SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  40
Accompagner et évaluer
pour plus d’autonomie
Séance n°4 - Jeudi 23 novembre
Philippe Watrelot 22-23 novembre 2017
Stage SES- Rectorat de Lyon
- degrés de maîtrise -
accompagner – vers l’autonomie
Que faire
après
l'évaluation ?
L'évaluation
est-elle une
fin en soi ?
Comment graduer la
difficulté ?
Taxonomie de Bloom
Benjamin Bloom (1913 - 1999) est un psychologue
américain spécialisé en pédagogie qui a fait sa carrière à
l’université de Chicago. Il est surtout connu pour ses
importantes contributions au classement des objectifs
pédagogiques et pour sa taxonomie de Bloom, utile pour
évaluer la progression de l'apprentissage.
1- Mémorisation1- Mémorisation
2 - Compréhension2 - Compréhension
3 - Application3 - Application
4 - Analyse4 - Analyse
5 - Synthèse5 - Synthèse
6 - Évaluation6 - Évaluation
B.Bloom
(1913-1999)
“Taxonomy of educational objectives"
Récitation
-transposer/reformuler
-interprétation
-extrapolation
-Appliquer
-choisir
-employer
-illustrer
-Rassembler
-écrire
- créer ?
- Décomposer
-hiérarchiser
-comparer
-catégoriser
- argumenter
- justifier
-Rassembler
-écrire
- créer ?
Stadedel'acquisition
Stadedelamaîtrise
Comment aider ?
Quand ne plus aider ?
Quel apport des
neurosciences à
la pédagogie ?
L’attention est la capacité que nous avons à nous
ouvrir à la réalité. C’est le mouvement cérébral
qui va nous permettre d’orienter notre action en
fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt…
Mais l’attention peut être sélective. Nous
apprenons et mémorisons en fonction d’un projet
de mémorisation et tous les stimulis non
pertinents dans le cadre de ce projet sont évacués
par le cerveau, ils deviennent littéralement
invisibles. Quelles conséquences pour
l’enseignement ?
La tâche la plus importante des enseignants est
de canaliser et captiver, à chaque instant,
l’attention de l’enfant.
L’enseignant doit veiller à créer des matériaux
attrayants mais qui ne distraient pas l’enfant de sa
tâche principale, notamment en ne créant pas
de double tâche
Il est possible d’entraîner les enfants à rester
concentré en présence d’une distraction, à savoir
L’attention
Test d’attention sélective
L’engagement actif
L’enfant sera d’autant plus actif et engagé quand il aura envie de faire
l’action. Cette envie est déclenchée quand l’activité lui plaît, qu’elle
importe pour lui, qu’il y voit un intérêt personnel… et non pas parce
qu’il y est contraint par un intervenant extérieur.
Motivation
Le retour d’information
Recevoir un retour d’information immédiat sur l’action en cours est
constitutif de l’apprentissage. Plus le retour est proche dans le temps de
l’erreur, plus l’action corrective sera efficace et intégrée de manière
pérenne.
Les erreurs sont positives et sources d’apprentissage. Elles sont normales
dans le processus d’apprentissage car elles expriment à la fois la
représentation mentale que l’élève se fait d’une notion ou d’une action et
un obstacle à repérer avant de le dépasser.
Stanislas Dehaene ajoute que l’apprentissage se déclenche lorsqu’un signal
d’erreur montre que la prédiction générée par notre cerveau n’est pas
parfaite. Il ne peut pas exister d’apprentissage quand tout est
parfaitement prévisible.
L’erreur pour apprendre
La consolidation
L’automatisation est le fait de passer d’un traitement conscient, avec
effort à un traitement automatisé, inconscient.
Selon Dehaene, le point culminant d’un apprentissage est le » transfert de
l’explicite vers l’implicite » : c’est l’automatisation des connaissances et
procédures. Cette automatisation passe par la répétition et
l’entrainement. Elle permet de libérer de l’espace dans le cortex
préfrontal afin d’absorber de nouveaux apprentissages.
Il est donc essentiel de répéter une connaissance nouvellement acquise
Steeve Masson explique que le cerveau est comme une forêt :
si on marche plusieurs fois dans le même sentier, un chemin va
progressivement se créer. Dans le cerveau, il y a création de
sentiers de communication entre les neurones. Ces sentiers
(connexions neuronales) deviennent de plus en plus efficaces et
mènent à l’automatisation des processus liés à une certaine
tâche et donc à la résolution plus faciles de certains problèmes.
Mais si on ne marche pas pendant un bon bout de temps dans
les sentiers créés par la forêt, la végétation reprend sa place.
Les réseaux de neurones non utilisés finissent par se
déconnecter progressivement.
Neuro…
• Travailler sur l’attention
• Faire des activités qui ont du sens…
• Distinguer activisme / activité / être acteur
• Travailler sur le statut de l’erreur pour
apprendre
• Donner des retours rapides
• Consolider, revenir sur ce qui a été appris
Dans la mesure où ils visent à rendre les élèves plus
autonomes, les dispositifs d'aide et d'accompagnement
doivent donner lieu à une analyse réflexive qui doit
leur permettre de prendre conscience de leurs
activités mentales et de les nommer
-mène à une évaluation formative (où en est l’élève
par rapport aux compétences visées ?)
- aboutit à une démarche de métacognition
Descendre de vélo...
La métacognition désigne l'analyse que l'apprenant fait de son
propre fonctionnement intellectuel.
La métacognition renvoie aux activités mises en oeuvre pour
exécuter une tâche et à l'ajustement de ces activités (gestion de
l'activité mentale).
C'est une compétence à se poser des questions pour se planifier,
s'évaluer constamment avant, pendant et après une tâche pour se
réajuster au besoin.
Métacognition
“il ne suffit pas d’apprendre, il faut prendre conscience de ce qu’on
a appris et de comment on l’a appris…”
Les caractéristiques d’une activité
qui « a de la valeur » pour l’élève
Sans correspondre à tous les critères à la fois, une activité peut en
regrouper plusieurs :
- elle part des pré-requis, l’élève la relie à des savoirs existants
- elle se situe dans une progression logique que l’élève perçoit.
- elle est signifiante aux yeux de l’élève et a du sens
- elle a des critères de réussite clairs et accessibles
- elle représente un défi à relever ou une situation problème et
nécessite des stratégies
- elle donne l’occasion aux élèves de faire des choix et de se
responsabiliser
- elle utilise des supports variés
- elle fait appel à différentes configurations de classe.
- elle se déroule sur une période de temps suffisante
- elle favorise les interactions et la collaboration
- elle débouche sur un résultat, un produit fini pour vérifier l’atteinte
des critères de réussite
Si le chat le dit...
Construire l’autonomie
Etayer / desétayer...
• Jusqu’où aider les élèves ?
• Comment les guider vers une bonne compréhension du texte ?
• Comment les aider à aller vers l’autonomie ?
• Donc, faut-il toujours les guider ?
❝ Désétayer, c'est permettre à l'apprenant de se passer des aides
formatives. Dans leur dimension socio-relationnelle d'abord : il faut
que le sujet ne soit plus dépendant des aides psychologiques dont on
l'a, dans un premier temps, enouré; et dans leur dimension cognitive
ensuite : il faut que le sujet soit capable de transférer ce qu'il a
appris dans des situations différentes de la situation d'apprentissage.
C'est ce que j'appelle dans mon jargon " la décontextualisation". Le
sujet doit devenir progressivement capable de se passer de la
présence du maître et de trouver des situations où il peut réutiliser
ce qu'il a appris à l'école. C'est ce que les Américains appellent le "
bridging ", c'est-à-dire la capacité de faire des "ponts" avec d'autres
situations que celles dans lesquelles on a appris [...] ❞
Philippe Meirieu
Désétayer…
Vygotski (1896-1934) a élaboré de nombreux concepts dont celui de ZPD, zone proximale
de développement. Celle-ci décrit l’espace conceptuel entre ce que l’enfant peut apprendre
de lui-même et ce qu'il peut apprendre avec l'aide d’un adulte. Elle est donc tout ce que l’enfant
peut maîtriser quand une aide appropriée lui est donnée.
Pour Vygotski, les enfants peuvent réaliser et maîtriser des problèmes complexes quand ils sont
accompagnés par une personne compétente. L'enseignant, l'éducateur a alors une fonction utile
dans la construction de l'apprentissage. L'enfant ne construit pas seul ses savoirs par une
maturation psychologique plus ou moins naturelle.
Le travail du pédagogue consiste alors à construire des situations de formation avec une
possibilité d'assurance, dans des conditions socio-relationnelles propices, permettant de
construire des savoirs : organiser, structurer, etc...C'est ce qu'on peut appeler l'étayage. Si on
reste à ce niveau-là, on ne dégage pas le sujet de sa dépendance par rapport à la situation de
formation. Si on veut le faire progresser, il faut donc passer à une formation de désétayage; et
on peut désétayer que ce qui a été étayé.
ZPD
zone proximale de
développement
Traduction “grand public” : zone de confort
Accompagner - Aider
Les sept familles d’aide
selon Roland Goigoux
il s’agit de donner un
temps supplémentaire
pour systématiser,
automatiser,
s’entraîner
Exercer
permet de faire le point,
de revenir sur ce qu’on a
fait, de synthétiser, et
même de préparer une
évaluation commune.
Réviser
Observation
et
métacognition
Soutenir
différenciation en amontPréparer
changer les méthodes...
Faire
autrement enseigner des compétences requises
mais non enseignées (stratégies,
Composer
différenciation en aval
Revenir
en arrière
1- exercer : il s’agit de donner un temps supplémentaire pour systématiser, automatiser,
s’entraîner.
2- réviser : cela permet de faire le point, de revenir sur ce qu’on a fait, de synthétiser, et même de
préparer une évaluation commune.
3- soutenir : le soutien passe par l’observation du travail de l’élève sur les tâches ordinaires pour
étayer leur réalisation. On peut verbaliser les objectifs, les contenus et les procédures. Cette méta-
action permet de lever les malentendus sur ce qu’on est en train d’apprendre.
4- préparer : le travail d’anticipation peut permettre de réunir les conditions de la compréhension
de la future séance collective (différenciation en amont). L’objectif est de réduire, pour les élèves en
difficulté, la part d’inconnu et de permettre de diminuer le déficit attentionnel et le déficit de
compréhension. Exemple de travail préparatoire à la lecture : travailler en amont l’identification des
mots en précisant le but de cette tâche aux élèves.
5- revenir en arrière : l’aide peut permettre de reprendre les bases, de combler les lacunes.
6- composer : l’aide permet d’enseigner des compétences requises mais non enseignées comme
des procédures et stratégies, transversales ou spécifiques.
7- faire autrement : pour certains enfants, on peut enseigner la même chose, autrement ou le
faire faire par quelqu’un d’autre.
Les sept familles d’aide selon Roland Goigoux
Accompagner c’est  « se joindre à quelqu’un pour aller où il
va en même temps que lui », avec quatre constantes :
• celui qui accompagne est second, suivant. Sa fonction est de soutenir
• puisqu’il y a cheminement il ya élaboration des étapes qui composent la
« mise en chemin »
• accompagnant et accompagné sont impliqués ensemble à tous les stades de
ce cheminement
• l’accompagnement est lié à une circonstance, il est temporaire : il a un
début, un développement, une fin.
(Maela Paul in Recherche et Formation n° 62)
Aider, accompagner...
En conclusion
L’évaluation est une pratique sociale et donc
soumise à des normes (culture d'établissement, de la
discipline, de la génération,...) et sous-tendue par des
valeurs.
L’évaluation renvoie donc chacun à sa propre
conception de la justice et à ses représentations du
travail, du niveau, des apprentissages, du pouvoir, …
C’est aussi ce qui la rend si difficile à faire évoluer car
elle s’appuie sur notre propre échelle de valeurs...
Une pratique chronophage et qui peut
être vidée de son sens.
Évaluationnite ou taylorisme pédagogique
Le contrôle occupe une large part du temps
d’enseignement : il en reste d’autant moins pour
penser au changement. Les élèves travaillent pour la
note, la moyenne ou la promotion, ce qui
développe un "rapport utilitariste au savoir"
Pour quelle efficacité ? Comment évaluer ?
• Donner plus de sens à l'évaluation pour l'élève et
l'enseignant pour mieux évaluer
• Aller vers une pédagogie plus explicite
• Aller vers une pédagogie plus cohérente et lisible
en travaillant d'avantage avec ses collègues
• Mieux évaluer c'est mieux communiquer et
adapter sa communication aux différents
destinataires
Mieux évaluer...
Vos récentes positions sur les compétences ont été attaquées par certains de vos amis
pédagogues qui y ont vu une sorte de trahison, tandis que vos adversaires, parmi les plus
virulents comme Jean-Paul Brighelli, ont volé à votre secours, ou fait mine de le faire, en
affirmant qu’ « il faut sauver le soldat Meirieu ». Comment avez-vous vécu une telle
situation à front renversé ?
Tristement. Il est toujours difficile d’être considéré comme un traître par certains de ceux et celles avec
qui l’on se sent solidaire et défendu par ceux et celles qui, de manière particulièrement condescendante
et méprisante, viennent vous féliciter de les avoir ralliés. […] La situation actuelle dans laquelle je me
trouve, sur cette question des compétences, est d’autant plus étrange que c’est un point sur lequel mes
analyses ont très peu varié. J’ai toujours dit que la notion de compétence avait deux avantages : d’une
part, s’opposer à l’ « idéologie des dons » par son caractère volontariste (les dons, on les a, mais les
compétences, on peut les acquérir) et, d’autre part, attirer notre attention sur la question du transfert
des connaissances, c’est-à-dire de la possibilité d’utiliser des savoirs en dehors du contexte de leur
acquisition.
Mais je me suis aussi toujours méfié de la totémisation des compétences et, a fortiori, de leur
hégémonie, pour plusieurs raisons fondamentales. D’abord, parce que le pilotage de l’enseignement ou
de la formation par les référentiels de compétences me paraît porter en lui la dérive de l’atomisation
des savoirs en une multitude de « comportements observables ». Dès lors, en effet, que l’on veut
absolument vérifier l’acquisition des compétences de manière « parfaitement objective », on est  amené
à découper cette acquisition en unités sur lesquelles aucune hésitation ne sera possible et à propos
desquelles on pourra dire sans hésitation « acquis » ou « non acquis ».
Philippe Meirieu
“Un pédagogue dans la cité, conversations avec Luc Cédelle”
DDB 2012
Conclusion
La pédagogie par compétences peut
permettre surtout de rendre plus explicites
les objectifs de l'enseignement et les
modalités d'évaluation.
Mais les dérives existent. On peut réduire le
travail par compétences à la seule logique
technocratique d'une évaluation d'habiletés,
de “micro-compétences” dans des
référentiels “usines à cases”.
Conclusion
Mais il faut se méfier tout autant des
caricatures. Ceux qui dénoncent les
compétences en y voyant un complot libéral
visant à réduire les exigences nient la
fécondité de cette approche et défendent
surtout le modèle transmissif traditionnel.
Le travail par compétences remet au centre
du débat la question des apprentissages et
d'une évaluation aux services de ceux-ci et
pas uniquement destinée à sélectionner.
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4
Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4

Contenu connexe

Tendances

Ph w construire progression-cours (17-18)
Ph w construire progression-cours (17-18)Ph w construire progression-cours (17-18)
Ph w construire progression-cours (17-18)Philippe Watrelot
 
Enseigner les ses 2020-seance 234 (covid)
Enseigner les ses   2020-seance 234 (covid)Enseigner les ses   2020-seance 234 (covid)
Enseigner les ses 2020-seance 234 (covid)Philippe Watrelot
 
Ph w présentation formation stagiaires 17
Ph w  présentation formation stagiaires 17Ph w  présentation formation stagiaires 17
Ph w présentation formation stagiaires 17Philippe Watrelot
 
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
Ph w  stage besancon (matinee) oct-18Ph w  stage besancon (matinee) oct-18
Ph w stage besancon (matinee) oct-18Philippe Watrelot
 
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013
Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013 Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013 Philippe Watrelot
 
Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014 Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014 Philippe Watrelot
 
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. ClauzardCM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzardphilip61
 
Module evaluation
Module evaluationModule evaluation
Module evaluationDFIE Lyon
 
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013Philippe Watrelot
 
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. ClauzardAnalyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzardphilip61
 
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013Philippe Watrelot
 
M1 2013 apprendre & courants pédagos
M1 2013   apprendre & courants pédagos M1 2013   apprendre & courants pédagos
M1 2013 apprendre & courants pédagos Philippe Watrelot
 
Des catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classeDes catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classephilip61
 
Collaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifieeCollaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifieeSerge Rohani
 
Notes sur le JDA - journal des apprentissages - par Philippe Clauzard
Notes sur le JDA - journal des apprentissages - par Philippe ClauzardNotes sur le JDA - journal des apprentissages - par Philippe Clauzard
Notes sur le JDA - journal des apprentissages - par Philippe Clauzardphilip61
 

Tendances (20)

Gd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigtGd c2019 1 moi-enseigt
Gd c2019 1 moi-enseigt
 
Ph w construire progression-cours (17-18)
Ph w construire progression-cours (17-18)Ph w construire progression-cours (17-18)
Ph w construire progression-cours (17-18)
 
Enseigner les ses 2020-seance 234 (covid)
Enseigner les ses   2020-seance 234 (covid)Enseigner les ses   2020-seance 234 (covid)
Enseigner les ses 2020-seance 234 (covid)
 
Ph w présentation formation stagiaires 17
Ph w  présentation formation stagiaires 17Ph w  présentation formation stagiaires 17
Ph w présentation formation stagiaires 17
 
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
Ph w  stage besancon (matinee) oct-18Ph w  stage besancon (matinee) oct-18
Ph w stage besancon (matinee) oct-18
 
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013
Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013 Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013
 
Gd c19 2-autorite
Gd c19 2-autoriteGd c19 2-autorite
Gd c19 2-autorite
 
Mémoire m2 meef-ses-2016
Mémoire m2 meef-ses-2016Mémoire m2 meef-ses-2016
Mémoire m2 meef-ses-2016
 
Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014 Évaluation doctorants juin 2014
Évaluation doctorants juin 2014
 
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. ClauzardCM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
 
Module evaluation
Module evaluationModule evaluation
Module evaluation
 
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
Evaluation-II-sgen provence-alpes -avril 2013
 
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. ClauzardAnalyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
 
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
ÉValuation-I-sgen provence-alpes -avril 2013
 
M1 2013 apprendre & courants pédagos
M1 2013   apprendre & courants pédagos M1 2013   apprendre & courants pédagos
M1 2013 apprendre & courants pédagos
 
Des catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classeDes catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classe
 
Collaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifieeCollaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifiee
 
l'animation pédagogique
l'animation pédagogiquel'animation pédagogique
l'animation pédagogique
 
Notes sur le JDA - journal des apprentissages - par Philippe Clauzard
Notes sur le JDA - journal des apprentissages - par Philippe ClauzardNotes sur le JDA - journal des apprentissages - par Philippe Clauzard
Notes sur le JDA - journal des apprentissages - par Philippe Clauzard
 
M1 du pg au cours-2016
M1 du pg au cours-2016M1 du pg au cours-2016
M1 du pg au cours-2016
 

Similaire à Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4

Mini guide du formateur, compil de P. Clauzard
Mini guide du formateur, compil de P. ClauzardMini guide du formateur, compil de P. Clauzard
Mini guide du formateur, compil de P. Clauzardphilip61
 
Formation des accompagnateurs scolaires
Formation des accompagnateurs scolairesFormation des accompagnateurs scolaires
Formation des accompagnateurs scolairesFrédéric Haeuw
 
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !Jean-François CECI
 
Définitions pédagogiques
Définitions pédagogiquesDéfinitions pédagogiques
Définitions pédagogiquesphilip61
 
Extraits du Glossaire présenté par P. Clauzard Cours Tronc Commun UE15 UnivRE...
Extraits du Glossaire présenté par P. Clauzard Cours Tronc Commun UE15 UnivRE...Extraits du Glossaire présenté par P. Clauzard Cours Tronc Commun UE15 UnivRE...
Extraits du Glossaire présenté par P. Clauzard Cours Tronc Commun UE15 UnivRE...philip61
 
Grand Pavois un arrêt sur recherches par Philippe Clauzard
Grand Pavois un arrêt sur recherches par Philippe ClauzardGrand Pavois un arrêt sur recherches par Philippe Clauzard
Grand Pavois un arrêt sur recherches par Philippe Clauzardphilip61
 
Le Guide de la Motivation
Le Guide de la MotivationLe Guide de la Motivation
Le Guide de la MotivationAkimELSIKAMEYA
 
JIES 2013 D. Oget F. Werckmann Pour une approche épistémique et ludique de la...
JIES 2013 D. Oget F. Werckmann Pour une approche épistémique et ludique de la...JIES 2013 D. Oget F. Werckmann Pour une approche épistémique et ludique de la...
JIES 2013 D. Oget F. Werckmann Pour une approche épistémique et ludique de la...Groupe Traces
 
Les différentes méthodes pédagogiques diaporama
Les différentes méthodes pédagogiques diaporamaLes différentes méthodes pédagogiques diaporama
Les différentes méthodes pédagogiques diaporamamichel_parratte
 
La dynamique de groupe à l'école.
La dynamique de groupe à l'école.La dynamique de groupe à l'école.
La dynamique de groupe à l'école.Belkacem Midoun
 
Adultes en formation et accompagnement des personnes
Adultes en formation et accompagnement des personnesAdultes en formation et accompagnement des personnes
Adultes en formation et accompagnement des personnesphilip61
 
L'art de poser des questions pour former et évaluer
L'art de poser des questions pour former et évaluerL'art de poser des questions pour former et évaluer
L'art de poser des questions pour former et évaluerJean-François CECI
 
Jeu d'apprentissage et théories didactiques
Jeu d'apprentissage et théories didactiquesJeu d'apprentissage et théories didactiques
Jeu d'apprentissage et théories didactiquesphilip61
 
Guide des apprentissages informels
Guide des apprentissages informelsGuide des apprentissages informels
Guide des apprentissages informelsCri - Greta du Velay
 
gestion soi. en cour
gestion soi. en courgestion soi. en cour
gestion soi. en courIsmail Norri
 

Similaire à Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4 (20)

Mini guide du formateur, compil de P. Clauzard
Mini guide du formateur, compil de P. ClauzardMini guide du formateur, compil de P. Clauzard
Mini guide du formateur, compil de P. Clauzard
 
Formation des accompagnateurs scolaires
Formation des accompagnateurs scolairesFormation des accompagnateurs scolaires
Formation des accompagnateurs scolaires
 
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
Etat d'esprit et FeedBack, Les clés d'un cours utile !
 
Définitions pédagogiques
Définitions pédagogiquesDéfinitions pédagogiques
Définitions pédagogiques
 
Extraits du Glossaire présenté par P. Clauzard Cours Tronc Commun UE15 UnivRE...
Extraits du Glossaire présenté par P. Clauzard Cours Tronc Commun UE15 UnivRE...Extraits du Glossaire présenté par P. Clauzard Cours Tronc Commun UE15 UnivRE...
Extraits du Glossaire présenté par P. Clauzard Cours Tronc Commun UE15 UnivRE...
 
Grand Pavois un arrêt sur recherches par Philippe Clauzard
Grand Pavois un arrêt sur recherches par Philippe ClauzardGrand Pavois un arrêt sur recherches par Philippe Clauzard
Grand Pavois un arrêt sur recherches par Philippe Clauzard
 
Le Guide de la Motivation
Le Guide de la MotivationLe Guide de la Motivation
Le Guide de la Motivation
 
JIES 2013 D. Oget F. Werckmann Pour une approche épistémique et ludique de la...
JIES 2013 D. Oget F. Werckmann Pour une approche épistémique et ludique de la...JIES 2013 D. Oget F. Werckmann Pour une approche épistémique et ludique de la...
JIES 2013 D. Oget F. Werckmann Pour une approche épistémique et ludique de la...
 
Les différentes méthodes pédagogiques diaporama
Les différentes méthodes pédagogiques diaporamaLes différentes méthodes pédagogiques diaporama
Les différentes méthodes pédagogiques diaporama
 
La dynamique de groupe à l'école.
La dynamique de groupe à l'école.La dynamique de groupe à l'école.
La dynamique de groupe à l'école.
 
Classe apprenante2019
Classe apprenante2019Classe apprenante2019
Classe apprenante2019
 
Adultes en formation et accompagnement des personnes
Adultes en formation et accompagnement des personnesAdultes en formation et accompagnement des personnes
Adultes en formation et accompagnement des personnes
 
Approche communicative
Approche communicative Approche communicative
Approche communicative
 
Phases Apprentissage
Phases ApprentissagePhases Apprentissage
Phases Apprentissage
 
Feuerstein
FeuersteinFeuerstein
Feuerstein
 
L'art de poser des questions pour former et évaluer
L'art de poser des questions pour former et évaluerL'art de poser des questions pour former et évaluer
L'art de poser des questions pour former et évaluer
 
Jeu d'apprentissage et théories didactiques
Jeu d'apprentissage et théories didactiquesJeu d'apprentissage et théories didactiques
Jeu d'apprentissage et théories didactiques
 
Guide des apprentissages informels
Guide des apprentissages informelsGuide des apprentissages informels
Guide des apprentissages informels
 
Atole
AtoleAtole
Atole
 
gestion soi. en cour
gestion soi. en courgestion soi. en cour
gestion soi. en cour
 

Plus de Philippe Watrelot

Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePh w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePhilippe Watrelot
 
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance ecoPhilippe Watrelot
 
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)Philippe Watrelot
 
Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)Philippe Watrelot
 
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18Philippe Watrelot
 
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance ecoPhilippe Watrelot
 
Diapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenneDiapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeennePhilippe Watrelot
 
Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)Philippe Watrelot
 
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)Philippe Watrelot
 
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale Philippe Watrelot
 
2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualitePhilippe Watrelot
 
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018Philippe Watrelot
 
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)Philippe Watrelot
 
Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)Philippe Watrelot
 
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018Philippe Watrelot
 
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18Philippe Watrelot
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 22017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2Philippe Watrelot
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 12017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1Philippe Watrelot
 
Chap2 tes 2017_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2017_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2017_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2017_diapo_fluctuations_(ph_w)Philippe Watrelot
 

Plus de Philippe Watrelot (20)

Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distancePh w outils-pour_enseigner_a_distance
Ph w outils-pour_enseigner_a_distance
 
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes5-2019 sources croissance eco
 
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2018_diapo_fluctuations_(ph_w)
 
Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)Diapo chap03 devt durable (18-19)
Diapo chap03 devt durable (18-19)
 
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18Ph w  stage besancon (apres-midi) oct-18
Ph w stage besancon (apres-midi) oct-18
 
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance ecoDiapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
Diapo chap 1- tes4-2018 sources croissance eco
 
Diapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenneDiapo chap11 union europeenne
Diapo chap11 union europeenne
 
Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)Diapo chap10 devt durable (17-18)
Diapo chap10 devt durable (17-18)
 
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
Diapo chap 09-travail-emploi-chomage(17-18)
 
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
Tes4 17 18-ch_8_justice sociale
 
2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite2018 diapo chap-7-conflictualite
2018 diapo chap-7-conflictualite
 
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
Diapo chap 6 integration_individualisme_2018
 
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
2eme version - Ap lettre de motivation (PhW)
 
Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)Ap lettre de motivation (ph w)
Ap lettre de motivation (ph w)
 
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
Diapo chap 5 mobilite_sociale_2018
 
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18Diapo chap 4  structure sociale tes4_17-18
Diapo chap 4 structure sociale tes4_17-18
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 22017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 2
 
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 12017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
2017 diapo chap 3 mondialisation-partie 1
 
Chap2 tes 2017_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2017_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2017_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2017_diapo_fluctuations_(ph_w)
 
Évaluation bac 2017
Évaluation bac 2017Évaluation bac 2017
Évaluation bac 2017
 

Dernier

DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 

Dernier (18)

DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 

Ph w évaluation-lyon-nov17-séance 4

  • 1. Accompagner et évaluer pour plus d’autonomie Séance n°4 - Jeudi 23 novembre Philippe Watrelot 22-23 novembre 2017 Stage SES- Rectorat de Lyon - degrés de maîtrise - accompagner – vers l’autonomie
  • 3.
  • 4. Comment graduer la difficulté ? Taxonomie de Bloom
  • 5. Benjamin Bloom (1913 - 1999) est un psychologue américain spécialisé en pédagogie qui a fait sa carrière à l’université de Chicago. Il est surtout connu pour ses importantes contributions au classement des objectifs pédagogiques et pour sa taxonomie de Bloom, utile pour évaluer la progression de l'apprentissage.
  • 6. 1- Mémorisation1- Mémorisation 2 - Compréhension2 - Compréhension 3 - Application3 - Application 4 - Analyse4 - Analyse 5 - Synthèse5 - Synthèse 6 - Évaluation6 - Évaluation B.Bloom (1913-1999) “Taxonomy of educational objectives" Récitation -transposer/reformuler -interprétation -extrapolation -Appliquer -choisir -employer -illustrer -Rassembler -écrire - créer ? - Décomposer -hiérarchiser -comparer -catégoriser - argumenter - justifier -Rassembler -écrire - créer ? Stadedel'acquisition Stadedelamaîtrise
  • 7. Comment aider ? Quand ne plus aider ?
  • 8. Quel apport des neurosciences à la pédagogie ?
  • 9.
  • 10. L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité. C’est le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Mais l’attention peut être sélective. Nous apprenons et mémorisons en fonction d’un projet de mémorisation et tous les stimulis non pertinents dans le cadre de ce projet sont évacués par le cerveau, ils deviennent littéralement invisibles. Quelles conséquences pour l’enseignement ? La tâche la plus importante des enseignants est de canaliser et captiver, à chaque instant, l’attention de l’enfant. L’enseignant doit veiller à créer des matériaux attrayants mais qui ne distraient pas l’enfant de sa tâche principale, notamment en ne créant pas de double tâche Il est possible d’entraîner les enfants à rester concentré en présence d’une distraction, à savoir L’attention
  • 12. L’engagement actif L’enfant sera d’autant plus actif et engagé quand il aura envie de faire l’action. Cette envie est déclenchée quand l’activité lui plaît, qu’elle importe pour lui, qu’il y voit un intérêt personnel… et non pas parce qu’il y est contraint par un intervenant extérieur. Motivation
  • 13. Le retour d’information Recevoir un retour d’information immédiat sur l’action en cours est constitutif de l’apprentissage. Plus le retour est proche dans le temps de l’erreur, plus l’action corrective sera efficace et intégrée de manière pérenne. Les erreurs sont positives et sources d’apprentissage. Elles sont normales dans le processus d’apprentissage car elles expriment à la fois la représentation mentale que l’élève se fait d’une notion ou d’une action et un obstacle à repérer avant de le dépasser. Stanislas Dehaene ajoute que l’apprentissage se déclenche lorsqu’un signal d’erreur montre que la prédiction générée par notre cerveau n’est pas parfaite. Il ne peut pas exister d’apprentissage quand tout est parfaitement prévisible. L’erreur pour apprendre
  • 14. La consolidation L’automatisation est le fait de passer d’un traitement conscient, avec effort à un traitement automatisé, inconscient. Selon Dehaene, le point culminant d’un apprentissage est le » transfert de l’explicite vers l’implicite » : c’est l’automatisation des connaissances et procédures. Cette automatisation passe par la répétition et l’entrainement. Elle permet de libérer de l’espace dans le cortex préfrontal afin d’absorber de nouveaux apprentissages. Il est donc essentiel de répéter une connaissance nouvellement acquise Steeve Masson explique que le cerveau est comme une forêt : si on marche plusieurs fois dans le même sentier, un chemin va progressivement se créer. Dans le cerveau, il y a création de sentiers de communication entre les neurones. Ces sentiers (connexions neuronales) deviennent de plus en plus efficaces et mènent à l’automatisation des processus liés à une certaine tâche et donc à la résolution plus faciles de certains problèmes. Mais si on ne marche pas pendant un bon bout de temps dans les sentiers créés par la forêt, la végétation reprend sa place. Les réseaux de neurones non utilisés finissent par se déconnecter progressivement.
  • 15. Neuro… • Travailler sur l’attention • Faire des activités qui ont du sens… • Distinguer activisme / activité / être acteur • Travailler sur le statut de l’erreur pour apprendre • Donner des retours rapides • Consolider, revenir sur ce qui a été appris
  • 16. Dans la mesure où ils visent à rendre les élèves plus autonomes, les dispositifs d'aide et d'accompagnement doivent donner lieu à une analyse réflexive qui doit leur permettre de prendre conscience de leurs activités mentales et de les nommer -mène à une évaluation formative (où en est l’élève par rapport aux compétences visées ?) - aboutit à une démarche de métacognition Descendre de vélo...
  • 17. La métacognition désigne l'analyse que l'apprenant fait de son propre fonctionnement intellectuel. La métacognition renvoie aux activités mises en oeuvre pour exécuter une tâche et à l'ajustement de ces activités (gestion de l'activité mentale). C'est une compétence à se poser des questions pour se planifier, s'évaluer constamment avant, pendant et après une tâche pour se réajuster au besoin. Métacognition “il ne suffit pas d’apprendre, il faut prendre conscience de ce qu’on a appris et de comment on l’a appris…”
  • 18.
  • 19. Les caractéristiques d’une activité qui « a de la valeur » pour l’élève Sans correspondre à tous les critères à la fois, une activité peut en regrouper plusieurs : - elle part des pré-requis, l’élève la relie à des savoirs existants - elle se situe dans une progression logique que l’élève perçoit. - elle est signifiante aux yeux de l’élève et a du sens - elle a des critères de réussite clairs et accessibles - elle représente un défi à relever ou une situation problème et nécessite des stratégies - elle donne l’occasion aux élèves de faire des choix et de se responsabiliser - elle utilise des supports variés - elle fait appel à différentes configurations de classe. - elle se déroule sur une période de temps suffisante - elle favorise les interactions et la collaboration - elle débouche sur un résultat, un produit fini pour vérifier l’atteinte des critères de réussite
  • 20. Si le chat le dit...
  • 22. Etayer / desétayer... • Jusqu’où aider les élèves ? • Comment les guider vers une bonne compréhension du texte ? • Comment les aider à aller vers l’autonomie ? • Donc, faut-il toujours les guider ?
  • 23. ❝ Désétayer, c'est permettre à l'apprenant de se passer des aides formatives. Dans leur dimension socio-relationnelle d'abord : il faut que le sujet ne soit plus dépendant des aides psychologiques dont on l'a, dans un premier temps, enouré; et dans leur dimension cognitive ensuite : il faut que le sujet soit capable de transférer ce qu'il a appris dans des situations différentes de la situation d'apprentissage. C'est ce que j'appelle dans mon jargon " la décontextualisation". Le sujet doit devenir progressivement capable de se passer de la présence du maître et de trouver des situations où il peut réutiliser ce qu'il a appris à l'école. C'est ce que les Américains appellent le " bridging ", c'est-à-dire la capacité de faire des "ponts" avec d'autres situations que celles dans lesquelles on a appris [...] ❞ Philippe Meirieu Désétayer…
  • 24. Vygotski (1896-1934) a élaboré de nombreux concepts dont celui de ZPD, zone proximale de développement. Celle-ci décrit l’espace conceptuel entre ce que l’enfant peut apprendre de lui-même et ce qu'il peut apprendre avec l'aide d’un adulte. Elle est donc tout ce que l’enfant peut maîtriser quand une aide appropriée lui est donnée. Pour Vygotski, les enfants peuvent réaliser et maîtriser des problèmes complexes quand ils sont accompagnés par une personne compétente. L'enseignant, l'éducateur a alors une fonction utile dans la construction de l'apprentissage. L'enfant ne construit pas seul ses savoirs par une maturation psychologique plus ou moins naturelle. Le travail du pédagogue consiste alors à construire des situations de formation avec une possibilité d'assurance, dans des conditions socio-relationnelles propices, permettant de construire des savoirs : organiser, structurer, etc...C'est ce qu'on peut appeler l'étayage. Si on reste à ce niveau-là, on ne dégage pas le sujet de sa dépendance par rapport à la situation de formation. Si on veut le faire progresser, il faut donc passer à une formation de désétayage; et on peut désétayer que ce qui a été étayé. ZPD zone proximale de développement
  • 25. Traduction “grand public” : zone de confort
  • 27. Les sept familles d’aide selon Roland Goigoux il s’agit de donner un temps supplémentaire pour systématiser, automatiser, s’entraîner Exercer permet de faire le point, de revenir sur ce qu’on a fait, de synthétiser, et même de préparer une évaluation commune. Réviser Observation et métacognition Soutenir différenciation en amontPréparer changer les méthodes... Faire autrement enseigner des compétences requises mais non enseignées (stratégies, Composer différenciation en aval Revenir en arrière
  • 28. 1- exercer : il s’agit de donner un temps supplémentaire pour systématiser, automatiser, s’entraîner. 2- réviser : cela permet de faire le point, de revenir sur ce qu’on a fait, de synthétiser, et même de préparer une évaluation commune. 3- soutenir : le soutien passe par l’observation du travail de l’élève sur les tâches ordinaires pour étayer leur réalisation. On peut verbaliser les objectifs, les contenus et les procédures. Cette méta- action permet de lever les malentendus sur ce qu’on est en train d’apprendre. 4- préparer : le travail d’anticipation peut permettre de réunir les conditions de la compréhension de la future séance collective (différenciation en amont). L’objectif est de réduire, pour les élèves en difficulté, la part d’inconnu et de permettre de diminuer le déficit attentionnel et le déficit de compréhension. Exemple de travail préparatoire à la lecture : travailler en amont l’identification des mots en précisant le but de cette tâche aux élèves. 5- revenir en arrière : l’aide peut permettre de reprendre les bases, de combler les lacunes. 6- composer : l’aide permet d’enseigner des compétences requises mais non enseignées comme des procédures et stratégies, transversales ou spécifiques. 7- faire autrement : pour certains enfants, on peut enseigner la même chose, autrement ou le faire faire par quelqu’un d’autre. Les sept familles d’aide selon Roland Goigoux
  • 29.
  • 30. Accompagner c’est  « se joindre à quelqu’un pour aller où il va en même temps que lui », avec quatre constantes : • celui qui accompagne est second, suivant. Sa fonction est de soutenir • puisqu’il y a cheminement il ya élaboration des étapes qui composent la « mise en chemin » • accompagnant et accompagné sont impliqués ensemble à tous les stades de ce cheminement • l’accompagnement est lié à une circonstance, il est temporaire : il a un début, un développement, une fin. (Maela Paul in Recherche et Formation n° 62) Aider, accompagner...
  • 31.
  • 33. L’évaluation est une pratique sociale et donc soumise à des normes (culture d'établissement, de la discipline, de la génération,...) et sous-tendue par des valeurs. L’évaluation renvoie donc chacun à sa propre conception de la justice et à ses représentations du travail, du niveau, des apprentissages, du pouvoir, … C’est aussi ce qui la rend si difficile à faire évoluer car elle s’appuie sur notre propre échelle de valeurs...
  • 34. Une pratique chronophage et qui peut être vidée de son sens. Évaluationnite ou taylorisme pédagogique Le contrôle occupe une large part du temps d’enseignement : il en reste d’autant moins pour penser au changement. Les élèves travaillent pour la note, la moyenne ou la promotion, ce qui développe un "rapport utilitariste au savoir" Pour quelle efficacité ? Comment évaluer ?
  • 35. • Donner plus de sens à l'évaluation pour l'élève et l'enseignant pour mieux évaluer • Aller vers une pédagogie plus explicite • Aller vers une pédagogie plus cohérente et lisible en travaillant d'avantage avec ses collègues • Mieux évaluer c'est mieux communiquer et adapter sa communication aux différents destinataires Mieux évaluer...
  • 36. Vos récentes positions sur les compétences ont été attaquées par certains de vos amis pédagogues qui y ont vu une sorte de trahison, tandis que vos adversaires, parmi les plus virulents comme Jean-Paul Brighelli, ont volé à votre secours, ou fait mine de le faire, en affirmant qu’ « il faut sauver le soldat Meirieu ». Comment avez-vous vécu une telle situation à front renversé ? Tristement. Il est toujours difficile d’être considéré comme un traître par certains de ceux et celles avec qui l’on se sent solidaire et défendu par ceux et celles qui, de manière particulièrement condescendante et méprisante, viennent vous féliciter de les avoir ralliés. […] La situation actuelle dans laquelle je me trouve, sur cette question des compétences, est d’autant plus étrange que c’est un point sur lequel mes analyses ont très peu varié. J’ai toujours dit que la notion de compétence avait deux avantages : d’une part, s’opposer à l’ « idéologie des dons » par son caractère volontariste (les dons, on les a, mais les compétences, on peut les acquérir) et, d’autre part, attirer notre attention sur la question du transfert des connaissances, c’est-à-dire de la possibilité d’utiliser des savoirs en dehors du contexte de leur acquisition. Mais je me suis aussi toujours méfié de la totémisation des compétences et, a fortiori, de leur hégémonie, pour plusieurs raisons fondamentales. D’abord, parce que le pilotage de l’enseignement ou de la formation par les référentiels de compétences me paraît porter en lui la dérive de l’atomisation des savoirs en une multitude de « comportements observables ». Dès lors, en effet, que l’on veut absolument vérifier l’acquisition des compétences de manière « parfaitement objective », on est  amené à découper cette acquisition en unités sur lesquelles aucune hésitation ne sera possible et à propos desquelles on pourra dire sans hésitation « acquis » ou « non acquis ». Philippe Meirieu “Un pédagogue dans la cité, conversations avec Luc Cédelle” DDB 2012
  • 37. Conclusion La pédagogie par compétences peut permettre surtout de rendre plus explicites les objectifs de l'enseignement et les modalités d'évaluation. Mais les dérives existent. On peut réduire le travail par compétences à la seule logique technocratique d'une évaluation d'habiletés, de “micro-compétences” dans des référentiels “usines à cases”.
  • 38. Conclusion Mais il faut se méfier tout autant des caricatures. Ceux qui dénoncent les compétences en y voyant un complot libéral visant à réduire les exigences nient la fécondité de cette approche et défendent surtout le modèle transmissif traditionnel. Le travail par compétences remet au centre du débat la question des apprentissages et d'une évaluation aux services de ceux-ci et pas uniquement destinée à sélectionner.