SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  88
Télécharger pour lire hors ligne
Préparé pour Centrale Supelec
Page 1
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Mémoire Programme SEP
« Accessibilité numérique au service de la personne
dans un monde connecté »
Préparé pour
Centrale Supelec
Mai 2016
Version 1.5
Préparé par
Patricia Charrais-Bouvier
Architecte Premier Lead
Patricia.charrais@microsoft.com
Sommaire
1 Introduction............................................................................................................. 3
1.1 Situation actuelle:..................................................................................................................4
Préparé pour Centrale Supelec
Page 2
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
1.1.1 Infographie du Handicap :........................................................................................4
1.1.2 Définitions et périmètres : ........................................................................................5
1.1.3 Les Lois et réglementations.................................................................................. 10
1.1.4 Pour quels Handicaps ?........................................................................................ 13
2 Accessibilité « as a Service » : ..................................................................................16
2.1 Accessibilité en tant que service “ : Qu’est-ce que cela signifie ?..................................... 16
2.2 Conception universelle et inclusive des solutions d’Accessibilité...................................... 18
2.3 Quels Acteurs sur le marché de l’Accessibilité Numérique ? ............................................ 22
2.4 Quels Services d’Accessibilité “ As A Services” proposés aux citoyens en situation de
handicap ? ................................................................................................................................... 24
3 Des objets connectés au service de l’Accessibilité ....................................................32
3.1 Scénario 1 : Facilite /“Unlock” ma vie d’enfant dyslexique ! .............................................. 34
3.1.1 A propos de la Dyslexie ....................................................................................... 35
3.1.2 Quelles solutions développées pour adresser la Dyslexie et faciliter la vie des enfants
scolarisés ............................................................................................................................. 38
3.2 Scénario 2 : Facilite / “Unlock” ma vie d’étudiant malentendant !...................................... 52
3.2.1 A propos de la déficience auditive : ...................................................................... 52
3.2.2 Quelles Solutions accessibles « as a Services » pour les malentendants ?........ 55
3.3 Scénario 3 : Facilite /“Unlock” ma vie d’adulte handicapé moteur-cérébrale .................... 62
3.3.1 A propos du handicap Moteur-cérébrale : ............................................................ 63
3.3.2 Quelles Solutions accessibles « as a Services » pour les handicapés moteurs -
cérébraux ? ........................................................................................................................ 65
3.4 Scénario 4 : Facilite / “Unlock” ma vie de Sénior malvoyant ............................................. 68
3.4.1 A propos du handicap visuel :............................................................................... 69
3.4.2 Quelles Solutions accessibles «as a Service » pour les séniors malvoyants ? ... 71
4 Conclusion et vision de l’accessibilité demain ..........................................................77
Références.......................................................................................................................83
Entretiens........................................................................................................................87
Préparé pour Centrale Supelec
Page 3
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
1 Introduction
Référence :
- « 10e Forum européen de l'accessibilité numérique « L’accessibilité numérique dans un monde
connecté » (BrailleNet, 2016)
Aujourd’hui dans le monde, les personnes en situation de handicap et les seniors rencontrent
encore de nombreuses difficultés dans l’accès aux services et outils numériques. Or, l’inclusion
sociale de tous passe par l’accès au numérique. En parallèle, la frontière entre le monde des objets
physiques et celui des systèmes d’information numériques s’estompe un peu plus chaque jour.
Le développement fulgurant de ce que l’on nomme « l’Internet des Objets » doit pouvoir
bénéficier à tous, et l’on pourrait espérer que ces objets intelligents et connectés par le moyen
d’Internet facilitent la vie des personnes handicapées ou des seniors dans bien des situations”.
L’étude proposée dans le cadre de ce mémoire est un voyage au travers de quelques scénarios
représentatifs de situations choisies avec la mise en exergue :
 De solutions technologiques et d’architectures innovantes s’appuyant sur le principe d’
« Accessibilité as a services ».
 De solutions ayant une conception dite « inclusive » / « Universelle ».
Ce « voyage » va se faire en plusieurs étapes :
 Clarifier les notions d’Accessibilité, de conception inclusive, de contexte, de normes au sein
de notre société actuelle.
 Définir les notions d’« Accessibilité as a Services » au travers de plusieurs scénarios : des
situations de handicap représentatives et des réponses offertes par l’arrivée du « cloud
computing » et de « l’Internet des objets ».
 Se projeter dans les prochaines décennies avec l’arrivée de l’Intelligence Artificielle et ses
perspectives.
Les scénarios suivants seront traités :
Scénario 1 : Facilite / “Unlock” ma vie d’enfant dyslexique !
o J'accède à l’école et à la vie scolaire grâce à une école connectée et accessible.
Scénario 2 : Facilite / “Unlock” ma vie d’étudiant malentendant !
o J'apprends, je m'instruis via les réseaux sociaux, les formations en ligne.
o Je me développe et je me prépare à la vie professionnelle en accédant à des stages,
des apprentissages.
o J'accède à ma faculté et à la vie étudiante grâce à ma fac connectée et accessible.
o J'ai des loisirs et je pratique des activités sportives (Handisport ou plus spirituelle).
Préparé pour Centrale Supelec
Page 4
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Scénario 3 : Facilite / “Unlock” ma vie d’adulte actif handicapé moteur-cérébral !
o Je travaille, je m'instruis, je me développe.
o Je me connecte via les réseaux sociaux.
o Je me détends.
o Je me déplace et j'accède à mon entreprise physiquement ou virtuellement.
Scénario 4 : Facilite / “Unlock” ma vie de sénior malvoyant !
o Je m'occupe.
o Je me déplace et garde un lien social.
o Je continue à me développer.
Cette étude permettra d’aider les lecteurs à comprendre comment l'Ecole, l'Université, l'Entreprise
et la Société de demain vont répondre à ces problématiques sociétales…
…Grâce aux Innovations digitales (objets Connectés, IoT) proposées par les éditeurs et les
industriels.
…Grâce à une vision plus humanisée de la société avec des solutions qui mettent l’homme en
avant, pas seulement les machines.
1.1 Situation actuelle:
1.1.1 Infographie du Handicap :
L’« accessibilité » pour les
personnes en situation de
handicap est un sujet
d’actualité car il touche de
plus en plus de personnes
quelques soient l’âge,
l’origine, le milieu social des
personnes touchées.
La population vieillie et avec
elle les problématiques de
santé qu’elle engendre. Sans
compter les impacts de nos
choix de vie, notre
environnement, l’évolution des
technologies avec
invariablement des effets positifs sur l’homme mais aussi son lot d’effets négatifs pour l’humain
Préparé pour Centrale Supelec
Page 5
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
en termes de santé publique : accidents de la vie, malformations génétiques, maladies auto-
immunes, identifiés comme des handicaps visibles mais pas toujours.
Ce sujet de la santé devient le sujet de tous et va jusqu’à devenir un des sujets de
préoccupation majeur des générations actuelles au même titre que l’employabilité ou
l’environnement.
En parallèle la transformation digitale, l’innovation technologique avec le boom de l’internet des
objets, les avancées dans les domaines de l’intelligence artificielle, des infrastructures et
applications poussent les chercheurs à connecter les enjeux de l’un avec les enjeux de l’autre :
l’IOT au service de la personne, au service de la santé, …et à l’inverse, le concept
d’ « Accessibilité as a service » prend tout son sens car il va mettre en avant les modèles
d’architectures adaptés pour recevoir ces nouveaux services aux personnes en situation de
handicap et les étendre au reste du monde ! (Inclusive / universal Design).
1.1.2 Définitions et périmètres :
Références
- Livre blanc « L'accessibilité, de quoi s'agit-il ? » (Micrsosoft, s.d.)
- L’accessibilité ( (Wikipedia, Accessibilité, s.d.)
- L'accessibilité aux personnes handicapées (Wikipédia, s.d.)
- L'accessibilité numérique (Wikipedia, Accessibilité numérique, s.d.)
- L’accessibilité numérique représentée sous forme de cartographie (Berthilier, s.d.)
- Les 4 grands principes de l'accessibilité numérique (L'ÉTAT, Accessibilité Numérique, s.d.)
- Les bénéfices de l’accessibilité numérique : (Ekino, s.d.) et (Burger, 2012)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 6
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
L’ACCESSIBILITE
L’accessibilité est un terme initialement relatif au monde du handicap mais étendu à l'ensemble
des citoyens et utilisé pour désigner l'accès aux domaines suivants :
 Physique, la liberté de déplacement dans l'espace.
 Éducatif, le droit à une scolarisation.
 Civique, le droit de vote.
 Culturel, pouvoir développer sa culture.
 Numérique, adaptation des systèmes numériques dont les sites web, aux différents types de
handicap, développement d'outils spécifiques tels loupe ou clavier visuel.
 Travail, pouvoir travailler en milieu ordinaire.
 Santé, avoir accès aux services de santé promotionnels, préventifs et curatifs.
Pour les personnes en situation de handicap,
l'objectif de l'accessibilité est de permettre une
vie ordinaire.
Ce terme est aussi utilisé dans la Convention
relative aux droits des personnes handicapées
développée sur la base de la Déclaration
universelle des droits de l'homme qui a pour
but de garantir le respect des droits de ces
personnes.
Par ailleurs, le terme ne doit pas être confondu
avec l’ergonomie et l’utilisabilité.
Pour les personnes n'étant pas en situation de
handicap, l'accessibilité reste une
préoccupation dans diverses situations :
femmes enceintes, incapacités temporaires consécutives à un accident du travail ou domestique,
difficultés sensorielles liées à l'âge, surpoids : des situations où l'individu n'est pas à proprement
parler en situation de handicap mais concerné.
L’ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES
L'accessibilité aux personnes handicapées est la possibilité pour les personnes handicapées
d'accéder à un lieu physique ou à des informations.
En France, depuis 2006, les pouvoirs publics ont donné une définition à l'accessibilité :
Préparé pour Centrale Supelec
Page 7
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
L’accessibilité permet l’autonomie et la participation des personnes ayant un handicap, en
réduisant, voire supprimant, les discordances entre les capacités, les besoins et les souhaits d’une
part, et les différentes composantes physiques, organisationnelles et culturelles de leur
environnement d’autre part.
L’accessibilité requiert la mise en œuvre des éléments complémentaires, nécessaires à toute
personne en incapacité permanente ou temporaire pour se déplacer et accéder librement et en
sécurité au cadre de vie ainsi qu’à tous les lieux, services, produits et activités. La société, en
s’inscrivant dans cette démarche d’accessibilité, fait progresser également la qualité de vie de tous
ses membres.
L’accessibilité fait référence à :
 un lieu physique pour une personne handicapée physique. Par exemple, pour un
handicapé en fauteuil roulant, la présence d'une ou de plusieurs marches lui rend l'accès
impossible à certains lieux, il est nécessaire qu'il y ait une rampe inclinée ou un ascenseur.
 des informations pour une personne handicapée sensorielle.
Par exemple, une personne malvoyante ne pourra pas lire un texte écrit normalement, il
sera nécessaire qu'il soit en grands caractères sur un fond contrasté ou, pour un aveugle,
converti en texte parlé, ou en braille.
Une personne malentendante qui regarde la télévision ne pourra pas entendre les dialogues, il
sera nécessaire qu'il y ait des sous-titres (ou une personne s'exprimant en langue des signes). Dans
ces deux cas, la solution par le braille ou par la langue des signes est séduisante, mais incomplète :
certaines personnes aveugles ou malvoyantes ne connaissent pas le braille ; de même, certaines
personnes sourdes ou malentendantes ne connaissent pas la langue des signes.
Réglementairement, il existe l'arrêté du 1er août 2006 relatif à l'accessibilité des personnes
handicapées aux établissements recevant du public (ERP) et les installations ouvertes au public
(IOP) ; les logements sont aussi concernés. Tout permis de construire concernant un ERP/IOP doit
comporter un dossier spécifique (plans et notice) pour répondre aux contraintes réglementaires.
L’ACCESSIBILITE NUMERIQUE / E-ACCESSIBILITY
L'accessibilité numérique est la mise à la disposition de tous les individus, quels que soient leur
matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation
géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales, des ressources numériques.
L'accessibilité numérique recouvre en particuliers :
 La télévision numérique et la radio numérique, par exemple en ce qui concerne les normes
et la compatibilité ainsi que la conception des services et du matériel.
 Les téléphones mobiles de troisième génération, par exemple en ce qui concerne la
conception du matériel, des logiciels et des services.
Préparé pour Centrale Supelec
Page 8
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
 Les communications à large bande, par exemple en faisant appel aux possibilités des
présentations multimodales de manière à renforcer l'accessibilité plutôt que de la réduire.
 Les usages privés et professionnels des systèmes et réseaux informatiques.
Elle s'intéresse donc aux dispositifs matériels ou immatériels comme aux contenus et, par ailleurs,
elle concerne tous les types d'entraves qui peuvent réduire l'accès à ces dispositifs.
La prise en compte de ces aspects, qui étaient précédemment considérés comme intéressants
uniquement pour un groupe cible spécifique de la population, aura en réalité des retombées
positives pour la majorité des utilisateurs des technologies.
L’accessibilité numérique représentée sous forme de cartographie (cf.Références) :
L'accessibilité numérique concerne tous les types de handicaps : visuel, auditif,
physique, cognitif, techniques, etc.
Plutôt que d'adapter les produits aux personnes handicapées, la notion de conception universelle
est mise en avant : elle vise à créer des produits qui peuvent être utilisés par tout le monde, peu
importe le sexe, l’âge, la situation ou le type d’invalidité.
Les 4 grands principes de l'accessibilité numérique (cf.Références) :
Préparé pour Centrale Supelec
Page 9
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Le référentiel général d’accessibilité pour les administrations repose sur les 4 grands principes d’un
site internet ou intranet accessible :
Principe 1: un site perceptible
 Faire en sorte que chaque information soit perceptible par tout utilisateur, et par tous les
sens (équivalents textuels pour tout contenu non textuel afin de permettre une synthèse
vocale ou une transcription brailles, grands caractères, audiodescription, langage simplifié…).
 Proposer des versions de remplacement aux médias audio, vidéo ou animations Flash.
 Créer un contenu présentable de différentes manières sans perte d’information (ex. : mise en
page simplifiée).
Principe 2: un site utilisable
 Rendre toutes les fonctionnalités accessibles au clavier.
 Laisser à l’utilisateur suffisamment de temps pour lire et utiliser le contenu.
 Ne pas concevoir de contenu susceptible de provoquer des crises.
 Fournir à l’utilisateur des éléments d’orientation pour naviguer, trouver le contenu et se
situer dans le site.
Principe 3 : un site compréhensible
 Rendre le contenu textuel lisible et compréhensible.
 Faire en sorte que les pages apparaissent et fonctionnent de manière prévisible.
 Aider l’utilisateur à éviter et à corriger les erreurs de saisie.
Principe 4: un site robuste
 Optimiser la compatibilité avec les agents utilisateurs actuels et futurs, y compris avec les
technologies d’assistance.
L’accessibilité numérique est représentée par plusieurs éléments (cf.Références) :
*CMS : Content
Management System
Préparé pour Centrale Supelec
Page 10
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Les bénéfices de l’accessibilité numérique (cf.Références) :
 Non-discrimination
appliquée.
 Image de marque valorisée.
 Audience accrue.
 Viralisation et fidélisation
favorisée.
 Optimisation pour les
moteurs de recherche
(SEO).
 Entrée dans une démarche
qualité.
 Cadre légal respecté.
 Equipes fortifiées.
1.1.3 Les Lois et réglementations
Références :
- The US Access Board’s Section 508 Homepage (BOARD, s.d.)
- Section 508 Standards (Gov, s.d.)
- W3C’s WCAG Page (W3C, s.d.)
- FCC’s CVAA Page (FCC, s.d.)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 11
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
- Accessibility Management Platform (AMP) (AMP, s.d.)
- Référence ”Cloud Computing Can Assist Workers with Disabilities, NIST Reports” (NIST, 2016)
- Site de L’Ad’AP, agenda d’accessibilité programmée (Gouvernement.fr L. |., s.d.)
- Site Vie Publique et les principales actualités sur le Handicap en France (Loi…)
(Gouvernement)
- Site RGAA (L'ÉTAT, Présentation du RGAA, s.d.)
- Projet de loi numérique de décembre 2015 (Gouvernement.fr)
 Au niveau international, les recommandations relatives à l’accessibilité au contenu du Web
préparées par le World Wide Web Consortium (W3C) constituent des normes de cyber
accessibilité.
 La Convention relative aux droits des personnes handicapées, entrée en vigueur le 3 mai
2008, appelle l’attention sur la nécessité de garantir l’accès des personnes handicapées aux
technologies de l’information et de la communication dans les mêmes conditions que leurs
concitoyens et devrait aider à éliminer les obstacles à la formation, y compris sur Internet.
Au niveau national, les lois et règlementations peuvent promouvoir le respect de ces
normes d’accessibilité.
 Aujourd’hui, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication telles
qu’Internet jouent un rôle de plus en plus important dans la vie économique, éducative et
sociale de nombreuses populations.
Il est donc essentiel que les sites Web puissent être utilisés par tous, de sorte que les
personnes handicapées aient le même accès à l’information que tout un chacun.
 Ci-dessous la table rappelant les principaux standards autour de l’accessibilité numérique
proposés par le National Institute of Standards and Technology (NIST) (cf.Références) :
Standards
Standard
Developing
Organization
(SDO)
Statut
Section 508 standards (Technical Standards
1194.21 Software applications and operating
systems; § 1194.22 Web-based intranet and
internet information and applications; and
1194.23 Telecommunications products)
US Access Board Approved Standard
Market Acceptance
Under Revision
W3C Web Content Accessibility Guidelines
(WCAG) 2.0
W3C Approved Standard
Market Acceptance
ISO 9241-20:2008, Ergonomics of human-
system interaction -- Part 20: Accessibility
guidelines for information/communication
technology (ICT) equipment and services
ISO/IEC
ISO/IEC
Approved Standard
Préparé pour Centrale Supelec
Page 12
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
ISO/IEC 24751-1:2008, Information
technology -- Individualized adaptability
and accessibility in e-learning, education
and training -- Part 1: Framework and
reference model
ISO/IEC Approved Standard
ANSI/HFES 200 Human Factors Engineering
of Software User Interfaces (Parts 1, 2, and 3)
ANSI
 Les informations relatives aux lois françaises sur le handicap, l’accessibilité, l’emploi,
l’éducation sont détaillées depuis le site « Vie Publique du Gouvernement français »
(cf.Références).
Le Référentiel général d'Accessibilité pour les Administrations (RGAA) qui, avec l'article 47
de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, pour la
participation et la citoyenneté des personnes handicapées, fait de l’accessibilité une
exigence pour tous les services de communication publique en ligne de l’État, les
collectivités territoriales et les établissements publics qui en dépendent. Il stipule que les
informations diffusées par ces services doivent être accessibles à tous. Le Référentiel
général d'Accessibilité pour les Administrations (RGAA) rendra progressivement accessible
l'ensemble des informations fournies par ces services.
Après plusieurs mois de travail, la nouvelle version du RGAA est approuvée par l'arrêté du
29 avril 2015. Cette version est une évolution majeure du référentiel.
 Egalement le projet de loi numérique
de décembre 2015 (cf.Références).
Préparé pour Centrale Supelec
Page 13
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
1.1.4 Pour quels Handicaps ?
Références :
- Livre blanc « L'accessibilité, de quoi s'agit-il ? » (Micrsosoft, s.d.)
Pour pouvoir comprendre les notions d’accessibilité il convient de comprendre le handicap et ce
qui le caractérise. Dans ce chapitre chaque type de handicap est détaillé et quelques réponses en
terme de solutions numériques sont proposées, dont certaines seront détaillées au travers des
quatre scénarios retenus au chapitre 3.2.
Handicap auditif
 Pour les sourds et les malentendants
Ce type de handicap comprend notamment :
- Surdité - La surdité implique une perte substantielle et incorrigible de l'ouïe des deux
oreilles. Certaines personnes atteintes de surdité ont pour première langue une langue
des signes et ne peuvent pas toujours lire ou écrire couramment une autre langue ;
- Perte d'acuité auditive - Une personne présente une perte légère à modérée de l'ouïe
Pour les personnes handicapées auditives, on comprendra que la difficulté majeure consiste
à ne pas pouvoir entendre les informations véhiculées uniquement par voie sonore
(l’interview étant l’exemple le plus "parlant").
 Quelles solutions numériques ?
- Certains produits de reconnaissance vocale ont été adaptés pour convertir le langage
parlé en langage des signes ou en langage écrit, ce qui permet aux sourds et aux
malentendants d’accéder à des informations orales.
- Avec certains modems connectés entre l’ordinateur et le téléphone, une personne
(sourde ou « entendante ») peut par exemple saisir un message sur son ordinateur puis
le transmettre via le téléphone à une personne sourde."
Handicap visuel
 Ce type de handicap comprend notamment :
- Cécité :- La cécité implique une perte substantielle et incorrigible de la vision des deux
yeux.
- Vision limitée (également qualifiée de « malvoyance ») – On la distingue différemment
comme une faible acuité visuelle (qui se traduit par une vision imprécise), une « vision
Préparé pour Centrale Supelec
Page 14
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
tunnel » (qui se traduit par une vision limitée au centre du champ visuel), une perte de la
vision centrale (qui se traduit par une vision limitée à la périphérie du champ visuel) ou
une vision brouillée.
- Dyschromatopsie - La dyschromatopsie est un manque de sensibilité à certaines couleurs.
Parmi les formes communes de dyschromatopsie figure la difficulté à distinguer le rouge
du vert ou le jaune du bleu. La dyschromatopsie se traduit parfois par une incapacité à
percevoir les couleurs.
 Quelles solutions numériques ?
 Pour les non-voyants :
« Deux possibilités pour consulter des pages Web :
- utiliser un terminal braille (approche tactile)
- utiliser un logiciel de synthèse vocale (approche sonore) ;
Ils peuvent aussi utiliser les deux à la fois… »
 Pour les malvoyants :
Il convient pour certains malvoyants d’utiliser des logiciels spécifiques, appelés loupes
d’écran ou logiciel grossissement d’écran, qui leur permettent de personnaliser le contenu
du site (changer la taille de la police ou même la police, modifier le contraste texte-fond
de la page, etc.).
Handicaps physiques
 Ces derniers correspondent essentiellement à des handicaps moteurs ; ce qui implique une
faiblesse ou une déficience du contrôle musculaire (tels que mouvements incontrôlés, perte
de coordination ou paralysie), une perte de sensibilité, des problèmes articulaires ou des
membres manquants. Certains handicaps physiques peuvent inclure des douleurs qui
empêchent la mobilité. Ces handicaps peuvent concerner les mains et les bras ou d'autres
parties du corps.
 Quelles solutions numériques ?
- « Eye Gaze Wheelchair » : tablette équipée d’un oculomètre pour communiquer et
manipuler son fauteuil roulant au moyen du mouvement des yeux.
Handicap verbal /Troubles du langage
 Les troubles du langage peuvent inclure une difficulté à prononcer un discours
reconnaissable par un logiciel de reconnaissance vocal, qu'il s'agisse d'un problème de
faiblesse ou de clarté du son.
 Quelles solutions numériques ?
- Tobii est l’outil le plus connu. Il rouvre le monde physique et virtuel aux handicapés.
- Le fournisseur de solutions de "Eye Tracking" Tobii annonce le lancement de deux
appareils capables de transcrire textes et symboles en voix. Ils s’adressent aux personnes
qui ne peuvent s’exprimer verbalement, suite à un accident, une malformation ou un
Préparé pour Centrale Supelec
Page 15
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
handicap. Celles-ci peuvent rédiger des phrases qui seront ensuite communiquées
oralement à leur interlocuteur.
Handicaps cognitifs ou neurologiques
 Ces types de handicap comprennent notamment :
- Les troubles de type « DYS » - Les personnes qui souffrent de dyslexie ou de
dyscalculie (parfois appelées « troubles de l'apprentissage ») peuvent éprouver des
difficultés à comprendre le langage écrit ou les images en cas de lecture visuelle et
avoir des problèmes de compréhension à l'audition du langage parlé ou des
problèmes de compréhension à l'audition ou à la lecture des chiffres.
- Troubles de la concentration - Les personnes qui souffrent de troubles de la
concentration peuvent éprouver des difficultés à fixer leur attention sur l'information.
- Dysfonctionnement intellectuel - Les personnes qui souffrent de dysfonctionnement
intellectuel (parfois appelés « troubles de l'apprentissage ») peuvent avoir besoin de
plus de temps pour apprendre ou éprouver des difficultés à comprendre des concepts
complexes.
- Troubles de la mémoire - Les personnes qui souffrent de troubles de la mémoire
peuvent avoir des problèmes de mémoire à court ou à long terme, ou souffrir de
pertes du langage.
- Troubles de la santé mentale - Les personnes qui souffrent de troubles de la santé
mentale ou émotionnelle peuvent éprouver des difficultés à se concentrer sur
l'information fournie par un service ou être gênées par une vision floue ou par des
tremblements des mains, effets secondaires des médicaments.
- Malaises - Certaines personnes éprouvent des malaises déclenchés par un scintillement
visuel ou par des signaux audio à une certaine fréquence.
 Quelles solutions numériques ?
Pour les troubles de l’apprentissage :
- Des solutions de prédiction de la Dyslexie arrivent grâce à des sociétés de recherche
qui s’appuient sur des solutions IT robustes.
- Des solutions pour faciliter au quotidien l’apprentissage des enfants, adolescents
souffrant d’un trouble de la famille des DYS.
Handicaps multiples
La combinaison de handicaps peut réduire la possibilité pour l'internaute d'utiliser une information
accessible.
Problèmes liés au vieillissement
Le vieillissement peut entraîner des changements discrets et/ou progressifs dans la capacité
fonctionnelle des personnes ou une combinaison de changements liés à la vision, l'audition, la
dextérité et la mémoire.
Vis-à-vis des familles précédentes, il convient de mentionner les situations temporaires de handicaps
(fracture du bras par exemple).
Préparé pour Centrale Supelec
Page 16
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
2 Accessibilité « as a Service » :
2.1 Accessibilité en tant que service “ : Qu’est-ce
que cela signifie ?
Références :
- Article [Infographie] Pourquoi le cloud computing se retrouve au cœur des innovations
digitales? (Markess, 2016)
Le cloud computing a résolument changé la manière de consommer et d’opérer les ressources
informatiques ou applicatives et de les mettre à la disposition du plus grand nombre. De plus en
plus d’entreprises y recourent pour soutenir leurs modes opératoires : elles l’intègrent non
seulement au cœur des innovations digitales qu’elles projettent mais aussi des nouveaux modèles,
notamment de services, qu’elles ambitionnent. Ces approches sont favorisées par les nouveaux
usages issus du grand public et les exigences fortes des clients en termes de time-to-market, de
disponibilité, de réactivité, de qualité de service, de délivrabilité…
De multiples facteurs favorisent le recours à ces solutions « as a services » dans le cadre de projets
innovants d’Accessibilité :
 Le facteur "coûts": le cloud évite d’investir dans des infrastructures coûteuses qui, par
ailleurs, peuvent se révéler
complexes à administrer
et devenir vite obsolètes
d’un point de vue
technologique.
 L’élasticité permet à tout
cloud de s'adapter aux
besoins "réels" du
moment.
 La rapidité d’accès à de
nouveaux environnements
applicatifs ou
d’approvisionnement en
nouvelles ressources
répond aux exigences de réduction du time-to-market.
Préparé pour Centrale Supelec
Page 17
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Ces facteurs sont aussi étroitement liés aux nouvelles façons d’utiliser et d’accéder aux applications
en situation de mobilité, de travailler en mode collaboratif et de partager des données au sein
d’écosystèmes dans des logiques de co-innovation ou de co-production.
Egalement la capacité conférée aux solutions de cloud computing de : accélérer les
développements (web, mobiles, applicatifs), stocker sans souci de limite de gros volumes de
données, enrichir ou compléter des applications existantes, livrer dynamiquement ou tester sans
contrainte de nouvelles applications, créer de nouveaux services/produits reposant sur des
modèles économiques en rupture, développer de manière plus agile, mieux intégrer les
composantes du web et de l'internet, sont mises en avant par les entreprises privées ou publiques
et les innovateurs…
Le cloud computing permet l'accès via le réseau, à la demande et en libre-service à des ressources
mutualisées, le plus souvent hébergées chez un prestataire externe. Il peut s'agir de :
 Solutions applicatives avec le SaaS (Software as a Service) : applications métiers (vente,
marketing, finance, RH, logistique...), transverses (collaboration, gestion de contenu,
analyse de données, dématérialisation, stockage, sauvegarde, archivage...), sectorielles
(santé, transport...)
 Plates-formes applicatives avec le PaaS (Platform as a Service) : environnements de
développement, de test...
 Infrastructures informatiques ou télécoms avec le IaaS (Infrastructure as a Service):
traitement
(compute),
réseaux, serveurs...
Préparé pour Centrale Supelec
Page 18
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Avec le cloud computing, il est possible d’ajuster ses ressources selon les besoins du moment (à la
hausse / à la baisse), et de les aligner ainsi sur l'évolution de l'activité de l'entreprise. S'apparentant
à un mode d'externalisation, son modèle de facturation repose généralement sur un abonnement
et/ou un paiement à l’usage. Le cloud computing repose aussi le plus souvent sur les standards du
web et de l'internet.
Les avantages de ces approches informatiques sont énormes pour toute organisation responsable
d'innover, de construire, d’élaborer, d’appliquer et d’exécuter des solutions d'accessibilité pour
leurs canaux ciblés (les organisations Non gouvernementales, secteur Public / Santé / Education
industries secteurs ou même des utilisateurs finaux).
Dans le domaine de l’inclusion et de l’accessibilité, ces approches vont se révéler des alliés de
choix pour pouvoir passer de manière assez souple de la conception au démonstrateur et enfin au
déploiement plus industriel avec la possibilité de choisir ses partenaires, ses canaux de distributions
ses modèles de financement, tout en poursuivant ses recherches et développement dans les
domaines de la santé publique, de l’éducation et de l’environnement au service des personnes en
situation de handicap.
2.2 Conception universelle et inclusive des
solutions d’Accessibilité
Références :
- L’inclusion numérique (Lille)
- Les fondements de la littératie numérique (Medias)
- Guide « Contribuer sur le Web de manière accessible » (L'ÉTAT, Guide « Contribuer sur le
Web de manière accessible »)
- Conception Universelle (Caroff)
- Design for All (All)
- Inclusive Design Toolkit (Toolkit)
- Conception inclusive et universelle (Techniques-de-l'ingénieur)
Définitions
Préparé pour Centrale Supelec
Page 19
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Deux définitions qui permettent de poser le concept de conception universelle que l’on peut aussi
appelée conception « inclusive » :
 « La conception Universelle anticipe la diversité des usagers et les différents contextes
d’usages. Elle intègre la flexibilité et se situe à un niveau général et non pas à un niveau
personnel. » (source Cathy Caroff).
 « La Conception Universelle est la conception de produits, services, environnements et
programmes qui peuvent être utilisés par toute personne, sans nécessité ni d’adaptation,
ni de conception spéciale et ce quelque soit son âge, son genre et sa situation culturelle et
physique ». (source : Wikipedia)
La Conception Universelle représente avant tout des valeurs :
 Egalité des chances.
 Tolérance.
 Qualité de vie.
 Emploi.
 Dignité.
 Résilience.
 Développement durable.
Son but est de rendre le monde meilleur, plus équitable pour l’ensemble des habitants et des
générations à venir.
C’est un concept global, une philosophie, une stratégie. Elle intervient dans différents domaines :
 Environnement : Urbanisme et architecture
 Produits : Produits de consommation courantes, produits industriels, équipement ou
production (ex : énergie), nouvelles technologies de l’information et de la communication
(NTIC), logiciels, …
 Services : Education, santé, services aux particuliers, promotion, gestion immobilière,
services aux entreprises, …
Une approche de conception universelle en 3 étapes (Techniques-de-l'ingénieur) :
1. Définir les utilisateurs et identifier leurs capacités
Préparé pour Centrale Supelec
Page 20
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Les utilisateurs étant identifiés, les capacités auxquelles on s’intéresse sont celles qui interviennent
dans l’interaction avec un produit :
 Les capacités sensorielles : troubles éventuels de l’audition, du toucher, de la vision,
daltonisme, cécité, etc. Par exemple, l’utilisation standard d’un téléphone portable requiert
des capacités visuelles (lecture de l’écran, repérage des touches), des capacités auditives
(sonnerie, conversation, retours sonores associés à certaines actions), et tactiles (pour
sentir la butée en bout de course des touches, ou les retours vibratoires des écrans
tactiles).
 Les capacités motrices : troubles éventuels de la dextérité, force limitée, difficultés à parler,
incapacité à utiliser certains segments corporels, etc. L’utilisation standard d’un téléphone
portable requiert la capacité à tenir le combiné d’une main et à interagir avec l’autre main,
ou à faire les deux actions d’une seule main. Il faut aussi être capable de maintenir le
téléphone sous ses yeux, d’appuyer sur la bonne touche ou combinaison de touches, de
maintenir le téléphone à son oreille sans appuyer sur des touches, et de parler. Il faut
même parfois être capable de maintenir le téléphone à son oreille tout en se libérant les
mains pour d’autres actions (ex. : prendre des notes, ou faire tout autre chose).
 Les capacités cognitives : difficultés de concentration, troubles du langage, de
l’apprentissage, altération du temps de réaction, retard mental, etc. Dans l’utilisation
standard d’un téléphone portable, les capacités cognitives interviennent principalement
dans la compréhension de l’interface (lecture, navigation dans le menu, compréhension
des associations entre touches et fonctions), dans la connexion (composition du numéro
ou navigation dans le répertoire) et dans l’enchaînement des actions (notamment pour les
opérations décrocher/raccrocher).
2. Concevoir en respectant les sept principes de la conception universelle :
 Usage équitable : être utile et commercialisable auprès de personnes ayant différentes
capacités.
 Souplesse d’utilisation : être adaptable à une vaste gamme de préférences et de capacités
individuelles.
 Simple et intuitif : son utilisation est facile à comprendre.
 Communication claire : le produit communique efficacement à l’utilisateur l’information
nécessaire, quelles que soient les conditions ambiantes ou les capacités sensorielles de la
personne.
 Sécurité et tolérance à l’erreur : réduire au minimum les dangers, accidents ou
manipulations involontaires.
 Faible niveau d’effort physique : son utilisation doit être efficace et confortable. Les
aptitudes physiques (force, agilité, aisance…) sont réduites au minimum.
 Dimensions et espace libre pour l’approche et l’utilisation : l’on prévoit une taille et un
espace adéquats au moment de s’approcher, de saisir, de manipuler,quelles que soient les
contraintes de taille, de posture ou de mobilité de l’utilisateur.
Préparé pour Centrale Supelec
Page 21
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Pour atteindre ses objectifs résolument centré usager, la conception universelle s’appuie entre
autre sur le « Design Thinking », qui est un processus de co-créativité impliquant les retours des
utilisateurs finaux.
3. Vérifier auprès des utilisateurs l'acceptabilité de votre produit :
Dès que les premiers prototypes, démonstrateurs du produit, il est indispensable de les tester.
Ainsi certains concepteurs utilisent pour cela des « simulateurs de déficience », comme par
exemple des logiciels qui permettent d’adopter le point de vue d’un utilisateur atteint de troubles
de la vision ou de l’audition.
De l’Inclusion numérique à la Littératie numérique ; et de la Littératie numérique à la
citoyenneté numérique:
Cet assemblage de schémas représente le
cheminement depuis le concept d’inclusion, jusqu’à la représentation de la citoyenneté numérique
qui sera l’enjeu de demain pour permettre une véritable adoption du numérique, mais aussi sa
maîtrise pour pouvoir accompagner la transformation dans les domaines du handicap et bien au-
delà. : Sans inclusion numérique, pas de littéracie numérique et pas de notion de citoyenneté
numérique possible !
Préparé pour Centrale Supelec
Page 22
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Sur ce sujet on prend conscience de l’importance de la transformation des comportements du
monde éducatif et des programmes d’enseignement qui vont devoir profondément évoluer pour
pouvoir considérer dès le plus jeune âge cette notion d’accessibilité via l’inclusion et du coup
adapter les cursus scolaires en ce sens avec une plus grande place donnée au numérique :
De nouvelles compétences vont devoir se structurer et se professionnaliser pour que les étudiants
d’aujourd’hui soient les innovateurs de demain dans les domaines de l’inclusion numérique !
Le concept de « littératie numérique » d’origine quebécoise intègre le savoir technologique
mais également une panoplie de pratiques éthiques et sociales réfléchies qui s’installent au
quotidien, dans nos lieux de travail et d’apprentissage, dans nos loisirs et dans nos activités de
tous les jours y compris dans le situations de handicap permanents ou temporaires.
Ainsi la littératie numérique chapeaute une multitude de compétences transversales
traditionnellement associées aux littératies suivantes : médiatique, technologique, informative,
visuelle, de la communication et sociale.
2.3 Quels Acteurs sur le marché de
l’Accessibilité Numérique ?
Références :
- MATvp (Microsoft, Membres du programme des fournisseurs d'outils de technologie
d'assistance Microsoft, s.d.)
- AbleData qui détient une base de données de plus de 20000 produits d’accessibilité et de
fournisseurs associés (AbleData, premier database for unbiased, comprehensive information
on products, solutions and resources to improve productivity and ease life’s tasks., s.d.)
- GARI qui permet de Trouver des appareils et applis accessibles (GARI, Trouver appareils et
applis accessibles, s.d.)
- Mobile Manufacturers Forum (MMF) (MMF, Welcome to the Mobile Manufacturers Forum,
s.d.)
De nombreux acteurs se positionnenent sur le marché de l’Accessibilité Numérique aujourd’hui en
s’appuyant sur leur cœur de métier ou en s’impliquant sur ce thème sociétal qui va toucher de
plus en plus de personnes dans les prochaines décénnies.
L’arrivée de nouvelles technologies, l’implication des chercheurs et plus récemment de profils de
type « data scientists » dans le paysage de l’accessibilité, permettent de faire des avancées assez
spectaculaires dans ce domaine qui se veut être porteur à la fois en terme de business mais
Préparé pour Centrale Supelec
Page 23
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
surtout d’espoir.
Voici quelques uns de ces acteurs identifiés et membres du MATvp (Membres du programme des
fournisseurs d'outils de technologie d'assistance Microsoft), liste non exhaustive mais qui peut
donner une idée du nombre d’acteurs investis sur ce sujet et pouvant agir, innover, s’associer aux
chercheurs, associations pour faciliter l’accessiblité aux personnes en situation de handicap et
influencer la socitété et ses dirigeants pour un monde plus inclusif !
AbleLink Technologies, Inc.
Academic Software, Inc.
Acapela
ACE Centre
AD Information &
Communications Co., Ltd.
Ai Squared
Allied Brains, Inc. (site en
japonais)
AnthroTronix
Applied Human Factors
Assistive Technology, Inc.
AssistiveTechnology
Attainment Company, Inc.
Aurora Systems Inc.
Baum
Benetech
Blink Twice, LLC
Bloorview MacMillan
Children's Centre
Brain Actuated
Technologies, Inc.
CameraMouse, Inc.
CAST
Centre for Technology in
Care, KTH School of
Technology & Health
Design Science
Designer Appliances Inc.
Dolphin Computer Access
Don Johnston Incorporated
Duxbury Systems, Inc.
DynaVox Systems LLC
Education 2020
efaktum ApSSite en danois
EITAC Solutions Group, LLC
Enabling Technologies
E-Ramp, Inc.
EXTRA
EyeTech Digital Systems
Finnish Federation of the
Visually Impaired
Freedom Scientific
FrogPad, Inc.
Frolunda Data
Fujitsu Limited
Gennum Corporation
gh, LLC
Global Software &
Computer Solutions Centers
Gus Communications Inc.
GW Micro
H. K. Eyecan Ltd.
IGEL Kompaniet AS (site en
norvégien)
In Touch Systems
INCAP GmbH (site en
allemand)
Infogrip, Inc.
Innovation Management
Group, Inc.
IntelliTools, Inc.
Keybowl, Inc.
KHYMEIA SRL
Kochi System Development,
Inc.
(site en japonais)
Kurzweil Educational
Systems, Inc.
Laureate Learning Systems
Inc.
LC Technologies, Inc.
LSI
LVI Low Vision International
AB
Macromedia
Madentec
Matias Corporation
Maui Innovative Peripherals,
Inc.
PPRDirect
Premier Assistive
Technology
QualiLife SA
Quantum Technology Pty
Ltd
Realize Software
Corporation
Red Burrito, Inc.
RehabTool LLC
RJ Cooper & Associates, Inc.
Roll Talk
SAP AG
Sensory Software
Skyfish Inc. (site en japonais)
SpeechCom
Systemutveckling AB
SVOX AG
TACK-TILES Systems LLC
TASH, Inc.
Technology For Education,
Inc.
Techno-Vision Systems Ltd.
TechSmith Corporation
Tectel S.r.l. (site en italien)
Texthelp Systems Ltd.
The Paciello Group (TPG)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 24
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
China Braille Press
Claro Software
Code Factory, S.L.
COGAIN
Commodio
Compusult Limited
Compuware Corporation
Crick Software Inc.
Cyberkinetics
Neurotechnology Systems,
Inc.
DAIR Computer Systems
Dancing Dots Braille Music
Technology, L.P.
DEAFWORKS
Deque Systems Inc.
Handy Tech Elektronik
GmbH
HELPICARE
HIMS Co., Ltd.
HiSoftware
Hitachi Keiyo Engineering &
Systems, Ltd. (site en
japonais)
Hitachi, Ltd.
HumanWare
iApplication Technologies,
Inc.
IBM
Institute for Disabilities
Research and Training, Inc.
Mayer-Johnson, Inc.
McFarland Technology, Inc.
Media Lunde Tollefsen A/S
(MediaLT)
Mentor Machines, LLC
Metroplex Voice
Computing, Inc.
Mikro Vaerkstedet A/S
Site en danois
NaturalPoint, Inc.
NEC Personal Products Ltd.
Nuance
NXi Communications, Inc.
Optelec
Origin Instruments
OSAT
Polital Enterprises LLC
Portset Systems Ltd.
Tobii Technology
Tunic Software
UB Access
UniPlan Co., Ltd. (site en
japonais)
Unique Logic + Technology,
Inc.
University of North Carolina
University of Wisconsin-
Madison
ViewPlus Technologies, Inc.
Vision Technology, Inc.
WesTest
Words+
Zygo Industries, Inc.
2.4 Quels Services d’Accessibilité “ As A
Services” proposés aux citoyens en situation
de handicap ?
Références :
- Cloud Computing Can Assist Workers with Disabilities, NIST Reports” (NIST, 2016)
- Site GARI (GARI, Trouver appareils et applis accessibles, s.d.)
- Site MMF (MMF, Welcome to the Mobile Manufacturers Forum, s.d.)
- Handicat et aides techniques - (Handicat, s.d.)
- Handicap.fr- Produits & Services - (Handicap.fr, s.d.)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 25
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
- Les fiches tactiles du CRETH : Un site pour les applications tactiles (8 octobre 2014 - Benoit
Lathiere) (CRETH, s.d.)
- Les publications et Guides d’AbleData sur les « Ability Technologies » (AbleData, AbleData
Publications & Guides, s.d.)
Les solutions d’accessibilité dites « As a services » qui sont actuellement proposées aux personnes
en situation de handicap, se présentent sous la forme de produits et services avec :
 Des aides à la communication et à l’informatique, via des produits permettant à des
personnes de communiquer avec leur ordinateur en accédant à son contenu (via des
tablettes braille, des lecteurs d'écran, des loupes ou des logiciels adaptés,...) ou en
interagissant avec lui (via des claviers adaptés, des périphériques de saisie spécifiques, des
commandes visuelles, des joysticks et autres souris).
 Des dispositifs autonomes de lecture (télé-agrandisseurs) ou de communication (synthèses
vocales)...
 Des outils (et, en premier lieu, le téléphone) et des services de télécommunication qui
permettent de rompre l'isolement, d’assurer un suivi de traitement, de communiquer avec
des proches.
Préparé pour Centrale Supelec
Page 26
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Ci-dessous une carte des services de « Cloud Accessibility» proposée par le NIST (NIST,
2016) représentant les solutions par typologies d’accessibilité :
Voici la transcription de ce type de solutions as a services ou non centralisées dans les catalogues
en ligne de certains distributeurs, éditeurs, fabricants :
Services Audio et alternatifs
 Système d’Assistance à la lecture
 Amplificateur Audio
- Amplificateur
- Réducteur de bruit/clarification
 Légendes & transcription
- Temps Réel
- Stockées
 Services de relais à distance
- Relais de langage des signes (Video Relay Service ou VRS )
- Interprétation du langage des signes à distance (Vidéo Remote Interpreting ou VRI)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 27
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
- Texte relayé
Pour exemple, quelques solutions de services audios et alternatifs, proposées via le catalogue
« Handicat » :
- Aides auditives (93 produits dans cette catégorie)
- Logiciel reconnaissance vocale (navigation) (11 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de lecture vocale (43 produits dans cette catégorie)
- Téléphonie (150 produits dans cette catégorie)
Services de Contrôle, d’Entrée et d’Opération :
 Périphérique d'entrée depuis un ordinateur ou autre système
- Autre clavier incluant le clavier à l’écran
- Autre souris ou pointeur
- Contrôle clavier uniquement
- Code Morse
- Analyse
 Prévention d’erreur
- Auto-correction
- Touches filtres etc..
 Reconnaissance de gestes
- Par caméra
- Dynamique/écran ou tablette tactile multi touch
 Prévisions, expansion & macros
- Abréviations
- Macros
- Prévision
 Reconnaissance vocale
- Pour le contrôle de l'ordinateur
- Pour texte et autre entrée
Pour exemple, quelques solutions proposées via le catalogue « Handicat » :
- Ordinateur (34 produits dans cette catégorie)
- Périphériques braille (58 produits dans cette catégorie)
- Périphériques d'ordinateur (179 produits dans cette catégorie)
- Logiciel pour contrôle d'environnement (11 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de contrôle de la navigation (15 produits dans cette catégorie)
- Contacteurs (90 produits dans cette catégorie)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 28
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Services de lecture, de compréhension et de gestion :
 Coaching, assistance
- Aide au contexte
- Notification et communication avec les autres, y compris les personnels soignants
 Apprentissage et Compréhension
- Contextualisation
- Dictionnaires, glossaires, traductions, etc..
- Versions simplifiées
- Synthèses
 Lecture
- Mise en évidence
- Reformulation et facilité de lecture
- Text-to-speech (texte-parole)
 Planification & rappels
- Calendriers
- Notifications
Préparé pour Centrale Supelec
Page 29
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Pour exemple, quelques solutions proposées via le catalogue « Handicat » :
- Logiciel d'apprentissage (137 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de tableau (tableur) (1 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de traitement de texte (33 produits dans cette catégorie)
- Logiciel multimédia(son,vidéo) (26 produits dans cette catégorie)
- Logiciel pour troubles dyslexiques et dyspraxiques (12 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de dessin (10 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de calcul (13 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de rééducation (19 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de suivi médical (3 produits dans cette catégorie)
Services de langage et de communication :
 Aide à la Communication (appareil ou logiciels)
- outils de représentation symbolique : Image/ basé sur des icônes
- synthèses vocales, agrandisseurs, machines à lire : Basé sur du texte
 Relais Speech-to-speech
Pour exemple, quelques solutions proposées via le catalogue « Handicat » :
- Aide a la parole et l'écoute (82 produits dans cette catégorie)
- Signal d'alerte (80 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de communication (11 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de communication par pictogrammes (59 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de communication par synthèse vocale (18 produits dans cette catégorie)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 30
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Services Visuels et autres alternatives (Braille, Text -to Speech)
 Texte de remplacement et video-description
 Braille & tactile
 Contraste élevé et lisibilité
 Grossissement
 Synthèse vocale
- Lecteur d’écran
Pour exemple, quelques solutions proposées via le catalogue « Handicat » :
- Téléagrandisseurs (133 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de clavier visuel (40 produits dans cette catégorie)
- Logiciel de grossissement (12 produits dans cette catégorie)
Selon les choix de solutions retenus et
le mode d’intégration possible, les logiciels ou objets connectés proposés pourront s’appuyer sur
des infrastructures de Cloud Computing de manière à pouvoir les rendre accessibles plus
Préparé pour Centrale Supelec
Page 31
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
facilement depuis Internet, de les adapter en faisant évoluer leur code et du coup leur modalités
d’éxecution. Voire en permettant la collecte de données, on pourra en déduire des modèles
permettant de travailler sur une analyse cognitive des handicaps observés (cas pour l’application
de « eye tracking » qui va détecter les cas de dyslexie chez les enfants scolarisés).
Préparé pour Centrale Supelec
Page 32
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
3 Des objets connectés au
service de l’Accessibilité
Dans ce chapitre, nous allons adresser des scénarios de solutions d’accessibilité as a service
mettant en avant le rôle des objets connectés.
Mais auparavant, quelques informations concernant la place des objets connectés (via la notion de
brevets déposés) dans le secteur de la santé où le handicap est une source d’inspiration
importante pour les chercheurs et les entreprises innovantes.
Cela nous permettra d’adresser le rôle que vont jouer les objets connectés sur les handicaps dans
les prochaines décennies, sachant que les premiers projets, démonstrateurs voire les premières
solutions arrivent sur le marché mais restent encore peu connus et trop coûteux pour être
accessibles à tous.
Infographie de l’Internet des Objets dans le monde de la santé
Référence
- Livre blanc « Objets connectés : une révolution pour la santé ? » - (L'ingénieur, 2015)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 33
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
L’Internet des Objets au service des Handicaps
La frontière entre le monde des objets physiques et celui des systèmes d’information numériques
s’estompe un peu plus chaque jour de sorte que nous sommes de plus en plus souvent connectés
dans notre vie quotidienne, à titre individuel et professionnel.
Cet environnement constitue une infrastructure que l’on appelle aussi l’Internet des Objets dont
l’étendue et l’accroissement ne cessent d’étonner.
Les capteurs intégrés dans les objets aussi variés que les éclairages urbains, les appareils
domestiques, connectés en réseaux collectent des données dont la finalité, grâce au Cloud, est de
fournir des services spécialisés et adaptés à des besoins contextualités selon le temps et le lieu de
leur utilisation.
L’accès à ces objets et ces services « intelligents et intuitifs » est censé simplifier l’action et la prise
de décision des individus dans le monde où ils vivent et les aider à dépasser certaines limites.
On pourrait espérer que ces des objets intelligents et connectés par le moyen d’Internet facilitent
la vie des personnes handicapées, des personnes âgées, dans bien des situations.
Invisibles à la maison, dans les transports en commun, sur le lieu de travail, les objets équipés de
capteurs peuvent doter les services de la capacité à s’adapter aux besoins particuliers de leurs
usagers.
Des exemples concrets du confort et de la simplicité apportés par de tels objets commencent à
émerger et de nombreux projets de recherche ont été lancés pour explorer et développer les
possibilités de ces technologies pour réduire l’exclusion numérique.
Préparé pour Centrale Supelec
Page 34
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Panorama des entreprises de l’Internet des Objets en 2016
Références
- Les entreprises de l’IoT en 2016 : (modérateur, s.d.)
- Table de toutes les entreprises du paysage de l’IoT (Fisrtmark, s.d.)
Quelques noms d’acteurs de l’IoT identifiés et classés par type d’applications, de plateformes et de
blocks de construction d’un architecture IoT
Après cette introduction sur l’Internet des Objets et de son écosystème, il devient nécessaire
d’illustrer sous forme de scénarios quelques typologies de solutions As a Services basées sur des
objets connectés et qui contribuent au palmares des futures solutions d’accessibilité numérique
ayant une approche de conception universelle.
Le voyage se fera au travers de différentes classes d’âges et différents handicaps afin de
démontrer que l’accessibilité est un sujet de société qui touche ou peut toucher tout le monde à
un moment de sa vie.
3.1 Scénario 1 : Facilite /“Unlock” ma vie d’enfant
dyslexique !
Ce scénario « Facilite ma vie d’enfant dyslexique ! » vient illustrer la problématique de
l’apprentissage de la lecture, brique fondamentale de l’éducation pour une meilleure
Préparé pour Centrale Supelec
Page 35
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
intégration dans notre société moderne.
La réussite de l’apprentissage va ainsi conditionner en grande partie l’inclusion et la
« réussite » sociale dès l’enfance.
L’arrivée de solutions « as a service » va permettre l’introduction d’un modèle
d’éducation basé sur les outils informatiques, qui tout en contribuant à la transformation
numérique de notre société, va permettre aux enfants souffrant de dyslexie ou de
maladie de type « DYS », d'accèder à la vie scolaire et de bénéficier du meilleur
accompagnement possible.
Dans le chapitre qui va suivre seront rappelés les principes de la dyslexie et proposés
deux scénarios où les objets connectés jouent un rôle clé :
 dans le soutien de l’enfant dyslexique tout au long de son apprentissage scolaire
avec la solution ORDYSLEXIE.
 mais aussi dans la recherche avec la capacité d’analyser et de détecter les
enfants sujets à ce handicap invisible pour mieux les aider avec la solution
OCTOPLEXIA.
Ces deux scénarios mettront en avant le rôle du Cloud Computing et du concept de
l’accessibilité «as a service » avec l’application de modèles de type PaaS et IaaS voire
SaaS à terme selon l’avancement et la maturité des solutions et leur mode de
distribution.
3.1.1 A propos de la Dyslexie
Références :
- Définitions Dylexie (Lycee Pierre Mendes France, s.d.) ,
- Vidéo sur Les troubles DYS - C'est pas sorcier (Sorcier, s.d.)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 36
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Définition de la Dyslexie (Handicap
Invisible) :
La dyslexie est un trouble de type DYS,
neurologique commun du développement qui pose
des problèmes à l'utilisation et à l'acquisition du
langage.
Dans la culture populaire, la dyslexie est souvent
caractérisée comme une tendance à inverser l'ordre
des lettres dans un mot, mais en fait ce trouble
englobe un large éventail de problèmes
linguistiques liés à la compréhension, l’orthographe,
la voix, l’écriture et la reconnaissance de la parole.
Chiffres-clés :
Environ 10 à 15 % des enfants scolarisés sont
dyslexiques, et l'association internationale de
dyslexie estime qu'il y a 1 milliard de personnes
souffrant de dyslexie dans le monde entier.
Il n'y a pas de remèdes à ce jour pour traiter la
dyslexie, mais les adultes et les enfants dyslexiques
peuvent bénéficier de méthodes d’apprentissage qui leur permettent de lire couramment.
Face à un texte à lire comme si vous étiez dyslexique :
Préparé pour Centrale Supelec
Page 37
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
La Dyslexie en BD
(Storytelling) :
Les chances de réussite pour un enfant sont plus grandes lorsque ce trouble DYS est reconnu dès
le plus jeune âge :
Ainsi les jeunes écoliers qui commencent à recevoir un soutien scolaire dès la maternelle ou en
première année ont de plus fortes chances d'apprendre à lire à un niveau de qualité appropriée
que ceux que l’on aura détecté trop tard (après l’adolescence, voire jamais).
Et selon l'Association internationale de dyslexie, 74 % des élèves qui n’ont pas reçu d’assistance
jusqu'en troisième année restent pauvres lecteurs jusqu'à leur neuvième année d’étude et du coup
pendant leur vie d’adulte.
Bien que le dépistage précoce contribue à améliorer les résultats, les méthodes actuelles
d'évaluation de la dyslexie peuvent s'avérer inefficaces et peuvent nécessiter plusieurs
observations, entretiens et des projections pour identifier avec succès un enfant à risque.
Par conséquent, cela peut prendre plusieurs années d'école avant que les enseignants et linguistes
puissent diagnostiquer correctement la dyslexie chez l'enfant.
A noter que le système actuel ne permet pas de détecter les cas de dyslexie chez la majorité des
étudiants : l'Institut de recherche de dyslexie estime que seulement 5 % des élèves souffrant de
dyslexie aux Etats-Unis sont diagnostiqués et reçoivent de l'aide.
Les effets de la Dyslexie sur les personnes :
Les effets de la dyslexie non traitée peuvent impacter gravement les individus tout au long de leur
vie :
Préparé pour Centrale Supelec
Page 38
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
 Les enfants peuvent
penser qu'ils sont «
stupides » et se sentent
frustrés à l'école, et les
difficultés linguistiques
peuvent affecter leurs
performances dans
toutes les matières
scolaires.
 Au-delà de ses
effets sur l'individu, la
dyslexie affecte
également l’entourage
de ces enfants et
jeunes adultes.
 Les problèmes de
comportement
pendant l'enfance
peuvent devenir bien plus grave à l’âge adulte avec une attitude très « antisociale », et une
acquisition insuffisante des compétences académiques qui vont limiter la capacité de ces
individus à contribuer à la prospérité économique locale et nationale de leur pays.
3.1.2 Quelles solutions développées pour adresser la
Dyslexie et faciliter la vie des enfants scolarisés
Zoom sur la solution “Ordyslexie” en soutien aux enfants Dyslexiques proposée par Didier
Masson :
Contacts pour solution Ordyslexie portée par l’Association National d’Adultes et de
Parents d’Enfants DYS :
- Denis Masson, fondateur de la solution Ordyslexie
- Nöel Diamant Berger, reponsable de l’Association FUSO
Références :
- Ordyslexie, Une nouvelle aide pour les Dys ? (Masson, Ordyslexie, Une nouvelle aide pour les
Dys, s.d.)
- Présentation de la solution « Découvrir l’Ordyslexie » (Masson, Découvrir l'Ordyslexie, s.d.)
- Article presse («Ordyslexie» : redonner confiance aux enfants dyslexiques avec OneNote.)
Entretiens :
- Entretiens avec les Associations AnapeDys et sa solution « Ordyslexie » et l’association FUSO
08/04/2016 avec Noel Diamant Berger (association FUSO : Famille Utilisateur de la Solution
Ordyslexie), Denis Masson (Ordyslexie), Jérôme Loridan (M&O chez Microsoft), Patricia
Charrais- Bouvier (Architect Services), Pierrick Courilleau (Stagiaire Microsoft), Didier WU
(Stagiaire Microsoft) - (Denis Masson - Noël Diamant-Berger, 2016)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 39
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
La solution Ordyslexie:
Cette solution s’appuie sur un modèle de distribution assez simple en proposant aux enfants
concernés un portable tactile spécialement adapté à l’enseignement.
Cette solution s’apparente à un « cartable numérique » et fonctionne avec le système
d’exploitation de Microsoft « Windows7». Il repose principalement sur l’application de prise de
note « Microsoft Office OneNote ».
Les fonctionnalités suivantes sont ainsi proposées à l’élève :
 Reconnaissance de caractères,
 correcteur multi-langues,
 stylet,
 les logiciels adaptés permettant de colorier les cartes de géographie, de travailler sur les
matières comme la « SVT »,
 des programmes audio ou GeoGebra pour les mathématiques,
 la Sauvegarde automatique depuis le classeur « One Note ».
« Simple, puissant et accessible, l'Ordyslexie aide l’enfant dyslexique et lui redonne confiance »
(Denis Masson).
Préparé pour Centrale Supelec
Page 40
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Cette solution est devenue indispensable chez près de 2000 enfants en France.
Néanmoins il lui faut évoluer afin de mieux répondre aux enjeux de l’Association et de pouvoir
poursuivre son expansion.
Ci-dessous une représentation du modèle d’architecture fonctionnel en place et celui d’une vue
cible possible (simple illustration schématique) d’un mode plus orienté « as a service ».
Ce dernier pourrait permettre de faire évoluer à la fois la partie logicielle et matérielle de la
solution Ordyslexie, tout en garantissant une accessibilité plus perenne avec la prise en compte de
facteurs de fiabilité, de disponibilité, de sécurité, d’évolutivité, et de robustesse proposées par les
solutions de cloud computing actuelles.
Schéma simplifié de l’architecture actuelle de la solution :
Préparé pour Centrale Supelec
Page 41
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
La solution actuelle est totalement autonome : tout est sur le PC et sur la clé USB remise à chaque
enfant. Les versions d’Operating Systems (OS) et les évolutions de version des applications
notamment One Note sont sous la responsabilité de l’Association. Les besoins fonctionnels sont
remontés aux équipes produits de Microsoft Office pour l’application « One Note » pour
adaptation si besoin. Par contre pas de garanties sur la continuité des « vues » dites simplifiées et
accessibles pour les versions futures.
Une proposition de refonte de la solution avec une approche Cloud Computing type « PaaS »
voire « SaaS » peut devenir un atout et une garantie pour l’avenir d’Ordyslexie et son expansion :
Cette approche permettant de gérer la partie applicative, la sauvegarde et les équipements depuis
le Cloud. La partie Services / adaptation fonctionnelles de la solution « One Note » pouvant
également faire l’objet d’adaptations en temps réel avec le support des équipes produits.
La partie équipements mobiles pourraiet également être gérée à distance selon les solutions
retenues à terme pour les écoliers (PC, tablettes, voire téléphone mobile avec possibilité de Scan
photo).
Ainsi la réflexion en cours doit permettre de faire évoluer la solution et pouvoir répondre aux
enjeux de « scalabilité », de supportabilité et de fiabilité requise pour rendre le produit pérenne,
tout en étant sécurisé et « hautement disponible », du fait de l’importance de ce support pour
l’enfant : pas le droit de perdre les cours, les devoirs et l’ensemble des supports de l’enfant !
Ci-dessous une vision de ce que pourrait être la solution de demain pour l’Ordyslexie
(à titre d’exemple et sans engagement).
Préparé pour Centrale Supelec
Page 42
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
A noter que cette solution d’architecture suppose quelques prérequis pour que l’investissement
des parents reste acceptable ainsi que la possibilité de dons sur la partie licence de la part des
éditeurs :
 Réseau basé sur des bornes WIFI présentes dans les établissements et au domicile pour
pouvoir accéder aux environnements hébergés sur le Cloud et aux sauvegardes tout en
ayant la capacité de travailler en local.
 Des bornes 4G si l’option Téléphonie mobile est proposée avec le scan d’image via l’apps
Office Lens de Microsoft, sinon maintien du scanner actuel.
 La possibilité de proposer un prêt des matériels aux parents sous forme de location afin de
permettre le don de licences d’une entreprise privée vers une association non
gouvernementale, voire imaginer un modèle de location au niveau de l’établissement
public ou privé de l’enfant (gestion centralisée…).
 La solution serait basée sur un modèle d’architecture Cloud type IaaS ou SaaS avec
possibilité de gestion et de contrôle des opérations et de maintenance à distance pour la
partie applicative, la partie appareillage serait sous la responsabilité de l’association voire
de l’établissement d’enseignement voire d’un partenaire tiers.
 Une infrastructure basée sur la plateforme Azure de Microsoft pourrait être imaginée afin
de permettre le stockage des données de chaque élève, la sauvegarde assurant le niveau
de disponibilité exigé par les parents et l’association, pour le suivi de la consommation, des
usages des applications et de leur performances.
 La partie service en soit resterait à la charge de l’association afin de maintenir le contact
avec les enfants et valider les besoins d’évolution applicatifs et outillages.
 Cette solution serait basée sur l’environnement collaboratif d’Office 365 afin de bénéficier
de l’ensemble des mises à jour fonctionnelles et sécurité via le service Microsoft Intune.
 La partie « Cognitive services » de Microsoft proposée pourrait faciliter à terme les
analyses de comportement des enfants et continuer à faire progresser la solution, les
recherches autour des enfants DYS.
 Enfin il pourrait être envisagée de choisir la solution CRM online afin de pouvoir suivre les
enfants tout au long de leur scolarité, voire au-delà et participer à l’amélioration du
modèle prédictif de la Dyslexie en cours d’élaboration en Suède par la société Optolexia,
dont le scénario est décrit dans le cas suivant :
Zoom sur la solution Optolexia basée sur un modèle prédictif de détection des cas de
dyslexie en Suède
Préparé pour Centrale Supelec
Page 43
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Contacts
- Optolexia, fondé par des chercheurs de l’Institut Karolinska à Stockholm
- Fredrik Wetterhall – CEO – Contact par Mail avec Frederik (Wetterhall, 2016)
- Tolga Demir – Marketing Manager
- Microsoft : Christofer Löf – Architecte solution
Références :
- Site optolexia.se
- Article “Swedish researchers build dyslexia screening tool with cloud-based analytics
solution” : (Microsoft, Optolexia builds dyslexia screening tool using Microsoft Azure Machine
Learning, 2015)
- Vidéo “Optolexia builds dyslexia screening tool using Microsoft Azure Machine Learning”
(Microsoft, Optolexia builds dyslexia screening tool using Microsoft Azure Machine Learning,
2015)
- Etude cas “Swedish researchers build dyslexia screening tool with cloud-based analytics
solution” (Microsoft, Swedish researchers build dyslexia screening tool with cloud-based
analytics solution)
Entretiens :
- Entretien avec Christofer Löf – Architecte Solution Microsoft Suède – Interview (Löf, 2016)
Schéma architecture solution Optolexia (Löf, 2016)
Cette solution de type “as a service” a été développée par
des chercheurs suédois très récemment (depuis 2015) :
« Optolexia lance une nouvelle méthode de dépistage de
la dyslexie en mettant au point une méthode rapide,
précise et objective pour identifier des enfants atteints de
troubles de la lecture au cours de leurs premières années
à l'école. »
Préparé pour Centrale Supelec
Page 44
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Pour y parvenir, Optolexia a conçu un outil de dépistage de la Dyslexie basé sur un modèle
analytique hébergé sur le Cloud : L’Histoire Client et la Vidéo ont été largement partagés sur les
réseaux sociaux.
En marche vers la solution Optolexia depuis Oct 2015 :
 Élaboration d'un outil de dépistage moderne : Avec les données historiques en main l’équipe
Optolexia a entrepris d'élaborer un nouveau mécanisme de dépistage qui pourrait aider à
identifier les étudiants qui peuvent être dyslexiques.
 Double Défi technologique et Business pour les équipes : L'équipe a voulu non seulement créer
un outil de recherche, mais aussi développer une solution réelle qui pourrait être utilisée sur
place dans les écoles afin d'évaluer les compétences en lecture et, le cas échéant, proposer aux
étudiants des tests supplémentaires visant à confirmer la présence de la dyslexie.
 Au cœur de la solution de dépistage de la Dyslexie d’Optolexia, cohabitent un ensemble de
modèles analytiques qui quantifient les données de mouvement d'œil et permettent d’obtenir
un score numérique qui est un facteur de dépistage du risque de dyslexie.
 Pour convertir ces modèles et proposer un outil qui pourrait être utilisé dans les écoles et
permettrait de recueillir des résultats en temps réel, l'équipe de recherche a eu besoin d'une
plate-forme de développement qui offre suffisamment de puissance de calcul, de capacités de
stockage, de sécurité des données et de facilité d'accès :
- L'équipe a choisi la plate-forme Cloud Microsoft Azure et la solution analytique
prédictive de Microsoft Azure Machine Learning, conçues pour offrir aux scientifiques
un moyen simple de transférer leurs modèles analytiques existants dans un
environnement de Cloud Computing à l'aide d'un navigateur web et de la création de
flux de travail simple type « drag-and-drop ».
- Les chercheurs ont constaté que la solution de Machine Learning avait un certain
nombre d'avantages pour un projet comme le leur :
 En plus d'être un modèle de coût économique et de supporter des ressources de
développement déjà utilisées — tels que les langages de programmation C# et R,
 l'équipe pourrait utiliser Machine Learning pour profiter de toutes les
fonctionnalités et de la puissance de calcul de Microsoft Azure, y compris les
Services App Azure Azure Service Bus, Azure Storage, base de données SQL Azure
et Power BI :
Préparé pour Centrale Supelec
Page 45
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
« Azure Machine Learning est construit sur Azure, il est hautement évolutif -
Lorsque nous avons besoin de puissance de calcul supplémentaire, nous l'avons,
sans le coût d'achat et l'entretien de nos propres serveurs et infrastructures »,
déclare Fredrik Wetterhall, Chief Executive Officer chez Optolexia.
« Comme nous souhaitons étendre la solution et cherchons à stocker de grandes
quantités de données, nous avons un stockage évolutif intégré dans Azure. Et
comme nous augmentons la portée du projet afin d'inclure les données des
étudiants plus sensibles, nous sommes convaincus qu'Azure fournit la sécurité, dont
nous avons besoin, parce que c'était la première plate-forme de cloud à recevoir
l'aval de l'Union Européenne via Article 29, et qui répond aux lois de confidentialité
strictes des données à caractère personnel de l'UE. »
- Les équipes Microsoft Consulting Services et les chercheurs Optolexia ont pu terminer
le développement d'un outil de dépistage mobile utilisable directement depuis les
écoles pour les évaluations de dyslexie rapide et facile : L'outil utilise un ordinateur
portable, tablette ou ordinateur de bureau avec un traqueur d'œil fixé sur la partie
inférieure : Tout en lisant le texte à l'écran, l’outil de détection à infrarouge tourné vers
le visage de l'élève et le traqueur d'œil, permettent de capter et d’analyse les reflets sur
la surface de la cornée de l’éléve.
- Les données sont envoyées au moteur de Machine Learning dans le cloud, qui retourne
un résultat numérique qui dentifie la probabilité que l’enfant aura d’être dyslexique.
« Avoir une valeur numérique, à laquelle nous pouvons nous référer est très utile, » dit
Johnson. « Il établit clairement qu'il existe une véritable condition biologique qui sous-tend
les difficultés de lecture, et c'est rassurant pour les parents d'avoir une représentation
quantifiable de ce désordre. »
Architecture technique de la Solution Optolexia en Phase 1 (Octobre 2015) :
Préparé pour Centrale Supelec
Page 46
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Source : schéma remis sous format visio par Christofer Löf
1. L’environnement de recherche :
 Application Eye Tracking : Tobii Eyetracker permet de
lire le mouvement des yeux
 L’application de développement des APIs WPF C#
(Windows Presentation Foundation) qui tourne avec
Visual Studio
Préparé pour Centrale Supelec
Page 47
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
- Références : Tobii Eyetrackers (Technabob)
2. L’environnement de suivi de la relation Client (élèves, étudiants, enseignants, écoles :
Customer Relationship Management (CRM)):
 Le CRM permet de gérer le processus de suivi des détections, la partie
commerciale, la partie contacts avec les écoles, les institutions gouvernementales….
 Le CRM permet de suivre les infos personnelles sur les élèves, étudiants analysés
ou à analyser et ainsi pouvoir aider les professeurs dans l’accompagnement des
enfants/étudiants. Accès possible pour chaque école…
- Références : Vue de l’application Dynamics CRM de Microsoft (Preact)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 48
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
- Références : Vue d’une architecture web app (Microsoft, Web App)
3. L’environnement de calcul des données :
 Optolexia API : interface Utilisateur Optolexia
 Dyslexia Result SB topic
 Service Bus Queue
- Référence : Schéma Service Bus Queue (Microsoft, An Introduction to Service Bus
Queues)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 49
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
 Storage Blob
- Référence de la structure d’un Storage
blob : (Microsoft, Learning about storage blob)
 Data Lake /Optolexia Data Engine
- Référence :Architecture d’une architecture Data Lake et écosystème (Serra)
 Calculation Worker Role (php)
 Statistics Worker Role (Java Script et C++ avec R Programming Language)
 ML Scoring Worker Role
 ML Scoring Worker Role
 ML web Service
Préparé pour Centrale Supelec
Page 50
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
- Références : Schéma Web services et web role (Winspark) et (MSDN, Introduction to Cloud
Services – The Platform as a Service Lab)
4. L’environnement d’analyse des données Optolexia (Machine Learning)
 Optolexia Analytics
 Data Lake
 Machine Learning
 ML Studio
5. L’environnement de Développement
Préparé pour Centrale Supelec
Page 51
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
 Visual Studio 2015
 Windows
6. L’environnement de Suivi des
Opérations et de Continuus Delivery
 Operational Insights
 Application Insights
 Visual Studio Online
La Solution Optolexia (source Microsoft) en Phase 2 (Avril 2016) :
La solution a fait ses preuves d’un point de vue détection et a réussi à convaincre le
Gouvernement Suédois de son efficacité et importance au sein de l’éducation.
La solution peut continuer à bénécier d’un environnement de développement agile via son
modèle PaaS et les équipements sont faciles d’utilisation et accessibles dans les écoles, collèges et
autres établissements à cibler.
La solution doit maintenant continuer sont expansion et pouvoir atteindre d’autres pays comme
les Etats-Unis, la France, etc…, également touchés par ce handicap et ses conséquences néfastes
sur la population et son intégration dans la société.
Les problématiques de Réglementations, de confidentialité des données sont à prendre en
considération car différentes d’un pays à l’autre.
Le mode de commercialisation également doit être pris en compte sachant que les
gouvernements peuvent être les principaux clients de cette solution (cas des Etats Unis qui a
décidé d’investir sur le sujet de la détection et prise en charge des cas de Dyslexie).
La solution peut encore évoluer vers une application de type « Solution as a services » avec la
possibilité d’accéder à l’application depuis Internet par exemple, de pouvoir consulter
Préparé pour Centrale Supelec
Page 52
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
individuellement les informations, analyses, évolutions dans le temps des élèves évalués et cela au
travers d’un accès sécurisé de type SSO (Single Sign On).
Le modèle peut à terme être associé aux solutions d’accompagnement des enfants détectés
comme dyslexiques : ainsi la solution Ordyslexie et ses fonctionnalités peuvent permettre de
poursuivre le développement du modèle en place et d’y intégrer des composants cognitifs avec
analyse des émotions, difficultés de enfants en temps réels afin de pouvoir apporter des
améliorations aux solutions numériques proposées…voire trouver enfin un moyen de « traiter » ce
handicap en trouvant un moyen de le corriger à sa source !
La solution Optolexia peut également intégrer dans son modèle et son algorythme initial des
capteurs permettant de détecter et de suivre les patients sujets aux accidents vasculaires
cérébraux.
3.2 Scénario 2 : Facilite / “Unlock” ma vie
d’étudiant malentendant !
La vie d’étudiant est une étape majeur dans le cycle de la vie, c’est la période où l’on commence à
définir son projet professionnel, à vouloir s’ouvrir aux autres et à avoir envie d’autonomie de
liberté.
Cette liberté pour une personne en situation de handicap passe par des besoins somme toute très
universels comme :
o J'apprends, je m'instruis via les réseaux sociaux, les formations en ligne.
o Je me développe et je me prépare à la vie professionnelle en accédant à des stages,
des apprentissages.
o J'accède à ma faculté et à la vie étudiante grâce à une fac connectée et accessible.
o J'ai des loisirs et je pratique des activités sportives (Handisport ou plus spirituelle)
comme les autres...
o Je suis intégrée à la vie étudiante…
Une nouvelle fois, les solutions d’Accessibilité as a services vont s’inscrire dans la vie de
l’étudiant malentendant et proposer des innovations basée sur des objets connectés
intelligents qui vont pouvoir faciliter l’inclusion auquel chaque étudiant peut aspirer.
Ci-après le cas d’un étudiant malentendant pouvant communqiuer en langage des signes avec
un entendant en passant par un système de traduction en direct de la Langue des Signes.
3.2.1 A propos de la déficience auditive :
Références:
- Les chiffres de la surdité et de la perte d'audition (SurdInfo, s.d.)
- Déficience auditive de l'enfant (WHO, s.d.),
- Déficience auditive (Handinorme, s.d.)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 53
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Définition de la déficience auditive
(Handinorme, s.d.) :
La déficience auditive se traduit par
une diminution partielle ou totale de la
capacité à entendre les sons, mais aussi
par une modification de leur
perception.
Différentes formes caractérisent
la déficience auditive
(Handinorme, s.d.):
La perte auditive se mesure en décibels
par une moyenne sur les deux oreilles :
- perte de 20 à 70 décibels : il s’agit de
personnes malentendantes. La surdité
est alors dite « légère », de - 25 à - 40
décibels ; « moyenne », de - 40 à - 70
décibels ;
- perte supérieure à 70 décibels : il
s’agit de personnes sourdes. La surdité
est dite « sévère » de -70 à - 90
décibels, « profonde », de - 90 décibels
et au-delà.
Préparé pour Centrale Supelec
Page 54
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Les chiffres clés:
 360 millions de personnes dans le monde
souffrent de déficience auditive
incapacitante.1 (1
La déficience auditive
incapacitante correspond à une perte
d’audition supérieure à 40dB dans la
meilleure oreille chez l’adulte et supérieure à
30dB dans la meilleure oreille chez l’enfant. »
 En France, 10 millions de personnes ont des
problèmes d'audition soient 16% de la
population française.
 Pour 5,4 millions de ces personnes, il y a des
répercussions sur la vie quotidienne soit
8,6% de la population française
 Après 50 ans, une personne sur trois a des
difficultés auditives, et plus d'une sur deux
après 80 ans.
 La déficience auditive peut être due à des
causes génétiques, à des complications à la
naissance, à certaines maladies infectieuses,
à l’utilisation de certains médicaments, à
l’exposition à un bruit excessif ou au
vieillissement.
 50% des cas de déficience auditive pourraient être évités par la prévention primaire.
 Les personnes atteintes de déficience auditive peuvent voir leur état amélioré par
l’utilisation de dispositifs tels que les appareils auditifs, les dispositifs d’aide à l’audition et
les implants cochléaires, de même que par le sous-titrage, la formation à la langue des
signes et d’autres formes de soutien éducatif et social.
 La production actuelle de prothèses auditives répond à moins de 10% des besoins sur le
plan mondial.
Quelles solutions pour les malentendants ?
- Langue des Signes Française (LSF) : c’est une langue gestuelle et visuelle possédant,
comme toute langue un système syntaxique et lexical propre. Elle n’est pas universelle,
chaque pays possédant sa propre langue des signes. Elle permet de recevoir et d’émettre
tous types de messages. Elle est souvent remise en question car elle serait susceptible de
marginaliser ses utilisateurs.
- Les 5 paramètres de la langue des signes :
Référence : 5 signes (American Sign Langage) et La LSF (Agathe, s.d.)
Préparé pour Centrale Supelec
Page 55
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Les langues des signes (qui divergent dans leur vocabulaire mais aussi dans leur
structure et grammaire sont presque universelles) se construisent autour de 5
paramètres :
1. La configuration de la main (la forme de la main)
2. L’orientation de la main (vers moi ou en s’éloignant de moi par exemple)
3. L’emplacement où se fait le signe (à gauche, à droite, devant derrière…)
4. Le mouvement de la main
5. L’expression du visage qui donne non pas le sens mais plutôt
l’intonation, l’implicite. C’est avec l’expression du visage que l’on fera
comprendre si la faute est grave, très grave ou critique, si les propos sont
ironiques ou sérieux, bref c’est par les expressions du visage que l’on
transmettra les émotions.
 Langue française Parlée Complétée (LPC) : outil de perception de la langue orale, le LPC
n’est pas une langue mais une technique permettant de rendre sûre et fiable la lecture
labiale et de visualiser chaque phonème émis. Ce code, adaptable à toutes les langues,
permet de recevoir tous types de messages.
 L’écrit : c’est un recours universel qui sauve bien des situations !
 La prothèse : les personnes malentendantes peuvent entendre, mais mal. Elles peuvent
souvent récupérer énormément grâce à leurs prothèses.
 La lecture labiale : les personnes sourdes ne possédant pas la langue des signes peuvent
avoir recours à la lecture labiale. Pour cette personne, ce mode de communication est
rarement détendu et sans effort.
3.2.2 Quelles Solutions accessibles « as a Services » pour les
malentendants ?
Zoom sur la solution LIBRAS qui augmente le contenu multimédia avec des pistes vidéo
en langue des signes
Références:
- Les chiffres de la surdité et de la perte d'audition (SurdInfo, s.d.)
- Accessibility as a Service: Augmenting Multimedia Content with, Sign Language Video
Tracks (Gate, 2013)
Dans ce cas, le concept de « l'accessibilité en tant que service » apparaît comme un service de
Cloud Computing permettant aux personnes sourdes d'accéder aux contenus numériques.
Préparé pour Centrale Supelec
Page 56
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
« Le service proposé génère et incorpore automatiquement
une piste vidéo langue des signes en contenu multimédia.
Le service organise la collaboration d'experts de la langue
des signes pour ajuster dynamiquement le système qui
s'exécute sur infrastructure cloud computing. »
Exemple d’étude de cas : Mise en œuvre du service de soutien à la langue des signes brésilienne
(LIBRAS) et mise en place de certains tests avec des utilisateurs sourds brésiliens pour évaluer la
solution proposée.
L’architecture Technique de LIBRAS :
- Référence (Gate, 2013)
Zoom
sur la
solution Kinect de Microsoft : un dispositif pour traduire en direct la langue des signes
Contacts :
- Bhargav Shivkumar, Research Assistant at University at Buffalo, New York
- Andrew Stohr, Student at University at Buffalo
Références :
Préparé pour Centrale Supelec
Page 57
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
- Solution Microsoft avec La Kinect 360° - (Microsoft, Avec Kinect, un dispositif pour traduire
en direct la langue des signes, 2013)
- Sign Language Translator using Microsoft Kinect XBOX 360TM (Bhargav Shivkumar, 2014)
- Références Microsoft Kinect XBOX 360TM (Publications, 2013),
- Sign Language Translator using Microsoft Kinect XBOX 360TM (Capilla D. M., s.d.)
- Video Sign Language Translator using Microsoft Kinect XBOX 360 (Capilla D. M., s.d.)
- Making Kinnections (Bhargav Shivkumar, 2014)
Solution Microsoft avec La Kinect 360° :
Parce que la majorité des personnes entendantes ne comprennent pas la langue des signes, la
communication entre les communautés malentendantes et entendantes peut parfois s’avérer
difficile…
Ainsi, les équipes de recherche de Microsoft Research Asia, en collaboration avec l'Académie
chinoise des sciences et Beijing Union University, ont mis au point un nouveau prototype utilisant
la technologie Kinect pour traduire la langue des signes en langue parlée, et vice-versa : La Kinect
Sign Language Translator .
Le système capte une conversation des deux côtés : il affiche la personne qui signe d’un côté d’un
écran, avec une traduction écrite et orale effectuée simultanément. Inversement, les paroles de la
personne parlante sont traduites en langue des signes et communiquées via un avatar sur l’autre
partie de l’écran.
L'apprentissage automatique et la reconnaissance des mouvements permettent à l'outil
d’interpréter la signification des différents gestes capturés par le dispositif Kinect.
A l'avenir, le dispositif pourra être mis en
place dans de nombreux lieux du
quotidien où les personnes
malentendantes peuvent rencontrer des
difficultés de communication : dans un
cabinet de médecin par exemple ou bien
dans les commerces.
En réduisant les barrières de communication et en facilitant les interactions sociales, cet outil a le
potentiel d'aider à améliorer la qualité de vie des personnes sourdes ou malentendantes.
Préparé pour Centrale Supelec
Page 58
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Microsoft Kinect fournit un moyen simple et peu coûteux
pour l'interaction de l'utilisateur en temps réel. Le pilote du
logiciel publié par Microsoft, appelé Kinect Software
Development Kit (SDK) avec Interfaces API (Application
Programming) donne accès au flux de données brutes du
capteur ainsi qu’un suivi du squelette (Zhang et al., 2012).
Bien qu'il n'y ait aucune donnée spécifique disponible pour
la reconnaissance de gestes de la main, elle contient les
informations des articulations entre les mains et les bras.
Peu de travail a été fait pour que la Kinect détecte les détails de chaque doigt individuellement.
La figure 7 ci-dessus est l'exemple du dispositif Kinect.
Les principes de fonctionnement de la solution Kinect :
Préparé pour Centrale Supelec
Page 59
Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté »
Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com
Architecture Fonctionnelle : 7 blocs représentés
 Diagram System Overview:
 Processing module block:
Depth data Audio
Text
Speech data Sign data
Kinect
Kinect’s Microphone
Display
Avatar
Avatar
SpeakerRecog Module Text to speech
Text
Monitor
Speech Interpreter
 Recognition module
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST
130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST

Contenu connexe

En vedette

aDIRC - 12 juin 2014 - Internet des Objets
aDIRC - 12 juin 2014 - Internet des ObjetsaDIRC - 12 juin 2014 - Internet des Objets
aDIRC - 12 juin 2014 - Internet des ObjetsADIRC
 
Maison connectee + Internet des Objets | Tendances 2014
Maison connectee + Internet des Objets | Tendances 2014Maison connectee + Internet des Objets | Tendances 2014
Maison connectee + Internet des Objets | Tendances 2014Alban Amouroux
 
Cours #9 L'Internet des objets
Cours #9 L'Internet des objetsCours #9 L'Internet des objets
Cours #9 L'Internet des objetsAlexandre Moussier
 
Présentation du Projet de fin d'etude 2015 (le web to store) elaborer par deb...
Présentation du Projet de fin d'etude 2015 (le web to store) elaborer par deb...Présentation du Projet de fin d'etude 2015 (le web to store) elaborer par deb...
Présentation du Projet de fin d'etude 2015 (le web to store) elaborer par deb...Zied Debbichi
 
Internet des objets (IoT)
Internet des objets (IoT)Internet des objets (IoT)
Internet des objets (IoT)bruno-dambrun
 
Internet of Things - Pour un monde plus intelligent
Internet of Things - Pour un monde plus intelligentInternet of Things - Pour un monde plus intelligent
Internet of Things - Pour un monde plus intelligentSherbrooke Innopole
 
Internet des objets
Internet des objetsInternet des objets
Internet des objetsFree Lance
 
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014polenumerique33
 
Bleiben sie flüssig! Strukturiertes Forderungsmanagement
Bleiben sie flüssig! Strukturiertes ForderungsmanagementBleiben sie flüssig! Strukturiertes Forderungsmanagement
Bleiben sie flüssig! Strukturiertes Forderungsmanagementfair4business
 
L'Avenue Digital Media - Presentation générale
L'Avenue Digital Media - Presentation généraleL'Avenue Digital Media - Presentation générale
L'Avenue Digital Media - Presentation généraleL'Avenue Digital Media
 
Conférence de midi du Jeune Barreau de Liège - La responsabilité civile (hors...
Conférence de midi du Jeune Barreau de Liège - La responsabilité civile (hors...Conférence de midi du Jeune Barreau de Liège - La responsabilité civile (hors...
Conférence de midi du Jeune Barreau de Liège - La responsabilité civile (hors...cljb
 
4 étapes clés pour développer votre entreprise !
4 étapes clés pour développer votre entreprise !4 étapes clés pour développer votre entreprise !
4 étapes clés pour développer votre entreprise !Lille's agency
 

En vedette (19)

Practice lesson 2
Practice lesson 2Practice lesson 2
Practice lesson 2
 
aDIRC - 12 juin 2014 - Internet des Objets
aDIRC - 12 juin 2014 - Internet des ObjetsaDIRC - 12 juin 2014 - Internet des Objets
aDIRC - 12 juin 2014 - Internet des Objets
 
Maison connectee + Internet des Objets | Tendances 2014
Maison connectee + Internet des Objets | Tendances 2014Maison connectee + Internet des Objets | Tendances 2014
Maison connectee + Internet des Objets | Tendances 2014
 
Cours #9 L'Internet des objets
Cours #9 L'Internet des objetsCours #9 L'Internet des objets
Cours #9 L'Internet des objets
 
Présentation du Projet de fin d'etude 2015 (le web to store) elaborer par deb...
Présentation du Projet de fin d'etude 2015 (le web to store) elaborer par deb...Présentation du Projet de fin d'etude 2015 (le web to store) elaborer par deb...
Présentation du Projet de fin d'etude 2015 (le web to store) elaborer par deb...
 
Internet des Objets
Internet des ObjetsInternet des Objets
Internet des Objets
 
Internet des objets (IoT)
Internet des objets (IoT)Internet des objets (IoT)
Internet des objets (IoT)
 
Internet Of Things
Internet Of Things Internet Of Things
Internet Of Things
 
Internet of Things - Pour un monde plus intelligent
Internet of Things - Pour un monde plus intelligentInternet of Things - Pour un monde plus intelligent
Internet of Things - Pour un monde plus intelligent
 
Internet of things
Internet of thingsInternet of things
Internet of things
 
Internet des objets
Internet des objetsInternet des objets
Internet des objets
 
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
 
Bleiben sie flüssig! Strukturiertes Forderungsmanagement
Bleiben sie flüssig! Strukturiertes ForderungsmanagementBleiben sie flüssig! Strukturiertes Forderungsmanagement
Bleiben sie flüssig! Strukturiertes Forderungsmanagement
 
L'Avenue Digital Media - Presentation générale
L'Avenue Digital Media - Presentation généraleL'Avenue Digital Media - Presentation générale
L'Avenue Digital Media - Presentation générale
 
Pop art in hungary francais
Pop art in hungary francaisPop art in hungary francais
Pop art in hungary francais
 
Competic 2
Competic 2Competic 2
Competic 2
 
Conférence de midi du Jeune Barreau de Liège - La responsabilité civile (hors...
Conférence de midi du Jeune Barreau de Liège - La responsabilité civile (hors...Conférence de midi du Jeune Barreau de Liège - La responsabilité civile (hors...
Conférence de midi du Jeune Barreau de Liège - La responsabilité civile (hors...
 
150108 - FFBB Infos 038
150108 - FFBB Infos 038150108 - FFBB Infos 038
150108 - FFBB Infos 038
 
4 étapes clés pour développer votre entreprise !
4 étapes clés pour développer votre entreprise !4 étapes clés pour développer votre entreprise !
4 étapes clés pour développer votre entreprise !
 

Similaire à 130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST

La compétence numérique, cadre de travail évolutif pour le design d'interface...
La compétence numérique, cadre de travail évolutif pour le design d'interface...La compétence numérique, cadre de travail évolutif pour le design d'interface...
La compétence numérique, cadre de travail évolutif pour le design d'interface...Vincent Beneche
 
Mémoire_SciencesPo_Alexis-Legrand_L’INTERNET-DES-OBJETS,-UN-PAS-VERS-LA-TRAN...
Mémoire_SciencesPo_Alexis-Legrand_L’INTERNET-DES-OBJETS,-UN-PAS-VERS-LA-TRAN...Mémoire_SciencesPo_Alexis-Legrand_L’INTERNET-DES-OBJETS,-UN-PAS-VERS-LA-TRAN...
Mémoire_SciencesPo_Alexis-Legrand_L’INTERNET-DES-OBJETS,-UN-PAS-VERS-LA-TRAN...Alexis Legrand
 
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étudeLiving Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étudePatrick Genoud
 
Rapport projet UniceBot
Rapport projet UniceBotRapport projet UniceBot
Rapport projet UniceBottheoopparadigm
 
Consultation publique sur l'intelligence artificielle
Consultation publique sur l'intelligence artificielleConsultation publique sur l'intelligence artificielle
Consultation publique sur l'intelligence artificiellePaperjam_redaction
 
Boostzone Institute - Web Review November 2011
Boostzone Institute - Web Review November 2011Boostzone Institute - Web Review November 2011
Boostzone Institute - Web Review November 2011Boostzone Institute
 
Livre blanc ereputation_portaildespme
Livre blanc ereputation_portaildespmeLivre blanc ereputation_portaildespme
Livre blanc ereputation_portaildespmePortail des PME
 
Utiliser des outils collaboratifs en BU
Utiliser des outils collaboratifs en BUUtiliser des outils collaboratifs en BU
Utiliser des outils collaboratifs en BUAnne-Gaëlle Gaudion
 
Réalité virtuelle, communication et marketing
Réalité virtuelle, communication et marketingRéalité virtuelle, communication et marketing
Réalité virtuelle, communication et marketingKevin Leclerc
 
Projet scientifique Your Digital Escape - MICA
Projet scientifique Your Digital Escape - MICAProjet scientifique Your Digital Escape - MICA
Projet scientifique Your Digital Escape - MICAMatthieu de Vergezac
 
Mémoire M1 - Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie de communication d...
Mémoire M1 - Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie de communication d...Mémoire M1 - Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie de communication d...
Mémoire M1 - Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie de communication d...Florent Moulinard
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainACTIPOLE21
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainNicole Turbé-Suetens
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainguest499e380
 
Rapport cas teletravail_26_xi2009
Rapport cas teletravail_26_xi2009Rapport cas teletravail_26_xi2009
Rapport cas teletravail_26_xi2009GreenICTies
 
Le télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durableLe télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durableACTIPOLE21
 
Le télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durableLe télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durableNicole Turbé-Suetens
 
Le télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durableLe télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durableguest499e380
 

Similaire à 130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST (20)

La compétence numérique, cadre de travail évolutif pour le design d'interface...
La compétence numérique, cadre de travail évolutif pour le design d'interface...La compétence numérique, cadre de travail évolutif pour le design d'interface...
La compétence numérique, cadre de travail évolutif pour le design d'interface...
 
Mémoire_SciencesPo_Alexis-Legrand_L’INTERNET-DES-OBJETS,-UN-PAS-VERS-LA-TRAN...
Mémoire_SciencesPo_Alexis-Legrand_L’INTERNET-DES-OBJETS,-UN-PAS-VERS-LA-TRAN...Mémoire_SciencesPo_Alexis-Legrand_L’INTERNET-DES-OBJETS,-UN-PAS-VERS-LA-TRAN...
Mémoire_SciencesPo_Alexis-Legrand_L’INTERNET-DES-OBJETS,-UN-PAS-VERS-LA-TRAN...
 
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étudeLiving Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
 
Rapport projet UniceBot
Rapport projet UniceBotRapport projet UniceBot
Rapport projet UniceBot
 
Consultation publique sur l'intelligence artificielle
Consultation publique sur l'intelligence artificielleConsultation publique sur l'intelligence artificielle
Consultation publique sur l'intelligence artificielle
 
Boostzone Institute - Web Review November 2011
Boostzone Institute - Web Review November 2011Boostzone Institute - Web Review November 2011
Boostzone Institute - Web Review November 2011
 
Les geants-du-web
Les geants-du-webLes geants-du-web
Les geants-du-web
 
Livre blanc ereputation_portaildespme
Livre blanc ereputation_portaildespmeLivre blanc ereputation_portaildespme
Livre blanc ereputation_portaildespme
 
Utiliser des outils collaboratifs en BU
Utiliser des outils collaboratifs en BUUtiliser des outils collaboratifs en BU
Utiliser des outils collaboratifs en BU
 
Réalité virtuelle, communication et marketing
Réalité virtuelle, communication et marketingRéalité virtuelle, communication et marketing
Réalité virtuelle, communication et marketing
 
Projet scientifique Your Digital Escape - MICA
Projet scientifique Your Digital Escape - MICAProjet scientifique Your Digital Escape - MICA
Projet scientifique Your Digital Escape - MICA
 
Mémoire M1 - Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie de communication d...
Mémoire M1 - Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie de communication d...Mémoire M1 - Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie de communication d...
Mémoire M1 - Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie de communication d...
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
 
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demainLe développement du télétravail dans la société numérique de demain
Le développement du télétravail dans la société numérique de demain
 
Rapport cas teletravail_26_xi2009
Rapport cas teletravail_26_xi2009Rapport cas teletravail_26_xi2009
Rapport cas teletravail_26_xi2009
 
Le télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durableLe télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durable
 
Le télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durableLe télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durable
 
Le télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durableLe télétravail au service du développement durable
Le télétravail au service du développement durable
 
130516-AccessibiliteAAS-Soutenance-LAST
130516-AccessibiliteAAS-Soutenance-LAST130516-AccessibiliteAAS-Soutenance-LAST
130516-AccessibiliteAAS-Soutenance-LAST
 

130516-AccessibiliteAAS-IoT-Memoire-LAST

  • 1. Préparé pour Centrale Supelec Page 1 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Mémoire Programme SEP « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé pour Centrale Supelec Mai 2016 Version 1.5 Préparé par Patricia Charrais-Bouvier Architecte Premier Lead Patricia.charrais@microsoft.com Sommaire 1 Introduction............................................................................................................. 3 1.1 Situation actuelle:..................................................................................................................4
  • 2. Préparé pour Centrale Supelec Page 2 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com 1.1.1 Infographie du Handicap :........................................................................................4 1.1.2 Définitions et périmètres : ........................................................................................5 1.1.3 Les Lois et réglementations.................................................................................. 10 1.1.4 Pour quels Handicaps ?........................................................................................ 13 2 Accessibilité « as a Service » : ..................................................................................16 2.1 Accessibilité en tant que service “ : Qu’est-ce que cela signifie ?..................................... 16 2.2 Conception universelle et inclusive des solutions d’Accessibilité...................................... 18 2.3 Quels Acteurs sur le marché de l’Accessibilité Numérique ? ............................................ 22 2.4 Quels Services d’Accessibilité “ As A Services” proposés aux citoyens en situation de handicap ? ................................................................................................................................... 24 3 Des objets connectés au service de l’Accessibilité ....................................................32 3.1 Scénario 1 : Facilite /“Unlock” ma vie d’enfant dyslexique ! .............................................. 34 3.1.1 A propos de la Dyslexie ....................................................................................... 35 3.1.2 Quelles solutions développées pour adresser la Dyslexie et faciliter la vie des enfants scolarisés ............................................................................................................................. 38 3.2 Scénario 2 : Facilite / “Unlock” ma vie d’étudiant malentendant !...................................... 52 3.2.1 A propos de la déficience auditive : ...................................................................... 52 3.2.2 Quelles Solutions accessibles « as a Services » pour les malentendants ?........ 55 3.3 Scénario 3 : Facilite /“Unlock” ma vie d’adulte handicapé moteur-cérébrale .................... 62 3.3.1 A propos du handicap Moteur-cérébrale : ............................................................ 63 3.3.2 Quelles Solutions accessibles « as a Services » pour les handicapés moteurs - cérébraux ? ........................................................................................................................ 65 3.4 Scénario 4 : Facilite / “Unlock” ma vie de Sénior malvoyant ............................................. 68 3.4.1 A propos du handicap visuel :............................................................................... 69 3.4.2 Quelles Solutions accessibles «as a Service » pour les séniors malvoyants ? ... 71 4 Conclusion et vision de l’accessibilité demain ..........................................................77 Références.......................................................................................................................83 Entretiens........................................................................................................................87
  • 3. Préparé pour Centrale Supelec Page 3 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com 1 Introduction Référence : - « 10e Forum européen de l'accessibilité numérique « L’accessibilité numérique dans un monde connecté » (BrailleNet, 2016) Aujourd’hui dans le monde, les personnes en situation de handicap et les seniors rencontrent encore de nombreuses difficultés dans l’accès aux services et outils numériques. Or, l’inclusion sociale de tous passe par l’accès au numérique. En parallèle, la frontière entre le monde des objets physiques et celui des systèmes d’information numériques s’estompe un peu plus chaque jour. Le développement fulgurant de ce que l’on nomme « l’Internet des Objets » doit pouvoir bénéficier à tous, et l’on pourrait espérer que ces objets intelligents et connectés par le moyen d’Internet facilitent la vie des personnes handicapées ou des seniors dans bien des situations”. L’étude proposée dans le cadre de ce mémoire est un voyage au travers de quelques scénarios représentatifs de situations choisies avec la mise en exergue :  De solutions technologiques et d’architectures innovantes s’appuyant sur le principe d’ « Accessibilité as a services ».  De solutions ayant une conception dite « inclusive » / « Universelle ». Ce « voyage » va se faire en plusieurs étapes :  Clarifier les notions d’Accessibilité, de conception inclusive, de contexte, de normes au sein de notre société actuelle.  Définir les notions d’« Accessibilité as a Services » au travers de plusieurs scénarios : des situations de handicap représentatives et des réponses offertes par l’arrivée du « cloud computing » et de « l’Internet des objets ».  Se projeter dans les prochaines décennies avec l’arrivée de l’Intelligence Artificielle et ses perspectives. Les scénarios suivants seront traités : Scénario 1 : Facilite / “Unlock” ma vie d’enfant dyslexique ! o J'accède à l’école et à la vie scolaire grâce à une école connectée et accessible. Scénario 2 : Facilite / “Unlock” ma vie d’étudiant malentendant ! o J'apprends, je m'instruis via les réseaux sociaux, les formations en ligne. o Je me développe et je me prépare à la vie professionnelle en accédant à des stages, des apprentissages. o J'accède à ma faculté et à la vie étudiante grâce à ma fac connectée et accessible. o J'ai des loisirs et je pratique des activités sportives (Handisport ou plus spirituelle).
  • 4. Préparé pour Centrale Supelec Page 4 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Scénario 3 : Facilite / “Unlock” ma vie d’adulte actif handicapé moteur-cérébral ! o Je travaille, je m'instruis, je me développe. o Je me connecte via les réseaux sociaux. o Je me détends. o Je me déplace et j'accède à mon entreprise physiquement ou virtuellement. Scénario 4 : Facilite / “Unlock” ma vie de sénior malvoyant ! o Je m'occupe. o Je me déplace et garde un lien social. o Je continue à me développer. Cette étude permettra d’aider les lecteurs à comprendre comment l'Ecole, l'Université, l'Entreprise et la Société de demain vont répondre à ces problématiques sociétales… …Grâce aux Innovations digitales (objets Connectés, IoT) proposées par les éditeurs et les industriels. …Grâce à une vision plus humanisée de la société avec des solutions qui mettent l’homme en avant, pas seulement les machines. 1.1 Situation actuelle: 1.1.1 Infographie du Handicap : L’« accessibilité » pour les personnes en situation de handicap est un sujet d’actualité car il touche de plus en plus de personnes quelques soient l’âge, l’origine, le milieu social des personnes touchées. La population vieillie et avec elle les problématiques de santé qu’elle engendre. Sans compter les impacts de nos choix de vie, notre environnement, l’évolution des technologies avec invariablement des effets positifs sur l’homme mais aussi son lot d’effets négatifs pour l’humain
  • 5. Préparé pour Centrale Supelec Page 5 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com en termes de santé publique : accidents de la vie, malformations génétiques, maladies auto- immunes, identifiés comme des handicaps visibles mais pas toujours. Ce sujet de la santé devient le sujet de tous et va jusqu’à devenir un des sujets de préoccupation majeur des générations actuelles au même titre que l’employabilité ou l’environnement. En parallèle la transformation digitale, l’innovation technologique avec le boom de l’internet des objets, les avancées dans les domaines de l’intelligence artificielle, des infrastructures et applications poussent les chercheurs à connecter les enjeux de l’un avec les enjeux de l’autre : l’IOT au service de la personne, au service de la santé, …et à l’inverse, le concept d’ « Accessibilité as a service » prend tout son sens car il va mettre en avant les modèles d’architectures adaptés pour recevoir ces nouveaux services aux personnes en situation de handicap et les étendre au reste du monde ! (Inclusive / universal Design). 1.1.2 Définitions et périmètres : Références - Livre blanc « L'accessibilité, de quoi s'agit-il ? » (Micrsosoft, s.d.) - L’accessibilité ( (Wikipedia, Accessibilité, s.d.) - L'accessibilité aux personnes handicapées (Wikipédia, s.d.) - L'accessibilité numérique (Wikipedia, Accessibilité numérique, s.d.) - L’accessibilité numérique représentée sous forme de cartographie (Berthilier, s.d.) - Les 4 grands principes de l'accessibilité numérique (L'ÉTAT, Accessibilité Numérique, s.d.) - Les bénéfices de l’accessibilité numérique : (Ekino, s.d.) et (Burger, 2012)
  • 6. Préparé pour Centrale Supelec Page 6 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com L’ACCESSIBILITE L’accessibilité est un terme initialement relatif au monde du handicap mais étendu à l'ensemble des citoyens et utilisé pour désigner l'accès aux domaines suivants :  Physique, la liberté de déplacement dans l'espace.  Éducatif, le droit à une scolarisation.  Civique, le droit de vote.  Culturel, pouvoir développer sa culture.  Numérique, adaptation des systèmes numériques dont les sites web, aux différents types de handicap, développement d'outils spécifiques tels loupe ou clavier visuel.  Travail, pouvoir travailler en milieu ordinaire.  Santé, avoir accès aux services de santé promotionnels, préventifs et curatifs. Pour les personnes en situation de handicap, l'objectif de l'accessibilité est de permettre une vie ordinaire. Ce terme est aussi utilisé dans la Convention relative aux droits des personnes handicapées développée sur la base de la Déclaration universelle des droits de l'homme qui a pour but de garantir le respect des droits de ces personnes. Par ailleurs, le terme ne doit pas être confondu avec l’ergonomie et l’utilisabilité. Pour les personnes n'étant pas en situation de handicap, l'accessibilité reste une préoccupation dans diverses situations : femmes enceintes, incapacités temporaires consécutives à un accident du travail ou domestique, difficultés sensorielles liées à l'âge, surpoids : des situations où l'individu n'est pas à proprement parler en situation de handicap mais concerné. L’ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES L'accessibilité aux personnes handicapées est la possibilité pour les personnes handicapées d'accéder à un lieu physique ou à des informations. En France, depuis 2006, les pouvoirs publics ont donné une définition à l'accessibilité :
  • 7. Préparé pour Centrale Supelec Page 7 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com L’accessibilité permet l’autonomie et la participation des personnes ayant un handicap, en réduisant, voire supprimant, les discordances entre les capacités, les besoins et les souhaits d’une part, et les différentes composantes physiques, organisationnelles et culturelles de leur environnement d’autre part. L’accessibilité requiert la mise en œuvre des éléments complémentaires, nécessaires à toute personne en incapacité permanente ou temporaire pour se déplacer et accéder librement et en sécurité au cadre de vie ainsi qu’à tous les lieux, services, produits et activités. La société, en s’inscrivant dans cette démarche d’accessibilité, fait progresser également la qualité de vie de tous ses membres. L’accessibilité fait référence à :  un lieu physique pour une personne handicapée physique. Par exemple, pour un handicapé en fauteuil roulant, la présence d'une ou de plusieurs marches lui rend l'accès impossible à certains lieux, il est nécessaire qu'il y ait une rampe inclinée ou un ascenseur.  des informations pour une personne handicapée sensorielle. Par exemple, une personne malvoyante ne pourra pas lire un texte écrit normalement, il sera nécessaire qu'il soit en grands caractères sur un fond contrasté ou, pour un aveugle, converti en texte parlé, ou en braille. Une personne malentendante qui regarde la télévision ne pourra pas entendre les dialogues, il sera nécessaire qu'il y ait des sous-titres (ou une personne s'exprimant en langue des signes). Dans ces deux cas, la solution par le braille ou par la langue des signes est séduisante, mais incomplète : certaines personnes aveugles ou malvoyantes ne connaissent pas le braille ; de même, certaines personnes sourdes ou malentendantes ne connaissent pas la langue des signes. Réglementairement, il existe l'arrêté du 1er août 2006 relatif à l'accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (ERP) et les installations ouvertes au public (IOP) ; les logements sont aussi concernés. Tout permis de construire concernant un ERP/IOP doit comporter un dossier spécifique (plans et notice) pour répondre aux contraintes réglementaires. L’ACCESSIBILITE NUMERIQUE / E-ACCESSIBILITY L'accessibilité numérique est la mise à la disposition de tous les individus, quels que soient leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales, des ressources numériques. L'accessibilité numérique recouvre en particuliers :  La télévision numérique et la radio numérique, par exemple en ce qui concerne les normes et la compatibilité ainsi que la conception des services et du matériel.  Les téléphones mobiles de troisième génération, par exemple en ce qui concerne la conception du matériel, des logiciels et des services.
  • 8. Préparé pour Centrale Supelec Page 8 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com  Les communications à large bande, par exemple en faisant appel aux possibilités des présentations multimodales de manière à renforcer l'accessibilité plutôt que de la réduire.  Les usages privés et professionnels des systèmes et réseaux informatiques. Elle s'intéresse donc aux dispositifs matériels ou immatériels comme aux contenus et, par ailleurs, elle concerne tous les types d'entraves qui peuvent réduire l'accès à ces dispositifs. La prise en compte de ces aspects, qui étaient précédemment considérés comme intéressants uniquement pour un groupe cible spécifique de la population, aura en réalité des retombées positives pour la majorité des utilisateurs des technologies. L’accessibilité numérique représentée sous forme de cartographie (cf.Références) : L'accessibilité numérique concerne tous les types de handicaps : visuel, auditif, physique, cognitif, techniques, etc. Plutôt que d'adapter les produits aux personnes handicapées, la notion de conception universelle est mise en avant : elle vise à créer des produits qui peuvent être utilisés par tout le monde, peu importe le sexe, l’âge, la situation ou le type d’invalidité. Les 4 grands principes de l'accessibilité numérique (cf.Références) :
  • 9. Préparé pour Centrale Supelec Page 9 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Le référentiel général d’accessibilité pour les administrations repose sur les 4 grands principes d’un site internet ou intranet accessible : Principe 1: un site perceptible  Faire en sorte que chaque information soit perceptible par tout utilisateur, et par tous les sens (équivalents textuels pour tout contenu non textuel afin de permettre une synthèse vocale ou une transcription brailles, grands caractères, audiodescription, langage simplifié…).  Proposer des versions de remplacement aux médias audio, vidéo ou animations Flash.  Créer un contenu présentable de différentes manières sans perte d’information (ex. : mise en page simplifiée). Principe 2: un site utilisable  Rendre toutes les fonctionnalités accessibles au clavier.  Laisser à l’utilisateur suffisamment de temps pour lire et utiliser le contenu.  Ne pas concevoir de contenu susceptible de provoquer des crises.  Fournir à l’utilisateur des éléments d’orientation pour naviguer, trouver le contenu et se situer dans le site. Principe 3 : un site compréhensible  Rendre le contenu textuel lisible et compréhensible.  Faire en sorte que les pages apparaissent et fonctionnent de manière prévisible.  Aider l’utilisateur à éviter et à corriger les erreurs de saisie. Principe 4: un site robuste  Optimiser la compatibilité avec les agents utilisateurs actuels et futurs, y compris avec les technologies d’assistance. L’accessibilité numérique est représentée par plusieurs éléments (cf.Références) : *CMS : Content Management System
  • 10. Préparé pour Centrale Supelec Page 10 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Les bénéfices de l’accessibilité numérique (cf.Références) :  Non-discrimination appliquée.  Image de marque valorisée.  Audience accrue.  Viralisation et fidélisation favorisée.  Optimisation pour les moteurs de recherche (SEO).  Entrée dans une démarche qualité.  Cadre légal respecté.  Equipes fortifiées. 1.1.3 Les Lois et réglementations Références : - The US Access Board’s Section 508 Homepage (BOARD, s.d.) - Section 508 Standards (Gov, s.d.) - W3C’s WCAG Page (W3C, s.d.) - FCC’s CVAA Page (FCC, s.d.)
  • 11. Préparé pour Centrale Supelec Page 11 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com - Accessibility Management Platform (AMP) (AMP, s.d.) - Référence ”Cloud Computing Can Assist Workers with Disabilities, NIST Reports” (NIST, 2016) - Site de L’Ad’AP, agenda d’accessibilité programmée (Gouvernement.fr L. |., s.d.) - Site Vie Publique et les principales actualités sur le Handicap en France (Loi…) (Gouvernement) - Site RGAA (L'ÉTAT, Présentation du RGAA, s.d.) - Projet de loi numérique de décembre 2015 (Gouvernement.fr)  Au niveau international, les recommandations relatives à l’accessibilité au contenu du Web préparées par le World Wide Web Consortium (W3C) constituent des normes de cyber accessibilité.  La Convention relative aux droits des personnes handicapées, entrée en vigueur le 3 mai 2008, appelle l’attention sur la nécessité de garantir l’accès des personnes handicapées aux technologies de l’information et de la communication dans les mêmes conditions que leurs concitoyens et devrait aider à éliminer les obstacles à la formation, y compris sur Internet. Au niveau national, les lois et règlementations peuvent promouvoir le respect de ces normes d’accessibilité.  Aujourd’hui, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication telles qu’Internet jouent un rôle de plus en plus important dans la vie économique, éducative et sociale de nombreuses populations. Il est donc essentiel que les sites Web puissent être utilisés par tous, de sorte que les personnes handicapées aient le même accès à l’information que tout un chacun.  Ci-dessous la table rappelant les principaux standards autour de l’accessibilité numérique proposés par le National Institute of Standards and Technology (NIST) (cf.Références) : Standards Standard Developing Organization (SDO) Statut Section 508 standards (Technical Standards 1194.21 Software applications and operating systems; § 1194.22 Web-based intranet and internet information and applications; and 1194.23 Telecommunications products) US Access Board Approved Standard Market Acceptance Under Revision W3C Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.0 W3C Approved Standard Market Acceptance ISO 9241-20:2008, Ergonomics of human- system interaction -- Part 20: Accessibility guidelines for information/communication technology (ICT) equipment and services ISO/IEC ISO/IEC Approved Standard
  • 12. Préparé pour Centrale Supelec Page 12 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com ISO/IEC 24751-1:2008, Information technology -- Individualized adaptability and accessibility in e-learning, education and training -- Part 1: Framework and reference model ISO/IEC Approved Standard ANSI/HFES 200 Human Factors Engineering of Software User Interfaces (Parts 1, 2, and 3) ANSI  Les informations relatives aux lois françaises sur le handicap, l’accessibilité, l’emploi, l’éducation sont détaillées depuis le site « Vie Publique du Gouvernement français » (cf.Références). Le Référentiel général d'Accessibilité pour les Administrations (RGAA) qui, avec l'article 47 de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, pour la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, fait de l’accessibilité une exigence pour tous les services de communication publique en ligne de l’État, les collectivités territoriales et les établissements publics qui en dépendent. Il stipule que les informations diffusées par ces services doivent être accessibles à tous. Le Référentiel général d'Accessibilité pour les Administrations (RGAA) rendra progressivement accessible l'ensemble des informations fournies par ces services. Après plusieurs mois de travail, la nouvelle version du RGAA est approuvée par l'arrêté du 29 avril 2015. Cette version est une évolution majeure du référentiel.  Egalement le projet de loi numérique de décembre 2015 (cf.Références).
  • 13. Préparé pour Centrale Supelec Page 13 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com 1.1.4 Pour quels Handicaps ? Références : - Livre blanc « L'accessibilité, de quoi s'agit-il ? » (Micrsosoft, s.d.) Pour pouvoir comprendre les notions d’accessibilité il convient de comprendre le handicap et ce qui le caractérise. Dans ce chapitre chaque type de handicap est détaillé et quelques réponses en terme de solutions numériques sont proposées, dont certaines seront détaillées au travers des quatre scénarios retenus au chapitre 3.2. Handicap auditif  Pour les sourds et les malentendants Ce type de handicap comprend notamment : - Surdité - La surdité implique une perte substantielle et incorrigible de l'ouïe des deux oreilles. Certaines personnes atteintes de surdité ont pour première langue une langue des signes et ne peuvent pas toujours lire ou écrire couramment une autre langue ; - Perte d'acuité auditive - Une personne présente une perte légère à modérée de l'ouïe Pour les personnes handicapées auditives, on comprendra que la difficulté majeure consiste à ne pas pouvoir entendre les informations véhiculées uniquement par voie sonore (l’interview étant l’exemple le plus "parlant").  Quelles solutions numériques ? - Certains produits de reconnaissance vocale ont été adaptés pour convertir le langage parlé en langage des signes ou en langage écrit, ce qui permet aux sourds et aux malentendants d’accéder à des informations orales. - Avec certains modems connectés entre l’ordinateur et le téléphone, une personne (sourde ou « entendante ») peut par exemple saisir un message sur son ordinateur puis le transmettre via le téléphone à une personne sourde." Handicap visuel  Ce type de handicap comprend notamment : - Cécité :- La cécité implique une perte substantielle et incorrigible de la vision des deux yeux. - Vision limitée (également qualifiée de « malvoyance ») – On la distingue différemment comme une faible acuité visuelle (qui se traduit par une vision imprécise), une « vision
  • 14. Préparé pour Centrale Supelec Page 14 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com tunnel » (qui se traduit par une vision limitée au centre du champ visuel), une perte de la vision centrale (qui se traduit par une vision limitée à la périphérie du champ visuel) ou une vision brouillée. - Dyschromatopsie - La dyschromatopsie est un manque de sensibilité à certaines couleurs. Parmi les formes communes de dyschromatopsie figure la difficulté à distinguer le rouge du vert ou le jaune du bleu. La dyschromatopsie se traduit parfois par une incapacité à percevoir les couleurs.  Quelles solutions numériques ?  Pour les non-voyants : « Deux possibilités pour consulter des pages Web : - utiliser un terminal braille (approche tactile) - utiliser un logiciel de synthèse vocale (approche sonore) ; Ils peuvent aussi utiliser les deux à la fois… »  Pour les malvoyants : Il convient pour certains malvoyants d’utiliser des logiciels spécifiques, appelés loupes d’écran ou logiciel grossissement d’écran, qui leur permettent de personnaliser le contenu du site (changer la taille de la police ou même la police, modifier le contraste texte-fond de la page, etc.). Handicaps physiques  Ces derniers correspondent essentiellement à des handicaps moteurs ; ce qui implique une faiblesse ou une déficience du contrôle musculaire (tels que mouvements incontrôlés, perte de coordination ou paralysie), une perte de sensibilité, des problèmes articulaires ou des membres manquants. Certains handicaps physiques peuvent inclure des douleurs qui empêchent la mobilité. Ces handicaps peuvent concerner les mains et les bras ou d'autres parties du corps.  Quelles solutions numériques ? - « Eye Gaze Wheelchair » : tablette équipée d’un oculomètre pour communiquer et manipuler son fauteuil roulant au moyen du mouvement des yeux. Handicap verbal /Troubles du langage  Les troubles du langage peuvent inclure une difficulté à prononcer un discours reconnaissable par un logiciel de reconnaissance vocal, qu'il s'agisse d'un problème de faiblesse ou de clarté du son.  Quelles solutions numériques ? - Tobii est l’outil le plus connu. Il rouvre le monde physique et virtuel aux handicapés. - Le fournisseur de solutions de "Eye Tracking" Tobii annonce le lancement de deux appareils capables de transcrire textes et symboles en voix. Ils s’adressent aux personnes qui ne peuvent s’exprimer verbalement, suite à un accident, une malformation ou un
  • 15. Préparé pour Centrale Supelec Page 15 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com handicap. Celles-ci peuvent rédiger des phrases qui seront ensuite communiquées oralement à leur interlocuteur. Handicaps cognitifs ou neurologiques  Ces types de handicap comprennent notamment : - Les troubles de type « DYS » - Les personnes qui souffrent de dyslexie ou de dyscalculie (parfois appelées « troubles de l'apprentissage ») peuvent éprouver des difficultés à comprendre le langage écrit ou les images en cas de lecture visuelle et avoir des problèmes de compréhension à l'audition du langage parlé ou des problèmes de compréhension à l'audition ou à la lecture des chiffres. - Troubles de la concentration - Les personnes qui souffrent de troubles de la concentration peuvent éprouver des difficultés à fixer leur attention sur l'information. - Dysfonctionnement intellectuel - Les personnes qui souffrent de dysfonctionnement intellectuel (parfois appelés « troubles de l'apprentissage ») peuvent avoir besoin de plus de temps pour apprendre ou éprouver des difficultés à comprendre des concepts complexes. - Troubles de la mémoire - Les personnes qui souffrent de troubles de la mémoire peuvent avoir des problèmes de mémoire à court ou à long terme, ou souffrir de pertes du langage. - Troubles de la santé mentale - Les personnes qui souffrent de troubles de la santé mentale ou émotionnelle peuvent éprouver des difficultés à se concentrer sur l'information fournie par un service ou être gênées par une vision floue ou par des tremblements des mains, effets secondaires des médicaments. - Malaises - Certaines personnes éprouvent des malaises déclenchés par un scintillement visuel ou par des signaux audio à une certaine fréquence.  Quelles solutions numériques ? Pour les troubles de l’apprentissage : - Des solutions de prédiction de la Dyslexie arrivent grâce à des sociétés de recherche qui s’appuient sur des solutions IT robustes. - Des solutions pour faciliter au quotidien l’apprentissage des enfants, adolescents souffrant d’un trouble de la famille des DYS. Handicaps multiples La combinaison de handicaps peut réduire la possibilité pour l'internaute d'utiliser une information accessible. Problèmes liés au vieillissement Le vieillissement peut entraîner des changements discrets et/ou progressifs dans la capacité fonctionnelle des personnes ou une combinaison de changements liés à la vision, l'audition, la dextérité et la mémoire. Vis-à-vis des familles précédentes, il convient de mentionner les situations temporaires de handicaps (fracture du bras par exemple).
  • 16. Préparé pour Centrale Supelec Page 16 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com 2 Accessibilité « as a Service » : 2.1 Accessibilité en tant que service “ : Qu’est-ce que cela signifie ? Références : - Article [Infographie] Pourquoi le cloud computing se retrouve au cœur des innovations digitales? (Markess, 2016) Le cloud computing a résolument changé la manière de consommer et d’opérer les ressources informatiques ou applicatives et de les mettre à la disposition du plus grand nombre. De plus en plus d’entreprises y recourent pour soutenir leurs modes opératoires : elles l’intègrent non seulement au cœur des innovations digitales qu’elles projettent mais aussi des nouveaux modèles, notamment de services, qu’elles ambitionnent. Ces approches sont favorisées par les nouveaux usages issus du grand public et les exigences fortes des clients en termes de time-to-market, de disponibilité, de réactivité, de qualité de service, de délivrabilité… De multiples facteurs favorisent le recours à ces solutions « as a services » dans le cadre de projets innovants d’Accessibilité :  Le facteur "coûts": le cloud évite d’investir dans des infrastructures coûteuses qui, par ailleurs, peuvent se révéler complexes à administrer et devenir vite obsolètes d’un point de vue technologique.  L’élasticité permet à tout cloud de s'adapter aux besoins "réels" du moment.  La rapidité d’accès à de nouveaux environnements applicatifs ou d’approvisionnement en nouvelles ressources répond aux exigences de réduction du time-to-market.
  • 17. Préparé pour Centrale Supelec Page 17 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Ces facteurs sont aussi étroitement liés aux nouvelles façons d’utiliser et d’accéder aux applications en situation de mobilité, de travailler en mode collaboratif et de partager des données au sein d’écosystèmes dans des logiques de co-innovation ou de co-production. Egalement la capacité conférée aux solutions de cloud computing de : accélérer les développements (web, mobiles, applicatifs), stocker sans souci de limite de gros volumes de données, enrichir ou compléter des applications existantes, livrer dynamiquement ou tester sans contrainte de nouvelles applications, créer de nouveaux services/produits reposant sur des modèles économiques en rupture, développer de manière plus agile, mieux intégrer les composantes du web et de l'internet, sont mises en avant par les entreprises privées ou publiques et les innovateurs… Le cloud computing permet l'accès via le réseau, à la demande et en libre-service à des ressources mutualisées, le plus souvent hébergées chez un prestataire externe. Il peut s'agir de :  Solutions applicatives avec le SaaS (Software as a Service) : applications métiers (vente, marketing, finance, RH, logistique...), transverses (collaboration, gestion de contenu, analyse de données, dématérialisation, stockage, sauvegarde, archivage...), sectorielles (santé, transport...)  Plates-formes applicatives avec le PaaS (Platform as a Service) : environnements de développement, de test...  Infrastructures informatiques ou télécoms avec le IaaS (Infrastructure as a Service): traitement (compute), réseaux, serveurs...
  • 18. Préparé pour Centrale Supelec Page 18 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Avec le cloud computing, il est possible d’ajuster ses ressources selon les besoins du moment (à la hausse / à la baisse), et de les aligner ainsi sur l'évolution de l'activité de l'entreprise. S'apparentant à un mode d'externalisation, son modèle de facturation repose généralement sur un abonnement et/ou un paiement à l’usage. Le cloud computing repose aussi le plus souvent sur les standards du web et de l'internet. Les avantages de ces approches informatiques sont énormes pour toute organisation responsable d'innover, de construire, d’élaborer, d’appliquer et d’exécuter des solutions d'accessibilité pour leurs canaux ciblés (les organisations Non gouvernementales, secteur Public / Santé / Education industries secteurs ou même des utilisateurs finaux). Dans le domaine de l’inclusion et de l’accessibilité, ces approches vont se révéler des alliés de choix pour pouvoir passer de manière assez souple de la conception au démonstrateur et enfin au déploiement plus industriel avec la possibilité de choisir ses partenaires, ses canaux de distributions ses modèles de financement, tout en poursuivant ses recherches et développement dans les domaines de la santé publique, de l’éducation et de l’environnement au service des personnes en situation de handicap. 2.2 Conception universelle et inclusive des solutions d’Accessibilité Références : - L’inclusion numérique (Lille) - Les fondements de la littératie numérique (Medias) - Guide « Contribuer sur le Web de manière accessible » (L'ÉTAT, Guide « Contribuer sur le Web de manière accessible ») - Conception Universelle (Caroff) - Design for All (All) - Inclusive Design Toolkit (Toolkit) - Conception inclusive et universelle (Techniques-de-l'ingénieur) Définitions
  • 19. Préparé pour Centrale Supelec Page 19 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Deux définitions qui permettent de poser le concept de conception universelle que l’on peut aussi appelée conception « inclusive » :  « La conception Universelle anticipe la diversité des usagers et les différents contextes d’usages. Elle intègre la flexibilité et se situe à un niveau général et non pas à un niveau personnel. » (source Cathy Caroff).  « La Conception Universelle est la conception de produits, services, environnements et programmes qui peuvent être utilisés par toute personne, sans nécessité ni d’adaptation, ni de conception spéciale et ce quelque soit son âge, son genre et sa situation culturelle et physique ». (source : Wikipedia) La Conception Universelle représente avant tout des valeurs :  Egalité des chances.  Tolérance.  Qualité de vie.  Emploi.  Dignité.  Résilience.  Développement durable. Son but est de rendre le monde meilleur, plus équitable pour l’ensemble des habitants et des générations à venir. C’est un concept global, une philosophie, une stratégie. Elle intervient dans différents domaines :  Environnement : Urbanisme et architecture  Produits : Produits de consommation courantes, produits industriels, équipement ou production (ex : énergie), nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), logiciels, …  Services : Education, santé, services aux particuliers, promotion, gestion immobilière, services aux entreprises, … Une approche de conception universelle en 3 étapes (Techniques-de-l'ingénieur) : 1. Définir les utilisateurs et identifier leurs capacités
  • 20. Préparé pour Centrale Supelec Page 20 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Les utilisateurs étant identifiés, les capacités auxquelles on s’intéresse sont celles qui interviennent dans l’interaction avec un produit :  Les capacités sensorielles : troubles éventuels de l’audition, du toucher, de la vision, daltonisme, cécité, etc. Par exemple, l’utilisation standard d’un téléphone portable requiert des capacités visuelles (lecture de l’écran, repérage des touches), des capacités auditives (sonnerie, conversation, retours sonores associés à certaines actions), et tactiles (pour sentir la butée en bout de course des touches, ou les retours vibratoires des écrans tactiles).  Les capacités motrices : troubles éventuels de la dextérité, force limitée, difficultés à parler, incapacité à utiliser certains segments corporels, etc. L’utilisation standard d’un téléphone portable requiert la capacité à tenir le combiné d’une main et à interagir avec l’autre main, ou à faire les deux actions d’une seule main. Il faut aussi être capable de maintenir le téléphone sous ses yeux, d’appuyer sur la bonne touche ou combinaison de touches, de maintenir le téléphone à son oreille sans appuyer sur des touches, et de parler. Il faut même parfois être capable de maintenir le téléphone à son oreille tout en se libérant les mains pour d’autres actions (ex. : prendre des notes, ou faire tout autre chose).  Les capacités cognitives : difficultés de concentration, troubles du langage, de l’apprentissage, altération du temps de réaction, retard mental, etc. Dans l’utilisation standard d’un téléphone portable, les capacités cognitives interviennent principalement dans la compréhension de l’interface (lecture, navigation dans le menu, compréhension des associations entre touches et fonctions), dans la connexion (composition du numéro ou navigation dans le répertoire) et dans l’enchaînement des actions (notamment pour les opérations décrocher/raccrocher). 2. Concevoir en respectant les sept principes de la conception universelle :  Usage équitable : être utile et commercialisable auprès de personnes ayant différentes capacités.  Souplesse d’utilisation : être adaptable à une vaste gamme de préférences et de capacités individuelles.  Simple et intuitif : son utilisation est facile à comprendre.  Communication claire : le produit communique efficacement à l’utilisateur l’information nécessaire, quelles que soient les conditions ambiantes ou les capacités sensorielles de la personne.  Sécurité et tolérance à l’erreur : réduire au minimum les dangers, accidents ou manipulations involontaires.  Faible niveau d’effort physique : son utilisation doit être efficace et confortable. Les aptitudes physiques (force, agilité, aisance…) sont réduites au minimum.  Dimensions et espace libre pour l’approche et l’utilisation : l’on prévoit une taille et un espace adéquats au moment de s’approcher, de saisir, de manipuler,quelles que soient les contraintes de taille, de posture ou de mobilité de l’utilisateur.
  • 21. Préparé pour Centrale Supelec Page 21 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Pour atteindre ses objectifs résolument centré usager, la conception universelle s’appuie entre autre sur le « Design Thinking », qui est un processus de co-créativité impliquant les retours des utilisateurs finaux. 3. Vérifier auprès des utilisateurs l'acceptabilité de votre produit : Dès que les premiers prototypes, démonstrateurs du produit, il est indispensable de les tester. Ainsi certains concepteurs utilisent pour cela des « simulateurs de déficience », comme par exemple des logiciels qui permettent d’adopter le point de vue d’un utilisateur atteint de troubles de la vision ou de l’audition. De l’Inclusion numérique à la Littératie numérique ; et de la Littératie numérique à la citoyenneté numérique: Cet assemblage de schémas représente le cheminement depuis le concept d’inclusion, jusqu’à la représentation de la citoyenneté numérique qui sera l’enjeu de demain pour permettre une véritable adoption du numérique, mais aussi sa maîtrise pour pouvoir accompagner la transformation dans les domaines du handicap et bien au- delà. : Sans inclusion numérique, pas de littéracie numérique et pas de notion de citoyenneté numérique possible !
  • 22. Préparé pour Centrale Supelec Page 22 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Sur ce sujet on prend conscience de l’importance de la transformation des comportements du monde éducatif et des programmes d’enseignement qui vont devoir profondément évoluer pour pouvoir considérer dès le plus jeune âge cette notion d’accessibilité via l’inclusion et du coup adapter les cursus scolaires en ce sens avec une plus grande place donnée au numérique : De nouvelles compétences vont devoir se structurer et se professionnaliser pour que les étudiants d’aujourd’hui soient les innovateurs de demain dans les domaines de l’inclusion numérique ! Le concept de « littératie numérique » d’origine quebécoise intègre le savoir technologique mais également une panoplie de pratiques éthiques et sociales réfléchies qui s’installent au quotidien, dans nos lieux de travail et d’apprentissage, dans nos loisirs et dans nos activités de tous les jours y compris dans le situations de handicap permanents ou temporaires. Ainsi la littératie numérique chapeaute une multitude de compétences transversales traditionnellement associées aux littératies suivantes : médiatique, technologique, informative, visuelle, de la communication et sociale. 2.3 Quels Acteurs sur le marché de l’Accessibilité Numérique ? Références : - MATvp (Microsoft, Membres du programme des fournisseurs d'outils de technologie d'assistance Microsoft, s.d.) - AbleData qui détient une base de données de plus de 20000 produits d’accessibilité et de fournisseurs associés (AbleData, premier database for unbiased, comprehensive information on products, solutions and resources to improve productivity and ease life’s tasks., s.d.) - GARI qui permet de Trouver des appareils et applis accessibles (GARI, Trouver appareils et applis accessibles, s.d.) - Mobile Manufacturers Forum (MMF) (MMF, Welcome to the Mobile Manufacturers Forum, s.d.) De nombreux acteurs se positionnenent sur le marché de l’Accessibilité Numérique aujourd’hui en s’appuyant sur leur cœur de métier ou en s’impliquant sur ce thème sociétal qui va toucher de plus en plus de personnes dans les prochaines décénnies. L’arrivée de nouvelles technologies, l’implication des chercheurs et plus récemment de profils de type « data scientists » dans le paysage de l’accessibilité, permettent de faire des avancées assez spectaculaires dans ce domaine qui se veut être porteur à la fois en terme de business mais
  • 23. Préparé pour Centrale Supelec Page 23 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com surtout d’espoir. Voici quelques uns de ces acteurs identifiés et membres du MATvp (Membres du programme des fournisseurs d'outils de technologie d'assistance Microsoft), liste non exhaustive mais qui peut donner une idée du nombre d’acteurs investis sur ce sujet et pouvant agir, innover, s’associer aux chercheurs, associations pour faciliter l’accessiblité aux personnes en situation de handicap et influencer la socitété et ses dirigeants pour un monde plus inclusif ! AbleLink Technologies, Inc. Academic Software, Inc. Acapela ACE Centre AD Information & Communications Co., Ltd. Ai Squared Allied Brains, Inc. (site en japonais) AnthroTronix Applied Human Factors Assistive Technology, Inc. AssistiveTechnology Attainment Company, Inc. Aurora Systems Inc. Baum Benetech Blink Twice, LLC Bloorview MacMillan Children's Centre Brain Actuated Technologies, Inc. CameraMouse, Inc. CAST Centre for Technology in Care, KTH School of Technology & Health Design Science Designer Appliances Inc. Dolphin Computer Access Don Johnston Incorporated Duxbury Systems, Inc. DynaVox Systems LLC Education 2020 efaktum ApSSite en danois EITAC Solutions Group, LLC Enabling Technologies E-Ramp, Inc. EXTRA EyeTech Digital Systems Finnish Federation of the Visually Impaired Freedom Scientific FrogPad, Inc. Frolunda Data Fujitsu Limited Gennum Corporation gh, LLC Global Software & Computer Solutions Centers Gus Communications Inc. GW Micro H. K. Eyecan Ltd. IGEL Kompaniet AS (site en norvégien) In Touch Systems INCAP GmbH (site en allemand) Infogrip, Inc. Innovation Management Group, Inc. IntelliTools, Inc. Keybowl, Inc. KHYMEIA SRL Kochi System Development, Inc. (site en japonais) Kurzweil Educational Systems, Inc. Laureate Learning Systems Inc. LC Technologies, Inc. LSI LVI Low Vision International AB Macromedia Madentec Matias Corporation Maui Innovative Peripherals, Inc. PPRDirect Premier Assistive Technology QualiLife SA Quantum Technology Pty Ltd Realize Software Corporation Red Burrito, Inc. RehabTool LLC RJ Cooper & Associates, Inc. Roll Talk SAP AG Sensory Software Skyfish Inc. (site en japonais) SpeechCom Systemutveckling AB SVOX AG TACK-TILES Systems LLC TASH, Inc. Technology For Education, Inc. Techno-Vision Systems Ltd. TechSmith Corporation Tectel S.r.l. (site en italien) Texthelp Systems Ltd. The Paciello Group (TPG)
  • 24. Préparé pour Centrale Supelec Page 24 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com China Braille Press Claro Software Code Factory, S.L. COGAIN Commodio Compusult Limited Compuware Corporation Crick Software Inc. Cyberkinetics Neurotechnology Systems, Inc. DAIR Computer Systems Dancing Dots Braille Music Technology, L.P. DEAFWORKS Deque Systems Inc. Handy Tech Elektronik GmbH HELPICARE HIMS Co., Ltd. HiSoftware Hitachi Keiyo Engineering & Systems, Ltd. (site en japonais) Hitachi, Ltd. HumanWare iApplication Technologies, Inc. IBM Institute for Disabilities Research and Training, Inc. Mayer-Johnson, Inc. McFarland Technology, Inc. Media Lunde Tollefsen A/S (MediaLT) Mentor Machines, LLC Metroplex Voice Computing, Inc. Mikro Vaerkstedet A/S Site en danois NaturalPoint, Inc. NEC Personal Products Ltd. Nuance NXi Communications, Inc. Optelec Origin Instruments OSAT Polital Enterprises LLC Portset Systems Ltd. Tobii Technology Tunic Software UB Access UniPlan Co., Ltd. (site en japonais) Unique Logic + Technology, Inc. University of North Carolina University of Wisconsin- Madison ViewPlus Technologies, Inc. Vision Technology, Inc. WesTest Words+ Zygo Industries, Inc. 2.4 Quels Services d’Accessibilité “ As A Services” proposés aux citoyens en situation de handicap ? Références : - Cloud Computing Can Assist Workers with Disabilities, NIST Reports” (NIST, 2016) - Site GARI (GARI, Trouver appareils et applis accessibles, s.d.) - Site MMF (MMF, Welcome to the Mobile Manufacturers Forum, s.d.) - Handicat et aides techniques - (Handicat, s.d.) - Handicap.fr- Produits & Services - (Handicap.fr, s.d.)
  • 25. Préparé pour Centrale Supelec Page 25 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com - Les fiches tactiles du CRETH : Un site pour les applications tactiles (8 octobre 2014 - Benoit Lathiere) (CRETH, s.d.) - Les publications et Guides d’AbleData sur les « Ability Technologies » (AbleData, AbleData Publications & Guides, s.d.) Les solutions d’accessibilité dites « As a services » qui sont actuellement proposées aux personnes en situation de handicap, se présentent sous la forme de produits et services avec :  Des aides à la communication et à l’informatique, via des produits permettant à des personnes de communiquer avec leur ordinateur en accédant à son contenu (via des tablettes braille, des lecteurs d'écran, des loupes ou des logiciels adaptés,...) ou en interagissant avec lui (via des claviers adaptés, des périphériques de saisie spécifiques, des commandes visuelles, des joysticks et autres souris).  Des dispositifs autonomes de lecture (télé-agrandisseurs) ou de communication (synthèses vocales)...  Des outils (et, en premier lieu, le téléphone) et des services de télécommunication qui permettent de rompre l'isolement, d’assurer un suivi de traitement, de communiquer avec des proches.
  • 26. Préparé pour Centrale Supelec Page 26 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Ci-dessous une carte des services de « Cloud Accessibility» proposée par le NIST (NIST, 2016) représentant les solutions par typologies d’accessibilité : Voici la transcription de ce type de solutions as a services ou non centralisées dans les catalogues en ligne de certains distributeurs, éditeurs, fabricants : Services Audio et alternatifs  Système d’Assistance à la lecture  Amplificateur Audio - Amplificateur - Réducteur de bruit/clarification  Légendes & transcription - Temps Réel - Stockées  Services de relais à distance - Relais de langage des signes (Video Relay Service ou VRS ) - Interprétation du langage des signes à distance (Vidéo Remote Interpreting ou VRI)
  • 27. Préparé pour Centrale Supelec Page 27 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com - Texte relayé Pour exemple, quelques solutions de services audios et alternatifs, proposées via le catalogue « Handicat » : - Aides auditives (93 produits dans cette catégorie) - Logiciel reconnaissance vocale (navigation) (11 produits dans cette catégorie) - Logiciel de lecture vocale (43 produits dans cette catégorie) - Téléphonie (150 produits dans cette catégorie) Services de Contrôle, d’Entrée et d’Opération :  Périphérique d'entrée depuis un ordinateur ou autre système - Autre clavier incluant le clavier à l’écran - Autre souris ou pointeur - Contrôle clavier uniquement - Code Morse - Analyse  Prévention d’erreur - Auto-correction - Touches filtres etc..  Reconnaissance de gestes - Par caméra - Dynamique/écran ou tablette tactile multi touch  Prévisions, expansion & macros - Abréviations - Macros - Prévision  Reconnaissance vocale - Pour le contrôle de l'ordinateur - Pour texte et autre entrée Pour exemple, quelques solutions proposées via le catalogue « Handicat » : - Ordinateur (34 produits dans cette catégorie) - Périphériques braille (58 produits dans cette catégorie) - Périphériques d'ordinateur (179 produits dans cette catégorie) - Logiciel pour contrôle d'environnement (11 produits dans cette catégorie) - Logiciel de contrôle de la navigation (15 produits dans cette catégorie) - Contacteurs (90 produits dans cette catégorie)
  • 28. Préparé pour Centrale Supelec Page 28 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Services de lecture, de compréhension et de gestion :  Coaching, assistance - Aide au contexte - Notification et communication avec les autres, y compris les personnels soignants  Apprentissage et Compréhension - Contextualisation - Dictionnaires, glossaires, traductions, etc.. - Versions simplifiées - Synthèses  Lecture - Mise en évidence - Reformulation et facilité de lecture - Text-to-speech (texte-parole)  Planification & rappels - Calendriers - Notifications
  • 29. Préparé pour Centrale Supelec Page 29 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Pour exemple, quelques solutions proposées via le catalogue « Handicat » : - Logiciel d'apprentissage (137 produits dans cette catégorie) - Logiciel de tableau (tableur) (1 produits dans cette catégorie) - Logiciel de traitement de texte (33 produits dans cette catégorie) - Logiciel multimédia(son,vidéo) (26 produits dans cette catégorie) - Logiciel pour troubles dyslexiques et dyspraxiques (12 produits dans cette catégorie) - Logiciel de dessin (10 produits dans cette catégorie) - Logiciel de calcul (13 produits dans cette catégorie) - Logiciel de rééducation (19 produits dans cette catégorie) - Logiciel de suivi médical (3 produits dans cette catégorie) Services de langage et de communication :  Aide à la Communication (appareil ou logiciels) - outils de représentation symbolique : Image/ basé sur des icônes - synthèses vocales, agrandisseurs, machines à lire : Basé sur du texte  Relais Speech-to-speech Pour exemple, quelques solutions proposées via le catalogue « Handicat » : - Aide a la parole et l'écoute (82 produits dans cette catégorie) - Signal d'alerte (80 produits dans cette catégorie) - Logiciel de communication (11 produits dans cette catégorie) - Logiciel de communication par pictogrammes (59 produits dans cette catégorie) - Logiciel de communication par synthèse vocale (18 produits dans cette catégorie)
  • 30. Préparé pour Centrale Supelec Page 30 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Services Visuels et autres alternatives (Braille, Text -to Speech)  Texte de remplacement et video-description  Braille & tactile  Contraste élevé et lisibilité  Grossissement  Synthèse vocale - Lecteur d’écran Pour exemple, quelques solutions proposées via le catalogue « Handicat » : - Téléagrandisseurs (133 produits dans cette catégorie) - Logiciel de clavier visuel (40 produits dans cette catégorie) - Logiciel de grossissement (12 produits dans cette catégorie) Selon les choix de solutions retenus et le mode d’intégration possible, les logiciels ou objets connectés proposés pourront s’appuyer sur des infrastructures de Cloud Computing de manière à pouvoir les rendre accessibles plus
  • 31. Préparé pour Centrale Supelec Page 31 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com facilement depuis Internet, de les adapter en faisant évoluer leur code et du coup leur modalités d’éxecution. Voire en permettant la collecte de données, on pourra en déduire des modèles permettant de travailler sur une analyse cognitive des handicaps observés (cas pour l’application de « eye tracking » qui va détecter les cas de dyslexie chez les enfants scolarisés).
  • 32. Préparé pour Centrale Supelec Page 32 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com 3 Des objets connectés au service de l’Accessibilité Dans ce chapitre, nous allons adresser des scénarios de solutions d’accessibilité as a service mettant en avant le rôle des objets connectés. Mais auparavant, quelques informations concernant la place des objets connectés (via la notion de brevets déposés) dans le secteur de la santé où le handicap est une source d’inspiration importante pour les chercheurs et les entreprises innovantes. Cela nous permettra d’adresser le rôle que vont jouer les objets connectés sur les handicaps dans les prochaines décennies, sachant que les premiers projets, démonstrateurs voire les premières solutions arrivent sur le marché mais restent encore peu connus et trop coûteux pour être accessibles à tous. Infographie de l’Internet des Objets dans le monde de la santé Référence - Livre blanc « Objets connectés : une révolution pour la santé ? » - (L'ingénieur, 2015)
  • 33. Préparé pour Centrale Supelec Page 33 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com L’Internet des Objets au service des Handicaps La frontière entre le monde des objets physiques et celui des systèmes d’information numériques s’estompe un peu plus chaque jour de sorte que nous sommes de plus en plus souvent connectés dans notre vie quotidienne, à titre individuel et professionnel. Cet environnement constitue une infrastructure que l’on appelle aussi l’Internet des Objets dont l’étendue et l’accroissement ne cessent d’étonner. Les capteurs intégrés dans les objets aussi variés que les éclairages urbains, les appareils domestiques, connectés en réseaux collectent des données dont la finalité, grâce au Cloud, est de fournir des services spécialisés et adaptés à des besoins contextualités selon le temps et le lieu de leur utilisation. L’accès à ces objets et ces services « intelligents et intuitifs » est censé simplifier l’action et la prise de décision des individus dans le monde où ils vivent et les aider à dépasser certaines limites. On pourrait espérer que ces des objets intelligents et connectés par le moyen d’Internet facilitent la vie des personnes handicapées, des personnes âgées, dans bien des situations. Invisibles à la maison, dans les transports en commun, sur le lieu de travail, les objets équipés de capteurs peuvent doter les services de la capacité à s’adapter aux besoins particuliers de leurs usagers. Des exemples concrets du confort et de la simplicité apportés par de tels objets commencent à émerger et de nombreux projets de recherche ont été lancés pour explorer et développer les possibilités de ces technologies pour réduire l’exclusion numérique.
  • 34. Préparé pour Centrale Supelec Page 34 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Panorama des entreprises de l’Internet des Objets en 2016 Références - Les entreprises de l’IoT en 2016 : (modérateur, s.d.) - Table de toutes les entreprises du paysage de l’IoT (Fisrtmark, s.d.) Quelques noms d’acteurs de l’IoT identifiés et classés par type d’applications, de plateformes et de blocks de construction d’un architecture IoT Après cette introduction sur l’Internet des Objets et de son écosystème, il devient nécessaire d’illustrer sous forme de scénarios quelques typologies de solutions As a Services basées sur des objets connectés et qui contribuent au palmares des futures solutions d’accessibilité numérique ayant une approche de conception universelle. Le voyage se fera au travers de différentes classes d’âges et différents handicaps afin de démontrer que l’accessibilité est un sujet de société qui touche ou peut toucher tout le monde à un moment de sa vie. 3.1 Scénario 1 : Facilite /“Unlock” ma vie d’enfant dyslexique ! Ce scénario « Facilite ma vie d’enfant dyslexique ! » vient illustrer la problématique de l’apprentissage de la lecture, brique fondamentale de l’éducation pour une meilleure
  • 35. Préparé pour Centrale Supelec Page 35 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com intégration dans notre société moderne. La réussite de l’apprentissage va ainsi conditionner en grande partie l’inclusion et la « réussite » sociale dès l’enfance. L’arrivée de solutions « as a service » va permettre l’introduction d’un modèle d’éducation basé sur les outils informatiques, qui tout en contribuant à la transformation numérique de notre société, va permettre aux enfants souffrant de dyslexie ou de maladie de type « DYS », d'accèder à la vie scolaire et de bénéficier du meilleur accompagnement possible. Dans le chapitre qui va suivre seront rappelés les principes de la dyslexie et proposés deux scénarios où les objets connectés jouent un rôle clé :  dans le soutien de l’enfant dyslexique tout au long de son apprentissage scolaire avec la solution ORDYSLEXIE.  mais aussi dans la recherche avec la capacité d’analyser et de détecter les enfants sujets à ce handicap invisible pour mieux les aider avec la solution OCTOPLEXIA. Ces deux scénarios mettront en avant le rôle du Cloud Computing et du concept de l’accessibilité «as a service » avec l’application de modèles de type PaaS et IaaS voire SaaS à terme selon l’avancement et la maturité des solutions et leur mode de distribution. 3.1.1 A propos de la Dyslexie Références : - Définitions Dylexie (Lycee Pierre Mendes France, s.d.) , - Vidéo sur Les troubles DYS - C'est pas sorcier (Sorcier, s.d.)
  • 36. Préparé pour Centrale Supelec Page 36 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Définition de la Dyslexie (Handicap Invisible) : La dyslexie est un trouble de type DYS, neurologique commun du développement qui pose des problèmes à l'utilisation et à l'acquisition du langage. Dans la culture populaire, la dyslexie est souvent caractérisée comme une tendance à inverser l'ordre des lettres dans un mot, mais en fait ce trouble englobe un large éventail de problèmes linguistiques liés à la compréhension, l’orthographe, la voix, l’écriture et la reconnaissance de la parole. Chiffres-clés : Environ 10 à 15 % des enfants scolarisés sont dyslexiques, et l'association internationale de dyslexie estime qu'il y a 1 milliard de personnes souffrant de dyslexie dans le monde entier. Il n'y a pas de remèdes à ce jour pour traiter la dyslexie, mais les adultes et les enfants dyslexiques peuvent bénéficier de méthodes d’apprentissage qui leur permettent de lire couramment. Face à un texte à lire comme si vous étiez dyslexique :
  • 37. Préparé pour Centrale Supelec Page 37 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com La Dyslexie en BD (Storytelling) : Les chances de réussite pour un enfant sont plus grandes lorsque ce trouble DYS est reconnu dès le plus jeune âge : Ainsi les jeunes écoliers qui commencent à recevoir un soutien scolaire dès la maternelle ou en première année ont de plus fortes chances d'apprendre à lire à un niveau de qualité appropriée que ceux que l’on aura détecté trop tard (après l’adolescence, voire jamais). Et selon l'Association internationale de dyslexie, 74 % des élèves qui n’ont pas reçu d’assistance jusqu'en troisième année restent pauvres lecteurs jusqu'à leur neuvième année d’étude et du coup pendant leur vie d’adulte. Bien que le dépistage précoce contribue à améliorer les résultats, les méthodes actuelles d'évaluation de la dyslexie peuvent s'avérer inefficaces et peuvent nécessiter plusieurs observations, entretiens et des projections pour identifier avec succès un enfant à risque. Par conséquent, cela peut prendre plusieurs années d'école avant que les enseignants et linguistes puissent diagnostiquer correctement la dyslexie chez l'enfant. A noter que le système actuel ne permet pas de détecter les cas de dyslexie chez la majorité des étudiants : l'Institut de recherche de dyslexie estime que seulement 5 % des élèves souffrant de dyslexie aux Etats-Unis sont diagnostiqués et reçoivent de l'aide. Les effets de la Dyslexie sur les personnes : Les effets de la dyslexie non traitée peuvent impacter gravement les individus tout au long de leur vie :
  • 38. Préparé pour Centrale Supelec Page 38 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com  Les enfants peuvent penser qu'ils sont « stupides » et se sentent frustrés à l'école, et les difficultés linguistiques peuvent affecter leurs performances dans toutes les matières scolaires.  Au-delà de ses effets sur l'individu, la dyslexie affecte également l’entourage de ces enfants et jeunes adultes.  Les problèmes de comportement pendant l'enfance peuvent devenir bien plus grave à l’âge adulte avec une attitude très « antisociale », et une acquisition insuffisante des compétences académiques qui vont limiter la capacité de ces individus à contribuer à la prospérité économique locale et nationale de leur pays. 3.1.2 Quelles solutions développées pour adresser la Dyslexie et faciliter la vie des enfants scolarisés Zoom sur la solution “Ordyslexie” en soutien aux enfants Dyslexiques proposée par Didier Masson : Contacts pour solution Ordyslexie portée par l’Association National d’Adultes et de Parents d’Enfants DYS : - Denis Masson, fondateur de la solution Ordyslexie - Nöel Diamant Berger, reponsable de l’Association FUSO Références : - Ordyslexie, Une nouvelle aide pour les Dys ? (Masson, Ordyslexie, Une nouvelle aide pour les Dys, s.d.) - Présentation de la solution « Découvrir l’Ordyslexie » (Masson, Découvrir l'Ordyslexie, s.d.) - Article presse («Ordyslexie» : redonner confiance aux enfants dyslexiques avec OneNote.) Entretiens : - Entretiens avec les Associations AnapeDys et sa solution « Ordyslexie » et l’association FUSO 08/04/2016 avec Noel Diamant Berger (association FUSO : Famille Utilisateur de la Solution Ordyslexie), Denis Masson (Ordyslexie), Jérôme Loridan (M&O chez Microsoft), Patricia Charrais- Bouvier (Architect Services), Pierrick Courilleau (Stagiaire Microsoft), Didier WU (Stagiaire Microsoft) - (Denis Masson - Noël Diamant-Berger, 2016)
  • 39. Préparé pour Centrale Supelec Page 39 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com La solution Ordyslexie: Cette solution s’appuie sur un modèle de distribution assez simple en proposant aux enfants concernés un portable tactile spécialement adapté à l’enseignement. Cette solution s’apparente à un « cartable numérique » et fonctionne avec le système d’exploitation de Microsoft « Windows7». Il repose principalement sur l’application de prise de note « Microsoft Office OneNote ». Les fonctionnalités suivantes sont ainsi proposées à l’élève :  Reconnaissance de caractères,  correcteur multi-langues,  stylet,  les logiciels adaptés permettant de colorier les cartes de géographie, de travailler sur les matières comme la « SVT »,  des programmes audio ou GeoGebra pour les mathématiques,  la Sauvegarde automatique depuis le classeur « One Note ». « Simple, puissant et accessible, l'Ordyslexie aide l’enfant dyslexique et lui redonne confiance » (Denis Masson).
  • 40. Préparé pour Centrale Supelec Page 40 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Cette solution est devenue indispensable chez près de 2000 enfants en France. Néanmoins il lui faut évoluer afin de mieux répondre aux enjeux de l’Association et de pouvoir poursuivre son expansion. Ci-dessous une représentation du modèle d’architecture fonctionnel en place et celui d’une vue cible possible (simple illustration schématique) d’un mode plus orienté « as a service ». Ce dernier pourrait permettre de faire évoluer à la fois la partie logicielle et matérielle de la solution Ordyslexie, tout en garantissant une accessibilité plus perenne avec la prise en compte de facteurs de fiabilité, de disponibilité, de sécurité, d’évolutivité, et de robustesse proposées par les solutions de cloud computing actuelles. Schéma simplifié de l’architecture actuelle de la solution :
  • 41. Préparé pour Centrale Supelec Page 41 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com La solution actuelle est totalement autonome : tout est sur le PC et sur la clé USB remise à chaque enfant. Les versions d’Operating Systems (OS) et les évolutions de version des applications notamment One Note sont sous la responsabilité de l’Association. Les besoins fonctionnels sont remontés aux équipes produits de Microsoft Office pour l’application « One Note » pour adaptation si besoin. Par contre pas de garanties sur la continuité des « vues » dites simplifiées et accessibles pour les versions futures. Une proposition de refonte de la solution avec une approche Cloud Computing type « PaaS » voire « SaaS » peut devenir un atout et une garantie pour l’avenir d’Ordyslexie et son expansion : Cette approche permettant de gérer la partie applicative, la sauvegarde et les équipements depuis le Cloud. La partie Services / adaptation fonctionnelles de la solution « One Note » pouvant également faire l’objet d’adaptations en temps réel avec le support des équipes produits. La partie équipements mobiles pourraiet également être gérée à distance selon les solutions retenues à terme pour les écoliers (PC, tablettes, voire téléphone mobile avec possibilité de Scan photo). Ainsi la réflexion en cours doit permettre de faire évoluer la solution et pouvoir répondre aux enjeux de « scalabilité », de supportabilité et de fiabilité requise pour rendre le produit pérenne, tout en étant sécurisé et « hautement disponible », du fait de l’importance de ce support pour l’enfant : pas le droit de perdre les cours, les devoirs et l’ensemble des supports de l’enfant ! Ci-dessous une vision de ce que pourrait être la solution de demain pour l’Ordyslexie (à titre d’exemple et sans engagement).
  • 42. Préparé pour Centrale Supelec Page 42 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com A noter que cette solution d’architecture suppose quelques prérequis pour que l’investissement des parents reste acceptable ainsi que la possibilité de dons sur la partie licence de la part des éditeurs :  Réseau basé sur des bornes WIFI présentes dans les établissements et au domicile pour pouvoir accéder aux environnements hébergés sur le Cloud et aux sauvegardes tout en ayant la capacité de travailler en local.  Des bornes 4G si l’option Téléphonie mobile est proposée avec le scan d’image via l’apps Office Lens de Microsoft, sinon maintien du scanner actuel.  La possibilité de proposer un prêt des matériels aux parents sous forme de location afin de permettre le don de licences d’une entreprise privée vers une association non gouvernementale, voire imaginer un modèle de location au niveau de l’établissement public ou privé de l’enfant (gestion centralisée…).  La solution serait basée sur un modèle d’architecture Cloud type IaaS ou SaaS avec possibilité de gestion et de contrôle des opérations et de maintenance à distance pour la partie applicative, la partie appareillage serait sous la responsabilité de l’association voire de l’établissement d’enseignement voire d’un partenaire tiers.  Une infrastructure basée sur la plateforme Azure de Microsoft pourrait être imaginée afin de permettre le stockage des données de chaque élève, la sauvegarde assurant le niveau de disponibilité exigé par les parents et l’association, pour le suivi de la consommation, des usages des applications et de leur performances.  La partie service en soit resterait à la charge de l’association afin de maintenir le contact avec les enfants et valider les besoins d’évolution applicatifs et outillages.  Cette solution serait basée sur l’environnement collaboratif d’Office 365 afin de bénéficier de l’ensemble des mises à jour fonctionnelles et sécurité via le service Microsoft Intune.  La partie « Cognitive services » de Microsoft proposée pourrait faciliter à terme les analyses de comportement des enfants et continuer à faire progresser la solution, les recherches autour des enfants DYS.  Enfin il pourrait être envisagée de choisir la solution CRM online afin de pouvoir suivre les enfants tout au long de leur scolarité, voire au-delà et participer à l’amélioration du modèle prédictif de la Dyslexie en cours d’élaboration en Suède par la société Optolexia, dont le scénario est décrit dans le cas suivant : Zoom sur la solution Optolexia basée sur un modèle prédictif de détection des cas de dyslexie en Suède
  • 43. Préparé pour Centrale Supelec Page 43 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Contacts - Optolexia, fondé par des chercheurs de l’Institut Karolinska à Stockholm - Fredrik Wetterhall – CEO – Contact par Mail avec Frederik (Wetterhall, 2016) - Tolga Demir – Marketing Manager - Microsoft : Christofer Löf – Architecte solution Références : - Site optolexia.se - Article “Swedish researchers build dyslexia screening tool with cloud-based analytics solution” : (Microsoft, Optolexia builds dyslexia screening tool using Microsoft Azure Machine Learning, 2015) - Vidéo “Optolexia builds dyslexia screening tool using Microsoft Azure Machine Learning” (Microsoft, Optolexia builds dyslexia screening tool using Microsoft Azure Machine Learning, 2015) - Etude cas “Swedish researchers build dyslexia screening tool with cloud-based analytics solution” (Microsoft, Swedish researchers build dyslexia screening tool with cloud-based analytics solution) Entretiens : - Entretien avec Christofer Löf – Architecte Solution Microsoft Suède – Interview (Löf, 2016) Schéma architecture solution Optolexia (Löf, 2016) Cette solution de type “as a service” a été développée par des chercheurs suédois très récemment (depuis 2015) : « Optolexia lance une nouvelle méthode de dépistage de la dyslexie en mettant au point une méthode rapide, précise et objective pour identifier des enfants atteints de troubles de la lecture au cours de leurs premières années à l'école. »
  • 44. Préparé pour Centrale Supelec Page 44 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Pour y parvenir, Optolexia a conçu un outil de dépistage de la Dyslexie basé sur un modèle analytique hébergé sur le Cloud : L’Histoire Client et la Vidéo ont été largement partagés sur les réseaux sociaux. En marche vers la solution Optolexia depuis Oct 2015 :  Élaboration d'un outil de dépistage moderne : Avec les données historiques en main l’équipe Optolexia a entrepris d'élaborer un nouveau mécanisme de dépistage qui pourrait aider à identifier les étudiants qui peuvent être dyslexiques.  Double Défi technologique et Business pour les équipes : L'équipe a voulu non seulement créer un outil de recherche, mais aussi développer une solution réelle qui pourrait être utilisée sur place dans les écoles afin d'évaluer les compétences en lecture et, le cas échéant, proposer aux étudiants des tests supplémentaires visant à confirmer la présence de la dyslexie.  Au cœur de la solution de dépistage de la Dyslexie d’Optolexia, cohabitent un ensemble de modèles analytiques qui quantifient les données de mouvement d'œil et permettent d’obtenir un score numérique qui est un facteur de dépistage du risque de dyslexie.  Pour convertir ces modèles et proposer un outil qui pourrait être utilisé dans les écoles et permettrait de recueillir des résultats en temps réel, l'équipe de recherche a eu besoin d'une plate-forme de développement qui offre suffisamment de puissance de calcul, de capacités de stockage, de sécurité des données et de facilité d'accès : - L'équipe a choisi la plate-forme Cloud Microsoft Azure et la solution analytique prédictive de Microsoft Azure Machine Learning, conçues pour offrir aux scientifiques un moyen simple de transférer leurs modèles analytiques existants dans un environnement de Cloud Computing à l'aide d'un navigateur web et de la création de flux de travail simple type « drag-and-drop ». - Les chercheurs ont constaté que la solution de Machine Learning avait un certain nombre d'avantages pour un projet comme le leur :  En plus d'être un modèle de coût économique et de supporter des ressources de développement déjà utilisées — tels que les langages de programmation C# et R,  l'équipe pourrait utiliser Machine Learning pour profiter de toutes les fonctionnalités et de la puissance de calcul de Microsoft Azure, y compris les Services App Azure Azure Service Bus, Azure Storage, base de données SQL Azure et Power BI :
  • 45. Préparé pour Centrale Supelec Page 45 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com « Azure Machine Learning est construit sur Azure, il est hautement évolutif - Lorsque nous avons besoin de puissance de calcul supplémentaire, nous l'avons, sans le coût d'achat et l'entretien de nos propres serveurs et infrastructures », déclare Fredrik Wetterhall, Chief Executive Officer chez Optolexia. « Comme nous souhaitons étendre la solution et cherchons à stocker de grandes quantités de données, nous avons un stockage évolutif intégré dans Azure. Et comme nous augmentons la portée du projet afin d'inclure les données des étudiants plus sensibles, nous sommes convaincus qu'Azure fournit la sécurité, dont nous avons besoin, parce que c'était la première plate-forme de cloud à recevoir l'aval de l'Union Européenne via Article 29, et qui répond aux lois de confidentialité strictes des données à caractère personnel de l'UE. » - Les équipes Microsoft Consulting Services et les chercheurs Optolexia ont pu terminer le développement d'un outil de dépistage mobile utilisable directement depuis les écoles pour les évaluations de dyslexie rapide et facile : L'outil utilise un ordinateur portable, tablette ou ordinateur de bureau avec un traqueur d'œil fixé sur la partie inférieure : Tout en lisant le texte à l'écran, l’outil de détection à infrarouge tourné vers le visage de l'élève et le traqueur d'œil, permettent de capter et d’analyse les reflets sur la surface de la cornée de l’éléve. - Les données sont envoyées au moteur de Machine Learning dans le cloud, qui retourne un résultat numérique qui dentifie la probabilité que l’enfant aura d’être dyslexique. « Avoir une valeur numérique, à laquelle nous pouvons nous référer est très utile, » dit Johnson. « Il établit clairement qu'il existe une véritable condition biologique qui sous-tend les difficultés de lecture, et c'est rassurant pour les parents d'avoir une représentation quantifiable de ce désordre. » Architecture technique de la Solution Optolexia en Phase 1 (Octobre 2015) :
  • 46. Préparé pour Centrale Supelec Page 46 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Source : schéma remis sous format visio par Christofer Löf 1. L’environnement de recherche :  Application Eye Tracking : Tobii Eyetracker permet de lire le mouvement des yeux  L’application de développement des APIs WPF C# (Windows Presentation Foundation) qui tourne avec Visual Studio
  • 47. Préparé pour Centrale Supelec Page 47 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com - Références : Tobii Eyetrackers (Technabob) 2. L’environnement de suivi de la relation Client (élèves, étudiants, enseignants, écoles : Customer Relationship Management (CRM)):  Le CRM permet de gérer le processus de suivi des détections, la partie commerciale, la partie contacts avec les écoles, les institutions gouvernementales….  Le CRM permet de suivre les infos personnelles sur les élèves, étudiants analysés ou à analyser et ainsi pouvoir aider les professeurs dans l’accompagnement des enfants/étudiants. Accès possible pour chaque école… - Références : Vue de l’application Dynamics CRM de Microsoft (Preact)
  • 48. Préparé pour Centrale Supelec Page 48 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com - Références : Vue d’une architecture web app (Microsoft, Web App) 3. L’environnement de calcul des données :  Optolexia API : interface Utilisateur Optolexia  Dyslexia Result SB topic  Service Bus Queue - Référence : Schéma Service Bus Queue (Microsoft, An Introduction to Service Bus Queues)
  • 49. Préparé pour Centrale Supelec Page 49 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com  Storage Blob - Référence de la structure d’un Storage blob : (Microsoft, Learning about storage blob)  Data Lake /Optolexia Data Engine - Référence :Architecture d’une architecture Data Lake et écosystème (Serra)  Calculation Worker Role (php)  Statistics Worker Role (Java Script et C++ avec R Programming Language)  ML Scoring Worker Role  ML Scoring Worker Role  ML web Service
  • 50. Préparé pour Centrale Supelec Page 50 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com - Références : Schéma Web services et web role (Winspark) et (MSDN, Introduction to Cloud Services – The Platform as a Service Lab) 4. L’environnement d’analyse des données Optolexia (Machine Learning)  Optolexia Analytics  Data Lake  Machine Learning  ML Studio 5. L’environnement de Développement
  • 51. Préparé pour Centrale Supelec Page 51 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com  Visual Studio 2015  Windows 6. L’environnement de Suivi des Opérations et de Continuus Delivery  Operational Insights  Application Insights  Visual Studio Online La Solution Optolexia (source Microsoft) en Phase 2 (Avril 2016) : La solution a fait ses preuves d’un point de vue détection et a réussi à convaincre le Gouvernement Suédois de son efficacité et importance au sein de l’éducation. La solution peut continuer à bénécier d’un environnement de développement agile via son modèle PaaS et les équipements sont faciles d’utilisation et accessibles dans les écoles, collèges et autres établissements à cibler. La solution doit maintenant continuer sont expansion et pouvoir atteindre d’autres pays comme les Etats-Unis, la France, etc…, également touchés par ce handicap et ses conséquences néfastes sur la population et son intégration dans la société. Les problématiques de Réglementations, de confidentialité des données sont à prendre en considération car différentes d’un pays à l’autre. Le mode de commercialisation également doit être pris en compte sachant que les gouvernements peuvent être les principaux clients de cette solution (cas des Etats Unis qui a décidé d’investir sur le sujet de la détection et prise en charge des cas de Dyslexie). La solution peut encore évoluer vers une application de type « Solution as a services » avec la possibilité d’accéder à l’application depuis Internet par exemple, de pouvoir consulter
  • 52. Préparé pour Centrale Supelec Page 52 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com individuellement les informations, analyses, évolutions dans le temps des élèves évalués et cela au travers d’un accès sécurisé de type SSO (Single Sign On). Le modèle peut à terme être associé aux solutions d’accompagnement des enfants détectés comme dyslexiques : ainsi la solution Ordyslexie et ses fonctionnalités peuvent permettre de poursuivre le développement du modèle en place et d’y intégrer des composants cognitifs avec analyse des émotions, difficultés de enfants en temps réels afin de pouvoir apporter des améliorations aux solutions numériques proposées…voire trouver enfin un moyen de « traiter » ce handicap en trouvant un moyen de le corriger à sa source ! La solution Optolexia peut également intégrer dans son modèle et son algorythme initial des capteurs permettant de détecter et de suivre les patients sujets aux accidents vasculaires cérébraux. 3.2 Scénario 2 : Facilite / “Unlock” ma vie d’étudiant malentendant ! La vie d’étudiant est une étape majeur dans le cycle de la vie, c’est la période où l’on commence à définir son projet professionnel, à vouloir s’ouvrir aux autres et à avoir envie d’autonomie de liberté. Cette liberté pour une personne en situation de handicap passe par des besoins somme toute très universels comme : o J'apprends, je m'instruis via les réseaux sociaux, les formations en ligne. o Je me développe et je me prépare à la vie professionnelle en accédant à des stages, des apprentissages. o J'accède à ma faculté et à la vie étudiante grâce à une fac connectée et accessible. o J'ai des loisirs et je pratique des activités sportives (Handisport ou plus spirituelle) comme les autres... o Je suis intégrée à la vie étudiante… Une nouvelle fois, les solutions d’Accessibilité as a services vont s’inscrire dans la vie de l’étudiant malentendant et proposer des innovations basée sur des objets connectés intelligents qui vont pouvoir faciliter l’inclusion auquel chaque étudiant peut aspirer. Ci-après le cas d’un étudiant malentendant pouvant communqiuer en langage des signes avec un entendant en passant par un système de traduction en direct de la Langue des Signes. 3.2.1 A propos de la déficience auditive : Références: - Les chiffres de la surdité et de la perte d'audition (SurdInfo, s.d.) - Déficience auditive de l'enfant (WHO, s.d.), - Déficience auditive (Handinorme, s.d.)
  • 53. Préparé pour Centrale Supelec Page 53 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Définition de la déficience auditive (Handinorme, s.d.) : La déficience auditive se traduit par une diminution partielle ou totale de la capacité à entendre les sons, mais aussi par une modification de leur perception. Différentes formes caractérisent la déficience auditive (Handinorme, s.d.): La perte auditive se mesure en décibels par une moyenne sur les deux oreilles : - perte de 20 à 70 décibels : il s’agit de personnes malentendantes. La surdité est alors dite « légère », de - 25 à - 40 décibels ; « moyenne », de - 40 à - 70 décibels ; - perte supérieure à 70 décibels : il s’agit de personnes sourdes. La surdité est dite « sévère » de -70 à - 90 décibels, « profonde », de - 90 décibels et au-delà.
  • 54. Préparé pour Centrale Supelec Page 54 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Les chiffres clés:  360 millions de personnes dans le monde souffrent de déficience auditive incapacitante.1 (1 La déficience auditive incapacitante correspond à une perte d’audition supérieure à 40dB dans la meilleure oreille chez l’adulte et supérieure à 30dB dans la meilleure oreille chez l’enfant. »  En France, 10 millions de personnes ont des problèmes d'audition soient 16% de la population française.  Pour 5,4 millions de ces personnes, il y a des répercussions sur la vie quotidienne soit 8,6% de la population française  Après 50 ans, une personne sur trois a des difficultés auditives, et plus d'une sur deux après 80 ans.  La déficience auditive peut être due à des causes génétiques, à des complications à la naissance, à certaines maladies infectieuses, à l’utilisation de certains médicaments, à l’exposition à un bruit excessif ou au vieillissement.  50% des cas de déficience auditive pourraient être évités par la prévention primaire.  Les personnes atteintes de déficience auditive peuvent voir leur état amélioré par l’utilisation de dispositifs tels que les appareils auditifs, les dispositifs d’aide à l’audition et les implants cochléaires, de même que par le sous-titrage, la formation à la langue des signes et d’autres formes de soutien éducatif et social.  La production actuelle de prothèses auditives répond à moins de 10% des besoins sur le plan mondial. Quelles solutions pour les malentendants ? - Langue des Signes Française (LSF) : c’est une langue gestuelle et visuelle possédant, comme toute langue un système syntaxique et lexical propre. Elle n’est pas universelle, chaque pays possédant sa propre langue des signes. Elle permet de recevoir et d’émettre tous types de messages. Elle est souvent remise en question car elle serait susceptible de marginaliser ses utilisateurs. - Les 5 paramètres de la langue des signes : Référence : 5 signes (American Sign Langage) et La LSF (Agathe, s.d.)
  • 55. Préparé pour Centrale Supelec Page 55 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Les langues des signes (qui divergent dans leur vocabulaire mais aussi dans leur structure et grammaire sont presque universelles) se construisent autour de 5 paramètres : 1. La configuration de la main (la forme de la main) 2. L’orientation de la main (vers moi ou en s’éloignant de moi par exemple) 3. L’emplacement où se fait le signe (à gauche, à droite, devant derrière…) 4. Le mouvement de la main 5. L’expression du visage qui donne non pas le sens mais plutôt l’intonation, l’implicite. C’est avec l’expression du visage que l’on fera comprendre si la faute est grave, très grave ou critique, si les propos sont ironiques ou sérieux, bref c’est par les expressions du visage que l’on transmettra les émotions.  Langue française Parlée Complétée (LPC) : outil de perception de la langue orale, le LPC n’est pas une langue mais une technique permettant de rendre sûre et fiable la lecture labiale et de visualiser chaque phonème émis. Ce code, adaptable à toutes les langues, permet de recevoir tous types de messages.  L’écrit : c’est un recours universel qui sauve bien des situations !  La prothèse : les personnes malentendantes peuvent entendre, mais mal. Elles peuvent souvent récupérer énormément grâce à leurs prothèses.  La lecture labiale : les personnes sourdes ne possédant pas la langue des signes peuvent avoir recours à la lecture labiale. Pour cette personne, ce mode de communication est rarement détendu et sans effort. 3.2.2 Quelles Solutions accessibles « as a Services » pour les malentendants ? Zoom sur la solution LIBRAS qui augmente le contenu multimédia avec des pistes vidéo en langue des signes Références: - Les chiffres de la surdité et de la perte d'audition (SurdInfo, s.d.) - Accessibility as a Service: Augmenting Multimedia Content with, Sign Language Video Tracks (Gate, 2013) Dans ce cas, le concept de « l'accessibilité en tant que service » apparaît comme un service de Cloud Computing permettant aux personnes sourdes d'accéder aux contenus numériques.
  • 56. Préparé pour Centrale Supelec Page 56 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com « Le service proposé génère et incorpore automatiquement une piste vidéo langue des signes en contenu multimédia. Le service organise la collaboration d'experts de la langue des signes pour ajuster dynamiquement le système qui s'exécute sur infrastructure cloud computing. » Exemple d’étude de cas : Mise en œuvre du service de soutien à la langue des signes brésilienne (LIBRAS) et mise en place de certains tests avec des utilisateurs sourds brésiliens pour évaluer la solution proposée. L’architecture Technique de LIBRAS : - Référence (Gate, 2013) Zoom sur la solution Kinect de Microsoft : un dispositif pour traduire en direct la langue des signes Contacts : - Bhargav Shivkumar, Research Assistant at University at Buffalo, New York - Andrew Stohr, Student at University at Buffalo Références :
  • 57. Préparé pour Centrale Supelec Page 57 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com - Solution Microsoft avec La Kinect 360° - (Microsoft, Avec Kinect, un dispositif pour traduire en direct la langue des signes, 2013) - Sign Language Translator using Microsoft Kinect XBOX 360TM (Bhargav Shivkumar, 2014) - Références Microsoft Kinect XBOX 360TM (Publications, 2013), - Sign Language Translator using Microsoft Kinect XBOX 360TM (Capilla D. M., s.d.) - Video Sign Language Translator using Microsoft Kinect XBOX 360 (Capilla D. M., s.d.) - Making Kinnections (Bhargav Shivkumar, 2014) Solution Microsoft avec La Kinect 360° : Parce que la majorité des personnes entendantes ne comprennent pas la langue des signes, la communication entre les communautés malentendantes et entendantes peut parfois s’avérer difficile… Ainsi, les équipes de recherche de Microsoft Research Asia, en collaboration avec l'Académie chinoise des sciences et Beijing Union University, ont mis au point un nouveau prototype utilisant la technologie Kinect pour traduire la langue des signes en langue parlée, et vice-versa : La Kinect Sign Language Translator . Le système capte une conversation des deux côtés : il affiche la personne qui signe d’un côté d’un écran, avec une traduction écrite et orale effectuée simultanément. Inversement, les paroles de la personne parlante sont traduites en langue des signes et communiquées via un avatar sur l’autre partie de l’écran. L'apprentissage automatique et la reconnaissance des mouvements permettent à l'outil d’interpréter la signification des différents gestes capturés par le dispositif Kinect. A l'avenir, le dispositif pourra être mis en place dans de nombreux lieux du quotidien où les personnes malentendantes peuvent rencontrer des difficultés de communication : dans un cabinet de médecin par exemple ou bien dans les commerces. En réduisant les barrières de communication et en facilitant les interactions sociales, cet outil a le potentiel d'aider à améliorer la qualité de vie des personnes sourdes ou malentendantes.
  • 58. Préparé pour Centrale Supelec Page 58 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Microsoft Kinect fournit un moyen simple et peu coûteux pour l'interaction de l'utilisateur en temps réel. Le pilote du logiciel publié par Microsoft, appelé Kinect Software Development Kit (SDK) avec Interfaces API (Application Programming) donne accès au flux de données brutes du capteur ainsi qu’un suivi du squelette (Zhang et al., 2012). Bien qu'il n'y ait aucune donnée spécifique disponible pour la reconnaissance de gestes de la main, elle contient les informations des articulations entre les mains et les bras. Peu de travail a été fait pour que la Kinect détecte les détails de chaque doigt individuellement. La figure 7 ci-dessus est l'exemple du dispositif Kinect. Les principes de fonctionnement de la solution Kinect :
  • 59. Préparé pour Centrale Supelec Page 59 Mémoire Programme SEP, « Accessibilité numérique au service de la personne dans un monde connecté » Préparé par Patricia.charrais@microsoft.com Architecture Fonctionnelle : 7 blocs représentés  Diagram System Overview:  Processing module block: Depth data Audio Text Speech data Sign data Kinect Kinect’s Microphone Display Avatar Avatar SpeakerRecog Module Text to speech Text Monitor Speech Interpreter  Recognition module