Tu es né en chinois

729 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
729
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
352
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tu es né en chinois

  1. 1. Tu es né en chinois ?Représentations sur le langage et leslangues chez des enfants de 5-6 ans.Projet de recherche en collaboration avec Isabelle Audras et Marité Vasseur Violaine BIGOT, Diltec, 1
  2. 2. Questions de recherches / Outils de rechercheQu’est-ce que les enfants Entretiens chercheurs / élèves sur : comprennent des enjeux les apprentissages (notamment langagiers de leurs langagiers) à l’école, les apprentissages scolaires (MS-GS) répertoires langagiers des élèves et celui de leur entourageQuelle compréhension ont-ils de leur immédiat et plus lointain / leur environnement plurilingue ? envie, leurs représentations concernant l’apprentissage d’autres languesAttitudes d’ouverture/fermeture vis- à-vis de la diversité des langues et de l’enrichissement de leur 25 entretiens dans des classes répertoire. d’écoles ZEP / 8 entretiens d’école centre ville Observations (enregistrements) des classes 2
  3. 3. Questions de recherches / Outils de recherche• Comment l’école peut-elle Expérimentation de démarches contribuer à pédagogiques d’éveil au langage• 1. enrichir la compréhension et à la diversité des langues qu’ont les élèves de leur construites par les enseignants. environnement plurilingue Recueil de données ethnographiques (valorisation des langues du (notes d’observation, entretiens, répertoire familial, ouverture à la enregistrements d’activités de diversité) classes) pour étudier le• 2. développer des attitudes développement de ces d’ouverture à cette diversité. expérimentations Evaluation de l’impact de ces séances par des entretiens post- expérimentations 22 entretiens, conduits après les séquences d’éveil au langage et à la diversité des langues 3
  4. 4. Etudes préalables de ces données : Question sur les apprentissages à l’école et les activités langagières• Rappel : les IO recommandent que les élèves apprennent à dire : « la spécificité de l’école, ce qu’ils y font, ce qui est attendu d’eux, ce qu’on apprend à l’école et pourquoi on l’apprend » QUID de l’ORAL• Analyse de contenu des réponses à la question « qu’est-ce qu’on apprend à l’école » : analyser la manière dont les apprentissages langagiers sont perçus, construits par les élèves / / des observations et enregistrements de séances ayant le développement du langage comme objet direct ou indirect• Les élèves se montrent peu capables de « dire ce qu’ils font à l’école » en termes d’activités langagières orales (= objet non- identifié) 4
  5. 5. Quelles langues parles-tu ? Est-ce que tu connais des gens qui parlent d’autres langues que le français ? Et dans la classe ?Orienter leurs discours sur les langues vers d’autres contextes que les pratiques langagièresComment parlent-ils de la diversité des langues ? Capacité à identifier des répertoires plurilingues, à nommer des langues ? 5
  6. 6. Méthodologie d’analyse des entretiensTension entre nécessité de faire des explorations systématiques du corpus sur certaines questions ET les risques liés à la « décotextualisation » de données sorties des dynamiques interactionnelles dans lesquelles elles ont émergé.Aller-retour : Décotextualisation – recontextualisationExemple de traitement des données pour étudier la question de la diversité des langues nommées par les enfants des deux populations étudiées. 6
  7. 7. La dimension comparativeNon prévue initialement – hasard des terrains – guide pour le questionnementY a-t-il des différences du point de vue du sens que les élèves donnent aux activités langagières de l’école ? (pas aujourd’hui)Quelles différences dans les discours tenus sur les langues ? 7
  8. 8. Diversité du panorama des languesAnalyse des réponses apportées aux questions sur « répertoires langagiers » des enfants, de leur entourage + langues entendues (quartier, télé…) 25 Entretiens ZEP 8 Entretiens école de centre-ville Nombre moyen de langues 2,6 1,8 (autres que le français) cité dans chaque entretien Nombre d’entretiens où 9 2 (3 langues citées) sont citées 3 langues et 7 langues : 1 plus 6 langues : 2 5 langues : 3 4 langues : 1 3 langues : 2 Nombre de langues 18 langues différentes 5 langues citées 8
  9. 9. La capacité à dire la diversité langagièreSur la question de la diversité langagière, et avec ce maigre indicateur du nombre de langues citées, les élèves de milieux « défavorisés » manifestent des savoirs plus étendus que ceux de milieu favorisé. 9
  10. 10. Langues les plus citées (au moins 5 fois)tableau : nombre d’entretiens où les langues sont citées 24 8 entretiens entretiens école centre -v école ZEP Anglais 20 6 chinois 5 3 Espagn. 4 3 Arabe* 6+2 Ø Portug. 5 Ø tchétchè 5 Ø * + 2 = une référence à l’algérien et une référence au marocain 10
  11. 11. L’anglais : langue à tout faire• L’anglais est cité dans 26 entretiens sur 33Sur 7 entretiens où l’anglais n’est pas cité : 2 entretiens : aucune langue citée / 3 entretiens : une seule langue citée / 2 ent : 3 et 4 langues citées.L’anglais est cité autant comme langue des répertoires des élèves, que comme langue des répertoires des parents, que comme langue entendue (à la télévision notamment).• Anglais = terme générique pour désigner toute langue étrangère dont on ne connaît pas le nom. Par exemple1 élève (parents de langue wolof) : « eh ben maman + elle parle anglais et papa aussi (…) ils ont pas la même langue que moi. » (ent. 14)1 élève : « ben ma petite sœur quand elle parle et ben ma petite sœur elle parle comme anglais ma petite sœur » (ent. 11)1 élève (à propos de la maman d’un camarade tchétchène) : eh ben Ayub sa maman elle parle chin anglais (ent.33)(Dialogue élève-enquêteur) L’anglais : Bah moi des fois ils parlent en anglais Toi ? Non qui ça ? Des noirs ah des noirs ? D’accord mais pas sur les blancs 11
  12. 12. L’anglais dans les entretiens préLangue sans domicile ni Langue « incarnée » locuteurs fixes• Langue clairement • Référence à des locuteurs évoquée comme langue et pays de l’étranger véhiculaire, langue 2. (cousins, amis de diversUne seule exception, réf. à pays en centre ville) et des cousins en Amérique (Docteur House en ZEP) par une élève de l’école centre-ville. • Exhibition de compétence (2 fois chez des élèves de centre ville) : seule langue exhibée 12
  13. 13. Le chinois• // avec l’anglais (= prototype de la langue étrangère)1 élève (à propos de la maman d’un camarade tchétchène) : eh ben Ayub sa maman elle parle chin anglais (ent.33)+ ent 22• A la différence de l’anglais – associé à des éléments culturels (karaté, films violents, Japon)• Langue d’évasion : « Moi j’suis le seul à parler en chinois » enquêteur : « et tu parles chinois avec qui avec ta maman ou avec ton papa » « Ben j’suis j’parle tout seul » un autre élève : « ça veut dire que t’es né en chinois » 13
  14. 14. le tchétchène : langue étrangère / langue étrange• Ent 7– int 111 : « Mon petit frère i parle un ptit peu en tchétchène il a dit mama papa teuteu »• Entretien 29 « je sais en anglais et aussi en tchétché / tchétché ? c’est quoi tchétché / ben oui / c’est quoi tchétché ?/ en tchétché ça veut dire que tu parles une autre langue. »• Mais également langue repérée chez les camarades 14
  15. 15. Les projets pédagogiquesEcole Lucie Aubrac (ZEP) :2009-2010 : séquence autour de la comptine du petit cheval en différentes langues2010-2011 : projet petit train des langues construit avec des parents venus, à tour de rôle, dans les deux classes, présenter leur(s) langue(s).Ecole Volney (centre-ville) :2010-2011 : projet : les doudous autour du monde. 15
  16. 16. Le plurilinguisme de l’environnement immédiat• Très peu identifié :Seules langues repérées chez les camarades : le tchétchène (3 occurrences)L’arabe (1)L’anglais (1) 16
  17. 17. Résistances à l’apprentissageBcp de réponses négatives à la question « as-tu envie d’apprendre d’autres langues ? »• P.221 – int. 64 Mon papa et ma maman avant ils parlaient français et maintenant ils parlent chinois• p.158 int 58 A propos de Enzo, qui nous a déclaré le sénégalais dans son répertoire : un élève, lors d’une interview dit « ben Enzo avant il parlait anglais maintenant il parle français »• P. 149 int. 215 : à la question Veux-tu apprendre une autre langue : « non parce qu’on oublie l’autre langue qu’on parlait avant »• + peur de ne plus se comprendre 17
  18. 18. Partageons nos langues : Projet « Petit train des langues »Conçu et réalisé par Maud Dargent et Dominique Calles avec la complicité des parents de leurs classes de Moyen-Grands. Ecole Maternelle Lucie Aubrac, Le Mans, 72.Projet suivi par Isabelle Audras, Violaine Bigot et M-T Vasseur. Photos et ppt : V. Bigot 18
  19. 19. Ils se sont inscrits sur des plannings affichés devant la classe 19
  20. 20. On partage un petit goûter puis Maud-Oceane et sa maman chantent une comptine enKiKongo.Pour entendre la comptine chantée par Maud-Oceane et sa maman : 20
  21. 21. Des doudous venus d’ailleurs Classe de moyenne section(Projet mis en œuvre par F. Lhéritier, dans sa classe de MS, Ecole Volney, Angers) Projet suivi par V. Bigot Photos et Ppt : V. Bigot 21
  22. 22. Les élèves repèrent sur la mappemonde le pays d’où vient Tiberio. 22
  23. 23. Entretiens post-Jopachim 1j : xx toutJoachim 1candice : chinoisj : pas le chinoisc : pas le chinois ++j : xxxc : qu’est-ce que tu dis joachim ?s : on a fait l’espagnolc : vous avez fait l’espagnol syrine ? et joachim tu demandais quoi tu disais quoi là ?j : je disais la langue à mohamed c’est quoi ?c : ah la langue à mohamed c’était quoi ? ++puisque mohamed il vous a présenté sa langueaussi ?j : ouis : c’est la maman de mohamed et souarebac : la maman de sohamed et de mohamed et souarebaj : mais moi j’étais pas làc : d’accord ah d’accord est-ce que vous pouvez me dire on va en reparler encore est-ce que vopouvez me dire chacun quelle langue vous parlez ?j : moi euh capvert france portugalc : alors toi joachim c’est cap vert france portugal c’est des langues ça cap vert france portuga 23
  24. 24. Entretiens post Joachim 21.j : moui joachim2.ohamed il parle le ki congo3.c: oui4.j: c’est ça ?5.c: non je sais pas6.j: le ki congo mohamed7.c: et quelles langues ? d’autres langues encore?8.j : le ki congo9.c : oui10.s : y a aussi l’espagne11.c : l’espagnol oui syrine est-ce qu’y a d’autres enfants qui parlent d’autres langues ?12.s : aussi la maman de junior13.c : ah elle est venue aussi la maman de junior ?14.candice : oui15.j : ah je me rappelle plus16.c : non non non joachim ah tu voudrais aller dans la classe pour qu’est-ce que tuvoudrais faire là on peut pas 24
  25. 25. 17c : tu veux regarder dans la classe ? qu’est-ce que tuxx regarder alors joachim ?18 c : oui mais comment vous allez faire pour laretrouver ?dans la classe ?19. candice : le le la langue de la maman de soareba20 j : dans les trains21c : ah dans les trains vous allez regarder les trains ?c’est écrit le nom de la langue ?22.j : non23 c : non ?24. j : je veux regarder25.j : y a le pays26.C ah y a le pays le drapeau donc tout à l’heure onregardera quand on retourne 25
  26. 26. Entretiens Post -Ichamc : est ce que tu parles d’autres langues achim ?a : non ouic : lesquelles alors ? ++a : la langue de cyrilll-a : cyrillc : est-ce que tu parles la même langue que cyrill ?a : ouic : c’est quoi cette langue ?a : je sais pasj : moi je saisc : tu sais jessica ? c’est quoi ?j : c’est l’arabec : l’arabe d’accorda : oui c’est çac : tu parles arabe ?a : ouic : d’accorda :j’avais oublé moic : t’avais oublié alors chez toi tu parles arabe ? 26
  27. 27. Références bibliographiques (hors champ plurilinguisme)Bautier, Elisabeth, Les inégalités d’apprentissage, Presses Universitaires de France, 2009.Bautier, Elisabeth, Apprendre à l’école, apprendre l’école, Des risques de construction d’inégalités dès l’école maternelle, Chronique sociale, 2006.Rayou, P : La grande école, approche sociologique des compétences enfantines, PUF, 1999.Danic, Dalalande, Rayou : Enquêter auprès d’enfants et de jeunes, Presses Universitaires de Rennes, 2006. 27

×