SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  7
TUTORIEL – SIGNALER UNE INFRACTION AU PARQUET EUROPEEN
Etape 1
Se connecter sur
eppo.europa.eu/fr/signaler-un…
Choisir
« Protecting European taxpayers’ money from criminals
Report a crime
to us in your own language »
C’est ensuite que vous pourrez choisir le français (en haut)
Avertissement
Faites suivant
Etape 2 - Enregistrez vos coordonnées.
Etape 3 – Choisissez « non »
Etape 4 – « Que voulez-vous signaler »
Copiez collez le texte suivant
Aux termes de son rapport spécial 19/2022, la Cour européenne des comptes, qui a examiné la
procédure de passation des contrats d’achat des vaccins anti COVID19 par la Commission européenne,
relève :
«Les éléments essentiels ont été convenus au cours des négociations préliminaires, avant la
procédure d'appel d'offres
35 Nous avons analysé la procédure d'appel d'offres pour en déterminer l'incidence sur le contenu
des contrats. Un comité d'évaluation composé de cinq à 23 personnes au plus, de la Commission et
du comité de pilotage, a établi des rapports d'évaluation sur les dossiers soumis par les fabricants en
réponse à l'appel d'offres. Nous avons constaté que, pour les neuf premiers contrats, l'appel d'offres
n'avait rien ajouté à ce qui avait été convenu de manière informelle concernant les points cruciaux
dans les «listes de conditions».
36 Premièrement, les fabricants de candidats vaccins et l'équipe conjointe de négociation s'étaient
entendus sur des éléments essentiels des futurs contrats (notamment les prix, les quantités et la
responsabilité civile) au cours des négociations préliminaires. Ce n'est qu'une fois ces éléments
convenus que l'appel d'offres avait été lancé, comme en atteste le peu de temps écoulé entre l'appel
d'offres et la date limite de soumission des dossiers d'offres (10 jours).
37 Deuxièmement, nous avons constaté que l'un des critères d'évaluation n'avait pas été actualisé de
manière à tenir compte de l'évolution de la situation. Le critère 1.1, «Feuille de route pour le
démarrage des essais cliniques en 2020», avait été défini à la mi-2020 pour pouvoir juger de la
fiabilité de l'intention des candidats de démarrer les essais cliniques rapidement. Les appels d'offres
lancés en décembre 2020 et en janvier 2021 comprenaient encore ce critère en dépit du fait que les
évaluateurs jugeaient les entreprises sur leurs performances passées plutôt que sur les réalisations
escomptées.
38 Troisièmement, l'évaluation des offres ne portait pas sur les risques liés à la chaîne
d'approvisionnement et au procédé de fabrication, susceptibles de donner lieu à des problèmes de
livraison: la corrélation entre les notes données et la manière dont la livraison s'est déroulée par la
suite est faible. Environ 40 % des points qui pouvaient être attribués aux fabricants dans le cadre de
l'appel d'offres concernaient directement leurs capacités de production (voir tableau 2). Les six
entreprises ayant signé des contrats avec la Commission en 2020 se sont vu attribuer au moins la
moitié des points pour chaque critère, et quatre d'entre elles ont obtenu le maximum de points pour
le critère concernant les capacités de production dans l'UE.
(…)
Nous n'avons reçu aucune information sur les négociations préliminaires pour le plus important
contrat de l'UE
48 À la mi-mars 2021, le comité de pilotage a convenu d'organiser une réunion avec des conseillers
scientifiques de l'Union et des États membres, consacrée aux aspects scientifiques de la stratégie
concernant les vaccins pour 2022. Une telle réunion n'a jamais eu lieu. Au cours du mois de mars
2021, la présidente de la Commission a mené les négociations préliminaires ayant pour objet un
contrat avec Pfizer/BioNTech. Il s'agit du seul contrat pour lequel l'équipe conjointe de négociation
n'a pas participé à cette étape des négociations, contrairement à ce que prévoit la décision de la
Commission relative à l'acquisition de vaccins contre la COVID-19. Le 9 avril 2021, la Commission
a présenté au comité de pilotage les conditions négociées entre la présidente de la Commission et
Pfizer/BioNTech, et le comité de pilotage a convenu de lancer un appel d'offres. Le contrat, signé le
19 mai 2021 (voir tableau 1), porte sur la livraison de 900 millions de doses de vaccins en 2022 et en
2023, avec la possibilité de commander 900 millions de doses supplémentaires. C'est le contrat de
fourniture de vaccins contre la COVID-19 le plus important que la Commission a signé, et il
dominera le portefeuille de vaccins de l'Union jusqu'à la fin de 2023.
49 Nous avons demandé à la Commission de nous fournir des informations sur les négociations
préliminaires relatives à ce contrat (les experts scientifiques consultés et les conseils reçus, le
calendrier des négociations, les procès-verbaux des discussions et le détail des modalités
convenues). Notre requête est restée sans suite.
50 Qui plus est, la Médiatrice européenne s'est saisie, le 16 septembre 2021, de la question distincte
du refus de la Commission européenne d'accorder un accès public à des messages SMS échangés
entre la présidente de la Commission et le président directeur général de Pfizer au moment où se
tenaient les négociations préliminaires. Dans son rapport du 26 janvier 2022, elle estime que la
manière dont la Commission a traité la demande qui lui était faite constitue un cas de mauvaise
administration, et elle recommande à la Commission de «[…] renouveler sa recherche de SMS. »
Il en résulte que, pour ce qui concerne le troisième contrat conclu avec Pfizer/BioNTech pour 900
millions de doses de vaccins et 900 millions de doses supplémentaires, c’est-à-dire pour le contrat le plus
important dans son ampleur et dans les coûts engagés pour le compte des Etats membres,
- La Présidente de la Commission européenne n’a pas respecté la procédure de passation des contrats
spéciale fixée au début de la crise sanitaire,
- La Présidente de la Commission européenne a négocié seule, sans en référer au comité de pilotage,
- La Présidente de la Commission européenne a imposé les conditions contractuelles négociées en
amont et avant l’appel d’offres
- La Présidente de la Commission n’a pas fourni à la Cour des comptes, les informations relatives aux
négociations préliminaires relatives à ce contrat,
- La Présidente de la Commission n’a pas donné accès, ni à la Médiatrice européenne, ni à la Cour des
comptes européenne, à ses échanges avec le Président de la société Pfizer, durant les négociations
préliminaires, par messages textes.
Le Parquet européen est compétent pour « rechercher, poursuivre et renvoyer en jugement les auteurs et
complices des infractions pénales portant atteinte aux intérêts financiers de l’Union qui sont prévues par
la directive (UE) 2017/1371 et déterminées par le présent règlement. À cet égard, le Parquet européen
diligente des enquêtes, effectue des actes de poursuite et exerce l’action publique devant les juridictions
compétentes des États membres jusqu’à ce que l’affaire ait été définitivement jugée » par application des
dispositions de l’article 4 du Règlement de l’UE n°2017/1939.
Aux termes de la Directive 2017/1371, en son article 3 :
« Fraude portant atteinte aux intérêts financiers de l'Union
2. Aux fins de la présente directive, les éléments suivants sont considérés comme étant une fraude
portant atteinte aux intérêts financiers de l'Union:
b) en matière de dépenses relatives aux marchés publics, à tout le moins en vue, pour son
auteur ou une autre personne, de réaliser un gain illicite en causant un préjudice aux
intérêts financiers de l'Union, tout acte ou omission relatif:
i) à l'utilisation ou à la présentation de déclarations ou de documents faux,
inexacts ou incomplets, ayant pour effet le détournement ou la rétention
indue de fonds ou d'avoirs provenant du budget de l'Union ou des budgets
gérés par l'Union ou pour son compte;
ii) à la non-communication d'une information en violation d'une obligation
spécifique, ayant le même effet; ou
iii) au détournement de tels fonds ou avoirs à des fins autres que celles pour
lesquelles ils ont été initialement accordés, qui porte atteinte aux
intérêts de l'Union; »
Les analyses, observations et constatations de la Cour des comptes européenne permettent de
soupçonner la commission d’une infraction relevant de la mission du Parquet européen et plus
particulièrement ce qui s’apparente à une possible corruption ou à un trafic d’influence.
Les conditions de la compétence matérielle, territoriale et personnelle du Parquet européen sont, par
ailleurs, remplies.
Le soupçon qui pèse sur la Présidente de la Commission européenne est d’autant plus sérieux que la
presse a révélé (Le Monde du 16 janvier 2021 à 12 h, article publié sur internet « Ce que disent les
documents sur les vaccins anti-Covid19 volés à l’Agence européenne des médicaments » de Lise
Barnéoud) :
« Le 19 novembre, un haut responsable de l’EMA évoque également une conférence téléphonique
avec la Commission européenne qui se serait tenue dans « une atmosphère plutôt tendue, parfois
même un peu désagréable, qui donne une idée de ce que à quoi l’EMA peut s’attendre si les attentes
ne sont pas satisfaites, que ces attentes soient réalistes ou non ». Le lendemain, dans un échange
avec l’Agence danoise du médicament, le même responsable se dit surpris qu’Ursula von der Leyen,
présidente de la Commission européenne, ait « clairement identifié les deux vaccins qui pourraient
être approuvés avant la fin de l’année [Pfizer-BioNTech et Moderna]. Il y a encore des problèmes
avec les deux », souligne l’agent. »
Complétez comme suit :
En quoi cela porte-t-il atteinte aux intérêts financiers de l’Union :
La Commission européenne a engagé 2,15 milliards d’euros sur son instrument d’aide
d’urgence pour financer six groupes de laboratoires privés les plus avancés dans leurs
recherches et précommander 2,575 milliards de doses, partagées entre Etats membres
Quand cela s’est il produit (approximativement) ?
En mars/avril 2021
Selon vous, quel est le montant du préjudice financier
Entre 2 et 13 milliards d’euros
Etape 5 – Selon vous qui est impliqué
Choisir « Personne Physique »
Prénom Ursula
Nom Von Der Leyen
Profession Présidente de la commission européenne
Quelle est leur implication et pourquoi pensez-vous cela
En tant que Présidente de la commission elle a négocié seul un contrat avec la
société Pfizer et refuse de rendre compte de ses échanges avec le PDG de cette
société
Etape 6 – D’autres informations vous semblent-elles pertinentes à ce
stade ?
Passez cette étape
Etape 7 – Quels documents, le cas échéant, seriez vous en mesure de
fournir pour étayer les informations qui précèdent ?
Vous pouvez ici télécharger le rapport de la cour européenne des comptes
https://www.eca.europa.eu/fr/Pages/DocItem.aspx?did=61899
Et copier le lien vers l’article du monde
https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/01/16/vaccins-ce-que-disent-
les-documents-voles-a-l-agence-europeenne-des-medicaments_6066502_3244.html
Etape 8 - Avertissement
Validez votre signalement, le message suivant s’affiche
TUTO SIGNALEMENT EPPO.docx

Contenu connexe

Tendances

Procedura administrative si garanci per mbrojtjen e lirive dhe te drejtave ...
Procedura administrative  si garanci per mbrojtjen  e lirive dhe te drejtave ...Procedura administrative  si garanci per mbrojtjen  e lirive dhe te drejtave ...
Procedura administrative si garanci per mbrojtjen e lirive dhe te drejtave ...endritrrustemi9
 
La communication interne au service du projet d’entreprise - Le rôle stratégi...
La communication interne au service du projet d’entreprise - Le rôle stratégi...La communication interne au service du projet d’entreprise - Le rôle stratégi...
La communication interne au service du projet d’entreprise - Le rôle stratégi...Remi Rivas
 
La communication politique et internet
La communication politique et internetLa communication politique et internet
La communication politique et internetAlexandre Martin
 
İslam'da Kadın Hakları-2
İslam'da Kadın Hakları-2İslam'da Kadın Hakları-2
İslam'da Kadın Hakları-2nurmuhammedsite
 
Topologjit e rrjetave
Topologjit e rrjetaveTopologjit e rrjetave
Topologjit e rrjetaveRamadan Lohaj
 
Tietosuojavastaavan nimittäminen ja tehtävät
Tietosuojavastaavan nimittäminen ja tehtävätTietosuojavastaavan nimittäminen ja tehtävät
Tietosuojavastaavan nimittäminen ja tehtävätHarto Pönkä
 
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeilPour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeilNathalie Aisenberg
 
Communication d'entreprise et transparence: un Paradoxe? Naelle Hadji Bormman...
Communication d'entreprise et transparence: un Paradoxe? Naelle Hadji Bormman...Communication d'entreprise et transparence: un Paradoxe? Naelle Hadji Bormman...
Communication d'entreprise et transparence: un Paradoxe? Naelle Hadji Bormman...Naëlle Hadji-Bormann
 

Tendances (8)

Procedura administrative si garanci per mbrojtjen e lirive dhe te drejtave ...
Procedura administrative  si garanci per mbrojtjen  e lirive dhe te drejtave ...Procedura administrative  si garanci per mbrojtjen  e lirive dhe te drejtave ...
Procedura administrative si garanci per mbrojtjen e lirive dhe te drejtave ...
 
La communication interne au service du projet d’entreprise - Le rôle stratégi...
La communication interne au service du projet d’entreprise - Le rôle stratégi...La communication interne au service du projet d’entreprise - Le rôle stratégi...
La communication interne au service du projet d’entreprise - Le rôle stratégi...
 
La communication politique et internet
La communication politique et internetLa communication politique et internet
La communication politique et internet
 
İslam'da Kadın Hakları-2
İslam'da Kadın Hakları-2İslam'da Kadın Hakları-2
İslam'da Kadın Hakları-2
 
Topologjit e rrjetave
Topologjit e rrjetaveTopologjit e rrjetave
Topologjit e rrjetave
 
Tietosuojavastaavan nimittäminen ja tehtävät
Tietosuojavastaavan nimittäminen ja tehtävätTietosuojavastaavan nimittäminen ja tehtävät
Tietosuojavastaavan nimittäminen ja tehtävät
 
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeilPour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
Pour en finir avec les idées fausses sur le sommeil
 
Communication d'entreprise et transparence: un Paradoxe? Naelle Hadji Bormman...
Communication d'entreprise et transparence: un Paradoxe? Naelle Hadji Bormman...Communication d'entreprise et transparence: un Paradoxe? Naelle Hadji Bormman...
Communication d'entreprise et transparence: un Paradoxe? Naelle Hadji Bormman...
 

Similaire à TUTO SIGNALEMENT EPPO.docx

signalementeppo-221030074232-5d84e7bd.pdf
signalementeppo-221030074232-5d84e7bd.pdfsignalementeppo-221030074232-5d84e7bd.pdf
signalementeppo-221030074232-5d84e7bd.pdfAndrMichard1
 
signalementeppo-221029083716-b12b8a15.pdf
signalementeppo-221029083716-b12b8a15.pdfsignalementeppo-221029083716-b12b8a15.pdf
signalementeppo-221029083716-b12b8a15.pdfAndrMichard1
 
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5(1).pdf
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5(1).pdf20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5(1).pdf
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5(1).pdfjamescarabistouille
 
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5.pdf
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5.pdf20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5.pdf
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5.pdfAndrMichard1
 
SR_EU_COVID_vaccine_procurement_FR.pdf
SR_EU_COVID_vaccine_procurement_FR.pdfSR_EU_COVID_vaccine_procurement_FR.pdf
SR_EU_COVID_vaccine_procurement_FR.pdfSociété Tripalio
 
StopCovid : avis de la CNIL 25-05-2020
StopCovid : avis de la CNIL 25-05-2020StopCovid : avis de la CNIL 25-05-2020
StopCovid : avis de la CNIL 25-05-2020Léo Guittet
 
Arrêt du Tribunal de l'UE dans l'affaire T-259/20 Ryanair DAC/Commission
Arrêt du Tribunal de l'UE dans l'affaire T-259/20 Ryanair DAC/CommissionArrêt du Tribunal de l'UE dans l'affaire T-259/20 Ryanair DAC/Commission
Arrêt du Tribunal de l'UE dans l'affaire T-259/20 Ryanair DAC/CommissionPaperjam_redaction
 
L'UE donne des subsides pour pneus chinois
L'UE donne des subsides pour pneus chinoisL'UE donne des subsides pour pneus chinois
L'UE donne des subsides pour pneus chinoisThierry Debels
 
Document
DocumentDocument
DocumentViewOn
 
Position obfg droit européen des contrats final
Position obfg droit européen des contrats finalPosition obfg droit européen des contrats final
Position obfg droit européen des contrats finalOBFG
 
Le plan d'urgence de l'Union européenne
Le plan d'urgence de l'Union européenneLe plan d'urgence de l'Union européenne
Le plan d'urgence de l'Union européennePaperjam_redaction
 
Pierre favre: La reconnaissance du droit à vendre en ligne
Pierre favre: La reconnaissance du droit à vendre en lignePierre favre: La reconnaissance du droit à vendre en ligne
Pierre favre: La reconnaissance du droit à vendre en ligneAnne Tercinet
 
Rapport final apv au cameroun fr
Rapport final apv au cameroun frRapport final apv au cameroun fr
Rapport final apv au cameroun frPatrice KAMKUIMO
 
Règlement délégué DDA : marché cible
Règlement délégué DDA : marché cibleRèglement délégué DDA : marché cible
Règlement délégué DDA : marché cibleSociété Tripalio
 
marché public concurrence
marché public concurrencemarché public concurrence
marché public concurrencekheznadji
 
Médiateur des entreprises : décret de mise en place
Médiateur des entreprises : décret de mise en placeMédiateur des entreprises : décret de mise en place
Médiateur des entreprises : décret de mise en placeSociété Tripalio
 

Similaire à TUTO SIGNALEMENT EPPO.docx (20)

signalementeppo-221030074232-5d84e7bd.pdf
signalementeppo-221030074232-5d84e7bd.pdfsignalementeppo-221030074232-5d84e7bd.pdf
signalementeppo-221030074232-5d84e7bd.pdf
 
signalementeppo-221029083716-b12b8a15.pdf
signalementeppo-221029083716-b12b8a15.pdfsignalementeppo-221029083716-b12b8a15.pdf
signalementeppo-221029083716-b12b8a15.pdf
 
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5(1).pdf
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5(1).pdf20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5(1).pdf
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5(1).pdf
 
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5.pdf
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5.pdf20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5.pdf
20221028rldenonciationvdlparquetparis-221029064621-8a84ddc5.pdf
 
SR_EU_COVID_vaccine_procurement_FR.pdf
SR_EU_COVID_vaccine_procurement_FR.pdfSR_EU_COVID_vaccine_procurement_FR.pdf
SR_EU_COVID_vaccine_procurement_FR.pdf
 
Cjue communiqué de presse
Cjue communiqué de presseCjue communiqué de presse
Cjue communiqué de presse
 
StopCovid : avis de la CNIL 25-05-2020
StopCovid : avis de la CNIL 25-05-2020StopCovid : avis de la CNIL 25-05-2020
StopCovid : avis de la CNIL 25-05-2020
 
Arrêt du Tribunal de l'UE dans l'affaire T-259/20 Ryanair DAC/Commission
Arrêt du Tribunal de l'UE dans l'affaire T-259/20 Ryanair DAC/CommissionArrêt du Tribunal de l'UE dans l'affaire T-259/20 Ryanair DAC/Commission
Arrêt du Tribunal de l'UE dans l'affaire T-259/20 Ryanair DAC/Commission
 
L'UE donne des subsides pour pneus chinois
L'UE donne des subsides pour pneus chinoisL'UE donne des subsides pour pneus chinois
L'UE donne des subsides pour pneus chinois
 
Ligne directrice2011publicite radio
Ligne directrice2011publicite radioLigne directrice2011publicite radio
Ligne directrice2011publicite radio
 
Document
DocumentDocument
Document
 
Position obfg droit européen des contrats final
Position obfg droit européen des contrats finalPosition obfg droit européen des contrats final
Position obfg droit européen des contrats final
 
Protocole CNIL et DGCCRF
Protocole CNIL et DGCCRFProtocole CNIL et DGCCRF
Protocole CNIL et DGCCRF
 
Le plan d'urgence de l'Union européenne
Le plan d'urgence de l'Union européenneLe plan d'urgence de l'Union européenne
Le plan d'urgence de l'Union européenne
 
Pierre favre: La reconnaissance du droit à vendre en ligne
Pierre favre: La reconnaissance du droit à vendre en lignePierre favre: La reconnaissance du droit à vendre en ligne
Pierre favre: La reconnaissance du droit à vendre en ligne
 
Rapport final apv au cameroun fr
Rapport final apv au cameroun frRapport final apv au cameroun fr
Rapport final apv au cameroun fr
 
Communique de presse Droit Commun De La Vente
Communique de presse Droit Commun De La VenteCommunique de presse Droit Commun De La Vente
Communique de presse Droit Commun De La Vente
 
Règlement délégué DDA : marché cible
Règlement délégué DDA : marché cibleRèglement délégué DDA : marché cible
Règlement délégué DDA : marché cible
 
marché public concurrence
marché public concurrencemarché public concurrence
marché public concurrence
 
Médiateur des entreprises : décret de mise en place
Médiateur des entreprises : décret de mise en placeMédiateur des entreprises : décret de mise en place
Médiateur des entreprises : décret de mise en place
 

TUTO SIGNALEMENT EPPO.docx

  • 1. TUTORIEL – SIGNALER UNE INFRACTION AU PARQUET EUROPEEN Etape 1 Se connecter sur eppo.europa.eu/fr/signaler-un… Choisir « Protecting European taxpayers’ money from criminals Report a crime to us in your own language » C’est ensuite que vous pourrez choisir le français (en haut) Avertissement Faites suivant Etape 2 - Enregistrez vos coordonnées.
  • 2. Etape 3 – Choisissez « non »
  • 3. Etape 4 – « Que voulez-vous signaler » Copiez collez le texte suivant Aux termes de son rapport spécial 19/2022, la Cour européenne des comptes, qui a examiné la procédure de passation des contrats d’achat des vaccins anti COVID19 par la Commission européenne, relève : «Les éléments essentiels ont été convenus au cours des négociations préliminaires, avant la procédure d'appel d'offres 35 Nous avons analysé la procédure d'appel d'offres pour en déterminer l'incidence sur le contenu des contrats. Un comité d'évaluation composé de cinq à 23 personnes au plus, de la Commission et du comité de pilotage, a établi des rapports d'évaluation sur les dossiers soumis par les fabricants en réponse à l'appel d'offres. Nous avons constaté que, pour les neuf premiers contrats, l'appel d'offres n'avait rien ajouté à ce qui avait été convenu de manière informelle concernant les points cruciaux dans les «listes de conditions». 36 Premièrement, les fabricants de candidats vaccins et l'équipe conjointe de négociation s'étaient entendus sur des éléments essentiels des futurs contrats (notamment les prix, les quantités et la responsabilité civile) au cours des négociations préliminaires. Ce n'est qu'une fois ces éléments convenus que l'appel d'offres avait été lancé, comme en atteste le peu de temps écoulé entre l'appel d'offres et la date limite de soumission des dossiers d'offres (10 jours). 37 Deuxièmement, nous avons constaté que l'un des critères d'évaluation n'avait pas été actualisé de manière à tenir compte de l'évolution de la situation. Le critère 1.1, «Feuille de route pour le démarrage des essais cliniques en 2020», avait été défini à la mi-2020 pour pouvoir juger de la fiabilité de l'intention des candidats de démarrer les essais cliniques rapidement. Les appels d'offres lancés en décembre 2020 et en janvier 2021 comprenaient encore ce critère en dépit du fait que les évaluateurs jugeaient les entreprises sur leurs performances passées plutôt que sur les réalisations escomptées. 38 Troisièmement, l'évaluation des offres ne portait pas sur les risques liés à la chaîne d'approvisionnement et au procédé de fabrication, susceptibles de donner lieu à des problèmes de livraison: la corrélation entre les notes données et la manière dont la livraison s'est déroulée par la suite est faible. Environ 40 % des points qui pouvaient être attribués aux fabricants dans le cadre de l'appel d'offres concernaient directement leurs capacités de production (voir tableau 2). Les six
  • 4. entreprises ayant signé des contrats avec la Commission en 2020 se sont vu attribuer au moins la moitié des points pour chaque critère, et quatre d'entre elles ont obtenu le maximum de points pour le critère concernant les capacités de production dans l'UE. (…) Nous n'avons reçu aucune information sur les négociations préliminaires pour le plus important contrat de l'UE 48 À la mi-mars 2021, le comité de pilotage a convenu d'organiser une réunion avec des conseillers scientifiques de l'Union et des États membres, consacrée aux aspects scientifiques de la stratégie concernant les vaccins pour 2022. Une telle réunion n'a jamais eu lieu. Au cours du mois de mars 2021, la présidente de la Commission a mené les négociations préliminaires ayant pour objet un contrat avec Pfizer/BioNTech. Il s'agit du seul contrat pour lequel l'équipe conjointe de négociation n'a pas participé à cette étape des négociations, contrairement à ce que prévoit la décision de la Commission relative à l'acquisition de vaccins contre la COVID-19. Le 9 avril 2021, la Commission a présenté au comité de pilotage les conditions négociées entre la présidente de la Commission et Pfizer/BioNTech, et le comité de pilotage a convenu de lancer un appel d'offres. Le contrat, signé le 19 mai 2021 (voir tableau 1), porte sur la livraison de 900 millions de doses de vaccins en 2022 et en 2023, avec la possibilité de commander 900 millions de doses supplémentaires. C'est le contrat de fourniture de vaccins contre la COVID-19 le plus important que la Commission a signé, et il dominera le portefeuille de vaccins de l'Union jusqu'à la fin de 2023. 49 Nous avons demandé à la Commission de nous fournir des informations sur les négociations préliminaires relatives à ce contrat (les experts scientifiques consultés et les conseils reçus, le calendrier des négociations, les procès-verbaux des discussions et le détail des modalités convenues). Notre requête est restée sans suite. 50 Qui plus est, la Médiatrice européenne s'est saisie, le 16 septembre 2021, de la question distincte du refus de la Commission européenne d'accorder un accès public à des messages SMS échangés entre la présidente de la Commission et le président directeur général de Pfizer au moment où se tenaient les négociations préliminaires. Dans son rapport du 26 janvier 2022, elle estime que la manière dont la Commission a traité la demande qui lui était faite constitue un cas de mauvaise administration, et elle recommande à la Commission de «[…] renouveler sa recherche de SMS. » Il en résulte que, pour ce qui concerne le troisième contrat conclu avec Pfizer/BioNTech pour 900 millions de doses de vaccins et 900 millions de doses supplémentaires, c’est-à-dire pour le contrat le plus important dans son ampleur et dans les coûts engagés pour le compte des Etats membres, - La Présidente de la Commission européenne n’a pas respecté la procédure de passation des contrats spéciale fixée au début de la crise sanitaire, - La Présidente de la Commission européenne a négocié seule, sans en référer au comité de pilotage, - La Présidente de la Commission européenne a imposé les conditions contractuelles négociées en amont et avant l’appel d’offres - La Présidente de la Commission n’a pas fourni à la Cour des comptes, les informations relatives aux négociations préliminaires relatives à ce contrat, - La Présidente de la Commission n’a pas donné accès, ni à la Médiatrice européenne, ni à la Cour des comptes européenne, à ses échanges avec le Président de la société Pfizer, durant les négociations préliminaires, par messages textes. Le Parquet européen est compétent pour « rechercher, poursuivre et renvoyer en jugement les auteurs et complices des infractions pénales portant atteinte aux intérêts financiers de l’Union qui sont prévues par la directive (UE) 2017/1371 et déterminées par le présent règlement. À cet égard, le Parquet européen diligente des enquêtes, effectue des actes de poursuite et exerce l’action publique devant les juridictions compétentes des États membres jusqu’à ce que l’affaire ait été définitivement jugée » par application des dispositions de l’article 4 du Règlement de l’UE n°2017/1939. Aux termes de la Directive 2017/1371, en son article 3 :
  • 5. « Fraude portant atteinte aux intérêts financiers de l'Union 2. Aux fins de la présente directive, les éléments suivants sont considérés comme étant une fraude portant atteinte aux intérêts financiers de l'Union: b) en matière de dépenses relatives aux marchés publics, à tout le moins en vue, pour son auteur ou une autre personne, de réaliser un gain illicite en causant un préjudice aux intérêts financiers de l'Union, tout acte ou omission relatif: i) à l'utilisation ou à la présentation de déclarations ou de documents faux, inexacts ou incomplets, ayant pour effet le détournement ou la rétention indue de fonds ou d'avoirs provenant du budget de l'Union ou des budgets gérés par l'Union ou pour son compte; ii) à la non-communication d'une information en violation d'une obligation spécifique, ayant le même effet; ou iii) au détournement de tels fonds ou avoirs à des fins autres que celles pour lesquelles ils ont été initialement accordés, qui porte atteinte aux intérêts de l'Union; » Les analyses, observations et constatations de la Cour des comptes européenne permettent de soupçonner la commission d’une infraction relevant de la mission du Parquet européen et plus particulièrement ce qui s’apparente à une possible corruption ou à un trafic d’influence. Les conditions de la compétence matérielle, territoriale et personnelle du Parquet européen sont, par ailleurs, remplies. Le soupçon qui pèse sur la Présidente de la Commission européenne est d’autant plus sérieux que la presse a révélé (Le Monde du 16 janvier 2021 à 12 h, article publié sur internet « Ce que disent les documents sur les vaccins anti-Covid19 volés à l’Agence européenne des médicaments » de Lise Barnéoud) : « Le 19 novembre, un haut responsable de l’EMA évoque également une conférence téléphonique avec la Commission européenne qui se serait tenue dans « une atmosphère plutôt tendue, parfois même un peu désagréable, qui donne une idée de ce que à quoi l’EMA peut s’attendre si les attentes ne sont pas satisfaites, que ces attentes soient réalistes ou non ». Le lendemain, dans un échange avec l’Agence danoise du médicament, le même responsable se dit surpris qu’Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, ait « clairement identifié les deux vaccins qui pourraient être approuvés avant la fin de l’année [Pfizer-BioNTech et Moderna]. Il y a encore des problèmes avec les deux », souligne l’agent. » Complétez comme suit : En quoi cela porte-t-il atteinte aux intérêts financiers de l’Union : La Commission européenne a engagé 2,15 milliards d’euros sur son instrument d’aide d’urgence pour financer six groupes de laboratoires privés les plus avancés dans leurs recherches et précommander 2,575 milliards de doses, partagées entre Etats membres Quand cela s’est il produit (approximativement) ? En mars/avril 2021 Selon vous, quel est le montant du préjudice financier
  • 6. Entre 2 et 13 milliards d’euros Etape 5 – Selon vous qui est impliqué Choisir « Personne Physique » Prénom Ursula Nom Von Der Leyen Profession Présidente de la commission européenne Quelle est leur implication et pourquoi pensez-vous cela En tant que Présidente de la commission elle a négocié seul un contrat avec la société Pfizer et refuse de rendre compte de ses échanges avec le PDG de cette société Etape 6 – D’autres informations vous semblent-elles pertinentes à ce stade ? Passez cette étape Etape 7 – Quels documents, le cas échéant, seriez vous en mesure de fournir pour étayer les informations qui précèdent ? Vous pouvez ici télécharger le rapport de la cour européenne des comptes https://www.eca.europa.eu/fr/Pages/DocItem.aspx?did=61899 Et copier le lien vers l’article du monde https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/01/16/vaccins-ce-que-disent- les-documents-voles-a-l-agence-europeenne-des-medicaments_6066502_3244.html Etape 8 - Avertissement Validez votre signalement, le message suivant s’affiche