Distribution omnicanal :
enjeux et opportunités
Jeudi 28 mai 2015
Confidentiel - Présentation Vinci Consulting – Mai 2015
Vinci Consulting est un cabinet indépendant, focalisé sur l’excell...
Confidentiel - Présentation Vinci Consulting – Mai 2015
L’approche de Vinci Consulting : pragmatisme et engagement
1
2
3
4...
Confidentiel - Présentation Vinci Consulting – Mai 2015
Le positionnement de Vinci Consulting adresse l’ensemble de la cha...
Confidentiel - Présentation Vinci Consulting – Mai 2015
• Adapter le réseau et les infrastructures à la stratégie de dével...
OMS,
d’où viennent les
besoins?
Des questions se posent de plus en plus
fréquemment…
7Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015
Comment...
On observe que les Supply Chain se sont optimisées,
mais plus localement que globalement
• Ces 10 dernières années, les Su...
Les attentes des clients sont de plus en plus élevées
9Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015
93% de...
Et le potentiel est énorme !
10Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015
Une croissance exponentielle U...
L’heure est arrivée de gérer une “communauté” Supply
Chain…
• Plus de 8 distributeurs sur 10 déclarent être engagés dans u...
• 35% des consommateurs s’attendent à ce que le personnel du point de
vente puisse proposer une offre plus large via inter...
Toutes ces orientations complexifient le réseau
13Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015
Magasins Fo...
Le besoin n’existe-t-il que chez les distributeurs?
• Ouverture d’un canal e-commerce
– Vision des stocks en temps réel, p...
Quels sont les freins
des systèmes pour
gérer ces nouveaux
flux?
Les sytèmes se sont construits de façon très
cloisonnée …
• Problématique de rythme : Les ERP consolident les informations...
Les règles de gestion implémentées sont peu flexibles
• Problématique de priorisation : C’est le contre coup de l’optimisa...
Certains flux n’existent pas…
• Problématique de modèle : Certains système n’ont simplement pas été
conçus pour gérer cert...
La remise en cause du modèle actuel est souvent “une
marche trop haute”
19Distribution omnicanal : enjeux et opportunités ...
Quels sont les apports
d’un OMS?
Les principaux objectifs d’un OMS
21Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015
• Donner une vision d’ens...
Un OMS se construit avec plusieurs piliers
22Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015
Une vision parta...
Un OMS est différent d’un SI classique
23Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015
• Il n’a pas une pla...
Un OMS sécurise le cycle de vie du client
24Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015
Source Forester
(...
Plus concrètement, quels sont les gains d’un OMS ?
25Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015
Augmenta...
OMS ou OMS ?
Le besoin étant large, le marché des éditeurs est
encore très disparate
27Distribution omnicanal : enjeux et opportunités ...
Les entreprises sont
elles prêtes pour les
OMS?
Nous rencontrons aujourd’hui encore des freins à la
mise en place de tels systèmes
29Distribution omnicanal : enjeux et op...
Mais les études et premiers retours d’experiences nous
montrent un ROI très satisfaisant
30Distribution omnicanal : enjeux...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation Vinci Consulting - Séminaire OMS avec IBM et Hardis

927 vues

Publié le

La multiplicité des canaux de vente - magasin, web, drive, smartphone, tablette, call center - et la palette étendue de choix proposée aux clients - modalités de livraison, retours, flexibilité horaire - complexifient considérablement le pilotage de la chaîne logistique pour les distributeurs, industriels et acteurs de la logistique. Sans oublier la problématique du lieu de stockage et d’expédition du produit !

Ce sont autant de combinatoires que l’entreprise doit être capable de traiter si elle veut maximiser son chiffre d’affaires, optimiser ses coûts et honorer la promesse omnicanal faite au client : garantir le bon produit au bon prix au bon moment au bon endroit dans les délais requis.

Mais comment mettre en place une supply chain centrée sur le client ? Quelles sont les solutions technologiques adaptées à la mise en oeuvre d’une stratégie de distribution omnicanal ?

Découvrez notre présentation pour en savoir plus.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
927
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation Vinci Consulting - Séminaire OMS avec IBM et Hardis

  1. 1. Distribution omnicanal : enjeux et opportunités Jeudi 28 mai 2015
  2. 2. Confidentiel - Présentation Vinci Consulting – Mai 2015 Vinci Consulting est un cabinet indépendant, focalisé sur l’excellence opérationnelle Notre mission Vinci Consulting est un cabinet de conseil indépendant, en management et organisation. Nos clients font appel à nos compétences pour améliorer la performance opérationnelle de leurs fonctions , de leurs processus et de leurs systèmes d’information. Nos associés Nos résultats 2014 12 M€ 70 ConsultantsChiffre d’Affaires de notre CA est produit hors de France (UK, Allemagne, Espagne, Pologne, Inde, Australie, USA, …) 25% Paris Toulouse Munich Doubler notre Chiffre d’Affaires 25 M€, Accroître notre présence en Europe. Flavien LAMARQUE Denis DEBAECKER Stéphane GAUTROT Philippe HERRERIAS Christophe BRESSANGE Frédéric MIAZGA Michel MAURINO Mikaël PICHAVANT Olivier FEINGOLD Jean-Marc GIRAUDEAU Lothar WEBERRING Nos objectifs à 5 ans Juillet 2014 : Ouverture du bureau à Munich 2
  3. 3. Confidentiel - Présentation Vinci Consulting – Mai 2015 L’approche de Vinci Consulting : pragmatisme et engagement 1 2 3 4 L’engagement personnel des associés sur les missions L’expérience terrain apportée par des équipes combinant expérience opérationnelle et conseil Le transfert de compétences, fondé sur une démarche de formation-action La vision stratégique : la capacité à traiter des enjeux de Direction Générale 3
  4. 4. Confidentiel - Présentation Vinci Consulting – Mai 2015 Le positionnement de Vinci Consulting adresse l’ensemble de la chaîne de la valeur Développement de Produits & Services Performance de l’ingénierie Performance des Opérations & Supply Chain Transformation Lean Management Gouvernance IS/IT Chaînedelavaleur Leviersde performance • Stratégie Produits et Services • Gestion de l’innovation • Stratégie de conception • Intégration conception – méthodes et manufacturing • Gestion de portefeuille projets • Optimisation des processus de conception • Gestion des compétences • Capitalisation et réutilisation • Stratégie et modèles Supply Chain • Plan Industriel et commercial (S&OP – Prévisions et Planning) • Efficacité des processus et des opérations • Cadrage de projets informatiques • Alignement IS avec les métiers • Formalisation de processus et de cartographie • Gestion des référentiels • Programme de Transformation • Mobilisation du Management • Suivi et pilotage de la Transformation • Expertise Lean et méthodes • Mise en place de pilotes et généralisation • « Lean Academy » 4
  5. 5. Confidentiel - Présentation Vinci Consulting – Mai 2015 • Adapter le réseau et les infrastructures à la stratégie de développement (politique d’investissement, sous-traitance, organisation centrale vs locale, mutualisation, opportunités multicanal…). • Intégrer les prévisions des ventes pour planifier les moyens, ressources et stocks pour améliorer le niveau de service et les coûts sur toute la chaîne. Encourager la collaboration avec les fournisseurs et les clients dans une logique d’entreprise étendue (VMI, Collaborative forecasting...). • Généraliser le Lean Management aux domaines des Opérations et de la Supply Chain (administration des ventes, commerce front and back end, ateliers-usine, logistique opérationnelle…). Efficacité des Opérations S&OP - Prévisions et planning Stratégie Supply Chain Cadrage projets informatiques • Définir les besoins métiers sur les horizons tactiques et opérationnels, arbitrer les choix SI (vertical vs ERP …), et aider à la mise en œuvre de solutions métiers dédiées (APS, ERP, OMS, TMS, MES…). Et propose une offre complète « Operations & Supply Chain Performance » 5 • Concevoir les modèles opérationnels adaptés aux caractéristiques des différents segments de produits / services (ETO, MTO, MTS…) et mettre en œuvre les processus et les organisations pour les supporter. Modèles Supply Chain
  6. 6. OMS, d’où viennent les besoins?
  7. 7. Des questions se posent de plus en plus fréquemment… 7Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Comment fiabiliser mon délai ? ma Supply Comment améliorer le service client via ma Supply Chain? marché? Comment jouer le rôle de place de marché? marché? Comment jouer le rôle de place de marché? devant mon client? Quel engagement puis je prendre devant mon client? Comment proposer à mon client? Comment proposer une vision exhaustive du stock à mon client? client? Quelles alertes envoyer à mon client?
  8. 8. On observe que les Supply Chain se sont optimisées, mais plus localement que globalement • Ces 10 dernières années, les Supply Chain se sont intégrées et focalisées sur la rentabilité directe. 8Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Focus Stratégique Focus Fournis. Focus Client Syst. D’exécution Satisfaction à 100% des commandes client Réponse profitable au besoin client Accroissement de part de marché et x-sales Gisement de marge et de CA entre partenaires Qualité & Coûts Service Clients Coût du service client Croissance Profitable Leadership Qualité au moindre coût Achats globaux, E- Procurement Place de marché Solutions ponctuelles Applications spécialisées Interfacées Planification par focus Planifications synchronisées ERP Planifications étendues ERP + Systèmes collaboratifs Systèmes Partagés Place de marchés CRM ADV proactif Place de marché Planification communautaire I - Elémentaire II - Intermédiaire III - Intégrée V - CommunautaireIV - Etendue Objectif Syst. De Planification Achats locaux Centralisation achats Achats intégrés avec conception et Supply Chain ADV animateur ADV intégrée SCM, …ADV passif • Le passage vers une Supply Chain étendue nécessite de casser les silos et de remettre en cause des règles de gestion établies.
  9. 9. Les attentes des clients sont de plus en plus élevées 9Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 93% des clients estiment qu’avoir une réponse en temps réel sur la disponibilité et le délai est primordial. 49% des consommateurs vont sur Internet pour s’assurer de la disponibilité des articles en magasin. 46% des consommateurs s’attendent à ce que le personnel du point de vente puisse consulter les stocks à partir d’un équipement mobile. 31% des consommateurs achètent en ligne, mais récupèrent leur article en magasin. Parmi les clients qui ont cessé d’acheter des produits ou des services auprès d’une enseigne donnée, 2/3 le justifient par la mauvaise qualité du service.
  10. 10. Et le potentiel est énorme ! 10Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Une croissance exponentielle Un panier moyen qui se stabilise Source : Salon e-commerce Paris 2013, Rétrospective 2003-2013 10 ans de e-commerce
  11. 11. L’heure est arrivée de gérer une “communauté” Supply Chain… • Plus de 8 distributeurs sur 10 déclarent être engagés dans un projet omnicanal : – Pour proposer du click and collect – Pour donner des alternatives en cas de rupture produit – Pour élargir l’offre proposée 11Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Multi + cross = Omni canal? …Tout d’abord interne au réseau…
  12. 12. • 35% des consommateurs s’attendent à ce que le personnel du point de vente puisse proposer une offre plus large via internet. • 75% des consommateurs apprécient la présence d’une offre élargie sur un shop internet. 12Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 La largeur du référentiel proposé est souvent un critère clé de choix du consommateur : La collaboration avec les fournisseurs est nécessaire : • Pour donner une réponse fiable et précise au client • Pour ne pas faire exploser les coûts …Mais aussi externe au réseau
  13. 13. Toutes ces orientations complexifient le réseau 13Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Magasins FournisseursEntrepôts @ Achat sur internet et retrait en magasin Achat sur internet et retour en magasin Consultation sur internet de la disponibilité en magasin Place de marché Achat sur internet et livraison à domicile Consultation en magasin de la disponibilité dans un autre magasin Internationalisation Un réseau complexe !
  14. 14. Le besoin n’existe-t-il que chez les distributeurs? • Ouverture d’un canal e-commerce – Vision des stocks en temps réel, priorisation d’affectation des commandes • Gestion de fabrications avec un réseau complexe – Où affecter la commande en fonction de la première disponibilité des différentes usines ? • Gestion de « kitting » – Synchronisation des produits fabriqués + des produits approvisionnés (PLV, produits marketing…) • Gestion de « l’Available To Promise » – Réponse à un client avec une date d’engagement sur la disponibilité de stocks • Gestion des stocks complexe : – Stocks consignés, stocks partagés… 14
  15. 15. Quels sont les freins des systèmes pour gérer ces nouveaux flux?
  16. 16. Les sytèmes se sont construits de façon très cloisonnée … • Problématique de rythme : Les ERP consolident les informations mais à un rythme trop faible pour répondre à une interrogation client temps reel. 16Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Front office magasin Front Web Front office Web ERPGestion des appros Gestion des entrepôts Gestion du transport Gestion de la fab Tous les jours Toutes les heures Toutes les heures Tous les jours Tous les jours Tous les jours ou les semaines
  17. 17. Les règles de gestion implémentées sont peu flexibles • Problématique de priorisation : C’est le contre coup de l’optimisation, les règles les plus optimales d’une situation « normale » ne peuvent être dérogées – Une commande unitaire ne peut pas être préparée seule, il faut attendre d’avoir un volume critique – Un magasin ne peut pas voir le stock d’un autre magasin – La fabrication a le droit de réordonnancer ses commandes sans prévenir l’ERP 17Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Front office magasin Front Web Front office Web ERPGestion des appros Gestion des entrepôts Gestion du transport Gestion de la fab OptimOptim locale OptimOptim locale Contraintes locales Contraintes locales
  18. 18. Certains flux n’existent pas… • Problématique de modèle : Certains système n’ont simplement pas été conçus pour gérer certains flux – L’ERP ne sait pas gérer de X-dock – Les front office magasin enregistrent les mouvements mais ne peuvent créer une expédition sortante – Les outils logistiques ne savent pas communiquer d’alertes en cas de non respect de leur plan 18Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Front office magasin Front Web Front office Web ERPGestion des appros Gestion des entrepôts Gestion du transport Gestion de la fab X-dock entrepôt Alertes directes vers le client Livraisons magasin vers client Livraisons magasin vers magasin
  19. 19. La remise en cause du modèle actuel est souvent “une marche trop haute” 19Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 • Plutôt que de repenser le modèle, la plupart des sociétés cherchent à le modifier à la marge. • Les développements spécifiques cherchant à faire des « passerelles » sont nombreux mais peu industriels. • Les organisations ne sont pas encore prêtes à tout partager.
  20. 20. Quels sont les apports d’un OMS?
  21. 21. Les principaux objectifs d’un OMS 21Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 • Donner une vision d’ensemble • Gérer des règles de gestion transverses • Gérer des cas complexes • Proposer des solutions alternatives
  22. 22. Un OMS se construit avec plusieurs piliers 22Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Une vision partagée des stocks Une vision dynamique des flux Un gestionnaire de règles métier Un outil d’alertes Une plateforme d’interfaçage Un « orchestreur » de commande Un OMS permet de consolider les différentes informations du e- commerce, des magasins et du back office (fabrication, approvisionnement) Un OMS orchestre les commandes, sans inonder les systèmes de front office avec toute sorte d’informations Un OMS suit l’exécution, alerte et ré-organise Un OMS gère la communication avec les autres systèmes (fonctionnellement parlant…)
  23. 23. Un OMS est différent d’un SI classique 23Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 • Il n’a pas une place très bien définie dans l’architecture applicative ; • Il “englobe” et duplique certaines données ; • Il nécessite de la flexibilité de paramétrage ; • Il nécessite de la souplesse dans la connectivité ; • Il doit être très performant en temps réel. … il a donc parfois du mal à être accepté par les DSI!
  24. 24. Un OMS sécurise le cycle de vie du client 24Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Source Forester (Alerts)
  25. 25. Plus concrètement, quels sont les gains d’un OMS ? 25Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Augmentation du CA Augmentation de la part de marché Baisse du taux de rupture et d’annulation de commandes Optimisation des coûts opérationnels Limitation des transports Organisation des x-docks Optimisation des niveaux de stock Diminution des stocks morts Amélioration de la rotation
  26. 26. OMS ou OMS ?
  27. 27. Le besoin étant large, le marché des éditeurs est encore très disparate 27Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 • On observe plusieurs « familles » de solutions se revendiquant être des OMS • Toutes les règles de gestion nécessaires à un OMS se retrouvent dans un ERP (priorisation, calcul de besoin…). • Cependant le paramétrage et les algorithmes sont souvent complexes (BOM, MRP…) ce qui rend le système couteux et peu flexible. Les ERP • A l’origine, ils faisaient partie du front Office. • Ils sont très bien interfacé avec les paniers clients du Front Office. • Mais ils trouvent leur limite dès que le multi canal va plus loin que le click & collect. Les solutions e-commerce • Ils offrent la couverture fonctionnelle la plus large et ont peu de limites. • Ils sont très simples d’utilisation pour les utilisateurs. • Toutes les interfaces sont cependant à construire. Les best of breed • Ils proviennent du monde plus technique des référentiels. • Ils ne peuvent fonctionner tout seuls. • Ils doivent être couplés à des développements spécifiques pour offrir une couverture fonctionnelle équivalente. Les « gestionnaires de règles métier»
  28. 28. Les entreprises sont elles prêtes pour les OMS?
  29. 29. Nous rencontrons aujourd’hui encore des freins à la mise en place de tels systèmes 29Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 • La crainte de rompre avec l’actuel – Changer les paramétrages – Changer les règles métiers – Changer les organisations • Le besoin d’un grand nombre d’interfaces – Par où commencer ? – Quelle lotification ? • Des difficultés pour identifier le sponsor du projet – Le digital ? – Le service client ? – La Supply Chain ? – La DSI ?
  30. 30. Mais les études et premiers retours d’experiences nous montrent un ROI très satisfaisant 30Distribution omnicanal : enjeux et opportunités – 28/05/2015 Durée du projet ROI estimé du projet Coût du projet 6à12mois12à24mois<à24mois 3 mois 6 mois 9 mois 12 mois 15 mois 18 mois < 500 k€ 500 < x < 1000k€ >1000k€ Source Vinci Consulting et Editeurs

×