SlideShare une entreprise Scribd logo
N° 29
Septembre 2018
-1-
Dans ce contexte l’invocation « Seigneur, donnez-nous de saints prêtres » revêt une force toute
particulière chaque dimanche soir après la bénédiction du Saint-Sacrement.
Le fondateur de la Communauté Saint-Martin aimait répéter : « Avant d’être prêtre, il faut être un
chrétien. Avant d’être un chrétien il faut être un homme ». C’est avec cette idée que se sont développés
les différents projets éducatifs de la paroisse de Placetas : aider les jeunes qui nous sont confiés à
grandir et devenir des hommes et des femmes libres et responsables devant Dieu et la société. Ainsi
seulement, certains pourront entendre l’appel du Seigneur à le suivre.
Ce long chemin passe particulièrement par l’apprentissage de l’engagement. Dans un climat de
confiance, nous invitons les adolescents à s’investir dans les différents projets de la paroisse en fonction
de leur âge. Il y en a pour tous les goûts ! Les uns s’engagent à être catéchistes ou missionnaires,
d’autres servent l’autel ou visitent les malades, certains s’occupent de l’accueil à la messe dominicale ou
tiennent la buvette à l’issue de celle-ci. Ainsi, à travers des services à leur portée, les jeunes découvrent
le sens de la responsabilité, apprennent à assumer leurs erreurs et à savourer leurs réussites.
C’est un travail de longue haleine, mais le Seigneur nous donne la joie d’en voir les fruits. Les enfants
qui entraient dans l’adolescence lors de l’arrivée des premiers prêtres de la Communauté sont
aujourd’hui responsables du groupe des jeunes de la paroisse. D’autres se sont mariés et un certain
nombre préparent leur future union. Un autre encore entre au séminaire au début de ce mois de
septembre.
Grâce à la fidélité de votre aide et votre prière, de nombreux jeunes découvrent la joie de se donner au
service des autres et de l’Evangile : soyez-en infiniment remerciés !
Don Jean Pichon +
Curé
Chers amis,
Dans quelques semaines commencera à Rome le synode des évêques
consacré aux jeunes et à la vocation. C’est l’occasion de porter notre regard
sur la jeunesse de notre paroisse et son sens de l’engagement.
Lorsque l’évêque de Santa Clara a fait appel à la Communauté Saint-Martin à
Placetas, en 2006, l’une de ses demandes concernait la pastorale des
vocations. C’est un sujet particulièrement crucial à Cuba. En effet, si le nombre
de prêtres tend à diminuer en Europe, les chiffres cubains nous renvoient à
une réalité dramatique. L’île compte 300 prêtres, dont la moitié sont des
missionnaires étrangers, pour 11 millions d’habitants. Pour vous donner une
idée, la proportion de prêtres par nombre de baptisés est dix fois moindre
qu’en France. Au début de cette année pastorale, notre diocèse de Santa
Clara compte 7 prêtres de moins que l’année dernière, sur un total de 30…
LETTRE AUX AMIS DE PLACETAS
MissionPlacetas.com
Découvrez notre nouveau site internet !
-2-
Chaque été la paroisse propose aux jeunes de nombreuses activités, Cette volonté nait d’une conviction
profonde : les jeunes ont besoin de vivre leur foi ensemble pour qu’elle puisse être vécue de manière
décomplexée et nourrissante, et qu’elle devienne un point de référence commun entre eux. L’été à
Placetas se prête fort bien à ces ambitions pastorales : chaque jeune, en fonction de son âge ou de ses
engagements, se voit proposer un ou plusieurs petits camps.
Cet été 2018, les Jovenes (18-30 ans) ont passé trois jours à Sancti Spiritus avec Don Thibault. Ils étaient
une quinzaine de jeunes à arpenter les rues de cette Villa (vieille ville coloniale cubaine), et la grande
découverte fut pour eux la matinée passée avec les Sœurs de la Communauté Stella Matutina, ayant ainsi
un aperçu de ce que pouvait être la vie consacrée contemplative. Si le Seigneur en profite pour toucher le
cœur de telle ou telle, tant mieux!
Les Claritas dans l’Eglise du Sacré Cœur de
Jésus de Zaza
Comme le scoutisme est absent de l’île, pour des
raisons politiques évidentes, les groupes d’Enfants de
Chœur (Acólitos) et de Servantes de l’Assemblée
(Claritas) permettent de mettre en place des camps un
peu plus « nature » marqués par le jeu, la vie en
équipe et la prière, et où les plus jeunes (de l’âge du
Primaire) ont toute leur place.
Les Claritas ont donc elles aussi eu leur camp! Elles
ont été une trentaine à passer deux jours de jeux et de
prière à Zaza. Souvent assez jeunes, ces Claritas
passent parfois leur première nuit sans leur Mamá, ce
qui n’est pas toujours facile à gérer! Elles apprennent à
partager et à se dépasser, et leur vie de prière est
marquée par Sainte Claire (d’où le nom de « petite
claires », ou Claritas), patronne du Diocèse.
Les 25 cyclistes du Club Cycliste
Catholique de Placetas (CCCP) ont
quant à eux eu droit à leur «Vuelta» (le
«Tour») avec Don Jean, avec une
étape particulièrement éprouvante de
presque 160km! Cette année, ils ont
longé la côte Nord de l’Ile, donnant
leur corps à l’effort et leur âme au Bon
Dieu. Le sens du dépassement et
l’esprit d’équipe sont très valorisés, ce
qui permet à ces jeunes d’apprendre
beaucoup de choses sur eux-mêmes
et sur leur relation au prochain.
Faire grandir les jeunes dans la foi pendant l’été (1/2)
Les journées pendant la Vuelta sont rythmées par les offices, la Messe, les repas, et bien sûr l’étape du
jour. Avant d’être de bons Chrétiens ils faut arriver à être des hommes bons! C’est l’ambition de ce club
depuis sa fondation par Don Jean-Yves Urvoy il y a plus de 10 ans.
Les cyclistes à leur arrivée à Placetas
-3-
Faire grandir les jeunes dans la foi pendant l’été (2/2)
Quant aux Acólitos, ils ont eu leur traditionnel camp détente chez Edgar, dans les belles collines de
l’Escambray. Perdus en pleine nature, ces 40 jeunes garçons ont eu l’occasion de se défouler
sainement, accompagnés de Don Pierre. Leurs journées étaient fortement marquées par la liturgie, qu’ils
connaissent souvent mieux que nous mêmes ne la connaissions avant d’entrer au séminaire!
L’un des grands avantages de ces camps d’été est qu’ils permettent à des jeunes issus des zones
reculées de notre paroisse de se mélanger aux jeunes « branchés » de Placetas.
Et bien vite, l’essentiel les unit : ils sont jeunes, ils sont catholiques, ils sont Cubains. Voilà l’essentiel !
Les étudiants ont rencontré les sœurs contemplatives de Sancti Spiritus
Les Adolescentes (je ne traduis pas!), eux, étaient partis fin juin avec Don Arnaud, avant que celui-ci ne
nous quitte définitivement début juillet pour rentrer en France. Ils sont partis en « oriente », c’est à dire
dans l’extrême Est de l’île, où ils ont pu gravir le mont Turquino, le plus haut de Cuba, avec une étape
en refuge (sans neige, rassurez vous…) pendant la nuit.
Les derniers jours d’Août, les étudiants de Placetas ont pu quant à eux participer à l’Université d’été
Fides & Ratio 2018 à Matanzas pour les étudiants catholiques cubains, sur le thème « Connaitre et
aimer l’Eglise ». Au programme, des cours d’histoire, de théologie, des témoignages, du bon temps à la
plage, des veillées. Rein de mieux pour bien commencer l’année !
Vivement l'été prochain!
Don Thibault Lambert +
Un nouveau site internet pour la Mission Placetas !
-4-
Depuis quelques années déjà, vous recevez notre Lettre Aux Amis de Placetas (LAAP) tous les 3
mois. Nous vous remercions pour votre fidélité et nous espérons que vous la lisez toujours avec
intérêt.
Pour pouvoir vous donner plus d’informations sur notre mission, vous permettre de nous contacter
pour des intentions de prières ou des questions sur la mission, comprendre notre quotidien et soutenir
la mission, l’heure était venue de construire un site internet.
Ce site internet c’est aussi pouvoir suivre l’impact concret de vos dons ! Des pages seront dédiées à
l’avancement de nos chantiers les plus importants, comme nous vous l’expliquerons dans les
prochaines LAAP, mais aussi sur le site même !
Vous y trouverez aussi les anciennes LAAP, le reportage KTO de 2012 sur la mission de Placetas…
Pour l’année à venir, nous avons le projet de bâtir une série de courtes vidéos qui vous fera rentrer
encore un peu plus au cœur de la mission. Dans des courtes vidéos de 3 minutes, nous souhaitons
vous présenter les joies et les difficultés de notre mission de Placetas, mais aussi tout ce qui a déjà été
rendu possible grâce à votre soutien spirituel et financier : internat, garderie, soutien scolaire… les
thèmes ne manquent pas !
Et parce que la mission passe aussi par vous, il vous sera plus simple de rediriger vos proches qui
souhaitent mieux connaitre la mission en leur indiquant l’adresse de notre site internet.
Pour toutes ces raisons, nous sommes heureux de vous présenter Missionplacetas.com, le site officiel
de la mission.
Pour le découvrir, cliquez ici !
Thomas Nivard
Volontaire Fidesco pour la mission de Placetas
Je découvre le site Mission Placetas
L’Escuela de Verano : Apprendre à Apprendre (1/2)
-5-
Aujourd’hui, nous rencontrons Jorge Abel, fidèle de la paroisse et coordinateur de l’Escuela de Verano
(Ecole d’été) dont la 4ème édition à Placetas a eu lieu du 31 Juillet au 3 Août.
Lettre Aux Amis de Placetas (LAAP) : Bonjour Jorge Abel, pouvez-vous nous décrire en
quelques mots l’Escuela de Verano?
Jorge Abel : Bonjour à tous nos frères français. Il y a 20 ans de cela, la Commission catholique
nationale d’éducation (CCNE) a fait le point sur les besoins des professeurs, les manques du système
éducatif d’Etat et sur la place de l’Eglise catholique dans l’éducation. Comme vous le savez, les écoles
catholiques ont été réquisitionnées au début des années 60 et l’enseignement privé est toujours
interdit à Cuba aujourd’hui.
Une des actions concrètes entreprises après cet état des lieux a été la 1ère Ecole d’été à la Havane en
1999. Du fait du succès de cet événement, il a été reconduit et s’est répandu à d’autres diocèses, et
enfin jusqu’au niveau des paroisses. A Placetas, c’est la 4ème édition de l’Escuela de Verano. L’objectif
est, à travers des échanges, des ateliers et des conférences, de donner de nouveaux outils aux
professeurs et de leur faire découvrir des possibilités pédagogiques éthiques et chrétiennes.
LAAP : Et pouvez-vous déjà nous faire un retour sur l’édition 2018?
J.A. : Ce fut un grand succès! L’Ecole d’été a commencé à Placetas avec 1 atelier et 30 personnes il y
a 4 ans. Cette année, nous avons accueilli 110 personnes sur 4 jours et 5 ateliers. Sans compter les 15
inscrits réquisitionnés par l’Etat pour lutter contre l‘épidémie de dengue au dernier moment!
Par ailleurs, les résultats de l’enquête de satisfaction auprès des participants ont montré que les choix
d’ateliers, d’intervenants et de conditions matérielles d’accueil les avaient satisfaits.
LAAP : Vous nous parlez d’intervenants, ce sont des professeurs de Placetas qui vous aident
sur les ateliers?
J.A. : Pas seulement ! Tous les ans, nous sollicitons nos contacts dans des universités étrangères,
principalement au Mexique et depuis quelques années, nous avions des intervenants étrangers, ce qui
donnait du crédit à l’Ecole D’été tout en donnant un angle d’attaque différent. Malheureusement, il
semble que le gouvernement commence à se pencher de plus près sur les Ecoles d’été de l’Eglise
Catholique, qui sont maintenant proposées dans de nombreuses paroisses et diocèses de Cuba.
Toujours est il que cette année, nos intervenants étrangers n’ont pas pu obtenir leur visa pour des
raisons inconnues. Heureusement, nous avions un plan B et les participants ont pu bénéficier des 5
atelier prévus avec des intervenants cubains de haut niveau.
L’édition de cette année a
battu son record de
participation
L’Escuela de Verano : Apprendre à Apprendre (2/2)
-6-
LAAP : Selon vous, pourquoi l’Ecole d’été a autant de succès à Cuba
et plus particulièrement à Placetas?
J.A. : L’explication qui me vient premièrement est que les manques de la
formation continue des professeurs ainsi que des outils qui leur sont
proposés par l’école publique sont si importants que les professeurs sont
demandeurs de compléments. De plus, la qualité des intervenants fait que
le bouche à oreille attire de nouvelles personnes chaque année. Enfin, la
qualité de l’accueil logistique est aussi un élément important. Depuis
quelques années, nous organisions l’Escuela de Verano dans la Casa
Vieja, le bâtiment accolé à l’Eglise.
Sauf que comme vous le savez peut-être, il tombe en ruine et la paroisse a
un grand projet pour le sauver de l’effondrement et l’adapter. Pour pallier à
ce manque, le curé Don Jean Pichon nous a mis à disposition l’internat de
la paroisse, ce qui nous a permis d’avoir un espace de qualité dédié à
l’événement pendant 4 jours.
LAAP : On comprend bien le lien fort entre l’Eglise et l’Ecole d’été, les participants étaient donc
tous des fidèles?
J.A : Non et bien au contraire ! La grande majorité des participants n’étaient pas catholiques. Il y avait
des membres d’églises protestantes (baptistes, pentecôtistes…) et aussi des athées. Mais tous ont
démontré un respect de la foi et nous avons appuyé pendant les prières sur ce qui nous rapproche.
LAAP : Peut-on en conclure que c’est aussi un évènement missionnaire?
J.A. : Oui ! Et c’est peut-être là la plus grande réussite de l’événement de cette année. Beaucoup de
personnes ont découvert que l’Eglise catholique de Placetas accueillait des jeunes de familles
défavorisées dans un internat ou qu’en septembre, la garderie pour 50 enfants ouvrirait.
A titre personnel, ma joie la plus grande est de voir des jeunes professeurs qui ont eu un premier
contact avec l’Eglise catholique lors de l’événement début Août et qui sont maintenant fidèles à la
messe quotidienne depuis 1 mois. Je rends vraiment grâce au Seigneur pour la conversion de ces
cœurs, et pour toutes les graines semées dans les âmes de tous les participants de l’Ecole d’été 2018.
LAAP : Jorge Abel, merci pour ce témoignage, avez-vous un mot de la fin?
J.A. : En fait j’en ai deux. Le premier, et je voudrais qu’il soit bien écrit dans la Lettre, c’est que je
remercie du fond du cœur les Pères de la communauté Saint Martin. Pour tout le travail qu’il font
depuis 12 ans, mais aussi plus particulièrement pour l‘aide apportée dans l’organisation de cette édition
de l’Ecole d’été. Dans beaucoup de paroisses, les prêtres n’ont pas - ou ne prennent pas - le temps de
se pencher sur cet événement pourtant si important dans le projet éducatif de l’Eglise cubaine. Au
contraire, les Pères Saint-Martin ont toujours soutenu l’événement et je les remercie vraiment pour cela.
Deuxièmement, et maintenant je m’adresse aux français qui me liront, je tiens à vous remercier. Et je
crois que je le fais au nom de beaucoup de paroissiens de Placetas. Nous sommes bien conscients de
l’aide financière que vous apportez à la mission. Sans vous, très concrètement, nous n’aurions pas la
possibilité de proposer tant de projets. Et je vous remercie aussi pour le soutien spirituel que vous
pouvez nous apporter. Nous prions régulièrement pour tous ceux qui nous soutiennent depuis
l’étranger, ainsi, soyez assurés de nos prières depuis notre petite ville de Placetas.
Jorge Abel
Interview réalisée par Thomas Nivard
Volontaire Fidesco pour la Mission Placetas
¡ Viva la Virgen de la Caridad del Cobre ! (1/2)
-7-
Chaque année, à Placetas, rentrée paroissiale
rime avec célébration de la Virgen de la Caridad,
la patronne de Cuba, célébrée avec ferveur sur
toute l’île le 8 septembre. L’attachement des
cubains à leur Virgencita (petite Vierge), se vérifie
par l’affluence de fidèles qui participent aux
festivités, et notamment à la traditionnelle
procession dans les rues, qui fût interdite pendant
de nombreuses années après la Révolution.
Cette affection pour la Vierge Marie, qu’elle soit teintée
ou non de superstitions issues des croyances afro-
cubaines, est une opportunité pour l’Eglise d’annoncer
largement l’Evangile, de façon à faire connaître le Fils
en célébrant la Mère.
C’est la raison pour laquelle, à Placetas, la neuvaine de
préparation à la fête du 8 septembre est aussi une
neuvaine missionnaire, au cours de laquelle la paroisse
va à la rencontre des habitants pour les inviter à
participer à la Messe et à la Procession.
En termes de moyens utilisés pour cette mission, en 12
années de présence, nous avons tout essayé, ou
presque : tractage au marché et dans les rues, porte-à-
porte, annonces avec des haut-parleurs arrimés sur la
camionnette de la paroisse ! L’an dernier, nous avons
même décoré un coche (calèche) qui a parcouru toutes
les rues de la ville !
Cette année, nous avons essayé une nouvelle formule
impliquant plus de paroissiens. Pendant le mois de
juillet, 40 d’entre eux se sont rassemblés pour recevoir
une formation spirituelle et pratique sur l’évangélisation,
et ont reçu la responsabilité de « dénoncer » leurs amis
susceptibles de pouvoir intégrer le groupe missionnaire!
Fin août, tous ces missionnaires ont été de nouveau réunis et des binômes ont été formés, chacun
recevant des adresses à visiter. Ils étaient 70 à s’engager dans ces équipes missionnaires !
Un grande toile d’information a été accrochée sur
l’Eglise, avec l’horaire de la messe et de la
procession.
¡ Viva la Virgen de la Caridad del Cobre ! (2/2)
-7-
Nous ne connaissons pas encore le résultat de cette nouvelle méthode, car à l’heure où nous écrivons
ces lignes, la fête de la Vierge du Cobre n’est pas encore passée. Mais une chose est sûre, les fruits
sont déjà constatables dans les cœurs des fidèles qui ont participé à la mission !
Il est certain que pour un chrétien, prendre le risque d’annoncer sa foi, surmonter ses craintes et sa
pudeur pour inviter les autres à venir à l’Eglise, est une expérience nécessaire qui renouvelle dans la foi,
et qui nous fait prendre conscience du trésor que nous portons comme dans des vases d’argile.
Don Pierre Doat +
Au fil des années, nous avons pris conscience que de nombreux habitants de Placetas ont recours à
l’Eglise, sans pour autant être pratiquants : les familles des malades que nous visitons, celles des
enfants que nous baptisons, celles familles des 325 jeunes du Repaso (soutien scolaire dans Placetas
même), celles des enfants du catéchisme, des groupes de jeunes, des défunts… Cela représente plus
de 700 adresses !
Aussi, au lieu de faire du porte-à-porte au hasard, nos missionnaires sont allés à la rencontre de
personnes qui sont déjà au seuil de l’Eglise, mais qui n’ont pas encore franchi la porte.
Les binômes missionnaires sont donc partis frapper à la porte de ces maisons, avec un « angle
d’attaque » très simple : « vous connaissez l’Eglise pour telle ou telle raison ? Venez célébrer avec nous
la fête de la Virgen ! ».
Les missionnaires se sont positionnés dans l’allée de l’église pour la bénédiction et l’envoi en mission par
Don Jean à la fin de a messe du 26 Août
SOUTENIR LA MISSION
Sans vous, nous ne pouvons rien faire !
Par voie postale :
Comunidad San Martín
Parroquia católica
1ª del Norte entre 2ª y 3ª del Oeste
PLACETAS (VC) - CUBA
Parroquia de Placetas /
Les amis de Placetas
-66% : En donnant à la mission Placetas, vous recevrez un reçu fiscal ! N’hésitez plus!
PAR CHÈQUE à l’ordre de « AED Mission Placetas »
à l’adresse suivante :
Communauté Saint Martin - Cuba
8 place de la basilique
53601 EVRON CEDEX
SUR INTERNET
A l’adresse ci-dessous
(vous pouvez directement cliquer sur le lien)
https://don.aed-france.org/missionplacetas
Ou sur notre site internet
Tout soutien financier, même s’il peut vous paraitre modeste, a pour nous une grande
valeur et a un impact concret et réel sur l’aide sociale, humaine et chrétienne que nous
pouvons proposer aux cubains!
En 2017, le soutien de nos amis français a contribué à hauteur de 80% de notre budget annuel. Votre
aide est indispensable à la poursuite de notre mission.
Nous soutenir, c’est simple et déduit d’impôts!
Une question? Contactez nous!
+53 53 76 92 35 (Don Jean, Curé)
L’AED nous reverse 100% de votre offrande pour notre mission.
MissionPlacetas.com
Contacter la paroisse

Contenu connexe

Tendances

Quatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensembleQuatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
CommunicationADSD
 
Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)
Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)
Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)
Salésiens de Don Bosco Haïti
 
Lettre du diocèse de Saint-Etiennespéciale ordination épiscopale de Mgr Sylva...
Lettre du diocèse de Saint-Etiennespéciale ordination épiscopale de Mgr Sylva...Lettre du diocèse de Saint-Etiennespéciale ordination épiscopale de Mgr Sylva...
Lettre du diocèse de Saint-Etiennespéciale ordination épiscopale de Mgr Sylva...
DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Dossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain Bataille
Dossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain BatailleDossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain Bataille
Dossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain Bataille
DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Mision en Carabuco Bolivia fra
Mision en Carabuco Bolivia fraMision en Carabuco Bolivia fra
Mision en Carabuco Bolivia fra
Maike Loes
 
Devenir adulte dans_la_foi
Devenir adulte dans_la_foiDevenir adulte dans_la_foi
Devenir adulte dans_la_foi
cathobruxelles
 
Bullpar Fev10
Bullpar Fev10Bullpar Fev10
Bullpar Fev10
Club Optimiste
 
Grandir dans la foi brochure
Grandir dans la foi brochureGrandir dans la foi brochure
Grandir dans la foi brochure
cathobruxelles
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Les associés à la Congrégation Notre Dame au Sud Brésil
Les associés à la Congrégation Notre Dame au Sud BrésilLes associés à la Congrégation Notre Dame au Sud Brésil
Les associés à la Congrégation Notre Dame au Sud Brésil
Antônio Diomário de Queiroz
 
Suivre le sentier de la parole
Suivre le sentier de la paroleSuivre le sentier de la parole
Suivre le sentier de la parole
Saxemard Guy-Emyl
 
Livret Entrons dans la mission
Livret Entrons dans la missionLivret Entrons dans la mission
Livret Entrons dans la mission
DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Pastoralia 08 (dossier)
Pastoralia 08 (dossier)Pastoralia 08 (dossier)
Pastoralia 08 (dossier)
cathobruxelles
 

Tendances (16)

Quatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensembleQuatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
Quatre Pages numéro 49 : Se former ensemble
 
Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)
Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)
Don Bosco Lakay Nou (Avril-Juin 2011, Année 26, Numéro 21)
 
Lettre du diocèse de Saint-Etiennespéciale ordination épiscopale de Mgr Sylva...
Lettre du diocèse de Saint-Etiennespéciale ordination épiscopale de Mgr Sylva...Lettre du diocèse de Saint-Etiennespéciale ordination épiscopale de Mgr Sylva...
Lettre du diocèse de Saint-Etiennespéciale ordination épiscopale de Mgr Sylva...
 
Dossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain Bataille
Dossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain BatailleDossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain Bataille
Dossier de presse pour l'ordination épiscopale de Mgr Sylvain Bataille
 
Mision en Carabuco Bolivia fra
Mision en Carabuco Bolivia fraMision en Carabuco Bolivia fra
Mision en Carabuco Bolivia fra
 
Viator web53fr
Viator web53frViator web53fr
Viator web53fr
 
Devenir adulte dans_la_foi
Devenir adulte dans_la_foiDevenir adulte dans_la_foi
Devenir adulte dans_la_foi
 
Bullpar Fev10
Bullpar Fev10Bullpar Fev10
Bullpar Fev10
 
Grandir dans la foi brochure
Grandir dans la foi brochureGrandir dans la foi brochure
Grandir dans la foi brochure
 
11 balafon septembre 2012
11 balafon septembre 201211 balafon septembre 2012
11 balafon septembre 2012
 
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
La lettre de l’Église de Saint-Étienne septembre 2016
 
Les associés à la Congrégation Notre Dame au Sud Brésil
Les associés à la Congrégation Notre Dame au Sud BrésilLes associés à la Congrégation Notre Dame au Sud Brésil
Les associés à la Congrégation Notre Dame au Sud Brésil
 
Suivre le sentier de la parole
Suivre le sentier de la paroleSuivre le sentier de la parole
Suivre le sentier de la parole
 
Livret Entrons dans la mission
Livret Entrons dans la missionLivret Entrons dans la mission
Livret Entrons dans la mission
 
Pastoralia 08 (dossier)
Pastoralia 08 (dossier)Pastoralia 08 (dossier)
Pastoralia 08 (dossier)
 
Le mag du Denier de l'Eglise
Le mag du Denier de l'EgliseLe mag du Denier de l'Eglise
Le mag du Denier de l'Eglise
 

Similaire à Lettre aux Amis de Placetas 29

Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016
Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016
Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016
DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
LE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptx
LE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptxLE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptx
LE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptx
Martin M Flynn
 
Verso il Sinodo Panamazzonico_FMA_Pari Cachoeira 1_parte_FRA
Verso il Sinodo Panamazzonico_FMA_Pari Cachoeira 1_parte_FRAVerso il Sinodo Panamazzonico_FMA_Pari Cachoeira 1_parte_FRA
Verso il Sinodo Panamazzonico_FMA_Pari Cachoeira 1_parte_FRA
Maike Loes
 
Lettera Incontro Panamazzonico Salesiano_Francese
Lettera Incontro Panamazzonico Salesiano_FranceseLettera Incontro Panamazzonico Salesiano_Francese
Lettera Incontro Panamazzonico Salesiano_Francese
Maike Loes
 
Grands-parents (Francais).pptx
Grands-parents (Francais).pptxGrands-parents (Francais).pptx
Grands-parents (Francais).pptx
Martin M Flynn
 
Livret - entrons dans la missionv2
Livret - entrons dans la missionv2Livret - entrons dans la missionv2
Livret - entrons dans la missionv2
DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
SI JE N’AI PAS L’AMOUR : LA CHARITÉ, JE NE SUIS RIEN
SI JE N’AI PAS L’AMOUR : LA CHARITÉ, JE NE SUIS RIENSI JE N’AI PAS L’AMOUR : LA CHARITÉ, JE NE SUIS RIEN
SI JE N’AI PAS L’AMOUR : LA CHARITÉ, JE NE SUIS RIEN
Caritas Mexicana IAP
 
Pastoralia 8 (dossier)
Pastoralia 8 (dossier)Pastoralia 8 (dossier)
Pastoralia 8 (dossier)
cathobruxelles
 
Lettre n°45 janvier 2017
Lettre n°45 janvier 2017Lettre n°45 janvier 2017
Lettre n°45 janvier 2017
DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Mieux comprendre la démarche synodale
Mieux comprendre la démarche synodaleMieux comprendre la démarche synodale
Mieux comprendre la démarche synodale
DIOCESE SAINT-ÉTIENNE
 
Msc100
Msc100Msc100
Msc100
Gerardo Msc
 
Pastoralia 06 (dossier)
Pastoralia 06 (dossier)Pastoralia 06 (dossier)
Pastoralia 06 (dossier)
cathobruxelles
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2017_Francese
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2017_FranceseMessaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2017_Francese
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2017_Francese
Maike Loes
 
Le Mag de la Province ecclésiastique de Reims #1
Le Mag de la Province ecclésiastique de Reims #1Le Mag de la Province ecclésiastique de Reims #1
Le Mag de la Province ecclésiastique de Reims #1
Denier de l'Eglise de la Province ecclésiastique de Reims
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni - FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni - FRAMessaggio della Consigliera per le Missioni - FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni - FRA
Maike Loes
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni_FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni_FRAMessaggio della Consigliera per le Missioni_FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni_FRA
Maike Loes
 

Similaire à Lettre aux Amis de Placetas 29 (20)

Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016
Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016
Lettre du diocèse de Saint-Étienne n°37 avril 2016
 
LE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptx
LE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptxLE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptx
LE PAPE FRANÇOIS AU CANADA - 2.pptx
 
Verso il Sinodo Panamazzonico_FMA_Pari Cachoeira 1_parte_FRA
Verso il Sinodo Panamazzonico_FMA_Pari Cachoeira 1_parte_FRAVerso il Sinodo Panamazzonico_FMA_Pari Cachoeira 1_parte_FRA
Verso il Sinodo Panamazzonico_FMA_Pari Cachoeira 1_parte_FRA
 
Lettera Incontro Panamazzonico Salesiano_Francese
Lettera Incontro Panamazzonico Salesiano_FranceseLettera Incontro Panamazzonico Salesiano_Francese
Lettera Incontro Panamazzonico Salesiano_Francese
 
Grands-parents (Francais).pptx
Grands-parents (Francais).pptxGrands-parents (Francais).pptx
Grands-parents (Francais).pptx
 
Livret - entrons dans la missionv2
Livret - entrons dans la missionv2Livret - entrons dans la missionv2
Livret - entrons dans la missionv2
 
SI JE N’AI PAS L’AMOUR : LA CHARITÉ, JE NE SUIS RIEN
SI JE N’AI PAS L’AMOUR : LA CHARITÉ, JE NE SUIS RIENSI JE N’AI PAS L’AMOUR : LA CHARITÉ, JE NE SUIS RIEN
SI JE N’AI PAS L’AMOUR : LA CHARITÉ, JE NE SUIS RIEN
 
Pastoralia 8 (dossier)
Pastoralia 8 (dossier)Pastoralia 8 (dossier)
Pastoralia 8 (dossier)
 
Lettre n°45 janvier 2017
Lettre n°45 janvier 2017Lettre n°45 janvier 2017
Lettre n°45 janvier 2017
 
Mieux comprendre la démarche synodale
Mieux comprendre la démarche synodaleMieux comprendre la démarche synodale
Mieux comprendre la démarche synodale
 
Msc100
Msc100Msc100
Msc100
 
Relance 2015
Relance 2015Relance 2015
Relance 2015
 
Viator web55fr
Viator web55frViator web55fr
Viator web55fr
 
Viator web54fr
Viator web54frViator web54fr
Viator web54fr
 
Pastoralia 06 (dossier)
Pastoralia 06 (dossier)Pastoralia 06 (dossier)
Pastoralia 06 (dossier)
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2017_Francese
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2017_FranceseMessaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2017_Francese
Messaggio della Consigliera per le Missioni_14 dicembre 2017_Francese
 
Le Mag de la Province ecclésiastique de Reims #1
Le Mag de la Province ecclésiastique de Reims #1Le Mag de la Province ecclésiastique de Reims #1
Le Mag de la Province ecclésiastique de Reims #1
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni - FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni - FRAMessaggio della Consigliera per le Missioni - FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni - FRA
 
Messaggio della Consigliera per le Missioni_FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni_FRAMessaggio della Consigliera per le Missioni_FRA
Messaggio della Consigliera per le Missioni_FRA
 
Viator web050fr
Viator web050frViator web050fr
Viator web050fr
 

Dernier

Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
LakhdarFrigoulier
 
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Philippe Villette
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 

Dernier (7)

Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
 
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 

Lettre aux Amis de Placetas 29

  • 1. N° 29 Septembre 2018 -1- Dans ce contexte l’invocation « Seigneur, donnez-nous de saints prêtres » revêt une force toute particulière chaque dimanche soir après la bénédiction du Saint-Sacrement. Le fondateur de la Communauté Saint-Martin aimait répéter : « Avant d’être prêtre, il faut être un chrétien. Avant d’être un chrétien il faut être un homme ». C’est avec cette idée que se sont développés les différents projets éducatifs de la paroisse de Placetas : aider les jeunes qui nous sont confiés à grandir et devenir des hommes et des femmes libres et responsables devant Dieu et la société. Ainsi seulement, certains pourront entendre l’appel du Seigneur à le suivre. Ce long chemin passe particulièrement par l’apprentissage de l’engagement. Dans un climat de confiance, nous invitons les adolescents à s’investir dans les différents projets de la paroisse en fonction de leur âge. Il y en a pour tous les goûts ! Les uns s’engagent à être catéchistes ou missionnaires, d’autres servent l’autel ou visitent les malades, certains s’occupent de l’accueil à la messe dominicale ou tiennent la buvette à l’issue de celle-ci. Ainsi, à travers des services à leur portée, les jeunes découvrent le sens de la responsabilité, apprennent à assumer leurs erreurs et à savourer leurs réussites. C’est un travail de longue haleine, mais le Seigneur nous donne la joie d’en voir les fruits. Les enfants qui entraient dans l’adolescence lors de l’arrivée des premiers prêtres de la Communauté sont aujourd’hui responsables du groupe des jeunes de la paroisse. D’autres se sont mariés et un certain nombre préparent leur future union. Un autre encore entre au séminaire au début de ce mois de septembre. Grâce à la fidélité de votre aide et votre prière, de nombreux jeunes découvrent la joie de se donner au service des autres et de l’Evangile : soyez-en infiniment remerciés ! Don Jean Pichon + Curé Chers amis, Dans quelques semaines commencera à Rome le synode des évêques consacré aux jeunes et à la vocation. C’est l’occasion de porter notre regard sur la jeunesse de notre paroisse et son sens de l’engagement. Lorsque l’évêque de Santa Clara a fait appel à la Communauté Saint-Martin à Placetas, en 2006, l’une de ses demandes concernait la pastorale des vocations. C’est un sujet particulièrement crucial à Cuba. En effet, si le nombre de prêtres tend à diminuer en Europe, les chiffres cubains nous renvoient à une réalité dramatique. L’île compte 300 prêtres, dont la moitié sont des missionnaires étrangers, pour 11 millions d’habitants. Pour vous donner une idée, la proportion de prêtres par nombre de baptisés est dix fois moindre qu’en France. Au début de cette année pastorale, notre diocèse de Santa Clara compte 7 prêtres de moins que l’année dernière, sur un total de 30… LETTRE AUX AMIS DE PLACETAS MissionPlacetas.com Découvrez notre nouveau site internet !
  • 2. -2- Chaque été la paroisse propose aux jeunes de nombreuses activités, Cette volonté nait d’une conviction profonde : les jeunes ont besoin de vivre leur foi ensemble pour qu’elle puisse être vécue de manière décomplexée et nourrissante, et qu’elle devienne un point de référence commun entre eux. L’été à Placetas se prête fort bien à ces ambitions pastorales : chaque jeune, en fonction de son âge ou de ses engagements, se voit proposer un ou plusieurs petits camps. Cet été 2018, les Jovenes (18-30 ans) ont passé trois jours à Sancti Spiritus avec Don Thibault. Ils étaient une quinzaine de jeunes à arpenter les rues de cette Villa (vieille ville coloniale cubaine), et la grande découverte fut pour eux la matinée passée avec les Sœurs de la Communauté Stella Matutina, ayant ainsi un aperçu de ce que pouvait être la vie consacrée contemplative. Si le Seigneur en profite pour toucher le cœur de telle ou telle, tant mieux! Les Claritas dans l’Eglise du Sacré Cœur de Jésus de Zaza Comme le scoutisme est absent de l’île, pour des raisons politiques évidentes, les groupes d’Enfants de Chœur (Acólitos) et de Servantes de l’Assemblée (Claritas) permettent de mettre en place des camps un peu plus « nature » marqués par le jeu, la vie en équipe et la prière, et où les plus jeunes (de l’âge du Primaire) ont toute leur place. Les Claritas ont donc elles aussi eu leur camp! Elles ont été une trentaine à passer deux jours de jeux et de prière à Zaza. Souvent assez jeunes, ces Claritas passent parfois leur première nuit sans leur Mamá, ce qui n’est pas toujours facile à gérer! Elles apprennent à partager et à se dépasser, et leur vie de prière est marquée par Sainte Claire (d’où le nom de « petite claires », ou Claritas), patronne du Diocèse. Les 25 cyclistes du Club Cycliste Catholique de Placetas (CCCP) ont quant à eux eu droit à leur «Vuelta» (le «Tour») avec Don Jean, avec une étape particulièrement éprouvante de presque 160km! Cette année, ils ont longé la côte Nord de l’Ile, donnant leur corps à l’effort et leur âme au Bon Dieu. Le sens du dépassement et l’esprit d’équipe sont très valorisés, ce qui permet à ces jeunes d’apprendre beaucoup de choses sur eux-mêmes et sur leur relation au prochain. Faire grandir les jeunes dans la foi pendant l’été (1/2) Les journées pendant la Vuelta sont rythmées par les offices, la Messe, les repas, et bien sûr l’étape du jour. Avant d’être de bons Chrétiens ils faut arriver à être des hommes bons! C’est l’ambition de ce club depuis sa fondation par Don Jean-Yves Urvoy il y a plus de 10 ans. Les cyclistes à leur arrivée à Placetas
  • 3. -3- Faire grandir les jeunes dans la foi pendant l’été (2/2) Quant aux Acólitos, ils ont eu leur traditionnel camp détente chez Edgar, dans les belles collines de l’Escambray. Perdus en pleine nature, ces 40 jeunes garçons ont eu l’occasion de se défouler sainement, accompagnés de Don Pierre. Leurs journées étaient fortement marquées par la liturgie, qu’ils connaissent souvent mieux que nous mêmes ne la connaissions avant d’entrer au séminaire! L’un des grands avantages de ces camps d’été est qu’ils permettent à des jeunes issus des zones reculées de notre paroisse de se mélanger aux jeunes « branchés » de Placetas. Et bien vite, l’essentiel les unit : ils sont jeunes, ils sont catholiques, ils sont Cubains. Voilà l’essentiel ! Les étudiants ont rencontré les sœurs contemplatives de Sancti Spiritus Les Adolescentes (je ne traduis pas!), eux, étaient partis fin juin avec Don Arnaud, avant que celui-ci ne nous quitte définitivement début juillet pour rentrer en France. Ils sont partis en « oriente », c’est à dire dans l’extrême Est de l’île, où ils ont pu gravir le mont Turquino, le plus haut de Cuba, avec une étape en refuge (sans neige, rassurez vous…) pendant la nuit. Les derniers jours d’Août, les étudiants de Placetas ont pu quant à eux participer à l’Université d’été Fides & Ratio 2018 à Matanzas pour les étudiants catholiques cubains, sur le thème « Connaitre et aimer l’Eglise ». Au programme, des cours d’histoire, de théologie, des témoignages, du bon temps à la plage, des veillées. Rein de mieux pour bien commencer l’année ! Vivement l'été prochain! Don Thibault Lambert +
  • 4. Un nouveau site internet pour la Mission Placetas ! -4- Depuis quelques années déjà, vous recevez notre Lettre Aux Amis de Placetas (LAAP) tous les 3 mois. Nous vous remercions pour votre fidélité et nous espérons que vous la lisez toujours avec intérêt. Pour pouvoir vous donner plus d’informations sur notre mission, vous permettre de nous contacter pour des intentions de prières ou des questions sur la mission, comprendre notre quotidien et soutenir la mission, l’heure était venue de construire un site internet. Ce site internet c’est aussi pouvoir suivre l’impact concret de vos dons ! Des pages seront dédiées à l’avancement de nos chantiers les plus importants, comme nous vous l’expliquerons dans les prochaines LAAP, mais aussi sur le site même ! Vous y trouverez aussi les anciennes LAAP, le reportage KTO de 2012 sur la mission de Placetas… Pour l’année à venir, nous avons le projet de bâtir une série de courtes vidéos qui vous fera rentrer encore un peu plus au cœur de la mission. Dans des courtes vidéos de 3 minutes, nous souhaitons vous présenter les joies et les difficultés de notre mission de Placetas, mais aussi tout ce qui a déjà été rendu possible grâce à votre soutien spirituel et financier : internat, garderie, soutien scolaire… les thèmes ne manquent pas ! Et parce que la mission passe aussi par vous, il vous sera plus simple de rediriger vos proches qui souhaitent mieux connaitre la mission en leur indiquant l’adresse de notre site internet. Pour toutes ces raisons, nous sommes heureux de vous présenter Missionplacetas.com, le site officiel de la mission. Pour le découvrir, cliquez ici ! Thomas Nivard Volontaire Fidesco pour la mission de Placetas Je découvre le site Mission Placetas
  • 5. L’Escuela de Verano : Apprendre à Apprendre (1/2) -5- Aujourd’hui, nous rencontrons Jorge Abel, fidèle de la paroisse et coordinateur de l’Escuela de Verano (Ecole d’été) dont la 4ème édition à Placetas a eu lieu du 31 Juillet au 3 Août. Lettre Aux Amis de Placetas (LAAP) : Bonjour Jorge Abel, pouvez-vous nous décrire en quelques mots l’Escuela de Verano? Jorge Abel : Bonjour à tous nos frères français. Il y a 20 ans de cela, la Commission catholique nationale d’éducation (CCNE) a fait le point sur les besoins des professeurs, les manques du système éducatif d’Etat et sur la place de l’Eglise catholique dans l’éducation. Comme vous le savez, les écoles catholiques ont été réquisitionnées au début des années 60 et l’enseignement privé est toujours interdit à Cuba aujourd’hui. Une des actions concrètes entreprises après cet état des lieux a été la 1ère Ecole d’été à la Havane en 1999. Du fait du succès de cet événement, il a été reconduit et s’est répandu à d’autres diocèses, et enfin jusqu’au niveau des paroisses. A Placetas, c’est la 4ème édition de l’Escuela de Verano. L’objectif est, à travers des échanges, des ateliers et des conférences, de donner de nouveaux outils aux professeurs et de leur faire découvrir des possibilités pédagogiques éthiques et chrétiennes. LAAP : Et pouvez-vous déjà nous faire un retour sur l’édition 2018? J.A. : Ce fut un grand succès! L’Ecole d’été a commencé à Placetas avec 1 atelier et 30 personnes il y a 4 ans. Cette année, nous avons accueilli 110 personnes sur 4 jours et 5 ateliers. Sans compter les 15 inscrits réquisitionnés par l’Etat pour lutter contre l‘épidémie de dengue au dernier moment! Par ailleurs, les résultats de l’enquête de satisfaction auprès des participants ont montré que les choix d’ateliers, d’intervenants et de conditions matérielles d’accueil les avaient satisfaits. LAAP : Vous nous parlez d’intervenants, ce sont des professeurs de Placetas qui vous aident sur les ateliers? J.A. : Pas seulement ! Tous les ans, nous sollicitons nos contacts dans des universités étrangères, principalement au Mexique et depuis quelques années, nous avions des intervenants étrangers, ce qui donnait du crédit à l’Ecole D’été tout en donnant un angle d’attaque différent. Malheureusement, il semble que le gouvernement commence à se pencher de plus près sur les Ecoles d’été de l’Eglise Catholique, qui sont maintenant proposées dans de nombreuses paroisses et diocèses de Cuba. Toujours est il que cette année, nos intervenants étrangers n’ont pas pu obtenir leur visa pour des raisons inconnues. Heureusement, nous avions un plan B et les participants ont pu bénéficier des 5 atelier prévus avec des intervenants cubains de haut niveau. L’édition de cette année a battu son record de participation
  • 6. L’Escuela de Verano : Apprendre à Apprendre (2/2) -6- LAAP : Selon vous, pourquoi l’Ecole d’été a autant de succès à Cuba et plus particulièrement à Placetas? J.A. : L’explication qui me vient premièrement est que les manques de la formation continue des professeurs ainsi que des outils qui leur sont proposés par l’école publique sont si importants que les professeurs sont demandeurs de compléments. De plus, la qualité des intervenants fait que le bouche à oreille attire de nouvelles personnes chaque année. Enfin, la qualité de l’accueil logistique est aussi un élément important. Depuis quelques années, nous organisions l’Escuela de Verano dans la Casa Vieja, le bâtiment accolé à l’Eglise. Sauf que comme vous le savez peut-être, il tombe en ruine et la paroisse a un grand projet pour le sauver de l’effondrement et l’adapter. Pour pallier à ce manque, le curé Don Jean Pichon nous a mis à disposition l’internat de la paroisse, ce qui nous a permis d’avoir un espace de qualité dédié à l’événement pendant 4 jours. LAAP : On comprend bien le lien fort entre l’Eglise et l’Ecole d’été, les participants étaient donc tous des fidèles? J.A : Non et bien au contraire ! La grande majorité des participants n’étaient pas catholiques. Il y avait des membres d’églises protestantes (baptistes, pentecôtistes…) et aussi des athées. Mais tous ont démontré un respect de la foi et nous avons appuyé pendant les prières sur ce qui nous rapproche. LAAP : Peut-on en conclure que c’est aussi un évènement missionnaire? J.A. : Oui ! Et c’est peut-être là la plus grande réussite de l’événement de cette année. Beaucoup de personnes ont découvert que l’Eglise catholique de Placetas accueillait des jeunes de familles défavorisées dans un internat ou qu’en septembre, la garderie pour 50 enfants ouvrirait. A titre personnel, ma joie la plus grande est de voir des jeunes professeurs qui ont eu un premier contact avec l’Eglise catholique lors de l’événement début Août et qui sont maintenant fidèles à la messe quotidienne depuis 1 mois. Je rends vraiment grâce au Seigneur pour la conversion de ces cœurs, et pour toutes les graines semées dans les âmes de tous les participants de l’Ecole d’été 2018. LAAP : Jorge Abel, merci pour ce témoignage, avez-vous un mot de la fin? J.A. : En fait j’en ai deux. Le premier, et je voudrais qu’il soit bien écrit dans la Lettre, c’est que je remercie du fond du cœur les Pères de la communauté Saint Martin. Pour tout le travail qu’il font depuis 12 ans, mais aussi plus particulièrement pour l‘aide apportée dans l’organisation de cette édition de l’Ecole d’été. Dans beaucoup de paroisses, les prêtres n’ont pas - ou ne prennent pas - le temps de se pencher sur cet événement pourtant si important dans le projet éducatif de l’Eglise cubaine. Au contraire, les Pères Saint-Martin ont toujours soutenu l’événement et je les remercie vraiment pour cela. Deuxièmement, et maintenant je m’adresse aux français qui me liront, je tiens à vous remercier. Et je crois que je le fais au nom de beaucoup de paroissiens de Placetas. Nous sommes bien conscients de l’aide financière que vous apportez à la mission. Sans vous, très concrètement, nous n’aurions pas la possibilité de proposer tant de projets. Et je vous remercie aussi pour le soutien spirituel que vous pouvez nous apporter. Nous prions régulièrement pour tous ceux qui nous soutiennent depuis l’étranger, ainsi, soyez assurés de nos prières depuis notre petite ville de Placetas. Jorge Abel Interview réalisée par Thomas Nivard Volontaire Fidesco pour la Mission Placetas
  • 7. ¡ Viva la Virgen de la Caridad del Cobre ! (1/2) -7- Chaque année, à Placetas, rentrée paroissiale rime avec célébration de la Virgen de la Caridad, la patronne de Cuba, célébrée avec ferveur sur toute l’île le 8 septembre. L’attachement des cubains à leur Virgencita (petite Vierge), se vérifie par l’affluence de fidèles qui participent aux festivités, et notamment à la traditionnelle procession dans les rues, qui fût interdite pendant de nombreuses années après la Révolution. Cette affection pour la Vierge Marie, qu’elle soit teintée ou non de superstitions issues des croyances afro- cubaines, est une opportunité pour l’Eglise d’annoncer largement l’Evangile, de façon à faire connaître le Fils en célébrant la Mère. C’est la raison pour laquelle, à Placetas, la neuvaine de préparation à la fête du 8 septembre est aussi une neuvaine missionnaire, au cours de laquelle la paroisse va à la rencontre des habitants pour les inviter à participer à la Messe et à la Procession. En termes de moyens utilisés pour cette mission, en 12 années de présence, nous avons tout essayé, ou presque : tractage au marché et dans les rues, porte-à- porte, annonces avec des haut-parleurs arrimés sur la camionnette de la paroisse ! L’an dernier, nous avons même décoré un coche (calèche) qui a parcouru toutes les rues de la ville ! Cette année, nous avons essayé une nouvelle formule impliquant plus de paroissiens. Pendant le mois de juillet, 40 d’entre eux se sont rassemblés pour recevoir une formation spirituelle et pratique sur l’évangélisation, et ont reçu la responsabilité de « dénoncer » leurs amis susceptibles de pouvoir intégrer le groupe missionnaire! Fin août, tous ces missionnaires ont été de nouveau réunis et des binômes ont été formés, chacun recevant des adresses à visiter. Ils étaient 70 à s’engager dans ces équipes missionnaires ! Un grande toile d’information a été accrochée sur l’Eglise, avec l’horaire de la messe et de la procession.
  • 8. ¡ Viva la Virgen de la Caridad del Cobre ! (2/2) -7- Nous ne connaissons pas encore le résultat de cette nouvelle méthode, car à l’heure où nous écrivons ces lignes, la fête de la Vierge du Cobre n’est pas encore passée. Mais une chose est sûre, les fruits sont déjà constatables dans les cœurs des fidèles qui ont participé à la mission ! Il est certain que pour un chrétien, prendre le risque d’annoncer sa foi, surmonter ses craintes et sa pudeur pour inviter les autres à venir à l’Eglise, est une expérience nécessaire qui renouvelle dans la foi, et qui nous fait prendre conscience du trésor que nous portons comme dans des vases d’argile. Don Pierre Doat + Au fil des années, nous avons pris conscience que de nombreux habitants de Placetas ont recours à l’Eglise, sans pour autant être pratiquants : les familles des malades que nous visitons, celles des enfants que nous baptisons, celles familles des 325 jeunes du Repaso (soutien scolaire dans Placetas même), celles des enfants du catéchisme, des groupes de jeunes, des défunts… Cela représente plus de 700 adresses ! Aussi, au lieu de faire du porte-à-porte au hasard, nos missionnaires sont allés à la rencontre de personnes qui sont déjà au seuil de l’Eglise, mais qui n’ont pas encore franchi la porte. Les binômes missionnaires sont donc partis frapper à la porte de ces maisons, avec un « angle d’attaque » très simple : « vous connaissez l’Eglise pour telle ou telle raison ? Venez célébrer avec nous la fête de la Virgen ! ». Les missionnaires se sont positionnés dans l’allée de l’église pour la bénédiction et l’envoi en mission par Don Jean à la fin de a messe du 26 Août
  • 9. SOUTENIR LA MISSION Sans vous, nous ne pouvons rien faire ! Par voie postale : Comunidad San Martín Parroquia católica 1ª del Norte entre 2ª y 3ª del Oeste PLACETAS (VC) - CUBA Parroquia de Placetas / Les amis de Placetas -66% : En donnant à la mission Placetas, vous recevrez un reçu fiscal ! N’hésitez plus! PAR CHÈQUE à l’ordre de « AED Mission Placetas » à l’adresse suivante : Communauté Saint Martin - Cuba 8 place de la basilique 53601 EVRON CEDEX SUR INTERNET A l’adresse ci-dessous (vous pouvez directement cliquer sur le lien) https://don.aed-france.org/missionplacetas Ou sur notre site internet Tout soutien financier, même s’il peut vous paraitre modeste, a pour nous une grande valeur et a un impact concret et réel sur l’aide sociale, humaine et chrétienne que nous pouvons proposer aux cubains! En 2017, le soutien de nos amis français a contribué à hauteur de 80% de notre budget annuel. Votre aide est indispensable à la poursuite de notre mission. Nous soutenir, c’est simple et déduit d’impôts! Une question? Contactez nous! +53 53 76 92 35 (Don Jean, Curé) L’AED nous reverse 100% de votre offrande pour notre mission. MissionPlacetas.com Contacter la paroisse