Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Economie circulaire

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
Economie fonctionnalité
Economie fonctionnalité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 9 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à Economie circulaire (20)

Publicité

Plus récents (20)

Publicité

Economie circulaire

  1. 1. Economie circulaire Approche générale Le 30 mai 2016 Eco-production pour la filière théâtrale
  2. 2. Rappel : Croissance infinie = conséquences pour l’env. l’humain et l’économie Atteinte à l’environnement (proche, global) Atteinte à l’intégrité humaine (ind. et société) Pertes financières : Raréfaction des ressources Hausse des coûts de matières et d’énergie Augmentation de la fiscalité écologique Obligations règlementaires de plus en plus contraignante Dégradation de l’image  risque de fermeture des marchés ou de ne pas pouvoir en ouvrir
  3. 3. 1972 – Halte à la croissance ? (Club de Rome)
  4. 4. Enjeux économiques du découplage Optimiser l’activité Réduire la consommation de flux de matière et d’énergie Réduire ses émissions directes et indirectes
  5. 5. Enjeux économiques du découplage Optimiser l’activité Réduire la consommation de flux de matière et d’énergie Réduire ses émissions directes et indirectes Créer de la valeur Innovation En se différenciant sur le volet environnemental et social Fonctionner de manière circulaire Sortir de la perspective linéaire !!
  6. 6. Sortir de la perspective linéaire…
  7. 7. Entrer dans la perspective Circulaire

Notes de l'éditeur

  • En 1972, lorsque le rapport a été présenté, la population et l'économie du monde étaient probablement encore dans les limites de capacité de la planète. Le rapport avertissait, cependant, que l'empreinte humaine était sur le point de dépasser les limites physiques de la planète – aujourd’hui appelées limites planétaires, principalement en raison de retards dans la prise de décision au niveau politique. Il soulignait en même temps que des initiatives politiques avant-gardistes pourraient être en mesure de résoudre les problèmes. Le rapport mettait cependant en garde que les mesures techniques ne suffiraient pas. La seule solution réellement durable pour le monde consiste à la fois des avancées technologiques et un changement des modes de vie.

    Le thème central de ce rapport est la nécessité d'utiliser les ressources naturelles d'une manière beaucoup plus efficace que par le passé. Pour faire simple: Nous sommes dans un besoin urgent de découplage: une transition vers une économie inclusive et circulaire. Le découplage se réfère à la capacité d'une économie à croître sans augmentation correspondante de la consommation d'énergie et de ressources et de la pression sur l'environnement. Une économie découplée devrait idéalement ne pas affecter négativement la fertilité des sols et la biodiversité, ne pas diminuer les stocks de ressources et ne pas conduire à une toxicité accrue des terres, de l'eau et de l'air.

    Une croissance insoutenable conduira inévitablement à moins de développement (croissance) sur le long terme car les conditions mêmes de la croissance et du développement sont en train de diminuer. L'interdépendance cruciale entre l'économie et les systèmes biologiques qui la soutiennent est bien comprise par la plupart des chercheurs en sciences naturelles.
    Cependant, pour la plupart des chercheurs en sciences sociales, des économistes et pour la plupart des gens la relation semble moins évidente.
  • POUR SERVIRE UN NOUVEAU MONDE, UN NOUVEAU MODELE EST NECESSAIRE ET POSSIBLE.




    Economie circulaire est un nouveau schema industriel fondé sur la régénérescence qui est permis grace à la révision de nos modes de design de conception et denos bussines modele

    Ce modele est caractérisé 2 élément clés les cycles technologique et les cycle biologique par plusieurs changements importants.

    Le design “out of waste” : éviter la production de déchet ultime en maximisant la durée de vie de composants et en prévoyant des scénario de prolongement garantissant la qualité
    Renforcer la resilience en favorisant l’adaptation du produit au changement futurs (prevoir connection, modularité, multi usage, …) conception systemique
    Utilisation des energies renouvelables et consommation de moins d’énergie
    Changement de business model : Consommateur devient utilisateur = renforcement de la durabilité




    Model characteristics
    A circular economy by contrast is an industrial system that is regenerative by design and intent.
    It has 2 key elements – technological cycles and biological cycles.
    And is based on few simple principles:

    Caractéristiques modèles Une économie circulaire est par contraste avec la vision linéaire un système industriel qui est régénératif grâce au design (à la conception) et l'intention. Il a 2 éléments clés - des cycles technologiques et des cycles biologiques. Et est basé sur différent principes simples :

    1. Firstly, at its core, a circular economy aims to ‘design-out’ waste.
    Waste does not exist—durable products are designed and optimized to a cycle through disassembly and reuse, or in the case of consumerables, cascade and metabolize through the biological cycle. The outer-most loop of the technical cycle is where recycling occurs, however the majority of the value exists in the “inner loops” and this is where the emphasis needs to be placed. Recycling ultimately becomes the cycle of last choice.
    These tight product and component cycles define the circular economy and set it apart from the linear disposal and recycling models where large amounts of embedded energy and labour are lost.

    1. Premièrement, à son cœur, une économie circulaire a pour but de limiter la perte des ressources au travers des déchets. Des produits durables sont conçus et optimisés à un cycle par le démontage et la réutilisation, ou dans le cas (la caisse) de consumerables, cascadent et métabolisent par le cycle biologique. La boucle la plus éloignée du cycle technique est où le recyclage arrive, cependant la majorité de la valeur existe dans "les boucles intérieures" et ceci est où l'accent doit être placé(situé). Le recyclage devient en fin de compte le cycle du dernier choix. Ceux le produit serré et des cycles composants définissent l'économie circulaire et le mettent en dehors de la disposition linéaire et des modèles recyclants où les grandes quantités(montants) d'énergie incorporée et le travail(la main-d'œuvre) sont perdues.


    3. Thirdly, for technical material cycles, the circular economy largely replaces the concept of a consumer with that of a user, calling for a new contract between businesses and their customers based more on services and product performance rather than necessarily transfer of materials ownership.

    Unlike in today’s ‘buy-and-consume’ economy, durable products are leased, rented, or shared wherever possible.
    When they are sold, there are incentives or agreements in place to encourage return and thereafter the reuse of the product or its components and materials at the end of its period of primary use.

    A circular economy decouples growth from material constraints – as a result of products cycling through the inner loops before ultimately being effectively up-cycled or recycled at the end of productive use, and as a result of effectively cascading and metablolising organic materials such as food waste, animal manure and human waste, material demands are substantially lowered.

    3. Troisièmement, pour des cycles matériels techniques, l'économie circulaire remplace en grande partie le concept d'un consommateur avec celui d'un utilisateur, appelant à un nouveau contrat entre des entreprises et leurs clients a basé plus sur des services et la performance de produit plutôt que nécessairement le transfert de propriété de matériels. Contrairement à dans l'économie 'acheter-et-consommer' d'aujourd'hui, les produits durables sont loués, loués, ou partagés dans la mesure du possible. Quand ils sont vendus, il y a des motivations ou des accords en place pour encourager le retour et ensuite la réutilisation du produit ou ses composants et matériels à la fin de sa période d'utilisation primaire.

    Une économie circulaire détache la croissance de contraintes matérielles(substantielles) - en conséquence des produits faisant du vélo par les boucles intérieures avant en fin de compte être efficacement(effectivement) en haut fait du vélo ou recyclé à la fin d'utilisation productive et en conséquence d'efficacement(effectivement) la tombée en cascade et des matières organiques metablolising comme la perte(les déchets) alimentaire, le fumier animal et la perte(les déchets) humaine, des demandes matérielles(substantielles) sont considérablement(en grande partie) baissées.

    4. And Fourthly, the a circular economy requires less energy. For example, remanufactured products require 25% less energy to make than new ones. The intention being to enable the circular economy to run more on renewable resources, adding to the system’s resilience (e.g., to oil shocks).
    ***
    In summary - the Circular Economy represents a systemic transformational change – requiring focus across design/materials/business models and recovery modelso
  • POUR SERVIRE UN NOUVEAU MONDE, UN NOUVEAU MODELE EST NECESSAIRE ET POSSIBLE.

    L’«économie circulaire» est un système industriel qui est réparateur à dessein et dans sa conception même. L'idée est que, plutôt que de jeter les produits avant que leur valeur ne soit totalement utilisée, nous devrions faire en sorte d'optimiser leur usage et de les réutiliser

    Economie circulaire est un nouveau schema industriel fondé sur la régénérescence qui est permis grace à la révision de nos modes de design de conception et denos bussines modele

    Ce modele est caractérisé 2 élément clés les cycles technologique et les cycle biologique par plusieurs changements importants.

    Le design “out of waste” : éviter la production de déchet ultime en maximisant la durée de vie de composants et en prévoyant des scénario de prolongement garantissant la qualité
    Renforcer la resilience en favorisant l’adaptation du produit au changement futurs (prevoir connection, modularité, multi usage, …) conception systemique
    Utilisation des energies renouvelables et consommation de moins d’énergie
    Changement de business model : Consommateur devient utilisateur = renforcement de la durabilité




    Model characteristics
    A circular economy by contrast is an industrial system that is regenerative by design and intent.
    It has 2 key elements – technological cycles and biological cycles.
    And is based on few simple principles:

    Caractéristiques modèles Une économie circulaire est par contraste avec la vision linéaire un système industriel qui est régénératif grâce au design (à la conception) et l'intention. Il a 2 éléments clés - des cycles technologiques et des cycles biologiques. Et est basé sur différent principes simples :

    1. Firstly, at its core, a circular economy aims to ‘design-out’ waste.
    Waste does not exist—durable products are designed and optimized to a cycle through disassembly and reuse, or in the case of consumerables, cascade and metabolize through the biological cycle. The outer-most loop of the technical cycle is where recycling occurs, however the majority of the value exists in the “inner loops” and this is where the emphasis needs to be placed. Recycling ultimately becomes the cycle of last choice.
    These tight product and component cycles define the circular economy and set it apart from the linear disposal and recycling models where large amounts of embedded energy and labour are lost.

    1. Premièrement, à son cœur, une économie circulaire a pour but de limiter la perte des ressources au travers des déchets. Des produits durables sont conçus et optimisés à un cycle par le démontage et la réutilisation, ou dans le cas (la caisse) de consumerables, cascadent et métabolisent par le cycle biologique. La boucle la plus éloignée du cycle technique est où le recyclage arrive, cependant la majorité de la valeur existe dans "les boucles intérieures" et ceci est où l'accent doit être placé(situé). Le recyclage devient en fin de compte le cycle du dernier choix. Ceux le produit serré et des cycles composants définissent l'économie circulaire et le mettent en dehors de la disposition linéaire et des modèles recyclants où les grandes quantités(montants) d'énergie incorporée et le travail(la main-d'œuvre) sont perdues.


    3. Thirdly, for technical material cycles, the circular economy largely replaces the concept of a consumer with that of a user, calling for a new contract between businesses and their customers based more on services and product performance rather than necessarily transfer of materials ownership.

    Unlike in today’s ‘buy-and-consume’ economy, durable products are leased, rented, or shared wherever possible.
    When they are sold, there are incentives or agreements in place to encourage return and thereafter the reuse of the product or its components and materials at the end of its period of primary use.

    A circular economy decouples growth from material constraints – as a result of products cycling through the inner loops before ultimately being effectively up-cycled or recycled at the end of productive use, and as a result of effectively cascading and metablolising organic materials such as food waste, animal manure and human waste, material demands are substantially lowered.

    3. Troisièmement, pour des cycles matériels techniques, l'économie circulaire remplace en grande partie le concept d'un consommateur avec celui d'un utilisateur, appelant à un nouveau contrat entre des entreprises et leurs clients a basé plus sur des services et la performance de produit plutôt que nécessairement le transfert de propriété de matériels. Contrairement à dans l'économie 'acheter-et-consommer' d'aujourd'hui, les produits durables sont loués, loués, ou partagés dans la mesure du possible. Quand ils sont vendus, il y a des motivations ou des accords en place pour encourager le retour et ensuite la réutilisation du produit ou ses composants et matériels à la fin de sa période d'utilisation primaire.

    Une économie circulaire détache la croissance de contraintes matérielles(substantielles) - en conséquence des produits faisant du vélo par les boucles intérieures avant en fin de compte être efficacement(effectivement) en haut fait du vélo ou recyclé à la fin d'utilisation productive et en conséquence d'efficacement(effectivement) la tombée en cascade et des matières organiques metablolising comme la perte(les déchets) alimentaire, le fumier animal et la perte(les déchets) humaine, des demandes matérielles(substantielles) sont considérablement(en grande partie) baissées.

    4. And Fourthly, the a circular economy requires less energy. For example, remanufactured products require 25% less energy to make than new ones. The intention being to enable the circular economy to run more on renewable resources, adding to the system’s resilience (e.g., to oil shocks).
    ***
    In summary - the Circular Economy represents a systemic transformational change – requiring focus across design/materials/business models and recovery modelso
  • L’économie du partage ou collaborative recouvre 3 réalités : la production collaborative, la consommation collaborative et le financement collaboratif. En particulier au niveau des consommateurs-citoyens, l’économie du partage désigne des échanges de biens et services, à titre gratuit ou payant. Dans la mesure où les consommateurs se transforment eux-mêmes en producteurs ou fournisseurs de service, on sort des schémas économiques classiques. Les autorités locales et régionales ont donc pour rôle d’encadrer, notamment par rapport aux règles sur la concurrence ou encore la santé publique, sans pour autant freiner ou limiter l’émergence de ces activités.

    L’approvisionnement durable. Il concerne le mode d’exploitation/extraction des ressources visant une exploitation efficace des ressources en limitant les rebuts d’exploitation et en limitant l’impact sur l’environnement, notamment dans l’exploitation des matières énergétiques et minérales (mines et carrières) ou dans l’exploitation agricole et forestière tant pour les matières/énergies renouvelables que non renouvelables ;
    L’écoconception vise, dès la conception d’un procédé, d’un bien ou d’un service, à prendre en compte l’ensemble du cycle de vie en minimisant les impacts environnementaux ;
    L’écologie industrielle et territoriale, dénommée aussi symbiose industrielle, constitue un mode d’organisation interentreprises par des échanges de flux ou une mutualisation de besoins ;
    L’économie de la fonctionnalité privilégie l’usage à la possession et tend à vendre des services liés aux produits plutôt que les produits eux-mêmes ;
    La consommation responsable doit conduire l’acheteur, qu’il soit acteur économique (privé ou public) ou citoyen consommateur, à effectuer son choix en prenant en compte les impacts environnementaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit (biens ou service) ;
    L'allongement de la durée d’usage par le consommateur conduit au recours à la réparation, à la vente ou don d’occasion, ou à l’achat d’occasion dans le cadre du réemploi ou de la réutilisation ;
    Le recyclage vise à utiliser les matières premières issues de déchets.


×