SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  24
Télécharger pour lire hors ligne
La Vaccination, parlons en!La Vaccination, parlons en!
Dr MichDr Michèèle VINCENTIle VINCENTI--DELMASDELMAS
Chef du bureau santChef du bureau santéé publiquepublique
Service PrService Préévention Actions sanitairesvention Actions sanitaires
DPAS/ Conseil gDPAS/ Conseil géénnééral 93ral 93
La vaccination pourLa vaccination pour -- quoiquoi
Les MaladiesLes Maladies éévitables par la vaccination:vitables par la vaccination:
Rappelons nousRappelons nous
•• Variole, polio, diphtVariole, polio, diphtéérie,rie, ……..des maladies terribles..des maladies terribles
•• Même la rougeole, la rubMême la rougeole, la rubééole congole congéénitalenitale
Au furAu fur àà mesure de lmesure de l’’amaméélioration de lalioration de la
couverture vaccinale, les maladies rcouverture vaccinale, les maladies réégressent etgressent et
les bles béénnééfices apparaissent moinsfices apparaissent moins éévidents quevidents que
les effets secondairesles effets secondaires
La vaccination apporte une protectionLa vaccination apporte une protection
individuelle aux personnes correctementindividuelle aux personnes correctement
vaccinvaccinééeses
Elle apporte aussi une protection collective auElle apporte aussi une protection collective au
regard du niveau de couverture vaccinale de laregard du niveau de couverture vaccinale de la
population pour les personnes non protpopulation pour les personnes non protééggééeses
(contre indication vaccination(contre indication vaccination))
La balance bLa balance béénnééficefice -- risquerisque
Des maladies qui
deviennent plus rares
Des effets secondaires
qui sont plus visibles
Individuel et collectif
Situation en Ile de France et FranceSituation en Ile de France et France
2012/ 13 inf2012/ 13 inf rubeolerubeole probprob –– 33
rubeolerubeole congcong
RubRubééoleole
2014 / 2 cas2014 / 2 cas -- 11 ddéécescesMMééningocoque Cningocoque C
InfectionsInfections àà HPVHPV
InfectionInfection àà pneumocoquepneumocoque
2012/ 252 < 15 ans dont 144< 52012/ 252 < 15 ans dont 144< 5
ansans
2012/ 90 cas<15 ans dont 48 cas< 5 ans2012/ 90 cas<15 ans dont 48 cas< 5 ans --
44% non vaccin44% non vaccinééss
TuberculoseTuberculose
HHéépatite Bpatite B
GrippeGrippe
OreillonsOreillons
20082008--2013 / 23 300 cas2013 / 23 300 cas
2011/ 15000 cas2011/ 15000 cas
RougeoleRougeole
InfectionsInfections àà hhééamophilusamophilus BB
472 cas dont 32%< 3 mois472 cas dont 32%< 3 mois –– 90%90%
contagecontage famfam
70% non vaccin70% non vaccinéés, 20% 1 doses, 20% 1 dose
CoquelucheCoqueluche
Plus de virus importPlus de virus importéé depuis 1995depuis 1995
Mais foyers existentMais foyers existent dsds le mondele monde
PolioPolio
20002000 –– 2012 / 205 cas2012 / 205 cas –– 4949 ddéécescesTTéétanostanos
16 cas (C D)16 cas (C D) importimportééss (11(11 mayottemayotte))
28 cas (CU28 cas (CU toxtox+)+)
2014 / 1 cas (CU2014 / 1 cas (CU toxtox+)+)
4 cas/4 cas/ 2003,2004, 2013, 20142003,2004, 2013, 2014 (2d(2dééccéés)s)
DiphtDiphtéérierie
FranceFrance
20022002 -- 20132013
ÎÎle de Francele de FranceMaladiesMaladies àà prpréévention vaccinalevention vaccinale
Evolution de lEvolution de l’é’épidpidéémiologie du Tmiologie du Téétanostanos
La Couverture Vaccinale en SSD : CertificatLa Couverture Vaccinale en SSD : Certificat
de santde santéé du 24du 24èèmeme
mois (traitmois (traitéé PMI 93)PMI 93)
999992,292,292.892.8939393.693.692.892.891.591.5DTCPDTCP
(3(3 dosesdoses
+ rappel+ rappel
92.792.791.591.593.193.191.291.291.291.281.781.710.3510.35PneumoPneumo
83.483.4818177.377.37272464640.240.240.240.2Hep BHep B
94.494.4
83.783.7
94.594.5
82.882.8
9494
76.376.3
95.395.3
7474
94.994.9
64.664.6
939393.893.8
73.873.8
RORROR 1dose1dose
2 doses2 doses
98.498.497.497.497.997.996.496.495.595.596.196.192.292.2BCGBCG
98.698.690.390.390.790.791.291.292.592.590.890.889.789.7HaemophHaemoph
ilusilus BB
20132013201220122011201120102010200920092008200820072007
Evolution Couverture Vaccinale CS 24
0
20
40
60
80
100
120
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Année
%CV
DTCP (3+1) Hb (3+1) BCG ROR ROR 2ème dose Hep B (3) Pneumocoque
Le plan national dLe plan national d’’amaméélioration delioration de
la politique vaccinale 2012la politique vaccinale 2012--20172017
Simplifier le calendrier vaccinal et lSimplifier le calendrier vaccinal et l’’accaccèès aux donns aux donnéées du carnet dees du carnet de
vaccinationvaccination
Faciliter lFaciliter l’’accaccèèss àà la vaccination en sla vaccination en s’’appuyant sur les ARSappuyant sur les ARS
•• Vaccination sur les lieux de vieVaccination sur les lieux de vie
•• Simplification du parcours en mSimplification du parcours en méédecine libdecine libééral (20%PMI, 80% ML)ral (20%PMI, 80% ML)
•• Organisation de campagnes spOrganisation de campagnes spéécifiquescifiques
InciterInciter àà la vaccinationla vaccination
•• Promouvoir lPromouvoir l’’accaccèès aux connaissances de prs aux connaissances de préévention vaccinale pour lesvention vaccinale pour les
professionnels de santprofessionnels de santéé,,
•• Communiquer auprCommuniquer auprèès du publics du public
•• RedRedééfinir les notions de vaccination recommandfinir les notions de vaccination recommandéée (>< facultatif) et obligatoire ;e (>< facultatif) et obligatoire ;
•• Renforcer le respect des recommandations vaccinales en collectivRenforcer le respect des recommandations vaccinales en collectivititéé,,
AmAmééliorer le suivi et lliorer le suivi et l’é’évaluation de la politique vaccinalevaluation de la politique vaccinale
Conforter le continuum recherche fondamentale publiqueConforter le continuum recherche fondamentale publique--transformationtransformation
industrielle sur les vaccins et favoriser la recherche en sciencindustrielle sur les vaccins et favoriser la recherche en scienceses
humaineshumaines
Le plan national dLe plan national d’’amaméélioration delioration de
la politique vaccinale 2012la politique vaccinale 2012--20172017
Ces 5 axes, dCes 5 axes, dééclinclinéés en objectifs ops en objectifs opéérationnelsrationnels
doivent, dans les 5 ans concourirdoivent, dans les 5 ans concourir àà ::
-- amamééliorer la vaccination en populationliorer la vaccination en population
ggéénnéérale, avec un effort particulier portrale, avec un effort particulier portéé sur lessur les
moins de 18 ans avec un objectif chiffrmoins de 18 ans avec un objectif chiffréé dede
couverture vaccinale des jeunes adultes.couverture vaccinale des jeunes adultes.
-- amamééliorer la vaccination en populationliorer la vaccination en population
spspéécifique,cifique,
en tenant compte des dispariten tenant compte des disparitéés rs réégionales, desgionales, des
perceptions sociales et des publicsperceptions sociales et des publics àà cibler encibler en
prioritprioritéé..
Programme rProgramme réégional Ile de Francegional Ile de France
Le plan dLe plan d’’action raction réégionalgional
GrpGrp 1/1/ la connaissance : recensement des bases de donnla connaissance : recensement des bases de donnéées existantes,es existantes,
propositions dpropositions d’’enquêtes complenquêtes compléémentairesmentaires
GrpGrp 2/2/ renforcer la mobilisation des professionnels, amrenforcer la mobilisation des professionnels, amééliorer lliorer l’’accessibilitaccessibilitéé dudu
publicpublic
DDéévelopper la mobilisation des professionnels et du publicvelopper la mobilisation des professionnels et du public
•• Plateforme CVE (mesvaccins.net)Plateforme CVE (mesvaccins.net) expexp 7777
•• Promotion vaccination pharmaciens,Promotion vaccination pharmaciens,
•• Promotion vaccination infirmiers,Promotion vaccination infirmiers,
•• Promotion vaccination mPromotion vaccination méédecins (DPC, DAM, CVE),decins (DPC, DAM, CVE),
•• SSééminairesminaires ééchanges de pratiqueschanges de pratiques
Renforcer lRenforcer l’’engagement des professionnels de santengagement des professionnels de santéé
•• ArgumentairesArgumentaires
•• Fonds documentaires spFonds documentaires spéécifiquescifiques
•• Mobilisation des promoteursMobilisation des promoteurs
Organiser la SEVOrganiser la SEV
•• InciterInciter àà la coconstruction des actions avec les partenairesla coconstruction des actions avec les partenaires
Promouvoir la mise enPromouvoir la mise en œœuvre duvre d’’actions de promotion de la vaccination sur lesactions de promotion de la vaccination sur les
lieux de vie des populations jeunes et vulnlieux de vie des populations jeunes et vulnéérables les plusrables les plus ééloignloignéées deses des
dispositifs de santdispositifs de santéé
Dispositifs locaux /rDispositifs locaux /réégionalgional
Les Dispositifs de vaccination gratuite, > 6 ans pour toute la pLes Dispositifs de vaccination gratuite, > 6 ans pour toute la populationopulation
Des centres de vaccination gratuits et/ou conventionnDes centres de vaccination gratuits et/ou conventionnéés ARSs ARS
(CDDPS, CMS,(CDDPS, CMS, AssoAsso,, UcsaUcsa, maternit, maternitééss
Dispositifs dDispositifs d’’ampleur variable 56 SSD / 137IdF, trampleur variable 56 SSD / 137IdF, trèès hs hééttéérogrogèènene
Soit en SSD = 30 516 doses/ 130 325 = 23% activitSoit en SSD = 30 516 doses/ 130 325 = 23% activitéé publique totale etpublique totale et
20 doses/1000hbts20 doses/1000hbts
Les centres de PMI, < 6 ansLes centres de PMI, < 6 ans
ampleur et implantation variable: 117SSD / 576 IdFampleur et implantation variable: 117SSD / 576 IdF
Soit en SSD (2012) 180 000 doses pour 28 500 naissances _ 70%Soit en SSD (2012) 180 000 doses pour 28 500 naissances _ 70%
enfants de moins de 2 ansenfants de moins de 2 ans
Les mLes méédecins praticiens en ambulatoire, libdecins praticiens en ambulatoire, libééraux et salariraux et salariééss
RRééalisent 80% des vaccins au global en Francealisent 80% des vaccins au global en France
Mais il faut amMais il faut amééliorer la fluiditliorer la fluiditéé du dispositifdu dispositif
Les objectifs du programme vaccination SSDLes objectifs du programme vaccination SSD (1)(1)
Renforcer lRenforcer l’’accaccèèss àà la prla prééventionvention
etet àà la lutte contre les inla lutte contre les inéégalitgalitéés de sants de santéé..
1.1. MettreMettre gratuitementgratuitement àà disposition dedisposition de ceux nceux n’’ayantayant
pas de couverture sociale ou une couverture socialepas de couverture sociale ou une couverture sociale
incomplincomplèètete les vaccins inscrits au calendrierles vaccins inscrits au calendrier
vaccinal (sauf HPV)vaccinal (sauf HPV)
2.2. MiseMise àà disposition du vaccin contre le mdisposition du vaccin contre le mééningocoqueningocoque
CC
3.3. Et ce dansEt ce dans tous les lieux de vaccinationtous les lieux de vaccination (PMI,(PMI,
SSééances publiques, CMS, CDDPS, universitances publiques, CMS, CDDPS, universitéés,s,
crcrèèches associations, MdM, Aurore, prisonches associations, MdM, Aurore, prison……)) soitsoit
plus de 200 lieuxplus de 200 lieux
4.4. Mais aussi hors des structures habituelles: ActionsMais aussi hors des structures habituelles: Actions
hors les murshors les murs
Quels publics? pour quelsQuels publics? pour quels
objectifs?objectifs?
La vaccinationLa vaccination àà tous les âges de la vie, MAIStous les âges de la vie, MAIS
Mais prioritMais prioritéé: public jeune et vuln: public jeune et vulnéérable / enjeu vaccination!rable / enjeu vaccination!
Les lycLes lycééens : miseens : mise àà jour et rattrapagejour et rattrapage
Les jeunes adultes : miseLes jeunes adultes : mise àà jour, rattrapage et stratjour, rattrapage et stratéégie cocooninggie cocooning
protprotééger lger l’’entourage des jeunes enfantsentourage des jeunes enfants
La question du ciblage des publics prioritaires, OLa question du ciblage des publics prioritaires, Oùù, quand, comment, quand, comment
Jeunes scolarisJeunes scolariséés en ZEP, lycs en ZEP, lycéées proes pro
Jeunes non scolarisJeunes non scolariséés, missions localess, missions locales
Pop migrantes: foyers, bidonvillesPop migrantes: foyers, bidonvilles
Nouveaux arrivants (CADA..)Nouveaux arrivants (CADA..)
Pop prPop préécaires (CHRS, CHU)caires (CHRS, CHU)
Usagers de produits psycho actifsUsagers de produits psycho actifs
MaternitMaternitééss
Les partenariatsLes partenariats
Constats et Enjeux pour les adolescentsConstats et Enjeux pour les adolescents
(Dr Gaudelus, 27(Dr Gaudelus, 27--0303--12)12)
Constats:Constats:
Ne viennent pas aux consultations ou peuNe viennent pas aux consultations ou peu
Si remise dSi remise d’’ordonnance : perte de 50%ordonnance : perte de 50%
Pic mPic mééningite C a l'adolescence maisningite C a l'adolescence mais couvcouv 21,3 % en 2011 pas mieux en21,3 % en 2011 pas mieux en
20122012
Des gains : Rougeole (65% en 2004), coqueluche, HPVDes gains : Rougeole (65% en 2004), coqueluche, HPV encoreencore
insatisfaisantinsatisfaisant
Vacciner en milieu scolaire : permet dVacciner en milieu scolaire : permet d’’atteindre de bonnes couverturesatteindre de bonnes couvertures
Ado et risques particuliersAdo et risques particuliers àà prendre en compte: Tuberculose, BCGprendre en compte: Tuberculose, BCG
possiblepossible 15 ans)15 ans), h, héépatite A, hpatite A, héépatite B, Varicelle, Pneumocoque,patite B, Varicelle, Pneumocoque,
MMééningocoque , Grippe.ningocoque , Grippe.
Importance du rappel coqueluche chez les ado, jeunes adultes pouImportance du rappel coqueluche chez les ado, jeunes adultes pourr
protprotééger les nourrissons (HCSP)ger les nourrissons (HCSP)
VVéérifier seconde dose RROrifier seconde dose RRO
Des occasions , des stratDes occasions , des stratéégiesgies àà renforcerrenforcer::
rentrrentréée scolaire, certificats sport, missions locales, LEP, autre?e scolaire, certificats sport, missions locales, LEP, autre?
17
ÉÉvolution des misevolution des mise àà disposition des vaccinsdisposition des vaccins
Compte tenu des couts et desCompte tenu des couts et des éévolutionsvolutions
Prescription de plusieurs vaccins avecPrescription de plusieurs vaccins avec
rrééalisation dans les centresalisation dans les centres
Mais inclusions de nouveaux vaccinsMais inclusions de nouveaux vaccins
(pneumo 13,(pneumo 13, mmééningoningo C)C)
Le nouveau calendrier vaccinalLe nouveau calendrier vaccinal
20132013
La simplification du calendrier vaccinal:La simplification du calendrier vaccinal: La loi du 9 aoLa loi du 9 aoûût 2004 relativet 2004 relative àà
la politique de santla politique de santéé publique, qui a crpublique, qui a créééé le Haut Conseil de la santle Haut Conseil de la santéé publique (HCSP),publique (HCSP),
prpréécise quecise que «« la politique de vaccination estla politique de vaccination est éélaborlaboréée par le ministre charge par le ministre chargéé de la santde la santéé
qui fixe les conditions dqui fixe les conditions d’’immunisation,immunisation, éénonce les recommandations nnonce les recommandations néécessaires etcessaires et
rend public le calendrier des vaccinations aprrend public le calendrier des vaccinations aprèès avis du HCSPs avis du HCSP »»..
= 2014
LL’’essentielessentiel
CHEZ LE NOURRISSONCHEZ LE NOURRISSON
•• Le rappel pentaLe rappel penta-- ou hexavalent est dou hexavalent est déésormais rsormais rééalisaliséé àà ll’’âge de 11 mois. Lâge de 11 mois. L’’injectioninjection
du vaccin pentavalent (du vaccin pentavalent (DTCaPolioHibDTCaPolioHib)) àà ll’’âge de 3 mois est supprimâge de 3 mois est suppriméée.e.
•• Le rappel du vaccinLe rappel du vaccin pneumococciquepneumococcique conjuguconjuguéé est avancest avancéé àà ll’’âge de 11 moisâge de 11 mois
et coet co--administradministréé avec le pravec le prééccéédent.dent.
•• La 1La 1 rere dose de ROR est effectudose de ROR est effectuééee àà ll’’âge de 12 mois pour tous les nourrissons,âge de 12 mois pour tous les nourrissons,
quel que soit le mode de garde, la seconde entre 16 et 18 mois.quel que soit le mode de garde, la seconde entre 16 et 18 mois.
CHEZ LCHEZ L’’ENFANT ET LENFANT ET L’’ADOLESCENTADOLESCENT
•• Un rappel coqueluche est recommandUn rappel coqueluche est recommandéé àà ll’’âge de 6 ans (âge de 6 ans (DTCaPolioDTCaPolio).).
•• Le rappel de 11Le rappel de 11 àà 13 ans (13 ans (dTcaPoliodTcaPolio) est effectu) est effectuéé avec un vaccin contenantavec un vaccin contenant
des concentrations rdes concentrations rééduites en anatoxine diphtduites en anatoxine diphtéérique et antigrique et antigèènes coquelucheux.nes coquelucheux.
•• La vaccination contre HPV est effectuLa vaccination contre HPV est effectuéée entre 11 et 14 ans (avec un rattrapagee entre 11 et 14 ans (avec un rattrapage
jusqujusqu’à’à 19 ans inclus).19 ans inclus).
•• Le rappelLe rappel dTPoliodTPolio àà ll’’âge de 16âge de 16--18 ans est supprim18 ans est suppriméé..
CHEZ LCHEZ L’’ADULTEADULTE
•• Les rappelsLes rappels dTPoliodTPolio sont effectusont effectuééss àà âge fixeâge fixe àà partir de 25 ans (45 ans, 65 ans,partir de 25 ans (45 ans, 65 ans,
75 ans, 85 ans, 95 ans, etc.).75 ans, 85 ans, 95 ans, etc.).
CHEZ LES PERSONNES IMMUNODCHEZ LES PERSONNES IMMUNODÉÉPRIMPRIMÉÉES ET ASPLES ET ASPLÉÉNIQUESNIQUES
•• Des vaccinations spDes vaccinations spéécifiques sont recommandcifiques sont recommandéées chez ces patientses chez ces patients àà risquerisque
dd’’infections sinfections séévvèères.res.
Calendrier vaccinal _ nouveautCalendrier vaccinal _ nouveautéés 2014s 2014
Plate-forme d’information et
de communication sur les
vaccins et les voyages
PlatePlate--forme dforme d’’information etinformation et
de communication sur lesde communication sur les
vaccins et les voyagesvaccins et les voyages
AmAmééliorer la couverture vaccinaleliorer la couverture vaccinale
Augmenter le temps consacrAugmenter le temps consacréé àà lala
vaccinationvaccination
Par tous les acteursPar tous les acteurs
•• Les mLes méédecinsdecins
•• Les sagesLes sages--femmesfemmes
•• Les pharmaciensLes pharmaciens
•• Les infirmiersLes infirmiers
Eviter les occasions manquEviter les occasions manquééeses

Contenu connexe

Tendances

La vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite BLa vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite BCripsIDF
 
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...soshepatites
 
Ppt midi santé santé sexuelle midi santé
Ppt midi santé santé sexuelle midi santéPpt midi santé santé sexuelle midi santé
Ppt midi santé santé sexuelle midi santéPaul Daval
 
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019UrgenceCHUSJ
 
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007Marie Campistron
 
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les VaccinsGuide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les VaccinsThe Public Good Projects
 
Rapport Pittet sur la gestion du COVID en France
Rapport Pittet sur la gestion du COVID en FranceRapport Pittet sur la gestion du COVID en France
Rapport Pittet sur la gestion du COVID en FranceSociété Tripalio
 
Education sanitaire dans la prevention des parasitoses groupe expose 1 pdf
Education sanitaire dans la prevention des parasitoses    groupe expose 1 pdfEducation sanitaire dans la prevention des parasitoses    groupe expose 1 pdf
Education sanitaire dans la prevention des parasitoses groupe expose 1 pdfIFMT
 
Avis du groupe d'experts
Avis du groupe d'expertsAvis du groupe d'experts
Avis du groupe d'expertsNicolasLonard3
 
Communiqué de presse du 26/07/21_ renforcement vaccination nièvre
Communiqué de presse du 26/07/21_ renforcement vaccination nièvreCommuniqué de presse du 26/07/21_ renforcement vaccination nièvre
Communiqué de presse du 26/07/21_ renforcement vaccination nièvreDircomARSBFC
 
Bilan psy-mamans louves-fev2022
Bilan psy-mamans louves-fev2022Bilan psy-mamans louves-fev2022
Bilan psy-mamans louves-fev2022Laurent Sailly
 
Effets secondaires des vaccins sur la grossesse
Effets secondaires des vaccins sur la grossesseEffets secondaires des vaccins sur la grossesse
Effets secondaires des vaccins sur la grossesseSociété Tripalio
 

Tendances (14)

La vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite BLa vaccination contre l’hépatite B
La vaccination contre l’hépatite B
 
3èdose282501
3èdose2825013èdose282501
3èdose282501
 
Éducation sanitaire
Éducation sanitaireÉducation sanitaire
Éducation sanitaire
 
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
SOSH Carte PVC 86x54 mm « N’oublions pas l’élimination des hépatites B et D (...
 
Ppt midi santé santé sexuelle midi santé
Ppt midi santé santé sexuelle midi santéPpt midi santé santé sexuelle midi santé
Ppt midi santé santé sexuelle midi santé
 
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
 
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
 
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les VaccinsGuide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
Guide Pratique Pour La Gestion Des Fausses Informations Sur Les Vaccins
 
Rapport Pittet sur la gestion du COVID en France
Rapport Pittet sur la gestion du COVID en FranceRapport Pittet sur la gestion du COVID en France
Rapport Pittet sur la gestion du COVID en France
 
Education sanitaire dans la prevention des parasitoses groupe expose 1 pdf
Education sanitaire dans la prevention des parasitoses    groupe expose 1 pdfEducation sanitaire dans la prevention des parasitoses    groupe expose 1 pdf
Education sanitaire dans la prevention des parasitoses groupe expose 1 pdf
 
Avis du groupe d'experts
Avis du groupe d'expertsAvis du groupe d'experts
Avis du groupe d'experts
 
Communiqué de presse du 26/07/21_ renforcement vaccination nièvre
Communiqué de presse du 26/07/21_ renforcement vaccination nièvreCommuniqué de presse du 26/07/21_ renforcement vaccination nièvre
Communiqué de presse du 26/07/21_ renforcement vaccination nièvre
 
Bilan psy-mamans louves-fev2022
Bilan psy-mamans louves-fev2022Bilan psy-mamans louves-fev2022
Bilan psy-mamans louves-fev2022
 
Effets secondaires des vaccins sur la grossesse
Effets secondaires des vaccins sur la grossesseEffets secondaires des vaccins sur la grossesse
Effets secondaires des vaccins sur la grossesse
 

Similaire à La vaccination midi santé

Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024benj_2
 
Éliminer l’hépatite B
Éliminer l’hépatite BÉliminer l’hépatite B
Éliminer l’hépatite Bsoshepatites
 
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapieLe manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapiedrmouheb
 
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...Mouad Boutadghart
 
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...Mouad Boutadghart
 
GSK - Enquête sur la vaccination, avril 2023
GSK - Enquête sur la vaccination, avril 2023GSK - Enquête sur la vaccination, avril 2023
GSK - Enquête sur la vaccination, avril 2023MalysErondel
 
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…Réseau Pro Santé
 
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas… Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas… Réseau Pro Santé
 
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…Réseau Pro Santé
 
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxPersonnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxIpsos France
 
-Progres et perspectives de la prise en charge des fistules obstétricales e...
 -Progres et perspectives de la prise en charge des fistules obstétricales  e... -Progres et perspectives de la prise en charge des fistules obstétricales  e...
-Progres et perspectives de la prise en charge des fistules obstétricales e...36307602
 
Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013soshepatites
 
Regards croisés du personnel hospitalier et des Français sur une année de Cov...
Regards croisés du personnel hospitalier et des Français sur une année de Cov...Regards croisés du personnel hospitalier et des Français sur une année de Cov...
Regards croisés du personnel hospitalier et des Français sur une année de Cov...Harris Interactive France
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...CripsIDF
 
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patientRestitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patientAmah KOUEVI
 
Présentation sur le VIH en Algérie- French
Présentation sur le VIH en Algérie- FrenchPrésentation sur le VIH en Algérie- French
Présentation sur le VIH en Algérie- FrenchM-Coalition - MENA region
 
Enquête auprès des 18-25 ans sur la vaccination contre la covid-19
Enquête auprès des 18-25 ans sur la vaccination contre la covid-19Enquête auprès des 18-25 ans sur la vaccination contre la covid-19
Enquête auprès des 18-25 ans sur la vaccination contre la covid-19Ipsos France
 

Similaire à La vaccination midi santé (20)

HPV Communication.pptx
HPV Communication.pptxHPV Communication.pptx
HPV Communication.pptx
 
Vaccins PEV nouveau calendrier
Vaccins PEV nouveau calendrierVaccins PEV nouveau calendrier
Vaccins PEV nouveau calendrier
 
Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024Plateforme vaccins LEEM 2024
Plateforme vaccins LEEM 2024
 
Éliminer l’hépatite B
Éliminer l’hépatite BÉliminer l’hépatite B
Éliminer l’hépatite B
 
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapieLe manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
 
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
 
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
Enquéte de perception sur la varicelle et sa prévention auprés des médecins g...
 
GSK - Enquête sur la vaccination, avril 2023
GSK - Enquête sur la vaccination, avril 2023GSK - Enquête sur la vaccination, avril 2023
GSK - Enquête sur la vaccination, avril 2023
 
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
 
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas… Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
 
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
Vaccins contre le papillomavirus, ce que l’on sait… ou pas…
 
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieuxPersonnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
Personnes immunodéprimées suspendues à la menace du risque infectieux
 
-Progres et perspectives de la prise en charge des fistules obstétricales e...
 -Progres et perspectives de la prise en charge des fistules obstétricales  e... -Progres et perspectives de la prise en charge des fistules obstétricales  e...
-Progres et perspectives de la prise en charge des fistules obstétricales e...
 
Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013
 
Regards croisés du personnel hospitalier et des Français sur une année de Cov...
Regards croisés du personnel hospitalier et des Français sur une année de Cov...Regards croisés du personnel hospitalier et des Français sur une année de Cov...
Regards croisés du personnel hospitalier et des Français sur une année de Cov...
 
Fièvre et paludisme à Madagascar
Fièvre et paludisme à MadagascarFièvre et paludisme à Madagascar
Fièvre et paludisme à Madagascar
 
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
Vaccination contre les infections HPV - Couverture vaccinale en Franc, impact...
 
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patientRestitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
 
Présentation sur le VIH en Algérie- French
Présentation sur le VIH en Algérie- FrenchPrésentation sur le VIH en Algérie- French
Présentation sur le VIH en Algérie- French
 
Enquête auprès des 18-25 ans sur la vaccination contre la covid-19
Enquête auprès des 18-25 ans sur la vaccination contre la covid-19Enquête auprès des 18-25 ans sur la vaccination contre la covid-19
Enquête auprès des 18-25 ans sur la vaccination contre la covid-19
 

Plus de Paul Daval

Le saturnisme a st denis midi santé 14 février 2017
Le saturnisme a st denis midi santé 14 février 2017Le saturnisme a st denis midi santé 14 février 2017
Le saturnisme a st denis midi santé 14 février 2017Paul Daval
 
Intervention M. carpentier et Mme saillard midi santé saturnisme 14 février 2017
Intervention M. carpentier et Mme saillard midi santé saturnisme 14 février 2017Intervention M. carpentier et Mme saillard midi santé saturnisme 14 février 2017
Intervention M. carpentier et Mme saillard midi santé saturnisme 14 février 2017Paul Daval
 
Séance d'information Puma cmuc acs ame 31 janvier 2017
Séance d'information Puma cmuc acs ame 31 janvier 2017Séance d'information Puma cmuc acs ame 31 janvier 2017
Séance d'information Puma cmuc acs ame 31 janvier 2017Paul Daval
 
Midi Santé Troubles de la parole et du langage - Maison de la Santé
Midi Santé Troubles de la parole et du langage - Maison de la SantéMidi Santé Troubles de la parole et du langage - Maison de la Santé
Midi Santé Troubles de la parole et du langage - Maison de la SantéPaul Daval
 
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016Paul Daval
 
Présentation Collectif médecines Douces 93 Midi Santé Burn Out
Présentation Collectif médecines Douces 93 Midi Santé Burn OutPrésentation Collectif médecines Douces 93 Midi Santé Burn Out
Présentation Collectif médecines Douces 93 Midi Santé Burn OutPaul Daval
 
Présentation Dr Benazeraf Midi Santé Burn out 4 Ocotbre 2016
Présentation Dr Benazeraf Midi Santé Burn out 4 Ocotbre 2016  Présentation Dr Benazeraf Midi Santé Burn out 4 Ocotbre 2016
Présentation Dr Benazeraf Midi Santé Burn out 4 Ocotbre 2016 Paul Daval
 
Puma cmuc acs ame avril 2016
Puma cmuc acs ame avril 2016Puma cmuc acs ame avril 2016
Puma cmuc acs ame avril 2016Paul Daval
 
Charte médecine de ville secteur psy
Charte médecine de ville secteur psyCharte médecine de ville secteur psy
Charte médecine de ville secteur psyPaul Daval
 
Avc midi sante avril 2014
Avc midi sante avril 2014Avc midi sante avril 2014
Avc midi sante avril 2014Paul Daval
 
Consult familiale présentation
Consult familiale présentationConsult familiale présentation
Consult familiale présentationPaul Daval
 
Cancérologie orl midi santé
Cancérologie orl midi santéCancérologie orl midi santé
Cancérologie orl midi santéPaul Daval
 
Présentation midi santé violences faites aux femmes
Présentation midi santé violences faites aux femmesPrésentation midi santé violences faites aux femmes
Présentation midi santé violences faites aux femmesPaul Daval
 
Midi sante buccodentaire
Midi sante buccodentaireMidi sante buccodentaire
Midi sante buccodentairePaul Daval
 
Présentation midi santé médecines douces
Présentation midi santé  médecines doucesPrésentation midi santé  médecines douces
Présentation midi santé médecines doucesPaul Daval
 
Presentation don d'organes
Presentation don d'organesPresentation don d'organes
Presentation don d'organesPaul Daval
 
La loi léonetti midi santé
La loi léonetti midi santéLa loi léonetti midi santé
La loi léonetti midi santéPaul Daval
 
Ppt midi santé mobilités actives
Ppt midi santé mobilités activesPpt midi santé mobilités actives
Ppt midi santé mobilités activesPaul Daval
 
Présentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeilPrésentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeilPaul Daval
 
Présentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisantéPrésentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisantéPaul Daval
 

Plus de Paul Daval (20)

Le saturnisme a st denis midi santé 14 février 2017
Le saturnisme a st denis midi santé 14 février 2017Le saturnisme a st denis midi santé 14 février 2017
Le saturnisme a st denis midi santé 14 février 2017
 
Intervention M. carpentier et Mme saillard midi santé saturnisme 14 février 2017
Intervention M. carpentier et Mme saillard midi santé saturnisme 14 février 2017Intervention M. carpentier et Mme saillard midi santé saturnisme 14 février 2017
Intervention M. carpentier et Mme saillard midi santé saturnisme 14 février 2017
 
Séance d'information Puma cmuc acs ame 31 janvier 2017
Séance d'information Puma cmuc acs ame 31 janvier 2017Séance d'information Puma cmuc acs ame 31 janvier 2017
Séance d'information Puma cmuc acs ame 31 janvier 2017
 
Midi Santé Troubles de la parole et du langage - Maison de la Santé
Midi Santé Troubles de la parole et du langage - Maison de la SantéMidi Santé Troubles de la parole et du langage - Maison de la Santé
Midi Santé Troubles de la parole et du langage - Maison de la Santé
 
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
Que faire face au refus de vaccination midi santé 8 novembre 2016
 
Présentation Collectif médecines Douces 93 Midi Santé Burn Out
Présentation Collectif médecines Douces 93 Midi Santé Burn OutPrésentation Collectif médecines Douces 93 Midi Santé Burn Out
Présentation Collectif médecines Douces 93 Midi Santé Burn Out
 
Présentation Dr Benazeraf Midi Santé Burn out 4 Ocotbre 2016
Présentation Dr Benazeraf Midi Santé Burn out 4 Ocotbre 2016  Présentation Dr Benazeraf Midi Santé Burn out 4 Ocotbre 2016
Présentation Dr Benazeraf Midi Santé Burn out 4 Ocotbre 2016
 
Puma cmuc acs ame avril 2016
Puma cmuc acs ame avril 2016Puma cmuc acs ame avril 2016
Puma cmuc acs ame avril 2016
 
Charte médecine de ville secteur psy
Charte médecine de ville secteur psyCharte médecine de ville secteur psy
Charte médecine de ville secteur psy
 
Avc midi sante avril 2014
Avc midi sante avril 2014Avc midi sante avril 2014
Avc midi sante avril 2014
 
Consult familiale présentation
Consult familiale présentationConsult familiale présentation
Consult familiale présentation
 
Cancérologie orl midi santé
Cancérologie orl midi santéCancérologie orl midi santé
Cancérologie orl midi santé
 
Présentation midi santé violences faites aux femmes
Présentation midi santé violences faites aux femmesPrésentation midi santé violences faites aux femmes
Présentation midi santé violences faites aux femmes
 
Midi sante buccodentaire
Midi sante buccodentaireMidi sante buccodentaire
Midi sante buccodentaire
 
Présentation midi santé médecines douces
Présentation midi santé  médecines doucesPrésentation midi santé  médecines douces
Présentation midi santé médecines douces
 
Presentation don d'organes
Presentation don d'organesPresentation don d'organes
Presentation don d'organes
 
La loi léonetti midi santé
La loi léonetti midi santéLa loi léonetti midi santé
La loi léonetti midi santé
 
Ppt midi santé mobilités actives
Ppt midi santé mobilités activesPpt midi santé mobilités actives
Ppt midi santé mobilités actives
 
Présentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeilPrésentation midi santé sommeil
Présentation midi santé sommeil
 
Présentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisantéPrésentation sommeil midisanté
Présentation sommeil midisanté
 

La vaccination midi santé

  • 1. La Vaccination, parlons en!La Vaccination, parlons en! Dr MichDr Michèèle VINCENTIle VINCENTI--DELMASDELMAS Chef du bureau santChef du bureau santéé publiquepublique Service PrService Préévention Actions sanitairesvention Actions sanitaires DPAS/ Conseil gDPAS/ Conseil géénnééral 93ral 93
  • 2. La vaccination pourLa vaccination pour -- quoiquoi Les MaladiesLes Maladies éévitables par la vaccination:vitables par la vaccination: Rappelons nousRappelons nous •• Variole, polio, diphtVariole, polio, diphtéérie,rie, ……..des maladies terribles..des maladies terribles •• Même la rougeole, la rubMême la rougeole, la rubééole congole congéénitalenitale Au furAu fur àà mesure de lmesure de l’’amaméélioration de lalioration de la couverture vaccinale, les maladies rcouverture vaccinale, les maladies réégressent etgressent et les bles béénnééfices apparaissent moinsfices apparaissent moins éévidents quevidents que les effets secondairesles effets secondaires La vaccination apporte une protectionLa vaccination apporte une protection individuelle aux personnes correctementindividuelle aux personnes correctement vaccinvaccinééeses Elle apporte aussi une protection collective auElle apporte aussi une protection collective au regard du niveau de couverture vaccinale de laregard du niveau de couverture vaccinale de la population pour les personnes non protpopulation pour les personnes non protééggééeses (contre indication vaccination(contre indication vaccination))
  • 3. La balance bLa balance béénnééficefice -- risquerisque Des maladies qui deviennent plus rares Des effets secondaires qui sont plus visibles Individuel et collectif
  • 4.
  • 5. Situation en Ile de France et FranceSituation en Ile de France et France 2012/ 13 inf2012/ 13 inf rubeolerubeole probprob –– 33 rubeolerubeole congcong RubRubééoleole 2014 / 2 cas2014 / 2 cas -- 11 ddéécescesMMééningocoque Cningocoque C InfectionsInfections àà HPVHPV InfectionInfection àà pneumocoquepneumocoque 2012/ 252 < 15 ans dont 144< 52012/ 252 < 15 ans dont 144< 5 ansans 2012/ 90 cas<15 ans dont 48 cas< 5 ans2012/ 90 cas<15 ans dont 48 cas< 5 ans -- 44% non vaccin44% non vaccinééss TuberculoseTuberculose HHéépatite Bpatite B GrippeGrippe OreillonsOreillons 20082008--2013 / 23 300 cas2013 / 23 300 cas 2011/ 15000 cas2011/ 15000 cas RougeoleRougeole InfectionsInfections àà hhééamophilusamophilus BB 472 cas dont 32%< 3 mois472 cas dont 32%< 3 mois –– 90%90% contagecontage famfam 70% non vaccin70% non vaccinéés, 20% 1 doses, 20% 1 dose CoquelucheCoqueluche Plus de virus importPlus de virus importéé depuis 1995depuis 1995 Mais foyers existentMais foyers existent dsds le mondele monde PolioPolio 20002000 –– 2012 / 205 cas2012 / 205 cas –– 4949 ddéécescesTTéétanostanos 16 cas (C D)16 cas (C D) importimportééss (11(11 mayottemayotte)) 28 cas (CU28 cas (CU toxtox+)+) 2014 / 1 cas (CU2014 / 1 cas (CU toxtox+)+) 4 cas/4 cas/ 2003,2004, 2013, 20142003,2004, 2013, 2014 (2d(2dééccéés)s) DiphtDiphtéérierie FranceFrance 20022002 -- 20132013 ÎÎle de Francele de FranceMaladiesMaladies àà prpréévention vaccinalevention vaccinale
  • 6.
  • 7. Evolution de lEvolution de l’é’épidpidéémiologie du Tmiologie du Téétanostanos
  • 8. La Couverture Vaccinale en SSD : CertificatLa Couverture Vaccinale en SSD : Certificat de santde santéé du 24du 24èèmeme mois (traitmois (traitéé PMI 93)PMI 93) 999992,292,292.892.8939393.693.692.892.891.591.5DTCPDTCP (3(3 dosesdoses + rappel+ rappel 92.792.791.591.593.193.191.291.291.291.281.781.710.3510.35PneumoPneumo 83.483.4818177.377.37272464640.240.240.240.2Hep BHep B 94.494.4 83.783.7 94.594.5 82.882.8 9494 76.376.3 95.395.3 7474 94.994.9 64.664.6 939393.893.8 73.873.8 RORROR 1dose1dose 2 doses2 doses 98.498.497.497.497.997.996.496.495.595.596.196.192.292.2BCGBCG 98.698.690.390.390.790.791.291.292.592.590.890.889.789.7HaemophHaemoph ilusilus BB 20132013201220122011201120102010200920092008200820072007
  • 9. Evolution Couverture Vaccinale CS 24 0 20 40 60 80 100 120 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Année %CV DTCP (3+1) Hb (3+1) BCG ROR ROR 2ème dose Hep B (3) Pneumocoque
  • 10. Le plan national dLe plan national d’’amaméélioration delioration de la politique vaccinale 2012la politique vaccinale 2012--20172017 Simplifier le calendrier vaccinal et lSimplifier le calendrier vaccinal et l’’accaccèès aux donns aux donnéées du carnet dees du carnet de vaccinationvaccination Faciliter lFaciliter l’’accaccèèss àà la vaccination en sla vaccination en s’’appuyant sur les ARSappuyant sur les ARS •• Vaccination sur les lieux de vieVaccination sur les lieux de vie •• Simplification du parcours en mSimplification du parcours en méédecine libdecine libééral (20%PMI, 80% ML)ral (20%PMI, 80% ML) •• Organisation de campagnes spOrganisation de campagnes spéécifiquescifiques InciterInciter àà la vaccinationla vaccination •• Promouvoir lPromouvoir l’’accaccèès aux connaissances de prs aux connaissances de préévention vaccinale pour lesvention vaccinale pour les professionnels de santprofessionnels de santéé,, •• Communiquer auprCommuniquer auprèès du publics du public •• RedRedééfinir les notions de vaccination recommandfinir les notions de vaccination recommandéée (>< facultatif) et obligatoire ;e (>< facultatif) et obligatoire ; •• Renforcer le respect des recommandations vaccinales en collectivRenforcer le respect des recommandations vaccinales en collectivititéé,, AmAmééliorer le suivi et lliorer le suivi et l’é’évaluation de la politique vaccinalevaluation de la politique vaccinale Conforter le continuum recherche fondamentale publiqueConforter le continuum recherche fondamentale publique--transformationtransformation industrielle sur les vaccins et favoriser la recherche en sciencindustrielle sur les vaccins et favoriser la recherche en scienceses humaineshumaines
  • 11. Le plan national dLe plan national d’’amaméélioration delioration de la politique vaccinale 2012la politique vaccinale 2012--20172017 Ces 5 axes, dCes 5 axes, dééclinclinéés en objectifs ops en objectifs opéérationnelsrationnels doivent, dans les 5 ans concourirdoivent, dans les 5 ans concourir àà :: -- amamééliorer la vaccination en populationliorer la vaccination en population ggéénnéérale, avec un effort particulier portrale, avec un effort particulier portéé sur lessur les moins de 18 ans avec un objectif chiffrmoins de 18 ans avec un objectif chiffréé dede couverture vaccinale des jeunes adultes.couverture vaccinale des jeunes adultes. -- amamééliorer la vaccination en populationliorer la vaccination en population spspéécifique,cifique, en tenant compte des dispariten tenant compte des disparitéés rs réégionales, desgionales, des perceptions sociales et des publicsperceptions sociales et des publics àà cibler encibler en prioritprioritéé..
  • 12. Programme rProgramme réégional Ile de Francegional Ile de France
  • 13. Le plan dLe plan d’’action raction réégionalgional GrpGrp 1/1/ la connaissance : recensement des bases de donnla connaissance : recensement des bases de donnéées existantes,es existantes, propositions dpropositions d’’enquêtes complenquêtes compléémentairesmentaires GrpGrp 2/2/ renforcer la mobilisation des professionnels, amrenforcer la mobilisation des professionnels, amééliorer lliorer l’’accessibilitaccessibilitéé dudu publicpublic DDéévelopper la mobilisation des professionnels et du publicvelopper la mobilisation des professionnels et du public •• Plateforme CVE (mesvaccins.net)Plateforme CVE (mesvaccins.net) expexp 7777 •• Promotion vaccination pharmaciens,Promotion vaccination pharmaciens, •• Promotion vaccination infirmiers,Promotion vaccination infirmiers, •• Promotion vaccination mPromotion vaccination méédecins (DPC, DAM, CVE),decins (DPC, DAM, CVE), •• SSééminairesminaires ééchanges de pratiqueschanges de pratiques Renforcer lRenforcer l’’engagement des professionnels de santengagement des professionnels de santéé •• ArgumentairesArgumentaires •• Fonds documentaires spFonds documentaires spéécifiquescifiques •• Mobilisation des promoteursMobilisation des promoteurs Organiser la SEVOrganiser la SEV •• InciterInciter àà la coconstruction des actions avec les partenairesla coconstruction des actions avec les partenaires Promouvoir la mise enPromouvoir la mise en œœuvre duvre d’’actions de promotion de la vaccination sur lesactions de promotion de la vaccination sur les lieux de vie des populations jeunes et vulnlieux de vie des populations jeunes et vulnéérables les plusrables les plus ééloignloignéées deses des dispositifs de santdispositifs de santéé
  • 14. Dispositifs locaux /rDispositifs locaux /réégionalgional Les Dispositifs de vaccination gratuite, > 6 ans pour toute la pLes Dispositifs de vaccination gratuite, > 6 ans pour toute la populationopulation Des centres de vaccination gratuits et/ou conventionnDes centres de vaccination gratuits et/ou conventionnéés ARSs ARS (CDDPS, CMS,(CDDPS, CMS, AssoAsso,, UcsaUcsa, maternit, maternitééss Dispositifs dDispositifs d’’ampleur variable 56 SSD / 137IdF, trampleur variable 56 SSD / 137IdF, trèès hs hééttéérogrogèènene Soit en SSD = 30 516 doses/ 130 325 = 23% activitSoit en SSD = 30 516 doses/ 130 325 = 23% activitéé publique totale etpublique totale et 20 doses/1000hbts20 doses/1000hbts Les centres de PMI, < 6 ansLes centres de PMI, < 6 ans ampleur et implantation variable: 117SSD / 576 IdFampleur et implantation variable: 117SSD / 576 IdF Soit en SSD (2012) 180 000 doses pour 28 500 naissances _ 70%Soit en SSD (2012) 180 000 doses pour 28 500 naissances _ 70% enfants de moins de 2 ansenfants de moins de 2 ans Les mLes méédecins praticiens en ambulatoire, libdecins praticiens en ambulatoire, libééraux et salariraux et salariééss RRééalisent 80% des vaccins au global en Francealisent 80% des vaccins au global en France Mais il faut amMais il faut amééliorer la fluiditliorer la fluiditéé du dispositifdu dispositif
  • 15. Les objectifs du programme vaccination SSDLes objectifs du programme vaccination SSD (1)(1) Renforcer lRenforcer l’’accaccèèss àà la prla prééventionvention etet àà la lutte contre les inla lutte contre les inéégalitgalitéés de sants de santéé.. 1.1. MettreMettre gratuitementgratuitement àà disposition dedisposition de ceux nceux n’’ayantayant pas de couverture sociale ou une couverture socialepas de couverture sociale ou une couverture sociale incomplincomplèètete les vaccins inscrits au calendrierles vaccins inscrits au calendrier vaccinal (sauf HPV)vaccinal (sauf HPV) 2.2. MiseMise àà disposition du vaccin contre le mdisposition du vaccin contre le mééningocoqueningocoque CC 3.3. Et ce dansEt ce dans tous les lieux de vaccinationtous les lieux de vaccination (PMI,(PMI, SSééances publiques, CMS, CDDPS, universitances publiques, CMS, CDDPS, universitéés,s, crcrèèches associations, MdM, Aurore, prisonches associations, MdM, Aurore, prison……)) soitsoit plus de 200 lieuxplus de 200 lieux 4.4. Mais aussi hors des structures habituelles: ActionsMais aussi hors des structures habituelles: Actions hors les murshors les murs
  • 16. Quels publics? pour quelsQuels publics? pour quels objectifs?objectifs? La vaccinationLa vaccination àà tous les âges de la vie, MAIStous les âges de la vie, MAIS Mais prioritMais prioritéé: public jeune et vuln: public jeune et vulnéérable / enjeu vaccination!rable / enjeu vaccination! Les lycLes lycééens : miseens : mise àà jour et rattrapagejour et rattrapage Les jeunes adultes : miseLes jeunes adultes : mise àà jour, rattrapage et stratjour, rattrapage et stratéégie cocooninggie cocooning protprotééger lger l’’entourage des jeunes enfantsentourage des jeunes enfants La question du ciblage des publics prioritaires, OLa question du ciblage des publics prioritaires, Oùù, quand, comment, quand, comment Jeunes scolarisJeunes scolariséés en ZEP, lycs en ZEP, lycéées proes pro Jeunes non scolarisJeunes non scolariséés, missions localess, missions locales Pop migrantes: foyers, bidonvillesPop migrantes: foyers, bidonvilles Nouveaux arrivants (CADA..)Nouveaux arrivants (CADA..) Pop prPop préécaires (CHRS, CHU)caires (CHRS, CHU) Usagers de produits psycho actifsUsagers de produits psycho actifs MaternitMaternitééss Les partenariatsLes partenariats
  • 17. Constats et Enjeux pour les adolescentsConstats et Enjeux pour les adolescents (Dr Gaudelus, 27(Dr Gaudelus, 27--0303--12)12) Constats:Constats: Ne viennent pas aux consultations ou peuNe viennent pas aux consultations ou peu Si remise dSi remise d’’ordonnance : perte de 50%ordonnance : perte de 50% Pic mPic mééningite C a l'adolescence maisningite C a l'adolescence mais couvcouv 21,3 % en 2011 pas mieux en21,3 % en 2011 pas mieux en 20122012 Des gains : Rougeole (65% en 2004), coqueluche, HPVDes gains : Rougeole (65% en 2004), coqueluche, HPV encoreencore insatisfaisantinsatisfaisant Vacciner en milieu scolaire : permet dVacciner en milieu scolaire : permet d’’atteindre de bonnes couverturesatteindre de bonnes couvertures Ado et risques particuliersAdo et risques particuliers àà prendre en compte: Tuberculose, BCGprendre en compte: Tuberculose, BCG possiblepossible 15 ans)15 ans), h, héépatite A, hpatite A, héépatite B, Varicelle, Pneumocoque,patite B, Varicelle, Pneumocoque, MMééningocoque , Grippe.ningocoque , Grippe. Importance du rappel coqueluche chez les ado, jeunes adultes pouImportance du rappel coqueluche chez les ado, jeunes adultes pourr protprotééger les nourrissons (HCSP)ger les nourrissons (HCSP) VVéérifier seconde dose RROrifier seconde dose RRO Des occasions , des stratDes occasions , des stratéégiesgies àà renforcerrenforcer:: rentrrentréée scolaire, certificats sport, missions locales, LEP, autre?e scolaire, certificats sport, missions locales, LEP, autre? 17
  • 18. ÉÉvolution des misevolution des mise àà disposition des vaccinsdisposition des vaccins Compte tenu des couts et desCompte tenu des couts et des éévolutionsvolutions Prescription de plusieurs vaccins avecPrescription de plusieurs vaccins avec rrééalisation dans les centresalisation dans les centres Mais inclusions de nouveaux vaccinsMais inclusions de nouveaux vaccins (pneumo 13,(pneumo 13, mmééningoningo C)C)
  • 19. Le nouveau calendrier vaccinalLe nouveau calendrier vaccinal 20132013
  • 20. La simplification du calendrier vaccinal:La simplification du calendrier vaccinal: La loi du 9 aoLa loi du 9 aoûût 2004 relativet 2004 relative àà la politique de santla politique de santéé publique, qui a crpublique, qui a créééé le Haut Conseil de la santle Haut Conseil de la santéé publique (HCSP),publique (HCSP), prpréécise quecise que «« la politique de vaccination estla politique de vaccination est éélaborlaboréée par le ministre charge par le ministre chargéé de la santde la santéé qui fixe les conditions dqui fixe les conditions d’’immunisation,immunisation, éénonce les recommandations nnonce les recommandations néécessaires etcessaires et rend public le calendrier des vaccinations aprrend public le calendrier des vaccinations aprèès avis du HCSPs avis du HCSP »».. = 2014
  • 21. LL’’essentielessentiel CHEZ LE NOURRISSONCHEZ LE NOURRISSON •• Le rappel pentaLe rappel penta-- ou hexavalent est dou hexavalent est déésormais rsormais rééalisaliséé àà ll’’âge de 11 mois. Lâge de 11 mois. L’’injectioninjection du vaccin pentavalent (du vaccin pentavalent (DTCaPolioHibDTCaPolioHib)) àà ll’’âge de 3 mois est supprimâge de 3 mois est suppriméée.e. •• Le rappel du vaccinLe rappel du vaccin pneumococciquepneumococcique conjuguconjuguéé est avancest avancéé àà ll’’âge de 11 moisâge de 11 mois et coet co--administradministréé avec le pravec le prééccéédent.dent. •• La 1La 1 rere dose de ROR est effectudose de ROR est effectuééee àà ll’’âge de 12 mois pour tous les nourrissons,âge de 12 mois pour tous les nourrissons, quel que soit le mode de garde, la seconde entre 16 et 18 mois.quel que soit le mode de garde, la seconde entre 16 et 18 mois. CHEZ LCHEZ L’’ENFANT ET LENFANT ET L’’ADOLESCENTADOLESCENT •• Un rappel coqueluche est recommandUn rappel coqueluche est recommandéé àà ll’’âge de 6 ans (âge de 6 ans (DTCaPolioDTCaPolio).). •• Le rappel de 11Le rappel de 11 àà 13 ans (13 ans (dTcaPoliodTcaPolio) est effectu) est effectuéé avec un vaccin contenantavec un vaccin contenant des concentrations rdes concentrations rééduites en anatoxine diphtduites en anatoxine diphtéérique et antigrique et antigèènes coquelucheux.nes coquelucheux. •• La vaccination contre HPV est effectuLa vaccination contre HPV est effectuéée entre 11 et 14 ans (avec un rattrapagee entre 11 et 14 ans (avec un rattrapage jusqujusqu’à’à 19 ans inclus).19 ans inclus). •• Le rappelLe rappel dTPoliodTPolio àà ll’’âge de 16âge de 16--18 ans est supprim18 ans est suppriméé.. CHEZ LCHEZ L’’ADULTEADULTE •• Les rappelsLes rappels dTPoliodTPolio sont effectusont effectuééss àà âge fixeâge fixe àà partir de 25 ans (45 ans, 65 ans,partir de 25 ans (45 ans, 65 ans, 75 ans, 85 ans, 95 ans, etc.).75 ans, 85 ans, 95 ans, etc.). CHEZ LES PERSONNES IMMUNODCHEZ LES PERSONNES IMMUNODÉÉPRIMPRIMÉÉES ET ASPLES ET ASPLÉÉNIQUESNIQUES •• Des vaccinations spDes vaccinations spéécifiques sont recommandcifiques sont recommandéées chez ces patientses chez ces patients àà risquerisque dd’’infections sinfections séévvèères.res.
  • 22. Calendrier vaccinal _ nouveautCalendrier vaccinal _ nouveautéés 2014s 2014
  • 23. Plate-forme d’information et de communication sur les vaccins et les voyages PlatePlate--forme dforme d’’information etinformation et de communication sur lesde communication sur les vaccins et les voyagesvaccins et les voyages
  • 24. AmAmééliorer la couverture vaccinaleliorer la couverture vaccinale Augmenter le temps consacrAugmenter le temps consacréé àà lala vaccinationvaccination Par tous les acteursPar tous les acteurs •• Les mLes méédecinsdecins •• Les sagesLes sages--femmesfemmes •• Les pharmaciensLes pharmaciens •• Les infirmiersLes infirmiers Eviter les occasions manquEviter les occasions manquééeses