SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  26
Economie monétaire et
financière
3ème Année – 1er Semestre
Paul Angles
Année 2015-2016Séance 7
Séance 6 – La politique monétaire
Année 2015-2016 2Séance 7
Plan
1. Objectifs et instruments de la politique monétaire
1. Les objectifs des politiques économiques
2. Les instruments de la politique monétaire
2. Les canaux de transmission de la politique monétaire
1. Le canal des taux d’intérets
2. Le canal du prix des actifs
3. Le canal du crédit bancaire
4. Le canal du taux de change
Année 2015-2016 3Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
1. Les objectifs des politiques économiques:
• Définition d’une politique économique: Une politique économique
est l’ensemble des interventions des administrations publiques
(Etat, Banque Centrale, Collectivités territoriales) sur l’activité
économique pour atteindre des objectifs (croissance, plein-emploi,
justice sociale)
• On distingue deux types de politique économique:
– Conjoncturelle: orienter l’activité économique a court terme (moins de 5
ans)
– Structurelle: modifier le fonctionnement de l’économie sur le moyen/long
terme (plus de 5 ans)
Année 2015-2016 4Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
1. Les objectifs des politiques économiques:
• Il y a trois types de politiques économiques principales:
– Politique budgétaire (Etat)
– Politique fiscale (Etat)
– Politique monétaire (Banque Centrale)
Année 2015-2016 5Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
1. Les objectifs des politiques économiques:
• Le carré magique de N. Kaldor représente les objectifs que toute
politique économique doit remplir:
Année 2015-2016 6Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
1. Les objectifs des politiques économiques:
• Remarque: il est souvent tres difficile de remplir ces 4 objectifs
simultanément car certains peuvent etre contradictoires
• Exemple: Une politique de relance par la demande a pour
objectif de lutter contre le chomage en stimulant la demande
par une augmentation de la masse monétaire. Effet possible de
l’augmentation de la masse monétaire => inflation donc perte
de pouvoir d’achat des ménages
• Les autorités publiques doivent donc procéder a des arbitrages
Année 2015-2016 7Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
1. Les objectifs des politiques économiques:
• Pour atteindre les objectifs du carré magique de Kaldor, on doit
se fixer des objectifs intermédiaires et définir les variables
économiques sur lesquelles on peut intervenir.
• Dans le cas de la politique monétaire, il y a trois leviers
possibles:
– La quantité de monnaie M
– Le niveau des taux d’intéret i
– Le niveau des taux de change E
Année 2015-2016 8Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• La Banque Centrale Européenne ne maitrise pas directement
ces variabales économiques, elle a besoin d’instruments pour
mener sa politique monétaire
• La BCE dispose de 3 instruments:
– Opérations d’open-market
– Facilités permanentes
– Réserves obligatoires
Année 2015-2016 9Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• Opérations d’open-market:
Elles se divisent en 4 types d’opérations:
– Les opérations principales de refinancement: Elle ne joue que dans
l’apport de liquidités. Chaque jour ouvrable, les banques
commerciales s’échangent de la monnaie centrale sur le marché
interbancaire contre des titres au taux du marché. La BCE détermine
le taux minimal de refinancement opposé aux banques commerciales
=> le REFI, principal taux directeur de la BCE.
Année 2015-2016 10Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• Opérations d’open-market:
– Les opérations de refinancement a plus long terme: Mécanisme de
refinancement contre titres qui s’adresse a de petites banques. La
période de refinancement est de 3 mois
– Les opérations de réglage fin: Opérations ponctuelles décidées a la
discrétion de la BCE afin de controler l’évolution du taux d’intéret du
marché au jour le jour. Pour jouer sur le taux, la BCE apporte des
liquidités aux marchés (achat ferme de titres et devises au banque)
ou absorbe des liquités (lutte contre la baisse du taux d’intéret)
Année 2015-2016 11Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• Opérations d’open-market:
– Les opérations structurelles: influencer durable le montant des
liquidités centrales détenus par les banques
Année 2015-2016 12Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• Opérations d’open-market:
• Exemple: La BCE juge que le taux d’intéret sur le marché
interbancaire est trop haut (exces de demande de monnaie
centrale par les banques commerciales) => La BCE va acheter
des titres et des devises aux banques pour injecter de la
monnaie centrale sur le marché et faire baisser le taux
d’intéret (opération de réglage fin)
Année 2015-2016 13Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• Les facilités permanentes:
• Facilités (monnaie centrale detenue par la BCE) auxquelles les
banques ont acces en permanence. Possibilité pour les
banques de gérer leurs réserves centrales
– La facilité de pret marginal: Besoin urgent de refinancement =>
refinancement accordé par la BCE au taux de la facilité permanente,
le plus élevé du marché pendant 24h contre une mise en pension de
titres
Année 2015-2016 14Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• Les facilités permanentes:
– La facilité de dépot: les banques en exces de monnaie centrale
peuvent placer cette monnaie aupres de la BCE mais au taux le plus
faible du marché qui correspond au plancher de l’EONIA.
Année 2015-2016 15Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• Les différents taux en vigueur sur le marché interbancaire:
– Le taux au jour le jour (TAJJ), taux auquel les banques peuvent se
preter de la monnaie centrale est l’EONIA
– Le taux de facilité permanente de pret (TFPP), le taux le plus élevé
du marché
– Le taux de facilité permanente de dépot (TFPD), le taux le plus faible
du marché
• Ces trois taux correspondent aux taux directeurs de la BCE
Année 2015-2016 16Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• La BCE fixe le taux des facilités dans le but d’encadrer le taux au
jour le jour.
• Exemple: Si le TFPD = 2% et le TFPP = 4%, les banques vont se
preter entre 2 et 4%
Année 2015-2016 17Séance 7
Objectifs et instruments de la politique monétaire
2. Les instruments de la politique monétaire:
• Les réserves obligatoires:
• Les banques commerciales doivent avoir des réserves obligatoires
et libres en monnaie centrale sur leurs comptes aupres de la BCE =
quantité minimale de monnaie centrale a détenir.
• Les banques doivent constituer 2% de leurs dépots liquides en
réserves obligatoires. Sinon, le taux de la facilité de pret marginal
est augmenté de 2,5 %
• Les réserves obligatoires ont pour but de créer une demande en
monnaie centrale => contribue a le stabilité des taux
Année 2015-2016 18Séance 7
Les canaux de transmission de la politique
monétaire
Les canaux de transmission permettent de passer des objectifs
intermédiaires aux objectifs finaux de la politique monétaire en
la diffusant dans l’économie
• Exemples d’objectifs finaux de la politique monétaire:
– Relancer l’activité économique => augmenter le niveau de
production Y. Politique de relance ou expansive avec le risque dans
le meme temps de créer de l’inflation
– Ralentir l’inflation => politique d’austérité ou de rigueur avec le
risque de diminuer le niveau de production
Année 2015-2016 19Séance 7
Les canaux de transmission de la politique
monétaire
Il existe 4 canaux principaux de transmission de la politique
monétaire:
– Le canal des taux d’intéret
– Le canal du prix des actifs
– Le canal du crédit bancaire
– Le canal du taux de change
Année 2015-2016 20Séance 7
Les canaux de transmission de la politique
monétaire
1. Le canal des taux d’intéret:
Dans le cadre d’un politique de relance, l’objectif de la BCE est de
stimuler la demande pour relancer l’activité économique. Pour
stimuler la demande, la BCE va injecter des liquidités sur le marché
interbancaire afin de faire baisser les taux d’intéret de la monnaie
• Conséquences: l’investissement I va augmenter suite a la
diminution des taux d’intéret et comme l’investissement est une
composante de la demande globale, Y et P vont aussi augmenter
Année 2015-2016 21Séance 7
Les canaux de transmission de la politique
monétaire
2. Le canal du prix des actifs:
Rappel: un actif est un titre financier (actions/obligations)
On se place toujours dans le cadre d’une politique de relance:
• On suppose que les liquidités injectées dans l’économie
(augmentation de la masse monétaire M) servent a acheter des
titres financiers. La demande de titres augmente donc le prix des
actifs financiers aussi.
• Conséquence: Les entreprises qui financent l’investissement par
l’émission de titres vont voir leur capacité d’investissement
augmenter => I augmente donc Y et P augmente aussi
Année 2015-2016 22Séance 7
Les canaux de transmission de la politique
monétaire
3. Le canal du crédit bancaire:
Les taux directeurs de la BCE sont bas => refinancement a moindre
cout des banques commerciales.
• Conséquence: Les banques accordent des crédits bancaires aux
entreprises et aux ménages a des taux d’intéret bas => stimule
l’investissement et la consommation et donc Y le niveau de
production mais aussi P
• Portée de ce canal dépend du type de financement de l’économie:
– Financement bancaire dominant (Allemagne, Japon) canal efficace
– Financement par les marchés financiers dominants (EU, RU) canal peu
efficace
Année 2015-2016 23Séance 7
Les canaux de transmission de la politique
monétaire
4. Le canal du taux de change:
Soit le taux de change E = prix d’une monnaie contre une autre
(euro contre dollar dans notre exemple)
– Si E augmente, l’euro s’apprécie (1 euro permet d’acheter plus de
dollars) et le dollar se déprecie
– Si E diminue, l’euro se déprecie et le dollar s’apprécie
Année 2015-2016 24Séance 7
Les canaux de transmission de la politique
monétaire
4. Le canal du taux de change:
• Politique de relance:
– M augmente et i le taux d’intéret diminue
– Si libre circulation des capitaux, la baisse de i entraine une fuite des
capitaux car ils sont moins rémunérés (=vente de titres). On a donc une
vente d’euros sur le marché des changes => dépréciation de l’euro
– Si E diminue, prix relativement moins chers pour l’extérieur =>
augmentation des exportations
– Les exportations sont une composante de la demande globale => Y et P
augmentent
Année 2015-2016 25Séance 7
Conclusion
• Importance des anticipations = annonces de la BCE
• Importance des caractéristiques de l’économie => les
différents canaux de transmission de la politique monétaire
marche plus ou moins bien
• Lien plus complet entre augmentation de la masse monétaire
M et le niveau général des prix
Année 2015-2016 26Séance 7

Contenu connexe

Tendances

Introduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaieIntroduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaiePaul Angles
 
Séance 2 économie monétaire - la création monétaire
Séance 2   économie monétaire - la création monétaireSéance 2   économie monétaire - la création monétaire
Séance 2 économie monétaire - la création monétaireEsteban Giner
 
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015EcoAf
 
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss E- Trade
 
Cours Statistique descriptive pr Falloul
Cours Statistique descriptive pr FalloulCours Statistique descriptive pr Falloul
Cours Statistique descriptive pr FalloulProfesseur Falloul
 
Gestion de la trésorerie et risque de change
Gestion de la trésorerie et risque de changeGestion de la trésorerie et risque de change
Gestion de la trésorerie et risque de changesami345
 
Gestion de portefeuille
Gestion de portefeuilleGestion de portefeuille
Gestion de portefeuilleDalal Alami
 
Evaluation politique publique presentation
Evaluation politique publique presentationEvaluation politique publique presentation
Evaluation politique publique presentationVincent Bogaers
 
Présentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitauxPrésentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitauxNovencia Groupe
 
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2RACHID MABROUKI
 
Le risque de change
Le risque de changeLe risque de change
Le risque de changeand-one
 
Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc Amine Kadaoui
 
IV Gestion risque de change
IV Gestion risque de changeIV Gestion risque de change
IV Gestion risque de changeJérémy Morvan
 
Introduction gestion des risques
Introduction gestion des risquesIntroduction gestion des risques
Introduction gestion des risquesJérémy Morvan
 
Economie monétaire et financière
Economie monétaire et financièreEconomie monétaire et financière
Economie monétaire et financièreIcam Elasfar
 
Chapitre 4 le marché monétaire
Chapitre 4 le marché monétaireChapitre 4 le marché monétaire
Chapitre 4 le marché monétaireAbdel Hakim
 
Cours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et GestionCours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et GestionAbdo attar
 
Accords de bale i et ii
Accords de bale i et iiAccords de bale i et ii
Accords de bale i et iiBenett Momory
 

Tendances (20)

Introduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaieIntroduction aux théories de la monnaie
Introduction aux théories de la monnaie
 
Séance 2 économie monétaire - la création monétaire
Séance 2   économie monétaire - la création monétaireSéance 2   économie monétaire - la création monétaire
Séance 2 économie monétaire - la création monétaire
 
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
Le marché (cours et exercices non corrigés) Version 1.0141015
 
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
économie monétaire et financière 2 s4 Cours de assi driss
 
Cours Statistique descriptive pr Falloul
Cours Statistique descriptive pr FalloulCours Statistique descriptive pr Falloul
Cours Statistique descriptive pr Falloul
 
Gestion de la trésorerie et risque de change
Gestion de la trésorerie et risque de changeGestion de la trésorerie et risque de change
Gestion de la trésorerie et risque de change
 
Gestion de portefeuille
Gestion de portefeuilleGestion de portefeuille
Gestion de portefeuille
 
Evaluation politique publique presentation
Evaluation politique publique presentationEvaluation politique publique presentation
Evaluation politique publique presentation
 
Présentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitauxPrésentation des marché de capitaux
Présentation des marché de capitaux
 
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
 
Le risque de change
Le risque de changeLe risque de change
Le risque de change
 
Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc Pfe les banque participative au Maroc
Pfe les banque participative au Maroc
 
IV Gestion risque de change
IV Gestion risque de changeIV Gestion risque de change
IV Gestion risque de change
 
Introduction gestion des risques
Introduction gestion des risquesIntroduction gestion des risques
Introduction gestion des risques
 
Gestion d'entreprise
Gestion d'entrepriseGestion d'entreprise
Gestion d'entreprise
 
Economie monétaire et financière
Economie monétaire et financièreEconomie monétaire et financière
Economie monétaire et financière
 
Chapitre 4 le marché monétaire
Chapitre 4 le marché monétaireChapitre 4 le marché monétaire
Chapitre 4 le marché monétaire
 
Cours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et GestionCours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et Gestion
 
Accords de bale i et ii
Accords de bale i et iiAccords de bale i et ii
Accords de bale i et ii
 
Résumé du cours pes.
Résumé du cours pes.Résumé du cours pes.
Résumé du cours pes.
 

Similaire à Séance7 la politique monétaire

Stratégie à deux piliers Agrégat monétaire et inflation.ppt
Stratégie à deux piliers Agrégat monétaire et inflation.pptStratégie à deux piliers Agrégat monétaire et inflation.ppt
Stratégie à deux piliers Agrégat monétaire et inflation.pptNaoufalRedman
 
Séance8 pratique de la politique monétaire
Séance8   pratique de la politique monétaireSéance8   pratique de la politique monétaire
Séance8 pratique de la politique monétairePaul Angles
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.bouchra elabbadi
 
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocdeEvaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocdeOECD, Economics Department
 
Qui gère la monnaie le cas de la france
Qui gère la monnaie   le cas de la franceQui gère la monnaie   le cas de la france
Qui gère la monnaie le cas de la francePaul Angles
 
Séance 4 la politique monétaire
Séance 4   la politique monétaireSéance 4   la politique monétaire
Séance 4 la politique monétaireRayan Nezzar
 
Role des autorités monétaires
Role des autorités monétairesRole des autorités monétaires
Role des autorités monétairesManon Cuylits
 
projet-politiques-monetaires-innov.pptx
projet-politiques-monetaires-innov.pptxprojet-politiques-monetaires-innov.pptx
projet-politiques-monetaires-innov.pptxzahrakmar
 
al bawsala lob
al bawsala lobal bawsala lob
al bawsala lobJamaity
 
Bpifrance - Résultats 2016
Bpifrance - Résultats 2016Bpifrance - Résultats 2016
Bpifrance - Résultats 2016Nicolas Dufourcq
 
Stratégies du Secteur Financier pour les Gestionnaires Financiers Public
Stratégies du Secteur Financier pour les Gestionnaires Financiers PublicStratégies du Secteur Financier pour les Gestionnaires Financiers Public
Stratégies du Secteur Financier pour les Gestionnaires Financiers Publicicgfmconference
 
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétairesQuatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétairesFondation iFRAP
 
Comment les économies vont-elles vivre sans perfusion, à savoir sans les liqu...
Comment les économies vont-elles vivre sans perfusion, à savoir sans les liqu...Comment les économies vont-elles vivre sans perfusion, à savoir sans les liqu...
Comment les économies vont-elles vivre sans perfusion, à savoir sans les liqu...Forums financiers de Wallonie
 
Cours de finances_publiques-1
Cours de finances_publiques-1Cours de finances_publiques-1
Cours de finances_publiques-1rajaa224
 
5. les documents de présentation du budget
5. les documents de présentation du budget5. les documents de présentation du budget
5. les documents de présentation du budgetJean-Marc Lepain
 

Similaire à Séance7 la politique monétaire (20)

Stratégie à deux piliers Agrégat monétaire et inflation.ppt
Stratégie à deux piliers Agrégat monétaire et inflation.pptStratégie à deux piliers Agrégat monétaire et inflation.ppt
Stratégie à deux piliers Agrégat monétaire et inflation.ppt
 
Séance8 pratique de la politique monétaire
Séance8   pratique de la politique monétaireSéance8   pratique de la politique monétaire
Séance8 pratique de la politique monétaire
 
Finance publique
Finance publiqueFinance publique
Finance publique
 
S4 finance-pub
S4 finance-pubS4 finance-pub
S4 finance-pub
 
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
Mécanismes de transmission de la politique monétaire.
 
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocdeEvaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
 
Qui gère la monnaie le cas de la france
Qui gère la monnaie   le cas de la franceQui gère la monnaie   le cas de la france
Qui gère la monnaie le cas de la france
 
Séance 4 la politique monétaire
Séance 4   la politique monétaireSéance 4   la politique monétaire
Séance 4 la politique monétaire
 
Role des autorités monétaires
Role des autorités monétairesRole des autorités monétaires
Role des autorités monétaires
 
Renforcer l'union économique et monétaire
Renforcer l'union économique et monétaireRenforcer l'union économique et monétaire
Renforcer l'union économique et monétaire
 
projet-politiques-monetaires-innov.pptx
projet-politiques-monetaires-innov.pptxprojet-politiques-monetaires-innov.pptx
projet-politiques-monetaires-innov.pptx
 
Tue 1000 Alvarez Fr
Tue 1000 Alvarez FrTue 1000 Alvarez Fr
Tue 1000 Alvarez Fr
 
al bawsala lob
al bawsala lobal bawsala lob
al bawsala lob
 
Bpifrance - Résultats 2016
Bpifrance - Résultats 2016Bpifrance - Résultats 2016
Bpifrance - Résultats 2016
 
Note info1
Note info1Note info1
Note info1
 
Stratégies du Secteur Financier pour les Gestionnaires Financiers Public
Stratégies du Secteur Financier pour les Gestionnaires Financiers PublicStratégies du Secteur Financier pour les Gestionnaires Financiers Public
Stratégies du Secteur Financier pour les Gestionnaires Financiers Public
 
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétairesQuatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
 
Comment les économies vont-elles vivre sans perfusion, à savoir sans les liqu...
Comment les économies vont-elles vivre sans perfusion, à savoir sans les liqu...Comment les économies vont-elles vivre sans perfusion, à savoir sans les liqu...
Comment les économies vont-elles vivre sans perfusion, à savoir sans les liqu...
 
Cours de finances_publiques-1
Cours de finances_publiques-1Cours de finances_publiques-1
Cours de finances_publiques-1
 
5. les documents de présentation du budget
5. les documents de présentation du budget5. les documents de présentation du budget
5. les documents de présentation du budget
 

Plus de Paul Angles

Séance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsSéance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsPaul Angles
 
La commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalLa commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalPaul Angles
 
La politique internationale de prix
La politique internationale de prixLa politique internationale de prix
La politique internationale de prixPaul Angles
 
La politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalLa politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalPaul Angles
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalPaul Angles
 
Réorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingRéorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingPaul Angles
 
Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalPaul Angles
 
La création monétaire
La création monétaireLa création monétaire
La création monétairePaul Angles
 
Mesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaieMesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaiePaul Angles
 
La technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitLa technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitPaul Angles
 
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPréférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPaul Angles
 
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiqueL'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiquePaul Angles
 
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demandeLe marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demandePaul Angles
 

Plus de Paul Angles (16)

Séance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des coutsSéance6 la théorie des couts
Séance6 la théorie des couts
 
La commercialisation a l'international
La commercialisation a l'internationalLa commercialisation a l'international
La commercialisation a l'international
 
La politique internationale de prix
La politique internationale de prixLa politique internationale de prix
La politique internationale de prix
 
La politique produit a l'international
La politique produit a l'internationalLa politique produit a l'international
La politique produit a l'international
 
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'internationalSegmentation, ciblage et positionnement à l'international
Segmentation, ciblage et positionnement à l'international
 
Réorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketingRéorientation et internationalisation du marketing
Réorientation et internationalisation du marketing
 
Les études de marché à l'international
Les études de marché à l'internationalLes études de marché à l'international
Les études de marché à l'international
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
La création monétaire
La création monétaireLa création monétaire
La création monétaire
 
Mesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaieMesures statistiques de la monnaie
Mesures statistiques de la monnaie
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
La technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profitLa technologie de production et la maximisation du profit
La technologie de production et la maximisation du profit
 
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateurPréférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
Préférences et choix sous contraintes: le comportement du consommateur
 
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publiqueL'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
L'équilibre concurrentiel et l'intervention publique
 
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demandeLe marché concurrentiel: l'offre et la demande
Le marché concurrentiel: l'offre et la demande
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 

Séance7 la politique monétaire

  • 1. Economie monétaire et financière 3ème Année – 1er Semestre Paul Angles Année 2015-2016Séance 7
  • 2. Séance 6 – La politique monétaire Année 2015-2016 2Séance 7
  • 3. Plan 1. Objectifs et instruments de la politique monétaire 1. Les objectifs des politiques économiques 2. Les instruments de la politique monétaire 2. Les canaux de transmission de la politique monétaire 1. Le canal des taux d’intérets 2. Le canal du prix des actifs 3. Le canal du crédit bancaire 4. Le canal du taux de change Année 2015-2016 3Séance 7
  • 4. Objectifs et instruments de la politique monétaire 1. Les objectifs des politiques économiques: • Définition d’une politique économique: Une politique économique est l’ensemble des interventions des administrations publiques (Etat, Banque Centrale, Collectivités territoriales) sur l’activité économique pour atteindre des objectifs (croissance, plein-emploi, justice sociale) • On distingue deux types de politique économique: – Conjoncturelle: orienter l’activité économique a court terme (moins de 5 ans) – Structurelle: modifier le fonctionnement de l’économie sur le moyen/long terme (plus de 5 ans) Année 2015-2016 4Séance 7
  • 5. Objectifs et instruments de la politique monétaire 1. Les objectifs des politiques économiques: • Il y a trois types de politiques économiques principales: – Politique budgétaire (Etat) – Politique fiscale (Etat) – Politique monétaire (Banque Centrale) Année 2015-2016 5Séance 7
  • 6. Objectifs et instruments de la politique monétaire 1. Les objectifs des politiques économiques: • Le carré magique de N. Kaldor représente les objectifs que toute politique économique doit remplir: Année 2015-2016 6Séance 7
  • 7. Objectifs et instruments de la politique monétaire 1. Les objectifs des politiques économiques: • Remarque: il est souvent tres difficile de remplir ces 4 objectifs simultanément car certains peuvent etre contradictoires • Exemple: Une politique de relance par la demande a pour objectif de lutter contre le chomage en stimulant la demande par une augmentation de la masse monétaire. Effet possible de l’augmentation de la masse monétaire => inflation donc perte de pouvoir d’achat des ménages • Les autorités publiques doivent donc procéder a des arbitrages Année 2015-2016 7Séance 7
  • 8. Objectifs et instruments de la politique monétaire 1. Les objectifs des politiques économiques: • Pour atteindre les objectifs du carré magique de Kaldor, on doit se fixer des objectifs intermédiaires et définir les variables économiques sur lesquelles on peut intervenir. • Dans le cas de la politique monétaire, il y a trois leviers possibles: – La quantité de monnaie M – Le niveau des taux d’intéret i – Le niveau des taux de change E Année 2015-2016 8Séance 7
  • 9. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • La Banque Centrale Européenne ne maitrise pas directement ces variabales économiques, elle a besoin d’instruments pour mener sa politique monétaire • La BCE dispose de 3 instruments: – Opérations d’open-market – Facilités permanentes – Réserves obligatoires Année 2015-2016 9Séance 7
  • 10. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • Opérations d’open-market: Elles se divisent en 4 types d’opérations: – Les opérations principales de refinancement: Elle ne joue que dans l’apport de liquidités. Chaque jour ouvrable, les banques commerciales s’échangent de la monnaie centrale sur le marché interbancaire contre des titres au taux du marché. La BCE détermine le taux minimal de refinancement opposé aux banques commerciales => le REFI, principal taux directeur de la BCE. Année 2015-2016 10Séance 7
  • 11. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • Opérations d’open-market: – Les opérations de refinancement a plus long terme: Mécanisme de refinancement contre titres qui s’adresse a de petites banques. La période de refinancement est de 3 mois – Les opérations de réglage fin: Opérations ponctuelles décidées a la discrétion de la BCE afin de controler l’évolution du taux d’intéret du marché au jour le jour. Pour jouer sur le taux, la BCE apporte des liquidités aux marchés (achat ferme de titres et devises au banque) ou absorbe des liquités (lutte contre la baisse du taux d’intéret) Année 2015-2016 11Séance 7
  • 12. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • Opérations d’open-market: – Les opérations structurelles: influencer durable le montant des liquidités centrales détenus par les banques Année 2015-2016 12Séance 7
  • 13. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • Opérations d’open-market: • Exemple: La BCE juge que le taux d’intéret sur le marché interbancaire est trop haut (exces de demande de monnaie centrale par les banques commerciales) => La BCE va acheter des titres et des devises aux banques pour injecter de la monnaie centrale sur le marché et faire baisser le taux d’intéret (opération de réglage fin) Année 2015-2016 13Séance 7
  • 14. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • Les facilités permanentes: • Facilités (monnaie centrale detenue par la BCE) auxquelles les banques ont acces en permanence. Possibilité pour les banques de gérer leurs réserves centrales – La facilité de pret marginal: Besoin urgent de refinancement => refinancement accordé par la BCE au taux de la facilité permanente, le plus élevé du marché pendant 24h contre une mise en pension de titres Année 2015-2016 14Séance 7
  • 15. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • Les facilités permanentes: – La facilité de dépot: les banques en exces de monnaie centrale peuvent placer cette monnaie aupres de la BCE mais au taux le plus faible du marché qui correspond au plancher de l’EONIA. Année 2015-2016 15Séance 7
  • 16. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • Les différents taux en vigueur sur le marché interbancaire: – Le taux au jour le jour (TAJJ), taux auquel les banques peuvent se preter de la monnaie centrale est l’EONIA – Le taux de facilité permanente de pret (TFPP), le taux le plus élevé du marché – Le taux de facilité permanente de dépot (TFPD), le taux le plus faible du marché • Ces trois taux correspondent aux taux directeurs de la BCE Année 2015-2016 16Séance 7
  • 17. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • La BCE fixe le taux des facilités dans le but d’encadrer le taux au jour le jour. • Exemple: Si le TFPD = 2% et le TFPP = 4%, les banques vont se preter entre 2 et 4% Année 2015-2016 17Séance 7
  • 18. Objectifs et instruments de la politique monétaire 2. Les instruments de la politique monétaire: • Les réserves obligatoires: • Les banques commerciales doivent avoir des réserves obligatoires et libres en monnaie centrale sur leurs comptes aupres de la BCE = quantité minimale de monnaie centrale a détenir. • Les banques doivent constituer 2% de leurs dépots liquides en réserves obligatoires. Sinon, le taux de la facilité de pret marginal est augmenté de 2,5 % • Les réserves obligatoires ont pour but de créer une demande en monnaie centrale => contribue a le stabilité des taux Année 2015-2016 18Séance 7
  • 19. Les canaux de transmission de la politique monétaire Les canaux de transmission permettent de passer des objectifs intermédiaires aux objectifs finaux de la politique monétaire en la diffusant dans l’économie • Exemples d’objectifs finaux de la politique monétaire: – Relancer l’activité économique => augmenter le niveau de production Y. Politique de relance ou expansive avec le risque dans le meme temps de créer de l’inflation – Ralentir l’inflation => politique d’austérité ou de rigueur avec le risque de diminuer le niveau de production Année 2015-2016 19Séance 7
  • 20. Les canaux de transmission de la politique monétaire Il existe 4 canaux principaux de transmission de la politique monétaire: – Le canal des taux d’intéret – Le canal du prix des actifs – Le canal du crédit bancaire – Le canal du taux de change Année 2015-2016 20Séance 7
  • 21. Les canaux de transmission de la politique monétaire 1. Le canal des taux d’intéret: Dans le cadre d’un politique de relance, l’objectif de la BCE est de stimuler la demande pour relancer l’activité économique. Pour stimuler la demande, la BCE va injecter des liquidités sur le marché interbancaire afin de faire baisser les taux d’intéret de la monnaie • Conséquences: l’investissement I va augmenter suite a la diminution des taux d’intéret et comme l’investissement est une composante de la demande globale, Y et P vont aussi augmenter Année 2015-2016 21Séance 7
  • 22. Les canaux de transmission de la politique monétaire 2. Le canal du prix des actifs: Rappel: un actif est un titre financier (actions/obligations) On se place toujours dans le cadre d’une politique de relance: • On suppose que les liquidités injectées dans l’économie (augmentation de la masse monétaire M) servent a acheter des titres financiers. La demande de titres augmente donc le prix des actifs financiers aussi. • Conséquence: Les entreprises qui financent l’investissement par l’émission de titres vont voir leur capacité d’investissement augmenter => I augmente donc Y et P augmente aussi Année 2015-2016 22Séance 7
  • 23. Les canaux de transmission de la politique monétaire 3. Le canal du crédit bancaire: Les taux directeurs de la BCE sont bas => refinancement a moindre cout des banques commerciales. • Conséquence: Les banques accordent des crédits bancaires aux entreprises et aux ménages a des taux d’intéret bas => stimule l’investissement et la consommation et donc Y le niveau de production mais aussi P • Portée de ce canal dépend du type de financement de l’économie: – Financement bancaire dominant (Allemagne, Japon) canal efficace – Financement par les marchés financiers dominants (EU, RU) canal peu efficace Année 2015-2016 23Séance 7
  • 24. Les canaux de transmission de la politique monétaire 4. Le canal du taux de change: Soit le taux de change E = prix d’une monnaie contre une autre (euro contre dollar dans notre exemple) – Si E augmente, l’euro s’apprécie (1 euro permet d’acheter plus de dollars) et le dollar se déprecie – Si E diminue, l’euro se déprecie et le dollar s’apprécie Année 2015-2016 24Séance 7
  • 25. Les canaux de transmission de la politique monétaire 4. Le canal du taux de change: • Politique de relance: – M augmente et i le taux d’intéret diminue – Si libre circulation des capitaux, la baisse de i entraine une fuite des capitaux car ils sont moins rémunérés (=vente de titres). On a donc une vente d’euros sur le marché des changes => dépréciation de l’euro – Si E diminue, prix relativement moins chers pour l’extérieur => augmentation des exportations – Les exportations sont une composante de la demande globale => Y et P augmentent Année 2015-2016 25Séance 7
  • 26. Conclusion • Importance des anticipations = annonces de la BCE • Importance des caractéristiques de l’économie => les différents canaux de transmission de la politique monétaire marche plus ou moins bien • Lien plus complet entre augmentation de la masse monétaire M et le niveau général des prix Année 2015-2016 26Séance 7