Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Rwanda National council EXAMINATION.docx

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
1
QUESTIONS POUR EXAMENS MODULAIRE 1 : ASPECT MEDICAL
Instructions :
1. Le diagnostic infirmier chez un patient hospitalis...
2
d. La guérison prolongée des plaies
7. L’infection causée spécifiquement par les streptocoques bêta-hémolytique du group...
3
14. Le Client X qui après deux jours d’épisode hypoglycémique géré à la maison vient d’informer
l’infirmier(ère) que les...
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 16 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Plus par RBGroup (20)

Plus récents (20)

Publicité

Rwanda National council EXAMINATION.docx

  1. 1. 1 QUESTIONS POUR EXAMENS MODULAIRE 1 : ASPECT MEDICAL Instructions : 1. Le diagnostic infirmier chez un patient hospitalisé pour pneumonie est la difficulté de respirer liée à la douleur la fatigue, manifester par les sécrétions épaisses. Quel sera les résultats attendus pour ce client ? a. Client tolère la marche dans salle d’hospitalisation b. La saturation en oxygène est 90% et plus c. Les poumons sont clairs à l’auscultation d. Le patient respire superficiellement avant de tousser pour minimiser la douleur 2. L’infirmière K a élaborée un plan de soins infirmiers pour un client immunodéprimé hospitalisée et a mentionnée ce qui suit « le client restera exempt d’infection pendant son séjour à l’hôpital » cela veut dire : a. Diagnostic infirmier b. Résultat escompté c. Objectif à court terme d. Objectif à long terme 3. L’hypertension est déclarée chez un client adulte après la mainte reprise et le résultat de la Tension artérielle est toujours supérieure à : a. 110/80mmHg b. 140/90mmHg c. 120/90mmHg d. 120/80mmHg 4. Parmi ces affirmations l’une est correct, laquelle ? a. Les personnes exposées à la tuberculose peuvent ou non développer une infection tuberculeuse b. Le risque de développer une tuberculose est le plus élevé au cour de deux premières années après l’infection c. Les personnes atteintes d’une infection tuberculeuse peuvent ou ne pas développer une maladie da la tuberculose d. Chaque personne exposée à la tuberculose peut développer une maladie 5. Les manifestations cliniques du diabète type 1 sont les suivants : a. Polyurie, polydipsie, perte de poids b. Polyurie, polyphagie, Augmentation de poids c. Polyurie, Polydipsie, Polyphagie, Augmentation de poids d. Polyurie, Polyphagie, Perte de poids 6. Parmi les manifestations cliniques ci- dessous l’une ne pas appropriée au diabète type 2 : a. Infection récurrente b. Changement visuel c. Pression artérielle basse
  2. 2. 2 d. La guérison prolongée des plaies 7. L’infection causée spécifiquement par les streptocoques bêta-hémolytique du groupe A est associe à l’un des maladies ci-dessous : a. Insuffisance rénale aiguë b. Syndrome néphrotique c. Insuffisance rénale chronique d. Glomérulonéphrite aigue 8. L’un des éléments suivants n’est pas un signe d’insuffisance cardiaque a. Œdème b. Perte de poids c. La toux d. Dyspnée d’effort 9. Entant qu’infirmier (ère) travaillant en Médecine interne un patient hospitalisé pour raison d’insuffisance rénale chronique te pose une question de savoir sur quoi se base la gravite de sa maladie. La réponse sera : a. Débit urinaire b. Taux de filtration glomérulaire c. La quantité de liquide prise par jour e. Degré d’altération mentale 10. Quelle est la raison la plus probable d’augmentation de l’urée chez un patient ? a. Chez un le client (e) avec antécédent d’une insuffisance rénale b. Chez un client qui n’a pas assez de protéines c. L’urée est diminuée dans les urines d. Peut ne pas avoir de destruction des tissus rénaux 11. Deux maladies communes qui sont à l’origine des maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC) sont les suivants : a. Tuberculose et épanchement pleurale b. Pneumonie et pleurésie c. Bronchite chronique et emphysème d. Asthme et Atélectasie 12. L’une des assertions ci- dessous n’est pas la cause d’obstruction des voies respiratoires chez un patient asthmatique a. Sécrétion épaisse b. Epaississement de l’arbre bronchique c. Contraction de la musculature de l’arbre bronchique d. Destruction de la voie alvéolaire 13. Le signe fiable de l’arrêt cardiaque est : a. Arrêt respiratoire b. Absence de pouls c. Mydriase d. Les bruits du cœur qui sont inaudible
  3. 3. 3 14. Le Client X qui après deux jours d’épisode hypoglycémique géré à la maison vient d’informer l’infirmier(ère) que les résultats de la glycémie se situe entre 80 et 90mg/dl. Quelle serait la meilleure l’interprétation et conseils à propos de ces résultats au client ? a. C’est un bon niveau de glucose b. Vous devriez appeler votre médecin, parce qu’il faut augmenter votre insuline c. Compte tenu de votre hypoglycémie récente, ce niveau d’insuline est trop faible vous devriez votre apport alimentaire d. Vous devriez prendre seulement la moitié de votre dose d’insuline pour les prochains jours pour remettre encore la glycémie à la valeur normale 15. Pendant la consultation médicale, le médecin a confirmé une rétention urinaire chez un client. Entant qu’infirmier responsable de la consultation externe, comment allez-vous expliquer a un infirmier stagiaire ce qu’est- ce la rétention urinaire ? a. Incapacité d’uriner en dépit que la vessie soit pleine b. Débit urinaire élevé avec grande quantité d’urine émise c. Absence d’urine dans la vessie d. Augmentation de la fréquence d’urines 16. Vous êtes infirmier (ère)dans un centre de Sante où vous recevez un client se plaignant de fatigue, d’anorexie, de fièvre légère et de sueur nocturne, et perte du poids. Quelle pathologie pourriez penser ? a. Pneumonie b. Tuberculose c. Paludisme d. Tuberculose associée au VIH/SIDA 17. Les résultats de laboratoire du patient montrent une diminution signifiante de globules rouges, des globules blancs et plaquettes. L’infirmier (ère) utilisera quel langage pour présenter les résultats au Médecin a. Hémolyse b. Leucopénie c. Pancytopénie d. Thrombocytose 18. Un patient a eu une réaction à la transfusion sanguine. Comment l’infirmier (ère) doit expliquer à patient la cause de l’ictère hémolytique qui s’est produit a. La maladie hépatocellulaire b. Un parasite du paludisme brisant les globules rouges c. La diminution de la circulation de la bile dans le foie ou dans la vésicule biliaire provoquant une augmentation de la bilirubine sérique non conjugué. d. La destruction accrue des globules rouges favorisant augmentation de la bilirubine sérique non conjuguée. 19. Laquelle des manifestations cliniques suivantes n’est pas associée à l’obstruction de l’intestin grêle ? a. Une déshydratation
  4. 4. 4 b. Une douleur ondulée c. Une émission de selles sanglante d. Les vomissements 20. Lesquels du groupe sanguins suivants une personne qui est du Groupe sanguin O+ peut-elle également recevoir du sang ? a. O+, A+, A-, AB+ b. A-, AB-, O+, A+ c. A+, O+, O-, A- d. A+, O+, O-, AB- 21. Parmi les interventions ci- dessous l’une n’est pas appropriée au patient ayant une insuffisance respiratoire aiguë portant une sonde endo-tracheale. Laquelle ? a. S’assurer que l’oxygène est réchauffé et humidifié b. Aspirer les voies respiratoires, puis de la bouche et les soins bucco-dentaires c. Aspirer la sonde endo-tracheale avec l’équipement d’aspiration buccale d. Bien placer la sonde d’aspiration afin qu’il ne tire pas sur la sonde endo-tracheale 22. L’une des actes suivants ne décrit pas la valeur professionnelle de la dignité humaine a. Un(e) infirmier (ère) planifie les soins en collaboration avec son client b. Un(e) infirmier (ère) fournie des informations au client au sujet de sa maladie c. Un(e) infirmier (ère) signale une erreur commise par un collègue compétent (e) d. Un(e) infirmier (ère) planifie les soins infirmiers individualises pour ces clients 23. Le médecin a prescrit Dextrose 5% en IV dans une solution de Ringer Lactate a 125ml/h. La trousse de perfusion disponible fournit 10 gouttes par ml. Calculer le débit de cette solution à goutte à goutte. a. 10 à 11 b. 12 à 13 c. 20 à 21 d. 22 à 24 24. Madame BTM a une ordonnance de 40 mg d’ATB toutes les 8 heures. Le médicament disponible est de 10mg/ml. Calculer la dose quotidienne correcte ? a. 4ml b. 12ml c. 6ml d. 8ml 25. La position orthopneique est utilisée par : a. Les patients avec problèmes de la colonne vertébrale b. Patient avec stase veineuse c. Patients avec lésions cérébrale d. Patients souffrant de problèmes respiratoires 26. Un patient avec malnutrition, le médecin prescrit la transfusion se basant sur les résultats de laboratoires, d’après vous la meilleure prescription pour lui est : a. Du sang total
  5. 5. 5 b. Du plasma c. Des plaquettes d. Du concentré globulaire 27. Un patient sous oxygène avec masque facial a 5L/minute est capable manger. Quelle intervention infirmière est préconisée au moment des repas ? a. Changer le masque a une canule nasale (lunette nasale) de 6L/min ou plus b. Demander au patient de manger et faire possible pour garder le masque en même temps c. Obteni br l’ordre médical pour une canule nasale a 5L/minute d. Obtenir l’ordre médical pour enlever le masque au repos. 28. Un patient a une perfusion intraveineuse. Si la perfusion infiltre l’infirmier (ère) devrait d’abord : a. Soulever le site d’injection b. Stopper la perfusion c. Essayer de déboucher le cathéter d. Appliquer le linge chaud et humide sur le site d’injection. 29. Un infirmier (ère) prend soins d’un client d’un client avec une intubation trachéale. Le quel des éléments suivants indique le besoin d’aspirer les secrétions dans les voies respiratoires du client ? a. Le client ne peut pas parler b. Le client été aspiré dans les deux dernières heures c. Le client tousse et a un crachat épais d. L’infirmière ausculte les crépitations dans les champs pulmonaires 30. Un client arrive à la clinique et demande le test de VIH. Qu’est- ce qui est important pour l’infirmier (ère) avant de faire le test ? a. Demander au client d’identifier tous partenaires sexuels b. Déterminer quand est-ce que le client pense-t-il que l’exposition au VIH a eu lieu ? c. Expliquer que tous les résultats du Test doivent être répétés au moins deux fois pour être valide d. Discuter des mesures de prévention pour prévenir la transmission du VIH a d’autres. 31. Le cerveau est sensible à l’hypoxie et subira des lésions cérébrales irréversibles après combien de minutes ? a. 2 à 4 minutes b. 4 à 6 minutes c. 6 à 8 minutes d. 8 à 10 minutes 32. L’une des conditions suivantes le patient à tendance de baisser la tension artérielle a. Augmentation de viscosité du sang b. Diminution du volume sanguin c. Diminution de l’élasticité des parois des artérioles d. Forte contraction du sang dans les artères 33. La filtration se produit dans quelle partie du néphron a. Tubule alvéolaire proximale
  6. 6. 6 b. Anse de Henlé c. Glomérule d. A et c sont correcte 34. Les trois types de tissus musculaires sont les suivants : a. Squelettique, digestif, vasculaires b. Lisse, cardiaque, squelettique c. Squelettique, lisse, strié d. Cardiaque, Squelettique, tendineuse 35. Un patient a une infection causée par Staphylococcus areas, le médecin a prescrit la Gentamycine et la Pénicilline procaïne. Les deux médicaments sont administres deux fois par jour. Que va faire l’infirmier (ère) ? a. Administrer la Gentamycine par voie veineuse et la Pénicilline par voie Intramusculaire b. Mélanger les deux produits dans la même seringue pour éviter de traumatiser le client. c. Administrer la Gentamycine, rincer la voie veineuse, puis donner la pénicilline d. Demander au médecin une ordonnance pour changer la pénicilline en vancomycine. 36. Un patient souffrant de la tuberculose active continue d’avoir des cultures positive de crachats après 6 mois de traitement. Il dit qu’il ne se souvient pas de prendre les médicaments tout le temps. Quelle est la meilleure action à prendre par l’infirmier ? a. Demander au patient de venir à la clinique tous les jours pour prendre le médicament b. Lui demander de faire recours au patient guéri de la Tuberculose pour témoigner le succès de son traitement réussi c. Planifier plus de sessions d’éducation pour que le patient comprenne les risques de la non adhérence d. Organiser une thérapie sous observation directe par un membre de la famille responsable ou par une infirmière de la communauté 37. L’infirmier (ère) se rend compte que le client a compris l’éducation sur la diminution du risque de résistance d’infection aux antibiotiques quand le patient annonce ce qui suit : a. Je savais qu’après un jour de prise de médicament je serai guéri. b. Je veux un antibiotique prescrit pour ma grippe afin que je puisse me sentir mieux plutôt c. Je garde toujours quelques comprimées parce souvent je tombe malade après ma première guérison d. Je suivrai les instructions pour prendre l’antibiotique afin que je puisse guérir de cette infection 38. Parmi ces médicaments l’un est le meilleur médicament pour le traitement de l’amibiase intestinale aujourd’hui a. Thinidazole b. Métronidazole c. Mebendazole d. Ceftriaxone 39. L’infirmière prescrit un test cutané de Mantoux, le test est considéré insignifiant si la taille de l’induration est de a. 5 à 6mm
  7. 7. 7 b. 0 à 4mm c. 7 à 8mm d. 9mm 40. Le test « rapide » d’anticorps anti VIH est faite chez un client à haut risque d’infection à VIH. Que devrait expliquer l’infirmière au sujet de ce test ? a. Le test mesure l’activité du VIH et donne les charges virales réelles en nombres. b. Ce test est très fiable et en 5 minutes, le client va savoir si l’infection par le VIH est positive. c. Si les résultats sont positifs, un autre test du sang et un rendez-vous pour les résultats sont nécessaires d. Ce test teste les mutations virales pharmaco- résistantes qui sont présentes dans les gênes du virus pour diagnostiquer la résistance aux antirétroviraux. 41. Quelles sont les principales manifestations de la méningite bactérienne a. Fièvre modérée, raideur de la nuque et crise psychomotrice b. Fièvre élevée, raideur de la nuque et céphalée sévère c. Fièvre, raideur de la nuque, Changement de comportements avec perte de mémoire et léthargie d. Mouvement involontaire du globe oculaire, perte de reflexe cornéen et hémiparésie. 42. Au cours de la période d’incubation de l’hépatite virale, quelles sont les manifestations cliniques que le patient devrait déclarer à l’infirmier(ère) ? a. Prurit et malaise b. Urine foncée et fatigue c. Anorexie et inconfort du quadrant du quadrant supérieur droit d. Constipation ou diarrhée avec des selles décolorées. 43. Laquelle des étiologies suivantes proposée est une cause possible d’une diarrhée sanglante ? a. Rotavirus, Schigellose, Amibiase b. Cholera, E. coli, Amibiase c. Ascaridiose, Schistosomiase, Schigellose d. Schistosomiase, Schigellose, Amibiase 44. Les vaccins sont disponibles pour lutter contre ces infections virales suivantes SAUF : a. Hépatite A b. Hépatite B c. Hépatite C d. Infection a influenza 45. Chez la femme, les maladies responsables de Vulvo- vaginite avec leucorrhée abondantes sont : a. Chancre mou et Trichomoniase b. Syphilis et Gonorrhée c. Gonorrhée et Trichomoniase d. Trichomoniase et Candidose 46. Un patient retirer et isoler souffre probablement de facteurs de stress suivants sur les besoins humains fondamentaux : a. Besoins physiologiques
  8. 8. 8 b. Besoin physiologique et de sécurité c. L’estime de soi d. Les besoins d’amour et d’appartenance 47. L’infirmier pose un diagnostic infirmier de «la communication verbale altérée » pour un client ayant un trouble de la personnalité schizophrénique. Sur base de ce diagnostic infirmier, quelle intervention infirmière est la plus appropriée ? a. Aider la patient à participer aux interactions sociales b. Etablir une relation individuelle avec le client c. Etablir d’autres formes de communication d. Laisser le client décider quand il veut participer à une communication verbale à l’infirmier 48. Entant qu’un (une) infirmier (e) lors de votre arrivée dans la chambre du malade la première chose à faire c’est de saluer cordialement le patient et sa famille par ton nom et le titre du poste et expliquer tes responsabilités dans les soins du patient. Un de ces avantages ci- dessous n’est pas vrai a. Réduire l’anxiété à propos de l’admission b. Fournir une evaluation de base c. Clarifier le role du personnel d. Repondre aux demandes du patients 49. Deux maladies qui sont à l’origine des maladies obstructives (MPOC) sont : a. Asthma et atelectasie b. Bronchite chronique et emphysema c. Pneumonie et pleurésie d. Tuberculose et epanchement pleurale 50. L’obstruction des voies respiratoires chez un patient asthmatique est causée par ce qui suit, a L’EXEPTION DE : a. Secretions épaisses. b. Epaississement de l’arbre Bronchite c. Destruction de la voie alveolaire d. Contraction de la musculature de l’arbre bronchique 51. La douleur de l’angine de poitrine est principalement liée à : a. La vasoconstriction de vaisseaux coronaires b. La migration tromboembolique c. L’ischemie myocardique d. La presence de plaque d’atheromes 52. L’infirmier (ère) vient de réaliser une anémie chez un patient qui est végétarien avec une valeur normale de mégaloblastes. D’après vous, que- ce que l’infirmier (ere) a suspecte : a. Carence en Fer b. Carence en Zinc c. Carence en Vitamine C d. Carence en vitamin B12.
  9. 9. 9 53. Le symptôme qui différencie l’ulcère gastrique chronique d’un ulcère duodénal chronique est : a. L’absence de toute corrélation entre la présence de l’ulcère et une tumeur maligne b. La sécrétion de l’acide qui peut être normale ou en dessous de la normale c. Le soulagement de la douleur après ingestion d’aliments d. Les vomissements brusques 54. En expliquant l’insuffisance respiratoire a la famille du patient quelle est la description exacte que doit utiliser l’infirmière ? a. Absence de ventilation b. Tout épisode durant laquelle une partie des voies aérienne est obstruée c. Echange gazeux inefficace pour répondre aux besoins métaboliques du corps d. Un épisode d’hypoxémie aigue causée par une dysfonction pulmonaire 55. Quelle est la responsabilité prioritaire de l’infirmier dans la prévention du choc ? a. Surveillance fréquentes des signes vitaux de tous les patients b. Respecter les mesures d’asepsie et les interventions invasives c. Reconnaitre tous les patients qui sont en risque te tomber en choc d. Eduquer les patients des activités promotionnelles de la santé 56. Quelle est l’intervention infirmière prioritaire chez le patient aya connue l’accident vasculaire cérébrale (AVC) ? a. Remplissage vasculaire avec différents solutés b. Administration de diurétiques osmotique pour réduire l’œdème cérébrale c. Réduire la température corporelle pour réduire les besoins du cerveau en oxygène d. Dégager les voies aériennes avec possibilité d’intubation et mettre le patient sous oxygène pour maintenir la fonction respiratoire. 57. Quelle est la cause d’œdème en cas de syndrome néphrotique ? a. Hypercoagulabilité b. Hyperalbiminemie c. Diminution de la pression oncotique du plasma d. Diminution tu taux de filtration glomérulaire 58. La malnutrition peut être un gros problème pour les patients atteint de cirrhose. Quelle est l’intervention infirmière qui peut aider à améliorer la prise d’aliments ? a. Hygiène bucco- dentaire avant le repas et les collations b. Donner au malade tous les aliments selon sa préférence c. Améliorer l’apport oral en nourrissant le malade d. Limiter les collations quand le patient a faim 59. La prise en charge infirmière du patient atteint de la gastrite chronique comprend l’éducation du patient sur : a. Prendre les anti- acides avant le repas pour diminuer l’acidité de l’estomac b. Maintenir un régime non irritant avec six petits repas par jour c. Eliminer l’alcool et la caféine dans l’alimentation quand le patient manifeste les signes et les symptômes
  10. 10. 10 d. Utiliser les antis inflammatoires non stéroïdiens pour soulager la douleur minime 60. Le taux le plus bas de glycémie à jeun suggérant un diagnostic du diabète est : a. 90mg/dl b. 115mg/dl c. 126mg/dl d. 140mg/dl 61. Une caractéristique clinique qui différencie les réactions hypoglycémique d’une réaction d’acidocétose est : a. Vision floue b. Diaphorèse c. Nausée d. Faiblesse 62. Un jeune garçon de 19 ans admis à l’hôpital pour un diagnostic probable d’appendicite. Lors de l’examen physique, l’infirmier devrait chercher la douleur provoquée à la palpation au point de Mc Burney. La douleur est située dans le : a. Quadrant inferieur gauche b. Quadrant Supérieur gauche c. Quadrant inferieur droit d. Quadrant Supérieur droit 63. Les voies d’accès utilisées par les micro-organismes pour atteindre les poumons et causer la pneumonie sont les suivantes SAUF : a. Inhalation b. Propagation lymphatique c. Aérienne d. Hématogène 64. Avant une gastroscopie l’infirmier doit informer le patient que : a. Il/elle doit gêner 6 à 12 heures avant l’examen b. Sa gorge sera pulvérisée avec une anesthésie locale c. Après gastroscopie in ne peut pas manger ni boire avant de regagner le réflexe de déglutition d. Toutes les assertions sont nécessaires à communiquer au patient 65. L’une des positions suivantes est la meilleur chez un patient qu’on va insérer une sonde naso- gastrique : a. Décubitus dorsal b. Semi- Flower c. Décubitus latéral d. Semi- Flower avec la tête tournée en arrière 66. Un patient a eu une réaction à la transfusion sanguine. Comment l’infirmière dit-elle expliquer au patient la cause de l’ictère hémolytique qui s’est produit ? L’ictère est dû à : a. La maladie hépatocellulaire b. Un parasite du paludisme brisant les globules rouges
  11. 11. 11 c. La destruction accrue des globules rouges qui provoquent une augmentation de la bilirubine sérique non conjuguée d. La diminution de la circulation de la bile dans le foie et dans la vésicule biliaire provoquant une augmentation de la bilirubine sérique non conjuguée 67. Un patient avec un problème intracrânien n’ouvre pas les yeux à un stimulus n’a aucune reponse verbale, sauf gémissement et murmure lorsqu’il est stimulé, et fléchi son bras aux stimuli douloureux. Quel score de GLASGOW l’infirmier doit documenter ? a. 0 b. 7 c. 9 d. 11 68. Que doit faire l’infirmier pour préparer un patient à une ponction lombaire ? a. Sédation du patient avec les médicaments avant la ponction b. Arrêt de la boisson contenant la caféine pendant 8 heures c. Demander au patient de s’asseoir sur le côté du lit, appuyé sur une table avec un oreiller d. Met le patient en position couchée latérale avec les hanches, les genoux et le cou fléchis 69. BTL est infirmier responsable de l’unité de soins intensifs ; il est entrain de plaider en faveur d’un patient et essaie de trouver les interventions les moins chères. Quel principe d’éthique il applique a. Non malfaisance b. Autonomie c. Véracité d. Justice 70. Pour quoi la plupart de tentative de développer des antiviraux échouent-elles ? a. Les médicaments conduisent au caner b. Mutation rapide des virus c. Les médicaments sont toxiques pour la cellule haute d. Les virus se combinent avec la paroi de la cellule haute 71. Un patient a reçu une perfusion péridurale de sulfate de morphine. La fréquence respiratoire diminue à 8 mouvements respiratoire par minute’. Il a aussi un trouble de connaissance et le myosis. Quel médicament l’infirmière prévoit-elle à administrer ? a. Naloxone ( Narcan) b. Acetylesteine ( Micromys) c. Metylprednizolone d. Physostigmine 72. Un patient commence un traitement pour la Tuberculose active TB dans une région ou la tuberculose est faible. Quel régime de traitement sera utilisé immédiatement ? a. Isoniazide et pyrasinamide b. Isoniazide, pyrasinamide et Ethambitol c. Isoniazide, Rifampicine et Isoniazide d. Isoniazide, Rifampicine, Pyrasinamide, Ethamutol
  12. 12. 12 73. Les doses importantes ou le traitement prolongé sur plusieurs mois au prednisolone il faut craindre ces effets indésirables qui suivent : a. Hypokaliémie, alcalose métabolique, rétention hydro sodée, hypertension artérielle, insuffisance cardiaque congestive. b. Syndrome de Cushing iatrogène, inertie de la sécrétion d'ACTH, atrophie cortico surrénalienne parfois définitive c. Atrophie musculaire précédée par une faiblesse musculaire (augmentation du catabolisme protidique), ostéoporose, fractures pathologiques en particulier tassements vertébraux, ostéonécrose aseptique des têtes fémorales. d. Toutes les assertions sont correctes 74. Mu jeune garçon de 24 ans se présente au centre de sante de diarrhée avec stéatorrhée, vomissement perte de poids et ballonnement abdominal depuis 5 jours. Ce malade souffre probablement d’une des affections suivantes : a. La pancréatite chronique b. Le syndrome de malabsorption c. La diarrhée chronique d. La maladie cœliaque 75. Un élève de 6eme année secondaire souffre d’une forte migraine. L’une des manifestations suivantes révèle ce problème de Santee a. Douleur abdominale b. Photophobie et photopsie c. Irradiation de la douleur dans l’épaule d. Sensation de fourmillement dans la poitrine 76. L’une des assertions suivantes n’est pas inclue dans les facteurs de risque pour développer des convulsions de jeunes adultes a. Tumeur du cerveau b. Consommation d’alcool c. Abus illicites des médicaments d. Saison de froids 77. Les éléments suivants constituent un facteur de risque de coagulation intravasculaire disséminée SAUF : a. Des brulures étendues b. La nécrose des tissus c. Le syndrome de mort fœtal d. Une anomalie congénitale 78. Dans le but de prévenir les phlébites qui surviennent au cours du traitement par voie intraveineuse, il est recommandé au personnel soignant de : a. Donne l’injection intraveineuse lentement b. Changer la voie veineuse toute les 72 heures c. Diluer le médicament avec une petite quantité de solvants d. Observer la réaction faciale du client pendant l’injection.
  13. 13. 13 79. Les conditions médicales suivantes constituent une indication du traitement par inhalation, SAUF : a. La congestion pulmonaire b. La pharyngite c. L’arythmie cardiaque d. Irritation de la gorge 80. Mr. K. ressent la douleur continue due à un cancer de l’estomac qui a de métastases aux os. Les antidouleurs donnent peu de soulagements contre la douleur peu de soulagement et il refuse de bouger. L’infirmière planifier de : a. Rassurer le client que les infirmières ne lui feront pas du mal b. Laisser le client effectuer ses propres activités de la vie quotidienne c. Manipuler le client avec douceur lors de soins requis d. Assurer les soins au client avec rapidité 81. Une infirmière donne des instructions a un client diabétique à propos de l’injection de l’insuline. Quelle est la meilleure raison de l’infirmière de demander au client de changer les sites d’injection de l’insuline ? a. Lipodystrophie peut survenir et est extrêmement douloureux b. Technique de rotation de mauvaise qualité peut provoquer une hémorragie superficielle c. Lipodystrophique zones peuvent en résulter, causant l’absorption inappropriée de l’insuline au niveau de ces zones d. Les sites d’injection ne peuvent jamais être réutilisés. 82. Un client va subir des examens de diagnostic du cancer du côlon. En préparant le client pour un lavement baryte, l’infirmier doit faire ce qui suit : a. Donner un laxatif la veille nuit et un lavement évacuateur le matin avant le test b. Faire un lavement huileux et donner un laxatif la veille c. Demander le client à avaler 6 comprimés radio-opaques la veille de l’examen d. Placer le client sur le régime alimentaire 83. Le quel des facteurs de la circulation sanguine suivants contribuent à la hausse da la tension artérielle ? a. Fréquence cardiaque accrue b. Augmentation de la résistance périphérique c. Augmentation du volume sanguin d. Diminution de la résistance centrale 84. La voie veineuse est actuellement plus utilisée dans les hôpitaux pendant l’administration des médicaments prescrit en IV. Les éléments suivants sont les incidents de l’injection intraveineuse SAUF : a. Troubles du réflexe de flexion automatique b. Gonflement local et douleur c. Embolie gazeuse d. Irritation veineuse 85. L’infirmier va mettre en considération les facteurs suivants en choisissant li site de ponction veineuse SAUF :
  14. 14. 14 a. La durée de la voie veineuse b. Etat général de la veine c. Type de liquide à perfuser d. Etat ou problème du client 86. Un patient hospitalisée pour anémie sévère reçoit une transfusion sanguine et développe des douleurs au flanc, frissons, fièvre et une hématurie. L’infirmier reconnait que la malade a probablement : a. Une réaction anaphylactique à la transfusion b. Une réaction allergique à la transfusion c. Une réaction hémolytique a la transfusion d. Une réaction infectieuse due à la transfusion 87. KILO, est un jeune garçon de 30kg est hospitalisé pour paludisme simple avec trouble digestif mineur. Le médecin a prescrit Artesunate 2.4mg/kg en IV. Calculer la dose en millilitre que KILO reçoit une fois, sachant que la préparation finale est de 60mg/10ml a. La dose est 7ml b. La dose est 12ml c. La dose est 10ml d. La dose est 13ml 88. Voici les avantages du processus de soins infirmiers à l’exclusion de : a. Facilite la documentation de soins infirmiers b. Augmente la qualité de soins administrés aux clients c. Etre couteux en temps, en moyen et facilite le prestataire à bien organiser les soins d. Traite la réponse humaine à la sante 89. L’insuline est une hormone qui abaisse la concentration de glucose dans le sang par : a. Convertir le glycogène stocké dans le foie en glucose b. Mobiliser le glycogène du foie et augmenter le glucose dans le sang c. Convertir le glucose en glycogène dans le foie où il est stocké d. Augmenter la glycémie chez les patients qui sont hypoglycémique 90. Le diagnostic de la méningite est basé sur un ensemble de signes et symptômes. Quand allez-vous conclure que le patient a le signe positif de Brudzinski ? a. Lorsque le patient ne peut pas étendre complètement son genou alors que la hanche est fléchie a 90 dégrée b. La flexion d’un membre inferieur lors de la flexion passive par l’examinateur de la hanche et du genou controlatéral c. Flexion passive du cou provoque une flexion latérale des hanches d. Aucune énoncée de ce qui précède n’est correcte 91. Actuellement des nombreux établissements de santé, le nombre de clients souffrant de paludisme augmente. Laquelle des espèces de plasmodium provoquent la rechute du paludisme a. Plasmodium vivax et plasmodium malariae b. Plasmodium ovale et plasmodium falciparum c. Plasmodium vivax et plasmodium falciparum d. Plasmodium vivax et plasmodium ovale
  15. 15. 15 92. Parmi les médicaments suivants, lequel est utilisé comme traitement de choix contre la schistosomiase ? a. Praziquantel b. Métronidazole c. Niclosamide d. Niclozentel 93. Le VIH counseling et dépistage vise principalement à : a. Effectuer un pré- test et post- test au clients dans les institutions sanitaires b. Calculer la prévalence du VIH pour la planification dans les institutions de sante c. Identifier les personnes vivant avec le VIH et les orientés vers les services appropriés d. Identifier les personnes vivant avec le VIH et leur apprendre à protéger leurs partenaires sexuels 94. Lequel des énoncés suivants est le test de certitude pour le diagnostic de la fièvre typhoïde ? a. Test de Widal b. Numération formule sanguine (NFS) c. Diagnostic clinique et le test de Widal d. Hémoculture 95. Le problème physiologique le plus important et le plus grave qui, précipitée par l’utilisation de fortes doses de Chloramphénicol au début du traitement de la fièvre typhoïde est : a. Réaction d’Herxheima ou choc septique endotoxinique b. Syndrome de Lyell suite à l’administration des médicaments c. Choc anaphylactique suite à l’administration des médicaments d. Réaction de Beziredika après l’administration des médicaments 96. Dans le traitement de la Tuberculose, la thérapie d’observation directe ou traitement (DOT) aide à réduire les risques de la Tuberculose Multi résistant (TB-MR) qui est définie comme : a. La résistance des bactéries à l’Isoniazide et la Rifampicine b. La résistance des bactéries à la Rifampicine ou Kanamycine c. Le test positif des crachats après 2 mois de traitement d. La résistance des bactéries au 3eme mois de traitement 97. Lesquels de virus suivants sont responsable de l’Hépatite Virale et sont transmis par ingestion d’eau ou d’aliment contaminés ? a. Virus d l’hépatite type A et B b. Virus de l’hépatite type A et E c. Virus de l’Hépatite type B et D d. Virus de l’hépatite type C et D 98. Un homme âgé de 75ans est admis à l’hôpital se plaignant de difficulté d’uriner les urines rouges accompagnée de brulures à la miction. Pendant au moment de l’examen laquelle des suivantes est prioritaire ? a. Examiner uniquement le système urinaire b. Mettre l’accent sur les problèmes d’élimination commun chez les personnes âgées c. Faire une analyse détaillée des antécédents sexuels du client
  16. 16. 16 d. Faire un examen systématique approfondi pour valider les données qui sont dans le dossier du client 99. Quand l’infirmière donne de soins au patient avec trouble de santé mentale, elle peut être un bon conseiller. Ce counseling peut être défini comme : a. S’impliquer émotionnellement dans les problèmes du client b. Tenter de régler les problèmes du client c. Aider le client à voir les choses plus clairement, peut-être d’un point de vue différent d. Donner des conseils au client sur son problème. 100. Miss. W, infirmière enregistrée travaillant dans un hôpital de district, en établissant les diagnostics infirmiers, les énoncés essentiels qui doivent figurer sont les suivants : a. Un problème, ses complications et ses manifestations b. Un problème, ses manifestations et le diagnostic médical c. Un problème, son étiologie et ses manifestations d. Un problème, son étiologie et ses répercussions Bonne chance !!!!!!

×