SlideShare une entreprise Scribd logo
3 ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX
Changements climatiques
Epuisement des ressources
Perte de biodiversité
Qui en induisent d’autres…
NOTRE ECONOMIE A BESOIN D’UN NOUVEAU SOUFFLE
L’ECONOMIE CIRCULAIRE
UNE REPONSE A CES ENJEUX
PROGRAMME
L’économie circulaire et ses modèles
La mise en œuvre et l’illustration
L’économie circulaire
L’économie de la
fonctionnalité
La relocalisation:
circuits-courts
Eco-conception
ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les
stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter
l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur
l’environnement tout en développant le bien être des individus ».
L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le
gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du
possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de
valeur peu délocalisables.
ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les
stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter
l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur
l’environnement tout en développant le bien être des individus ».
L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le
gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du
possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de
valeur peu délocalisables.
ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les
stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à
augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer
l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des
individus ».
L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le
gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du
possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de
valeur peu délocalisables.
ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les
stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à
augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer
l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des
individus ».
L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le
gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du
possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de
valeur peu délocalisables.
ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les
stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à
augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer
l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des
individus ».
L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le
gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du
possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de
valeur peu délocalisables.
ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les
stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à
augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer
l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des
individus ».
L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le
gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du
possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de
valeur peu délocalisables.
ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les
stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à
augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer
l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des
individus ».
L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le
gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du
possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de
valeur peu délocalisables.
Source: Circular economy NL
Source: Circular economy NL
Maintenance
Reutilisation
Remanufacturer
Recycler
Augmenter le
taux d’usage
L’ECO-CONCEPTION – LEVIER DE
L’ECONOMIE CIRCULAIRE
Phases de travail
du concepteur
100% des efforts
investis%
20 des efforts
investis%
Impactsenvironnementaux
80%Choixtechniques(coûts)80%
Des
concepts
Des
idées
Source : Pôle éco-conception et management Cycle de vie
Une
solution
+
un
prototype
Des
produits et
des
services
finis
Des déchets
ou des
ressources ?
ECO-
CONCEPTION
Approche Multi- étapes
Toxicité humaine
Critèresd’impact
Consommation d’énergie non renouvelable
Consommation de ressources rares
Effet de Serre
Acidification
Ozone troposphérique
Ecotoxicité
Approche Multi-critères
Environnement : jusqu’à 80% des aspects environnementaux
Retours économiques :
– Augmentation des revenus
– Diminution des coûts variables (énergie, matières premières, …)
Rencontre les attentes des consom’acteurs
Proactivité devant la règlementation
Stimule l’innovation et la créativité
– Synergie des compétences
Image et notoriété
Avantages et bénéfices associés
à la démarche en éco-conception
Reconnexion de l’environnement
avec les autres enjeux stratégiques de l’entreprise
Maitrise des
coûts
Faisabilité
technique
Attentes de
clients
Environnement
Retours économiques
Rencontre
des consom’acteurs
(Eco) innovations
COMMENT ECO-CONCEVOIR ?
Dans la pratique
Quel impact environnemental génère sa culture, son extraction,
son utilisation ?
Origine naturelle ou synthétique ?
Ressource renouvelable ?
Ressources locale ou éloignée ? Quel mode de transport et à
quelle distance?
Issue de matière recyclée ? Recyclable ? Les deux ?
Exploitable à l’état brut ou étape de transformation nécessaire ?
Emploi seul (mono-matériau) ou combiné dans le produit (multi-
matériaux) ?
Matières premières
Production
Production locale possible ?
Minimisation des déchets de production
(chutes) ?
Possible de minimiser l’énergie nécessaire à la
production ?
Comment maximiser le nombre de pièces par
volume de transport et de stockage
(conditionnement)?
Transport et logistique
Quels types de transport prévoyez-vous?
Mutualisation des moyens de transport, stockage
?
Produit démonté/démontable ?
Comment évitez-vous les déchets de transports
(palettes, emballages,...)? Logistique inverse ?
Utilisation
Produit conçus pour durer à une utilisation intensive ?
Produit récupérable, permettant seconde vie pour le
produit?
Modèle économique fondé sur la possessions ou l’usage ?
Indications pour l’utilisateur sur l’emploi, l’entretien, les
évolutions possibles du produit ?
Informations sur les différentes actions possibles en fin de
vie du produit
Fin de vie
Revaloriser en seconde main?
Votre produit est-il réadaptable et donc
revendable?
Votre produit est-il recyclable?
Votre produit est-il biodégradable?
LE PRÉDIAGNOSTIC
Un accompagnement gratuit en éco-conception
Portée depuis 2012 par la Cellule
éco-conception UCM
– Méthode du pré-diagnostic ©
– 400 critères d’analyse pour des
recommandation personnalisées
– Établissement de pistes
d’amélioration avec screening des
personnes ressources et des aides
disponibles.
Le Prédiagnostic
Plus de 100 entreprises accompagnées
www.eco-conception.be
CIRCUITS COURTS – UN MODÈLE DE
RELOCALISATION ÉCONOMIQUE
Logiquement, la définition de circuits courts se
réfère à l’existence d’un nombre limité
d’intermédiaires entre le producteur et le
consommateur
Qu’entend-on par Circuits courts ?
Qu’entend-on par Circuits courts ?
Mais le concept de Circuit court inclut aussi la
notion de lien social, de transparence, de
coopération, d’équité, et de dynamique
territoriale visant la relocalisation économique
et la création d’écosystèmes impliquant
l’ensemble des acteurs de la chaîne.
Pourquoi développer les
Circuits courts?
« Une image vaut mille mots » (Confucius)
https://www.youtube.com/watch?v=dSpEJCQAURA&feature=youtu.be
Circuits courts : le contexte
À l’origine, les Circuits
courts sont nés
comme solution
alternative à la
mondialisation qui a
conquis
l’agroalimentaire
Circuits courts : le contexte
Cependant, l’ensemble des secteurs d’activités
répondant à des besoins fondamentaux pourrait
adhérer à une logique territoriale, se nourrir, se loger,
s’habiller, se chauffer, se détendre,…
Les succès stories sont de plus en plus nombreuses :
Voici quelques témoignages, qui de par la disparité des
initiatives présentées permettent de montrer la
diversité des modèles en circuit court (alimentaires,
non-alimentaires, économie marchande, économie
sociale, disparité géographique, …)
https://www.youtube.com/watch?v=5fq3ZBckiG8&t=21s
Circuits courts : le contexte
Les Circuits courts ont le vent en poupe.
Les individus prennent conscience des enjeux
et impacts de leurs actes de consommation :
• Impacts sur leur santé
• Impacts en matière de sécurité alimentaire
• Impacts sur le dynamisme économique
Circuits courts : le contexte
Circuits courts :
Enjeux environnementaux
1er avantage a priori : le transport… pas si évident!
Les CC favorisent une production moins intensives, voire
même biologiques
La proximité favorise la transparence sur les modes de
production et/ou de transformation et favorisent ainsi les
pratiques respectueuses de l’environnement et de la santé.
Forte réduction de la production de déchets (le
suremballage devient inutile)
62
Circuits courts : Enjeux économiques
Les CC relocalisent l’économie ;
protègent les producteurs et consommateurs des
chocs systémiques de celle-ci ;
permettent aux producteurs de garder la maitrise
de leur marges et de vendre à un prix juste et de
valoriser leur savoir-faire
Sont une alternative à la consommation de masse
en relocalisant les filières au niveau local.
63
Circuits courts : Enjeux sociaux
Les circuits courts améliorent la proximité
relationnelle et la solidarité entre consommateurs
et producteurs
Ils favorisent le lien au territoire.
Ils assurent la transparence de l’origine
Entreprises à taille humaine.
Reconnaissance du savoir-faire des producteurs
64
Circuits courts : conclusions
Les Circuits courts sont une des réponses aux
dérives liées au modèle économique mondialisé
Les CC sont ancrés dans le territoire
Les CC stimulent l’économie en mobilisant des
ressources locales variées (matières premières,
savoir-faire et compétences ainsi que la main
d’œuvre). Ils permettent de relocaliser et maintenir
des activités endogènes
Circuits courts : conclusions
Les CC sont source d’un dynamisme économique local
et d’emplois de qualité.
(Néanmoins, leur impact environnemental fait débat, notamment en raison
des déplacements qu’ils peuvent occasionner à la fois pour les producteurs
et les consommateurs)
Les CC, desservent l’économie circulaire en créant des
mécanismes économique vertueux de production et
d’échange de produits.
Grâce aux CC, les entreprises peuvent établir des
relations horizontales et directes où les échanges sont
basés sur la transparence et l’équité.
IMPLÉMENTER LES CIRCUITS COURTS
Une proposition de valeur unique
OBJECTIF
Permettre aux entrepreneurs d’intégrer au
mieux la notion de Circuits courts (CC) dans
leur activité.
POUR QUI ?
Pour les entrepreneurs qui souhaitent intégrer rapidement et de
manière concrète une offre de produits locaux au sein de leurs points
de vente.
Pour les commerçants qui veulent développer des gammes de produits
issus des Circuits courts.
Pour les porteurs de projet qui veulent lancer une activité de vente en
circuits courts.
COMMENT ?
Via un accompagnement collectif et individualisé réparti sur 4
modules d'une durée de 4 demi-journées organisées sur 2 mois,
la formation sera :
Orientée pratique et pragmatique, pour permettre d’intégrer
rapidement et de manière concrète une offre de produits locaux au
sein des points de vente.
Conçue en ateliers de travail collectifs ou individuels permettant
d’avancer concrètement et sereinement à l’implémentation de denrées
en circuit court.
CONTENU
Module 1- Demande : comment répondre aux attentes
premières des consommateurs CC au sein de mon commerce:
En pratique: Après identification de son public cible (travailleurs et
retraités), des potentiels clients (administrations publiques et entreprises)
et de l’absence de concurrence dans son quartier, le commerce a
développé des lunch à emporter pour répondre à leurs attentes.
CONTENU
Module 2 - Offre: composer une offre porteuse et rentable; se
différencier sans se perdre; les relations avec les fournisseurs :
En pratique: pour se différencier et vu sa situation à proximité d’un arrêt
de bus, le commerce a développé un petit déjeuner à emporter ainsi
qu’un dépôt de pains pour étoffer son offre.
CONTENU
Module 3 - Communication: développer un plan de
communication et identifier les outils pertinents :
En pratique: étant donné que la moitié de son public cible est connecté,
le commerce apprendra à développer une présence sur les réseaux
sociaux mais aussi un marketing local pour toucher les non-connectés
(notamment les retraités).
CONTENU
Module 4 - règlementation et organisation :
Les bases de la réglementation
Organisation interne et externe
En pratique: vu que le commerce souhaite proposer des plats préparés
« Maison ». Il sera informé de toutes les réglementations en terme
d’hygiène et d’étiquetage liés à cette activité (en plus des réglementations
générales pour tout commerce alimentaire)
PROCHAIN MODULE: 22 MARS 2018
Matthieu DE BOISERIE
GSM : 0472/69 11 00
E-mail : matthieu.deboiserie@ucm.be
Silvia DOGÀ
GSM : 0486/18 54 00
E-mail : silvia.doga@ucm.be
ECONOMIE DE LA FONCTIONNALITÉ
SORTIR DE LA LOGIQUE DE VOLUME
SORTIR DE LA LOGIQUE DE VOLUME
SORTIR DE LA LOGIQUE DE VOLUME
L’économie de la fonctionnalité déplace la
stratégie de l’entreprise de logique de vente de
biens vers des solutions qui intègrent des
biens et des services de manière à créer de
valeur sur l’usage.
On se préoccupe de la façon dont cela rend service
SORTIR DE LA LOGIQUE DE VOLUME
Augmenter la valeur servicielle de votre offre
EN QUOI CELA AIDEZ-VOUS CLIENT?
Est-ce que le client va gagner en productivité?
En relation sociale? En bien-être?
RESSOURCES IMMATÉRIELLES
VOUS
RESSOURCES IMMATÉRIELLES
La pertinence
La confiance
Les compétences, les connaissances
La santé, l’engagement
RESSOURCES IMMATÉRIELLES
Intangibles
Se développent dans l’usage, avec l’expérience
A conditions d’être capable d’apprendre de
l’expérience pour innover, se professionnaliser,
développer des compétences, la confiance.
EN COOPÉRATION
Avec vos clients et avec votre écosystème
Pour augmenter la pertinence
Et exclure…
EN COOPÉRATION
Avec vos clients et avec votre écosystème
Pour augmenter la pertinence
Et exclure… et avoir l’occasion de planifier le
développement de votre entreprise
Attention, réussir une relation de coopération
n’est pas simple
Externalités
EXTERNALITÉS
Effets externes , involontaires positifs ou
négatifs sur un autres acteurs qui ne sont pas
contractualisés.
En les intégrant, vous vous encrez dans le
territoire et les acteurs locaux ont intérêt à ce
que vous vous développiez
TRANSITION VERS L’ÉCONOMIE DE LA
FONCTIONNALITÉ
Transiter par étape
Vend et répare des ordinateurs
– Concurrence d’internet sur la vente de matériel
– De plus en plus de Do it Yourself
– Offre pour un nouveau marché
A quoi sert un ordinateur
Comment l’entreprise rend-elle service à ses
client? Comment augmenter la pertinence de
l’offre?
Comment augmenter la durée de vie d’un
ordinateur et diminuer les DEEE
10 MOIS D’ACCOMPAGNEMENT
Objectif: co-construire une solution en économie
de la fonctionnalité
1 atelier par mois
Test beta-testeurs
Rencontres individuelles
Reconstruction financière, marketing, juridique,…
OFFRE en économie de la fonctionnalité
Faciliter le travail et la qualité de vie au
quotidien des indépendants et des PMEs
ACCOMPAGNEMENT FAC-CIR
Faite grandir votre activité circulaire
Met à disposition des vélos électriques en
bambou ou non, fabriqués à Bruxelles avec du
bambou belge ou français
Plus vous roulez, moins vous payez
Une offre circulaire MAIS…
Se professionnalisé
L’entreprise souhaite grandir sainement
– Challenger ses stratégies avec des parties prenantes
(clients potentiels, revendeurs, …)
– Acquérir une rigueur opérationnelle
– Se doter d’outils de gestion
– Elargir son réseau
– Fixer les aspects juridiques (contrats, conditions générales
de vente)
– Professionnaliser sa communication et son marketing
2 RENCONTRES PAR MOIS
Objectif: aider l’entreprise à grandir sainement
2 rencontre par mois avec des objectifs courts et moyens
terme
Test beta-testeurs
Mise en contact parties prenantes
Expertise juriste, guichet, secrétariat social UCM
Ateliers collectifs
Proposition d’outils de gestion
…
Perrine Collin et Martin NEYS
Cellule éco-conception
www.eco-conception.be
02 743 83 88(98) – eco-conception@ucm.be
Semez vos succès de demain!
HISTORIQUE
Notre histoire
● Greenlab avec un projet pilote
● Novembre 2016 : création de la SPRL
● Été 2017 :
○ Opportunité de marché
○ L’équipe
○ Le process pour y répondre
Potager d’entreprise
VOTRE POTAGER D’ENTREPRISE
Accompagnement “All in”
● Créer du lien, se détendre et se rencontrer
● Animation sous différentes formes
● Conception, installation, entretien
● Local et de saison
● Permaculture, sans produits chimiques
● Entre ciel et terre (toit, terrasse, jardin)
On récolte ce que l’on sème...
REALISATIONS SKYFARMS
Success story
2018, en route pour l’international !
L’économie circulaire
Pourquoi ?
● Aller au bout de nos valeurs
● Un choix économique intelligent pour assurer
un développement à long terme.
Concrètement :
● Matériaux et partenaires locaux, respectueux
de l’environnement (bois recyclé et artisans
belges)
● Recyclage et valorisation des déchets
● Exploiter des espace inutilisés
● Vendre le service plus que le produit
● Meilleure utilisation du capital humain
● Recherche de synergies d’entreprise :Tomato
chili, Permafungi, partage de camionnette...
Bourse Be circular 2018 !
L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE
L’économie circulaire au coeur
de Skyfarms
Economie de la fonc
● Formation UCM pour transformer le business modèle et
passer à l’économie de la fonctionnalité
● On reste propriétaire du potager
● Travail poussé sur les besoins auxquels on répond
○ Cohésion et motivation
○ Santé
○ Image
● Comment renforcer les externalités ?
○ Biodiversité
○ Ville plus verte
● Avantages :
○ Investissement dans du matériel durable de qualité
○ Gestion de la fin de vie
○ Intégration de nouvelles compétences et nouveaux
partenaires pour une offre de valeur toujours plus
complète et ciblée.
ECONOMIE DE LA FONCTIONNALITÉ
Pertinence des services plutôt qu’une logique de volume
Retrouvez-nous sur
www.skyfarms.be
Véronique Dewever
veronique.dewever@skyfarms.be
0476/72.36.28
Augustin Nourissier
augustin.nourissier@skyfarms.be
0485/12.63.54
©CopyrightInterIKEASystemsB.V.2017
IKEA Belgium:
Circular economy
the many people
everyday life for
To create a better
People
& Planet
Positive
©CopyrightInterIKEASystemsB.V.2017
Circular is
serious
business
©CopyrightInterIKEASystemsB.V.2017
116
Circular
equals
long-term
business
IKEA Belgium
Our story
So far…
It’s
in our
customers
It’s
in our
stores
It’s
in our
products
Circular products projects
Extendable
bed
Circular products projects
BILLY
BESTÅ
KLIPPAN
Circular products projects
Wedge
dowel
LISABO
Circular recycled products
TOMAT KUGGIS PS VASE
©CopyrightInterIKEASystemsB.V.2017
Circular recycled products
©CopyrightInterIKEASystemsB.V.2017
Circular recycled products
Store projects
Reducing
material waste
and re-use
Sorting and
recycling waste
+91%
sorted
Store projects
Reducing
food waste
in our stores
Store projects
Eatable
Cups of the veggie
snack
Mushrooms
grown on coffee
grounds
Mussels
Shells + pot
Engaging customer
projects
It’s
in our
customers
It’s
in our
stores
It’s
in our
products
3 insights for success Step by step
Make it tangible
Business-proof
Give
circular
a chance
TACK!
ESN - European Service Network
ESN - European Service Network
• Depuis 1986
• Agence de communication « one
stop shop »
• Spécialisée en communication
institutionnelle
• Centre de Bruxelles
• 50 employés
• Chiffre d’affaires annuel de 10-15 €m
Services
• Stratégie de Communication
• Produits média digitaux:
Edition multilingue
Audiovisuel
Design graphique
Web
• Evénements & Publicité
Publicité, veille et monitoring de médias sociaux
Organisation d’événements, stands et logistique
ESN – Label Entreprise éco dynamique
Certifié depuis 2004* - 2009* - 2012** et 2015**
Motivations
Internes:
• Gains en efficacité/économies
• Rendre cohérentes des démarches isolées
• Promouvoir des attitudes écoresponsables
• Mesurer et accompagner / trouver de
nouvelles solutions
Externes:
• Communiquer sur les valeurs de l’entreprise
• Se mettre en phase avec les demandes du
secteur
• Réseautage & implication en Région
bruxelloise
Initiatives
Depuis 2004: habitudes généralisées d’éco-gestion
PAR EXEMPLE:
• Promotion d’une mobilité durable
• Choix d’appareils électriques classés A (A+, A++)
• Paramétrage des imprimantes
• Intégration progressive de lampes économiques
• Ventilation naturelle des pièces (sauf pour les serveurs)
• Suivi des données : consommation d’électricité, papier etc.
• Réutilisation des fournitures de bureau
• Communiquer en interne sur l’éco-gestion
• Possibilité de télé-travailler
Initiatives
Eco-gestion = créativité & RSE
• Mise en place d’une éco-team
• Cadeaux immatériels aux employés
• Création d’un logo interne « éco-management»
• Paniers de fruits chaque semaine depuis 2010 (atelier protégé)
• Distributeurs de boissons Oxfam pour les employés
• Distribution de sacs ESN (bâches recyclées)
Écoconception & économie circulaire
le cas de l’évènementiel chez ESN
Impacts environnementaux des stands dans l’événementiel :
• Importantes consommations d’énergie : éclairages, chauffages, air
conditionné, transports
• Nombreux déchets rarement triés aux démontages:
* tapis et revêtements de sols.
* panneaux de bois avec colles, clous, agrafes et vis.
* peintures avec solvants
* matériaux plastiques (PVC...)
* visuels imprimés (bâches PVC...)
Réponses et alternatives chez ESN
 Réalisation des chantiers avec la
main d’œuvre locale pour
diminuer ou supprimer l’impact du
transport/coût énergétique
• Partenariats avec de
nombreuses firmes en
Belgique et à l’étranger.
• Diminution des coûts
(transport) répercutée vers le
client
Réponses et alternatives chez ESN
 Utilisation de tapis en dalles :
• Stockage et transport plus
faciles
• Montages et démontages
aisés
• Réemploi (durée de vie) +
recyclage « cradle to cradle »
(dalles DESSO)
• Facilité de nettoyage
Réponses et alternatives chez ESN
 Eclairage « LED » :
• Consommation électrique de 10 à
20 x inférieure
 (Ré)utilisation de plus en plus fréquente
de mobilier en carton réutilisable,
recyclé et recyclable
 Réemploi de matériaux existants:
• Matériel modulable
• ESN s’adapte a ce qui existe chez ses
partenaires
• Utilisation de bâches sans date et
aux couleurs « corporate »
Écoconception & économie circulaire
Le cas du numérique
Impacts environnementaux du numérique :
• 2 à 6 % des émissions de gaz à effet de serre
• Epuisement des ressources non renouvelable dont
l’énergie, mais aussi de métaux rares (une puce
électronique = 16,000:1 MIPS)
• 50 à 75 millions de tonnes de DEEE
* recyclage insuffisant (+/- 20 %)
* trafic de déchets (+/- 80 % du volume)
* 1 g de mercure pollue 1m3 de terre pendant 50 ans
* risques sanitaires
* effondrement de la biodiversité
Source: GreenIT.fr
Internet
• Une croissance soutenue
Internautes : 45 millions en 1995 à 3,2 milliards en 2015
Terminaux : 3 milliards en 2010 à 9 milliards en 2015
Serveurs : de 14 millions en 2000 à 44 millions en 2015
• Le poids moyen d’une page web a été multiplié par
x3 entre 2010 et 2015
x115 entre 1995 et 2015 (et même x176 si on considère
le poids décompressé)
• Escalade des équipements
* Terminaux, serveurs, réseaux
* Bandes passantes
* Obsolescence programmée
* Obésiciels, « Fatwares »
Source: GreenIT.fr
Utilisation des ressources
Source: GreenIT.fr
Réponses et alternatives chez ESN
Axes principaux
 Notion de « Service numérique » intégrant l’ensemble des systèmes et services
sous-jacents
 Optimiser la conception des services numériques pour diminuer l’impact sur les
ressources matérielles et techniques
 Par ce biais, allonger la durée d’utilisation des équipements: terminaux , serveurs,
réseau
Réponses et alternatives chez ESN
Mise en œuvre
 Conception fonctionnelle
• Des interfaces simples et un parcours utilisateur intuitif,
se débarrasser de l’inutile
 Optimisation
• Le code des applications
• Le poids des éléments (images, PDFs,..)
• La bande passante utilisée
 Choix des prestataires
• Hébergeurs « Green »
Réponses et alternatives chez ESN
Partenariats
 GreenIT.fr
• Elaboration des bonnes pratiques
• Formation
• Certification
 Collectif conception numérique
responsable
• 60 entreprises
• Echange de bonnes pratiques
• Séminaires
 Choix des prestataires
• Hébergeurs « Green »
Réponses et alternatives chez ESN
Cas concret
 Commission Européenne
• Site d’information sur l’environnement
 Avant
Score EcoIndex : F
7,7 Mo
22 sec full load time
 Après
Score EcoIndex : C
493 Ko (16x moins)
5,3 sec full load time (4x moins)
Réduction empreinte (2x moins)
GES : 0,81 g de - par page (moyenne = 2 g
CO2e)
Eau : 1,21 cl de - par page (moyenne = 3 cl)
Réponses et alternatives chez ESN
Référentiel
Objectifs
• Certification ISO 14001
• Label entreprise éco-dynamique 3 étoiles!
Merci de votre attention
Florence Posschelle
Co-founder
MERCI
LENT ET
CONTRAIGNANT
TARER, PESER, PRENDRE
SES CONTENANTS AU
MAGASIN BIO
LOURD ET
EMCOMBRANT
PRENDRE TOUT AVEC
SOI LORSQU’ON EST
UN ADEPTE DE LA
MOBILITE DOUCE
TEMPS ET VOLONTE
AVOIR SES
CONTENANTS AVEC
SOI, DE LA BONNE
TAILLE, EN BONS
NOMBRES
1. Les produits
• Comment faire pour intégrer des
produits en circuit court ?
• Exemples
• Raconter l’histoire +
Transparence
2. Les points de vente
• Comment faire pour intégrer
des point de vente en circuit
court ?
• Exemples
3. La livraison
• Comment faire pour intégrer la
livraison en circuit court ?
• Exemple pour le B2C
• Exemple pour le B2B
• Mutualisation
4. La consigne
REUTILISER LE CONTENANT PLUTÔT
QUE DE LE JETER !
Opportunités
Difficultés
5. Remise dans le
circuit
• Nouveaux métiers manuels
• Lavage
• conditionnement
• Adéquation avec le travail adapté
•Nettoyage
•Empotage
•Fabrication de biscuits
•Livraison B2B
Entreprise de Travail
adapté à Neder-Over-
Hembeek (nord bxl)
mettant au travail plus de
180 personnes
handicapées
> 5 PERSONNES FORMEES
POUR LILI BULK
Conclusion
• Le circuit court s’applique au niveau de l’approvisionnement des
produits mais aussi des partenaires avec qui nous travaillons
• Ceci est également un critère que nous prenons en compte dans le
choix
• ex : localisation entrepôt
• L’économie circulaire est génératrice d’opportunités

Contenu connexe

Tendances

Dechets
DechetsDechets
Dechets
msilti
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets
Youssef Assou
 
These doctorat
These doctoratThese doctorat
These doctorat
alaoui rachida
 
Développement Durable : Enjeux, Défis et perspectives
Développement Durable : Enjeux, Défis et perspectives Développement Durable : Enjeux, Défis et perspectives
Développement Durable : Enjeux, Défis et perspectives
Réda ALLAL
 
Présentation sur le traitement des déchets
Présentation sur  le traitement des déchetsPrésentation sur  le traitement des déchets
Présentation sur le traitement des déchetsprojetadan
 
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétaleDu développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
Prof. Jacques Folon (Ph.D)
 
Formation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocFormation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets maroc
Mona Developpement
 
50 citations sur l'innovation
50 citations sur l'innovation50 citations sur l'innovation
50 citations sur l'innovation
HUB INSTITUTE
 
Développement durable
Développement durableDéveloppement durable
Développement durable
feriel abidi
 
Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière b...
Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière b...Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière b...
Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière b...
Justine Laurent
 
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.pptCours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
ahmat5
 
2. Présentation de la Ville de FES.pptx
2. Présentation de la Ville de FES.pptx2. Présentation de la Ville de FES.pptx
2. Présentation de la Ville de FES.pptx
HamidHajaoui1
 
Sensibilisation recyclage
Sensibilisation recyclageSensibilisation recyclage
Sensibilisation recyclage
Jérémie ROULLET
 
Introduction sur l'économie de l'environnement, la prise en compte des "commu...
Introduction sur l'économie de l'environnement, la prise en compte des "commu...Introduction sur l'économie de l'environnement, la prise en compte des "commu...
Introduction sur l'économie de l'environnement, la prise en compte des "commu...
MediterLMI
 
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementImpact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
hamzatarhouni
 
La démarche de développement durable chez Nespresso
La démarche de développement durable chez NespressoLa démarche de développement durable chez Nespresso
La démarche de développement durable chez Nespresso
Marie-Andrée Lefebvre
 
ISO 26000 / RSE : 14 PME témoignent de leur démarche en responsabilité sociét...
ISO 26000 / RSE : 14 PME témoignent de leur démarche en responsabilité sociét...ISO 26000 / RSE : 14 PME témoignent de leur démarche en responsabilité sociét...
ISO 26000 / RSE : 14 PME témoignent de leur démarche en responsabilité sociét...
Groupe AFNOR
 
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Réda ALLAL
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
623 incom
 

Tendances (20)

Dechets
DechetsDechets
Dechets
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets
 
These doctorat
These doctoratThese doctorat
These doctorat
 
Développement Durable : Enjeux, Défis et perspectives
Développement Durable : Enjeux, Défis et perspectives Développement Durable : Enjeux, Défis et perspectives
Développement Durable : Enjeux, Défis et perspectives
 
Présentation sur le traitement des déchets
Présentation sur  le traitement des déchetsPrésentation sur  le traitement des déchets
Présentation sur le traitement des déchets
 
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétaleDu développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
 
Formation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocFormation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets maroc
 
50 citations sur l'innovation
50 citations sur l'innovation50 citations sur l'innovation
50 citations sur l'innovation
 
Développement durable
Développement durableDéveloppement durable
Développement durable
 
Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière b...
Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière b...Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière b...
Croissance durable : les bénéfices de l'économie circulaire pour la filière b...
 
Les dechets domestiques
Les dechets domestiquesLes dechets domestiques
Les dechets domestiques
 
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.pptCours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
 
2. Présentation de la Ville de FES.pptx
2. Présentation de la Ville de FES.pptx2. Présentation de la Ville de FES.pptx
2. Présentation de la Ville de FES.pptx
 
Sensibilisation recyclage
Sensibilisation recyclageSensibilisation recyclage
Sensibilisation recyclage
 
Introduction sur l'économie de l'environnement, la prise en compte des "commu...
Introduction sur l'économie de l'environnement, la prise en compte des "commu...Introduction sur l'économie de l'environnement, la prise en compte des "commu...
Introduction sur l'économie de l'environnement, la prise en compte des "commu...
 
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementImpact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
 
La démarche de développement durable chez Nespresso
La démarche de développement durable chez NespressoLa démarche de développement durable chez Nespresso
La démarche de développement durable chez Nespresso
 
ISO 26000 / RSE : 14 PME témoignent de leur démarche en responsabilité sociét...
ISO 26000 / RSE : 14 PME témoignent de leur démarche en responsabilité sociét...ISO 26000 / RSE : 14 PME témoignent de leur démarche en responsabilité sociét...
ISO 26000 / RSE : 14 PME témoignent de leur démarche en responsabilité sociét...
 
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
 

Similaire à Economie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvre

Economie circulaire en entreprise - exemple et mise en oeuvre
Economie circulaire en entreprise - exemple et mise en oeuvreEconomie circulaire en entreprise - exemple et mise en oeuvre
Economie circulaire en entreprise - exemple et mise en oeuvre
Perrine Collin
 
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...Mourad ZEROUKHI
 
Business modèles de l'économie circulaire
Business modèles de l'économie circulaireBusiness modèles de l'économie circulaire
Business modèles de l'économie circulaire
Mourad ZEROUKHI
 
Masterclass design circulaire
Masterclass design circulaireMasterclass design circulaire
Masterclass design circulaire
annabel-hary
 
Construire l'économie circulaire ici et maintenant !
Construire l'économie circulaire ici et maintenant !Construire l'économie circulaire ici et maintenant !
Construire l'économie circulaire ici et maintenant !
Leonard
 
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATIVE
 
Au Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaireAu Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaireMourad ZEROUKHI
 
Systematic Innovation and Sustainable Development
Systematic Innovation and Sustainable DevelopmentSystematic Innovation and Sustainable Development
Systematic Innovation and Sustainable Development
prevost
 
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptxCOURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
HediBelfekih
 
051022_Lancement_SlideShare.pdf
051022_Lancement_SlideShare.pdf051022_Lancement_SlideShare.pdf
051022_Lancement_SlideShare.pdf
LIEGE CREATIVE
 
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'AvenirAIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
Damien Vincke
 
Politiques d’économie circulaire et villes durables en Chine
Politiques d’économie circulaire  et villes durables en Chine Politiques d’économie circulaire  et villes durables en Chine
Politiques d’économie circulaire et villes durables en Chine
BenBzh
 
Economie de la fonctionnalité
Economie de la fonctionnalitéEconomie de la fonctionnalité
Economie de la fonctionnalité
Pierre Echard
 
Eco efficience
Eco efficienceEco efficience
Eco efficienceChrislille
 
urbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durableurbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durable
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
Innovation Circulaire: approches et potentiels
Innovation Circulaire: approches et potentielsInnovation Circulaire: approches et potentiels
Innovation Circulaire: approches et potentiels
Bertrand Dorat
 
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèleLes défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Mourad ZEROUKHI
 
Présentation des thématiques du grenelle 2015
Présentation des thématiques du grenelle 2015Présentation des thématiques du grenelle 2015
Présentation des thématiques du grenelle 2015
webmaster_perpignan
 
Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory consulting 2016Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory
 
Déchets et économie circulaire (Marie-Amélie MARCOUX).pdf
Déchets et économie circulaire (Marie-Amélie MARCOUX).pdfDéchets et économie circulaire (Marie-Amélie MARCOUX).pdf
Déchets et économie circulaire (Marie-Amélie MARCOUX).pdf
abdoul ahad mbaye
 

Similaire à Economie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvre (20)

Economie circulaire en entreprise - exemple et mise en oeuvre
Economie circulaire en entreprise - exemple et mise en oeuvreEconomie circulaire en entreprise - exemple et mise en oeuvre
Economie circulaire en entreprise - exemple et mise en oeuvre
 
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
 
Business modèles de l'économie circulaire
Business modèles de l'économie circulaireBusiness modèles de l'économie circulaire
Business modèles de l'économie circulaire
 
Masterclass design circulaire
Masterclass design circulaireMasterclass design circulaire
Masterclass design circulaire
 
Construire l'économie circulaire ici et maintenant !
Construire l'économie circulaire ici et maintenant !Construire l'économie circulaire ici et maintenant !
Construire l'économie circulaire ici et maintenant !
 
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
 
Au Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaireAu Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaire
 
Systematic Innovation and Sustainable Development
Systematic Innovation and Sustainable DevelopmentSystematic Innovation and Sustainable Development
Systematic Innovation and Sustainable Development
 
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptxCOURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
 
051022_Lancement_SlideShare.pdf
051022_Lancement_SlideShare.pdf051022_Lancement_SlideShare.pdf
051022_Lancement_SlideShare.pdf
 
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'AvenirAIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
 
Politiques d’économie circulaire et villes durables en Chine
Politiques d’économie circulaire  et villes durables en Chine Politiques d’économie circulaire  et villes durables en Chine
Politiques d’économie circulaire et villes durables en Chine
 
Economie de la fonctionnalité
Economie de la fonctionnalitéEconomie de la fonctionnalité
Economie de la fonctionnalité
 
Eco efficience
Eco efficienceEco efficience
Eco efficience
 
urbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durableurbanisme durable , développement durable
urbanisme durable , développement durable
 
Innovation Circulaire: approches et potentiels
Innovation Circulaire: approches et potentielsInnovation Circulaire: approches et potentiels
Innovation Circulaire: approches et potentiels
 
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèleLes défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
 
Présentation des thématiques du grenelle 2015
Présentation des thématiques du grenelle 2015Présentation des thématiques du grenelle 2015
Présentation des thématiques du grenelle 2015
 
Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory consulting 2016Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory consulting 2016
 
Déchets et économie circulaire (Marie-Amélie MARCOUX).pdf
Déchets et économie circulaire (Marie-Amélie MARCOUX).pdfDéchets et économie circulaire (Marie-Amélie MARCOUX).pdf
Déchets et économie circulaire (Marie-Amélie MARCOUX).pdf
 

Plus de Perrine Collin

Pourquoi choisir le durable dès le début de son activité
Pourquoi choisir le durable dès le début de son activitéPourquoi choisir le durable dès le début de son activité
Pourquoi choisir le durable dès le début de son activité
Perrine Collin
 
Green IT
Green ITGreen IT
Green IT
Perrine Collin
 
Comprendre les clauses des marchés publics durables
Comprendre les clauses des marchés publics durablesComprendre les clauses des marchés publics durables
Comprendre les clauses des marchés publics durables
Perrine Collin
 
Eco conception alimentation
Eco conception alimentationEco conception alimentation
Eco conception alimentation
Perrine Collin
 
Eco conception textile
Eco conception textileEco conception textile
Eco conception textile
Perrine Collin
 
Presentation colloque 22 nov 2018 (2)
Presentation colloque 22 nov 2018 (2)Presentation colloque 22 nov 2018 (2)
Presentation colloque 22 nov 2018 (2)
Perrine Collin
 
Presentation colloque 22 nov 2018 (1)
Presentation colloque 22 nov 2018 (1)Presentation colloque 22 nov 2018 (1)
Presentation colloque 22 nov 2018 (1)
Perrine Collin
 
Optimisez votre logistique
Optimisez votre logistiqueOptimisez votre logistique
Optimisez votre logistique
Perrine Collin
 
Optimisez votre logistique
Optimisez votre logistiqueOptimisez votre logistique
Optimisez votre logistique
Perrine Collin
 
Entrepreneuriat durable nl
Entrepreneuriat durable nlEntrepreneuriat durable nl
Entrepreneuriat durable nl
Perrine Collin
 
Entrepreneuriat durable
Entrepreneuriat durableEntrepreneuriat durable
Entrepreneuriat durable
Perrine Collin
 
Eco-conception? Outil idéal pour initier un projet en économie circulaire
Eco-conception? Outil idéal pour initier un projet en économie circulaireEco-conception? Outil idéal pour initier un projet en économie circulaire
Eco-conception? Outil idéal pour initier un projet en économie circulaire
Perrine Collin
 
Economie fonctionnalité
Economie fonctionnalitéEconomie fonctionnalité
Economie fonctionnalité
Perrine Collin
 
Secteur culturel et financement
Secteur culturel et financementSecteur culturel et financement
Secteur culturel et financement
Perrine Collin
 
Comprendre les enjeux socio environnementaux de nos activités
Comprendre les enjeux socio environnementaux de nos activitésComprendre les enjeux socio environnementaux de nos activités
Comprendre les enjeux socio environnementaux de nos activités
Perrine Collin
 
Economie circulaire
Economie circulaireEconomie circulaire
Economie circulaire
Perrine Collin
 
L’éco conception, levier de l'économie circulaire
L’éco conception, levier de l'économie circulaireL’éco conception, levier de l'économie circulaire
L’éco conception, levier de l'économie circulaire
Perrine Collin
 

Plus de Perrine Collin (17)

Pourquoi choisir le durable dès le début de son activité
Pourquoi choisir le durable dès le début de son activitéPourquoi choisir le durable dès le début de son activité
Pourquoi choisir le durable dès le début de son activité
 
Green IT
Green ITGreen IT
Green IT
 
Comprendre les clauses des marchés publics durables
Comprendre les clauses des marchés publics durablesComprendre les clauses des marchés publics durables
Comprendre les clauses des marchés publics durables
 
Eco conception alimentation
Eco conception alimentationEco conception alimentation
Eco conception alimentation
 
Eco conception textile
Eco conception textileEco conception textile
Eco conception textile
 
Presentation colloque 22 nov 2018 (2)
Presentation colloque 22 nov 2018 (2)Presentation colloque 22 nov 2018 (2)
Presentation colloque 22 nov 2018 (2)
 
Presentation colloque 22 nov 2018 (1)
Presentation colloque 22 nov 2018 (1)Presentation colloque 22 nov 2018 (1)
Presentation colloque 22 nov 2018 (1)
 
Optimisez votre logistique
Optimisez votre logistiqueOptimisez votre logistique
Optimisez votre logistique
 
Optimisez votre logistique
Optimisez votre logistiqueOptimisez votre logistique
Optimisez votre logistique
 
Entrepreneuriat durable nl
Entrepreneuriat durable nlEntrepreneuriat durable nl
Entrepreneuriat durable nl
 
Entrepreneuriat durable
Entrepreneuriat durableEntrepreneuriat durable
Entrepreneuriat durable
 
Eco-conception? Outil idéal pour initier un projet en économie circulaire
Eco-conception? Outil idéal pour initier un projet en économie circulaireEco-conception? Outil idéal pour initier un projet en économie circulaire
Eco-conception? Outil idéal pour initier un projet en économie circulaire
 
Economie fonctionnalité
Economie fonctionnalitéEconomie fonctionnalité
Economie fonctionnalité
 
Secteur culturel et financement
Secteur culturel et financementSecteur culturel et financement
Secteur culturel et financement
 
Comprendre les enjeux socio environnementaux de nos activités
Comprendre les enjeux socio environnementaux de nos activitésComprendre les enjeux socio environnementaux de nos activités
Comprendre les enjeux socio environnementaux de nos activités
 
Economie circulaire
Economie circulaireEconomie circulaire
Economie circulaire
 
L’éco conception, levier de l'économie circulaire
L’éco conception, levier de l'économie circulaireL’éco conception, levier de l'économie circulaire
L’éco conception, levier de l'économie circulaire
 

Economie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvre

  • 1.
  • 2.
  • 3.
  • 4.
  • 5.
  • 6.
  • 7.
  • 8. 3 ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX Changements climatiques Epuisement des ressources Perte de biodiversité Qui en induisent d’autres…
  • 9.
  • 10.
  • 11.
  • 12. NOTRE ECONOMIE A BESOIN D’UN NOUVEAU SOUFFLE
  • 13.
  • 14.
  • 15.
  • 17. PROGRAMME L’économie circulaire et ses modèles La mise en œuvre et l’illustration L’économie circulaire L’économie de la fonctionnalité La relocalisation: circuits-courts Eco-conception
  • 18. ÉCONOMIE CIRCULAIRE Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus ». L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de valeur peu délocalisables.
  • 19. ÉCONOMIE CIRCULAIRE Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus ». L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de valeur peu délocalisables.
  • 20. ÉCONOMIE CIRCULAIRE Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus ». L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de valeur peu délocalisables.
  • 21. ÉCONOMIE CIRCULAIRE Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus ». L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de valeur peu délocalisables.
  • 22. ÉCONOMIE CIRCULAIRE Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus ». L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de valeur peu délocalisables.
  • 23. ÉCONOMIE CIRCULAIRE Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus ». L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de valeur peu délocalisables.
  • 24. ÉCONOMIE CIRCULAIRE Un système économique d’échange et de production qui, « à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus ». L’économie circulaire vise également à diminuer drastiquement le gaspillage des ressources à la source […]. Dans toute la mesure du possible, elle se développe à l’échelle locale en créant des chaînes de valeur peu délocalisables.
  • 25.
  • 26.
  • 28. Source: Circular economy NL Maintenance Reutilisation Remanufacturer Recycler Augmenter le taux d’usage
  • 29.
  • 30.
  • 31. L’ECO-CONCEPTION – LEVIER DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE
  • 32. Phases de travail du concepteur 100% des efforts investis% 20 des efforts investis% Impactsenvironnementaux 80%Choixtechniques(coûts)80% Des concepts Des idées Source : Pôle éco-conception et management Cycle de vie Une solution + un prototype Des produits et des services finis Des déchets ou des ressources ?
  • 35. Toxicité humaine Critèresd’impact Consommation d’énergie non renouvelable Consommation de ressources rares Effet de Serre Acidification Ozone troposphérique Ecotoxicité Approche Multi-critères
  • 36. Environnement : jusqu’à 80% des aspects environnementaux Retours économiques : – Augmentation des revenus – Diminution des coûts variables (énergie, matières premières, …) Rencontre les attentes des consom’acteurs Proactivité devant la règlementation Stimule l’innovation et la créativité – Synergie des compétences Image et notoriété Avantages et bénéfices associés à la démarche en éco-conception
  • 37. Reconnexion de l’environnement avec les autres enjeux stratégiques de l’entreprise Maitrise des coûts Faisabilité technique Attentes de clients Environnement Retours économiques Rencontre des consom’acteurs (Eco) innovations
  • 39.
  • 40. Quel impact environnemental génère sa culture, son extraction, son utilisation ? Origine naturelle ou synthétique ? Ressource renouvelable ? Ressources locale ou éloignée ? Quel mode de transport et à quelle distance? Issue de matière recyclée ? Recyclable ? Les deux ? Exploitable à l’état brut ou étape de transformation nécessaire ? Emploi seul (mono-matériau) ou combiné dans le produit (multi- matériaux) ? Matières premières
  • 41.
  • 42. Production Production locale possible ? Minimisation des déchets de production (chutes) ? Possible de minimiser l’énergie nécessaire à la production ? Comment maximiser le nombre de pièces par volume de transport et de stockage (conditionnement)?
  • 43.
  • 44. Transport et logistique Quels types de transport prévoyez-vous? Mutualisation des moyens de transport, stockage ? Produit démonté/démontable ? Comment évitez-vous les déchets de transports (palettes, emballages,...)? Logistique inverse ?
  • 45.
  • 46. Utilisation Produit conçus pour durer à une utilisation intensive ? Produit récupérable, permettant seconde vie pour le produit? Modèle économique fondé sur la possessions ou l’usage ? Indications pour l’utilisateur sur l’emploi, l’entretien, les évolutions possibles du produit ? Informations sur les différentes actions possibles en fin de vie du produit
  • 47.
  • 48. Fin de vie Revaloriser en seconde main? Votre produit est-il réadaptable et donc revendable? Votre produit est-il recyclable? Votre produit est-il biodégradable?
  • 49.
  • 50. LE PRÉDIAGNOSTIC Un accompagnement gratuit en éco-conception
  • 51. Portée depuis 2012 par la Cellule éco-conception UCM – Méthode du pré-diagnostic © – 400 critères d’analyse pour des recommandation personnalisées – Établissement de pistes d’amélioration avec screening des personnes ressources et des aides disponibles. Le Prédiagnostic
  • 52. Plus de 100 entreprises accompagnées
  • 54. CIRCUITS COURTS – UN MODÈLE DE RELOCALISATION ÉCONOMIQUE
  • 55. Logiquement, la définition de circuits courts se réfère à l’existence d’un nombre limité d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur Qu’entend-on par Circuits courts ?
  • 56. Qu’entend-on par Circuits courts ? Mais le concept de Circuit court inclut aussi la notion de lien social, de transparence, de coopération, d’équité, et de dynamique territoriale visant la relocalisation économique et la création d’écosystèmes impliquant l’ensemble des acteurs de la chaîne.
  • 57. Pourquoi développer les Circuits courts? « Une image vaut mille mots » (Confucius) https://www.youtube.com/watch?v=dSpEJCQAURA&feature=youtu.be
  • 58. Circuits courts : le contexte À l’origine, les Circuits courts sont nés comme solution alternative à la mondialisation qui a conquis l’agroalimentaire
  • 59. Circuits courts : le contexte Cependant, l’ensemble des secteurs d’activités répondant à des besoins fondamentaux pourrait adhérer à une logique territoriale, se nourrir, se loger, s’habiller, se chauffer, se détendre,… Les succès stories sont de plus en plus nombreuses :
  • 60. Voici quelques témoignages, qui de par la disparité des initiatives présentées permettent de montrer la diversité des modèles en circuit court (alimentaires, non-alimentaires, économie marchande, économie sociale, disparité géographique, …) https://www.youtube.com/watch?v=5fq3ZBckiG8&t=21s Circuits courts : le contexte
  • 61. Les Circuits courts ont le vent en poupe. Les individus prennent conscience des enjeux et impacts de leurs actes de consommation : • Impacts sur leur santé • Impacts en matière de sécurité alimentaire • Impacts sur le dynamisme économique Circuits courts : le contexte
  • 62. Circuits courts : Enjeux environnementaux 1er avantage a priori : le transport… pas si évident! Les CC favorisent une production moins intensives, voire même biologiques La proximité favorise la transparence sur les modes de production et/ou de transformation et favorisent ainsi les pratiques respectueuses de l’environnement et de la santé. Forte réduction de la production de déchets (le suremballage devient inutile) 62
  • 63. Circuits courts : Enjeux économiques Les CC relocalisent l’économie ; protègent les producteurs et consommateurs des chocs systémiques de celle-ci ; permettent aux producteurs de garder la maitrise de leur marges et de vendre à un prix juste et de valoriser leur savoir-faire Sont une alternative à la consommation de masse en relocalisant les filières au niveau local. 63
  • 64. Circuits courts : Enjeux sociaux Les circuits courts améliorent la proximité relationnelle et la solidarité entre consommateurs et producteurs Ils favorisent le lien au territoire. Ils assurent la transparence de l’origine Entreprises à taille humaine. Reconnaissance du savoir-faire des producteurs 64
  • 65. Circuits courts : conclusions Les Circuits courts sont une des réponses aux dérives liées au modèle économique mondialisé Les CC sont ancrés dans le territoire Les CC stimulent l’économie en mobilisant des ressources locales variées (matières premières, savoir-faire et compétences ainsi que la main d’œuvre). Ils permettent de relocaliser et maintenir des activités endogènes
  • 66. Circuits courts : conclusions Les CC sont source d’un dynamisme économique local et d’emplois de qualité. (Néanmoins, leur impact environnemental fait débat, notamment en raison des déplacements qu’ils peuvent occasionner à la fois pour les producteurs et les consommateurs) Les CC, desservent l’économie circulaire en créant des mécanismes économique vertueux de production et d’échange de produits. Grâce aux CC, les entreprises peuvent établir des relations horizontales et directes où les échanges sont basés sur la transparence et l’équité.
  • 67. IMPLÉMENTER LES CIRCUITS COURTS Une proposition de valeur unique
  • 68. OBJECTIF Permettre aux entrepreneurs d’intégrer au mieux la notion de Circuits courts (CC) dans leur activité.
  • 69. POUR QUI ? Pour les entrepreneurs qui souhaitent intégrer rapidement et de manière concrète une offre de produits locaux au sein de leurs points de vente. Pour les commerçants qui veulent développer des gammes de produits issus des Circuits courts. Pour les porteurs de projet qui veulent lancer une activité de vente en circuits courts.
  • 70. COMMENT ? Via un accompagnement collectif et individualisé réparti sur 4 modules d'une durée de 4 demi-journées organisées sur 2 mois, la formation sera : Orientée pratique et pragmatique, pour permettre d’intégrer rapidement et de manière concrète une offre de produits locaux au sein des points de vente. Conçue en ateliers de travail collectifs ou individuels permettant d’avancer concrètement et sereinement à l’implémentation de denrées en circuit court.
  • 71. CONTENU Module 1- Demande : comment répondre aux attentes premières des consommateurs CC au sein de mon commerce: En pratique: Après identification de son public cible (travailleurs et retraités), des potentiels clients (administrations publiques et entreprises) et de l’absence de concurrence dans son quartier, le commerce a développé des lunch à emporter pour répondre à leurs attentes.
  • 72. CONTENU Module 2 - Offre: composer une offre porteuse et rentable; se différencier sans se perdre; les relations avec les fournisseurs : En pratique: pour se différencier et vu sa situation à proximité d’un arrêt de bus, le commerce a développé un petit déjeuner à emporter ainsi qu’un dépôt de pains pour étoffer son offre.
  • 73. CONTENU Module 3 - Communication: développer un plan de communication et identifier les outils pertinents : En pratique: étant donné que la moitié de son public cible est connecté, le commerce apprendra à développer une présence sur les réseaux sociaux mais aussi un marketing local pour toucher les non-connectés (notamment les retraités).
  • 74. CONTENU Module 4 - règlementation et organisation : Les bases de la réglementation Organisation interne et externe En pratique: vu que le commerce souhaite proposer des plats préparés « Maison ». Il sera informé de toutes les réglementations en terme d’hygiène et d’étiquetage liés à cette activité (en plus des réglementations générales pour tout commerce alimentaire)
  • 75. PROCHAIN MODULE: 22 MARS 2018 Matthieu DE BOISERIE GSM : 0472/69 11 00 E-mail : matthieu.deboiserie@ucm.be Silvia DOGÀ GSM : 0486/18 54 00 E-mail : silvia.doga@ucm.be
  • 76. ECONOMIE DE LA FONCTIONNALITÉ
  • 77.
  • 78. SORTIR DE LA LOGIQUE DE VOLUME
  • 79. SORTIR DE LA LOGIQUE DE VOLUME
  • 80. SORTIR DE LA LOGIQUE DE VOLUME L’économie de la fonctionnalité déplace la stratégie de l’entreprise de logique de vente de biens vers des solutions qui intègrent des biens et des services de manière à créer de valeur sur l’usage. On se préoccupe de la façon dont cela rend service
  • 81. SORTIR DE LA LOGIQUE DE VOLUME Augmenter la valeur servicielle de votre offre EN QUOI CELA AIDEZ-VOUS CLIENT? Est-ce que le client va gagner en productivité? En relation sociale? En bien-être?
  • 83. RESSOURCES IMMATÉRIELLES La pertinence La confiance Les compétences, les connaissances La santé, l’engagement
  • 84.
  • 85. RESSOURCES IMMATÉRIELLES Intangibles Se développent dans l’usage, avec l’expérience A conditions d’être capable d’apprendre de l’expérience pour innover, se professionnaliser, développer des compétences, la confiance.
  • 86. EN COOPÉRATION Avec vos clients et avec votre écosystème Pour augmenter la pertinence Et exclure…
  • 87.
  • 88. EN COOPÉRATION Avec vos clients et avec votre écosystème Pour augmenter la pertinence Et exclure… et avoir l’occasion de planifier le développement de votre entreprise Attention, réussir une relation de coopération n’est pas simple
  • 90.
  • 91. EXTERNALITÉS Effets externes , involontaires positifs ou négatifs sur un autres acteurs qui ne sont pas contractualisés. En les intégrant, vous vous encrez dans le territoire et les acteurs locaux ont intérêt à ce que vous vous développiez
  • 92. TRANSITION VERS L’ÉCONOMIE DE LA FONCTIONNALITÉ Transiter par étape
  • 93. Vend et répare des ordinateurs – Concurrence d’internet sur la vente de matériel – De plus en plus de Do it Yourself – Offre pour un nouveau marché
  • 94. A quoi sert un ordinateur Comment l’entreprise rend-elle service à ses client? Comment augmenter la pertinence de l’offre? Comment augmenter la durée de vie d’un ordinateur et diminuer les DEEE
  • 95. 10 MOIS D’ACCOMPAGNEMENT Objectif: co-construire une solution en économie de la fonctionnalité 1 atelier par mois Test beta-testeurs Rencontres individuelles Reconstruction financière, marketing, juridique,…
  • 96. OFFRE en économie de la fonctionnalité Faciliter le travail et la qualité de vie au quotidien des indépendants et des PMEs
  • 97. ACCOMPAGNEMENT FAC-CIR Faite grandir votre activité circulaire
  • 98. Met à disposition des vélos électriques en bambou ou non, fabriqués à Bruxelles avec du bambou belge ou français Plus vous roulez, moins vous payez Une offre circulaire MAIS…
  • 99. Se professionnalisé L’entreprise souhaite grandir sainement – Challenger ses stratégies avec des parties prenantes (clients potentiels, revendeurs, …) – Acquérir une rigueur opérationnelle – Se doter d’outils de gestion – Elargir son réseau – Fixer les aspects juridiques (contrats, conditions générales de vente) – Professionnaliser sa communication et son marketing
  • 100. 2 RENCONTRES PAR MOIS Objectif: aider l’entreprise à grandir sainement 2 rencontre par mois avec des objectifs courts et moyens terme Test beta-testeurs Mise en contact parties prenantes Expertise juriste, guichet, secrétariat social UCM Ateliers collectifs Proposition d’outils de gestion …
  • 101. Perrine Collin et Martin NEYS Cellule éco-conception www.eco-conception.be 02 743 83 88(98) – eco-conception@ucm.be
  • 102. Semez vos succès de demain!
  • 103. HISTORIQUE Notre histoire ● Greenlab avec un projet pilote ● Novembre 2016 : création de la SPRL ● Été 2017 : ○ Opportunité de marché ○ L’équipe ○ Le process pour y répondre
  • 105. VOTRE POTAGER D’ENTREPRISE Accompagnement “All in” ● Créer du lien, se détendre et se rencontrer ● Animation sous différentes formes ● Conception, installation, entretien ● Local et de saison ● Permaculture, sans produits chimiques ● Entre ciel et terre (toit, terrasse, jardin) On récolte ce que l’on sème...
  • 106. REALISATIONS SKYFARMS Success story 2018, en route pour l’international !
  • 108. Pourquoi ? ● Aller au bout de nos valeurs ● Un choix économique intelligent pour assurer un développement à long terme. Concrètement : ● Matériaux et partenaires locaux, respectueux de l’environnement (bois recyclé et artisans belges) ● Recyclage et valorisation des déchets ● Exploiter des espace inutilisés ● Vendre le service plus que le produit ● Meilleure utilisation du capital humain ● Recherche de synergies d’entreprise :Tomato chili, Permafungi, partage de camionnette... Bourse Be circular 2018 ! L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE L’économie circulaire au coeur de Skyfarms
  • 109. Economie de la fonc
  • 110. ● Formation UCM pour transformer le business modèle et passer à l’économie de la fonctionnalité ● On reste propriétaire du potager ● Travail poussé sur les besoins auxquels on répond ○ Cohésion et motivation ○ Santé ○ Image ● Comment renforcer les externalités ? ○ Biodiversité ○ Ville plus verte ● Avantages : ○ Investissement dans du matériel durable de qualité ○ Gestion de la fin de vie ○ Intégration de nouvelles compétences et nouveaux partenaires pour une offre de valeur toujours plus complète et ciblée. ECONOMIE DE LA FONCTIONNALITÉ Pertinence des services plutôt qu’une logique de volume
  • 113. the many people everyday life for To create a better
  • 127. Reducing food waste in our stores Store projects Eatable Cups of the veggie snack Mushrooms grown on coffee grounds Mussels Shells + pot
  • 129.
  • 130.
  • 131.
  • 132.
  • 133.
  • 134.
  • 135.
  • 136.
  • 137.
  • 138.
  • 139.
  • 141. 3 insights for success Step by step Make it tangible Business-proof Give circular a chance
  • 142. TACK!
  • 143. ESN - European Service Network
  • 144. ESN - European Service Network • Depuis 1986 • Agence de communication « one stop shop » • Spécialisée en communication institutionnelle • Centre de Bruxelles • 50 employés • Chiffre d’affaires annuel de 10-15 €m
  • 145. Services • Stratégie de Communication • Produits média digitaux: Edition multilingue Audiovisuel Design graphique Web • Evénements & Publicité Publicité, veille et monitoring de médias sociaux Organisation d’événements, stands et logistique
  • 146. ESN – Label Entreprise éco dynamique Certifié depuis 2004* - 2009* - 2012** et 2015** Motivations Internes: • Gains en efficacité/économies • Rendre cohérentes des démarches isolées • Promouvoir des attitudes écoresponsables • Mesurer et accompagner / trouver de nouvelles solutions Externes: • Communiquer sur les valeurs de l’entreprise • Se mettre en phase avec les demandes du secteur • Réseautage & implication en Région bruxelloise
  • 147. Initiatives Depuis 2004: habitudes généralisées d’éco-gestion PAR EXEMPLE: • Promotion d’une mobilité durable • Choix d’appareils électriques classés A (A+, A++) • Paramétrage des imprimantes • Intégration progressive de lampes économiques • Ventilation naturelle des pièces (sauf pour les serveurs) • Suivi des données : consommation d’électricité, papier etc. • Réutilisation des fournitures de bureau • Communiquer en interne sur l’éco-gestion • Possibilité de télé-travailler
  • 148. Initiatives Eco-gestion = créativité & RSE • Mise en place d’une éco-team • Cadeaux immatériels aux employés • Création d’un logo interne « éco-management» • Paniers de fruits chaque semaine depuis 2010 (atelier protégé) • Distributeurs de boissons Oxfam pour les employés • Distribution de sacs ESN (bâches recyclées)
  • 149. Écoconception & économie circulaire le cas de l’évènementiel chez ESN Impacts environnementaux des stands dans l’événementiel : • Importantes consommations d’énergie : éclairages, chauffages, air conditionné, transports • Nombreux déchets rarement triés aux démontages: * tapis et revêtements de sols. * panneaux de bois avec colles, clous, agrafes et vis. * peintures avec solvants * matériaux plastiques (PVC...) * visuels imprimés (bâches PVC...)
  • 150. Réponses et alternatives chez ESN  Réalisation des chantiers avec la main d’œuvre locale pour diminuer ou supprimer l’impact du transport/coût énergétique • Partenariats avec de nombreuses firmes en Belgique et à l’étranger. • Diminution des coûts (transport) répercutée vers le client
  • 151. Réponses et alternatives chez ESN  Utilisation de tapis en dalles : • Stockage et transport plus faciles • Montages et démontages aisés • Réemploi (durée de vie) + recyclage « cradle to cradle » (dalles DESSO) • Facilité de nettoyage
  • 152. Réponses et alternatives chez ESN  Eclairage « LED » : • Consommation électrique de 10 à 20 x inférieure  (Ré)utilisation de plus en plus fréquente de mobilier en carton réutilisable, recyclé et recyclable  Réemploi de matériaux existants: • Matériel modulable • ESN s’adapte a ce qui existe chez ses partenaires • Utilisation de bâches sans date et aux couleurs « corporate »
  • 153. Écoconception & économie circulaire Le cas du numérique Impacts environnementaux du numérique : • 2 à 6 % des émissions de gaz à effet de serre • Epuisement des ressources non renouvelable dont l’énergie, mais aussi de métaux rares (une puce électronique = 16,000:1 MIPS) • 50 à 75 millions de tonnes de DEEE * recyclage insuffisant (+/- 20 %) * trafic de déchets (+/- 80 % du volume) * 1 g de mercure pollue 1m3 de terre pendant 50 ans * risques sanitaires * effondrement de la biodiversité Source: GreenIT.fr
  • 154. Internet • Une croissance soutenue Internautes : 45 millions en 1995 à 3,2 milliards en 2015 Terminaux : 3 milliards en 2010 à 9 milliards en 2015 Serveurs : de 14 millions en 2000 à 44 millions en 2015 • Le poids moyen d’une page web a été multiplié par x3 entre 2010 et 2015 x115 entre 1995 et 2015 (et même x176 si on considère le poids décompressé) • Escalade des équipements * Terminaux, serveurs, réseaux * Bandes passantes * Obsolescence programmée * Obésiciels, « Fatwares » Source: GreenIT.fr
  • 156. Réponses et alternatives chez ESN Axes principaux  Notion de « Service numérique » intégrant l’ensemble des systèmes et services sous-jacents  Optimiser la conception des services numériques pour diminuer l’impact sur les ressources matérielles et techniques  Par ce biais, allonger la durée d’utilisation des équipements: terminaux , serveurs, réseau
  • 157. Réponses et alternatives chez ESN Mise en œuvre  Conception fonctionnelle • Des interfaces simples et un parcours utilisateur intuitif, se débarrasser de l’inutile  Optimisation • Le code des applications • Le poids des éléments (images, PDFs,..) • La bande passante utilisée  Choix des prestataires • Hébergeurs « Green »
  • 158. Réponses et alternatives chez ESN Partenariats  GreenIT.fr • Elaboration des bonnes pratiques • Formation • Certification  Collectif conception numérique responsable • 60 entreprises • Echange de bonnes pratiques • Séminaires  Choix des prestataires • Hébergeurs « Green »
  • 159. Réponses et alternatives chez ESN Cas concret  Commission Européenne • Site d’information sur l’environnement  Avant Score EcoIndex : F 7,7 Mo 22 sec full load time  Après Score EcoIndex : C 493 Ko (16x moins) 5,3 sec full load time (4x moins) Réduction empreinte (2x moins) GES : 0,81 g de - par page (moyenne = 2 g CO2e) Eau : 1,21 cl de - par page (moyenne = 3 cl)
  • 160. Réponses et alternatives chez ESN Référentiel
  • 161. Objectifs • Certification ISO 14001 • Label entreprise éco-dynamique 3 étoiles! Merci de votre attention
  • 163. MERCI
  • 164.
  • 165. LENT ET CONTRAIGNANT TARER, PESER, PRENDRE SES CONTENANTS AU MAGASIN BIO LOURD ET EMCOMBRANT PRENDRE TOUT AVEC SOI LORSQU’ON EST UN ADEPTE DE LA MOBILITE DOUCE TEMPS ET VOLONTE AVOIR SES CONTENANTS AVEC SOI, DE LA BONNE TAILLE, EN BONS NOMBRES
  • 166.
  • 167.
  • 168.
  • 169. 1. Les produits • Comment faire pour intégrer des produits en circuit court ? • Exemples • Raconter l’histoire + Transparence
  • 170. 2. Les points de vente • Comment faire pour intégrer des point de vente en circuit court ? • Exemples
  • 171. 3. La livraison • Comment faire pour intégrer la livraison en circuit court ? • Exemple pour le B2C • Exemple pour le B2B • Mutualisation
  • 172.
  • 173. 4. La consigne REUTILISER LE CONTENANT PLUTÔT QUE DE LE JETER ! Opportunités Difficultés
  • 174.
  • 175. 5. Remise dans le circuit • Nouveaux métiers manuels • Lavage • conditionnement • Adéquation avec le travail adapté
  • 176. •Nettoyage •Empotage •Fabrication de biscuits •Livraison B2B Entreprise de Travail adapté à Neder-Over- Hembeek (nord bxl) mettant au travail plus de 180 personnes handicapées > 5 PERSONNES FORMEES POUR LILI BULK
  • 177. Conclusion • Le circuit court s’applique au niveau de l’approvisionnement des produits mais aussi des partenaires avec qui nous travaillons • Ceci est également un critère que nous prenons en compte dans le choix • ex : localisation entrepôt • L’économie circulaire est génératrice d’opportunités

Notes de l'éditeur

  1. L’UCM
  2. Comment faire face à la concurrence
  3. Comment être compétitif alors que notre valeur ajoutée réside dans nos cerveaux
  4. Les impacts environnementaux liés à la conception sont déterminés dès le début du cycle de développement d’un produit. Après 20% du temps consacré au développement d’un produit l’entreprise a déjà figé 80% des choix techniques, mais également 80% des aspects environnementaux liés à ce produit. Pour maximiser l’efficience de ses résultats, la démarche de l’éco-conception doit donc être considérée le plus tôt possible, en amont du déroulement de conception.
  5. L’éco-conception, est justement une réponse cruciale apportée à l’activité productrice, que ce soit des biens, des services ou des procédés. Cette démarche d’amélioration continue repose en effet sur une vision globale des enjeux liés à la conception du produit. Elle prend en compte l’ensemble des impacts environnementaux (eau, air, sols, énergie, bruit, matière première, déchets,…) et considère toutes les étapes du cycle de vie, de l’extraction des matières premières à sa fin de vie, le tout en conservant sa qualité d’usage, voire en l’améliorant. Cette approche permet à l’entreprise de se préoccuper des différentes activités qui rythment chacune des étapes de vie de son produit : Quels sont les intrants nécessaires à ces activités ; matière et énergie ? Quels impacts engendrent-ils ? Quels est la portée de ces derniers ? Et d’agir ensuite en conséquence sur les étapes de vie les plus impactantes : l’utilisation de matières première renouvelable, un processus réduisant les déchets de production comme l’optimisation de la découpe industriel, la réduction du poid, l’augmentation de la durabilité du produit, l’utilisation partagée de ce dernier ou encore la possibilité de valoriser ses composants en fin de vie sont des exemples d’actions alternatives à entreprendre pour l’entreprise.
  6. L’éco-conception, est justement une réponse cruciale apportée à l’activité productrice, que ce soit des biens, des services ou des procédés. Cette démarche d’amélioration continue repose en effet sur une vision globale des enjeux liés à la conception du produit. Elle prend en compte l’ensemble des impacts environnementaux (eau, air, sols, énergie, bruit, matière première, déchets,…) et considère toutes les étapes du cycle de vie, de l’extraction des matières premières à sa fin de vie, le tout en conservant sa qualité d’usage, voire en l’améliorant. Cette approche permet à l’entreprise de se préoccuper des différentes activités qui rythment chacune des étapes de vie de son produit : Quels sont les intrants nécessaires à ces activités ; matière et énergie ? Quels impacts engendrent-ils ? Quels est la portée de ces derniers ? Et d’agir ensuite en conséquence sur les étapes de vie les plus impactantes : l’utilisation de matières première renouvelable, un processus réduisant les déchets de production comme l’optimisation de la découpe industriel, la réduction du poid, l’augmentation de la durabilité du produit, l’utilisation partagée de ce dernier ou encore la possibilité de valoriser ses composants en fin de vie sont des exemples d’actions alternatives à entreprendre pour l’entreprise.
  7. Ainsi, lorsque qu’un projet d’éco-conception aboutit, il a donc une série de retombées, sur l’organisation et ses travailleurs, mais également sur l’utilisateur des produits et services. Les observations récentes ont démontré le caractère très bénéfique de ces retombées, notamment en matière de rentabilité pour l’entreprise.   Le premier bénéfice, il est bien sur environnemental, car les impacts environnementaux liés à la conception sont déterminés dès le début du cycle de développement d’un produit. Après 20% du temps consacré au développement d’un produit l’entreprise a déjà figé 80% des choix techniques, mais également 80% des aspects environnementaux liés à ce produit. Pour maximiser l’efficience de ses résultats, la démarche de l’éco-conception doit donc être considérée le plus tôt possible, en amont du déroulement de conception.   L’argument économique reste aujourd’hui le principal levier de sensibilisation pour les entreprises et la mise en place de stratégies liées à l’environnement n’est, pour ces dernières, pas encore forcément synonyme de rentabilité. Notamment pour des raisons d’investissements en matière de temps, d’énergie et de coût supposés trop importants.   Pourtant, une meilleure maitrise de la conception de produit et service a pour effet d’optimiser les activités et diminuer les coûts y afférant. Une diminution des chutes de matières lors de la phase de fabrication d’un produit permet par exemple d’amoindrir les coûts relatifs à l’énergie, à la consommation de matières premières et/ou au traitement des déchets.   L’éco-conception participe à un retour économique positif en augmentant les revenus liés à la vente de produits et de services et en réduisant les coûts récurrents dans leur production (coût énergétique, coût des matières premières, …).   Sur 30 cas d’entreprises ayant appliqué une démarche en éco-conception et mis à l’étude par le pôle éco-conception, 28 ont rencontré un profit net par rapport à une production traditionnelle. Que ce soit en matière d’augmentation des revenus ou de diminution des coûts variables, ce qui démontre le caractère rentable de la démarche.   L’argument économique n’est pas l’unique opportunité pour l’entreprise. Les produits éco-concus permettent de rencontrer les attentes de consommateurs, attentes qui évoluent au profit d’une intégration de plus en plus importante de l’environnement dans leurs choix de consommation. En proposant dans produits simplifiés, résistants, moins consommateurs en énergie c’est aussi un moyen de soulager le portefeuille du consommateur et de le fidéliser à l’entreprise. L’éco-conception favorise également les relations en amont en accentuant la possibilité d’être choisi comme fournisseur. La performance environnementale du produit ou du service est devenu un critère de sélection de plus en plus présente dans le cahier de charge. Les guides d’achats durables sont l’exemple de cette intégration. Toujours dans cette tendance d’intégration, l’empreinte écologique devient également un critère d’importance dans les décisions relatives à l’octroi de financement. Les incitants publics au développement de produits et services éco-conçus sont déjà très nombreux sur la Région de Bruxelles-Capitale. Ces leviers positifs allègent drastiquement les coûts financiers de l’entreprise.     La règlementation environnementale progresse, d’une approche d’abord curative basée sur le traitement de la pollution, nous sommes passés à une approche préventive et plus récemment à une approche intégrée avec un cadre règlementaire orienté produits ROHS, EUP, ERP, … . Anticiper ces évolutions au travers d’une démarche d’éco-conception permet à l’entrepreneur de se positionner en amont de potentielles contraintes et ainsi de les éviter.   L’éco-conception met également en avant l’importance de l’innovation, en associant notamment les compétences des différents départements de l’entreprise (Marketing, technique, Achat, Direction, …) et en privilégiant les réflexions avec les fournisseurs. Ceci a pour effet de développer sa créativité et générer des produits et des services à haute valeur ajouté, appréciés pour leurs performances. Cela a pour effet de renforcer l’argument concurrentiel de l’entreprise et de favoriser sa différentiation sur le marché. Cela permet de pallier à la présence d’un département R&D, souvent réservée aux grandes structures. Ajoutons encore la possibilité de stimuler et rassembler le personnel de l’entreprise autour d’un projet qui favorise le partage de leurs compétences, si la mobilisation est effective, cela peut avoir des effets positifs sur la productivité.   Enfin, l’éco-conception améliore l’image de l’entreprise et assois sa notoriété.   Les leviers sont, vous le constatez, extrêmement nombreux et posent l’éco-conception comme une réponse adaptée à un contexte marqué par l’urgence environnementale et une conjecture économique difficile.
  8. Inscrite dans une perspective d’amélioration continue, la démarche de l’éco-conception est intimement liée aux différents pouvoirs organisationnels de l’entreprise et leur volonté d’agir pour pérenniser leur activité économique. Elle mobilise toutes les factions présentes autour du projet et permet d’intégrer l’environnement au même titre que les autres enjeux stratégiques de l’entreprise.
  9. Encore d’autre exemples d’éco-conception : Pocheco, MCB, NNOF
  10. C’est un mode de production et de commercialisation qui favorise le minimum d’intermédiaire entre la production d’un produit et le consommateur de ce même produit, ceci tout en veillant à garder une zone géographique minimum entre ces acteurs.
  11. la notion de circuits courts ramène l’individu au centre du débat pour une société plus solidaire et plus juste où chacun apporte de la valeur dans une relation de confiance. La proximité resserrant les liens entre les individus et réduisant les impacts (entre autres ceux liés aux déplacements).
  12. Pour bien cerner le model voici le film « Pourquoi développer les Circuits courts? » Ce film se veut générique, didactique et adapté pour différents publics cibles. Ce film d’animation, a pour objectif de : - vulgariser le potentiel de développement des circuits court ; - identifier les enjeux pour l’économie locale. Cette animation a été réalisée en 2014 par compte du CRCC (Centre Reference Circuits Courts) en occasion des Premières Rencontres Circuits courts https://www.youtube.com/watch?v=dSpEJCQAURA&feature=youtu.be
  13. À l’origine, les circuits courts sont nés d’un modèle de production agricole poussé à l’extrême dans leurs logiques de rentabilité et productivité menant aux dérives que l’on connaît : scandales sanitaires, impact sur l’environnement, faible rémunération des producteurs,… C’est donc naturellement dans le secteur alimentaire que se sont développés les premières actions de circuits courts de par le monde. Dès les années 60, le Japon, réfléchit à une solution alternative au commerce moderne, avec les Teikei (système de distribution directe). Consommateurs et producteurs s’unissent dans le but de réinstaurer un rapport direct ainsi que les modèles de culture, de distribution et de consommation sains et sans risques pour l’environnement. Les Teikei sont les ancêtres du circuit court dans l’agroalimentaire.
  14. Impacts sur leur santé : rien de plus sain et nourrissant qu’un fruit cueilli à maturité et cultivé de manière naturelle.  Impacts en matière de sécurité alimentaire : une ville comme Londres n’a que 3 jours d’autosuffisance en cas de rupture de pétrole. Seul 2 % de l’alimentation des villes est produite localement, et 98 % de ce qui est produit est exporté selon une étude Cabinet Utopies de 2017 (http://www.utopies.com/wp-content/uploads/2017/06/autonomie-alimentaire-des-villes-notedeposition12.pdf).  Impacts sur le dynamisme économique : la multiplication des échanges économiques sur un même territoire est facteur de développement et d’emploi.
  15. Diminution de l’impact du transport (grâce à la limitation des intermédiaires et des distances géographiques) seulement si la logistique de la filière est bien établie, Le transport peut devenir très impactant : type de transport / véhicule utilisé ; taux de remplissage / trajets à vide
  16. We have an inspiring vision: to create a better everyday life for the many people. It gives us a strong sense of purpose and the opportunity to do great things. Sustainability contributes to achieving our vision. That’s why we have taken many bold steps to ensure IKEA has a positive impact on people and the planet. But our journey is just getting started. There is much more to do. MSL@H: solar Circular
  17. We have an inspiring vision: to create a better everyday life for the many people. It gives us a strong sense of purpose and the opportunity to do great things. Sustainability contributes to achieving our vision. That’s why we have taken many bold steps to ensure IKEA has a positive impact on people and the planet. But our journey is just getting started. There is much more to do. Within this strategy we have 3 big pillars, one of these pillars is circularity.
  18. It is a metamorphosis, as a business concept it is more than a change from the outside. It is a fundamental change in the way IKEA designs and develops products and a fundamental change how we involve our customers in this process. EG designing of the lamp & cord
  19. Our planet’s resources are finite. As IKEA wants to keep on growing its business, we need to find new ways to produce and sell in a sustainable, sound way. The shift to a circular business model is therefore a prerequisite for future growth.
  20. For IKEA circular economy is not new and we do not consider it as a project. Circular economy is part of our DNA and we see it coming back on various levels in our organisation. And that is exactly what we want circular to be : omnipresent in our organisation. As you will see in a minute, sometimes on a modest scale, sometimes pretty spectacular. It’s in our stores, it’s in our products, it’s in our customers We want to learn from every initiative and value it on its business potential. Does it enrich the life of our customers? Does it lower the impact on resources like natural materials? Does it make the world a better place? All these aspects are being taken into account. When we develop circular projects we always aim for short-term and tangible results. ‘Start small and be effective’ is our motto and turns out to be a fruitful approach.
  21. It’s is in our DNA. Many of our classics already have been designed and produced with circular in mind. The interesting insight here is that you do not have to compromise on design nor quality.   Extendable beds allow customer not to buy a new bed at each stage of the child but to adapt the bed so that it can last longer
  22. It’s is in our DNA. Many of our classics already have been designed and produced with circular in mind. The interesting insight here is that you do not have to compromise on design nor quality.   Klippan and Billy have been created in 1979. we follow series over years, enabling customer to dapt according to their needs or to change cover (and not sofa) according to the season, or mood
  23. It’s is in our DNA. Many of our classics already have been designed and produced with circular in mind. The interesting insight here is that you do not have to compromise on design nor quality.   Very easy to assemble and disassemble for a long life time of the product. But also very easy recycle : only one material.
  24. You wouldn’t consider them as ‘recycled’ from the outside. However, these IKEA quality products are partially made of materials from a recycled source. It was a challenge for our designers and manufacturers to guarantee the high quality levels our customers demand, but they succeeded.   (To add: one of two examples to explain the circular component in the product) Recycled bottles Recycled glass
  25. Today for example we have KUNGSBACKA – show movie
  26. Today for example we have KUNGSBACKA – show movie
  27. Recovery gives products that do get damaged, returned products or showroom models a second chance by repackaging, repairing or selling them at discounted prices. Since FY14, we have installed repackaging machines in 250 stores worldwide, and more than 80% of distribution centres. In FY16 we repackaged 29% of products that were damaged in store or returned by customers. Approximately 60% of the remaining products unable to be repacked were given a second chance through sales at discounted prices.
  28. It goes without saying that waste in retail is the number one challenge. If we succeed in sorting a maximum of the materials, it would be a giant leap forward. And that exactly what we do: investing in equipment and training that made it easy and stimulating for employees to make a small contribution. They are now super engaged ! Simple works: today we sort an impressive 91% of our waste. These materials are treated for re-use and start a second life. This number puts IKEA at the top in Belgium
  29. We love to see our customers enjoying their food and drinks in our restaurants. It is part of the IKEA experience and we do everything we can to improve this experience. On the negative side, we are been confronted with food that is not being consumed and inevitably lots of waste. Our challenge was: how can we reduce the waste in the restaurants? The has led to three very successful projects.   Mussel shells + pot eatable cups mushrooms
  30. IKEA takes care of materials, its products, its stores but most of all of its customers. We invest and believe in the circular philosophy as much as a growing number of the public does. That’s exactly why we do involve our customers in our efforts. We want to be part of the metamorphosis and see how, by taking little steps, they can create a significant impact too. As you will see in a moment we launch projects they can benefit from in their daily life. So no theory but a very practical approach. The metamorphosis to the circular economy can be easily founded with numbers. We believe circular is a business concept rather than a vision on sustainability. And the best is yet to come.
  31. What is important to remember about IKEA’s circular vision? We do it in our stores We build it into our products We engage our customers around it
  32. What does it take to make circular economy a success?   Please allow me refer to the metamorphosis concept once more. You can’t launch a circular economy overnight. It takes times to define the right battlefields, develop a long-term programme and invest in a consistent follow-up. You can’t do it halfway, that’s why a step by step approach is so important. Better small and effective than big and a diffused result.   As with a metamorphosis, people want to see a tangible result. They can be convinced if they are being confronted with clear initiatives that are part of their daily life. Circular economy is real, not something that has been developed in a lab.   The third learning we have at IKEA is on the business side. You need clear KPI’s. Once again: metamorphosis is king. It is a gradual process. Be brave if you can, be modest if you have to be.
  33. Bonjour a tous, Merci d’etre présents ce jour Aurélie manzi, FH et moi-même Florence posschelle Vous présentons LILI BULK – une solution innovante pour pratiquer le zéro déchet Depuis quelques année un vrai mouvement s’est mis en marche, initié par une franco américaine, Béa Johnson. L’idée: consommer sans emballage afin de réduire son budget et sa production de déchets. On sait qu’aujourd’hui les plastiques en tous genres sont les plus grands prédateurs des mers et océans. On a donc vu naître une nouvelle génération de consomm’acteurs qui prend conscience qu’il faut agir, que jeter plus de 400 kg de déchets par an ce n’est pas normal? Mais comment ? En évitant les emballages en tous genres, en achetant en vrac, en prenant plaisir à cuisiner et à faire soi-même. En achetant des produits consignés comme le faisait nos grands –parents. Back to basics en quelques sortes.
  34. Mais se mettre dans la mouvance Zéro déchet n’est pas si simple. Il faut de l’organisation, du temps et beaucoup de bonne volonté. Par exemple avoir toujours ses contenants avec soi pour faire ses courses (tupp/bocaux/sacs à vrac), les bonnes tailles, le juste nombre. Etre patient: tarer son contenant quand le magasin le propose, le remplir à la trémie ou se plonger sa pelle dans un bac à vrac pas toujours propret! Bref, vous l’aurez compris, la démarche pourrait en démotiver plus d’un! Surtout avec une famille et une vie à 100 à l’heure, ce n’est pas toujours facile.
  35. Voilà pourquoi, Florence et moi, fortes de notre expérience en zéro déchet voulons « simplifier ce vrac » mais comment. en proposant une gamme de produits d’épicerie (céréales, fruits secs et graines, confiserie, pois et lentilles, pâtes et riz, sucres et farines, condiments, épices, huiles et vinaigre) 100 % bio le tout dans des bocaux consignés. Provenant à 60% de producteurs passionnés. Ces bocaux sont récupérés, lavés et remis dans le circuit selon les prescriptions d’hygiène en vigueur, permettant de maitriser le bilan carbone grâce à nos installations professionnelles peu énergivores.
  36. Les opérations logistiques de nettoyage empotage, livraison B2B sont réalisés depuis 15J par un partenaire d’exception : la ferme no pilifs qui emplie des travailleurs en situation de handicap. Cela donne à LILI BULK encore plus de sens et 5 personnes sont formées pourjn LILI BULK