SlideShare une entreprise Scribd logo
Enseigner les SES
Le rôle des documents et le débat inductif/déductif…
(2ème séance du 21 mars 2016)
Formation des M1 de SES (Ph.Watrelot) 2015-2016
http://fr.slideshare.net/PhilippeWatrelot/presentations
Documents et questions
• Inductif/déductif ?
• l’utilisation des documents au coeur de la
pédagogie des SES
• Un usage qui s’est transformé et réduit
• les documents dans les pratiques actuelles des
profs de SES
• Savoir poser des questions et guider les élèves
Inductif - déductif ?
La distinction concerne tout ce qui est perceptible du dehors dans la
personne et dans son entourage. Bornons nous à la considérer dans le
costume. Pour cela, il est nécessaire de commencer par quelques
considérations très générales sur les fonctions du costume dans l'humanité.
Pourquoi s'habille-t-on ?
Le vêtement humain a des fonctions diverses.
Hygiénique, il nous défend contre la rigueur des saisons, remplaçant chez
l'homme le pelage et le plumage dont la nature a pourvu les autres animaux.
Pudique, il se rattache à l'institution du mariage : c'est une précaution de la
jalousie contre des désirs illicites.
Esthétique, il fait valoir la beauté ou bien il est lui-même une beauté ; il sert
aussi à voiler ou à corriger la laideur.
Distinctif, il est le signe extérieur, aisément saisissable, des fonctions, des
rangs et des classes. Il efface des inégalités individuelles ; il crée ou consacre
et manifeste des égalités et des inégalités sociales.
De ces quatre fonctions, la première est peut-être la plus utile, mais elle fut
toujours et est encore aujourd'hui traitée comme la moins importante et
subordonnée aux trois autres, même chez les civilisés. C'est, en tout cas, la
dernière en date. L'homme ne s'est pas vêtu pour avoir chaud ; tardivement,
il a utilisé pour se préserver du froid de l’hiver et aussi des ardeurs de l’été
des accessoires qu'il avait d'abord ajoutés à sa personne pour de tout autres
fins. Bien avant de s'envelopper d'une robe et d'un manteau, il s'est orné de
colliers, de bracelets et de bagues ; il s'est logé des pierres ; des métaux, des
coquilles ; des os, des bois précieux dans le lobe de l'oreille, la cloison du
nez, la lèvre. Il s'est peint la peau : le tatouage n'est pas un vêtement chaud.
Les peaux d'animaux furent l'exhibition des dépouilles qu'un habile chasseur
était fier de montrer, avant que l'arrivée de la période glacière en fit une
nécessité. Les étoffes elles-mêmes furent des engins de pêche et de chasse,
puis des insignes et des trophées, plus tard seulement des défenses contre
les intempéries.
Edmond GOBLOT, La barrière et le niveau, 1925, éd. PUF.
Par quoi commencer ?
un faux débat ?
Une page de sensibilisation et de travail sur les prénotions
Sensibilisation (on ne peut pas tout faire...!)
Inductif/déductif
La démarche inductive part d’observations et mène à une
hypothèse ou un modèle scientifique. Il s’agit donc d’une
généralisation à une classe d’objets de ce qui a été observé sur
quelques cas particuliers.
Observation Induction
Théories
Concepts/lois
Déduction
La démarche déductive part de l’hypothèse pour l’appliquer à un
cas d’observations.
Le chercheur pose a priori l’hypothèse d’une relation entre
différentes variables, et l’applique ensuite à l’étude d’un certain
nombre d’observations. C’est pourquoi on parle le plus souvent
de démarche “hypothético-déductive”
Observation
Hypothèse
(concepts)
Vérification Déduction
Autant d'obstacles. Inversement, l'enseignement trop précoce de modèles ou de
schémas d'explication peut durcir de Jeunes esprits et les rendre inaptes à
entreprendre ultérieurement des études sérieuses de sciences économiques et
sociales.
Double écueil à éviter. Développer le sens de l'observation est une première
réponse. Mais l'observation peut être située à trois niveaux: observation directe,
(utilisation de l'expérience de l'élève, évidemment « critiquée » ou observation
suscitée); observation indirecte par l'intermédiaire du document chiffré;
observation indirecte par l'intermédiaire d'un observateur privilégié (analyse de
texte). Ainsi est-il possible de passer de l'environnement immédiat, - point
d'application utile mais non exclusif de cet enseignement - à un monde moins
proche.
Préambule de 1967
L'observation elle-même exige d'être située et conduite. Située dans un système
de «références», ou le temps - essentiellement le long terme - et l'espace
constituent les principales coordonnées. Il ne s'agit pas de suivre des évolutions
qui recouperaient le programme d'histoire, ni d'aborder des tableaux plus ou
moins exhaustifs. L'encyclopédisme des faits est à bannir. Mais il faut établir une
certaine relativité des phénomènes, prendre une certaine mesure des distances,
des différences, le cas échéant des permanences. Peut-être comprendre le
mécanisme de certains passages ou de certaines mutations.
L'observation doit être conduite: l'enseignement économique et social suppose la
connaissance d'un vocabulaire, d'un nombre restreint de concepts
rigoureusement définis, comme il demande la manipulation élémentaire, la lecture
des données chiffrées et de leur expression graphique; en somme, un langage qu'il
convient de rendre progressivement familier aux élèves.
Préambule de 1967
1. Une approche scientifique du monde social
Les sciences sociales, même si la question de leur spécificité par
rapport aux sciences de la nature fait l'objet de débats,
poursuivent indiscutablement une « visée scientifique ». Comme
dans les autres sciences, il s'agit de rendre compte de façon
rigoureuse de phénomènes soigneusement définis, de construire
des indicateurs de mesure pertinents, de formuler des hypothèses
et de les soumettre à l'épreuve de protocoles méthodologiques et
de données empiriques. Les schèmes d'intelligibilité construits par
les sciences sociales font ainsi l'objet d'un effort continu
d'enrichissement au sein des communautés savantes. [...]  L'accent
mis sur l'ambition scientifique des sciences sociales ne doit pas
conduire cependant à un point de vue « scientiste ».[...] 
Préambule Programme Première ES 2011
Préambule Programme Première ES 2011
2. Les disciplines et leur croisement
Si les sciences sociales ont en commun une ambition de connaissance scientifique
du social et, dans une certaine mesure, une histoire commune, elles se
caractérisent aussi par une spécialisation disciplinaire. La science économique, la
sociologie et la science politique ont des modes d'approche distincts du monde
social : elles construisent leurs objets d'étude à partir de points de vue différents,
elles privilégient des méthodologies distinctes, des concepts et des modes de
raisonnement qui leur sont propres.
[...] Il convient donc de permettre aux élèves de bien comprendre et
de maîtriser « les outils conceptuels et analytiques propres à chaque
discipline » avant de pouvoir croiser les regards sur un certain nombre
d'objets d'étude communs et sans pour autant s'interdire de faire parfois
référence à d'autres disciplines.
L’utilisation des documents
au coeur de la pédagogie
des SES
Dès la création d'un enseignement d'initiation aux faits
économiques et sociaux, les Instructions officielles (juillet et
octobre 1967) privilégient comme méthode pédagogique “ la
constitution et le commentaire de dossiers documentaires ” tant au
niveau de l'enseignement que de l'évaluation du travail des
élèves.
Cette prééminence accordée à l'étude de dossiers
documentaires sera confirmée par les Instructions officielles
accompagnant les modifications ultérieures des programmes...
Pourquoi utiliser des
documents en SES ?
Développer le sens
de l'observation des élèves
(démarche inductive)
Développer l'esprit critique
Offrir plusieurs points de vue
et du débat
(l'enseignant n'est pas la seule source de savoir)
3 justifications didactiques
• développement du sens de l'observation des élèves :
Les documents sont donc conçus avant tout comme moyen
de révéler à l'élève une réalité extérieure qu'il est censé mal
connaître et qu’il doit analyser
démarche inductive
• Plus que d'accumuler des connaissances, il s'agit de
développer chez l'élève “ une certaine attitude
intellectuelle ” et de le former à l'esprit
expérimental : la priorité est donnée à l'apprentissage des
savoir-faire et des méthodes d'observation et d'analyse sur
l'acquisition des connaissances “ académiques ”
enseignement de culture générale
Formation du citoyen
à l’esprit critique
• modifier les rapports entre professeurs et
élèves au sein de la classe en remplaçant le cours
magistral par “ le dialogue permanent ” entre maître
et élèves.
Il n’y a pas une seule source de savoir
les documents permettent d’illustrer la
diversité des points de vue et de
favoriser le débat.
Le travail sur documents intervient alors dans
toutes les phases de la démarche pédagogique :
• Ils permettent de sensibiliser les élèves au
problème à étudier
• Ils les aident à construire une
problématique et un plan
• ils nourrissent la réflexion et la synthèse
• la construction de dossiers documentaires
par les élèves est fortement encouragée
Le travail sur documents n'induit pas, à lui seul,
des pratiques de classe fondamentalement
différentes du cours magistral.Tout dépend de la
manière dont les documents sont effectivement
exploités.
La nature et l’usage des documents se sont
modifiés depuis la création de la discipline.
Ils apparaissent souvent comme une
permanence du passé mais sans avoir forcément
conservé l’esprit initial (ni même la référence
aux instructions officielles)
Le travail sur documents est donc omniprésent à l’époque
dans les pratiques de classe, même si les textes envisagent la
possibilité de recourir épisodiquement au cours magistral à la
demande des élèves.
Cette conception extensive du travail sur documents conduit
d'ailleurs à ne pas dissocier cours et travaux dirigés de
manière à éviter de faire de faire du travail dirigé un simple
moment d'illustration d'un cours magistral qui l'aurait précédé.
Une conception extensive
du document
Textes
- témoignages
- articles de presse
- extraits de livres de
vulgarisation
- textes scientifiques ou
de grands auteurs
Images (fixes ou animées)
- publicités
- dessins de presse
- tableaux, dessins
- films
- documentaires
Statistiques
- tableaux
- graphiques
Les documents servent
aussi de supports pour
l’évaluation des élèves
Baccalauréat années 70 = dissertation
appuyée sur un dossier documentaire (jusqu’à
12 documents)
- permet de soulager l’effort de mémoire
- permet d’évaluer la capacité à traiter des
informations
Mais… deux dangers : le commentaire
systématique et la paraphrase
Un usage des documents qui
s’est transformé... et réduit...
Les principales critiques
• critique de l’inductivisme « trouver la clé
cachée sous le paillasson. »
• mise sur le même plan de type de
documents de statuts très différents (une BD
= un texte d’auteur)
Codification de l’usage des
documents
(années 90)
Les Objectifs de référence de la classe de
seconde (1991) fixent trois objectifs :
• collecter les informations,
• traiter les informations,
• les analyser et les commenter
Codification de l’usage des
documents
(années 90)
Épreuves du baccalauréat
- Dissertation : 6 documents maximum dont au moins 2
statistiques
- Epreuve de synthèse (1995-2012) : 3 ou 4 documents
dont au moins un statistique
Les documents ne doivent pas dépasser 1300 signes
pour les textes et 65 données chiffrées pour les
tableaux statistiques.
Codification de l’usage des
documents
(2012)
Épreuves du baccalauréat
-Dissertation : 4 documents maximum “factuels” (stats) dont
éventuellement un texte
“ Chaque document statistique ne devra pas dépasser 120 données chiffrées
et le texte éventuel comporter plus de 2 500 signes.”
-Epreuve composée (à partir de 2013) : la 3e partie (EC3) contient 2
ou 3 documents
“ Les documents ne doivent pas dépasser 1300 signes pour les textes et 65
données chiffrées pour les tableaux statistiques.
Chaque texte ne devra pas dépasser 2 500 signes et chaque document
statistique comporter plus de 120 données chiffrées.”
Dans l'épreuve de dissertation, le dossier
documentaire constitue avant tout une aide pour
l'élève qui est libre de l'utiliser à sa façon en
fonction de la problématique qu'il a choisie pour
répondre à la question posée.
théories, etc.
Codification de l’usage
des documents
L’utilisation des documents
dans les pratiques actuelles
C’est toujours une pratique habituelle
(95% des observations)…
…mais la nature des documents étudiés a changé
(les documents purement factuels ne représentent
plus que 25%)
(d’après rapport inspection générale 2000)
L’utilisation des documents dans
les pratiques actuelles
L’essentiel des documents utilisés provient des
manuels mais aussi de revues de vulgarisation
(Alternatives économiques, Sciences Humaines, Le
Monde, …)
La tension entre la contrainte de scientificité et
celle de lisibilité conduit souvent à apporter des
modifications aux documents proposés aux élèves
au risque d'en dénaturer le sens.
L’utilisation des documents
dans les pratiques actuelles
“Dans la majorité des situations observées, l'analyse des
documents fait l'objet d'un travail préalable de préparation sur la
base de questions posées par le professeur. Lorsque ce travail a
été réellement effectué par les élèves, ce qui dépend
généralement de la régularité des contrôles effectués par
l'enseignant, le cours peut alors se construire à partir d'un jeu de
questions-réponses. Cependant, dans à peu près un tiers des cas,
la découverte des documents se fait en cours”
(source inspection générale de SES)
“Les travaux pratiques donnent cependant l'occasion aux
professeurs de systématiser les méthodes d'exploitation des
documents. ”
(rapport inspection générale)
Des objectifs différents
selon les niveaux
En seconde, des objectifs modestes
Les professeurs exercent les élèves à extraire le contenu informatif des
documents et à opérer des transformations simples, pour construire une courte
synthèse.
Le travail sur les textes porte plus spécifiquement sur la vérification de la
maîtrise d'un vocabulaire économique et sociologique de base, la capacité à
repérer les grandes articulations d'un raisonnement et à distinguer les idées
principales des idées secondaires.
L'analyse des tableaux statistiques et des graphiques est surtout centrée sur la
capacité à lire correctement les chiffres, à opérer des calculs de pourcentages,
d'indices ou de coefficients multiplicateurs à partir de données brutes, enfin à
réaliser des représentations graphiques adéquates à partir de tableaux
statistiques
Des objectifs différents
selon les niveaux
En classe de première et de terminale, les objectifs se
complexifient.
L'entraînement à la confrontation d'informations émanant
de plusieurs documents, l'exercice du sens critique sont
davantage développés.
Comparer des textes d'auteurs se rattachant à des
courants de pensée opposés, en mettant en évidence les
présupposés de chaque argumentation et les modes de
raisonnement développés .
Rupture ou permanence ?
Le travail sur documents n'induit pas, à lui seul,
des pratiques de classe fondamentalement
différentes du cours magistral.Tout dépend de la
manière dont les documents sont effectivement
exploités.
La nature et l’usage des documents se sont
modifiés depuis la création de la discipline.
Ils apparaissent souvent comme une
permanence du passé mais sans avoir forcément
conservé l’esprit initial (ni même la référence
aux instructions officielles)
N'oubliez pas la consigne !
(extrait du rapport de l’inspection générale, 2000)
“Trop souvent l'étude des documents repose sur une
suite de questions dont la cohérence ne semble
obéir ni à une problématique d'ensemble, ni à
une progressivité des difficultés, ni à une
méthode d'investigation particulière. Le caractère
elliptique et allusif de ce travail laisse inévitablement une
impression d'insatisfaction aux élèves comme à
l'inspecteur !”
Élaborer des questions
et des consignes de
travail...
“M’sieur, je comprends
pas la question, ça veut
dire quoi analyser ?”
“Ils zappent la lecture
de la consigne, pour me
demander, Madame,
qu’est-ce qu’il faut
faire ?”
Comment aider les élèves ?
Faites lire la consigne par un élève ; une fois, deux fois.
Ménagez un temps nécessaire pour faire intérioriser
et mobiliser les ressources. Puis donnez le signal du
départ.
Dans le cas d’un devoir, faites lire toutes les questions,
réservez le temps, puis départ. Cela peut éviter les
erreurs de type impulsif.
 
Faites lire la consigne, et décomposez-la : demandez à
repérer le verbe, les éléments importants, les aides
possibles, le support utilisé, le temps imparti.
Comment aider les
élèves ?
Faites lire la consigne, et décomposez-la :
demandez à repérer le verbe d’action, les
éléments importants, les aides possibles, le
support utilisé, le temps imparti.
Construire une consigne
Evitez les verbes « mentalistes » (appréciez, que
pensez vous ?) et préférez les verbes d’action
concrète : relevez , mesurez, comparez, calculez,
argumentez...
Etayer / desétayer...
• Jusqu’où aider les élèves ?
• Comment les guider vers une bonne compréhension du texte ?
• Comment les aider à aller vers l’autonomie ?
• Donc, faut-il toujours les guider ?
Vygotski (1896-1934) a élaboré de nombreux concepts dont celui de ZPD, zone proximale
de développement. Celle-ci décrit l’espace conceptuel entre ce que l’enfant peut apprendre
de lui-même et ce qu'il peut apprendre avec l'aide d’un adulte. Elle est donc tout ce que l’enfant
peut maîtriser quand une aide appropriée lui est donnée.
Pour Vygotski, les enfants peuvent réaliser et maîtriser des problèmes complexes quand ils sont
accompagnés par une personne compétente. L'enseignant, l'éducateur a alors une fonction utile
dans la construction de l'apprentissage. L'enfant ne construit pas seul ses savoirs par une
maturation psychologique plus ou moins naturelle.
Le travail du pédagogue consiste alors à construire des situations de formation avec une
possibilité d'assurance, dans des conditions socio-relationnelles propices, permettant de
construire des savoirs : organiser, structurer, etc...C'est ce qu'on peut appeler l'étayage. Si on
reste à ce niveau-là, on ne dégage pas le sujet de sa dépendance par rapport à la situation de
formation. Si on veut le faire progresser, il faut donc passer à une formation de désétayage; et
on peut désétayer que ce qui a été étayé.
ZPD
zone proximale de
développement
❝ Désétayer, c'est permettre à l'apprenant de se passer des aides
formatives. Dans leur dimension socio-relationnelle d'abord : il faut
que le sujet ne soit plus dépendant des aides psychologiques dont on
l'a, dans un premier temps, enouré; et dans leur dimension cognitive
ensuite : il faut que le sujet soit capable de transférer ce qu'il a
appris dans des situations différentes de la situation d'apprentissage.
C'est ce que j'appelle dans mon jargon " la décontextualisation". Le
sujet doit devenir progressivement capable de se passer de la
présence du maître et de trouver des situations où il peut réutiliser
ce qu'il a appris à l'école. C'est ce que les Américains appellent le "
bridging ", c'est-à-dire la capacité de faire des "ponts" avec d'autres
situations que celles dans lesquelles on a appris [...] ❞
Philippe Meirieu

Contenu connexe

Tendances

Analyse syst educ_2-gouvernance et politique
Analyse syst educ_2-gouvernance et politiqueAnalyse syst educ_2-gouvernance et politique
Analyse syst educ_2-gouvernance et politiquePhilippe Watrelot
 
M2-Construire progression cours (14-15)
M2-Construire progression cours (14-15)M2-Construire progression cours (14-15)
M2-Construire progression cours (14-15)Philippe Watrelot
 
M1 1-construire une séquence-2013
M1 1-construire une séquence-2013M1 1-construire une séquence-2013
M1 1-construire une séquence-2013Philippe Watrelot
 
Evaluer en ses savigny-vauréal-2014
Evaluer en ses   savigny-vauréal-2014Evaluer en ses   savigny-vauréal-2014
Evaluer en ses savigny-vauréal-2014Philippe Watrelot
 
Evaluation tronc commun mai 2021
Evaluation tronc commun mai 2021Evaluation tronc commun mai 2021
Evaluation tronc commun mai 2021Philippe Watrelot
 
Ph w construire progression-cours (17-18)
Ph w construire progression-cours (17-18)Ph w construire progression-cours (17-18)
Ph w construire progression-cours (17-18)Philippe Watrelot
 
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt
M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigtM1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigtPhilippe Watrelot
 
Supuesto paquita
Supuesto paquitaSupuesto paquita
Supuesto paquitaeddymalaga
 
Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014 Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014 Philippe Watrelot
 
Ph w évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
Ph w  évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1Ph w  évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
Ph w évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1Philippe Watrelot
 
Ph w présentation formation stagiaires 17
Ph w  présentation formation stagiaires 17Ph w  présentation formation stagiaires 17
Ph w présentation formation stagiaires 17Philippe Watrelot
 
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. ClauzardCM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzardphilip61
 
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
Ph w  stage besancon (matinee) oct-18Ph w  stage besancon (matinee) oct-18
Ph w stage besancon (matinee) oct-18Philippe Watrelot
 
L’enseignement du design en lycée professionnel : contraintes du milieu didac...
L’enseignement du design en lycée professionnel : contraintes du milieu didac...L’enseignement du design en lycée professionnel : contraintes du milieu didac...
L’enseignement du design en lycée professionnel : contraintes du milieu didac...GCAF
 
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019Philippe Watrelot
 
L’élève, la table et le dessin : postures, gestes, instruments
L’élève, la table et le dessin : postures, gestes, instrumentsL’élève, la table et le dessin : postures, gestes, instruments
L’élève, la table et le dessin : postures, gestes, instrumentsGCAF
 
Des catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classeDes catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classephilip61
 

Tendances (20)

Analyse syst educ_2-gouvernance et politique
Analyse syst educ_2-gouvernance et politiqueAnalyse syst educ_2-gouvernance et politique
Analyse syst educ_2-gouvernance et politique
 
M2-Construire progression cours (14-15)
M2-Construire progression cours (14-15)M2-Construire progression cours (14-15)
M2-Construire progression cours (14-15)
 
M1 1-construire une séquence-2013
M1 1-construire une séquence-2013M1 1-construire une séquence-2013
M1 1-construire une séquence-2013
 
Evaluer en ses savigny-vauréal-2014
Evaluer en ses   savigny-vauréal-2014Evaluer en ses   savigny-vauréal-2014
Evaluer en ses savigny-vauréal-2014
 
Différenciation vb
Différenciation vbDifférenciation vb
Différenciation vb
 
Evaluation tronc commun mai 2021
Evaluation tronc commun mai 2021Evaluation tronc commun mai 2021
Evaluation tronc commun mai 2021
 
M1 2019 s3-apprendre
M1 2019   s3-apprendreM1 2019   s3-apprendre
M1 2019 s3-apprendre
 
Ph w construire progression-cours (17-18)
Ph w construire progression-cours (17-18)Ph w construire progression-cours (17-18)
Ph w construire progression-cours (17-18)
 
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt
M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigtM1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt
 
Supuesto paquita
Supuesto paquitaSupuesto paquita
Supuesto paquita
 
Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014 Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014
 
Ph w évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
Ph w  évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1Ph w  évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
Ph w évaluation-fdf:espé-janvier 2017 -séance 1
 
Ph w présentation formation stagiaires 17
Ph w  présentation formation stagiaires 17Ph w  présentation formation stagiaires 17
Ph w présentation formation stagiaires 17
 
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. ClauzardCM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
 
Gd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigtGd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigt
 
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
Ph w  stage besancon (matinee) oct-18Ph w  stage besancon (matinee) oct-18
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
 
L’enseignement du design en lycée professionnel : contraintes du milieu didac...
L’enseignement du design en lycée professionnel : contraintes du milieu didac...L’enseignement du design en lycée professionnel : contraintes du milieu didac...
L’enseignement du design en lycée professionnel : contraintes du milieu didac...
 
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019M1  s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
M1 s1- devenir enseignant - moi, enseigt - 2019
 
L’élève, la table et le dessin : postures, gestes, instruments
L’élève, la table et le dessin : postures, gestes, instrumentsL’élève, la table et le dessin : postures, gestes, instruments
L’élève, la table et le dessin : postures, gestes, instruments
 
Des catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classeDes catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classe
 

En vedette

Enseigner les ses 2015 -histoire et débats
Enseigner les ses   2015 -histoire et débatsEnseigner les ses   2015 -histoire et débats
Enseigner les ses 2015 -histoire et débatsPhilippe Watrelot
 
Diapo chap 6 intégration:individualisme_2016
Diapo chap 6 intégration:individualisme_2016Diapo chap 6 intégration:individualisme_2016
Diapo chap 6 intégration:individualisme_2016Philippe Watrelot
 
Analyse syst educ_4-egalité-equité-inégalités
Analyse syst educ_4-egalité-equité-inégalitésAnalyse syst educ_4-egalité-equité-inégalités
Analyse syst educ_4-egalité-equité-inégalitésPhilippe Watrelot
 
Analyse syst educ_5-programmes-curricula
Analyse syst educ_5-programmes-curriculaAnalyse syst educ_5-programmes-curricula
Analyse syst educ_5-programmes-curriculaPhilippe Watrelot
 
Ph w enseigner les ses - 2016 -histoire et débats
Ph w enseigner les ses - 2016 -histoire et débatsPh w enseigner les ses - 2016 -histoire et débats
Ph w enseigner les ses - 2016 -histoire et débatsPhilippe Watrelot
 
Diapo chap 09-travail-emploi-chômage (15-16)
Diapo chap 09-travail-emploi-chômage (15-16)Diapo chap 09-travail-emploi-chômage (15-16)
Diapo chap 09-travail-emploi-chômage (15-16)Philippe Watrelot
 
Tes3 15 16-ch_8_justice sociale
Tes3 15 16-ch_8_justice sociale Tes3 15 16-ch_8_justice sociale
Tes3 15 16-ch_8_justice sociale Philippe Watrelot
 
Ph w diapo chap10-devt durable (15-16)
Ph w diapo chap10-devt durable (15-16)Ph w diapo chap10-devt durable (15-16)
Ph w diapo chap10-devt durable (15-16)Philippe Watrelot
 
2016 diapo chap 7-conflictualité
2016 diapo chap 7-conflictualité2016 diapo chap 7-conflictualité
2016 diapo chap 7-conflictualitéPhilippe Watrelot
 
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuations
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuationsChap2 tes 2016_diapo_fluctuations
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuationsPhilippe Watrelot
 
2016 diapo chap 3 mondialisation-tes3
2016 diapo chap 3 mondialisation-tes32016 diapo chap 3 mondialisation-tes3
2016 diapo chap 3 mondialisation-tes3Philippe Watrelot
 
Diapo chap 1- tes3-2016 sources croissance éco
Diapo chap 1- tes3-2016 sources croissance écoDiapo chap 1- tes3-2016 sources croissance éco
Diapo chap 1- tes3-2016 sources croissance écoPhilippe Watrelot
 
Diapo chap11 union européenne
Diapo chap11 union européenneDiapo chap11 union européenne
Diapo chap11 union européennePhilippe Watrelot
 
Diapo chap11 union européenne
Diapo chap11 union européenneDiapo chap11 union européenne
Diapo chap11 union européennePhilippe Watrelot
 

En vedette (15)

M2 jeux-nouveaux outils
M2 jeux-nouveaux outilsM2 jeux-nouveaux outils
M2 jeux-nouveaux outils
 
Enseigner les ses 2015 -histoire et débats
Enseigner les ses   2015 -histoire et débatsEnseigner les ses   2015 -histoire et débats
Enseigner les ses 2015 -histoire et débats
 
Diapo chap 6 intégration:individualisme_2016
Diapo chap 6 intégration:individualisme_2016Diapo chap 6 intégration:individualisme_2016
Diapo chap 6 intégration:individualisme_2016
 
Analyse syst educ_4-egalité-equité-inégalités
Analyse syst educ_4-egalité-equité-inégalitésAnalyse syst educ_4-egalité-equité-inégalités
Analyse syst educ_4-egalité-equité-inégalités
 
Analyse syst educ_5-programmes-curricula
Analyse syst educ_5-programmes-curriculaAnalyse syst educ_5-programmes-curricula
Analyse syst educ_5-programmes-curricula
 
Ph w enseigner les ses - 2016 -histoire et débats
Ph w enseigner les ses - 2016 -histoire et débatsPh w enseigner les ses - 2016 -histoire et débats
Ph w enseigner les ses - 2016 -histoire et débats
 
Diapo chap 09-travail-emploi-chômage (15-16)
Diapo chap 09-travail-emploi-chômage (15-16)Diapo chap 09-travail-emploi-chômage (15-16)
Diapo chap 09-travail-emploi-chômage (15-16)
 
Tes3 15 16-ch_8_justice sociale
Tes3 15 16-ch_8_justice sociale Tes3 15 16-ch_8_justice sociale
Tes3 15 16-ch_8_justice sociale
 
Ph w diapo chap10-devt durable (15-16)
Ph w diapo chap10-devt durable (15-16)Ph w diapo chap10-devt durable (15-16)
Ph w diapo chap10-devt durable (15-16)
 
2016 diapo chap 7-conflictualité
2016 diapo chap 7-conflictualité2016 diapo chap 7-conflictualité
2016 diapo chap 7-conflictualité
 
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuations
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuationsChap2 tes 2016_diapo_fluctuations
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuations
 
2016 diapo chap 3 mondialisation-tes3
2016 diapo chap 3 mondialisation-tes32016 diapo chap 3 mondialisation-tes3
2016 diapo chap 3 mondialisation-tes3
 
Diapo chap 1- tes3-2016 sources croissance éco
Diapo chap 1- tes3-2016 sources croissance écoDiapo chap 1- tes3-2016 sources croissance éco
Diapo chap 1- tes3-2016 sources croissance éco
 
Diapo chap11 union européenne
Diapo chap11 union européenneDiapo chap11 union européenne
Diapo chap11 union européenne
 
Diapo chap11 union européenne
Diapo chap11 union européenneDiapo chap11 union européenne
Diapo chap11 union européenne
 

Similaire à Enseigner les ses 2016 -docs+inductif:déductif

Chevallard 1988 la_dialectique_entre_etudes_locales_et_theorisation
Chevallard 1988 la_dialectique_entre_etudes_locales_et_theorisationChevallard 1988 la_dialectique_entre_etudes_locales_et_theorisation
Chevallard 1988 la_dialectique_entre_etudes_locales_et_theorisationElizabeth Borges
 
Introduction à la recherche
Introduction à la rechercheIntroduction à la recherche
Introduction à la rechercheClément Dussarps
 
P2S regard de l'Inrp
P2S regard de l'InrpP2S regard de l'Inrp
P2S regard de l'InrpDFIE Lyon
 
Triangle didactique
Triangle didactiqueTriangle didactique
Triangle didactiqueamelielouis
 
PDS Namur - Construire une animation scientifique
PDS Namur - Construire une animation scientifiquePDS Namur - Construire une animation scientifique
PDS Namur - Construire une animation scientifiqueszaghdan
 
LA FORMATION INITIALE DES ENSEIGNANTS À L’ÉPISTÉMOLOGIE
LA FORMATION INITIALE DES ENSEIGNANTS À L’ÉPISTÉMOLOGIELA FORMATION INITIALE DES ENSEIGNANTS À L’ÉPISTÉMOLOGIE
LA FORMATION INITIALE DES ENSEIGNANTS À L’ÉPISTÉMOLOGIEHE2B Defré
 
Construire une animation
Construire une animationConstruire une animation
Construire une animationAtout Sciences
 
0. conférasme18.10 map
0. conférasme18.10 map0. conférasme18.10 map
0. conférasme18.10 mapmap8slide
 
Hasni bousadra epistemologie-2019
Hasni bousadra epistemologie-2019Hasni bousadra epistemologie-2019
Hasni bousadra epistemologie-2019Abdelkrim Hasni
 
lexique pedagogique.ppt
lexique pedagogique.pptlexique pedagogique.ppt
lexique pedagogique.pptHassanAboulla1
 
Cours Les didactiques 2015, par Philippe Clauzard
Cours Les didactiques 2015, par Philippe ClauzardCours Les didactiques 2015, par Philippe Clauzard
Cours Les didactiques 2015, par Philippe Clauzardphilip61
 
Etude de texte au probatoire 1
Etude de texte au probatoire 1Etude de texte au probatoire 1
Etude de texte au probatoire 1Pape Kamara
 
Pdf livret recherche_anthropo_2009-3.pdf info memoire methodo
Pdf livret recherche_anthropo_2009-3.pdf info memoire methodoPdf livret recherche_anthropo_2009-3.pdf info memoire methodo
Pdf livret recherche_anthropo_2009-3.pdf info memoire methodoSatierik Bloom
 
Apprentissage interculturel
Apprentissage interculturelApprentissage interculturel
Apprentissage interculturelPascal Ologoudou
 
MATALLIOTAKI, E., (2009). Phylogenèse et psychogenèse de l’écrit : l’utilisa...
MATALLIOTAKI, E., (2009).  Phylogenèse et psychogenèse de l’écrit : l’utilisa...MATALLIOTAKI, E., (2009).  Phylogenèse et psychogenèse de l’écrit : l’utilisa...
MATALLIOTAKI, E., (2009). Phylogenèse et psychogenèse de l’écrit : l’utilisa...eirinimatalliotaki
 

Similaire à Enseigner les ses 2016 -docs+inductif:déductif (20)

Cour du méthodologie
Cour du méthodologieCour du méthodologie
Cour du méthodologie
 
Les conception
Les conceptionLes conception
Les conception
 
Chevallard 1988 la_dialectique_entre_etudes_locales_et_theorisation
Chevallard 1988 la_dialectique_entre_etudes_locales_et_theorisationChevallard 1988 la_dialectique_entre_etudes_locales_et_theorisation
Chevallard 1988 la_dialectique_entre_etudes_locales_et_theorisation
 
Introduction à la recherche
Introduction à la rechercheIntroduction à la recherche
Introduction à la recherche
 
P2S regard de l'Inrp
P2S regard de l'InrpP2S regard de l'Inrp
P2S regard de l'Inrp
 
Triangle didactique
Triangle didactiqueTriangle didactique
Triangle didactique
 
PDS Namur - Construire une animation scientifique
PDS Namur - Construire une animation scientifiquePDS Namur - Construire une animation scientifique
PDS Namur - Construire une animation scientifique
 
LA FORMATION INITIALE DES ENSEIGNANTS À L’ÉPISTÉMOLOGIE
LA FORMATION INITIALE DES ENSEIGNANTS À L’ÉPISTÉMOLOGIELA FORMATION INITIALE DES ENSEIGNANTS À L’ÉPISTÉMOLOGIE
LA FORMATION INITIALE DES ENSEIGNANTS À L’ÉPISTÉMOLOGIE
 
Construire une animation
Construire une animationConstruire une animation
Construire une animation
 
0. conférasme18.10 map
0. conférasme18.10 map0. conférasme18.10 map
0. conférasme18.10 map
 
Hasni bousadra epistemologie-2019
Hasni bousadra epistemologie-2019Hasni bousadra epistemologie-2019
Hasni bousadra epistemologie-2019
 
lexique pedagogique.ppt
lexique pedagogique.pptlexique pedagogique.ppt
lexique pedagogique.ppt
 
Cours Les didactiques 2015, par Philippe Clauzard
Cours Les didactiques 2015, par Philippe ClauzardCours Les didactiques 2015, par Philippe Clauzard
Cours Les didactiques 2015, par Philippe Clauzard
 
Philosopher à l'école
Philosopher à l'écolePhilosopher à l'école
Philosopher à l'école
 
Etude de texte au probatoire 1
Etude de texte au probatoire 1Etude de texte au probatoire 1
Etude de texte au probatoire 1
 
Pdf livret recherche_anthropo_2009-3.pdf info memoire methodo
Pdf livret recherche_anthropo_2009-3.pdf info memoire methodoPdf livret recherche_anthropo_2009-3.pdf info memoire methodo
Pdf livret recherche_anthropo_2009-3.pdf info memoire methodo
 
Apprentissage interculturel
Apprentissage interculturelApprentissage interculturel
Apprentissage interculturel
 
APP-Lebrun-11866.pdf
APP-Lebrun-11866.pdfAPP-Lebrun-11866.pdf
APP-Lebrun-11866.pdf
 
2014 03 lettre_de_la_pedagogie_entpe
2014 03 lettre_de_la_pedagogie_entpe2014 03 lettre_de_la_pedagogie_entpe
2014 03 lettre_de_la_pedagogie_entpe
 
MATALLIOTAKI, E., (2009). Phylogenèse et psychogenèse de l’écrit : l’utilisa...
MATALLIOTAKI, E., (2009).  Phylogenèse et psychogenèse de l’écrit : l’utilisa...MATALLIOTAKI, E., (2009).  Phylogenèse et psychogenèse de l’écrit : l’utilisa...
MATALLIOTAKI, E., (2009). Phylogenèse et psychogenèse de l’écrit : l’utilisa...
 

Plus de Philippe Watrelot

Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePh w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePhilippe Watrelot
 
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance ecoPhilippe Watrelot
 
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)Philippe Watrelot
 
Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)Philippe Watrelot
 
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18Philippe Watrelot
 
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance ecoPhilippe Watrelot
 
Diapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenneDiapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeennePhilippe Watrelot
 
Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)Philippe Watrelot
 
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)Philippe Watrelot
 
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale Philippe Watrelot
 
2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualitePhilippe Watrelot
 
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018Philippe Watrelot
 
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)Philippe Watrelot
 
Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)Philippe Watrelot
 
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018Philippe Watrelot
 
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18Philippe Watrelot
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 22017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2Philippe Watrelot
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 12017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1Philippe Watrelot
 
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4Philippe Watrelot
 
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1Philippe Watrelot
 

Plus de Philippe Watrelot (20)

Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePh w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
 
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
 
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
 
Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)
 
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
 
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
 
Diapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenneDiapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenne
 
Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)
 
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
 
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
 
2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite
 
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
 
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
 
Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)
 
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
 
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 22017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 12017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
 
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
 
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
PhW- évaluation-lyon 2017 -séance 1
 

Dernier

Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Technologia Formation
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesSOLIANAEvelyne
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...zidani2
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?sashaflor182
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesHamdConseil
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"tachakourtzineb
 
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMartin M Flynn
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgérieSeifTech
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 

Dernier (12)

Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 

Enseigner les ses 2016 -docs+inductif:déductif

  • 1. Enseigner les SES Le rôle des documents et le débat inductif/déductif… (2ème séance du 21 mars 2016) Formation des M1 de SES (Ph.Watrelot) 2015-2016
  • 3. Documents et questions • Inductif/déductif ? • l’utilisation des documents au coeur de la pédagogie des SES • Un usage qui s’est transformé et réduit • les documents dans les pratiques actuelles des profs de SES • Savoir poser des questions et guider les élèves
  • 4. Inductif - déductif ? La distinction concerne tout ce qui est perceptible du dehors dans la personne et dans son entourage. Bornons nous à la considérer dans le costume. Pour cela, il est nécessaire de commencer par quelques considérations très générales sur les fonctions du costume dans l'humanité. Pourquoi s'habille-t-on ? Le vêtement humain a des fonctions diverses. Hygiénique, il nous défend contre la rigueur des saisons, remplaçant chez l'homme le pelage et le plumage dont la nature a pourvu les autres animaux. Pudique, il se rattache à l'institution du mariage : c'est une précaution de la jalousie contre des désirs illicites. Esthétique, il fait valoir la beauté ou bien il est lui-même une beauté ; il sert aussi à voiler ou à corriger la laideur. Distinctif, il est le signe extérieur, aisément saisissable, des fonctions, des rangs et des classes. Il efface des inégalités individuelles ; il crée ou consacre et manifeste des égalités et des inégalités sociales. De ces quatre fonctions, la première est peut-être la plus utile, mais elle fut toujours et est encore aujourd'hui traitée comme la moins importante et subordonnée aux trois autres, même chez les civilisés. C'est, en tout cas, la dernière en date. L'homme ne s'est pas vêtu pour avoir chaud ; tardivement, il a utilisé pour se préserver du froid de l’hiver et aussi des ardeurs de l’été des accessoires qu'il avait d'abord ajoutés à sa personne pour de tout autres fins. Bien avant de s'envelopper d'une robe et d'un manteau, il s'est orné de colliers, de bracelets et de bagues ; il s'est logé des pierres ; des métaux, des coquilles ; des os, des bois précieux dans le lobe de l'oreille, la cloison du nez, la lèvre. Il s'est peint la peau : le tatouage n'est pas un vêtement chaud. Les peaux d'animaux furent l'exhibition des dépouilles qu'un habile chasseur était fier de montrer, avant que l'arrivée de la période glacière en fit une nécessité. Les étoffes elles-mêmes furent des engins de pêche et de chasse, puis des insignes et des trophées, plus tard seulement des défenses contre les intempéries. Edmond GOBLOT, La barrière et le niveau, 1925, éd. PUF. Par quoi commencer ? un faux débat ?
  • 5. Une page de sensibilisation et de travail sur les prénotions
  • 6. Sensibilisation (on ne peut pas tout faire...!)
  • 7. Inductif/déductif La démarche inductive part d’observations et mène à une hypothèse ou un modèle scientifique. Il s’agit donc d’une généralisation à une classe d’objets de ce qui a été observé sur quelques cas particuliers. Observation Induction Théories Concepts/lois Déduction La démarche déductive part de l’hypothèse pour l’appliquer à un cas d’observations. Le chercheur pose a priori l’hypothèse d’une relation entre différentes variables, et l’applique ensuite à l’étude d’un certain nombre d’observations. C’est pourquoi on parle le plus souvent de démarche “hypothético-déductive” Observation Hypothèse (concepts) Vérification Déduction
  • 8.
  • 9.
  • 10. Autant d'obstacles. Inversement, l'enseignement trop précoce de modèles ou de schémas d'explication peut durcir de Jeunes esprits et les rendre inaptes à entreprendre ultérieurement des études sérieuses de sciences économiques et sociales. Double écueil à éviter. Développer le sens de l'observation est une première réponse. Mais l'observation peut être située à trois niveaux: observation directe, (utilisation de l'expérience de l'élève, évidemment « critiquée » ou observation suscitée); observation indirecte par l'intermédiaire du document chiffré; observation indirecte par l'intermédiaire d'un observateur privilégié (analyse de texte). Ainsi est-il possible de passer de l'environnement immédiat, - point d'application utile mais non exclusif de cet enseignement - à un monde moins proche. Préambule de 1967
  • 11. L'observation elle-même exige d'être située et conduite. Située dans un système de «références», ou le temps - essentiellement le long terme - et l'espace constituent les principales coordonnées. Il ne s'agit pas de suivre des évolutions qui recouperaient le programme d'histoire, ni d'aborder des tableaux plus ou moins exhaustifs. L'encyclopédisme des faits est à bannir. Mais il faut établir une certaine relativité des phénomènes, prendre une certaine mesure des distances, des différences, le cas échéant des permanences. Peut-être comprendre le mécanisme de certains passages ou de certaines mutations. L'observation doit être conduite: l'enseignement économique et social suppose la connaissance d'un vocabulaire, d'un nombre restreint de concepts rigoureusement définis, comme il demande la manipulation élémentaire, la lecture des données chiffrées et de leur expression graphique; en somme, un langage qu'il convient de rendre progressivement familier aux élèves. Préambule de 1967
  • 12. 1. Une approche scientifique du monde social Les sciences sociales, même si la question de leur spécificité par rapport aux sciences de la nature fait l'objet de débats, poursuivent indiscutablement une « visée scientifique ». Comme dans les autres sciences, il s'agit de rendre compte de façon rigoureuse de phénomènes soigneusement définis, de construire des indicateurs de mesure pertinents, de formuler des hypothèses et de les soumettre à l'épreuve de protocoles méthodologiques et de données empiriques. Les schèmes d'intelligibilité construits par les sciences sociales font ainsi l'objet d'un effort continu d'enrichissement au sein des communautés savantes. [...]  L'accent mis sur l'ambition scientifique des sciences sociales ne doit pas conduire cependant à un point de vue « scientiste ».[...]  Préambule Programme Première ES 2011
  • 13. Préambule Programme Première ES 2011 2. Les disciplines et leur croisement Si les sciences sociales ont en commun une ambition de connaissance scientifique du social et, dans une certaine mesure, une histoire commune, elles se caractérisent aussi par une spécialisation disciplinaire. La science économique, la sociologie et la science politique ont des modes d'approche distincts du monde social : elles construisent leurs objets d'étude à partir de points de vue différents, elles privilégient des méthodologies distinctes, des concepts et des modes de raisonnement qui leur sont propres. [...] Il convient donc de permettre aux élèves de bien comprendre et de maîtriser « les outils conceptuels et analytiques propres à chaque discipline » avant de pouvoir croiser les regards sur un certain nombre d'objets d'étude communs et sans pour autant s'interdire de faire parfois référence à d'autres disciplines.
  • 14. L’utilisation des documents au coeur de la pédagogie des SES
  • 15. Dès la création d'un enseignement d'initiation aux faits économiques et sociaux, les Instructions officielles (juillet et octobre 1967) privilégient comme méthode pédagogique “ la constitution et le commentaire de dossiers documentaires ” tant au niveau de l'enseignement que de l'évaluation du travail des élèves. Cette prééminence accordée à l'étude de dossiers documentaires sera confirmée par les Instructions officielles accompagnant les modifications ultérieures des programmes...
  • 16. Pourquoi utiliser des documents en SES ? Développer le sens de l'observation des élèves (démarche inductive) Développer l'esprit critique Offrir plusieurs points de vue et du débat (l'enseignant n'est pas la seule source de savoir)
  • 17. 3 justifications didactiques • développement du sens de l'observation des élèves : Les documents sont donc conçus avant tout comme moyen de révéler à l'élève une réalité extérieure qu'il est censé mal connaître et qu’il doit analyser démarche inductive
  • 18. • Plus que d'accumuler des connaissances, il s'agit de développer chez l'élève “ une certaine attitude intellectuelle ” et de le former à l'esprit expérimental : la priorité est donnée à l'apprentissage des savoir-faire et des méthodes d'observation et d'analyse sur l'acquisition des connaissances “ académiques ” enseignement de culture générale Formation du citoyen à l’esprit critique
  • 19. • modifier les rapports entre professeurs et élèves au sein de la classe en remplaçant le cours magistral par “ le dialogue permanent ” entre maître et élèves. Il n’y a pas une seule source de savoir les documents permettent d’illustrer la diversité des points de vue et de favoriser le débat.
  • 20. Le travail sur documents intervient alors dans toutes les phases de la démarche pédagogique : • Ils permettent de sensibiliser les élèves au problème à étudier • Ils les aident à construire une problématique et un plan • ils nourrissent la réflexion et la synthèse • la construction de dossiers documentaires par les élèves est fortement encouragée
  • 21. Le travail sur documents n'induit pas, à lui seul, des pratiques de classe fondamentalement différentes du cours magistral.Tout dépend de la manière dont les documents sont effectivement exploités. La nature et l’usage des documents se sont modifiés depuis la création de la discipline. Ils apparaissent souvent comme une permanence du passé mais sans avoir forcément conservé l’esprit initial (ni même la référence aux instructions officielles)
  • 22. Le travail sur documents est donc omniprésent à l’époque dans les pratiques de classe, même si les textes envisagent la possibilité de recourir épisodiquement au cours magistral à la demande des élèves. Cette conception extensive du travail sur documents conduit d'ailleurs à ne pas dissocier cours et travaux dirigés de manière à éviter de faire de faire du travail dirigé un simple moment d'illustration d'un cours magistral qui l'aurait précédé.
  • 23. Une conception extensive du document Textes - témoignages - articles de presse - extraits de livres de vulgarisation - textes scientifiques ou de grands auteurs Images (fixes ou animées) - publicités - dessins de presse - tableaux, dessins - films - documentaires Statistiques - tableaux - graphiques
  • 24. Les documents servent aussi de supports pour l’évaluation des élèves Baccalauréat années 70 = dissertation appuyée sur un dossier documentaire (jusqu’à 12 documents) - permet de soulager l’effort de mémoire - permet d’évaluer la capacité à traiter des informations Mais… deux dangers : le commentaire systématique et la paraphrase
  • 25. Un usage des documents qui s’est transformé... et réduit... Les principales critiques • critique de l’inductivisme « trouver la clé cachée sous le paillasson. » • mise sur le même plan de type de documents de statuts très différents (une BD = un texte d’auteur)
  • 26. Codification de l’usage des documents (années 90) Les Objectifs de référence de la classe de seconde (1991) fixent trois objectifs : • collecter les informations, • traiter les informations, • les analyser et les commenter
  • 27. Codification de l’usage des documents (années 90) Épreuves du baccalauréat - Dissertation : 6 documents maximum dont au moins 2 statistiques - Epreuve de synthèse (1995-2012) : 3 ou 4 documents dont au moins un statistique Les documents ne doivent pas dépasser 1300 signes pour les textes et 65 données chiffrées pour les tableaux statistiques.
  • 28. Codification de l’usage des documents (2012) Épreuves du baccalauréat -Dissertation : 4 documents maximum “factuels” (stats) dont éventuellement un texte “ Chaque document statistique ne devra pas dépasser 120 données chiffrées et le texte éventuel comporter plus de 2 500 signes.” -Epreuve composée (à partir de 2013) : la 3e partie (EC3) contient 2 ou 3 documents “ Les documents ne doivent pas dépasser 1300 signes pour les textes et 65 données chiffrées pour les tableaux statistiques. Chaque texte ne devra pas dépasser 2 500 signes et chaque document statistique comporter plus de 120 données chiffrées.”
  • 29. Dans l'épreuve de dissertation, le dossier documentaire constitue avant tout une aide pour l'élève qui est libre de l'utiliser à sa façon en fonction de la problématique qu'il a choisie pour répondre à la question posée. théories, etc. Codification de l’usage des documents
  • 30. L’utilisation des documents dans les pratiques actuelles C’est toujours une pratique habituelle (95% des observations)… …mais la nature des documents étudiés a changé (les documents purement factuels ne représentent plus que 25%) (d’après rapport inspection générale 2000)
  • 31. L’utilisation des documents dans les pratiques actuelles L’essentiel des documents utilisés provient des manuels mais aussi de revues de vulgarisation (Alternatives économiques, Sciences Humaines, Le Monde, …) La tension entre la contrainte de scientificité et celle de lisibilité conduit souvent à apporter des modifications aux documents proposés aux élèves au risque d'en dénaturer le sens.
  • 32. L’utilisation des documents dans les pratiques actuelles “Dans la majorité des situations observées, l'analyse des documents fait l'objet d'un travail préalable de préparation sur la base de questions posées par le professeur. Lorsque ce travail a été réellement effectué par les élèves, ce qui dépend généralement de la régularité des contrôles effectués par l'enseignant, le cours peut alors se construire à partir d'un jeu de questions-réponses. Cependant, dans à peu près un tiers des cas, la découverte des documents se fait en cours” (source inspection générale de SES) “Les travaux pratiques donnent cependant l'occasion aux professeurs de systématiser les méthodes d'exploitation des documents. ” (rapport inspection générale)
  • 33. Des objectifs différents selon les niveaux En seconde, des objectifs modestes Les professeurs exercent les élèves à extraire le contenu informatif des documents et à opérer des transformations simples, pour construire une courte synthèse. Le travail sur les textes porte plus spécifiquement sur la vérification de la maîtrise d'un vocabulaire économique et sociologique de base, la capacité à repérer les grandes articulations d'un raisonnement et à distinguer les idées principales des idées secondaires. L'analyse des tableaux statistiques et des graphiques est surtout centrée sur la capacité à lire correctement les chiffres, à opérer des calculs de pourcentages, d'indices ou de coefficients multiplicateurs à partir de données brutes, enfin à réaliser des représentations graphiques adéquates à partir de tableaux statistiques
  • 34. Des objectifs différents selon les niveaux En classe de première et de terminale, les objectifs se complexifient. L'entraînement à la confrontation d'informations émanant de plusieurs documents, l'exercice du sens critique sont davantage développés. Comparer des textes d'auteurs se rattachant à des courants de pensée opposés, en mettant en évidence les présupposés de chaque argumentation et les modes de raisonnement développés .
  • 35. Rupture ou permanence ? Le travail sur documents n'induit pas, à lui seul, des pratiques de classe fondamentalement différentes du cours magistral.Tout dépend de la manière dont les documents sont effectivement exploités. La nature et l’usage des documents se sont modifiés depuis la création de la discipline. Ils apparaissent souvent comme une permanence du passé mais sans avoir forcément conservé l’esprit initial (ni même la référence aux instructions officielles)
  • 36. N'oubliez pas la consigne ! (extrait du rapport de l’inspection générale, 2000) “Trop souvent l'étude des documents repose sur une suite de questions dont la cohérence ne semble obéir ni à une problématique d'ensemble, ni à une progressivité des difficultés, ni à une méthode d'investigation particulière. Le caractère elliptique et allusif de ce travail laisse inévitablement une impression d'insatisfaction aux élèves comme à l'inspecteur !”
  • 37. Élaborer des questions et des consignes de travail...
  • 38. “M’sieur, je comprends pas la question, ça veut dire quoi analyser ?”
  • 39. “Ils zappent la lecture de la consigne, pour me demander, Madame, qu’est-ce qu’il faut faire ?”
  • 40. Comment aider les élèves ? Faites lire la consigne par un élève ; une fois, deux fois. Ménagez un temps nécessaire pour faire intérioriser et mobiliser les ressources. Puis donnez le signal du départ. Dans le cas d’un devoir, faites lire toutes les questions, réservez le temps, puis départ. Cela peut éviter les erreurs de type impulsif.   Faites lire la consigne, et décomposez-la : demandez à repérer le verbe, les éléments importants, les aides possibles, le support utilisé, le temps imparti.
  • 41. Comment aider les élèves ? Faites lire la consigne, et décomposez-la : demandez à repérer le verbe d’action, les éléments importants, les aides possibles, le support utilisé, le temps imparti.
  • 42. Construire une consigne Evitez les verbes « mentalistes » (appréciez, que pensez vous ?) et préférez les verbes d’action concrète : relevez , mesurez, comparez, calculez, argumentez...
  • 43. Etayer / desétayer... • Jusqu’où aider les élèves ? • Comment les guider vers une bonne compréhension du texte ? • Comment les aider à aller vers l’autonomie ? • Donc, faut-il toujours les guider ?
  • 44. Vygotski (1896-1934) a élaboré de nombreux concepts dont celui de ZPD, zone proximale de développement. Celle-ci décrit l’espace conceptuel entre ce que l’enfant peut apprendre de lui-même et ce qu'il peut apprendre avec l'aide d’un adulte. Elle est donc tout ce que l’enfant peut maîtriser quand une aide appropriée lui est donnée. Pour Vygotski, les enfants peuvent réaliser et maîtriser des problèmes complexes quand ils sont accompagnés par une personne compétente. L'enseignant, l'éducateur a alors une fonction utile dans la construction de l'apprentissage. L'enfant ne construit pas seul ses savoirs par une maturation psychologique plus ou moins naturelle. Le travail du pédagogue consiste alors à construire des situations de formation avec une possibilité d'assurance, dans des conditions socio-relationnelles propices, permettant de construire des savoirs : organiser, structurer, etc...C'est ce qu'on peut appeler l'étayage. Si on reste à ce niveau-là, on ne dégage pas le sujet de sa dépendance par rapport à la situation de formation. Si on veut le faire progresser, il faut donc passer à une formation de désétayage; et on peut désétayer que ce qui a été étayé. ZPD zone proximale de développement
  • 45. ❝ Désétayer, c'est permettre à l'apprenant de se passer des aides formatives. Dans leur dimension socio-relationnelle d'abord : il faut que le sujet ne soit plus dépendant des aides psychologiques dont on l'a, dans un premier temps, enouré; et dans leur dimension cognitive ensuite : il faut que le sujet soit capable de transférer ce qu'il a appris dans des situations différentes de la situation d'apprentissage. C'est ce que j'appelle dans mon jargon " la décontextualisation". Le sujet doit devenir progressivement capable de se passer de la présence du maître et de trouver des situations où il peut réutiliser ce qu'il a appris à l'école. C'est ce que les Américains appellent le " bridging ", c'est-à-dire la capacité de faire des "ponts" avec d'autres situations que celles dans lesquelles on a appris [...] ❞ Philippe Meirieu