e          ´ Institut Sup´rieur des Etudes Technologiques de Rad`s                                                    e   ...
iiISET Rad`s        e    cours d’´lectronique de communication                     e                                   `  ...
Table des mati`res              e1 Les signaux                                                                            ...
iv                                                                        Table des mati`res                              ...
Table des mati`res              e                                                                                         ...
vi                                                   Table des mati`res                                                   ...
Chapitre 1Les signaux1.1      D´finitions          e1.1.1     SignalUn signal est le support physique d’une information. Ex...
2                                                                           Chapitre 1. Les signaux      - num´riques : am...
1.4. Spectre d’un signal p´riodique                          e                                                            ...
4                                                                                   Chapitre 1. Les signauxet ∀n ≥ 1,     ...
1.4. Spectre d’un signal p´riodique                          e                                                            ...
6                                                                             Chapitre 1. Les signaux                   A ...
1.5. G´n´ralisation de la notion de spectre      e e                                                                      ...
8                                                                                       Chapitre 1. Les signaux1.5.3     C...
1.6. Filtrage des signaux                                                                                  91.6      Filtr...
10                                               Chapitre 1. Les signauxISET Rad`s        e    cours d’´lectronique de com...
Chapitre 2La modulation d’amplitude2.1     But d’une modulationSoit le montage suivant :                                  ...
12                                            Chapitre 2. La modulation d’amplitudefait sous forme de rayonnement ´lectrom...
2.2. La modulation AM Double Bande Sans Porteuse                                        13– AM Double Bande Sans Porteuse ...
14                                               Chapitre 2. La modulation d’amplitudeRepr´sentation spectrale : pour d´te...
2.3. G´n´ration du signal AM DBSP      e e                                                                                ...
16                                               Chapitre 2. La modulation d’amplitude2.3.1     Utilisation de circuit int...
2.3. G´n´ration du signal AM DBSP      e e                                                                                ...
18                                                     Chapitre 2. La modulation d’amplitude                        A m(f)...
2.4. D´modulation des signaux AM DBSP      e                                                                              ...
20                                                Chapitre 2. La modulation d’amplitude2.4.2    Repr´sentation spectrale  ...
2.5. La modulation AM Double Bande Avec Porteuse                                                                  212.5   ...
22                                                                         Chapitre 2. La modulation d’amplitudeD´terminat...
2.5. La modulation AM Double Bande Avec Porteuse                                         23Cas d’un signal modulant quelco...
24                                                    Chapitre 2. La modulation d’amplitude2.6      G´n´ration du signal A...
2.6. G´n´ration du signal AM DBAP      e e                                                                                ...
26                                                 Chapitre 2. La modulation d’amplitudeLe filtrage autour de la fr´quence ...
2.7. D´modulation des signaux AM DBAP      e                                                                              ...
28                                                     Chapitre 2. La modulation d’amplitudePour un signal m(t) tel que |m...
2.7. D´modulation des signaux AM DBAP      e                                                                              ...
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Techniques de transmission
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Techniques de transmission

5 792 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 792
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
306
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Techniques de transmission

  1. 1. e ´ Institut Sup´rieur des Etudes Technologiques de Rad`s e e e ´ D´partement de G´nie Electrique´Electronique de Communication Support de cours et exercices corrig´s e e e ´ 3`me niveau G´nie Electrique ´ Option Electronique Dr J.Y. Haggege ` Ing´nieur ENIT e e e e ´ Agr´g´ de G´nie Electrique Technologue a l’ISET de Rad`s ` e 2004
  2. 2. iiISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  3. 3. Table des mati`res e1 Les signaux 1 1.1 D´finitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 1 1.1.1 Signal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 1.1.2 Repr´sentation math´matique d’un signal . . . . . . . . e e . . . . . . 1 1.2 Classification des signaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 1.3 Les signaux p´riodiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 2 1.3.1 D´finitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 2 1.3.2 Signaux sinuso¨ ıdaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 1.4 Spectre d’un signal p´riodique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 3 1.4.1 D´veloppement en s´rie de Fourier . . . . . . . . . . . . e e . . . . . . 3 1.4.2 Rep´sentation spectrale d’un signal p´riodique . . . . . . e e . . . . . . 4 1.4.3 Exemple de calcul du spectre d’un signal p´riodique . . . e . . . . . . 5 1.5 G´n´ralisation de la notion de spectre . . . . . . . . . . . . . . . e e . . . . . . 6 1.5.1 Spectre d’un signal non p´riodique . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 6 1.5.2 Exemple de calcul du spectre d’un signal non p´riodique e . . . . . . 7 1.5.3 Calcul de la puissance d’un signal a partir de son spectre ` . . . . . . 8 1.5.4 Spectre des signaux utilis´s en t´l´communications . . . e ee . . . . . . 8 1.6 Filtrage des signaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 1.6.1 Principe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 1.6.2 Exemples de filtres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 La modulation d’amplitude 11 2.1 But d’une modulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 2.2 La modulation AM Double Bande Sans Porteuse . . . . . . . . . . . . . . . 13 2.2.1 Principe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 2.2.2 Cas d’un signal modulant sinuso¨ . . . . . . . . . ıdal . . . . . . . . . 13 2.2.3 Cas d’un signal modulant quelconque . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 2.3 G´n´ration du signal AM DBSP . . . . . . . . . . . . . . . e e . . . . . . . . . 15 2.3.1 Utilisation de circuit int´gr´s sp´cialis´s . . . . . . e e e e . . . . . . . . . 16 2.3.2 Modulateur en anneau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 2.4 D´modulation des signaux AM DBSP . . . . . . . . . . . . e . . . . . . . . . 19 2.4.1 Principe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 2.4.2 Repr´sentation spectrale . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . . . . 20 2.4.3 Probl`me de la d´modulation du signal AM DBSP e e . . . . . . . . . 20 2.5 La modulation AM Double Bande Avec Porteuse . . . . . . . . . . . . . . 21 `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  4. 4. iv Table des mati`res e 2.5.1 Principe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 2.5.2 Repr´sentation temporelle du signal AM DBAP . . . . . e . . . . . . 21 2.5.3 Repr´sentation spectrale du signal AM DBAP . . . . . . e . . . . . . 22 2.5.4 Puissance d’un signal AM DBAP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 2.6 G´n´ration du signal AM DBAP . . . . . . . . . . . . . . . . . e e . . . . . . 24 2.6.1 M´thode directe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 24 2.6.2 Utilisation d’une non lin´arit´ . . . . . . . . . . . . . . . e e . . . . . . 24 2.6.3 Amplificateur a gain variable . . . . . . . . . . . . . . . ` . . . . . . 26 2.7 D´modulation des signaux AM DBAP . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 27 2.7.1 D´modulation coh´rente . . . . . . . . . . . . . . . . . . e e . . . . . . 27 2.7.2 D´modulation AM par d´tection d’enveloppe . . . . . . . e e . . . . . . 28 2.8 La modulation AM a Bande Lat´rale Unique . . . . . . . . . . . ` e . . . . . . 30 2.8.1 Principe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 2.8.2 Caract´ristiques du signal BLU . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 31 2.8.3 G´n´ration du signal BLU par filtrage passe-bande . . . e e . . . . . . 31 2.8.4 G´n´ration du signal BLU par la m´thode du d´phasage e e e e . . . . . . 33 2.8.5 D´modulation du signal BLU . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 34 2.9 La modulation AM a Bande Lat´rale R´siduelle . . . . . . . . . ` e e . . . . . . 34 2.10 Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 2.10.1 Modulateur AM a non lin´arit´ cubique . . . . . . . . . ` e e . . . . . . 35 2.10.2 Modulation d’amplitude en quadrature (QAM) . . . . . . . . . . . 36 2.10.3 D´modulation quadratique . . . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . 38 2.10.4 Codage et d´codage st´r´ophonique . . . . . . . . . . . . e ee . . . . . . 39 2.10.5 Cryptage par inversion de spectre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 2.10.6 Puissance d’un signal AM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 413 La modulation de fr´quence e 43 3.1 D´finitions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . . . . 43 3.2 Caract´ristiques de la modulation de fr´quence . . . . . . . e e . . . . . . . . . 44 3.3 Analyse spectrale du signal FM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 3.3.1 D´veloppement en s´rie de Fourier d’un signal FM . e e . . . . . . . . . 45 3.3.2 Les fonctions de Bessel de premi`re esp`ce . . . . . e e . . . . . . . . . 45 3.3.3 Repr´sentation spectrale du signal FM . . . . . . . e . . . . . . . . . 48 3.3.4 Occupation spectrale utile du signal FM . . . . . . . . . . . . . . . 49 3.3.5 G´n´ralisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e e . . . . . . . . . 50 3.4 G´n´ration du signal FM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e e . . . . . . . . . 50 3.4.1 Principe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 3.4.2 M´thode par variation de param`tres . . . . . . . . e e . . . . . . . . . 51 3.4.3 Modulateur d’Armstrong . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 3.5 D´modulation des signaux FM . . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . . . . 55 3.5.1 Discriminateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 3.5.2 Boucle a verrouillage de phase . . . . . . . . . . . . ` . . . . . . . . . 57 3.6 Les r´cepteurs ` changement de fr´quence . . . . . . . . . e a e . . . . . . . . . 59 3.7 La modulation de phase . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60ISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  5. 5. Table des mati`res e v 3.7.1 Principe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 3.7.2 Occupation spectrale du signal PM . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 3.8 Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61 3.8.1 Mesure de la sensibilit´ d’un modulateur de fr´quence e e . . . . . . . . 61 3.8.2 Modulateur FM a diode varicap . . . . . . . . . . . . ` . . . . . . . . 62 3.8.3 D´modulateur FM quadratique . . . . . . . . . . . . e . . . . . . . . 65 3.8.4 Synth`se d’une PLL . . . . . . . . . . . . . . . . . . e . . . . . . . . 68Bibliographie 71 `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  6. 6. vi Table des mati`res eISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  7. 7. Chapitre 1Les signaux1.1 D´finitions e1.1.1 SignalUn signal est le support physique d’une information. Exemples :– signaux sonores : fluctuations de la pression de l’air transportant un message a notre ` oreille ;– signaux visuels : ondes de lumi`re apportant une information a notre œil. e `En t´l´communications, on appelle signal tout ph´nom`ne ´lectromagn´tique, g´n´ra- ee e e e e e element de faible niveau, qui constitue le support d’une information. Exemple : tensionmodul´e en fr´quence ou en amplitude. e e1.1.2 Repr´sentation math´matique d’un signal e eUn signal est repr´sent´ par une fonction d’une ou plusieurs variables. G´n´ralement, une e e e eseule variable est utilis´e : le temps car l’information transport´e par un signal est la e evariation d’une grandeur au cours du temps.Notation des signaux : x(t), y(t), s(t), ...Exemples de signaux :– x(t) = A (signal constant)– y(t) = at + b– s(t) = s0 eαtCes fonctions constituent une id´alisation math´matique des signaux r´els. e e e1.2 Classification des signauxLes signaux peuvent ˆtre class´s en deux cat´gories : e e e– signaux d´terministes : e - analogiques : amplitude et temps continus, images exactes des informations a trans- ` mettre ; `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  8. 8. 2 Chapitre 1. Les signaux - num´riques : amplitude et temps discrets, obtenus par passage de l’information e par un convertisseur analogique/num´rique ou signaux naturellement num´riques e e provenant d’un calculateur.– signaux al´atoires : ´tudi´s en utilisant la th´orie des probabilit´s et des processus e e e e e al´atoires. Ils permettent de mieux repr´senter les signaux r´els. e e eCons´quence : il y a deux types de transmission des signaux : transmission analogique et etransmission num´rique. e1.3 Les signaux p´riodiques e1.3.1 D´finitions eUn signal x(t) est p´riodique s’il existe une dur´e T telle que x(t + T ) = x(t). e eExemples : signal carré signal en dents de scie x(t) y(t) T T A t A tUn signal p´riodique x(t) est caract´ris´ par : e e e– son amplitude A ; 1– sa p´riode T (en secondes) ou sa fr´quence f = e e T (en Hertz) ; T 1– sa puissance moyenne P = x(t)2 dt ; T 0 T 1– sa valeur moyenne (composante continue) : Xm = x(t)dt. T 01.3.2 Signaux sinuso¨ ıdauxLes signaux sinuso¨ ıdaux (ou harmoniques) sont des signaux p´riodiques tr`s importants. e eCe sont les signaux de la forme : x(t) = A0 sin(2πf0 t + ϕ0 )avec :– A0 : amplitude ;– f0 : fr´quence ; e– ϕ0 : phase ` l’origine (ou d´phasage ou phase) ; a e– 2πf0 t + ϕ0 : phase instantann´e. eISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  9. 9. 1.4. Spectre d’un signal p´riodique e 3 2 ıdal : P = A .Puissance d’un signal sinuso¨ 2Repr´sentation temporelle d’un signal sinuso¨ e ıdal : T0 A t ϕ 0Autre repr´sentation d’un signal sinuso¨ e ıdal : c’est la repr´sentation spectrale : e amplitude A spectre damplitude A0 f f0 phase ϕ spectre de phase fréquence ϕ0 f f01.4 Spectre d’un signal p´riodique e1.4.1 D´veloppement en s´rie de Fourier e eSoit x(t) un signal p´riodique quelconque (non sinuso¨ e ıdal) de p´riode T (ou de fr´quence e e 1f = T ). On montre que x(t) peut s’´crire sous la forme d’un d´veloppement en s´rie de e e eFourier, c’est-`-dire une somme de signaux sinuso¨ a ıdaux de fr´quences multiples entiers de ef : ∞ a0 x(t) = + an cos 2πnf t + bn sin 2πnf t 2 n=1avec : T a0 1 = x(t)dt 2 T 0 `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  10. 10. 4 Chapitre 1. Les signauxet ∀n ≥ 1, T 2 an = x(t) cos 2πnf t dt T 0 T 2 bn = x(t) sin 2πnf t dt T 0Le signal sinuso¨ıdal de fr´quence f est appel´ fondamental et les signaux sinuso¨ e e ıdaux defr´quences nf , n ≥ 2 sont appel´s harmoniques. e eSi x(t) est impair (c’est-`-dire x(−t) = −x(t)), alors ∀n > 0, an = 0, et si x(t) est pair a(c’est-`-dire x(−t) = x(t)) alors ∀n > 1, bn = 0. a1.4.2 Rep´sentation spectrale d’un signal p´riodique e eLe d´veloppement en s´rie de Fourier d’un signal p´riodique x(t) peut ´galement s’´crire e e e e esous la forme : ∞ a0 x(t) = + Ax (n) cos(2πnf t + ϕx (n)) 2 n=1avec : Ax (n) = a2 + b 2 n net : bn ϕx (n) = −arctan anAx (n) et ϕx (n) repr´sentent respectivement le spectre d’amplitude et le spectre de phase ede x(t). Ce sont des spectres de raies ou spectres discrets : un signal p´riodique ne poss`de e ede composantes spectrales que pour des fr´quences multiples entiers du fondamental. eRepr´sentation graphique : e A x (n) spectre damplitude A x (1) A x (2) A x (5) A x (3) A x (4) f 2f 3f 4f 5f fréquence spectre de phase ϕ x (n) ϕ x (1) ϕ x (5) ϕ x (2) ϕ x (4) f 2f 3f 4f 5f fréquence ϕ x (3)En pratique, le spectre d’un signal est visualis´ au moyen d’un analyseur de spectre. eISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  11. 11. 1.4. Spectre d’un signal p´riodique e 51.4.3 Exemple de calcul du spectre d’un signal p´riodique eOn consid`re un signal carr´ bipolaire : e e x(t) T A T T t 2 -A ⎧ ⎪ a0 = 0 ⎨x(t) est impair ⇒ ⎪ 2 ⎩ ∀n ≥ 1, a = 0 n T 2 T 2 2πnt 2 2πnt bn = A sin dt + −A sin dt T T T T T 0 2 T T = 2 T T A 2πn − cos 2πnt T 2 − 2 T T A 2πn − cos 2πnt T T 0 2 = − πn [(−1)n − 1] A + A πn [1 − (−1)n ] = 2A πn [1 − (−1)n ] 0 si n = 2p = 4A πn si n = 2p + 1Finalement, le d´veloppement en s´rie de Fourier de x(t) est : e e 4A ∞ 1 2π(2p + 1)t x(t) = sin π p=0 2p + 1 TRepr´sentation graphique : e `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  12. 12. 6 Chapitre 1. Les signaux A x(n) 4A π 4A 3π 4A 5π 4A 7π 4A 9π fréquence f 3f 5f 7f 9f1.5 G´n´ralisation de la notion de spectre e e1.5.1 Spectre d’un signal non p´riodique eSoit x(t) un signal quelconque, en particulier non p´riodique. On montre dans ce cas que ele spectre de x(t) est une fonction continue de la fr´quence, c’est-`-dire que x(t) poss`de e a edes composantes spectrales ` toutes les fr´quences. Le signal x(t) peut alors s’´crire sous a e ela forme : +∞ x(t) = Ax (f ) cos(2πf t + ϕx (f ) df 0avec : Ax (f ) = 2 |X(f )| : spectre d amplitude ϕx (f ) = arg X(f ) : spectre de phaseo` X(f ) est la transform´e de Fourier de x(t) d´finie par : u e e +∞ X(f ) = x(t)e−j2πf t dt −∞Contrairement aux signaux p´riodiques, les signaux non p´riodiques poss`dent donc un e e espectre continu : Ax (f) ϕ x(f) spectre de phase spectre damplitude f fISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  13. 13. 1.5. G´n´ralisation de la notion de spectre e e 71.5.2 Exemple de calcul du spectre d’un signal non p´riodique eSoit une impulsion x(t) de dur´e τ et d’amplitude A : e x(t) τ A t +∞ τ A τ A X(f ) = x(t)dt = Ae−j2πf t dt = − e−j2πf t =− e−j2πf τ − 1 −∞ 0 j2πf 0 j2πf A A −jπf τ jπf τ A −jπf τ sin πf τ −jπf τ= 1 − e−j2πf τ = e e − e−jπf τ = e sin πf τ = Aτ e j2πf j2πf πf πf τAinsi : sin πf τ Ax (f ) = 2 |X(f )| = 2Aτ πf τet : ϕx (f ) = arg X(f ) = −πf τRepr´sentation graphique : e A x(f) 2Ατ f 1 2 3 4 ϕ x (f) τ τ τ τ 0 f −π −2π −3π −4π `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  14. 14. 8 Chapitre 1. Les signaux1.5.3 Calcul de la puissance d’un signal a partir de son spectre `La puissance d’un signal est ´gale a la somme des puissances des composantes de son e `spectre d’amplitude.Dans le cas d’un signal x(t) p´riodique dont le d´veloppement en s´rie de Fourier s’´crit : e e e e ∞ a0 x(t) = + Ax (n) cos(2πnf t + ϕx (n)) 2 n=1la puissance moyenne est : ∞ 1 T a2 0 Ax (n)2 P = x(t)2 dt = + (´galit´ de Parseval) e e T 0 4 n=1 2 domaine temporel domaine spectralDans le cas d’un signal non p´riodique s’´crivant sous la forme : e e +∞ x(t) = Ax (f ) cos(2πf t + ϕx (f ) df 0son ´nergie est : e +∞ 1 +∞ E= x(t)2 dt = Ax (f )2 df −∞ 2 0 domaine temporel domaine spectral1.5.4 Spectre des signaux utilis´s en t´l´communications e eeLes signaux transmis par un syst`me de t´l´communications sont des signaux a bande e ee `´troite. Ces signaux poss`dent un spectre nul en dehors d’un intervalle de largeur B,e eappel´e largeur de bande ou occupation spectrale du signal. eCet intervalle est g´n´ralement centr´ autour d’une fr´quence f0 appel´e fr´quence centrale e e e e e edu signal. S’il est de la forme [0, B], alors le signal est appel´ signal en bande de base. e Ax (f) signal à bande étroite Ax (f) signal en bande de base B f0 f 0 B fLa connaissance du spectre d’un signal permet de dimensionner les canaux de transmis-sion.ISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  15. 15. 1.6. Filtrage des signaux 91.6 Filtrage des signaux1.6.1 PrincipeL’op´ration de filtrage d’un signal consiste a modifier le spectre de ce signal de mani`re ` e ` e aaffaiblir certaines parties du spectre et/ou ` en amplifier d’autres. aDans le domaine spectral, le filtrage se traduit par la multiplication du spectre d’amplitudedu signal par une fonction de la fr´quence et de l’addition d’une autre fonction de la efr´quence au spectre de phase du signal. eSoit un filtre de fonction de transfert H(f ) (H(f ) est une fonction complexe de f ). e(t) s(t) H(f)Si on injecte a l’entr´e de ce filtre un signal e(t) dont le spectre d’amplitude est Ae (f ) ` eet le spectre de phase est ϕe (f ), alors les spectres d’amplitude et de phase du signal desortie s(t) sont respectivement : As (f ) = |H(f )| · Ae (f )et ϕs (f ) = ϕe (f ) + arg H(f )1.6.2 Exemples de filtresFiltre passe-bas : symbole fonction de transfert H(f) 1 0,71 f fc fréquence de coupureFiltre passe-bande : symbole fonction de transfert bande H(f) passante 1 0,71 f fc1 f 0 fc2 fréquence centrale `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  16. 16. 10 Chapitre 1. Les signauxISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  17. 17. Chapitre 2La modulation d’amplitude2.1 But d’une modulationSoit le montage suivant : I A l transformateur Générateur sinusoïdal tige métallique de de fréquence longueur variable f = constanteEn faisant varier la longueur l de la tige m´tallique, on constate que pour une longueur el0 , le courant d´bit´ par le g´n´rateur devient tr`s sup´rieur au courant consomm´ par le e e e e e e eprimaire du transformateur a vide : tout se passe comme si le secondaire du transformateur `´tait connect´ ` une charge.e ea I courant en charge du transformateur courant à vide du transformateur l l0Il y a donc un ´change d’´nergie entre le g´n´rateur et le milieu ambiant. Cet ´change se e e e e e `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  18. 18. 12 Chapitre 2. La modulation d’amplitudefait sous forme de rayonnement ´lectromagn´tique. La tige m´tallique joue le rˆle d’une e e e oantenne ´mettrice. eOn constate ´galement que la longueur l0 pour laquelle le rayonnement est maximal est eli´e ` la fr´quence f du g´n´rateur par la relation : e a e e e λ l0 = 2 cavec : λ = = longueur d’onde du signal produit par le g´n´rateur, c ´tant la vitesse de e e e fla lumi`re. eExemple de calcul : si on veut transmettre un signal audio dont le spectre se situe autourde 10 kHz, la longueur de l’antenne doit ˆtre : e c 3 · 108 l= = = 15 000 m 2f 2 × 10 · 103L’antenne doit avoir une longueur tr`s grande : difficile en pratique. Pour diminuer la elongueur de l’antenne, on doit augmenter la fr´quence du signal ` transmettre : on effectue e aun d´calage spectral vers les hautes fr´quences du signal : c’est la modulation. e eExemple : si l’´mission se fait a la fr´quence f = 10 MHz, la longueur de l’antenne devient : e ` e c 3 · 108 l= = = 15 m 2f 2 × 10 · 106C’est une antenne r´alisable pratiquement. eA la r´ception, le signal HF doit ˆtre ramen´ vers les basses fr´quences : d´calage spectral e e e e evers les basses fr´quences du signal : c’est la d´modulation. e eAinsi, les signaux basse fr´quence (signaux audio) ne peuvent pas ˆtre directement trans- e emis en bande de base car ils n´cessitent de trop grandes antennes. Le but d’une modulation eest donc de d´caler le signal a ´mettre vers les hautes fr´quences afin d’avoir des antennes e `e e´mettrices de dimensions raisonnables.eLa fr´quence ` laquelle se fait l’´mission en HF est appel´e fr´quence porteuse car elle e a e e etransporte l’information BF. Le signal transmis en HF est appel´ signal modul´. e eOn en d´duit le sch´ma synoptique d’une chaˆ de transmission : e e ıne message signal émis signal reçu signal démodulé m(t) s(t) r(t) ^ m(t) source canal de modulateur démodulateur destinatairedinformation transmission BF HF HF BF signal en signal à signal à signal en bande de base bande étroite bande étroite bande de baseLa m´thode la plus simple de transposition spectrale est la modulation d’amplitude (ou emodulation lin´aire), not´e AM (Amplitude Modulation). C’est la m´thode utilis´e pour e e e eles premi`res transmissions radio, dans les ann´es 1920. e eIl y a quatre types de modulations d’amplitude :ISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  19. 19. 2.2. La modulation AM Double Bande Sans Porteuse 13– AM Double Bande Sans Porteuse (DBSP) : utilis´e pour le multiplexage fr´quentiel et e e le cryptage analogique ;– AM Double Bande Avec Porteuse (DBAP) : utilis´e en radiodiffusion ; e– AM Bande Lat´rale Unique (BLU) : utilis´e pour le multiplexage fr´quentiel, la t´l´phonie, e e e ee les radiocommunications militaires et marines ;– AM Bande Lat´rale R´siduelle (BLR) : utilis´e pour l’´mission des signaux de t´l´vision. e e e e ee2.2 La modulation AM Double Bande Sans Porteuse2.2.1 PrincipeSoit un signal sinuso¨ ıdal haute fr´quence p(t) = cos 2πf0 t, appel´ porteuse. Le message e em(t) ` transmettre est appel´ signal modulant. a eLe signal AM modul´ en amplitude Double Bande Sans Porteuse (DBSP) s’´crit : e e s(t) = p(t) · m(t)2.2.2 Cas d’un signal modulant sinuso¨ ıdalOn consid`re un signal modulant sinuso¨ e ıdal m(t) = A cos 2πfm t avec fm f0 . Le signalAM s’´crit alors : e s(t) = cos 2πf0 t · A cos 2πfm tRepr´sentation temporelle : e p(t) 1 t -1 m(t) A t -A s(t) A t -A `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  20. 20. 14 Chapitre 2. La modulation d’amplitudeRepr´sentation spectrale : pour d´terminer le spectre de s(t), il faut d´composer s(t) en e e eune somme de signaux sinuso¨ ıdaux. On a : A A s(t) = cos 2πf0 t · A cos 2πfm t = cos 2π(f0 + fm )t + cos 2π(f0 − fm )t 2 2Le spectre d’amplitude du signal modul´ s(t) est donc constitu´ de deux raies sym´triques e e esitu´es aux fr´quences f0 − fm et f0 + fm . De plus, il n’y a pas de composante spectrale a e e `la fr´quence f0 de la porteuse. L’allure du spectre d’amplitude du signal modul´ justifie e el’appellation Double Bande Sans Porteuse. Am(f) signal modulant A fm f As(f) signal modulé A A 2 2 f f0 - fm f 0 f0 + f mLe signal modul´ est un signal a bande ´troite, centr´ autour de la fr´quence f0 de la e ` e e eporteuse. Le but de la modulation est atteint : le signal BF est transform´ en un signal eHF.2.2.3 Cas d’un signal modulant quelconqueRepr´sentation temporelle : e m(t) t s(t) tISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  21. 21. 2.3. G´n´ration du signal AM DBSP e e 15Repr´sentation spectrale : e Am(f) signal modulant A f Bm signal modulé As(f) Bs = 2 Bm A 2 f f0 - Bm f0 f0 + Bm bande latérale bande latérale inférieure (BLI) supérieure (BLS)Le spectre d’amplitude du signal AM DBSP avec un signal modulant quelconque estconstitu´ de deux bandes sym´triques, centr´es autour de f0 : la bande lat´rale inf´rieure e e e e e(BLI) et la bande lat´rale sup´rieure (BLS). e eL’occupation spectrale du signal AM DBSP est : Bs = 2 × BmLa transmission d’un signal en modulation AM DBSP n´cessite donc une largeur de bande edouble de celle du signal modulant.2.3 G´n´ration du signal AM DBSP e ePour produire un signal AM DBSP, il faut effectuer le produit du signal modulant parla porteuse. Le syst`me qui effectue cette op´ration est appel´ multiplieur analogique ou e e emodulateur ou encore m´langeur. e multiplieur analogique (ou modulateur, ou mélangeur) m(t) s(t) p(t)Il existe diff´rentes r´alisations possibles du modulateur. e e `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  22. 22. 16 Chapitre 2. La modulation d’amplitude2.3.1 Utilisation de circuit int´gr´s sp´cialis´s e e e eOn utilise des circuits int´gr´s sp´cifiques bas´s sur le principe de l’amplificateur diff´rentiel : e e e e e circuit constructeur fr´quence maximale e AD 633 Analog Device 1 MHz MC 1496 Motorola 1 MHz MC 1596 Motorola 1 MHz MC 1495 Motorola 10 MHz MC 1595 Motorola 10 MHz SO42P Siemens 200 MHzExemple de mise en œuvre : 8,2 kΩ 8,2 kΩ + 15 V signal modulant 5 6 10 11 4 3 kΩ 10 µF 1 porteuse MC 1595 9 3,3 kΩ 2 8 réglage doffset 3,3 kΩ 12 14 3 13 7 sortie signal AM 1,8 kΩ 10 µF - 15 V2.3.2 Modulateur en anneauLe produit m(t) cos 2πf0 t peut ˆtre obtenu en multipliant le signal modulant m(t) par un esignal carr´ bipolaire c(t) de fr´quence f0 et en effectuant un filtrage passe-bande centr´ e e esur f0 .ISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  23. 23. 2.3. G´n´ration du signal AM DBSP e e 17 m(t) t c(t) 1/f 0 +U t -U u(t) = m(t) c(t) tSpectre du signal u(t) = c(t) · m(t) : ∞ 4U 1 c(t) = cos 2π(2n + 1)f0 t π n=0 2n + 1 ∞ 4U 1 u(t) = c(t) · m(t) = m(t) cos 2π(2n + 1)f0 t π n=0 2n + 1 4U 4U 1 4U 1 = m(t) cos 2πf0 t + m(t) cos 2π(3f0 )t + m(t) cos 2π(5f0 )t + · · · π π 3 π 5Apr`s filtrage passe-bande autour de f0 , on obtient un signal AM DBSP : e 4U s(t) = m(t) cos 2πf0 t π `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  24. 24. 18 Chapitre 2. La modulation d’amplitude A m(f) A f Bm filtrage A u(f) passe-bande 1 4U A π 2 4U A 3π 2 4U A 5π 2 f0 3f 0 5f 0 f A s (f) 4U A π 2 signal AM DBSP f0 fLa multiplication du signal modulant m(t) par le signal carr´ bipolaire c(t) revient a e `multiplier alternativement m(t) par +1 ou par −1. La r´alisation pratique du modulateur een anneau est bas´e sur le fait que cette multiplication est une commutation de signe, ce equi se traduit par une inversion p´riodique du sens d’un courant ou d’une tension. Pour er´aliser cette op´ration, on utilise le montage suivant, appel´ modulateur en anneau : e e e D1 D2 n n m(t) n n u(t) s(t) n n D 2 D1 f0 c(t)Le signal c(t) commande l’ouverture des diodes dispos´es en anneau (d’o` le nom de e umodulateur en anneau) et assure ainsi la multiplication par ±1 : si c(t) = +U , les diodesD1 et D1 conduisent et les diodes D2 et D2 sont bloqu´es et u(t) = m(t) ; si c(t) = −U , eISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  25. 25. 2.4. D´modulation des signaux AM DBSP e 19les diodes D2 et D2 conduisent et les diodes D1 et D1 sont bloqu´es et u(t) = −m(t). e c(t) = +U et m(t) > 0 c(t) = -U et m(t) > 0 D1 D2 L L L Lm(t) L L m(t) m(t) L L -m(t) L U L L U L D 2 D1 c(t) = +U et m(t) < 0 c(t) = -U et m(t) < 0 D1 D2 L L L Lm(t) L L m(t) m(t) L L -m(t) L U L L U L D 2 D12.4 D´modulation des signaux AM DBSP e2.4.1 Principe s(t) = m(t) cos 2πf0t v(t) ^ m(t) passe bas cos 2πf0t : porteuse locale v(t) = s(t) cos 2πf0 t = m(t) cos2 2πf0 t 1 1 1 = m(t) · (1 + cos 4πf0 t) = m(t) + m(t) cos 4πf0 t 2 2 2Apr`s filtrage passe bas de v(t), on obtient le signal d´modul´ : e e e 1 m(t) = m(t) ˆ 2 `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  26. 26. 20 Chapitre 2. La modulation d’amplitude2.4.2 Repr´sentation spectrale e Am(f) signal modulant A f Bm As(f) signal modulé A 2 f f0 - Bm f0 f0 + Bm Av(f) A filtrage 2 passe bas A 4 f f0 - Bm f0 f0 + Bm Am(f) ^ A signal démodulé 2 f Bm2.4.3 Probl`me de la d´modulation du signal AM DBSP e eSi la porteuse locale est affect´e d’un d´phasage ϕ, on a : e e v(t) = s(t) cos(2πf0 t + ϕ) = m(t) cos 2πf0 t · cos(2πf0 t + ϕ) 1 1 = m(t) cos ϕ + m(t) cos(4πf0 t + ϕ) 2 2Apr`s filtrage passe bas : e 1 m(t) = m(t) cos ϕ ˆ 2On constate qu’il y a att´nuation du signal d´modul´, d’o` la n´cessit´ que la porteuse lo- e e e u e ecale soit en phase avec la porteuse re¸ue : d´modulation coh´rente ou synchrone. Solution : c e etransmission s´par´e d’une porteuse de r´f´rence appel´e fr´quence pilote. e e ee e eLa modulation AM DBSP n’est pas utilis´e pour la radiodiffusion mais pour des techniques ede multiplexage fr´quentiel : transmission de plusieurs signaux sur un mˆme support, e echaque signal ´tant transmis sur une porteuse diff´rente. e eISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  27. 27. 2.5. La modulation AM Double Bande Avec Porteuse 212.5 La modulation AM Double Bande Avec Porteuse2.5.1 PrincipeSoit p(t) = A cos 2πf0 t la porteuse et m(t) le message ` transmettre. Le signal AM DBAP as’´crit : e s(t) = (A + m(t)) cos 2πf0 tDans le cas d’un signal modulant sinuso¨ ıdal m(t) = Am cos 2πfm t, le signal AM DBAPdevient : s(t) = (A + Am cos 2πfm t) cos 2πf0 t Am = A(1 + A cos 2πfm t) cos 2πf0 t = A(1 + k cos 2πfm t) cos 2πf0 tavec k = Am : indice de modulation (ou taux de modulation) = rapport entre l’amplitude Adu signal modulant et celle de la porteuse.Pour un signal modulant quelconque, l’indice de modulation est d´fini par : e |m(t)|max k= A2.5.2 Repr´sentation temporelle du signal AM DBAP e m(t) signal modulant Am t -Am k<1 k>1 s(t) s(t) s(t) (k = 0,5) k=1 enveloppe (k = 1,5)1,5 A smax 2A 2,5 A du signal A A A0,5 A smin 0,5 A t t t -0,5 A-0,5 A A A A-1,5 A 2A -2,5 ASi k ≤ 1, l’enveloppe du signal modul´ s(t) poss`de exactement la forme du signal modu- e elant. Si k > 1, l’enveloppe du signal modul´ ne correspond plus au signal modulant : la esignal AM est surmodul´. En pratique, on doit toujours avoir k ≤ 1. e `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  28. 28. 22 Chapitre 2. La modulation d’amplitudeD´termination de l’indice de modulation k ` partir de la repr´sentation temporelle du e a esignal AM DBAP : smax = A(1 + k) smax − smin ⇒k= smin = A(1 − k) smax + sminAutre m´thode de d´termination pratique de l’indice de modulation d’un signal AM e eDBAP : m´thode du trap`ze. On trace le signal modul´ s(t) en fonction du signal modu- e e elant m(t) : k<1 s(t) s(t) M k>1 smax = A (1+k) M smax - smin smax + smin N smin = A (1-k) P m(t) m(t)-smin = -A (1-k) -smax = -A (1+k) N P smax − smin MN k= ⇒k= smax + smin MP2.5.3 Repr´sentation spectrale du signal AM DBAP e s(t) = A(1 + k cos 2πfm t) cos 2πf0 t = A cos 2πf0 t + kA cos 2πfm t cos 2πf0 t = A cos 2πf0 t + kA 2 cos 2π(f0 − fm )t + kA 2 cos 2π(f0 + fm )tLe spectre du signal AM DBAP poss`de donc une raie d’amplitude A ` la fr´quence f0 e a ede la porteuse et deux raies lat´rales d’amplitude kA aux fr´quences f0 − fm et f0 + fm . e 2 e As(f) A kA kA 2 2 f f 0 - f m f0 f0 + f mISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  29. 29. 2.5. La modulation AM Double Bande Avec Porteuse 23Cas d’un signal modulant quelconque : As(f) bande A bande latérale latérale inférieure supérieure f f0 - Bm f0 f0 + BmOccupation spectrale du signal AM DBAP : Bs = 2Bm2.5.4 Puissance d’un signal AM DBAPOn a les relations suivantes : ⎧ ⎪ Ps = Pporteuse + PBLI + PBLS ⎨ ⎪ ⎩ PBLI = PBLSd’o` : u Ps = Pporteuse + 2 × PBLDans le cas d’un signal modulant sinuso¨ ıdal : A2 ( kA )2 A2 k 2 A2 k2 A2 Ps = +2× 2 = + = 1+ 2 2 2 4 2 2Ainsi : k2 Ps = 1 + Pporteuse 2En g´n´ral, le signal AM transmis ne doit pas ˆtre surmodul´ : k ≤ 1. Pour k = 1 (valeur e e e emaximale), on a donc : 3 2 Ps = Pporteuse ⇒ Pporteuse = Ps 2 3Donc seul un tiers (au maximum) de la puissance du signal AM contient l’informationutile. C’est un inconv´nient de la modulation AM DBAP : gaspillage de puissance. e `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  30. 30. 24 Chapitre 2. La modulation d’amplitude2.6 G´n´ration du signal AM DBAP e e2.6.1 M´thode directe e m(t) s(t) Σ A cos 2πf0tCette m´thode est tr`s peu utilis´e. e e e2.6.2 Utilisation d’une non lin´arit´ e e m(t) x(t) y(t) s(t) Σ NL f0 p(t) = A cos 2πf0tExemple : on consid`re la non lin´arit´ d´finie par : e e e e y = F (x) = a0 + a1 x + a2 x2Le signal y(t) s’´crit alors : e y(t) = F (m(t) + p(t)) = a0 + a1 [m(t) + p(t)] + a2 [m(t)2 + p(t)2 + 2m(t)p(t)] = a0 + a1 m(t) + a1 p(t) + a2 m(t)2 + a2 p(t)2 + 2a2 m(t)p(t) 0 Bm f0 2Bm 2f0 f0Apr`s filtrage passe bande du signal y(t) autour de la fr´quence f0 , on obtient : e e s(t) = a1 p(t) + 2a2 m(t)p(t) = [a1 + 2a2 m(t)] p(t)C’est bien un signal AM DBAP : filtrage Ay(f) passe bande autour de f0 a0 a1p(t) a1m(t) a2p(t)2 a2m(t)2 2a2(m(t)p(t) f Bm 2Bm f0 2f0ISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  31. 31. 2.6. G´n´ration du signal AM DBAP e e 25Application pratique : +Vcc impédance Z R C L ic s(t) Cl iHF Rb ib VCE iBF LA HF BF porteuse signal modulantDans ce circuit, le condensateur de liaison Cl (imp´dance faible aux hautes fr´quences, e e´lev´e aux basses fr´quences) et l’inductance d’arrˆt LA (imp´dance ´lev´e aux hautese e e e e e efr´quences, faible aux basses fr´quences, appel´e ´galement self de choc) permettent l’ai- e e e eguillage des courants HF et BF vers la base du transistor sans que les deux sources(porteuse et signal modulant) ne se perturbent mutuellement. On a ainsi : ib = iHF + iBFLe point de fonctionnement du transistor est choisi dans la zone non lin´aire de sa ca- eract´ristique IC − VCE : e IC coude de saturation IC = β IB Vcc = non linéarité R point de fonctionnement IB VCE Vcc variation de variation de ib = iHF + iBF VCE = f(iHF + iBF)Ainsi, la tension VCE est bien une fonction non lin´aire de ib = iHF + iBF , pouvant ˆtre e erepr´sent´e sous la forme : e e VCE = a0 + a1 ib + a2 i2 + · · · b `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  32. 32. 26 Chapitre 2. La modulation d’amplitudeLe filtrage autour de la fr´quence f0 de la porteuse est effectu´ par le circuit RLC se e etrouvant dans le circuit de collecteur du transistor. En effet, l’imp´dance du circuit RLC eest : 1 Z(f ) = 1 R + j 2πf C − 2πf L 1et sa fr´quence de r´sonnance est : e e 1 fr = √ 2π LCCelle-ci est choisie telle que fr = f0 . Z(f) R fr = f 0 fEn dehors de la r´sonnance (f e f0 ou f f0 ), Z ≈ 0 et VCE = Vcc = constante. A lar´sonnance, Z = R et on a alors le signal AM DBAP sur le collecteur du transistor. On ea donc bien un filtrage de la porteuse et des bandes lat´rales. e2.6.3 Amplificateur ` gain variable a p(t) = A cos 2πf0t s(t) (porteuse) Ampli HF commande de gain m(t) (signal modulant)A la fr´quence f0 de la porteuse, l’amplificateur HF a un gain G(f0 ) = G0 e jϕ0 . Pour eune entr´e p(t) = A cos 2πf0 t, on a s(t) = AG0 cos(2πf0 t + ϕ0 ). Le gain G0 d´pend des e epolarisations du montage, on peut donc faire varier G0 en fonction de m(t) en agissantsur ces polarisations. Ainsi, le gain devient : G = G0 + αm(t)Le signal modulant m(t) varie lentement par rapport a la porteuse d’o` : ` u α s(t) = A[G0 + αm(t)] cos(2πf0 t + ϕ0 ) = AG0 1 + m(t) cos(2πf0 t + ϕ0 ) G0C’est bien un signal AM DBAP.ISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  33. 33. 2.7. D´modulation des signaux AM DBAP e 27Exemple de r´alisation d’un ´metteur AM 27 MHz : e e +12 V BD158 entrée 10 nF modulation antenne +12 V 10 nF L2* 5-65 10 nF L1* L3* pF12 kΩ 100 pF 7-100 7-100 27 MHz pF pF 2N3053 2N2218 220 Ω6,8 kΩ 47 Ω 47 nF * L1 : 10 spires, fil diamètre 1 mm, noyau ferrite diamètre 9 mm L2 : 15 spires, fil diamètre 1 mm, noyau ferrite diamètre 9 mm L3 : 12 spires, fil diamètre 0,4 mm, noyau VK2002.7 D´modulation des signaux AM DBAP e2.7.1 D´modulation coh´rente e e v(t) ^ m(t) s(t) passe bas suppression de la composante cos 2πf0t continue (porteuse locale) `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e
  34. 34. 28 Chapitre 2. La modulation d’amplitudePour un signal m(t) tel que |m(t)|max = 1, on a : v(t) = s(t) cos 2πf0 t = A(1 + k · m(t)) cos2 2πf0 t = A 2 (1 + k · m(t))(1 + cos 4πf0 t) A k·A A k·A = 2 + 2 m(t) + 2 cos 4πf0 t + 2 m(t) cos 4πf0 tApr`s filtrage passe-bas et suppression de la composante continue : e k·A m(t) = ˆ m(t) 2La d´modulation coh´rente pr´sente le probl`me de la synchonisation de la porteuse locale e e e eavec la porteuse a l’´mission. Une m´thode de d´modulation plus efficace est la d´tection ` e e e ed’enveloppe.2.7.2 D´modulation AM par d´tection d’enveloppe e ePrincipe : mesure de l’enveloppe du signal pour r´cup´rer le signal modulant m(t) : e e s(t) enveloppe = m(t) tD´tecteur d’enveloppe : e suppression redresseur cellule RC de la composante continue C s(t) R C R ^ m(t)ISET Rad`s e cours d’´lectronique de communication e ` HAGGEGE, 2003
  35. 35. 2.7. D´modulation des signaux AM DBAP e 29Fonctionnement : le signal AM est redress´ par la diode afin de garder seulement l’alter- enance positive. Le signal AM ne doit pas ˆtre surmodul´ pour que l’enveloppe du signal e eredress´ soit proportionelle au signal modulant : e signal AM redressé tPendant l’alternance positive du signal AM o` la diode conduit, le condensateur C se ucharge. Lorsque la diode se bloque pendant l’alternance n´gative, le condensateur se ed´charge ` travers la r´sistance R avec une constante de temps τ = RC. Si cette constante e a ede temps est suffisamment grande, la tension aux bornes du condensateur reproduit ap-proximativement la forme de l’enveloppe du signal AM. tension aux bornes du condensateur tApr`s ´limination de la composante continue, on obtient le signal d´modul´ : e e e e ^ m(t) t `HAGGEGE, 2003 cours d’´lectronique de communication e ISET Rad`s e

×