SlideShare une entreprise Scribd logo

Guide touristique du Nord Pas-de-Calais 2016

Sorties culturelles, naturelles mais aussi gustatives.

Guide touristique du Nord Pas-de-Calais 2016

1  sur  25
Télécharger pour lire hors ligne
N° 07
Printemps-Été2016
Escapade au fil des jardins
Le 7e Art à l’horizon
Calais, patrimoine remarquable
33
Vous cherchez l’excellence,
nous avons la même exigence.
ÊTRE À VOS CÔTÉS
150 agences en région Nord-Pas-de-Calais
15 centres d’affaires entreprises
2 centres de gestion privée
CréditduNord–SociétéAnonymeaucapitaldeEUR890263248–SIREN456504851–RCSLille–N°TVAFR83456504851SiègeSocial:28placeRihour-59000Lille–SiègeCentral:59
boulevardHaussmann-75008ParisSociétédecourtaged’assurancesimmatriculéeàl’ORIASsousleN°07023739.
Encouverture:WissantPlagedelaCôted’Opale-Sitedes2caps(SébastienJarry-LightMotiv)/Torcy(SébastienJarry-LightMotiv)/Peintures(SamuelDhote)
	 ACTUALITÉS
p. 04 	La crypte de la Basilique Notre-Dame
	 de Boulogne-sur-Mer
	 GRANDS HORIZONS
p. 06 	Escapade au fil des jardins
p. 12 	 Le 7e Art à l’horizon
	 L’HORIZON DE...
p. 18 	 Eric Delerue, le goût du défi
	 MOUVEMENTS
p. 22 	 Les yeux de l’art et de l’histoire
	 HORIZONS CULTURELS
p. 27 	 Sur le chemin des peintres en Baie d’Authie
	 HORIZONS CULTURELS
p. 29	 Calais, patrimoine au sommet
	 RANDONNÉE
p. 34 	 Rando Street Art à Lille
	 GASTRONOMIE
p. 36 	 Le Potjevleesch, petit pot grand plat
	 ACTUALITÉS
p. 39 	 Le belvédère de Merlimont
p. 40 	 LECTURES
p. 41 	 ÉVÉNEMENTS
p. 44 	 EXPOSITIONS
p. 46 	 INFORMATIONS
PRATIQUES
Nord-Pas de Calais
Créateurs d’horizons
Printemps-Été 2016
27
Peintures - Musée «Opale Sud» de Berck-sur-Mer
La vallée de la Créquoise - Torcy
dans les « 7 vallées »
Directeur de la publication Christian Berger
Rédacteurs Claire Decraene (C. D.), Olivier Faure (O.F.), Joffrey Levalleux
(J.L.), Adeline Vendeville (A.V.), Aurélie Faréniaux (A.F.) et le Comité
Régional de Tourisme Nord-Pas de Calais
Coordination Elisabeth Laurent, Colette Rose
Régie publicitaire C’Utile
Mise en page Qualit’ Imprim/Stéphane Descamps | Imprimé dans le Nord-Pas
de Calais à 40 000 exemplaires par Nord’imprim, certifiée PEFC, IMPRIM’VERT,
FSC, ISO 9001 ET ISO 14001 sur du papier Satimat Green 60% recyclé avec des
encres à base végétale.
555
OfficedeTourismedeBoulogne-sur-MerIClaireDecraene
C’est à un voyage dans un autre monde que
vous convie la plus vaste crypte de France.
100 mètres de longueur, 1 400 m2
. Un
labyrinthe, « repensé pour faire dialoguer les
collections lapidaires et le dépôt d’art sacré
avec un monument entièrement peint, classé
aux Monuments historiques », explique Frédéric
Debussche, responsable du service patrimoine
de la ville. S’engager dans ces couloirs, c’est
comme s’immerger dans un univers où le temps
s’arrête, où les époques s’entrecroisent. « Le
parcours a été conçu selon un cheminement
chronologique, guidé par un sol en béton de
chaux. Un matériau naturel, qui va se patiner
avec le temps. » A quelques pieds sous terre,
on suit ce chemin de lumière comme autrefois
les pèlerins du XIXe
s. Car ces murs sont
chargés d’histoire. Celle de la ville, d’abord,
puisque la première église médiévale détruite
à la Révolution fut elle-même érigée sur les
vestiges d’un camp romain datant du Ier
siècle de notre ère. « Les fouilles menées en
2012 ont mis à jour un pan de mur qui certifie
son existence ». En 1828, l’abbé Haffreingue
redécouvre les cryptes romane et gothique de
cette église. Il consacre sa vie à reconstruire
une basilique dont il dessine même les plans.
« La découverte de ces cryptes et des vestiges
de polychromie romane sur certains piliers,
lui ont sans doute donné envie de se lancer
dans un ambitieux programme architectural et
pictural. » Le résultat ? Sur 4 000 m2
de murs et
au fil de 12 salles, 160 scènes figuratives entrent
en résonance avec la collection lapidaire, des
pièces d’orfèvrerie et des sculptures enfin
dévoilées au public.
LES TRÉSORS DE LA CRYPTE
Des chapiteaux, témoignages parmi les plus
importants de l’art roman régional ; la clôture
du chœur et le jubé du XVIIe
en marbre et
albâtre ; la statue de la Vierge nautonière et
tant d’autres éléments de dévotion ; des pièces
majeures d’orfèvrerie dont le Reliquaire du
Saint-Sang en émail de plique, chef-d’oeuvre
du XIVe
siècle... des merveilles d’art sacré, à
contempler au fil de votre visite. C.D.
LA CRYPTE DE LA BASILIQUE NOTRE-DAME DE BOULOGNE-SUR-MER
Plongée au carrefour du temps
APRÈS DEUX ANS DE TRAVAUX, LA CRYPTE DE LA BASILIQUE DE BOULOGNE-SUR-MER DÉVOILE SON
NOUVEAU VISAGE. UN PARCOURS MUSÉOGRAPHIQUE CONTEMPORAIN MET EN LUMIÈRE LES RICHES
COLLECTIONS DE CE LIEU, ÉTONNANT ET ÉMOUVANT.
ACTUALITÉS
• SERVICE VILLE D’ART ET D’HISTOIRE
BOULOGNE-SUR-MER
03 91 90 02 95
• LA CRYPTE DE LA BASILIQUE
Rue de Lille 62200 Boulogne-sur-Mer
La vierge noire La crypte romane
La salle du Dôme
A l’occasion de l’ouverture d’un musée ou d’un
équipement culturel, du vernissage d’une nouvelle
exposition, du lancement d’un nouvel événement, ou
encore du coup d’envoi d’une compétition sportive, j’ai
parcouru beaucoup le Nord et le Pas-de-Calais.
Aujourd’hui, je sais que c’est une chance d’avoir
participé à ce bouillonnement culturel, et de l’avoir
fait partager au plus grand nombre, à travers ce
magazine mais aussi grâce au site
www.tourisme-nordpasdecalais.fr.
De mon boulonnais natal, aux
collines verdoyantes, teintées du
jaune des colzas ou du rouge des
coquelicots plongeant vers la mer,
j’ai appris que culture et nature
s’associaient à merveille pour
offrir des moments de découverte
intense.
A Boulogne-sur-Mer, ville plusieurs
fois millénaire, vous entrez dans
l’histoire de la cité en pénétrant
dans la plus grande crypte de
France. Puis vous revenez à la
lumière, attiré par la mer, vous goûtez à l’air vivifiant
d’une côte qui s’étend le long de vastes plages.
Vous êtes sur la Côte d’Opale. Le peintre touquettois,
Édouard Lévêque, l’a appelé ainsi, en 1911, en hommage
à sa douce lumière changeante.
Plus au nord, Alain Souchon a su, lui aussi, peindre la
beauté de ce paysage. Dans le Baiser, il écrit :
« Sur le chemin des dunes
La plage de Malo Bray-Dunes
La mer du Nord en hiver
Sortait ses éléphants gris vert
Des Adamo passaient bien couverts
Donnant à la plage son caractère
Naïf et sincère »
Chez nous, culture et nature se marient. Et les exemples
sont nombreux.
Ainsi Saint-Omer vous convie, derrière ses briques de
terre cuite claire à un voyage à travers les époques, mais
aussi à une balade en bacôve ou en escute sur un des
plus beaux marais de France, entre zone maraîchère et
milieu protégé.
Arras vous ouvre ses places aux nombreuses façades de
style baroque flamand. Et son beffroi, monument préféré
des français, impose sa silhouette sur la Place des
Héros. Quand vous quittez la ville vous découvrez une
campagne verdoyante aux édifices de pierres calcaires,
et arpentez les collines, théâtres d’intenses combats de
la Grande guerre, aujourd’hui lieux de recueillement.
A quelques kilomètres de là, le Louvre-Lens, Symbole du
renouveau du Bassin Minier s’est installé sur un carreau
de mine. En sortant vous tombez nez-à-nez sur les
imposants terrils jumeaux. De là et jusqu’à Valenciennes,
la ville des Grands Prix de Rome, vous découvrez un
nouvel espace de randonnées et de loisirs.
Au sud du Nord, au fil des rivières, le bocage, les
pommiers et les boutons d’or vous invitent à la flânerie.
La Flandre, quant à elle, est un tableau à regarder mille
fois. Tout en clair-obscur, elle a inspiré nombre de grands
peintres. Vous vous promenez sur les monts, à Cassel, et
profitez de l’ambiance chaleureuse de ses estaminets
traditionnels.
Et puis, naturellement, il y a la métropole lilloise, ses
expositions et ses spectacles. Il y a La Piscine de
Roubaix, le LAM de Villeneuve d’Ascq, Le Palais des
beaux-Arts de Lille, la Villa Cavrois,… , Le Grand Stade
Pierre Mauroy, l’Atelier lyrique de Tourcoing et bien sûr
L’Orchestre National de Lille qui vient de fêter ses 40 ans.
Et surtout, j’ai une certitude : c’est une chance de
vivre dans une région où le sens de l’accueil et celui du
partage indiquent toujours le Nord.
« C’EST UNE CHANCE DE VIVRE DANS
UNE RÉGION OÙ LE SENS DE L’ACCUEIL
ET CELUI DU PARTAGE INDIQUENT
TOUJOURS LE NORD. »
Régine SPLINGARD
PRÉSIDENTE DE NORD-PAS DE CALAIS TOURISME
77
ESCAPADE AU FIL
DES JARDINS
IL EST UN TERRITOIRE QUI CULTIVE À MERVEILLE LE SECRET DES JARDINS. RÉUNIS PAR L’AMOUR
DU VERT, LES PAYS DES 7 VALLÉES ET DU TERNOIS OFFRENT UN FLORILÈGE DE TRÉSORS
HORTICOLES, AU FIL DE LA CANCHE, L’AUTHIE ET LEURS AFFLUENTS.
PRIVÉS, PUBLICS, REMARQUABLES, SAUVAGES, DE COLLECTIONNEURS OU CONTEMPORAINS,
ILS SE BUTINENT AU GRÉ DES ENVIES ET DE L’INSPIRATION SANS LIMITES DE PROPRIÉTAIRES
ENTHOUSIASMANTS.
7
GRANDS HORIZONS
« Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le
mérite. » La première étape de ce circuit se profile à l’horizon. Et
elle se mérite, oui, après une descente par une petite route noyée
sous les arbres. Au nord de Frévent, les jardins de Séricourt*,
labellisés « Jardin Remarquable », ont beaucoup fait parler d’eux.
« Dans ce jardin plein d’histoires, nous partageons des émotions,
explique son créateur, Yves Gosse de Gorre, paysagiste de
profession. Ce n’est ni un jardin d’étiquettes, ni un botanique, ni
un jardin fleuri d’annuelles en toutes saisons. Non, c’est un jardin
intime et inspiré, d’opposition, qui éveille l’imaginaire. » Sur 4,5 ha
l’homme, rejoint par son fils, a brodé des univers, laissés libres à
l’interprétation de chacun. Il y raconte en plantations et sculptures
végétales comment les motivations de l’homme que sont l’argent,
l’amour et le pouvoir mènent à l’avidité, la luxure et la guerre.
Son « Jardin des guerriers  » évoque Azincourt, Crécy, les guerres
mondiales... Le « Repos du guerrier » se matérialise sous la forme
d’une odalisque inspirée de Matisse. « La Procession » évoquera à
certains des moniales, à d’autres des chevaliers en armure.
Les jardins de Séricourt
Bergueneuse : sculptures et jardin
(*) : Qualité Tourisme
JacquesDroulez
999
Pour aller
plus loin
HÔTEL RESTAURANT
LES 3 FONTAINES
Le charme rétro de l’entrée laisse vite place à
de superbes et chaleureuses chambres très
confortables, style scandinave pour certaines,
ainsi qu’à une table traditionnelle de qualité
16 rue d’Abbeville, 62140 MARCONNE
03 21 86 81 65
www.hotel-les3fontaines.com
LE MOULIN DE TIGNY
Ce magnifique moulin de plus de 400 ans
entièrement rénové est aménagé en gîte pour
les amateurs d’authenticité, de bon goût et de
contact dans un environnement exceptionnel.
Il vous permettra d’apprécier une table d’hôte
de qualité après vos activités (golf, pêche,
chasse, promenade, VTT...).
12 rue du Moulin, 62180 Tigny-Noyelle
03 21 90 45 40 • 06 71 63 29 83
www.lemoulindetigny.free.fr
BenoîtBremer-LightMotivISébastienJarry-LightMotivIClaireDecraene
Le cheminement amène vers la paix, l’avenir. Ici, les ambiances
jouent des contrastes, entre grandes allées géométriques et
petits coins sombres, sous-bois et chambres d’amour. Allée de la
mer, cathédrale de roses, jardin des topiaires ou du XXIe
siècle...
Séricourt c’est une aventure, une émotion pour qui aime lire entre
les lignes du livre des jardins.
LA TERNOISE À L’HORIZON
Entre grandes plaines et vallées vertes, la route remonte
vers Saint-Pol-sur-Ternoise. Voici, à Croisette, le jardin de
Marie-Ange, rieuse, passionnée, gourmande, partageuse. Son
jardin alterne potager, verger, prairies, petites chambres de nature
en perspective et allées bordées de vivaces : kalimeris, asters,
persicaires, érigérons. Il est exubérant, plein de surprises, comme
elle. «J’ai une prédilection pour le potager », avoue-t-elle. « La vie
commence le jour où on entreprend de commencer un jardin », jolie
maxime, parmi tant d’autres, qu’elle dissémine au gré de la balade.
Après la visite, elle partage ce goût des plantes autour d’une
dégustation. Elle explique comment sublimer une petite soupe à la
poire de quelques pétales de dahlias, un kir d’un sirop de fleurs de
sureau, comment faire une confiture de pommes de terre ou une
eau de rhubarbe.
Arrivés à Saint-Pol-sur-Ternoise par la D101, passez à
l’Office de Tourisme des Vertes Collines du Saint Polois
pour récupérer des idées de visites : le musée-moulin
Wintenberger, le château de Cercamp, l’abbaye de Belval
à Troisvaux, le labyrinthe végétal d’Humeroeuille, génial
avec les enfants, ou encore le patrimoine exceptionnel
d’Auxi-le-Château. La D343 flirte avec la Ternoise, fraîche
et poétique rivière. Voici à Bergueneuse, le jardin de
Françoise Droulez*, présidente de l’association régionale
des Parcs et Jardins, qui a conjugué ici son amour des
jardins aux talents de sculpteur de Jacques, son époux.
Entourés par les collines et le Faux, petit affluent de la
rivière, on s’aventure, autour d’une longère du XVIIIe
siècle,
de découvertes horticoles en découvertes artistiques.
Les chimères d’acier dialoguent avec les coups de coeur
botaniques de Madame, amatrice de vivaces : pivoines,
phloxs, asters, monardes, échinacées, beaucoup de
Les jardins de Séricourt - Yves Gosse de Gorre
Le moulin d’Hesmond sur la Créquoise
Le Ternois - Auxi le Château - Vallée de l’Authie
plantes de connaisseurs, mais aussi des roses embaumantes et
de magnifiques arbres et arbustes décoratifs, érable à feuilles
panachées drummondii, cornouiller et châtaigner panachés, arbre
à soie, robinier frisé... « Je ne suis pas collectionneuse, je choisis
par instinct et par esthétique », explique cette érudite passionnée.
Loisirs au bord de l’eau
Pêcher, pagayer, gîter et randonner au bord de l’eau...
La Canche et la Ternoise et leurs affluents offrent de multiples
loisirs. Carte de pêche, hébergements labellisés, animations...
Plus d’infos sur www.ternois-tourisme.com
www.tourisme7vallees.com
www.ternois-tourisme.com
www.cartedepeche.fr et www.peche62.fr
LA COUR DE RÉMI
Dans les 7 vallées, venez passer un agréable
moment dans une ancienne ferme très
joliment rénovée. Le chef vous propose une
cuisine bistronomique dont le menu évolue
chaque semaine et au fil des saisons. Tout est
fait maison, à base de produits frais, du pain
pétri chaque jour aux glaces des desserts
1 rue Baillet, 62130 Bermicourt
03 21 03 33 33 • www.lacourderemi.com
« Le jardin est une méditation à ciel ouvert,
un secret révélé à qui le mérite. »
Yves Gosse de Gorre
Les Jardins de Séricourt
(*) : Qualité Tourisme
111111
Pour aller
plus loin
Jolie ville, dotée d’une place d’Armes et d’un bel hôtel de ville-
beffroi sculpté. Louez ici, à l’Office de tourisme des 7 Vallées,
le visioguide patrimonial qui emmène dans les rues de la cité.
Envie de repartir avec du local ? Allez à Marconnelle, juste à côté
et poussez la porte du magasin Terre de saveurs. Pour trouver
du 100 % local à moins de 30 km et partager la bonne humeur
d’Hélène.
Sur le territoire des 7 Vallées et du Ternois : 14 jardins et parcs, 4
conservatoires et arboretum, 8 sites du Conservatoire des sites
naturels régionaux, 3 réserves naturelles, 40 manifestations sur le
thème du jardin, 8 villes et villages fleuris.
Hesdin, plein d’idées
Jardins à foison
Beutin, dans la vallée de la Canche
Le jardin des Lianes à Chériennes dans les « 7 Vallées »
SébastienJarry-LightMotiv
GuyLebel
• ASSOCIATION RÉGIONALE
DES PARCS ET JARDINS DU
NORD-PAS DE CALAIS
03 21 03 62 31
www.parcsetjardins-npdc.fr
• FÉDÉRATION
DÉPARTEMENTALE POUR LA
PÊCHE ET LA PROTECTION DU
MILIEU AQUATIQUE
03 91 92 02 03
www.peche62.fr
Force graphique du métal et tendresses de verdure réunies : une
jolie balade encore, qui vous permettra aussi de mieux connaître
les autres jardins de la région.
DE LA TERNOISE À LA CANCHE
Filez maintenant vers Azincourt pour visiter le centre
historique médiéval et comprendre la vraie histoire de la célèbre
bataille de 1415. Envie de rester dans l’atmosphère du Moyen-
Age ? Poursuivez à Fressin, village de l’écrivain Bernanos, dont
il s’inspira pour le Journal d’un curé de campagne. Les ruines du
château fort médiéval sont sublimées par une série de jardins
médiévaux qui finissent de vous plonger au temps des Sires de
Créquy.
Bienvenue au coeur des 7 vallées. La Planquette, petit affluent
coquin de la rivière Canche, porte bien son nom... Elle joue à
cache-cache avec vous, descendant vers Cavron-Saint-Martin
et le jardin des Chèvrefeuilles. Monique et Michel ouvrent depuis
peu ce jardin sauvage apprivoisé « mi-nature, mi-jardin », pour
« l’échange », autour d’un millier de variétés, et des animaux, oies,
canards, chats et multiples espèces d’oiseaux. Monique travaille
les lieux comme une peinture. Elle vous emmènera en voyage au
gré des couleurs offertes par l’infinie palette des saisons. Voici un
catalpa poudreux et doré, un petit prunier orange vif l’automne
« une vraie flamme », s’amuse-t-elle, un citronnier sauvage
garni de jolies boules d’or, et ce liquidambar, arbre arc-en-ciel
qui passe du jaune, au rose, au vert, au mauve, ou au pourpre
foncé. Enchantement d’odeurs aussi, passant ici devant un rosier
liane, offrant cascades de roses, là devant l’un des nombreux
chèvrefeuilles qui donnent leur nom à ce lieu alternant prairie et
sous-bois humides. Poursuivez au fil de la Canche et en lisière
de la forêt d’Hesdin (1 000 ha). Les villages se succèdent abritant
de jolies églises comme à Guisy. Pas loin on achète l’hydromel de
Robert Therry au Musée de l’Abeille d’Opale à Bouin Plumoison,
avant de faire halte à Hesdin (voir l’encadré).
Il est temps de finir cette boucle verte riche en émotions par le
jardin des Lianes* à Chériennes, un membre de la famille des
« Jardins Remarquables ». Eliane et Guy Lebel ont construit « ce
jardin de plaisir, de loisir, de passion, comme une pièce à vivre, plein
de petites allées pour s’y perdre, rêver, méditer ! » Quel bonheur !
Des arbres et arbustes de collection pourpre, gris, vert, un panaché
de couleurs d’avril à octobre. 450 variétés de roses, anciennes ou
anglaises, parfumées et remontantes, en plein épanouissement
en ce moment. 350 variétés d’hydrangéas, certains atteignant
4 mètres de hauteur. Chaque parterre est construit avec des
plantes intéressantes qui attirent l’oeil. Ici un fusain, là un deutzia à
feuillage panaché, là-bas un érable à peau de serpent et aux veines
bleues... Bassins artificiels, pigeonnier, petites maisons de poupées
charmantes, gloriettes, tout est soigné, dans une nature « tenue,
mais pas bridée », souligne Guy. Un festival pour l’imaginaire, un
vrai jardin d’éden, bel ambassadeur d’un territoire décidément très,
très charmant. C.D.
LE CASTEL DES ANGES
A 10 minutes des plages, aux portes des
7 vallées et son écrin de verdure, ce château
datant du XVIIIe siècle vous ouvre ses
chambres d’hôtes dans un décor romantique.
Offrez-vous un séjour en Côte d’Opale et
profitez du grand parc et ses terrasses pour
vous ressourcer.
96 Route nationale, 62170 Wailly-Beaucamp
03 21 86 39 75
www.casteldesanges.free.fr
GÏTE AU FIL DE L’EAU
A la sortie du village fleuri de Conchy-
sur-Canche, dans la vallée du Ternois et à
proximité de la Côte d’Opale, ce charmant gîte
indépendant est situé en bordure de rivière.
Idéal pour une petite parenthèse en pleine
nature et en toute tranquillité.
34 Rue d’Hesdin
62270 CONCHY-SUR-CANCHE
06 79 10 41 22
www.gites-de-france-pas-de-calais.fr
CAMPING LE PETIT SAINT JEAN**
Niché au creux de la baie de Canche, entre
Frévent et Hesdin, ce camping vous accueille
en pleine nature au cœur d’une commune
labellisée Fleur d’Or. Les nombreuses
animations durant la période estivale vous
offriront des souvenirs inoubliables pour un
séjour réussi.
27 bis rue de Frévent
62270 Boubers-sur-Canche
06 85 66 92 28 • www.camping-boubers.fr
(*) : Qualité Tourisme

Recommandé

Confuence hors-serie2018-web v2
Confuence hors-serie2018-web v2Confuence hors-serie2018-web v2
Confuence hors-serie2018-web v2rennesmetropole
 
Edition française GG Magazine Engel & Völkers France
Edition française GG Magazine Engel & Völkers FranceEdition française GG Magazine Engel & Völkers France
Edition française GG Magazine Engel & Völkers FranceAgence Double Numérique
 
Decouvrir la france
Decouvrir la franceDecouvrir la france
Decouvrir la francedaniel95dan
 
La francevuedepuissescanauxtourismefluvial
La francevuedepuissescanauxtourismefluvialLa francevuedepuissescanauxtourismefluvial
La francevuedepuissescanauxtourismefluvialDominique Pongi
 
PresentacióN1
PresentacióN1PresentacióN1
PresentacióN1manuelruiz
 
Le Figaro: Le bateau l'Emeraude en baie d'Along, la Résidence à Hué et le Pre...
Le Figaro: Le bateau l'Emeraude en baie d'Along, la Résidence à Hué et le Pre...Le Figaro: Le bateau l'Emeraude en baie d'Along, la Résidence à Hué et le Pre...
Le Figaro: Le bateau l'Emeraude en baie d'Along, la Résidence à Hué et le Pre...Hang Do
 
La Provence
La ProvenceLa Provence
La Provenceadam eva
 

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

France Le Sud
France   Le SudFrance   Le Sud
France Le Sud
 
Notre belle Provence
Notre belle ProvenceNotre belle Provence
Notre belle Provence
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php8ui pki
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php8ui pkiMairies communes du Pays de Fouesnant --php8ui pki
Mairies communes du Pays de Fouesnant --php8ui pki
 
Que le sud_est_beau____jl
Que le sud_est_beau____jlQue le sud_est_beau____jl
Que le sud_est_beau____jl
 
2ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Provence-LO2 Swidnik. Agnieszka ...
2ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Provence-LO2 Swidnik. Agnieszka ...2ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Provence-LO2 Swidnik. Agnieszka ...
2ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Provence-LO2 Swidnik. Agnieszka ...
 
Que le sud_est_beau____jl
Que le sud_est_beau____jlQue le sud_est_beau____jl
Que le sud_est_beau____jl
 
Paca
PacaPaca
Paca
 
Catalogue vente aux enchères de la FFRE 2020
Catalogue vente aux enchères de la FFRE 2020Catalogue vente aux enchères de la FFRE 2020
Catalogue vente aux enchères de la FFRE 2020
 
Powerpoint022
Powerpoint022Powerpoint022
Powerpoint022
 
Factsheet Fr
Factsheet FrFactsheet Fr
Factsheet Fr
 
Programme Nuit des Chimères été 2017 - Le Mans
Programme Nuit des Chimères été 2017 - Le MansProgramme Nuit des Chimères été 2017 - Le Mans
Programme Nuit des Chimères été 2017 - Le Mans
 
Guide Bienvenue au Mans 2017 / 2018
Guide Bienvenue au Mans 2017 / 2018Guide Bienvenue au Mans 2017 / 2018
Guide Bienvenue au Mans 2017 / 2018
 
Notre dame-de-paris
Notre dame-de-parisNotre dame-de-paris
Notre dame-de-paris
 
Lorraine
LorraineLorraine
Lorraine
 
maymag4_assise (5)
maymag4_assise (5)maymag4_assise (5)
maymag4_assise (5)
 
Découvrez les 10 plus grands mystères
Découvrez les 10 plus grands mystères  Découvrez les 10 plus grands mystères
Découvrez les 10 plus grands mystères
 
Lac et-ville-d-annecy1
Lac et-ville-d-annecy1Lac et-ville-d-annecy1
Lac et-ville-d-annecy1
 
Programmation Hiver 13/14
Programmation Hiver 13/14Programmation Hiver 13/14
Programmation Hiver 13/14
 
Que le sud est beau lu
Que le sud est beau luQue le sud est beau lu
Que le sud est beau lu
 
Bouquet provencal
Bouquet provencalBouquet provencal
Bouquet provencal
 

Similaire à Guide touristique du Nord Pas-de-Calais 2016

Dossier de presse saison 2014 Musée St Antoine l'Abbaye (Isère)
Dossier de presse saison 2014 Musée St Antoine l'Abbaye (Isère)Dossier de presse saison 2014 Musée St Antoine l'Abbaye (Isère)
Dossier de presse saison 2014 Musée St Antoine l'Abbaye (Isère)jpflahaut
 
Circuits de découverte été 2013 ot neuvic
Circuits de découverte été 2013 ot neuvicCircuits de découverte été 2013 ot neuvic
Circuits de découverte été 2013 ot neuvicTourismeneuvic Périgord
 
La France un parcours culturel et ludique.
La France un parcours culturel et ludique.La France un parcours culturel et ludique.
La France un parcours culturel et ludique.macaan1980
 
Basse normandie.
Basse normandie.Basse normandie.
Basse normandie.Nataliaml_
 
Lumieres marines du Cotentin
Lumieres marines du CotentinLumieres marines du Cotentin
Lumieres marines du CotentinSaqqarah 31
 
Eure : plaisirs de l'eau et nouveautes
Eure : plaisirs de l'eau et nouveautesEure : plaisirs de l'eau et nouveautes
Eure : plaisirs de l'eau et nouveautescg27
 
Destination provence Luberon, villages perchés, vallées heureuses
Destination provence Luberon, villages perchés, vallées heureusesDestination provence Luberon, villages perchés, vallées heureuses
Destination provence Luberon, villages perchés, vallées heureusesagencedesours
 
Pages locales saint raphael 150423
Pages locales saint raphael 150423Pages locales saint raphael 150423
Pages locales saint raphael 150423nicematin
 
Lawrence d'Arabie au Parc naturel régional de Brière
Lawrence d'Arabie au Parc naturel régional de BrièreLawrence d'Arabie au Parc naturel régional de Brière
Lawrence d'Arabie au Parc naturel régional de BrièreKevin Lognoné
 
Thessalonique_VoyagedeLuxe68
Thessalonique_VoyagedeLuxe68Thessalonique_VoyagedeLuxe68
Thessalonique_VoyagedeLuxe68Annie Crouzet
 
La liste des plus belles animations par arrondissement
La liste des plus belles animations par arrondissementLa liste des plus belles animations par arrondissement
La liste des plus belles animations par arrondissementNateng
 
Dossier de presse 2015 cherbourg tourisme
Dossier de presse 2015 cherbourg tourismeDossier de presse 2015 cherbourg tourisme
Dossier de presse 2015 cherbourg tourismeCherbourg Tourisme
 
ournées Europénnes du Patrimoine à Bar-le-Duc et ses environs
ournées Europénnes du Patrimoine à Bar-le-Duc et ses environsournées Europénnes du Patrimoine à Bar-le-Duc et ses environs
ournées Europénnes du Patrimoine à Bar-le-Duc et ses environsicicnancyfr
 

Similaire à Guide touristique du Nord Pas-de-Calais 2016 (20)

Dossier de presse saison 2014 Musée St Antoine l'Abbaye (Isère)
Dossier de presse saison 2014 Musée St Antoine l'Abbaye (Isère)Dossier de presse saison 2014 Musée St Antoine l'Abbaye (Isère)
Dossier de presse saison 2014 Musée St Antoine l'Abbaye (Isère)
 
Circuits de découverte été 2013 ot neuvic
Circuits de découverte été 2013 ot neuvicCircuits de découverte été 2013 ot neuvic
Circuits de découverte été 2013 ot neuvic
 
La France un parcours culturel et ludique.
La France un parcours culturel et ludique.La France un parcours culturel et ludique.
La France un parcours culturel et ludique.
 
Basse normandie.
Basse normandie.Basse normandie.
Basse normandie.
 
Destination Vallée du Cher - Carte touristique 2018
Destination Vallée du Cher - Carte touristique 2018Destination Vallée du Cher - Carte touristique 2018
Destination Vallée du Cher - Carte touristique 2018
 
Lumieres marines du Cotentin
Lumieres marines du CotentinLumieres marines du Cotentin
Lumieres marines du Cotentin
 
Eure : plaisirs de l'eau et nouveautes
Eure : plaisirs de l'eau et nouveautesEure : plaisirs de l'eau et nouveautes
Eure : plaisirs de l'eau et nouveautes
 
L'Itinérant 1105 du 28/01/2016
L'Itinérant 1105 du 28/01/2016L'Itinérant 1105 du 28/01/2016
L'Itinérant 1105 du 28/01/2016
 
Changez d-air
Changez d-airChangez d-air
Changez d-air
 
Destination provence Luberon, villages perchés, vallées heureuses
Destination provence Luberon, villages perchés, vallées heureusesDestination provence Luberon, villages perchés, vallées heureuses
Destination provence Luberon, villages perchés, vallées heureuses
 
Pages locales saint raphael 150423
Pages locales saint raphael 150423Pages locales saint raphael 150423
Pages locales saint raphael 150423
 
Lawrence d'Arabie au Parc naturel régional de Brière
Lawrence d'Arabie au Parc naturel régional de BrièreLawrence d'Arabie au Parc naturel régional de Brière
Lawrence d'Arabie au Parc naturel régional de Brière
 
Journée du Patrimoine 2015 Saint Rémy de Provence
Journée du Patrimoine 2015 Saint Rémy de ProvenceJournée du Patrimoine 2015 Saint Rémy de Provence
Journée du Patrimoine 2015 Saint Rémy de Provence
 
Global 3c
Global 3cGlobal 3c
Global 3c
 
Thessalonique_VoyagedeLuxe68
Thessalonique_VoyagedeLuxe68Thessalonique_VoyagedeLuxe68
Thessalonique_VoyagedeLuxe68
 
Programme JEP 2015 Le Mans
Programme JEP 2015 Le MansProgramme JEP 2015 Le Mans
Programme JEP 2015 Le Mans
 
La liste des plus belles animations par arrondissement
La liste des plus belles animations par arrondissementLa liste des plus belles animations par arrondissement
La liste des plus belles animations par arrondissement
 
Dossier de presse 2015 cherbourg tourisme
Dossier de presse 2015 cherbourg tourismeDossier de presse 2015 cherbourg tourisme
Dossier de presse 2015 cherbourg tourisme
 
ournées Europénnes du Patrimoine à Bar-le-Duc et ses environs
ournées Europénnes du Patrimoine à Bar-le-Duc et ses environsournées Europénnes du Patrimoine à Bar-le-Duc et ses environs
ournées Europénnes du Patrimoine à Bar-le-Duc et ses environs
 
Horizons architecturaux
Horizons architecturauxHorizons architecturaux
Horizons architecturaux
 

Guide touristique du Nord Pas-de-Calais 2016

  • 1. N° 07 Printemps-Été2016 Escapade au fil des jardins Le 7e Art à l’horizon Calais, patrimoine remarquable
  • 2. 33 Vous cherchez l’excellence, nous avons la même exigence. ÊTRE À VOS CÔTÉS 150 agences en région Nord-Pas-de-Calais 15 centres d’affaires entreprises 2 centres de gestion privée CréditduNord–SociétéAnonymeaucapitaldeEUR890263248–SIREN456504851–RCSLille–N°TVAFR83456504851SiègeSocial:28placeRihour-59000Lille–SiègeCentral:59 boulevardHaussmann-75008ParisSociétédecourtaged’assurancesimmatriculéeàl’ORIASsousleN°07023739. Encouverture:WissantPlagedelaCôted’Opale-Sitedes2caps(SébastienJarry-LightMotiv)/Torcy(SébastienJarry-LightMotiv)/Peintures(SamuelDhote) ACTUALITÉS p. 04 La crypte de la Basilique Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer GRANDS HORIZONS p. 06 Escapade au fil des jardins p. 12 Le 7e Art à l’horizon L’HORIZON DE... p. 18 Eric Delerue, le goût du défi MOUVEMENTS p. 22 Les yeux de l’art et de l’histoire HORIZONS CULTURELS p. 27 Sur le chemin des peintres en Baie d’Authie HORIZONS CULTURELS p. 29 Calais, patrimoine au sommet RANDONNÉE p. 34 Rando Street Art à Lille GASTRONOMIE p. 36 Le Potjevleesch, petit pot grand plat ACTUALITÉS p. 39 Le belvédère de Merlimont p. 40 LECTURES p. 41 ÉVÉNEMENTS p. 44 EXPOSITIONS p. 46 INFORMATIONS PRATIQUES Nord-Pas de Calais Créateurs d’horizons Printemps-Été 2016 27 Peintures - Musée «Opale Sud» de Berck-sur-Mer La vallée de la Créquoise - Torcy dans les « 7 vallées » Directeur de la publication Christian Berger Rédacteurs Claire Decraene (C. D.), Olivier Faure (O.F.), Joffrey Levalleux (J.L.), Adeline Vendeville (A.V.), Aurélie Faréniaux (A.F.) et le Comité Régional de Tourisme Nord-Pas de Calais Coordination Elisabeth Laurent, Colette Rose Régie publicitaire C’Utile Mise en page Qualit’ Imprim/Stéphane Descamps | Imprimé dans le Nord-Pas de Calais à 40 000 exemplaires par Nord’imprim, certifiée PEFC, IMPRIM’VERT, FSC, ISO 9001 ET ISO 14001 sur du papier Satimat Green 60% recyclé avec des encres à base végétale.
  • 3. 555 OfficedeTourismedeBoulogne-sur-MerIClaireDecraene C’est à un voyage dans un autre monde que vous convie la plus vaste crypte de France. 100 mètres de longueur, 1 400 m2 . Un labyrinthe, « repensé pour faire dialoguer les collections lapidaires et le dépôt d’art sacré avec un monument entièrement peint, classé aux Monuments historiques », explique Frédéric Debussche, responsable du service patrimoine de la ville. S’engager dans ces couloirs, c’est comme s’immerger dans un univers où le temps s’arrête, où les époques s’entrecroisent. « Le parcours a été conçu selon un cheminement chronologique, guidé par un sol en béton de chaux. Un matériau naturel, qui va se patiner avec le temps. » A quelques pieds sous terre, on suit ce chemin de lumière comme autrefois les pèlerins du XIXe s. Car ces murs sont chargés d’histoire. Celle de la ville, d’abord, puisque la première église médiévale détruite à la Révolution fut elle-même érigée sur les vestiges d’un camp romain datant du Ier siècle de notre ère. « Les fouilles menées en 2012 ont mis à jour un pan de mur qui certifie son existence ». En 1828, l’abbé Haffreingue redécouvre les cryptes romane et gothique de cette église. Il consacre sa vie à reconstruire une basilique dont il dessine même les plans. « La découverte de ces cryptes et des vestiges de polychromie romane sur certains piliers, lui ont sans doute donné envie de se lancer dans un ambitieux programme architectural et pictural. » Le résultat ? Sur 4 000 m2 de murs et au fil de 12 salles, 160 scènes figuratives entrent en résonance avec la collection lapidaire, des pièces d’orfèvrerie et des sculptures enfin dévoilées au public. LES TRÉSORS DE LA CRYPTE Des chapiteaux, témoignages parmi les plus importants de l’art roman régional ; la clôture du chœur et le jubé du XVIIe en marbre et albâtre ; la statue de la Vierge nautonière et tant d’autres éléments de dévotion ; des pièces majeures d’orfèvrerie dont le Reliquaire du Saint-Sang en émail de plique, chef-d’oeuvre du XIVe siècle... des merveilles d’art sacré, à contempler au fil de votre visite. C.D. LA CRYPTE DE LA BASILIQUE NOTRE-DAME DE BOULOGNE-SUR-MER Plongée au carrefour du temps APRÈS DEUX ANS DE TRAVAUX, LA CRYPTE DE LA BASILIQUE DE BOULOGNE-SUR-MER DÉVOILE SON NOUVEAU VISAGE. UN PARCOURS MUSÉOGRAPHIQUE CONTEMPORAIN MET EN LUMIÈRE LES RICHES COLLECTIONS DE CE LIEU, ÉTONNANT ET ÉMOUVANT. ACTUALITÉS • SERVICE VILLE D’ART ET D’HISTOIRE BOULOGNE-SUR-MER 03 91 90 02 95 • LA CRYPTE DE LA BASILIQUE Rue de Lille 62200 Boulogne-sur-Mer La vierge noire La crypte romane La salle du Dôme A l’occasion de l’ouverture d’un musée ou d’un équipement culturel, du vernissage d’une nouvelle exposition, du lancement d’un nouvel événement, ou encore du coup d’envoi d’une compétition sportive, j’ai parcouru beaucoup le Nord et le Pas-de-Calais. Aujourd’hui, je sais que c’est une chance d’avoir participé à ce bouillonnement culturel, et de l’avoir fait partager au plus grand nombre, à travers ce magazine mais aussi grâce au site www.tourisme-nordpasdecalais.fr. De mon boulonnais natal, aux collines verdoyantes, teintées du jaune des colzas ou du rouge des coquelicots plongeant vers la mer, j’ai appris que culture et nature s’associaient à merveille pour offrir des moments de découverte intense. A Boulogne-sur-Mer, ville plusieurs fois millénaire, vous entrez dans l’histoire de la cité en pénétrant dans la plus grande crypte de France. Puis vous revenez à la lumière, attiré par la mer, vous goûtez à l’air vivifiant d’une côte qui s’étend le long de vastes plages. Vous êtes sur la Côte d’Opale. Le peintre touquettois, Édouard Lévêque, l’a appelé ainsi, en 1911, en hommage à sa douce lumière changeante. Plus au nord, Alain Souchon a su, lui aussi, peindre la beauté de ce paysage. Dans le Baiser, il écrit : « Sur le chemin des dunes La plage de Malo Bray-Dunes La mer du Nord en hiver Sortait ses éléphants gris vert Des Adamo passaient bien couverts Donnant à la plage son caractère Naïf et sincère » Chez nous, culture et nature se marient. Et les exemples sont nombreux. Ainsi Saint-Omer vous convie, derrière ses briques de terre cuite claire à un voyage à travers les époques, mais aussi à une balade en bacôve ou en escute sur un des plus beaux marais de France, entre zone maraîchère et milieu protégé. Arras vous ouvre ses places aux nombreuses façades de style baroque flamand. Et son beffroi, monument préféré des français, impose sa silhouette sur la Place des Héros. Quand vous quittez la ville vous découvrez une campagne verdoyante aux édifices de pierres calcaires, et arpentez les collines, théâtres d’intenses combats de la Grande guerre, aujourd’hui lieux de recueillement. A quelques kilomètres de là, le Louvre-Lens, Symbole du renouveau du Bassin Minier s’est installé sur un carreau de mine. En sortant vous tombez nez-à-nez sur les imposants terrils jumeaux. De là et jusqu’à Valenciennes, la ville des Grands Prix de Rome, vous découvrez un nouvel espace de randonnées et de loisirs. Au sud du Nord, au fil des rivières, le bocage, les pommiers et les boutons d’or vous invitent à la flânerie. La Flandre, quant à elle, est un tableau à regarder mille fois. Tout en clair-obscur, elle a inspiré nombre de grands peintres. Vous vous promenez sur les monts, à Cassel, et profitez de l’ambiance chaleureuse de ses estaminets traditionnels. Et puis, naturellement, il y a la métropole lilloise, ses expositions et ses spectacles. Il y a La Piscine de Roubaix, le LAM de Villeneuve d’Ascq, Le Palais des beaux-Arts de Lille, la Villa Cavrois,… , Le Grand Stade Pierre Mauroy, l’Atelier lyrique de Tourcoing et bien sûr L’Orchestre National de Lille qui vient de fêter ses 40 ans. Et surtout, j’ai une certitude : c’est une chance de vivre dans une région où le sens de l’accueil et celui du partage indiquent toujours le Nord. « C’EST UNE CHANCE DE VIVRE DANS UNE RÉGION OÙ LE SENS DE L’ACCUEIL ET CELUI DU PARTAGE INDIQUENT TOUJOURS LE NORD. » Régine SPLINGARD PRÉSIDENTE DE NORD-PAS DE CALAIS TOURISME
  • 4. 77 ESCAPADE AU FIL DES JARDINS IL EST UN TERRITOIRE QUI CULTIVE À MERVEILLE LE SECRET DES JARDINS. RÉUNIS PAR L’AMOUR DU VERT, LES PAYS DES 7 VALLÉES ET DU TERNOIS OFFRENT UN FLORILÈGE DE TRÉSORS HORTICOLES, AU FIL DE LA CANCHE, L’AUTHIE ET LEURS AFFLUENTS. PRIVÉS, PUBLICS, REMARQUABLES, SAUVAGES, DE COLLECTIONNEURS OU CONTEMPORAINS, ILS SE BUTINENT AU GRÉ DES ENVIES ET DE L’INSPIRATION SANS LIMITES DE PROPRIÉTAIRES ENTHOUSIASMANTS. 7 GRANDS HORIZONS « Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite. » La première étape de ce circuit se profile à l’horizon. Et elle se mérite, oui, après une descente par une petite route noyée sous les arbres. Au nord de Frévent, les jardins de Séricourt*, labellisés « Jardin Remarquable », ont beaucoup fait parler d’eux. « Dans ce jardin plein d’histoires, nous partageons des émotions, explique son créateur, Yves Gosse de Gorre, paysagiste de profession. Ce n’est ni un jardin d’étiquettes, ni un botanique, ni un jardin fleuri d’annuelles en toutes saisons. Non, c’est un jardin intime et inspiré, d’opposition, qui éveille l’imaginaire. » Sur 4,5 ha l’homme, rejoint par son fils, a brodé des univers, laissés libres à l’interprétation de chacun. Il y raconte en plantations et sculptures végétales comment les motivations de l’homme que sont l’argent, l’amour et le pouvoir mènent à l’avidité, la luxure et la guerre. Son « Jardin des guerriers  » évoque Azincourt, Crécy, les guerres mondiales... Le « Repos du guerrier » se matérialise sous la forme d’une odalisque inspirée de Matisse. « La Procession » évoquera à certains des moniales, à d’autres des chevaliers en armure. Les jardins de Séricourt Bergueneuse : sculptures et jardin (*) : Qualité Tourisme JacquesDroulez
  • 5. 999 Pour aller plus loin HÔTEL RESTAURANT LES 3 FONTAINES Le charme rétro de l’entrée laisse vite place à de superbes et chaleureuses chambres très confortables, style scandinave pour certaines, ainsi qu’à une table traditionnelle de qualité 16 rue d’Abbeville, 62140 MARCONNE 03 21 86 81 65 www.hotel-les3fontaines.com LE MOULIN DE TIGNY Ce magnifique moulin de plus de 400 ans entièrement rénové est aménagé en gîte pour les amateurs d’authenticité, de bon goût et de contact dans un environnement exceptionnel. Il vous permettra d’apprécier une table d’hôte de qualité après vos activités (golf, pêche, chasse, promenade, VTT...). 12 rue du Moulin, 62180 Tigny-Noyelle 03 21 90 45 40 • 06 71 63 29 83 www.lemoulindetigny.free.fr BenoîtBremer-LightMotivISébastienJarry-LightMotivIClaireDecraene Le cheminement amène vers la paix, l’avenir. Ici, les ambiances jouent des contrastes, entre grandes allées géométriques et petits coins sombres, sous-bois et chambres d’amour. Allée de la mer, cathédrale de roses, jardin des topiaires ou du XXIe siècle... Séricourt c’est une aventure, une émotion pour qui aime lire entre les lignes du livre des jardins. LA TERNOISE À L’HORIZON Entre grandes plaines et vallées vertes, la route remonte vers Saint-Pol-sur-Ternoise. Voici, à Croisette, le jardin de Marie-Ange, rieuse, passionnée, gourmande, partageuse. Son jardin alterne potager, verger, prairies, petites chambres de nature en perspective et allées bordées de vivaces : kalimeris, asters, persicaires, érigérons. Il est exubérant, plein de surprises, comme elle. «J’ai une prédilection pour le potager », avoue-t-elle. « La vie commence le jour où on entreprend de commencer un jardin », jolie maxime, parmi tant d’autres, qu’elle dissémine au gré de la balade. Après la visite, elle partage ce goût des plantes autour d’une dégustation. Elle explique comment sublimer une petite soupe à la poire de quelques pétales de dahlias, un kir d’un sirop de fleurs de sureau, comment faire une confiture de pommes de terre ou une eau de rhubarbe. Arrivés à Saint-Pol-sur-Ternoise par la D101, passez à l’Office de Tourisme des Vertes Collines du Saint Polois pour récupérer des idées de visites : le musée-moulin Wintenberger, le château de Cercamp, l’abbaye de Belval à Troisvaux, le labyrinthe végétal d’Humeroeuille, génial avec les enfants, ou encore le patrimoine exceptionnel d’Auxi-le-Château. La D343 flirte avec la Ternoise, fraîche et poétique rivière. Voici à Bergueneuse, le jardin de Françoise Droulez*, présidente de l’association régionale des Parcs et Jardins, qui a conjugué ici son amour des jardins aux talents de sculpteur de Jacques, son époux. Entourés par les collines et le Faux, petit affluent de la rivière, on s’aventure, autour d’une longère du XVIIIe siècle, de découvertes horticoles en découvertes artistiques. Les chimères d’acier dialoguent avec les coups de coeur botaniques de Madame, amatrice de vivaces : pivoines, phloxs, asters, monardes, échinacées, beaucoup de Les jardins de Séricourt - Yves Gosse de Gorre Le moulin d’Hesmond sur la Créquoise Le Ternois - Auxi le Château - Vallée de l’Authie plantes de connaisseurs, mais aussi des roses embaumantes et de magnifiques arbres et arbustes décoratifs, érable à feuilles panachées drummondii, cornouiller et châtaigner panachés, arbre à soie, robinier frisé... « Je ne suis pas collectionneuse, je choisis par instinct et par esthétique », explique cette érudite passionnée. Loisirs au bord de l’eau Pêcher, pagayer, gîter et randonner au bord de l’eau... La Canche et la Ternoise et leurs affluents offrent de multiples loisirs. Carte de pêche, hébergements labellisés, animations... Plus d’infos sur www.ternois-tourisme.com www.tourisme7vallees.com www.ternois-tourisme.com www.cartedepeche.fr et www.peche62.fr LA COUR DE RÉMI Dans les 7 vallées, venez passer un agréable moment dans une ancienne ferme très joliment rénovée. Le chef vous propose une cuisine bistronomique dont le menu évolue chaque semaine et au fil des saisons. Tout est fait maison, à base de produits frais, du pain pétri chaque jour aux glaces des desserts 1 rue Baillet, 62130 Bermicourt 03 21 03 33 33 • www.lacourderemi.com « Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite. » Yves Gosse de Gorre Les Jardins de Séricourt (*) : Qualité Tourisme
  • 6. 111111 Pour aller plus loin Jolie ville, dotée d’une place d’Armes et d’un bel hôtel de ville- beffroi sculpté. Louez ici, à l’Office de tourisme des 7 Vallées, le visioguide patrimonial qui emmène dans les rues de la cité. Envie de repartir avec du local ? Allez à Marconnelle, juste à côté et poussez la porte du magasin Terre de saveurs. Pour trouver du 100 % local à moins de 30 km et partager la bonne humeur d’Hélène. Sur le territoire des 7 Vallées et du Ternois : 14 jardins et parcs, 4 conservatoires et arboretum, 8 sites du Conservatoire des sites naturels régionaux, 3 réserves naturelles, 40 manifestations sur le thème du jardin, 8 villes et villages fleuris. Hesdin, plein d’idées Jardins à foison Beutin, dans la vallée de la Canche Le jardin des Lianes à Chériennes dans les « 7 Vallées » SébastienJarry-LightMotiv GuyLebel • ASSOCIATION RÉGIONALE DES PARCS ET JARDINS DU NORD-PAS DE CALAIS 03 21 03 62 31 www.parcsetjardins-npdc.fr • FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE POUR LA PÊCHE ET LA PROTECTION DU MILIEU AQUATIQUE 03 91 92 02 03 www.peche62.fr Force graphique du métal et tendresses de verdure réunies : une jolie balade encore, qui vous permettra aussi de mieux connaître les autres jardins de la région. DE LA TERNOISE À LA CANCHE Filez maintenant vers Azincourt pour visiter le centre historique médiéval et comprendre la vraie histoire de la célèbre bataille de 1415. Envie de rester dans l’atmosphère du Moyen- Age ? Poursuivez à Fressin, village de l’écrivain Bernanos, dont il s’inspira pour le Journal d’un curé de campagne. Les ruines du château fort médiéval sont sublimées par une série de jardins médiévaux qui finissent de vous plonger au temps des Sires de Créquy. Bienvenue au coeur des 7 vallées. La Planquette, petit affluent coquin de la rivière Canche, porte bien son nom... Elle joue à cache-cache avec vous, descendant vers Cavron-Saint-Martin et le jardin des Chèvrefeuilles. Monique et Michel ouvrent depuis peu ce jardin sauvage apprivoisé « mi-nature, mi-jardin », pour « l’échange », autour d’un millier de variétés, et des animaux, oies, canards, chats et multiples espèces d’oiseaux. Monique travaille les lieux comme une peinture. Elle vous emmènera en voyage au gré des couleurs offertes par l’infinie palette des saisons. Voici un catalpa poudreux et doré, un petit prunier orange vif l’automne « une vraie flamme », s’amuse-t-elle, un citronnier sauvage garni de jolies boules d’or, et ce liquidambar, arbre arc-en-ciel qui passe du jaune, au rose, au vert, au mauve, ou au pourpre foncé. Enchantement d’odeurs aussi, passant ici devant un rosier liane, offrant cascades de roses, là devant l’un des nombreux chèvrefeuilles qui donnent leur nom à ce lieu alternant prairie et sous-bois humides. Poursuivez au fil de la Canche et en lisière de la forêt d’Hesdin (1 000 ha). Les villages se succèdent abritant de jolies églises comme à Guisy. Pas loin on achète l’hydromel de Robert Therry au Musée de l’Abeille d’Opale à Bouin Plumoison, avant de faire halte à Hesdin (voir l’encadré). Il est temps de finir cette boucle verte riche en émotions par le jardin des Lianes* à Chériennes, un membre de la famille des « Jardins Remarquables ». Eliane et Guy Lebel ont construit « ce jardin de plaisir, de loisir, de passion, comme une pièce à vivre, plein de petites allées pour s’y perdre, rêver, méditer ! » Quel bonheur ! Des arbres et arbustes de collection pourpre, gris, vert, un panaché de couleurs d’avril à octobre. 450 variétés de roses, anciennes ou anglaises, parfumées et remontantes, en plein épanouissement en ce moment. 350 variétés d’hydrangéas, certains atteignant 4 mètres de hauteur. Chaque parterre est construit avec des plantes intéressantes qui attirent l’oeil. Ici un fusain, là un deutzia à feuillage panaché, là-bas un érable à peau de serpent et aux veines bleues... Bassins artificiels, pigeonnier, petites maisons de poupées charmantes, gloriettes, tout est soigné, dans une nature « tenue, mais pas bridée », souligne Guy. Un festival pour l’imaginaire, un vrai jardin d’éden, bel ambassadeur d’un territoire décidément très, très charmant. C.D. LE CASTEL DES ANGES A 10 minutes des plages, aux portes des 7 vallées et son écrin de verdure, ce château datant du XVIIIe siècle vous ouvre ses chambres d’hôtes dans un décor romantique. Offrez-vous un séjour en Côte d’Opale et profitez du grand parc et ses terrasses pour vous ressourcer. 96 Route nationale, 62170 Wailly-Beaucamp 03 21 86 39 75 www.casteldesanges.free.fr GÏTE AU FIL DE L’EAU A la sortie du village fleuri de Conchy- sur-Canche, dans la vallée du Ternois et à proximité de la Côte d’Opale, ce charmant gîte indépendant est situé en bordure de rivière. Idéal pour une petite parenthèse en pleine nature et en toute tranquillité. 34 Rue d’Hesdin 62270 CONCHY-SUR-CANCHE 06 79 10 41 22 www.gites-de-france-pas-de-calais.fr CAMPING LE PETIT SAINT JEAN** Niché au creux de la baie de Canche, entre Frévent et Hesdin, ce camping vous accueille en pleine nature au cœur d’une commune labellisée Fleur d’Or. Les nombreuses animations durant la période estivale vous offriront des souvenirs inoubliables pour un séjour réussi. 27 bis rue de Frévent 62270 Boubers-sur-Canche 06 85 66 92 28 • www.camping-boubers.fr (*) : Qualité Tourisme
  • 7. 131313 G.ScarellaIPascalMorès-LightMotiv Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, fiction TV, Eric Woreth, 2014 - Meutre au champagne avec Samuel Labarthe et Blandine Bellavoir Tournage de Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat avec Gérard Depardieu et Sandrine Bonnaire GRANDS HORIZONS LE 7E ART À L’HORIZON LA RÉGION NORD-PAS DE CALAIS AURAIT-ELLE CE PETIT SUPPLÉMENT D’ÂME QUI FAIT LA DIFFÉRENCE ET SÉDUIT TANT DE RÉALISATEURS ? LITTORAL, CAMPAGNE, VILLES, ARCHITECTURE BAROQUE OU INDUSTRIELLE, C’EST UN VRAI DÉCOR À CIEL OUVERT, RICHE DE PAYSAGES VARIÉS. C’EST UN TERRITOIRE PLEIN D’HISTOIRES, INSPIRANT, AU FIL DE SES CHEMINS. UNE RÉGION, ENFIN, OÙ LA CHALEUR HUMAINE CRÈVE L’ÉCRAN. PRÊTS POUR UNE SÉANCE 100 % NORDISTE ? MOTEUR, ÇA TOURNE ! L e Nord-Pas de Calais touche le podium du doigt : 4e région région française de tournage après l’Ile de France, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et la région Rhône-Alpes. Quand on se penche sur la filmographie nordiste, ça donne un peu le tournis. Au rythme de 15 longs métrages et téléfilms chaque année, on frôle les presque 300 films tournés ici depuis 1920. DUNKERQUE, LA MECQUE DU CINÉMA NORDISTE ? Petit bond en arrière sur le littoral nordiste. 1964. Zuydcoote revit l’opération Dynamo (1940) sous la houlette d’Henri Verneuil. Bébel, Jean-Pierre Marielle et Pierre Mondy en guest- stars du film « Week-end à Zuydcoote ». 1500 figurants sur la plage, ça laisse des souvenirs ! Au-delà de l’histoire, ce bout de littoral, n’en finit plus de séduire les réalisateurs. Dunkerque : ville de bord de mer, à la lumière « unique » ; ville industrielle aux décors fantastiques ; ville portuaire, symbole de voyage et d’un ailleurs idéalisé... elle fascine par ses multiples visages. C’est l’horizon maritime contemplé par Bruno Krémer dans « Noce Blanche » qui révèle Vanessa Paradis César du meilleur espoir féminin de l’année 1989. C’est le port vu par Cédric Klapisch dans « Ma part du gâteau », celui que foule Sophie Marceau pour « Arrêtez-moi ». C’est la « Digue du Break », cette longue bande de bitume qui sépare la mer de l’industrie qui inspire Romain Gavras pour son road-movie « Notre jour viendra » avec Vincent Cassel et Olivier Barthelemy. C’est encore le Palais de Justice, lieu symbolique de l’épilogue de la « Tête haute » film d’Emmanuel Bercot choisi pour l’ouverture du Festival de Cannes cette année. Encore un ? Allez, souvenez-vous de « Karnaval » en 1999, et Sylvie Testud et Clovis Cornillac, dirigés par Vincent Thomas qui font la bringue en apparence, grimés pour fuir, le temps d’une semaine folle, la pesanteur de la vie. Alors oui,
  • 8. 151515 Pour aller plus loin EricLeBrun-LightMotivILucRoux souvent dans les films du nord, il faut aller au-delà des clichés, au-delà des paysages souvent gris qui servent de toile de fond aux comédies dramatiques. L’alcool, la fête et ses excès, oui, ça fait partie du nord, mais pas seulement. YOLANDE MOREAU, LE NORD SENSIBLE «Quand la mer monte», 2004. Un chef-d’oeuvre récompensé par le César 2005 du meilleur 1er film et le César de la meilleure actrice. L’histoire d’amour éphémère d’une comédienne itinérante et d’un porteur de géants vous emmène sur les routes du nord, sur un air de Traviata. A Dunkerque, la comédienne et réalisatrice originaire de Bruxelles transforme la raffinerie en ville lumières, « en royaume de Barbe Bleue » magique pour deux amoureux sur un chemin de traverse. C’est splendide. Alors que Lille est sous les feux des projecteurs pour la culture cette année-là, Yolande Moreau et Gilles Porte saisissent toute la sensibilité des gens du nord, leur amour pour les traditions, et leur besoin de grandeur et d’infini, malgré les difficultés du quotidien. Cathédrales de houblon, géants dansants, et ce vent du nord gonflant la robe d’Irène, l’héroïne, au milieu des dunes ondoyantes de notre littoral : oui, il y a de l’espoir dans ces fictions. Des histoires de vies portées à la connaissance de tous. Comme celle de Francis Delbarre dit Raoul de Godewaersvelde, l’interprète de «Quand la mer monte», chanson phare du répertoire français qui accompagne le film. Immortalisé en géant, comme Irène. Ils sortent lors des défilés et se reposent le reste de l’année au musée de la Vie Rurale de Steenwerck, petit village en bord de Flandre qui a accueilli le tournage du film. LE PAYSAGE COMME PERSONNAGE Maurice Pialat déjà ancre ses films dans les paysages du nord. A Hénin-Beaumont pour « L’enfance nue » en 1968, à Lens, en 1979 pour « Passe ton bac d’abord » et dans les 7 Vallées, près de Fressin, le village natal de Bernanos, dont il adapte le chef- d’oeuvre « Sous le Soleil de Satan », Palme d’or du Festival de Cannes en 1987. Autre terrain de jeu, La Flandre, celle de Bruno Dumont, réalisateur né à Bailleul. Pour lui, le paysage est un personnage, un moyen d’évocation de l’intériorité de chacun. Superbe exemple avec « Flandres » en 2006 (Grand Prix du Jury à Cannes), territoire incarné par les silhouettes du beffroi et de l’église de Bailleul, revennant sans cesse d’un plan à l’autre. Une Flandre à la Bruegel, où la boue, la «clite» colle aux pieds. Une Flandre immobile, silencieuse et gelée où les pas crissent. Une Flandre verte et renaissante, bourgeonnant de désir. Celle d’« Hadewijch » en 2009, dans lequel l’héroïne vit une piété folle sur fond d’abbaye du Mont des Cats, sa chapelle à loques et ses panoramas à couper le souffle (chemin de randonnée « La balade des Katts » au départ de Berthen). La Tête Haute, Emmanuelle Bercot, long métrage 2015 - Les films du Kiosque Bruno Dumont, cinéaste En novembre la ville devient cité du cinéma. « Ce festival de proximité au coeur de la Grand’Place permet aux spectateurs d’approcher de près le monde du cinéma » explique Eric Miot, directeur délégué. La 16e édition a dévoilé 52 avant- premières (dont 3 régionales), 120 films inédits, et dépasse les 40 000 spectateurs entre la salle Cinémovida, le chapiteau et le Casino, tout juste réouvert. Un rendez-vous majeur aussi pour les professionnels à travers la compétition des films européens, les Rencontres nationales de l’exploitation et les Arras Days. « Arras a une place majeure sur la carte du cinéma en France. » www.arrasfilmfestival.com Le Festival du film d’Arras LE BÔ JARDIN Niché au cœur d’un des plus beaux parcs de France, ce restaurant saura vous séduire tant par la beauté du paysage que par sa cuisine raffinée. Le Chef vous concocte ses plus belles recettes en s’inspirant des mille et une saveurs que vous offre cette nature généreuse Avenue Le Nôtre, 59100 Roubaix 03 20 20 61 85 • www.lebeaujardin.fr L’ARGOUSIER DOMAINE DES DUNES DE FLANDRE  Dans un espace dunaire boisé d’environ 6 hectares, le centre jouit d’un environnement calme. Il est relié à la plage par un sentier dans les dunes. Nombreuses activités à proximité. Restauration possible sur place. Parc de la dune au lierre, Rue Jean Delvallez, 59123 Zuydcoote 03 28 26 83 48 www.dunkerque-tourisme.fr HÔTEL HIRONDELLE Cet hôtel-restaurant est situé au centre de la station balnéaire de « Malo-les-Bains », à 5 minutes de la plage. Vous pouvez y déguster une cuisine traditionnelle, des fruits de mer et du poisson. 46/48 avenue du Général Faidherbe, 59240 Dunkerque 03 28 63 17 65 • www.hotelhirondelle.com
  • 9. 171717 Pour aller plus loin Le réalisateur de « L’Humanité » et de « La Vie de Jésus » a choisi Audresselles pour tourner en 2012 la série « Le P’tit Quinquin » diffusée sur Arte. Un autre style, un autre ton, un vrai succès de comique noir et burlesque. Ici s’expriment la puissance des paysages entre terre et mer, l’authenticité du parler ch’ti pour évoquer à travers la lorgnette de la province, des maux universels de la société française. En octobre dernier, il a choisi la baie de la Slack pour un nouveau film, « Ma Loute », espéré avant le prochain Cannes. Avec un casting de folie : Juliette Binoche (l’héroïne de son « Camille Claudel, 1915 ») et Fabrice Luchini. Et des locaux, toujours. FIERTÉ ET SENTIMENT D’APPARTENANCE Les locaux, c’est un peu la cerise sur le gâteau pour les réalisateurs. Parce que oui, ici, on est accueillants et enthousiastes. Alors d’accord, «Bienvenue chez les Ch’tis», c’est caricatural. Il n’empêche que le film de l’Armentièrois Dany Boon, comme le suivant « Rien à Déclarer » a mis du kérozène dans le moteur touristique de la région en 2008. Fête de la Soupe, dans le quartier de Wazemmes, à Lille - Au 1er plan, Léa Seydoux - La vie d’Adèle Bienvenue chez les Ch’tis avec Dany Boon et Kad Merad Germinal, long métrage, Claude Berri, 1993 PathéDistributionIJeanMaille-LightMotiv ©1993PathéProduction–France2Cinéma–AlternativeFilm Aussi grâce à l’accueil fait par les nordistes à cette comédie bon enfant. On vient encore à Bergues pour le Ch’ti Tour ou la montée au beffroi, et à Macquenoise pour voir le poste de douane transformé en petit musée du film. Effectivement, les images de villes industrielles, comme le Lille de « La Vie Rêvée des Anges » ou le Roubaix d’Arnaud Desplechin (« Trois souvenirs de ma jeunesse » en 2015) sont un peu plus difficile à vendre. Mais peu importe puisque ces villes n’ont plus besoin de cet éclairage cinématographique pour faire valoir leurs atouts. Courées, lofts, bureaux d’usine ont vu ici se construire des épisodes des « Petits meurtres d’Agatha Christie » ou du « Commissaire Magellan ». Le musée de la Piscine de Roubaix surgit en grand dans « La Vie d’Adèle » d’Abdellatif Kechiche, Palme d’Or à Cannes 2014. Qu’il en reste une visite, une pancarte, ou rien de concret, chaque film tourné dans la région ouvre, à coups de projecteurs, un nouvel horizon. Drame social, comédie burlesque, fresque historique participent à la construction de l’image d’une ville, d’un territoire, d’une région. Nos grandes plages, nos briques, nos usines, nos champs, nos ciels, n’ont pas fini d’éveiller l’imaginaire. C.D. PICTANOVO PLANTE LE DÉCOR Pictanovo, né en 2013 de la fusion du Centre Régional des Ressources Audio Visuelles (CRRAV) et du Pôle Image, rassemble à Tourcoing des professionnels qui forment, aident, et expérimentent en matière de tournage. Un fonds d’aide à la production ciné/TV financé par la Région a aidé 107 oeuvres pour 3 millions d’euros en 2014. Un Bureau d’accueil des tournages facilite le travail des réalisateurs français et étrangers (500 jours de tournage). Enfin, le Fonds Expériences Interactives, permet l’exploration de nouvelles formes d’écritures et de nouveaux formats mêlant contenu artistique et technologie : transmedia, jeu vidéo, web-doc... www.pictanovo.com WALLERS-ARENBERG, DE CLAUDE BERRI À COSTA-GAVRAS 1993, « Germinal », 6 millions d’entrées, immortalise le site minier d’Arenberg. Une association d’anciens mineurs se crée, portée par Réné Lukasiewicz, figure emblématique des « Amis de Germinal », et le site est classé aux Monuments historiques. C’est aussi depuis 2001, le siège de la Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut. C’est surtout, aujourd’hui, un Pôle Image d’excellence, « Arenberg Créative Mine » inauguré à Wallers-Arenberg, au sud de Valenciennes en septembre dernier, sous le parrainage de Costa-Gravras, ému par « l’histoire et la vie difficile des mineurs, et cet endroit unique, où il y a tout pour faire un film. » Plateau TV, laboratoire de recherche universitaire, entreprises, salles de projection, espaces de tournage, halle d’essai avec un cyclorama vert de 9 mètres de haut unique en région : ce site patrimonial commence une nouvelle vie. arenberg-minecreative.fr CHRISTIAN CARION FAIT CE QU’IL LUI PLAÎT Avec « En mai fais ce qu’il te plaît », Christian Carion s’intéresse à un épisode de l’histoire rarement porté aux écrans, l’exode de mai 1940. Un film bouleversant, porté par la musique d’Ennio Morricone. Après « Joyeux Noël » en 2006, il résonne fort dans la mémoire collective des nordistes, donnant corps à des récits maintes fois entendus. L’histoire s’inspire des récits de sa mère, Suzanne. Tourné à Lebucquière, il laisse voir des scènes saisissantes de bombardements sur la Grand’Place d’Arras (tournage dans la carrière Wellington, « j’ai fouillé les lieux, trouvé un endroit où on ne va jamais », explique t-il), des paysages magiques sur les plaines agricoles autour d’Arras, des moments forts au coeur des cimetières militaires britanniques Five Point de L’Echelle et de Quéant à Buissy. « Je voulais faire ce film dans mon pays d’enfance. Le petit cimetière de l’Echelle magnifique, m’a inspiré. Il devient puissant à l’écran. » KAD MERAD DE RETOUR DANS LE NORD A Bergues, mais surtout à Dunkerque, il est l’un des acteurs phares de la nouvelle fiction originale de Canal +, « Le Baron Noir », (8 x 52  min), diffusée à partir février 2016. Un thriller politique réalisé par Ziad Doueiri, séduit par une maison sur la digue et la lumière de la ville : « on dirait Miami »... Presque, presque... FERME BRASSERIE BECK Dans la campagne « bailleuloise », la famille Beck vous accueille dans son estaminet attenant à la micro-brasserie où vous pourrez savourer, outre les productions « maisons » (bières Hommelpap et Alezane), les assiettes du brasseur et la carbonnade. 1180 Eeckelstraete, 59270 Bailleul 03 28 49 03 90 • 06 12 49 19 56 www.fermebeck.com TAVERNE LE BRUEGEL Le long des canaux de Bergues, ville fortifiée «Les Plus Beaux Détours de France», dans une bâtisse fin XVIe, venez déguster une cuisine au feu de bois, spécialités flamandes au son du doedelsack (cornemuse). 1 rue du Marché aux Fromages, 59380 Bergues 03 28 68 19 19 • www.lebruegel.com « EMBRASSEZ QUI VOUS VOUDREZ » AU TOUQUET ! En plein cœur de la station, à 500 mètres de la plage avec vue sur la forêt et sur le phare, le Westminster est un établissement luxueux des années 1930 , notamment lieu de tournage du film « Embrassez qui vous voudrez ». Coupe de champagne à la main, détendez-vous dans le salon de l’hôtel où vous trouverez de nombreuses œuvres d’art. A la brasserie Les Cimaises, le chef William Elliot et son équipe vous propose une cuisine raffinée. A partir de 335 € pour 2 personnes, base chambre double : 1 nuit en chambre double, 2 petits déjeuners buffet, 1 coupe de champagne, un dîner comprenant 1 boisson dans notre brasserie les cimaises Infos et réservation : Hôtel Westminster SPA  03 21 05 48 48 • www.westminster.fr
  • 10. 1919 ERIC DELERUE, LE GOÛT DU DÉFI. U ne belle maison de maître - briques rouges et moulures de pierres blanches - couve, au rez-de-chaussée, un restaurant cosy, classe, à la fois chaleureux et contemporain. Parquet et carrelage d’époque ; patios apportant lumière et espace ; fenêtre visuelle assumée sur une cuisine hyper moderne où s’active, en musique, une équipe jeune et impliquée. Aucun restaurant étoilé ne ressemble à un autre. Chaque chef y apporte son âme, sa griffe, ses expériences. Né à Lorgies, Eric Delerue n’est pas tombé tout petit dans la marmite de la cuisine. Avec son franc-parler, il explique s’être embarqué dans le métier sans grande conviction. Avec quand même le goût du beau et du bon. Parce que fils d’agriculteurs et enfant baigné dans les bonnes recettes de famille, « le saumon du dimanche, un grand plat à l’époque », sourit-il, se remémorant les virées lilloises et le goût des gaufres Meert qui l’avaient marqué petit. Celui qui l’adoube chevalier de la bonne chère, c’est Marc Meurin. Le deux étoiles du Nord-Pas de Calais ouvre à cette époque un restaurant à Béthune. « C’est mon premier employeur et moi son premier employé. Il m’a donné le goût du travail bien fait et du beau produit. Oui, on peut parler de mentor », affirme-t-il. Transmission bordée de générosité. « Marc est venu m’aider les trois premiers jours du Cerisier en mars 86. Incognito. Nous sommes très proches. C’est chez lui que j’ai reçu le Gault Millau d’Or pour Le Cerisier en 2013. » DE LAVENTIE À BEYROUTH... Eric Delerue, c’est un peu une hirondelle. Il vole ailleurs mais revient toujours à la maison. Il rentre tout juste de Beyrouth, où il a promu la cuisine française. Maroc, Syrie, Jordanie, Chine (Hong-Kong)... Au rythme de deux ou trois voyages par an, il s’envole, avec dans ses valises, des recettes au goût du nord. Un cappuccino de topinambours à l’huile de noisette ; des chips de pommes de terre accompagnées d’un caviar de hareng fumé... RichardBaron-LightMotiv 1919 L’HORIZON DE IL PARAÎT QU’AUTREFOIS, LA TERRE DU PLAT PAYS DE LAVENTIE ÉTAIT PROPICE À LA CULTURE DE LA CERISE DE MONTMORENCY. D’OÙ LE CERISIER TRÔNANT SUR LE BLASON DE LA VILLE. D’OÙ LA CERISE CHARNUE SUR CELUI DU RESTAURANT D’ERIC DELERUE. IL TIENT DEPUIS 30 ANS LES RÊNES DE CETTE BONNE ADRESSE ÉTOILÉE. LES RACINES SONT BIEN ANCRÉES DANS LE NORD MAIS LES RAMURES S’ÉTENDENT VERS D’AUTRES HORIZONS, AU GRÉ DES ENVIES, DES RENCONTRES CULINAIRES ET PAR GOÛT DU CHALLENGE. RENCONTRE AVEC UN CHEF INSTINCTIF, CURIEUX, TERRIEN ET VOYAGEUR...
  • 11. 2121 Le caviar de hareng, une signature pour celui qui adore travailler le poisson. Il l’a servi en crème, sur une gaufre de pommes de terre à l’ail, à 4 000 convives lors d’un pique-nique printanier géant organisé à Lille. Dernièrement, il s’est battu lors d’un défi culinaire à domicile avec l’artiste-plasticienne Fanny Bouyagui, (Madame Name Festival ou Braderie de l’Art de Roubaix)... Il a le goût du défi Eric Delerue, le goût de la fête et des copains. En 2013, il consacre neuf mois à La Laiterie, restaurant étoilé de Lambersart, après le départ de son chef, Benoît Bernard. Expérience non prolongée mais éclairante, sur la force de sa propre équipe et son envie de challenge. En janvier 2014, il reprend le Oui, un restaurant lillois situé rue des Bouchers. Même esprit qu’au Cerisier mais ticket moyen différent (50 € pour 85 € chez le grand frère). Et nous confie travailler sur un nouveau « gros » projet côté Vieux-Lille pour septembre 2017... Une nouvelle étoile ? Il n’en dira pas plus mais l’œil frise... alors on en reparlera. VOYAGE AU GRÉ DES SAVEURS La carte du Cerisier, c’est aussi un voyage, décliné en trois escales au choix. La « Petite Balade », la « Promenade du Pêcheur », et le « Voyage gastronomique ». Fidèle aux légumes du pays local, le petit pois, la fleur de courgette, l’asperge blanche, le lingot du nord ou la betterave, inconditionnel de la pêche boulonnaise, Eric Delerue sait aussi sublimer des coups de cœur ramenés d’ailleurs comme l’asperge verte de Mallemort, le caneton de Challans ou les pigeonneaux de Vendée. Ici, « tout est fait maison, sauf le beurre », marqué toutefois du sceau de la maison, la cerise. Des plats signature, oui, quelques-uns... qui font « rouspéter » si on les enlève trop longtemps de la carte : l’escalope de foie gras poêlé aux cerises confites, l’émulsion caramel beurre salé au Carambar, ou le homard, dont il sait tirer le meilleur pour élaborer des ravioles comme un exceptionnel menu en 9 services. Eric Delerue, un chef sans carcan, ambassadeur d’une cuisine régionale énergique et prospective. C.D. Intérieur du restaurant Le Cerisier à Laventie Gaufre de pommes de terres à l’ail et crème de harengs RichardBaron-LightMotiv RichardBaron-LightMotiv Gaufre de pommes de terres à l’ail et crème de harengs UNE MANIÈRE ORIGINALE DE DÉTOURNER LA PÂTISSERIE TRADITIONNELLE - POUR 4 PERSONNES TEMPS DE PRÉPARATION : 1 H • Ingrédients : 500 g de pommes de terre Bint’je, 150 g de crème liquide, 30 g de maïzena, 1/2 sachet de levure, 1 œuf entier, 2 jaunes d’œufs, 10 g ail en poudre, sel, poivre. 100 g de harengs fumés, 100 g de crème liquide,150 g de crème fouettée. • Préparation : Cuisez les pommes de terre et réduisez-les en purée. Mélangez la purée avec, tour à tour : l’œuf entier, les jaunes, la crème, la maïzena, l’ail, la levure, le sel et le poivre. Cuire les 4 gaufres dans un gaufrier (5 min en fonction des appareils, en surveillant bien.). Comptez une louche bien pleine par gaufre. Préparez la crème de harengs fumés en faisant infuser le poisson dans la crème liquide 30 min. Passez la préparation au tamis. Laisser refroidir avant d’en incorporer 2 cuillères à soupe dans les 150 g crème fouettée. Réservez au frais. • Dressage : Garnir les gaufres de la crème de harengs fumés avec une poche à douille. Ajoutez quelques herbes fraîches (cerfeuil, aneth, shiso pourpre) et quelques grains de caviar de hareng. Ajoutez une huile d’olives mixée avec de la livèche. 2002, l’année de l’étoile au Michelin Retrouvez les astuces du chef sur le site www.tourisme-nordpasdecalais.fr • LE CERISIER 3 rue de la Gare 62840 LAVENTIE 03 21 27 60 59 www.lecerisier.com • LE OUI 13 Rue des Bouchers 59000 LILLE 03 20 38 52 67 www.leoui.fr « Un coup de boost phénoménal, une énorme surprise. » Il l’apprend par un coup de fil d’un proche. La nouvelle passe en boucle sur Fréquence Nord ! (actuelle France Bleu Nord). Il est le 2e étoilé du Nord cette année-là avec Jean-Luc Germond, du Sébastopol, à Lille, aujourd’hui fermé.
  • 12. 2323 MOUVEMENTS Pour aller plus loin LES YEUX DE L’ART ET DE L’HISTOIRE R endre la ville plus attractive, dans une démarche de démocratisation culturelle très forte » « Eclairer des pans majeurs de l’histoire » explique Laurence Pottier à Lens... « Comprendre les mutations urbaines actuelles », martèle Chantal Zamolo à Lille, « accompagner le public dans la découverte des richesses locales », confirme la douaisienne Guillemette Lagarde. Dans les services dédiés, les animateurs du label, véritables laboureurs du patrimoine, ont tous le même discours, passionné, érudit, convaincu. 4 villes, 2 pays composent le réseau nordiste (116 villes et 68 pays en France). Boulogne-sur-Mer (1986), Cambrai (1992), Roubaix (2001), Lille (2004), le pays de Lens-Liévin (2008) et Saint-Omer (1997), label étendu à son pays en 2013. Chacune de ces destinations est un voyage, promesse d’édifices labellisés, de monuments historiques, de sites classés et de musées. LAISSEZ-VOUS CONTER... ... des siècles d’histoire, dont les chapitres s’écrivent actuellement. Lille, la belle flamande, son centre historique à la parure architecturale exceptionnelle, de la Vieille Bourse au Palais Rihour en passant par ses 10 quartiers au patrimoine industriel majeur. Boulogne-sur-Mer, la portuaire, dévoile une vieille ville romaine, un patrimoine balnéaire et des quartiers des années 50 autour du port. Cambrai, ville d’un ancien siège épiscopal, organisée autour de son hôtel de ville, son théâtre et sa cathédrale, réserve aussi des émotions souterraines. Roubaix, autour de sa locomotive, le musée de La Piscine, mérite qu’on l’explore. Car la première ville de la métropole lilloise à avoir obtenu le label possède un patrimoine XIXe et XXe exceptionnel, des Archives du Monde du Travail, à la Condition Publique, cette usine textile reconvertie en site culturel vivant. Quand aux deux pays, quels concentrés de trésors ! VOUS AVEZ SÛREMENT SANS LE SAVOIR SUIVI UN GUIDE CONFÉRENCIER INCOLLABLE, TÉLÉCHARGÉ UN CIRCUIT SUR APPLI OU RÉCUPÉRÉ DANS UN OFFICE DE TOURISME UN PETIT LIVRET DE VISITE « LAISSEZ-VOUS CONTER... » AUTANT DE FORMULES PENSÉES PAR LES HOMMES ET LES FEMMES DU LABEL « VILLE ET PAYS D’ART ET D’HISTOIRE ». DEPUIS 30 ANS, CE LABEL DÉCERNÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION, ÉVEILLE LES HABITANTS ET LES TOURISTES AUX RICHESSES QUI LES ENTOURENT. LEVER DE RIDEAU SUR SIX DESTINATIONS RÉGIONALES CONJUGUANT AVEC BRIO ART, HISTOIRE ET VISIONS D’AVENIR. Boulogne-sur-Mer, le Musée dans le Château Comtal Anne-SophieFlament PhilippeFrutierIClaimaraispaysageprintemps-PhotoCarl-OfficedeTourismedelaRégiondeSaint-Omer Vue aérienne de la Citadelle de Lille LE CHATEAU DE LA MOTTE FENELON  Le restaurant Le 109 vous accueille près du centre-ville de Cambrai. Ici, la sélection rigoureuse des beaux produits de saison, largement mis à l’honneur, fait la fierté complice du Chef et des producteurs locaux. Square du Château, Allée Saint Roch, 59400 Cambrai 03 27 83 61 38 www.cambrai-chateau-motte-fenelon.com PRÉPAREZ-VOUS À RÊVER À SAINT-OMER  « Ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sous le charme d’une petite ville ! Saint- Omer, dominant son marais, a tout pour vous séduire. Ses places recèlent de bonnes adresses pour manger et s’amuser ; ses ruelles regorgent de petits commerces, et du jardin public à la Cathédrale vous pourrez flâner tout en découvrant l’histoire. » A partir de 75,00€ par personne : 1 nuit en chambre double dans le centre historique de la ville, le petit déjeuner continental, le dîner dans le centre historique, la visite de l’atelier des faiseurs de bateaux du marais, la balade en bateau traditionnel dans le marais. Informations et réservations : Office de Tourisme de la région de Saint-Omer 06 43 28 40 63 (Ursula) www.tourisme-saintomer.com HÔTEL LE MOUTON BLANC  A proximité de l’Abbaye de Vaucelles et idéalement situé au centre de Cambrai , cette jolie bâtisse d’architecture flamande est tenue dans la tradition familiale depuis plus de 20 ans. La cuisine gastronomique et les recettes raffinées fleurent bon le terroir. 33 rue d’Alsace Lorraine, 59400 Cambrai 03 27 81 30 16 • www.mouton-blanc.fr
  • 13. 2525 • DRAC / Direction régionale des affaires culturelles du Nord- Pas de Calais 03 20 06 87 58 www.culturecommunication.gouv.fr • LE RÉSEAU DES VILLES D’ART ET D’HISTOIRE www.vpah.culture.fr • SERVICE VILLE D’ART ET D’HISTOIRE LILLE 03 28 55 30 13 • AGENCE D’URBANISME ET DE DÉVELOPPEMENT DE LA VILLE DE SAINT OMER 03 21 38 01 62 www.aud-stomer.fr Pour aller plus loin PAYS DE LENS-LIÉVIN, 14/18 EN IMAGES Plongez au coeur de la Grande Guerre en visitant le nouveau musée Lens’ 14-18, Centre d’histoire Guerre et Paix, ouvert en juin 2015. Au pied de la nécropole Notre-Dame de Lorette à Souchez, cette structure contemporaine, aux « cubes » plongés dans la pénombre, dévoile des documents exceptionnels. Cartes interactives, photographies agrandies aux détails saisissants, films d’époque, une muséographie hyper moderne et très instructive. SAINT-OMER, LE XVIIIE SIÈCLE EN 3D Le plan-relief de la ville de Saint-Omer, conservé dans les réserves du musée des Plans-Reliefs à Paris était jusqu’alors invisible. Dommage, car ce colosse de 61 m2 est une mine d’or pour découvrir la ville au XVIIIe siècle. Grâce à un travail de numérisation exceptionnel, il est désormais possible de s’y promener en 3D sur le site www.patrimoines-saint-omer.fr/Le-territoire/Le-plan-relief- en-3D Unique ! ROUBAIX SUR LES RAILS Au départ de la gare Lille Flandres, embarquez en tramway et découvrez avec un guide l’histoire du « Mongy » et du Grand boulevard pour plonger ensuite au coeur du centre-ville de Roubaix, ses usines réhabilitées, et l’épopée du textile et de la mode. Celui de Saint-Omer, 301 km2 , réunit 34 communes autour d’un patrimoine naturel formidable, dont le joyau est le marais audomarois. Des paysages bucoliques entourent deux villes historiques : Saint-Omer, musée à ciel ouvert et Thérouanne, la « Pompéi médiévale ». Le pays de Lens-Liévin, enfin, fait figure de pépite culturelle aux multiples facettes, avec 36 communes riches d’un patrimoine oscillant entre vestiges miniers, classés au Patrimoine mondial de l’Unesco et traces de la Grande Guerre (musées, cimetières, circuits de balades). ... ET PROGRAMMEZ VOS ESCALES ! Une sélection de coups de coeur, dénichés pour vous par les animateurs du patrimoine. Pour fêter les 30 ans du label, une brochure « Parcours en Nord-Pas de Calais », a été éditée par la DRAC. Un guide gratuit incontournable à se procurer d’urgence. C.D. CAMBRAI SOUTERRAIN La ville cache un visage méconnu : des vestiges de carrières de craie et de fortifications datant du XVIe siècle. La citadelle impériale de Charles Quint fut en partie recouverte au XIXe siècle plutôt que d’être démantelée. Une véritable exception à découvrir lors de visites guidées. Nouveau : « les graffiti révélés », une visite virtuelle en 3D du château de Selles, Palais de Justice et plus ancien monument de la ville. Ses anciennes galeries sont couvertes de milliers de graffiti, réalisés par les détenus qui y séjournaient. BOULOGNE-SUR-MER, PATRIMOINE MARITIME VIVANT Le dernier week-end d’août, découvrez le patrimoine, l’histoire et le folklore vivant du Boulonnais à l’occasion de la Grande procession à Notre-Dame de Boulogne. La statue de la Vierge, conservée au coeur de la crypte de la basilique Notre-Dame de Boulogne, tout juste réouverte, est portée en cortège, accompagnée de groupes en costumes traditionnels. LILLE, LA CITADELLE VERSION NUMÉRIQUE Découvrez « La nature insoupçonnée », une toute nouvelle visite de la Reine des Citadelles, l’étoile de Vauban. Téléchargeable gratuitement sur Google Play et Apple Store, elle vous emmène à la découverte des petits coins de nature du poumon vert lillois. Une découverte interactive ponctuée de commentaires visuels et sonores. SamuelDhoteIPhilippeHouzé-LightMotivIFrancisBertout-LightMotiv Lens : la gare Art Déco en forme de locomotive DEMANDEZ LE PROGRAMME ! LES TERRASSES DE L’ENCLOS En plein cœur de la vieille ville, cette demeure de caractère du XIXe, située au pied des remparts et de la cathédrale, vous propose 5 chambres dont les thèmes retracent le riche passé historique et culturel de Boulogne et de ses proches environs. 6 Rue de Pressy, 62200 Boulogne-sur-Mer 03 91 90 05 90 www.enclosdeleveche.com CHAMBRES D’HÔTES VILLA LOUVRE LENS Au cœur de Lens, ces chambres d’hôtes se trouvent à quelques minutes de marche de la gare et des commerces ; installées à 1,1 km du musée du Louvre-Lens et à 1,2 km du stade Bollaert-Delelis. C’est l’assurance d’un séjour au cœur de l’activité touristique et sportive de Lens  ! 8 rue Gustave Spriet, 62300 Lens 07 82 88 45 58 • villa-louvre-lens.com RESTAURANT LE LION BOSSU Situé dans une ancienne demeure typique du Vieux-Lille datant de 1681, vous pourrez y apprécier la chaleur intime d’une salle à manger aux murs de briques anciennes et aux poutres apparentes. La cuisine y est généreuse, inventive et surtout particulièrement goûteuse. N’hésitez plus ! 1 rue Saint Jacques, 59800 Lille 03 20 06 06 88 • www.lelionbossu.fr
  • 14. 2727 HORIZONS CULTURELS UNE BAIE C’EST UNE OUVERTURE... VASTE ÉTENDUE MAGIQUE, RENCONTRE ENTRE LE FLEUVE ET LA MER. UNE PERSPECTIVE POUR L’IMAGINAIRE AUSSI, INSPIRANTE, FACE AUX BEAUTÉS EXQUISES DE LA NATURE. IL Y A PLUS D’UN SIÈCLE DES PEINTRES PRÉCURSEURS SÉDUITS PAR CET ESPACE ONT POSÉ ICI LEURS CHEVALETS. UN MUSÉE ET UNE BALADE INVITENT À SUIVRE LEURS TRACES... SUR LE CHEMIN DES PEINTRES, EN BAIE D’AUTHIE Paysage de la Baie d’Authie - Berck-sur-Mer FrançoisGoudeau
  • 15. 292929 proche des marins et de leurs familles. Il croque ces pêcheurs dans la vieillesse, réfugiés à l’hospice maritime. Donnant ainsi naissance à l’un des chefs-d’oeuvre du musée, une galerie de petits portraits stupéfiants d’humanité. 59 de sa main, et 34, après lui, par Charles Roussel. BAIE D’HIER, BAIE D’AUJOURD’HUI Au fil des tableaux, des liens se tissent entre la baie autrefois et la baie actuelle. Voici Le corps de garde en baie d’Authie de Jan Lavezzari et le taillis impénétrable de la dune à fourrés. Un faciès dunaire que vous appréhenderez lors du circuit qui commence au poste de secours « Les Sternes ». Sur d’autres tableaux, voilà la « laisse de mer », cet élément marin si important pour la constitution du milieu dunaire. Souillée trop souvent de déchets plastique en ce XXIe siècle dévastateur... Aujourd’hui, ce ne sont plus les pêcheurs et les flobarts qui attirent les foules. Cette activité disparaît définitivement dans les années 70. A la grande époque de la pêche, en 1900, la flotte berckoise compte bien une centaine de bateaux. Imaginez les mois de pêche au hareng, quelque 2 000 personnes s’activant sur la plage, marins, vérotières, pêcheurs au parc, chevaux tirant des charrettes pleines de la pêche du jour ! Un quotidien difficile mais pittoresque, qui inspire les peintres. Comme les costumes des matelotes, les femmes des marins, les naufrages, les coutumes locales et surtout, surtout, le flobart, omniprésent. Des scènes intimistes, des paysages si saisissants de réalisme que l’on croirait des cartes postales, des moments de vie croqués, dupliqués, vendus aux touristes aisés venus en villégiature à Berck-sur-Mer. Les stars aujourd’hui, ce sont les phoques, les gris et les veaux marins. Devenus à la baie ce que les marmottes sont aux Alpes. Ils se reposent à marée basse sur les bancs de sable. Spectacle émouvant, complicité touchante offerte par ces animaux sauvages. Qui se respecte. Alors observez-les à distance, sans bruit, à la jumelle ou avec Marie-Hélène et Jean-Louis, les guides de l’Association Découverte Nature. Ils vous raconteront leur histoire et leurs petites habitudes... Et vous les verrez disparaître à l’horizon, merveilleux ambassadeurs d’un territoire dont les couleurs n’ont pas fini d’émerveiller les hommes. S ur votre gauche, le phare de Berck-sur-Mer, sur votre droite, les dunes, collines de sable mouvantes, recouvertes de vagues vertes et grises, oyats, mousses et fourrés. En face, l’immensité de la Manche... Le fleuve Authie, 103 km, y termine sa course, donnant naissance à 2 000 hectares de pur bonheur. Une nature encore plus sauvage à la fin du XIXe siècle que des peintres tels Manet ou Boudin viennent saisir en coup de vent. D’autres vont se poser ici plus longtemps, grâce au train Paris-Calais qui fait de cette destination de bord de mer presque «saharienne» un îlot accessible en seulement 3 heures. Ils s’appellent Ludovic Napoléon Lepic, Francis Tattegrain, Jan Lavezzari, Charles Roussel ou Marius Chambon... Leur nombre est aussi mouvant que ces sables qui les attirent. Lepic, c’est un pionnier, un phénomène. Meilleur ami de Degas, fils et petit-fils de général à l’âme d’artiste. Il fait partie de ces peintres qui, parmi les premiers, sortent des conventions académiques et des ateliers poussiéreux pour aller sur le motif et saisir la beauté de la nature sur le vif. En témoigne le tableau La Plage de Berck au pliant, exposé au Musée Opale Sud. Au premier plan, le pliant du peintre, seul face à la plage et aux dodus flobarts, ces bateaux emblématiques du secteur, robustes, à fond plat. « C’est une profession de foi », explique Georges Dilly, le conservateur. « A cette époque, les impressionnistes imposent comme règle de travail ce qui était encore expérimental du temps de Corot. Regardez cet autoportrait de Tattegrain qui suit les préceptes du maître en se représentant peignant au milieu des dunes. » Ce musée concentre la quintessence des oeuvres de ces artistes dits « de l’école de Berck », passionnés par les paysages et la vie locale, intimement liée à la pêche. Tattegrain monte à bord, VISITES GUIDEES DE LA BAIE OU DE LA STATION AVEC L’OFFICE DE TOURISME BALADES EN BAIE D’AUTHIE ENTRE PEINTURE ET NATURE • ASSOCIATION DECOUVERTE NATURE adn-62@laposte.net • MUSÉE DE FRANCE OPALE SUD BERCK-SUR-MER 03 21 84 07 80 Rivage dunaire à Merlimont, près de Berck-sur-MerAtelier pour enfants au musée «Opale Sud» de Berck-sur-Mer Portraits des pensionnaires de l’Asile Maritime peint par F.Tattegrain et Ch. Roussel FrançoisGoudeauIPascalMorès-LightMotiv MuséeOpaleSuddeBerck-sur-MerIFrançoisGoudeau Exposition Trigoulet, la modernité avortée Dans la production des peintres qui exercent à Berck entre 1870 et 1914, l’arrivée en 1896 d‘Eugène Trigoulet (1864-1910) ouvre un chemin vers la modernité. Si certaines de ses toiles se fondent dans la lecture naturaliste ambiante, il explore vite d’autres voies et passe d’un trait caustique à la Daumier à un expressionnisme que conforte une efficace austérité chromatique. Dans ses œuvres volontiers dérangeantes, il n’est pas interdit d’entrevoir les audaces que le génie d’un Picasso saura faire fructifier. Privant l’école de Berck de son seul novateur, la mort prématurée de Trigoulet la condamne à revisiter, jusqu’à la disparition des Roussel, Lavezzari et Chambon, les transcriptions devenues anachroniques des années 1880. La première exposition consacrée à cet artiste est à voir au musée en 2016. Les phoques, nouveaux habitants de la baie d’Authie
  • 16. 3131 HORIZONS CULTURELS BIEN QUE MARQUÉE AU FER ROUGE PAR LA SECONDE GUERRE MONDIALE, CALAIS POSSÈDE UN REMARQUABLE PATRIMOINE. SON BEFFROI AURÉOLÉ PAR L’UNESCO, SON ÉGLISE NOTRE-DAME CLASSÉE MONUMENT HISTORIQUE, SA TOUR DE GUET ET LES CHEMINÉES DE SON PASSÉ INDUSTRIEL RÉHABILITÉ EN FONT UNE ÉTAPE AU SOMMET. CALAIS, PATRIMOINE AU SOMMET Calais - Le théâtre et le monument Jacquard —RobedebalMaggyRouff,1960©F.Kleinefenn— Tél : +33 (0)3 21 00 42 30 www.cite-dentelle.fr FrancisBertout-LightMotiv
  • 17. 333333 Au mitan du XIXe siècle, la croissance de la ville repose sur la dentelle. Aujourd’hui, avec cinq usines en activité et un savoir- faire incontesté, Calais demeure un pôle dentellier incontournable dans le monde. Quand en 2009, la Cité Internationale voit le jour, elle devient immédiatement un haut lieu culturel. Installée en lieu et place de l’ancienne usine Boulart, reconnaissable à sa façade bombée à motif de carton Jacquard, elle est d’un rare dynamisme. Des ouvriers tullistes actionnent des métiers à tisser devant nos yeux, tout au long du parcours jalonné d’authentiques témoignages audio. Plus loin, on trouve une bibliothèque de la mode et une machine 3D qui nous permet d’essayer des costumes d’époques grâce à un avatar. L’immersion est totale, la reconversion réussie. On peut en dire autant du Channel. Situés sur l’autre versant de la ville, les anciens abattoirs réhabilités en Scène nationale incarnent le renouveau de Calais. Avec sa grande Halle, son chapiteau et ses milliers de mètres carrés qui baignent encore dans leur jus, le Channel est l’écrin idéal pour accueillir de grosses machineries (Compagnie Royal de Luxe) et des artistes singuliers (Bartabas). Le château d’eau est devenu un belvédère. Même le Channel possède sa propre tour d’observation. J.L. C lassé patrimoine de l’Humanité depuis 2005, restauré en 2011, le beffroi de Calais est la vigie idéale pour qui veut profiter d’une vue à 360°. Perché à soixante- quinze mètres, on surplombe les principaux édifices qui font la renommée de la cité : l’Hôtel de ville, les Six Bourgeois de Rodin, le Grand Théâtre dont la première pierre fut posée par le président Emile Loubet en personne en 1903 et le Musée des beaux-arts. Après avoir longtemps hébergé les riches collections de dentelles, ce pur produit de la reconstruction abrite aujourd’hui une très respectable collection de peintures françaises, flamandes et hollandaises. La lecture du paysage nous emmène en direction de la houle, vers le phare de Calais d’abord dont l’ascension se paye au prix fort de 271 marches. Entre les deux se trouve une petite bande de sable qui est entrée dans la légende le 25 juillet 1909. C’est en effet depuis ce curieux aérodrome que Louis Blériot réalise la première traversée de la Manche aux commandes de son petit avion de bois, au fuselage tendu avec des cordes de piano. Il faut croire qu’à Calais l’altitude attire les héros. Miraculeusement épargnée par les vicissitudes de l’Histoire, la tour de guet est en effet flanquée d’un drapeau bleu et blanc à croix décentrée en mémoire du valeureux « Capt’ain Tom1 ». La tour domine la place d’Armes qu’on dirait protégée d’une flottille de restaurants et de bars branchés. Depuis les nombreuses terrasses, on peut renvoyer le salut aux statues de Charles et Yvonne de Gaulle. C’est en effet juste à côté, en l’église Notre-Dame, que le couple se marie le 7 avril 1921. Mais au cours de la Seconde Guerre mondiale, comme 73 % de la ville, les parties supérieures de l’édifice sont mises en capilotade. Mythifié par le célèbre film Week-end à Zuydcoote, le plus ancien bâtiment de la ville de style Tudor (1224) est en restauration depuis plus de soixante ans. Aujourd’hui classé Monument historique, il a fière allure avec son marbre et ses colonnes d’albâtre. Le chœur, le tabernacle et le monumental retable du XVIIe en constituent les pièces majeures. Tandis que la herse en feuilles d’or qui le protège n’est pas sans rappeler la fameuse dentelle de Calais. • MUSEE DES BEAUX-ARTS 03 21 46 48 40 www.musee.calais.fr • GRAND THÉÂTRE 03 21 46 66 00 www.calais.fr • CHANNEL 03 21 46 77 00 www.lechannel.org • CITE INTERNATIONALE 03 21 00 42 30 www.cite-dentelle.fr La fontaine animée et lumineuse devant la Tour du Guet, sur la place d’Armes renovée Le monument du couple De Gaulle (Charles De Gaulle et Yvonne Vendroux), œuvre de Elisabeth Cibot, sur la place d’Armes Navette fluviale, devant la Cité internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais Calais - Beffroi de l’Hôtel de Ville et monument aux Bourgeois de Calais, œuvre en bronze d’Auguste Rodin FrancisBertout-LightMotiv SamuelDhoteIAgatheVerschaffel-Cabine-Acryliquesurtoile-2010 Calais bientôt Ville d’Art et d’Histoire ? Les peintures qui défrichent En 2015, la ville de Calais s’est lancé un prestigieux défi : être inscrite au rang de Ville d’art et d’histoire. La réponse sera donnée en 2018. D’ici là, de nombreuses actions participatives avec les habitants de la ville et les touristes seront menées. Depuis février, on peut devenir beta- testeur via l’application beta.ohahcheck.com. L’objectif est de former une communauté autour des amoureux du patrimoine qui vont localiser, visiter et commenter en ligne les pépites de la ville. Agathe Verschaffel est une baroudeuse. Dès que l’occasion se présente, la jeune Calaisienne crapahute dans ce qu’elle appelle ses « no men’s land à l’esthétique poétique ». Les usines désaffectées et les zones portuaires de sa ville natale constituent ses terrains de chasse de prédilection. Après avoir réalisé des clichés de grues, de structures métalliques, de façades en briques à l’abandon et autres vestiges de l’ère industrielle, elle les reproduit chez elle à l’acrylique. Le résultat est d’un hyperréalisme saisissant. « Calais m’a offert ses lignes, ses couleurs, ses hangars, l’histoire de ses hommes », dit-elle simplement. En retour, l’artiste lui offre l’immortalité. Atelier Agathe Verschaffel 42, rue du Duc de Guise à Calais http://agathe-verschaffel.fr 1. Tom Souville (1777/1839) était un redoutable corsaire. Né à Calais, ce navigateur hors pair contribua à enrichir la ville par ses prises.
  • 18. 3535 MOUVEMENTSRANDONNÉE RANDO STREET ART À LILLE LILLE EST DEVENUE EN QUELQUES ANNÉES UNE VÉRITABLE GALERIE D’ART À CIEL OUVERT. UNE RANDO URBAINE INÉDITE PERMET DE DÉCOUVRIR CES ŒUVRES D’ART CONTEMPORAIN, DE STREET ART OU D’ART MURAL. BRANCHÉ, DÉCALÉ ET PASSIONNANT. RANDONNÉE N ’en déplaise aux grincheux, l’art se retrouve aujourd’hui autant sur les murs et places de nos cités qu’entre les cloisons de nos académies. Qui plus est à Lille, qui brille depuis des années par son soutien à toutes les formes d’art, des plus classiques aux plus avant-gardistes. Lille 3000, le mouvement des Maisons Folies, le programme de commandes d’œuvres « Lille ville d’Art et d’Artistes », tout comme l’accueil par la ville en 2013 de la première édition de la Biennale Internationale d’art mural, sont la preuve du dynamisme lillois en matière de street art. Mieux, la ville propose une randonnée urbaine sur le thème de l’art contemporain et de l’art mural. Le principe ? Une déambulation libre à vélo, à la découverte de toutes les œuvres qui font de la capitale des Flandres une véritable galerie d’art à ciel ouvert. Pour peu qu’on sache ouvrir les yeux… Celle-ci peut prendre comme point de départ la place François Mitterrand, aux pieds de la gare Lille Europe, où se dressent les célèbres Tulipes de Shangri-La. Monumental bouquet de fleurs multicolores, l’œuvre est devenue l’un des emblèmes de la ville de Lille. A quelques mètres de là, l’avenue Willy Brandt s’est de son Street Art - La Halle de la glisse à Lille SamuelDhoteIRichardBaron,SébastienJarry-LightMotiv AntoineRepesse-LightMotiv A PLACE FRANÇOIS MITTERRAND – LILLE « Les tulipes de Shangri-La » de Yayoi Kusama - 2003 B AVENUE WILLY BRANDT – EURALILLE « Les graffes du tripostal » - Peinture de James Cochran - 2004 C PLACE DU CARNAVAL – LILLE MOULINS « Intramoulins : Le chemin lumineux » de Pascale Marthine Tayou - 2012 (composition de 10 sculptures traitant de la place de l'homme et de la rencontre des identités). D PLACE DENIS CACHEUX – WAZEMMES « Calligraffiti » de Lady Alezia, Zepha et Dany Boy – 2013 Pour retrouver la carte du parcours : www.lille.fr/cms/accueil/culture-lille/Musees-et- expositions/art_dans_la_ville/street-art-et-art- mural côté offerte aux graffeurs en 2004. En résulte sur la façade du Tripostal plusieurs tags monumentaux, dont un visage d’homme sous une capuche, et un chat jaune stylisé arborant un large sourire… Direction le quartier populaire de Fives maintenant, où toute une série de graffes attendent le visiteur : rue Massenet grâce au travail du Collectif Frelon, boulevard de l’Usine où se déploie une abstraction de l’artiste américain Kool Koor, ou encore rue Boldoduc pour admirer la fresque de 50 mètres réalisée par des artistes professionnels et les habitants du quartier. A quelques pas de là, impossible de manquer La Demoiselles de Fives, sculpture de l’artiste Kenny Hunter rappelant à la fois le passé industriel du quartier, ses bals populaires ainsi que son rayonnement international. Petit détour ensuite par la gare Saint-Sauveur, pour découvrir l’un des personnages de la monumentale Parade des Anges et Démons, ces gigantesques bébés affublés d’ailes ou de cornes pour le moins… inquiétantes. Dans le quartier Moulins , c’est en s’inspirant de ses rencontres avec les habitants que l’artiste Pascale Marthine Tayou a imaginé en 2012 l’œuvre intitulée « Intramoulins : le chemin lumineux », elle se trouve place du Carnaval et se compose de 10 sculptures traitant de la place de l’homme et de la rencontre des identités. Du côté de Wazemmes-Gambetta, la Biennale internationale d’Art mural de 2013 a laissé des traces. Place Denis Cacheux d’abord, avec le Calligraffiti de Lady Alezia, Zepha et Dany Boy où s’entremêlent calligraphies latines et arabes pour former une écriture onirique et labyrinthique. Rue Guillaume Apollinaire, c’est une fresque de Fabien Swyngedauw qui vient égayer un mur de béton, quand 3 tags de grande taille colorent la rue de l’Abbé Aerts. Autre quartier mis à l’honneur : Vauban. En soirée, le Palais Rameau laisse apercevoir un lustre diffusant une étrange lumière verte, œuvre de l’artiste turc Sarkis. Non loin de là, le visiteur pourra admirer divers graffitis rue Roland, rue Lestiboudois ou encore rue Gobin, avant de clore sa déambulation pourquoi pas Quai du Wault devant l’un des « Poissons de Lille » d’un artiste inconnu. Convaincu ? Ne tardez pas à venir découvrir cette déambulation inédite, puisque les œuvres de street art sont, par définition, éphémères… O.F. 1 2 3 4
  • 19. 3737 GASTRONOMIE SON NOM IMPOSE DES CIRCONVOLUTIONS LABIALES POUR QUI N’EST PAS NÉ À L’OMBRE D’UN BEFFROI. SANS PARLER DE L’ORTHOGRAPHE ! POTJEVLEES, TRANCHE JACQUES MESSIANT, HISTORIEN DE LA FLANDRE QUI S’EST PENCHÉ SUR CE FLEURON DE SON TERROIR. « AVEC, PRÉCISE- T-IL, UN CH FINAL, QUI MARQUE EN FLAMAND LA FAMILIARITÉ ET L’ATTACHEMENT. » CAR ON L’AIME, CETTE TERRINE DONT LA RÉPUTATION A FRANCHI LES FRONTIÈRES RÉGIONALES. LE POTJEVLEESCH, PETIT POT, GRAND PLAT C ’est, avec le hochepot, une des recettes les plus anciennes de la cuisine flamande. Taillevent, dans son Viandier, décrit dès le XIVe siècle cette marmite de viande conservée en pot, d’où son nom qui signifie littéralement petit pot de viandes. On pense à tort que c’est une spécialité dunkerquoise. En fait, il était préparé dans toutes les fermes de Flandre. On lit aussi que c’est l’abondance des lapins dans les dunes côtières qui a initié la recette. C’est surtout une technique de conservation des viandes, souligne Luc Vanpoperinghe, charcutier à La Madeleine, qui en fabrique des palanquées. « Comme le confit de canard, explique t-il. On cuisait le potje dans le four à pain et on le gardait quelques mois à la cave sous sa couche de graisse. » Particularité : les viandes sont mitonnées dans un jus vinaigré, parfumé aux baies de genièvre, qui remplacent avantageusement le poivre. Autre idée reçue : le potjevleesch serait un plat de pauvre. Pas de bas morceaux, mais de la chair blanche et même du veau, viande de qualité. « C’était aussi une façon d’utiliser toutes les viandes, quand on tuait beaucoup de bêtes pour les mariages », raconte encore le charcutier du Palais des Gourmets, qui préside le concours international de potjevleesch. Tous les deux ans, une centaine de participants, professionnels et amateurs, y mesurent leur recette. La prochaine édition a lieu à Bailleul en mai. Et si vous vous lanciez ? LES CONSEILS DU PRO Chacun sa recette. Mais Luc Vanpoperinghe précise : « un vrai potjevleesch contient trois ou quatre viandes blanches : porc et/ ou veau, lapin et poulet. Mais pas de dinde. Le code des usages de la charcuterie est formel. Et il est important que l’on reconnaisse la chair de chaque viande, même si leur saveur se mélange. » Désossé ou non ? « Les deux sont possibles », précise t-il, avouant sa préférence pour la version avec os. « Méfiez-vous de ces terrines qui se coupent en tranches bien nettes. Ce n’est pas de la gastronomie, mais de la conserve ! ». Un conseil de dégustation ? « Avec de la salade et des frites, qui font fondre la gelée et leur donne un petit goût vinaigré. » C.D. AdelineVendeville XavierNicostrate 1/ La veille, préparez la gelée : laissez bouillir tout doucement pendant 1 h le pied de veau avec les autres ingrédients de la gelée. Débitez les viandes en morceaux en laissant les os. Epluchez et émincez les échalotes 2/ Dans les terrines, rangez les morceaux en faisant alterner les viandes en couches successives. Salez et poivrez chaque couche. 3/ Remplissez les interstices avec les échalotes et les baies de genièvre. Posez sur le tout une branche de thym, une feuille de laurier et une couenne de lard frais, côté gras vers l’intérieur. Versez 1/3 de vin blanc pour 2/3 de vinaigre (soit la valeur d’un verre à vin au total pour une grande terrine). 4/ Scellez hermétiquement en lutant les terrines avec un mélange de farine et d’eau. 5/ Mettez les terrines à cuire au four préchauffé à 210°C (Th. 7) pendant 1h45. Laissez refroidir. Recette extraite de Carnet de recettes des estaminets, par Jacques Messiant (Ed Ouest France) POUR 2 GRANDES TERRINES 1kg d’échine de porc 1 kg d’épaule de veau 1 lapin 1 poulet Vin blanc sec Vinaigre d’alcool 1 assiette d’échalotes 5 baies de genièvre Couennes de lard frais Thym, laurier, sel, poivre Pour la gelée 1 pied de veau Couenne de lard 1 bouquet garni, sel, poivre RECETTE DU POTJEVLEESCH « Il y a autant de recettes que d’orthographes fantaisistes pour ce plat emblématique des Flandres. Mais pas sûr que l’on connaisse si bien ce « petit pot de viandes ». Assiette de Potjevleesch
  • 20. 3939 ClaireDecraene ACTUALITÉS Paradis de nature. Pour le coup, l’expression n’est pas galvaudée. 80% du territoire de Merlimont, petite station balnéaire familiale entre Le Touquet et Berck-sur-Mer, est constitué d’espaces naturels (dont au sud, la forêt domaniale de la côte d’Opale, classée en réserve biologique). Entourée par les dunes, la station préserve cet écrin fragile. Pour vivre un moment unique, filez au bout du front de mer, totalement réaménagé et bordé de villas balnéaires datant des années 30, mariant courbes et angles aigus, bow-windows et jolis balcons. Choisissez un jour de grand vent, à marée haute, et cramponnez-vous aux rembardes du belvédère... Titanesque n’est-ce pas ? Oui, on se croirait à la proue du grand navire. D’ailleurs, la table d’orientation emmène en voyage : Plymouth, tout droit à 408 km, New-York, à 5 730 km.... Une vue sensationnelle et des couleurs opalescentes, nuances infinies de gris, d’ocre, de rose et de vert, offertes par la mer et les dunes. SERPENTER, OBSERVER, RESPIRER Les dunes... c’est au coeur de ces collines douces et ondoyantes que se poursuit la découverte. Au départ de la Place de la Gare, près de l’office du tourisme, on embarque pour une balade suspendue sur une passerelle en bois. Ce long serpent chemine au fil d’une mer de sable et de nature, sans jamais l’agresser. On se retrouve ainsi totalement immergés dans un site naturel préservé, observateurs privilégiés d’une nature intacte. Le bois craque sous nos pas et perturbe à peine le silence. Dunes à oyats mouvantes et ocres ; pelouses à mousses au vert si intense qu’il en paraît presque surnaturel ; petites mares (pannes) et leur faune de crapauds calamites, libellules écarlates, ou orchidées extraordinaires ; et enfin forêts dunaires : sur un peu plus d’un kilomètre, vous aurez la chance d’appréhender les quatre grands milieux dunaires de la « plaine picarde ». Encore une fois, pour prendre un peu de hauteur, un belvédère dévoile un panorama ouvert sur ce joyau de la côte d’Opale. C.D. LE BELVÉDÈRE DE MERLIMONT Un balcon sur la mer IL EST DES LIEUX OÙ L’ON SE SENT EN OSMOSE AVEC LA NATURE. DES ENDROITS QUI RESSOURCENT, QUI INSUFFLENT UNE ÉNERGIE POSITIVE. LA CÔTE MERLIMONTOISE EN FAIT PARTIE. SUR LA DIGUE, UN BELVÉDÈRE OFFRE UNE VUE PANORAMIQUE SUR LA MER. DANS LES DUNES, UN SENTIER DE BOIS BUISSONNIER TRANSPORTE DANS UN ENVIRONNEMENT NATUREL INTACT ET SAUVAGE. BELVÉDÈRE DU FRONT DE MER. Au bout de la digue, au nord. C’est également le point de départ de deux circuits au coeur du massif dunaire (sentier des cochevis et sentier des fauvettes). SENTIER DE DÉCOUVERTE DE LA DUNE PARABOLIQUE. 1,4 km. 45 minutes. Facile. Accessible aux fauteuils roulants et aux poussettes. Ouvert de mi-Avril à mi-Octobre LANDRETHUN-LE-NORD(À8KMDUSITEDES2CAPS) www.mimoyecques.fr mimoyecques@terredes2caps.com www.facebook.com/pages/ Forteresse-de-Mimoyecques Tél. : 0033 (0) 321 871 034 Adulte : 5,50 € Enfant de + de 6 ans : 4 € Tarifs groupes et familles : nous consulter BASE SECRÈTE LE CANON DE LONDRES Adulte : 3€ Enfant de + de 6 ans : 2€ Tarifs groupes et familles : nous consulter Le Cardo 62250 MARQUISE capland@terredes2caps.com Tél. : 0033 (0) 391 182 000 www.capland-cip.fr www.facebook.com/Capland.cip PAR L’A16 SORTIE 36 Un aménagement scénographique qui vous propose une immersion au coeur de notre territoire Centre d’Interprétation du Paysage Ouvert d’Avril à Novembre Voyage au centre de La Terre des 2 Caps
  • 21. 4141 ÉVÉNEMENTS L’œil avisé et aiguisé du collectionneur d’art Roger Dutilleul, croise le talent d’Amedeo Modigliani et devient alors féru de son art. Il s’enquière de ses œuvres les plus emblématiques, même après sa mort, dont son propre portrait. Adulé aujourd’hui, Modigliani l’est beaucoup moins à son époque, l’essentiel de sa carrière se déroule entre tumulte et ivresse, fureur et passion et s’échelonne sur une dizaine d’années seulement. Ses tableaux sont pourtant bouleversants par la simplicité, la sobriété des lignes et des couleurs. On les admire au Lam puisqu’ils font partie des collections permanentes léguées par Roger Dutilleul et son neveu Jean Masurel ; s’ajoutent pour la rétrospective de nombreux prêts inédits provenant des musées nationaux. Trois aspects de sa carrière brève et féconde sont ici dévoilés : sa sculpture influencée par l’art africain primitif celui du masque, ses portraits sont stylisés et reflètent sa sensibilité à l’humain et enfin sa relation singulière qui le lie à l’un de ses plus importants collectionneurs Roger Dutilleul. L’ensemble dégage une impression de mélancolie, de beauté élégante et fragile... On est fasciné. www.musee-lam.fr ­­— L’OFFICE DE TOURISME ET DES CONGRÈS DE LILLE VOUS PROPOSE UN SÉJOUR DÉDIÉ À « MODIGLIANI » CE SÉJOUR VOUS EST PROPOSÉ DU 27 FÉVRIER AU 5 JUIN 2016. Il comprend : • 1 ou plusieurs nuit(s) d’hôtel - le week-end : 1 nuit achetée, 1 nuit offerte • l’entrée à l’exposition « Amedeo Modigliani, une rétrospective » à tarif réduit, avec billet horodaté et coupe-file • des guides touristiques pour préparer le séjour En option : le City Tour : visite guidée d’1h en bus panoramique et décapotable. Système audio-visuel en 9 langues. Départ à chaque heure de 10h à 17h. Tarif réduit accordé dans le cadre de cette réservation. La Navette du centre-ville de Lille au musée du LAM à Villeneuve d’Ascq : le samedi et le dimanche, départ place Rihour devant l’Office de Tourisme et des Congrès de Lille. Pour toute réservation : Pôle Commercialisation pour individuels Centrale de Réservation T. +33 (0)3 59 57 94 01 F. +33 (0)3 59 57 94 17 s.rose@lilletourism.com www.lilletourism.com Du 27 février au 5 juin « AMEDEO MODIGLIANI (1884-1920), UNE RÉTROSPECTIVE » AU LAM (LILLE MÉTROPOLE MUSÉE D’ART MODERNE, CONTEMPORAIN ET D’ART BRUT) À VILLENEUVE D’ASCQ La rencontre fructueuse entre Roger Dutilleul et Amedeo Modigliani nous vaut cette magnifique exposition ModernaMuseet,Stockholm MoïseKisling-DépôtduMuséeNationald’ArtModerne-CentrePompidouParisauLAM PhilipBernard©DR Amedeo Modigliani, Femme assise à la robe bleue, 1917-1919 Amedeo Modigliani, Moise Kisling, 1916 Amedeo Modigliani, Nu à la chemise A PARTIR DE 29 € PAR PERSONNE, EN CHAMBRE DOUBLE (2 JOURS/1 NUIT) LECTURES L’ESPRIT D’ÉQUIPE PASSION, ESPOIR, IDOLES ET DRAMES HUMAINS, LES ÉDITEURS DU NORD ET DU PAS-DE-CALAIS L’ONT BIEN COMPRIS : LE SPORT RÉUNIT À LUI SEUL TOUS LES ÉLÉMENTS INDISPENSABLES À LA CONCOCTION D’UNE BONNE HISTOIRE. ALLEZ, TOUS EN SELLE ! Mais enfin pourquoi diantre, n’en déplaisent à l’Allemagne, dernier vainqueur de la Coupe du Monde de football, et à la France – tout le monde s’en souvient –, les Brésiliens gagnent-ils toujours au football ? Mais parce que le foot habite les rues des favelas, parce qu’il fait mentir les inégalités sociales, parce que, parce que… Pelé ! Tout cela s’explique et ce petit livre malicieux mais parfaitement documenté vous fera désormais accepter avec résilience cette domination planétaire. Voici une belle histoire d’amitié autour du ballon que nous conte Patrick Robert, président du LOSC Association et des Anciens Dogues, dans son premier roman adressé aux jeunes amoureux du football. Julien, douze ans, jeune espoir du club de Wissant, se prend de passion pour le club mythique anglais de Chelsea mais est brutalement écarté de sa passion par un terrible accident. Il faudra toute l’amitié du meneur de Chelsea Eddy Allard, clin d’œil à Eden Hazard, pour le remettre sur pied. C’est à travers les portraits d’anonymes, loin des flashs et des scandales, qu’André Soleau et Philippe Debeerst nous racontent la formidable aventure humaine du Tour de France. Photographe, journaliste (Chistian Palka), kinésithérapeute, spectateur, ardoisière, motard, le regard que ces hommes et ces femmes posent sur le Tour contribuent à sa longévité et sa force et sont le sel de ce qui transforme de simples hommes en héros. 1. Pourquoi les Brésiliens gagnent toujours au football de David Delporte, coll. Enquête d’ailleurs, Hikari éditions 2. Histoire des Derbys. Les Derbys Lille-Lens depuis 1945 de Jean- Baptiste Allouard et Olivier Brochart, Les Lumières de Lille 3. Un seul but : le foot de Patrick Robert, Airvey éditions 4. Marco Pantani a débranché la prise de Jacques Josse, Editions La Contre-Allée 5. A notre Tour. Les acteurs de l’ombre soufflent les 100 bougies du Tour de France d’André Soleau (textes) et Philippe Debeerst (photographies), Pourparler éditions. — 47 — Pas de nOUnOUrs maIs Une mOTO ! Claire Pedrono Ardoisière C ette charmante jeune femme a deux vies. La première se passe toute l’année derrière un écran d’ordinateur. Après un DUT suivi d’un master de finances elle est devenue analyste des risques des entreprises. Elle étudie les dossiers financiers de grands groupes. La saison cycliste venue, elle troque les hauts talons contre des chaus- sures de montagne, enfile une combinaison et part sur les routes, à l’ar- rière d’une moto. Ardoisière du Tour de France, Claire Pedrono ne garde que les chiffres comme lien entre les deux activités, même si l’infor- matique n’a pas encore franchi la porte de chez ASO, au moins pour communiquer les écarts aux coureurs. Des essais ont bien eu lieu avec l’ardoise digitale mais la bonne vieille méthode de la main ferme qui tient la craie d’école reste la plus efficace. Comment cette jeune femme plutôt menue a-t-elle été propulsée sur ce siège d’ordinaire réservé aux hommes et qui exige des talents d’acrobate et un estomac à toute épreuve, lorsqu’on dévale les cols sans même se tenir au pilote? Claire vous répond avec un naturel désarmant qu’elle est coureur cycliste et d’origine bretonne, bien sûr, une terre où l’on naît sur deux roues. Mais surtout, elle sait foncer droit devant, sans se soucier des trajectoires, lorsqu’elle a une idée en tête: «Je voulais faire le Tour de France même sous la peau d’un gros nounours, à distribuer des bonbons. Lorsque Christian Prudhomme est venu donner une conférence près de chez moi, j’ai compris que le train ne repasserait pas une deuxième fois. Je me suis pris quelques portes de face mais j’ai réussi à l’aborder et à lui dire que je n’avais pas de réseau, pas de relations, juste ma passion à lui proposer.» Un discours spontané qui a dû plaire au directeur d’ASO car en fait de nounours, elle a hérité de l’ardoise et donc d’une proximité immédiate avec les coureurs. L’apothéose: «Je fais des allers retours entre le peloton et les échappés pour indiquer les écarts communiqués par les trois motos d’information. Je les note, je suis rarement accrochée au pilote. Elle ne transmet ni dans les descentes de cols, ni dans les zones de ravitaillement ni dans le dernier kilomètre qui précède le classement par points, là où il peut y avoir une attaque. Même chose si l’écart est inférieur à vingt secondes. Au-dessus de sept coureurs échappés, elle délaisse les numéros de dossard et écrit «groupe». Si le peloton est éclaté, elle s’adapte, ce que le «pianoteur» informatique ne pourrait pas faire. Quant au poids de l’ardoise, c’est quand même plus facile à manipuler qu’une boîte de sept kilos. Parfois, elle est tellement au cœur de la course, qu’elle précède l’événe- ment comme ce jour où elle a entendu le directeur sportif d’Europcar dire: «On va attaquer. Ils sont partis à trois, dont Thomas Voeckler.» Claire revit ces aventures avec toute la passion de ses vingt-huit prin- temps. Elle vient de boucler son quatrième Tour de France mais elle officie aussi sur Paris-Nice, Paris-Roubaix, le Critérium International, le Dauphiné et d’autres. Pour l’heure, elle a repris sa place derrière l’ordi- nateur, à peine le rideau des Champs-élysées tombé. Avec des images plein la tête mais aussi une petite angoisse qui revient chaque année, à la même époque: «C’est une mission. J’ai peur que ça ne recommence pas, que le téléphone ne sonne pas. Qu’on ne m’appelle plus.» On peut la rassurer. Ce n’est pas encore demain qu’elle prendra les congés payés de Madame tout le monde. Je n’avais pas de réseau, pas de relations, juste ma passion à lui proposer 1 2 3 4 Il est une autre région où le football rassemble les foules avec la force mythique accordée aux religions. Tels Romulus et Rémus, les clubs nordistes de Lens et de Lille se sont affrontés plus de cent fois, entrainant dans leur sillage des supporters passionnés et fidèles. Recueillant les témoignages de plus de 150 acteurs d’une histoire régionale mais surtout humaine, les auteurs retracent avec brio l’affrontement des deux principaux clubs du football nordiste. Un style incisif, précis, semblable aux récits de grandes batailles ancestrales. De courts chapitres qui racontent la montée vers les portes de la gloire de ce grimpeur italien éblouissant, atypique, dont le bandana et l’oreille percée d’un anneau lui valurent le surnom d’Il Pirata ; et puis la chute, vertigineuse, dans l’enfer du dopage et de la drogue. « Non mais vraiment qu’est- ce qu’ il t’ a pris / D’ aller mourir à Rimini » chantait Didier Wampas, en exergue de ce petit bijou romanesque. LA SÉLECTION DE L’ASSOCATION DES ÉDITEURS DU NORD ET DU PAS-DE-CALAIS 5
  • 22. 434343 ÉVÉNEMENTS Le 10 avril PARIS-ROUBAIX Reine des classique, la dure des dures, cette course mythique dans le monde cycliste créée en 1896 par Théodore Vienne, avec pour destination la capitale du textile de l’époque, est réputée pour ses secteurs pavés et surnommée « l’enfer du Nord ». www.roubaixtourisme.com — Le 17 avril LA ROUTE DU LOUVRE Sport et culture se partagent le marathon de Lille à Lens. L’engouement de cette course est croissant puisque les adeptes viennent de tous horizons et sont toujours plus nombreux à enjamber notre patrimoine minier. www.laroutedulouvre.fr — Les 29, 30 avril et 1er mai « LES TURBULENTES » FESTIVAL DES ARTS DE LA RUE À VIEUX-CONDÉ Chahut à Vieux-Condé ! La culture est à ciel ouvert où le burlesque tient une place de choix. Les organisateurs veillent à la dimension conviviale entre les habitants- acteurs et les artistes de la trentaine de compagnies invitées. www.lesturbulentes.com — Du 1er au 31 mars LE MOIS ART DÉCO- ARRAS BÉTHUNE LENS LIÉVIN Arras, Béthune et Lens programment des visites inédites autour de l’Art déco et vous laissent admirer l’empreinte qu’a laissée ce mouvement artistique sur ce territoire reconstruit. www.mois-art-deco.fr — Du 10 au 14 mars EXPOSITION INTERNATIONALE D’ORCHIDÉES À L’ABBAYE DE VAUCELLES Rendez-vous incontournable pour les orchidophiles. Producteurs et amateurs présenteront une diversité d’orchidées dans un écrin d’exception « les voutes de l’abbaye ». www.abbayedevaucelles.com — Du 14 au 20 mars FESTIVAL 2 CINÉMA DE VALENCIENNES Voyagez entre le réel, le virtuel, la fiction et les coulisses du cinéma dans les différents lieux de Valenciennes www.festival2valenciennes.com — Du 24 au 28 mars FESTIVAL DES IMAGES DE MER À NAUSICAA DE BOULOGNE-SUR-MER Propose la projection des plus belles images sous-marines du moment et aborde l’importance de la richesse de l’Océan, l’occasion de rencontrer des réalisateurs prestigieux et des passionnés du monde marin. www.nausicaa.fr — Le 28 mars CARNAVAL DE CASSEL Dès 6 h, tambours et grosses caisses, entonnent le début du dernier carnaval de saison. Arlequins, farandole bariolée défilent avec la famille Reuze, les géants de Cassel en habits de sortie. En ce lundi de paques, on fête la renaissance de la nature. www.cassel.fr — Du 30 mars au 3 avril LE FIGRA AU PALAIS DE L’EUROPE DU TOUQUET Festival International du Grand Reportage d’Actualité et du Documentaire de Société au Palais de l’Europe www.figra.fr — Du 1er avril au 31 décembre TEMPSFORTSSHAKESPEARE À SAINT-OMER Suite à la découverte du First Folio de Shakespeare à la Bibliothèque d’Agglomération de Saint-Omer, le territoire célèbre le 400e anniversaire de la mort de l’auteur avec les Shakespeare Days, en partenariat avec le théâtre du Globe à Londres et organise des spectacles, expositions, visites contées, rencontres artistiques, ateliers de théâtre et d’écriture, l’occasion de redécouvrir l’auteur. www.tourisme-saintomer.com — Du 9 au 17 avril RENCONTRES INTERNATIONALES DE CERF-VOLANT À BERCK-SUR-MER Des cerfs-volistes venus des quatre coinsdumondeémerveillentchaque année des centaines de milliers de spectateurs. Démonstrations, animations, ateliers de fabrication… www.cerf-volant-berck.com — VéroniqueVerchevalIjadislash.fr StephanMuntanerIPianosFoliesLeTouquetIRémiVimont Du 3 au 5 juin LES FOLIES DE MAUBEUGE Depuis plus de vingt ans, le festival surprend toujours par sa programmation variée. Certaines recettes restent comme le grand pique-nique urbain, la musique omniprésente, le théâtre sur le pavé et le final avec la foule déambulant dans la nuit… www.lemanege.com — Du 10 juin au 10 juillet CHAMPIONNAT D’EUROPE DES NATIONS DE FOOTBALL-L’EURO 2016 À LILLE ET LENS Le stade Pierre-Mauroy sera le théâtre de six matchs dont un quart de finale, quatre se joueront au stade Bollaert-Delelis à Lens. www.stade-pierre-mauroy.com www.rclens.fr — Les 18 et 19 juin JOURNÉES NATIONALES ET L’ARCHÉOLOGIE-PAYS D’ART ET D’HISTOIRE DE SAINT-OMER Le patrimoine archéologique du Pays d’art et d’histoire se dévoile et propose aux petits et grands de se familiariser avec certains pans de l’histoire. Spectacles de reconstitution historique, visites guidées, ateliers pour les familles. www.tourisme-saintomer.com — Le 19 juin BROCANTE DE MAROILLES Les rues de Maroilles sont envahies par près de 500 brocanteurs et des milliers de personnes. www.brocantedemaroilles.fr — Du jeudi 23 au 26 juin LONG MA, L’ESPRIT DU CHEVAL-DRAGON AU CHANNEL À CALAIS Vivez la déambulation spectaculaire de Long-Ma, le cheval-dragon, douze mètres de haut, cinq mètres de large, cinquante tonnes et de la poésie à revendre. www.lechannel.fr — Le22mai COURSECYCLISTE LILLE-HARDELOT Lerendez-vousdescyclos conviviauxsanschrono! 157kmàparcourirsurlesroutes duPas-de-Calais.Amateurset professionnelsseretrouvent souslasurveillanceattentivedes « AmisdeLille-Hardelot». www.lille-hardelot.com — Le 26 juin et du 17 juillet au 25 août FESTIVAL DE MUSIQUE CLASSIQUE « CLEF DE SOLEIL » À LILLE Des concerts de musique classique se donnent dans divers lieux culturels et patrimoniaux lillois, le jeudi à 18h30 par des artistes internationaux réputés. Cette année les œuvres de jeunesse des compositeurs sont à l’honneur (concert d’ouverture le 26 juin). www.clefdesoleil.com — Du 1 er au 3 juillet MAIN SQUARE FESTIVAL À ARRAS La Citadelle d’Arras se transforme en un lieu de concerts à ciel ouvert le plus prisé de France. L’ambiance bon enfant bouscule la foule, trop contente de suivre pendant 3 jours, le show de ces stars venant des 4 coins du monde. www.mainsquarefestival.fr — Du 2 au 13 juillet FESTIVAL DES JUVENTUS À CAMBRAI Repérer les plus talentueux jeunes solistes en Europe, promis à un rôle déterminant dans la vie musicale des décennies à venir, telle est la mission de Juventus. www.music-juventus.fr — Du 10 au 12 juillet FÊTES DE GAYANT À DOUAI La famille des géants Gayant est prête pour le défilé annuel. Gayant est la représentation de Jehan Gelon qui délivra Douai assiégée par les Normands vers la fin du IXe siècle. www.ville-douai.fr — Le 19 juillet COMMÉMORATION DU CENTENAIRE DELA BATAILLE DE FROMELLES L’armée australienne associée à la britannique perdit 5 533 hommes lors de la bataille du 19 juillet 1916 contre les forces allemandes. En souvenir de cette journée meurtrière, deux cérémonies officielles sont organisées par les australiens à 14h au Cimetière du Bois des Faisans et à 17h au VC Corner. www.musee-bataille- fromelles.fr — Du 13 au 21 août LES PIANOS FOLIES DU TOUQUET L’édition sera symphonique. Une approche exceptionnelle du monde pianistique pour tous et en tous lieux. Concerts classiques, jazz, contemporains. Pianistes de renommée internationale et jeunes talents. www.letouquet.com lespianosflies.com — Du 29 au 31 juillet FESTIVAL « LES NUITS SECRÈTES » À AULNOYE-AYMERIES Un Woodstock version intra-muros   ! Les spectateurs viennent applaudir les plus belles alternatives musicales du moment et se réjouissent d’avance « des parcours secrets » à travers la ville et aux alentours. www.lesnuitssecretes.com — Les 27 et 28 août FÊTES DU FLOBART À WISSANT Animations folkloriques, concours de levage de filets, défilé de flobarts fleuris, vente et dégustation de produits de la mer animent cette journée en l’honneur des bateaux de pêche traditionnels. www.ville-wissant.fr — Les 3 et 4 septembre BRADERIE DE LILLE Le plus célèbre marché aux puces d’Europe attirent des professionnels et amateurs de brocante, vide grenier sur des km de rues et attirent la foule. Champion de la chine, bradeux converti ou simple promeneur, préparez-vous à vivre 36h intense de convivialité et de bonnes affaires. www.braderie-de-lille.fr — Les 29, 30 et 31 juillet et le 1er août - le 5.6.7.8 août « LES MISÉRABLES » À MONTREUIL-SUR-MER Cosette et Marius renaissent dans un spectacle son et lumière à Montreuil. L’ombre de Victor Hugo plane encore en ce lieu, en sa mémoire les habitants endossent les costumes d’époque. Réalité et fiction se mêlent dans le cadre mystérieux de la citadelle. www.lesmiserables-montreuil.com —