Utilisation des
techniques d'hypnose
en hypnothérapie
Février 2016
UQAM
Dr. Rémi Côté Ph.D. psychologue
Objectifs
• Décrire comment j'utilise de l'hypnose en contexte de
psychothérapie:
- En pratique privée
- En milieu scolair...
Profil du conférencier
Membre de l’ordre des psychologues du Québec
1990, programme de maîtrise à l’Université de Montré...
Exercice: « mes inspirations »
Histoire de l’hypnose
• Baron Hénin de Cuvillers, le précurseur
• http://hypnose-clinique.ca/recherche/origines-hypnothera...
Certaines page de mon site
• http://hypnose-clinique.ca/recherche/hypnosedation-et-anxiete/
•
• http://hypnose-clinique.ca...
Rôles du psychologue en milieu scolaire:
• Rôle conseil auprès des adolescents.
• Évaluation cognitive, affective, diagnos...
Pourquoi se détendre par l’hypnose?
• La capacité de bien se détendre est une composante essentielle dans
l'apprentissage ...
Effets bienfaiteurs de l’HYPNOSE:
En devenant capable de diminuer la tension psychique et mentale
dans une situation stres...
Éducation psychologique de l’Hypnose
Musculaire:
• Relaxation et détente à la fois dans l'esprit et dans le corps.
• Relax...
Mécanisme de l’hypnose
Au chapitre 3, les travaux d’Egner et Raz, suite à l’induction d’une
relaxation progressive intensi...
Mon interprétation
• Pour fonctionner, une séance de relaxation par hypnose doit
donc nous amener, progressivement, de plu...
Rythme sensorimoteur
sensorimotor rhythm (SMR)
À l’EEG, une personne produit une amplitude de SMR plus forte
lorsque ses z...
Les impacts négatifs du stress et de
l’anxiété sur les apprentissages.
L’anxiété affecte négativement les ressources cogni...
Avantages des suggestions
hypnotiques
• Permet aux personnes qui consultent de contextualiser
• « Split-Screen » ou visual...
Consultation avec le psychologue
• Le déroulement de la première rencontre est habituellement
assez chargé. En 50 minutes,...
• Dans un contexte d’exigences économiques légitimes et dans
un but de maintenir un bon niveau de motivation, le
psycholog...
Déroulement concret
Déroulement de la séance:
Généralement, j’écoute la problématique, puis je ressort des
éléments du lib...
Société québécoise d’hypnose
• http://sqh.info/
• Congrès, formation, répertoire de cliniciens
Entente sur l’hypnothérapie...
Induction de l’hypnose
« Mes bras sont lourds »
« Mes jambes sont lourdes »
« Tout mon corps est lourd »,
« Mon cœur bat c...
Mécanique de
l’induction
Et après avoir remarqué cette
augmentation de ton confort,
tu peux concentrer ton attention
Sur t...
Approfondissement de
l’hypnose
« Le cerveau qui ralentit
considérablement, amenant
un état calme et confortable.»
Au préal...
Technique de visualisation et
d’approfondissement
• Au préalable, préparer les élèves à visiter un endroit calme,
reposant...
Suggestions orientées vers
les solutions
Dans un état créatif, un état
très ouvert à toutes suggestions
aidantes qui se dé...
Suggestions pour la
confiance
Et cela te permettant,
jour après jour,
de plus en plus, à tout point de vue
de te sentir ca...
Suggestions pour la
résilience
Métaphore du capitaine:
« tu fais le point sur la carte,
pour constater ta progression »
Du...
Exercice paume
• Est-ce que quelqu’un ici à eu un accident grave, une lésion ou
un handicap impliquant la paume d’une de s...
tu peux concentrer ton attention
sur les parties du corps qui touchent la chaise
Sur tes pieds qui reposent fermement sur ...
L’esprit devient calme,
pause
et tu peux fixer ton attention sur une partie de ton corps en
particulier,
Pour les besoins ...
Peut-être avec d’autres sensations également,
Une chaleur douce et agréable qui par vagues
successives réchauffe la main,
...
Gestion de la douleur
• Patterson DR, Jensen MP. Hypnosis and clinical pain. Psychol
Bull. 2003;129(4):495-521.
• Shakibae...
Hypnoanesthésie
• http://hypnose-clinique.ca/recherche/hypnosedation-et-anxiete/
Faymonville ME, Mambourg PH, et al.Psycho...
L’hypnose comme programme
universitaire
•http://www.medecine.u-
psud.fr/fr/formations/formation_continue/diplomes_universi...
Colon irritable
• Gholamrezaei A, Ardestani SK, Emami MH.
Where does hypnotherapy stand in the management of irritable bow...
Fibromyalgie
• Haanen HC, Hoenderdos HT, et al.
Controlled trial of hypnotherapy in the treatment of refractory fibromyalg...
Pédiatrie
• Kohen DP, Olness KN, et al. The use of relaxation-mental
imagery (self-hypnosis) in the management of 505 pedi...
Autres recherches
• Rapport de l’INSERM
• http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/rapports-
publies
• Chapter 14
•...
Les techniques d'hypnose en psychotherapie
Les techniques d'hypnose en psychotherapie
Les techniques d'hypnose en psychotherapie
Les techniques d'hypnose en psychotherapie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les techniques d'hypnose en psychotherapie

191 vues

Publié le

La capacité de bien se détendre est une composante essentielle dans l'apprentissage de la régulation des émotions. Une baisse de la tension psychique et régule les émotions. Les techniques d’hypnoses sont validées scientifiquement. Le libellé (script) est étudié et optimisé.
Cette technique d'hypnose permet d'augmenter considérablement sa capacité d’adaptation pour faire face aux stresseurs quotidiens et mieux gérer ses réactions émotionnelles.
Les stimulus calmant, les sons, le phrasés, qui vient aider à réorienter la pensée logique extéroceptive et la recentrer vers l'intérieur, vers les valeurs intrinsèques
Une attitude bienveillante de l’émetteur des suggestions
Une diminution du tonus musculaire, favorisée par une position confortable, allongée ou assise, qui réduit au minimum le travail postural

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
191
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Cette représentation de la mémoire nous indique à quel point chaque détails du libellé, du phrasé, de l’intonation, du débit devient important
    Entre les lignes rouges, la mémoire sémantique.
    Fermer les yeux pour limiter l’activation perceptuelle.
    En suggestion, chaque composante du message à son importance
    Le libellé des suggestions doit être ciselé pour augmenter son efficacité
    Pour induire la détente, nous devons être très progressif, non intrusif, pas à pas
  • Dans les états de stress, d'anxiété, de dépression ou de colère, la variabilité du rythme cardiaque entre deux battements devient irrégulière ou « chaotique ». Dans les états de bien-être, de détente, cette variabilité devient « cohérente » : l'alternance d'accélérations et de décélérations du rythme cardiaque est régulière.
    La cohérence maximise la variation au cours d'un intervalle de temps donné et conduit à une plus grande -- et plus saine -- variabilité cardiaque. 
    La baisse de variabilité des battements du cœur est associée à un ensemble de problèmes de santé liés au stress et au vieillissement : l'hypertension, l'insuffisance cardiaque, les complications du diabète, l'infarctus, la mort subite et même le cancer.
    http://www.collabopm.com/GuerirDSS_1.htm
    C'est le signe que notre physiologie perd progressivement de sa souplesse, qu'elle a de plus en plus de mal à s'adapter aux variations de notre environnement physique et émotionnel. C'est un signe de vieillissement. Si la variabilité baisse, c'est en partie parce que nous n'entretenons pas notre frein physiologique, le « tonus » du système parasympathique. Tel un muscle dont on ne sert pas, celui-ci s'atrophie progressivement au fil des année. Par ailleurs, nous ne cessons de nous servir de notre accélérateur -- le système sympathique. Ainsi, après des dizaines d'années de ce régime, notre physiologie est comme une voiture qui peut avancer en roue libre ou accélérer brutalement mais qui est devenue pratiquement incapable de ralentir sur commande (58).
    Cardiac coherence: a new, noninvasive measure of autonomic nervous system order.Altern Ther Health Med. 1996 Jan;2(1):52-65.
    Analysis of twenty-four hour heart rate variability in patients with panic disorder.
    (PMID:11334700)
    McCraty R, Atkinson M, Tomasino D, Stuppy WP.
  • Mécanisme de l'hypnose L'hypnose c'est-à-dire "la relaxation par suggestions de détente" Dans un livre portant sur les mécanismes de l’hypnose comme méthode de relaxation, des auteurs de différentes universités y rapportent les recherches en neuroscience cognitive. Au chapitre 3, les travaux d’Egner et Raz m’ont particulièrement intéressés. Suite à l’induction d’une relaxation progressive intensifiée par des suggestions hypnotiques, les sujets les plus relaxés présentaient plus de difficultés dans des tâches de conflit cognitif. Dans ces tâches Stroop on demandait aux sujets de diriger volontairement leur attention sur la couleur de mots désignant d’autres couleurs. Comme ceux qui sont plus relaxes y performent moins bien, on en conclue que les suggestions induisent la relaxation en réduisant la connectivité entre le centre frontal de détection de conflit et les centres latéraux ayant des fonctions de contrôle (disruption of functional interaction between medial frontal conflict-monitoring and lateral frontal control functions in hypnosis). Mon interprétation est que pour fonctionner, une séance de relaxation par hypnose doit donc nous amener, progressivement, de plus en plus, à ne nous concentrer que sur des acquis positivement centrés sur d’autres certitudes positives pour nous. La relaxation implique une immersion totale de la conscience dans un champ cognitif libre de tout conflit, de tout problème, de tout irritant possible. Métaphoriquement, nous désembrayons le centre de traitement cognitif volontairement orienté vers les buts et la résolution de problème. C’est tout simplement cela qui produit la relaxation intense qui caractérise l’hypnose.
    Référence:
    Egner, T. and Raz, A. Cognitive Control Processes and Hypnosis. (2007) In G. Jamieson (ed), Hypnosis and Conscious States: The Cognitive Neuroscience Perspective. London: Oxford University Press
  • Cette autre étude démontre comment l’anxiété de certains élèves est souvent associée avec de faibles résultats scolaires. Les élèves plus anxieux y prennent plus de temps à compléter une tâche taxant lourdement la mémoire de travail.
    Les auteurs expliquent, en se basant sur la théorie de l’efficience, qu’en augmentant, l’anxiété provoque des inquiétudes, pensées angoissantes, appréhensions et craintes qui viennent diminuer l’efficience des ressources cognitives disponibles pour faire le travail.
    Les auteurs de cette théorie ont même constaté que l’anxiété pouvait diminuer la réponse aux motivateurs extrinsèques comme les récompenses. Les sujets anxieux étant trop préoccupés par leurs inquiétudes, ils ne pouvaient prendre pleinement conscience des enjeux et donc, être motivés par des récompenses.
    Calvo, M. G. (1985). Effort, aversive representations and performance in test anxiety. Personality and Individual Differences, 6, 563–571.
    Eysenck, M. W., & Calvo, M. G. (1992). Anxiety and performance: The processing efficiency theory. Cognition and Emotion, 6, 409–434.
    Les inquiétudes face aux mathématiques peuvent perturber la mémoire de travail que les élèves auraient pu utiliser pour réussir.
    Beilock et d'autres chercheurs ont étudié cet impact de l'anxiété sur la mémoire de travail sur les élèves plus âgés, mais son travail est le premier à explorer l'impact sur ​​les élèves qui commencent l'école
    Dans une étude de première et de deuxième année du primaire, Sian Beilock, professeur en psychologie, a constaté que des élèves ressentent de l'inquiétude et de la peur de faire des maths dès la première année.
    Math Anxiety Causes Trouble For Students As Early As First Grade
    "Math Anxiety, Working Memory and Math Achievement in Early Elementary School," in early preview on the website of the Journal of Cognition and Development. The lead author is UChicago PhD candidate Gerardo Ramirez. Joining he and Beilock in the work are UChicago postdoctoral scholar Elizabeth Gunderson and Susan Levine, the Stella M. Rowley Professor in Psychology. 
    http://www.medicalnewstoday.com/releases/250211.php
    Many high-achieving students experience math anxiety at a young age - a problem that can follow them throughout their lives, new research at the University of Chicago shows.
    In a study of first- and second-graders, Sian Beilock, professor in psychology, found that students report worry and fear about doing math as early as first grade. Most surprisingly math anxiety harmed the highest-achieving students, who typically have the most working memory, Beilock and her colleagues found.
    "You can think of working memory as a kind of 'mental scratchpad' that allows us to 'work' with whatever information is temporarily flowing through consciousness," Beilock said. "It's especially important when we have to do a math problem and juggle numbers in our head. Working memory is one of the major building blocks of IQ."
    Worries about math can disrupt working memory, which students could otherwise use to succeed. Beilock and other scholars have studied this impact of anxiety on working memory on older students, but her current work is the first to explore the impact on students as they begin school.
    The findings are published in the article, "Math Anxiety, Working Memory and Math Achievement in Early Elementary School," in early preview on the website of the Journal of Cognition and Development. The lead author is UChicago PhD candidate Gerardo Ramirez. Joining he and Beilock in the work are UChicago postdoctoral scholar Elizabeth Gunderson and Susan Levine, the Stella M. Rowley Professor in Psychology.
    The team showed that a high degree of math anxiety undermined performance of otherwise successful students, placing them almost half a school year behind their less anxious peers, in terms of math achievement.
    Less talented students with lower working memory were not impacted by anxiety, because they developed simpler ways of dealing with mathematics problems, such as counting on their fingers. Ironically, because these lower-performing students didn't use working memory much to solve math problems, their performance didn't suffer when worried.
    "Early math anxiety may lead to a snowball effect that exerts an increasing cost on math achievement by changing students' attitudes and motivational approaches towards math, increasing math avoidance, and ultimately reducing math competence," Beilock writes in the article.
    For the study, the researchers tested 88 first-graders and 66 second-graders from a large urban school system. The students were tested to measure their academic abilities, their working memory and their fear of mathematics. They were asked, on a sliding scale, how nervous they felt to go to the front of the room and work on a mathematics problem on the board.
    The study found that among the highest-achieving students, about half had medium to high math anxiety. Math anxiety was also common among low-achieving students, but it did not impact their performance.
    Fortunately, there is hope for alleviating the negative impact of math anxiety on math achievement. "When anxiety is regulated or reframed, students often see a marked increase in their math performance," the researchers write.
    One way to reframe anxiety is to have students write about their worries regarding math ahead of time.
    A procedure termed "expressive writing" helps students to download worries and minimizes anxiety's effects on working memory. The researchers speculate that, for younger students, expressive picture drawing, rather than writing, may also help lessen the burden of math anxiety. Teachers can also help students reframe their approach by helping them to see exams as a challenge rather than as a threat, the researchers write.
    Beilock is also an author of "Math Anxiety, Who Has it, Why it Develops and How to Guard Against it," published in the current issue of Trends in Cognitive Science (Tics). The article, co-written with UChicago postdoctoral scholar Erin Maloney, points out that math anxiety has a variety of sources.
    "Its development is probably tied to both social factors, such as a teachers' and parents' anxiety about their own math ability and a student's own numerical and spatial competencies," they write.
  • Les techniques d'hypnose en psychotherapie

    1. 1. Utilisation des techniques d'hypnose en hypnothérapie Février 2016 UQAM Dr. Rémi Côté Ph.D. psychologue
    2. 2. Objectifs • Décrire comment j'utilise de l'hypnose en contexte de psychothérapie: - En pratique privée - En milieu scolaire • Démontrer l'efficacité de l'hypnose dans certaines problématiques d'ordre scolaire: (la peur des examens, motivation) • Illustrer l'utilisation de certaines techniques par des exemples cliniques: les phobies, les troubles du sommeil, le trac, etc.. • Démonstration, vignettes, extraits vidéos
    3. 3. Profil du conférencier Membre de l’ordre des psychologues du Québec 1990, programme de maîtrise à l’Université de Montréal, avec Stéphanie Dudek : étude des adjuvants aux processus de création chez les artistes. Poste salarié à tire de psychologue scolaire. Expérience dans l’évaluation des troubles d’apprentissage et des troubles mentaux comme le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité, ainsi qu’en psychothérapie brève. 1997, thèse de doctorat portant sur l’analyse dynamique de l’influence des perceptions de contrôle et d’équité sur la satisfaction, l’estime de soi et la motivation. 2002, FORMATION à l’intégration de l’hypnose clinique en psychothérapie. Depuis, il utilise cette technique, dans le but d’augmenter l’efficacité de ses interventions en psychothérapie.
    4. 4. Exercice: « mes inspirations »
    5. 5. Histoire de l’hypnose • Baron Hénin de Cuvillers, le précurseur • http://hypnose-clinique.ca/recherche/origines-hypnotherapie/ • Hippolyte Bernheim, neurologue français (1840 – 1919) • http://hypnose-clinique.ca/recherche/bernheim-neurologue/ • Freud et l’hypnose: une préhistoire de la psychanalyse • http://hypnose-clinique.ca/theorie/freud-hypnose-psychanalyse/
    6. 6. Certaines page de mon site • http://hypnose-clinique.ca/recherche/hypnosedation-et-anxiete/ • • http://hypnose-clinique.ca/recherche/entrainement-autogene-schultz/ • • http://hypnose-clinique.ca/theorie/therapie-de-couple/ • • http://hypnose-clinique.ca/theorie/hypnose-ericksonienne/
    7. 7. Rôles du psychologue en milieu scolaire: • Rôle conseil auprès des adolescents. • Évaluation cognitive, affective, diagnostique • Motivation, estime de soi, anxiété, comportement • Suivi à court terme, très peu de temps • « démarche orientée vers les solutions » • Détente et motivation scolaire • « La détente est une démarche sérieuse car elle a un effet très important. »
    8. 8. Pourquoi se détendre par l’hypnose? • La capacité de bien se détendre est une composante essentielle dans l'apprentissage de la régulation des émotions. Une baisse de la tension psychique et régule les émotions. Les techniques d’hypnoses sont validées scientifiquement. Le libellé (script) est étudié et optimisé. • Cette technique permet d'augmenter considérablement sa capacité d’adaptation pour faire face aux stresseurs quotidiens et mieux gérer ses réactions émotionnelles. • Les stimulus calmant, les sons, le phrasés, qui vient aider à réorienter la pensée logique extéroceptive et la recentrer vers l'intérieur, vers les valeurs intrinsèques • Une attitude bienveillante de l’émetteur des suggestions • Une diminution du tonus musculaire, favorisée par une position confortable, allongée ou assise, qui réduit au minimum le travail postural • Un environnement calme, où les stimuli sont réduits • Pourquoi les yeux fermés Psycho éducation de l’hypnose
    9. 9. Effets bienfaiteurs de l’HYPNOSE: En devenant capable de diminuer la tension psychique et mentale dans une situation stressante, on parvient à adopter une démarche de résolution de problèmes adaptée et l'on est plus efficace. Cognitif: • Mémoire • Attention • Raisonnement Émotionnel: • Régulation • Sommeil • Niveau d’énergie L’hypnose vise donc plusieurs objectifs : - mieux gérer les réactions émotionnelles (Ex: en situation d’examen) - augmenter son efficacité, son attention - se reposer rapidement - faciliter un sommeil réparateur
    10. 10. Éducation psychologique de l’Hypnose Musculaire: • Relaxation et détente à la fois dans l'esprit et dans le corps. • Relaxation des muscles désactivation, déconnexion, immobile, paralyse, détendu, • « aucun signal électrique ne parvient aux muscles » • À son tour le muscle envoi un signal au cerveau qui décode la « détente » Cardio-respiratoire: • Respiration lente et profonde • Explications sur la cohérence cardiaque (+15% - 15%) • Cardiac coherence: a new, noninvasive measure of autonomic nervous system order. Altern Ther Health Med. 1996 Jan;2(1):52-65. Circulatoire: • Sensation de douce chaleur agréable • Vague d’énergie agréable Psycho éducation de l’hypnose
    11. 11. Mécanisme de l’hypnose Au chapitre 3, les travaux d’Egner et Raz, suite à l’induction d’une relaxation progressive intensifiée par des suggestions hypnotiques, les sujets les plus relaxés présentaient plus de difficultés dans des tâches de conflit cognitif de Stroop. En état d’hypnose, on suggère des stratégies en demandant aux sujets de diriger volontairement leur attention sur la couleur de mots désignant d’autres couleurs. Résultat: les sujets en état d’hypnose sont plus réceptifs aux suggestions de stratégie et/ou les appliquent mieux. Interprétation: les suggestions réduisent la connectivité entre le centre frontal de détection de conflit et les centres latéraux ayant des fonctions de contrôle (disruption of functional interaction between medial frontal conflict-monitoring and lateral frontal control functions in hypnosis). •Egner, T. and Raz, A. Cognitive Control Processes and Hypnosis. (2007) In G. Jamieson (ed), Hypnosis and Conscious States: The Cognitive Neuroscience Perspective. London: Oxford University Press •http://razlab.mcgill.ca/docs/Hypnosis_and_conscious_states_p29.pdf
    12. 12. Mon interprétation • Pour fonctionner, une séance de relaxation par hypnose doit donc nous amener, progressivement, de plus en plus, à ne nous concentrer que sur des acquis positivement centrés sur d’autres certitudes positives pour nous. La relaxation implique une immersion totale de la conscience dans un champ cognitif libre de tout conflit, de tout problème, de tout irritant possible. Métaphoriquement, nous désembrayons le centre de traitement cognitif volontairement orienté vers les buts et la résolution de problème. L’hypnose permet une perméabilité aux suggestions thérapeutique, visualisations positives, recadrage, posture.
    13. 13. Rythme sensorimoteur sensorimotor rhythm (SMR) À l’EEG, une personne produit une amplitude de SMR plus forte lorsque ses zones sensori-mottrices sont inactives, pendant l'état d' immobilité. Le profil SMR diminue généralement en amplitude lorsque les zones sensorielles ou motrices correspondantes sont activées, pendant tâches motrices ou même pendant une imagerie motrice. [ 2 ] Conceptuellement , SMR est parfois mélangé avec des ondes alpha d'origine occipitale, la plus forte source de signaux neuronaux dans l'EEG . Une raison pourrait être que, sans filtre spatial approprié le SMR est très difficile à détecter car il est habituellement superposé à de fortes vagues alpha occipital. https://en.wikipedia.org/wiki/Sensorimotor_rhythm •http://littlepsychologicalservices.com/pdf/Sterman.pdf
    14. 14. Les impacts négatifs du stress et de l’anxiété sur les apprentissages. L’anxiété affecte négativement les ressources cognitives. MacLeod et Donnellan (1993) ont demandé à des sujets anxieux et non anxieux de résoudre des problèmes de raisonnement verbal tout en maintenant en mémoire une liste de mots. Lorsque la liste de mots était plus longue, ce qui représentait une surcharge élevée pour la mémoire de travail, les sujets anxieux étaient plus lents à solutionner les problèmes. L’anxiété provoque des inquiétudes, pensées angoissantes, appréhensions et craintes qui viennent diminuer l’efficience des ressources cognitives disponibles pour faire le travail. MacLeod C.,Donnellan A.M. (1993). Individual differences in anxiety and the restriction of working memory capacity, Personality and Individual Differences, 15 (2), pp. 163-173. Eysenck, M. W., & Calvo, M. G. (1992). Anxiety and performance: The processing efficiency theory. Cognition and Emotion, 6, 409–434.
    15. 15. Avantages des suggestions hypnotiques • Permet aux personnes qui consultent de contextualiser • « Split-Screen » ou visualisation en différentes situations • Recadrer son anxiété • Faire un exercice pratique pour augmenter ses compétences en détente • Permet d’ouvrir à d’autres perspective • Répond à besoins: appartenance, estime de soi, actualisation • Référence: http://hypnose-clinique.ca/recherche/hypnosedation-et-anxiete/
    16. 16. Consultation avec le psychologue • Le déroulement de la première rencontre est habituellement assez chargé. En 50 minutes, le psychologue analyse la problématique, en fonction de son expérience clinique, de ses connaissances scientifiques et d’une méthodologie clinique éprouvée et efficace. • Il écoute, mais fait préciser et valider sa compréhension par le client. Il pose des questions en respectant le rythme de la personne. Sur le plan émotif, le psychologue doit prendre soin d’établir une relation de confiance, une alliance. • Au début, il intervient avec prudence et cherche plutôt à s’assurer qu’il comprend bien la situation exposée par le client. Ensuite, il s’entendra avec le client ou la cliente pour énoncer des objectifs prioritaires. http://hypnose-clinique.ca/remi-cote-psychologue/
    17. 17. • Dans un contexte d’exigences économiques légitimes et dans un but de maintenir un bon niveau de motivation, le psychologue s’oriente dès le départ sur des solutions et des buts atteignables. • En circonscrivant la problématique en thème, il permet au client de « recadrer » sa « posture ». D’un point de vue théorique, il n’y a aucune objection à cette approche modulaire où le client progressera par étapes successives, jusqu’à atteindre un niveau de satisfaction souhaité ou souhaitable. • Le psychologue qui prévoit intégrer l’hypnose clinique comme outil psychothérapeutique, doit faire l’éducation psychologique de ce qu’est et surtout, de ce que n’est pas l’hypnose. On pourrait consulter ici les réponses aux questions généralement posées au psychologue à ce sujet : http://hypnose-clinique.ca/definition-hypnose/questions-au-sujets-de-hyp
    18. 18. Déroulement concret Déroulement de la séance: Généralement, j’écoute la problématique, puis je ressort des éléments du libellé (script), je les formule sous forme de suggestions positives orientées vers les solutions, j’enregistre la séance que je transmet au client par la suite. •http://hypnose-clinique.ca/intimidation/briser-cycle-intimidation/ •http://hypnose-clinique.ca/visualisation-imagerie-mentale/ •http://hypnose-clinique.ca/hypnose-psychotherapie-medias/ •http://hypnose-clinique.ca/definition-hypnose/hypnose-clinique-intimidat •http://hypnose-clinique.ca/recherche/hypnosedation-et-anxiete/
    19. 19. Société québécoise d’hypnose • http://sqh.info/ • Congrès, formation, répertoire de cliniciens Entente sur l’hypnothérapie: • Il y a l'entente avec l'EFPHQ • http://www.efphq.com/entente-avec-l-opq • Il y a aussi l'entente avec RITMA • http://us7.campaign-archive2.com/?u=1adee2c3c6ac31d9df843ac34&id= • Et il y aurait aussi des ententes avec d'autres organismes du genre.
    20. 20. Induction de l’hypnose « Mes bras sont lourds » « Mes jambes sont lourdes » « Tout mon corps est lourd », « Mon cœur bat calmement et bien » «La respiration devient calme et régulière » « Chaque muscle respiratoire se détend » Les sons, le phrasé, qui viennent aider à désengager la pensée logique extéroceptive et recentrer vers un «champ de conscience» intérieur, vers les valeurs intrinsèques Une attitude bienveillante de l’émetteur des suggestions Une diminution du tonus musculaire, favorisée par une position confortable, allongée ou assise, qui réduit au minimum le travail postural Un environnement calme, Les yeux fermés
    21. 21. Mécanique de l’induction Et après avoir remarqué cette augmentation de ton confort, tu peux concentrer ton attention Sur tes pieds qui reposent fermement sur le sol fermement ancrés au sol Et tes bras qui reposent solidement, appuyés Et prendre conscience de ces points d’appui. Te laissant supporter entièrement, en confiance te laissant aller totalement, au confort et à la détente.
    22. 22. Approfondissement de l’hypnose « Le cerveau qui ralentit considérablement, amenant un état calme et confortable.» Au préalable, préparer la personne à visiter un endroit calme, reposant et propice à la réflexion Un endroit visité pendant les vacances, dans la nature Un endroit isolé, Un endroit confortable Cet endroit peut se situer en bas d’un escalier, le choix de l’endroit se fait en fonction de l’histoire personnelle Dans cet endroit imaginaire paisible que tu peux visiter chaque fois que tu veux te détendre… L’expérience d’être calme, tout à fait calme.
    23. 23. Technique de visualisation et d’approfondissement • Au préalable, préparer les élèves à visiter un endroit calme, reposant et propice à la réflexion • Un endroit visité pendant les vacances, dans la nature • Un endroit isolé • Un endroit confortable • Cet endroit doit se situer en bas d’un escalier • Chacun doit choisir son endroit en fonction de son histoire personnelle
    24. 24. Suggestions orientées vers les solutions Dans un état créatif, un état très ouvert à toutes suggestions aidantes qui se déposent au fond de ton esprit et s’y fixent, s’y intègrent et travaillent à sa réalisation. Utilisant ton pouvoir de te détendre pour faire le plein d’énergie, Pour augmenter, ton attention en classe, ta mémoire, ta confiance en toi utilisant toutes les ressources que tu as à ta disposition, toutes tes capacités, Tes forces, toutes tes potentialités.
    25. 25. Suggestions pour la confiance Et cela te permettant, jour après jour, de plus en plus, à tout point de vue de te sentir calme, de te sentir détendu, bien dans ta peau, confortable et libéré du stress calme et serein et pleinement concentré dans le moment présent Conscient que tu fais de ton mieux pour réussir en classe, dans tes apprentissages Confiant en tes capacités Confiant d’avoir suffisamment étudié d’avoir préparé cet examen pour pouvoir donner le maximum
    26. 26. Suggestions pour la résilience Métaphore du capitaine: « tu fais le point sur la carte, pour constater ta progression » Du pilote: « tu reste au commande Pour faire redresser le nez de l’avion » Tu prends en considération les vents contraires, les tempêtes, les attaques de requins et des pirates. Tu fais le bilan des gains et des pertes. Tu gardes les mains sur les commandes Avec discernement, lucidité, sagesse, éveil, « insight », tu fais le point. Tu te permets de prendre conscience que tu es le capitaine de ta propre destinée tu prends les moyens pour arriver à tes fins, à contourner les obstacles, à résister aux attaques malveillantes.
    27. 27. Exercice paume • Est-ce que quelqu’un ici à eu un accident grave, une lésion ou un handicap impliquant la paume d’une de ses mains? Vidéo sur la page de l’ASCH: http://www.asch.net/ • https://youtu.be/2mY237wWFzk
    28. 28. tu peux concentrer ton attention sur les parties du corps qui touchent la chaise Sur tes pieds qui reposent fermement sur le sol fermement ancrés au sol Et tes bras qui reposent solidement, appuyés Et prendre conscience de ces points d’appui. Te laissant supporter entièrement, en confiance te laissant aller totalement, au confort et à la détente.
    29. 29. L’esprit devient calme, pause et tu peux fixer ton attention sur une partie de ton corps en particulier, Pour les besoins de l’exercice, je te demande de fixer ton attention sur la paume de ta main de ton choix, sur chaque muscle de la main. De tous les tissus, toutes les cellules de la main. Et je te demande de faciliter la relaxation de chaque muscles de ta main. Pour faciliter cette relaxation, je te demande de visualiser une boule de lumière, d’énergie douce qui vient se poser au creux de ta main. Dans la paume de ta main, venant la réchauffer d’une chaleur douce et agréable. Tu sent cette chaleur douce et agréable irradier de cette boule d’énergie douce et agréable, qui par pulsation, par vague successive, vient réchauffer chaque doigts, vient faire la détente de chaque muscle de chaque doigts. La paume de ta main se détendant confortablement, et cela accompagné d’un engourdissement, d’un début d’engourdissement qui va devenir de plus en plus grand et généralisé, plus agréable.
    30. 30. Peut-être avec d’autres sensations également, Une chaleur douce et agréable qui par vagues successives réchauffe la main, Ressentant dans chaque muscle une détente une relaxation qui s’empare de toute ta main.
    31. 31. Gestion de la douleur • Patterson DR, Jensen MP. Hypnosis and clinical pain. Psychol Bull. 2003;129(4):495-521. • Shakibaei F, Harandi AA, et al. Hypnotherapy in management of pain and reexperiencing of trauma in bu . Int J Clin Exp Hypn. 2008;56(2):185-97. • Dabney Ewin : signalement idéomoteur http://www.crownhouse.co.uk/publications/look_inside/9781845902919 • https://www.youtube.com/watch?v=u34HoFVxSNc
    32. 32. Hypnoanesthésie • http://hypnose-clinique.ca/recherche/hypnosedation-et-anxiete/ Faymonville ME, Mambourg PH, et al.Psychological approaches during conscious sedation. Hypnosis versus stress reducing strategies: a prospective randomized study. Pain. 1997;73(3):361-7. • Approche pré et post opératoire: • Enqvist B, Bjorklund C, et al. Preoperative hypnosis reduces postoperative vomiting after surgery of the breasts. A pro .Acta Anaesthesiol Scand. 1997;41(8):1028-32. • Schnur JB, Bovbjerg DH, et al. Hypnosis decreases presurgical distress in excisional breast biopsy patients . Anesth Analg. 2008;106(2):440-4, table of contents. • Pierre Rainville: http://www.criugm.qc.ca/chercheurs/directeurs/57-pierre-rainville.html • http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=Rainville%20P%5BAuthor%5D&cauthor=true&cauthor_uid=1837785
    33. 33. L’hypnose comme programme universitaire •http://www.medecine.u- psud.fr/fr/formations/formation_continue/diplomes_universite /hypnose-en-anesthesie.html •http:// www.darbicetre.com/enseignement/formation/5/DU%20HYPNOSE%20EN% •http:// www.darbicetre.com/documents/DUHYPNOSEENANESTHESIE.pdf •http:// du.med.univ-montp1.fr/fmc/diu-hypnose-medicale-clinique-et-therapeutiq
    34. 34. Colon irritable • Gholamrezaei A, Ardestani SK, Emami MH. Where does hypnotherapy stand in the management of irritable bowel sy . J Altern Complement Med. 2006;12(6):517-27. • Wilson S, Maddison T, et al. Systematic review: the effectiveness of hypnotherapy in the managemen . Aliment Pharmacol Ther. 2006;24(5):769-80. • Webb AN, Kukuruzovic RH, et al. Hypnotherapy for treatment of irritable bowel syndrome . Cochrane Database Syst Rev. 2007(4):CD005110. • Miller V, Whorwell PJ. Hypnotherapy for functional gastrointestinal disorders: a review . Int J Clin Exp Hypn. 2009;57(3):279-92.
    35. 35. Fibromyalgie • Haanen HC, Hoenderdos HT, et al. Controlled trial of hypnotherapy in the treatment of refractory fibromyalg . J Rheumatol. 1991;18(1):72-5. • Spiegel D, Bloom JR. Group therapy and hypnosis reduce metastatic breast carcinoma pain . Psychosom Med. 1983;45(4):333-9. • Spiegel D, Bloom JR, et al. Effect of psychosocial treatment on survival of patients with metastatic b . Lancet. 1989;2(8668):888-91. • Cuellar NG. Hypnosis for pain management in the older adult . Pain Manag Nurs. 2005;6(3):105-11. • Jensen MP, Hanley MA, et al. Hypnotic analgesia for chronic pain in persons with disabilities: a case series. Int J Clin Exp Hypn. 2005;53(2):198-228.
    36. 36. Pédiatrie • Kohen DP, Olness KN, et al. The use of relaxation-mental imagery (self-hypnosis) in the management of 505 pediatric behavioral encounters. J Dev Behav Pediatr. 1984;5(1):21-5. • Liossi C, Hatira P. CliGerik SM. Pain management in children: developmental considerations and mind-body therapies. South Med J. 2005;98(3):295-302. • Wild MR, Espie CA. The efficacy of hypnosis in the reduction of procedural pain and distress in pediatric oncology: a systematic review. J Dev Behav Pediatr. 2004;25(3):207-13. • Wood C, Bioy A. Hypnosis and pain in children. J Pain Symptom Manage. 2008;35(4):437-46.
    37. 37. Autres recherches • Rapport de l’INSERM • http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/rapports- publies • Chapter 14 • Using Hypnosis in the Treatment of Anxiety Disorders: Pros and Cons - By Catherine Fredette, Ghassan El-Baalbaki, Sylvain Neron and Veronique Palardy • http://www.intechopen.com/books/new-insights-into- anxiety-disorders/using-hypnosis-in-the-treatment-of-anxiety- disorders-pros-and-cons

    ×