SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  10
Télécharger pour lire hors ligne
LETTRE AUX AMIS
DE PLACETAS
missionplacetas.com
Numéro spécial #covid19
Chers amis,
Le mois de mai, mois de Marie, où comme disent les
Cubains : mes de las flores, est l’occasion de nous
rapprocher de notre mère du Ciel. En ces temps
difficiles, nous pouvons déposer nos prières avec
confiance aux pieds de la Sainte Vierge.
A Placetas, le mois de mai a une place spéciale dans le
cœur des fidèles. En effet, le 2 nous célébrions la
Saint Athanase, le patron de notre paroisse. Et le 31 a
lieu tous les ans le couronnement de la statue de
Marie par les enfants du catéchisme qui viennent en
procession apporter des fleurs aux pieds de la Vierge.
Bien sûr cette année tout prend une tournure
particulière.
-1- Curé
L’édito du curé
Ici à Cuba, depuis plus d’un mois, les déplacements sont limités et les célébrations
liturgiques et rassemblements interdits. Nous ne sommes pas strictement confinés comme en
Europe, mais les règles se font plus sévères chaque jour. Et comme les Cubains sont habitués à vivre
dehors, ce n’est évident pour personne !
Dans ce contexte bien particulier nous recentrons notre action autour de 2 axes : venir en aide aux
plus démunis et garder le lien avec les fidèles pour les accompagner dans leur vie spirituelle en ces
temps d’épreuves.
Pour cela nous avons réorganisé la répartition des tâches au sein de la paroisse et les
différents chantiers tournent au ralenti (cf article page 3). Il y a beaucoup à faire tant la situation est
compliquée. Les files d’attente devant les magasins sont impressionnantes et de nombreuses
personnes doivent se contenter d’un repas par jour et le plus souvent sans viande. En effet depuis 6
mois la situation économique se dégrade ici. Nous sommes en pénurie alimentaire et également de
produits comme la lessive ou le savon, bref, des choses assez utiles en période de pandémie… Le
phénomène est accentué par la fermeture des frontières. Beaucoup d’aides et de matériel, qui nous
étaient généreusement apportés par des amis de la mission, nous manquent beaucoup aujourd’hui.
Oui, nous sommes coupés du monde.
Le Temps Pascal que nous vivons est donc bien étrange. Nous sommes invités à vivre
cette épreuve dans la foi et à en donner témoignage. Le Pape François disait : « A la pandémie du
virus nous voulons répondre par la pandémie de la prière, de la compassion, de la tendresse ». Au
milieu de cette situation si difficile il se passe de très belles choses ici, et je crois partout aussi dans le
monde. Prions pour que chacun puisse découvrir, à son côté pendant l’épreuve, la présence du Christ
ressuscité.
Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien et nous vous remercions de votre
fidélité.
Don Jean Pichon +
-2-
A partir du milieu du mois de mars, à l´heure où la France commençait à se confiner,
les premiers cas de coronavirus étaient annoncés officiellement à Cuba. Très vite, les évêques ont pris
la décision de fermer provisoirement tous les projets éducatifs dont elle a la charge, anticipant les
décisions de l´État, qui suivirent une semaine plus tard, avec la fermeture des frontières, des écoles
et des universités. Tout en étant certains de faire ce qui était juste, la fermeture de notre internat (18
élèves), de nos 3 centres de soutien scolaire (650 élèves) et de nos 3 garderies ( 120 enfants) fut pour
tous, prêtres, travailleurs et jeunes un vrai crève-cœur.
Aujourd´hui, avec toutes les précautions qu´il faut prendre quant il s´agit
d´information officielle, l´épidémie semble être sous contrôle dans une bonne partie du pays, au prix
d´un blocage total des mouvements de la population et d´une paralysie généralisée de l´économie et
du système de production cubain. Pour le dire en peu de mots, nous craignons désormais plus la crise
économique que la crise sanitaire.
Le système économique cubain, à bout de souffle depuis la chute de l´URSS, donnait
déjà des signes préoccupants d´effondrement depuis le mois de septembre 2019 : rareté du pétrole,
pénuries de farine, de viande, de riz. 80% des biens de consommation sont importés en temps
normal. La deuxième source de revenus du pays, le tourisme, est totalement tarie avec la fermeture
des frontières. Et aujourd´hui, les principaux pays fournisseurs étant eux-mêmes paralysés par le
Covid-19, les conséquences sont terribles et immédiates pour la population : pénuries multiples
(savon, viande, riz, lessive, huile…) et hausse des prix : (la livre de riz à 20 pesos au lieu de 4, celle de
viande à 50 au lieu de 30…). Ceux qui peinaient déjà à joindre les deux bouts ont désormais la corde
au cou, et ceux qui sont plus à l´aise économiquement ne trouvent de toute façon pas grand-chose à
acheter.
Crise sanitaire, ou crise économique ? (1/3)
Les rues désertes de Placetas vues du toit de l’église San Atanasio
Crise sanitaire, ou crise économique ? (2/3)
En temps normal, la paroisse sert entre 250 et 300 repas par semaine. Il y a fort à parier
que ce nombre va augmenter de manière durable dans les prochains mois, tant la crise qui s´annonce
semble profonde et violente. La générosité de nos travailleurs et de nos bénévoles, qui trouvent la
nourriture, la cuisinent et la distribuent nous rassure sur notre capacité humaine à apporter une
réponse à cette crise, localement, et d´abord au profit des plus fragiles (personnes
âgées/malades/isolées…).
Mais nous avons besoin de la générosité de nos bienfaiteurs pour pouvoir augmenter
notre capacité économique à porter cette charge, et pour envisager d´autres façons d´aider les plus
pauvres (nous voudrions organiser la distribution mensuelle de paniers de produits de première
nécessité pour les familles les plus affectées par la crise).
Distribution des repas chaque jour grâce aux travailleurs de la paroisse qui ont décidé de donner leur temps aux plus démunis.
-3-
Voici quelques chiffres qui vous permettront d´évaluer les conséquences concrètes qu´une aide de
votre part peut avoir ici :
Dans le contexte actuel, pour vivre « correctement » (c´est à dire très sobrement), une famille de 4
personnes a besoin d´environ 2000 pesos par mois (soit 71 €)
A ce jour voici le prix auquel les denrées suivantes sont accessibles :
Une livre de riz : 20 pesos = 0,70 €
Une livre de viande de porc : 50 pesos = 1,8 €
Un litre d´huile : 65 pesos = 2,3 €
Chaque repas distribué nous coûte environ 1,5 €, et le prix d´un panier est évalué à 15 €.
Valeur de votre don Nombre de repas Nombre de paniers
15 € 10 repas 1 panier
45 € 30 repas 3 paniers
90 € 60 repas 6 paniers
150 € 100 repas 10 paniers
Crise sanitaire, ou crise économique ? (3/3)
-4-
Don Pierre Doat +
Les enseignements spirituels de la crise actuelle (1/2)
-5-
À Cuba comme en France, la crise sanitaire a brutalement interrompu la vie de l’Église, nous
laissant démunis et isolés : plus de Messe ni aucune activité habituelle (catéchisme, parcours
Alpha…). Dans une culture du contact et de la rencontre, le risque était grand de ne plus avoir aucun
lien avec l’Église, le concept de paroisse numérique ne signifiant pas grand-chose pour un pays où la
connexion se paie à l’octet à prix d’or… Il a donc fallu nous adapter, tant pour la prière que pour les
rencontres. Plusieurs fruits ont peu à peu mûri.
1. La faim du Pain de Vie
Le jeûne eucharistique forcé auquel nos paroissiens sont soumis depuis le 28 mars a été
l’occasion de redécouvrir la grâce de la communion spirituelle : tous les jours à 18h, les fidèles sont
invités à s’unir à la Messe privée célébrée à Placetas, et plusieurs témoignent de la fidélité à cette
rencontre, nouveau point de repère de leur journée.
De même, l’adoration eucharistique proposée le dimanche dans les chapelles où se célèbre
habituellement la Messe, même si elle ne regroupe pas autant de fidèles, attire des âmes ferventes
qui se laissent façonner souvent plus d’une heure auprès du Seigneur ressuscité réellement présent.
L’assiduité et le désir grandissant ont fait que, depuis le dimanche 3 mai, nous proposons à ceux qui
le souhaitent de communier au Corps du Seigneur durant l’adoration.
2. Le besoin de la communauté
Dès la première semaine, une jeune me confiait : « Padre, les jeunes du caté me manquent
beaucoup ; mais je ne pensais pas que le ménage du samedi me manquerait autant ! » Le fait de ne
pouvoir nous retrouver a fait croître une autre manière de nous unir : par la prière. C’est
notamment vrai, outre la communion spirituelle de 18h, du temps de prière de midi, autour de
l’angélus et d’une prière proposée par notre évêque à tout le diocèse : nous voyons comment les
paroissiens sont attachés à ces moments et les vivent pieusement, autant que possible dans leur
maison. Que de joie nous attend lors de la prochaine Messe publique que nous pourrons célébrer !
Jeudi Saint– Semaine Sainte 2020 Bénédiction de la ville de Placetas lors de la Saint Athanase
Les enseignements spirituels de la crise actuelle (2/2)
3. Une Église missionnaire
L’arrêt de toutes nos activités nous a obligés, particulièrement nous les prêtres, à concentrer
notre énergie autour de deux missions : la bénédiction des maisons et les comedores.
Ce terme désigne les soupes populaires de la paroisse : avec l’aggravation de la pénurie, il nous
faut mettre les bouchées doubles pour trouver de quoi nourrir anciens et nécessiteux. Cette œuvre
de miséricorde si simple, outre la crédibilité qu’elle donne à l’Église aux yeux de tous, suscite des
élans de générosité de la part des cubains, même non catholiques. Un paysan qui avait vendu son
cochon a finalement dévolu le porc à l’Église, « puisque c’est pour les pauvres »… Jusqu’au parti
(entendez communiste) qui nous a donné l’autorisation d’acheter 500 kg de riz !
Mais la nourriture des corps ne saurait faire oublier la faim des âmes, plus grande encore : nous
avons ainsi commencé une tournée générale de bénédiction des maisons avec l’eau de Pâques. Un
vrai marathon (plus de 500 maisons bénies pour l’instant) : pour un paroissien qui nous attend,
deux ou trois voisins profitent de la visite ! Une belle manière de permettre au Christ de rejoindre
les personnes jusque dans leur maison. Nous sommes touchés de la joie dont témoignent
simplement les cubains, joie qui résonne dans le cœur des pasteurs heureux de rencontrer leurs
brebis. Une Église en sortie, dirait le Pape François.
Voilà quelques fruits que la Providence nous permet de goûter : mais nous avons encore bien
besoin de votre prière pour les voir grandir et, dans ce pays où tout est incertain, devenir « un fruit
qui demeure » (Jn 15,16).
Don Régis Maurel +
Bénédiction d’une maison à Fomento par don Pierre Bénédiction par don Régis d’une maison à Falcon
-6-
-7-
Témoignage d’une paroissienne de Placetas (1/2)
1) Que faisiez-vous comme travail dans la paroisse
avant de la quarantaine ?
2) Quand la garderie a fermé à cause de la pandémie,
quel engagement avez-vous pris ?
3) C’est essentiel dans votre foi d’aider les plus pauvres ?
Je travaillais comme éducatrice dans la garderie « les petits bergers » de l’église Saint
Athanase de Placetas.
Tout d'abord, mon engagement était d'aider dans tout ce qui était nécessaire.
Différentes tâches ont été présentées telles que la fabrication de masques, le
renouvellement du matériel pédagogique de la garderie, le soutien à la préparation
de la nourriture pour les comedores et la maison de retraite et la distribution de tous
ces repas.
Aider nos semblables est très important, c'est-à-dire notre prochain, à la fois dans
ses besoins et ses limites, mais il est essentiel d'aider dans la foi, car cela nous aide
dans notre marche et à travers elle, nous pouvons supporter beaucoup de choses.
« C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher aux choses que nous avons
entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d'elles. » Hébreux 2:1
Les travailleuses lors de la fermeture de la garderie ont pris le temps de renouveler tout le
matériel pédagogique.
Témoignage d’une paroissienne de Placetas (2/2)
4) Quelle phrase de l’Evangile vous aide
quotidiennement dans ce service aux plus pauvres ?
5) Comment pouvons-nous vivre dans la foi et
l’espérance et non dans la peur en ces jours
difficiles que le monde traverse ?
Jean 13:34 « Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les
uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. »
Fixer notre regard sur le bien que nous pouvons faire, sur les autres et profiter du
bien-être que nous pouvons donner et faire confiance à Dieu, comme exprimé dans
Isaïe 40:31 : «… Mais ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur force. Ils
prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et
ne se fatiguent point.»
Yudanis
-8-
Famille des quartiers pauvres de Placetas qui attend son
repas
Distribution des repas par les dames de la garderie
Adressepostale:
ComunidadSanMartín
Parroquiacatólica
1ªdel Norteentre2ªy 3ªdel Oeste
PLACETAS (VC) - CUBA
-66% : Les dons à la Mission Placetas sont déduc6bles d’impôts! N’hésitez plus!
Soutenez nous et recevez un reçu fiscal !
PAR CHÈQUE à l’ordre de « AED Mission Placetas » à
l’adresse suivante :
Communauté Saint Martin - Cuba
8 place de la basilique
53601 EVRON CEDEX
SUR INTERNET, par virement
A l’adresse ci-dessous
https://don.aed-france.org/missionplacetas
Ou sur notre site internet
Onglet Nous soutenir
Unequestion?
Contactez-nous !
+5353769235(Don Jean, Curé)
L’AED nous reverse100%
devotredon. MissionPlacetas.com
Mission Placetas
Abonnez vousà notrepage!
Contactez-nous !
Plus que jamais, votre aide est nécessaire !
« Celui qui est généreux
connaîtra l’abondance ;
qui donne à boire aux
autres sera lui-même
désaltéré. »
Proverbes, 11:25

Contenu connexe

Tendances

Tendances (18)

Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016
Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016
Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016
 
Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°4 janvier 2016
Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°4 janvier 2016Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°4 janvier 2016
Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°4 janvier 2016
 
Lettre du diocèse de Saint-Etienne N°38 mai 2016
Lettre du diocèse de Saint-Etienne  N°38 mai 2016 Lettre du diocèse de Saint-Etienne  N°38 mai 2016
Lettre du diocèse de Saint-Etienne N°38 mai 2016
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne novembre 2016
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne octobre 2016
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2020 fra
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2020 fraMessaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2020 fra
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2020 fra
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne mars 2017
 
Bullpar Fev10
Bullpar Fev10Bullpar Fev10
Bullpar Fev10
 
Dossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain Bataille
Dossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain BatailleDossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain Bataille
Dossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain Bataille
 
Relance 2015
Relance 2015Relance 2015
Relance 2015
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017
La lettre de l’Église de Saint-Étienne février 2017
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 juillet 2021 FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 juillet 2021 FRAMessaggio della Consigliera per le Missioni_14 juillet 2021 FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 juillet 2021 FRA
 
Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)
Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)
Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)
 
Lettre aux Amis de Placetas 25
Lettre aux Amis de Placetas 25Lettre aux Amis de Placetas 25
Lettre aux Amis de Placetas 25
 
Livret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-Étienne
Livret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-ÉtienneLivret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-Étienne
Livret du Centre Diocésain de Formation du diocèse de Saint-Étienne
 
Carême 2016 - Lettre du Supérieur Général
Carême 2016 - Lettre du Supérieur GénéralCarême 2016 - Lettre du Supérieur Général
Carême 2016 - Lettre du Supérieur Général
 
Viator web53fr
Viator web53frViator web53fr
Viator web53fr
 
« Me voici, envoie-moi » _ 14 ottobre 2020 fra
« Me voici, envoie-moi » _ 14 ottobre 2020 fra« Me voici, envoie-moi » _ 14 ottobre 2020 fra
« Me voici, envoie-moi » _ 14 ottobre 2020 fra
 

Similaire à Laap #covid19

éChos des viateurs d'haïti mars 2013
éChos des viateurs d'haïti   mars 2013éChos des viateurs d'haïti   mars 2013
éChos des viateurs d'haïti mars 2013
SERSO San Viator
 
Les echos des viateurs d'haiti
Les echos des viateurs d'haitiLes echos des viateurs d'haiti
Les echos des viateurs d'haiti
SERSO San Viator
 

Similaire à Laap #covid19 (20)

LE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptx
LE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptxLE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptx
LE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptx
 
Bullpar Fev10
Bullpar Fev10Bullpar Fev10
Bullpar Fev10
 
Bullpar Fev10
Bullpar Fev10Bullpar Fev10
Bullpar Fev10
 
Lettre aux Amis de Placetas 29
Lettre aux Amis de Placetas 29Lettre aux Amis de Placetas 29
Lettre aux Amis de Placetas 29
 
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne – septembre 2020
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne – septembre 2020La Lettre de l’Église de Saint-Etienne – septembre 2020
La Lettre de l’Église de Saint-Etienne – septembre 2020
 
Eucharistie 4 – Célébration en communauté et en public.pptx
Eucharistie 4 – Célébration en communauté et en public.pptxEucharistie 4 – Célébration en communauté et en public.pptx
Eucharistie 4 – Célébration en communauté et en public.pptx
 
Composition af
Composition afComposition af
Composition af
 
En Route vers Pâques, défis créatifs
En Route vers Pâques, défis créatifsEn Route vers Pâques, défis créatifs
En Route vers Pâques, défis créatifs
 
Msc100
Msc100Msc100
Msc100
 
éChos des viateurs d'haïti mars 2013
éChos des viateurs d'haïti   mars 2013éChos des viateurs d'haïti   mars 2013
éChos des viateurs d'haïti mars 2013
 
Le mag de la Province ecclésiastique de Reims #3
Le mag de la Province ecclésiastique de Reims #3Le mag de la Province ecclésiastique de Reims #3
Le mag de la Province ecclésiastique de Reims #3
 
LETTRE PASTORALE DE LA CONFERENCE EPISCOPALE D’HAITI (CEH) POUR L’ANNEE SAINT...
LETTRE PASTORALE DE LA CONFERENCE EPISCOPALE D’HAITI (CEH) POUR L’ANNEE SAINT...LETTRE PASTORALE DE LA CONFERENCE EPISCOPALE D’HAITI (CEH) POUR L’ANNEE SAINT...
LETTRE PASTORALE DE LA CONFERENCE EPISCOPALE D’HAITI (CEH) POUR L’ANNEE SAINT...
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 settembre 2019_FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 settembre 2019_FRAMessaggio della Consigliera per le Missioni_14 settembre 2019_FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 settembre 2019_FRA
 
Les echos des viateurs d'haiti
Les echos des viateurs d'haitiLes echos des viateurs d'haiti
Les echos des viateurs d'haiti
 
Spiritualité du changement systémique
Spiritualité du changement systémiqueSpiritualité du changement systémique
Spiritualité du changement systémique
 
Dépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaire
Dépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaireDépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaire
Dépliant - Jubilé 2021, une Eglise ardente, fraternelle et missionnaire
 
Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019
Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019
Quatre Pages n°43 Janvier-Février 2019
 
2014 denier-dossier presse-province-1
2014 denier-dossier presse-province-12014 denier-dossier presse-province-1
2014 denier-dossier presse-province-1
 
Lettre pastorale de pentecôte 2020 de Mgr Sylvain Bataille
Lettre pastorale de  pentecôte 2020 de Mgr Sylvain BatailleLettre pastorale de  pentecôte 2020 de Mgr Sylvain Bataille
Lettre pastorale de pentecôte 2020 de Mgr Sylvain Bataille
 
Lien protestant juin 2019
Lien protestant juin 2019Lien protestant juin 2019
Lien protestant juin 2019
 

Dernier

ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ssuser6041d32
 

Dernier (14)

GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
complement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxcomplement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptx
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean EudesNeuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 

Laap #covid19

  • 1. LETTRE AUX AMIS DE PLACETAS missionplacetas.com Numéro spécial #covid19
  • 2. Chers amis, Le mois de mai, mois de Marie, où comme disent les Cubains : mes de las flores, est l’occasion de nous rapprocher de notre mère du Ciel. En ces temps difficiles, nous pouvons déposer nos prières avec confiance aux pieds de la Sainte Vierge. A Placetas, le mois de mai a une place spéciale dans le cœur des fidèles. En effet, le 2 nous célébrions la Saint Athanase, le patron de notre paroisse. Et le 31 a lieu tous les ans le couronnement de la statue de Marie par les enfants du catéchisme qui viennent en procession apporter des fleurs aux pieds de la Vierge. Bien sûr cette année tout prend une tournure particulière. -1- Curé L’édito du curé Ici à Cuba, depuis plus d’un mois, les déplacements sont limités et les célébrations liturgiques et rassemblements interdits. Nous ne sommes pas strictement confinés comme en Europe, mais les règles se font plus sévères chaque jour. Et comme les Cubains sont habitués à vivre dehors, ce n’est évident pour personne ! Dans ce contexte bien particulier nous recentrons notre action autour de 2 axes : venir en aide aux plus démunis et garder le lien avec les fidèles pour les accompagner dans leur vie spirituelle en ces temps d’épreuves. Pour cela nous avons réorganisé la répartition des tâches au sein de la paroisse et les différents chantiers tournent au ralenti (cf article page 3). Il y a beaucoup à faire tant la situation est compliquée. Les files d’attente devant les magasins sont impressionnantes et de nombreuses personnes doivent se contenter d’un repas par jour et le plus souvent sans viande. En effet depuis 6 mois la situation économique se dégrade ici. Nous sommes en pénurie alimentaire et également de produits comme la lessive ou le savon, bref, des choses assez utiles en période de pandémie… Le phénomène est accentué par la fermeture des frontières. Beaucoup d’aides et de matériel, qui nous étaient généreusement apportés par des amis de la mission, nous manquent beaucoup aujourd’hui. Oui, nous sommes coupés du monde. Le Temps Pascal que nous vivons est donc bien étrange. Nous sommes invités à vivre cette épreuve dans la foi et à en donner témoignage. Le Pape François disait : « A la pandémie du virus nous voulons répondre par la pandémie de la prière, de la compassion, de la tendresse ». Au milieu de cette situation si difficile il se passe de très belles choses ici, et je crois partout aussi dans le monde. Prions pour que chacun puisse découvrir, à son côté pendant l’épreuve, la présence du Christ ressuscité. Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien et nous vous remercions de votre fidélité. Don Jean Pichon +
  • 3. -2- A partir du milieu du mois de mars, à l´heure où la France commençait à se confiner, les premiers cas de coronavirus étaient annoncés officiellement à Cuba. Très vite, les évêques ont pris la décision de fermer provisoirement tous les projets éducatifs dont elle a la charge, anticipant les décisions de l´État, qui suivirent une semaine plus tard, avec la fermeture des frontières, des écoles et des universités. Tout en étant certains de faire ce qui était juste, la fermeture de notre internat (18 élèves), de nos 3 centres de soutien scolaire (650 élèves) et de nos 3 garderies ( 120 enfants) fut pour tous, prêtres, travailleurs et jeunes un vrai crève-cœur. Aujourd´hui, avec toutes les précautions qu´il faut prendre quant il s´agit d´information officielle, l´épidémie semble être sous contrôle dans une bonne partie du pays, au prix d´un blocage total des mouvements de la population et d´une paralysie généralisée de l´économie et du système de production cubain. Pour le dire en peu de mots, nous craignons désormais plus la crise économique que la crise sanitaire. Le système économique cubain, à bout de souffle depuis la chute de l´URSS, donnait déjà des signes préoccupants d´effondrement depuis le mois de septembre 2019 : rareté du pétrole, pénuries de farine, de viande, de riz. 80% des biens de consommation sont importés en temps normal. La deuxième source de revenus du pays, le tourisme, est totalement tarie avec la fermeture des frontières. Et aujourd´hui, les principaux pays fournisseurs étant eux-mêmes paralysés par le Covid-19, les conséquences sont terribles et immédiates pour la population : pénuries multiples (savon, viande, riz, lessive, huile…) et hausse des prix : (la livre de riz à 20 pesos au lieu de 4, celle de viande à 50 au lieu de 30…). Ceux qui peinaient déjà à joindre les deux bouts ont désormais la corde au cou, et ceux qui sont plus à l´aise économiquement ne trouvent de toute façon pas grand-chose à acheter. Crise sanitaire, ou crise économique ? (1/3) Les rues désertes de Placetas vues du toit de l’église San Atanasio
  • 4. Crise sanitaire, ou crise économique ? (2/3) En temps normal, la paroisse sert entre 250 et 300 repas par semaine. Il y a fort à parier que ce nombre va augmenter de manière durable dans les prochains mois, tant la crise qui s´annonce semble profonde et violente. La générosité de nos travailleurs et de nos bénévoles, qui trouvent la nourriture, la cuisinent et la distribuent nous rassure sur notre capacité humaine à apporter une réponse à cette crise, localement, et d´abord au profit des plus fragiles (personnes âgées/malades/isolées…). Mais nous avons besoin de la générosité de nos bienfaiteurs pour pouvoir augmenter notre capacité économique à porter cette charge, et pour envisager d´autres façons d´aider les plus pauvres (nous voudrions organiser la distribution mensuelle de paniers de produits de première nécessité pour les familles les plus affectées par la crise). Distribution des repas chaque jour grâce aux travailleurs de la paroisse qui ont décidé de donner leur temps aux plus démunis. -3-
  • 5. Voici quelques chiffres qui vous permettront d´évaluer les conséquences concrètes qu´une aide de votre part peut avoir ici : Dans le contexte actuel, pour vivre « correctement » (c´est à dire très sobrement), une famille de 4 personnes a besoin d´environ 2000 pesos par mois (soit 71 €) A ce jour voici le prix auquel les denrées suivantes sont accessibles : Une livre de riz : 20 pesos = 0,70 € Une livre de viande de porc : 50 pesos = 1,8 € Un litre d´huile : 65 pesos = 2,3 € Chaque repas distribué nous coûte environ 1,5 €, et le prix d´un panier est évalué à 15 €. Valeur de votre don Nombre de repas Nombre de paniers 15 € 10 repas 1 panier 45 € 30 repas 3 paniers 90 € 60 repas 6 paniers 150 € 100 repas 10 paniers Crise sanitaire, ou crise économique ? (3/3) -4- Don Pierre Doat +
  • 6. Les enseignements spirituels de la crise actuelle (1/2) -5- À Cuba comme en France, la crise sanitaire a brutalement interrompu la vie de l’Église, nous laissant démunis et isolés : plus de Messe ni aucune activité habituelle (catéchisme, parcours Alpha…). Dans une culture du contact et de la rencontre, le risque était grand de ne plus avoir aucun lien avec l’Église, le concept de paroisse numérique ne signifiant pas grand-chose pour un pays où la connexion se paie à l’octet à prix d’or… Il a donc fallu nous adapter, tant pour la prière que pour les rencontres. Plusieurs fruits ont peu à peu mûri. 1. La faim du Pain de Vie Le jeûne eucharistique forcé auquel nos paroissiens sont soumis depuis le 28 mars a été l’occasion de redécouvrir la grâce de la communion spirituelle : tous les jours à 18h, les fidèles sont invités à s’unir à la Messe privée célébrée à Placetas, et plusieurs témoignent de la fidélité à cette rencontre, nouveau point de repère de leur journée. De même, l’adoration eucharistique proposée le dimanche dans les chapelles où se célèbre habituellement la Messe, même si elle ne regroupe pas autant de fidèles, attire des âmes ferventes qui se laissent façonner souvent plus d’une heure auprès du Seigneur ressuscité réellement présent. L’assiduité et le désir grandissant ont fait que, depuis le dimanche 3 mai, nous proposons à ceux qui le souhaitent de communier au Corps du Seigneur durant l’adoration. 2. Le besoin de la communauté Dès la première semaine, une jeune me confiait : « Padre, les jeunes du caté me manquent beaucoup ; mais je ne pensais pas que le ménage du samedi me manquerait autant ! » Le fait de ne pouvoir nous retrouver a fait croître une autre manière de nous unir : par la prière. C’est notamment vrai, outre la communion spirituelle de 18h, du temps de prière de midi, autour de l’angélus et d’une prière proposée par notre évêque à tout le diocèse : nous voyons comment les paroissiens sont attachés à ces moments et les vivent pieusement, autant que possible dans leur maison. Que de joie nous attend lors de la prochaine Messe publique que nous pourrons célébrer ! Jeudi Saint– Semaine Sainte 2020 Bénédiction de la ville de Placetas lors de la Saint Athanase
  • 7. Les enseignements spirituels de la crise actuelle (2/2) 3. Une Église missionnaire L’arrêt de toutes nos activités nous a obligés, particulièrement nous les prêtres, à concentrer notre énergie autour de deux missions : la bénédiction des maisons et les comedores. Ce terme désigne les soupes populaires de la paroisse : avec l’aggravation de la pénurie, il nous faut mettre les bouchées doubles pour trouver de quoi nourrir anciens et nécessiteux. Cette œuvre de miséricorde si simple, outre la crédibilité qu’elle donne à l’Église aux yeux de tous, suscite des élans de générosité de la part des cubains, même non catholiques. Un paysan qui avait vendu son cochon a finalement dévolu le porc à l’Église, « puisque c’est pour les pauvres »… Jusqu’au parti (entendez communiste) qui nous a donné l’autorisation d’acheter 500 kg de riz ! Mais la nourriture des corps ne saurait faire oublier la faim des âmes, plus grande encore : nous avons ainsi commencé une tournée générale de bénédiction des maisons avec l’eau de Pâques. Un vrai marathon (plus de 500 maisons bénies pour l’instant) : pour un paroissien qui nous attend, deux ou trois voisins profitent de la visite ! Une belle manière de permettre au Christ de rejoindre les personnes jusque dans leur maison. Nous sommes touchés de la joie dont témoignent simplement les cubains, joie qui résonne dans le cœur des pasteurs heureux de rencontrer leurs brebis. Une Église en sortie, dirait le Pape François. Voilà quelques fruits que la Providence nous permet de goûter : mais nous avons encore bien besoin de votre prière pour les voir grandir et, dans ce pays où tout est incertain, devenir « un fruit qui demeure » (Jn 15,16). Don Régis Maurel + Bénédiction d’une maison à Fomento par don Pierre Bénédiction par don Régis d’une maison à Falcon -6-
  • 8. -7- Témoignage d’une paroissienne de Placetas (1/2) 1) Que faisiez-vous comme travail dans la paroisse avant de la quarantaine ? 2) Quand la garderie a fermé à cause de la pandémie, quel engagement avez-vous pris ? 3) C’est essentiel dans votre foi d’aider les plus pauvres ? Je travaillais comme éducatrice dans la garderie « les petits bergers » de l’église Saint Athanase de Placetas. Tout d'abord, mon engagement était d'aider dans tout ce qui était nécessaire. Différentes tâches ont été présentées telles que la fabrication de masques, le renouvellement du matériel pédagogique de la garderie, le soutien à la préparation de la nourriture pour les comedores et la maison de retraite et la distribution de tous ces repas. Aider nos semblables est très important, c'est-à-dire notre prochain, à la fois dans ses besoins et ses limites, mais il est essentiel d'aider dans la foi, car cela nous aide dans notre marche et à travers elle, nous pouvons supporter beaucoup de choses. « C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d'elles. » Hébreux 2:1 Les travailleuses lors de la fermeture de la garderie ont pris le temps de renouveler tout le matériel pédagogique.
  • 9. Témoignage d’une paroissienne de Placetas (2/2) 4) Quelle phrase de l’Evangile vous aide quotidiennement dans ce service aux plus pauvres ? 5) Comment pouvons-nous vivre dans la foi et l’espérance et non dans la peur en ces jours difficiles que le monde traverse ? Jean 13:34 « Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. » Fixer notre regard sur le bien que nous pouvons faire, sur les autres et profiter du bien-être que nous pouvons donner et faire confiance à Dieu, comme exprimé dans Isaïe 40:31 : «… Mais ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point.» Yudanis -8- Famille des quartiers pauvres de Placetas qui attend son repas Distribution des repas par les dames de la garderie
  • 10. Adressepostale: ComunidadSanMartín Parroquiacatólica 1ªdel Norteentre2ªy 3ªdel Oeste PLACETAS (VC) - CUBA -66% : Les dons à la Mission Placetas sont déduc6bles d’impôts! N’hésitez plus! Soutenez nous et recevez un reçu fiscal ! PAR CHÈQUE à l’ordre de « AED Mission Placetas » à l’adresse suivante : Communauté Saint Martin - Cuba 8 place de la basilique 53601 EVRON CEDEX SUR INTERNET, par virement A l’adresse ci-dessous https://don.aed-france.org/missionplacetas Ou sur notre site internet Onglet Nous soutenir Unequestion? Contactez-nous ! +5353769235(Don Jean, Curé) L’AED nous reverse100% devotredon. MissionPlacetas.com Mission Placetas Abonnez vousà notrepage! Contactez-nous ! Plus que jamais, votre aide est nécessaire ! « Celui qui est généreux connaîtra l’abondance ; qui donne à boire aux autres sera lui-même désaltéré. » Proverbes, 11:25