SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Port du Verdon: «le contribuable risque de payer l’ échec»
ÉCONOMIE
Pascal Reyne, président de SMPA, et qui a tenté de déployer le trafic des conteneurs, décrypte
l’échec et appelle la Région à l’aider à le relancer
lundi 22 octobre 2018
Édition(s) : Libournais / Haute Gironde
Page 12
883 mots
GIRONDE
É
CONOMIE
Pascal Reyne, président de SMPA, et
qui a tenté de déployer le trafic des
conteneurs, décrypte l’échec et ap-
pelle la Région à l’aider à le relancer
Port du Verdon: «le contribuable
risque de payer l’ échec»
«En tant que sous-traitant d’Euro-
porte (filiale de fret ferroviaire du
groupe Eurotunnel), j’ai investi plus
de 10millions d’euros au terminal du
Verdon pour développer l’activité des
conteneurs», rappelle Pascal Reyne,
le président de SMPA (Société manu-
tention portuaire Aquitaine), un an-
cien cadre de CMA CGM, leader mon-
dial du transport de conteneurs.
Mais cela s’est soldé par un échec
cuisant. «Suite au retrait d’Europorte
en mai 2016, qui a changé de stra-
tégie, et malgré tout mon investis-
sement, le GPMB (Grand Port mari-
time de Bordeaux), qui avait repris
le projet en régie, a été incapable de
me permettre de démarrer l’activité,
aggravant ma situation jusqu’à me
pousser à solliciter l’ouverture d’une
procédure de redressement judiciaire
par le tribunal de commerce de Bor-
deaux. Et Sea Invest, qui contrôle
tout le trafic conteneurs à Bassens,
ne m’a vraiment pas facilité la
tâche», explique, amer, cet entrepre-
neur, qui a été contraint de licencier
ses neuf salariés. Alors qu’il était
parvenu à convaincre les banques de
lui prêter 9millions d’euros.
Le Verdon dans l’impasse
Le terminal du Verdon, quant à lui,
semble dans l’impasse. À tel point
que MSC, numéro2 mondial du trans-
port de conteneurs, a annoncé son
retrait du port en juillet dernier pour
s’orienter vers le fret ferroviaire… Le
deuxième appel d’offres pour le re-
mettre en ordre de marche, lancé en
octobre 2017, a été déclaré infruc-
tueux il y a trois mois par GPMB.
L’avenir du port, en jeu
«Au-delà de la situation personnelle
de mon entreprise, qui pourrait être
liquidée à la fin de l’année si rien
n’avance, il s’agit de la mort du Port
de Bordeaux puisque le développe-
ment du terminal du Verdon est la
seule et unique solution de dévelop-
pement du trafic de conteneurs à
Bordeaux. Bassens, avec 10mètres de
profondeur et 6 mètres de tirant
d’eau, n’est pas adapté, surtout qu’il
y a un coût supplémentaire impor-
tant avec le dragage, qui n’est pas né-
cessaire au Verdon. Et, au final, c’est
le contribuable qui risque de payer la
facture salée de l’échec du Verdon»,
alerte Pascal Reyne. Son ambition
était d’atteindre un trafic de 150000
conteneurs, ce qui aurait pu générer
10millions d’euros de chiffre d’af-
faires et au moins 300emplois directs
et indirects. «Sans compter, qu’en ar-
rière-plan, j’avais proposé de déve-
lopper la zone logistique du Verdon,
qui est la seule en France à être en
zone portuaire franche», ajoute-t-il.
Comble de la situation, le port du
Havre est désormais devenu le pre-
mier port mondial sur l’export de
vin… «Le transport coûte 20 à 30%
plus cher pour les acteurs écono-
miques bordelais que de passer par
LeVerdon», estime Pascal Reyne.
D’ailleurs, sans Le Verdon et malgré
Bassens, la plupart des vins de Bor-
deaux sont d’abord transportés par la
route. La sénatrice Nathalie Delattre
a interpellé la ministre des Trans-
ports sur cette situation. Sans succès,
à ce jour.
Pour autant, aujourd’hui, Pascal
Reyne se dit encore déterminé à re-
lancer le terminal du Verdon. «Si ce
port d’Etat est régionalisé et que le
Conseil régional fait en sorte que les
2millions d’euros que GPMB me doit,
au titre du contrat de régie, me soient
réglés, je les réinvestis dans la socié-
té pour développer le trafic conte-
neurs. D’autant plus, que je suis en
contact avec des compagnies chi-
noises et danoises, qui sont intéres-
sées pour s’implanter au Verdon»,
annonce Pascal Reyne. Une proposi-
tion que l’entrepreneur a pu faire en-
tendre de vive voix auprès de la di-
rection du Conseil régional. À défaut
d’avoir été reçu par la préfecture et
Bordeaux Métropole, qui siège aussi
au Conseil de surveillance de GPMB,
malgré ses multiples demandes.
SMPA sera-t-elle sauvée?
Mais, les choses sont loin d’être aussi
simples. Le GPMB n’est pas encore
régionalisé et Alain Rousset, le pré-
1
sident de la Région Nouvelle-Aqui-
taine, attend d’abord des garanties
de l’État, avant de s’engager. Le dos-
sier Pascal Reyne est l’un des nom-
breux enjeux de la lourde négociation
avec l’Etat.
En outre, Pascal Reyne a-t-il les reins
suffisamment solides? «GPMB me re-
proche d’être fragilisé financière-
ment, alors que c’est eux qui ont ag-
gravé ma situation financière en ne
tenant pas leurs engagements»,
s’agace-t-il. Pourra-t-il recruter et
remettre son outillage rapidement en
état de marche? «Oui, c’est l’histoire
de quelques mois», assure-t-il.
Seule certitude, le temps presse. La
période d’observation de SMPA, l’en-
treprise de Pascal Reyne, s’achève fin
décembre. «Une fois SMPA disparu,
les portiques seront juridiquement
«gelés» pendant trois à quatre ans et
ne seront plus récupérables. Il n’y au-
ra plus d’exploitant au Verdon et plus
d’investisseur susceptible de faire ce
que j’ai fait, au regard de ce qui s’est
passé et de l’image du port», pré-
vient-il.
Mercredi prochain, les magistrats du
tribunal de commerce feront un
point sur sa situation, mais il n’aura
probablement pas de bonnes nou-
velles à leur apporter d’ici là.
«GPMB me reproche d’être fragilisé
financière-ment, alors que c’est eux
qui ont aggravé ma situation finan-
cière» ■
Le terminal du Verdon, à la pointe du
Médoc, semble dans l’impasse.
par Nicolas César n.cesar@su-
douest.fr
Tous droits réservés Sud Ouest 2018
5e3f734e5610710f110052d5050e11eb4c32b633f64c7587102fe22
Parution : Quotidienne
Diffusion : 234 752 ex. (Diff. payée Fr.) - © OJD DSH
2017-2018
Audience : 1 005 000 lect. (LNM) - © AudiPresse One 2017
2

Contenu connexe

Tendances

Les emplois maritimes du Pays de Lorient. Évolutions 2009-2012. Communication...
Les emplois maritimes du Pays de Lorient. Évolutions 2009-2012. Communication...Les emplois maritimes du Pays de Lorient. Évolutions 2009-2012. Communication...
Les emplois maritimes du Pays de Lorient. Évolutions 2009-2012. Communication...AudéLor
 
Ouverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaireOuverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaireMarcus Conso
 
Éco Actu n°22 spécial Pôle d'activités de Kerpont
Éco Actu n°22 spécial Pôle d'activités de KerpontÉco Actu n°22 spécial Pôle d'activités de Kerpont
Éco Actu n°22 spécial Pôle d'activités de KerpontAudéLor
 
Développer un projet touristique dans l'Oise
Développer un projet touristique dans l'OiseDévelopper un projet touristique dans l'Oise
Développer un projet touristique dans l'OiseStéphane Rouziou
 
IDCC 2622 Avenant n 17 cc grille salaire minima
IDCC 2622 Avenant n 17 cc grille salaire minimaIDCC 2622 Avenant n 17 cc grille salaire minima
IDCC 2622 Avenant n 17 cc grille salaire minimaSociété Tripalio
 
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille FosCampagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille FoslemagTeam
 
Eric Delannoy Aujourd'hui en France 13 octobre 2009
Eric Delannoy Aujourd'hui en France 13 octobre 2009Eric Delannoy Aujourd'hui en France 13 octobre 2009
Eric Delannoy Aujourd'hui en France 13 octobre 2009onepoint x weave
 
Midi expressmagazine6
Midi expressmagazine6Midi expressmagazine6
Midi expressmagazine6olimac33240
 
Cargolux chambresalaries
Cargolux chambresalariesCargolux chambresalaries
Cargolux chambresalariesThierry Labro
 
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...AudéLor
 
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la SeineEtude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la SeineFrédéric GASNIER
 
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017Frédéric GASNIER
 
©Midi expressmagazine5
©Midi expressmagazine5©Midi expressmagazine5
©Midi expressmagazine5olimac33240
 
CCI le grand chambardement
 CCI le grand chambardement CCI le grand chambardement
CCI le grand chambardementAlain Lambert
 
Compte-rendu de la délégation du CSOP
Compte-rendu de la délégation du CSOPCompte-rendu de la délégation du CSOP
Compte-rendu de la délégation du CSOPInstitution Publique
 
Midi express 1 ©TrainsduMidi2014
Midi express 1 ©TrainsduMidi2014Midi express 1 ©TrainsduMidi2014
Midi express 1 ©TrainsduMidi2014olimac33240
 

Tendances (18)

Port de sete
Port de sete Port de sete
Port de sete
 
Les emplois maritimes du Pays de Lorient. Évolutions 2009-2012. Communication...
Les emplois maritimes du Pays de Lorient. Évolutions 2009-2012. Communication...Les emplois maritimes du Pays de Lorient. Évolutions 2009-2012. Communication...
Les emplois maritimes du Pays de Lorient. Évolutions 2009-2012. Communication...
 
Ouverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaireOuverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaire
 
Éco Actu n°22 spécial Pôle d'activités de Kerpont
Éco Actu n°22 spécial Pôle d'activités de KerpontÉco Actu n°22 spécial Pôle d'activités de Kerpont
Éco Actu n°22 spécial Pôle d'activités de Kerpont
 
Développer un projet touristique dans l'Oise
Développer un projet touristique dans l'OiseDévelopper un projet touristique dans l'Oise
Développer un projet touristique dans l'Oise
 
IDCC 2622 Avenant n 17 cc grille salaire minima
IDCC 2622 Avenant n 17 cc grille salaire minimaIDCC 2622 Avenant n 17 cc grille salaire minima
IDCC 2622 Avenant n 17 cc grille salaire minima
 
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille FosCampagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
 
Eric Delannoy Aujourd'hui en France 13 octobre 2009
Eric Delannoy Aujourd'hui en France 13 octobre 2009Eric Delannoy Aujourd'hui en France 13 octobre 2009
Eric Delannoy Aujourd'hui en France 13 octobre 2009
 
Midi expressmagazine6
Midi expressmagazine6Midi expressmagazine6
Midi expressmagazine6
 
Cargolux chambresalaries
Cargolux chambresalariesCargolux chambresalaries
Cargolux chambresalaries
 
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
 
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la SeineEtude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
 
L'Affiche 2013
L'Affiche 2013L'Affiche 2013
L'Affiche 2013
 
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
Les chiffres du tourisme fluvial pour 2017
 
©Midi expressmagazine5
©Midi expressmagazine5©Midi expressmagazine5
©Midi expressmagazine5
 
CCI le grand chambardement
 CCI le grand chambardement CCI le grand chambardement
CCI le grand chambardement
 
Compte-rendu de la délégation du CSOP
Compte-rendu de la délégation du CSOPCompte-rendu de la délégation du CSOP
Compte-rendu de la délégation du CSOP
 
Midi express 1 ©TrainsduMidi2014
Midi express 1 ©TrainsduMidi2014Midi express 1 ©TrainsduMidi2014
Midi express 1 ©TrainsduMidi2014
 

Similaire à Article sud ouest 22102018

Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Arnaud RIEUTORT
 
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Arnaud RIEUTORT
 
La Défense en déficit probable en 2016
La Défense en déficit probable en 2016La Défense en déficit probable en 2016
La Défense en déficit probable en 2016brahimbb17
 
La mer notre avenir n°10 - Le futur passera par les océans. Mardi 12 décembre...
La mer notre avenir n°10 - Le futur passera par les océans. Mardi 12 décembre...La mer notre avenir n°10 - Le futur passera par les océans. Mardi 12 décembre...
La mer notre avenir n°10 - Le futur passera par les océans. Mardi 12 décembre...Marie-Julie Dupont-Boucher
 
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013AudéLor
 
BOURBON Document de Référence
BOURBON Document de RéférenceBOURBON Document de Référence
BOURBON Document de RéférenceBOURBON
 
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...AudéLor
 
Didier Rousseau LE NOUVEL ECONOMISTE "La technique du cheval de Troie" 16 jui...
Didier Rousseau LE NOUVEL ECONOMISTE "La technique du cheval de Troie" 16 jui...Didier Rousseau LE NOUVEL ECONOMISTE "La technique du cheval de Troie" 16 jui...
Didier Rousseau LE NOUVEL ECONOMISTE "La technique du cheval de Troie" 16 jui...onepoint x weave
 
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdfMohamed Rekik
 
Notice extensions f pd g
Notice extensions f pd gNotice extensions f pd g
Notice extensions f pd gjefflafontaine
 

Similaire à Article sud ouest 22102018 (19)

Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
 
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
 
Doc00117069
Doc00117069Doc00117069
Doc00117069
 
La Défense en déficit probable en 2016
La Défense en déficit probable en 2016La Défense en déficit probable en 2016
La Défense en déficit probable en 2016
 
Mag 54
Mag 54Mag 54
Mag 54
 
La mer notre avenir n°10 - Le futur passera par les océans. Mardi 12 décembre...
La mer notre avenir n°10 - Le futur passera par les océans. Mardi 12 décembre...La mer notre avenir n°10 - Le futur passera par les océans. Mardi 12 décembre...
La mer notre avenir n°10 - Le futur passera par les océans. Mardi 12 décembre...
 
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
Emplois maritimes du Pays de Lorient, AudéLor 2013
 
Emr
EmrEmr
Emr
 
BOURBON Document de Référence
BOURBON Document de RéférenceBOURBON Document de Référence
BOURBON Document de Référence
 
Ports français : le temps de la reconquête
Ports français : le temps de la reconquêtePorts français : le temps de la reconquête
Ports français : le temps de la reconquête
 
Ouagadougou 04 2010
Ouagadougou 04 2010Ouagadougou 04 2010
Ouagadougou 04 2010
 
L'articulation entre le pole portuaire de Tanger et son contexte territorial
L'articulation entre le pole portuaire de Tanger et son contexte territorialL'articulation entre le pole portuaire de Tanger et son contexte territorial
L'articulation entre le pole portuaire de Tanger et son contexte territorial
 
Mag 4
Mag 4Mag 4
Mag 4
 
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
 
Didier Rousseau LE NOUVEL ECONOMISTE "La technique du cheval de Troie" 16 jui...
Didier Rousseau LE NOUVEL ECONOMISTE "La technique du cheval de Troie" 16 jui...Didier Rousseau LE NOUVEL ECONOMISTE "La technique du cheval de Troie" 16 jui...
Didier Rousseau LE NOUVEL ECONOMISTE "La technique du cheval de Troie" 16 jui...
 
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
 
Notice extensions f pd g
Notice extensions f pd gNotice extensions f pd g
Notice extensions f pd g
 
Notice extensions f pd g
Notice extensions f pd gNotice extensions f pd g
Notice extensions f pd g
 
Sncm lsm juin 2014 p1
Sncm lsm juin 2014 p1Sncm lsm juin 2014 p1
Sncm lsm juin 2014 p1
 

Article sud ouest 22102018

  • 1. Port du Verdon: «le contribuable risque de payer l’ échec» ÉCONOMIE Pascal Reyne, président de SMPA, et qui a tenté de déployer le trafic des conteneurs, décrypte l’échec et appelle la Région à l’aider à le relancer lundi 22 octobre 2018 Édition(s) : Libournais / Haute Gironde Page 12 883 mots GIRONDE É CONOMIE Pascal Reyne, président de SMPA, et qui a tenté de déployer le trafic des conteneurs, décrypte l’échec et ap- pelle la Région à l’aider à le relancer Port du Verdon: «le contribuable risque de payer l’ échec» «En tant que sous-traitant d’Euro- porte (filiale de fret ferroviaire du groupe Eurotunnel), j’ai investi plus de 10millions d’euros au terminal du Verdon pour développer l’activité des conteneurs», rappelle Pascal Reyne, le président de SMPA (Société manu- tention portuaire Aquitaine), un an- cien cadre de CMA CGM, leader mon- dial du transport de conteneurs. Mais cela s’est soldé par un échec cuisant. «Suite au retrait d’Europorte en mai 2016, qui a changé de stra- tégie, et malgré tout mon investis- sement, le GPMB (Grand Port mari- time de Bordeaux), qui avait repris le projet en régie, a été incapable de me permettre de démarrer l’activité, aggravant ma situation jusqu’à me pousser à solliciter l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bor- deaux. Et Sea Invest, qui contrôle tout le trafic conteneurs à Bassens, ne m’a vraiment pas facilité la tâche», explique, amer, cet entrepre- neur, qui a été contraint de licencier ses neuf salariés. Alors qu’il était parvenu à convaincre les banques de lui prêter 9millions d’euros. Le Verdon dans l’impasse Le terminal du Verdon, quant à lui, semble dans l’impasse. À tel point que MSC, numéro2 mondial du trans- port de conteneurs, a annoncé son retrait du port en juillet dernier pour s’orienter vers le fret ferroviaire… Le deuxième appel d’offres pour le re- mettre en ordre de marche, lancé en octobre 2017, a été déclaré infruc- tueux il y a trois mois par GPMB. L’avenir du port, en jeu «Au-delà de la situation personnelle de mon entreprise, qui pourrait être liquidée à la fin de l’année si rien n’avance, il s’agit de la mort du Port de Bordeaux puisque le développe- ment du terminal du Verdon est la seule et unique solution de dévelop- pement du trafic de conteneurs à Bordeaux. Bassens, avec 10mètres de profondeur et 6 mètres de tirant d’eau, n’est pas adapté, surtout qu’il y a un coût supplémentaire impor- tant avec le dragage, qui n’est pas né- cessaire au Verdon. Et, au final, c’est le contribuable qui risque de payer la facture salée de l’échec du Verdon», alerte Pascal Reyne. Son ambition était d’atteindre un trafic de 150000 conteneurs, ce qui aurait pu générer 10millions d’euros de chiffre d’af- faires et au moins 300emplois directs et indirects. «Sans compter, qu’en ar- rière-plan, j’avais proposé de déve- lopper la zone logistique du Verdon, qui est la seule en France à être en zone portuaire franche», ajoute-t-il. Comble de la situation, le port du Havre est désormais devenu le pre- mier port mondial sur l’export de vin… «Le transport coûte 20 à 30% plus cher pour les acteurs écono- miques bordelais que de passer par LeVerdon», estime Pascal Reyne. D’ailleurs, sans Le Verdon et malgré Bassens, la plupart des vins de Bor- deaux sont d’abord transportés par la route. La sénatrice Nathalie Delattre a interpellé la ministre des Trans- ports sur cette situation. Sans succès, à ce jour. Pour autant, aujourd’hui, Pascal Reyne se dit encore déterminé à re- lancer le terminal du Verdon. «Si ce port d’Etat est régionalisé et que le Conseil régional fait en sorte que les 2millions d’euros que GPMB me doit, au titre du contrat de régie, me soient réglés, je les réinvestis dans la socié- té pour développer le trafic conte- neurs. D’autant plus, que je suis en contact avec des compagnies chi- noises et danoises, qui sont intéres- sées pour s’implanter au Verdon», annonce Pascal Reyne. Une proposi- tion que l’entrepreneur a pu faire en- tendre de vive voix auprès de la di- rection du Conseil régional. À défaut d’avoir été reçu par la préfecture et Bordeaux Métropole, qui siège aussi au Conseil de surveillance de GPMB, malgré ses multiples demandes. SMPA sera-t-elle sauvée? Mais, les choses sont loin d’être aussi simples. Le GPMB n’est pas encore régionalisé et Alain Rousset, le pré- 1
  • 2. sident de la Région Nouvelle-Aqui- taine, attend d’abord des garanties de l’État, avant de s’engager. Le dos- sier Pascal Reyne est l’un des nom- breux enjeux de la lourde négociation avec l’Etat. En outre, Pascal Reyne a-t-il les reins suffisamment solides? «GPMB me re- proche d’être fragilisé financière- ment, alors que c’est eux qui ont ag- gravé ma situation financière en ne tenant pas leurs engagements», s’agace-t-il. Pourra-t-il recruter et remettre son outillage rapidement en état de marche? «Oui, c’est l’histoire de quelques mois», assure-t-il. Seule certitude, le temps presse. La période d’observation de SMPA, l’en- treprise de Pascal Reyne, s’achève fin décembre. «Une fois SMPA disparu, les portiques seront juridiquement «gelés» pendant trois à quatre ans et ne seront plus récupérables. Il n’y au- ra plus d’exploitant au Verdon et plus d’investisseur susceptible de faire ce que j’ai fait, au regard de ce qui s’est passé et de l’image du port», pré- vient-il. Mercredi prochain, les magistrats du tribunal de commerce feront un point sur sa situation, mais il n’aura probablement pas de bonnes nou- velles à leur apporter d’ici là. «GPMB me reproche d’être fragilisé financière-ment, alors que c’est eux qui ont aggravé ma situation finan- cière» ■ Le terminal du Verdon, à la pointe du Médoc, semble dans l’impasse. par Nicolas César n.cesar@su- douest.fr Tous droits réservés Sud Ouest 2018 5e3f734e5610710f110052d5050e11eb4c32b633f64c7587102fe22 Parution : Quotidienne Diffusion : 234 752 ex. (Diff. payée Fr.) - © OJD DSH 2017-2018 Audience : 1 005 000 lect. (LNM) - © AudiPresse One 2017 2