EVALUATION IMPACT
MONS 2015 - Capitale européenne de la culture.
(Sur base des données disponibles en février 2016)
Philip...
Qui sommes-nous?
- Depuis 1999 centre de recherche européen spécialiste de l’Economie de la
culture et du sport – établi à...
Mission d’évaluation
- Comprendre les retombées de l’investissement culturel au niveau économique
et social;
- Mise en pla...
Le contexte local - 2015
- Ville de 95 000 habitants (compétitivité en terme d’attractivité touristique
limité);
- Taux de...
La nature de l’investissement culturel
(préambule)
- Un investissement controversé (la culture est secondaire), festif (en...
Calcul Effet de Levier - Méthodologie (I)
•Modélisation par les Tableaux Entrées-Sorties (TES) nationaux de 2010 publiés p...
•Ce modèle permet de capturer:
(1) Les impacts directs (Fondation,
visiteurs, infrastructures)
(2) Les impacts indirects
(...
(1) L’effet de levier de chaque euro investi par les autorités publiques dans le budget
opérationnel de la Fondation Mons ...
Effet de levier (I): Dépenses entre
2005-2015*
• Dépenses des visiteurs: 75
• Infrastructures culturelles: 120
• Aménageme...
Effet de levier (III): Production/
Création de Richesse
•L’impact économique accumulé est égal à une
augmentation de l’act...
Effet de Levier (II)
•Chaque 1€ investi par les autorités
publiques régionales dans le budget
opérationnel de la Fondation...
Effet de levier (IV) : Emploi
•380 emplois créés et/ou préservés en
moyenne par an
•2000 emplois créés et/ou préservés en ...
Comparaison des Budgets Réels des CEC
Budget opérationnel per capita des
CEC
Comparaison des fonds publics et privés des CEC
Ressources Publiques
Ressources Privées
Lille 2004
Liverpool 2008
Tallin 2...
Lille 2004
Liverpool 2008
Tallin 2011
Turku 2011
Guimaraes 2012
Maribor 2012
Marseille 2013
Kosice 2013
Riga 2014
Umea 201...
Investissement infrastructures
culturelles
Budget communication
Comparaison des budgets dédiés à la communication:
L’attente des montois - Enquête Résidents Grand
Mons (2016), retombées:
L’ Attente montoise - Niveau de
satisfaction
Pour 86% des montois Mons 2015 est une
initiative positive (2015) .
Attente s...
Mons: Ville de destination?
•Plus de 2,1 million de visiteurs (non-définitif) (billets vendus +
entrées gratuites)
•Est. 7...
Les principaux enseignements
(CEC)
- Une excellente maîtrise du risque de l’investissement culturel (exemplaire)
- Gestion...
Conclusion et
Questions
Philippe Kern - pkern@keanet.eu
Rue du Trône, 51
B-1050 Bruxelles
+32 289 26 00
www.keanet.eu
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

KEA Evaluation Impact Mons 2015 Captiale européenne de la culture

1 319 vues

Publié le

At the press conference organized on 21 June by the city of Mons to report on the outcomes of the Year of European Capital of Culture, KEA presents its preliminary findings on the evaluation report. KEA has been working on the economic and social impact of MONS 2015 since 2012.
KEA study shows that 1 Euro public investment for Mons 2015 European Capital of Culture leveraged 5.5 Euro in additional spending.
Economic and social impacts of the cultural investment are remarkable for a European city with less than 100 000 inhabitants at a time of great economic and social insecurity in a region long confronted with industrial decline. The study shows the contribution of the cultural investment in the establishment of a creative ecosystem conducive to innovation. Final evaluation report will be made available in the course of July 2016.

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 319
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
623
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Courage politique – investissement artistique est disruptif
  • Infraxtructure touristique – 2 hotels / privé
    Façade renovation, voiirie (FEDER)
    Infrastructure culturelle (musées)
    On applique le multiplicateur sur les categories de depenses pour obtenir la valeur de production totale
  • Cette production totale est transformé en valeur ajoutée brute pour nous permettre le caclcud de l’effet de levier
  • Lille et Marseille – Metropole
  • KEA Evaluation Impact Mons 2015 Captiale européenne de la culture

    1. 1. EVALUATION IMPACT MONS 2015 - Capitale européenne de la culture. (Sur base des données disponibles en février 2016) Philippe Kern – Directeur 21 JUIN 2016
    2. 2. Qui sommes-nous? - Depuis 1999 centre de recherche européen spécialiste de l’Economie de la culture et du sport – établi à Bruxelles et Shenzhen; - Expert auprès de l’Union européenne, Conseil de l’Europe, OMPI; - Conseil en matière de politique des industries culturelles et créatives auprès des territoires (Etat, villes, régions) et organisations; - Gestion de projets européens relatifs à l’investissement culturel. www.keanet.eu
    3. 3. Mission d’évaluation - Comprendre les retombées de l’investissement culturel au niveau économique et social; - Mise en place des instruments permettant une évaluation dans le temps; - Analyser les données statistiques disponibles à l’échelle d’une ville moyenne; - Permettre une analyse comparative (CEC) .
    4. 4. Le contexte local - 2015 - Ville de 95 000 habitants (compétitivité en terme d’attractivité touristique limité); - Taux de chômage et passé industriel; - Mons, où il fait bon vivre mais période d’incertitudes liée aux crises (économique, politique, Europe, terrorisme, migratoires) qui nourrit un sentiment d’insécurité (festif?); - Politique “Creative Wallonia” – soutien à l’innovation et à la création – insérer l’investissement culturel dans la politique d’innovation.
    5. 5. La nature de l’investissement culturel (préambule) - Un investissement controversé (la culture est secondaire), festif (en temps de crise) - Il nécessite du courage politique ( affectation de 70 millions d’Euros à destination culturelle / impact disruptif de l’intervention artistique). - Le principal retour sur investissement n’est pas facilement quantifiable (confiance, moral, fierté, etat d’esprit, attractivité, image, qualité de vie). - L’investissement culturel a de nombreuses finalités stratégiques car il participe de manière transversale: - à la création de richesses (effet de levier) - instrument de politique économique et d’attractivté du territoire ) - à la plannification urbaine, espace public - à la cohésion sociale, politique d’éducation - l’établissement d’un écosystème favorable à la création et à l’innovation - l’image de la ville et de la région.
    6. 6. Calcul Effet de Levier - Méthodologie (I) •Modélisation par les Tableaux Entrées-Sorties (TES) nationaux de 2010 publiés par le Bureau Fédéral du Plan (BFP) et les multiplicateurs sectoriels •Une méthode rigoureuse généralement appliquée dans l’évaluation des impacts économiques •Le modèle TES désagrège l’économie en 64 secteurs et simule les transactions intersectorielles entre les acteurs économiques •On catégorise toutes les dépenses par 64 secteurs, puis on les multiplie par des multiplicateurs sectoriels calculés à partir des TES 2010.
    7. 7. •Ce modèle permet de capturer: (1) Les impacts directs (Fondation, visiteurs, infrastructures) (2) Les impacts indirects (fournisseurs  sous-traitants) (3) Les impacts induits (revenus des ménages qui réinjectent une partie de ces revenus dans l’économie) Méthodologie (II) Image 1 : Illustration des impacts directs, indirects et induits
    8. 8. (1) L’effet de levier de chaque euro investi par les autorités publiques dans le budget opérationnel de la Fondation Mons 2015; (2) L’impact global sur le volume de production /création de richesse nationale totale et la contribution à la valeur ajoutée brute de Mons 2015; (3) Le nombre d’emplois générés et/ou préservés par Mons 2015 et l’augmentation du revenu des ménages résultante Image 2: Différences entre les outils de mesure du niveau de production Qu’est-ce qu’on mesure?
    9. 9. Effet de levier (I): Dépenses entre 2005-2015* • Dépenses des visiteurs: 75 • Infrastructures culturelles: 120 • Aménagement du territoire 30 • Infrastructures touristiques : 25 • Dépenses de la Fondation: 65 * en millions d’euros Les dépenses ci-dessus ne présentent que les dépenses prises en compte dans les calculs (e.g. les fournisseurs étrangers et certains investissements exclus) Image 3: Comparaison des dépenses en infrastructures publiques per capita (Source: KEA)
    10. 10. Effet de levier (III): Production/ Création de Richesse •L’impact économique accumulé est égal à une augmentation de l’activité économique, c-à-d la production totale, d’une valeur totale de 850 millions d’euros entre 2005-15. •Cela correspond aussi à une contribution à la valeur ajoutée brute de 295 millions d‘euros entre 2005-2015. Image 5: Hausse dans l’activité économique (production totale) par an
    11. 11. Effet de Levier (II) •Chaque 1€ investi par les autorités publiques régionales dans le budget opérationnel de la Fondation Mons 2015 retourne comme 5,5 € net dans l’économie belge. •Raisonnement: La mise en place d’un tel programme attire des visiteurs , nécessite des investissements publics et privés en infrastructures culturelles et touristiques, fait appel à des fournisseurs, requiert de nouveaux employés. D’où: •Effet de Levier = (Contribution à la VAB/Part Publique du Budget Opérationnel) Image 4: Effet de Levier de Mons 2015
    12. 12. Effet de levier (IV) : Emploi •380 emplois créés et/ou préservés en moyenne par an •2000 emplois créés et/ou préservés en 2015  pic d’activités •En conséquence, 140 millions d’euros revenus supplémentaires pour les ménages Image 6: Répartition par secteur des emplois générés et/ou préservés par Mons 2015
    13. 13. Comparaison des Budgets Réels des CEC
    14. 14. Budget opérationnel per capita des CEC
    15. 15. Comparaison des fonds publics et privés des CEC Ressources Publiques Ressources Privées Lille 2004 Liverpool 2008 Tallin 2011 Turku 2011 Guimaraes 2012 Maribor 2012 Marseille 2013 Kosice 2013 Riga 2014 Umea 2014 Pilsen 2015 Mons 2015
    16. 16. Lille 2004 Liverpool 2008 Tallin 2011 Turku 2011 Guimaraes 2012 Maribor 2012 Marseille 2013 Kosice 2013 Riga 2014 Umea 2014 Pilsen 2015 Mons 2015 Ventilation des dépenses par CEC Programmation Communication Administration Autre
    17. 17. Investissement infrastructures culturelles
    18. 18. Budget communication Comparaison des budgets dédiés à la communication:
    19. 19. L’attente des montois - Enquête Résidents Grand Mons (2016), retombées:
    20. 20. L’ Attente montoise - Niveau de satisfaction Pour 86% des montois Mons 2015 est une initiative positive (2015) . Attente sur la pérennité (2016)
    21. 21. Mons: Ville de destination? •Plus de 2,1 million de visiteurs (non-définitif) (billets vendus + entrées gratuites) •Est. 75 million d’Euros en dépense touristique (conservateur) •L’Office du Tourisme a attiré 156 966* visiteurs (+211% par rapport à 2014) • Important accroissement du nombre de visiteurs flamands (20 x plus) •Les touristes sont très positifs à l’égard de leur séjour à Mons avec un taux de satisfaction de 82%. •Au niveau de la proposition liée à la satisfaction du séjour le taux avoisine les 90%. *N’inclut pas les visites à la boutique Année avant CEC Année CEC TOT visiteurs TOT visiteurs Var % Lille 2004 308 000 822 942 167 Guimarães 2012 55 206 121 435 119 Marseille 2013 361 091 457 645 26 Mons 2015 50 496 156 966* 211 Variation des visites aux offices de tourisme, CEC
    22. 22. Les principaux enseignements (CEC) - Une excellente maîtrise du risque de l’investissement culturel (exemplaire) - Gestion du projet - investissement stratégique sur le long terme (2002 – 2025) – culture au service de l’innovation (ecosys.) - binôme politique/artistique (Vasseur/Di Rupo) – Confiance et investissement culturel - maximisation des ressources financières européennes (Fds structurels européens) - qualité de la communication. - Programmation artistique -Conciliation de l’excellence artistique avec le populaire (excellent niveau de participation locale) -Mix évènements de prestige et activités de proximités, participatifs, créateurs de liens social. Principaux indicateurs du succés les attentes de la population (du scepticisme à l’ambition).
    23. 23. Conclusion et Questions Philippe Kern - pkern@keanet.eu Rue du Trône, 51 B-1050 Bruxelles +32 289 26 00 www.keanet.eu

    ×