SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  26
Télécharger pour lire hors ligne
DATE
Rapport
NO. DU PROJET7-10-2019 82685-030
SONDAGE EXPLORATOIRE SUR
LES MÉTHODES DE PAIEMENT
UTILISÉES PAR LES PME
PROOF
2
MÉTHODOLOGIE
INSTRUMENT DE LA RECHERCHE QUANTITATIVE
L’étude a été réalisée auprès de 300 responsables des décisions concernant les méthodes de paiement utilisées au sein de petites et
moyennes entreprises canadiennes. Le sondage s’est déroulé en ligne du 17 au 24 septembre par le biais du panel web de Leger.
La marge d’erreur pour ce sondage est de +/-5,6 %, 19 fois sur 20.
Les critères d’admissibilité à l’étude étaient les suivants :
› la taille de l’entreprise ne devait pas dépasser 499 employés;
› les répondants devaient être responsables au moins en partie des décisions concernant les méthodes de paiement utilisées au
sein de l’entreprise; et
› l’entreprise devait œuvrer dans l’un ou l’autre de secteurs économiques spéficiques (c.-à-d. commerce du détail, consultation, services,
fabrication, commerce de gros et tourisme d’accueil).
UN MOT SUR LE PANEL EN LIGNE DE LEGER
Le panel web de Leger compte environ 400 000 membres à travers le Canada et a un taux de rétention de 90 %.
CONTRÔLE DE LA QUALITÉ
C’est par la mise en place de mesures très rigoureuses de contrôle de la qualité que Leger maintient les normes de haute qualité pour
lesquelles l’entreprise est reconnue. À cet effet, notons que la performance de Leger en matière de collecte et de stockage des
données dépasse même les normes établies par WAPOR, l’Association mondiale pour la recherche sur l’opinion publique. Ces mesures
de contrôle sont systématiquement appliquées à chaque étape de tout projet, de la collecte au traitement des données et à l’analyse.
Notre objectif est de répondre aux besoins de nos clients avec honnêteté, intégrité et la plus stricte confidentialité.
KEY FINDINGS
PRINCIPAUX CONSTATS
PAIEMENTS
▪ Les méthodes privilégiées pour le paiement des fournisseurs sont variées. Les décideurs au sein des PME préfèrent payer leurs créanciers par,
respectivement, carte de crédit (62 %), chèque (57 %) ou virement électronique (51 %).
▪ Leurs préférences quant à la façon dont ils aimeraient être payés sont tout aussi diverses. Les trois modes de paiement récoltant le plus de
points à ce niveau sont les virements électroniques (58 %), suivis par les chèques (53 %) et l’argent comptant (44 %).
▪ De même, lorsqu'il s'agit du mode de paiement qu’ils estiment le plus efficace à traiter, les trois outils les plus privilégiés sont constants. Deux
tiers (63 %) des répondants désignent les virements électroniques comme étant les plus efficaces au traitement, suivis par les chèques (48 %)
et les cartes de crédit (44 %).
▪ Un quart des répondants admettent qu’ils ont effectivement ou possiblement frustré un client en n’offrant pas la méthode de paiement qu’il
voulait, et deux répondants sur dix disent qu’ils ont bien ou peut-être manqué une vente parce que le client n’a pas trouvé son mode de
paiement préféré.
PAIEMENT COMPTANT
▪ Sept décideurs de PME sur dix (68 %) déclarent que leur entreprise reçoit à chaque mois des paiements en argent comptant et pour la moitié
d’entre elles, les paiements en espèces représentent jusqu’à 25 % de leur chiffre d’affaires. Les PME de plus grande envergure et ayant des
revenus plus élevés ont davantage tendance à faire des transactions en espèces.
▪ La majorité des décideurs rapporte consacrer moins de 20 heures par mois au traitement des paiements en argent comptant, avec les trois
quarts (74 %) déclarant passer 10 heures par mois à gérer ce type de paiements et 15 % y consacrant 10-20 heures par mois.
▪ Sept décideurs de PME sur 10 (71 %) disent qu’en tant que petite entreprise, ils ont l’obligation d’offrir à leurs clients l’option de paiement en
espèces, tandis que 6 sur 10 d’entre eux mentionnent qu’accepter les paiements en argent est important pour le succès de leurs affaires. Les
PME de plus grande envergure (100-499 employés) ont plus tendance à être d’accord que d’accepter les paiements en espèces est important
pour le succès de leur entreprise.
▪ Six décideurs sur 10 (63 %) confirment qu’il serait avantageux pour leur entreprise de transmettre et de recevoir plus de données ou
d’informations, telles les factures, par le biais de paiements électroniques, avec une tendance significativement plus grande à être d’accord
avec cet énoncé parmi les entreprises de 100-499 employés (91 %).
PRINCIPAUX CONSTATS
PAIEMENTS NUMÉRIQUES
▪ Les deux tiers (64 %) des décideurs des méthodes de paiement utilisées dans les PME estiment qu’il est probable que, dans
l’avenir, ils utilisent le mode de paiements numériques (supprimant les chèques et les paiements en espèces) si cela leur
offrait la possibilité de transmettre ou de recevoir plus de données/d’informations (par ex. facture) avec le paiement. Ici
aussi, plus la taille de la PME est grande, plus la probabilité qu’on s’y convertisse au numérique augmente.
▪ Pour ce qui est des freins à l’adoption des paiements numériques, 38 % des répondants placent les coûts en tête de liste. La
technologie elle-même est un obstacle en soi pour 26 % des décideurs, tandis que 20 % d’entre eux attribuent leur
réticence à un manque d’information ou de connaissances en matière de paiements numériques. Quatre répondants sur 10
identifient au moins deux freins à l’adoption des paiements numériques.
▪ Malgré ces obstacles, sept répondants sur 10 (68 %) pensent que certains facteurs pourraient bien les inciter à intégrer les
paiements numériques dans leur mode de gestion, particulièrement le clair retour sur investissement (36 %). Deux sur dix
d’entre eux seraient également encouragés à passer au numérique avec un soutien personnalisé ou du coaching, ou des
subventions pour financer l’intégration technologique, ou encore la disponibilité de ressources éducatives.
▪ Les trois quarts (74 %) des décideurs en PME sont d’accord pour dire qu’il serait avantageux pour leur entreprise d'envoyer
et de recevoir des paiements électroniques instantanés.
▪ Près de la moitié (46 %) des décideurs de modes de paiement en PME déclarent que le fonctionnement de leur entreprise
repose sur les transactions numériques (cartes, « tap and go », paiement avec appareil mobile). Aussi, 39 % admettent que
depuis qu’ils ont commencé à offrir les options de paiement sans contact (cartes, « tap and go » et paiement avec appareil
mobile), les bénéfices nets de leur entreprise ont augmenté.
RÉSULTATS DÉTAILLÉS
75%
10%
5%
5%
1%
1%
2%
2%
<500
501-1000
1001-1500
1501-2000
2001-2500
2501-3000
Plus de 3000
NSP / Je préfère ne pas répondre
75 % TRAITENT JUSQU’À 500 PAIEMENTS PAR MOIS;
23 % GÈRENT UN NOMBRE DE PAIEMENTS ENCORE PLUS
GRAND.
5. En moyenne, combien de paiements votre entreprise fait-elle et reçoit-elle en un mois? (Veuillez tenir compte des paiements des clients au point de vente, ainsi que des paiements versés
aux fournisseurs et ceux que ces derniers vous envoient.). Base : ensemble des répondants (n=300).
7
NOMBRE DE PAIEMENTS EFFECTUÉS ET REÇUS PAR MOIS
23%
traitent plus de 500
paiements par mois
Les trois quarts (75 %) des décideurs de
modes de paiement en PME disent que leur
entreprise gère plus de 500 paiements par
mois, tandis que le quart (23 %) déclare
effectuer plus de 500 transactions
mensuellement, dont 14 % mentionnant
plus de 1 000 paiements par mois.
8
TOP5
LES CARTES DE CRÉDIT ET LES CHÈQUES SONT DES
MÉTHODES DE PAIEMENT PRIVILÉGIÉES POUR PAYER LES
FOURNISSEURS.
0007. Quel mode de paiement privilégiez-vous le plus pour le paiement de vos fournisseurs. Base : ensemble des répondants (n=300).
8
62%
57%
51%
30%
28%
24%
18%
6%
4%
3%
3%
2%
35%
22%
19%
6%
9%
4%
3%
Carte de crédit
Chèque
Virement électronique
Argent comptant
Transfert automatisé de fonds / Dépôt direct
PayPal
Débit
Portefeuille électronique / e-wallet (ex. : Apple Pay, Google…
Sans contact/Option "Tap & go"
Devise numérique
Application pour détaillants
NSP/Je préfère ne pas répondre
Total modes de paiement
Mode préféré
MÉTHODES PRÉFÉRÉES POUR LE PAIEMENT DES FOURNISSEURS.
Six décideurs de modes de paiement en
PME sur dix désignent les cartes de crédit
(62 %) et les chèques (57 %) comme leurs
modes préférés pour le paiement des
créanciers, tandis qu’une proportion
légèrement inférieure privilégie les
virements électroniques (51 %). Les
paiements en espèces et les dépôts
directs viennent ensuite, avec trois
répondants sur dix disant préférer ces
méthodes pour le paiement des
fournisseurs.
9
TOP5
LES VIREMENTS ÉLECTRONIQUES ET LES CHÈQUES SONT LES
MODES PRIVILÉGIÉS POUR SE FAIRE PAYER PAR LES CLIENTS.
9
58%
53%
44%
37%
33%
23%
21%
6%
4%
4%
3%
1%
23%
18%
15%
16%
15%
6%
4%
Virement électronique
Chèque
Argent comptant
Carte de crédit
Transfert automatisé de fonds / Dépôt direct
Débit
PayPal
Portefeuille électronique / e-wallet (ex. : Apple Pay, Google…
Devise numérique
Sans contact/option "Tap & go"
Application pour détaillants
NSP/Je préfère ne pas répondre
Total modes de paiement
Mode préféré
MODES PRÉFÉRÉS POUR RECEVOIR DES PAIEMENTS
0008. Quel mode de paiement privilégiez-vous le plus pour les paiements par vos clients. Sélectionnez toutes les réponses qui s’appliquent. Base : ensemble des répondants (n=300).
Les méthodes de paiement que les
décideurs en PME préfèrent le plus
recevoir de leur clientèle sont les
virements électroniques (58 %) et
les chèques (53%), suivis par
l’argent comptant (44 %). Et bien
que la carte de crédit soit en tête
de liste pour le paiement des
fournisseurs, seuls quatre
répondants sur dix (38%) disent
privilégier de se faire payer par
carte de crédit.
CERTAINS CLIENTS FRUSTRÉS PAR L’ABSENCE DE LEUR MODE
DE PAIEMENT PRÉFÉRÉ, CAUSANT DE POTENTIELLES PERTES
DE VENTE.
0009. Est-ce que l'un de vos clients a déjà exprimé de la frustration parce que vous n'offriez pas le mode de paiement qu'il préférait?
0010. Vous est-il jamais arrivé de manquer une vente parce que vous n'offriez pas le mode de paiement préféré d'un client? Base : ensemble des répondants (n=300).
CLIENT FRUSTRÉ PAR L’ABSENCE DE SA
MÉTHODE DE PAIEMENT PRÉFÉRÉE :
25%
14%
11%
74%
1%
OUI/POSSIBLE (NET)
Oui
Possible, je ne suis pas sûr
Non
NSP/Ne veut pas répondre
Le quart (25 %) des décideurs de modes de paiement en PME admettent qu’il est déjà arrivé qu’un client ait été effectivement ou possiblement frustré
qu’on n’offre pas la méthode de paiement qu’il voulait, tandis que deux répondants sur dix (20 %) disent que cela leur a certainement ou potentiellement
fait perdre une vente. Les répondants du Québec avaient significativement plus tendance à dire qu’ils n’ont pas manqué une vente à cause de l’absence
du mode de paiement préféré du client (89 % vs 76 % dans le reste du Canada).
VENTE MANQUÉE À CAUSE DE L’ABSENCE DU
MODE DE PAIEMENT PRÉFÉRÉ DU CLIENT :
20%
11%
9%
79%
1%
AUCUN PAIEMENT MENSUEL EN ESPÈCES POUR 30 % DES
RÉPONDANTS.
0011. Quel pourcentage des paiements mensuels de vos clients est effectué en argent? Base : ensemble des répondants (n=300).
11
PAIEMENTS MENSUELS EN ESPÈCES
30%
49%
10%
6%
4%
2%
0
1-25
26-50
51-75
76-100
NSP/Préfère ne pas répondre
68%
se font payer en argent comptant chaque mois par la
clientèle.
Sept décideurs des modes de paiement en PME sur dix (68 %) déclarent qu’au moins une partie de leurs paiements se fait en argent comptant, la
moitié d’entre eux (49 %) situant la proportion de paiement en espèces entre 1 % et 25 %. Les petites entreprises, que ce soit celles comptant moins
d’employés (<100 vs 100+) ou celles réalisant un chiffre d’affaires inférieur (<500K $ / 500K $+ par an) ont significativement plus tendance à ne pas
recevoir de paiements en espèces de la part de leurs clients.
12
TOP5
LES VIREMENTS ÉLECTRONIQUES SONT LA MÉTHODE DE
PAIEMENT LA PLUS EFFICACE AU TRAITEMENT.
12
63%
48%
44%
33%
33%
24%
21%
5%
3%
3%
1%
1%
27%
17%
19%
14%
10%
6%
5%
Virement électronique
Chèque
Carte de crédit
Transfert automatisé de fonds/Dépôt direct
Argent comptant
Débit
PayPal
Portefeuille électronique / e-wallet (ex. : Apple Pay, Google…
Sans contact/option "Tap & go"
Devise numérique
Application pour détaillants
NSP/Préfère ne pas répondre
Total modes de paiement
Mode le plus efficace
MÉTHODE DE PAIEMENT LA PLUS EFFICACE AU TRAITEMENT
0012. Quel mode de paiement parmi les suivants est le plus efficace pour le traitement de vos paiements? Quels autres modes de paiement sont, à votre avis, également efficaces?
Sélectionnez toutes les réponses qui s’appliquent. Base : ensemble des répondants (n=300).
Six décideurs en PME sur dix (63 %)
décrivent les virements électroniques
comme une méthode de paiement
efficace, avec 27 % déclarant cette
méthode la plus efficace à traiter. La
moitié désigne les chèques (48 %) et les
cartes de crédit (44 %) comme des outils
de paiement efficaces. Le tiers des
répondants trouve que les dépôts
directs/transferts de fonds automatisés
(33 %) et les paiements en argent (33 %)
sont des méthodes de paiement efficaces.
LES TROIS QUARTS CONSACRENT 10 HEURES OU MOINS PAR
MOIS AU TRAITEMENT DES PAIEMENTS EN ESPÈCES.
0013. Combien de temps en moyenne consacrez-vous par mois au traitement des paiements en espèces? Base : ensemble des répondants (n=300).
13
89%
consacrent 20 heures ou moins par mois au
traitement des paiements en espèces
PAIEMENTS MENSUELS EN ARGENT COMPTANT
74%
15%
7%
1%
4%
10 heures par mois ou moins
10-20 heures par mois
20-30 heures par mois
Plus de 30 heures par mois
NSP/Préfère ne pas répondre
Les trois quarts (74 %) des décideurs des modes de paiement en PME disent qu’on y consacre 10 heures ou moins par mois à la gestion des paiements
en espèces. Les entreprises de plus petite envergure, que ce soit selon le nombre d’employés (<100 vs 100+) ou selon le chiffre d’affaires (<500K $/
500K $+ par an), ont significativement plus tendance à passer moins de temps mensuellement à gérer les paiements en argent comptant.
SEPT RÉPONDANTS SUR DIX D’ACCORD QU’UNE PETITE
ENTREPRISE DOIT ACCEPTER LES PAIEMENTS EN ESPÈCES.
0014. 0015. 0016. À quel point êtes-vous en accord ou en désaccord avec l'énoncé suivant : Base : ensemble des répondants (n=300).
Sept décideurs en PME sur dix (71 %) pensent que leur entreprise se doit de permettre à ses clients de payer en argent comptant, et six sur dix (61 %) d’entre eux
sont convaincus qu’il est important pour le succès de leurs affaires d’accepter les paiements en espèces. Près des deux tiers (63 %) sont d’accord pour dire qu’il
serait avantageux pour leur entreprise de transmettre et de recevoir plus de données/d’informations (par ex. facture) par le biais de paiements électroniques.
Les PME de plus grande taille (100-499 employés vs <100 employés) ont significativement plus tendance à être d’accord concernant les avantages des paiements
électroniques et l’importance que revêtent les paiements en espèces pour le succès de leur entreprise.
10%
11%
19%
11%
15%
19%
16%
37%
35%
45%
34%
25%
19%
Les petites entreprises se doivent de permettre à leurs
clients de payer en espèces
Accepter les paiements en espèces est important pour
le succès de mon entreprise
Il serait avantageux pour mon entreprise de
transmettre et de recevoir plus de
données/informations (par ex. facture) par le biais de
paiements électroniques
NSP/Préfère ne pas répondre Fortement en désaccord Plutôt en désaccord Plutôt en accord Fortement en accord
D’ACCORD AVEC L’ÉNONCÉ
D’ACC. TAILLE DE L’ENTREPRISE
(NET) 1 2-100 100-499
71% 76% 66% 79%
61% 55% 60% 82%
63% 49% 67% 91%
Significativement plus élevé
DEUX TIERS DES RÉPONDANTS UTILISERAIENT PROBABLEMENT
LES PAIEMENTS NUMÉRIQUES SI CELA PERMET DE
TRANSMETTRE/RECEVOIR PLUS DE DONNÉES.
0017. Quelle est la probabilité que vous utilisiez dans l'avenir le mode des paiements numériques (pas de chèques ou d'argent comptant) si cela vous offrait la possibilité de transmettre et de
recevoir plus de données/informations (par ex. facture) avec le paiement? Base : ensemble des répondants (n=300).
PROBABILITÉ D’UTILISER LES PAIEMENTS NUMÉRIQUES :
24%
40%
15%
12%
9%
Très probable
Assez probable
Peu probable
Pas du tout probable
NSP/Préfère ne pas répondre
64%
PROBABLE
27%
IMPROBABLE
Les deux tiers (64%) des décideurs de modes de paiement en PME disent que leur entreprise utiliserait probablement les paiements numériques
(supprimant les chèques et l’argent comptant) si cela leur offrait la possibilité de transmettre/recevoir plus de données/d’informations (ex. facture) avec
le paiement. Ici encore, les PME de plus grande envergure (100-499 employés vs <100 employés) sont significativement plus nombreuses à dire que
l’option des paiements numériques est probable. SIZE OF BUSINESSS
1 2-100 100-499
17% 25% 45%
35% 41% 45%
17% 16% 6%
18% 10% -
13% 7% 3%
Significativement plus élevé
75%
38%
26%
20%
17%
16%
14%
11%
6%
23%
2%
TOUS FREINS CONFONDUS (NET)
Coût
Technologie
Manque d'informations/de connaissances
Valeur ajoutée pour l'entreprise
Temps
Manque de soutien
Effort
Autre
Aucun obstacle à l'adoption des paiements numériques
NSP/Préfère ne pas répondre
0018. À votre avis, qu'est-ce qui pourrait représenter un obstacle à l'adoption des paiements numériques? Base : ensemble des répondants (n=300).
TROIS QUARTS DES RÉPONDANTS VOIENT AU MOINS UN
FREIN À L’ADOPTION DES PAIEMENTS NUMÉRIQUES;
PRINCIPAL FREIN : LE COÛT.
FREINS À L’ADOPTION DES PAIEMENTS NUMÉRIQUES
Les trois quarts (75 %) des décideurs des modes de paiement en PME prévoient au moins un obstacle à l’adoption du mode numérique pour les
paiements de leur entreprise, le coût étant l’obstacle principal pour 38 %, suivi par la technologie elle-même (26 %) et le manque d’information/de
connaissances (20 %) en troisième place. Quatre répondants sur dix (38 %) désignent deux freins ou plus à l’adoption des paiements numériques.
38%
voient 2 freins ou plus à
l’adoption des paiements
numériques
UN CLAIR RETOUR SUR INVESTISSEMENT INCITERAIT 36 %
DES DÉCIDEURS À ADOPTER LES PAIEMENTS NUMÉRIQUES.
0019. Qu'est-ce qui pourrait inciter votre entreprise à adopter le mode des paiements numériques? Base : ensemble des répondants (n=XXX).
MOTIVATIONS À L’ADOPTION DES PAIEMENTS NUMÉRIQUES
68%
36%
22%
21%
19%
8%
18%
14%
TOUTES MOTIVATIONS CONFONDUES (NET)
Clair retour sur investissement
Soutien personnalisé/Coaching
Subventions/Financement
Ressources éducatives
Autre
Rien ne m'inciterait à adopter les paiements
numériques
NSP/Préfère ne pas répondre
Sept décideurs en PME sur dix (68 %) admettent qu’on pourrait les convaincre d’adopter les paiements numériques au sein de leur entreprise. 36 % d’entre eux
disent qu’un clair retour sur investissement les inciterait à le faire. Deux répondants sur dix pensent que du soutien personnalisé/coaching (22 %), des
subventions/financement (21 %) et la disponibilité de ressources éducatives (19 %) les encourageraient à intégrer les paiements numériques au sein de leur
entreprise. Seuls 18 % des décideurs déclarent que rien ne les encouragerait à adopter les paiements numériques. Les plus grandes PME (100-499 employés vs
<100 employés) ont significativement plus tendance à dire qu’ils seraient encouragés par un facteur d’influence ou un autre, tandis que les entreprises plus petites
(<100 employés vs 100+ employés) ont significativement plus tendance à dire que rien ne les encouragerait.
TAILLE DE L’ENTREPRISE
1 2-100 100-499
45% 79% 91%
20% 43% 48%
12% 23% 52%
11% 27% 27%
11% 18% 45%
11% 7% -
29% 12% 9%
26% 9% -
Significativement plus élevé
TROIS QUARTS DES RÉPONDANTS DISENT QU’IL SERAIT
AVANTAGEUX POUR LEUR ENTREPRISE DE TRANSMETTRE/
RECEVOIR DES PAIEMENTS ÉLECTRONIQUES INSTANTANÉS.
0020. 0021. 0022. À quel point êtes-vous en accord ou en désaccord avec l'énoncé suivant : Base : ensemble des répondants (n=300).
6%
4%
8%
20%
30%
12%
13%
21%
47%
30%
32%
27%
9%
14%
NSP/Préf. pas répondre Fortement en désaccord Plutôt en désaccord Plutôt en accord Fortement en accord
Les trois quarts (74%) des décideurs en PME sont d’accord pour dire qu’il serait avantageux pour leur entreprise d'envoyer et de recevoir des paiements
électroniques instantanés. Une moitié (46 %) d’entre eux déclarent que le fonctionnement de leur entreprise repose sur les transactions numériques, tandis que
39 % admettent que les bénéfices nets de l’entreprise ont augmenté depuis qu’ils ont commencé à offrir les options de paiement sans contact telles que les
lecteurs pour cartes, « Tap & go » et le paiement avec appareil mobile. Les plus grandes PME (100-499 employés vs <100 employés) ont significativement plus
tendance à être d’accord avec les énoncés suivants.
D’ACCORD AVEC L’ÉNONCÉ
D’ACC. TAILLE DE L’ENTREPRISE
(NET) 1 2-100 100-499
74% 60% 77% 97%
39% 17% 43% 88%
46% 24% 51% 85%
Significativement plus élevé
Il serait avantageux pour mon
entreprise d'envoyer et de recevoir
des paiements électroniques
instantanés.
Depuis qu’on a commencé à offrir le
paiement sans contact (lecteurs pour
cartes, « tap and go » et paiement avec
appareil mobile), les bénéfices nets de
mon entreprise ont augmenté.
Le fonctionnement de mon entreprise
repose sur les transactions
numériques (cartes, tap & go,
virements électroniques).
52%
26%
21%
3%
2%
37%
1%
10%
RESSOURCE EXTERNE (NET)
Mon institution financière
Fournisseur services paiement
Consultants externes
Tiers neutres
Nous en occupons ns-mêmes
Autre
NSP/Préf. ne pas répondre
0023. Sur quelles ressources votre entreprise s'appuie-t-elle pour l'adoption de nouvelles technologies telles que les paiements numériques? Base : ensemble des répondants (n=300).
LA MOITIÉ DES PME COMPTE SUR UNE RESSOURCE EXTERNE
POUR L’ADOPTION DE NOUVELLES TECHNOLOGIES.
SOUTIEN À L’ADOPTION DE NOUVELLES TECHNOLOGIES :
La moitié (52 %) des décideurs de modes de paiement en PME s’appuient sur des ressources externes pour l’adoption de nouvelles technologies (tels les paiements
numériques) dans leur entreprise. Le quart d’entre eux se font aider (26 %) par leur institution financière et 21 % par leur fournisseur de services de paiement. Près
de quatre PME sur dix (37 %) s’occupent elles-mêmes d’intégrer les nouvelles technologies à leurs processus. Les PME à propriétaire unique ont significativement
plus tendance à compter sur elles-mêmes pour l’adoption de nouvelles technologies que les plus grandes PME (2 employés ou plus).
TAILLE DE L’ENTREPRISE
1 2-100 100-499
31% 60% 82%
22% 29% 24%
7% 24% 48%
2% 4% 6%
- 4% 3%
49% 33% 18%
2% 1% -
18% 6% -
Significativement plus élevé
37%
33%
15%
14%
2%
37%
9%
27%
15%
6%
3%
Mon institution financière
Fournisseur services de paiement
Consultants externes
Tiers neutres
Autre
Personne, le soutien que je reçois suffit à mes
besoins
NSP/Préfère ne pas répondre
0024. De laquelle de ces ressources aimeriez-vous recevoir davantage de soutien? Base : ensemble des répondants (n=300).
QUATRE PROPRIÉTAIRES DE PME SUR DIX AIMERAIENT PLUS
DE SOUTIEN DE LA PART DE LEUR INSTITUTION FINANCIÈRE.
DE LAQUELLE DE CES RESSOURCES AIMERIEZ-VOUS RECEVOIR PLUS DE SOUTIEN?
Lorsqu’interrogés sur leurs besoins en matière de support pour l’adoption de nouvelles technologies, quatre décideurs en PME sur dix (37 %) déclarent qu’ils
aimeraient plus de soutien de la part de leur institution financière, le quart (27 %) plaçant cette ressource en tête de liste. Un tiers (33 %) des répondants aspirent à
plus d’appui de la part de leur fournisseur de solutions de paiement, tandis que 37 % sont à l’aise avec le niveau de soutien qu’ils reçoivent présentement.
TAILLE DE L’ENTREPRISE
1 2-100 100-499
18% 43% 67%
13% 38% 70%
4% 20% 30%
4% 15% 36%
1% 2% 3%
59% 29% 12%
17% 5% -
Significativement plus élevé
PROFIL DES RÉPONDANTS
Hommes
59%
Femmes
41%
PROFIL DES RÉPONDANTS
16%
22%
22%
21%
19%
18-34
35-44
45-54
55-64
65+
ÂGESEXE
Base : ensemble des répondants (n=300).
TAILLE DE L’ENTREPRISE
34%
33%
13%
9%
11%
1
2-9
10-50
51-100
100-499
22
RÉGION
QC 24%
OUEST 31% ATL. 4%
ON 42%
50%
21%
16%
6%
6%
< 250K $
250K $ - < 1M $
1M $ - 4,9M $
5M $+
REFUS
23
PROFIL DES RÉPONDANTS
NOMBRE D’ANNÉES
EN AFFAIRES
REVENU
NIVEAU DE DÉCISION DES
MODES DE PAIEMENT
13%
26%
58%
3%
<5 ans
5-10
11+
NSP / Préfère ne
pas répondre
SECTEUR ÉCONOMIQUE
Base : ensemble des répondants (n=300).
46%
23%
17%
9%
4%
2%
SERVICES
CONSULTATION
COMMERCE DE
DÉTAIL
MANUFACTURIER
COMMERCE DE
GROS
TOURISME
D'ACCUEIL
75%
25%
Moi-même
Partagé entre
moi et
quelqu'un
d'autre
L’ÉQUIPE DU PROJET
Lisa Covens
Vice-présidente
Communications et affaires publiques
O : 416-964-4107
lcovens@leger360.com
Ashley Simac
Directeur de la recherche
Communications et affaires publiques
O : 416-964-4114
asimac@leger360.com
25
L’ÉQUIPE DE RECHERCHE À TORONTO
Kathleen Theriault
Technicienne de recherche
Communications et affaires publiques
O : 416-964-4112
ktheriault@leger360.com
@leger360 /LegerCanada /company/leger360 @leger360leger360.com

Contenu connexe

Similaire à Sondage sur les modes de paiement : Édition Petite entreprise (octobre 2019)

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...Romain Fonnier
 
Atelier Credit Agricole salon Clickandshop 2018
Atelier Credit Agricole salon Clickandshop 2018Atelier Credit Agricole salon Clickandshop 2018
Atelier Credit Agricole salon Clickandshop 2018Brigitte Marandon
 
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...Harris Interactive France
 
Diagnostic des sites web e-commerce affiliés au seul prestataire de payement ...
Diagnostic des sites web e-commerce affiliés au seul prestataire de payement ...Diagnostic des sites web e-commerce affiliés au seul prestataire de payement ...
Diagnostic des sites web e-commerce affiliés au seul prestataire de payement ...Made In Morocco
 
E paiement (2)
E paiement (2)E paiement (2)
E paiement (2)Maeyy
 
Conference Welcom Crédit Agricole
Conference Welcom Crédit AgricoleConference Welcom Crédit Agricole
Conference Welcom Crédit AgricoleBrigitte Marandon
 
Les Français et la banque : bouleversements en vue !
Les Français et la banque : bouleversements en vue !Les Français et la banque : bouleversements en vue !
Les Français et la banque : bouleversements en vue !Wavestone
 
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014OpinionWay
 
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...CGI
 
Baromètre du e-commerce en Tunisie
Baromètre du e-commerce en TunisieBaromètre du e-commerce en Tunisie
Baromètre du e-commerce en TunisieLina Ben Brahim
 
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraits
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraitsFivory etude ipsosinfographie__sanstraits
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraitsjncaussil
 
Crédit card Fraud Detection
Crédit card Fraud Detection Crédit card Fraud Detection
Crédit card Fraud Detection OussamaBelarbi2
 
Digitalisation des parcours client : client first !
Digitalisation des parcours client : client first !Digitalisation des parcours client : client first !
Digitalisation des parcours client : client first !Wavestone
 
Les nouvelles solutions e-commerce régionales
Les nouvelles solutions e-commerce régionalesLes nouvelles solutions e-commerce régionales
Les nouvelles solutions e-commerce régionalesJean-François Viguier
 
Rakuten Campus 2014 (PriceMinister) : la confiance, facteur de conversion et ...
Rakuten Campus 2014 (PriceMinister) : la confiance, facteur de conversion et ...Rakuten Campus 2014 (PriceMinister) : la confiance, facteur de conversion et ...
Rakuten Campus 2014 (PriceMinister) : la confiance, facteur de conversion et ...PriceMinister
 
Les banques et leurs clients… à l’heure du « tout digital » ?
Les banques et leurs clients… à l’heure du « tout digital » ?Les banques et leurs clients… à l’heure du « tout digital » ?
Les banques et leurs clients… à l’heure du « tout digital » ?Ipsos France
 
Observatoire fidelite et baromètre 21 mars 2018
Observatoire fidelite et baromètre 21 mars 2018 Observatoire fidelite et baromètre 21 mars 2018
Observatoire fidelite et baromètre 21 mars 2018 zefid
 
Guide du credit management en 2019
Guide du credit management en 2019Guide du credit management en 2019
Guide du credit management en 2019Justine Badaire
 
La Data Science au service du Secteur Financier
La Data Science au service du Secteur FinancierLa Data Science au service du Secteur Financier
La Data Science au service du Secteur FinancierEmilie Scalla
 

Similaire à Sondage sur les modes de paiement : Édition Petite entreprise (octobre 2019) (20)

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne - Décembre 2013 - ...
 
Atelier Credit Agricole salon Clickandshop 2018
Atelier Credit Agricole salon Clickandshop 2018Atelier Credit Agricole salon Clickandshop 2018
Atelier Credit Agricole salon Clickandshop 2018
 
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
L’argent (ne) fait (pas) le bonheur : quel rapport à l’argent chez les França...
 
Diagnostic des sites web e-commerce affiliés au seul prestataire de payement ...
Diagnostic des sites web e-commerce affiliés au seul prestataire de payement ...Diagnostic des sites web e-commerce affiliés au seul prestataire de payement ...
Diagnostic des sites web e-commerce affiliés au seul prestataire de payement ...
 
E paiement (2)
E paiement (2)E paiement (2)
E paiement (2)
 
Conference Welcom Crédit Agricole
Conference Welcom Crédit AgricoleConference Welcom Crédit Agricole
Conference Welcom Crédit Agricole
 
Les Français et la banque : bouleversements en vue !
Les Français et la banque : bouleversements en vue !Les Français et la banque : bouleversements en vue !
Les Français et la banque : bouleversements en vue !
 
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
Solucom-BankObserver Les Français et leur banque 10 décembre 2014
 
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
Comprendre les consommateurs de produits et services financiers à l’ère numér...
 
Baromètre du e-commerce en Tunisie
Baromètre du e-commerce en TunisieBaromètre du e-commerce en Tunisie
Baromètre du e-commerce en Tunisie
 
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraits
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraitsFivory etude ipsosinfographie__sanstraits
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraits
 
Crédit card Fraud Detection
Crédit card Fraud Detection Crédit card Fraud Detection
Crédit card Fraud Detection
 
Digitalisation des parcours client : client first !
Digitalisation des parcours client : client first !Digitalisation des parcours client : client first !
Digitalisation des parcours client : client first !
 
Les nouvelles solutions e-commerce régionales
Les nouvelles solutions e-commerce régionalesLes nouvelles solutions e-commerce régionales
Les nouvelles solutions e-commerce régionales
 
Rakuten Campus 2014 (PriceMinister) : la confiance, facteur de conversion et ...
Rakuten Campus 2014 (PriceMinister) : la confiance, facteur de conversion et ...Rakuten Campus 2014 (PriceMinister) : la confiance, facteur de conversion et ...
Rakuten Campus 2014 (PriceMinister) : la confiance, facteur de conversion et ...
 
Les banques et leurs clients… à l’heure du « tout digital » ?
Les banques et leurs clients… à l’heure du « tout digital » ?Les banques et leurs clients… à l’heure du « tout digital » ?
Les banques et leurs clients… à l’heure du « tout digital » ?
 
Observatoire fidelite et baromètre 21 mars 2018
Observatoire fidelite et baromètre 21 mars 2018 Observatoire fidelite et baromètre 21 mars 2018
Observatoire fidelite et baromètre 21 mars 2018
 
Guide du credit management en 2019
Guide du credit management en 2019Guide du credit management en 2019
Guide du credit management en 2019
 
La Data Science au service du Secteur Financier
La Data Science au service du Secteur FinancierLa Data Science au service du Secteur Financier
La Data Science au service du Secteur Financier
 
Bulletin e commerce
Bulletin e commerceBulletin e commerce
Bulletin e commerce
 

Sondage sur les modes de paiement : Édition Petite entreprise (octobre 2019)

  • 1. DATE Rapport NO. DU PROJET7-10-2019 82685-030 SONDAGE EXPLORATOIRE SUR LES MÉTHODES DE PAIEMENT UTILISÉES PAR LES PME PROOF
  • 2. 2 MÉTHODOLOGIE INSTRUMENT DE LA RECHERCHE QUANTITATIVE L’étude a été réalisée auprès de 300 responsables des décisions concernant les méthodes de paiement utilisées au sein de petites et moyennes entreprises canadiennes. Le sondage s’est déroulé en ligne du 17 au 24 septembre par le biais du panel web de Leger. La marge d’erreur pour ce sondage est de +/-5,6 %, 19 fois sur 20. Les critères d’admissibilité à l’étude étaient les suivants : › la taille de l’entreprise ne devait pas dépasser 499 employés; › les répondants devaient être responsables au moins en partie des décisions concernant les méthodes de paiement utilisées au sein de l’entreprise; et › l’entreprise devait œuvrer dans l’un ou l’autre de secteurs économiques spéficiques (c.-à-d. commerce du détail, consultation, services, fabrication, commerce de gros et tourisme d’accueil). UN MOT SUR LE PANEL EN LIGNE DE LEGER Le panel web de Leger compte environ 400 000 membres à travers le Canada et a un taux de rétention de 90 %. CONTRÔLE DE LA QUALITÉ C’est par la mise en place de mesures très rigoureuses de contrôle de la qualité que Leger maintient les normes de haute qualité pour lesquelles l’entreprise est reconnue. À cet effet, notons que la performance de Leger en matière de collecte et de stockage des données dépasse même les normes établies par WAPOR, l’Association mondiale pour la recherche sur l’opinion publique. Ces mesures de contrôle sont systématiquement appliquées à chaque étape de tout projet, de la collecte au traitement des données et à l’analyse. Notre objectif est de répondre aux besoins de nos clients avec honnêteté, intégrité et la plus stricte confidentialité.
  • 4. PRINCIPAUX CONSTATS PAIEMENTS ▪ Les méthodes privilégiées pour le paiement des fournisseurs sont variées. Les décideurs au sein des PME préfèrent payer leurs créanciers par, respectivement, carte de crédit (62 %), chèque (57 %) ou virement électronique (51 %). ▪ Leurs préférences quant à la façon dont ils aimeraient être payés sont tout aussi diverses. Les trois modes de paiement récoltant le plus de points à ce niveau sont les virements électroniques (58 %), suivis par les chèques (53 %) et l’argent comptant (44 %). ▪ De même, lorsqu'il s'agit du mode de paiement qu’ils estiment le plus efficace à traiter, les trois outils les plus privilégiés sont constants. Deux tiers (63 %) des répondants désignent les virements électroniques comme étant les plus efficaces au traitement, suivis par les chèques (48 %) et les cartes de crédit (44 %). ▪ Un quart des répondants admettent qu’ils ont effectivement ou possiblement frustré un client en n’offrant pas la méthode de paiement qu’il voulait, et deux répondants sur dix disent qu’ils ont bien ou peut-être manqué une vente parce que le client n’a pas trouvé son mode de paiement préféré. PAIEMENT COMPTANT ▪ Sept décideurs de PME sur dix (68 %) déclarent que leur entreprise reçoit à chaque mois des paiements en argent comptant et pour la moitié d’entre elles, les paiements en espèces représentent jusqu’à 25 % de leur chiffre d’affaires. Les PME de plus grande envergure et ayant des revenus plus élevés ont davantage tendance à faire des transactions en espèces. ▪ La majorité des décideurs rapporte consacrer moins de 20 heures par mois au traitement des paiements en argent comptant, avec les trois quarts (74 %) déclarant passer 10 heures par mois à gérer ce type de paiements et 15 % y consacrant 10-20 heures par mois. ▪ Sept décideurs de PME sur 10 (71 %) disent qu’en tant que petite entreprise, ils ont l’obligation d’offrir à leurs clients l’option de paiement en espèces, tandis que 6 sur 10 d’entre eux mentionnent qu’accepter les paiements en argent est important pour le succès de leurs affaires. Les PME de plus grande envergure (100-499 employés) ont plus tendance à être d’accord que d’accepter les paiements en espèces est important pour le succès de leur entreprise. ▪ Six décideurs sur 10 (63 %) confirment qu’il serait avantageux pour leur entreprise de transmettre et de recevoir plus de données ou d’informations, telles les factures, par le biais de paiements électroniques, avec une tendance significativement plus grande à être d’accord avec cet énoncé parmi les entreprises de 100-499 employés (91 %).
  • 5. PRINCIPAUX CONSTATS PAIEMENTS NUMÉRIQUES ▪ Les deux tiers (64 %) des décideurs des méthodes de paiement utilisées dans les PME estiment qu’il est probable que, dans l’avenir, ils utilisent le mode de paiements numériques (supprimant les chèques et les paiements en espèces) si cela leur offrait la possibilité de transmettre ou de recevoir plus de données/d’informations (par ex. facture) avec le paiement. Ici aussi, plus la taille de la PME est grande, plus la probabilité qu’on s’y convertisse au numérique augmente. ▪ Pour ce qui est des freins à l’adoption des paiements numériques, 38 % des répondants placent les coûts en tête de liste. La technologie elle-même est un obstacle en soi pour 26 % des décideurs, tandis que 20 % d’entre eux attribuent leur réticence à un manque d’information ou de connaissances en matière de paiements numériques. Quatre répondants sur 10 identifient au moins deux freins à l’adoption des paiements numériques. ▪ Malgré ces obstacles, sept répondants sur 10 (68 %) pensent que certains facteurs pourraient bien les inciter à intégrer les paiements numériques dans leur mode de gestion, particulièrement le clair retour sur investissement (36 %). Deux sur dix d’entre eux seraient également encouragés à passer au numérique avec un soutien personnalisé ou du coaching, ou des subventions pour financer l’intégration technologique, ou encore la disponibilité de ressources éducatives. ▪ Les trois quarts (74 %) des décideurs en PME sont d’accord pour dire qu’il serait avantageux pour leur entreprise d'envoyer et de recevoir des paiements électroniques instantanés. ▪ Près de la moitié (46 %) des décideurs de modes de paiement en PME déclarent que le fonctionnement de leur entreprise repose sur les transactions numériques (cartes, « tap and go », paiement avec appareil mobile). Aussi, 39 % admettent que depuis qu’ils ont commencé à offrir les options de paiement sans contact (cartes, « tap and go » et paiement avec appareil mobile), les bénéfices nets de leur entreprise ont augmenté.
  • 7. 75% 10% 5% 5% 1% 1% 2% 2% <500 501-1000 1001-1500 1501-2000 2001-2500 2501-3000 Plus de 3000 NSP / Je préfère ne pas répondre 75 % TRAITENT JUSQU’À 500 PAIEMENTS PAR MOIS; 23 % GÈRENT UN NOMBRE DE PAIEMENTS ENCORE PLUS GRAND. 5. En moyenne, combien de paiements votre entreprise fait-elle et reçoit-elle en un mois? (Veuillez tenir compte des paiements des clients au point de vente, ainsi que des paiements versés aux fournisseurs et ceux que ces derniers vous envoient.). Base : ensemble des répondants (n=300). 7 NOMBRE DE PAIEMENTS EFFECTUÉS ET REÇUS PAR MOIS 23% traitent plus de 500 paiements par mois Les trois quarts (75 %) des décideurs de modes de paiement en PME disent que leur entreprise gère plus de 500 paiements par mois, tandis que le quart (23 %) déclare effectuer plus de 500 transactions mensuellement, dont 14 % mentionnant plus de 1 000 paiements par mois.
  • 8. 8 TOP5 LES CARTES DE CRÉDIT ET LES CHÈQUES SONT DES MÉTHODES DE PAIEMENT PRIVILÉGIÉES POUR PAYER LES FOURNISSEURS. 0007. Quel mode de paiement privilégiez-vous le plus pour le paiement de vos fournisseurs. Base : ensemble des répondants (n=300). 8 62% 57% 51% 30% 28% 24% 18% 6% 4% 3% 3% 2% 35% 22% 19% 6% 9% 4% 3% Carte de crédit Chèque Virement électronique Argent comptant Transfert automatisé de fonds / Dépôt direct PayPal Débit Portefeuille électronique / e-wallet (ex. : Apple Pay, Google… Sans contact/Option "Tap & go" Devise numérique Application pour détaillants NSP/Je préfère ne pas répondre Total modes de paiement Mode préféré MÉTHODES PRÉFÉRÉES POUR LE PAIEMENT DES FOURNISSEURS. Six décideurs de modes de paiement en PME sur dix désignent les cartes de crédit (62 %) et les chèques (57 %) comme leurs modes préférés pour le paiement des créanciers, tandis qu’une proportion légèrement inférieure privilégie les virements électroniques (51 %). Les paiements en espèces et les dépôts directs viennent ensuite, avec trois répondants sur dix disant préférer ces méthodes pour le paiement des fournisseurs.
  • 9. 9 TOP5 LES VIREMENTS ÉLECTRONIQUES ET LES CHÈQUES SONT LES MODES PRIVILÉGIÉS POUR SE FAIRE PAYER PAR LES CLIENTS. 9 58% 53% 44% 37% 33% 23% 21% 6% 4% 4% 3% 1% 23% 18% 15% 16% 15% 6% 4% Virement électronique Chèque Argent comptant Carte de crédit Transfert automatisé de fonds / Dépôt direct Débit PayPal Portefeuille électronique / e-wallet (ex. : Apple Pay, Google… Devise numérique Sans contact/option "Tap & go" Application pour détaillants NSP/Je préfère ne pas répondre Total modes de paiement Mode préféré MODES PRÉFÉRÉS POUR RECEVOIR DES PAIEMENTS 0008. Quel mode de paiement privilégiez-vous le plus pour les paiements par vos clients. Sélectionnez toutes les réponses qui s’appliquent. Base : ensemble des répondants (n=300). Les méthodes de paiement que les décideurs en PME préfèrent le plus recevoir de leur clientèle sont les virements électroniques (58 %) et les chèques (53%), suivis par l’argent comptant (44 %). Et bien que la carte de crédit soit en tête de liste pour le paiement des fournisseurs, seuls quatre répondants sur dix (38%) disent privilégier de se faire payer par carte de crédit.
  • 10. CERTAINS CLIENTS FRUSTRÉS PAR L’ABSENCE DE LEUR MODE DE PAIEMENT PRÉFÉRÉ, CAUSANT DE POTENTIELLES PERTES DE VENTE. 0009. Est-ce que l'un de vos clients a déjà exprimé de la frustration parce que vous n'offriez pas le mode de paiement qu'il préférait? 0010. Vous est-il jamais arrivé de manquer une vente parce que vous n'offriez pas le mode de paiement préféré d'un client? Base : ensemble des répondants (n=300). CLIENT FRUSTRÉ PAR L’ABSENCE DE SA MÉTHODE DE PAIEMENT PRÉFÉRÉE : 25% 14% 11% 74% 1% OUI/POSSIBLE (NET) Oui Possible, je ne suis pas sûr Non NSP/Ne veut pas répondre Le quart (25 %) des décideurs de modes de paiement en PME admettent qu’il est déjà arrivé qu’un client ait été effectivement ou possiblement frustré qu’on n’offre pas la méthode de paiement qu’il voulait, tandis que deux répondants sur dix (20 %) disent que cela leur a certainement ou potentiellement fait perdre une vente. Les répondants du Québec avaient significativement plus tendance à dire qu’ils n’ont pas manqué une vente à cause de l’absence du mode de paiement préféré du client (89 % vs 76 % dans le reste du Canada). VENTE MANQUÉE À CAUSE DE L’ABSENCE DU MODE DE PAIEMENT PRÉFÉRÉ DU CLIENT : 20% 11% 9% 79% 1%
  • 11. AUCUN PAIEMENT MENSUEL EN ESPÈCES POUR 30 % DES RÉPONDANTS. 0011. Quel pourcentage des paiements mensuels de vos clients est effectué en argent? Base : ensemble des répondants (n=300). 11 PAIEMENTS MENSUELS EN ESPÈCES 30% 49% 10% 6% 4% 2% 0 1-25 26-50 51-75 76-100 NSP/Préfère ne pas répondre 68% se font payer en argent comptant chaque mois par la clientèle. Sept décideurs des modes de paiement en PME sur dix (68 %) déclarent qu’au moins une partie de leurs paiements se fait en argent comptant, la moitié d’entre eux (49 %) situant la proportion de paiement en espèces entre 1 % et 25 %. Les petites entreprises, que ce soit celles comptant moins d’employés (<100 vs 100+) ou celles réalisant un chiffre d’affaires inférieur (<500K $ / 500K $+ par an) ont significativement plus tendance à ne pas recevoir de paiements en espèces de la part de leurs clients.
  • 12. 12 TOP5 LES VIREMENTS ÉLECTRONIQUES SONT LA MÉTHODE DE PAIEMENT LA PLUS EFFICACE AU TRAITEMENT. 12 63% 48% 44% 33% 33% 24% 21% 5% 3% 3% 1% 1% 27% 17% 19% 14% 10% 6% 5% Virement électronique Chèque Carte de crédit Transfert automatisé de fonds/Dépôt direct Argent comptant Débit PayPal Portefeuille électronique / e-wallet (ex. : Apple Pay, Google… Sans contact/option "Tap & go" Devise numérique Application pour détaillants NSP/Préfère ne pas répondre Total modes de paiement Mode le plus efficace MÉTHODE DE PAIEMENT LA PLUS EFFICACE AU TRAITEMENT 0012. Quel mode de paiement parmi les suivants est le plus efficace pour le traitement de vos paiements? Quels autres modes de paiement sont, à votre avis, également efficaces? Sélectionnez toutes les réponses qui s’appliquent. Base : ensemble des répondants (n=300). Six décideurs en PME sur dix (63 %) décrivent les virements électroniques comme une méthode de paiement efficace, avec 27 % déclarant cette méthode la plus efficace à traiter. La moitié désigne les chèques (48 %) et les cartes de crédit (44 %) comme des outils de paiement efficaces. Le tiers des répondants trouve que les dépôts directs/transferts de fonds automatisés (33 %) et les paiements en argent (33 %) sont des méthodes de paiement efficaces.
  • 13. LES TROIS QUARTS CONSACRENT 10 HEURES OU MOINS PAR MOIS AU TRAITEMENT DES PAIEMENTS EN ESPÈCES. 0013. Combien de temps en moyenne consacrez-vous par mois au traitement des paiements en espèces? Base : ensemble des répondants (n=300). 13 89% consacrent 20 heures ou moins par mois au traitement des paiements en espèces PAIEMENTS MENSUELS EN ARGENT COMPTANT 74% 15% 7% 1% 4% 10 heures par mois ou moins 10-20 heures par mois 20-30 heures par mois Plus de 30 heures par mois NSP/Préfère ne pas répondre Les trois quarts (74 %) des décideurs des modes de paiement en PME disent qu’on y consacre 10 heures ou moins par mois à la gestion des paiements en espèces. Les entreprises de plus petite envergure, que ce soit selon le nombre d’employés (<100 vs 100+) ou selon le chiffre d’affaires (<500K $/ 500K $+ par an), ont significativement plus tendance à passer moins de temps mensuellement à gérer les paiements en argent comptant.
  • 14. SEPT RÉPONDANTS SUR DIX D’ACCORD QU’UNE PETITE ENTREPRISE DOIT ACCEPTER LES PAIEMENTS EN ESPÈCES. 0014. 0015. 0016. À quel point êtes-vous en accord ou en désaccord avec l'énoncé suivant : Base : ensemble des répondants (n=300). Sept décideurs en PME sur dix (71 %) pensent que leur entreprise se doit de permettre à ses clients de payer en argent comptant, et six sur dix (61 %) d’entre eux sont convaincus qu’il est important pour le succès de leurs affaires d’accepter les paiements en espèces. Près des deux tiers (63 %) sont d’accord pour dire qu’il serait avantageux pour leur entreprise de transmettre et de recevoir plus de données/d’informations (par ex. facture) par le biais de paiements électroniques. Les PME de plus grande taille (100-499 employés vs <100 employés) ont significativement plus tendance à être d’accord concernant les avantages des paiements électroniques et l’importance que revêtent les paiements en espèces pour le succès de leur entreprise. 10% 11% 19% 11% 15% 19% 16% 37% 35% 45% 34% 25% 19% Les petites entreprises se doivent de permettre à leurs clients de payer en espèces Accepter les paiements en espèces est important pour le succès de mon entreprise Il serait avantageux pour mon entreprise de transmettre et de recevoir plus de données/informations (par ex. facture) par le biais de paiements électroniques NSP/Préfère ne pas répondre Fortement en désaccord Plutôt en désaccord Plutôt en accord Fortement en accord D’ACCORD AVEC L’ÉNONCÉ D’ACC. TAILLE DE L’ENTREPRISE (NET) 1 2-100 100-499 71% 76% 66% 79% 61% 55% 60% 82% 63% 49% 67% 91% Significativement plus élevé
  • 15. DEUX TIERS DES RÉPONDANTS UTILISERAIENT PROBABLEMENT LES PAIEMENTS NUMÉRIQUES SI CELA PERMET DE TRANSMETTRE/RECEVOIR PLUS DE DONNÉES. 0017. Quelle est la probabilité que vous utilisiez dans l'avenir le mode des paiements numériques (pas de chèques ou d'argent comptant) si cela vous offrait la possibilité de transmettre et de recevoir plus de données/informations (par ex. facture) avec le paiement? Base : ensemble des répondants (n=300). PROBABILITÉ D’UTILISER LES PAIEMENTS NUMÉRIQUES : 24% 40% 15% 12% 9% Très probable Assez probable Peu probable Pas du tout probable NSP/Préfère ne pas répondre 64% PROBABLE 27% IMPROBABLE Les deux tiers (64%) des décideurs de modes de paiement en PME disent que leur entreprise utiliserait probablement les paiements numériques (supprimant les chèques et l’argent comptant) si cela leur offrait la possibilité de transmettre/recevoir plus de données/d’informations (ex. facture) avec le paiement. Ici encore, les PME de plus grande envergure (100-499 employés vs <100 employés) sont significativement plus nombreuses à dire que l’option des paiements numériques est probable. SIZE OF BUSINESSS 1 2-100 100-499 17% 25% 45% 35% 41% 45% 17% 16% 6% 18% 10% - 13% 7% 3% Significativement plus élevé
  • 16. 75% 38% 26% 20% 17% 16% 14% 11% 6% 23% 2% TOUS FREINS CONFONDUS (NET) Coût Technologie Manque d'informations/de connaissances Valeur ajoutée pour l'entreprise Temps Manque de soutien Effort Autre Aucun obstacle à l'adoption des paiements numériques NSP/Préfère ne pas répondre 0018. À votre avis, qu'est-ce qui pourrait représenter un obstacle à l'adoption des paiements numériques? Base : ensemble des répondants (n=300). TROIS QUARTS DES RÉPONDANTS VOIENT AU MOINS UN FREIN À L’ADOPTION DES PAIEMENTS NUMÉRIQUES; PRINCIPAL FREIN : LE COÛT. FREINS À L’ADOPTION DES PAIEMENTS NUMÉRIQUES Les trois quarts (75 %) des décideurs des modes de paiement en PME prévoient au moins un obstacle à l’adoption du mode numérique pour les paiements de leur entreprise, le coût étant l’obstacle principal pour 38 %, suivi par la technologie elle-même (26 %) et le manque d’information/de connaissances (20 %) en troisième place. Quatre répondants sur dix (38 %) désignent deux freins ou plus à l’adoption des paiements numériques. 38% voient 2 freins ou plus à l’adoption des paiements numériques
  • 17. UN CLAIR RETOUR SUR INVESTISSEMENT INCITERAIT 36 % DES DÉCIDEURS À ADOPTER LES PAIEMENTS NUMÉRIQUES. 0019. Qu'est-ce qui pourrait inciter votre entreprise à adopter le mode des paiements numériques? Base : ensemble des répondants (n=XXX). MOTIVATIONS À L’ADOPTION DES PAIEMENTS NUMÉRIQUES 68% 36% 22% 21% 19% 8% 18% 14% TOUTES MOTIVATIONS CONFONDUES (NET) Clair retour sur investissement Soutien personnalisé/Coaching Subventions/Financement Ressources éducatives Autre Rien ne m'inciterait à adopter les paiements numériques NSP/Préfère ne pas répondre Sept décideurs en PME sur dix (68 %) admettent qu’on pourrait les convaincre d’adopter les paiements numériques au sein de leur entreprise. 36 % d’entre eux disent qu’un clair retour sur investissement les inciterait à le faire. Deux répondants sur dix pensent que du soutien personnalisé/coaching (22 %), des subventions/financement (21 %) et la disponibilité de ressources éducatives (19 %) les encourageraient à intégrer les paiements numériques au sein de leur entreprise. Seuls 18 % des décideurs déclarent que rien ne les encouragerait à adopter les paiements numériques. Les plus grandes PME (100-499 employés vs <100 employés) ont significativement plus tendance à dire qu’ils seraient encouragés par un facteur d’influence ou un autre, tandis que les entreprises plus petites (<100 employés vs 100+ employés) ont significativement plus tendance à dire que rien ne les encouragerait. TAILLE DE L’ENTREPRISE 1 2-100 100-499 45% 79% 91% 20% 43% 48% 12% 23% 52% 11% 27% 27% 11% 18% 45% 11% 7% - 29% 12% 9% 26% 9% - Significativement plus élevé
  • 18. TROIS QUARTS DES RÉPONDANTS DISENT QU’IL SERAIT AVANTAGEUX POUR LEUR ENTREPRISE DE TRANSMETTRE/ RECEVOIR DES PAIEMENTS ÉLECTRONIQUES INSTANTANÉS. 0020. 0021. 0022. À quel point êtes-vous en accord ou en désaccord avec l'énoncé suivant : Base : ensemble des répondants (n=300). 6% 4% 8% 20% 30% 12% 13% 21% 47% 30% 32% 27% 9% 14% NSP/Préf. pas répondre Fortement en désaccord Plutôt en désaccord Plutôt en accord Fortement en accord Les trois quarts (74%) des décideurs en PME sont d’accord pour dire qu’il serait avantageux pour leur entreprise d'envoyer et de recevoir des paiements électroniques instantanés. Une moitié (46 %) d’entre eux déclarent que le fonctionnement de leur entreprise repose sur les transactions numériques, tandis que 39 % admettent que les bénéfices nets de l’entreprise ont augmenté depuis qu’ils ont commencé à offrir les options de paiement sans contact telles que les lecteurs pour cartes, « Tap & go » et le paiement avec appareil mobile. Les plus grandes PME (100-499 employés vs <100 employés) ont significativement plus tendance à être d’accord avec les énoncés suivants. D’ACCORD AVEC L’ÉNONCÉ D’ACC. TAILLE DE L’ENTREPRISE (NET) 1 2-100 100-499 74% 60% 77% 97% 39% 17% 43% 88% 46% 24% 51% 85% Significativement plus élevé Il serait avantageux pour mon entreprise d'envoyer et de recevoir des paiements électroniques instantanés. Depuis qu’on a commencé à offrir le paiement sans contact (lecteurs pour cartes, « tap and go » et paiement avec appareil mobile), les bénéfices nets de mon entreprise ont augmenté. Le fonctionnement de mon entreprise repose sur les transactions numériques (cartes, tap & go, virements électroniques).
  • 19. 52% 26% 21% 3% 2% 37% 1% 10% RESSOURCE EXTERNE (NET) Mon institution financière Fournisseur services paiement Consultants externes Tiers neutres Nous en occupons ns-mêmes Autre NSP/Préf. ne pas répondre 0023. Sur quelles ressources votre entreprise s'appuie-t-elle pour l'adoption de nouvelles technologies telles que les paiements numériques? Base : ensemble des répondants (n=300). LA MOITIÉ DES PME COMPTE SUR UNE RESSOURCE EXTERNE POUR L’ADOPTION DE NOUVELLES TECHNOLOGIES. SOUTIEN À L’ADOPTION DE NOUVELLES TECHNOLOGIES : La moitié (52 %) des décideurs de modes de paiement en PME s’appuient sur des ressources externes pour l’adoption de nouvelles technologies (tels les paiements numériques) dans leur entreprise. Le quart d’entre eux se font aider (26 %) par leur institution financière et 21 % par leur fournisseur de services de paiement. Près de quatre PME sur dix (37 %) s’occupent elles-mêmes d’intégrer les nouvelles technologies à leurs processus. Les PME à propriétaire unique ont significativement plus tendance à compter sur elles-mêmes pour l’adoption de nouvelles technologies que les plus grandes PME (2 employés ou plus). TAILLE DE L’ENTREPRISE 1 2-100 100-499 31% 60% 82% 22% 29% 24% 7% 24% 48% 2% 4% 6% - 4% 3% 49% 33% 18% 2% 1% - 18% 6% - Significativement plus élevé
  • 20. 37% 33% 15% 14% 2% 37% 9% 27% 15% 6% 3% Mon institution financière Fournisseur services de paiement Consultants externes Tiers neutres Autre Personne, le soutien que je reçois suffit à mes besoins NSP/Préfère ne pas répondre 0024. De laquelle de ces ressources aimeriez-vous recevoir davantage de soutien? Base : ensemble des répondants (n=300). QUATRE PROPRIÉTAIRES DE PME SUR DIX AIMERAIENT PLUS DE SOUTIEN DE LA PART DE LEUR INSTITUTION FINANCIÈRE. DE LAQUELLE DE CES RESSOURCES AIMERIEZ-VOUS RECEVOIR PLUS DE SOUTIEN? Lorsqu’interrogés sur leurs besoins en matière de support pour l’adoption de nouvelles technologies, quatre décideurs en PME sur dix (37 %) déclarent qu’ils aimeraient plus de soutien de la part de leur institution financière, le quart (27 %) plaçant cette ressource en tête de liste. Un tiers (33 %) des répondants aspirent à plus d’appui de la part de leur fournisseur de solutions de paiement, tandis que 37 % sont à l’aise avec le niveau de soutien qu’ils reçoivent présentement. TAILLE DE L’ENTREPRISE 1 2-100 100-499 18% 43% 67% 13% 38% 70% 4% 20% 30% 4% 15% 36% 1% 2% 3% 59% 29% 12% 17% 5% - Significativement plus élevé
  • 22. Hommes 59% Femmes 41% PROFIL DES RÉPONDANTS 16% 22% 22% 21% 19% 18-34 35-44 45-54 55-64 65+ ÂGESEXE Base : ensemble des répondants (n=300). TAILLE DE L’ENTREPRISE 34% 33% 13% 9% 11% 1 2-9 10-50 51-100 100-499 22 RÉGION QC 24% OUEST 31% ATL. 4% ON 42%
  • 23. 50% 21% 16% 6% 6% < 250K $ 250K $ - < 1M $ 1M $ - 4,9M $ 5M $+ REFUS 23 PROFIL DES RÉPONDANTS NOMBRE D’ANNÉES EN AFFAIRES REVENU NIVEAU DE DÉCISION DES MODES DE PAIEMENT 13% 26% 58% 3% <5 ans 5-10 11+ NSP / Préfère ne pas répondre SECTEUR ÉCONOMIQUE Base : ensemble des répondants (n=300). 46% 23% 17% 9% 4% 2% SERVICES CONSULTATION COMMERCE DE DÉTAIL MANUFACTURIER COMMERCE DE GROS TOURISME D'ACCUEIL 75% 25% Moi-même Partagé entre moi et quelqu'un d'autre
  • 25. Lisa Covens Vice-présidente Communications et affaires publiques O : 416-964-4107 lcovens@leger360.com Ashley Simac Directeur de la recherche Communications et affaires publiques O : 416-964-4114 asimac@leger360.com 25 L’ÉQUIPE DE RECHERCHE À TORONTO Kathleen Theriault Technicienne de recherche Communications et affaires publiques O : 416-964-4112 ktheriault@leger360.com