SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  6
Proposition de partenariat
Développer la production agricole des petits exploitants
                                 au Burkina Faso et au Niger

     Une approche globale pour un programme innovant

Le projet vise à accompagner les petits exploitants de deux provinces
du Burkina Faso et du Niger tout au long du processus de production
et de commercialisation de leurs cultures en leur donnant accès aux
matières premières, aux services et aux formations innovants. Le but
est de redynamiser la production agricole et l’élevage afin de
permettre aux populations des 13 villages ciblés de répondre à leurs
besoins de base (alimentation et augmentation des ressources) tout en
utilisant des techniques efficaces et respectueuses de
l’environnement.




                                            Proposition de partenariat
SOS SAHEL souhaite proposer à la Fondation JM Bruneau de soutenir les exploitants burkinabé, soit 8 200 producteurs à hauteur de
20 000€ pour l’année 1 du projet. Grâce à votre soutien, ils pourront améliorer durablement leurs conditions de vie par le
renforcement de leurs activités agricoles.
Nombre de bénéficiaires et zones d’intervention
ELEMENTS CLES

Durée: 4 ans (2011 - 2015)

Lieu: Burkina Faso, province de la
Gnagna, 7 communes (Bogandé,
Coalla, Bilanga, Liptougou, Manni,
Pièla, Thion)
Niger, province de Tillabéri , 6
communes (Tillabéri, Téra, Kollo,
Ouallam, Say et Filingué)

Population cible
Au Burkina Faso : 8 200
producteurs vulnérables, dont
7 800 femmes.                                                                  Villages cibles au Burkina
Au total, 12 276 personnes au                                                  Faso (ci-contre)
Burkina Faso et au Niger.

A long terme, près de 307 000
personnes au Burkina Faso et
60 000 personnes au Niger.

Budget prévisionnel total :
1 738 315 €
Dont budget prévisionnel pour le      Ouagadougou   214 km
Burkina Faso : 825 045€
Partenaires financiers
Union Européenne, Agence
française de développement et
Jardiland
Les 4 étapes du projet

 Etape 4 - Multiplier les débouchés pour
                                                                                                  Etape 1 - Faciliter l’accès aux intrants:
 la commercialisation des récoltes et du
                                                                                                 semences, engrais, aliments pour bétail
  bétail au niveau local et international;
                                                     4                                 1                 et produits vétérinaires
     favoriser l’accès au micro-crédit
                                             Commercialisation                      Intrants




                                                                 Pôle de services




                                                         3                             2          Etape 2 - Augmenter la production agricole:
Etape 3 - Perfectionner les techniques de
 conservation et de transformation des         Transformation                       Production       conseils et formations, techniques de
   récoltes: formations, dispositif de                                                                       production et matériel
warrantage et plateformes multifonctions
Activités et impacts du projet



           1     Etape 1: Les petits producteurs sont                                    Etape 2: Les petits producteurs ont accès à
                  approvisionnés en semences et en engrais et                              l’innovation et à l’information grâce aux
                  peuvent diversifier leur culture.                                        formations. Ils sont plus autonomes et peuvent
                                                                                     2     développer d’autres activités génératrices de
                                                                                           revenus.
    • Création ou renforcement de 24 boutiques d’intrants agro-
                                                                            • Formation de 1 500 femmes aux techniques d’embouche
      pastoraux
                                                                            • Formation de 18 auxiliaires para-vétérinaires
    • Consolidation de 33 pépinières
                                                                            • Formations de 10 animatrices et 40 productrices aux
    • Appui à la production de fumure organique
                                                                              techniques de production des produits maraîchers
    • Formations en technique de multiplication de semences, de
                                                                            • Accompagnement des femmes à la création de mini-fermes
      production et de conservation des produits maraîchers
                                                                            • Mise en place de 8 champs écoles pour résoudre les
    • Création d’un réseau de 20 fournisseurs de semences
                                                                              problèmes de gestion de terres dégradées
      maraîchères et fourragères

                                                                        4                 Etape 4: Les ventes sont facilitées, rentables et
                 Etape 3: La sécurité alimentaire est améliorée
                  grâce au stockage de céréales et aux formations                          l’accès au micro-crédit amélioré. Les revenus des
                  en technique de conservation.                                            producteurs sont réguliers et les organisations
                                                                                           paysannes renforcées. De nouveaux débouchés
3                                                                                          locaux ou internationaux sont identifiés.
     • Développement du warrantage, un système de crédit garanti
       sur le stock des récoltes                                            •   Formations au micro-crédit et au recouvrement
     • Installation de 2 plateformes multifonctionnelles au sein de 2       •   Mise en relation avec des institutions de micro-finance
       groupements de femmes pour la transformation du niébé et             •   Formations aux techniques de commercialisation
       des céréales en farine                                               •   Planification de la production et études de marché
     • Livraison de 2 broyeurs à 2 000 femmes pour faciliter la coupe       •   Organisation de foires communales agro-sylvo-pastorales
       du fourrage et de 12 hache-pailles à moteur pour varier              •   Participation aux rencontres et concertations aux niveaux
       l’alimentation des animaux                                               communal, départemental, provinciale et régional
     • Soutien à la recherche de techniques de conservation
Budget prévisionnel Burkina Faso

   Vous pourrez découvrir ci-dessous, une présentation synthétique du budget prévisionnel des actions menées au Burkina Faso. Vous
   trouverez le budget détaillé joint en annexe.

   Nous proposons à la Fondation JM Bruneau de soutenir l’année 1 des activités du projet au Burkina Faso à hauteur de 20 000€.

                                                                                   Toutes les années                       Année 1 (2011/2012)



                                   Dépenses                                 Coûts (en EUR)       Coûts (en CFA)      Coûts (en EUR)      Coûts (en CFA)


Investissement matériel et fournitures dont :
- Achat de machines pour l’alimentation du bétail et de plateformes
   multifonctionnelles
- Rénovation ou création des boutiques d’intrants
- Fournitures d’intrants et kits de fumure organique                                  278 801          182 881 468             78 664          51 600 201
- Mise en place des pépinières, des gabions et de 8 champs écoles
- Soutien au réseau de commercialisation et aux réseaux de producteurs
- Fonds pour la mise en place du warrantage et du reboisement par contrat
…

Diagnostique, ateliers et formations                                                   39 600           25 975 897             24 350          15 972 553
Autres coûts, services (audit, évaluation)                                             19 737           12 946 656              3 652            2 395 817
Ressources humaines                                                                   308 120          202 113 471             82 608          54 186 968
Voyages mission                                                                        25 550           16 759 701              7 950            5 214 858
Frais bureau local                                                                     62 544           41 026 175             15 636          10 256 544
Sous-total                                                                            734 352          481 703 368            212 860         139 626 941
Provision pour imprévus (entre 5 et 7% des coûts de l'action)                          36 718           24 085 168             10 643            6 981 347
Frais administratifs (entre 7 et 9% des coûts de l'action)                             53 975           35 405 198             15 645          10 262 580
Total Burkina Faso                                                                  825 045 €          541 193 734           239 148 €        156 870 868


Total Burkina Faso et Niger                                                        1 738 315 €      1 140 260 066            528 933 €        346 957 239

Contenu connexe

Tendances

SAA MALI: Modèle de production de semence communautaire
SAA  MALI: Modèle de production de semence communautaireSAA  MALI: Modèle de production de semence communautaire
SAA MALI: Modèle de production de semence communautaireMichela Paganini
 
Approche production durable de semence
Approche production durable de semenceApproche production durable de semence
Approche production durable de semenceMichela Paganini
 
Réflexion sur les principaux défis du secteur semencier en Afrique
Réflexion sur les principaux défis du secteur semencier en AfriqueRéflexion sur les principaux défis du secteur semencier en Afrique
Réflexion sur les principaux défis du secteur semencier en AfriqueMichela Paganini
 
Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale
Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation ruralePampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale
Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation ruralemarouen chikhaoui
 
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)ICARDA
 
Innovation platforms presentation (Udo Ruediger & Monia Aouinti)
Innovation platforms presentation (Udo Ruediger & Monia Aouinti)Innovation platforms presentation (Udo Ruediger & Monia Aouinti)
Innovation platforms presentation (Udo Ruediger & Monia Aouinti)ICARDA
 
Giz presentation (Carsten Schuettel)
Giz presentation (Carsten Schuettel)Giz presentation (Carsten Schuettel)
Giz presentation (Carsten Schuettel)ICARDA
 
Large-scale diffusion of technologies for sorghum and millet systems in Mali ...
Large-scale diffusion of technologies for sorghum and millet systems in Mali ...Large-scale diffusion of technologies for sorghum and millet systems in Mali ...
Large-scale diffusion of technologies for sorghum and millet systems in Mali ...ICRISAT
 
Union Régionale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde / AD Benin ( Ataco...
Union Régionale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde / AD Benin ( Ataco...Union Régionale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde / AD Benin ( Ataco...
Union Régionale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde / AD Benin ( Ataco...Francois Stepman
 
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIOCONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIOFatimata Kone
 
"Kindia, Guinee Conakry Produits de qualité liée à l’origine Inventaire et pr...
"Kindia, Guinee Conakry Produits de qualité liée à l’origine Inventaire et pr..."Kindia, Guinee Conakry Produits de qualité liée à l’origine Inventaire et pr...
"Kindia, Guinee Conakry Produits de qualité liée à l’origine Inventaire et pr...ExternalEvents
 
Guinee, les tresors de la Terre
Guinee, les tresors de la TerreGuinee, les tresors de la Terre
Guinee, les tresors de la TerreExternalEvents
 
Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )
Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )
Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )ICARDA
 
Etat des lieux du secteur semencier au Mali
Etat des lieux du secteur semencier au MaliEtat des lieux du secteur semencier au Mali
Etat des lieux du secteur semencier au MaliMichela Paganini
 
Forage seed production (Anis Zaiem & Fethi Gouhis)
Forage seed production (Anis Zaiem & Fethi Gouhis)Forage seed production (Anis Zaiem & Fethi Gouhis)
Forage seed production (Anis Zaiem & Fethi Gouhis)ICARDA
 
DMAS:Projet D'appui Aux Cooperative Et Entreprises De Services Agricoles Pour...
DMAS:Projet D'appui Aux Cooperative Et Entreprises De Services Agricoles Pour...DMAS:Projet D'appui Aux Cooperative Et Entreprises De Services Agricoles Pour...
DMAS:Projet D'appui Aux Cooperative Et Entreprises De Services Agricoles Pour...ONG AMEDD MALI
 
Diffuser à grande échelle les technologies du Sorgho et du Mil : Accroître la...
Diffuser à grande échelle les technologies du Sorgho et du Mil : Accroître la...Diffuser à grande échelle les technologies du Sorgho et du Mil : Accroître la...
Diffuser à grande échelle les technologies du Sorgho et du Mil : Accroître la...ICRISAT
 
Appel à candidature entrepots frigo cactus
Appel à candidature entrepots frigo cactusAppel à candidature entrepots frigo cactus
Appel à candidature entrepots frigo cactusmarouen chikhaoui
 

Tendances (20)

SAA MALI: Modèle de production de semence communautaire
SAA  MALI: Modèle de production de semence communautaireSAA  MALI: Modèle de production de semence communautaire
SAA MALI: Modèle de production de semence communautaire
 
Approche production durable de semence
Approche production durable de semenceApproche production durable de semence
Approche production durable de semence
 
Réflexion sur les principaux défis du secteur semencier en Afrique
Réflexion sur les principaux défis du secteur semencier en AfriqueRéflexion sur les principaux défis du secteur semencier en Afrique
Réflexion sur les principaux défis du secteur semencier en Afrique
 
Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale
Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation ruralePampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale
Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale
 
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
 
Innovation platforms presentation (Udo Ruediger & Monia Aouinti)
Innovation platforms presentation (Udo Ruediger & Monia Aouinti)Innovation platforms presentation (Udo Ruediger & Monia Aouinti)
Innovation platforms presentation (Udo Ruediger & Monia Aouinti)
 
Giz presentation (Carsten Schuettel)
Giz presentation (Carsten Schuettel)Giz presentation (Carsten Schuettel)
Giz presentation (Carsten Schuettel)
 
Large-scale diffusion of technologies for sorghum and millet systems in Mali ...
Large-scale diffusion of technologies for sorghum and millet systems in Mali ...Large-scale diffusion of technologies for sorghum and millet systems in Mali ...
Large-scale diffusion of technologies for sorghum and millet systems in Mali ...
 
Union Régionale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde / AD Benin ( Ataco...
Union Régionale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde / AD Benin ( Ataco...Union Régionale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde / AD Benin ( Ataco...
Union Régionale des Coopératives de Producteurs d’Anacarde / AD Benin ( Ataco...
 
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIOCONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
 
"Kindia, Guinee Conakry Produits de qualité liée à l’origine Inventaire et pr...
"Kindia, Guinee Conakry Produits de qualité liée à l’origine Inventaire et pr..."Kindia, Guinee Conakry Produits de qualité liée à l’origine Inventaire et pr...
"Kindia, Guinee Conakry Produits de qualité liée à l’origine Inventaire et pr...
 
Guinee, les tresors de la Terre
Guinee, les tresors de la TerreGuinee, les tresors de la Terre
Guinee, les tresors de la Terre
 
6 introduction-methodology sf&v
6 introduction-methodology sf&v6 introduction-methodology sf&v
6 introduction-methodology sf&v
 
Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )
Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )
Promoting cactus as fodder for livestock (Emna Ouerghi )
 
PAMPAT_newsletter mai_2015
PAMPAT_newsletter mai_2015PAMPAT_newsletter mai_2015
PAMPAT_newsletter mai_2015
 
Etat des lieux du secteur semencier au Mali
Etat des lieux du secteur semencier au MaliEtat des lieux du secteur semencier au Mali
Etat des lieux du secteur semencier au Mali
 
Forage seed production (Anis Zaiem & Fethi Gouhis)
Forage seed production (Anis Zaiem & Fethi Gouhis)Forage seed production (Anis Zaiem & Fethi Gouhis)
Forage seed production (Anis Zaiem & Fethi Gouhis)
 
DMAS:Projet D'appui Aux Cooperative Et Entreprises De Services Agricoles Pour...
DMAS:Projet D'appui Aux Cooperative Et Entreprises De Services Agricoles Pour...DMAS:Projet D'appui Aux Cooperative Et Entreprises De Services Agricoles Pour...
DMAS:Projet D'appui Aux Cooperative Et Entreprises De Services Agricoles Pour...
 
Diffuser à grande échelle les technologies du Sorgho et du Mil : Accroître la...
Diffuser à grande échelle les technologies du Sorgho et du Mil : Accroître la...Diffuser à grande échelle les technologies du Sorgho et du Mil : Accroître la...
Diffuser à grande échelle les technologies du Sorgho et du Mil : Accroître la...
 
Appel à candidature entrepots frigo cactus
Appel à candidature entrepots frigo cactusAppel à candidature entrepots frigo cactus
Appel à candidature entrepots frigo cactus
 

En vedette

Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relationsEditeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relationsJérôme Perani
 
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...valéry ridde
 
Le Citoyen co-acteur de la ville
Le Citoyen co-acteur de la villeLe Citoyen co-acteur de la ville
Le Citoyen co-acteur de la villeantic Pays basque
 
Artigo de anibal frias em revista da frança
Artigo de anibal frias em revista da françaArtigo de anibal frias em revista da frança
Artigo de anibal frias em revista da françacitacoesdosprojetos
 
La patrie d'après un élève
La patrie d'après un élèveLa patrie d'après un élève
La patrie d'après un élèvetiti59650
 
Université été espace education 2010 - Présentation Un autre regard sur la Terre
Université été espace education 2010 - Présentation Un autre regard sur la TerreUniversité été espace education 2010 - Présentation Un autre regard sur la Terre
Université été espace education 2010 - Présentation Un autre regard sur la TerrePlanète Sciences Midi-Pyrénées
 
Supplement international report 2011
Supplement international report 2011Supplement international report 2011
Supplement international report 2011La Tribune
 
2013 flex billing pt1- flex only fr
2013 flex billing  pt1- flex only fr2013 flex billing  pt1- flex only fr
2013 flex billing pt1- flex only frDylanRao
 
Bulletin de la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes 2015
Bulletin de la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes 2015Bulletin de la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes 2015
Bulletin de la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes 2015Cybersolidaires
 
tutmooc - ingénierie tutorale des moocs
tutmooc - ingénierie tutorale des moocstutmooc - ingénierie tutorale des moocs
tutmooc - ingénierie tutorale des moocsJacques Rodet
 
Big Data : nouvelle donne et opportunités - par Romain Chaumais, Co-Fondateur...
Big Data : nouvelle donne et opportunités - par Romain Chaumais, Co-Fondateur...Big Data : nouvelle donne et opportunités - par Romain Chaumais, Co-Fondateur...
Big Data : nouvelle donne et opportunités - par Romain Chaumais, Co-Fondateur...Christelle EDHEC
 
Oif atelier rel - moncton 4-8.02.13
Oif atelier rel - moncton 4-8.02.13Oif atelier rel - moncton 4-8.02.13
Oif atelier rel - moncton 4-8.02.13Gilbert Paquette
 
Menace acridien au Sahel 2012 (4 oct 2012 mise à jour)
Menace acridien au Sahel 2012 (4 oct 2012 mise à jour)Menace acridien au Sahel 2012 (4 oct 2012 mise à jour)
Menace acridien au Sahel 2012 (4 oct 2012 mise à jour)FAOLocust
 
Islcollective worksheets intermdiaire_b1_intermdiaireavanc_b2_printermdiaire_...
Islcollective worksheets intermdiaire_b1_intermdiaireavanc_b2_printermdiaire_...Islcollective worksheets intermdiaire_b1_intermdiaireavanc_b2_printermdiaire_...
Islcollective worksheets intermdiaire_b1_intermdiaireavanc_b2_printermdiaire_...Arfenia Sarkissian
 
Les réseaux sociaux d’entreprise : un levier business
Les réseaux sociaux d’entreprise : un levier businessLes réseaux sociaux d’entreprise : un levier business
Les réseaux sociaux d’entreprise : un levier businessCCI Alsace Eurométropole
 
Jeunes Séropotes
Jeunes SéropotesJeunes Séropotes
Jeunes SéropotesCripsIDF
 
Présentation EPIQ 10
Présentation EPIQ 10Présentation EPIQ 10
Présentation EPIQ 10La Tribune
 

En vedette (20)

Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relationsEditeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
 
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
 
Le Citoyen co-acteur de la ville
Le Citoyen co-acteur de la villeLe Citoyen co-acteur de la ville
Le Citoyen co-acteur de la ville
 
Artigo de anibal frias em revista da frança
Artigo de anibal frias em revista da françaArtigo de anibal frias em revista da frança
Artigo de anibal frias em revista da frança
 
La patrie d'après un élève
La patrie d'après un élèveLa patrie d'après un élève
La patrie d'après un élève
 
Université été espace education 2010 - Présentation Un autre regard sur la Terre
Université été espace education 2010 - Présentation Un autre regard sur la TerreUniversité été espace education 2010 - Présentation Un autre regard sur la Terre
Université été espace education 2010 - Présentation Un autre regard sur la Terre
 
Supplement international report 2011
Supplement international report 2011Supplement international report 2011
Supplement international report 2011
 
2013 flex billing pt1- flex only fr
2013 flex billing  pt1- flex only fr2013 flex billing  pt1- flex only fr
2013 flex billing pt1- flex only fr
 
Bulletin de la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes 2015
Bulletin de la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes 2015Bulletin de la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes 2015
Bulletin de la Coalition montréalaise de la Marche mondiale des femmes 2015
 
tutmooc - ingénierie tutorale des moocs
tutmooc - ingénierie tutorale des moocstutmooc - ingénierie tutorale des moocs
tutmooc - ingénierie tutorale des moocs
 
Fulles
FullesFulles
Fulles
 
Big Data : nouvelle donne et opportunités - par Romain Chaumais, Co-Fondateur...
Big Data : nouvelle donne et opportunités - par Romain Chaumais, Co-Fondateur...Big Data : nouvelle donne et opportunités - par Romain Chaumais, Co-Fondateur...
Big Data : nouvelle donne et opportunités - par Romain Chaumais, Co-Fondateur...
 
Oif atelier rel - moncton 4-8.02.13
Oif atelier rel - moncton 4-8.02.13Oif atelier rel - moncton 4-8.02.13
Oif atelier rel - moncton 4-8.02.13
 
Menace acridien au Sahel 2012 (4 oct 2012 mise à jour)
Menace acridien au Sahel 2012 (4 oct 2012 mise à jour)Menace acridien au Sahel 2012 (4 oct 2012 mise à jour)
Menace acridien au Sahel 2012 (4 oct 2012 mise à jour)
 
Mystere06 reveillon-2011-2012
Mystere06 reveillon-2011-2012Mystere06 reveillon-2011-2012
Mystere06 reveillon-2011-2012
 
Islcollective worksheets intermdiaire_b1_intermdiaireavanc_b2_printermdiaire_...
Islcollective worksheets intermdiaire_b1_intermdiaireavanc_b2_printermdiaire_...Islcollective worksheets intermdiaire_b1_intermdiaireavanc_b2_printermdiaire_...
Islcollective worksheets intermdiaire_b1_intermdiaireavanc_b2_printermdiaire_...
 
Springioc
SpringiocSpringioc
Springioc
 
Les réseaux sociaux d’entreprise : un levier business
Les réseaux sociaux d’entreprise : un levier businessLes réseaux sociaux d’entreprise : un levier business
Les réseaux sociaux d’entreprise : un levier business
 
Jeunes Séropotes
Jeunes SéropotesJeunes Séropotes
Jeunes Séropotes
 
Présentation EPIQ 10
Présentation EPIQ 10Présentation EPIQ 10
Présentation EPIQ 10
 

Similaire à TEST

Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...FAO
 
Renouvellement des générations et attentes sociétales, les deux axes principa...
Renouvellement des générations et attentes sociétales, les deux axes principa...Renouvellement des générations et attentes sociétales, les deux axes principa...
Renouvellement des générations et attentes sociétales, les deux axes principa...Institut de l'Elevage - Idele
 
2scale :TOWARDS SUSTAINABLE C LUSTERS IN AGRIBUSINESS THROUGH LEARNING IN ENT...
2scale :TOWARDS SUSTAINABLE C LUSTERS IN AGRIBUSINESS THROUGH LEARNING IN ENT...2scale :TOWARDS SUSTAINABLE C LUSTERS IN AGRIBUSINESS THROUGH LEARNING IN ENT...
2scale :TOWARDS SUSTAINABLE C LUSTERS IN AGRIBUSINESS THROUGH LEARNING IN ENT...ONG AMEDD MALI
 
CONCEPTS DE BASE
CONCEPTS DE BASECONCEPTS DE BASE
CONCEPTS DE BASEFAO
 
Frances proyecto para el desarrollo de una agricultura intensiva y sostenib...
Frances   proyecto para el desarrollo de una agricultura intensiva y sostenib...Frances   proyecto para el desarrollo de una agricultura intensiva y sostenib...
Frances proyecto para el desarrollo de una agricultura intensiva y sostenib...Eduardo Alonso
 
Sociétés Coopératives de cacao et Différentiel du revenu Décent : Leçons de l...
Sociétés Coopératives de cacao et Différentiel du revenu Décent : Leçons de l...Sociétés Coopératives de cacao et Différentiel du revenu Décent : Leçons de l...
Sociétés Coopératives de cacao et Différentiel du revenu Décent : Leçons de l...IIED
 
Pampat animateur filière figue de barbarie bio
Pampat animateur filière figue de barbarie bio Pampat animateur filière figue de barbarie bio
Pampat animateur filière figue de barbarie bio Jamaity
 
Pampat animateur filière figue de barbarie bio kasserine
Pampat animateur filière figue de barbarie bio kasserinePampat animateur filière figue de barbarie bio kasserine
Pampat animateur filière figue de barbarie bio kasserineJamaity
 
La mise en contexte: Conseil agricole pour les grands barrages en Afrique de ...
La mise en contexte: Conseil agricole pour les grands barrages en Afrique de ...La mise en contexte: Conseil agricole pour les grands barrages en Afrique de ...
La mise en contexte: Conseil agricole pour les grands barrages en Afrique de ...Global Water Initiative - West Africa
 
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...Rights and Resources
 
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la LoireLes enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la LoireInstitut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à TEST (20)

Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
Expériences CEP dans le cadre du projet "Intégration de la résilience climati...
 
FEPAB- AGRITIC PROJECT .WEST AFRICA
FEPAB- AGRITIC PROJECT .WEST AFRICAFEPAB- AGRITIC PROJECT .WEST AFRICA
FEPAB- AGRITIC PROJECT .WEST AFRICA
 
Renouvellement des générations et attentes sociétales, les deux axes principa...
Renouvellement des générations et attentes sociétales, les deux axes principa...Renouvellement des générations et attentes sociétales, les deux axes principa...
Renouvellement des générations et attentes sociétales, les deux axes principa...
 
Renforcer l'attractivité de lélevage
Renforcer l'attractivité de lélevageRenforcer l'attractivité de lélevage
Renforcer l'attractivité de lélevage
 
Quelques expériences de CORADE en matière de conseil agricole
Quelques expériences de CORADE en matière de conseil agricoleQuelques expériences de CORADE en matière de conseil agricole
Quelques expériences de CORADE en matière de conseil agricole
 
2scale :TOWARDS SUSTAINABLE C LUSTERS IN AGRIBUSINESS THROUGH LEARNING IN ENT...
2scale :TOWARDS SUSTAINABLE C LUSTERS IN AGRIBUSINESS THROUGH LEARNING IN ENT...2scale :TOWARDS SUSTAINABLE C LUSTERS IN AGRIBUSINESS THROUGH LEARNING IN ENT...
2scale :TOWARDS SUSTAINABLE C LUSTERS IN AGRIBUSINESS THROUGH LEARNING IN ENT...
 
CONCEPTS DE BASE
CONCEPTS DE BASECONCEPTS DE BASE
CONCEPTS DE BASE
 
Frances proyecto para el desarrollo de una agricultura intensiva y sostenib...
Frances   proyecto para el desarrollo de una agricultura intensiva y sostenib...Frances   proyecto para el desarrollo de una agricultura intensiva y sostenib...
Frances proyecto para el desarrollo de una agricultura intensiva y sostenib...
 
Space2018 reine mathilde
Space2018 reine mathildeSpace2018 reine mathilde
Space2018 reine mathilde
 
Space2018 reine mathilde
Space2018 reine mathildeSpace2018 reine mathilde
Space2018 reine mathilde
 
Sociétés Coopératives de cacao et Différentiel du revenu Décent : Leçons de l...
Sociétés Coopératives de cacao et Différentiel du revenu Décent : Leçons de l...Sociétés Coopératives de cacao et Différentiel du revenu Décent : Leçons de l...
Sociétés Coopératives de cacao et Différentiel du revenu Décent : Leçons de l...
 
Space 2022 - Reine Mathilde V2.pdf
Space 2022 - Reine Mathilde V2.pdfSpace 2022 - Reine Mathilde V2.pdf
Space 2022 - Reine Mathilde V2.pdf
 
Pampat animateur filière figue de barbarie bio
Pampat animateur filière figue de barbarie bio Pampat animateur filière figue de barbarie bio
Pampat animateur filière figue de barbarie bio
 
Pampat animateur filière figue de barbarie bio kasserine
Pampat animateur filière figue de barbarie bio kasserinePampat animateur filière figue de barbarie bio kasserine
Pampat animateur filière figue de barbarie bio kasserine
 
Communication roppa
Communication roppaCommunication roppa
Communication roppa
 
La mise en contexte: Conseil agricole pour les grands barrages en Afrique de ...
La mise en contexte: Conseil agricole pour les grands barrages en Afrique de ...La mise en contexte: Conseil agricole pour les grands barrages en Afrique de ...
La mise en contexte: Conseil agricole pour les grands barrages en Afrique de ...
 
2015 ReSAKSS Conference – Day 1 - Yacouba SANON
2015 ReSAKSS Conference – Day 1 - Yacouba SANON�2015 ReSAKSS Conference – Day 1 - Yacouba SANON�
2015 ReSAKSS Conference – Day 1 - Yacouba SANON
 
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
 
Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire
Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire
Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire
 
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la LoireLes enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
 

TEST

  • 2. Développer la production agricole des petits exploitants au Burkina Faso et au Niger Une approche globale pour un programme innovant Le projet vise à accompagner les petits exploitants de deux provinces du Burkina Faso et du Niger tout au long du processus de production et de commercialisation de leurs cultures en leur donnant accès aux matières premières, aux services et aux formations innovants. Le but est de redynamiser la production agricole et l’élevage afin de permettre aux populations des 13 villages ciblés de répondre à leurs besoins de base (alimentation et augmentation des ressources) tout en utilisant des techniques efficaces et respectueuses de l’environnement. Proposition de partenariat SOS SAHEL souhaite proposer à la Fondation JM Bruneau de soutenir les exploitants burkinabé, soit 8 200 producteurs à hauteur de 20 000€ pour l’année 1 du projet. Grâce à votre soutien, ils pourront améliorer durablement leurs conditions de vie par le renforcement de leurs activités agricoles.
  • 3. Nombre de bénéficiaires et zones d’intervention ELEMENTS CLES Durée: 4 ans (2011 - 2015) Lieu: Burkina Faso, province de la Gnagna, 7 communes (Bogandé, Coalla, Bilanga, Liptougou, Manni, Pièla, Thion) Niger, province de Tillabéri , 6 communes (Tillabéri, Téra, Kollo, Ouallam, Say et Filingué) Population cible Au Burkina Faso : 8 200 producteurs vulnérables, dont 7 800 femmes. Villages cibles au Burkina Au total, 12 276 personnes au Faso (ci-contre) Burkina Faso et au Niger. A long terme, près de 307 000 personnes au Burkina Faso et 60 000 personnes au Niger. Budget prévisionnel total : 1 738 315 € Dont budget prévisionnel pour le Ouagadougou 214 km Burkina Faso : 825 045€ Partenaires financiers Union Européenne, Agence française de développement et Jardiland
  • 4. Les 4 étapes du projet Etape 4 - Multiplier les débouchés pour Etape 1 - Faciliter l’accès aux intrants: la commercialisation des récoltes et du semences, engrais, aliments pour bétail bétail au niveau local et international; 4 1 et produits vétérinaires favoriser l’accès au micro-crédit Commercialisation Intrants Pôle de services 3 2 Etape 2 - Augmenter la production agricole: Etape 3 - Perfectionner les techniques de conservation et de transformation des Transformation Production conseils et formations, techniques de récoltes: formations, dispositif de production et matériel warrantage et plateformes multifonctions
  • 5. Activités et impacts du projet 1  Etape 1: Les petits producteurs sont  Etape 2: Les petits producteurs ont accès à approvisionnés en semences et en engrais et l’innovation et à l’information grâce aux peuvent diversifier leur culture. formations. Ils sont plus autonomes et peuvent 2 développer d’autres activités génératrices de revenus. • Création ou renforcement de 24 boutiques d’intrants agro- • Formation de 1 500 femmes aux techniques d’embouche pastoraux • Formation de 18 auxiliaires para-vétérinaires • Consolidation de 33 pépinières • Formations de 10 animatrices et 40 productrices aux • Appui à la production de fumure organique techniques de production des produits maraîchers • Formations en technique de multiplication de semences, de • Accompagnement des femmes à la création de mini-fermes production et de conservation des produits maraîchers • Mise en place de 8 champs écoles pour résoudre les • Création d’un réseau de 20 fournisseurs de semences problèmes de gestion de terres dégradées maraîchères et fourragères 4  Etape 4: Les ventes sont facilitées, rentables et  Etape 3: La sécurité alimentaire est améliorée grâce au stockage de céréales et aux formations l’accès au micro-crédit amélioré. Les revenus des en technique de conservation. producteurs sont réguliers et les organisations paysannes renforcées. De nouveaux débouchés 3 locaux ou internationaux sont identifiés. • Développement du warrantage, un système de crédit garanti sur le stock des récoltes • Formations au micro-crédit et au recouvrement • Installation de 2 plateformes multifonctionnelles au sein de 2 • Mise en relation avec des institutions de micro-finance groupements de femmes pour la transformation du niébé et • Formations aux techniques de commercialisation des céréales en farine • Planification de la production et études de marché • Livraison de 2 broyeurs à 2 000 femmes pour faciliter la coupe • Organisation de foires communales agro-sylvo-pastorales du fourrage et de 12 hache-pailles à moteur pour varier • Participation aux rencontres et concertations aux niveaux l’alimentation des animaux communal, départemental, provinciale et régional • Soutien à la recherche de techniques de conservation
  • 6. Budget prévisionnel Burkina Faso Vous pourrez découvrir ci-dessous, une présentation synthétique du budget prévisionnel des actions menées au Burkina Faso. Vous trouverez le budget détaillé joint en annexe. Nous proposons à la Fondation JM Bruneau de soutenir l’année 1 des activités du projet au Burkina Faso à hauteur de 20 000€. Toutes les années Année 1 (2011/2012) Dépenses Coûts (en EUR) Coûts (en CFA) Coûts (en EUR) Coûts (en CFA) Investissement matériel et fournitures dont : - Achat de machines pour l’alimentation du bétail et de plateformes multifonctionnelles - Rénovation ou création des boutiques d’intrants - Fournitures d’intrants et kits de fumure organique 278 801 182 881 468 78 664 51 600 201 - Mise en place des pépinières, des gabions et de 8 champs écoles - Soutien au réseau de commercialisation et aux réseaux de producteurs - Fonds pour la mise en place du warrantage et du reboisement par contrat … Diagnostique, ateliers et formations 39 600 25 975 897 24 350 15 972 553 Autres coûts, services (audit, évaluation) 19 737 12 946 656 3 652 2 395 817 Ressources humaines 308 120 202 113 471 82 608 54 186 968 Voyages mission 25 550 16 759 701 7 950 5 214 858 Frais bureau local 62 544 41 026 175 15 636 10 256 544 Sous-total 734 352 481 703 368 212 860 139 626 941 Provision pour imprévus (entre 5 et 7% des coûts de l'action) 36 718 24 085 168 10 643 6 981 347 Frais administratifs (entre 7 et 9% des coûts de l'action) 53 975 35 405 198 15 645 10 262 580 Total Burkina Faso 825 045 € 541 193 734 239 148 € 156 870 868 Total Burkina Faso et Niger 1 738 315 € 1 140 260 066 528 933 € 346 957 239