SlideShare une entreprise Scribd logo
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 13 FEVRIER 2013
« PHOTOGRAPHIE »
_____
Accord
AMENAGEMENT ET ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL
ENTRE :
LA CONFEDERATION FRANCAISE DE LA PHOTOGRAPHIE
205, rue du Faubourg Saint Martin 75010 PARIS
D’une part,
ET
FEDERATION DES SERVICES DE LA CONFEDERATION FRANÇAISE DEMOCRATIQUE DU TRAVAIL (CFDT), Tour ESSOR, 14 rue Scandicci,
93508 PANTIN,
FEDERATION NATIONALEDEL'ENCADREMENTDU COMMERCEETDES SERVICES (CFE-CGC FNECS) 9, rue de Rocroy, 75010 PARIS,
FEDERATION COMMERCE, SERVICES ET FORCE DE VENTE -FEDERATION FRANÇAISEDES TRAVAILLEURS CHRETIENS,CFTC- CSFV), 34, Quai
de Loire, 75019 PARIS,
FEDERATION COMMERCE DISTRIBUTION SERVICES, CGT, Case 425, 263, Rue de Paris, 93514 MONTREUIL,
FEDERATION DES EMPLOYES ET CADRES CGT FO, 54 rue d’Hauteville, 75010 PARIS,
FEDERATION SPECTACLE ETCOMMUNICATION UNSA, 21 rue des Jules Ferry, 93177 BAGNOLET,
D’autre part,
IL EST CONVENU CE QUI SUIT :
2/8
PREAMBULE
La diversité des métiers de la photographie induit des types d'organisation et des horaires de travail qui sont très
différents d'une entreprise à l'autre et d'un salarié à l'autre selon son service, sa fonction et sa mission.
Les parties signataires estiment nécessaire de permettre à toutes les entreprises de la branche, qu’elles soient ou non
couvertes par un accord d’entreprise ou d’établissement, d’aménager le temps de travail de leurs salariés sur une
période pluri-hebdomadaire.
En effet, nombre d’entreprises de la photographie doivent, quel que soit leur métier, faire face à une forte
saisonnalité, liée aux variations de la demande de la clientèle, qui augmente notamment pendant les fêtes de fin
d’année et à la rentrée scolaire.
Ces fluctuations, qui touchent toutes les entreprises, posent des problèmes de gestion du personnel qui, en l’absence
de mesures adéquates, peuvent favoriser l’emploi précaire au dépend de l’emploi stable.
Le présent accord est conclu conformément aux dispositions légalesen vigueur.
Les parties signataires considèrent que la mise en place d’un dispositif d’organisation pluri -hebdomadaire du temps
de travail permettra de répondre à cette saisonnalitéet aux besoins de la clientèle, tout en favorisant la compétitivi té
des entreprises de la branche et l’emploi des salariés concernés.
Les parties signataires incitent les entreprises à rechercher à leur niveau, en concertation avec les institutions
représentatives du personnel, les modalités d'aménagement et d'organisation du temps de travail appropriées et
adaptées aux objectifs de compétitivité des entreprises, de maintien de l'emploi et de conciliation des temps de vie
professionnelle et personnelle.
Le présent accord annuleet remplacel’accord du 24 juillet2001 relatif à l’organisation et la durée du temps de travail
dans les entreprises relevant de la Convention Collective Nationale de la Photographie du 13 février 2013.
ARTICLE 1
Champ d’application
« Le présent accord s’applique à l’ensemble des catégories de personnels engagés à temps plein et dont la durée du
travail est décomptée en heures, y compris les salariés sous contrat à durée déterminée et les intérimaires.
Cependant, pour ces deux catégories de salariés « non CDI », le présent accord ne peut s’appliquer que si le contrat
est supérieur à 3 mois. »
La durée du travail des salariés à temps partiel demeure régie par les dispositions qui leur sont propres.
ARTICLE 2
Objet
Conformément à l'articleL. 3122-2 du code du travail,les entreprises peuvent recourir directement, sans qu’un accord
d’entreprise ou d’établissement n’ait à être conclu, à une répartition de la durée du temps de travail sur une période
supérieure à la semaine et au plus égale à l'année, dans le respect des dispositions du présent accord.
Le recours au dispositif d’aménagement du temps de travail prévu par le présent accord ne fait pas obstacle à ce que
les entreprises instaurent par voie d’accord collectif d’entreprise ou d’établissement un dispositif d’aménagement du
temps de travail sur une période supérieure à la semaine dérogeant au dispositif mis en place par le présent accord.
3/8
ARTICLE 3
Durée du travail
Conformément à l'article L. 3121-10 du code du travail, la durée de travail est fixée à 35 heures hebdomadaires de
travail effectif, soit une durée de travail annuelle de 1607 heures de travail effectif.
ARTICLE 4
Temps de travail effectif
4.1 Définition du temps de travail effectif
Conformément à l’articleL. 3121-1 du code du travail,la duréedu travail effectif est le temps pendant lequel lesalarié
est à la disposition de l'employeur et se conforme à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations
personnelles.
4.2 Temps de pause
Il est reconnu au salarié le droit de prendre une pause pour convenance personnelle, hors satisfaction des besoins
naturels, d’une durée de 20 minutes par jour normalement réparties comme suit : 10 minutes le matin et 10 minutes
l’après-midi.
Ce temps de pause ne pourra être accolé au temps consacré au repas ou avoir pour effet de décaler l’heure
d’embauche ou d’anticiper l’heure de débauche.
Le temps de pause doit être pris quotidiennement, le report n’est pas possible.
Ce temps de pause est considéré comme du temps de travail effectif.
4.3 Temps de repas
Le temps nécessaire à la restauration est de minimum une heure et pourra être réduit à une demi -heure au
maximum, exceptionnellement en cas d’aléas professionnels non prévisible, avec l’accord express du salarié.
4.4 Temps d’habillage de de déshabillage
Pour les salariés dontla naturede travail implique le port d’une tenue vestimentaire particulière, le temps d’habillage
et de déshabillage est assimilé à du temps de travail effectif et inclus dans l’horaire de travail.
Les opérations d’habillage et de déshabillage seront réalisées, dans la mesure du possible, sur le lieu de travail.
Néanmoins, dans les entreprises pourvues de représentants du personnel, le temps d’habillage et de déshabillage
pourra avoir lieu en dehors du lieu de travail, sans que ce temps soit considéré comme du temps de travail effectif.
Cette dérogation ne sera possible qu’après accord express du salarié, cet accord donnant alors lieu à des
compensations définies par accord d’entreprise.
4/8
ARTICLE 5
Période de référence
Les entreprises peuvent prévoir une répartition de la durée du travail sur une période dite « de référence » supérieure
à la semaine et au plus égale à l'année.
La période de référence pour l’aménagement du temps de travail sur l’annéeestfixée à 12 mois consécutifs,lesquels
s’apprécientdu 1er janvier au 31 décembre de chaqueannée civile.
Pour les salariés engagés sous contratde travail à durée déterminée dont la durée du contrat est inférieure à la
période de référence précitée de 12 mois, la périodede référence est égale à la durée de son contrat de travail.
La détermination de la période de référence est soumise à l'avis du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du
personnel lorsqu'ils existent, ou à défaut d’instance représentative du personnel aux salariés de l’entreprise.
Lorsque la période de référence est au moins égale à 6 mois, un bilan de la période écoulée est en outre communiqué
à ces mêmes instances, ou à défaut aux salariés de l’entreprise, dans le mois qui suit la fin de chaque période de
référence.
Ce bilan contient au minimum les informations suivantes :
- Le calendrier indicatif dela périodeécoulée ainsi queles éventuelles modifications qui lui ont été apportées en
cours de période ;
- Le nombre de salariés ayant été soumis au dispositif d’aménagement du temps de travail dans l’entreprise ;
- Le nombre moyen d’heures de travail effectif effectuées par ces salariés sur chaquesemaineet chaque mois de
la période de référence ;
- Le nombre moyen d’heures supplémentaires effectuées par ces salariés sur la période de référence.
ARTICLE 6
Horaires de travail
Les horaires de travail sont déterminés dans le respect des dispositions légales concernant les durées maximums
quotidienne et hebdomadaire de travail ainsi que les temps de repos minimum quotidien et hebdomadaire.
Dans le cadrede la périodede référence, l'horairehebdomadairede travail des salariés peut être modulé par rapport
à l'horairehebdomadairede 35 heures de façon à compenser les hausses et les baisses d'activité et de telle sorte que
les heures effectuées au-delà et en deçà de cet horaire se compensent arithmétiquement.
L’horaire hebdomadaire collectif :
- ne peut être inférieur à 20 heures pendant les périodes de basse activité ;
- ne peut être supérieur à 44 heures pendant les périodes de haute activité.
5/8
ARTICLE 7
Calendrier indicatif
Un calendrier indicatif des variations d’horaires sur la période de référence est communiqué aux salariés concernés
avant que celle-ci ne débute.
Ce calendrier faitl'objet,au moins 30 jours calendaires avant sa communi cation aux salariés, d'une consultation des
délégués syndicaux, du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel.
En tout état de cause, un affichage indique le nombre de semaines que comporte la période de référence et, pour
chaque semaine incluse dans cette période de référence, l'horaire de travail et la répartition de travail.
ARTICLE 8
Délai de prévenance en cas de changement d'horaire
Un changement d'horaire peut être nécessaire pour répondre à une variation d'intensité du travail liée à un surcroît
ou à une baissed'activité,à l'absenced'un salarié ou à une situation exceptionnelle nécessitant notamment d'assurer
la sécurité des biens et des personnes.
Les salariés sontinformés par écritdes changements de leurs horaires non prévus par la programmation indicative en
respectant un délai de prévenance leur permettant de prendre leurs dispositions en conséquence.
Ce délai est au moins égal à 7 jours calendaires.
Sous réserve de l’accord écrit du salarié, le délai de prévenance peut être réduit à 48 heures maximum par
l’employeur en cas d’urgence, pour le bon fonctionnement du service.
Le refus du salarié ne peut en aucun cas être assimilé à une faute et constituer un motif de licenciement.
ARTICLE 9
Heures supplémentaires
9.1 Contingent annuel d’heures supplémentaires
Le contingent annuel d’heures supplémentaires est fixé à 180 heures par an et par salarié.
9.2 Décompte des heures supplémentaires
Constituent des heures supplémentaires :
- À la fin de la période de référence, les heures de travail effectif ou assimilées effectuées au-delà de la moyenne
de 35 heures calculée sur la période de référence retenue par l'entreprise ;
- Si la période de référence est l’année, constituent des heures supplémentaires les heures accomplies au-delà
de 1607 heures ;
6/8
9.3 Majoration des heures supplémentaires
Les heures accomplies entre35 et 39 heures en moyenne (soitles 4 premières heures supplémentaires) sont majorées
de 25%, tandis que les heures accomplies au-delà de 39 heures en moyenne sont majorées de 50%.
Quand la période de référence est l’année, le passagedes heures supplémentaires majorées de 25% à celles majorées
de 50% se fait à compter de la 189è heure supplémentaire annuelle (52 – 5 = 47 x 4 = 188). Pour les périodes de
référence inférieures à 12 mois, le seuil de déclenchement est déterminé au pro rata selon le même principe
Les heures supplémentaires font obligatoirement l’objet d’une compensation sous forme de majoration de salaire.
Toutefois, et par dérogation au principeci-dessusd’unecompensation sous forme de majoration de salaire,les heures
supplémentaires peuvent faire l’objet de repos compensateur de remplacement en cas d’accord écrit entre
l’employeur et le salarié, dont les conditions d’acquisition et de prise effective sont déterminées conformément aux
dispositions légales.
Les heures supplémentaires accomplies au-delà du contingent d’heures supplémentaires applicable au sein de
l’entrepriseconcernée ouvrent droitau profitdes salariés à une contrepartie obligatoire en repos, conformément aux
dispositions légales en vigueur. Dans tous les cas, ce repos devra être pris dans les deux mois qui suivent l'ouverture
du droit.
La contrepartie obligatoire en repos due pour toute heure supplémentaire accomplie au-delà du contingent est fixée,
conformément aux dispositionslégales en vigueur, à 50 % pour les entreprises de 20 salariés au plus et à 100 % pour
les entreprises de plus de 20 salariés.
ARTICLE 10
Lissage du salaire
La rémunération mensuelle des salariés est lissée sur la base de 35 heures, de manière à ce qu’il soit assuré aux
intéressés une rémunération mensuelle régulière indépendante de l’horaire de travail réellement accompli chaque
mois.
Les éventuelles heures supplémentaires considérées comme telles au titre de la semaine sont payées avec le salaire
du mois considéré. Il en va de même pour les éléments de rémunération ayant une périodicité autre que mensuelle
(13ème mois, prime de vacances, etc.) et les primes indemnisant les sujétions particulières de travail (primes de nuit,
indemnités jours fériés et dimanches, etc.).
ARTICLE 11
Absences en cours de période de référence
La rémunération, dans les cas où elledoit être versée intégralement ou complétée en vertu des dispositionslégales ou
conventionnelles,est calculéesur la base du salaire lissé, sans tenir compte du temps de travail que le salarié aurait
réellement dû effectuer.
En cas d’absence non rémunérée, la rémunération est réduite proportionnellement au nombre d’heures d’absence
par rapport à la durée mensuelle réelle du travail.
7/8
ARTICLE 12
Embauche et départs en cours de période de référence
Les salariés embauchés en cours de période de référence suivent les horaires en vigueur au sein du service auquel ils
appartiennent.
Lorsque le salarién’a pas travaillé sur l’ensemble de la période servant de référence au décompte du temps de travail
soit du fait de son embauche en cours de période, soit du fait de son départ au cours de cette période, quel qu’en soit
le motif, les régularisations de sa rémunération s’imposant du fait du lissage des salaires, sont opérées selon les
dispositions ci-après.
Au terme de la période de référence (embauche en cours de période) ou au terme du contrat (rupture du contra t en
cours de période) un point est fait sur la durée du travail réellement accomplie par le salarié. Le cas échéant, sa
rémunération est régularisée sur la base de son temps de travail réel.
ARTICLE 13
Durée de l’accord
Le présent accord est conclu pour une durée indéterminée.
ARTICLE 14
Dépôt et entrée en vigueur de l’accord
A l’issuedela périodede signature,et conformément aux dispositionsdu code du travail,leprésent accord sera
notifiéà l’ensemble des organisations syndicales représentatives dans la branchedela photographie.
Le présent avenant entrera en vigueur à l’issuedu délai prévu par l’articleL2232-2 du code du travail pour l’exercice
par les Organisations Syndicales Représentatives des salariés du droitd’opposition.
Les parties signataires conviennent de demander, l’extension de présent avenant, afin de le rendre applicable à
l’ensemble des entreprises entrant dans lechamp d’application dela Convention Collective Nationale des Professions
de la Photographie, conformément aux dispositions des articles D.2231-2 et suivants du code du travail.
Les dispositionsdu présent avenant entreront en vigueur, pour l’ensemble des entreprises de la branche,le1 er jour
du mois civil suivantla publication del’arrêté d’extension du présent avenant au Journal Officiel.
8/8
ARTICLE 15
Révision de l’accord
Le présent accord peut être réviséselon les dispositionsprévues aux articles L.2222-5 et L. 2261-7 du code du travail.
Toute partiesignatairesouhaitantleréviser devra en informer les autres parties par lettre recommandée
avec avis deréception et une réunion devra se tenir dans un délai de3 mois à compter de la date de réception de
cette lettre.
La révision pourra intervenir à tout moment. Elleprendra la forme d’un avenant.
Les parties signataires conviennenten outre de se réunir en cas de modificationslégislatives ou réglementaires ayant
une incidencedirecte ou indirectesur les dispositionscontenues dans leprésent accord et de nature à remettre en
causeses modalités d’application.
Faità Paris,le22 mars 2016.
Suivent les signatures ci-dessous :
LA CONFEDERATION FRANCAISE DE LA PHOTOGRAPHIE
205, rue du Faubourg Saint Martin 75010 PARIS
FEDERATION DES SERVICES DELA CONFEDERATION FRANÇAISE DEMOCRATIQUEDU TRAVAIL (CFDT),
Tour ESSOR, 14 rue Scandicci, 93508 PANTIN,
FEDERATION SPECTACLE ETCOMMUNICATION UNSA,
21 rue des Jules Ferry, 93177 BAGNOLET,

Contenu connexe

Tendances

Idcc 489 accord type temps de travail
Idcc 489 accord type temps de travailIdcc 489 accord type temps de travail
Idcc 489 accord type temps de travail
Société Tripalio
 
IDCC 292 Accord equipe suppléance
IDCC 292 Accord equipe suppléanceIDCC 292 Accord equipe suppléance
IDCC 292 Accord equipe suppléance
Société Tripalio
 
IDCC 3203 accord duree du travail
IDCC 3203  accord duree du travailIDCC 3203  accord duree du travail
IDCC 3203 accord duree du travail
Société Tripalio
 
IDCC 1044 Avenant relatif à l'aménagement du temps de travail dans la CCN de ...
IDCC 1044 Avenant relatif à l'aménagement du temps de travail dans la CCN de ...IDCC 1044 Avenant relatif à l'aménagement du temps de travail dans la CCN de ...
IDCC 1044 Avenant relatif à l'aménagement du temps de travail dans la CCN de ...
Société Tripalio
 
IDCC 1266 avenant n° 52 du 11 mars 2016
IDCC 1266 avenant n° 52 du 11 mars 2016IDCC 1266 avenant n° 52 du 11 mars 2016
IDCC 1266 avenant n° 52 du 11 mars 2016
Société Tripalio
 
Immobilier: Avenant concernant le travail à temps partiel au sein de la profe...
Immobilier: Avenant concernant le travail à temps partiel au sein de la profe...Immobilier: Avenant concernant le travail à temps partiel au sein de la profe...
Immobilier: Avenant concernant le travail à temps partiel au sein de la profe...
Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Conditions de travail
Conditions de travailConditions de travail
Conditions de travail
abdellatif AJHIR
 
IDCC 1000 Avenant relatif au travail à temps partiel
IDCC 1000 Avenant relatif au travail à temps partiel IDCC 1000 Avenant relatif au travail à temps partiel
IDCC 1000 Avenant relatif au travail à temps partiel
Société Tripalio
 
Avenant n° 38 du 21 janvier 2016 relatif aux modalités d'organisation du trav...
Avenant n° 38 du 21 janvier 2016 relatif aux modalités d'organisation du trav...Avenant n° 38 du 21 janvier 2016 relatif aux modalités d'organisation du trav...
Avenant n° 38 du 21 janvier 2016 relatif aux modalités d'organisation du trav...
Romain MICHELON
 
IDCC 2666 avenant n° 19 du 25 avril 2016
IDCC 2666 avenant n° 19 du 25 avril 2016IDCC 2666 avenant n° 19 du 25 avril 2016
IDCC 2666 avenant n° 19 du 25 avril 2016
Société Tripalio
 
IDCC 54 Avenant à la CC Métallurgie de la région parisienne
IDCC 54 Avenant à la CC Métallurgie de la  région parisienneIDCC 54 Avenant à la CC Métallurgie de la  région parisienne
IDCC 54 Avenant à la CC Métallurgie de la région parisienne
Société Tripalio
 
ADP - Sujet 1 Limites du temps de travail - Blaise, Berard, De Franqueville, ...
ADP - Sujet 1 Limites du temps de travail - Blaise, Berard, De Franqueville, ...ADP - Sujet 1 Limites du temps de travail - Blaise, Berard, De Franqueville, ...
ADP - Sujet 1 Limites du temps de travail - Blaise, Berard, De Franqueville, ...Marine Gravereau
 
A3C - Le contrat de travail à temps partiel au regard de la Loi de Sécurisati...
A3C - Le contrat de travail à temps partiel au regard de la Loi de Sécurisati...A3C - Le contrat de travail à temps partiel au regard de la Loi de Sécurisati...
A3C - Le contrat de travail à temps partiel au regard de la Loi de Sécurisati...
A3C - Expert Comptable à Dunkerque
 
Idcc 3236 accord temps de travail
Idcc 3236 accord temps de travailIdcc 3236 accord temps de travail
Idcc 3236 accord temps de travail
Léo Guittet
 
Temps partiel & heures complémentaires
Temps partiel & heures complémentairesTemps partiel & heures complémentaires
Temps partiel & heures complémentaires
BBK Management
 
IDCC 2596 Avenant temps partiel 19 01 2016
IDCC 2596 Avenant temps partiel 19 01 2016IDCC 2596 Avenant temps partiel 19 01 2016
IDCC 2596 Avenant temps partiel 19 01 2016
Société Tripalio
 
IDCC 2216 Le temps de travail dans la CCN du commerce de détail et de gros à ...
IDCC 2216 Le temps de travail dans la CCN du commerce de détail et de gros à ...IDCC 2216 Le temps de travail dans la CCN du commerce de détail et de gros à ...
IDCC 2216 Le temps de travail dans la CCN du commerce de détail et de gros à ...
Société Tripalio
 
Le Temps de Travail : Durée Organisation Repos Congés
Le Temps de Travail : Durée Organisation Repos CongésLe Temps de Travail : Durée Organisation Repos Congés
Le Temps de Travail : Durée Organisation Repos Congés
LITTLE FISH
 
Idcc 1558 accord de branche droit syndical
Idcc 1558 accord de branche droit syndicalIdcc 1558 accord de branche droit syndical
Idcc 1558 accord de branche droit syndical
Société Tripalio
 
IDCC 1875 Avenant temps partiel
IDCC 1875 Avenant temps partielIDCC 1875 Avenant temps partiel
IDCC 1875 Avenant temps partiel
Société Tripalio
 

Tendances (20)

Idcc 489 accord type temps de travail
Idcc 489 accord type temps de travailIdcc 489 accord type temps de travail
Idcc 489 accord type temps de travail
 
IDCC 292 Accord equipe suppléance
IDCC 292 Accord equipe suppléanceIDCC 292 Accord equipe suppléance
IDCC 292 Accord equipe suppléance
 
IDCC 3203 accord duree du travail
IDCC 3203  accord duree du travailIDCC 3203  accord duree du travail
IDCC 3203 accord duree du travail
 
IDCC 1044 Avenant relatif à l'aménagement du temps de travail dans la CCN de ...
IDCC 1044 Avenant relatif à l'aménagement du temps de travail dans la CCN de ...IDCC 1044 Avenant relatif à l'aménagement du temps de travail dans la CCN de ...
IDCC 1044 Avenant relatif à l'aménagement du temps de travail dans la CCN de ...
 
IDCC 1266 avenant n° 52 du 11 mars 2016
IDCC 1266 avenant n° 52 du 11 mars 2016IDCC 1266 avenant n° 52 du 11 mars 2016
IDCC 1266 avenant n° 52 du 11 mars 2016
 
Immobilier: Avenant concernant le travail à temps partiel au sein de la profe...
Immobilier: Avenant concernant le travail à temps partiel au sein de la profe...Immobilier: Avenant concernant le travail à temps partiel au sein de la profe...
Immobilier: Avenant concernant le travail à temps partiel au sein de la profe...
 
Conditions de travail
Conditions de travailConditions de travail
Conditions de travail
 
IDCC 1000 Avenant relatif au travail à temps partiel
IDCC 1000 Avenant relatif au travail à temps partiel IDCC 1000 Avenant relatif au travail à temps partiel
IDCC 1000 Avenant relatif au travail à temps partiel
 
Avenant n° 38 du 21 janvier 2016 relatif aux modalités d'organisation du trav...
Avenant n° 38 du 21 janvier 2016 relatif aux modalités d'organisation du trav...Avenant n° 38 du 21 janvier 2016 relatif aux modalités d'organisation du trav...
Avenant n° 38 du 21 janvier 2016 relatif aux modalités d'organisation du trav...
 
IDCC 2666 avenant n° 19 du 25 avril 2016
IDCC 2666 avenant n° 19 du 25 avril 2016IDCC 2666 avenant n° 19 du 25 avril 2016
IDCC 2666 avenant n° 19 du 25 avril 2016
 
IDCC 54 Avenant à la CC Métallurgie de la région parisienne
IDCC 54 Avenant à la CC Métallurgie de la  région parisienneIDCC 54 Avenant à la CC Métallurgie de la  région parisienne
IDCC 54 Avenant à la CC Métallurgie de la région parisienne
 
ADP - Sujet 1 Limites du temps de travail - Blaise, Berard, De Franqueville, ...
ADP - Sujet 1 Limites du temps de travail - Blaise, Berard, De Franqueville, ...ADP - Sujet 1 Limites du temps de travail - Blaise, Berard, De Franqueville, ...
ADP - Sujet 1 Limites du temps de travail - Blaise, Berard, De Franqueville, ...
 
A3C - Le contrat de travail à temps partiel au regard de la Loi de Sécurisati...
A3C - Le contrat de travail à temps partiel au regard de la Loi de Sécurisati...A3C - Le contrat de travail à temps partiel au regard de la Loi de Sécurisati...
A3C - Le contrat de travail à temps partiel au regard de la Loi de Sécurisati...
 
Idcc 3236 accord temps de travail
Idcc 3236 accord temps de travailIdcc 3236 accord temps de travail
Idcc 3236 accord temps de travail
 
Temps partiel & heures complémentaires
Temps partiel & heures complémentairesTemps partiel & heures complémentaires
Temps partiel & heures complémentaires
 
IDCC 2596 Avenant temps partiel 19 01 2016
IDCC 2596 Avenant temps partiel 19 01 2016IDCC 2596 Avenant temps partiel 19 01 2016
IDCC 2596 Avenant temps partiel 19 01 2016
 
IDCC 2216 Le temps de travail dans la CCN du commerce de détail et de gros à ...
IDCC 2216 Le temps de travail dans la CCN du commerce de détail et de gros à ...IDCC 2216 Le temps de travail dans la CCN du commerce de détail et de gros à ...
IDCC 2216 Le temps de travail dans la CCN du commerce de détail et de gros à ...
 
Le Temps de Travail : Durée Organisation Repos Congés
Le Temps de Travail : Durée Organisation Repos CongésLe Temps de Travail : Durée Organisation Repos Congés
Le Temps de Travail : Durée Organisation Repos Congés
 
Idcc 1558 accord de branche droit syndical
Idcc 1558 accord de branche droit syndicalIdcc 1558 accord de branche droit syndical
Idcc 1558 accord de branche droit syndical
 
IDCC 1875 Avenant temps partiel
IDCC 1875 Avenant temps partielIDCC 1875 Avenant temps partiel
IDCC 1875 Avenant temps partiel
 

Similaire à IDCC 3168 accord du 22 mars 2016

IDCC 1686 Temps partiel dans la CCN du commerce de l'audiovisuel
IDCC 1686 Temps partiel dans la CCN du commerce de l'audiovisuelIDCC 1686 Temps partiel dans la CCN du commerce de l'audiovisuel
IDCC 1686 Temps partiel dans la CCN du commerce de l'audiovisuel
Société Tripalio
 
IDCC 3016 Accord sur l'aménagement du temps de travail
IDCC 3016 Accord sur l'aménagement du temps de travailIDCC 3016 Accord sur l'aménagement du temps de travail
IDCC 3016 Accord sur l'aménagement du temps de travail
Société Tripalio
 
IDCC 3090 accord du 21 octobre 2015
IDCC 3090 accord du 21 octobre 2015IDCC 3090 accord du 21 octobre 2015
IDCC 3090 accord du 21 octobre 2015
Société Tripalio
 
Idcc 3219 avenant compte rendu activite
Idcc 3219 avenant compte rendu activiteIdcc 3219 avenant compte rendu activite
Idcc 3219 avenant compte rendu activite
Société Tripalio
 
IDCC 3205 accord du 28 janvier 2016
IDCC 3205 accord du 28 janvier 2016IDCC 3205 accord du 28 janvier 2016
IDCC 3205 accord du 28 janvier 2016
Société Tripalio
 
Idcc 16 accord travail temps partiel
Idcc 16 accord travail temps partielIdcc 16 accord travail temps partiel
Idcc 16 accord travail temps partiel
Léo Guittet
 
IDCC 1527 Avenant 73 convention forfait jours
IDCC 1527 Avenant 73 convention forfait jours IDCC 1527 Avenant 73 convention forfait jours
IDCC 1527 Avenant 73 convention forfait jours
Société Tripalio
 
Idcc 1077 accord forfait jours
Idcc 1077 accord forfait joursIdcc 1077 accord forfait jours
Idcc 1077 accord forfait jours
Société Tripalio
 
Idcc 1182 avenant forfait jours
Idcc 1182 avenant forfait joursIdcc 1182 avenant forfait jours
Idcc 1182 avenant forfait jours
Léo Guittet
 
Idcc 1516 accord temps partiel
Idcc 1516 accord temps partielIdcc 1516 accord temps partiel
Idcc 1516 accord temps partiel
Léo Guittet
 
Idcc 1589 accord temps de travail
Idcc 1589 accord temps de travailIdcc 1589 accord temps de travail
Idcc 1589 accord temps de travail
Léo Guittet
 
Idcc 2205 accord de branche temps partiel
Idcc 2205 accord de branche temps partielIdcc 2205 accord de branche temps partiel
Idcc 2205 accord de branche temps partiel
Léo Guittet
 
Les forfaits jours et la charge de travail
Les forfaits jours et la charge de travailLes forfaits jours et la charge de travail
Les forfaits jours et la charge de travailPhilippe Dion
 
IDCC 1555 Pharmaceutique Produits Fabrication Commerce
IDCC 1555 Pharmaceutique Produits Fabrication CommerceIDCC 1555 Pharmaceutique Produits Fabrication Commerce
IDCC 1555 Pharmaceutique Produits Fabrication Commerce
Société Tripalio
 
Idcc 2697 avenant temps de travail
Idcc 2697 avenant temps de travailIdcc 2697 avenant temps de travail
Idcc 2697 avenant temps de travail
Léo Guittet
 
IDCC 2697 Avenant ccn durée du travail le 30 juin 2016
IDCC 2697 Avenant ccn durée du travail le 30 juin 2016IDCC 2697 Avenant ccn durée du travail le 30 juin 2016
IDCC 2697 Avenant ccn durée du travail le 30 juin 2016
Société Tripalio
 
Idcc 292 accord activite reduite arme
Idcc 292 accord activite reduite armeIdcc 292 accord activite reduite arme
Idcc 292 accord activite reduite arme
Léo Guittet
 
IDCC 953 Avenant temps partiel
IDCC 953 Avenant temps partielIDCC 953 Avenant temps partiel
IDCC 953 Avenant temps partiel
Société Tripalio
 
IDCC 1671 : Avenant n°60 relatif aux astreintes
IDCC 1671 : Avenant n°60 relatif aux astreintesIDCC 1671 : Avenant n°60 relatif aux astreintes
IDCC 1671 : Avenant n°60 relatif aux astreintes
Société Tripalio
 
Idcc 1555 accord temps de travail
Idcc 1555 accord temps de travailIdcc 1555 accord temps de travail
Idcc 1555 accord temps de travail
Société Tripalio
 

Similaire à IDCC 3168 accord du 22 mars 2016 (20)

IDCC 1686 Temps partiel dans la CCN du commerce de l'audiovisuel
IDCC 1686 Temps partiel dans la CCN du commerce de l'audiovisuelIDCC 1686 Temps partiel dans la CCN du commerce de l'audiovisuel
IDCC 1686 Temps partiel dans la CCN du commerce de l'audiovisuel
 
IDCC 3016 Accord sur l'aménagement du temps de travail
IDCC 3016 Accord sur l'aménagement du temps de travailIDCC 3016 Accord sur l'aménagement du temps de travail
IDCC 3016 Accord sur l'aménagement du temps de travail
 
IDCC 3090 accord du 21 octobre 2015
IDCC 3090 accord du 21 octobre 2015IDCC 3090 accord du 21 octobre 2015
IDCC 3090 accord du 21 octobre 2015
 
Idcc 3219 avenant compte rendu activite
Idcc 3219 avenant compte rendu activiteIdcc 3219 avenant compte rendu activite
Idcc 3219 avenant compte rendu activite
 
IDCC 3205 accord du 28 janvier 2016
IDCC 3205 accord du 28 janvier 2016IDCC 3205 accord du 28 janvier 2016
IDCC 3205 accord du 28 janvier 2016
 
Idcc 16 accord travail temps partiel
Idcc 16 accord travail temps partielIdcc 16 accord travail temps partiel
Idcc 16 accord travail temps partiel
 
IDCC 1527 Avenant 73 convention forfait jours
IDCC 1527 Avenant 73 convention forfait jours IDCC 1527 Avenant 73 convention forfait jours
IDCC 1527 Avenant 73 convention forfait jours
 
Idcc 1077 accord forfait jours
Idcc 1077 accord forfait joursIdcc 1077 accord forfait jours
Idcc 1077 accord forfait jours
 
Idcc 1182 avenant forfait jours
Idcc 1182 avenant forfait joursIdcc 1182 avenant forfait jours
Idcc 1182 avenant forfait jours
 
Idcc 1516 accord temps partiel
Idcc 1516 accord temps partielIdcc 1516 accord temps partiel
Idcc 1516 accord temps partiel
 
Idcc 1589 accord temps de travail
Idcc 1589 accord temps de travailIdcc 1589 accord temps de travail
Idcc 1589 accord temps de travail
 
Idcc 2205 accord de branche temps partiel
Idcc 2205 accord de branche temps partielIdcc 2205 accord de branche temps partiel
Idcc 2205 accord de branche temps partiel
 
Les forfaits jours et la charge de travail
Les forfaits jours et la charge de travailLes forfaits jours et la charge de travail
Les forfaits jours et la charge de travail
 
IDCC 1555 Pharmaceutique Produits Fabrication Commerce
IDCC 1555 Pharmaceutique Produits Fabrication CommerceIDCC 1555 Pharmaceutique Produits Fabrication Commerce
IDCC 1555 Pharmaceutique Produits Fabrication Commerce
 
Idcc 2697 avenant temps de travail
Idcc 2697 avenant temps de travailIdcc 2697 avenant temps de travail
Idcc 2697 avenant temps de travail
 
IDCC 2697 Avenant ccn durée du travail le 30 juin 2016
IDCC 2697 Avenant ccn durée du travail le 30 juin 2016IDCC 2697 Avenant ccn durée du travail le 30 juin 2016
IDCC 2697 Avenant ccn durée du travail le 30 juin 2016
 
Idcc 292 accord activite reduite arme
Idcc 292 accord activite reduite armeIdcc 292 accord activite reduite arme
Idcc 292 accord activite reduite arme
 
IDCC 953 Avenant temps partiel
IDCC 953 Avenant temps partielIDCC 953 Avenant temps partiel
IDCC 953 Avenant temps partiel
 
IDCC 1671 : Avenant n°60 relatif aux astreintes
IDCC 1671 : Avenant n°60 relatif aux astreintesIDCC 1671 : Avenant n°60 relatif aux astreintes
IDCC 1671 : Avenant n°60 relatif aux astreintes
 
Idcc 1555 accord temps de travail
Idcc 1555 accord temps de travailIdcc 1555 accord temps de travail
Idcc 1555 accord temps de travail
 

Plus de Société Tripalio

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Société Tripalio
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Société Tripalio
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Société Tripalio
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Société Tripalio
 
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdfRapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Société Tripalio
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
Société Tripalio
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
Société Tripalio
 
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdfST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
Société Tripalio
 
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdfST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
Société Tripalio
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
Société Tripalio
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
Société Tripalio
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Société Tripalio
 
pjl22-434.pdf
pjl22-434.pdfpjl22-434.pdf
pjl22-434.pdf
Société Tripalio
 
Guide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdfGuide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdf
Société Tripalio
 
Budget de la Présidence
Budget de la PrésidenceBudget de la Présidence
Budget de la Présidence
Société Tripalio
 
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdfPLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
Société Tripalio
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Société Tripalio
 
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdfdffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
Société Tripalio
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
Société Tripalio
 
COM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDFCOM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDF
Société Tripalio
 

Plus de Société Tripalio (20)

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
 
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdfRapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdf
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
 
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdfST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
 
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdfST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
 
pjl22-434.pdf
pjl22-434.pdfpjl22-434.pdf
pjl22-434.pdf
 
Guide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdfGuide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdf
 
Budget de la Présidence
Budget de la PrésidenceBudget de la Présidence
Budget de la Présidence
 
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdfPLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
 
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdfdffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
 
COM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDFCOM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDF
 

Dernier

Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024
Philippe Villette
 
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdfPrésentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Ville de Châteauguay
 
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdfPPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
Ville de Châteauguay
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Guy Boulianne
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUINPETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
MAIRIEORGERUS
 
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdfLe-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
lecourrierdesstrateg
 

Dernier (8)

Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024
 
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdfPrésentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
 
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdfPPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
 
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
 
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUINPETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
 
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdfLe-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
 

IDCC 3168 accord du 22 mars 2016

  • 1. CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 13 FEVRIER 2013 « PHOTOGRAPHIE » _____ Accord AMENAGEMENT ET ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL ENTRE : LA CONFEDERATION FRANCAISE DE LA PHOTOGRAPHIE 205, rue du Faubourg Saint Martin 75010 PARIS D’une part, ET FEDERATION DES SERVICES DE LA CONFEDERATION FRANÇAISE DEMOCRATIQUE DU TRAVAIL (CFDT), Tour ESSOR, 14 rue Scandicci, 93508 PANTIN, FEDERATION NATIONALEDEL'ENCADREMENTDU COMMERCEETDES SERVICES (CFE-CGC FNECS) 9, rue de Rocroy, 75010 PARIS, FEDERATION COMMERCE, SERVICES ET FORCE DE VENTE -FEDERATION FRANÇAISEDES TRAVAILLEURS CHRETIENS,CFTC- CSFV), 34, Quai de Loire, 75019 PARIS, FEDERATION COMMERCE DISTRIBUTION SERVICES, CGT, Case 425, 263, Rue de Paris, 93514 MONTREUIL, FEDERATION DES EMPLOYES ET CADRES CGT FO, 54 rue d’Hauteville, 75010 PARIS, FEDERATION SPECTACLE ETCOMMUNICATION UNSA, 21 rue des Jules Ferry, 93177 BAGNOLET, D’autre part, IL EST CONVENU CE QUI SUIT :
  • 2. 2/8 PREAMBULE La diversité des métiers de la photographie induit des types d'organisation et des horaires de travail qui sont très différents d'une entreprise à l'autre et d'un salarié à l'autre selon son service, sa fonction et sa mission. Les parties signataires estiment nécessaire de permettre à toutes les entreprises de la branche, qu’elles soient ou non couvertes par un accord d’entreprise ou d’établissement, d’aménager le temps de travail de leurs salariés sur une période pluri-hebdomadaire. En effet, nombre d’entreprises de la photographie doivent, quel que soit leur métier, faire face à une forte saisonnalité, liée aux variations de la demande de la clientèle, qui augmente notamment pendant les fêtes de fin d’année et à la rentrée scolaire. Ces fluctuations, qui touchent toutes les entreprises, posent des problèmes de gestion du personnel qui, en l’absence de mesures adéquates, peuvent favoriser l’emploi précaire au dépend de l’emploi stable. Le présent accord est conclu conformément aux dispositions légalesen vigueur. Les parties signataires considèrent que la mise en place d’un dispositif d’organisation pluri -hebdomadaire du temps de travail permettra de répondre à cette saisonnalitéet aux besoins de la clientèle, tout en favorisant la compétitivi té des entreprises de la branche et l’emploi des salariés concernés. Les parties signataires incitent les entreprises à rechercher à leur niveau, en concertation avec les institutions représentatives du personnel, les modalités d'aménagement et d'organisation du temps de travail appropriées et adaptées aux objectifs de compétitivité des entreprises, de maintien de l'emploi et de conciliation des temps de vie professionnelle et personnelle. Le présent accord annuleet remplacel’accord du 24 juillet2001 relatif à l’organisation et la durée du temps de travail dans les entreprises relevant de la Convention Collective Nationale de la Photographie du 13 février 2013. ARTICLE 1 Champ d’application « Le présent accord s’applique à l’ensemble des catégories de personnels engagés à temps plein et dont la durée du travail est décomptée en heures, y compris les salariés sous contrat à durée déterminée et les intérimaires. Cependant, pour ces deux catégories de salariés « non CDI », le présent accord ne peut s’appliquer que si le contrat est supérieur à 3 mois. » La durée du travail des salariés à temps partiel demeure régie par les dispositions qui leur sont propres. ARTICLE 2 Objet Conformément à l'articleL. 3122-2 du code du travail,les entreprises peuvent recourir directement, sans qu’un accord d’entreprise ou d’établissement n’ait à être conclu, à une répartition de la durée du temps de travail sur une période supérieure à la semaine et au plus égale à l'année, dans le respect des dispositions du présent accord. Le recours au dispositif d’aménagement du temps de travail prévu par le présent accord ne fait pas obstacle à ce que les entreprises instaurent par voie d’accord collectif d’entreprise ou d’établissement un dispositif d’aménagement du temps de travail sur une période supérieure à la semaine dérogeant au dispositif mis en place par le présent accord.
  • 3. 3/8 ARTICLE 3 Durée du travail Conformément à l'article L. 3121-10 du code du travail, la durée de travail est fixée à 35 heures hebdomadaires de travail effectif, soit une durée de travail annuelle de 1607 heures de travail effectif. ARTICLE 4 Temps de travail effectif 4.1 Définition du temps de travail effectif Conformément à l’articleL. 3121-1 du code du travail,la duréedu travail effectif est le temps pendant lequel lesalarié est à la disposition de l'employeur et se conforme à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles. 4.2 Temps de pause Il est reconnu au salarié le droit de prendre une pause pour convenance personnelle, hors satisfaction des besoins naturels, d’une durée de 20 minutes par jour normalement réparties comme suit : 10 minutes le matin et 10 minutes l’après-midi. Ce temps de pause ne pourra être accolé au temps consacré au repas ou avoir pour effet de décaler l’heure d’embauche ou d’anticiper l’heure de débauche. Le temps de pause doit être pris quotidiennement, le report n’est pas possible. Ce temps de pause est considéré comme du temps de travail effectif. 4.3 Temps de repas Le temps nécessaire à la restauration est de minimum une heure et pourra être réduit à une demi -heure au maximum, exceptionnellement en cas d’aléas professionnels non prévisible, avec l’accord express du salarié. 4.4 Temps d’habillage de de déshabillage Pour les salariés dontla naturede travail implique le port d’une tenue vestimentaire particulière, le temps d’habillage et de déshabillage est assimilé à du temps de travail effectif et inclus dans l’horaire de travail. Les opérations d’habillage et de déshabillage seront réalisées, dans la mesure du possible, sur le lieu de travail. Néanmoins, dans les entreprises pourvues de représentants du personnel, le temps d’habillage et de déshabillage pourra avoir lieu en dehors du lieu de travail, sans que ce temps soit considéré comme du temps de travail effectif. Cette dérogation ne sera possible qu’après accord express du salarié, cet accord donnant alors lieu à des compensations définies par accord d’entreprise.
  • 4. 4/8 ARTICLE 5 Période de référence Les entreprises peuvent prévoir une répartition de la durée du travail sur une période dite « de référence » supérieure à la semaine et au plus égale à l'année. La période de référence pour l’aménagement du temps de travail sur l’annéeestfixée à 12 mois consécutifs,lesquels s’apprécientdu 1er janvier au 31 décembre de chaqueannée civile. Pour les salariés engagés sous contratde travail à durée déterminée dont la durée du contrat est inférieure à la période de référence précitée de 12 mois, la périodede référence est égale à la durée de son contrat de travail. La détermination de la période de référence est soumise à l'avis du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel lorsqu'ils existent, ou à défaut d’instance représentative du personnel aux salariés de l’entreprise. Lorsque la période de référence est au moins égale à 6 mois, un bilan de la période écoulée est en outre communiqué à ces mêmes instances, ou à défaut aux salariés de l’entreprise, dans le mois qui suit la fin de chaque période de référence. Ce bilan contient au minimum les informations suivantes : - Le calendrier indicatif dela périodeécoulée ainsi queles éventuelles modifications qui lui ont été apportées en cours de période ; - Le nombre de salariés ayant été soumis au dispositif d’aménagement du temps de travail dans l’entreprise ; - Le nombre moyen d’heures de travail effectif effectuées par ces salariés sur chaquesemaineet chaque mois de la période de référence ; - Le nombre moyen d’heures supplémentaires effectuées par ces salariés sur la période de référence. ARTICLE 6 Horaires de travail Les horaires de travail sont déterminés dans le respect des dispositions légales concernant les durées maximums quotidienne et hebdomadaire de travail ainsi que les temps de repos minimum quotidien et hebdomadaire. Dans le cadrede la périodede référence, l'horairehebdomadairede travail des salariés peut être modulé par rapport à l'horairehebdomadairede 35 heures de façon à compenser les hausses et les baisses d'activité et de telle sorte que les heures effectuées au-delà et en deçà de cet horaire se compensent arithmétiquement. L’horaire hebdomadaire collectif : - ne peut être inférieur à 20 heures pendant les périodes de basse activité ; - ne peut être supérieur à 44 heures pendant les périodes de haute activité.
  • 5. 5/8 ARTICLE 7 Calendrier indicatif Un calendrier indicatif des variations d’horaires sur la période de référence est communiqué aux salariés concernés avant que celle-ci ne débute. Ce calendrier faitl'objet,au moins 30 jours calendaires avant sa communi cation aux salariés, d'une consultation des délégués syndicaux, du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel. En tout état de cause, un affichage indique le nombre de semaines que comporte la période de référence et, pour chaque semaine incluse dans cette période de référence, l'horaire de travail et la répartition de travail. ARTICLE 8 Délai de prévenance en cas de changement d'horaire Un changement d'horaire peut être nécessaire pour répondre à une variation d'intensité du travail liée à un surcroît ou à une baissed'activité,à l'absenced'un salarié ou à une situation exceptionnelle nécessitant notamment d'assurer la sécurité des biens et des personnes. Les salariés sontinformés par écritdes changements de leurs horaires non prévus par la programmation indicative en respectant un délai de prévenance leur permettant de prendre leurs dispositions en conséquence. Ce délai est au moins égal à 7 jours calendaires. Sous réserve de l’accord écrit du salarié, le délai de prévenance peut être réduit à 48 heures maximum par l’employeur en cas d’urgence, pour le bon fonctionnement du service. Le refus du salarié ne peut en aucun cas être assimilé à une faute et constituer un motif de licenciement. ARTICLE 9 Heures supplémentaires 9.1 Contingent annuel d’heures supplémentaires Le contingent annuel d’heures supplémentaires est fixé à 180 heures par an et par salarié. 9.2 Décompte des heures supplémentaires Constituent des heures supplémentaires : - À la fin de la période de référence, les heures de travail effectif ou assimilées effectuées au-delà de la moyenne de 35 heures calculée sur la période de référence retenue par l'entreprise ; - Si la période de référence est l’année, constituent des heures supplémentaires les heures accomplies au-delà de 1607 heures ;
  • 6. 6/8 9.3 Majoration des heures supplémentaires Les heures accomplies entre35 et 39 heures en moyenne (soitles 4 premières heures supplémentaires) sont majorées de 25%, tandis que les heures accomplies au-delà de 39 heures en moyenne sont majorées de 50%. Quand la période de référence est l’année, le passagedes heures supplémentaires majorées de 25% à celles majorées de 50% se fait à compter de la 189è heure supplémentaire annuelle (52 – 5 = 47 x 4 = 188). Pour les périodes de référence inférieures à 12 mois, le seuil de déclenchement est déterminé au pro rata selon le même principe Les heures supplémentaires font obligatoirement l’objet d’une compensation sous forme de majoration de salaire. Toutefois, et par dérogation au principeci-dessusd’unecompensation sous forme de majoration de salaire,les heures supplémentaires peuvent faire l’objet de repos compensateur de remplacement en cas d’accord écrit entre l’employeur et le salarié, dont les conditions d’acquisition et de prise effective sont déterminées conformément aux dispositions légales. Les heures supplémentaires accomplies au-delà du contingent d’heures supplémentaires applicable au sein de l’entrepriseconcernée ouvrent droitau profitdes salariés à une contrepartie obligatoire en repos, conformément aux dispositions légales en vigueur. Dans tous les cas, ce repos devra être pris dans les deux mois qui suivent l'ouverture du droit. La contrepartie obligatoire en repos due pour toute heure supplémentaire accomplie au-delà du contingent est fixée, conformément aux dispositionslégales en vigueur, à 50 % pour les entreprises de 20 salariés au plus et à 100 % pour les entreprises de plus de 20 salariés. ARTICLE 10 Lissage du salaire La rémunération mensuelle des salariés est lissée sur la base de 35 heures, de manière à ce qu’il soit assuré aux intéressés une rémunération mensuelle régulière indépendante de l’horaire de travail réellement accompli chaque mois. Les éventuelles heures supplémentaires considérées comme telles au titre de la semaine sont payées avec le salaire du mois considéré. Il en va de même pour les éléments de rémunération ayant une périodicité autre que mensuelle (13ème mois, prime de vacances, etc.) et les primes indemnisant les sujétions particulières de travail (primes de nuit, indemnités jours fériés et dimanches, etc.). ARTICLE 11 Absences en cours de période de référence La rémunération, dans les cas où elledoit être versée intégralement ou complétée en vertu des dispositionslégales ou conventionnelles,est calculéesur la base du salaire lissé, sans tenir compte du temps de travail que le salarié aurait réellement dû effectuer. En cas d’absence non rémunérée, la rémunération est réduite proportionnellement au nombre d’heures d’absence par rapport à la durée mensuelle réelle du travail.
  • 7. 7/8 ARTICLE 12 Embauche et départs en cours de période de référence Les salariés embauchés en cours de période de référence suivent les horaires en vigueur au sein du service auquel ils appartiennent. Lorsque le salarién’a pas travaillé sur l’ensemble de la période servant de référence au décompte du temps de travail soit du fait de son embauche en cours de période, soit du fait de son départ au cours de cette période, quel qu’en soit le motif, les régularisations de sa rémunération s’imposant du fait du lissage des salaires, sont opérées selon les dispositions ci-après. Au terme de la période de référence (embauche en cours de période) ou au terme du contrat (rupture du contra t en cours de période) un point est fait sur la durée du travail réellement accomplie par le salarié. Le cas échéant, sa rémunération est régularisée sur la base de son temps de travail réel. ARTICLE 13 Durée de l’accord Le présent accord est conclu pour une durée indéterminée. ARTICLE 14 Dépôt et entrée en vigueur de l’accord A l’issuedela périodede signature,et conformément aux dispositionsdu code du travail,leprésent accord sera notifiéà l’ensemble des organisations syndicales représentatives dans la branchedela photographie. Le présent avenant entrera en vigueur à l’issuedu délai prévu par l’articleL2232-2 du code du travail pour l’exercice par les Organisations Syndicales Représentatives des salariés du droitd’opposition. Les parties signataires conviennent de demander, l’extension de présent avenant, afin de le rendre applicable à l’ensemble des entreprises entrant dans lechamp d’application dela Convention Collective Nationale des Professions de la Photographie, conformément aux dispositions des articles D.2231-2 et suivants du code du travail. Les dispositionsdu présent avenant entreront en vigueur, pour l’ensemble des entreprises de la branche,le1 er jour du mois civil suivantla publication del’arrêté d’extension du présent avenant au Journal Officiel.
  • 8. 8/8 ARTICLE 15 Révision de l’accord Le présent accord peut être réviséselon les dispositionsprévues aux articles L.2222-5 et L. 2261-7 du code du travail. Toute partiesignatairesouhaitantleréviser devra en informer les autres parties par lettre recommandée avec avis deréception et une réunion devra se tenir dans un délai de3 mois à compter de la date de réception de cette lettre. La révision pourra intervenir à tout moment. Elleprendra la forme d’un avenant. Les parties signataires conviennenten outre de se réunir en cas de modificationslégislatives ou réglementaires ayant une incidencedirecte ou indirectesur les dispositionscontenues dans leprésent accord et de nature à remettre en causeses modalités d’application. Faità Paris,le22 mars 2016. Suivent les signatures ci-dessous : LA CONFEDERATION FRANCAISE DE LA PHOTOGRAPHIE 205, rue du Faubourg Saint Martin 75010 PARIS FEDERATION DES SERVICES DELA CONFEDERATION FRANÇAISE DEMOCRATIQUEDU TRAVAIL (CFDT), Tour ESSOR, 14 rue Scandicci, 93508 PANTIN, FEDERATION SPECTACLE ETCOMMUNICATION UNSA, 21 rue des Jules Ferry, 93177 BAGNOLET,