SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  38
Microéconomie
1ère Année – 1er Semestre
Paul Angles
Année 2015-2016Séance 2
Chapitre 2. Le marché concurrentiel:
l’offre et la demande
Année 2015-2016 2Séance 2
Plan
1. La concurrence pure et parfaite
2. La demande
1. Demande individuelle et demande agrégée
2. Sensibilité au prix de la demande
3. L’offre
1. Offre individuelle et offre agrégée
2. Augmentation du prix d’un substitut et évolution de
l’offre
3. La sensibilité au prix de l’offre
Année 2015-2016 3Séance 2
La concurrence pure et parfaite
• La concurrence pure et parfaite (CPP) permet
l’équilibre (Offre=Demande) sur tous les marchés.
• Conditions de la CPP explicités par F. Knight. En
1953, K. Arrow et G. Debreu proposent une
formalisation des conditions de CPP (prix Nobel
d’économie)
Année 2015-2016 4Séance 2
La « pureté » de la concurrence
• 3 conditions pour que la concurrence soit pure:
– Atomicité de l’offre et de la demande: multitude
d’offreurs et de demandeurs sur le marché, absence de
pouvoir de marché pour influencer les prix
– Homogénéité des produits: sur un marché, les produits
sont identiques, homogènes et substituables
– Liberté d’entrée et de sortie sur le marché: entrée d’un
nouvel offreur ou demandeur sur le marché immédiate
et sans coût. Absence de barrières tarifaires ou
réglementaires. De même, n’importe quel offreur ou
demandeur peut quitter le marché sans coût et
immédiatement
Année 2015-2016 5Séance 2
La « perfection » de la concurrence
• 2 conditions pour que la concurrence soit parfaite:
– Libre circulation des facteurs de production: facteurs
parfaitement mobiles qui se déplacent d’un marché à l’autre
sans coût de reconversion
– Transparence de l’information: Tous les acteurs du marché
disposent d’une information complète sur les facteurs
significatifs du marché => information immédiate et gratuite
• Processus de fixation des prix: image du
« commissaire-priseur »
• Processus de tâtonnements progressifs vers le prix
d’équilibre (A. Marshall)
Année 2015-2016 6Séance 2
La demande
• Demande de marché: relation entre prix et
quantité d’un bien ou service exprimée par les
consommateurs
• Consommateurs: individus, entreprises ou
administrations
• Demande de marché = demande agrégée =
somme des demandes individuelles
• On parle de demandes marshalliennes
Année 2015-2016 7Séance 2
La demande
• La courbe de demande: désirs d’achat
• On ne prends en compte que les désirs qui se transforment
en achats: demande effective de consommateurs solvables
• Soit x la variable mesurant la quantité d’un bien. X peut-
être de nature:
– Cardinale
– Ordinale
• Soit p le prix du bien considéré. P est généralement de
nature monétaire mais possible de l’exprimer en unités
non-monétaires
– Ex: le temps, les cigarettes,…
• Prix négatifs possibles dans le cas de nuisances (bruit,
pollution,…)
Année 2015-2016 8Séance 2
Représentation graphique d’une
courbe de demande
Année 2015-2016 9Séance 2
• Demande inverse indique le prix maximal que les
consommateurs sont prêts à payer pour chaque
quantité de bien
La courbe de demande agrégée
Année 2015-2016 10Séance 2
• Pente de la courbe de demande agrégée moins
prononcée que celle des demandes individuelles =
demande agrégée plus sensible aux variations des
prix
Modification d’une demande
individuelle
• Préférence du consommateur supposées
exogènes = stables
• Cependant, une modification des goûts du
consommateur entraîne une transformation
de sa demande individuelle
• Augmentation des revenus => hausse de la
consommation du bien
Année 2015-2016 11Séance 2
Modification d’une demande
individuelle
• Influence des prix de quelques biens sur la
demande d’un bien considéré:
– Biens substituables: la hausse du prix d’un bien
entraîne l’augmentation de la demande de son
substitut
– Biens complémentaires: consommation d’un bien
nécessaire pour que la consommation d’un autre
bien satisfasse les besoins qui lui sont associés.
Hausse du prix d’un bien entraîne la diminution
de la demande de son bien complémentaire
Année 2015-2016 12Séance 2
Modification d’une demande
individuelle
Année 2015-2016 13Séance 2
Modification d’une demande agrégée
• Le nombre de consommateurs modifie la
demande agrégée
• L’arrivée de nouveaux consommateurs sur le
marché entraîne, généralement, une
augmentation de la demande pour ce bien
• La distribution des revenus au sein des
consommateurs a un impact sur la demande
agrégée.
• On écarte les questions de distribution en
considérant un consommateur représentatif
disposant de l’ensemble du revenu
Année 2015-2016 14Séance 2
La sensibilité au prix de la demande
• Effets sur la demande d’une modification du prix:
déplacement le long de la courbe de demande,
modification des quantités demandées.
Année 2015-2016 15Séance 2
La sensibilité au prix de la demande
• L’influence d’une variation du prix sur la demande dépend
de la pente de la courbe de demande
– Pente faible: variation du prix => variation importante des
quantités demandées
– Pente forte: la demande réagit peu aux variations de prix
Année 2015-2016 16Séance 2
La sensibilité au prix de la demande
• Courbes de demande pas nécessairement linéaires => la
pente peut évoluer le long d’une même courbe
• Convexité de la courbe de demande: demande de moins en
moins sensible à une augmentation du prix
Année 2015-2016 17Séance 2
La sensibilité au prix de la demande
• La pente d’une courbe: rapport de la variation
des quantités demandées et de la variation du
prix du bien, càd: le nombre d’unités
demandées en moins pour une augmentation
du prix d’une unité monétaire
• Limite: la pente dépend des unités de mesure
des quantités et des prix
Année 2015-2016 18Séance 2
Elasticité prix de la demande
• On rapporte la variation de la demande et du
prix à leurs niveaux initiaux
• Ainsi, l’élasticité permet de savoir de combien
de pourcents augmente une grandeur (la
quantité demandée) quand une autre
grandeur (le prix) augmente de 1%
Année 2015-2016 19Séance 2
Elasticité prix de la demande
• L’élasticité prix d’un bien permet de caractériser
la sensibilité de la demande pour un bien à son
prix
– N=0, demande inélastique, elle ne réagit pas aux
variations du prix. Courbe de demande inverse
verticale
– N∈]-1;0[, la demande est faiblement élastique
– N=-1, la demande varie dans les mêmes proportions
que le prix, élasticité unitaire
– N∈]-∞;-1[, la demande est fortement élastique
– N=-∞, la demande est infiniment élastique, courbe de
demande horizontale
Année 2015-2016 20Séance 2
Elasticité prix de la demande
• Deux types d’élasticité prix:
– L’élasticité arc: on rapporte les variations des prix et des
quantités à la moyenne de leurs valeurs initiales et finales.
Permet de calculer l’élasticité seulement avec deux points
sans connaître l’expression de la courbe de demande
Année 2015-2016 21Séance 2
Elasticité prix de la demande
• Limite de l’élasticité arc: sa valeur varie avec
l’ampleur de la variation observée du prix
– Exemple: élasticité arc différente pour une variation du
prix de 10$ à 11$ que pour une variation de 10$ à
10,50$.
• Ainsi, on considère une variation marginale =
variation infinitésimale du prix du bien et on
calcule l’élasticité point
Année 2015-2016 22Séance 2
Elasticité prix de la demande
• L’élasticité de la demande est fonction décroissante du prix
=> au fur et à mesure que le prix augmente, la demande
devient de plus en plus sensible aux hausses du prix
• L’élasticité de la demande varie le long de la courbe de
demande
Année 2015-2016 23Séance 2
Elasticité prix de la demande
• Connaissance de l’élasticité prix de la demande
très importante pour les entreprises => aide à la
politique de tarification
– Élasticité faible: intérêt à augmenter le prix de vente
car les quantités achetées vont réagir plus faiblement
que le prix
– Élasticité forte: intérêt à diminuer le prix de vente car
les quantités varient dans une proportion plus grande
que le prix
– Élasticité unitaire: chiffre d’affaire constant quelque
soit la variation du prix
Année 2015-2016 24Séance 2
L’offre
• L’offre = relation entre le prix et les quantités
d’un bien considéré telle qu’exprimée par les
offreurs de ce bien
• Offre agrégée = somme des offres
individuelles
• Distinction court terme/long terme:
– Court terme: les entreprises ne peuvent modifier
les éléments nécessaires à la production et à la
commercialisation du bien
– Long terme: l’ensemble des éléments nécessaires
au processus de production peuvent être ajusté
Année 2015-2016 25Séance 2
L’offre
• On se place dans une perspective de court terme pour
analyser l’équilibre concurrentiel => nombre de firme est
exogène
• L’offre pour un bien est une fonction croissante du prix de
ce même bien
Année 2015-2016 26Séance 2
L’offre agrégée
• La fonction d’offre inverse n’est pas nécessaire continue =>
existence de seuil de fermeture
• La pente de la courbe d’offre agrégée plus faible que celle
des offres individuelles => l’offre d’une branche
industrielle plus sensible au niveau de prix que l’offre de
chacune des entreprises composant la branche
Année 2015-2016 27Séance 2
L’offre agrégée
• Nous considérons seulement le prix comme
déterminant de l’offre d’une entreprise =>
simplification mathématique
• En pratique, l’offre dépend de nombreux
facteurs:
– Technologies de l’entreprise
– Le niveau fixe de certains éléments nécessaires
à la production
– Le prix des biens et services nécessaires à la
production du bien
Année 2015-2016 28Séance 2
Evolution de l’offre
• La technologie de l’entreprise: ensemble des
techniques que met en œuvre l’entreprise pour
réaliser de manière efficace sa production
• Progrès technologique: augmentation de l’offre
Année 2015-2016 29Séance 2
Evolution de l’offre
• Variation des prix d’autres biens nécessaires à la
réalisation de la production par l’entreprise => influence
sur l’offre de l’entreprise
• Hausse du prix d’un facteur de production => hausse des
coûts de production => diminution de l’offre
Année 2015-2016 30Séance 2
Evolution de l’offre
• Pour simplifier, on fait l’hypothèse que les
entreprises ne produisent qu’un seul et unique
bien
• Biens de substitution: augmentation du prix d’un
bien réduit l’offre de ses substituts
– Ex: les céréales (blé, maîs, colza) sont des biens
substituables
• Biens complémentaires: augmentation du prix
d’un bien entraîne une hausse de l’offre du bien
complémentaire.
– Ex: production de sucre qui entraîne automatiquement
une production de mélasse
Année 2015-2016 31Séance 2
Déterminants du niveau d’offre d’un
bien
• Le nombre d’entreprises présentes sur le marché
influence l’offre agrégée
– Ex: nouvel entrant => augmentation de la capacité
productive du secteur => déplacement vers la droite de
la courbe d’offre agrégée
• Phénomènes distributifs influencent l’offre
– Ex: distribution des connaissances et des compétences
techniques entre les firmes
• On a recours à une entreprise représentative:
fonction d’offre individuelle identique à la fonction
d’offre agrégée
Année 2015-2016 32Séance 2
La sensibilité au prix de l’offre
• Le prix reste le principal déterminant de
l’offre d’un bien
• Elasticité prix de l’offre (même concept que
pour l’élasticité prix de la demande)
Année 2015-2016 33Séance 2
L’élasticité prix de l’offre
• L’élasticité prix de l’offre est toujours
positive ou nulle
• L’incitation à fournir un bien sur un marché
concurrentiel croit avec le prix de celui-ci
Année 2015-2016 34Séance 2
L’élasticité prix de l’offre
• En un point de la courbe d’offre d’un bien considéré,
on observe:
– ε = 0, l’offre est inélastique, elle ne réagit pas aux
variations du prix
– ε ∈ ]0;1[, l’offre est faiblement élastique, elle réagit peu
aux variations de prix
– ε = 1, l’offre varie dans les mêmes proportions que le
prix, on parle d’élasticité unitaire
– ε ∈ ]1;+∞[, l’offre est fortement élastique, elle réagit
fortement aux variations de prix
– ε = +∞, l’offre est infiniment élastique, toute variation
du prix conduit à une hausse sans fin de l’offre
Année 2015-2016 35Séance 2
L’élasticité prix de l’offre
Année 2015-2016 36Séance 2
L’élasticité prix de l’offre
• Cas de courbe d’offre inélastique: le très court
terme, producteurs incapables d’ajuster les
quantités offertes et ne peuvent donc pas agir
sur le prix du bien
– Ex: Maraîcher qui écoule sa production sur un
marché local et ne souhaite pas conserver de stocks
• Elasticité prix de l’offre agrégée utile pour une
branche industrielle afin de prévoir l’évolution
du chiffre d’affaire en cas de variation du prix
Année 2015-2016 37Séance 2
Concepts à retenir
• Concurrence pure et parfaite
• Demande individuelle et agrégée
• Représentation graphique de la courbe de
demande
• Elasticité prix de la demande
• Offre individuelle et agrégée
• Représentation graphique de la courbe
d’offre
• Elasticité prix de l’offre
Année 2015-2016 38Séance 2

Contenu connexe

Tendances

Power point chapitre 11 marché du travail et politiques pour l'emploi (2) (2)
Power point chapitre 11 marché du travail et politiques pour l'emploi (2) (2)Power point chapitre 11 marché du travail et politiques pour l'emploi (2) (2)
Power point chapitre 11 marché du travail et politiques pour l'emploi (2) (2)Lycée Français de Budapest
 
Pratiques numériques et culture numérique
Pratiques numériques et culture numériquePratiques numériques et culture numérique
Pratiques numériques et culture numériquenuguen
 
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.comLa place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.comFethi Ferhane
 
Exercices corriges math fin
Exercices corriges math finExercices corriges math fin
Exercices corriges math finYassineHammoucha
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE623 incom
 
Le taux de change et la croissance économique ;l'effet Balassa-Samuelson au L...
Le taux de change et la croissance économique ;l'effet Balassa-Samuelson au L...Le taux de change et la croissance économique ;l'effet Balassa-Samuelson au L...
Le taux de change et la croissance économique ;l'effet Balassa-Samuelson au L...Rabih El Habta
 
Introduction au marketing s4 faculté
Introduction au marketing s4 facultéIntroduction au marketing s4 faculté
Introduction au marketing s4 facultéTaha Can
 
Stratégie Inbound Recruiting pour les ESN (SSII)
Stratégie Inbound Recruiting pour les ESN (SSII)Stratégie Inbound Recruiting pour les ESN (SSII)
Stratégie Inbound Recruiting pour les ESN (SSII)DW inbound
 
Microeconomie cours complet
Microeconomie cours completMicroeconomie cours complet
Microeconomie cours completamineelmetioui
 
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?Matthieu THOMAS
 
La méthode des couts partiels mac (controle de gestion par activité)
La méthode  des couts partiels mac (controle de gestion par activité)La méthode  des couts partiels mac (controle de gestion par activité)
La méthode des couts partiels mac (controle de gestion par activité)karim lkhal
 
Séance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsSéance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsPaul Angles
 
C'est quoi une entreprise libérée ?
C'est quoi une entreprise libérée ?C'est quoi une entreprise libérée ?
C'est quoi une entreprise libérée ?FIDAQUITAINE
 
La technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitLa technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitPaul Angles
 
Stratégie de Management : LEGO
Stratégie de Management : LEGOStratégie de Management : LEGO
Stratégie de Management : LEGOLéa Lescou
 

Tendances (20)

Power point chapitre 11 marché du travail et politiques pour l'emploi (2) (2)
Power point chapitre 11 marché du travail et politiques pour l'emploi (2) (2)Power point chapitre 11 marché du travail et politiques pour l'emploi (2) (2)
Power point chapitre 11 marché du travail et politiques pour l'emploi (2) (2)
 
Pratiques numériques et culture numérique
Pratiques numériques et culture numériquePratiques numériques et culture numérique
Pratiques numériques et culture numérique
 
Marketing mix
Marketing mixMarketing mix
Marketing mix
 
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.comLa place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
 
Exercices corriges math fin
Exercices corriges math finExercices corriges math fin
Exercices corriges math fin
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
 
Le taux de change et la croissance économique ;l'effet Balassa-Samuelson au L...
Le taux de change et la croissance économique ;l'effet Balassa-Samuelson au L...Le taux de change et la croissance économique ;l'effet Balassa-Samuelson au L...
Le taux de change et la croissance économique ;l'effet Balassa-Samuelson au L...
 
Introduction au marketing s4 faculté
Introduction au marketing s4 facultéIntroduction au marketing s4 faculté
Introduction au marketing s4 faculté
 
Stratégie Inbound Recruiting pour les ESN (SSII)
Stratégie Inbound Recruiting pour les ESN (SSII)Stratégie Inbound Recruiting pour les ESN (SSII)
Stratégie Inbound Recruiting pour les ESN (SSII)
 
Microeconomie cours complet
Microeconomie cours completMicroeconomie cours complet
Microeconomie cours complet
 
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
Qu'est-ce que le Digital Marketing ?
 
La méthode des couts partiels mac (controle de gestion par activité)
La méthode  des couts partiels mac (controle de gestion par activité)La méthode  des couts partiels mac (controle de gestion par activité)
La méthode des couts partiels mac (controle de gestion par activité)
 
Algorithmes de jeux
Algorithmes de jeuxAlgorithmes de jeux
Algorithmes de jeux
 
Séance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsSéance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des couts
 
Analyse de données avec spss,
Analyse de données avec spss,Analyse de données avec spss,
Analyse de données avec spss,
 
C'est quoi une entreprise libérée ?
C'est quoi une entreprise libérée ?C'est quoi une entreprise libérée ?
C'est quoi une entreprise libérée ?
 
Strategie de prix
Strategie de prixStrategie de prix
Strategie de prix
 
La technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitLa technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profit
 
T texte
T texteT texte
T texte
 
Stratégie de Management : LEGO
Stratégie de Management : LEGOStratégie de Management : LEGO
Stratégie de Management : LEGO
 

En vedette

Stratégies concurrentielles
Stratégies concurrentiellesStratégies concurrentielles
Stratégies concurrentiellesYousséf Mors Lee
 
Les différentes strategies concurrentielles
Les différentes strategies concurrentiellesLes différentes strategies concurrentielles
Les différentes strategies concurrentiellesRajae Boujnah
 
Séance 4 - théorie de la demande
Séance 4 - théorie de la demandeSéance 4 - théorie de la demande
Séance 4 - théorie de la demandeEsteban Giner
 
L E M A R C H E D U T R A V A I L D A N S L A C O N C E P T I O N K E ...
L E  M A R C H E  D U  T R A V A I L  D A N S  L A  C O N C E P T I O N  K E ...L E  M A R C H E  D U  T R A V A I L  D A N S  L A  C O N C E P T I O N  K E ...
L E M A R C H E D U T R A V A I L D A N S L A C O N C E P T I O N K E ...guest059a32
 
Promotion de Noël/Discount for Christmas
Promotion de Noël/Discount for ChristmasPromotion de Noël/Discount for Christmas
Promotion de Noël/Discount for ChristmasL'usine à lunettes
 
Elasticité prix-demande dans le contexte du ecommerce.
Elasticité prix-demande dans le contexte du ecommerce. Elasticité prix-demande dans le contexte du ecommerce.
Elasticité prix-demande dans le contexte du ecommerce. Paul Puget
 
Powerpoint ACCES-EYES
Powerpoint ACCES-EYESPowerpoint ACCES-EYES
Powerpoint ACCES-EYESHugo Lulle
 
Presentation Dacia
Presentation DaciaPresentation Dacia
Presentation DaciaDavid Metge
 
Recueil dexercices-corriges-de-microeconomie
Recueil dexercices-corriges-de-microeconomieRecueil dexercices-corriges-de-microeconomie
Recueil dexercices-corriges-de-microeconomiehassan1488
 
La concurrence marketing
La concurrence   marketingLa concurrence   marketing
La concurrence marketingOmar BE
 
Travailler en securite
Travailler en securiteTravailler en securite
Travailler en securiteAnis Souissi
 
Onopia - Disruption chez les opticiens - Le business model d'HappyView.fr
Onopia - Disruption chez les opticiens - Le business model d'HappyView.fr Onopia - Disruption chez les opticiens - Le business model d'HappyView.fr
Onopia - Disruption chez les opticiens - Le business model d'HappyView.fr Onopia
 
iOS 9, on vous dit tout !
iOS 9, on vous dit tout !iOS 9, on vous dit tout !
iOS 9, on vous dit tout !BeApp
 
Presentacion de facilitadoras
Presentacion  de facilitadorasPresentacion  de facilitadoras
Presentacion de facilitadorasLila Ray
 

En vedette (20)

Stratégies concurrentielles
Stratégies concurrentiellesStratégies concurrentielles
Stratégies concurrentielles
 
Les différentes strategies concurrentielles
Les différentes strategies concurrentiellesLes différentes strategies concurrentielles
Les différentes strategies concurrentielles
 
Presentation du marché
Presentation du marchéPresentation du marché
Presentation du marché
 
Séance 4 - théorie de la demande
Séance 4 - théorie de la demandeSéance 4 - théorie de la demande
Séance 4 - théorie de la demande
 
L E M A R C H E D U T R A V A I L D A N S L A C O N C E P T I O N K E ...
L E  M A R C H E  D U  T R A V A I L  D A N S  L A  C O N C E P T I O N  K E ...L E  M A R C H E  D U  T R A V A I L  D A N S  L A  C O N C E P T I O N  K E ...
L E M A R C H E D U T R A V A I L D A N S L A C O N C E P T I O N K E ...
 
Promotion de Noël/Discount for Christmas
Promotion de Noël/Discount for ChristmasPromotion de Noël/Discount for Christmas
Promotion de Noël/Discount for Christmas
 
Elasticité prix-demande dans le contexte du ecommerce.
Elasticité prix-demande dans le contexte du ecommerce. Elasticité prix-demande dans le contexte du ecommerce.
Elasticité prix-demande dans le contexte du ecommerce.
 
ALAIN AFFLELOU GROUPE
ALAIN AFFLELOU GROUPEALAIN AFFLELOU GROUPE
ALAIN AFFLELOU GROUPE
 
Powerpoint ACCES-EYES
Powerpoint ACCES-EYESPowerpoint ACCES-EYES
Powerpoint ACCES-EYES
 
Presentation Dacia
Presentation DaciaPresentation Dacia
Presentation Dacia
 
Marketing Vert
Marketing VertMarketing Vert
Marketing Vert
 
Recueil dexercices-corriges-de-microeconomie
Recueil dexercices-corriges-de-microeconomieRecueil dexercices-corriges-de-microeconomie
Recueil dexercices-corriges-de-microeconomie
 
La concurrence marketing
La concurrence   marketingLa concurrence   marketing
La concurrence marketing
 
Organigramme et structure
Organigramme et structure Organigramme et structure
Organigramme et structure
 
Travailler en securite
Travailler en securiteTravailler en securite
Travailler en securite
 
Onopia - Disruption chez les opticiens - Le business model d'HappyView.fr
Onopia - Disruption chez les opticiens - Le business model d'HappyView.fr Onopia - Disruption chez les opticiens - Le business model d'HappyView.fr
Onopia - Disruption chez les opticiens - Le business model d'HappyView.fr
 
Resta
RestaResta
Resta
 
iOS 9, on vous dit tout !
iOS 9, on vous dit tout !iOS 9, on vous dit tout !
iOS 9, on vous dit tout !
 
Presentacion de facilitadoras
Presentacion  de facilitadorasPresentacion  de facilitadoras
Presentacion de facilitadoras
 
air dance
air danceair dance
air dance
 

Similaire à Le marché concurrentiel: l'offre et la demande

Chapitre 2 la_microeconomie_et_l_analyse_du_marche
Chapitre 2 la_microeconomie_et_l_analyse_du_marcheChapitre 2 la_microeconomie_et_l_analyse_du_marche
Chapitre 2 la_microeconomie_et_l_analyse_du_marcheAyôùb Aùlâdhàmôù
 
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiqueL'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiquePaul Angles
 
Marketing 1 fondamentaux et orientations managériales.ppt
Marketing 1 fondamentaux et orientations managériales.pptMarketing 1 fondamentaux et orientations managériales.ppt
Marketing 1 fondamentaux et orientations managériales.pptAzizBouzeggou
 
La politique internationale de prix
La politique internationale de prixLa politique internationale de prix
La politique internationale de prixPaul Angles
 
complément Coefficient d’élasticité de l
complément Coefficient d’élasticité de lcomplément Coefficient d’élasticité de l
complément Coefficient d’élasticité de lKAYTOYT
 
Eco 3 marché dossier 2 a (1)
Eco 3  marché dossier 2  a (1)Eco 3  marché dossier 2  a (1)
Eco 3 marché dossier 2 a (1)Laure Le Gurun
 
Séance annexe 7 la politique de prix à l’international
Séance annexe 7   la politique de prix à l’internationalSéance annexe 7   la politique de prix à l’international
Séance annexe 7 la politique de prix à l’internationalEsteban Giner
 
Chapitre 1  l'offre et la demande -
Chapitre 1   l'offre et la demande - Chapitre 1   l'offre et la demande -
Chapitre 1  l'offre et la demande - Tanguy Loctin
 
Théorie du consommateur
Théorie du  consommateurThéorie du  consommateur
Théorie du consommateurBesma TEFFEHI
 
Formation etudes de marché starters abe 2011 revised version 20110630 (2)
Formation etudes de marché starters abe 2011 revised version 20110630 (2)Formation etudes de marché starters abe 2011 revised version 20110630 (2)
Formation etudes de marché starters abe 2011 revised version 20110630 (2)impulse.brussels
 

Similaire à Le marché concurrentiel: l'offre et la demande (13)

Chapitre 2 la_microeconomie_et_l_analyse_du_marche
Chapitre 2 la_microeconomie_et_l_analyse_du_marcheChapitre 2 la_microeconomie_et_l_analyse_du_marche
Chapitre 2 la_microeconomie_et_l_analyse_du_marche
 
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiqueL'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
 
Marketing 1 fondamentaux et orientations managériales.ppt
Marketing 1 fondamentaux et orientations managériales.pptMarketing 1 fondamentaux et orientations managériales.ppt
Marketing 1 fondamentaux et orientations managériales.ppt
 
Microéconomie i
Microéconomie iMicroéconomie i
Microéconomie i
 
La politique internationale de prix
La politique internationale de prixLa politique internationale de prix
La politique internationale de prix
 
Cours030208
Cours030208Cours030208
Cours030208
 
complément Coefficient d’élasticité de l
complément Coefficient d’élasticité de lcomplément Coefficient d’élasticité de l
complément Coefficient d’élasticité de l
 
Eco 3 marché dossier 2 a (1)
Eco 3  marché dossier 2  a (1)Eco 3  marché dossier 2  a (1)
Eco 3 marché dossier 2 a (1)
 
Séance annexe 7 la politique de prix à l’international
Séance annexe 7   la politique de prix à l’internationalSéance annexe 7   la politique de prix à l’international
Séance annexe 7 la politique de prix à l’international
 
Chapitre 1  l'offre et la demande -
Chapitre 1   l'offre et la demande - Chapitre 1   l'offre et la demande -
Chapitre 1  l'offre et la demande -
 
Prescours2 Pbt1000c A
Prescours2 Pbt1000c APrescours2 Pbt1000c A
Prescours2 Pbt1000c A
 
Théorie du consommateur
Théorie du  consommateurThéorie du  consommateur
Théorie du consommateur
 
Formation etudes de marché starters abe 2011 revised version 20110630 (2)
Formation etudes de marché starters abe 2011 revised version 20110630 (2)Formation etudes de marché starters abe 2011 revised version 20110630 (2)
Formation etudes de marché starters abe 2011 revised version 20110630 (2)
 

Plus de Paul Angles

Séance9 le taux de change
Séance9 le taux de changeSéance9 le taux de change
Séance9 le taux de changePaul Angles
 
Séance8 pratique de la politique monétaire
Séance8   pratique de la politique monétaireSéance8   pratique de la politique monétaire
Séance8 pratique de la politique monétairePaul Angles
 
Séance7 la politique monétaire
Séance7 la politique monétaireSéance7 la politique monétaire
Séance7 la politique monétairePaul Angles
 
La commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalLa commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalPaul Angles
 
La politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalLa politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalPaul Angles
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalPaul Angles
 
Réorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingRéorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingPaul Angles
 
Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalPaul Angles
 
Introduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaieIntroduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaiePaul Angles
 
La création monétaire
La création monétaireLa création monétaire
La création monétairePaul Angles
 
Qui gère la monnaie le cas de la france
Qui gère la monnaie   le cas de la franceQui gère la monnaie   le cas de la france
Qui gère la monnaie le cas de la francePaul Angles
 
Mesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaieMesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaiePaul Angles
 
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPréférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPaul Angles
 

Plus de Paul Angles (16)

Séance9 le taux de change
Séance9 le taux de changeSéance9 le taux de change
Séance9 le taux de change
 
Séance8 pratique de la politique monétaire
Séance8   pratique de la politique monétaireSéance8   pratique de la politique monétaire
Séance8 pratique de la politique monétaire
 
Séance7 la politique monétaire
Séance7 la politique monétaireSéance7 la politique monétaire
Séance7 la politique monétaire
 
La commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalLa commercialisation a l'international
La commercialisation a l'international
 
La politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalLa politique produit a l'international
La politique produit a l'international
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
 
Réorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingRéorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketing
 
Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'international
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
Introduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaieIntroduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaie
 
La création monétaire
La création monétaireLa création monétaire
La création monétaire
 
Qui gère la monnaie le cas de la france
Qui gère la monnaie   le cas de la franceQui gère la monnaie   le cas de la france
Qui gère la monnaie le cas de la france
 
Mesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaieMesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaie
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPréférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 

Le marché concurrentiel: l'offre et la demande

  • 1. Microéconomie 1ère Année – 1er Semestre Paul Angles Année 2015-2016Séance 2
  • 2. Chapitre 2. Le marché concurrentiel: l’offre et la demande Année 2015-2016 2Séance 2
  • 3. Plan 1. La concurrence pure et parfaite 2. La demande 1. Demande individuelle et demande agrégée 2. Sensibilité au prix de la demande 3. L’offre 1. Offre individuelle et offre agrégée 2. Augmentation du prix d’un substitut et évolution de l’offre 3. La sensibilité au prix de l’offre Année 2015-2016 3Séance 2
  • 4. La concurrence pure et parfaite • La concurrence pure et parfaite (CPP) permet l’équilibre (Offre=Demande) sur tous les marchés. • Conditions de la CPP explicités par F. Knight. En 1953, K. Arrow et G. Debreu proposent une formalisation des conditions de CPP (prix Nobel d’économie) Année 2015-2016 4Séance 2
  • 5. La « pureté » de la concurrence • 3 conditions pour que la concurrence soit pure: – Atomicité de l’offre et de la demande: multitude d’offreurs et de demandeurs sur le marché, absence de pouvoir de marché pour influencer les prix – Homogénéité des produits: sur un marché, les produits sont identiques, homogènes et substituables – Liberté d’entrée et de sortie sur le marché: entrée d’un nouvel offreur ou demandeur sur le marché immédiate et sans coût. Absence de barrières tarifaires ou réglementaires. De même, n’importe quel offreur ou demandeur peut quitter le marché sans coût et immédiatement Année 2015-2016 5Séance 2
  • 6. La « perfection » de la concurrence • 2 conditions pour que la concurrence soit parfaite: – Libre circulation des facteurs de production: facteurs parfaitement mobiles qui se déplacent d’un marché à l’autre sans coût de reconversion – Transparence de l’information: Tous les acteurs du marché disposent d’une information complète sur les facteurs significatifs du marché => information immédiate et gratuite • Processus de fixation des prix: image du « commissaire-priseur » • Processus de tâtonnements progressifs vers le prix d’équilibre (A. Marshall) Année 2015-2016 6Séance 2
  • 7. La demande • Demande de marché: relation entre prix et quantité d’un bien ou service exprimée par les consommateurs • Consommateurs: individus, entreprises ou administrations • Demande de marché = demande agrégée = somme des demandes individuelles • On parle de demandes marshalliennes Année 2015-2016 7Séance 2
  • 8. La demande • La courbe de demande: désirs d’achat • On ne prends en compte que les désirs qui se transforment en achats: demande effective de consommateurs solvables • Soit x la variable mesurant la quantité d’un bien. X peut- être de nature: – Cardinale – Ordinale • Soit p le prix du bien considéré. P est généralement de nature monétaire mais possible de l’exprimer en unités non-monétaires – Ex: le temps, les cigarettes,… • Prix négatifs possibles dans le cas de nuisances (bruit, pollution,…) Année 2015-2016 8Séance 2
  • 9. Représentation graphique d’une courbe de demande Année 2015-2016 9Séance 2 • Demande inverse indique le prix maximal que les consommateurs sont prêts à payer pour chaque quantité de bien
  • 10. La courbe de demande agrégée Année 2015-2016 10Séance 2 • Pente de la courbe de demande agrégée moins prononcée que celle des demandes individuelles = demande agrégée plus sensible aux variations des prix
  • 11. Modification d’une demande individuelle • Préférence du consommateur supposées exogènes = stables • Cependant, une modification des goûts du consommateur entraîne une transformation de sa demande individuelle • Augmentation des revenus => hausse de la consommation du bien Année 2015-2016 11Séance 2
  • 12. Modification d’une demande individuelle • Influence des prix de quelques biens sur la demande d’un bien considéré: – Biens substituables: la hausse du prix d’un bien entraîne l’augmentation de la demande de son substitut – Biens complémentaires: consommation d’un bien nécessaire pour que la consommation d’un autre bien satisfasse les besoins qui lui sont associés. Hausse du prix d’un bien entraîne la diminution de la demande de son bien complémentaire Année 2015-2016 12Séance 2
  • 14. Modification d’une demande agrégée • Le nombre de consommateurs modifie la demande agrégée • L’arrivée de nouveaux consommateurs sur le marché entraîne, généralement, une augmentation de la demande pour ce bien • La distribution des revenus au sein des consommateurs a un impact sur la demande agrégée. • On écarte les questions de distribution en considérant un consommateur représentatif disposant de l’ensemble du revenu Année 2015-2016 14Séance 2
  • 15. La sensibilité au prix de la demande • Effets sur la demande d’une modification du prix: déplacement le long de la courbe de demande, modification des quantités demandées. Année 2015-2016 15Séance 2
  • 16. La sensibilité au prix de la demande • L’influence d’une variation du prix sur la demande dépend de la pente de la courbe de demande – Pente faible: variation du prix => variation importante des quantités demandées – Pente forte: la demande réagit peu aux variations de prix Année 2015-2016 16Séance 2
  • 17. La sensibilité au prix de la demande • Courbes de demande pas nécessairement linéaires => la pente peut évoluer le long d’une même courbe • Convexité de la courbe de demande: demande de moins en moins sensible à une augmentation du prix Année 2015-2016 17Séance 2
  • 18. La sensibilité au prix de la demande • La pente d’une courbe: rapport de la variation des quantités demandées et de la variation du prix du bien, càd: le nombre d’unités demandées en moins pour une augmentation du prix d’une unité monétaire • Limite: la pente dépend des unités de mesure des quantités et des prix Année 2015-2016 18Séance 2
  • 19. Elasticité prix de la demande • On rapporte la variation de la demande et du prix à leurs niveaux initiaux • Ainsi, l’élasticité permet de savoir de combien de pourcents augmente une grandeur (la quantité demandée) quand une autre grandeur (le prix) augmente de 1% Année 2015-2016 19Séance 2
  • 20. Elasticité prix de la demande • L’élasticité prix d’un bien permet de caractériser la sensibilité de la demande pour un bien à son prix – N=0, demande inélastique, elle ne réagit pas aux variations du prix. Courbe de demande inverse verticale – N∈]-1;0[, la demande est faiblement élastique – N=-1, la demande varie dans les mêmes proportions que le prix, élasticité unitaire – N∈]-∞;-1[, la demande est fortement élastique – N=-∞, la demande est infiniment élastique, courbe de demande horizontale Année 2015-2016 20Séance 2
  • 21. Elasticité prix de la demande • Deux types d’élasticité prix: – L’élasticité arc: on rapporte les variations des prix et des quantités à la moyenne de leurs valeurs initiales et finales. Permet de calculer l’élasticité seulement avec deux points sans connaître l’expression de la courbe de demande Année 2015-2016 21Séance 2
  • 22. Elasticité prix de la demande • Limite de l’élasticité arc: sa valeur varie avec l’ampleur de la variation observée du prix – Exemple: élasticité arc différente pour une variation du prix de 10$ à 11$ que pour une variation de 10$ à 10,50$. • Ainsi, on considère une variation marginale = variation infinitésimale du prix du bien et on calcule l’élasticité point Année 2015-2016 22Séance 2
  • 23. Elasticité prix de la demande • L’élasticité de la demande est fonction décroissante du prix => au fur et à mesure que le prix augmente, la demande devient de plus en plus sensible aux hausses du prix • L’élasticité de la demande varie le long de la courbe de demande Année 2015-2016 23Séance 2
  • 24. Elasticité prix de la demande • Connaissance de l’élasticité prix de la demande très importante pour les entreprises => aide à la politique de tarification – Élasticité faible: intérêt à augmenter le prix de vente car les quantités achetées vont réagir plus faiblement que le prix – Élasticité forte: intérêt à diminuer le prix de vente car les quantités varient dans une proportion plus grande que le prix – Élasticité unitaire: chiffre d’affaire constant quelque soit la variation du prix Année 2015-2016 24Séance 2
  • 25. L’offre • L’offre = relation entre le prix et les quantités d’un bien considéré telle qu’exprimée par les offreurs de ce bien • Offre agrégée = somme des offres individuelles • Distinction court terme/long terme: – Court terme: les entreprises ne peuvent modifier les éléments nécessaires à la production et à la commercialisation du bien – Long terme: l’ensemble des éléments nécessaires au processus de production peuvent être ajusté Année 2015-2016 25Séance 2
  • 26. L’offre • On se place dans une perspective de court terme pour analyser l’équilibre concurrentiel => nombre de firme est exogène • L’offre pour un bien est une fonction croissante du prix de ce même bien Année 2015-2016 26Séance 2
  • 27. L’offre agrégée • La fonction d’offre inverse n’est pas nécessaire continue => existence de seuil de fermeture • La pente de la courbe d’offre agrégée plus faible que celle des offres individuelles => l’offre d’une branche industrielle plus sensible au niveau de prix que l’offre de chacune des entreprises composant la branche Année 2015-2016 27Séance 2
  • 28. L’offre agrégée • Nous considérons seulement le prix comme déterminant de l’offre d’une entreprise => simplification mathématique • En pratique, l’offre dépend de nombreux facteurs: – Technologies de l’entreprise – Le niveau fixe de certains éléments nécessaires à la production – Le prix des biens et services nécessaires à la production du bien Année 2015-2016 28Séance 2
  • 29. Evolution de l’offre • La technologie de l’entreprise: ensemble des techniques que met en œuvre l’entreprise pour réaliser de manière efficace sa production • Progrès technologique: augmentation de l’offre Année 2015-2016 29Séance 2
  • 30. Evolution de l’offre • Variation des prix d’autres biens nécessaires à la réalisation de la production par l’entreprise => influence sur l’offre de l’entreprise • Hausse du prix d’un facteur de production => hausse des coûts de production => diminution de l’offre Année 2015-2016 30Séance 2
  • 31. Evolution de l’offre • Pour simplifier, on fait l’hypothèse que les entreprises ne produisent qu’un seul et unique bien • Biens de substitution: augmentation du prix d’un bien réduit l’offre de ses substituts – Ex: les céréales (blé, maîs, colza) sont des biens substituables • Biens complémentaires: augmentation du prix d’un bien entraîne une hausse de l’offre du bien complémentaire. – Ex: production de sucre qui entraîne automatiquement une production de mélasse Année 2015-2016 31Séance 2
  • 32. Déterminants du niveau d’offre d’un bien • Le nombre d’entreprises présentes sur le marché influence l’offre agrégée – Ex: nouvel entrant => augmentation de la capacité productive du secteur => déplacement vers la droite de la courbe d’offre agrégée • Phénomènes distributifs influencent l’offre – Ex: distribution des connaissances et des compétences techniques entre les firmes • On a recours à une entreprise représentative: fonction d’offre individuelle identique à la fonction d’offre agrégée Année 2015-2016 32Séance 2
  • 33. La sensibilité au prix de l’offre • Le prix reste le principal déterminant de l’offre d’un bien • Elasticité prix de l’offre (même concept que pour l’élasticité prix de la demande) Année 2015-2016 33Séance 2
  • 34. L’élasticité prix de l’offre • L’élasticité prix de l’offre est toujours positive ou nulle • L’incitation à fournir un bien sur un marché concurrentiel croit avec le prix de celui-ci Année 2015-2016 34Séance 2
  • 35. L’élasticité prix de l’offre • En un point de la courbe d’offre d’un bien considéré, on observe: – ε = 0, l’offre est inélastique, elle ne réagit pas aux variations du prix – ε ∈ ]0;1[, l’offre est faiblement élastique, elle réagit peu aux variations de prix – ε = 1, l’offre varie dans les mêmes proportions que le prix, on parle d’élasticité unitaire – ε ∈ ]1;+∞[, l’offre est fortement élastique, elle réagit fortement aux variations de prix – ε = +∞, l’offre est infiniment élastique, toute variation du prix conduit à une hausse sans fin de l’offre Année 2015-2016 35Séance 2
  • 36. L’élasticité prix de l’offre Année 2015-2016 36Séance 2
  • 37. L’élasticité prix de l’offre • Cas de courbe d’offre inélastique: le très court terme, producteurs incapables d’ajuster les quantités offertes et ne peuvent donc pas agir sur le prix du bien – Ex: Maraîcher qui écoule sa production sur un marché local et ne souhaite pas conserver de stocks • Elasticité prix de l’offre agrégée utile pour une branche industrielle afin de prévoir l’évolution du chiffre d’affaire en cas de variation du prix Année 2015-2016 37Séance 2
  • 38. Concepts à retenir • Concurrence pure et parfaite • Demande individuelle et agrégée • Représentation graphique de la courbe de demande • Elasticité prix de la demande • Offre individuelle et agrégée • Représentation graphique de la courbe d’offre • Elasticité prix de l’offre Année 2015-2016 38Séance 2