NOËL       ENPROVENCE
En Provence tout commence le 4 décembre avec le blé de NoëlSi les tiges poussent droites et vertes, lannée seraprospère.
Le 24 décembre
On met dans la cheminée un tronc d’olivier le plus grosqu’on aitconservé pour brûler toute la nuit : le ‘carignié’couronné...
On allume le feu en disant:, Mes beaux enfants, que Dieu nous réjouisse !Avec Noël tout bien vient, Dieu nous fasse la grâ...
On choisit le plus jeune des enfants qui doit arroser la bûche de vin cuit chaud :(le cacho fio) en récitant:Qu’il réchauf...
La cendre de cette bûche sera mêlée aux remèdes pour protéger desmaladies, oumise sous les meubles contre les incendiesLa ...
Les anciens racontent ensuite des légendes : des pierres qui roulent seules pendant lamesse de minuit, la terre qui s’entr...
Puis c’est ‘Lou gros soupa’ pour lequel on dresse unejolie table
3 nappes blanches superposées(grande, moyenne, puis plus petite), 3chandeliers blancs, 3 coupelles de bléde Noël
13 petits pains
Au menu 7 plats : une grosse morue frite au vin rougeet aux câpres     Dans certaines régions une bouillabaisse mais le so...
coquillages, escargots, omelette
Et des gratins de légumes : bettes,cardons, chou-fleur, épinards, cèleri,soupe à l’ail (aigo boulido)
Et les 13 desserts!
Franciscains    CarmélitesLes fruits secs représentant es Ordres mendiants         Dominicains           Augustins
‘les carènes’                       Les dattes qui rappellent le Christ                           venu d’Orient           ...
Les fruits fraisRaisins, melon, orange, prunes, poires,pommes …                       Oranges d’Hyères
Le nougat des campagnes, noir et bl
cédrats (citrons) et fruits confits, confiture de coing
Toute la nuit on laisse sur la table la part desmorts
Dans un coin la crèche (cripia) provençale
La première crèche (vivante): Saint François d’Assise au XIIIe siècle           dans une étable abandonnée
Puis on a pris l’habitude de   fabriquer des personnages ‘santoni’)   qu’on plaçait avant Noël sur l’autel   dans l’église...
Entre le bœuf et l’âne gris
Les bergers
•Balthazar est vêtu en rouge et tient une urne remplie dor       (Arabie)       •Gaspard est vêtu en bleu et il tient un c...
1789 le Révolution ferme les églises :  on fait la crèche chez soi et on rajoute despersonnages
Boufaréou                                        1798 Louis Agnel conçoit à                                        Marseil...
1808 première foire aux santons à Marseille
Et on intègre les villages dans la    crècheFaire la crèche en Provence est un acte de foi double : foi enlEnfant Dieu mai...
la campagne
Raimu        On actualise !
Fernandel
A minuit toute la famille part à la messe !
Souvent des crèches vivantes
5 décembre: on met ses plus beaux atours et on va se promen
L’après-midi on assiste à des spectacles de crèches mécaniques avec automat
Le 25 décembre dans la soirée c’est le grand réveillon
Avec dinde obligatoire, sauf les annéespauvres.(vient d’Amérique: la poule d’Inde;remplace l’oie, oiseau solaire)
marché de Noël à TouloXIXe siècle
le sapin décoré des pays nordiques ne parvient enProvence qu’au XXe siècle
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Le noël provençal traditionnel
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le noël provençal traditionnel

789 vues

Publié le

Diaporama réalisé par Marie-Christine CELERIER

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Le noël provençal traditionnel

  1. 1. NOËL ENPROVENCE
  2. 2. En Provence tout commence le 4 décembre avec le blé de NoëlSi les tiges poussent droites et vertes, lannée seraprospère.
  3. 3. Le 24 décembre
  4. 4. On met dans la cheminée un tronc d’olivier le plus grosqu’on aitconservé pour brûler toute la nuit : le ‘carignié’couronné de laurier
  5. 5. On allume le feu en disant:, Mes beaux enfants, que Dieu nous réjouisse !Avec Noël tout bien vient, Dieu nous fasse la grâce de voir lan qui vient,Et, si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins
  6. 6. On choisit le plus jeune des enfants qui doit arroser la bûche de vin cuit chaud :(le cacho fio) en récitant:Qu’il réchauffe les pieds frileux des petits orphelins et des vieillards infirmes.Qu’il répande sa clarté et chauffe les malheureux,Qu’il ne dévore jamais les outils du laboureur ni le navire en mer
  7. 7. La cendre de cette bûche sera mêlée aux remèdes pour protéger desmaladies, oumise sous les meubles contre les incendiesLa bûche en chocolat a remplacé la vraie bûche dans des appartements sans cheminées !
  8. 8. Les anciens racontent ensuite des légendes : des pierres qui roulent seules pendant lamesse de minuit, la terre qui s’entrouvre et dévoile ses trésors, les pierres du diable,les cloches perdues qui sonnent pendant la messe, Les animaux qui parlent contreleurs patrons qui les ont oubliés pour le réveillon…etc.
  9. 9. Puis c’est ‘Lou gros soupa’ pour lequel on dresse unejolie table
  10. 10. 3 nappes blanches superposées(grande, moyenne, puis plus petite), 3chandeliers blancs, 3 coupelles de bléde Noël
  11. 11. 13 petits pains
  12. 12. Au menu 7 plats : une grosse morue frite au vin rougeet aux câpres Dans certaines régions une bouillabaisse mais le souper est toujours maigre
  13. 13. coquillages, escargots, omelette
  14. 14. Et des gratins de légumes : bettes,cardons, chou-fleur, épinards, cèleri,soupe à l’ail (aigo boulido)
  15. 15. Et les 13 desserts!
  16. 16. Franciscains CarmélitesLes fruits secs représentant es Ordres mendiants Dominicains Augustins
  17. 17. ‘les carènes’ Les dattes qui rappellent le Christ venu d’Orient La pompe à l’huile d’olive
  18. 18. Les fruits fraisRaisins, melon, orange, prunes, poires,pommes … Oranges d’Hyères
  19. 19. Le nougat des campagnes, noir et bl
  20. 20. cédrats (citrons) et fruits confits, confiture de coing
  21. 21. Toute la nuit on laisse sur la table la part desmorts
  22. 22. Dans un coin la crèche (cripia) provençale
  23. 23. La première crèche (vivante): Saint François d’Assise au XIIIe siècle dans une étable abandonnée
  24. 24. Puis on a pris l’habitude de fabriquer des personnages ‘santoni’) qu’on plaçait avant Noël sur l’autel dans l’église. Au XVIIe siècle on les habille de vêtements.Au début juste la Sainte Famille
  25. 25. Entre le bœuf et l’âne gris
  26. 26. Les bergers
  27. 27. •Balthazar est vêtu en rouge et tient une urne remplie dor (Arabie) •Gaspard est vêtu en bleu et il tient un ciboire qui contient de lencens (Perse) •Melchior est vêtu en vert et il tient un coffret contenant de la myrrhe. (Inde)puis les mages représentant l’hommage de 3 continents Afrique,Asie, Europe
  28. 28. 1789 le Révolution ferme les églises : on fait la crèche chez soi et on rajoute despersonnages
  29. 29. Boufaréou 1798 Louis Agnel conçoit à Marseille les premierslou ravi moules en plâtre pour lou boumian fabriquer les ‘santouns’ Le meunier et son âne l’Arlésienne l’aveugle et son fils le rémouleur
  30. 30. 1808 première foire aux santons à Marseille
  31. 31. Et on intègre les villages dans la crècheFaire la crèche en Provence est un acte de foi double : foi enlEnfant Dieu mais aussi foi dans le pays où lon est né.
  32. 32. la campagne
  33. 33. Raimu On actualise !
  34. 34. Fernandel
  35. 35. A minuit toute la famille part à la messe !
  36. 36. Souvent des crèches vivantes
  37. 37. 5 décembre: on met ses plus beaux atours et on va se promen
  38. 38. L’après-midi on assiste à des spectacles de crèches mécaniques avec automat
  39. 39. Le 25 décembre dans la soirée c’est le grand réveillon
  40. 40. Avec dinde obligatoire, sauf les annéespauvres.(vient d’Amérique: la poule d’Inde;remplace l’oie, oiseau solaire)
  41. 41. marché de Noël à TouloXIXe siècle
  42. 42. le sapin décoré des pays nordiques ne parvient enProvence qu’au XXe siècle

×