École polytechnique d’architecture etd’urbanisme (EPAU(Habitat et habitation dans le HoggarHabitat et habitation dans le H...
Notre sujet concernera l’habitat et l’habitation en régionsaharienne, l’AHAGGAR. Cet exposé va essayéd’expliquer l’aspect ...
2-La situationgéographique del’AHAGGAR:L’Ahaggar, situé aucoeur du Saharacentral, territoirede jonction entrel’Afriquemédi...
massif montagneux du sud de lAlgérie, aumilieu du Sahara, Il sagit dune zone aride,rocailleuse et de plateaux dont laltitu...
Le climat du Sahara, chaud, ensoleillé et aride, estcaractéristique de celui dun désert chaud, situé depart et dautre dun ...
3-L’historiqueOn a découvert dans cesmontagnes des peinturesrupestres datant dune périodecomprise entre 8000 et2000 av. J....
Issues d’une ancêtre féminine, Tin Hinan. Elle estl’ancêtre la plus connue et c’est à elle quereviennent les tribus les pl...
4-Lorigine de l’habitat et de l’habitation enAHAGGAR:4-14-1--TIGHREMT «L’établissement antiqueTIGHREMT «L’établissement an...
Ces vestiges sont généralement , situés sur les points lesplus riches en eau et en pâturages de territoire actuel desTouar...
Le Kser:La TIGHREMT est le noyau initiale de l’établissementLa TIGHREMT est le noyau initiale de l’établissementsaharien q...
TIGHREMT de Tit est située à une quarantaine dekilomètres au nord- ouest de la ville de TAMANRASSETA- SITE:Le site proprem...
B- FORME:Sur le plan formel TIGHREMT se présente de l’extérieurcomme un bloc hermétique tourné vers l’extérieur .Aucuneouv...
C-C- ORGANISATION:ORGANISATION:Le plan est un quadrilatère à 02 anglesdroits,organisé autour d’un espace centrale.Une cour...
Vue sur la cour intérieure
06selles forment la paroi de la cour.Une autre salle accolée au murd’enceinte sud présente une ouvertureautonome.L’entrée ...
D- DIMENSIONSLe TIGHREM de Tit présente des dimensionsrelativement modestes, 17m de long pour leplus grand mur d’enceinte ...
E- SYSTEME CONSTRUCTIF:Le système constructif adopté est le mur porteur enmoellons,petites pierres de construction, jointe...
4-24-2--la sédentarisationla sédentarisation::Avec l’introduction de l’agriculture au XIXe siècle, lesTOUAREGS passent d’u...
Vers la fin de XIXe siècle, on trouve:-la restriction du commerce caravanier entre lenord et le sud grâce à l’occupation c...
L’implantation des centres des cultures:-Les centres de cultures se sont développéspartout ou l‘eau est présente et peu pr...
5-Aghrem:5-1-Aghrem, le village traditionnel:- La naissance des l’établissement humains permanentsde l’AHAGGAR (hameaux et...
En effet, le trafic caravanier constituait uneressource pour la région.Les produit de l’élevage étaient échangés au Touatc...
5-2-L’habitat nomade:-Les TOUAREGS nomades habitent la tente.-Le campement est constitué d’un ensemble detentes appartenan...
5-3-La tente.Le vélum des tentes est fait de peaux de mouflon etchèvre que les femmes tannent et cousent.Il existe 02 type...
Dans le 2ém type d’assemblage, l’infrastructure est constituéede 04 à 06 piquets verticaux disposés 02 à 02 et réunis par ...
-L’ouverture de la tente est orientée vers le sud.-Des nattes paravent, appelées ISEBRAN, disposéesautour des faces intéri...
6-TAGHAHAMT:6-1-Taghahamt, la maison traditionnelle:»Taghahamt « en langage Tamahaq veux dire » lamaison«.La maison tradit...
La maison est orientée vlevant (l’est(.maison bipartite est uneaison très simple ettionnelle. Elle comprendarfois un décro...
2-La maison à cour:caractéristiques:L’organisation de lamaison est en forme deLLa séparation desdifférentes activités dela...
3-La maison à patio:caractéristiques:maison compacte introvertieConstruite avec de la brique de terreMur épais assure une ...
7-Le SORRO:7-1-Définition du Sorro:D’une appellation imouhas, le Sorro est une demeure fortifiéedu seigneur de l’Ahaggar. ...
7-2-L’aspect formel du Sorro:Construction à étage, il se traduit par un emboîtement endégradé de trois parties: latérale g...
8-La TAMASJIDA:
Après l’introduction de l’islam chez les Touaregs, il a fallu aménagerun espace sacré pour permettre aux fidèles d’accompl...
Le Mihrab est constitué de phonolites(allumettes)
•Quand il s’agit d’un village, la Tamesdjida est construite endur.
Richesse et culture, voilà deux mots qui secachent derrière l’habitat pourtant modeste del’Ahaggar, car il nous enseigne n...
Bibliographie:L’AHAGGAR, aux origines du patrimoinearchitectural, de Karim ARIB.Microsoft Encarta 2004 - Collection.www.ho...
Ahoggar 01
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ahoggar 01

1 564 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 564
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
202
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ahoggar 01

  1. 1. École polytechnique d’architecture etd’urbanisme (EPAU(Habitat et habitation dans le HoggarHabitat et habitation dans le HoggarPréparé parPréparé par:: Encadré parEncadré par::..Mme BOUTAMINEMme BOUTAMINE,,BOUDIAF SamiaBOUDIAF Samia2ème année2ème annéeSection IISection IIGroupe:15Groupe:15Année: 2007/2008Année: 2007/2008Chaouche AhmedChaouche Ahmed....Yala AminaYala Amina....Kamel MeriemKamel Meriem..
  2. 2. Notre sujet concernera l’habitat et l’habitation en régionsaharienne, l’AHAGGAR. Cet exposé va essayéd’expliquer l’aspect architectural et sociologique desdifférentes typologies constructives de l’AHAGGAR.1-Introduction:
  3. 3. 2-La situationgéographique del’AHAGGAR:L’Ahaggar, situé aucoeur du Saharacentral, territoirede jonction entrel’Afriqueméditerranéenne etl’Afrique de l’ouest.Entouré par letassili dans sapartie nord, est etsud et le désert duTanezrouft à l’oust,il présente deslimites claires etcaractéristiques.
  4. 4. massif montagneux du sud de lAlgérie, aumilieu du Sahara, Il sagit dune zone aride,rocailleuse et de plateaux dont laltitudemaximale atteint 3 003 m au mont Tahat,piton volcanique enneigé tout au long delannée. Ce massif est peuplé par desTouareg. La ville de Tamenghest(Tamanrasset), oasis et carrefour duSahara, se dresse au sud-ouest du Hoggar.
  5. 5. Le climat du Sahara, chaud, ensoleillé et aride, estcaractéristique de celui dun désert chaud, situé depart et dautre dun tropique. Il résulte de lasubsidence de lair sous leffet des anticyclonespermanents qui se produisent entre 25° et 35° delatitude nord.ClimatClimatLinsolation est de plus de trois mille heures par an.Les températures diurnes sont très élevées, pouvantdépasser 50 °C, et lamplitude thermique entre lejour et la nuit est souvent supérieure à 35 ou 40 °C ;lamplitude annuelle peut atteindre 50 °C ; en hiver, ilpeut geler quelques jours à Tamanrasset, parexemple.
  6. 6. 3-L’historiqueOn a découvert dans cesmontagnes des peinturesrupestres datant dune périodecomprise entre 8000 et2000 av. J.-C., représentant desscènes délevage de bétail et dechasse danimaux qui viventaujourdhui exclusivement dansle sud du Sahara, ce qui laissesupposer quun changement declimat sest produit depuis cetteépoque.
  7. 7. Issues d’une ancêtre féminine, Tin Hinan. Elle estl’ancêtre la plus connue et c’est à elle quereviennent les tribus les plus nobles.La société touareg est une société nomade. Sontéconomie repose sur les transactions sur la route dusel. Aussi les touaregs sont des éleveurs de chèvreset de dromadaires.Traditionnellement, ils ont des esclaves souvent noirde peau. L’introduction de l’Islam leur a interdistoute forme d’esclavagisme.
  8. 8. 4-Lorigine de l’habitat et de l’habitation enAHAGGAR:4-14-1--TIGHREMT «L’établissement antiqueTIGHREMT «L’établissement antique«:«:Les établissements humains antiques sontconnus par des spécialistes de la chose ancienne par ce qu’ilssont liés à des découvertes sensationnelles ou à despersonnages légendaires.Comme ce fut le cas à Abalessa avec le monument de:Tin Hinan»la mère originelle des Touareg«.Citons d’abord:1-L’établissement de Silet Renfermant lesvestiges d’unancien fortin d’une architecture impressionnante et d’unepalmeraie, l’unique de l’Ahaggar.2-L’établissement de Tit Renfermant les vestigesde plusieurs maison, d’un ancien petit fortin, une mosquée,des tombeaux et des vignes.
  9. 9. Ces vestiges sont généralement , situés sur les points lesplus riches en eau et en pâturages de territoire actuel desTouaregs.La présence de l’eau , donc la possibilité de mise enculture, ainsi que la situation sur les grandes voies des échangescommerciaux sont les 02 conditions à l’implantation del’établissement humain Saharien:
  10. 10. Le Kser:La TIGHREMT est le noyau initiale de l’établissementLa TIGHREMT est le noyau initiale de l’établissementsaharien qu’est le Ksarsaharien qu’est le Ksar..Les ksourLes ksour::Sont des agglomérations fortifiées dont l’origine remonteà l’aube de l’histoire.Les ksour sont des village fortifiés.Les Berbères Gétules menaient alors, les uns la vie depasteurs nomades, les autres, la vie agriculturessédentaires.Rivalités et querelles, dont témoigne la réputation depillards turbulents des nomades Gétules, explique le rôlede greniers-refuges et de places fortes joué par lesKsour.
  11. 11. TIGHREMT de Tit est située à une quarantaine dekilomètres au nord- ouest de la ville de TAMANRASSETA- SITE:Le site proprement dit exceptionnel. C’est un dôme rocheux,granitique, située sur le bord sud de l’oued Tit.1-TIGHREMT DE TIT:
  12. 12. B- FORME:Sur le plan formel TIGHREMT se présente de l’extérieurcomme un bloc hermétique tourné vers l’extérieur .Aucuneouverture ne vient perturber cette ordonnance, la porte del’entrée elle-même est dissimulée par une saille, de telle sorteque si l’on vient de l’est un murs rempart qui nous fait face.
  13. 13. C-C- ORGANISATION:ORGANISATION:Le plan est un quadrilatère à 02 anglesdroits,organisé autour d’un espace centrale.Une cours à ciel ouvert dont les 04 cotes sontparallèles aux murs d’enceinte.L’orientation générale des murs est nord-sud etest-ouest, sauf pour le corps ouest du bâtiment quiprésente une légère déformation de la régularitégéométrique des espaces intérieure.
  14. 14. Vue sur la cour intérieure
  15. 15. 06selles forment la paroi de la cour.Une autre salle accolée au murd’enceinte sud présente une ouvertureautonome.L’entrée principale de la TIGHREMT estorientée vers le sud, sur l’axe de la cours,articulé à cette dernière par un petitvestibule.De la cour,on accède directement à lasalle est et aux 02 salles sud.Sur le coté ouest,la salle est interrompuepour laisser l’espace à une ouverturesecondaire de la TIGHREMT.
  16. 16. D- DIMENSIONSLe TIGHREM de Tit présente des dimensionsrelativement modestes, 17m de long pour leplus grand mur d’enceinte et 11m pour le pluspetit.La surface totale est de 200m2La cours centrale occupe presque la moitié detoute la surfaces de TIGHREMTLes salle sont très étroites,la largeur nedépasse pas 2.40mLa hauteur du mur d’enceinte 6m
  17. 17. E- SYSTEME CONSTRUCTIF:Le système constructif adopté est le mur porteur enmoellons,petites pierres de construction, jointes par un enduitde limon.
  18. 18. 4-24-2--la sédentarisationla sédentarisation::Avec l’introduction de l’agriculture au XIXe siècle, lesTOUAREGS passent d’un habitat nomade, saisonnier etdispersé, à un habitat permanent situé autour des centres deculture.DONC: La naissance de l’AGHREM (village(C’est vers 1840 que EL Hadj Ahmed EL BEKRI,eutl’ingénieuse idée de cultiver la terre fertile de l’AHAGGAR.La première tentative eut lieu à IDELES et fut un échecen raison de la méconnaissance et de l’inexpérience des noirsaffectés à cette entreprise.El Hadj Ahmed El Bekri fit alors appel à des Merabtinesdu TIDIKELET pour servir des moniteurs agricoles.L ’expérience de IDELES fut donc reprise à TAZROUK,lieu campement de El Hadj Ahmed El Bekri.LES CONDITION DE LA NAISSANCE DE L ’AGRICULTURE
  19. 19. Vers la fin de XIXe siècle, on trouve:-la restriction du commerce caravanier entre lenord et le sud grâce à l’occupation coloniale de InSaleh et du Sahel.-les TOUAREGS, dont l’économie dépendait enpartie du commerce caravanier et du droit de passageimposé aux caravanes.-ont vécu terriblement ces bouleversements.-l’AHAGGAR s’est alors appauvri.Et s’est dans ces conditions qu’une nouvelleimpulsion à été donnée à l’agriculture comme solutionde rechange.LES CONDITION DE LA NAISSANCE DE L ’AGRICULTURE
  20. 20. L’implantation des centres des cultures:-Les centres de cultures se sont développéspartout ou l‘eau est présente et peu profonde, dans les zonesalluvionnaires qui s’élargissent et permettent l’exploitation deslarges berges de l’oued.-Tous les oueds importants de l’AHAGGAR prennentnaissance dans les monts de l’ATAKOR.
  21. 21. 5-Aghrem:5-1-Aghrem, le village traditionnel:- La naissance des l’établissement humains permanentsde l’AHAGGAR (hameaux et village) est récente.- Le promoteur de ces centres de culture est EL HADJAHMED EL BEKRI.- Avant cette époque, les IMOUHAS étaitessentiellement des pasteurs nomades, en perpétueldéplacement, à la recherche de nouveaux pâturages.- Aussi la situation privilégiée de l’AHAGGAR au coeurdu Sahara centralCe qui leur a permis de jouer un rôle d’intermédiaire et de contrôleur des échanges entre lesversants méditerranéen du Sahara et sahélien tropical dl’Afrique de l’ouest.
  22. 22. En effet, le trafic caravanier constituait uneressource pour la région.Les produit de l’élevage étaient échangés au Touatcontre les dattes, le tabac, le thé et le sucre.De même que l’on troquait les dattes du Touat ou lesel extrait de l’Amadghor contre le mil de l’Adrar desIfoghas.
  23. 23. 5-2-L’habitat nomade:-Les TOUAREGS nomades habitent la tente.-Le campement est constitué d’un ensemble detentes appartenant à une même grande famille.-Le noble propriétaires de gros bétail (chameaux(.-Les TOUAREGS fixent l’emplacement ducampement à quelques kilomètres du point d’eau, carils évitent de s’installer à proximité des lieux depassage des étrangers.-Les tentes sont éloignées les unes des autres.-Les TOUARGS sont connus pour le respect qu’ilsportent aux libertés et l’intimité de chaque membre degroupe familiale.Un proverbe targui dit à ce sujet:»ELOIGNEZ VOS TENTE ET RAPPROCHEZ VOSCŒURS«
  24. 24. 5-3-La tente.Le vélum des tentes est fait de peaux de mouflon etchèvre que les femmes tannent et cousent.Il existe 02 type d’assemblage de tentes en Ahaggar.Dans le 1er, le vélum est supporté par une armaturede13poteaux en bois.-Un à l’entrée de la tente qu’ on l’appelle IGEM.-Un autre poteau est dressé au milieu de la tente,c’est : le TAMANKAYT.-De part et d’autre du poteau central, 02 autrespoteaux appelés MADAGH, viennent soutenir le devantde la tente.-Sur les coté latéraux, la tente repose sur unesérie de trois poteaux appelés TASEDEST.-Et, enfin, à l’arrière, la tente repose sur 03poteaux appelés UNNUS.
  25. 25. Dans le 2ém type d’assemblage, l’infrastructure est constituéede 04 à 06 piquets verticaux disposés 02 à 02 et réunis par destraverses de bois.
  26. 26. -L’ouverture de la tente est orientée vers le sud.-Des nattes paravent, appelées ISEBRAN, disposéesautour des faces intérieures de la tente, sont prolongées versl’extérieur.-L ’espace de la tente est divisé en 02:1-Le coté gauche est celui de l’homme qui y entreposeses armes, les sacs à provisions et la selle.2-Le coté droit est réservé à la femme, elle y entreposeses effets personnels et les ustensiles de la tente.
  27. 27. 6-TAGHAHAMT:6-1-Taghahamt, la maison traditionnelle:»Taghahamt « en langage Tamahaq veux dire » lamaison«.La maison traditionnelle est l’une des constructionsdans un village traditionnel de l’Ahaggar (Aghrem(. Lamaison traditionnelle de l’ahaggar ( taghahamt(.caractéristiques:on la trouve toujours adossée au bord des collinesMatériaux utilisés pour la construction le toub ou lapierre sèchesLe revêtement des murs extérieur est un mélange abase de terre de crotte d’ânes et de plantes séchéesLe revêtement des murs intérieurs est un mélange desable fin tamisé et de terre
  28. 28. La maison est orientée vlevant (l’est(.maison bipartite est uneaison très simple ettionnelle. Elle comprendarfois un décrochement,vec une seule ouverture:laorte. Elle comporte:uneuisine, une salle de séjour etn espace regroupant deuxactivités, repos et rangement6-2-es différentes typologie de lamaison traditionnelle11--La maison bipartiteLa maison bipartite::
  29. 29. 2-La maison à cour:caractéristiques:L’organisation de lamaison est en forme deLLa séparation desdifférentes activités dela maisonElle comprend deux outrois chambres chacuneassure une fonctionL’apparition de la petitecour central délimité pardes murs de 60cm quijoue quelque fois le rôled’espace communicantentre deux maisonsmitoyennes
  30. 30. 3-La maison à patio:caractéristiques:maison compacte introvertieConstruite avec de la brique de terreMur épais assure une isolation contre les variations detempératureL’organisation de la maison se fait autour de rahbasLa porte d’entrée décoré en arcature avec des reliefsL’accès à la skiffa organisé en chicane qui donne surune cour central éclairé et airé par le haut elle assurel’articulationAutour de la cour s’organise les différents espace(chambres ,cuisine…(
  31. 31. 7-Le SORRO:7-1-Définition du Sorro:D’une appellation imouhas, le Sorro est une demeure fortifiéedu seigneur de l’Ahaggar. Destinée à impressionner par sa taille,son style et sa décoration. le Sorro est le reflet de la puissance etdu pouvoir du chef.Les Sorro de Tamanrasset et de Tazrouk sont édifiés en mêmetemps.En 1908, le Sorro de Tamanrasset été occupé par l’AmenokalAg-Amestane. Par contre celui de Tazrouk été occupé en 1912 parSidi Mohamed Khalife de Moussa Ag-Amestane, petit fils de HadjAhmed El Bakri (fondateur de Tazrouk et de comme deuxièmedemeure (hiver(.Il servait de refuge pour la population villageoise en casd’attaque ennemi.Le Sorro a été occupé d’une façon permanente par la fille de SidiMohamed.
  32. 32. 7-2-L’aspect formel du Sorro:Construction à étage, il se traduit par un emboîtement endégradé de trois parties: latérale gauche, centrale etl’étage.Dans cet édifice, on sent une homogénéité et unecohérence.Coté ornemental; les zigzag qu’on retrouve au sommet dechaque mur représente les montagnes environnantes. Latexture rugueuse traduit la rudesse du milieu naturel et lacouleur ocre se marie parfaitement avec le paysage.
  33. 33. 8-La TAMASJIDA:
  34. 34. Après l’introduction de l’islam chez les Touaregs, il a fallu aménagerun espace sacré pour permettre aux fidèles d’accomplir leurs cinqprières de la journée. Cet espace s’appelle la « Tamasdjida«.La Tamesdjida est un espace isolé par rapport au campement, il estentouré de pierres le délimitant. Ce dispositif permet la séparationentre l’espace pur et l’espace souillé.De 6m sur 5m tracé au sol par des pierres sèchesDu cote du levé du soleil on remarque un décrochement en demicercle et du coté opposé c’est l’espace qui caractérise l’entréecomme couverture du sol on trouve du sable qui remplace les tapis
  35. 35. Le Mihrab est constitué de phonolites(allumettes)
  36. 36. •Quand il s’agit d’un village, la Tamesdjida est construite endur.
  37. 37. Richesse et culture, voilà deux mots qui secachent derrière l’habitat pourtant modeste del’Ahaggar, car il nous enseigne non seulementle mode de vie et l’Histoire des Touaregs,mais aussi celle de notre patrimoine.Conclusion
  38. 38. Bibliographie:L’AHAGGAR, aux origines du patrimoinearchitectural, de Karim ARIB.Microsoft Encarta 2004 - Collection.www.hoggar.com–au cœur du Sahara.www.google.com

×