Robert	
  Wongkamalasai	
  1	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Un	
  Stage	
  de	
  culture,	
  écriture,	
  et	
  le	
  m...
Robert	
  Wongkamalasai	
  2	
  
	
  
	
  
Table	
  des	
  matières	
  
	
  
	
  
	
  
La	
  page	
  de	
  présentation………...
Robert	
  Wongkamalasai	
  3	
  
	
  
Quand	
  quelqu’un	
  arrive	
  dans	
  un	
  pays	
  étranger	
  c’est	
  normal	
 ...
Robert	
  Wongkamalasai	
  4	
  
agence	
  de	
  presse	
  centralisée	
  à	
  Paris.	
  En	
  plus	
  de	
  l’agence	
  d...
Robert	
  Wongkamalasai	
  5	
  
Innovation.	
  Le	
  nouveau	
  site	
  est	
  consacré	
  à	
  sa	
  propre	
  activité	...
Robert	
  Wongkamalasai	
  6	
  
traduire	
  mot	
  à	
  mot	
  mais	
  je	
  pouvais	
  entendre	
  le	
  changement	
  d...
Robert	
  Wongkamalasai	
  7	
  
	
   A	
  cette	
  conférence	
  c'était	
  la	
  première	
  fois	
  que	
  je	
  receva...
Robert	
  Wongkamalasai	
  8	
  
Ces	
  communiqués	
  de	
  presse	
  sur	
  l’économie	
  de	
  l’Union	
  Européenne	
 ...
Robert	
  Wongkamalasai	
  9	
  
cinq	
  principales	
  responsabilités	
  dans	
  l’UE	
  :	
  définir	
  les	
  objectif...
Robert	
  Wongkamalasai	
  10	
  
trouvent	
  en	
  bas	
  de	
  l’échelle.	
  L’UE	
  doit	
  veiller	
  à	
  l’harmonie	...
Robert	
  Wongkamalasai	
  11	
  
La	
  deuxième	
  exigence	
  de	
  la	
  profession	
  de	
  journaliste	
  est	
  qu’	...
Robert	
  Wongkamalasai	
  12	
  
Je	
  ne	
  suis	
  pas	
  entré	
  dans	
  cette	
  entreprise	
  avec	
  des	
  idées	...
Robert	
  Wongkamalasai	
  13	
  
	
  
	
  La	
  Bibliographie	
  
	
  
Bpifrance.	
  Web.	
  30	
  juin	
  2014.	
  http:...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport du Stage Robert Wongkamalasai

187 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
187
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport du Stage Robert Wongkamalasai

  1. 1. Robert  Wongkamalasai  1               Un  Stage  de  culture,  écriture,  et  le  monde  journalistique       26  mai  2014-­‐  17  juillet  2014       Stagiaire  :  Robert  Wongkamalasai                                                    
  2. 2. Robert  Wongkamalasai  2       Table  des  matières         La  page  de  présentation…………………….1     La  Table  des  matières……………………….2     L’Introduction…………………………………..3-­‐5     La  deuxième  partie…………………………...5-­‐10     La  conclusion…………………………………….10-­‐12     La  Bibliographie………………………………..13                                
  3. 3. Robert  Wongkamalasai  3     Quand  quelqu’un  arrive  dans  un  pays  étranger  c’est  normal  d’avoir  peur,  d’être   timide  et  de  manquer  de  confiance.  J’ai  éprouvé  tout  cela  quand  je  suis  arrivé  à  Paris,   France.  Le  premier  mois,    je  manquais  de  confiance  en  moi  pour  parler  parce  que  je  ne   savais  pas  comment  m’exprimer.  Je  pensais  que  chaque  Parisien  avec  qui  je  parlais  ne  me   comprenait  pas.  Pendant  toute  une  journée    j’avais  le  mal  de  pays,  j’étais  déprimé,  mais   heureusement  cette  nuit  là  comme  je  ne  pouvais  pas  dormir  je  me  suis  mis  à  penser.   Pendant  ces  heures  je  me  suis  souvenu  de  la  raison  pour  laquelle  j’étais  en  France.  Je  me   suis  posé  cette  question  «  Pourquoi  est-­‐ce  que  tu  veux  apprendre  le  français  et  devenir   journaliste  ?  »  Les  journalistes  doivent  être  curieux  et  chercher  des  réponses  à  toutes  leurs   questions.  J’étais  à  Paris,  et  j’avais  beaucoup  de  questions.       Mon  stage  de  l’été  2014,  du  26  mai  au  17  juillet,  m’a  aidé  à  trouver  les  réponses  à   mes  questions.  J’ai  travaillé  à  Naja  Presse,  une  agence  de  presse  qui  a  27  ans  et  un  grand   esprit  du  journalisme.  Le  bâtiment  où  j’ai  passé  l’été  est  situé  au  15  rue  Buchardon,  dans  le   10éme  arrondissement  de  Paris.  L’agence  Naja  Presse  a  été  créée  en  1987  à  Marseille  par  six   journalistes  professionnels  de  la  presse  écrite  et  radio.  Au  début  les  créateurs  ont  souhaité   couvrir,  l’Arc  méditerranéen  en  Europe,  c’est  à  dire  :  l’Espagne,  le  Sud  de  la  France  et   l’Italie,  donc  les  premiers  bureaux  de  l’agence  étaient  à  Barcelone,  Milan,    Montpellier,   Marseille  et  Nice.  Malheureusement,  leur  activité  étant  en  baisse  en  Italie  et  en  Espagne,  les   agences  de  ces  pays  là  ont  du  fermer  ainsi  que  l’agence  de  Nice.  Aujourd’hui,  il  reste   seulement  deux  des  co-­‐fondateurs,  deux  agences  à  Montpellier  et  à  Marseille  et  le  siège   social  a  été  transféré  à  Paris.  Néanmoins  les  deux  journalistes  ont  bien  développé  leur  
  4. 4. Robert  Wongkamalasai  4   agence  de  presse  centralisée  à  Paris.  En  plus  de  l’agence  de  presse  écrite,  les  directeurs  ont   créé  un  autre  département  qui  quant  à  lui  propose  du  conseil  d’ingénierie  pour  les   journaux  et  les  publications  de  collectivités,  d’associations  et  d’autres  journaux  de  la  presse   écrite.  C’est  une  activité  de  conseil  qui  offre  plusieurs  services,  comme  étudier  des   lectorats,    définir  des  projets  rédactionnels,  accompagner  des  rédactions  par  une  assistance   aux  rédacteurs  en  chef  des  journaux.  Le  conseil  inclut  un  service  pour  créer  des  maquettes   des  journaux  pour  lesquels  Naja  participe  à  la  création.         En  2001,  Naja  Presse  a  lancé  un  site  Web  qui  s’appelle  najapresse.com.  Au  début   c’était  un  quotidien  d’information  qui  servait  aux  journaux  sans  abonnement,  mais  l’agence   ne  pouvait  pas  maintenir  le  site  parce  qu’économiquement  ce  n’était  plus  rentable.  Le  site  a   fermé  en  2003  mais  en  2007  Naja  a  ouvert  deux  nouveaux  quotidiens  en  ligne,  l’un  dédié  au   Développement  Durable  et  l’autre  à  l’Innovation.  C’était  les  deux  premiers  journaux   d’information  en  ligne  de  presse  écrite  en  France.  Dans  les  mois  qui  ont  suivi,  deux  autres   sites  d’information  ont  ouvert,  mediapart.fr  et  rue89.fr.  L’inquiétude  de  Naja  Presse  était,   «  comment  développer  l’activité  les  journaux  en  ligne  ?  »  L’agence  a  opté  pour  les  journaux   libres  d’accès  mais  elle  a  souhaité  les  rentabiliser  à  partir  d’une  politique  de  partenariat   avec  des  institutions  et  des  grandes  entreprises.  L’agence  a  mis  en  place  quelques   partenariats  mais  pas  suffisamment  pour  donner  accès  à  tous  les  journaux  en  ligne.  En   2011  de  nouveau,  les  journaux  en  ligne  se  sont  arrêtés  mais  en  2014  Naja  Presse  a   restructuré  de  nouveau  son  offre  d’éditorial  et  a  recréé  najapresse.com,  qui  propose  cinq   fils  thématiques  d’actualités  :  Culture,  Société,  Développement  Durable,  Aménagement  et  
  5. 5. Robert  Wongkamalasai  5   Innovation.  Le  nouveau  site  est  consacré  à  sa  propre  activité  de  presse  écrite  et  l’activité  de   conseil  aux  autres  journaux  et  rédactions.       Aujourd’hui  Naja  Presse  en  France  compte  environ  une  dizaine  d’employés.  Le   directeur  général,  également  directeur  de  la  rédaction  est  M.  Jacques  Moulins,  le  Rédacteur   en  chef  est  M.  Pierre  Magnetto  et  le  directeur  du  marketing  est  Natalie  Le  Gall,  cinq   journalistes  et  une  femme  qui  fait  des  vidéos.  Mon  directeur  du  stage  était  M.  Pierre   Magnetto  et  je  travaillais  en  direct  avec  une  femme  journaliste.       Mes  objectifs  pour  ce  stage  sont  d’améliorer  mes  connaissances  techniques   journalistiques,  notamment  pouvoir  discerner  les  informations  essentielles  dans  un  texte,   améliorer  mon  niveau  en  français,  et  découvrir  le  fonctionnement  d’une  entreprise   française.  Cette  expérience  me  permettra  de  mettre  en  pratique  ma  capacité  à  rédiger  des   articles  et  d’améliorer  mes  capacités  à  réagir  dans  un  environnement  très  exigeant.  Cette   expérience  est  bénéfique  sur  le  plan  universitaire,  professionnel  et  personnel.  Elle  me   permettra  de  mieux  aborder  la  deuxième  partie  de  mes  études  avec  une  pratique  du   journalisme.   ***   Naja  Presse  n’est  ni  la  plus  connue  ni  la  plus  grande  agence  de  presse  à  Paris  mais   néanmoins  la  journaliste  avec  qui  je  travaillais,  Elsa  Bellanger,  a  couvert  l'information  pour   des  entreprises  qui  jouent  un  rôle  très  important  dans  le  monde  de  l’innovation.  J’ai  assisté   à  quelques  conférences  avec  elle,  je  regardais  et  j’écoutais  les  échanges  entre  une   journaliste  et  des  personnes  en  costume  autour  d'une  table.  Je  n’avais  pas  le  temps  de  
  6. 6. Robert  Wongkamalasai  6   traduire  mot  à  mot  mais  je  pouvais  entendre  le  changement  de  ton  de  la  voix.  Par  exemple,   quand  un  orateur  avait  envie  d’exprimer  les  points  plus  importants,  son  ton  de  voix   devenait  plus  léger  mais  il  prononçait  très  précisément  chaque  syllabe.  Pour  quelqu’un  qui   n’est  pas  de  langue  maternelle  française,    la  prononciation  de  chaque  syllabe  en  français   demande  beaucoup  d'attention.  C’est  à  ce  moment  qu'on  peut  entendre  clairement  les  mots   dits  correctement.  En  outre,  les  conférences  m’ont  appris  un  nouveau  vocabulaire  en   écoutant  et  échangeant  avec  les  journalistes.       La  première  conférence  à  laquelle  j’ai  assisté  avec  Elsa  Bellanger,  a  eu  lieu  Salle   Wagram,  39  Avenue  de  Wagram.  La  salle  a  eu  un  décor  chic  avec  des  couleurs  rouges  et   blanches,  des  lustres  de  cristal,  des  boiseries  très  détaillées  et  une  assistance  de  plus  de   300  personnes.  La  conférence  était  organisée  par  Bpifrance  afin  de  présenter  son  projet,   «  Bpifrance  ETI  2020.  »  Bpifrance  est  une  entreprise  qui  investit  et  soutient  des  entreprises   françaises    (http://www.bpifrance.fr).  Leur  mission  est  de  fournir  de  l’aide  aux  entreprises   pour  leurs  premiers  besoins  d’investissement,  soutenir  la  croissance  des  petites  et   moyennes  entreprises  (PME)  en  France,  renforcer  le  développement  des  entreprises  de   taille  intermédiaire  (ETI)  et  améliorer  la  compétitivité  des  entreprises  françaises.  Bpifrance   ETI  2020  a  eu  spécifiquement  pour  thème  les  entreprises  de  taille  intermédiaire  et  leur   objectif  d’ici  l’année  2020.  La  journée  était  consacrée  au  dévoilement  des  nouvelles  idées,  à   l’introduction  de  nouvelles  possibilités  d’investissement  et  d’innovation  et  la  stimulation   du  désir  collectif  de  franchir  de  nouvelles  frontières  géographiques  et  technologiques   (http://live.bpifrance.fr).      
  7. 7. Robert  Wongkamalasai  7     A  cette  conférence  c'était  la  première  fois  que  je  recevais  une  vraie  carte  de  presse   et  à  ce  moment  là,  j'ai  senti  que  je  faisais  partie  d’une  équipe  de  journalistes.  Même  si  je  ne   comprenais  pas  complètement  chaque  orateur,  j'étais  porté  par  cette  ambiance  stimulante     et  ravi  d'être  assis  avec  des  journalistes  qui  viennent  d’autres  journaux  et  des  hommes   d’affaires  qui  ont  un  haut  niveau  de  connaissance  de  l’économie.         L’économie,  l’innovation,  le  financement,  l’investissement,  le  développement,  la   croissance  :  tous  ces  mots  que  je  connaissais  déjà  mais  c’était  une  tâche  complètement   nouvelle  d'en    expliquer  le  sens  exact,  les  éléments  les  plus  importants,  les  politiques,  les   liens  avec  les  entreprises  et  les  rôles  que  chaque  mot  joue  dans  un  secteur.  J’ai  appris  qu'en   français  il  est  plus  facile  de  comprendre  les  idées  phrase  par  phrase  que  mot  par  mot.  Ma   capacité  à  comprendre  les  communiqués  de  presse  s'est  améliorée  après  avoir  appris   qu'une  langue  n’est  pas  simplement  une  liste  de  vocabulaire  et  de  mots.  Une  langue  est  une   façon  d’exprimer  une  culture  et  un  mode  de  vie.  Une  langue  est  un  élément  principal  de  la   communication  pour  les  gens  d’une  communauté  unique.  Dans  le  monde  du  journalisme,   pour  expliquer  en  profondeur  par  exemple  l’économie,  l’innovation,  le  financement  et   l’investissement,  il  faut  apprendre  la  langue  des  entreprises  et  des  secteurs.         La  langue  de  l’économie  était  la  difficulté  majeure  que  j’ai  essayée  de  surmonter.   Avant  mon  stage  à  Naja  Presse,  je  n’ai  écrit  que  des  articles  dans  le  secteur  des  arts  et  des   spectacles.  Pendant  les  premières  semaines  du  stage  j’étais  chargé  de  lire  les  communiqués   de  presse  et  de  faire  des  synthèses  en  français  qui  étaient  ensuite  utilisées  par  la  journaliste   en  interne.  J’utilisais  les  liens  web  pour  mieux  comprendre  le  contexte  des  communiqués.  
  8. 8. Robert  Wongkamalasai  8   Ces  communiqués  de  presse  sur  l’économie  de  l’Union  Européenne  étaient  difficiles  pour   moi.  Deux  difficultés  principales  me  demandaient  de  faire  des  efforts  pour  comprendre  le   fonctionnement  de  l’UE.  La  première  était  le  besoin  d'apprendre  quels  pays  sont  les  états   membres  de  l’Union  Européenne  et  combien  ?  Pour  cela,  j’ai  utilisé  le  site  web  official  de   l’UE  (http://europa.eu/about-­‐eu/countries/index_fr.htm),  pour  chercher  le  nom  des  états   et  l’année  d’adhésion  de  chacun  d'entre  eux.  J’ai  trouvé  qu’il  y  avait  six  membres  fondateurs   au  début  de  l’UE  en  1952  :  l’Allemagne,  la  Belgique,  l’Italie,  le  Luxembourg,  les  Pays-­‐Bas  et   bien  sûr,  la  France.  Aujourd’hui  l’UE  compte  28  états  membres  mais  certains  pays  sont   candidats  comme  l’Islande,  le  Serbie,  la  Turquie  et  plus.  Au  début,  je  devais  comprendre  la   fondation  de  l’UE.  J’ai  découvert  ensuite  la  complexité  du  fonctionnement  d’une  telle   institution.       La  deuxième  difficulté  était  d'avoir  une  compréhension  des  règles  de  base  du   fonctionnement  de  l’UE.  Après  des  recherches  sur  le  site  web  de  l’UE,  j’ai  trouvé  qu’elle   compte  17  institutions  et  organes  et  plus  de  40  agences  placées  sous  son  autorité.  Ayant   juste  2  mois  pour  apprendre  autant  que  possible,  je  suis  arrivé  à  une  conclusion  :  il  est   impossible  de  comprendre  le  fonctionnement  de  toutes  les  institutions,  organes  et  agences   mais  en  me  concentrant  sur  une  institution  particulière,  j’arriverais  à  bien  connaître  cette   institution.  J’ai  décidé  de  concentrer  mon  attention  sur  les  communiqués  de  presse  diffusés   par  la  Commission  Européenne  parce  qu’elle  représente  les  intérêts  de  l’Union  dans  son   ensemble  et  d’un  point  de  vue  journalistique  elle  publie  beaucoup  de  communiqués  de   presse.  Le  siège  de  la  Commission  est  à  Bruxelles,  en  Belgique  avec  des  bureaux  au   Luxembourg  et  des  représentations  dans  chaque  État  membre  de  l’UE.  La  Commission  a  
  9. 9. Robert  Wongkamalasai  9   cinq  principales  responsabilités  dans  l’UE  :  définir  les  objectifs  et  les  priorités  de  l’action  de   l’UE  ;  soumettre  des  propositions  législatives  au  Parlement  et  au  Conseil  ;  mettre  en  œuvre   les  politiques  de  l’UE  et  le  budget  ;  veiller  à  l’application  de  la  législation  européenne  ;  et   représenter  l’UE  dans  les  affaires  international  comme  les  négociations  d’accords   commerciaux  (http://ec.europa.eu/atwork/synthesis/doc/governance_statement_fr.pdf).       Mon  stage  à  Naja  Presse  était  lié  à  la  Commission  Européenne  chaque  jour  j’ai   notamment  travaillé  sur  un  communiqué  de  presse  qui  m’a  appris  beaucoup  de  choses.  Le   5  juin  2014,  j’ai  ouvert  un  communiqué  de  presse  qui  a  été  publié  par  la  Commission  avec   le  titre  ;  «  La  Suède  en  tête  du  financement  de  la  recherche  numérique  ».  J’ai  trouvé  le   communiqué  de  presse  représentatif,  celui  de  la  recherche  et  du  développement  dans  l’UE,   parce  que  chaque  état  a  son  propre  budget  de  financement  et  classement.  Par  exemple,   comme  le  titre  l’indique,  la  Suède  était  en  première  position  des  dépenses  publiques  pour   le  R&D  par  habitant  (58  €  par  personne)  mais  sa  population  de  9,5  millions  est  moins   importante  qu’un  pays  comme  l’Italie  qui  a  60  millions  d’habitants  et  qui  dépense  0.52   milliards  d’euros.  Avant  de  lire  le  communiqué  de  presse  de  la  Commission,  je  ne   connaissais  pas  ni  les  liens  entre  les  états  de  l’UE,  ni  l’importance  de  chaque  chiffre  des   états.  Je  ne  connaissais  que  les  deux  principaux  bénéficiaires  des  fonds  de  l’UE,  l’Allemagne,   dotée  de  1,6  milliard  d’euros  et  le  Royaume-­‐Uni,  1  milliard.  (http://europa.eu/rapid/press-­‐ release_IP-­‐14-­‐635_fr.htm?locale=en).  Même  avec  tous  ces  chiffres,  j’arrivais  à  donner  du   sens  à  toutes  ces  informations  ;  l’UE  pense  que  son  secteur  de  recherche  et  développement   (R&D)  est  déséquilibré  parmi  les  états  membres.  Pour  attirer  l’attention  sur  la  R&D  et   sensibiliser  les  pays  membres,  la  Commission  a  comparé  les  champions  et  les  pays  qui  se  
  10. 10. Robert  Wongkamalasai  10   trouvent  en  bas  de  l’échelle.  L’UE  doit  veiller  à  l’harmonie  entre  tous  les  états,  sinon,  elle   n’est  pas  assez  forte  et  les  citoyens  de  chaque  état  perdent  du  dynamisme  et  espoir.  L’UE  a   besoin  d’une  répartition  égale  de  soutien  afin  de  croître  dans  chaque  secteur,  de  même  un   journaliste  a  besoin  de  nombreuses  connaissances  dans  beaucoup  de  secteurs  pour   acquérir  une  très  bonne  compréhension  et  réussir.   ***   Le  monde  du  journalisme  requiert  certaines  exigences  afin  de  réussir.  Mon   expérience  à  Naja  Presse,  m’a  appris  qu’il  y  a  trois  exigences  principales  pour  un  journaliste   débutant  comme  moi.  La  première  est  qu’«  Il  faut  accepter  des  erreurs  chaque  jour.  »   Comme  je  l’ai  déjà  écrit,  deux,  trois,  ou  quatre  mois  pour  comprendre  complètement  les   domaines  de  journalisme  est  une  grande  tâche.  Il  faut  aller  au  bureau  avec  un  esprit  qui  a   hâte  d’apprendre  progressivement  et  d’essayer  passionnément.  Je  me  suis  senti   complètement  dépaysé  pendant  les  premières  semaines  de  mon  stage  chez  Naja.  Aux  Etats-­‐ Unis,  j’ai  facilement  compris  les  textes  de  mes  cours  de  journalisme  et  les  leçons  de  mes   enseignants.  Je  pouvais  faire  des  recherches  et  en  quelques  minutes  je  composais  des   articles  concrets  et  informatifs.  À  Paris,  quand  je  faisais  des  recherches  sur  les  sites  web   français,  je  lisais  des  textes  français  et  écrivais  mon  article,  cela  me  demandait  trois  fois   plus  d’effort  et  de  travail  qu’aux  Etats-­‐Unis.  De  plus,  je  faisais  des  fautes  d’orthographe,  de   compréhension  et  de  structure  et  enfin  je  pensais  que  je  n’allais  pas  réussir.  Alors,  je  me   suis  souvenu  que  j’étais  étudiant  en  traine  de  développer  des  compétences  pour  devenir   journaliste  :  «  bien  sûr  je  vais  faire  souvent  des  erreurs  !  »      
  11. 11. Robert  Wongkamalasai  11   La  deuxième  exigence  de  la  profession  de  journaliste  est  qu’  «  Il  faut  agir  rapidement   et  ne  pas  hésiter.  »  J’ai  compris  cette  exigence  de  plusieurs  façons  mais  chaque  leçon  était   liée  à  l’autre.  Premièrement,  en  organisant  des  rendez-­‐vous  pour  faire  un  entretien  avec   une  source,  il  faut  ne  pas  oublier  qu’il  y  a  plusieurs  fuseaux  horaires.  J’ai  raté  une  enquête   avec  un  directeur  du  Ministère  de  l’Éducation  des  Etats-­‐Unis  parce  que  j’ai  oublié  le   décalage  horaire  entre  la  France  et  les  Etats-­‐Unis.  Sur  le  moment  j’avais  pensé  que  le   directeur  avait  oublié  le  rendez-­‐vous.  En  fait,  le  directeur  attendait  mon  appel  pendant  que   je  dormais.  Le  jour  suivant  j’étais  pris  de  panique  car  je  devais  collecter  des  informations   sur  l’éducation  dans  le  secteur  informatique  dans  les  écoles  primaires.  Je  réfléchissais   anxieusement  aux  différentes  options  ;  je  pourrais  trouver  une  nouvelle  source,  choisir  un   nouvel  article  à  écrire,  rester  incertain  et  inquiet  ou  bien  je  pourrais  immédiatement   appeler  le  bureau  de  directeur  ou  encore  envoyer  un  email.  J’ai  choisi  la  dernière  option,   causant  une  réponse  du  directeur  et  il  m’a  répondu  dès  qu’il  est  arrivé  à  son  bureau.  J’ai   réussi  à  l’avoir  au  téléphone,  à  obtenir  toutes  les  informations  et  à  finir  mon  article  dans  les   temps.  Je  me  suis  forcé  d’agir  rapidement  quand  même  si  j’étais  à  l’origine  de  mon  propre   problème.  Il  faut  penser  clairement  et  pouvoir  prendre  des  décisions  sans  hésitation,  sinon   on  peut  perdre  du  contenu  crucial  pour  un  article.     La  troisième  exigence  que  j’ai  constatée  est  qu’«  Il  faut  être  curieux.  »  Dans  toutes   les  situations,  un  bon  journaliste  a  des  questions  à  poser.  La  personnalité  journalistique   n’est  pas  complète  sans  l’envie  de  connaître,  de  rechercher  et  de  partager.  Grâce  à  mon   stage  chez  Naja  Presse  j’ai  appris  non  seulement  par  les  articles,  entretiens  et  communiqué   de  presse  mais  aussi  à  travers  les  interactions  avec  mes  collègues  et  mon  maître  du  stage.  
  12. 12. Robert  Wongkamalasai  12   Je  ne  suis  pas  entré  dans  cette  entreprise  avec  des  idées  préconçues  ou  des  connaissances.   Je  suis  entré  chez  Naja  Presse  avec  une  curiosité  intellectuelle  et  les  oreilles  ouvertes.  Grâce   à  ma  passion  d’apprendre  et  comprendre  le  monde,  mon  niveau  journalistique  a  augmenté.   Je  posais  des  questions  sur  écriture  journalistique  et  la  sélection  de  contenu,  «  Pourquoi   est-­‐ce  qu’on  veut  partager  cette  information-­‐ci  mais  pas  celle-­‐là  ?  »  Mais  parmi  toutes  ces   questions,  la  meilleure  question  que  je  me  suis  posé  est  «  Pourquoi  est-­‐ce  qu’on  veut   connaître  ?  »  J’ai  trouvé  des  réponses  à  cette  question  pour  ma  propre  vie.  Pourquoi  est-­‐ce   que  je  veux  connaître  ?  Parce  que  je  suis  un  vrai  journaliste,  c’est  ma  personnalité  et  ma   passion.  Ce  stage  m’a  conforté  dans  mon  projet  de  devenir  journaliste.                              
  13. 13. Robert  Wongkamalasai  13      La  Bibliographie     Bpifrance.  Web.  30  juin  2014.  http://live.bpifrance.fr       Bpifrance.  Web.  30  juin  2014.  http://www.bpifrance.fr/Bpifrance/Notre-­‐mission     Magnetto,  Pierre.  Interview  personnelle.  23  juin  2014.     Union  Européenne.  Commission  Européenne.  La  Suède  En  Tête  Du  Financement  De  La   Recherche  Numérique.  Press  Release  Database.  Commission  Européenne,  5  juin  2014.  Web.   juin  2014.     Union  Européenne.  Web.  1  juillet  2014.  http://europa.eu/about-­‐eu/countries/index_fr.htm     Union  Européenne.  Web.  1  juillet  2014.  http://ec.europa.eu/atwork/key-­‐ documents/index_en.htm      

×