Perspectives économiques régionalesdu Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord                                    Tunisie     ...
Aperçu général             Perspectives mondiales             Importateurs de pétrole de la région et             Perspect...
Une reprise plus lente et inégale en 2012                                                             Croissance du PIB ré...
Les perspectives de croissance ont été revues à la baisse             Projections de croissance du PIB réel des Perspectiv...
Marchés émergents : fin d’une expansion                Croissance du crédit réel                                          ...
Les risques baissiers s’intensifient à l’échelle mondiale                                                             Pers...
Importateurs de pétrole de larégion MOANAP                                      Tunisie                 Syrie             ...
Rétablir la viabilité macroéconomique et accélérer la croissance    Retombées extérieures négatives                       ...
Des prévisions de croissance revues à la baisse                                               Importateurs de pétrole de l...
Une reprise en vue mais l’incertitude pèse sur l’activité                                                        Croissanc...
Des perspectives morosesen raison de la faiblesse des exportations et du tourisme    Exportations et importations de march...
Vulnérabilité au renchérissement des alimentset au ralentissement dans la zone euro      Importations d’aliments en pource...
Les cours des matières premières devraient rester élevés          Évolution mondiale des cours des                 matière...
Des déficits budgétaires revus à la hausse                                        Importateurs de pétrole de la région MOA...
Riposte des gouvernements : déficits et dépenses en hausse,principalement pour financer les subventions          Augmentat...
Les financements officiels augmentent mais ne suffisent pasFinancements officiels décaissés depuis le réveil arabe1       ...
D’où une diminution des réserves                                                     Réserves internationales brutes      ...
Action à moyen terme pour une prospérité partagée           Politique budgétaire                                          ...
Principaux constats : importateurs de pétrole de la MOANAP Les perspectives de croissance pour 2012–13 restent modestes, ...
Pour consulter la version intégrale du rapport ou pour fournir des commentaires, veuillez vous                            ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord- Novembre 2012

1 148 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 148
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord- Novembre 2012

  1. 1. Perspectives économiques régionalesdu Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord Tunisie Syrie Liban Afghanistan Maroc Iraq Iran Jordanie Algérie Arabie Koweït saoudite Pakistan Libye Égypte Bahreïn Qatar Émirats arabes unis Mauritanie Oman Soudan Yémen Djibouti Importateurs de pétrole Exportateurs de pétrole Amine Mati Chef de mission pour la Tunisie Département Moyen-Orient et Asie centrale Fonds monétaire international Novembre 2012
  2. 2. Aperçu général Perspectives mondiales Importateurs de pétrole de la région et Perspectives de l’Economie tunisienne Moyen-Orient et Afrique du Nord 2 Perspectives économiques régionales, novembre 2012
  3. 3. Une reprise plus lente et inégale en 2012 Croissance du PIB réel (2012) Moins de -6% -6% à 0% 0% à 2% 2% à 4% 4% à 6% Plus de 6% Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 3 Perspectives mondiales
  4. 4. Les perspectives de croissance ont été revues à la baisse Projections de croissance du PIB réel des Perspectives de l’économie mondiale (PEM) (pourcentage de variation par rapport à l’année précédente) Économies Économies Monde États-Unis Zone euro avancées émergentes MOAN 2012 (oct . 2012) 3,3 2,2 -0,4 1,3 5,3 5,3 (avril 2012) 3,5 2,1 -0,3 1,4 5,7 4,2 2013 (oct. 2012) 3,6 2,1 0,2 1,5 5,6 3,6 (avril 2012) 4,1 2,4 0,9 2,0 6,0 3,7 Source : FMI, Perspectives de l’économie mondiale. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 4 Perspectives mondiales
  5. 5. Marchés émergents : fin d’une expansion Croissance du crédit réel Croissance du PIB réel (variation en pourcentage d’une année sur l’autre) (variation en pourcentage d’une année sur l’autre) 40 16 Turquie Brésil Inde Chine Turquie Brésil Inde Chine 35 14 30 12 25 10 20 8 15 6 10 4 5 2 12:T2 Juin 12 0 0 2010 2011 2012 2010 2011 2012 Sources : Haver Analytics; FMI, Perspectives de l’économie mondiale; calculs des services du FMI. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 5 Perspectives mondiales
  6. 6. Les risques baissiers s’intensifient à l’échelle mondiale Perspectives de croissance du PIB mondial (variation annuelle en pourcentage) Intervalle de confiance de 90% 7 Intervalle de confiance de 90% (PEM, avril 2012)Risques baissiers : 6 Scénario de référence Tensions grandissantes dans la zone euro 5 Précipice budgétaire et plafond de la dette 4 aux États-Unis 3 Envolée des cours du pétrole Risques à moyen terme : endettement 2 élevé des pays avancés; croissance plus faible des marchés émergents 1 0 -1 2009 2010 2011 2012 2013 Source : FMI, Perspectives de l’économie mondiale. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 6 Perspectives mondiales
  7. 7. Importateurs de pétrole de larégion MOANAP Tunisie Syrie Liban Afghanistan Maroc Jordanie Pakistan Égypte Mauritanie Soudan Djibouti Moyen-Orient et Afrique du Nord 7 Perspectives économiques régionales, novembre 2012
  8. 8. Rétablir la viabilité macroéconomique et accélérer la croissance Retombées extérieures négatives Incertitudes intérieures Croissance mondiale molle; récession Réformes politiques en cours dans la zone euro Augmentation des subventions comme Renchérissement des produits riposte alimentaires et énergétiques Besoins de financement toujours Retombées de la situation syrienne considérables oLa croissance reste timide en 2012 oLe chômage reste élevé oLes déficits budgétaires et courants se creusent oLes marges de manœuvre s’épuisent Concilier les tensions sociales poussant à une augmentation des dépenses et le durcissement des contraintes budgétaires et extérieures Jeter les bases d’une croissance génératrice de plus d’emplois grâce à de meilleures réformes structurelles Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 8 Importateurs de pétrole MOANAP
  9. 9. Des prévisions de croissance revues à la baisse Importateurs de pétrole de la région MOANAP : croissance du PIB réel1 (pourcentage) 5 Perspectives économiques régionales (PER), oct. 2011 4 Perspectives économiques régionales (PER), avril 2012 Perspectives économiques régionales (PER), nov. 2012 3 2 1 2010 2011 2012 2013 Sources: Autorités nationales; calculs des services du FMI. 1À l’exclusion de la Syrie à partir de 2011. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 9 Importateurs de pétrole MOANAP
  10. 10. Une reprise en vue mais l’incertitude pèse sur l’activité Croissance du PIB réel (pourcentage) 8 2011 2012 2013 6 4 2 0 -2 -4 -11.2 -6 MRT AFG DJI PAK JOR MAR TUN LBN EGY SDN Sources: Autorités nationales; calculs des services du FMI. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 10 Importateurs de pétrole MOANAP
  11. 11. Des perspectives morosesen raison de la faiblesse des exportations et du tourisme Exportations et importations de marchandises Arrivées de touristes étrangers (Indice; jan. 2010=100, corrigé des variations saisonnières, mois (variation annuelle en pourcentage) le plus récent) 80 140 Exports Exportations Imports Importations 120 60 100 40 80 20 60 Croissance en gliss. annuel (pourcentage) 0 2012/10 2012/11 40 EGY -25.8 29.1 JOR -19.9 -3.8 -20 LBN -24.7 -7.3 20 MAR 5.2 -4.2 TUN -13.5 49.7 -40 0 juin/08 juin/09 juin/10 juin/11 juin/12 janv./10 juil./10 janv./11 juil./11 janv./12Sources : Haver Analytics; autorités nationales. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 11 Importateurs de pétrole MOANAP
  12. 12. Vulnérabilité au renchérissement des alimentset au ralentissement dans la zone euro Importations d’aliments en pourcentage du PIB Réaction de la production à un choc négatif du (pourcentage) PIB dans la zone euro (pourcentage de variation) 16 0,0 2007–08 2010 14 12 -0,2 Moyenne mondiale, 2010 10 8 -0,4 6 4 -0,6 2 0 -0,8 Iraq Oman Iran Liban Bahreïn Syrie Yémen Soudan Égypte Algérie Arabie saoudite Tunisie Mauritanie Jordanie Afghanistan Pakistan Maroc Afghanistan Bahrain Algeria Jordan Tunisia Sudan Egypt Oman Lebanon Morocco Mauritania Iraq Iran Saudi Arabia Syria Pakistan Yemen -1,0 CCG Maghreb Mashreq Zone euroSources : Cashin, Mohaddes et Raissi (2012); calculs des services du FMI. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 12 Importateurs de pétrole MOANAP
  13. 13. Les cours des matières premières devraient rester élevés Évolution mondiale des cours des matières premières1 Perspectives des cours du Brent2 (dollars EU/baril) (Indice; 2005 = 100) 300 Food Aliments 2 400 300 95% confidence interval Intervalle de confiance de 95% Métaux Metals 86% confidence interval Intervalle de confiance de 86% Gold (RHS) US$ perdollars EU/once troy Or (échelle droite), troy ounce 250 2 000 250 Intervalle de confiance de 68% 68% confidence interval Marché à terme Futures 200 1 600 200 Les risques haussiers prédominent sur les prix 150 1 200 150 100 800 100 50 400 50 0 0 0 janv./05 oct./06 juil./08 avr./10 janv./12 oct./13 janv./07 janv./09 janv./11 janv./13 janv./15Sources : FMI, Primary Commodity Price System; calculs des services du FMI.1Indice des produits alimentaires calculé à partir d’une moyenne du maïs, du blé, du riz et du soja.2Calculs à partir des prix des options à terme le 9 octobre 2012. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 13 Importateurs de pétrole MOANAP
  14. 14. Des déficits budgétaires revus à la hausse Importateurs de pétrole de la région MOANAP : déficit budgétaire global1 (pourcentage du PIB) 8,0 7,5 7,0 6,5 6,0 PER, oct. 2011 PER, avril 2012 5,5 PER, nov. 2012 5,0 2010 2011 2012 2013 Sources: Autorités nationales; calculs des services du FMI. 1À l’exclusion de la Syrie à partir de 2011. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 14 Importateurs de pétrole MOANAP
  15. 15. Riposte des gouvernements : déficits et dépenses en hausse,principalement pour financer les subventions Augmentation des dépenses publiques Solde budgétaire global (pourcentage du PIB, 2012 par rapport à 2010) (pourcentage du PIB) 12 2 0 9 -2 6 -4 3 -6 0 -8 2010 2012 -3 -10 Other Autres Capital expenditures Dépenses d’équipement Wages andet salaires Traitements salaries Subsidies and transfers Subventions et transferts -6 Total expenditure Dépenses totales -12 AFG DJI EGY JOR LBN MRT MAR PAK SDN TUN AFG DJI EGY JOR LBN MRT MAR PAK SDN TUN Sources: Autorités nationales; calculs des services du FMI. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 15 Importateurs de pétrole MOANAP
  16. 16. Les financements officiels augmentent mais ne suffisent pasFinancements officiels décaissés depuis le réveil arabe1 Besoins de financement extérieur brut1 (millions de dollars EU) (milliards de dollars EU) Autres : 14 1.693 2012 2013 G8 : 2.890 FMI : 384 12 10 8 6 4 Institutions CCG : 4.506 financières internationales hors FMI : 2 5.042 0 Égypte² Jordanie Maroc TunisieSources: Autorités nationales; calculs des services du FMI. Sources: Autorités nationales; calculs des services du FMI.1Reçus jusqu’à fin août 2012 ou dernières données disponibles. 1Somme du solde des transactions courantes (avant dons) et duComprend décaissements en faveur de l’Égypte, de la Jordanie, du remboursement extérieur. 2Exercice (juillet-juin).Maroc et de la Tunisie. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 16 Importateurs de pétrole MOANAP
  17. 17. D’où une diminution des réserves Réserves internationales brutes (mois d’importations et milliards de dollars EU) 15 2010 2012 12 $34,7 $30,0 9 $35,2 $12,4 6 $23,6 $18,4 $9,5 $7,4 $13,0 $7,2 $15,6 $10,8 3 0 EGY JOR LBN MAR PAK TUN Sources: Autorités nationales; calculs des services du FMI. Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 17 Importateurs de pétrole MOANAP
  18. 18. Action à moyen terme pour une prospérité partagée Politique budgétaire Politique monétaire Opérer un assainissement propice à la croissance Être vigilant aux effets de second tour de l’inflation Croissance Accroître la qualité de l’investissement public Assouplir le taux de change socialement Renforcer la protection sociale des pauvres inclusive Élargir l’éventail d’instruments de politique monétaire à moyen terme Réformes du Réglementation et marché du travail gouvernance des Accès à la finance et de l’éducation entreprises Système Réformer les Assurer un Réduire les Revoir la Mettre au point bancaire: systèmes traitement barrières à la règlementation des solutions de renforcer la d’éducation transparent et création et du marché du rechange au concurrence et pour renforcer équitable des fermeture travail crédit bancaire l’infrastructure la formation entreprises d’entreprises financière Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 18 Importateurs de pétrole MOANAP
  19. 19. Principaux constats : importateurs de pétrole de la MOANAP Les perspectives de croissance pour 2012–13 restent modestes, l’activité économique se situant en dessous du potentiel Les principaux risques baissiers proviennent de la persistance de l’instabilité politique et aux retombées de la situation syrienne, mais il y a d’autres risques considérables, dont celui d’une détérioration de l’économie mondiale et d’un renchérissement continu des matières premières L’épuisement de la marge de manœuvre des gouvernements exige une action urgente en faveur d’un assainissement propice à la croissance, tout en protégeant les populations pauvres et vulnérables au moyen de dispositifs efficaces Les partenaires internationaux doivent prendre des engagements d’assistance financière, d’ouverture des marchés d’exportation et de renforcement des capacités pour atténuer les effets de l’ajustement en 2012−13 Le moment est opportun pour mener les transitions économiques — une action rapide au plan des politiques et réformes macroéconomiques s’impose pour doper la compétitivité, la croissance et la création d’emplois Moyen-Orient et Afrique du Nord Perspectives économiques régionales, novembre 2012 19 Importateurs de pétrole MOANAP
  20. 20. Pour consulter la version intégrale du rapport ou pour fournir des commentaires, veuillez vous rendre à : http://www.imf.org/external/pubs/ft/reo/2012/mcd/eng/mreo1112.htm ou à http://www.imf.org et cliquez sur le lien Regional Economic Outlook Moyen-Orient et Afrique du Nord 20 Perspectives économiques régionales, novembre 2012

×