TOURDELACITÉ
DESJARDINSDE
LACOOPÉRATION
IMMEUBLE DE BUREAUX
EMPLACEMENT
Cité Desjardins de la coopération à Lévis (150, ru...
PERFORMANCES
•	 Eau (% de réduction par rapport aux critères
LEED) : 45 %.
•	 Déchets (% détourné lors de la construction)...
•	 Au bas de la tour, des marais et étangs filtrants permettent
de collecter, filtrer, ralentir et réduire les rejets d’ea...
QUALITÉ DES ENVIRONNEMENTS INTÉRIEURS
•	 Luminosité naturelle abondante à l’intérieur du bâtiment.
•	 Système de ventilati...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fiche - Bâtiments exemplaires - Tour de la Cité Desjardins de la coopération

392 vues

Publié le

La tour de la Cité Desjardins de la coopération est un immeuble de bureaux haut de 15 étages avec le plus haut mur intérieur végétalisé en Amérique du Nord.

Publié dans : Immobilier
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
392
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
73
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fiche - Bâtiments exemplaires - Tour de la Cité Desjardins de la coopération

  1. 1. TOURDELACITÉ DESJARDINSDE LACOOPÉRATION IMMEUBLE DE BUREAUX EMPLACEMENT Cité Desjardins de la coopération à Lévis (150, rue des Commandeurs, Lévis) CONSTRUCTION NEUVE CAPACITÉ • 1650 postes de travail SUPERFICIE TOTALE DU BÂTIMENT • 39 000 mètres carrés STATIONNEMENT • Nombre de cases à l’intérieur : 90 NOMBRE D’ÉTAGES • Nombre de niveaux hors sol : 15 • Nombre de niveaux sous le sol : 1 HAUTEUR DU BÂTIMENT • 85 mètres STRUCTURE • Béton CERTIFICATION VISÉE • LEED-NC niveau Or COÛT GLOBAL • 125 millions de dollars CALENDRIER DE CONCEPTION • 2011-2012 CALENDRIER DES TRAVAUX • 2012-2014 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Immeuble de bureaux haut de 15 étages avec le plus haut mur intérieur végétalisé en Amérique du Nord.
  2. 2. PERFORMANCES • Eau (% de réduction par rapport aux critères LEED) : 45 %. • Déchets (% détourné lors de la construction) : 90 %. • Énergie (% sous le CMNEB) : 51 %. • Annuellement, ce sont approximativement 1160 tonnes de CO2 équivalentes qui ne sont pas émises dans l’atmosphère. • 70 % des espaces régulièrement occupés sont baignés et éclairés par la lumière naturelle. • Diminution de 25 % des rejets d’eau de ruisselle- ment à l’égout par rapport aux exigences de la Ville de Lévis. FAITS SAILLANTS • Le siège social du Mouvement Desjardins abrite le mur végétal intérieur le plus haut au monde, soit 65,2 mètres. • 95 % des espaces intérieurs offrent une vue sur l’extérieur. • Consommation énergétique 51 % sous le seuil du CMNEB. DÉFIS ET SOLUTIONS CONSTRUCTION • Lors de l’excavation, le massif rocheux a imposé des tâches de dynamitage pendant plus de 3 mois. EXPLOITATION • Plusieurs systèmes de contrôle ont nécessité certains ajustements au cours de la première année, mais suite à l’adaptation initiale, le bâtiment est maintenant pleinement fonctionnel. Il faut dire que l’utilisation de nouvelles technologies telles que les toiles solaires automatisées ou encore les cellules photoélectriques (contrôle de l’éclairage) nécessitaient un certain calibrage de même que de l’ajustement de la part des utilisateurs et du personnel d’entretien. MATÉRIAUX, PRODUITS, SERVICES ET/OU TECHNOLOGIES FOURNIS PAR DES ENTREPRISES DE LA RÉGION DE QUÉBEC • Les murs rideaux ont été fournis par l’entreprise Epsilon, dont le siège social est établi à Québec. MESURES DURABLES AMÉNAGEMENT ÉCOLOGIQUE DU SITE • Des liens piétonniers, souterrains et extérieurs, ont été aménagés entre les bâtiments du campus pour favoriser le transport actif. • Le Parc urbain, appartenant au Mouvement Desjardins et aménagé en collaboration avec la ville de Lévis, est ouvert aux visiteurs de l’extérieur et aux usagers du site. • Lors des travaux, la rue des Commandeurs a été déplacée et reconstruite plus étroite qu’auparavant, de manière à temporiser la vitesse des véhicules. • La toiture du basilaire, visible de la tour, a été végétalisée. • La toiture de la tour est blanche, elle possède donc un indice albédo élevé.
  3. 3. • Au bas de la tour, des marais et étangs filtrants permettent de collecter, filtrer, ralentir et réduire les rejets d’eaux pluviales vers les infrastructures municipales. • 3 bassins de rétention des eaux pluviales ont été installés sur le site deux sous le stationnement et un sous l’aménagement paysager. • Débit d’écoulement des eaux pluviales régularisé à 50 litres par seconde par hectare pour les eaux déviées vers le nord du site. • Débit d’écoulement des eaux pluviales régularisé à 15 litres par seconde par hectare pour les eaux déviées vers le sud du site. • Préservation des arbres déjà présents sur le site. • Plantation de 125 arbres additionnels dans l’aménagement paysager final. ÉNERGIE ET ATMOSPHÈRE • Pompe à chaleur géothermique. • Système de ventilation à débit variable avec détecteurs de présence. • Gain solaire thermique du côté sud. • Système de contrôle de l’éclairage artificiel modulé en fonction de la luminosité intérieure. • Système de chauffage géothermique. • 33 puits de 183 mètres de profond. • Système de récupération de chaleur de type échangeur à cassettes pour les étages de bureaux. • Système de récupération de chaleur de type roue thermique pour le basilaire. • Récupération de chaleur dans les zones internes du bâtiment. • Système d’accumulateurs thermiques (briques réfractaires) permettant d’abaisser la demande de puissance en saison de chauffage. • La façade fenestrée à l’ouest est plus étroite et dotée d’un vitrage avec facteur assombrissant plus accentué pour éviter la surchauffe. • Appareils d’éclairage efficaces. • Tubes fluorescents T8 avec ballasts électroniques dans la majeure partie du bâtiment. • Ajustement du niveau d’éclairage en fonction de la luminosité des pièces. • Système de gestion de l’éclairage centralisé DALI, avec contrôle à distance, tel le balayage centralisé. MATÉRIAUX ET RESSOURCES • Sèche-mains Dyson efficace à forte vélocité pour les salles de bain du basilaire. • En fonction du montant total de la facture, 40 % des matériaux sont de provenance régionale selon les critères LEED. • En fonction du montant total de la facture, 50 % du bois utilisé pour la construction du bâtiment est certifié FSC. • 15 % de la facture totale des matériaux possède du contenu recyclé. • Utilisation de pierres de granit récupérées du bâtiment déconstruit pour l’aménagement du parc extérieur Place de la coopération. • Le mur intérieur végétalisé est constitué en partie de panneaux de plastique fabriqués à partir de plastiques 100 % recyclé. • Utilisation de bois lamellé-collé pour l’aménagement extérieur.
  4. 4. QUALITÉ DES ENVIRONNEMENTS INTÉRIEURS • Luminosité naturelle abondante à l’intérieur du bâtiment. • Système de ventilation avec 100 % d’air neuf. • Espaces de travail aménagés selon une approche AGILE (agilemani- festo.org). • Postes de travail aménagés dans des espaces communs pour encourager le travail collaboratif. • Plusieurs salles de réunion aux formats multiples pour accommoder le travail d’équipe. • Stations itinérantes en milieu silencieux pour accommoder le travail qui requiert un niveau de concentration plus élevé. • Salle de conditionnement physique pour les usagers de la Cité Desjardins. • Signalisation pratique et iconographique conçue par les architectes. • 95 % des espaces intérieurs offrent une vue sur l’extérieur. • Mur végétal intérieur traversant tous les étages et donnant sur un espace commun de repos sur la plupart de ceux-ci. ÉQUIPE DE PROJET • Propriétaire : Desjardins Sécurité financière • Architecture et consultation LEED : Coarchitecture • Architecture du paysage : François Courville • Génie électrique : Roche • Génie mécanique : Roche • Génie structural : BPR • Génie civil : BPR • Mise en service : Therméca • Gestion de la construction : Pomerleau • Consultant et installateurs du mur végétal intérieur : Green over Grey • Design urbain : Urban Soland FICHE RÉALISÉE EN PARTENARIAT AVEC Photos : Claude Côté

×