Atelier du SHIFT
-------
10 Septembre 2015
Comment inventer une politique
climatique mondiale efficace ?
L’exigence d’un n...
2
En préambule (1),
• la notion de politiques climatiques,
• la catégorie d’ environnement — ( qui - selon Ulrich
Beck- es...
3
En préambule (2),
• la notion de gouvernance (mondiale, onusienne),
est un terme que j’utilise avec beaucoup de réticenc...
Notre thèse:
• La notion de Schisme de Réalité
• Hiatus croissant entre la réalité du monde et la
sphère de la gouvernance...
Le cadrage du “régime climatique”
de Toronto à Copenhague
• Un Problème de Pollution, global, sur le modèle
du problème de...
• 1992-2001 : Espoirs et premières fractures
• Rio 92 : Enorme succès du multilatéralisme
environnemental après l’effondre...
Aperçu Historique (2)
• 2002-2009: La Constitution du Schisme
• Le Protocole de Kyoto se met en place sans les US, et
c’es...
Accélérations des années 2000’s
• La Globalisation mondiale:
Extension universelle du modèle de développement occidental
•...
Blocages du Régime climatique
La gouvernance du climat interfère avec au moins trois autre
“régimes” (de gouvernance mondi...
10
Quelques illusions dont il faut se défaire…
• La fiction du tous ensemble, tous sur le même bateau:
conception apolitiq...
11
Réduire le Schisme est vital
Plusieurs conditions sont nécessaires
• redonner de l’autonomie à la science et à la polit...
12
Un nouvel ordre de gouvernementalité ?
Bottom-up ? juxtaposition d’égoïsmes nationaux ou
dynamique d’ambition croissant...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Comment inventer une politique climatique mondiale efficace ?

234 vues

Publié le

Amy Dahan, historienne des sciences, directrice de recherche émérite au CNRS et directrice adjointe du Centre Alexandre-Koyré (CNRS-EHESS), auteure de "Gouverner le climat ? 20 ans de négociations internationales", avec Stefan Aykut, (SciencesPo. Les Presses, 2014), répond à la question "Comment inventer une politique climatique mondiale efficace ?", aux Ateliers du Shift du 10 septembre 2015.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
234
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment inventer une politique climatique mondiale efficace ?

  1. 1. Atelier du SHIFT ------- 10 Septembre 2015 Comment inventer une politique climatique mondiale efficace ? L’exigence d’un nouvel ordre de Gouvernementalité Amy Dahan, DR-CNRS, Gouverner le Climat ? 20 années de négociations internationales. Presses de SciencePo, 2015
  2. 2. 2 En préambule (1), • la notion de politiques climatiques, • la catégorie d’ environnement — ( qui - selon Ulrich Beck- est soit trop étroite car excluant l’action humaine et sociale, soit trop large et suicidaire quand elle l’inclut, car alors elle ne pense pas le politique au niveau du méta-changement nécessaire)— ont besoin d’être redéfinies et repensées.  Le CC a brouillé 3 dichotomies centrales: nature/culture, science/politique, local/global. Repenser la modernité  Un nouveau contrat social est sans doute nécessaire ?
  3. 3. 3 En préambule (2), • la notion de gouvernance (mondiale, onusienne), est un terme que j’utilise avec beaucoup de réticence et précaution: il charrie une conception apolitique et gestionnaire des problèmes - Novlangue du New public management (1980’s et 1990’s); - rhétorique qui s’est imposée dans le contexte d’une technicisation et d’une économicisation des enjeux  On a introduit l’expression foucaldienne de gouvernementalité
  4. 4. Notre thèse: • La notion de Schisme de Réalité • Hiatus croissant entre la réalité du monde et la sphère de la gouvernance • Hiatus entre l’immobilisme de la gouvernance et la dégradation inexorable du climat • Explorer ce schisme et ses causes profondes - à l’intérieur de la gouvernance - et à l’extérieur (contexte général) 4
  5. 5. Le cadrage du “régime climatique” de Toronto à Copenhague • Un Problème de Pollution, global, sur le modèle du problème de l’Ozone résolu par le protocole de Montréal • Processus politique et Expertise scientifique : séparées mais étroitement liées. La science nous dit que … • Une construction top-down à la recherche d’un traité global supposant un partage du fardeau • Séparation stricte entre pays développés et pays en développement et solutions différentes • Sciences sociales (sauf économie)marginalisées 5
  6. 6. • 1992-2001 : Espoirs et premières fractures • Rio 92 : Enorme succès du multilatéralisme environnemental après l’effondrement du bloc soviétique • Mais au niveau géopolitique, tensions croissantes(premiè guerre d’ Iraq) • Le courant néo-conservateur gagne la bataille interne aux US. Alliance avec les pays du Golf • Résolution Byrd-Hagel du Senat 1998 • A la fin de la décennie: les US se sont retirés du Protocol de Kyoto et le processus est près de l’effondrement 6 Aperçu Historique (1)
  7. 7. Aperçu Historique (2) • 2002-2009: La Constitution du Schisme • Le Protocole de Kyoto se met en place sans les US, et c’est une victoire chèrement acquise de l’Europe • Internalisation du Schisme: la négotiation à 2 voies • L’importance des Pays émergents: principalement ignorés • L’activisme du G-77 . Montée de l’Adaptation : COP 13 de Bali. Les ONG chargent la barque des négos • Pic de légitimité de l’ IPCC (Nobel en 2007) et montée de la contestation des sciences du climat (marchands de doutes, scepticisme des cercles républicains…) • 2008: crise financière majeure • 2009 Conférence de Copenhague : un nouvel ordre géopolitique mondial US-Chine 7
  8. 8. Accélérations des années 2000’s • La Globalisation mondiale: Extension universelle du modèle de développement occidental • La croissance inédite de l’économie chinoise : historique La Chine est devenue le plus grand émetteur en 2006 • Séquence accélérée de bouleversements du paysage énergétique mondial: ouverte par l’accident de Fukushima (2011) Abandon du nucléaire et tournant en Allemagne (Suisse, Italie..); gaz d schiste aux US, Canada..; Croissance des exportations de charbon bo marché américain… Essor des renouvelables et des technologies associées en Chine, Allemagne, Inde etc : mais indépendant de la gouvernance globale8
  9. 9. Blocages du Régime climatique La gouvernance du climat interfère avec au moins trois autre “régimes” (de gouvernance mondiale), mais les négociatio climatiques en sont soigneusement tenues à l’écart: • Energie (Rôle de l’AIE, déchirée entre un impératif environnemental et l’obligation d’assurer un approvisionnement continu en pétrole à l’économie mondiale • Commerce international : l’OMC ne distingue pas entre activités et produits polluants et non-polluants et privilégie fait les premiers • Développement (ex les investissements de la Banque Mondiale) Le régime climatique a établi des “murs coupe-feu” entre le climat et les autres questions. Paradoxe. 9
  10. 10. 10 Quelques illusions dont il faut se défaire… • La fiction du tous ensemble, tous sur le même bateau: conception apolitique. Le CC est le résultat d’un processus historique de développement marqué par des asymétries et des inégalités, et il en suscite d’autres • Une lecture très (trop) environnementale (ozone, pluies acides…), alors que le CC est autant un problème géopolitique, économique. Autant identifier les intérêts et les enjeux pour s’y confronter vraiment • Une Transformation qui pourrait se faire en catimini: en déplaçant quelques fonds, construisant quelques centrales nucléaires ou éoliennes, sans même la nommer et en débattre. C’est une bataille sur tous les fronts • L’accord sur la Science suffirait à déclencher l’action: la focalisation sur la Science a souvent empêché de débattre des politiques climatiques souhaitables
  11. 11. 11 Réduire le Schisme est vital Plusieurs conditions sont nécessaires • redonner de l’autonomie à la science et à la politique • identifier les enjeux et les intérêts sous-jacents aux 3 lectures du problème: : géopolitique, économique, et environnementale • identifier leurs contradictions pour les affronter La Gouvernance climatique ne peut pas rester seulement globale: elle doit être polycentrique et multi- échelles Le multilatéralisme onusien est insuffisant. Nous avons besoin d’un nouvel ordre de gouvernementalité
  12. 12. 12 Un nouvel ordre de gouvernementalité ? Bottom-up ? juxtaposition d’égoïsmes nationaux ou dynamique d’ambition croissante ?A quelles conditions? La Gouvernance climatique ne peut pas rester seulement globale: elle doit devenir polycentrique et multi –échelles. Désenclaver le climat sur l’échiquier international; liens avec d’autres régimes internationaux : énergie (subventions aux énergies fossiles), commerce (libre circulations des produits polluants), développement (lock-in dans l’urbanisation, choix technologiques), agriculture… Construire une nouvelle économie de l’effet de serre Territorialiser, matérialiser les enjeux de négociations Par exemple, intégrer les coordinations de villes et au-delà des collectivités territoriales est un enjeu crucial

×