Strategy Group

Des SIIC engagées dans la
communication en
développement durable
mais dans quel but
opérationnel ?
Etude d...
Sommaire
Page
1
2
3
3.1
3.2
3.3
4
4.1

4.2
4.3

Introduction
Enseignements clés
Enjeux environnementaux
Quatre indicateurs...
Avertissement
Les résultats de l’étude sont fondés sur notre lecture et compréhension des documents publics des
entreprise...
Section 1
Introduction

Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ?...
Section 1 – Introduction

Principaux enjeux de développement durable des SIIC
• Anticiper et répondre à la
réglementation ...
Section 1 – Introduction

Enjeux clés et objectifs de l’étude
Une centaine de pages est en moyenne consacrée au développem...
Section 1 – Introduction

Les pratiques de communication de 6 SIIC, toutes
soumises à la loi Grenelle 2, ont été analysées...
Section 1 – Introduction

Méthodologie de l’étude
Thématiques étudiées

Enjeux environnementaux

Objectif

Enjeux sociétau...
Section 1 – Introduction

Présentation des résultats
1/ Pour chaque thème traité, la démarche des acteurs est analysée et ...
Section 2
Enseignements clés

Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opératio...
Section 2 – Enseignements clés

Enseignements clés

• L’enjeu énergétique est parfaitement perçu et traité par les foncièr...
Section 3
Enjeux environnementaux
1/ Quatre indicateurs clés au service de la stratégie
environnementale de l’entreprise, ...
Section 3.1
Quatre indicateurs clés au service de
la stratégie environnementale de
l’entreprise, pour quels résultats ?

D...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ?
...
Section 3.2
Le reporting environnemental, un
réel outil de pilotage stratégique et
opérationnel ?

Des SIIC engagées dans ...
Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ?

Le reporting est bien...
Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ?

Unibail s’appuie sur ...
Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ?

La performance enviro...
Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ?

Gecina prépare une gr...
Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ?

Conclusion : Les fonc...
Section 3.3
Quid de la valeur verte ? Un nouvel
outil d’aide à la décision ?

Des SIIC engagées dans la communication en d...
Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ?

Une partie des foncières a entamé une réfl...
Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ?

Altarea Cogedim définit la valeur verte au...
Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ?

La valeur verte est un axe structurant de ...
Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ?

Gecina analyse ses impacts environnementau...
Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ?

Icade a mis en place des indicateurs de ma...
Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ?

Conclusion : 4 foncières du panel déclaren...
Section 4
Enjeux sociétaux
1/ L’impact économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il
placé au cœur de la straté...
Section 4.1
L’impact socio-économique de ces
géants immobiliers sur l’emploi est-il
placé au cœur de leur stratégie de
com...
Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de c...
Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de c...
Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de c...
Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de c...
Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de c...
Section 4.2
Premier outil contractuel bailleur /
locataire, comment est utilisé le bail
vert ?

Des SIIC engagées dans la ...
Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ?

Toutes les foncières ont...
Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ?

Icade présente un exempl...
Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ?

Foncière des Régions exp...
Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ?

Gecina a pour objectif d...
Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ?

Conclusion : Le déploiem...
Section 4.3
Quelle est le niveau d’engagement de
ces foncières en terme de règles
éthiques dans un milieu aussi
sensible q...
Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible...
Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible...
Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible...
Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible...
Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible...
Vos Contacts

Sylvain Lambert

Thierry Raes

Associé
01 56 57 80 83

Associé
01 56 57 82 37

Sylvain.Lambert@fr.pwc.com

T...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude PwC immobilier et développement durable (juillet 2013)

1 486 vues

Publié le

http://pwc.to/1frxGkH
Comment les SIIC intègrent-elles des critères extra-financiers lors d’arbitrages stratégiques (travaux, acquisitions, cessions) ?
Dans quelle mesure le reporting environnemental devient-il un outil de pilotage de la performance?
Comment les SIIC utilisent-elles le bail vert ?
Le développement sociétal, en matière de création d’emplois dans un secteur aussi impactant que l’immobilier, est-il un enjeu de communication ?
Quel est le niveau d’engagement de ces SIIC en matière de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ?

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 486
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
72
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude PwC immobilier et développement durable (juillet 2013)

  1. 1. Strategy Group Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? Etude de six foncières françaises juillet 2013
  2. 2. Sommaire Page 1 2 3 3.1 3.2 3.3 4 4.1 4.2 4.3 Introduction Enseignements clés Enjeux environnementaux Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ? Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? Enjeux sociétaux L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de communication ? Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ? Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? 1 7 9 10 32 38 45 46 52 58
  3. 3. Avertissement Les résultats de l’étude sont fondés sur notre lecture et compréhension des documents publics des entreprises analysées. PwC n’accepte aucune responsabilité vis-à-vis de tout tiers auquel les résultats de l’étude auront été communiqués ou dans les mains desquels ils seraient parvenus, l’utilisation des résultats par leurs soins relevant de leur propre responsabilité. Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013
  4. 4. Section 1 Introduction Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 1
  5. 5. Section 1 – Introduction Principaux enjeux de développement durable des SIIC • Anticiper et répondre à la réglementation en matière de transparence (Article 225), de performance environnementale (RT 2012) et de suivi opérationnel (bail vert) • Maitriser, piloter et réduire les impacts environnementaux sur tout le cycle de vie d’un actif Réglementaire Environnemental SIIC Social • S’engager dans la gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences Socio-économique • Mesurer l’impact socioéconomique sur la société de toute l’activité foncière (emplois directs et indirects, recettes fiscales, etc.) Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 2
  6. 6. Section 1 – Introduction Enjeux clés et objectifs de l’étude Une centaine de pages est en moyenne consacrée au développement durable entre les documents de référence et les rapports développement durable dédiés : Pour quels enjeux stratégiques et quels résultats opérationnels ? • Comment les SIIC intègrent-elles des critères extra-financiers lors d’arbitrages stratégiques (travaux, acquisitions, cessions) ? • Dans quelle mesure le reporting environnemental devient-il un outil de pilotage de la performance? • Comment les SIIC utilisent-elles le bail vert ? • Le développement sociétal, en matière de création d’emplois dans un secteur aussi impactant que l’immobilier, est-il un enjeu de communication ? • Quel est le niveau d’engagement de ces SIIC en matière de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? La dimension sociale n’a pas été analysée dans cette étude. En effet, les indicateurs clés sont issus des bilans sociaux, les réponses des SIIC sont donc assez homogènes et peu différenciantes. Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 3
  7. 7. Section 1 – Introduction Les pratiques de communication de 6 SIIC, toutes soumises à la loi Grenelle 2, ont été analysées Nature des actifs Communication dans le document de référence (Nb pages) Communication dans un rapport développement durable à part (Nb pages) Commerces / Logement / Bureaux / Hôtels 75 90 Foncière Bureaux/ Murs d’exploitation / Entrepôts 82 90 Bureaux / Commerces / Entrepôts / Hôtels / Résidentiel / Etablissements de Santé 82 113 Bureaux / Parcs tertiaires / Etablissements de Santé / Centres commerciaux / Entrepôts / Etablissements de santé / Logement 86 Non Centres commerciaux / Bureaux 30 65 Centres commerciaux / Bureaux / Centres de Congrès-Expositions 66 Non Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 4
  8. 8. Section 1 – Introduction Méthodologie de l’étude Thématiques étudiées Enjeux environnementaux Objectif Enjeux sociétaux • Les SIIC ont un impact socio-économique fort mais leur communication est-elle à la hauteur de leurs engagements ? • Une stratégie environnementale au service de la stratégie d’entreprise ? • Quatre indicateurs clés, pour quels résultats ? • L’impact économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de la stratégie de communication ? • Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ? Problématiques étudiées • Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? • Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ? • Quel est le niveau d’engagement de ces foncières en matière de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? Sources Evaluation • Document de référence, rapport de Développement Durable, site Internet et presse spécialisée • Evaluation de la maturité de la réponse aux problématiques étudiées selon 4 niveaux : FAIBLE FORTE 0 1 6 3 4 Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 5
  9. 9. Section 1 – Introduction Présentation des résultats 1/ Pour chaque thème traité, la démarche des acteurs est analysée et la maturité de la réponse à l’enjeu étudié est notée sur une échelle de 4 niveaux. 2/ Des éléments de comparaison sont présentés. Exemple d’illustration 3/ Les meilleures pratiques sont ensuite identifiées par le signe  4/ Notre conclusion sur la problématique traitée clôt le chapitre. Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 6
  10. 10. Section 2 Enseignements clés Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 7
  11. 11. Section 2 – Enseignements clés Enseignements clés • L’enjeu énergétique est parfaitement perçu et traité par les foncières, conscientes de l’effort à fournir pour appréhender au mieux la transition énergétique. Les défis de l’eau et de la gestion des déchets étant moins impactant pour leur activité, elles préfèrent se focaliser sur d’autres enjeux du changement climatique comme le transport durable sur lequel elles s’engagent de plus en plus. • Le reporting environnemental est globalement très mature et développé mais encore trop peu utilisé à des fins décisionnelles. De la même façon, l’enjeu du concept de « valeur verte » est souvent considéré comme stratégique mais aucun acteur ne peut aujourd’hui quantifier des résultats opérationnels ou présenter de cas concrets. • En revanche, le bail vert est déjà appréhendé comme un bon outil de pilotage par la plupart des foncières. Pour l’instant, peu de résultats concrets et de bilans des actions réalisées sont communiqués. • Enfin, l’impact socio-économique des foncières en matière d’emploi, qui est un enjeu clé du secteur immobilier, n’est pas une priorité de communication pour la majorité des foncières étudiées. En revanche, les risques éthiques de la profession et notamment en matière de transparence sont bien appréhendés. Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 8
  12. 12. Section 3 Enjeux environnementaux 1/ Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? 2/ Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ? 3/ Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 9
  13. 13. Section 3.1 Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 10
  14. 14. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise Consommation d’énergie Altarea Cogedim Foncière des Régions Gecina Icade Klepierre Unibail-Rodamco 4 3 3 2 2 3 Consommation d’eau 1 1 2 1 2 3 Management des déchets 2 3 2 2 2 4 Adaptation au changement climatique 4 3 3 3 2 3 • Les 4 indicateurs environnementaux étudiés ci-dessus sont les plus communément utilisés dans le reporting environnemental des entreprises. • Surtout, pour les sociétés immobilières, ces indicateurs sont les plus pertinents au vue de leur activité et font notamment l’objet d’un suivi particulier dans le cadre du bail vert. Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 11
  15. 15. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? La réduction de la consommation d’énergie est un enjeu majeur pour toutes les foncières qui l’intègrent dans leur stratégie et fixent des objectifs ambitieux Consommation d’énergie Eléments de comparaison 4 Objectifs fixés à échéances variables (2013 ou 2015) - évolution 2010-2012 en bonne voie Réalisation systématique de Simulation Thermique Dynamique lors de la conception Réalisation d’audits énergétiques lors de la phase d’exploitation Calcul des surcoûts liés à la dépendance énergétique 3 Objectifs fixés pour 2015 et suivi des avancements Cartographie énergétique et environnementale établie avec le CSTB en 2009 et mise à jour chaque année Mise en place du Comité de Partenariat Développement Durable avec EDF Critères de performance énergétique et environnementale systématiquement analysés à l’occasion d’opérations 3 Plan quadriennal ambitieux à fin 2016 - objectifs partiellement atteints à fin 2012 Identification et évaluation financière des risques liés au DD notamment suivant l’axe énergie - pas d’exemple concret illustrant cette démarche Mise en place de solutions d’effacement Icade 2 Objectifs annuels Outil technique et financier de programmation de rénovation du patrimoine Développement d’une connaissance des consommations en vue du lancement d’un plan de progrès  Planification pluriannuelle de rénovation énergétique reportée Klepierre 2 Plan d’actions avec objectifs fixés 2010-2015 et suivi de l’avancement en 2012 Obtention de certificats d’économie d’énergie Altarea Cogedim Foncière des Régions Gecina Objectifs 2012 atteints - objectifs fixés pour 2016 en bonne voie Mise en parallèle des actions possibles d’économie d’énergie et des coûts d’investissement Peu de détail sur les actions et leurs résultats juillet 2013 Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC 12 UnibailRodamco 3
  16. 16. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Les foncières réalisent une cartographie de leur patrimoine pour identifier les actions prioritaires à mener. Elles tendent également à généraliser la réalisation d’audits énergétiques sur l’ensemble de leur parc Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 13
  17. 17. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Le suivi fin des consommations permet d’optimiser la gestion des équipements et de suivre les résultats des solutions de réduction déployées   Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 14
  18. 18. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Certaines foncières intègrent les certificats d’économie d’énergie dans leur démarche de réduction de consommation Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), constitue l’un des instruments de maîtrise de la demande énergétique reposant sur une obligation triennale de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux fournisseurs d’énergie (les "obligés"). Les CEE sont attribués aux acteurs éligibles (obligés mais aussi d’autres personnes morales non obligées) réalisant des opérations d’économies d’énergie. Les obligés ont la possibilité d’acheter des CEE à d’autres acteurs ayant mené des actions d’économies d’énergie, en particulier les éligibles non obligés. Les foncières sont des sociétés non obligées.  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 15
  19. 19. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Gecina et Altarea Cogedim modélisent l’impact financier de leur dépendance énergétique   Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 16
  20. 20. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Conclusion : Toutes les foncières ont des objectifs clairs concernant la consommation d’énergie et mettent en œuvre de multiples actions en vue de réduire leur consommation • Les foncières ont toutes un niveau de maturité avancé sur le sujet de la consommation énergétique - elles se sont notamment fixées des objectifs chiffrés suivis chaque année. • Cependant, une partie des foncières ne détaille pas suffisamment les actions réellement mises en place en vue de réduire leur consommation ou pour certaines ces actions ont été reportées ultérieurement. Les principaux sujets abordés et développés par les foncières :  Cartographie du patrimoine pour identifier les actions prioritaires à mener – notamment généralisation d’audits énergétiques  Mise en place d’outils de suivi et de pilotage des consommations d’énergie Les best practices :  Evaluation de l’impact de la dépendance énergétique sur la facture  Obtention de certificats d’économie d’énergie Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 17
  21. 21. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Toutes les foncières mettent en place des systèmes économes en eau mais certaines n’ont pas fixé d’objectifs de réduction de la consommation, les initiatives sont globalement peu documentées Consommation d’eau Eléments de comparaison Altarea Cogedim 1 Aucun plan d’action ni objectif chiffré Pour certains chantiers, comptage des consommations d’eau pour la phase chantier, par l’intermédiaire d’une charte chantier à faible nuisance Intégration de systèmes de récupération d’eau de pluie et d’équipements économes en eau Foncière des Régions 1 Objectif de suivi des consommations sur 100% du périmètre, non atteint pour 2012 Démarche « Chantier propre » : suivi complet des consommations d’eau Pas d’information sur les initiatives menées Gecina 2 Plan d’actions intégrant un objectif de réduction de -15% atteint en 2012 et de -25% à 2016 Mise en place de systèmes de suivi mais peu de détails sur les résultats 1 Aucun plan d’action ni objectif chiffré Cartographie du réseau de distribution des parcs d’activités  Planification des travaux de renouvellement des équipements vétustes ou défaillants Sensibilisation à travers des gestes verts (robinets à réducteur de débit, chasse d’eau économe, etc.) Icade Klepierre 2 Objectif de réduction à 2015 Options explorées : Introduction de compteurs individuels, mise en place de matériels à faible consommation, récupération des eaux, etc. Objectif de réduction à échéance 2012 par rapport à 2006 non atteint Les Design Guidelines internes du Groupe « intègrent les bonnes pratiques et solutions techniques Unibailpertinentes qui permettent, dès la phase de conception, de s’engager dans une démarche de limitation de Rodamco la consommation d’eau. » Suivi des économies financières en lien avec opérationnel ? • Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but les économies de consommation d’eau juillet 2013 PwC 18 3
  22. 22. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? La charte chantier permet le suivi des consommations d’eau en phase de conception  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 19
  23. 23. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Unibail – Rodamco est le seul à mettre en place un panel d’indicateurs développé pour le suivi des consommations d’eau  Un détail peu utile… Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 20
  24. 24. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Conclusion : La consommation d’eau n’est pas considérée comme un enjeu stratégique majeur par la plupart des foncières • Les foncières ont un niveau de maturité hétérogène sur le sujet de la consommation d’eau, ce qui est cohérent, l’enjeu majeur étant sur l’énergie – notamment la moitié des foncières ne s’est pas fixée d’objectif chiffré en ce qui concerne la réduction de consommation. • Globalement, les foncières ne détaillent pas les initiatives menées et les résultats obtenus suite à la mise en place d’équipements spécifiques mais listent les options qui sont ou pourraient être explorées. Les principales actions développées par les foncières :  Mise en place d’une charte chantier intégrant le suivi des consommations d’eau en phase de conception  Elaboration d’un guide de bonnes pratiques en vue de limiter les consommations d’eau Les best practices :  Suivi des économies financières dues aux économies d’eau  Exploitation d’une cartographie du réseau de distribution du patrimoine dans le but de suivre les défaillances et de planifier la rénovation d’équipements vétustes Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 21
  25. 25. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Seule la moitié des foncières a fixé des objectifs chiffrés sur la gestion des déchets Gestion déchets Eléments de comparaison Altarea Cogedim 2 Suivi des tonnages et ventilation des déchets du patrimoine Aucun plan d’actions ni objectif concernant la collecte sélective Promotion : mise en place d’équipements permettant un tri sélectif / Piste : imposer un taux minimal de valorisation Charte chantier à faible nuisance : tri sélectif et suivi des déchets de chantier Foncière : démarche de sensibilisation des locataires, sélection de prestataires pour le tri et la valorisation Foncière des Régions 3 Suivi des tonnages par type et mode de traitement pour les sièges sociaux Objectif de suivi de gestion des déchets à 2015 : taux d’immeubles ayant une collecte sélective Démarche « Chantier propre » : valorisation maximale Comité de Partenariat avec les locataires signataires de l’annexe environnementale : partage d’expérience Gecina 2 Objectif atteint en 2012 en surfaces équipées pour la collecte sélective Résidentiel : Suivi quantitatif difficile (pesée embarquée par collectivités locales) / campagne de condamnation des vide-ordures / sensibilisation des locataires au tri et aux gestes verts en 2013 Tertiaire : révision de la majorité des contrats d’évacuation des déchets  plusieurs filières de collecte Icade 2 Suivi des tonnages et du pourcentage non recyclable sur une partie significative du patrimoine de bureaux Aucun plan d’actions ni objectif concernant la collecte sélective Charte « chantier propre » pour les déchets en déconstruction Service de collecte mutualisé en développement / expérimentation de la « pesée embarquée» sur les parcs tertiaires Klepierre 2 Suivi des tonnages niveau Groupe par type de déchets triés et par destination sur les sites où cela est possible Aucun plan d’actions ni objectif concernant la collecte sélective Mise en place du tri sélectif à destination des clients UnibailRodamco 4 Suivi des tonnages par type de déchets et par mode de traitement Objectifs chiffrés sur le taux de recyclage et la part de déchets envoyés en centre d’enfouissement Charte chantier faibles nuisances Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 22
  26. 26. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Unibail-Rodamco est la seule foncière qui s’est fixée un objectif chiffré sur le traitement des déchets  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 23
  27. 27. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Icade présente un exemple de comptabilisation de ces déchets en phase de déconstruction  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 24
  28. 28. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Conclusion : La gestion des déchets n’est pas suivie de façon similaire par toutes les foncières • Le niveau de maturité des foncières sur le sujet de la gestion des déchets est hétérogène :  la majorité des foncières suit le tonnage des déchets produits et la part recyclable  mais la moitié des foncières ne s’est pas fixée d’objectifs concernant la collecte sélective Les principales actions des foncières :  Déploiement de moyens permettant le tri sélectif  Mise en place d’une démarche de sensibilisation des locataires (gestes verts)  Mise en place d’une charte chantier intégrant le suivi des déchets de chantier Les best practices et pistes de réflexion :  Suivi des déchets de chantier en phase de déconstruction (catégorie de déchets et valorisation)  Objectifs concernant le traitement des déchets (réduction de la part en centre d’enfouissement, augmentation de la part en recyclage)  Suivi des tonnages par « pesée embarquée » Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 25
  29. 29. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Les foncières intègrent divers outils pour répondre au sujet de l’adaptation au changement climatique Changement climatique Altarea Cogedim Foncière des Régions Gecina Icade Klepierre Eléments de comparaison 4 Objectif chiffré de réduction des émissions de CO2 Réalisation systématique d’un Bilan Carbone Construction pour toute surface supérieure à 10000m² Outil informatique sur mesure pour évaluer les émissions Sujet connectivité transport Analyse de la dépendance au carbone et des surcouts liés aux prix des hydrocarbures 3 Objectifs chiffrés concernant le périmètre et le seuil pour les émissions de gaz à effet de serre Définition d’une politique carbone transversale structurante : analyse globale de ses impacts (cartographie, Analyse du Cycle de Vie, énergie grise, bilan d’émissions de gaz a effet de serre) Accélération du retrait du gaz réfrigérant R22 de ses actifs Sujet transport durable 3 Objectif chiffré de réduction des émissions de gaz à effet de serre Objectif atteint de patrimoine connecté à un transport en commun : anticipation sur la politique de transport du Grand Paris pour positionner ses futurs développements Monétarisation de l’impact du changement climatique (évaluation taxe carbone) 3 Objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre à 2014 Bilan réalisé pour l’ensemble des opérations de promotion Des engagements Carbone détaillés Connexions aux transports à faibles émissions de GES - critère de choix des fonciers 2 Objectifs (non chiffrés) à 2015 partiellement atteints : - Remplacement des fluides réfrigérants - Très bonne accessibilité en transports en commun et liaisons douces des projets inaugurés Objectif chiffré de réduction du CO2 Bilan Carbone du Groupe par entité et par scope – bilan carbone détaillé de 3 actifs UnibailIntégration de critères d’évaluation des risques liés au changement climatique aux Rodamco Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • juillet 2013 processus d’acquisition PwC 26 Bonne connectivité aux transports en commun / Installation de bornes de recharge de véhicules électriques 3
  30. 30. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Certaines foncières détaillent leur programme d’actions sous la forme d’une politique Carbone transversale Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 27
  31. 31. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Plusieurs foncières instaurent des critères liés au changement climatique dans leur activité de promotion Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 28
  32. 32. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Gecina et Altarea Cogedim ont entamé une évaluation en termes financiers des impacts liés au changement climatique   Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 29
  33. 33. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Le transport durable : un sujet majeur pour le développement des opérations des foncières  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 30
  34. 34. Section 3.1 – Quatre indicateurs clés au service de la stratégie environnementale de l’entreprise, pour quels résultats ? Conclusion : L’adaptation au changement climatique est un sujet que les foncières commencent à bien développer, y intégrant notamment le transport durable comme thème clé • Le sujet du changement climatique est étroitement lié à celui de la consommation d’énergie pour la plupart des foncières – les foncières ont ainsi pour la plupart un niveau de maturité plutôt avancé sur le sujet. • La majorité d’entre elles s’est fixée des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et présente des plans d’actions détaillés.  Toutes les foncières abordent le sujet du transport durable et de la connectivité aux transports en commun, un enjeu majeur pour les nouvelles opérations  Les foncières mobilisent divers outils pour structurer une politique transversale (cartographie, ACV, BEGES, etc.) Les best practices :  Réalisation de Bilan Carbone pour l’ensemble des activités de promotion (y compris construction)  Intégration de critères d’évaluation des risques liés au changement climatique aux processus d’acquisition Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 31
  35. 35. Section 3.2 Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ? Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 32
  36. 36. Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ? Le reporting est bien développé et permet le pilotage des consommations mais peu de foncières donnent des exemples d’intégration concrète de cet outil dans les décisions d’investissement ou d’arbitrage Le reporting, un outil stratégique Eléments de comparaison Altarea Cogedim 1 « En 2012, le Groupe s’est doté d’un outil informatique sur mesure permettant d’avoir une vision à la fois globale et détaillée des émissions liées à ses différentes activités. Altarea Cogedim pourra ainsi suivre l’évolution de ses émissions dans le temps, et calculer la vulnérabilité économique qui y est liée, pour mieux piloter et suivre ses actions de réduction. » Foncière des Régions 3 « Tout en cherchant à optimiser le rapport couts-bénéfices à moyen et long terme, Foncière des Régions recourt a des outils de modélisation poussés permettant de trouver le meilleur mix énergétique afin de développer des immeubles vertueux » Gecina 3 « Gecina a choisi de construire son reporting de façon intégrée, c’est-a-dire qu’elle l’utilise comme un outil d’aide à la décision et au pilotage de la performance opérationnelle, au service de la création de valeur. L’approche du reporting intégré distingue deux types d’informations extra-financières. […]Le second type d’informations aide à piloter la démarche, en matérialisant des couts réels ou potentiels et en analysant la conformité de Gecina aux normes sectorielles. » Icade 6 «Une cartographie exhaustive des performances durables de la foncière a été réalisée au moyen d’une étude détaillée par typologies d’actifs, constituant une base à l’établissement de cette grille. Les futures réhabilitations ou acquisitions profiteront de cette classification performantielle. » Klepierre 0 Pas d’information spécifiée UnibailRodamco 4 « Les projets de développement du Groupe intègrent les recommandations des Design Guidelines et les exigences du référentiel de certification BREEAM » Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 33
  37. 37. Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ? Unibail s’appuie sur 2 systèmes de management environnemental pour sa stratégie immobilière    Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 34
  38. 38. Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ? La performance environnementale des actifs est un critère tendant à être intégré par Foncière des Régions lors d’acquisitions et des outils sont au service des politiques travaux et d’arbitrage    Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 35
  39. 39. Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ? Gecina prépare une grille de scoring d’investissement durable  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 36
  40. 40. Section 3.2 – Le reporting environnemental, un réel outil de pilotage stratégique et opérationnel ? Conclusion : Les foncières présentent un reporting environnemental extrêmement mature alors que seules 3 foncières déclarent l’utiliser comme outil d’arbitrage  Les foncières ont pour la plupart un niveau de maturité plutôt avancé sur la qualité de leur reporting environnemental et le revendiquent comme outil de gestion opérationnelle  La majorité d’entre elles communique sur le fait qu’elles utilisent le reporting comme outil de gestion mais des actions concrètes sont rarement présentées et aucune décision d’investissement impactée par l’utilisation du reporting environnemental n’est précisée. Les best practices :  Réalisation d’une grille de scoring pour un investissement responsable intégrant des critères environnementaux  Intégration de critères d’évaluation des risques liés au changement climatique aux processus d’acquisition Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 37
  41. 41. Section 3.3 Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 38
  42. 42. Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? Une partie des foncières a entamé une réflexion sur la valeur verte et sur son application comme outil d’aide à la décision mais encore peu d’applications concrètes et convaincantes sont présentées Intégration de la valeur verte Altarea Cogedim 3 Foncière des Régions 2 Eléments de comparaison « Pour favoriser l’émergence d’une valeur verte, Altarea Cogedim articule sa démarche autour de trois fondamentaux que sont le confort d’usage, l’emplacement, et la pérennité pour ses projets et pour son patrimoine. » « En anticipant les réglementations, en matière de bâtiment et d’environnement ou de taxe ≪ carbone ≫ par exemple, en contribuant avec ses locataires à réduire les coûts opérationnels, Foncière des Régions rassemble autant de critères positifs dans l’appréciation de la valeur de ses actifs, constitutifs d’une ≪ survaleur ≫ verte. » 3 « Établir une grille de scoring des actifs proposés à l’acquisition/ développement pour compte propre (quelle que soit la typologie d’actif) sur le profil environnemental des actifs cibles. Ce scoring sera repris comme critère d’investissement dans les dossiers de comité d’investissement. Utiliser ce scoring adapté pour l’asset management en évaluant le verdissement des bâtiments et le coût dans le business plan pluriannuel. » Icade 2 «Une cartographie exhaustive des performances durables de la foncière a été réalisée au moyen d’une étude détaillée par typologies d’actifs, constituant une base à l’établissement de cette grille. Les futures réhabilitations ou acquisitions profiteront de cette classification performantielle. » Klepierre 0 0 Gecina UnibailRodamco Aucune information Aucune information Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 39
  43. 43. Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? Altarea Cogedim définit la valeur verte autour de 3 composantes et l’intègre comme enjeu clé de sa politique Développement Durable   Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 40
  44. 44. Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? La valeur verte est un axe structurant de la R&D de Foncières des Régions et un de ses 5 enjeux prioritaires   Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 41
  45. 45. Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? Gecina analyse ses impacts environnementaux sous l’angle de la monétarisation et élabore un plan d’actions prenant en compte le « verdissement » des bâtiments    Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 42
  46. 46. Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? Icade a mis en place des indicateurs de maturité et de dynamique concernant un de ses 4 thèmes stratégiques, « Entreprise mobilisée », intégrant la valeur verte  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 43
  47. 47. Section 3.3 – Quid de la valeur verte ? Un nouvel outil d’aide à la décision ? Conclusion : 4 foncières du panel déclarent réfléchir activement à ce concept et à son application et le positionne d’ores et déjà comme enjeu clé de leur stratégie  Les 4 SIIC engagées abordent globalement le sujet et l’enjeu de la valeur verte de la même façon et sont convaincues qu’elles doivent intégrer ces nouveaux critères à la valorisation de leur parc pour en faire émerger une valeur verte, mais aussi à la stratégie d’investissement et d’arbitrage.  Aucun élément quantitatif n’est aujourd’hui disponible ou présenté Les best practices :  Monétarisation de l’impact financier des variations de consommations d’énergie  Evaluation des leviers de la « plus value verte » Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 44
  48. 48. Section 4 Enjeux sociétaux 1/ L’impact économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de la stratégie de communication ? 2/ Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ? 3/ Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en matière de règle éthique dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 45
  49. 49. Section 4.1 L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de communication ? Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 46
  50. 50. Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de communication ? Une réflexion est entamée sur l’impact en terme d’emplois de l’activité foncière mais seules 2 foncières communiquent sur une ébauche de quantification de ces impacts Démarche de quantification des impacts sur l’emploi Altarea Cogedim Foncière des Régions 3 4 Gecina 3 Icade 6 Klepierre UnibailRodamco 1 1 Présentation de cas concrets de mesure des impacts économiques 6 3 Eléments de comparaison « A Villeneuve-la-Garenne, signature d’une charte d’engagement d’emploi local annexée aux baux » « Pour quantifier cet impact, Foncière des Régions s’appuie sur l’étude de la Fédération des Sociétés Immobilières et Foncières (FSIF) « La contribution socio-économique et fiscale des SIIC en France » publiée début 2013 » 6 « Gecina, comme ses pairs, en portant des projets qui participent à la redynamisation des territoires, à la modernisation de la ville, génère des retombées économiques » 3 « En 2012, Icade Promotion a développé un chiffre d’affaires de 979 M€. À raison d’un emploi pour 100€, près de 10 000 emplois ont été générés ou maintenus sur le territoire national » 2 « Les équipes de développement nouent des relations de travail très étroites avec les agences locales pour l’emploi afin d’organiser des sessions d’information et de présenter les diverses opportunités d’emplois » 0 « Emploi direct grâce à la construction et aux dépenses d’exploitation, emploi indirect grâce aux ventes et aux activités des fournisseurs » Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 47
  51. 51. Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de communication ? Foncière des régions et Gecina sont les plus avancées dans leur réflexion de quantification de leur impact en matière d’emplois Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 48
  52. 52. Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de communication ? Foncière des régions cite l’étude de la FSIF mais ne communique pas encore sur le nombre d’emplois théoriques créés et détaille juste 2 exemples concrets   Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 49
  53. 53. Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de communication ? Icade se prononce sur une estimation d’impact en matière d’emploi et communique sur son association avec Klepierre  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 50
  54. 54. Section 4.1 – L’impact socio-économique de ces géants immobiliers sur l’emploi est-il placé au cœur de leur stratégie de communication ? Conclusion : Seules 3 SIIC du panel réfléchissent activement à une quantification de leur impact en matière d’emplois alors qu’il s’agit d’un enjeu majeur du secteur immobilier  L’enjeu en matière d’emploi est traité de manière assez hétérogène et 3 SIIC sont clairement en avance dans leur approche et dans leur communication  Néanmoins, aucun élément quantitatif n’est aujourd’hui disponible ou présenté Les best practices :  Citation de l’étude du poids socio-économique des SIIC pour la FSIF  Estimation sur la base de ratio d’emploi par montant d’investissement Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 51
  55. 55. Section 4.2 Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ? Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 52
  56. 56. Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ? Toutes les foncières ont mis en place une démarche concernant les baux verts – toutes ne se sont pas fixées d’objectifs chiffrés et certaines signent une annexe environnementale dès le premier m² Démarche sur les baux verts Altarea Cogedim Foncière des Régions Gecina Icade Klepierre UnibailRodamco Eléments de comparaison 3 « Le Groupe a généralisé, dans le cadre de ses nouveaux baux et de ses baux en renouvellement, la signature du bail vert en 2010 dès le premier m2. » 3 « Capitalisant également sur la qualité de ses relations avec ses locataires Grands Comptes, Foncière des Régions est aujourd’hui leader en Europe dans le déploiement de l’annexe environnementale sur ses baux portant sur plus de 2 000 m2 de bureaux (plus de 80% des baux) et de murs d’exploitation (plus de 90% des baux), ouvrant de nouvelles perspectives de progrès avec nos partenaires. » 3 « Sans avoir attendu la publication (31 décembre 2011) du décret d’application “bail vert”, Gecina a été parmi les premières sociétés foncières a mettre en place ce dispositif : depuis 2010, dans ses immeubles de bureaux les plus importants, 33 “baux verts” ont été signes avec ses clients utilisateurs, pour un total de 207 653 m2 soit 25 % du total du patrimoine en exploitation. » 4 « Dès 2010, Icade signe la première annexe environnementale en anticipation de la réglementation. Au 31 décembre 2012, 20 annexes environnementales (dont 17 en 2012) ont été signées pour 105678 m2 de surfaces utiles louées. Des outils permettant de fixer des objectifs précis et détaillés pour le bail vert ont été développés : fiche technique, synoptiques énergie, eau et déchet par immeuble, fiche bilan et plan d’actions. » 1 « L’adjonction de clauses environnementales au bail (« bail vert ») est désormais systématique sur le patrimoine français. A ce jour, 857 baux verts ont été signés » 3 «Avant même que ne l’exige la réglementation, tous les nouveaux baux et renouvellements signes par les locataires – commerces et bureaux – comportent des clauses environnementales. » Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 53
  57. 57. Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ? Icade présente un exemple concret de partenariat avec un locataire à travers le bail vert, a fait de la structuration de la démarche bail vert une action phare mais n’a pas fixé d’objectif chiffré quant aux baux verts à signer  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 54
  58. 58. Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ? Foncière des Régions explicite le contenu des annexes environnementales qu’elle met en place même pour des baux dont les surfaces sont inférieures au seuil réglementaire mais elle ne se fixe pas d’objectifs  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 55
  59. 59. Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ? Gecina a pour objectif de « verdir » à terme la totalité des baux de ses immeubles quelle que soit la surface  Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 56
  60. 60. Section 4.2 – Premier outil contractuel bailleur / locataire, comment est utilisé le bail vert ? Conclusion : Le déploiement des baux verts est déjà bien amorcé mais les résultats concrets des engagements des parties prenantes sont rarement explicités • En anticipation de la réglementation, les foncières ont toutes généralisé la signature d’une annexe environnementale ou d’un bail vert dans le cadre de nouveaux engagements et du renouvellement des baux. • Seule la moitié des foncières s’est fixée un objectif chiffré pour ce qui est des baux verts signés.  Seules certaines foncières explicitent le contenu des annexes environnementales et l’usage qu’il en sera fait  Une seule foncière donne un exemple de résultats obtenus à la suite d’engagements pris dans le cadre d’un bail vert Les best practices :  Mise en place de baux verts pour des bâtiments dont les surfaces sont inférieures au seuil réglementaire  Déploiement d’outils permettant de fixer des objectifs précis et détaillés pour le bail vert Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 57
  61. 61. Section 4.3 Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 58
  62. 62. Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? Les niveaux d’engagement présentés sont différents même si les principes éthiques de base sont bien explicités Niveau d’engagement Eléments de comparaison 2 Altarea Cogedim a mis en œuvre depuis 2010 une charte éthique et en 2012 des clauses spécifiques « anti-corruption » ont été systématiquement ajoutées aux contrats de prestations de services, d’apport d’affaires ou de mandat conclus avec des tiers. 4 Foncière des régions traite les sujets de fraude et corruption, concurrence loyale et lutte anti-blanchiment et présente les dispositifs mis en place afin de « garantir un cadre éthique et transparent assurant des pratiques exemplaires à tous les échelons de l’entreprise » Gecina 4 Gecina est la seule à s’exprimer sur les risques éthiques liés à l’acquisition du foncier. Elle place l’éthique des affaires comme un de ses principaux enjeux stratégiques. Icade 2 Icade met l’accent sur la sensibilisation de ses collaborateurs plus que sur le risque éthique avec les parties prenantes. Klepierre 3 Klepierre communique beaucoup plus sur l’impact de son code éthique sur ses relations avec les fournisseurs et notamment son impact sur les procédures d’achat. 3 Unibail Rodamco a mis en place un Code éthique et un « Compliance book » permettant de sensibiliser tous les collaborateurs et fournisseurs aux règles éthiques du Groupe et invitant surtout à remonter tout type d’anomalie. Altarea Cogedim Foncière des Régions Unibail-Rodamco Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 59
  63. 63. Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? Gecina est la seule à s’exprimer sur les risques éthiques liés à l’acquisition du foncier    Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 60
  64. 64. Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? Foncière des régions place le cadre éthique comme un de ses 4 axes stratégiques   Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 61
  65. 65. Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? Icade met l’accent sur la sensibilisation de ses collaborateurs plus que sur le risque éthique avec les parties prenantes   Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 62
  66. 66. Section 4.3 – Quelle est le niveau d’engagement de ces foncières en terme de règles éthiques dans un milieu aussi sensible que l’immobilier ? Conclusion : Les risques éthiques du secteur sont assez clairement identifiés même si certaines foncières mettent plus l’accent sur le risque avec les collaborateurs qu’avec les parties prenantes  Des Codes et Chartes éthiques sont toujours en place selon les standards internationaux et partagés avec tous les collaborateurs  Ces mêmes Codes sont partagés avec les fournisseurs, directement ou via des clauses contractuelles d’engagement  Mais ces critères sociétaux ne sont pas pris en compte pour le choix des fournisseurs dans la majorité des cas. Les best practices :  Transparence de communication sur les risques éthiques liés à l’acquisition du foncier  Lutte anti-blanchiment Des SIIC engagées dans la communication en développement durable mais dans quel but opérationnel ? • PwC juillet 2013 63
  67. 67. Vos Contacts Sylvain Lambert Thierry Raes Associé 01 56 57 80 83 Associé 01 56 57 82 37 Sylvain.Lambert@fr.pwc.com Thierry.Raes@fr.pwc.com Catherine Chazal Nehla Krir Hélène Louboutin Senior Manager 01 56 57 56 22 Consultante Senior 01 56 57 51 20 Associate 01 56 57 71 65 Catherine.Chazal@fr.pwc.com Nehla.Krir@fr.pwc.com Hélène.Louboutin@fr.pwc.com

×