Des rivières massivement aménagées partout sur la planète  <ul><li>Contexte global préoccupant. Fleuves d’Europe et du mon...
Europe, des rivières à risque,  un contexte qui change <ul><li>Europe continentale, 6400 grands barrages ( Agence Européen...
En Europe et en France, des rivières  à risque, un contexte qui change <ul><li>Résolution Parlement européen sur les «  Zo...
En Corse, le barrage sur le Rizzanese, un dernier chantier insoutenable ? <ul><li>40 mètres de hauteur, 200 millions d’eur...
Effacer les grands barrages de Poutès, Vézins, La Roche-qui-boit <ul><li>Allier :  la « dernière grande rivière sauvage »....
Le Fonds pour la conservation des rivières sauvages: Un outil nouveau au service des derniers joyaux <ul><li>Comment accom...
Construire une réseau ouvert, participatif, rapidement fonctionnel <ul><li>2007 : Premières réflexions entre acteurs ayant...
<ul><li>2010 : création du Fonds de dotation  :  </li></ul><ul><li>loi de modernisation de l’économie de 2008.  </li></ul>...
<ul><li>1. Théorie : Qu’est ce qu’une rivière sauvage   ?  </li></ul><ul><li>0,0001 % du patrimoine en rivières courantes ...
La carte des  bassins  versants  pilotes
<ul><li>Paradoxe du réseau  : engagé pour la protection mais aussi engagé de fait aux côtés de ceux qui veulent préserver ...
<ul><li>2011 -2015 </li></ul><ul><li>Valider robustesse critères.  </li></ul><ul><li>Mettre en place un ou deux programmes...
<ul><li>Année symbolique, première étape DCE.  Prestige du label ? </li></ul><ul><li>Des réflexions et projets en cours su...
<ul><li>« Homme, n’oublie jamais qu’un fleuve est une vie. »  </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Bernard Clavel </li></ul></ul>...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Créer un réseau de rivières sauvages labellisées

1 543 vues

Publié le

Colloque Rivières Sauvages, mai 2011 Annecy

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 543
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
128
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Créer un réseau de rivières sauvages labellisées

  1. 2. Des rivières massivement aménagées partout sur la planète <ul><li>Contexte global préoccupant. Fleuves d’Europe et du monde massivement aménagés. </li></ul><ul><li>48 000 grands barrages, des fleuves comme le Colorado qui n’atteignent plus la mer. </li></ul><ul><li>Seulement 21 fleuves de plus 1000 km de longueur se jettent directement dans la mer sans barrages. </li></ul><ul><ul><ul><li>Rivers at Risk, WWF. 2005 </li></ul></ul></ul><ul><li>Europe continentale : seule la Pechora, en Russie, coule librement, des sources à la mer. </li></ul><ul><li>Crise massive biodiversité eau douce. </li></ul>Barrage des 3 Gorges, Chine Barrage Sayano–Shushenskaya, Russie Quelques éléments de contexte Carte des barrages répertoriés, USA
  2. 3. Europe, des rivières à risque, un contexte qui change <ul><li>Europe continentale, 6400 grands barrages ( Agence Européenne de l’Environnement ) : </li></ul><ul><li>fragmentation massive des écosystèmes aquatiques. </li></ul><ul><li>Deux textes fondateurs : </li></ul><ul><li>Directive Cadre sur l’Eau, 2000, deux grands principes : </li></ul><ul><li>1. Atteindre le « bon état écologique », et </li></ul><ul><li>2. « Ne plus dégrader ». </li></ul><ul><li>Directive EnR décembre 2000 : plus 114 TWh pour la France (73 TWh 2005), dont 4 TWh hydraulique. </li></ul><ul><li>Développement des diverses renouvelables pour diminuer </li></ul><ul><li>l’empreinte carbone, à l’échelle de l’Europe, (UE) centaines </li></ul><ul><li>de projets de centrales hydrauliques de toutes tailles en </li></ul><ul><li>Autriche, Italie, France, Croatie, Montenegro, Albanie. </li></ul><ul><li>Egalement hors UE : Turquie, Suisse, etc. </li></ul>Quelques éléments de contexte Lac Skadar
  3. 4. En Europe et en France, des rivières à risque, un contexte qui change <ul><li>Résolution Parlement européen sur les «  Zones de nature vierge en Europe  » du 3 février 2009 </li></ul><ul><li>Grenelle : Convention pour une hydroélectricité durable , </li></ul><ul><li>23 juin 2010 : </li></ul><ul><li>Hydroélectricité indispensable, (plus 3 TWh), mais limites. Effacer, mieux produire, aménager avec les meilleurs critères. </li></ul><ul><li>Cosigné par nombre d’acteurs, hormis FNE et FNPF. </li></ul>Gorges de la Loire Quelques éléments de contexte
  4. 5. En Corse, le barrage sur le Rizzanese, un dernier chantier insoutenable ? <ul><li>40 mètres de hauteur, 200 millions d’euros, 80 GWh pour </li></ul><ul><li>pointes et climatiseurs... </li></ul><ul><li>Un des rares fleuves côtiers méditerranéen intact au sud de </li></ul><ul><li>l’Europe coupé en deux. Aucune étude des alternatives, </li></ul><ul><li>destruction d’un trésor national. </li></ul>Rizzanese avant Rizzanese après Quelques éléments de contexte <ul><li>Atteintes majeures Truite macrostigma, Tortue Cistude, excellente population d’anguilles (protégée par Règlement européen). Tourisme doux, sports d’eaux vives (kayak) pénalisé. </li></ul><ul><li>15 ans après, répétition monotone des destructions: </li></ul><ul><li>Puylaurent, sur le Haut Chassezac; </li></ul><ul><li>Barrage de la Sep, Puy-de-Dôme. Vallée ou Truffaut avait tourné « L’enfant sauvage »; </li></ul><ul><li>Eslourenties, sur le Gabas : Pyrénées atlantiques (200 ha sous l’eau stagnante pour le maïs irrigué). </li></ul><ul><li>Une dizaine de projets de barrages dans les rivières du Sud ouest pour l’agriculture irriguée. 4 autres projets de grands barrages en Corse. </li></ul>Destruction massive à Puylaurent
  5. 6. Effacer les grands barrages de Poutès, Vézins, La Roche-qui-boit <ul><li>Allier : la « dernière grande rivière sauvage ». </li></ul><ul><li>Restaurer un hydrosystème unique, dernière population de saumons atlantiques de longue migration d’Europe. </li></ul><ul><li>Sélune : fleuve côtier, Baie du Mont Saint Michel. Saumon </li></ul><ul><li>Grenelle : Inventer la production renouvelable et écologique de demain : </li></ul><ul><li>Créer un label d’hydroélectricité verte en France et </li></ul><ul><li>préserver de tout aménagement les </li></ul><ul><li>«  rivières sauvages  » les plus patrimoniales </li></ul>Migration de saumons atlantiques Quelques éléments de contexte Barrage de Vézins Barrage de Poutès
  6. 7. Le Fonds pour la conservation des rivières sauvages: Un outil nouveau au service des derniers joyaux <ul><li>Comment accompagner l’émergence d’une vision nouvelle de la relation hommes/fleuves ? Comment accélérer le changement ? </li></ul><ul><li>Deux constats : </li></ul><ul><li>1 . Les rivières continuent d’être abîmées , outils actuels insuffisants; </li></ul><ul><li>2 . Les rivières encore intactes, non menacées, ne sont ni créatrices de richesses , ni l’objet de soutiens financiers des institutions et d’autres acteurs publics ou privés pour leur préservation. </li></ul><ul><li>Il faut donc créer un outil nouveau , permettant de rechercher la création de valeurs autour de la naturalité , du capital sauvage intact, rare, privilégiant les usages non destructeurs. </li></ul>Quelques éléments de contexte Le Leguer L’isole Le Chéran Le Haut-Allier
  7. 8. Construire une réseau ouvert, participatif, rapidement fonctionnel <ul><li>2007 : Premières réflexions entre acteurs ayant des histoires de conflits partagées, réussites ou échecs (Serre de la Fare , Canal Rhin Rhône) et conscientes du besoin de renouveler les formes, en s’inspirant de ce qui se fait ailleurs et dans d’autres champs : USA, Nouvelle Zélande, etc. Conservatoire du littoral. </li></ul><ul><li>S’inspirer d’une évolution positive en marche : laboratoires du </li></ul><ul><li>Plan Loire Grandeur Nature , Loire Nature, Plan Rhône, </li></ul><ul><li>autres expériences. </li></ul><ul><li>2008: Premier travail d’information. Plaquette ONG </li></ul><ul><li>« Nous ne voulons plus vivre au bord de rivières vides ». </li></ul><ul><li>2009 : Travail pilote sur l’Ellé – Isole en Bretagne, rivière remarquable. </li></ul><ul><li>Donc créer un outil neuf pour imaginer, proposer, coopérer, échanger, partager et rassembler : </li></ul><ul><li>ONG variées, scientifiques, chercheurs, y compris dans sciences de </li></ul><ul><li>l’homme, institutions. Tenter de dépasser la grande difficulté de </li></ul><ul><li>coopération entre ONG, collectivités, Etat, entreprises. </li></ul>Occupation du site Serre de la Fare L’Ellé en fleur Une histoire neuve
  8. 9. <ul><li>2010 : création du Fonds de dotation : </li></ul><ul><li>loi de modernisation de l’économie de 2008. </li></ul><ul><li>Modèle plus anglo-saxon, permet de développer l’implication des acteurs privés (donateurs, mécènes) pour des actions d’intérêt général. Un fonctionnement libre pour une structure ouverte, avec importance capitale de la confiance entre les acteurs. </li></ul><ul><li>Premier don privé de 35 000 euros en 2010. Dotation </li></ul><ul><li>Soutien du WWF, jusqu’en 2012, pour aider à la mise en place. </li></ul><ul><li>Sur le plan juridique et organisationnel : </li></ul><ul><li>18 membres Conseil d’administration. Ouvert aux particuliers et structures. 5 groupes de travail / commissions techniques : 1. La valeur sauvage; 2. La sensibilisation / communication; 3. Les actions sur les bassins versants pilotes; 4. La structuration et développement du fonds; 5. Les outils de protection et les financements associés. </li></ul><ul><li>Sur le plan financier : </li></ul><ul><li>Partenaires privés : fondations, entreprises, mécènes, ONG (FNPF, etc). </li></ul><ul><li>Sur le plan des projets/actions concrètes </li></ul><ul><li>Participation à l’organisation de programmes innovants - Projets Européens, type Interreg, LIFE, autres. </li></ul><ul><li>Partenaires publics associés via ces contrats: Agences de l’Eau, (Rhône-Méditerranée Corse), Conseil Régionaux , EPTB, départements, etc. </li></ul>Le Fonds pour la conservation des rivières sauvages : création en Octobre 2010 L’Isole La Valserine
  9. 10. <ul><li>1. Théorie : Qu’est ce qu’une rivière sauvage ? </li></ul><ul><li>0,0001 % du patrimoine en rivières courantes en France, dans les zones inhabitées ? Chercher critères plus larges. </li></ul><ul><li>Recherche méthode, définition scientifique. SYRAH / Onema, Cemagref. Longueur, critères physiques, biologiques, populations, paysages , anthropisation. </li></ul><ul><li>Trois degrés de naturalité : 1, 2, 3 loutrons? </li></ul><ul><li>2. Pratique : Quelle adhésion des bassins versants pilotes ? </li></ul><ul><li>Quel intérêt des collectivités, syndicats de rivières, gestionnaires locaux pour la démarche ? </li></ul><ul><li>Pas de projet « clé en main », de «contrat rivière sauvage». </li></ul><ul><li>Démarche innovante avec le partage incertitudes, risques. Bâtir ensemble une méthode de travail pour avancer vers une labellisation future. </li></ul><ul><li>Intérêt de travailler sur des bassins expérimentés.(Chéran, Léguer). </li></ul><ul><li>Recherche économique : quelle valeur donner à la « naturalité ». Ecole Centrale de Paris. Autres recherches à lancer. Critères écologique, biologique de la rivières sauvage . Les services rendus par la rivière sauvage? </li></ul><ul><li>Processus de recherche, expérimentation/actions. Apprentissage collectif. Une bonne surprise : excellent accueil des acteurs locaux. L’idée du Label « Rivière sauvage » plait. </li></ul><ul><li>Exemples concrets : Chéran, Valserine-Semine, Vis : écorégions prioritaires du WWF. Léguer, Allier, Douron, Loire amont. </li></ul>Une exigence de départ : lier étroitement théorie & terrain Le Chéran La Vis
  10. 11. La carte des bassins versants pilotes
  11. 12. <ul><li>Paradoxe du réseau : engagé pour la protection mais aussi engagé de fait aux côtés de ceux qui veulent préserver les « joyaux ». </li></ul><ul><li>Un travail en réseau, avec une nouvelle forme, en appui des politiques publiques innovantes pour la protection / conservation de la biodiversité, à tous les niveaux, local, bassin, région, Etat, Europe : </li></ul><ul><li>DCE, LEMA, Trame Verte et Bleue, Contrats de rivières, Natura 2000, SDAGE et SAGE, Contrats Restauration Entretien, Contrat de bassin versants, etc… </li></ul>Un outil en lien étroit avec les institutions, dans l’esprit du Grenelle de l’environnement L’Allier La Loire Protéger pour développer, protéger pour créer des richesses Les rivières sauvages rendent nombreux services écologiques, certes, mais doivent aussi générer revenus pour économies locales, tourisme doux, agriculture de qualité sur les bassins versants. Comment financer à terme ? Modèle Greina en Suisse. Taxe sur l’hydroélectricité pour aider communes rurales qui n’aménagent pas. Loi Parlement dans dix ans ?
  12. 13. <ul><li>2011 -2015 </li></ul><ul><li>Valider robustesse critères. </li></ul><ul><li>Mettre en place un ou deux programmes pluriannuels, test du type </li></ul><ul><li>Interreg, sur Chéran, </li></ul><ul><li>Valserine. Programme LIFE (Vis, autres). </li></ul><ul><li>Communiquer, expliquer sur les territoires pilotes, outil de </li></ul><ul><li>communication spécifiques </li></ul><ul><li>Veiller à l’agrégation des acteurs économiques : agriculteurs, tourisme </li></ul><ul><li>doux, forestiers, entreprises locales, etc. </li></ul><ul><li>Aide sur bv pilotes aspect juridique, scientifique </li></ul><ul><li>Travail sur la valeur économique </li></ul><ul><li>Reconnaissance vient de l’extérieur sur un « territoire de qualité » </li></ul><ul><li>Avant 2015. </li></ul><ul><li>Attribuer les premiers labels « rivières sauvages ». Dès 2012, suivi, </li></ul><ul><li>évaluation des retombées économiques. </li></ul><ul><li>2015 – 2030. </li></ul><ul><li>Poursuivre l’agrégation des acteurs, le renforcement du fond de </li></ul><ul><li>dotation, le passage en fondation. </li></ul><ul><li>Libérer les énergies ! </li></ul>Des objectifs à moyen et long terme Journées rivières vivantes Tourisme doux Saumon sur le Leguer (S. Jouon)
  13. 14. <ul><li>Année symbolique, première étape DCE. Prestige du label ? </li></ul><ul><li>Des réflexions et projets en cours sur 8 les bassins où les </li></ul><ul><li>gestionnaires souhaitent dépasser les objectifs réglementaires et </li></ul><ul><li>obtenir le label, avec des partenaires privés en soutien. </li></ul><ul><li>Répartition plus large sur le territoire en lien avec les projets </li></ul><ul><li>de Parcs, de réserves naturelles … </li></ul><ul><li>Des territoires fertiles : travail spécifique sur les portions de </li></ul><ul><li>rivières de plaine encore sauvage, (Allier ?, Basse rivière d’Ain ?…) </li></ul><ul><li>Des outils qui vont aider : </li></ul><ul><li>- www.rivieres-sauvages.fr : site et plateforme d’échanges. </li></ul><ul><li>- Projet de film rivières sauvages France / Europe : Diffusion 2013 ? </li></ul><ul><li>- « Maison des rivières sauvages » - Vallée de la Vis : ouverture 2013 </li></ul>2015 : 10 rivières sauvages labellisées Une ambition du Fonds, qui doit se transformer en une réussite collective pour protéger nos dernières rivières sauvages
  14. 15. <ul><li>« Homme, n’oublie jamais qu’un fleuve est une vie. » </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Bernard Clavel </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>« Nous avons besoin de la nature, et en particulier de ses bastions sauvages. Elle est le monde étranger d’où émergea notre espèce, et le foyer où nous pouvons nous réfugier en toute sécurité » </li></ul><ul><li>E. O. Wilson - L’avenir de la vie </li></ul>Merci de votre attention ! Photo : Samuel Jouon

×