PLACE DE 
L’ESCARPEMENT 1 
Renseignements généraux 
Édifice à bureaux avec des espaces commerciaux au rez-de-chaussée, not...
Performances 
• Eau (proportion de la réduction par rapport 
aux critères LEED) : 54 % 
• Déchets (proportion détournée lo...
• Pôle commercial Les Galeries de la Capitale situé à moins d’un 
kilomètre du site. 
• À moins de 800 mètres du bâtiment,...
Photos : Immostar 
Équipe de projet 
• Propriétaire : Immostar 
• Architecture : Gerpatec 
• Architecture du paysage : Dan...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fiche - Bâtiments exemplaires - Place de l'Escarpement

487 vues

Publié le

Place de l’Escarpement est un immeuble de bureaux avec des espaces commerciaux au rez-de-chaussée, notamment une aire de restauration et une garderie. D’une superficie de plus de 13 000 mètres carrés, il est situé dans le quartier Lebourgneuf à Québec, à l’angle de l’autoroute Robert-Bourassa et du boulevard Lebourgneuf. Certifié LEED-NC niveau or, il fait partie des bâtiments exemplaires dans la région de Québec.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
487
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
62
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fiche - Bâtiments exemplaires - Place de l'Escarpement

  1. 1. PLACE DE L’ESCARPEMENT 1 Renseignements généraux Édifice à bureaux avec des espaces commerciaux au rez-de-chaussée, notamment une aire de restauration et une garderie. Emplacement Quartier Lebourgneuf, à l’angle de l’autoroute Robert- Bourassa et du boulevard Lebourgneuf. Le lot borde le parc de l’Escarpement et les berges de la rivière Duberger. Construction neuve Capacité • Nombre d’employés dans le bâtiment : plus de 900 Superficie totale construite • 13 192 mètres carrés (142 000 pi2) Superficie du terrain • 7 900 mètres carrés Nombre d’étages • 7 niveaux hors sol • 2 niveaux sous le sol Hauteur du bâtiment • 25 mètres Structure • Béton Certifications obtenues • LEED-NC niveau Or Stationnement • Nombre de cases intérieures : 302, dont 13 espaces sont réservés pour les véhicules hybrides ou électriques • Nombre de cases extérieures : 203 Coût global • 35 millions de dollars Calendrier de conception • Janvier 2007 à juin 2008 Calendrier des travaux • Juillet 2008 à novembre 2009 Renseignements additionnels disponibles en ligne • Le site Internet de Place de l’Escarpement - placedelescarpement2.com • Étude de cas Voir vert : - www.voirvert.ca/projets/projet-etude/ le-complexe-place-de-l%E2%80%99escarpement
  2. 2. Performances • Eau (proportion de la réduction par rapport aux critères LEED) : 54 % • Déchets (proportion détournée lors de la construction) : 85 % • Énergie (proportion de la réduction sous le CMNEB) : 52 % • La consommation énergétique du bâtiment est évaluée à 0,502 GJ/m2 Faits saillants • Afin de compenser la pollution générée par la pro-duction d’électricité sur le réseau nord-américain, Immostar a fait l’achat de crédits d’énergie renouvelable pour les années 2010 et 2011. Ces crédits couvrent l’ensemble de la consommation d’électricité du bâtiment sur une période de deux ans, et permettent de s’assurer qu’une quantité égale d’électricité provenant de sources renouve-lables sera injectée dans le réseau nord-américain. Défis et solutions Conception • Comme le bâtiment était l’un des premiers à briguer la certification LEED dans la région de Québec, la démarche nécessaire à l’obtention de la certification constituait une différence notable par rapport à un projet similaire traditionnel. Afin de prévenir toute forme d’imbroglio, un consultant LEED a été intégré à l’équipe de conception dès le début du projet, et ce, dans le but d’assister les professionnels et de faciliter la compilation des données et documents tout au long de la réalisation du projet. Construction • Lors de l’exécution des travaux sur un chantier LEED, on doit porter une attention particulière pour prévenir la contamination des conduits de ventilation par des poussières de chantier. Pour ce faire, une surveillance accrue a été effectuée par le contremaître, l’entrepreneur général et le consultant LEED tout au long des travaux. De plus, toujours dans l’esprit de maintenir une qualité d’air optimale lors de la mise en service du bâtiment, un nettoyage complet des espaces entre le plafond et le faux plafond a été effectué vers la fin du chantier. Ces mesures ont porté leurs fruits puisqu’après la purge du bâtiment, les con-centrations de composés organiques volatils (COV), de monoxyde de carbone, de formaldéhyde et de particules étaient inférieures aux seuils prescrits par le Conseil du bâtiment durable du Canada pour la qualité de l’air intérieur. • Le contrôle des sédiments aux abords du site s’est avéré un défi important en raison de la forte circulation routière à cet endroit. Ainsi, pour éviter le trans-port de ceux-ci à l’extérieur du chantier, la voie de sortie a été recouverte de pierre concassée grossière (2 pouces) sur une surface d’environ 23 mètres carrés. De plus, des membranes géotextiles ont été installées à même les grilles de drainage en bordure du boulevard Lebourgneuf de sorte que les sédiments fins ne puissent pénétrer le réseau d’égouts. Afin de respecter ces mesures préalables à la certification, les méthodes utilisées ont fait l’objet d’une surveillance constante de la part du consultant LEED. Matériaux, produits et/ou technologies fournis par des entreprises de la région de Québec • Le béton utilisé pour la structure a été fourni par Béton Lagacé, une entreprise située à quelques kilomètres du site de Place de l’Escarpement. • L’acier d’armature du projet a été fourni par une entreprise de la région de Québec, soit Armatures Bois-Francs. • Le système de contrôles centralisés a été fourni par l’entreprise québécoise Régulvar. Mesures durables Aménagement écologique du site • Plan de contrôle de l’érosion et des sédiments, avec bassin de décantation, mis en place pour la durée des travaux extérieurs. • Site situé à proximité du Parc de l’Escarpement, un espace vert auquel les utilisa-teurs du bâtiment ont facilement accès. • Le bâtiment est desservi par un réseau de pistes cyclables de la Ville de Québec. • Rangement intérieur sécurisé pour les vélos. • Douches et vestiaires mis à la disposition des cyclistes.
  3. 3. • Pôle commercial Les Galeries de la Capitale situé à moins d’un kilomètre du site. • À moins de 800 mètres du bâtiment, sur le boulevard Lebourgneuf, cinq arrêts d’autobus desservent huit trajets d’autobus. • 13 cases de stationnement équipées de bornes de recharge pour les véhicules électriques. • Toiture aménagée et végétalisée. Gestion efficace de l’eau • Aménagement paysager sans irrigation. • Appareils sanitaires à faible consommation d’eau : - Toilettes : 3,5 litres par chasse; - robinets des éviers de salles de bain : 1,9 litr e par minute; - urinoirs : 0,5 litre par chasse. Énergie et atmosphère • Système de climatisation et de chauffage géothermique avec plus de 375 zones de confort individuelles pouvant être con-trôlées par les occupants en chauffage ou en climatisation. Le système de thermopompes est composé de 39 unités à débit de réfrigérant variable (R410a). • L’échangeur géothermique est composé de 40 forages de 500 pieds (152 mètres). Comme la charge en climatisation est plus élevée que celle en chauffage, deux refroidisseurs à sec de 80 tonnes chacun sont utilisés en plus des forages pour le rejet de chaleur. • Chauffage périphérique radiant à l’eau chaude dans les murs et planchers. • L’eau chaude sanitaire du bâtiment est produite par un ensemble de chauffe-eau électriques répartis sur les étages. • Systèmes de ventilations équipés de noyaux de récupération enthalpique. • Appareils d’éclairage munis de tubes fluorescents compacts, de lampes MR16 ou encore de tubes T5 avec ballasts électroniques. • Les appareils d’éclairage des stationnements, de type T5HO, sont contrôlés par des détecteurs de mouvement. • Contrôles d’éclairage intelligents avec détecteurs de mouvement et ajustement de l’intensité lumineuse en fonction des conditions environnantes. • Stores motorisés qui s’abaissent automatiquement en périodes d’ensoleillement. • Commutateurs d’éclairage et détecteurs sans fil et sans pile qui fonctionnent avec des micro-impulsions électriques générées par énergie piézoélectrique. Matériaux et ressources • Un bac central à chaque étage permet de vider les corbeilles à papiers à recycler sans avoir à se rendre à l’aire de tri principale du bâtiment. • Les cafétérias et aires de restauration comportent quatre bacs séparés pour le plastique, le verre/métal, le polystyrène et le papier/carton. • Le gypse, les systèmes de plafond et les tapis contiennent des matières recyclées. • Bois d’oeuvre, portes, cadres, bois d’ébénisterie et panneaux de particules certifiés FSC. • Acier d’armature contenant 75 % de matières recyclées. Qualité des environnements intérieurs • L’ensemble des adhésifs et scellants, tant les colles à PVC que le scellant acoustique, ont une teneur en COV inférieure à la limite édictée par le règlement SCAQMD 1168. • Les peintures utilisées pour ce projet répondent aux exigences de la norme Green Seal GS-11 pour la teneur en COV. • Les tapis utilisés pour ce projet sont certifiés Green Label Plus par le CRI, et les colles utilisées pour leur installation contiennent très peu ou pas de COV. • Tous les panneaux de particules utilisés pour le mobilier, ainsi que l’âme des portes, ne contiennent aucune résine d’urée-formaldéhyde ajoutée. Les colles utilisées pour fixer les stratifiés, utilisées hors du chantier, ne contiennent pas de résine d’urée-formaldéhyde.
  4. 4. Photos : Immostar Équipe de projet • Propriétaire : Immostar • Architecture : Gerpatec • Architecture du paysage : Daniel Arbour et Associés • Génies électrique et mécanique : Génécor • Génie structural : Cime Consultants • Génie civil : Cime Consultants • Mise en service : Poly-Énergie, filiale de Génécor • Consultants LEED : Poly-Énergie • Construction : Ogesco Construction Prix et distinctions • Récipiendaire du Prix d’excellence de l’Institut de développement urbain (IDU) du Québec 2010 • Prix Énergia 2010 de l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME) Catégorie bâtiment neuf – tous secteurs • Finaliste aux lauréats des Fidéides 2010 de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec Catégorie Développement durable Fiche réalisée en partenariat avec

×