunisie
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
 
Dob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoetDob 2019 clohars_carnoet
Dob 2019 clohars_carnoet
 
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
Suivi de "mon" conseil communal du 28 mars 2011
 
Tableau de bord économique et social du Luxembourg.pdf
Tableau de bord économique et social du Luxembourg.pdfTableau de bord économique et social du Luxembourg.pdf
Tableau de bord économique et social du Luxembourg.pdf
 
Loi de finances 2017
Loi de finances 2017 Loi de finances 2017
Loi de finances 2017
 
Bilan annuel 2018 BNP Paribas
Bilan annuel 2018 BNP ParibasBilan annuel 2018 BNP Paribas
Bilan annuel 2018 BNP Paribas
 
Dob 2020
Dob 2020Dob 2020
Dob 2020
 
Budget de l'état 2021
Budget de l'état 2021Budget de l'état 2021
Budget de l'état 2021
 
Cour des comptes juin 2017-28062017
Cour des comptes juin 2017-28062017Cour des comptes juin 2017-28062017
Cour des comptes juin 2017-28062017
 
Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207Budget triennal 2015-207
Budget triennal 2015-207
 
Budget 2020 en chiffres
Budget 2020 en chiffresBudget 2020 en chiffres
Budget 2020 en chiffres
 
Dob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-CarnoëtDob 2016 Clohars-Carnoët
Dob 2016 Clohars-Carnoët
 
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
Loi de finance et loi de financement de la securite sociale 2018
 

Plus de Paperjam_redaction

rapport-compte-gnral-2022-vf.pdf
rapport-compte-gnral-2022-vf.pdfrapport-compte-gnral-2022-vf.pdf
rapport-compte-gnral-2022-vf.pdfPaperjam_redaction
 
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdfLere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdfPaperjam_redaction
 
Bank account in Luxembourg - Contacts FinTechs_October 2023_v5.pdf
Bank account in Luxembourg - Contacts FinTechs_October 2023_v5.pdfBank account in Luxembourg - Contacts FinTechs_October 2023_v5.pdf
Bank account in Luxembourg - Contacts FinTechs_October 2023_v5.pdfPaperjam_redaction
 
Bank account in Luxembourg - Contacts AIFs_October 2023_final_v2.pdf
Bank account in Luxembourg - Contacts AIFs_October 2023_final_v2.pdfBank account in Luxembourg - Contacts AIFs_October 2023_final_v2.pdf
Bank account in Luxembourg - Contacts AIFs_October 2023_final_v2.pdfPaperjam_redaction
 
Patents-trade-marks-and-startup-finance-study.pdf
Patents-trade-marks-and-startup-finance-study.pdfPatents-trade-marks-and-startup-finance-study.pdf
Patents-trade-marks-and-startup-finance-study.pdfPaperjam_redaction
 
Rapport d'analyse 8 - subvention de loyer.pdf
Rapport d'analyse 8 - subvention de loyer.pdfRapport d'analyse 8 - subvention de loyer.pdf
Rapport d'analyse 8 - subvention de loyer.pdfPaperjam_redaction
 
European innovation scoreboard 2022-KI0922386ENN (1).pdf
European innovation scoreboard 2022-KI0922386ENN (1).pdfEuropean innovation scoreboard 2022-KI0922386ENN (1).pdf
European innovation scoreboard 2022-KI0922386ENN (1).pdfPaperjam_redaction
 
Affiche Mouvement Social L01B Metz Thionville Luxembourg du mardi 26 septembr...
Affiche Mouvement Social L01B Metz Thionville Luxembourg du mardi 26 septembr...Affiche Mouvement Social L01B Metz Thionville Luxembourg du mardi 26 septembr...
Affiche Mouvement Social L01B Metz Thionville Luxembourg du mardi 26 septembr...Paperjam_redaction
 
IMD World Talent Report 2023.pdf
IMD World Talent Report 2023.pdfIMD World Talent Report 2023.pdf
IMD World Talent Report 2023.pdfPaperjam_redaction
 
Conférence Luxembourg Stratégie - Programme - 26.09.23[19].pdf
Conférence Luxembourg Stratégie - Programme - 26.09.23[19].pdfConférence Luxembourg Stratégie - Programme - 26.09.23[19].pdf
Conférence Luxembourg Stratégie - Programme - 26.09.23[19].pdfPaperjam_redaction
 
RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023
RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023
RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023Paperjam_redaction
 

Plus de Paperjam_redaction (20)

rapport-compte-gnral-2022-vf.pdf
rapport-compte-gnral-2022-vf.pdfrapport-compte-gnral-2022-vf.pdf
rapport-compte-gnral-2022-vf.pdf
 
ADC2023.pdf
ADC2023.pdfADC2023.pdf
ADC2023.pdf
 
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdfLere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
Lere-de-lIA_Opportunites-et-defis_Fondation-IDEA-asbl_VD.pdf
 
Bank account in Luxembourg - Contacts FinTechs_October 2023_v5.pdf
Bank account in Luxembourg - Contacts FinTechs_October 2023_v5.pdfBank account in Luxembourg - Contacts FinTechs_October 2023_v5.pdf
Bank account in Luxembourg - Contacts FinTechs_October 2023_v5.pdf
 
Bank account in Luxembourg - Contacts AIFs_October 2023_final_v2.pdf
Bank account in Luxembourg - Contacts AIFs_October 2023_final_v2.pdfBank account in Luxembourg - Contacts AIFs_October 2023_final_v2.pdf
Bank account in Luxembourg - Contacts AIFs_October 2023_final_v2.pdf
 
Patents-trade-marks-and-startup-finance-study.pdf
Patents-trade-marks-and-startup-finance-study.pdfPatents-trade-marks-and-startup-finance-study.pdf
Patents-trade-marks-and-startup-finance-study.pdf
 
Bulletin du Statec
Bulletin du StatecBulletin du Statec
Bulletin du Statec
 
Rapport d'analyse 8 - subvention de loyer.pdf
Rapport d'analyse 8 - subvention de loyer.pdfRapport d'analyse 8 - subvention de loyer.pdf
Rapport d'analyse 8 - subvention de loyer.pdf
 
Note 34.pdf
Note 34.pdfNote 34.pdf
Note 34.pdf
 
Note 35.pdf
Note 35.pdfNote 35.pdf
Note 35.pdf
 
European innovation scoreboard 2022-KI0922386ENN (1).pdf
European innovation scoreboard 2022-KI0922386ENN (1).pdfEuropean innovation scoreboard 2022-KI0922386ENN (1).pdf
European innovation scoreboard 2022-KI0922386ENN (1).pdf
 
Lettre d'intention LU-BE.pdf
Lettre d'intention LU-BE.pdfLettre d'intention LU-BE.pdf
Lettre d'intention LU-BE.pdf
 
Affiche Mouvement Social L01B Metz Thionville Luxembourg du mardi 26 septembr...
Affiche Mouvement Social L01B Metz Thionville Luxembourg du mardi 26 septembr...Affiche Mouvement Social L01B Metz Thionville Luxembourg du mardi 26 septembr...
Affiche Mouvement Social L01B Metz Thionville Luxembourg du mardi 26 septembr...
 
IMD World Talent Report 2023.pdf
IMD World Talent Report 2023.pdfIMD World Talent Report 2023.pdf
IMD World Talent Report 2023.pdf
 
Conférence Luxembourg Stratégie - Programme - 26.09.23[19].pdf
Conférence Luxembourg Stratégie - Programme - 26.09.23[19].pdfConférence Luxembourg Stratégie - Programme - 26.09.23[19].pdf
Conférence Luxembourg Stratégie - Programme - 26.09.23[19].pdf
 
RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023
RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023
RÈGLEMENT (UE) 2023/1115 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 31 mai 2023
 
Asti.pdf
Asti.pdfAsti.pdf
Asti.pdf
 
2023-26-inf-fr.docx.pdf
2023-26-inf-fr.docx.pdf2023-26-inf-fr.docx.pdf
2023-26-inf-fr.docx.pdf
 
CGFP-WAHLPRÜFSTEINE.pdf
CGFP-WAHLPRÜFSTEINE.pdfCGFP-WAHLPRÜFSTEINE.pdf
CGFP-WAHLPRÜFSTEINE.pdf
 
OGBL.pdf
OGBL.pdfOGBL.pdf
OGBL.pdf
 

Avis de la Chambre de commerce sur le budget 2019 de l'Etat

  • 1. 11 www.cc.lu AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE : • relatif au projet de loi n°7450 concernant le budget des recettes et des dépenses de l’Etat pour l’exercice 2019 • relatif au projet de loi n°7451 de programmation financière pluriannuelle 2019-2022 « Ce que le budget ne vous dit pas… » Conférence de presse du 2 avril 2019
  • 2. 22 SOMMAIRE I. La situation des Administrations publiques en quelques grands chiffres II. Les 10 messages à retenir III. Les recommandations
  • 3. 33 ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE La situation des Administrations publiques en quelques grands chiffres
  • 4. 44 Administration centrale (1) Disparation du déficit de courte durée ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Dépenses • +351 millions EUR (+1,9%) entre le budget 2018 et prévisions pour 2018 • +5,8% entre prévisions pour 2018 et 2019 / +7,8% entre budgets pour 2018 et 2019 • +4,8% en moyenne annuelle entre 2019 et 2022 2018 prévisions 2019 prévisions 2020 prévisions 2021 prévisions 2022 prévisions Dépenses en millions EUR 18 541 19 611 20 530 21 671 22 394 Recettes en millions EUR 18 662 18 962 20 014 21 189 22 350 Solde en millions EUR 121 -650 -515 -482 -44 Solde en % du PIB 0,2% -1,1% -0,8% -0,7% -0,1%
  • 5. 55 Administration centrale (2) Merci les entreprises ! ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Recettes • +1.362 millions EUR entre le budget et prévisions pour 2018 (+8%) • +1,6% entre prévisions pour 2018 et 2019 (prudence apparente) / +9,6% entre budget 2018 et 2019 • Des recettes exceptionnelles 2017 compte Budget voté Prévisions 1 966 1 715 2 303 375 352 509 521 574 682 Impôt retenu sur les revenus de capitaux Impôt sur la fortune 44,6% 35,7% 18,8% 30,9% Taux de croissance entre 2017 et prévisions 2018 17,1% 2018 Impôt sur le revenu des collectivités 34,3%
  • 6. 66 Administration centrale (3) Une amélioration en fin de période ? Le voir pour le croire ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Soldes • Excédent en 2018, grâce à des recettes exceptionnelles • Retour du déficit dès 2019, amélioration prévue d’ici à 2022, mais nombreux risques qui pourraient empêcher sa matérialisation
  • 7. 77 Administration publique Des hauts et des bas ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Chute de 1,6 pp Amélioration en fin de période du PLPFP
  • 8. 88 Dette publique Diminue en %, augmente en milliards ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE 0,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0 9 500 10 000 10 500 11 000 11 500 12 000 12 500 13 000 13 500 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 Dette en millions EUR (échelle de gauche) Dette en % du PIB (échelle de droite) 2019 • 11,4 milliards EUR • 20,2% du PIB 2022 • 13,2 milliards EUR • 18,4% du PIB
  • 9. 99 ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE 10 « Vous avez 10 nouveaux messages »
  • 10. 1010 1. Un PIB de 72 milliards en 2022… ou une moins-value fiscale de 1 milliard ? (1) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE 2017 55 milliards 2022 72 milliards PIB nominal Grande importance du PIB d’un point de vue budgétaire : • dénominateur utilisé dans la plupart des ratios de finances publiques une surévaluation du PIB nominal « dilue » les indicateurs • agrégat essentiel pour déterminer l’évolution des recettes +30% : 17,5% hausse du PIB 10% progression du déflateur du PIB
  • 11. 1111 1. Un PIB de 72 milliards en 2022… ou une moins-value fiscale de 1 milliard ? (2) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Hausse de 30% en 5 ans semble fragile selon les prévisions Selon documents budgétaires Selon Commission européenne différence 2019 3,0% 2,5% 0,5% 2020 3,8% 2,6% 1,2% Première estimation du STATEC Selon Commission européenne Selon documents budgétaires 2018 2,6% 3,0% 3,0% Estimation la plus récente Des écart faibles en apparence, mais en apparence seulement Si croissance de la CE pour 2019 et 2020 PIB de 70,5 milliards EUR moins-value de recettes de 540 millions EUR (si ratio 45%) Si croissance limitée à son taux moyen enregistré de 2000 à 2017, soit +2,6%, sur tout l’horizon 2018-2022 PIB de 69,4 milliards EUR moins-value de recettes de 1.030 millions EUR (si ratio 45%) e n 2 0 2 2
  • 12. 1212 2. Des dépenses publiques en forte croissance continue (1) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE PLPFP présenté en: Octobre Octobre Octobre Octobre Mars 2014 2015 2016 2017 2019 RECETTES 17466 17390 17503 17300 18662 Impôts et cotisations 15913 15606 15916 15747 16845 dont impôts courants sur le revenu 8425 8141 8492 7963 8876 DEPENSES 17583 17867 18447 18190 18541 Consommation intermédiaire 1273 1470 1370 1435 1449 Formation de capital 1679 1488 1560 1514 1467 Rémunération des salariés 3622 3976 3984 4152 4263 Subventions 804 615 681 729 714 Charges d'intérêt et assimilées 194 181 230 181 190 Prestations sociales 1631 1849 1657 1646 1747 Autres transferts courants 7553 7458 8046 7661 7891 Transferts en capital 833 854 899 852 756 Autres -6 -22 19 21 64 SOLDE -117 -477 -944 -890 121 Idem, en % du PIB -0,2% -0,8% -1,5% -1,5% 0,2% Evolution des agrégats de l’Administration centrale estimés pour la même année 2018 dans les PLPFP successifs
  • 13. 1313 2. Des dépenses publiques en forte croissance continue (2) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE • Solde de l’AC : s’améliore par rapport à octobre 2017 / moins par rapport à octobre 2014 • Recettes : évolution favorable et exceptionnelle • Dépenses : enflent et « qualité » diminue entre octobre 2014 et mars 2019, pour la même année 2018 : • Hausse de la consommation intermédiaire (+14%) et de la rémunération des salariés (+18%) • Baisse des investissements publics directs (-13%) et indirects (-9%) de l’Administration centrale 1er constat : des dépenses qui dérivent au cours des PLPFP successifs
  • 14. 1414 2. Des dépenses publiques en forte croissance continue (3) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE • Augmentation moyenne des dépenses de 4,7% entre 2019 à 2022 • A saluer si ce ralentissement devait se produire, mais si dépenses conservent leur progression historique (entre 2000 et 2017) de 6,1% par an de 2019 à 2022 : 2e constat : important risque de dérapage des dépenses, et in fine des soldes surcoût en termes de dépenses surcoût en % du PIB solde structurel des AP actuellement prévu par PLPFP 2019-2022 nouveau solde structurel des AP avec dérapage 2019 environ 200 millions EUR 0,3% 0,9% 0,7% 2020 environ 500 millions EUR 0,8% 0,8% 0% 2021 environ 1.000 millions EUR 1,5% 1,1% -0,4% 2022 environ 1.500 millions EUR 2,1% 1,8% -0,3%
  • 15. 1515 3. Une minimisation de l’ampleur des dépenses liées à la rémunération des salariés (1) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Chaque année, part accrue des dépenses courantes difficilement réversibles Exemple : rémunération des salariés de l’Etat En 2019 : +321 millions EUR en un an, soit +7,5% 23,4% des dépenses totales de l’AC 7,5% du PIB +950 ETP Entre 2010 et 2018 : +50%, passant de 2,8 à 4,3 milliards EUR Entre 2019 et 2022 : +5,6% de moyenne annuelle, soit une hausse cumulée de plus de 15%
  • 16. 1616 3. Une minimisation de l’ampleur des dépenses liées à la rémunération des salariés (2) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Sur 5 ans (entre 2018 et 2022) Au niveau de l’AC : +1 milliard EUR, de 4,3 à 5,3 milliards EUR Au niveau de l’AP : +1,2 milliard EUR, de 5,4 à 6,2 milliards EUR Tendance non durable, si inflexion du rythme de progression des recettes Marges de manœuvre pour mener une politique volontariste se rétrécissent
  • 17. 1717 4. Baisse de l’IRC : un soulagement pour les entreprises ? (1) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Le projet de budget 2019 propose :  de réduire de 1 pp, de 18% à 17%, le taux d’impôt sur le revenu des collectivités (IRC) taux nominal global de l’IRC passera de 19,26% à 18,19% à Luxembourg ville, charge d’impôt globale de 24,94%, contre 26,01% actuellement  d’élargir la tranche de revenu à laquelle s’applique le taux minimal de l'IRC, c’est-à-dire 15%, de 25.000 EUR à 175.000 EUR  de lisser le passage du taux d’imposition minimal au taux d’imposition maximal, en prévoyant une tranche intermédiaire, qui s’élève à 26.250 euros plus 31% du revenu imposable dépassant 175.000 EUR, lorsque le revenu imposable est compris entre 175.000 EUR et 200.001 EUR
  • 18. 1818 4. Baisse de l’IRC : un soulagement pour les entreprises ? (2) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Annonce à ranger parmi les bonnes nouvelles du projet de budget 2019 MAIS il existe toujours une « marge d’amélioration » car taux médian de taxation des entreprises au sein de l’UE de 21% les changements annoncés ne se traduiront a priori pas par une réduction de la charge fiscale des entreprises 2018 2019 2020 2021 2022 Prévisions Projet de budget Prévisions Prévisions Prévisions 8876 8974 9557 10174 10874 1.1% 6.5% 6.5% 6.9% 2303 2050 2000 2070 2140 -11.0% -2.4% 3.5% 3.4% Etat central Impôt sur le revenu des collectivités Impôts courants sur le revenu, le patrimoine, etc. Administration centrale Baisse du taux compensée par un élargissement de la base imposable?
  • 19. 1919 4. Baisse de l’IRC : un soulagement pour les entreprises ? (3) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE 2017 2019 Compte Budget voté Prévisions Prévisions Impôt sur le revenu des collectivités 1 966,4 1 715,0 2 302,9 2 050,0 Variation entre budget 2018 et prévisions 2018 34,3% Variation entre budget 2018 et compte 2017 -12,8% Variation entre prévisions 2018 et compte 2017 17,1% 2018 2017 compte Budget voté Prévisions 7 734 7 963 8 876 1 966 1 715 2 303 Taux de croissance entre 2017 et prévisions 2018 14,8% 17,1% 2018 Administration centrale Impôts courants sur le revenu, le patrimoine, etc. 11,5% Etat central Impôt sur le revenu des collectivités 34,3% Les rendements en termes d’IRC jouent au yoyo
  • 20. 2020 5. Une brève éclaircie pour le solde de l’Administration centrale (1) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Excédent en 2018 de 121 millions EUR 1er budget non-déficitaire depuis 2007 0.0 -1.6 -2.7 -1.1 0.0 1.4 0.0 -2.5 -2.3 -1.6 -2.0 -1.0 -0.3 -0.5 -0.4 -0.6 0.2 -5.0 -4.0 -3.0 -2.0 -1.0 0.0 1.0 2.0 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 prévisions Fruit d’une hausse exceptionnelle et non récurrente des recettes
  • 21. 2121 5. Une brève éclaircie pour le solde de l’Administration centrale (2) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE L’AC est à nouveau déficitaire dès 2019 18000 18500 19000 19500 20000 20500 21000 21500 22000 22500 23000 2018 2019 2020 2021 2022 Dépenses Recettes Qui dit déficit dit écart entre les rythmes de progression des dépenses et des recette et « effet ciseau »
  • 22. 2222 5. Une brève éclaircie pour le solde de l’Administration centrale (3) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE L’accord de coalition pour la législature 2018-2023 peut être qualifié de généreux Nombreuses mesures non encore budgétisées, telles que :  « […] le barème et les critères d’attribution de l’allocation de vie chère seront adaptés de façon adéquate »  « [d]ans le domaine de l’accès à un logement à prix abordable, […] une augmentation des moyens alloués sera accordée pour garantir un suivi social de qualité »  « [l]a politique de l’Education au sens large sera développée […]. Cette démarche impliquera […] une mise à disposition de ressources nécessaires et suffisantes »
  • 23. 2323 6. Le nouvel objectif à moyen terme (OMT) : les +0,5% sont de retour (1) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE • Solde structurel : • = solde des Administrations publiques corrigé de l’impact des cycles conjoncturels et de mesures dites « ponctuelles et temporaires » • indicateur clef de la politique budgétaire, au niveau européen mais aussi au niveau national • Objectifs en termes de soldes structurels, les « objectifs budgétaires à moyen terme » (OMT), sont redéfinis tous les trois ans • Entre 2014 et 2016 : OMT fixé à +0,5% du PIB • Entre 2017 et 2019 : OMT fixé à -0,5% du PIB • Entre 2020 et 2022 : OMT fixé à +0,5% du PIB
  • 24. 2424 6. Le nouvel objectif à moyen terme (OMT) : les +0,5% sont de retour (2) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE +0,5% DU PIB • OMT de +0,5% repose sur des hypothèses peu exigeantes Dette à moyen terme trois fois plus élevé qu’actuellement Taux de préfinancement des dépenses liées au vieillissement fixé à 33% • Si relâchement des hypothèses : OMT correspondant à un ratio d'endettement en % du PIB de: Préfinancement vieillissement: 20% 30% 60% 33% 2,1% 1,7% 0,5% 50% 3,6% 3,2% 2,0% 100% 8,0% 7,6% 6,4% Schématiquement
  • 25. 2525 7. Les risques sont légion… (1) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Facteurs de risques supplémentaires identifiés dans la « note au formateur » • Indemnités de chômage allouées aux non-résidents 100 à 200 millions EUR de plus par an (nouvelles dispositions européennes) possiblement dès 2021 • Pression sur les infrastructures investissements supplémentaires (évolutions démographiques) • Perte de compétitivité en matière de fiscalité des entreprises La projet CCCTB pourrait induire une perte de recettes de l’ordre 700 millions EUR • Forte exposition du Luxembourg au secteur financier
  • 26. 2626 7. Les risques sont légion… (2) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Facteurs de risques supplémentaires identifiés dans la « note au formateur » • Contribution au budget de l’UE contribution annuelle du Luxembourg pourrait augmenter de 200 à 300 millions EUR par an à partir de 2021, selon le CEFN • Impact découlant des engagements climatiques hausse des accises susceptible de déboucher sur un déchet fiscal en raison des effets négatifs sur les volumes • Difficultés d’estimation du PIB ou du revenu national brut (RNB) contributions au budget de l’UE, les objectifs de R&D ou en matière de défense ou de coopération au développement dépendent de ces agrégats
  • 27. 2727 8. Sécurité sociale : des problèmes rapprochés (1) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Régime de pension : le grand du projet de budget et de l’accord de coalition D’ici à 2040 : • les réserves de pension actuelles, qui dépassent les 30% du PIB, disparaîtraient totalement, selon l’IGSS D’ici à 2070, selon l’Ageing Working Group : • le ratio des dépenses de pension doublera : de 9% du PIB à 18%, soit quelque 5 milliards EUR supplémentaires (aux prix d’aujourd’hui) • les dépenses de l’assurance dépendance tripleront en poids, de 1,3% du PIB actuellement à 4,1% • les dépenses de santé augmenteront de 1,2 pp du PIB Soit au total un gonflement des dépenses de 13 points de pourcentage
  • 28. 2828 8. Sécurité sociale : des problèmes rapprochés (2) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Une prime de répartition pure qui se rapproche des 24% ...
  • 29. 2929 8. Sécurité sociale : des problèmes rapprochés (3) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Dés à présent, tendance à la baisse du surplus de la sécurité sociale au fil du temps
  • 30. 3030 9. Certains accents politiques louables, et d’autres moins … (1) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE • Hausse des accises : risque de pénaliser le secteur du transport et de la logistique sans effet sur le climat • Acquisition de terrains pour réaliser de nouvelles zones d’activités nationales et régionales : répercussions, notamment sur la mobilité et le logement, raison pour laquelle une mise en œuvre rapide des quatre plans sectoriels est demandée • R&D : crédits en hausse de 358 millions EUR, ce qui représente 0,5% du PIB luxembourgeois : • Le Luxembourg a besoin d’une stratégie nationale de la recherche au service des enjeux économiques et sociétaux qui favorisera les coopérations public-privé • Logement : crédits en hausse mais : • le taux d’exécution de ces dépenses est traditionnellement faible • pas de révolution de fond en comble
  • 31. 3131 9. Certains accents politiques louables, et d’autres moins … (2) ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Le Gouvernement a décidé d’augmenter à raison de 100 euros nets (environ) le salaire social minimum (SSM), selon une fusée à trois étages hausse de 1,1% déjà entrée en vigueur au 1er janvier 2019 nouvelle hausse de 0,9% avec effet rétroactif au 1er janvier 2019 crédit d’impôt de 70 euros pour les titulaires du SSM, qui déclinera graduellement • Une énième hausse du SSM
  • 32. 3232 ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Nouveau crédit d’impôt permet de « limiter les dégâts » pour les entreprises, contrairement à l’augmentation de 2% (1,1 + 0,9%) 95 105 115 125 135 145 155 165 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Coûts salariaux unitaires nominaux Luxembourg Allemagne Belgique France Pays-Bas 9. Certains accents politiques louables, et d’autres moins … (3) Cette adaptation est imposée aux entreprises alors que le Luxembourg se caractérise depuis 2000 par une considérable dérive de sa compétitivité
  • 33. 3333 ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Le SSM a augmenté de quelque 70% depuis juillet 2000 SSM de base est particulièrement élevé au Luxembourg par rapport au salaire minimum pratiqué dans les autres pays de l’OCDE 9. Certains accents politiques louables, et d’autres moins … (4)
  • 34. 3434 10. Pour le « Zukunftspak », les années passent mais les conclusions restent ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Programme gouvernemental Paquet pour l’avenir initial Paquet pour l’avenir après accord bipartite avec les syndicats PLPFP 2015-2019 PLPFP 2016- 2020 PLPFP 2017-2021 PLPFP 2019-2022 1.500 millions EUR 1.040 millions EUR 1.008 millions EUR 809 millions EUR 704 millions EUR 657 millions EUR 567 millions EUR 54,5% du paquet initial s'élevant à 1.040 millions EUR
  • 35. 3535 ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE La situation des Administrations publiques en quelques grands chiffres Les recommandations
  • 36. 3636 Deux piliers, dans une stratégie d’ensemble : • Des marges de manœuvre budgétaires suffisantes (risques et incertitudes). • « Expenditure shift » : mieux asseoir la « croissance qualitative »: en faveur d’investissements publics ciblés et bien évalués, formation et éducation plus efficaces (atténuer le manque de main- d’œuvre qualifiée), recherche, etc. • Comment financer ces deux piliers? Propositions portant sur 1,5 milliard EUR de la Chambre de Commerce (graduellement): • Rapprochement des comptabilités à saluer. Mais aller plus loin: • Révision de l’architecture budgétaire ; • Norme de dépenses ; • Gestion des investissements publics. Des marges de manœuvre budgétaires suffisantes et un « expenditure shift » pour raffermir la croissance qualitative ANALYSE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Valeurs 2019 Diminution partielle de dépenses fiscales 122 Impôt foncier 70 Forfait d'éducation (abolition graduelle) 53 Moitié des embauches prévues 30 Ciblage 13ème mois fonctions publique 180 Norme dépenses (p.r. évolution "naturelle" 670 Suppression ciblée alloc. fin d'année pensions 50 Imposition allocations familiale (ou mesure équivalente en dépenses): 190 Aide au réemploi 30 Suppression en deux ans de l'abattement extra-professionnel 81 TOTAL 1476
  • 37. 3737 Merci pour votre attention ! Questions & Réponses L’avis complet 2019 de la Chambre de Commerce est disponible sur son site Internet Pour toutes questions complémentaires : eco@cc.lu