SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  27
Tu es né en chinois ?
Représentations sur le langage et les
langues chez des enfants de 5-6 ans.
Projet de recherche en collaboration avec Isabelle
Audras et Marité Vasseur
Violaine BIGOT, Diltec,
1
Questions de recherches / Outils de recherche
Qu’est-ce que les enfants
comprennent des enjeux
langagiers de leurs
apprentissages scolaires (MS-GS)
Quelle compréhension ont-ils de leur
environnement plurilingue ?
Attitudes d’ouverture/fermeture vis-
à-vis de la diversité des langues et
de l’enrichissement de leur
répertoire.
Entretiens chercheurs / élèves sur :
les apprentissages (notamment
langagiers) à l’école, les
répertoires langagiers des élèves
et celui de leur entourage
immédiat et plus lointain / leur
envie, leurs représentations
concernant l’apprentissage
d’autres langues
25 entretiens dans des classes
d’écoles ZEP / 8 entretiens d’école
centre ville
Observations (enregistrements) des
classes
2
Questions de recherches / Outils de recherche
• Comment l’école peut-elle
contribuer à
• 1. enrichir la compréhension
qu’ont les élèves de leur
environnement plurilingue
(valorisation des langues du
répertoire familial, ouverture à la
diversité)
• 2. développer des attitudes
d’ouverture à cette diversité.
Expérimentation de démarches
pédagogiques d’éveil au langage
et à la diversité des langues
construites par les enseignants.
Recueil de données ethnographiques
(notes d’observation, entretiens,
enregistrements d’activités de
classes) pour étudier le
développement de ces
expérimentations
Evaluation de l’impact de ces
séances par des entretiens post-
expérimentations 22 entretiens,
conduits après les séquences
d’éveil au langage et à la diversité
des langues
3
Etudes préalables de ces données :
Question sur les apprentissages à l’école et les
activités langagières
• Rappel : les IO recommandent que les élèves apprennent à
dire : « la spécificité de l’école, ce qu’ils y font, ce qui est
attendu d’eux, ce qu’on apprend à l’école et pourquoi on
l’apprend » QUID de l’ORAL
• Analyse de contenu des réponses à la question « qu’est-ce
qu’on apprend à l’école » : analyser la manière dont les
apprentissages langagiers sont perçus, construits par les
élèves / / des observations et enregistrements de séances
ayant le développement du langage comme objet direct ou
indirect
• Les élèves se montrent peu capables de « dire ce qu’ils font à
l’école » en termes d’activités langagières orales (= objet non-
identifié)
4
Quelles langues parles-tu ?
Est-ce que tu connais des gens qui
parlent d’autres langues que le
français ? Et dans la classe ?
Orienter leurs discours sur les langues vers
d’autres contextes que les pratiques
langagières
Comment parlent-ils de la diversité des langues
? Capacité à identifier des répertoires
plurilingues, à nommer des langues ?
5
Méthodologie d’analyse des entretiens
Tension entre nécessité de faire des explorations
systématiques du corpus sur certaines questions ET les
risques liés à la « décotextualisation » de données sorties
des dynamiques interactionnelles dans lesquelles elles ont
émergé.
Aller-retour : Décotextualisation – recontextualisation
Exemple de traitement des données pour étudier la question
de la diversité des langues nommées par les enfants des
deux populations étudiées.
6
La dimension comparative
Non prévue initialement – hasard des terrains –
guide pour le questionnement
Y a-t-il des différences du point de vue du sens
que les élèves donnent aux activités
langagières de l’école ? (pas aujourd’hui)
Quelles différences dans les discours tenus sur
les langues ?
7
Diversité du panorama des langues
Analyse des réponses apportées aux questions sur « répertoires
langagiers » des enfants, de leur entourage + langues entendues
(quartier, télé…)
25 Entretiens ZEP 8 Entretiens école de
centre-ville
Nombre moyen de langues
(autres que le français) cité
dans chaque entretien
2,6 1,8
Nombre d’entretiens où
sont citées 3 langues et
plus
9
7 langues : 1
6 langues : 2
5 langues : 3
4 langues : 1
3 langues : 2
2 (3 langues citées)
Nombre de langues
citées
18 langues différentes 5 langues
8
La capacité à dire la diversité
langagière
Sur la question de la diversité langagière, et avec
ce maigre indicateur du nombre de langues
citées, les élèves de milieux « défavorisés »
manifestent des savoirs plus étendus que ceux
de milieu favorisé.
9
24
entretiens
école ZEP
8 entretiens
école centre -v
Anglais 20 6
chinois 5 3
Espagn. 4 3
Arabe* 6 + 2 Ø
Portug. 5 Ø
tchétchè 5 Ø
Langues les plus citées (au moins 5 fois)
tableau : nombre d’entretiens où les langues sont citées
* + 2 = une référence à l’algérien et une
référence au marocain
10
L’anglais : langue à tout faire
• L’anglais est cité dans 26 entretiens sur 33
Sur 7 entretiens où l’anglais n’est pas cité : 2 entretiens : aucune langue citée / 3
entretiens : une seule langue citée / 2 ent : 3 et 4 langues citées.
L’anglais est cité autant comme langue des répertoires des élèves, que
comme langue des répertoires des parents, que comme langue entendue
(à la télévision notamment).
• Anglais = terme générique pour désigner toute langue
étrangère dont on ne connaît pas le nom. Par exemple
1 élève (parents de langue wolof) : « eh ben maman + elle parle anglais et
papa aussi (…) ils ont pas la même langue que moi. » (ent. 14)
1 élève : « ben ma petite sœur quand elle parle et ben ma petite sœur elle
parle comme anglais ma petite sœur » (ent. 11)
1 élève (à propos de la maman d’un camarade tchétchène) : eh ben Ayub sa
maman elle parle chin anglais (ent.33)
(Dialogue élève-enquêteur) L’anglais : Bah moi des fois ils parlent en anglais
Toi ? Non qui ça ? Des noirs ah des noirs ? D’accord mais pas sur les blancs
11
L’anglais dans les entretiens pré
Langue sans domicile ni
locuteurs fixes
• Langue clairement
évoquée comme langue
véhiculaire, langue 2.
Une seule exception, réf. à
des cousins en Amérique
par une élève de l’école
centre-ville.
Langue « incarnée »
• Référence à des locuteurs
et pays de l’étranger
(cousins, amis de divers
pays en centre ville) et
(Docteur House en ZEP)
• Exhibition de compétence
(2 fois chez des élèves de
centre ville) : seule langue
exhibée
12
Le chinois
• // avec l’anglais (= prototype de la langue
étrangère)
1 élève (à propos de la maman d’un camarade
tchétchène) : eh ben Ayub sa maman elle parle
chin anglais (ent.33)
+ ent 22
• A la différence de l’anglais – associé à des
éléments culturels (karaté, films violents, Japon)
• Langue d’évasion : « Moi j’suis le seul à parler en
chinois » enquêteur : « et tu parles chinois avec
qui avec ta maman ou avec ton papa » « Ben
j’suis j’parle tout seul » un autre élève : « ça veut
dire que t’es né en chinois » 13
le tchétchène : langue étrangère / langue étrange
• Ent 7– int 111 : « Mon petit frère i parle un ptit
peu en tchétchène il a dit mama papa
teuteu »
• Entretien 29 « je sais en anglais et aussi en
tchétché / tchétché ? c’est quoi tchétché / ben
oui / c’est quoi tchétché ?/ en tchétché ça veut
dire que tu parles une autre langue. »
• Mais également langue repérée chez les
camarades
14
Les projets pédagogiques
Ecole Lucie Aubrac (ZEP) :
2009-2010 : séquence autour de la comptine du
petit cheval en différentes langues
2010-2011 : projet petit train des langues construit
avec des parents venus, à tour de rôle, dans les
deux classes, présenter leur(s) langue(s).
Ecole Volney (centre-ville) :
2010-2011 : projet : les doudous autour du monde.
15
Le plurilinguisme de l’environnement
immédiat
• Très peu identifié :
Seules langues repérées chez les camarades : le
tchétchène (3 occurrences)
L’arabe (1)
L’anglais (1)
16
Résistances à l’apprentissage
Bcp de réponses négatives à la question « as-tu envie
d’apprendre d’autres langues ? »
• P.221 – int. 64 Mon papa et ma maman avant ils
parlaient français et maintenant ils parlent chinois
• p.158 int 58 A propos de Enzo, qui nous a déclaré le
sénégalais dans son répertoire : un élève, lors d’une
interview dit « ben Enzo avant il parlait anglais
maintenant il parle français »
• P. 149 int. 215 : à la question Veux-tu apprendre une
autre langue : « non parce qu’on oublie l’autre langue
qu’on parlait avant »
• + peur de ne plus se comprendre
17
Partageons nos langues :
Projet « Petit train des langues »
Conçu et réalisé par Maud Dargent
et Dominique Calles avec la
complicité des parents de leurs
classes de Moyen-Grands.
Ecole Maternelle Lucie Aubrac, Le Mans, 72.
Projet suivi par Isabelle Audras, Violaine Bigot et M-T
Vasseur.
Photos et ppt : V. Bigot
18
Ils se sont inscrits sur des plannings affichés devant la classe
19
On partage un petit goûter puis Maud-Oceane et sa maman chantent une comptine en
KiKongo.
Pour entendre la comptine chantée par Maud-Oceane et sa maman :
20
Des doudous venus d’ailleurs
Classe de moyenne section
(Projet mis en œuvre par F. Lhéritier, dans sa classe
de MS, Ecole Volney, Angers)
Projet suivi par V. Bigot
Photos et Ppt : V. Bigot
21
Les élèves repèrent sur la mappemonde le pays d’où
vient Tiberio.
22
Entretiens post-Jopachim 1
23
j : xx toutJoachim 1
candice : chinois
j : pas le chinois
c : pas le chinois ++
j : xxx
c : qu’est-ce que tu dis joachim ?
s : on a fait l’espagnol
c : vous avez fait l’espagnol syrine ? et joachim tu demandais quoi tu disais quoi là ?
j : je disais la langue à mohamed c’est quoi ?
c : ah la langue à mohamed c’était quoi ? ++puisque mohamed il vous a présenté sa langue
aussi ?
j : oui
s : c’est la maman de mohamed et souareba
c : la maman de sohamed et de mohamed et souareba
j : mais moi j’étais pas là
c : d’accord ah d’accord est-ce que vous pouvez me dire on va en reparler encore est-ce que vo
pouvez me dire chacun quelle langue vous parlez ?
j : moi euh capvert france portugal
c : alors toi joachim c’est cap vert france portugal c’est des langues ça cap vert france portuga
Entretiens post Joachim 2
24
1.j : moui joachim
2.ohamed il parle le ki congo
3.c: oui
4.j: c’est ça ?
5.c: non je sais pas
6.j: le ki congo mohamed
7.c: et quelles langues ? d’autres langues encore?
8.j : le ki congo
9.c : oui
10.s : y a aussi l’espagne
11.c : l’espagnol oui syrine est-ce qu’y a d’autres enfants qui parlent d’autres langues ?
12.s : aussi la maman de junior
13.c : ah elle est venue aussi la maman de junior ?
14.candice : oui
15.j : ah je me rappelle plus
16.c : non non non joachim ah tu voudrais aller dans la classe pour qu’est-ce que tu
voudrais faire là on peut pas
17c : tu veux regarder dans la classe ? qu’est-ce que tu
xx regarder alors joachim ?
18 c : oui mais comment vous allez faire pour la
retrouver ?dans la classe ?
19. candice : le le la langue de la maman de soareba
20 j : dans les trains
21c : ah dans les trains vous allez regarder les trains ?
c’est écrit le nom de la langue ?
22.j : non
23 c : non ?
24. j : je veux regarder
25.j : y a le pays
26.C ah y a le pays le drapeau donc tout à l’heure on
regardera quand on retourne
25
Entretiens Post -Icham
26
c : est ce que tu parles d’autres langues achim ?
a : non oui
c : lesquelles alors ? ++
a : la langue de cyrill
l-a : cyrill
c : est-ce que tu parles la même langue que cyrill ?
a : oui
c : c’est quoi cette langue ?
a : je sais pas
j : moi je sais
c : tu sais jessica ? c’est quoi ?
j : c’est l’arabe
c : l’arabe d’accord
a : oui c’est ça
c : tu parles arabe ?
a : oui
c : d’accord
a :j’avais oublé moi
c : t’avais oublié alors chez toi tu parles arabe ?
Références bibliographiques
(hors champ plurilinguisme)
Bautier, Elisabeth, Les inégalités d’apprentissage,
Presses Universitaires de France, 2009.
Bautier, Elisabeth, Apprendre à l’école, apprendre
l’école, Des risques de construction d’inégalités
dès l’école maternelle, Chronique sociale, 2006.
Rayou, P : La grande école, approche sociologique
des compétences enfantines, PUF, 1999.
Danic, Dalalande, Rayou : Enquêter auprès d’enfants
et de jeunes, Presses Universitaires de Rennes,
2006.
27

Contenu connexe

Tendances

L’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementL’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementClaire Doz
 
Extract from Kisco_Spring2015_part1_rev
Extract from Kisco_Spring2015_part1_revExtract from Kisco_Spring2015_part1_rev
Extract from Kisco_Spring2015_part1_revAngela Bourgogne
 
Sensibilisation précoce et conscience plurilingue
Sensibilisation précoce et conscience plurilingueSensibilisation précoce et conscience plurilingue
Sensibilisation précoce et conscience plurilingueProjetPluriL
 
PRELA symposium: crosslinguistic perspectives in language education
PRELA symposium: crosslinguistic perspectives in language educationPRELA symposium: crosslinguistic perspectives in language education
PRELA symposium: crosslinguistic perspectives in language educationShona Whyte
 
La Francophonie à Zielona Góra 2011-2012
La Francophonie à Zielona Góra 2011-2012La Francophonie à Zielona Góra 2011-2012
La Francophonie à Zielona Góra 2011-2012profeurope
 
Conférence Carolina Gonçalves -u_artois-mai2012
Conférence Carolina Gonçalves -u_artois-mai2012Conférence Carolina Gonçalves -u_artois-mai2012
Conférence Carolina Gonçalves -u_artois-mai2012Carolina Gonçalves
 
Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du M...
Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du M...Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du M...
Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du M...Boukary Konate
 
Tendances a1 cours mobile_nowela_présentationfr_v2
Tendances a1 cours mobile_nowela_présentationfr_v2Tendances a1 cours mobile_nowela_présentationfr_v2
Tendances a1 cours mobile_nowela_présentationfr_v2WydawnictwoNowela
 
Enseigner les langues étrangères avec le numérique
Enseigner les langues étrangères avec le numériqueEnseigner les langues étrangères avec le numérique
Enseigner les langues étrangères avec le numériqueShona Whyte
 
Le bilinguisme à l’école, chance ou contrainte?
Le bilinguisme à l’école, chance ou contrainte?Le bilinguisme à l’école, chance ou contrainte?
Le bilinguisme à l’école, chance ou contrainte?Chantal Donzé
 
Présentation d’un état des lieux de la traduction pour le russe
Présentation d’un état des lieux de la traduction pour le russePrésentation d’un état des lieux de la traduction pour le russe
Présentation d’un état des lieux de la traduction pour le russePauline Beauvillier
 
PRELA symposium: Lyon 2019
PRELA symposium: Lyon 2019PRELA symposium: Lyon 2019
PRELA symposium: Lyon 2019Shona Whyte
 

Tendances (15)

L’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementL’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignement
 
Extract from Kisco_Spring2015_part1_rev
Extract from Kisco_Spring2015_part1_revExtract from Kisco_Spring2015_part1_rev
Extract from Kisco_Spring2015_part1_rev
 
Sensibilisation précoce et conscience plurilingue
Sensibilisation précoce et conscience plurilingueSensibilisation précoce et conscience plurilingue
Sensibilisation précoce et conscience plurilingue
 
L'espagnol, fiche d'identité
L'espagnol, fiche d'identitéL'espagnol, fiche d'identité
L'espagnol, fiche d'identité
 
PRELA symposium: crosslinguistic perspectives in language education
PRELA symposium: crosslinguistic perspectives in language educationPRELA symposium: crosslinguistic perspectives in language education
PRELA symposium: crosslinguistic perspectives in language education
 
La Francophonie à Zielona Góra 2011-2012
La Francophonie à Zielona Góra 2011-2012La Francophonie à Zielona Góra 2011-2012
La Francophonie à Zielona Góra 2011-2012
 
Conférence Carolina Gonçalves -u_artois-mai2012
Conférence Carolina Gonçalves -u_artois-mai2012Conférence Carolina Gonçalves -u_artois-mai2012
Conférence Carolina Gonçalves -u_artois-mai2012
 
Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du M...
Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du M...Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du M...
Conférence Nationale sur le projet de Document de Politique Linguistique du M...
 
Tendances a1 cours mobile_nowela_présentationfr_v2
Tendances a1 cours mobile_nowela_présentationfr_v2Tendances a1 cours mobile_nowela_présentationfr_v2
Tendances a1 cours mobile_nowela_présentationfr_v2
 
Enseigner les langues étrangères avec le numérique
Enseigner les langues étrangères avec le numériqueEnseigner les langues étrangères avec le numérique
Enseigner les langues étrangères avec le numérique
 
Le bilinguisme à l’école, chance ou contrainte?
Le bilinguisme à l’école, chance ou contrainte?Le bilinguisme à l’école, chance ou contrainte?
Le bilinguisme à l’école, chance ou contrainte?
 
Présentation d’un état des lieux de la traduction pour le russe
Présentation d’un état des lieux de la traduction pour le russePrésentation d’un état des lieux de la traduction pour le russe
Présentation d’un état des lieux de la traduction pour le russe
 
tendances-a1
tendances-a1tendances-a1
tendances-a1
 
Des dessins pour faire parler
Des dessins pour faire parler Des dessins pour faire parler
Des dessins pour faire parler
 
PRELA symposium: Lyon 2019
PRELA symposium: Lyon 2019PRELA symposium: Lyon 2019
PRELA symposium: Lyon 2019
 

En vedette

Informe Situación de la Libertad de Expresión (enero- julio 2011)
Informe Situación de la Libertad de Expresión (enero- julio 2011) Informe Situación de la Libertad de Expresión (enero- julio 2011)
Informe Situación de la Libertad de Expresión (enero- julio 2011) Espacio Público
 
FMA Bodas Oro y Diamante
FMA Bodas Oro y DiamanteFMA Bodas Oro y Diamante
FMA Bodas Oro y DiamanteChinca FMA
 
Questionnaire
QuestionnaireQuestionnaire
Questionnairebankiiee
 
ESM-A - Web Analytics - 2010-2011
ESM-A - Web Analytics - 2010-2011ESM-A - Web Analytics - 2010-2011
ESM-A - Web Analytics - 2010-2011legayv
 
3. Ridde, évaluation de l'implantation
3. Ridde, évaluation de l'implantation3. Ridde, évaluation de l'implantation
3. Ridde, évaluation de l'implantationsantepub
 
Cómo acceder a la plataforma Aula XXI
Cómo acceder a la plataforma Aula XXICómo acceder a la plataforma Aula XXI
Cómo acceder a la plataforma Aula XXIjuanjoreverte
 
Webinar: Email poderosa herramienta online
Webinar: Email poderosa herramienta onlineWebinar: Email poderosa herramienta online
Webinar: Email poderosa herramienta onlineMasterBase®
 
Architecture du concept "Cu3" // Site de la Maison de la Création
Architecture du concept "Cu3" // Site de la Maison de la CréationArchitecture du concept "Cu3" // Site de la Maison de la Création
Architecture du concept "Cu3" // Site de la Maison de la CréationSylvain Gateau
 
Orfeo. La Odisea. Alina Motrescu
Orfeo. La Odisea. Alina MotrescuOrfeo. La Odisea. Alina Motrescu
Orfeo. La Odisea. Alina Motrescurufasanchez
 
Presentacion ebranding - Daniel Falcon - #ebrandingperu
Presentacion ebranding - Daniel Falcon - #ebrandingperuPresentacion ebranding - Daniel Falcon - #ebrandingperu
Presentacion ebranding - Daniel Falcon - #ebrandingperuNeo Consulting
 
course-nature- Saint-Louis 2015
course-nature- Saint-Louis 2015course-nature- Saint-Louis 2015
course-nature- Saint-Louis 2015Bâle Région Mag
 
Venise en panoramique 4 ger1
Venise en panoramique 4 ger1Venise en panoramique 4 ger1
Venise en panoramique 4 ger1Saqqarah 31
 
Information systems tg_frn_rev
Information systems tg_frn_revInformation systems tg_frn_rev
Information systems tg_frn_revBandié FOFANA
 

En vedette (20)

2012 learning fr
2012 learning fr2012 learning fr
2012 learning fr
 
Eco conception
Eco conceptionEco conception
Eco conception
 
Informe Situación de la Libertad de Expresión (enero- julio 2011)
Informe Situación de la Libertad de Expresión (enero- julio 2011) Informe Situación de la Libertad de Expresión (enero- julio 2011)
Informe Situación de la Libertad de Expresión (enero- julio 2011)
 
FMA Bodas Oro y Diamante
FMA Bodas Oro y DiamanteFMA Bodas Oro y Diamante
FMA Bodas Oro y Diamante
 
Questionnaire
QuestionnaireQuestionnaire
Questionnaire
 
ESM-A - Web Analytics - 2010-2011
ESM-A - Web Analytics - 2010-2011ESM-A - Web Analytics - 2010-2011
ESM-A - Web Analytics - 2010-2011
 
3. Ridde, évaluation de l'implantation
3. Ridde, évaluation de l'implantation3. Ridde, évaluation de l'implantation
3. Ridde, évaluation de l'implantation
 
Proyecto mochilas
Proyecto mochilasProyecto mochilas
Proyecto mochilas
 
Cómo acceder a la plataforma Aula XXI
Cómo acceder a la plataforma Aula XXICómo acceder a la plataforma Aula XXI
Cómo acceder a la plataforma Aula XXI
 
Iniciación al uso de la bb trabajo social
Iniciación al uso de la bb  trabajo socialIniciación al uso de la bb  trabajo social
Iniciación al uso de la bb trabajo social
 
Webinar: Email poderosa herramienta online
Webinar: Email poderosa herramienta onlineWebinar: Email poderosa herramienta online
Webinar: Email poderosa herramienta online
 
Architecture du concept "Cu3" // Site de la Maison de la Création
Architecture du concept "Cu3" // Site de la Maison de la CréationArchitecture du concept "Cu3" // Site de la Maison de la Création
Architecture du concept "Cu3" // Site de la Maison de la Création
 
Orfeo. La Odisea. Alina Motrescu
Orfeo. La Odisea. Alina MotrescuOrfeo. La Odisea. Alina Motrescu
Orfeo. La Odisea. Alina Motrescu
 
Presentacion ebranding - Daniel Falcon - #ebrandingperu
Presentacion ebranding - Daniel Falcon - #ebrandingperuPresentacion ebranding - Daniel Falcon - #ebrandingperu
Presentacion ebranding - Daniel Falcon - #ebrandingperu
 
Climas elementos
Climas elementosClimas elementos
Climas elementos
 
course-nature- Saint-Louis 2015
course-nature- Saint-Louis 2015course-nature- Saint-Louis 2015
course-nature- Saint-Louis 2015
 
Tarea1 francisco biedma
Tarea1 francisco biedmaTarea1 francisco biedma
Tarea1 francisco biedma
 
Venise en panoramique 4 ger1
Venise en panoramique 4 ger1Venise en panoramique 4 ger1
Venise en panoramique 4 ger1
 
Information systems tg_frn_rev
Information systems tg_frn_revInformation systems tg_frn_rev
Information systems tg_frn_rev
 
2013 parler sujets b2
2013 parler sujets b22013 parler sujets b2
2013 parler sujets b2
 

Similaire à Tu es né en chinois

Projet d'enquête sur les langues
Projet d'enquête sur les languesProjet d'enquête sur les langues
Projet d'enquête sur les languesProjetPluriL
 
Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1
Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1
Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1IEN_Jonzac
 
Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...
Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...
Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...Shona Whyte
 
Awitko conférence journée vinatier interculturalité 20.11.14.
Awitko conférence journée vinatier interculturalité  20.11.14.Awitko conférence journée vinatier interculturalité  20.11.14.
Awitko conférence journée vinatier interculturalité 20.11.14.agnes witko
 
Soutenance
SoutenanceSoutenance
SoutenanceAngua
 
Interculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues finiInterculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues fininanamexicana
 
Interculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues finiInterculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues fininanamexicana
 
Planificare_Limba_moderna_2_Franceza_clasa_a_VIII_a (4).doc
Planificare_Limba_moderna_2_Franceza_clasa_a_VIII_a (4).docPlanificare_Limba_moderna_2_Franceza_clasa_a_VIII_a (4).doc
Planificare_Limba_moderna_2_Franceza_clasa_a_VIII_a (4).docVioletaCameliaMircea
 
Biographie langagière
Biographie langagièreBiographie langagière
Biographie langagièreYI LE
 
L’éveil aux langues et la co construction de connaissances
L’éveil aux langues et la co construction de connaissancesL’éveil aux langues et la co construction de connaissances
L’éveil aux langues et la co construction de connaissancesRafael Angel
 
71 французский язык. 7 класс елухина н.в. и др-2003 -304с
71  французский язык. 7 класс елухина н.в. и др-2003 -304с71  французский язык. 7 класс елухина н.в. и др-2003 -304с
71 французский язык. 7 класс елухина н.в. и др-2003 -304сdfdkfjs
 
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020kreidaros1
 
7 fm ch_
7 fm ch_7 fm ch_
7 fm ch_4book
 
Réunion parents futurs 6ème
Réunion parents futurs 6èmeRéunion parents futurs 6ème
Réunion parents futurs 6èmelfiduras
 
Enseigner les langues vivantes au cycle 3
Enseigner les langues vivantes au cycle 3Enseigner les langues vivantes au cycle 3
Enseigner les langues vivantes au cycle 3csham
 
Apprentissage de la langue en classe d
Apprentissage de la langue en classe dApprentissage de la langue en classe d
Apprentissage de la langue en classe dGabriela Stancu
 

Similaire à Tu es né en chinois (20)

Projet d'enquête sur les langues
Projet d'enquête sur les languesProjet d'enquête sur les langues
Projet d'enquête sur les langues
 
Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1
Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1
Ouverture linguistique et culturelle au cycle 1
 
Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...
Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...
Quand tout le monde sera spécialiste : la place des langues dans l'enseignmen...
 
Awitko conférence journée vinatier interculturalité 20.11.14.
Awitko conférence journée vinatier interculturalité  20.11.14.Awitko conférence journée vinatier interculturalité  20.11.14.
Awitko conférence journée vinatier interculturalité 20.11.14.
 
Soutenance
SoutenanceSoutenance
Soutenance
 
Audacity anthi
Audacity anthiAudacity anthi
Audacity anthi
 
Interculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues finiInterculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues fini
 
Interculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues finiInterculturel et représentations des langues fini
Interculturel et représentations des langues fini
 
Planificare_Limba_moderna_2_Franceza_clasa_a_VIII_a (4).doc
Planificare_Limba_moderna_2_Franceza_clasa_a_VIII_a (4).docPlanificare_Limba_moderna_2_Franceza_clasa_a_VIII_a (4).doc
Planificare_Limba_moderna_2_Franceza_clasa_a_VIII_a (4).doc
 
Biographie langagière
Biographie langagièreBiographie langagière
Biographie langagière
 
Audacity
AudacityAudacity
Audacity
 
L’éveil aux langues et la co construction de connaissances
L’éveil aux langues et la co construction de connaissancesL’éveil aux langues et la co construction de connaissances
L’éveil aux langues et la co construction de connaissances
 
71 французский язык. 7 класс елухина н.в. и др-2003 -304с
71  французский язык. 7 класс елухина н.в. и др-2003 -304с71  французский язык. 7 класс елухина н.в. и др-2003 -304с
71 французский язык. 7 класс елухина н.в. и др-2003 -304с
 
Wibrin littératie
Wibrin   littératieWibrin   littératie
Wibrin littératie
 
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
Frantsuzka mova-7-klas-chumak-2020
 
1
11
1
 
7 fm ch_
7 fm ch_7 fm ch_
7 fm ch_
 
Réunion parents futurs 6ème
Réunion parents futurs 6èmeRéunion parents futurs 6ème
Réunion parents futurs 6ème
 
Enseigner les langues vivantes au cycle 3
Enseigner les langues vivantes au cycle 3Enseigner les langues vivantes au cycle 3
Enseigner les langues vivantes au cycle 3
 
Apprentissage de la langue en classe d
Apprentissage de la langue en classe dApprentissage de la langue en classe d
Apprentissage de la langue en classe d
 

Dernier

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Txaruka
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETMedBechir
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsRajiAbdelghani
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETMedBechir
 

Dernier (19)

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 

Tu es né en chinois

  • 1. Tu es né en chinois ? Représentations sur le langage et les langues chez des enfants de 5-6 ans. Projet de recherche en collaboration avec Isabelle Audras et Marité Vasseur Violaine BIGOT, Diltec, 1
  • 2. Questions de recherches / Outils de recherche Qu’est-ce que les enfants comprennent des enjeux langagiers de leurs apprentissages scolaires (MS-GS) Quelle compréhension ont-ils de leur environnement plurilingue ? Attitudes d’ouverture/fermeture vis- à-vis de la diversité des langues et de l’enrichissement de leur répertoire. Entretiens chercheurs / élèves sur : les apprentissages (notamment langagiers) à l’école, les répertoires langagiers des élèves et celui de leur entourage immédiat et plus lointain / leur envie, leurs représentations concernant l’apprentissage d’autres langues 25 entretiens dans des classes d’écoles ZEP / 8 entretiens d’école centre ville Observations (enregistrements) des classes 2
  • 3. Questions de recherches / Outils de recherche • Comment l’école peut-elle contribuer à • 1. enrichir la compréhension qu’ont les élèves de leur environnement plurilingue (valorisation des langues du répertoire familial, ouverture à la diversité) • 2. développer des attitudes d’ouverture à cette diversité. Expérimentation de démarches pédagogiques d’éveil au langage et à la diversité des langues construites par les enseignants. Recueil de données ethnographiques (notes d’observation, entretiens, enregistrements d’activités de classes) pour étudier le développement de ces expérimentations Evaluation de l’impact de ces séances par des entretiens post- expérimentations 22 entretiens, conduits après les séquences d’éveil au langage et à la diversité des langues 3
  • 4. Etudes préalables de ces données : Question sur les apprentissages à l’école et les activités langagières • Rappel : les IO recommandent que les élèves apprennent à dire : « la spécificité de l’école, ce qu’ils y font, ce qui est attendu d’eux, ce qu’on apprend à l’école et pourquoi on l’apprend » QUID de l’ORAL • Analyse de contenu des réponses à la question « qu’est-ce qu’on apprend à l’école » : analyser la manière dont les apprentissages langagiers sont perçus, construits par les élèves / / des observations et enregistrements de séances ayant le développement du langage comme objet direct ou indirect • Les élèves se montrent peu capables de « dire ce qu’ils font à l’école » en termes d’activités langagières orales (= objet non- identifié) 4
  • 5. Quelles langues parles-tu ? Est-ce que tu connais des gens qui parlent d’autres langues que le français ? Et dans la classe ? Orienter leurs discours sur les langues vers d’autres contextes que les pratiques langagières Comment parlent-ils de la diversité des langues ? Capacité à identifier des répertoires plurilingues, à nommer des langues ? 5
  • 6. Méthodologie d’analyse des entretiens Tension entre nécessité de faire des explorations systématiques du corpus sur certaines questions ET les risques liés à la « décotextualisation » de données sorties des dynamiques interactionnelles dans lesquelles elles ont émergé. Aller-retour : Décotextualisation – recontextualisation Exemple de traitement des données pour étudier la question de la diversité des langues nommées par les enfants des deux populations étudiées. 6
  • 7. La dimension comparative Non prévue initialement – hasard des terrains – guide pour le questionnement Y a-t-il des différences du point de vue du sens que les élèves donnent aux activités langagières de l’école ? (pas aujourd’hui) Quelles différences dans les discours tenus sur les langues ? 7
  • 8. Diversité du panorama des langues Analyse des réponses apportées aux questions sur « répertoires langagiers » des enfants, de leur entourage + langues entendues (quartier, télé…) 25 Entretiens ZEP 8 Entretiens école de centre-ville Nombre moyen de langues (autres que le français) cité dans chaque entretien 2,6 1,8 Nombre d’entretiens où sont citées 3 langues et plus 9 7 langues : 1 6 langues : 2 5 langues : 3 4 langues : 1 3 langues : 2 2 (3 langues citées) Nombre de langues citées 18 langues différentes 5 langues 8
  • 9. La capacité à dire la diversité langagière Sur la question de la diversité langagière, et avec ce maigre indicateur du nombre de langues citées, les élèves de milieux « défavorisés » manifestent des savoirs plus étendus que ceux de milieu favorisé. 9
  • 10. 24 entretiens école ZEP 8 entretiens école centre -v Anglais 20 6 chinois 5 3 Espagn. 4 3 Arabe* 6 + 2 Ø Portug. 5 Ø tchétchè 5 Ø Langues les plus citées (au moins 5 fois) tableau : nombre d’entretiens où les langues sont citées * + 2 = une référence à l’algérien et une référence au marocain 10
  • 11. L’anglais : langue à tout faire • L’anglais est cité dans 26 entretiens sur 33 Sur 7 entretiens où l’anglais n’est pas cité : 2 entretiens : aucune langue citée / 3 entretiens : une seule langue citée / 2 ent : 3 et 4 langues citées. L’anglais est cité autant comme langue des répertoires des élèves, que comme langue des répertoires des parents, que comme langue entendue (à la télévision notamment). • Anglais = terme générique pour désigner toute langue étrangère dont on ne connaît pas le nom. Par exemple 1 élève (parents de langue wolof) : « eh ben maman + elle parle anglais et papa aussi (…) ils ont pas la même langue que moi. » (ent. 14) 1 élève : « ben ma petite sœur quand elle parle et ben ma petite sœur elle parle comme anglais ma petite sœur » (ent. 11) 1 élève (à propos de la maman d’un camarade tchétchène) : eh ben Ayub sa maman elle parle chin anglais (ent.33) (Dialogue élève-enquêteur) L’anglais : Bah moi des fois ils parlent en anglais Toi ? Non qui ça ? Des noirs ah des noirs ? D’accord mais pas sur les blancs 11
  • 12. L’anglais dans les entretiens pré Langue sans domicile ni locuteurs fixes • Langue clairement évoquée comme langue véhiculaire, langue 2. Une seule exception, réf. à des cousins en Amérique par une élève de l’école centre-ville. Langue « incarnée » • Référence à des locuteurs et pays de l’étranger (cousins, amis de divers pays en centre ville) et (Docteur House en ZEP) • Exhibition de compétence (2 fois chez des élèves de centre ville) : seule langue exhibée 12
  • 13. Le chinois • // avec l’anglais (= prototype de la langue étrangère) 1 élève (à propos de la maman d’un camarade tchétchène) : eh ben Ayub sa maman elle parle chin anglais (ent.33) + ent 22 • A la différence de l’anglais – associé à des éléments culturels (karaté, films violents, Japon) • Langue d’évasion : « Moi j’suis le seul à parler en chinois » enquêteur : « et tu parles chinois avec qui avec ta maman ou avec ton papa » « Ben j’suis j’parle tout seul » un autre élève : « ça veut dire que t’es né en chinois » 13
  • 14. le tchétchène : langue étrangère / langue étrange • Ent 7– int 111 : « Mon petit frère i parle un ptit peu en tchétchène il a dit mama papa teuteu » • Entretien 29 « je sais en anglais et aussi en tchétché / tchétché ? c’est quoi tchétché / ben oui / c’est quoi tchétché ?/ en tchétché ça veut dire que tu parles une autre langue. » • Mais également langue repérée chez les camarades 14
  • 15. Les projets pédagogiques Ecole Lucie Aubrac (ZEP) : 2009-2010 : séquence autour de la comptine du petit cheval en différentes langues 2010-2011 : projet petit train des langues construit avec des parents venus, à tour de rôle, dans les deux classes, présenter leur(s) langue(s). Ecole Volney (centre-ville) : 2010-2011 : projet : les doudous autour du monde. 15
  • 16. Le plurilinguisme de l’environnement immédiat • Très peu identifié : Seules langues repérées chez les camarades : le tchétchène (3 occurrences) L’arabe (1) L’anglais (1) 16
  • 17. Résistances à l’apprentissage Bcp de réponses négatives à la question « as-tu envie d’apprendre d’autres langues ? » • P.221 – int. 64 Mon papa et ma maman avant ils parlaient français et maintenant ils parlent chinois • p.158 int 58 A propos de Enzo, qui nous a déclaré le sénégalais dans son répertoire : un élève, lors d’une interview dit « ben Enzo avant il parlait anglais maintenant il parle français » • P. 149 int. 215 : à la question Veux-tu apprendre une autre langue : « non parce qu’on oublie l’autre langue qu’on parlait avant » • + peur de ne plus se comprendre 17
  • 18. Partageons nos langues : Projet « Petit train des langues » Conçu et réalisé par Maud Dargent et Dominique Calles avec la complicité des parents de leurs classes de Moyen-Grands. Ecole Maternelle Lucie Aubrac, Le Mans, 72. Projet suivi par Isabelle Audras, Violaine Bigot et M-T Vasseur. Photos et ppt : V. Bigot 18
  • 19. Ils se sont inscrits sur des plannings affichés devant la classe 19
  • 20. On partage un petit goûter puis Maud-Oceane et sa maman chantent une comptine en KiKongo. Pour entendre la comptine chantée par Maud-Oceane et sa maman : 20
  • 21. Des doudous venus d’ailleurs Classe de moyenne section (Projet mis en œuvre par F. Lhéritier, dans sa classe de MS, Ecole Volney, Angers) Projet suivi par V. Bigot Photos et Ppt : V. Bigot 21
  • 22. Les élèves repèrent sur la mappemonde le pays d’où vient Tiberio. 22
  • 23. Entretiens post-Jopachim 1 23 j : xx toutJoachim 1 candice : chinois j : pas le chinois c : pas le chinois ++ j : xxx c : qu’est-ce que tu dis joachim ? s : on a fait l’espagnol c : vous avez fait l’espagnol syrine ? et joachim tu demandais quoi tu disais quoi là ? j : je disais la langue à mohamed c’est quoi ? c : ah la langue à mohamed c’était quoi ? ++puisque mohamed il vous a présenté sa langue aussi ? j : oui s : c’est la maman de mohamed et souareba c : la maman de sohamed et de mohamed et souareba j : mais moi j’étais pas là c : d’accord ah d’accord est-ce que vous pouvez me dire on va en reparler encore est-ce que vo pouvez me dire chacun quelle langue vous parlez ? j : moi euh capvert france portugal c : alors toi joachim c’est cap vert france portugal c’est des langues ça cap vert france portuga
  • 24. Entretiens post Joachim 2 24 1.j : moui joachim 2.ohamed il parle le ki congo 3.c: oui 4.j: c’est ça ? 5.c: non je sais pas 6.j: le ki congo mohamed 7.c: et quelles langues ? d’autres langues encore? 8.j : le ki congo 9.c : oui 10.s : y a aussi l’espagne 11.c : l’espagnol oui syrine est-ce qu’y a d’autres enfants qui parlent d’autres langues ? 12.s : aussi la maman de junior 13.c : ah elle est venue aussi la maman de junior ? 14.candice : oui 15.j : ah je me rappelle plus 16.c : non non non joachim ah tu voudrais aller dans la classe pour qu’est-ce que tu voudrais faire là on peut pas
  • 25. 17c : tu veux regarder dans la classe ? qu’est-ce que tu xx regarder alors joachim ? 18 c : oui mais comment vous allez faire pour la retrouver ?dans la classe ? 19. candice : le le la langue de la maman de soareba 20 j : dans les trains 21c : ah dans les trains vous allez regarder les trains ? c’est écrit le nom de la langue ? 22.j : non 23 c : non ? 24. j : je veux regarder 25.j : y a le pays 26.C ah y a le pays le drapeau donc tout à l’heure on regardera quand on retourne 25
  • 26. Entretiens Post -Icham 26 c : est ce que tu parles d’autres langues achim ? a : non oui c : lesquelles alors ? ++ a : la langue de cyrill l-a : cyrill c : est-ce que tu parles la même langue que cyrill ? a : oui c : c’est quoi cette langue ? a : je sais pas j : moi je sais c : tu sais jessica ? c’est quoi ? j : c’est l’arabe c : l’arabe d’accord a : oui c’est ça c : tu parles arabe ? a : oui c : d’accord a :j’avais oublé moi c : t’avais oublié alors chez toi tu parles arabe ?
  • 27. Références bibliographiques (hors champ plurilinguisme) Bautier, Elisabeth, Les inégalités d’apprentissage, Presses Universitaires de France, 2009. Bautier, Elisabeth, Apprendre à l’école, apprendre l’école, Des risques de construction d’inégalités dès l’école maternelle, Chronique sociale, 2006. Rayou, P : La grande école, approche sociologique des compétences enfantines, PUF, 1999. Danic, Dalalande, Rayou : Enquêter auprès d’enfants et de jeunes, Presses Universitaires de Rennes, 2006. 27

Notes de l'éditeur

  1. Préciser que le corpus n’avait pas le degré de complétude qu’il a maintenant Analyse de contenu des réponses à la question « qu’est-ce qu’on apprend à l’école » pour analyser la manière dont les apprentissages langagiers sont perçus, construits par les élèves / analyse conduite au regard des observations et enregistrements de séances ayant le développement du langage comme objet direct ou indirect (Inrp 2010 –Edilic 2010) : le travail sur le langage oral Vs absent du discours des élèves sur les apprentissages à l’école / manifeste dans les échanges de la classe. Ecrit très présent dans les discours, quand recentration sur oral (à l’initiative des chercheurs) : écouter la maîtresse, se taire Etude en cours sur la nécessité / possibilité de dépasser la forme scolaire pour mettre en œuvre un travail de réflexivité sur les pratiques langagières – notamment interrogations sur les relations de transmission de savoirs et d’expertise lors de la venue des parents (recherche en cours)
  2. 1ère ligne du tableau : les langues ne sont comptées qu’une fois (= si l’arabe est cité plusieurs fois dans l’entretien, on ne le compte qu’une fois. ) puisque ce qui nous intéresse ici c’est la diversité des langues citées. Les langues sont comptabilisées même lorsque elles sont « mal nommées » à partir du moment où le contexte pragmatique « quelle langue tu entends dans le quartier ? Anglais OU syntaxique « ma tata elle parle Espagne » permet de reconnaître que l’enfant a voulu nommer une langue. Annoncer que cette diversité en nombre de langues citées
  3. Certaines langues passent la frontière ZEP-CV d’autres non Mais les références à ces langues se font dans des co-textes bien différents, ce que masque bien sûr un tel tableau. On peut distinguer les emplois de où la langue est clairement associée à des pratiques de locuteurs/interlocuteurs précis et semble renvoyer à une réalité assez tangible pour l’enfant des emplois où la langue est cité avec quasiment un sens générique de langue étrangère ou de langue étrange. Dans certains emplois de ces noms de langue, le nom de langue choisi semble plutôt a un sens quasi « générique » de « langue étrangère » ou de « langue étrange », « langue mystérieuse ». L’anglais remplit souvent cette fonction-là
  4. L’anglais est cité autant dans les entretiens ZEP que les entretiens centre-ville eh ben maman + elle parle anglais et papa aussi (…) ils ont pas la même langue que moi. Il s’agit de l’’entretien 14 – c’est Fatima qui dit cela or La maman de Fatima présentera le Wolof pendant l’activité « petit train des langues » l’année suivante Concernant l’exemple de Ayub (Rassoul), l’entretien se développe ainsi : moi j’ai entendu de la maman de rassoul . ah oui / et ben rassoul sa maman elle parle chin anglais / (un autre élève) chinois ? / non anglais / ah oui donc vous avez entendu aussi rassoul parlerune autre langue / non c’est la maman de rassoul / parler rassoul / non non rassoul il parle anglais aussi / avec sa maman ? oui/ dans la classe il parle pas anglais L’anglais : Bah moi des fois ils parlent en anglais Toi ? Non qui ça ? Des noirs ah des noirs ? D’accord mais pas sur les blancs Anglais : langue sans locuteur fixe : dans les entretiens, dans beaucoup d’usage, l’anglais est donc pris comme une sorte de terme générique pour désigner « les langues étrangères » de manière générale. Elle apparaît paradoxalement comme une langue + abstraite et + concrètes que les autres langues citées. Plus abstraite parce qu’elle n’est associée à aucun pays (contrairement aux autres langues citées où il y a des confusions et-ou associations explicites nombreuses Territoire/langue : Afrique-africain / Espagne-espagnol / algérie-algérien / congo-congolais etc. etc. Rien de tel pour l’anglais. L’Angleterre et l’Amérique sont absolument absentes des entretiens. L’anglais est très souvent mentionné comme langue du répertoire des parents, comme langue du répertoire des enfants, même plusieurs fois comme langue de communication dans la famille). Deux exceptions dans l’école de centre-ville où un él explique « j’ai des cousins qui sont en anglais (…) aux Etats-Unis » et une autre explique «  ma sœur elle a pris des cours d’anglais », qui constituent deux évocations concrètes et possibles de communication en anglais. Mais c’est aussi la seule langue pour laquelle, dans deux entretiens (un ZEP, un centre ville) les enfants disent quelques mots pour montrer leur compétence. C’est de ce point de vue que je considère qu’elle est plus « incarnée » que d’autres langues fréquemment citées comme le chinois (voir diapo suivante).
  5. Dans l’entretien 7 et dans l’entretien 29 il n’y a aucun enfant de langue tchétchène On ne compte plus les papis, mamis, les tatas etc. qui parlent chinois,
  6. Il n’en sera pas vraiment question dans cette présentation. Je les évoque ici rapidement pour donner une vision plus complète de l’ensemble du projet. Concernant notre manière de concevoir l’innovation et la collaboration avec les enseignants, pour ceux qui ont assisté à la présentation d’hier sur le projet en école primaire : nous sommes dans la même démarche. Je m’excuse pour le caractère stigmatisant et très réducteur de la distinction « école zep  VS école centre-ville » Il est ici tout simplement commode Ces deux projets font l’objet d’un compte-rendu sous forme de diaporama déposé sur le site.
  7. Pour l’anglais – cas d’un élève bilingue dans la classe de centre ville – pas mal commenté en classe
  8. Le papa d’Achim est venu présenter l’arabe standard