SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  42
PLAN DE
TRAVAIL
I ) STRUCTURES
1– profils HE A/B/M
2– profils ipe/ipn
3 – profils uap/upn
2 ) Les assemblages
1– Liaison poteaux – fondations ART
1 ) Produits longs ( siderurgique )
3 – Liaison poteaux - poteaux
4– Liaison poteaux – poutres
(BOULON)5– Liaison poteaux – poutres
(soudage)6 – Implantation de la poutre ( N.I )
7 – Implantation de la poutre (
INCORPORE)3 ) Les contreventement
1– Les contreventement vertical
Atous de la construction
mettalique
4– produits derives prs
5– produits derives : autre
2– Liaison poteaux – fondations ENC
5 ) ETABLISSEMENT DU SCHEMA
UNIFILAIRE1– Orientation des files porteuses
2– Les contreventement horizontal
3– Systeme de fixation
4 ) Les planchers
1– Composition type
2– Les planchers a bacs
collaborants3– Les planchers à predalles
4– Les planchers sec :le procede
PCIS5– Autre type
6 ) POUTRE ECHELLE
EXEMPLE : Projet a EL HASSI
C’est une gamme de profils caractéristique et économique. En forme de H, ils
sont dotés d’ailes larges et offrent une bonne résistance au flambement
dans les deux directions. Leur section est compacte, inscrite dans un carré .
Pour une même hauteur de profil, la gamme HE existe en trois séries : HEA,
HEB, HEM permettant une progression de la capacité portante par la
variation des épaisseurs d’âme et d’aile.
utilisation poteaux
PROFILS HE
A/B/M
Il s’agit d’une autre gamme caractéristique de ce type de produits
formant une série unique.
La forme est inscrite dans un rectangle et le profil présente des
ailes plus étroites et plus épaisses que l’âme. Jusqu’à 300 mm de
hauteur, la largeur des ailes est sensiblement la moitié de cette
hauteur.
Par sa forme, il est plus flexible dans la direction yy et est de ce
fait préconisé pour l’utilisation en poutres.
utilisation poutres
PROFILS IPE/IPN
Contrairement aux deux précédents
exemples, ce profil est mono
symétrique.
Sa forme se prête à une utilisation en
poutres de rive, assurant la fonction
d’arrêt de coulée.
À l’image des profils en I, sa forme est
inscrite dans un rectangle et le profil
présente des ailes plus étroites que
l’âme.
Selon la hauteur, la largeur des ailes
varie, de façon dégressive de la moitié à
un peu plus du tiers de cette hauteur.
utilisation poutres
PROFILS
UAP/UPN
PRS :
Les poutrelles reconstituées soudées (PRS) sont des profils de
forme classique (I ou H) réalisés par soudage d’éléments. Souvent
de grandes hauteurs, elles permettent de créer des produits sur
mesure .
Poutrelles alvéolaires :
Ces éléments se caractérisent par les ouvertures ménagées dans
l’âme de la poutre. Les deux parties obtenues sont assemblées par
soudage dent à dent ou à l’aide de plats intercalaires.
PRODUITS
DERIVES
Les laminés marchands sont des produits de formes géométriques
simples : profils angulaires (cornières, tés, petits fers U), fers
plats, profils pleins.
Cette brève présentation n’est pas exhaustive. Concernant ces
produits, il est nécessaire pour tout complément d’information de
se référer aux rendu.
PRODUITS
DERIVES
Liaison poteaux -
fondationsARTICULATION
Exemple de pied de poteau articulé
platine d'extrémité et plaque d'assise
- 1- Poteau HEA
-2- Plancher RdC
-3- Platine
d'extrémité
-4- Tige d'ancrage
-5- Plaque d'assise
Liaison poteaux -
fondations
ENCASTREMENT
Exemple de pied de poteau encastré
- 1- Poteau HEA
-2- Plancher RdC
-3- Platine d'extrémité
-4- Tige d'ancrage fileté scellé dans le
béton
-5- Cale
-6- Il est possible d'aménager une cavité
Liaison poteaux - poteaux
1 - Tronçons soudés
2 - Bout à bout joint par plaques
boulonnées
3 - Raidisseurs et plaques d'about
(croisement de poutre et de poteaux)
Liaison poteaux - poutres
clisses soudées sur poteau
Plaque d'about
Cornières poinçonnées
Tasseaux et cornières
Le soudage
Liaison poteaux - poutres
Implantation de la
poutreLa poutre est positionnée sous la dalle.
Lorsque les poutres sont disposées sous la dalle, le
plenum peut être utilisé pour le passage des
canalisations, gaines et fileries.
Implantation de la
poutreLa poutre est incorporée dans la
dalle.
Les
contreventementsLe contreventement vertical
Les éléments de stabilité verticaux
sensibles à la torsion (croix, panneaux…)
doivent être disposés selon deux
directions non parallèles et dans trois
plans au moins. Dans la mesure du
possible, on doit veiller à une disposition
répartie et homogène, à chaque niveau, au
moins trois contreventements autour du
bâtiment.
Les
contreventementsLe contreventement
horizontal
Les
contreventements
Les
contreventementsSysteme de
fixation
reventement par un fer plat sur gousset
Contreventement par cornièrestreventement par tube rond
Les
planchersComposition type
Un plancher se compose des éléments suivants :
• Revêtement de sol.
• Dalle : dalle en béton coulé sur bac nervuré en acier,
collaborant ou non (coffrage perdu), dalle en béton armé,
éventuellement sur prédalle industrialisée platelage léger en
panneaux de particules posés sur bande ou sur plots.
• Plafond suspendu ou rapporté. Cet élément permet de
compléter l’isolation acoustique, d’améliorer la performance
au feu ou de constituer un écran.
Les
planchers
Les planchers à bacs collaborants
Constitution
Le plancher est formé :
- d’une tôle en acier, raidie longitudinalement
par des nervures dont les formes et les
dimensions varient selon les produits.
-d’une dalle béton
-d’aciers complémentaires : treillis soudé …
-d'un revêtement de sol souple ou dur.
Les
planchers
Le plancher sec : le procédé PCIS
Constitution :
Le plancher est constitué :
- d'un bac porteur nervuré en tôle galvanisée en
acier en épaisseur 1,5 mm. Le bac est vissé sur les
poutres supports
- d'un voile de verre 230 g, vélimat,
épaisseur 3 mm, permettant de créer
une assise régulière pour le panneau
Triply ;- d'un panneau Triply de 12 mm
d'épaisseur fixé régulièrement au bac
par vis ;
- d'un panneau de plâtre Pregiplac
de 13 mm avec enduit dur ;
- d'un revêtement de sol souple ou dur.
En sous-face (plafond), il est complété par :
- une isolation thermique et acoustique en laine de
verre (épaisseur 45 mm) ou laine de roche (épaisseur
70 mm)
- deux plaques de plâtres
A - Dalle pleine plane B - Dalle alvéolée
précontrainte
C - Dalle pleine sur
solives
D - Dalle pleine sur bac acier et
solives
Les
planchers
E - Dalle nervurée
B.A.
F - Dalle alvéolée B.A.
(poutre incorporée)
G - Dalle sur bac acier + nervurés
B.A.
Les
planchers
Poutre
echelle
Etablissement du schema
unifilaireL’orientation des files
porteuses
La trame est définie
perpendiculairement
ou parallèlement à la
façade principale.
La répartition des
poteaux intérieurs et
périphériques est
fonction des portées
d’éléments de
plancher. La
composition du plan
est alors induite par
leurs positions.
•Les fondations.
•Les tiges
D’ancrage.
•Le Coulage du béton.
•Les poteaux
Atouts de la construction
metalliquesL’acier fait gagner du temps : rapidite
d’execution
LEGER ET SOLIDE :
Il reduit les nuissances de chantier : travaux
propresIl economise les materiaux : preservation des
solIl favorise la lumiere : legerte et
transparenceIl resiste aux tremblement de terre : securite
antisismique
L’acier est magnetiquement neutre : neutralité
isoelectrique
BIEN ETRE :
Il est durable : perennite et solidite
Il permet des economies d’energies : isolation et faible
inertieIl isole du bruit : performance acoustique
Il fait gagner de l’espace : amplification de l’espace
Il est beau : alchimie de textures
L’acier ce marie avec tous les materiaux : osmose des
matieres
ARCHITECTURE MODULAIRE :
Il est flexible : malleabilite et souplesse
Il redonne vie a l’ancien : evolutivite
Il se prete a la mobilite des activite : reconstruire sans
detruire
L’acier se recycle a 100% : recyclable et recycleMATERIAUX PHENIX :
Il se trie facilement : recuperation facilite
Il ne laisse pas de friches : respect de la nature
UN BILAN ECOLOGIQUE POSITIF : DEVELOPPEMENT
L'acier permet un déroulement du
chantier plus efficace puisque la
plupart des éléments sont fabriqués
en atelier . les délais de montage
son cours et minimisent le gêne pour
le voisinage . les usagers peuvent
profiter plutôt de leurs bâtiments .
ce gain de temps permet ainsi de
réduire les coûts d'investissement et
d'amortir plus rapidement les frais
financiers .
par sa légèreté, l'acier autorise des
fondations réduite qui n'exigent ni fou ni
excavation est génératrice de déblais et
de rotations de camions. Dans certains
cas, quelques pieux suffisent pour
détacher complètement le bâtiment du
sol .
une construction en acier implique la
mise en oeuvre de produits semi-finis
fabriqués en usine. Les chantiers sont
ainsi plus silencieux, son déchets,
propres, secs et sans poussière. Les
produits peuvent être livrés en temps
voulu pour le montage, limitant les
besoins de stockage sur le site. Dont les
centre ville, et les voies publiques
adjacentes sont moins encombrer et la
circulation n'est pas perturbée , ce qui
réduit sensiblement le bruit.
la haute résistance de l'acier permet des
constructions légères avec de grandes
portées . les façades légères et
transparentes autorisent une meilleure
gestion de la lumière, ce qui facilitent
l'exploitation de l'énergie solaire.
les propriétés naturelles de l'acier
(ductilité rapport résistance/ poids,
dureté) lui confèrent une résistance
élevée à des contraintes inattendues .
L'acier utilisé dans les bâtiments en tant
que matériau ou de revêtement n'exerce
pas d'influence négative sur le bien-être
des personnes. Les acier utilisées pour
les bâtiments n'ont pas de champs
electriques ou magnétiques propres . ils
ne modifient que de façon insignifiante
les champs électriques et magnétiques de
l'environnement.
on connaît aujourd'hui de multiples
manières de protéger efficacement
l'acier contre la corrosion, que ce soit
par le revetement métallique ou par
peinture ( de plus en plus directement
appliquées en ligne sur le tôle) . En
interieur, l'acier n'a pas besoin d'être
protégés. bien entretenu, il dure
longtemps tel est le cas de la tour Eiffel
et de bien d'autres édifices désormais
plus que centainaires .
l'acier facilitent la mise en oeuvre de
solutions d'isolation par l'exterieur ,
tres favorables au bilan énergétique. par
sa légèreté , il permet aussi la
construction de bâtiments a tres faible
inertie thermique . il permet ainsi de
construire des bâtiments pratiquement
sans système de chauffage et dont le
confort d'été et obtenu par une libre
circulation de l'air, comme dans les
constructions tropicales traditionnelles.
le principe d'isolation phonique obtenue
par l'effet masse-ressort-masse est le
plus approprié pour intercepter toutes
les fréquences.
de fin poteaux, de mince planchers et de
légères façades permettent de gagner un
espace précieux, qui se chiffrent en m² ou
en m3 . des poteaux en acier peuvent ainsi
faire gagner quelques 70 m carrés de
surface sur un plateau de bureau de 1000
m carrés. les espaces sont visuellement
et spatialement moins encombrer . on
peut aussi gagner quelques decimetres
de hauteur sous-plafond , ce qui aere les
volumes et accroit le sentiment
d'espaces, ou en fin de compte soit en
hauteur d'un ou plusieurs niveau
supplémentaire .
l'acier accompagne le renouveau de
l'architecture dans le monde , en
autorisant des structures légères, des
transparences qui favorise la lumière
naturelle et la penetration du soleil . il
varie les formes, s'accommode
volontiers du jeu avec les autres
materiaus , eu prete à des structures
aériennes des enveloppes aux multiples
couleurs ou textures , lisses , ondulees
ou tissees . son image est actuelle ,
dynamique , touree vers le futur et
respecte le patrimoine , avec lequel il
compose a merveille, et s'inscrit avec
aisance dont les environnements les plus
divers.
l'analyse du cycle de vie d'un bâtiment de
logements en acier par rapport aux béton
montre qu'une économie de 41 % de la
consommation d'eau est réalise dans la
phase de construction. les réalisations en
acier permet deux fois moins d'aller et
venues de camions sur le chantier et 57% de
déchets inertes en moins tout au long de la
vie du bâtiment grâce à des techniques
performantes d'isolation , à l'extérieur
l'acier autorise des économies significatives
d'énergie , des facilités de maintenance et
d'évolution en fin de vie , il offre des
possibilités de recyclage facile, au total les
économies generees lors de l'exploitation
du bâtiment soit 92% de l'énergie consommée
font apparaître un bilan écologique très
favorable pour l'acier.
Aciers, développement durable

Contenu connexe

Tendances

Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifsSami Sahli
 
La Charpente Bois
La Charpente BoisLa Charpente Bois
La Charpente Boisjexpoz
 
15.10.15 1-udm-structures hybrides
15.10.15 1-udm-structures hybrides15.10.15 1-udm-structures hybrides
15.10.15 1-udm-structures hybridesJean-Marc Weill
 
Cprps d'etat secondaire
Cprps d'etat secondaireCprps d'etat secondaire
Cprps d'etat secondaireSami Sahli
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieSami Sahli
 
structure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptxstructure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptxAdelSada4
 
Murs de façade
Murs de façadeMurs de façade
Murs de façadeSami Sahli
 
Les structures métalliques
Les structures métalliques Les structures métalliques
Les structures métalliques Sami Sahli
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique Sami Sahli
 
Protection incendie
Protection incendieProtection incendie
Protection incendieSami Sahli
 
Charpente metalique 01
Charpente metalique 01Charpente metalique 01
Charpente metalique 01Sami Sahli
 
structure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnellestructure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnelleSlimane Kemiha
 
L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...
L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...
L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaHiba Architecte
 

Tendances (20)

Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
 
La Charpente Bois
La Charpente BoisLa Charpente Bois
La Charpente Bois
 
15.10.15 1-udm-structures hybrides
15.10.15 1-udm-structures hybrides15.10.15 1-udm-structures hybrides
15.10.15 1-udm-structures hybrides
 
Cprps d'etat secondaire
Cprps d'etat secondaireCprps d'etat secondaire
Cprps d'etat secondaire
 
Murs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserieMurs rideaux et menuiserie
Murs rideaux et menuiserie
 
structure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptxstructure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptx
 
Murs de façade
Murs de façadeMurs de façade
Murs de façade
 
Cour voiles
Cour voilesCour voiles
Cour voiles
 
Les structures métalliques
Les structures métalliques Les structures métalliques
Les structures métalliques
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Les zhu ns
Les zhu nsLes zhu ns
Les zhu ns
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
 
Protection incendie
Protection incendieProtection incendie
Protection incendie
 
Charpente metalique 01
Charpente metalique 01Charpente metalique 01
Charpente metalique 01
 
Plancher
PlancherPlancher
Plancher
 
structure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnellestructure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnelle
 
L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...
L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...
L’effet de la conception Architecturale sur la thermique du bâtiment et vice ...
 
Menuiserie
MenuiserieMenuiserie
Menuiserie
 
Chauffage
ChauffageChauffage
Chauffage
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaia
 

En vedette

Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003Mohamed Yassine Benfdil
 
Construction métallique, poutres et colonnes acier
Construction métallique, poutres et colonnes acierConstruction métallique, poutres et colonnes acier
Construction métallique, poutres et colonnes acierMaxime Dalessandro
 
Les Ultras dans le sport en France
Les Ultras dans le sport en FranceLes Ultras dans le sport en France
Les Ultras dans le sport en FranceMsgr David Bouscail
 
Qu’est ce que j’aime
Qu’est ce que j’aimeQu’est ce que j’aime
Qu’est ce que j’aimemoonika55
 
Presentation du collectif des ahndicapés pour l'insertion, la formation et l'...
Presentation du collectif des ahndicapés pour l'insertion, la formation et l'...Presentation du collectif des ahndicapés pour l'insertion, la formation et l'...
Presentation du collectif des ahndicapés pour l'insertion, la formation et l'...Bassirou Ngom
 
Computacion
ComputacionComputacion
ComputacionMichi424
 
Insertar una imagen
Insertar una imagenInsertar una imagen
Insertar una imagenlacatorce
 
Drupagora - Pourquoi mon entreprise contribue à Drupal ?
Drupagora - Pourquoi mon entreprise contribue à Drupal ?Drupagora - Pourquoi mon entreprise contribue à Drupal ?
Drupagora - Pourquoi mon entreprise contribue à Drupal ?Anne-Sophie Picot
 
Press book dissertation defense
Press book dissertation defensePress book dissertation defense
Press book dissertation defenseAbdourahim kebe
 
Africa CEO Forum 2014 - Brochure
Africa CEO Forum 2014 - BrochureAfrica CEO Forum 2014 - Brochure
Africa CEO Forum 2014 - BrochureAFRICA CEO FORUM
 
Unephotoreussiestunequestiondetiming
UnephotoreussiestunequestiondetimingUnephotoreussiestunequestiondetiming
UnephotoreussiestunequestiondetimingDaniel Laurent Wolff
 

En vedette (20)

Aciers 02
Aciers 02Aciers 02
Aciers 02
 
Aciers 01
Aciers 01Aciers 01
Aciers 01
 
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
 
Construction métallique, poutres et colonnes acier
Construction métallique, poutres et colonnes acierConstruction métallique, poutres et colonnes acier
Construction métallique, poutres et colonnes acier
 
Les Ultras dans le sport en France
Les Ultras dans le sport en FranceLes Ultras dans le sport en France
Les Ultras dans le sport en France
 
Onsejería bíblica
Onsejería bíblica Onsejería bíblica
Onsejería bíblica
 
Qu’est ce que j’aime
Qu’est ce que j’aimeQu’est ce que j’aime
Qu’est ce que j’aime
 
Derechos De Autor
Derechos De AutorDerechos De Autor
Derechos De Autor
 
Presentation du collectif des ahndicapés pour l'insertion, la formation et l'...
Presentation du collectif des ahndicapés pour l'insertion, la formation et l'...Presentation du collectif des ahndicapés pour l'insertion, la formation et l'...
Presentation du collectif des ahndicapés pour l'insertion, la formation et l'...
 
Computacion
ComputacionComputacion
Computacion
 
Publicación parte 4
Publicación parte 4Publicación parte 4
Publicación parte 4
 
Ejercicios
EjerciciosEjercicios
Ejercicios
 
Insertar una imagen
Insertar una imagenInsertar una imagen
Insertar una imagen
 
Spivak puede hablar_el_subalterno
Spivak puede hablar_el_subalternoSpivak puede hablar_el_subalterno
Spivak puede hablar_el_subalterno
 
Drupagora - Pourquoi mon entreprise contribue à Drupal ?
Drupagora - Pourquoi mon entreprise contribue à Drupal ?Drupagora - Pourquoi mon entreprise contribue à Drupal ?
Drupagora - Pourquoi mon entreprise contribue à Drupal ?
 
Press book dissertation defense
Press book dissertation defensePress book dissertation defense
Press book dissertation defense
 
Africa CEO Forum 2014 - Brochure
Africa CEO Forum 2014 - BrochureAfrica CEO Forum 2014 - Brochure
Africa CEO Forum 2014 - Brochure
 
Lista de referencias del curso
Lista de referencias del cursoLista de referencias del curso
Lista de referencias del curso
 
Presentacion boroscopio
Presentacion boroscopioPresentacion boroscopio
Presentacion boroscopio
 
Unephotoreussiestunequestiondetiming
UnephotoreussiestunequestiondetimingUnephotoreussiestunequestiondetiming
Unephotoreussiestunequestiondetiming
 

Similaire à Aciers, développement durable

LES_ELEMENTS_DELA_STRUCTURE d'une charpente .pdf
LES_ELEMENTS_DELA_STRUCTURE d'une charpente .pdfLES_ELEMENTS_DELA_STRUCTURE d'une charpente .pdf
LES_ELEMENTS_DELA_STRUCTURE d'une charpente .pdfelghaouatimane
 
charpente-mttalique-160219140446.pptx
charpente-mttalique-160219140446.pptxcharpente-mttalique-160219140446.pptx
charpente-mttalique-160219140446.pptxHichamSaidBoukhalkha
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdftewngom1
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuréLeila Lyla
 
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libreCours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libreisma3il5000
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
PréfabricationSami Sahli
 
Facade légére 01
Facade légére 01Facade légére 01
Facade légére 01Sami Sahli
 
Armatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficiellesArmatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficiellesAissa Ouai
 
Santiago CALATRAVA
Santiago CALATRAVA  Santiago CALATRAVA
Santiago CALATRAVA archi Mouna
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02Sami Sahli
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdfAbdouCh13
 
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptxHouSsam85
 

Similaire à Aciers, développement durable (20)

LES_ELEMENTS_DELA_STRUCTURE d'une charpente .pdf
LES_ELEMENTS_DELA_STRUCTURE d'une charpente .pdfLES_ELEMENTS_DELA_STRUCTURE d'une charpente .pdf
LES_ELEMENTS_DELA_STRUCTURE d'une charpente .pdf
 
charpente-mttalique-160219140446.pptx
charpente-mttalique-160219140446.pptxcharpente-mttalique-160219140446.pptx
charpente-mttalique-160219140446.pptx
 
Expose
ExposeExpose
Expose
 
chapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdfchapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdf
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuré
 
Cours_de_construction_metallique_I.pdf
Cours_de_construction_metallique_I.pdfCours_de_construction_metallique_I.pdf
Cours_de_construction_metallique_I.pdf
 
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libreCours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
Préfabrication
 
Facade légére 01
Facade légére 01Facade légére 01
Facade légére 01
 
cm
cmcm
cm
 
Armatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficiellesArmatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficielles
 
Santiago CALATRAVA
Santiago CALATRAVA  Santiago CALATRAVA
Santiago CALATRAVA
 
Plancher 1
Plancher 1Plancher 1
Plancher 1
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02
 
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdféléments structuraux de batiment part 01.pdf
éléments structuraux de batiment part 01.pdf
 
CM 2017.pptx
CM 2017.pptxCM 2017.pptx
CM 2017.pptx
 
Les planchers
Les planchersLes planchers
Les planchers
 
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
281546683-Cours-Sur-Les-Planchers.ppppptx
 

Plus de Sami Sahli

Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyerSami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago CalatravaSami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd WrightSami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismiqueSami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructureSami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabiteSami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbainSami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les solsSami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondationsSami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeSami Sahli
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 
Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel Analyse d'un hôtel
Analyse d'un hôtel
 

Dernier

PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 

Dernier (18)

PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 

Aciers, développement durable

  • 1.
  • 2. PLAN DE TRAVAIL I ) STRUCTURES 1– profils HE A/B/M 2– profils ipe/ipn 3 – profils uap/upn 2 ) Les assemblages 1– Liaison poteaux – fondations ART 1 ) Produits longs ( siderurgique ) 3 – Liaison poteaux - poteaux 4– Liaison poteaux – poutres (BOULON)5– Liaison poteaux – poutres (soudage)6 – Implantation de la poutre ( N.I ) 7 – Implantation de la poutre ( INCORPORE)3 ) Les contreventement 1– Les contreventement vertical Atous de la construction mettalique 4– produits derives prs 5– produits derives : autre 2– Liaison poteaux – fondations ENC 5 ) ETABLISSEMENT DU SCHEMA UNIFILAIRE1– Orientation des files porteuses 2– Les contreventement horizontal 3– Systeme de fixation 4 ) Les planchers 1– Composition type 2– Les planchers a bacs collaborants3– Les planchers à predalles 4– Les planchers sec :le procede PCIS5– Autre type 6 ) POUTRE ECHELLE EXEMPLE : Projet a EL HASSI
  • 3. C’est une gamme de profils caractéristique et économique. En forme de H, ils sont dotés d’ailes larges et offrent une bonne résistance au flambement dans les deux directions. Leur section est compacte, inscrite dans un carré . Pour une même hauteur de profil, la gamme HE existe en trois séries : HEA, HEB, HEM permettant une progression de la capacité portante par la variation des épaisseurs d’âme et d’aile. utilisation poteaux PROFILS HE A/B/M
  • 4. Il s’agit d’une autre gamme caractéristique de ce type de produits formant une série unique. La forme est inscrite dans un rectangle et le profil présente des ailes plus étroites et plus épaisses que l’âme. Jusqu’à 300 mm de hauteur, la largeur des ailes est sensiblement la moitié de cette hauteur. Par sa forme, il est plus flexible dans la direction yy et est de ce fait préconisé pour l’utilisation en poutres. utilisation poutres PROFILS IPE/IPN
  • 5. Contrairement aux deux précédents exemples, ce profil est mono symétrique. Sa forme se prête à une utilisation en poutres de rive, assurant la fonction d’arrêt de coulée. À l’image des profils en I, sa forme est inscrite dans un rectangle et le profil présente des ailes plus étroites que l’âme. Selon la hauteur, la largeur des ailes varie, de façon dégressive de la moitié à un peu plus du tiers de cette hauteur. utilisation poutres PROFILS UAP/UPN
  • 6. PRS : Les poutrelles reconstituées soudées (PRS) sont des profils de forme classique (I ou H) réalisés par soudage d’éléments. Souvent de grandes hauteurs, elles permettent de créer des produits sur mesure . Poutrelles alvéolaires : Ces éléments se caractérisent par les ouvertures ménagées dans l’âme de la poutre. Les deux parties obtenues sont assemblées par soudage dent à dent ou à l’aide de plats intercalaires. PRODUITS DERIVES
  • 7. Les laminés marchands sont des produits de formes géométriques simples : profils angulaires (cornières, tés, petits fers U), fers plats, profils pleins. Cette brève présentation n’est pas exhaustive. Concernant ces produits, il est nécessaire pour tout complément d’information de se référer aux rendu. PRODUITS DERIVES
  • 8. Liaison poteaux - fondationsARTICULATION Exemple de pied de poteau articulé platine d'extrémité et plaque d'assise - 1- Poteau HEA -2- Plancher RdC -3- Platine d'extrémité -4- Tige d'ancrage -5- Plaque d'assise
  • 9. Liaison poteaux - fondations ENCASTREMENT Exemple de pied de poteau encastré - 1- Poteau HEA -2- Plancher RdC -3- Platine d'extrémité -4- Tige d'ancrage fileté scellé dans le béton -5- Cale -6- Il est possible d'aménager une cavité
  • 10. Liaison poteaux - poteaux 1 - Tronçons soudés 2 - Bout à bout joint par plaques boulonnées 3 - Raidisseurs et plaques d'about (croisement de poutre et de poteaux)
  • 11. Liaison poteaux - poutres clisses soudées sur poteau Plaque d'about Cornières poinçonnées Tasseaux et cornières
  • 13. Implantation de la poutreLa poutre est positionnée sous la dalle. Lorsque les poutres sont disposées sous la dalle, le plenum peut être utilisé pour le passage des canalisations, gaines et fileries.
  • 14. Implantation de la poutreLa poutre est incorporée dans la dalle.
  • 15. Les contreventementsLe contreventement vertical Les éléments de stabilité verticaux sensibles à la torsion (croix, panneaux…) doivent être disposés selon deux directions non parallèles et dans trois plans au moins. Dans la mesure du possible, on doit veiller à une disposition répartie et homogène, à chaque niveau, au moins trois contreventements autour du bâtiment.
  • 18. Les contreventementsSysteme de fixation reventement par un fer plat sur gousset Contreventement par cornièrestreventement par tube rond
  • 19. Les planchersComposition type Un plancher se compose des éléments suivants : • Revêtement de sol. • Dalle : dalle en béton coulé sur bac nervuré en acier, collaborant ou non (coffrage perdu), dalle en béton armé, éventuellement sur prédalle industrialisée platelage léger en panneaux de particules posés sur bande ou sur plots. • Plafond suspendu ou rapporté. Cet élément permet de compléter l’isolation acoustique, d’améliorer la performance au feu ou de constituer un écran.
  • 20. Les planchers Les planchers à bacs collaborants Constitution Le plancher est formé : - d’une tôle en acier, raidie longitudinalement par des nervures dont les formes et les dimensions varient selon les produits. -d’une dalle béton -d’aciers complémentaires : treillis soudé … -d'un revêtement de sol souple ou dur.
  • 21. Les planchers Le plancher sec : le procédé PCIS Constitution : Le plancher est constitué : - d'un bac porteur nervuré en tôle galvanisée en acier en épaisseur 1,5 mm. Le bac est vissé sur les poutres supports - d'un voile de verre 230 g, vélimat, épaisseur 3 mm, permettant de créer une assise régulière pour le panneau Triply ;- d'un panneau Triply de 12 mm d'épaisseur fixé régulièrement au bac par vis ; - d'un panneau de plâtre Pregiplac de 13 mm avec enduit dur ; - d'un revêtement de sol souple ou dur. En sous-face (plafond), il est complété par : - une isolation thermique et acoustique en laine de verre (épaisseur 45 mm) ou laine de roche (épaisseur 70 mm) - deux plaques de plâtres
  • 22. A - Dalle pleine plane B - Dalle alvéolée précontrainte C - Dalle pleine sur solives D - Dalle pleine sur bac acier et solives Les planchers
  • 23. E - Dalle nervurée B.A. F - Dalle alvéolée B.A. (poutre incorporée) G - Dalle sur bac acier + nervurés B.A. Les planchers
  • 25. Etablissement du schema unifilaireL’orientation des files porteuses La trame est définie perpendiculairement ou parallèlement à la façade principale. La répartition des poteaux intérieurs et périphériques est fonction des portées d’éléments de plancher. La composition du plan est alors induite par leurs positions.
  • 26.
  • 27.
  • 28.
  • 29.
  • 30.
  • 31.
  • 32.
  • 35. •Le Coulage du béton.
  • 36.
  • 38.
  • 39.
  • 40.
  • 41. Atouts de la construction metalliquesL’acier fait gagner du temps : rapidite d’execution LEGER ET SOLIDE : Il reduit les nuissances de chantier : travaux propresIl economise les materiaux : preservation des solIl favorise la lumiere : legerte et transparenceIl resiste aux tremblement de terre : securite antisismique L’acier est magnetiquement neutre : neutralité isoelectrique BIEN ETRE : Il est durable : perennite et solidite Il permet des economies d’energies : isolation et faible inertieIl isole du bruit : performance acoustique Il fait gagner de l’espace : amplification de l’espace Il est beau : alchimie de textures L’acier ce marie avec tous les materiaux : osmose des matieres ARCHITECTURE MODULAIRE : Il est flexible : malleabilite et souplesse Il redonne vie a l’ancien : evolutivite Il se prete a la mobilite des activite : reconstruire sans detruire L’acier se recycle a 100% : recyclable et recycleMATERIAUX PHENIX : Il se trie facilement : recuperation facilite Il ne laisse pas de friches : respect de la nature UN BILAN ECOLOGIQUE POSITIF : DEVELOPPEMENT L'acier permet un déroulement du chantier plus efficace puisque la plupart des éléments sont fabriqués en atelier . les délais de montage son cours et minimisent le gêne pour le voisinage . les usagers peuvent profiter plutôt de leurs bâtiments . ce gain de temps permet ainsi de réduire les coûts d'investissement et d'amortir plus rapidement les frais financiers . par sa légèreté, l'acier autorise des fondations réduite qui n'exigent ni fou ni excavation est génératrice de déblais et de rotations de camions. Dans certains cas, quelques pieux suffisent pour détacher complètement le bâtiment du sol . une construction en acier implique la mise en oeuvre de produits semi-finis fabriqués en usine. Les chantiers sont ainsi plus silencieux, son déchets, propres, secs et sans poussière. Les produits peuvent être livrés en temps voulu pour le montage, limitant les besoins de stockage sur le site. Dont les centre ville, et les voies publiques adjacentes sont moins encombrer et la circulation n'est pas perturbée , ce qui réduit sensiblement le bruit. la haute résistance de l'acier permet des constructions légères avec de grandes portées . les façades légères et transparentes autorisent une meilleure gestion de la lumière, ce qui facilitent l'exploitation de l'énergie solaire. les propriétés naturelles de l'acier (ductilité rapport résistance/ poids, dureté) lui confèrent une résistance élevée à des contraintes inattendues . L'acier utilisé dans les bâtiments en tant que matériau ou de revêtement n'exerce pas d'influence négative sur le bien-être des personnes. Les acier utilisées pour les bâtiments n'ont pas de champs electriques ou magnétiques propres . ils ne modifient que de façon insignifiante les champs électriques et magnétiques de l'environnement. on connaît aujourd'hui de multiples manières de protéger efficacement l'acier contre la corrosion, que ce soit par le revetement métallique ou par peinture ( de plus en plus directement appliquées en ligne sur le tôle) . En interieur, l'acier n'a pas besoin d'être protégés. bien entretenu, il dure longtemps tel est le cas de la tour Eiffel et de bien d'autres édifices désormais plus que centainaires . l'acier facilitent la mise en oeuvre de solutions d'isolation par l'exterieur , tres favorables au bilan énergétique. par sa légèreté , il permet aussi la construction de bâtiments a tres faible inertie thermique . il permet ainsi de construire des bâtiments pratiquement sans système de chauffage et dont le confort d'été et obtenu par une libre circulation de l'air, comme dans les constructions tropicales traditionnelles. le principe d'isolation phonique obtenue par l'effet masse-ressort-masse est le plus approprié pour intercepter toutes les fréquences. de fin poteaux, de mince planchers et de légères façades permettent de gagner un espace précieux, qui se chiffrent en m² ou en m3 . des poteaux en acier peuvent ainsi faire gagner quelques 70 m carrés de surface sur un plateau de bureau de 1000 m carrés. les espaces sont visuellement et spatialement moins encombrer . on peut aussi gagner quelques decimetres de hauteur sous-plafond , ce qui aere les volumes et accroit le sentiment d'espaces, ou en fin de compte soit en hauteur d'un ou plusieurs niveau supplémentaire . l'acier accompagne le renouveau de l'architecture dans le monde , en autorisant des structures légères, des transparences qui favorise la lumière naturelle et la penetration du soleil . il varie les formes, s'accommode volontiers du jeu avec les autres materiaus , eu prete à des structures aériennes des enveloppes aux multiples couleurs ou textures , lisses , ondulees ou tissees . son image est actuelle , dynamique , touree vers le futur et respecte le patrimoine , avec lequel il compose a merveille, et s'inscrit avec aisance dont les environnements les plus divers. l'analyse du cycle de vie d'un bâtiment de logements en acier par rapport aux béton montre qu'une économie de 41 % de la consommation d'eau est réalise dans la phase de construction. les réalisations en acier permet deux fois moins d'aller et venues de camions sur le chantier et 57% de déchets inertes en moins tout au long de la vie du bâtiment grâce à des techniques performantes d'isolation , à l'extérieur l'acier autorise des économies significatives d'énergie , des facilités de maintenance et d'évolution en fin de vie , il offre des possibilités de recyclage facile, au total les économies generees lors de l'exploitation du bâtiment soit 92% de l'énergie consommée font apparaître un bilan écologique très favorable pour l'acier.