Evolution des émissions de gaz à effet de serre (GES) 
en valeur absolue, par unité de PIB et par habitant 
Emissions de G...
Répartition sectorielle des émissions de gaz à effet de serre (GES) 
10 
+60% 
+40% 
+20% 
5 
+0% 
-20% 
-40% 
-60% 
+60% ...
Un monde sous tension en quelques 
chiffres 
• X 5 de la population mondiale 
sur un siècle 
• + 3 milliards de nouveaux 
...
L’économie circulaire une formidable 
opportunité pour les régions 
Définition : système 
économique d’échange 
et de prod...
Une feuille de route Aquitaine 
co-construite 
20 
propositions
Plan d’action : Axe de travail 
transversaux 
Création d’une plateforme régionale économie circulaire 
numérique 
1 
Déplo...
Plan d’action : Déchet et recyclage 
Déchets et 
recyclage 
Axe de 
travail 
transversaux 
Ecologie 
industrielle et 
écol...
Plan d’action : Ecologie industrielle et 
écologie territoriale 
Développement de zones d’économie circulaire avec un 
app...
Plan d’action : Ecoconception et 
économie de la fonctionnalité 
Mise en synergie de l’ensemble des actions menées sur le ...
Plan d’action : Ecoconception et 
économie de la fonctionnalité 
Mise en synergie de l’ensemble des actions menées sur le ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Economie circulaire / Région Aquitaine / 20 propositions pour engager concrètement la Région

1 755 vues

Publié le

L'économie Circulaire, une formidable opportunité pour la Région Aquitaine

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 755
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
47
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Je voudrai profiter de l’opportunité qu’offre la présentation de notre feuille de route sur l’économie circulaire pour vous présenter dans un premier temps les derniers chiffres issus de l’Observatoire Régional Energie Climat Air, qui je le rappelle est indépendant…
    Que nous montrent ces chiffres ?
    On constate sur le territoire aquitain depuis 1998 une diminution de 14% des émissions directes de gaz à effet de serre responsables du changement climatique. Les chiffres des autres régions n’étant pas disponibles, on peut comparer par rapport au niveau national :-8% en France et en déduire que l’Aquitaine fait beaucoup mieux que les autres régions…
    Certains d’entre vous pourraient croire que l’effet crise de 2008 (baisse de l’activité donc baisse des émissions) justifie à lui seul cette baisse ? Mais force est de constater que les raisons sont ailleurs…. En effet, cette diminution s’observe alors même que le PIB aquitain a augmenté de 22% depuis 1998 ! La « décarbonation » de l’économie aquitaine est donc bien réelle. L’économie aquitaine, pour produire la même quantité de valeur, est aujourd’hui beaucoup moins émettrice qu’en 1998 : -28%.
    De même, ramenée à la population, la baisse des émissions de gaz à effet de serre par habitant est très significative. En effet, la population ayant plus fortement augmenté en Aquitaine (+12%) qu’en France (+8%), les émissions moyennes d’un français ont diminué de 14% sur cette période alors que pour un aquitain cette diminution est de 22% !
  • Ces résultats s’expliquent principalement par une diminution des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur industriel : -53% depuis 1998 ! Les politiques régionales n’y sont pas étrangères puisqu’on constate une forte amélioration de l’efficacité énergétique de nos industries d’une part (ex. -22% des consommations énergétique depuis 2005) et une très nette évolution du mix énergétique industrielle d’autre part, la consommation d’énergie fossiles de notre industrie ayant été divisée par deux depuis 1990 (remplacées par des énergies renouvelables notamment par de la biomasse).
    Ces résultats s’expliquent aussi par la forte baisse de l’empreinte carbone du secteur agricole aquitain :- 26% par rapport à 1998. L’évolution des pratiques agricoles ayant beaucoup joué, on constate par exemple une baisse de 14% des apports en engrais minéraux azotés en Aquitaine entre 2000 et 2013.
    Alors que l’avenir climatique de notre planète devrait vivre une étape clé en 2015 avec l’organisation en France de la COP 21, ces résultats confortent la région dans ses choix de politiques en faveur d’une agriculture respectueuse de l’environnement, de l’efficacité énergétique, du développement de la production d’énergie renouvelable.
    Après avoir poussé pour une économie décarbonnée en aquitaine, je souhaite aujourd’hui porter notre ambition un cran plus loin en faisant de l’Aquitaine une région pionnière sur l’économie circulaire.
  • Laisser moi vous présenter encore quelques chiffres pour sensibiliser ceux qui ne serait pas encore convaincu par l’enjeu qui nous attend.
    La population mondiale est passé d’1,5 milliard d’habitant au début du siècle à plus de 7 milliard aujourd’hui, soit une multiplication par 5 sur un siècle.
    3 milliards de nouveaux consommateurs sont attendus d’ici 2030.
    D’après le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), les extraction des ressources de minéraux, minerais, combustibles fossiles et biomasse ont augmenté de 80% entre 1980 et 2008.
    A l’horizon 2025, les consommations mondiales devraient doubler par rapport à 2008
    Et tripler d’ici 2050.
    Face à ce constat, l’économie circulaire, qui consiste à produire en laissant l’empreinte la plus faible possible, est devenue un enjeu majeur dans nos sociétés développées. Les enjeux environnementaux vont de pair avec les enjeux économiques. L'augmentation du prix des matières premières et de l'énergie (ex. l’indices des prix internationaux des matières premières importées a doublé ces 10 dernières années), la hausse des coûts des déchets et les enjeux sur la sécurité d’approvisionnement (ex. terres rares – Lithium - compétition sur les déchets avec l’Allemagne et la Belgique sur la filière méthanisation, déchets papier avec la chine…) nous le rappelle régulièrement.
  • L’Aquitaine en tant que région pilote a participé aux travaux ARF – ADEME qui ont permis d’aboutir le mois dernier à la publication d’un « guide méthodologique du développement des stratégies régionales d’économie circulaire ». Ce guide défini l’économie circulaire de la façon suivante:
    « système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en permettant le bien-être des individus ».
    En quelques mots, faire mieux avec moins.
    Les régions sont l’échelon idéal car l’économie circulaire fait appel aux compétences régionales : Développement économique, emploi et formation, économie sociale et solidaire, transports, aménagement du territoire, développement durable, énergie et climat et prochainement la gestion des déchets !
    L'économie circulaire est donc une formidable opportunité permettant de réinventer la croissance pour notre territoire. Elle permet en effet de :
    Renforcer la compétitivité des entreprises
    Créer de nouvelles activités à haut potentiel d’emplois
    Créer des emplois qualifiés, en très grande partie non délocalisables
    Renforcer l’attractivité et la résilience de nos territoires
    Rassembler des acteurs du territoire autour d’enjeux mobilisateurs
  • A la suite du vote de la délibération de l’Assemblée Plénière de juin 2013, une équipe projet transversale a mobilisé les compétences des directions du développement industriel, de la recherche, du développement durable et de l’économie sociale et solidaire.
    Ce travail s’est appuyé sur les dynamiques des acteurs du territoire : analyse des projets recensés auprès des acteurs identifiés en région (OUATECO, LABAT, SMICVAL, NOBATEK-CYCLABAT, SINIAT, APESA, CEBATRAMA, ASTRIUM-EADS…) et les réflexions menées avec les partenaires régionaux au sein des centres de ressources technologiques, des clusters et de l’association Aquitaine Croissance Verte.
    Il a abouti à l’élaboration de 20 propositions permettant d’engager concrètement l’Aquitaine vers l’économie circulaire. Ce plan d’action s’articule autour d’une thématique transversale et de trois thématiques principales : 1- Déchets et recyclage, 2-Ecologie industrielle et écologie territoriale, 3 – Ecoconception et économie de la fonctionnalité.
  • Axes de travail transversaux :  
    1 - Impulser une dynamique, mobiliser les acteurs : création d’un outil collaboratif à valeur pédagogique et informative, permettant de promouvoir l’économie circulaire, de diffuser les bonnes pratiques et de mettre en réseau les acteurs (animée par Aquitaine croissance verte ?).
    2 et 3 - Diffuser une culture de l’économie circulaire : déploiement d’outils opérationnels à destination des entreprises (ex. déploiement de NISP avec l’Institute d’Economie circulaire, l’ADEME, Aquitaine inter clustering et l’APESA), sensibilisation des praticiens et chercheurs (à développer dans les appels à projet recherche)…
    4 - Mettre en place une gouvernance territoriale : instauration d’une conférence territoriale annuelle, pérennisation d’un comité opérationnel chargé de suivre et d’adapter le programme opérationnel.
    5 et 6 - Observer, capitaliser, diffuser les données, suivre et évaluer : mise en place d’une plateforme de connaissance des flux (à réaliser en coopération avec la DREAL notamment) et d’un Observatoire régional des déchets (à réaliser en coopération avec l’Observatoire régional de l’environnement Poitou Charentes)
    7 - Faire de la Région un acteur exemplaire et à l’initiative: promotion de l’utilisation des recyclats et du tri auprès des pouvoirs publics, diffusion d’appels d’offres et de marchés publics prenant en compte l’économie circulaire, sensibilisation des gestionnaires de lycées et d’infrastructures (ex. actions contre le gaspillage alimentaire dans les lycées et la région…).
  • Déchets et recyclage :
    8 - Aider à la recherche de nouvelles applications via l’identification de gisements, le développement de l’ingénierie de procédés et process physico-chimique et mécaniques, recherche de solution de réemploi ou de recyclage, mutualisation et échange de démonstrateur, veille technologique (ex. CYCLABAT)
    9 - Aider à l’investissement de matériels notamment de transformation pour faire face à l’industrialisation et l’automatisation dans ce secteur à forte intensité capitalistique,
    10 - Encourager les démarches filières volontaires (ex. filière plâtre que la Région va signer prochainement),
    11 - Lever les freins à la consommation de produits recyclés à travers des actions de promotion auprès des acteurs institutionnels et du grand public
    12 - Conforter le rôle défricheur de l’ESS et de l’IAE en lien avec l’industrie locale,
    13 - Promouvoir et adapter les métiers (juristes, markéters, automatisation, encadrement, logisticiens...) aux nouveaux enjeux (étude CERESA et coopération avec le CESER)
  • Ecologie industrielle et écologie territoriale :
    Développer des « zones d’économie circulaire » en encourageant les opérateurs aquitains à s’engager dans une démarché mutualisée, intégrée et pérenne de diminution de leur empreinte environnementale autour de projets inter collectivités, zones d’activité ou zone industrielle en milieu rural ou urbain (ex. SMICVAL). Un appel à manifestation d’intérêt sera lancé en 2015-2016 (développement d’outils : accompagnement technique, animation, aide au financement, expérimentations…). Ces expériences seront développées de manière à acquérir une compétence et une synergie régionale allant jusqu’à la création d’un cluster.
    Promouvoir l’implication des citoyens via des démarches collaboratives et innovantes initié par l’ESS pour la mise en place d’éco filière.
  • Eco conception et économie de la fonctionnalité :
    Mettre en synergie les actions en matière d’éco conception et d’analyse de cycle de vie (rapprochement des centres techniques et des clusters, appel à projet de recherche et enseignement) et identification des filières prioritaires (ex. poursuite du travail de coopération engagé avec Nord Pas de Calais),
    Renforcer l’expérimentation en matière d’éco fonctionnalité via le caractère innovant de l’ESS (auto partage, circuit court, mutualisation…)
    Diffusion des expertises régionales,
    Développement de la recherche sur l’économie de la fonctionnalité (étude des freins et des leviers sociologiques, économiques ou juridiques)
    Soutien aux produits et matériaux éco conçus (bonification, affichage, base de données, promotion, marketing…)
  • Economie circulaire / Région Aquitaine / 20 propositions pour engager concrètement la Région

    1. 1. Evolution des émissions de gaz à effet de serre (GES) en valeur absolue, par unité de PIB et par habitant Emissions de GES totales (1998 – 2010) • - 14% depuis 1998 en Aquitaine • - 8% depuis 1998 au niveau national Emission de GES par unité de PIB (1998 – 2010) • - 28% depuis 1998 en Aquitaine • -22% en depuis 1998 au niveau national Rappel PIB depuis 1998 : + 22% en AQT Emissions de GES par habitant (1998 – 2010) • -22% depuis 1998 en Aquitaine • - 14% depuis 1998 au niveau national Rappel Pop depuis 1998 : + 12% en AQT et + 8% en FR 1 +5% +0% -5% -10% 2 +0% -10% -20% -30% 3 Sources : ORECCA et INSEE -15% 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 Evolution en % France métropolitaine Aquitaine -40% 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 Evolution en % France métropolitaine Aquitaine +10% +0% -10% -20% -30% -40% 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 Evolution en % France métropolitaine Aquitaine
    2. 2. Répartition sectorielle des émissions de gaz à effet de serre (GES) 10 +60% +40% +20% 5 +0% -20% -40% -60% +60% 10 +40% +20% 5 +0% -20% -40% 0 Industrie/Energie France métropolitaine Aquitaine Agriculture France métropolitaine Aquitaine 1990 2010 -60% -80% 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 0 1990 2010 -80% 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 +60% 10 +40% +20% +0% 5 -20% -40% -60% 31% Industrie/energie +60% 10 +40% +20% +0% 5 -20% -40% 0 Résidentiel/Tertiaire France métropolitaine Aquitaine Transports France métropolitaine Aquitaine 1990 2010 -60% -80% 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 0 1990 2010 -80% 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 26% 19% 24% Agriculture Residentiel/Tertiaire Transport 14% 20% 27% 38% Industrie/Energie Agriculture Résidentiel/Tertiaire Transports • - 53% depuis 1998 (-21% en FR)  Efficacité énergétique : Baisse des conso. d’énergie (-22% entre 2005 et 2010)  Evolution du mix énergétique (conso énergies fossiles industrie divisée par 2 depuis 1990)) 2010 1998 • - 26% depuis 1998 (-4% en FR)  Amélioration des pratiques agricoles (ex. -14% d’apports en engrais minéraux azotés en AQT entre 2000 et 2013) • + 26 % depuis 1998 (+3% en FR)  En vingt ans la surface moyenne par personne a augmenté de 25% et la population a augmenté de 16 % (=> + 45% surface de logement en AQT)  2010 année particulièrement froide en Aquitaine • + 4% depuis 1998 (+2% en FR)  Augmentation de la population de 16% en AQT (vs 11% en FR) + accroissement du nombre de véhicules par ménage  + 38% trafic de transit nord/sud ces 5 dernières années Sources : ORECCA et INSEE
    3. 3. Un monde sous tension en quelques chiffres • X 5 de la population mondiale sur un siècle • + 3 milliards de nouveaux consommateurs d’ici 2030 • + 80% des extractions entre 1980 et 2008 • X 2 de la consommation mondiale d’ici 2025 • X 3 de la consommation mondiale d’ici 2050
    4. 4. L’économie circulaire une formidable opportunité pour les régions Définition : système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en permettant le bien-être des individus.
    5. 5. Une feuille de route Aquitaine co-construite 20 propositions
    6. 6. Plan d’action : Axe de travail transversaux Création d’une plateforme régionale économie circulaire numérique 1 Déploiement d’outils opérationnels à destination des entreprises 2 Formation du 3 monde universitaire 4 Conférence territoriale et comité Economie circulaire 5 Plate-forme de connaissance des flux 6 Observatoire régional déchets Promotion du recours aux matériaux recyclés et du tri des déchets auprès des autorités adjudicatrices de marchés publics, des délégataires, des gestionnaires d’infrastructure et des lycées 7 Déchets et recyclage Axe de travail transversaux Ecologie industrielle et écologie territoriale Ecoconception et économie de la fonctionnalité
    7. 7. Plan d’action : Déchet et recyclage Déchets et recyclage Axe de travail transversaux Ecologie industrielle et écologie territoriale Ecoconception et économie de la fonctionnalité Aide à la recherche de nouvelles 8 applications 9 Aide à l’investissement 10 Encouragement aux démarches filières volontaires 11 Levée des freins à la consommation de produits recyclés Transfert des savoir-faire et développement des expériences menées par les structures de l’ESS et de l’IAE 12 Mise en valeur de la profession et de la formation professionnelle 13
    8. 8. Plan d’action : Ecologie industrielle et écologie territoriale Développement de zones d’économie circulaire avec un appel à manifestation d’intérêt en vue d’acquisition d’un savoir faire régional 14 Développement des logiques territoriales de coopération économique initiées par l’Economie Sociale et Solidaire 15 Déchets et recyclage Axe de travail transversaux Ecologie industrielle et écologie territoriale Ecoconception et économie de la fonctionnalité
    9. 9. Plan d’action : Ecoconception et économie de la fonctionnalité Mise en synergie de l’ensemble des actions menées sur le territoire sur l’Analyse du Cycle de Vie et l’éco conception et identification des filières prioritaires 16 Essaimage des pratiques innovantes issues de l’Economie Sociale et Solidaire en faveur de l’Economie de la 17 fonctionnalité 18 Renforcement de la diffusion des expertises régionales Développement de la recherche sur l’économie de fonctionnalité 19 20 Développement d’aides aux produits éco conçus Déchets et recyclage Axe de travail transversaux Ecologie industrielle et écologie territoriale Ecoconception et économie de la fonctionnalité
    10. 10. Plan d’action : Ecoconception et économie de la fonctionnalité Mise en synergie de l’ensemble des actions menées sur le territoire sur l’Analyse du Cycle de Vie et l’éco conception et identification des filières prioritaires 16 Essaimage des pratiques innovantes issues de l’Economie Sociale et Solidaire en faveur de l’Economie de la 17 fonctionnalité 18 Renforcement de la diffusion des expertises régionales Développement de la recherche sur l’économie de fonctionnalité 19 20 Développement d’aides aux produits éco conçus Déchets et recyclage Axe de travail transversaux Ecologie industrielle et écologie territoriale Ecoconception et économie de la fonctionnalité

    ×