SlideShare une entreprise Scribd logo
décembre 2012
Résultats annuels
SGS Full Year Results 2012 (French Version)
3
Le Groupe SGS a réalisé de solides résultats en 2012, enregistrant une
progression de 16,3% de son chiffre d’affaires à CHF 5,6 millards (14,5% à
taux de change constants). Oil, Gas & Chemicals Services est ainsi devenu
le premier pôle d’activité dont le chiffre d’affaires dépasse le milliard de
francs suisses. Globalement, la forte croissance organique, de 10,2%, a
été complétée par l’apport des sociétés récemment acquises, à hauteur de
4,3%.
Le résultat d’exploitation ajusté, en hausse de 12,9% par rapport à l’année
précédente (à taux de change constants), a atteint CHF 941 millions,
générant une marge opérationnelle de 16,9%. Cette légère baisse par
rapport aux 17,1% de l’année précédente s’explique par les investissements
effectués dans le cadre du Plan 2014, quelques acquisitions initialement
dilutives des marges et un fléchissement des résultats dans certains secteurs
d’activités.
Au cours de l’exercice, le Groupe a mis en œuvre un certain nombre de
plans de restructuration visant à aligner ses activités sur la situation actuelle
du marché. Ces plans se sont traduits par des charges exceptionnelles
d’un montant total de CHF 47 millions (nets d’impôts). Ces initiatives ont
essentiellement concerné des filiales en Europe.
Le bénéfice net de l’année, compte tenu de ces coûts de restructuration,
a augmenté de 1,5% par rapport à l’année précédente (à taux de change
constants), passant à CHF 556 millions, le bénéfice net ajusté progressant,
lui, de 10,5%.
Les cash-flows opérationnels sont restés robustes, à CHF 800 millions,
soit une augmentation de 15,9% par rapport à l’année précédente, ce qui
a permis au Groupe de financer confortablement ses investissements en
immobilisations de CHF 377 millions et de réaliser dix-huit acquisitions
contre une sortie totale de trésorerie de CHF 176 millions.
Le Conseil d’administration proposera un dividende de CHF 58 par action,
CHF 30 représentant une distribution ordinaire de 41% du bénéfice net
et CHF 28 un montant supplémentaire reflétant le solide potentiel de
génération de trésorerie du Groupe.
sgs résultats annuels
4
chiffres-clés financiers
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires
Variation en %
5 578 4 874
14.5
4 797
16.3
EBITDA ajusté 1
Variation en %
1 191 1 047
13.8
1 024
16.3
résultat d’exploitation ajusté 1
Variation en %
941 833
12.9
815
15.4
marge opérationelle ajustée % 1
16.9 17.1 17.0
résultat d’exploitation (EBIT)
Variation en %
843 808
4.3
790
6.7
BéNéFICE ATTRIBUABLE AUX ACTIONNAIRES DE SGS S.A.
Variation en %
556 548
1.5
534
4.1
résultat net ajusté 1
Variation en %
630 570
10.5
557
13.1
BÉNÉFICE DE BASE AJUSTÉ PAR ACTION (chf) 82.65 73.53 75.24
BÉNÉFICE DE BASE PAR ACTION (chf) 72.97 72.23 70.52
BÉNÉFICE dilué PAR ACTION (chf) 72.51 71.86 70.16
mouvement de fonds résultant de l’exploitation 800 690
(dettes nettes)/Liquidités nettes (335) (95)
MOYENNE PONDéRéE DU NOMBRE D’ACTIONS (‘000) 7 622 7 578
NOMBRE MOYEN DE COLLABORATEURS 77 020 67 633
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur intégration
2. Monnaies à taux de change constants
5
chiffres-clés
Le Groupe SGS a réalisé de solides
résultats en 2012. Le chiffre
d’affaires a augmenté de 14,5%
(à taux de change constants) par
rapport à l’année précédente, à CHF
5,6 milliards. Cette progression a été
soutenue par une forte croissance
organique de 10,2% ainsi que par
l’apport des sociétés récemment
acquises, lesquelles ont contribué
au chiffre d’affaires à hauteur de
4,3%. Sur une base publiée, le chiffre
d’affaires de l’exercice a progressé
de 16,3% par rapport aux chiffres
de 2011, bénéficiant d’un effet de
change favorable de 1,8%.
Une croissance à deux chiffres a été
atteinte dans cinq pôles d’activité
et dans toutes les régions autres
que l’Europe. En dépit des chiffres
comparatifs élevés de l’année
précédente et d’une situation de
marché en léger retrait au second
semestre, le pôle Minerals Services
a conservé un taux de croissance
organique robuste de 13,8% sur
l’exercice. D’autres pôles présentant
une croissance à deux chiffres tels
qu’Agricultural, Oil, Gas & Chemicals
et Consumer Testing Services ont
maintenu leur dynamique positive
du premier semestre. Pour Industrial
Services, la progression du chiffre
d’affaires s’est accélérée au second
semestre, générant une croissance
organique de 9,5%, malgré la
persistance d’un environnement
macroéconomique négatif dans
le sud de l’Europe. Les récentes
acquisitions se sont traduites par
une augmentation de 4,3% du chiffre
d’affaires du Groupe en 2012. Celle-
ci a bénéficié à la plupart des régions
et pôles d’activité, majoritairement
en Amérique du Sud et du Nord où la
croissance liée aux acquisitions s’est
établie à respectivement 36,2% et
5,3%.
Le résultat d’exploitation ajusté,
en hausse de 12,9% (à taux de
change constants) par rapport à
l’année précédente, a atteint CHF
941 millions, générant une marge
opérationnelle de 16,9%. Cette
légère baisse par rapport aux 17,1%
de l’année précédente s’explique par
l’impact de certaines acquisitions
initialement dilutives des marges,
un fléchissement des résultats
du pôle Life Science Services et
des investissements en cours
dans des initiatives de croissance,
partiellement compensés par un effet
de change positif.
Au cours de l’exercice, le Groupe a
pris un certain nombre d’initiatives
de restructuration visant à aligner ses
activités sur la situation actuelle du
marché. Celles-ci se sont traduites
par des charges exceptionnelles d’un
montant total de CHF 47 millions
(net d’impôts), la majorité concernant
des entreprises en Europe, dont
la fermeture prévue des activités
d’essais cliniques en France.
Les charges financières nettes de
l’exercice ont progressé à CHF 35
millions à la suite de l’émission
d’emprunts obligataires émis entre
2010 et 2011, pour un total de CHF
1’275 millions. Le taux d’imposition
effectif global de l’exercice, conforme
aux prévisions du Groupe, s’est élevé
à 27,0%.
Le bénéfice attribuable aux
actionnaires, après charges de
restructuration, a progressé à CHF
556 millions, contre CHF 534 millions
publiés en 2011. Quant au bénéfice
ajusté attribuable aux actionnaires, il
a augmenté de 10,5% par rapport à
l’année précédente, à taux de change
constants.
Les cash-flows opérationnels sont
restés robustes, à CHF 800 millions,
ce qui a permis au Groupe de financer
confortablement ses investissements
en immobilisations de CHF 377
millions, en augmentation de 11,9%
par rapport à 2011, et de réaliser
dix-huit acquisitions contre une
sortie totale de trésorerie de CHF 176
millions. Au cours de l’exercice, le
Groupe a distribué un dividende de
CHF 497 millions et enregistré une
entrée nette liée aux actions propres
de CHF 76 millions, ce qui s’est
traduit au 31 décembre 2012 par
une position de dettes nettes de CHF
335 millions (2011: CHF 95 millions),
conforme aux attentes.
Acquisitions
Au cours de l’exercice, le Groupe a
réalisé dix-huit acquisitions générant,
sur une base annualisée, un chiffre
d’affaires estimatif de CHF 212
millions et un résultat d’exploitation
de CHF 29 millions.
Sur ces acquisitions, bien réparties
au sein du Groupe dans sept pôles
d’activité, six concernent l’Europe,
quatre l’Amérique du Nord, quatre
l’Amérique du Sud, deux l’Afrique
et deux l’Asie. Ces transactions
permettent au Groupe d’accéder
rapidement à de nouveaux marchés,
de renforcer son portefeuille de
services et de développer son
vivier de personnalités qualifiées et
talentueuses.
6
distribution aux actionnaires
Le Conseil d’administration de
SGS recommandera à l’Assemblée
générale annuelle du 19 mars
d’approuver un dividende de CHF
58 par action, CHF 30 représentant
une distribution ordinaire de 41% du
bénéfice net et CHF 28, un montant
supplémentaire reflétant le solide
potentiel de génération de trésorerie
du Groupe.
Direction
A l’automne, Duilio Giacomelli, ancien
COO de la région Europe du Sud-
Est, a pris une retraite bien méritée
après 35 ans au sein du Groupe
SGS. Nous tenons à le remercier de
sa précieuse contribution et de son
engagement au cours de toutes ces
années. Ladislav Papik, actuellement
Directeur de SGS Hongrie a été
nommé à sa succession.
Principaux actionnaires
Au 31 décembre 2012, Exor détenait
15,00% (2011: 15,00%) du capital-
actions et des droits de vote de la
Société, M. August von Finck et
des membres de sa famille, agissant
de concert, en détenaient 14,97%
(2011: 14.97%) et la Bank of New
York Mellon Corporation 3,26%
(2011: 3.30%).
A la même date, le Groupe SGS
détenait 2,43% (2011: 3.31%) du
capital-actions de la Société.
Perspective
SGS s’attend à une solide croissance
de son chiffre d’affaires et de son
résultat d’exploitation, nonobstant
la faiblesse continue des conditions
économiques en Europe.
17 janvier 2013
Sergio Marchionne
Chairman of the Board
Christopher Kirk
Chief Executive Officer
7
8
Le pôle Agricultural Services a
enregistré, à paramètres constants,
un chiffre d’affaires en forte hausse
de 12,3% (dont 11,0% de croissance
organique), s’établissant à CHF 369
millions sur l’exercice, grâce à l’embellie
du premier semestre qui s’est poursuivie
au second dans la plupart des régions.
Les chiffres d’affaires liés au négoce
sont restés vigoureux, soutenus par des
volumes d’exportation élevés en mer
Noire, ainsi que par des conditions de
marché favorables en Europe de l’Est,
en Inde et en Amérique latine pour ce
qui concerne les céréales, et au Vietnam
s’agissant du riz. Les activités de
contrôle parasitaire et de fumigation ont
bénéficié des forts volumes du négoce
en Europe et en Amérique du Nord. Les
services assurés à l’intérieur des terres
se sont également bien développés,
avec une progression de près de 30%
des services d’analyse des semences et
des récoltes. Ces activités, introduites
grâce à des acquisitions en Amérique du
Nord, sont désormais répliquées avec
succès sur différents sites d’Europe et
d’Amérique du Nord. Quant aux volumes
d’analyses de sols et de feuilles en
Afrique, ils ont également progressé au
second semestre.
La marge opérationnelle ajustée de
l’exercice a augmenté, passant de
15,7% l’année précédente à 16,6%
(à taux de change constants), grâce à
des volumes élevés et une répartition
géographique favorable pour les services
de négoce, ainsi qu’à une activité plus
forte en haute saison pour les essais sur
le terrain. Les plans de restructuration
mis en œuvre en début d’année ont
également soutenu la marge globale en
s’attaquant aux questions de sous-
performance des activités historiques.
Au cours de l’exercice, le Groupe a
racheté Gravena, un prestataire de
services de recherche à façon bien
implanté au Brésil, employant plus de
120 spécialistes des essais sur le terrain,
en vue de renforcer et d’accélérer la
croissance de nos services d’analyse des
semences et des récoltes en Amérique
du Sud. Par ailleurs, en octobre, le
Groupe a fait l’acquisition de WareCare,
une société de gestion parasitaire basée
aux Pays-Bas. Les investissements dans
les initiatives de croissance en vue de
soutenir la progression organique du
chiffre d’affaires se sont également
poursuivis, et le Groupe a mis en
service, avec succès, des installations
phares dans les domaines de la sécurité
alimentaire et de la chaîne du froid en
Inde, très favorablement accueillies par
les clients et le marché.
Le pôle Minerals Services a généré,
à paramètres constants, un excellent
chiffre d’affaires de CHF 868 millions
sur l’année, en hausse de 24,2% (dont
13,8% de croissance organique). Cette
progression est le fruit de toutes les
activités de la chaîne de valeur des
services, ainsi que de la croissance
soutenue en Afrique, en Asie et aux
Amériques.
En dépit de chiffres comparatifs élevés
l’année précédente et de conditions de
marché moins favorables au second
semestre, les seuls segments ayant
connu un ralentissement ont été les
minerais énergétiques en Australie
et en Amérique du Nord et, dans une
moindre mesure, le secteur du minerai
de fer. La demande dans le secteur de
la géochimie est restée globalement
forte, tirée par d’importants volumes
d’analyses d’échantillons. Quant au
nombre de projets dans la métallurgie,
il est également resté élevé, avec
seulement quelques reports en Australie.
En janvier 2012, le Groupe a racheté
CIMM T&S, premier fournisseur de
services techniques à l’industrie
minière au Chili, dans le cadre d’un
processus de privatisation. Depuis cette
acquisition, les activités de CIMM et
SGS ont été fusionnées, en combinant
sites, employés et capacités à travers
le pays, ce qui a permis d’extraire avec
succès les synergies attendues. Au 31
décembre 2012, le Groupe a également
racheté E&S Engineering Solutions,
basé aux Etats-Unis, spécialisé dans
le développement à travers le monde
d’installations de traitement des minerais
pour le secteur minier.
La marge opérationnelle ajustée de
l’exercice a reculé, passant de 19,4%
l’année précédente à 18,8% (à taux
de change constants). Bien que
dépassant largement les hypothèses
de valorisation, l’acquisition de CIMM
reste dilutive en termes de marge
globale. Toutefois, cet impact a été en
partie compensé par les fortes marges
supplémentaires générées au sein du
réseau, grâce à l’utilisation élevée des
capacités et à un mix produits favorable.
Au cours de l’exercice, le Groupe a
continué d’investir dans l’expansion
de la capacité de son réseau, en y
consacrant un total de CHF 90 millions.
Ces investissements portent sur neuf
nouveaux laboratoires sur site et trois
laboratoires commerciaux qui débuteront
leurs activités en 2013.
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 369.5 329.0 327.1
Variation en % 12.3 13.0
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
61.3 51.8 51.2
Variation en % 18.3 19.7
Marge % 1
16.6 15.7 15.7
minerals services
AGRICULTURAL services
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 868.0 698.7 677.7
Variation en % 24.2 28.1
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
163.3 135.5 131.2
Variation en % 20.5 24.5
Marge % 1
18.8 19.4 19.4
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
9
Le pôle Oil, Gas & Chemicals Services
a généré, à paramètres constants,
un chiffre d’affaires en forte hausse
de 12,2% (dont 11,6% de croissance
organique), à CHF 1’046 millions sur
l’exercice, devenant ainsi le premier pôle
d’activité dont le chiffre d’affaires annuel
dépasse le milliard de francs suisses.
Toutes les régions y ont contribué, avec
un taux de croissance élevé tout au long
de l’année en Amérique du Nord, Afrique
et Australasie.
Les services d’inspection commerciale
et d’analyse de laboratoire ont enregistré
une forte croissance de leur chiffre
d’affaires, ainsi qu’une progression
en volumes des services pétroliers et
gaziers et des gains de parts de marché
en Amérique du Nord, en Asie, en
Europe de l’Est et au Moyen-Orient.
Les tests chimiques ont également
progressé en volumes, principalement
aux Etats-Unis. Une croissance à deux
chiffres a été réalisée, en particulier
dans les activités non liées au négoce.
Les services amont ont enregistré une
croissance de leur chiffre d’affaires de
35% par rapport à l’année précédente,
grâce à la conclusion de contrats «on-
shore» cruciaux en Australie, Papouasie-
Nouvelle-Guinée et au Moyen-Orient,
ainsi qu’à une augmentation des projets
de conseil et de validation de réserves
en sous-sol. Les services assurés sur les
installations industrielles et les terminaux
ainsi que ceux liés au traitement
des cargaisons ont aussi fortement
progressé, notamment en Amérique
du Nord, compensant la réduction des
volumes en Europe et dans les Caraïbes.
La marge opérationnelle ajustée de
l’exercice a légèrement reculé, passant
de 13,5% l’année précédente à 13,3%
(à taux de change constants). Elle a été
affectée par une baisse des volumes en
Europe suite à la fermeture de terminaux
et de raffineries, ainsi que par les coûts
de mise en service liés aux nouveaux
contrats amont au Moyen-Orient.
Au cours de l’exercice, le pôle a investi
CHF 76 millions en immobilisations dans
le soutien à sa croissance organique,
se focalisant principalement sur les
équipements destinés aux services liés
aux forages, l’expansion des capacités
de ses laboratoires et les installations
d’échantillonnage mécanique. Le Groupe
a également racheté trois entreprises:
Roplex, une société spécialisée dans
le support et les tests de systèmes
de récupération de vapeur, et EMICS,
un important laboratoire indépendant
de calibrage UKAS (United Kingdom
Accreditation Service), tous deux au
Royaume-Uni, ainsi qu’aux Etats-Unis,
le 31 décembre, Herguth un laboratoire
californien ultramoderne d’analyses de
pétrole et de lubrifiants.
Le pôle Life Science Services a connu
une année difficile, avec un chiffre
d’affaires de CHF 199 millions, en
hausse de 3,7% par rapport à l’année
précédente à taux de change constants
(dont 0,9% de croissance organique).
En effet, le recul des volumes de
recherche clinique a largement absorbé
la croissance à deux chiffres générée par
les services de laboratoire.
Avec une forte croissance organique
de 15,5% de leur chiffre d’affaires, les
activités de laboratoire représentent
désormais la moitié du chiffre d’affaires
et des bénéfices du pôle. Cette
croissance a été tirée par les activités
liées à la biologie en Europe, notamment
celles de M-Scan, racheté en 2010,
la mise à niveau des trois laboratoires
nord-américains et l’ouverture d’un
nouveau centre ultramoderne à Mumbai.
Cette progression compense une reprise
plus lente que prévu des services de
bioanalyse et de spectrométrie de masse
en France.
Le chiffre d’affaires des activités
de recherche clinique a continué de
reculer par rapport à 2011, elle-même
une année très médiocre. Ce secteur
a été pénalisé par le petit nombre de
molécules atteignant le stade des essais
en phase précoce et par la manifeste
surcapacité au sein des organisations de
recherche clinique. Le recul des niveaux
d’activité a notamment affecté le site
clinique de Paris en raison du niveau de
ses coûts fixes et de son infrastructure
indépendante. Dans la mesure où
la situation du marché des essais
cliniques en phase précoce devrait
rester médiocre, une procédure initiale
de consultation a été lancée en vue de
fermer les essais cliniques de Paris. Il
en a résulté le provisionnement en 2012
de CHF 21 millions (nets d’impôts) pour
coûts de restructuration.
Globalement, la marge opérationnelle
ajustée a reculé à 8,7% (à taux de
change constants) contre 10,8%
l’année précédente, sous l’effet de
la détérioration des marges dans la
recherche clinique.
Au cours de l’exercice, le Groupe a
racheté Vitrology, une organisation
d’analyses biopharmaceutiques à façon
basée à Glasgow au Royaume-Uni, très
active dans le domaine de la biosécurité.
Cette acquisition complète l’offre
d’analyses biologiques dans le domaine
de la biosécurité et permet d’exploiter
des synergies avec M-Scan. Par ailleurs,
le Groupe a racheté Exprimo, une
entreprise de conseil en sciences de la
vie basée en Belgique.
oIL, GAS & CHEMICALS services
lIFE SCIENCE services
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 1 046.0 932.0 911.7
Variation en % 12.2 14.7
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
139.2 126.0 123.3
Variation en % 10.5 12.9
Marge % 1
13.3 13.5 13.5
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 199.3 192.1 192.0
Variation en % 3.7 3.8
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
17.3 20.8 20.7
Variation en % (16.8) (16.4)
Marge % 1
8.7 10.8 10.8
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
10
Consumer Testing Services a généré,
à paramètres constants, une forte
croissance de 12,9% (dont 10,8% de
croissance organique) de son chiffre
d’affaires, à CHF 936 millions. Toutes
les régions y ont contribué.
La croissance organique du chiffre
d’affaires a été soutenue par l’ensemble
des activités. Les segments traditionnels
tels que l’analyse alimentaire ont
maintenu leur dynamique positive,
enregistrant une croissance à deux
chiffres, avec une part de marché
particulièrement forte en Amérique du
Sud et en Asie, et bénéficiant d’une
large implantation géographique grâce
aux investissements réalisés par le
Groupe dans son réseau de laboratoires.
De nouvelles capacités de laboratoire
sont entrées en service dans le domaine
de l’analyse de produits textiles, qui
a également bien résisté, soutenu par
une conception mondiale de la gestion
des grands comptes. Des segments
plus nouveaux tels que les tests
d’équipements d’automobiles ont généré
des chiffres d’affaires substantiellement
supérieurs à ceux de l’année précédente.
Le nouveau laboratoire de Tianjin, en
Chine, a encore renforcé notre position
de leader du marché.
La marge opérationnelle ajustée de
l’exercice a légèrement reculé, passant
de 25,7% l’année précédente à 24,9%
(à taux de change constants), à la suite
de l’augmentation de certains coûts
d’exploitation en Chine. Ces coûts
n’ont été compensés que partiellement
par des gains de productivité. Quant
aux investissements réalisés dans de
nouveaux équipements au sein du
réseau, ils n’ont pas encore atteint
leur pleine capacité. De plus, certaines
acquisitions récentes, bien qu’apportant
de nouvelles activités précieuses aux
portefeuilles de services nationaux,
exercent toujours un effet dilutif sur les
marges globales.
Durant l’exercice, le Groupe a acquis le
groupe Sercovam implanté à Cestas,
en France. Sercovam est un important
groupe d’analyses de laboratoire
disposant d’installations ultramodernes
à Etupes et Cestas en France, ainsi
que de bureaux de vente en Espagne
et en Italie. Il travaille pour l’industrie
automobile, aéronautique et ferroviaire,
de même que pour celle de l’emballage,
en France, Allemagne, Espagne et Italie.
Créé en 1987, Sercovam emploie 85
spécialistes hautement qualifiés.
Le pôle Systems & Services Certification
a généré un chiffre d’affaires de CHF
395 millions, en hausse de 6,2%
par rapport à l’année précédente. La
croissance rentable dans la plupart
des régions a été partiellement
contrebalancée par la situation de
marché difficile en Espagne et en Italie.
Malgré un environnement économique
incertain, la certification réglementaire
a globalement dégagé une bonne
croissance organique du chiffre
d’affaires. Toutes les régions y ont
contribué. Une croissance à deux
chiffres en Chine, Amérique du Sud,
Europe de l’Est et Afrique a compensé
une performance plus faible en Europe
du Sud et en Amérique du Nord.
D’autres activités se sont également
bien comportées, en particulier les
programmes d’audit de seconde partie,
montés en puissance au deuxième
semestre grâce aux investissements
réalisés les années précédentes afin
d’améliorer la structure internationale
de la gestion des ventes et des grands
comptes et d’introduire de nouveaux
programmes tels que les audits de
fournisseurs liés au développement
durable. Les activités de formation,
qui restent un domaine central et
continuent de générer une croissance
à deux chiffres en Asie et en Amérique
du Nord, n’ont pas progressé comme
prévu, du fait d’une performance faible
en Australie à la suite de la perte d’un
important contrat avec l’industrie
minière.
La marge opérationnelle ajustée de
l’exercice a légèrement reculé, passant
de 18,9% l’année précédente à 18,7% (à
taux de change constants), sous l’effet
des conditions de marché difficiles en
Europe du Sud. Tout au long de l’année,
des mesures de restructuration ont
été prises afin d’adapter l’organisation
à l’évolution des marchés. La marge
reflète également les investissements
effectués dans le cadre de la stratégie
de croissance visant à développer de
nouveaux services sur mesure pour
l’industrie, ainsi qu’à renforcer les
activités de certification en matière de
sécurité alimentaire et de formation
dans plusieurs pays clés en Asie et en
Amérique du Sud.
De nouveaux programmes de
développement de services ont été
lancés au cours de l’exercice. Ceux-ci se
focalisent sur les besoins spécifiques des
secteurs de la santé et de l’automobile
ainsi que sur les activités liées à la
chaine d’approvisionnement dans les
domaines de l’environnement, de la
santé et de la sécurité.
consumer testing services
systems & services certification
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 936.2 829.1 802.0
Variation en % 12.9 16.7
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
233.0 213.3 202.7
Variation en % 9.2 14.9
Marge % 1
24.9 25.7 25.3
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 394.9 372.0 364.0
Variation en % 6.2 8.5
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
73.7 70.3 68.2
Variation en % 4.8 8.1
Marge % 1
18.7 18.9 18.7
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
11
Le pôle Industrial Services a généré, à
paramètres constants, une croissance
de 20,2% de son chiffre d’affaires
(dont 9,5% de croissance organique),
à CHF 899 millions, soutenue par cinq
acquisitions au cours de l’exercice.
La situation du marché en Europe est
restée très difficile en raison de reports
de projets et de mesures d’austérité
affectant les dépenses publiques. Le
pôle a néanmoins réalisé une forte
croissance organique de son chiffre
d’affaires, grâce principalement à
la conjoncture favorable en Asie,
Australasie et Afrique, et à la reprise au
Moyen-Orient. Les essais de matériaux,
les essais non destructifs (END), les
services de suivi de projets et les
services à la chaîne d’approvisionnement
ont été les principaux moteurs de la
croissance. Ils ont été soutenus par les
acquisitions récentes, lesquelles ont
considérablement accru les capacités
au plan géographique, ainsi que par
les investissements en immobilisations
réalisés au sein du réseau de
laboratoires. Les activités d’inspection
réglementaire, qui ont également généré
de la croissance au cours de l’exercice,
restent un segment important malgré le
recul des volumes en Espagne.
La marge opérationnelle ajustée
de l’exercice a progressé à 11,2%
contre 10,7% l’exercice précédent
(à taux de change constants). Les
marges supplémentaires résultant des
acquisitions ainsi que de la meilleure
rentabilité en Asie, en Amérique du Nord
et au Moyen-Orient ont compensé la
situation de marché difficile en Europe,
laquelle a exigé des restructurations
importantes, notamment en Espagne et
en Italie.
Au cours du second semestre, le
pôle a réalisé trois acquisitions
supplémentaires, élargissant ainsi sa
présence mondiale. Au Canada, le
Groupe a racheté Ludwig, un important
laboratoire d’analyses de matériaux et de
métaux basé à Calgary et Edmonton. En
Australie, le Groupe a fait l’acquisition de
Gladstone, une société bien implantée
au Queensland dans le domaine des
tests de matériaux de construction,
spécialisée dans la construction de
routes et de bâtiments commerciaux
et résidentiels. Le Groupe a également
racheté Sentinel, une société basée
à Johannesburg, en Afrique du Sud,
fournissant des services d’essais non
destructifs et de conseil aux secteurs
énergétique, pétrolier, ferroviaire, minier
et manufacturier.
Le pôle Environnemental Services a
généré un chiffre d’affaires de CHF
323 millions, en progression de 13,2%
à paramètres constants (dont 6,6%
de croissance organique), grâce à une
robuste croissance sur les marchés
émergents et à sept acquisitions
réalisées ces deux dernières années.
Les régions Amérique du Sud, Afrique,
Chine et Australasie ont continué de
tirer la croissance organique du chiffre
d’affaires, mettant à profit la base de
clientèle du Groupe dans le secteur des
ressources naturelles où la législation
relative à l’extraction des minerais,
du pétrole et du gaz est de plus en
plus sévère. Ceci a suffi à compenser
l’impact de la situation de marché
difficile en Europe et en Amérique du
Nord où des plans de restructuration ont
été lancés afin de sortir l’organisation
des segments en déclin du secteur et de
s’attaquer aux problèmes de rentabilité.
Ces mesures ont concerné plus
particulièrement la France, l’Espagne
et l’Italie, tandis que l’Allemagne, la
Belgique et le Royaume-Uni parvenaient
à maintenir une croissance rentable
grâce au déploiement de services
intégrés combinant terrain, laboratoire et
interprétation des données.
La marge opérationnelle ajustée de
l’exercice a augmenté, passant à 10,6%
contre 9,4% l’année précédente (à taux
de change constants). Cette progression
a résulté des gains de productivité en
Australie et en Amérique du Nord, ainsi
que de la croissance significative des
nouvelles activités lancées en Amérique
du Sud et en Afrique, lesquelles ont
profité des investissements en main-
d’œuvre et en laboratoires. Combinées
aux marges supplémentaires émanant
des acquisitions, ces activités ont réussi
à compenser la mauvaise performance
de l’Europe du Sud.
Durant l’exercice, le pôle a réalisé trois
acquisitions. Aux Etats-Unis, le Groupe
a racheté Analytical Perspectives en
Caroline du Nord, une société spécialisée
dans l’analyse d’ultra-traces sur divers
polluants organiques persistants. Au
Brésil, le Groupe a fait l’acquisition
d’Environ, le principal laboratoire de
santé au travail et d’hygiène industrielle
du pays. Et, à Melbourne en Australie,
le Groupe a racheté Australian
Radiation Services (ARS), un prestataire
international de services de calibrage, de
surveillance, de contrôle et de conseil en
matière de radiations.
industrial services
environmental services
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 898.6 747.8 747.0
Variation en % 20.2 20.3
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
100.3 80.1 80.0
Variation en % 25.2 25.4
Marge % 1
11.2 10.7 10.7
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 322.7 285.0 283.8
Variation en % 13.2 13.7
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
34.3 26.9 26.8
Variation en % 27.5 28.0
Marge % 1
10.6 9.4 9.4
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
12
Le pôle Governments & Institutions
Services a généré une excellente
croissance organique de son chiffre
d’affaires, lequel s’est établi à
CHF 256 millions, soit une hausse
de 17,3%. Cette progression est
principalement due à l’augmentation
des volumes des contrats de solutions
locales, à l’introduction de nouveaux
services et à la stabilité en volume
des programmes d’inspection avant
embarquement (Pre-Shipment
Inspection - PSI).
Les services de solutions locales,
qui représentent désormais 69% du
chiffre d’affaires du pôle d’activité,
ont généré une croissance organique
de 24,0% par rapport à l’année
précédente. Ce résultat a été obtenu
grâce à l’expansion continue des
programmes d’évaluation de la
conformité des produits (Product
Conformity Assessment – PCA)
dans le cadre de nouveaux contrats
signés en Tanzanie, en Uganda, au
Koweït et dans le Nord de l’Irak,
ainsi que grâce au renouvellement du
programme au Kenya. Les services
TradeNet ont également réalisé de
bonnes performances, résultant des
forts volumes du négoce au Ghana et
à Madagascar, ainsi que du démarrage
d’activités au Mozambique.
Le chiffre d’affaires des activités de
solutions globales est resté robuste
tout au long de l’exercice, les volumes
des programmes PSI établis de longue
date au Cameroun et à Haïti étant
demeurés stables.
Globalement, la marge opérationnelle
ajustée de l’exercice a été forte,
à 21,5%. Soutenue par un réseau
bien implanté dans le domaine des
inspections de type PCA et par
l’expansion de nouveaux services,
elle a été légèrement inférieure à
celle de l’exercice précédent qui avait
bénéficié de volumes plus élevés sur
tous les contrats PSI.
Au cours de l’exercice, le Groupe
a continué d’investir dans le
déploiement de nouveaux contrats,
dont l’achèvement de la plate-forme
TradeNet pour le Mozambique, la
finalisation de la plate-forme d’e-
gouvernement pour l’administration
fiscale du Ghana et l’équipement
de scannage pour Madagascar.
Le Groupe a également mis en
œuvre le premier programme de
surveillance forestière en République
démocratique du Congo et géré des
programmes efficaces de surveillance
des télécommunications à Haïti, au
Rwanda et en Uganda.
Le pôle Automotive Services a
généré, à paramètres constants,
un chiffre d’affaires de CHF 287
millions, en progression de 6,4%
(dont 4,6% de croissance organique),
grâce aux robustes résultats des
inspections réglementaires dans
toutes les régions et à l’acquisition,
en 2011, d’ETC, une société
américaine d’inspections de
moteurs et de véhicules, désormais
pleinement intégrée au Groupe.
Le chiffre d’affaires lié à l’inspection
réglementaire est resté robuste tout
au long de l’exercice. En Europe,
les activités en France, en Espagne
et au Royaume-Uni ont bénéficié
de l’augmentation des volumes en
matière d’inspection de véhicules. En
Afrique, le chiffre d’affaires réalisé
en Côte d’Ivoire a progressé à la
suite de l’ouverture d’un nouveau
centre. Quant au réseau au Maroc,
il s’est développé du fait d’une
application plus stricte et de taux de
conformité plus élevés. En Amérique
du Sud, le chiffre d’affaires généré
par le premier centre d’inspection du
Pérou, ouvert en 2011, a augmenté
progressivement tout au long de
l’exercice. Au Chili, les volumes sont
restés stables.
La marge opérationnelle ajustée
de l’exercice s’est accrue,
passant à 22,1% contre 21,7%
l’année précédente (à taux de
change constants), grâce aux
excellents résultats de l’inspection
réglementaire en Europe, aux Etats-
Unis et en Afrique, ainsi qu’aux
augmentations des tarifs d’inspection
en Argentine et en Uruguay,
accordées par les pouvoirs publics en
raison de l’inflation élevée dans ces
deux pays. Cette progression a suffi
à compenser les résultats plus faibles
en Amérique du Nord où, comme
prévu, la diminution significative
des volumes a affecté la rentabilité
des activités commerciales, en
dépit de mesures de restructuration
proactives.
Au cours de l’exercice, le Groupe
a continué d’investir dans des
centres d’inspection de véhicules
en France, en Côte d’Ivoire et en
Argentine, ainsi que dans l’entretien
et la modernisation de centres en
Espagne, acquis en 2010 dans le
cadre du réseau ITV.
automotive services
governments & institutions services
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 286.9 269.7 270.2
Variation en % 6.4 6.2
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
63.4 58.5 59.3
Variation en % 8.4 6.9
Marge % 1
22.1 21.7 21.9
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
(CHF millions)
2012
résultats
2011
pro-forma 2
2011
publiés
chiffre d’affaires 256.0 218.3 221.7
Variation en % 17.3 15.5
RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1
55.1 50.0 51.8
Variation en % 10.2 6.4
Marge % 1
21.5 22.9 23.4
1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration
2. Monnaies à taux de change constants
SGS Full Year Results 2012 (French Version)
14
(CHF millions) notes 2012 2011
chiffre d’affaires 5 578 4 797
Frais de personnel et sous-traitance (3 066) (2 635)
Amortissements et dépréciations (281) (225)
Autres charges d’exploitation (1 388) (1 147)
résultat d’exploitation (EBIT) 843 790
Analyse du résultat d’exploitation
Résultat d’exploitation ajusté 941 815
Frais de restructuration (68) -
Amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions (18) (16)
Coûts liés aux acquisitions et à leur intégration (12) (9)
Résultat d’exploitation 843 790
Charges nettes financières (35) (26)
Résultat avant impôts 808 764
Impôts (218) (203)
bénéfice pour la période 590 561
Bénéfice attibuable aux:
Actionnaires de SGS SA 556 534
Intérêts non-contrôlants 34 27
bénéfice de base par action (chf) 4 72.97 70.52
bénéfice dilué par action (Chf) 4 72.51 70.16
COMPTE DE RéSULTAT RéSUMé CONSOLIDé
états FINANCIERS résumés
RéSUME POUR L’ANNéE SE TERMINANT LE 31 DéCEMBRE 2012
15
bilan consolidé résumé
(CHF millions) 2012 2011
actifs immobilisés
Terrains, immeubles et équipements 1 018 888
Goodwill et autres immobilisations incorporelles 1 181 1 044
Autres actifs immobilisés 272 248
Total actifs immobilisés 2 471 2 180
actifs circulants
Clients et effets 977 868
Autres actifs circulants 557 501
Liquidités et investissements 989 1 211
total actifs circulants 2 523 2 580
Total de l’actif 4 994 4 760
Total fonds propres 2 118 2 045
engagements à long terme
Emprunts et obligations résultant de contrats de location - financement 1 306 1 299
Provisions et autres engagements à long terme 345 333
Total engagements à long terme 1 651 1 632
engagements à court terme
Créanciers commerciaux et autres dettes 493 447
Autres engagements à court terme 732 636
total engagements à court terme 1 225 1 083
total fonds propres et fonds étrangers 4 994 4 760
état du résultat global consolidé résumé
(CHF millions) 2012 2011
Ecarts actuariels sur les régimes de retraite à prestations définies (53) (46)
Impôts sur les écarts actuariels imputés directement aux fonds propres 15 14
Différences de conversion et autres (48) (44)
Autres éléments du résultat global de la période (86) (76)
Bénéfice de la période 590 561
Résultat global de la période 504 485
Attribuable aux:
Actionnaires de SGS SA 472 458
Intérêts non-contrôlants 32 27
16
tableau résumé consolidé des flux de trésorerie
état des variations des fonds propres consolidés
(CHF millions) 2012 2011
Bénéfice pour la période 590 561
Autres éléments non-monétaires 493 433
(Augmentation) du fonds de roulement (73) (84)
Impôts payés (210) (220)
mouvement de fonds résultant de l’exploitation 800 690
(Acquisition)/Vente nette d’immobilisations (377) (337)
Liquidités (payées) pour des acquisitions/cessions (182) (112)
Autres opérations d’investissement - 6
Mouvement de fonds résultant des opérations d’investissement (559) (443)
Dividendes payés aux actionnaires de SGS SA (497) (494)
Dividendes payés aux intérêts non-contrôlants (24) (16)
Acquisition d’intérêts non-contrôlants - (2)
Trésorerie nette reçue/(payée) pour les actions propres 76 (50)
Encaissement d’emprunts obligataires - 714
Intérêts payés (46) (21)
Flux nets liés au swap sur taux d’intérêt 37 -
(Diminution)/Augmentation des autres dettes (12) 2
Mouvement de fonds résultant des opérations de financement (466) 133
Conversions monétaires (5) 16
(diminution)/Augmentation des liquidités et valeurs assimilées (230) 396
attribuable aux
(CHF millions)
actionnaires
de sgs sa
intérêts
NON-CONTRÔLANTS
tOTAL
fONDS pROPRES
solde au 1er janvier 2011 2 069 39 2 108
Résultat global de la période 458 27 485
Dividendes payés (494) (16) (510)
Paiements fondés sur des actions 15 - 15
Mouvement dans les intérêts non-contrôlants (3) - (3)
Variation des actions propres (50) - (50)
solde au 31 décembre 2011 1 995 50 2 045
Résultat global de la période 472 32 504
Dividendes payés (497) (24) (521)
Paiements fondés sur des actions 14 - 14
Mouvement dans les intérêts non-contrôlants - - -
Variation des actions propres 76 - 76
solde au 31 décembre 2012 2 060 58 2 118
17
1
Principe d’établissement
des COMPTES
Les états financiers consolidés
résumés ont été préparés
conformément aux critères
d’évaluation et de comptabilisation
des International Financial Reporting
Standards (IFRS).
2
Principales conventions
COMPTABLES
Les états financiers résumés ont été
préparés conformément aux principes
d’établissement des comptes du
Groupe utilisés pour l’exercice clos au
31 décembre 2011, à l’exception des
nouveaux amendements adoptés par
le Groupe, prenant effet au 1er janvier
2012.
Ces nouveaux amendements n’ont
pas d’impact sur les états financiers
consolidés du Groupe.
3
acquisitions
En 2012, le Groupe a acquis 100%
de CIMM T&S, leader de la fourniture
de services techniques à l’industrie
minière au Chili, pour un prix d’achat
de CHF 37 millions.
Le Groupe a réalisé dix-sept autres
acquisitions pour un prix d’achat total
de CHF 166 millions.
Bénéfice par action ajusté:
2012 2011
Bénéfice attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 556 534
Amortissement des éléments incorporels liés aux acquisitions (CHF millions) 18 16
Coûts de restructuration nets d’impôt (CHF millions) 47 -
Coûts liés aux acquisitions et à leur intégration nets d’impôt (CHF millions) 9 7
Bénéfice ajusté attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 630 557
BÉNÉFICE DE BASE AJUSTÉ PAR ACTION (CHF) 82.65 73.53
BÉNÉFICE DILUÉ AJUSTÉ PAR ACTION (CHF) 82.12 73.15
2012 2011
Bénéfice attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 556 534
Moyenne pondérée du nombre d’actions (‘000) 7 622 7 578
BÉNÉFICE DE BASE PAR ACTION (CHF) 72.97 70.52
Bénéfice attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 556 534
Moyenne pondérée diluée du nombre d’actions (‘000) 7 671 7 617
BÉNÉFICE DILUÉ PAR ACTION (CHF) 72.51 70.16
notes RELATIVES AUX etats financiers résumés
4
bénéfice par action
1818
Bilan
cours de fin de période
compte de résultat
cours moyens
2012 2011 2012 2011
Australie AUD 100 94.79 95.47 97.12 91.44
Brésil BRL 100 44.65 50.40 48.19 53.06
Canada CAD 100 91.74 92.16 93.84 89.68
Chine CNY 100 14.64 14.93 14.87 13.72
Zone euro EUR 100 120.90 121.68 120.55 123.34
Royaume-Uni GBP 100 147.10 145.14 148.63 142.10
Hong Kong HKD 100 11.77 12.10 12.09 11.39
Inde INR 100 1.67 1.76 1.76 1.91
Taiwan TWD 100 3.14 3.11 3.17 3.02
états-Unis USD 100 91.24 94.03 93.80 88.68
Les monnaies les plus importantes pour le Groupe ont été converties en francs suisses avec cours suivants:
En 2011, la norme IAS 19 (révisée)
sur les avantages du personnel a été
publiée en vue de son adoption au 1er
janvier 2013. Si le Groupe avait adopté
cette norme et les amendements
corrélatifs en 2011, on estime que le
bénéfice avant impôts pour l’ensemble
des exercices 2011 et 2012 aurait été
inférieur, respectivement, d’environ
CHF 14 millions et CHF 15 millions.
Il n’en aurait résulté aucun impact
significatif sur les fonds propres ni sur
le bilan. Le Conseil d’administration
anticipe un impact similaire à l’avenir.
Comme la norme l’exige, SGS adoptera
celle-ci avec effet rétroactif au 1er
janvier 2013.
5
OBLIGATIONS AU TITRE DES PRESTATIONS DE RETRAITE
6
taux de change
19
This PDF version is an exact copy
of the document provided to SGS
shareholders.
Except where you are a shareholder,
this material is provided for information
purposes only and is not, in particular,
intended to confer any legal rights
on you.
This document does not constitute
an invitation to invest in SGS shares.
Any decisions you make in reliance
on this information are solely your
responsibility.
This document is given as of the dates
specified, is not updated and any
forward looking statements are made
subject to the following reservations:
This document contains certain
forward looking statements that are
neither historical facts nor guarantees
of future performance. Because
these statements involve risks and
uncertainties that are beyond control
or estimation of SGS, there are
important factors that could cause
actual results to differ materially
from those expressed or implied by
these forward looking statements.
These statements speak only as of
the date of this document. Except
as required by any applicable law or
regulation, SGS expressly disclaims
any obligation to release publicly any
updates or revisions to any forward
looking statements contained herein
to reflect any change in SGS group’s
expectations with regard thereto or
any change in events or conditions on
which any such statements are based.
The English version is binding.
SGS SA siège social
1 place des Alpes
P.O. Box 2152
CH – 1211 Geneva 1
t +41 (0)22 739 91 11
f +41 (0)22 739 98 86
e sgs.investor.relations@sgs.com
www.sgs.com
résultats semestriels 2013
Mercredi 17 juillet 2013
assemblée générale des actionnaires
Mardi 19 mars 2013
Genève, Suisse
DATE de paiement du dividende
Mardi 26 mars 2013
INVESTOR DAYS
Jeudi - vendredi
24-25 octobre 2013
plateforme d’éCHANGE
SIX Swiss Exchange, SGSN
cotisation bousière
SIX Swiss Exchange
symboles boursiers
Bloomberg: Registered Share: SGSN.
VX
Reuters: Registered Share: SGSN.VX
Telekurs: Registered Share: SGSN
ISIN: Registered Share:
CH0002497458
Swiss security number: 249745
CORPORATE development,
COMMUNICATIONS & INVESTOR
RELATIONS
Jean-Luc de Buman
SGS SA
1 place des Alpes
P.O. Box 2152
CH – 1211 Geneva 1
t +41 (0)22 739 93 31
f +41 (0)22 739 92 00
www.sgs.com
shareholders information
7
disclaimer
www.sgs.com
©SGSGroupManagementSA–2013–Allrightsreserved-SGSisaregisteredtrademarkofSGSGroupManagementSA

Contenu connexe

Tendances

HPS -Résultats Annuels 2016
HPS -Résultats Annuels 2016HPS -Résultats Annuels 2016
HPS -Résultats Annuels 2016
Lachgar Abdellah
 
Résumé des résultats anuels 2013
Résumé des résultats anuels 2013Résumé des résultats anuels 2013
Résumé des résultats anuels 2013
Lachgar Abdellah
 
Résultats semestriels 2011
Résultats semestriels 2011Résultats semestriels 2011
Résultats semestriels 2011
ve-finance
 
Résultats annuels 2010
Résultats annuels 2010Résultats annuels 2010
Résultats annuels 2010
ve-finance
 
Bmce capital research flash sonasid 28-03-2014
Bmce capital research flash sonasid 28-03-2014Bmce capital research flash sonasid 28-03-2014
Bmce capital research flash sonasid 28-03-2014
Lachgar Abdellah
 
Présentation résultats 2014 managem 26032015
Présentation résultats 2014 managem 26032015Présentation résultats 2014 managem 26032015
Présentation résultats 2014 managem 26032015
www.bourse-maroc.org
 
Présentation des résultats 2015
Présentation des résultats 2015Présentation des résultats 2015
Présentation des résultats 2015
Groupe Managem
 
Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012
ve-finance
 
28/09/2016 - Communiqué de presse Orpéa
28/09/2016 - Communiqué de presse Orpéa 28/09/2016 - Communiqué de presse Orpéa
28/09/2016 - Communiqué de presse Orpéa
Yves Le Masne
 
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe ManagemPresentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Groupe Managem
 
Assemblée Générale 2013
Assemblée Générale 2013Assemblée Générale 2013
Assemblée Générale 2013
ve-finance
 
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
QuarterlyEarningsReports2
 
Flash resultats cdg 1
 Flash resultats cdg 1 Flash resultats cdg 1
Flash resultats cdg 1
Oldman9 Old
 
Gaz res 2010_fr
Gaz res 2010_frGaz res 2010_fr
Gaz res 2010_fr
haakoo
 

Tendances (15)

HPS -Résultats Annuels 2016
HPS -Résultats Annuels 2016HPS -Résultats Annuels 2016
HPS -Résultats Annuels 2016
 
Résumé des résultats anuels 2013
Résumé des résultats anuels 2013Résumé des résultats anuels 2013
Résumé des résultats anuels 2013
 
Résultats semestriels 2011
Résultats semestriels 2011Résultats semestriels 2011
Résultats semestriels 2011
 
Résultats annuels 2010
Résultats annuels 2010Résultats annuels 2010
Résultats annuels 2010
 
Bmce capital research flash sonasid 28-03-2014
Bmce capital research flash sonasid 28-03-2014Bmce capital research flash sonasid 28-03-2014
Bmce capital research flash sonasid 28-03-2014
 
Présentation résultats 2014 managem 26032015
Présentation résultats 2014 managem 26032015Présentation résultats 2014 managem 26032015
Présentation résultats 2014 managem 26032015
 
Présentation des résultats 2015
Présentation des résultats 2015Présentation des résultats 2015
Présentation des résultats 2015
 
Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012
 
28/09/2016 - Communiqué de presse Orpéa
28/09/2016 - Communiqué de presse Orpéa 28/09/2016 - Communiqué de presse Orpéa
28/09/2016 - Communiqué de presse Orpéa
 
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe ManagemPresentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
 
Assemblée Générale 2013
Assemblée Générale 2013Assemblée Générale 2013
Assemblée Générale 2013
 
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
credit-suisse Letter to shareholders Q4/2004
 
Flash resultats cdg 1
 Flash resultats cdg 1 Flash resultats cdg 1
Flash resultats cdg 1
 
Gaz res 2010_fr
Gaz res 2010_frGaz res 2010_fr
Gaz res 2010_fr
 
Flash COLORADO Novembre 2010
Flash COLORADO Novembre 2010Flash COLORADO Novembre 2010
Flash COLORADO Novembre 2010
 

En vedette

SGS Annual Report 2012 (French Version)
SGS Annual Report 2012 (French Version)SGS Annual Report 2012 (French Version)
SGS Annual Report 2012 (French Version)
SGS
 
SGS Annual Report 2009 (French)
SGS Annual Report 2009 (French)SGS Annual Report 2009 (French)
SGS Annual Report 2009 (French)
SGS
 
Mycotoxin monitoring program SGS
Mycotoxin monitoring program SGSMycotoxin monitoring program SGS
Mycotoxin monitoring program SGS
Francois Stepman
 
Journal collaboratif innovation SGS MULTILAB Rouen 2015
Journal collaboratif innovation SGS MULTILAB Rouen 2015Journal collaboratif innovation SGS MULTILAB Rouen 2015
Journal collaboratif innovation SGS MULTILAB Rouen 2015
Yvon Gervaise
 
Science technologie prévoir l'avenir
Science technologie prévoir l'avenirScience technologie prévoir l'avenir
Science technologie prévoir l'avenir
Yvon Gervaise
 
SGS Corporate Sustainability Report for 2011
SGS Corporate Sustainability Report for 2011SGS Corporate Sustainability Report for 2011
SGS Corporate Sustainability Report for 2011
SGS
 
SGS MULTILAB Rouen présentation des activités 2014
SGS MULTILAB Rouen présentation des activités 2014SGS MULTILAB Rouen présentation des activités 2014
SGS MULTILAB Rouen présentation des activités 2014
Yvon Gervaise
 
SGS MULTILAB présentation
SGS MULTILAB présentationSGS MULTILAB présentation
SGS MULTILAB présentation
Yvon Gervaise
 
SGS Services Overview
SGS Services OverviewSGS Services Overview
SGS Services Overview
mctavano
 
Chimie, science analytique, ouverture sur le monde. Conférence SGS - INSA ROUEN
Chimie, science analytique, ouverture sur le monde. Conférence SGS - INSA ROUENChimie, science analytique, ouverture sur le monde. Conférence SGS - INSA ROUEN
Chimie, science analytique, ouverture sur le monde. Conférence SGS - INSA ROUEN
Yvon Gervaise
 
SGS 2013 Annual Report Business Review
SGS 2013 Annual Report Business ReviewSGS 2013 Annual Report Business Review
SGS 2013 Annual Report Business Review
SGS
 
SEO: Getting Personal
SEO: Getting PersonalSEO: Getting Personal
SEO: Getting Personal
Kirsty Hulse
 

En vedette (12)

SGS Annual Report 2012 (French Version)
SGS Annual Report 2012 (French Version)SGS Annual Report 2012 (French Version)
SGS Annual Report 2012 (French Version)
 
SGS Annual Report 2009 (French)
SGS Annual Report 2009 (French)SGS Annual Report 2009 (French)
SGS Annual Report 2009 (French)
 
Mycotoxin monitoring program SGS
Mycotoxin monitoring program SGSMycotoxin monitoring program SGS
Mycotoxin monitoring program SGS
 
Journal collaboratif innovation SGS MULTILAB Rouen 2015
Journal collaboratif innovation SGS MULTILAB Rouen 2015Journal collaboratif innovation SGS MULTILAB Rouen 2015
Journal collaboratif innovation SGS MULTILAB Rouen 2015
 
Science technologie prévoir l'avenir
Science technologie prévoir l'avenirScience technologie prévoir l'avenir
Science technologie prévoir l'avenir
 
SGS Corporate Sustainability Report for 2011
SGS Corporate Sustainability Report for 2011SGS Corporate Sustainability Report for 2011
SGS Corporate Sustainability Report for 2011
 
SGS MULTILAB Rouen présentation des activités 2014
SGS MULTILAB Rouen présentation des activités 2014SGS MULTILAB Rouen présentation des activités 2014
SGS MULTILAB Rouen présentation des activités 2014
 
SGS MULTILAB présentation
SGS MULTILAB présentationSGS MULTILAB présentation
SGS MULTILAB présentation
 
SGS Services Overview
SGS Services OverviewSGS Services Overview
SGS Services Overview
 
Chimie, science analytique, ouverture sur le monde. Conférence SGS - INSA ROUEN
Chimie, science analytique, ouverture sur le monde. Conférence SGS - INSA ROUENChimie, science analytique, ouverture sur le monde. Conférence SGS - INSA ROUEN
Chimie, science analytique, ouverture sur le monde. Conférence SGS - INSA ROUEN
 
SGS 2013 Annual Report Business Review
SGS 2013 Annual Report Business ReviewSGS 2013 Annual Report Business Review
SGS 2013 Annual Report Business Review
 
SEO: Getting Personal
SEO: Getting PersonalSEO: Getting Personal
SEO: Getting Personal
 

Similaire à SGS Full Year Results 2012 (French Version)

Ses résultats2013
Ses résultats2013Ses résultats2013
Ses résultats2013
Luxemburger Wort FR
 
28/03/2017 - Communiqué de presse Orpéa
28/03/2017 - Communiqué de presse Orpéa 28/03/2017 - Communiqué de presse Orpéa
28/03/2017 - Communiqué de presse Orpéa
Yves Le Masne
 
Bilan annuel 2018 BNP Paribas
Bilan annuel 2018 BNP ParibasBilan annuel 2018 BNP Paribas
Bilan annuel 2018 BNP Paribas
Paperjam_redaction
 
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
www.bourse-maroc.org
 
Récapitulatif des résultats au 27 mars 2012
Récapitulatif des résultats au 27 mars 2012Récapitulatif des résultats au 27 mars 2012
Récapitulatif des résultats au 27 mars 2012
www.bourse-maroc.org
 
27/03/2018 - Communiqué de presse Orpéa
27/03/2018 - Communiqué de presse Orpéa 27/03/2018 - Communiqué de presse Orpéa
27/03/2018 - Communiqué de presse Orpéa
Yves Le Masne
 
Icade - Forte progression des résultats annuels 2016
Icade - Forte progression des résultats annuels 2016Icade - Forte progression des résultats annuels 2016
Icade - Forte progression des résultats annuels 2016
ICADE
 
CNP Assurances résultats 2018
CNP Assurances résultats 2018CNP Assurances résultats 2018
CNP Assurances résultats 2018
Société Tripalio
 
Devoteam-résultats financiers 2015
Devoteam-résultats financiers 2015Devoteam-résultats financiers 2015
Devoteam-résultats financiers 2015
ITnation Luxembourg
 
Kuifje blijft geld verliezen
Kuifje blijft geld verliezenKuifje blijft geld verliezen
Kuifje blijft geld verliezen
Thierry Debels
 
credit suisse Letter to shareholders Q3/2005
credit suisse Letter to shareholders Q3/2005credit suisse Letter to shareholders Q3/2005
credit suisse Letter to shareholders Q3/2005
QuarterlyEarningsReports2
 
Activité commerciale du deuxième trimestre 2014
Activité commerciale du deuxième trimestre 2014Activité commerciale du deuxième trimestre 2014
Activité commerciale du deuxième trimestre 2014
ESKER
 
Communiqué de Presse Résultats semestriels 2012
Communiqué de Presse Résultats semestriels 2012 Communiqué de Presse Résultats semestriels 2012
Communiqué de Presse Résultats semestriels 2012
BOURBON
 
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
altavalue
 
23/09/2015 - Communiqué de presse Orpéa
23/09/2015 - Communiqué de presse Orpéa 23/09/2015 - Communiqué de presse Orpéa
23/09/2015 - Communiqué de presse Orpéa
Yves Le Masne
 
Publication addoha 2010
Publication addoha 2010Publication addoha 2010
Publication addoha 2010
www.bourse-maroc.org
 
Publication addoha 2010
Publication addoha 2010Publication addoha 2010
Publication addoha 2010
haakoo
 
Bnpp 2 t2018cp
Bnpp 2 t2018cpBnpp 2 t2018cp
Bnpp 2 t2018cp
Paperjam_redaction
 

Similaire à SGS Full Year Results 2012 (French Version) (20)

Ses résultats2013
Ses résultats2013Ses résultats2013
Ses résultats2013
 
28/03/2017 - Communiqué de presse Orpéa
28/03/2017 - Communiqué de presse Orpéa 28/03/2017 - Communiqué de presse Orpéa
28/03/2017 - Communiqué de presse Orpéa
 
Bilan annuel 2018 BNP Paribas
Bilan annuel 2018 BNP ParibasBilan annuel 2018 BNP Paribas
Bilan annuel 2018 BNP Paribas
 
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
 
Récapitulatif des résultats au 27 mars 2012
Récapitulatif des résultats au 27 mars 2012Récapitulatif des résultats au 27 mars 2012
Récapitulatif des résultats au 27 mars 2012
 
27/03/2018 - Communiqué de presse Orpéa
27/03/2018 - Communiqué de presse Orpéa 27/03/2018 - Communiqué de presse Orpéa
27/03/2018 - Communiqué de presse Orpéa
 
Icade - Forte progression des résultats annuels 2016
Icade - Forte progression des résultats annuels 2016Icade - Forte progression des résultats annuels 2016
Icade - Forte progression des résultats annuels 2016
 
CNP Assurances résultats 2018
CNP Assurances résultats 2018CNP Assurances résultats 2018
CNP Assurances résultats 2018
 
Devoteam-résultats financiers 2015
Devoteam-résultats financiers 2015Devoteam-résultats financiers 2015
Devoteam-résultats financiers 2015
 
Flash bcp avril 2014
Flash bcp avril 2014Flash bcp avril 2014
Flash bcp avril 2014
 
Kuifje blijft geld verliezen
Kuifje blijft geld verliezenKuifje blijft geld verliezen
Kuifje blijft geld verliezen
 
credit suisse Letter to shareholders Q3/2005
credit suisse Letter to shareholders Q3/2005credit suisse Letter to shareholders Q3/2005
credit suisse Letter to shareholders Q3/2005
 
Activité commerciale du deuxième trimestre 2014
Activité commerciale du deuxième trimestre 2014Activité commerciale du deuxième trimestre 2014
Activité commerciale du deuxième trimestre 2014
 
Communiqué de Presse Résultats semestriels 2012
Communiqué de Presse Résultats semestriels 2012 Communiqué de Presse Résultats semestriels 2012
Communiqué de Presse Résultats semestriels 2012
 
Lac presse res_fr
Lac presse res_frLac presse res_fr
Lac presse res_fr
 
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
Etude sectorielle altavalue construction individuelle 2016 03
 
23/09/2015 - Communiqué de presse Orpéa
23/09/2015 - Communiqué de presse Orpéa 23/09/2015 - Communiqué de presse Orpéa
23/09/2015 - Communiqué de presse Orpéa
 
Publication addoha 2010
Publication addoha 2010Publication addoha 2010
Publication addoha 2010
 
Publication addoha 2010
Publication addoha 2010Publication addoha 2010
Publication addoha 2010
 
Bnpp 2 t2018cp
Bnpp 2 t2018cpBnpp 2 t2018cp
Bnpp 2 t2018cp
 

Plus de SGS

SGS First Quarter 2024 Sales Update Press Release EN.pdf
SGS First Quarter 2024 Sales Update Press Release EN.pdfSGS First Quarter 2024 Sales Update Press Release EN.pdf
SGS First Quarter 2024 Sales Update Press Release EN.pdf
SGS
 
SGS First Quarter 2024 Sales Update Presentation EN.pdf
SGS First Quarter 2024 Sales Update Presentation EN.pdfSGS First Quarter 2024 Sales Update Presentation EN.pdf
SGS First Quarter 2024 Sales Update Presentation EN.pdf
SGS
 
SGS 2023 Full Year Results Earnings Release EN.pdf
SGS 2023 Full Year Results Earnings Release EN.pdfSGS 2023 Full Year Results Earnings Release EN.pdf
SGS 2023 Full Year Results Earnings Release EN.pdf
SGS
 
SGS 2023 Results and Strategic Update.pdf
SGS 2023 Results and Strategic Update.pdfSGS 2023 Results and Strategic Update.pdf
SGS 2023 Results and Strategic Update.pdf
SGS
 
SGS 2023 Half Year Results Presentation
SGS 2023 Half Year Results PresentationSGS 2023 Half Year Results Presentation
SGS 2023 Half Year Results Presentation
SGS
 
SGS 2023 Half Year Results Report
SGS 2023 Half Year Results ReportSGS 2023 Half Year Results Report
SGS 2023 Half Year Results Report
SGS
 
SGS 2022 Full Year Results Presentation
SGS 2022 Full Year Results PresentationSGS 2022 Full Year Results Presentation
SGS 2022 Full Year Results Presentation
SGS
 
SGS 2022 Full Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2022 Full Year Results Alternative Performance Measures ReportSGS 2022 Full Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2022 Full Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS
 
SGS 2022 Full Year Results Report
SGS 2022 Full Year Results ReportSGS 2022 Full Year Results Report
SGS 2022 Full Year Results Report
SGS
 
SGS 2022 Half Year Results Report
SGS 2022 Half Year Results ReportSGS 2022 Half Year Results Report
SGS 2022 Half Year Results Report
SGS
 
SGS 2022 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2022 Half Year Results Alternative Performance Measures ReportSGS 2022 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2022 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS
 
SGS 2022 Half Year Results Presentation
SGS 2022 Half Year Results PresentationSGS 2022 Half Year Results Presentation
SGS 2022 Half Year Results Presentation
SGS
 
SGS 2021 Corporate Sustainability Report
SGS 2021 Corporate Sustainability ReportSGS 2021 Corporate Sustainability Report
SGS 2021 Corporate Sustainability Report
SGS
 
SGS 2021 Integrated Annual Report
SGS 2021 Integrated Annual ReportSGS 2021 Integrated Annual Report
SGS 2021 Integrated Annual Report
SGS
 
SGS 2021 Full Year Results Report
SGS 2021 Full Year Results ReportSGS 2021 Full Year Results Report
SGS 2021 Full Year Results Report
SGS
 
SGS 2021 Full Year Results Alternative Performance Measures
SGS 2021 Full Year Results Alternative Performance MeasuresSGS 2021 Full Year Results Alternative Performance Measures
SGS 2021 Full Year Results Alternative Performance Measures
SGS
 
SGS Intron Bulletin
SGS Intron BulletinSGS Intron Bulletin
SGS Intron Bulletin
SGS
 
Danone Fruit Supply Chain Mapping via Transparency-One Platform
Danone Fruit Supply Chain Mapping via Transparency-One PlatformDanone Fruit Supply Chain Mapping via Transparency-One Platform
Danone Fruit Supply Chain Mapping via Transparency-One Platform
SGS
 
SGS 2021 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2021 Half Year Results Alternative Performance Measures ReportSGS 2021 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2021 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS
 
SGS 2021 Half Year Results Presentation
SGS 2021 Half Year Results PresentationSGS 2021 Half Year Results Presentation
SGS 2021 Half Year Results Presentation
SGS
 

Plus de SGS (20)

SGS First Quarter 2024 Sales Update Press Release EN.pdf
SGS First Quarter 2024 Sales Update Press Release EN.pdfSGS First Quarter 2024 Sales Update Press Release EN.pdf
SGS First Quarter 2024 Sales Update Press Release EN.pdf
 
SGS First Quarter 2024 Sales Update Presentation EN.pdf
SGS First Quarter 2024 Sales Update Presentation EN.pdfSGS First Quarter 2024 Sales Update Presentation EN.pdf
SGS First Quarter 2024 Sales Update Presentation EN.pdf
 
SGS 2023 Full Year Results Earnings Release EN.pdf
SGS 2023 Full Year Results Earnings Release EN.pdfSGS 2023 Full Year Results Earnings Release EN.pdf
SGS 2023 Full Year Results Earnings Release EN.pdf
 
SGS 2023 Results and Strategic Update.pdf
SGS 2023 Results and Strategic Update.pdfSGS 2023 Results and Strategic Update.pdf
SGS 2023 Results and Strategic Update.pdf
 
SGS 2023 Half Year Results Presentation
SGS 2023 Half Year Results PresentationSGS 2023 Half Year Results Presentation
SGS 2023 Half Year Results Presentation
 
SGS 2023 Half Year Results Report
SGS 2023 Half Year Results ReportSGS 2023 Half Year Results Report
SGS 2023 Half Year Results Report
 
SGS 2022 Full Year Results Presentation
SGS 2022 Full Year Results PresentationSGS 2022 Full Year Results Presentation
SGS 2022 Full Year Results Presentation
 
SGS 2022 Full Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2022 Full Year Results Alternative Performance Measures ReportSGS 2022 Full Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2022 Full Year Results Alternative Performance Measures Report
 
SGS 2022 Full Year Results Report
SGS 2022 Full Year Results ReportSGS 2022 Full Year Results Report
SGS 2022 Full Year Results Report
 
SGS 2022 Half Year Results Report
SGS 2022 Half Year Results ReportSGS 2022 Half Year Results Report
SGS 2022 Half Year Results Report
 
SGS 2022 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2022 Half Year Results Alternative Performance Measures ReportSGS 2022 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2022 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
 
SGS 2022 Half Year Results Presentation
SGS 2022 Half Year Results PresentationSGS 2022 Half Year Results Presentation
SGS 2022 Half Year Results Presentation
 
SGS 2021 Corporate Sustainability Report
SGS 2021 Corporate Sustainability ReportSGS 2021 Corporate Sustainability Report
SGS 2021 Corporate Sustainability Report
 
SGS 2021 Integrated Annual Report
SGS 2021 Integrated Annual ReportSGS 2021 Integrated Annual Report
SGS 2021 Integrated Annual Report
 
SGS 2021 Full Year Results Report
SGS 2021 Full Year Results ReportSGS 2021 Full Year Results Report
SGS 2021 Full Year Results Report
 
SGS 2021 Full Year Results Alternative Performance Measures
SGS 2021 Full Year Results Alternative Performance MeasuresSGS 2021 Full Year Results Alternative Performance Measures
SGS 2021 Full Year Results Alternative Performance Measures
 
SGS Intron Bulletin
SGS Intron BulletinSGS Intron Bulletin
SGS Intron Bulletin
 
Danone Fruit Supply Chain Mapping via Transparency-One Platform
Danone Fruit Supply Chain Mapping via Transparency-One PlatformDanone Fruit Supply Chain Mapping via Transparency-One Platform
Danone Fruit Supply Chain Mapping via Transparency-One Platform
 
SGS 2021 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2021 Half Year Results Alternative Performance Measures ReportSGS 2021 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
SGS 2021 Half Year Results Alternative Performance Measures Report
 
SGS 2021 Half Year Results Presentation
SGS 2021 Half Year Results PresentationSGS 2021 Half Year Results Presentation
SGS 2021 Half Year Results Presentation
 

SGS Full Year Results 2012 (French Version)

  • 3. 3 Le Groupe SGS a réalisé de solides résultats en 2012, enregistrant une progression de 16,3% de son chiffre d’affaires à CHF 5,6 millards (14,5% à taux de change constants). Oil, Gas & Chemicals Services est ainsi devenu le premier pôle d’activité dont le chiffre d’affaires dépasse le milliard de francs suisses. Globalement, la forte croissance organique, de 10,2%, a été complétée par l’apport des sociétés récemment acquises, à hauteur de 4,3%. Le résultat d’exploitation ajusté, en hausse de 12,9% par rapport à l’année précédente (à taux de change constants), a atteint CHF 941 millions, générant une marge opérationnelle de 16,9%. Cette légère baisse par rapport aux 17,1% de l’année précédente s’explique par les investissements effectués dans le cadre du Plan 2014, quelques acquisitions initialement dilutives des marges et un fléchissement des résultats dans certains secteurs d’activités. Au cours de l’exercice, le Groupe a mis en œuvre un certain nombre de plans de restructuration visant à aligner ses activités sur la situation actuelle du marché. Ces plans se sont traduits par des charges exceptionnelles d’un montant total de CHF 47 millions (nets d’impôts). Ces initiatives ont essentiellement concerné des filiales en Europe. Le bénéfice net de l’année, compte tenu de ces coûts de restructuration, a augmenté de 1,5% par rapport à l’année précédente (à taux de change constants), passant à CHF 556 millions, le bénéfice net ajusté progressant, lui, de 10,5%. Les cash-flows opérationnels sont restés robustes, à CHF 800 millions, soit une augmentation de 15,9% par rapport à l’année précédente, ce qui a permis au Groupe de financer confortablement ses investissements en immobilisations de CHF 377 millions et de réaliser dix-huit acquisitions contre une sortie totale de trésorerie de CHF 176 millions. Le Conseil d’administration proposera un dividende de CHF 58 par action, CHF 30 représentant une distribution ordinaire de 41% du bénéfice net et CHF 28 un montant supplémentaire reflétant le solide potentiel de génération de trésorerie du Groupe. sgs résultats annuels
  • 4. 4 chiffres-clés financiers (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires Variation en % 5 578 4 874 14.5 4 797 16.3 EBITDA ajusté 1 Variation en % 1 191 1 047 13.8 1 024 16.3 résultat d’exploitation ajusté 1 Variation en % 941 833 12.9 815 15.4 marge opérationelle ajustée % 1 16.9 17.1 17.0 résultat d’exploitation (EBIT) Variation en % 843 808 4.3 790 6.7 BéNéFICE ATTRIBUABLE AUX ACTIONNAIRES DE SGS S.A. Variation en % 556 548 1.5 534 4.1 résultat net ajusté 1 Variation en % 630 570 10.5 557 13.1 BÉNÉFICE DE BASE AJUSTÉ PAR ACTION (chf) 82.65 73.53 75.24 BÉNÉFICE DE BASE PAR ACTION (chf) 72.97 72.23 70.52 BÉNÉFICE dilué PAR ACTION (chf) 72.51 71.86 70.16 mouvement de fonds résultant de l’exploitation 800 690 (dettes nettes)/Liquidités nettes (335) (95) MOYENNE PONDéRéE DU NOMBRE D’ACTIONS (‘000) 7 622 7 578 NOMBRE MOYEN DE COLLABORATEURS 77 020 67 633 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur intégration 2. Monnaies à taux de change constants
  • 5. 5 chiffres-clés Le Groupe SGS a réalisé de solides résultats en 2012. Le chiffre d’affaires a augmenté de 14,5% (à taux de change constants) par rapport à l’année précédente, à CHF 5,6 milliards. Cette progression a été soutenue par une forte croissance organique de 10,2% ainsi que par l’apport des sociétés récemment acquises, lesquelles ont contribué au chiffre d’affaires à hauteur de 4,3%. Sur une base publiée, le chiffre d’affaires de l’exercice a progressé de 16,3% par rapport aux chiffres de 2011, bénéficiant d’un effet de change favorable de 1,8%. Une croissance à deux chiffres a été atteinte dans cinq pôles d’activité et dans toutes les régions autres que l’Europe. En dépit des chiffres comparatifs élevés de l’année précédente et d’une situation de marché en léger retrait au second semestre, le pôle Minerals Services a conservé un taux de croissance organique robuste de 13,8% sur l’exercice. D’autres pôles présentant une croissance à deux chiffres tels qu’Agricultural, Oil, Gas & Chemicals et Consumer Testing Services ont maintenu leur dynamique positive du premier semestre. Pour Industrial Services, la progression du chiffre d’affaires s’est accélérée au second semestre, générant une croissance organique de 9,5%, malgré la persistance d’un environnement macroéconomique négatif dans le sud de l’Europe. Les récentes acquisitions se sont traduites par une augmentation de 4,3% du chiffre d’affaires du Groupe en 2012. Celle- ci a bénéficié à la plupart des régions et pôles d’activité, majoritairement en Amérique du Sud et du Nord où la croissance liée aux acquisitions s’est établie à respectivement 36,2% et 5,3%. Le résultat d’exploitation ajusté, en hausse de 12,9% (à taux de change constants) par rapport à l’année précédente, a atteint CHF 941 millions, générant une marge opérationnelle de 16,9%. Cette légère baisse par rapport aux 17,1% de l’année précédente s’explique par l’impact de certaines acquisitions initialement dilutives des marges, un fléchissement des résultats du pôle Life Science Services et des investissements en cours dans des initiatives de croissance, partiellement compensés par un effet de change positif. Au cours de l’exercice, le Groupe a pris un certain nombre d’initiatives de restructuration visant à aligner ses activités sur la situation actuelle du marché. Celles-ci se sont traduites par des charges exceptionnelles d’un montant total de CHF 47 millions (net d’impôts), la majorité concernant des entreprises en Europe, dont la fermeture prévue des activités d’essais cliniques en France. Les charges financières nettes de l’exercice ont progressé à CHF 35 millions à la suite de l’émission d’emprunts obligataires émis entre 2010 et 2011, pour un total de CHF 1’275 millions. Le taux d’imposition effectif global de l’exercice, conforme aux prévisions du Groupe, s’est élevé à 27,0%. Le bénéfice attribuable aux actionnaires, après charges de restructuration, a progressé à CHF 556 millions, contre CHF 534 millions publiés en 2011. Quant au bénéfice ajusté attribuable aux actionnaires, il a augmenté de 10,5% par rapport à l’année précédente, à taux de change constants. Les cash-flows opérationnels sont restés robustes, à CHF 800 millions, ce qui a permis au Groupe de financer confortablement ses investissements en immobilisations de CHF 377 millions, en augmentation de 11,9% par rapport à 2011, et de réaliser dix-huit acquisitions contre une sortie totale de trésorerie de CHF 176 millions. Au cours de l’exercice, le Groupe a distribué un dividende de CHF 497 millions et enregistré une entrée nette liée aux actions propres de CHF 76 millions, ce qui s’est traduit au 31 décembre 2012 par une position de dettes nettes de CHF 335 millions (2011: CHF 95 millions), conforme aux attentes. Acquisitions Au cours de l’exercice, le Groupe a réalisé dix-huit acquisitions générant, sur une base annualisée, un chiffre d’affaires estimatif de CHF 212 millions et un résultat d’exploitation de CHF 29 millions. Sur ces acquisitions, bien réparties au sein du Groupe dans sept pôles d’activité, six concernent l’Europe, quatre l’Amérique du Nord, quatre l’Amérique du Sud, deux l’Afrique et deux l’Asie. Ces transactions permettent au Groupe d’accéder rapidement à de nouveaux marchés, de renforcer son portefeuille de services et de développer son vivier de personnalités qualifiées et talentueuses.
  • 6. 6 distribution aux actionnaires Le Conseil d’administration de SGS recommandera à l’Assemblée générale annuelle du 19 mars d’approuver un dividende de CHF 58 par action, CHF 30 représentant une distribution ordinaire de 41% du bénéfice net et CHF 28, un montant supplémentaire reflétant le solide potentiel de génération de trésorerie du Groupe. Direction A l’automne, Duilio Giacomelli, ancien COO de la région Europe du Sud- Est, a pris une retraite bien méritée après 35 ans au sein du Groupe SGS. Nous tenons à le remercier de sa précieuse contribution et de son engagement au cours de toutes ces années. Ladislav Papik, actuellement Directeur de SGS Hongrie a été nommé à sa succession. Principaux actionnaires Au 31 décembre 2012, Exor détenait 15,00% (2011: 15,00%) du capital- actions et des droits de vote de la Société, M. August von Finck et des membres de sa famille, agissant de concert, en détenaient 14,97% (2011: 14.97%) et la Bank of New York Mellon Corporation 3,26% (2011: 3.30%). A la même date, le Groupe SGS détenait 2,43% (2011: 3.31%) du capital-actions de la Société. Perspective SGS s’attend à une solide croissance de son chiffre d’affaires et de son résultat d’exploitation, nonobstant la faiblesse continue des conditions économiques en Europe. 17 janvier 2013 Sergio Marchionne Chairman of the Board Christopher Kirk Chief Executive Officer
  • 7. 7
  • 8. 8 Le pôle Agricultural Services a enregistré, à paramètres constants, un chiffre d’affaires en forte hausse de 12,3% (dont 11,0% de croissance organique), s’établissant à CHF 369 millions sur l’exercice, grâce à l’embellie du premier semestre qui s’est poursuivie au second dans la plupart des régions. Les chiffres d’affaires liés au négoce sont restés vigoureux, soutenus par des volumes d’exportation élevés en mer Noire, ainsi que par des conditions de marché favorables en Europe de l’Est, en Inde et en Amérique latine pour ce qui concerne les céréales, et au Vietnam s’agissant du riz. Les activités de contrôle parasitaire et de fumigation ont bénéficié des forts volumes du négoce en Europe et en Amérique du Nord. Les services assurés à l’intérieur des terres se sont également bien développés, avec une progression de près de 30% des services d’analyse des semences et des récoltes. Ces activités, introduites grâce à des acquisitions en Amérique du Nord, sont désormais répliquées avec succès sur différents sites d’Europe et d’Amérique du Nord. Quant aux volumes d’analyses de sols et de feuilles en Afrique, ils ont également progressé au second semestre. La marge opérationnelle ajustée de l’exercice a augmenté, passant de 15,7% l’année précédente à 16,6% (à taux de change constants), grâce à des volumes élevés et une répartition géographique favorable pour les services de négoce, ainsi qu’à une activité plus forte en haute saison pour les essais sur le terrain. Les plans de restructuration mis en œuvre en début d’année ont également soutenu la marge globale en s’attaquant aux questions de sous- performance des activités historiques. Au cours de l’exercice, le Groupe a racheté Gravena, un prestataire de services de recherche à façon bien implanté au Brésil, employant plus de 120 spécialistes des essais sur le terrain, en vue de renforcer et d’accélérer la croissance de nos services d’analyse des semences et des récoltes en Amérique du Sud. Par ailleurs, en octobre, le Groupe a fait l’acquisition de WareCare, une société de gestion parasitaire basée aux Pays-Bas. Les investissements dans les initiatives de croissance en vue de soutenir la progression organique du chiffre d’affaires se sont également poursuivis, et le Groupe a mis en service, avec succès, des installations phares dans les domaines de la sécurité alimentaire et de la chaîne du froid en Inde, très favorablement accueillies par les clients et le marché. Le pôle Minerals Services a généré, à paramètres constants, un excellent chiffre d’affaires de CHF 868 millions sur l’année, en hausse de 24,2% (dont 13,8% de croissance organique). Cette progression est le fruit de toutes les activités de la chaîne de valeur des services, ainsi que de la croissance soutenue en Afrique, en Asie et aux Amériques. En dépit de chiffres comparatifs élevés l’année précédente et de conditions de marché moins favorables au second semestre, les seuls segments ayant connu un ralentissement ont été les minerais énergétiques en Australie et en Amérique du Nord et, dans une moindre mesure, le secteur du minerai de fer. La demande dans le secteur de la géochimie est restée globalement forte, tirée par d’importants volumes d’analyses d’échantillons. Quant au nombre de projets dans la métallurgie, il est également resté élevé, avec seulement quelques reports en Australie. En janvier 2012, le Groupe a racheté CIMM T&S, premier fournisseur de services techniques à l’industrie minière au Chili, dans le cadre d’un processus de privatisation. Depuis cette acquisition, les activités de CIMM et SGS ont été fusionnées, en combinant sites, employés et capacités à travers le pays, ce qui a permis d’extraire avec succès les synergies attendues. Au 31 décembre 2012, le Groupe a également racheté E&S Engineering Solutions, basé aux Etats-Unis, spécialisé dans le développement à travers le monde d’installations de traitement des minerais pour le secteur minier. La marge opérationnelle ajustée de l’exercice a reculé, passant de 19,4% l’année précédente à 18,8% (à taux de change constants). Bien que dépassant largement les hypothèses de valorisation, l’acquisition de CIMM reste dilutive en termes de marge globale. Toutefois, cet impact a été en partie compensé par les fortes marges supplémentaires générées au sein du réseau, grâce à l’utilisation élevée des capacités et à un mix produits favorable. Au cours de l’exercice, le Groupe a continué d’investir dans l’expansion de la capacité de son réseau, en y consacrant un total de CHF 90 millions. Ces investissements portent sur neuf nouveaux laboratoires sur site et trois laboratoires commerciaux qui débuteront leurs activités en 2013. (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 369.5 329.0 327.1 Variation en % 12.3 13.0 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 61.3 51.8 51.2 Variation en % 18.3 19.7 Marge % 1 16.6 15.7 15.7 minerals services AGRICULTURAL services 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 868.0 698.7 677.7 Variation en % 24.2 28.1 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 163.3 135.5 131.2 Variation en % 20.5 24.5 Marge % 1 18.8 19.4 19.4 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants
  • 9. 9 Le pôle Oil, Gas & Chemicals Services a généré, à paramètres constants, un chiffre d’affaires en forte hausse de 12,2% (dont 11,6% de croissance organique), à CHF 1’046 millions sur l’exercice, devenant ainsi le premier pôle d’activité dont le chiffre d’affaires annuel dépasse le milliard de francs suisses. Toutes les régions y ont contribué, avec un taux de croissance élevé tout au long de l’année en Amérique du Nord, Afrique et Australasie. Les services d’inspection commerciale et d’analyse de laboratoire ont enregistré une forte croissance de leur chiffre d’affaires, ainsi qu’une progression en volumes des services pétroliers et gaziers et des gains de parts de marché en Amérique du Nord, en Asie, en Europe de l’Est et au Moyen-Orient. Les tests chimiques ont également progressé en volumes, principalement aux Etats-Unis. Une croissance à deux chiffres a été réalisée, en particulier dans les activités non liées au négoce. Les services amont ont enregistré une croissance de leur chiffre d’affaires de 35% par rapport à l’année précédente, grâce à la conclusion de contrats «on- shore» cruciaux en Australie, Papouasie- Nouvelle-Guinée et au Moyen-Orient, ainsi qu’à une augmentation des projets de conseil et de validation de réserves en sous-sol. Les services assurés sur les installations industrielles et les terminaux ainsi que ceux liés au traitement des cargaisons ont aussi fortement progressé, notamment en Amérique du Nord, compensant la réduction des volumes en Europe et dans les Caraïbes. La marge opérationnelle ajustée de l’exercice a légèrement reculé, passant de 13,5% l’année précédente à 13,3% (à taux de change constants). Elle a été affectée par une baisse des volumes en Europe suite à la fermeture de terminaux et de raffineries, ainsi que par les coûts de mise en service liés aux nouveaux contrats amont au Moyen-Orient. Au cours de l’exercice, le pôle a investi CHF 76 millions en immobilisations dans le soutien à sa croissance organique, se focalisant principalement sur les équipements destinés aux services liés aux forages, l’expansion des capacités de ses laboratoires et les installations d’échantillonnage mécanique. Le Groupe a également racheté trois entreprises: Roplex, une société spécialisée dans le support et les tests de systèmes de récupération de vapeur, et EMICS, un important laboratoire indépendant de calibrage UKAS (United Kingdom Accreditation Service), tous deux au Royaume-Uni, ainsi qu’aux Etats-Unis, le 31 décembre, Herguth un laboratoire californien ultramoderne d’analyses de pétrole et de lubrifiants. Le pôle Life Science Services a connu une année difficile, avec un chiffre d’affaires de CHF 199 millions, en hausse de 3,7% par rapport à l’année précédente à taux de change constants (dont 0,9% de croissance organique). En effet, le recul des volumes de recherche clinique a largement absorbé la croissance à deux chiffres générée par les services de laboratoire. Avec une forte croissance organique de 15,5% de leur chiffre d’affaires, les activités de laboratoire représentent désormais la moitié du chiffre d’affaires et des bénéfices du pôle. Cette croissance a été tirée par les activités liées à la biologie en Europe, notamment celles de M-Scan, racheté en 2010, la mise à niveau des trois laboratoires nord-américains et l’ouverture d’un nouveau centre ultramoderne à Mumbai. Cette progression compense une reprise plus lente que prévu des services de bioanalyse et de spectrométrie de masse en France. Le chiffre d’affaires des activités de recherche clinique a continué de reculer par rapport à 2011, elle-même une année très médiocre. Ce secteur a été pénalisé par le petit nombre de molécules atteignant le stade des essais en phase précoce et par la manifeste surcapacité au sein des organisations de recherche clinique. Le recul des niveaux d’activité a notamment affecté le site clinique de Paris en raison du niveau de ses coûts fixes et de son infrastructure indépendante. Dans la mesure où la situation du marché des essais cliniques en phase précoce devrait rester médiocre, une procédure initiale de consultation a été lancée en vue de fermer les essais cliniques de Paris. Il en a résulté le provisionnement en 2012 de CHF 21 millions (nets d’impôts) pour coûts de restructuration. Globalement, la marge opérationnelle ajustée a reculé à 8,7% (à taux de change constants) contre 10,8% l’année précédente, sous l’effet de la détérioration des marges dans la recherche clinique. Au cours de l’exercice, le Groupe a racheté Vitrology, une organisation d’analyses biopharmaceutiques à façon basée à Glasgow au Royaume-Uni, très active dans le domaine de la biosécurité. Cette acquisition complète l’offre d’analyses biologiques dans le domaine de la biosécurité et permet d’exploiter des synergies avec M-Scan. Par ailleurs, le Groupe a racheté Exprimo, une entreprise de conseil en sciences de la vie basée en Belgique. oIL, GAS & CHEMICALS services lIFE SCIENCE services (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 1 046.0 932.0 911.7 Variation en % 12.2 14.7 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 139.2 126.0 123.3 Variation en % 10.5 12.9 Marge % 1 13.3 13.5 13.5 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 199.3 192.1 192.0 Variation en % 3.7 3.8 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 17.3 20.8 20.7 Variation en % (16.8) (16.4) Marge % 1 8.7 10.8 10.8 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants
  • 10. 10 Consumer Testing Services a généré, à paramètres constants, une forte croissance de 12,9% (dont 10,8% de croissance organique) de son chiffre d’affaires, à CHF 936 millions. Toutes les régions y ont contribué. La croissance organique du chiffre d’affaires a été soutenue par l’ensemble des activités. Les segments traditionnels tels que l’analyse alimentaire ont maintenu leur dynamique positive, enregistrant une croissance à deux chiffres, avec une part de marché particulièrement forte en Amérique du Sud et en Asie, et bénéficiant d’une large implantation géographique grâce aux investissements réalisés par le Groupe dans son réseau de laboratoires. De nouvelles capacités de laboratoire sont entrées en service dans le domaine de l’analyse de produits textiles, qui a également bien résisté, soutenu par une conception mondiale de la gestion des grands comptes. Des segments plus nouveaux tels que les tests d’équipements d’automobiles ont généré des chiffres d’affaires substantiellement supérieurs à ceux de l’année précédente. Le nouveau laboratoire de Tianjin, en Chine, a encore renforcé notre position de leader du marché. La marge opérationnelle ajustée de l’exercice a légèrement reculé, passant de 25,7% l’année précédente à 24,9% (à taux de change constants), à la suite de l’augmentation de certains coûts d’exploitation en Chine. Ces coûts n’ont été compensés que partiellement par des gains de productivité. Quant aux investissements réalisés dans de nouveaux équipements au sein du réseau, ils n’ont pas encore atteint leur pleine capacité. De plus, certaines acquisitions récentes, bien qu’apportant de nouvelles activités précieuses aux portefeuilles de services nationaux, exercent toujours un effet dilutif sur les marges globales. Durant l’exercice, le Groupe a acquis le groupe Sercovam implanté à Cestas, en France. Sercovam est un important groupe d’analyses de laboratoire disposant d’installations ultramodernes à Etupes et Cestas en France, ainsi que de bureaux de vente en Espagne et en Italie. Il travaille pour l’industrie automobile, aéronautique et ferroviaire, de même que pour celle de l’emballage, en France, Allemagne, Espagne et Italie. Créé en 1987, Sercovam emploie 85 spécialistes hautement qualifiés. Le pôle Systems & Services Certification a généré un chiffre d’affaires de CHF 395 millions, en hausse de 6,2% par rapport à l’année précédente. La croissance rentable dans la plupart des régions a été partiellement contrebalancée par la situation de marché difficile en Espagne et en Italie. Malgré un environnement économique incertain, la certification réglementaire a globalement dégagé une bonne croissance organique du chiffre d’affaires. Toutes les régions y ont contribué. Une croissance à deux chiffres en Chine, Amérique du Sud, Europe de l’Est et Afrique a compensé une performance plus faible en Europe du Sud et en Amérique du Nord. D’autres activités se sont également bien comportées, en particulier les programmes d’audit de seconde partie, montés en puissance au deuxième semestre grâce aux investissements réalisés les années précédentes afin d’améliorer la structure internationale de la gestion des ventes et des grands comptes et d’introduire de nouveaux programmes tels que les audits de fournisseurs liés au développement durable. Les activités de formation, qui restent un domaine central et continuent de générer une croissance à deux chiffres en Asie et en Amérique du Nord, n’ont pas progressé comme prévu, du fait d’une performance faible en Australie à la suite de la perte d’un important contrat avec l’industrie minière. La marge opérationnelle ajustée de l’exercice a légèrement reculé, passant de 18,9% l’année précédente à 18,7% (à taux de change constants), sous l’effet des conditions de marché difficiles en Europe du Sud. Tout au long de l’année, des mesures de restructuration ont été prises afin d’adapter l’organisation à l’évolution des marchés. La marge reflète également les investissements effectués dans le cadre de la stratégie de croissance visant à développer de nouveaux services sur mesure pour l’industrie, ainsi qu’à renforcer les activités de certification en matière de sécurité alimentaire et de formation dans plusieurs pays clés en Asie et en Amérique du Sud. De nouveaux programmes de développement de services ont été lancés au cours de l’exercice. Ceux-ci se focalisent sur les besoins spécifiques des secteurs de la santé et de l’automobile ainsi que sur les activités liées à la chaine d’approvisionnement dans les domaines de l’environnement, de la santé et de la sécurité. consumer testing services systems & services certification (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 936.2 829.1 802.0 Variation en % 12.9 16.7 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 233.0 213.3 202.7 Variation en % 9.2 14.9 Marge % 1 24.9 25.7 25.3 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 394.9 372.0 364.0 Variation en % 6.2 8.5 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 73.7 70.3 68.2 Variation en % 4.8 8.1 Marge % 1 18.7 18.9 18.7 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants
  • 11. 11 Le pôle Industrial Services a généré, à paramètres constants, une croissance de 20,2% de son chiffre d’affaires (dont 9,5% de croissance organique), à CHF 899 millions, soutenue par cinq acquisitions au cours de l’exercice. La situation du marché en Europe est restée très difficile en raison de reports de projets et de mesures d’austérité affectant les dépenses publiques. Le pôle a néanmoins réalisé une forte croissance organique de son chiffre d’affaires, grâce principalement à la conjoncture favorable en Asie, Australasie et Afrique, et à la reprise au Moyen-Orient. Les essais de matériaux, les essais non destructifs (END), les services de suivi de projets et les services à la chaîne d’approvisionnement ont été les principaux moteurs de la croissance. Ils ont été soutenus par les acquisitions récentes, lesquelles ont considérablement accru les capacités au plan géographique, ainsi que par les investissements en immobilisations réalisés au sein du réseau de laboratoires. Les activités d’inspection réglementaire, qui ont également généré de la croissance au cours de l’exercice, restent un segment important malgré le recul des volumes en Espagne. La marge opérationnelle ajustée de l’exercice a progressé à 11,2% contre 10,7% l’exercice précédent (à taux de change constants). Les marges supplémentaires résultant des acquisitions ainsi que de la meilleure rentabilité en Asie, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient ont compensé la situation de marché difficile en Europe, laquelle a exigé des restructurations importantes, notamment en Espagne et en Italie. Au cours du second semestre, le pôle a réalisé trois acquisitions supplémentaires, élargissant ainsi sa présence mondiale. Au Canada, le Groupe a racheté Ludwig, un important laboratoire d’analyses de matériaux et de métaux basé à Calgary et Edmonton. En Australie, le Groupe a fait l’acquisition de Gladstone, une société bien implantée au Queensland dans le domaine des tests de matériaux de construction, spécialisée dans la construction de routes et de bâtiments commerciaux et résidentiels. Le Groupe a également racheté Sentinel, une société basée à Johannesburg, en Afrique du Sud, fournissant des services d’essais non destructifs et de conseil aux secteurs énergétique, pétrolier, ferroviaire, minier et manufacturier. Le pôle Environnemental Services a généré un chiffre d’affaires de CHF 323 millions, en progression de 13,2% à paramètres constants (dont 6,6% de croissance organique), grâce à une robuste croissance sur les marchés émergents et à sept acquisitions réalisées ces deux dernières années. Les régions Amérique du Sud, Afrique, Chine et Australasie ont continué de tirer la croissance organique du chiffre d’affaires, mettant à profit la base de clientèle du Groupe dans le secteur des ressources naturelles où la législation relative à l’extraction des minerais, du pétrole et du gaz est de plus en plus sévère. Ceci a suffi à compenser l’impact de la situation de marché difficile en Europe et en Amérique du Nord où des plans de restructuration ont été lancés afin de sortir l’organisation des segments en déclin du secteur et de s’attaquer aux problèmes de rentabilité. Ces mesures ont concerné plus particulièrement la France, l’Espagne et l’Italie, tandis que l’Allemagne, la Belgique et le Royaume-Uni parvenaient à maintenir une croissance rentable grâce au déploiement de services intégrés combinant terrain, laboratoire et interprétation des données. La marge opérationnelle ajustée de l’exercice a augmenté, passant à 10,6% contre 9,4% l’année précédente (à taux de change constants). Cette progression a résulté des gains de productivité en Australie et en Amérique du Nord, ainsi que de la croissance significative des nouvelles activités lancées en Amérique du Sud et en Afrique, lesquelles ont profité des investissements en main- d’œuvre et en laboratoires. Combinées aux marges supplémentaires émanant des acquisitions, ces activités ont réussi à compenser la mauvaise performance de l’Europe du Sud. Durant l’exercice, le pôle a réalisé trois acquisitions. Aux Etats-Unis, le Groupe a racheté Analytical Perspectives en Caroline du Nord, une société spécialisée dans l’analyse d’ultra-traces sur divers polluants organiques persistants. Au Brésil, le Groupe a fait l’acquisition d’Environ, le principal laboratoire de santé au travail et d’hygiène industrielle du pays. Et, à Melbourne en Australie, le Groupe a racheté Australian Radiation Services (ARS), un prestataire international de services de calibrage, de surveillance, de contrôle et de conseil en matière de radiations. industrial services environmental services (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 898.6 747.8 747.0 Variation en % 20.2 20.3 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 100.3 80.1 80.0 Variation en % 25.2 25.4 Marge % 1 11.2 10.7 10.7 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 322.7 285.0 283.8 Variation en % 13.2 13.7 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 34.3 26.9 26.8 Variation en % 27.5 28.0 Marge % 1 10.6 9.4 9.4 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants
  • 12. 12 Le pôle Governments & Institutions Services a généré une excellente croissance organique de son chiffre d’affaires, lequel s’est établi à CHF 256 millions, soit une hausse de 17,3%. Cette progression est principalement due à l’augmentation des volumes des contrats de solutions locales, à l’introduction de nouveaux services et à la stabilité en volume des programmes d’inspection avant embarquement (Pre-Shipment Inspection - PSI). Les services de solutions locales, qui représentent désormais 69% du chiffre d’affaires du pôle d’activité, ont généré une croissance organique de 24,0% par rapport à l’année précédente. Ce résultat a été obtenu grâce à l’expansion continue des programmes d’évaluation de la conformité des produits (Product Conformity Assessment – PCA) dans le cadre de nouveaux contrats signés en Tanzanie, en Uganda, au Koweït et dans le Nord de l’Irak, ainsi que grâce au renouvellement du programme au Kenya. Les services TradeNet ont également réalisé de bonnes performances, résultant des forts volumes du négoce au Ghana et à Madagascar, ainsi que du démarrage d’activités au Mozambique. Le chiffre d’affaires des activités de solutions globales est resté robuste tout au long de l’exercice, les volumes des programmes PSI établis de longue date au Cameroun et à Haïti étant demeurés stables. Globalement, la marge opérationnelle ajustée de l’exercice a été forte, à 21,5%. Soutenue par un réseau bien implanté dans le domaine des inspections de type PCA et par l’expansion de nouveaux services, elle a été légèrement inférieure à celle de l’exercice précédent qui avait bénéficié de volumes plus élevés sur tous les contrats PSI. Au cours de l’exercice, le Groupe a continué d’investir dans le déploiement de nouveaux contrats, dont l’achèvement de la plate-forme TradeNet pour le Mozambique, la finalisation de la plate-forme d’e- gouvernement pour l’administration fiscale du Ghana et l’équipement de scannage pour Madagascar. Le Groupe a également mis en œuvre le premier programme de surveillance forestière en République démocratique du Congo et géré des programmes efficaces de surveillance des télécommunications à Haïti, au Rwanda et en Uganda. Le pôle Automotive Services a généré, à paramètres constants, un chiffre d’affaires de CHF 287 millions, en progression de 6,4% (dont 4,6% de croissance organique), grâce aux robustes résultats des inspections réglementaires dans toutes les régions et à l’acquisition, en 2011, d’ETC, une société américaine d’inspections de moteurs et de véhicules, désormais pleinement intégrée au Groupe. Le chiffre d’affaires lié à l’inspection réglementaire est resté robuste tout au long de l’exercice. En Europe, les activités en France, en Espagne et au Royaume-Uni ont bénéficié de l’augmentation des volumes en matière d’inspection de véhicules. En Afrique, le chiffre d’affaires réalisé en Côte d’Ivoire a progressé à la suite de l’ouverture d’un nouveau centre. Quant au réseau au Maroc, il s’est développé du fait d’une application plus stricte et de taux de conformité plus élevés. En Amérique du Sud, le chiffre d’affaires généré par le premier centre d’inspection du Pérou, ouvert en 2011, a augmenté progressivement tout au long de l’exercice. Au Chili, les volumes sont restés stables. La marge opérationnelle ajustée de l’exercice s’est accrue, passant à 22,1% contre 21,7% l’année précédente (à taux de change constants), grâce aux excellents résultats de l’inspection réglementaire en Europe, aux Etats- Unis et en Afrique, ainsi qu’aux augmentations des tarifs d’inspection en Argentine et en Uruguay, accordées par les pouvoirs publics en raison de l’inflation élevée dans ces deux pays. Cette progression a suffi à compenser les résultats plus faibles en Amérique du Nord où, comme prévu, la diminution significative des volumes a affecté la rentabilité des activités commerciales, en dépit de mesures de restructuration proactives. Au cours de l’exercice, le Groupe a continué d’investir dans des centres d’inspection de véhicules en France, en Côte d’Ivoire et en Argentine, ainsi que dans l’entretien et la modernisation de centres en Espagne, acquis en 2010 dans le cadre du réseau ITV. automotive services governments & institutions services (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 286.9 269.7 270.2 Variation en % 6.4 6.2 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 63.4 58.5 59.3 Variation en % 8.4 6.9 Marge % 1 22.1 21.7 21.9 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants (CHF millions) 2012 résultats 2011 pro-forma 2 2011 publiés chiffre d’affaires 256.0 218.3 221.7 Variation en % 17.3 15.5 RéSULTAT D’EXPLOITATION AJUSTé 1 55.1 50.0 51.8 Variation en % 10.2 6.4 Marge % 1 21.5 22.9 23.4 1. Avant amortissement des actifs incorporels, frais de restructuration et coûts liés aux acquisitions et à leur integration 2. Monnaies à taux de change constants
  • 14. 14 (CHF millions) notes 2012 2011 chiffre d’affaires 5 578 4 797 Frais de personnel et sous-traitance (3 066) (2 635) Amortissements et dépréciations (281) (225) Autres charges d’exploitation (1 388) (1 147) résultat d’exploitation (EBIT) 843 790 Analyse du résultat d’exploitation Résultat d’exploitation ajusté 941 815 Frais de restructuration (68) - Amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions (18) (16) Coûts liés aux acquisitions et à leur intégration (12) (9) Résultat d’exploitation 843 790 Charges nettes financières (35) (26) Résultat avant impôts 808 764 Impôts (218) (203) bénéfice pour la période 590 561 Bénéfice attibuable aux: Actionnaires de SGS SA 556 534 Intérêts non-contrôlants 34 27 bénéfice de base par action (chf) 4 72.97 70.52 bénéfice dilué par action (Chf) 4 72.51 70.16 COMPTE DE RéSULTAT RéSUMé CONSOLIDé états FINANCIERS résumés RéSUME POUR L’ANNéE SE TERMINANT LE 31 DéCEMBRE 2012
  • 15. 15 bilan consolidé résumé (CHF millions) 2012 2011 actifs immobilisés Terrains, immeubles et équipements 1 018 888 Goodwill et autres immobilisations incorporelles 1 181 1 044 Autres actifs immobilisés 272 248 Total actifs immobilisés 2 471 2 180 actifs circulants Clients et effets 977 868 Autres actifs circulants 557 501 Liquidités et investissements 989 1 211 total actifs circulants 2 523 2 580 Total de l’actif 4 994 4 760 Total fonds propres 2 118 2 045 engagements à long terme Emprunts et obligations résultant de contrats de location - financement 1 306 1 299 Provisions et autres engagements à long terme 345 333 Total engagements à long terme 1 651 1 632 engagements à court terme Créanciers commerciaux et autres dettes 493 447 Autres engagements à court terme 732 636 total engagements à court terme 1 225 1 083 total fonds propres et fonds étrangers 4 994 4 760 état du résultat global consolidé résumé (CHF millions) 2012 2011 Ecarts actuariels sur les régimes de retraite à prestations définies (53) (46) Impôts sur les écarts actuariels imputés directement aux fonds propres 15 14 Différences de conversion et autres (48) (44) Autres éléments du résultat global de la période (86) (76) Bénéfice de la période 590 561 Résultat global de la période 504 485 Attribuable aux: Actionnaires de SGS SA 472 458 Intérêts non-contrôlants 32 27
  • 16. 16 tableau résumé consolidé des flux de trésorerie état des variations des fonds propres consolidés (CHF millions) 2012 2011 Bénéfice pour la période 590 561 Autres éléments non-monétaires 493 433 (Augmentation) du fonds de roulement (73) (84) Impôts payés (210) (220) mouvement de fonds résultant de l’exploitation 800 690 (Acquisition)/Vente nette d’immobilisations (377) (337) Liquidités (payées) pour des acquisitions/cessions (182) (112) Autres opérations d’investissement - 6 Mouvement de fonds résultant des opérations d’investissement (559) (443) Dividendes payés aux actionnaires de SGS SA (497) (494) Dividendes payés aux intérêts non-contrôlants (24) (16) Acquisition d’intérêts non-contrôlants - (2) Trésorerie nette reçue/(payée) pour les actions propres 76 (50) Encaissement d’emprunts obligataires - 714 Intérêts payés (46) (21) Flux nets liés au swap sur taux d’intérêt 37 - (Diminution)/Augmentation des autres dettes (12) 2 Mouvement de fonds résultant des opérations de financement (466) 133 Conversions monétaires (5) 16 (diminution)/Augmentation des liquidités et valeurs assimilées (230) 396 attribuable aux (CHF millions) actionnaires de sgs sa intérêts NON-CONTRÔLANTS tOTAL fONDS pROPRES solde au 1er janvier 2011 2 069 39 2 108 Résultat global de la période 458 27 485 Dividendes payés (494) (16) (510) Paiements fondés sur des actions 15 - 15 Mouvement dans les intérêts non-contrôlants (3) - (3) Variation des actions propres (50) - (50) solde au 31 décembre 2011 1 995 50 2 045 Résultat global de la période 472 32 504 Dividendes payés (497) (24) (521) Paiements fondés sur des actions 14 - 14 Mouvement dans les intérêts non-contrôlants - - - Variation des actions propres 76 - 76 solde au 31 décembre 2012 2 060 58 2 118
  • 17. 17 1 Principe d’établissement des COMPTES Les états financiers consolidés résumés ont été préparés conformément aux critères d’évaluation et de comptabilisation des International Financial Reporting Standards (IFRS). 2 Principales conventions COMPTABLES Les états financiers résumés ont été préparés conformément aux principes d’établissement des comptes du Groupe utilisés pour l’exercice clos au 31 décembre 2011, à l’exception des nouveaux amendements adoptés par le Groupe, prenant effet au 1er janvier 2012. Ces nouveaux amendements n’ont pas d’impact sur les états financiers consolidés du Groupe. 3 acquisitions En 2012, le Groupe a acquis 100% de CIMM T&S, leader de la fourniture de services techniques à l’industrie minière au Chili, pour un prix d’achat de CHF 37 millions. Le Groupe a réalisé dix-sept autres acquisitions pour un prix d’achat total de CHF 166 millions. Bénéfice par action ajusté: 2012 2011 Bénéfice attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 556 534 Amortissement des éléments incorporels liés aux acquisitions (CHF millions) 18 16 Coûts de restructuration nets d’impôt (CHF millions) 47 - Coûts liés aux acquisitions et à leur intégration nets d’impôt (CHF millions) 9 7 Bénéfice ajusté attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 630 557 BÉNÉFICE DE BASE AJUSTÉ PAR ACTION (CHF) 82.65 73.53 BÉNÉFICE DILUÉ AJUSTÉ PAR ACTION (CHF) 82.12 73.15 2012 2011 Bénéfice attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 556 534 Moyenne pondérée du nombre d’actions (‘000) 7 622 7 578 BÉNÉFICE DE BASE PAR ACTION (CHF) 72.97 70.52 Bénéfice attribuable aux actionnaires de SGS SA (CHF millions) 556 534 Moyenne pondérée diluée du nombre d’actions (‘000) 7 671 7 617 BÉNÉFICE DILUÉ PAR ACTION (CHF) 72.51 70.16 notes RELATIVES AUX etats financiers résumés 4 bénéfice par action
  • 18. 1818 Bilan cours de fin de période compte de résultat cours moyens 2012 2011 2012 2011 Australie AUD 100 94.79 95.47 97.12 91.44 Brésil BRL 100 44.65 50.40 48.19 53.06 Canada CAD 100 91.74 92.16 93.84 89.68 Chine CNY 100 14.64 14.93 14.87 13.72 Zone euro EUR 100 120.90 121.68 120.55 123.34 Royaume-Uni GBP 100 147.10 145.14 148.63 142.10 Hong Kong HKD 100 11.77 12.10 12.09 11.39 Inde INR 100 1.67 1.76 1.76 1.91 Taiwan TWD 100 3.14 3.11 3.17 3.02 états-Unis USD 100 91.24 94.03 93.80 88.68 Les monnaies les plus importantes pour le Groupe ont été converties en francs suisses avec cours suivants: En 2011, la norme IAS 19 (révisée) sur les avantages du personnel a été publiée en vue de son adoption au 1er janvier 2013. Si le Groupe avait adopté cette norme et les amendements corrélatifs en 2011, on estime que le bénéfice avant impôts pour l’ensemble des exercices 2011 et 2012 aurait été inférieur, respectivement, d’environ CHF 14 millions et CHF 15 millions. Il n’en aurait résulté aucun impact significatif sur les fonds propres ni sur le bilan. Le Conseil d’administration anticipe un impact similaire à l’avenir. Comme la norme l’exige, SGS adoptera celle-ci avec effet rétroactif au 1er janvier 2013. 5 OBLIGATIONS AU TITRE DES PRESTATIONS DE RETRAITE 6 taux de change
  • 19. 19 This PDF version is an exact copy of the document provided to SGS shareholders. Except where you are a shareholder, this material is provided for information purposes only and is not, in particular, intended to confer any legal rights on you. This document does not constitute an invitation to invest in SGS shares. Any decisions you make in reliance on this information are solely your responsibility. This document is given as of the dates specified, is not updated and any forward looking statements are made subject to the following reservations: This document contains certain forward looking statements that are neither historical facts nor guarantees of future performance. Because these statements involve risks and uncertainties that are beyond control or estimation of SGS, there are important factors that could cause actual results to differ materially from those expressed or implied by these forward looking statements. These statements speak only as of the date of this document. Except as required by any applicable law or regulation, SGS expressly disclaims any obligation to release publicly any updates or revisions to any forward looking statements contained herein to reflect any change in SGS group’s expectations with regard thereto or any change in events or conditions on which any such statements are based. The English version is binding. SGS SA siège social 1 place des Alpes P.O. Box 2152 CH – 1211 Geneva 1 t +41 (0)22 739 91 11 f +41 (0)22 739 98 86 e sgs.investor.relations@sgs.com www.sgs.com résultats semestriels 2013 Mercredi 17 juillet 2013 assemblée générale des actionnaires Mardi 19 mars 2013 Genève, Suisse DATE de paiement du dividende Mardi 26 mars 2013 INVESTOR DAYS Jeudi - vendredi 24-25 octobre 2013 plateforme d’éCHANGE SIX Swiss Exchange, SGSN cotisation bousière SIX Swiss Exchange symboles boursiers Bloomberg: Registered Share: SGSN. VX Reuters: Registered Share: SGSN.VX Telekurs: Registered Share: SGSN ISIN: Registered Share: CH0002497458 Swiss security number: 249745 CORPORATE development, COMMUNICATIONS & INVESTOR RELATIONS Jean-Luc de Buman SGS SA 1 place des Alpes P.O. Box 2152 CH – 1211 Geneva 1 t +41 (0)22 739 93 31 f +41 (0)22 739 92 00 www.sgs.com shareholders information 7 disclaimer