L'ingénierie de projet collaboratifs

1 280 vues

Publié le

L'ingénierie de projet collaboratifs dans le cadre de projets de recherche internationaux
par Jacques Louis (innovation sans frontières)

Publié dans : Direction et management
  • Soyez le premier à commenter

L'ingénierie de projet collaboratifs

  1. 1. Ingénierie de projet collaboratifs
  2. 2. 1. Préliminaires 2. Projet de recherche collaboratif 3. Points clés 4. Recommandations
  3. 3. Part I Préliminaires
  4. 4. PRÉSENTATION DE L’ÉQUIPE Comment présenter le laboratoire? Quels messages faire passer et à qui?
  5. 5. L’équipe: Qui sommes nous? – Définition du labo • Qui ? Staff • Quoi ? Le ou les savoir-faire du laboratoire sur 1 ou quelques thématiques • Où? localisation – Contexte, tendance, défis • Quel est le contexte dans lequel les travaux du laboratoire se situent ? (exemple : malaria) • Quelles sont les tendances liées à ce contexte ? (chiffre, localisation, …). • Quels sont les défis que le laboratoire contribue à relever ? (exemple : sensibilisation, facteurs de risques, traitement, …) – Les atouts • Quels sont les atouts des laboratoires ? staff, histoire, équipements, résultats, partenariat, localisation, ….
  6. 6. L’équipe: Que voulons nous faire? – La vision et le programme de R&D • Quelle est l’ambition du laboratoire pour relever ces défis ? • Présentez le programme de R&D ou les programmes de R&D. – Exemples et perspectives • Montrer quelques exemples et/ou réussite et/ou publication significative démontrant et argumentant le positionnement du laboratoire et les perspectives associées. – Retombées / impacts • Quelles sont les retombées et les impacts attendus à court, moyen et long terme – Écosystème CIMI et partenariats • Pourquoi et avec quelles équipes travailler au sein du CIMI • Avec quels principaux partenaires? (académique/industriel/…)
  7. 7. L’équipe: De quoi avons nous besoins? – Prochaines étapes • Depuis x années nous travaillons sur …. . • Aujourd’hui on en est à ce stade : …. • Demain ne pouvons aller à ce stade… • Après demain …. . – Besoins moyens/ressources, partenaires, … • Quels sont les besoins en ressources et moyens pour atteindre ces stades ? • Précisez les partenaires avec lesquels vous aimeriez travailler ? – Conclusions • Rappeler les points clés et l’ambition.
  8. 8. stratégie de valorisation Preuve de conceptPreuve de concept Preuve produitPreuve produit idéeidée Grands entreprises pharmaceutique / diagnostiques Biotechs / start up / … Grands entreprises pharmaceutique / diagnostiques Biotechs / start up / … LicensingLicensing Contrat Start up Consortium de R&D académique et/ou privé nationaux et/ou internationaux Consortium de R&D académique et/ou privé nationaux et/ou internationaux ContratContrat Appel à projet Laboratoire seul ou en collaborationLaboratoire seul ou en collaboration Budget (ANR, …) Preuve marchéPreuve marché ÉtapeÉtape concept ÉtapeÉtape validation ÉtapeÉtape déploiement PUBLICATIONSPUBLICATIONS BREVETSBREVETS PROJETSPROJETS SAVOIR-FAIRESAVOIR-FAIRE
  9. 9. Roadmap Recherche (thématique/programme/projet) tâchetâche tâchetâche T0: création today 3 ans 6 ans 10 ans étapeétape
  10. 10. Innovation / écosystème Innovation: • rupture / incrémental • produit/service/marché/ procédé / organisation/ sociale/ … Écosystème « innovation/filière » Marchés Finaux Cancer Vaccin … DEVELOPPEUR INTEGRATEUR DISTRIBUTEUR labolabo
  11. 11. part 2 projet collaboratif
  12. 12. Projet collaboratif • Un projet a un caractère collaboratif dès qu’il nécessite la création d’un consortium d’entités indépendantes qui apporte des compétences complémentaires et nécessaires à la bonne réalisation du projet. • Le déroulement du projet, la question de la Propriété Intellectuelle sont fixés dans l’accord de consortium.
  13. 13. Qui va se lancer? Bien définir les ressources et la communauté • Provenant de: – Équipe – Communauté – Individu – Institution – … • Dans le cadre de: – décret/ordre/… – Hiérarchie/obligation/… – Motivation personnelles, …. • Soutenue par: – Un service – … .
  14. 14. Quoi? Définir ce qui va être proposée. • Génération d’idée à projet ou comment viennent les idées? • Projet de recherche: – Projet: c’est quoi? – Recherche: excellence scientifique vs cibles, …. • De la recherche pour quelle finalité? – Progression de la connaissance – Approche fondamentale – Approche appliquée/clinique – Et à la fin du projet que fait on? • Projet collaboratif et international – Dimension interculturelle / langue – Dimension géographique (déplacement, … . – Dimension moyens/ressources – Dimension humaine (relation/...) • A quelle stade de maturité et/ou de l’état de la connaissance
  15. 15. Pourquoi? Etre clair sur les objectifs • Recherche de financement – Moyen – Ressources – Mission • Programme de recherche/projet/idée • Publications et impact • Synergie avec d’autres équipes • Acquisition de savoir-faire • Développement à l’internationale • …
  16. 16. Avec qui? Tenter de cerner l’écosystème • Qui sont les acteurs? • Quels sont les impacts de mes travaux? • Avec qui les partager au delà de mes pairs? • Comment les valoriser? • = CDV
  17. 17. Comment? Essayer de se préparer • Processus idéal: – Plan stratégique R&D CT/MT et LT – Déclinaison en programme – Un programme = n projets = n proposition • Processus standard: – Existence d’un appel à projet – Montage d’une réponse (souvent dans l’urgence) – C’est pour demain, – … . • Points durs: – Les signatures, les aspects management de projet, … . – Les partenaires/qui sera leader/ … • Quelques conseils: – Anticiper: veille, signature, – Décoder les opportunités – Collaborer (préfigure la mise en œuvre si succès) – Partager l’info – S’engager – Donner, … – Constituer une « taskforce » en interne – Informer les tutelles/DG – …
  18. 18. Quand? Intégrer le temps • évaluer le temps nécessaire à la réponse • Cerner les risques « temps »: – Récupération des éléments administratifs – Des éléments « workpackage » – La relecture (en anglais) – Changement de dernier moment – … • Intégrer le rythme des appels à projet • Quand se lancer?
  19. 19. Comment formuler une idée à projet? • Why? • For whom? • How? • With whom? • Where? • Expected results? • Needs • Targeted groups • Resources • Expertise, skills • Territorial zone • why Questions Answers
  20. 20. Valider • Identify the right financial program for a project – What is the goals of project? = program objectives – What is the area? = geographical zone covered – What is the status of my organism? = criteria of eligibility – What is the expected budget? = contribution by project – For what kind of activities? = financed activities • Know the eligibility criteria and respect them – Example of Europeaid tender for services • Dispatch the role between : – Leading partner (necessary) – Partner (necessary) – sub-contracting (eventually) • Fill the correct forms and respect the procedure – Practical Guide to contract procedures financed from the EC
  21. 21. Suggestion méthodologique • La réussite d’un projet collaboratif repose sur l’implication des partenaires et son financement: 1. La caractérisation de l’idée : dès le départ il est nécessaire d’identifier si le projet pensé par l’entreprise ou le laboratoire nécessite une co- réflexion ou non. Il faut aussi vérifier que l’idée n’existe pas ailleurs. 2. La mise en place et la gestion du consortium : montant global du projet, sa durée, le type de recherche à effectuer, les partenaires à solliciter... accords de confidentialité, la mise en place d’une veille (technologique, brevet, concurrentielle…), l’analyse du marché et les retombées … accord de consortium permet de délimiter les champs d’actions de chaque partie. 3. La planification du travail 4. Le budget du projet 5. La caution des tutelles / pairs / … (label, lettre support, …) 6. La phase d’instruction 7. La validation du projet 8. La valorisation du projet
  22. 22. Part 3 Points clés
  23. 23. Le projet de recherche collaboratif: Comment ça marche? • C’est un phénomène en pleine croissance standard • Principe de mise en concurrence des projets de recherche entre eux: – Logique de réponse à des appels à proposition – Mise en compétition • Un partenariat qui se construit avec soin – Avant de s’engager, chaque partenaire doit identifier quel bénéfice il va tirer de sa participation – Ce que les autres partenaires attendent de son implication • La répartition des tâches (workpackage) • Chaque partenaire doit à son niveau contribuer à l’aboutissement du projet. • La négociation entre les partenaires débouche sur une combinaison explicite des compétences et connaissances
  24. 24. La contractualisation • Contrat ou accord de consortium • Chaque partenaire doit rester propriétaire des connaissances qu’il crée et concoure à créer une valeur ajoutée • Bien préciser quelle utilisation sera faite de la Pi • souvent il est nécessaire d’avoir un accord préalable • Attention c’est un exercice difficile et complexe. • Le facteur humain revêt une importance capitale
  25. 25. La propriété intellectuelle: à ne pas négliger • Un état des lieux de l’existant doit être dressé (savoir-faire, brevets, , …) • Définir les règles du jeux: – Quelle confidentialité – Quel type de protection – Quel régime de propriété, d’exploitation – Accès aux résultats (pour qui et comment? • Prendre conseil auprès de structure spécialisée/agence
  26. 26. Quels sont les intérêts de la recherche collaborative? • Mise en commun d’infrastructure, de volontés et de compétences issues de partenaires multiples • Des projets aux budgets importants • La complémentarité des partenaires: – Équipe de recherche – Grande entreprise – PME – ONG/association, … • La répartition des tâches adaptées • La diversité des pistes explorées • Sollicitation des sources de financement
  27. 27. Un risque souvent négligé dans la collaboration: le facteur humain • Souvent c’est la maillon faible des consortia • Enrichissement mutuel mais aussi incompréhension entre partenaires (objectif, informations cachées, …) • Équipe de montage différente de l’équipe de réalisation • les changements d’interlocuteur
  28. 28. International project readiness and tools Typical structure of a logframe Matrix
  29. 29. International project readiness and tools Evaluation criteria and logframe level
  30. 30. Part 4 Recommandations
  31. 31. Quelques recommandations! 1- Soyez innovant… mais pas trop! – Soyez convaincu (passionné!), éviter les projets « me-too», éviter les idées « trop » neuves surtout quand le financement est limité. – Pensez « concurrence »
  32. 32. 2- Incluez les résultats préliminaires appropriés (background information). – Convaincre les reviewers que ce que vous voulez faire doit être fait … et par VOUS! – Assurez vous que vous citer tous les travaux antérieurs (bonne recherche bibliographique). – Démontrer que vous avez les compétences scientifiques et techniques pour mener le projet.
  33. 33. 3- Trouvez le bon “mécanisme” de financement: – Les thématiques prioritaires. – Les instruments (IP, NoE, Réseau, délivrables). • Sites web vous aident à choisir le programme approprié. – Les dépenses éligibles (services, équipement, déplacement?). – Pensez “taux de succès potentiel” (notion de risque) – Sinon ne perdez pas votre temps et votre énergie! – L’innovation existe aussi dans l’univers du financement de la recherche (crowdfunding / mécénat / …)
  34. 34. • 4- Suivez les conditions de soumission (guidelines) et respectez les. – Supporting material: justification du budget, bibliographie etc. mettez les à jour. – Respectez les conditions de réponse (nb de pages/ signatures/ timing/ …)
  35. 35. • 5- Obéissez à la règle des 3Cs: – concis, clair et complet. – Bien définir les objectifs. – Faîtes un projet réaliste.
  36. 36. 6- Les experts sont des “humains”: – Grand nombre de projet à lire en peu de temps, perte d’attention, points importants du projets noyés dans une texte long et lourd. – Il est fort probable que les experts ne soient pas de votre domaine de compétence. – Chaque section peut commencer par un résumé des points forts, surlignez les points importants, rappeler des faits historiques, …. – Reprenez les conditions d’éligibilité et les paramètres d’évaluation – Mettez vous à la place de l’évaluateur
  37. 37. 7- Timing: – Prenez le temps de rédiger le projet, de le faire lire à vos collègues, de le relire et réécrire. – Faites lire le projet par des collègues qui peuvent avoir un regard aussi critique que des reviewers. – Si possible, faites relire à un « natif english »
  38. 38. 8- Essayez de connaître le “gestionnaire” (personne contact) de votre projet, pas uniquement par mail, essayer de les voir au cours de meeting etc. – Échanger avec les « gestionnaires » – Ajuster votre stratégie – Essayez d’avoir des infos « non écrites » – ….
  39. 39. 9- Inscrivez vous dans les listes d’experts, cela permet d’acquérir de l’expérience dans la rédaction de projets. – Expérience très enrichissante / formatrice
  40. 40. 10- Acceptez les refus et “gérer les” correctement. – Les refus sont inévitables même si les projets sont très bons (taux de projets acceptés). – Re-soumettez le projet en tenant compte des critiques. – Et/ou prenez le projet par un autre angle (ex maladies rares)

×